Un chevalier d'industrie - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Un chevalier d'industrie

Un affairiste, un escroc
Un individu qui vit d'expédients

Origine

Avec le sens moderne qu'on connaît aux mots de cette locution datant du XVIIe siècle et quelque peu tombée en désuétude, on est en droit de se demander comment elle peut avoir la signification indiquée.
C'est pourquoi nous allons devoir passer par un peu d'étymologie afin d'expliquer cette apparente bizarrerie.

Passons vite sur le chevalier qui est normalement quelqu'un supposé avoir une certaine noblesse et de l'entregent. Or si le « chevalier d'industrie » a bien le second, il est loin d'avoir la première, d'où l'emploi ironique.
Le chevalier, c'était aussi le héros de roman, et en particulier celui des romans picaresques espagnols d'où nous vient l'ancienne forme « chevalier de l'industrie » et où le personnage principal essaye en général de s'insérer dans une société où il n'a normalement pas sa place et au sein de laquelle il n'hésite pas à employer des moyens comme la ruse ou le vol pour subsister et vivre aux dépens de ceux qui ont la naïveté de le croire.

Mais le plus intéressant se rapporte à l' « industrie ».
En effet, lorsqu'on utilise ce mot, aujourd'hui, on pense à ces usines qui produisent en quantité des objets divers qui vont du décapsuleur à la voiture en passant par le presse-purée et le string. Mais c'est en oublier l'origine.

Au XIVe siècle, le mot vient du latin industria qui signifiait « activité secrète » ou plus largement « activité » en général.
Lorsqu'il apparaît, il a d'abord le sens de « moyen ingénieux », disparu au XIXe siècle.
Au fil du temps, il prendra différentes significations comme « habileté à exécuter quelque chose », « activité productive ».
De l'habileté et de l'ingéniosité, on évoluera assez logiquement au milieu du XVe siècle vers le sens de finesse ou de ruse, qu'on utilisera jusqu'au XIXe siècle et qui est celui qui nous intéresse ici.

Le « chevalier d'industrie » est donc l'aigrefin, l'escroc, qui, habilement, par la ruse et le mensonge, va réussir à s'introduire dans une famille ou une société et à y subsister en exploitant sans vergogne ceux qui croient ses mensonges.

Exemple

« N'osant se faire voleur sur la grande route, parce que les lois sont actives contre certains crimes, il pare d'un vernis brillant la honte dont il se couvre, et vit paisible parmi nous. Le chevalier d'industrie est donc un voleur plus la lâcheté, un voleur d'autant plus à craindre, qu'au lieu de vous crier la bourse ou la vie ! il vous dévalise en souriant, et a l'air de vous protéger, alors même qu'il vous dépouille. »
Paris, ou le livre des cent-et-un - Tome XI - 1833

« - Il faut vous dire, mon oncle, dit le marquis, que Mathilde a toujours éprouvé pour ce... Comment dirai-je?
- Pour ce chevalier d'industrie, mordieu ! Est-ce que tu conserves à cet égard le moindre doute ?
- Pour ce chevalier d'industrie, soit ; ma femme a donc toujours ressenti pour lui une véritable antipathie.
- L'instinct féminin! fit le baron, il est un peu plus sûr que tout notre prétendu talent d'observation.
- Si vous m'aviez écouté, dit Mathilde à son mari, depuis longtemps vous auriez cessé vos relations avec ce dangereux personnage, et sous tous les rapports cela eût beaucoup mieux valu. »
Charles de Bernard - Le gentilhomme campagnard - 1858

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un chevalier d'industrie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Der HochstaplerImposteur, escroc
États-Unisen Confidence man, con artistUn homme / artiste de confiance
Espagnees Buscón Homme qui cherche ( les bonnes occasions de gagner quelque chose par des moyens malhonnêtes)
Hongriehu Felfelé nyal, lefelé tapos.Lécher en haut, piétiner en bas.
Hongriehu Pedálgép.Une machine à pédale.
Italie (Sicile)it 'n sautavànchiUn saltimbanque
Slovaquiesk HuncútEscroc rusé

Vos commentaires
Pffftt ! pas utilisée tous les jours, cette locution ! (même si on en connait des ... qui ...)
je connais bien le mot "escroc" et ses nombreux synonymes, tels que :
aigrefin, arnaqueur, bandit, brigandeau, carambouilleur, carotteur, charlatan, coquin, crapule, écornifleur, escroqueur, estampeur, faisan, faiseur, filou, flibuste, flibustier, forban, fripon, fripouille, gangster, intrigant, larron, magouilleur, malfaiteur, malhonnête, pirate, stellionataire, vaurien, voleur ...
mais un "chevalier" (avec sens de l’honneur) d’industrie ... l’idée se marie mal avec la signification 
Après le chat avant-hier et le papillon hier, la journée d’expressio (30 millions d’amis.fr) va-t-elle être consacrée au cheval ?
Elle était sage, cette Mathilde!
Je tombe des nues ! (boum!) ! J’en suis sur le c...!
Je pensais que cela désignait un grand chef d’entreprise !
Quoique ... Ce n’est pas incompatible, finalement !
réponse à . Emeu29 le 03/09/2010 à 06h42 : Je tombe des nues ! (boum!) ! J’en suis sur le c...! Je pensais ...
Ne surtout pas confondre un chevalier d’industrie et un capitaine d’industrie. C’est le second, le chef de grande entreprise (qui n’est pas forcément un grand chef d’entreprise).
Ne confondons pas :

le chevalier d’industrie

et

le capitaine d’entreprise

Sérieux-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 03/09/2010 à 06h51 : Ne confondons pas : le chevalier d’industrie et le capitaine d&rsq...
Ben zut ! Y a God qui a répondu en même temps que moi !!
Bonjour , God, et bonne journée à touteszétoussent !

Hobbes
expression complémentaire (?), ou du moins apportant un complément d’informations:
«traite de cavalerie»
réponse à . God le 03/09/2010 à 06h49 : Ne surtout pas confondre un chevalier d’industrie et un capitaine d’...
Maintenant que tu me le dis !...
Dernièrement nous avons brocardé les politiques au sujet des vestes à prendre ou a tourner, voilà une nouvelle expression qui peut nous donner du grain à moudre sur ces personnages.
Quleques commentaires sur l’explication godesque:
Passons vite sur le chevalier qui est normalement quelqu’un supposé avoir une certaine noblesse et de l’entre jambes.
est vrai qu’il vaut mieux en avoir pour arriver à réussir dans ce métier! Mis dis-moi, mon petit Godemichou adoré, qu’espères-tu à vouloir "passer vite dessus"?
on pense à ces usines qui produisent en quantité des objets divers qui vont du décapsuleur à la voiture en passant par le presse-purée et le string
Qu’en dit Germaine, du haut de sa tringle? A-t-elle réussi à se décrocher? Le string était-il de qualité?
- Pour ce chevalier d’industrie, soit ; ma femme a donc toujours ressenti pour lui une véritable antipathie.
- L’instinct féminin! fit le baron,
Nous le savions. Pas vrai, baronne?
réponse à . cotentine le 03/09/2010 à 01h11 : Pffftt ! pas utilisée tous les jours, cette locution ! (mê...
... faiseur, filou, flibuste ...
Attention à ce que tu dis, là!
réponse à . cotentine le 03/09/2010 à 01h11 : Pffftt ! pas utilisée tous les jours, cette locution ! (mê...
Sans aucun doute un oxymore...
réponse à . cotentine le 03/09/2010 à 01h11 : Pffftt ! pas utilisée tous les jours, cette locution ! (mê...
pas utilisée tous les jours, cette locution ! (même si on en connait des ... qui ...)
Une fine allusion à une certaine affaire d’héritage et d’actions (cotées en bourse... SVP !),défrayant actuellement la chronique judiciaire, et agitant fort le microcosme politique ?

Il y en a quelques uns/unes (dans ce microcosme), qui si la connerie était cotée en bourse, seraient assurément les personnes les plus riches de toute l’histoire de l’Humanité !
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 06h54 : expression complémentaire (?), ou du moins apportant un complément...
A un certain niveau, ce n’ est plus de la cavalerie, mais de la cavalcade.... Et on appelle ça des notables ?
En fait, les journaux et autres média nous montrent tous les jours que les plus grands pingres, commettant des abus de biens sociaux à petite ou grande échelle sont nos politi-chiens. Tous qualifiés, bien sûr, de "grands honnêtes hommes".
Tous des "chevaliers" à la triste figure de gagne-petit (il n’ y a pas de petits profits pour eux), industrie ou non. D’ ailleurs, l’ industrie, en France, faut la chercher...
Les pirates prenaient au moins des risques !
réponse à . God le 03/09/2010 à 06h49 : Ne surtout pas confondre un chevalier d’industrie et un capitaine d’...
Il peut être les deux. Actuellement, en France, il y a des milliers de contestations au sujet de la surfacturation par GDF-SUEZ des consommations domestiques de gaz, à seule fin de se constituer une avance confortable de trésorerie avec laquelle il sera possible de spéculer. Ce ne sont pas les employés qui ont inventé ça, c’ est la direction qui a donné des "recommandations"... Ces contestations ne sont prises en compte que si elles sont accompagnées d’ un dépôt de plainte, et encore, on fait durer. Comme quoi un capitaine d’ entreprise peut être un chevalier d’ industrie.
Celle de Guillaume le fut-elle ? En tout cas nous lui devons une belle BD brodée...Visible à Bayeux...Et j’ ai toujours été fort surprise de ce que les anglais - qui ont le mauvais goût de nommer leurs places, gares etc, du nom de nos défaites, à nous, ceux du continent, (regardez Trafalgar, Waterloo et j’ en passe), considèrent 1066 comme une "grande année". Le "gros Guillaume" faisait partie de quelle sorte de chevalerie ? Celle qui tue et qui pille !
réponse à . deLassus le 03/09/2010 à 03h38 : Après le chat avant-hier et le papillon hier, la journée d’e...
Je disais bien que l’ arche de Noé n’ était pas loin....Il ne faut pas oublier la rate (après tout cela peut être la femelle du rat, mise au court-bouillon - beurk -) et le pigeon.
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 08h21 : pas utilisée tous les jours, cette locution ! (même si on en c...
Oh ce n’ est pas uniquement de la connerie. La connerie est de se faire prendre la main dans le sac. C’ est de l’ avidité. Ce qui n’ est pas mieux, ni plus moral.
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 08h57 : Oh ce n’ est pas uniquement de la connerie. La connerie est de se faire pr...
Le chevalier d’industrie est donc un voleur plus la lâcheté, un voleur d’autant plus à craindre, qu’au lieu de vous crier la bourse ou la vie ! il vous dévalise en souriant, et a l’air de vous protéger, alors même qu’il vous dépouille. »

Ça ne te rappelle personne en particulier ? un qui n’a aucun sens moral, beaucoup d’avidité et met la connerie dans notre camp ? Certes, il serait vexé de n’être que chevalier, lui qui est déjà co-prince et chanoine du Pape.
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 08h46 : Celle de Guillaume le fut-elle ? En tout cas nous lui devons une belle BD b...
Je note : propos subversif d’une émigrée chez les Normands. Privée de cidre !
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 08h57 : Oh ce n’ est pas uniquement de la connerie. La connerie est de se faire pr...
Bonjour à tous ! Arrivé par hasard sur le site, à la suite d’une recherche... Eclairé visiblement sans hasard... Amusé par les commentaires tous azimuts.Enregistré. J’hésite a participer au forum tant les charges (de la cavalerie ?) sont rapides. Ni chevalier, ni cavalier, je serai un observateur prudent... pour commencer.
J’ai envie de garder un caractère bucolique en cette fin d’été en nommant "chevalières d’industrie" les abeilles.On retrouve chez elles cette "habilité à produire quelque chose"et cette"activité productrice" qui manque(nt) à tous nos dirigeants qui pour le moment sont juste bons à brasser du vent!!
Et elles produisent ce miel dont on va avoir besoin pour nos grogs hivernaux . !Hobbes se proposerait-il pour nous convier toussent(!) à une dégustation?
Qu’on m’explique : c’est un Monsieur qui gagne votre confiance, vous flatte, devient votre ami, pour mieux vous baiser (vous piquer votre femme, vos espèces,
votre place (qui est obligatoirement enviable)? un sournois qui se glisse dans vos habits, vos pantouffles, votre bureau, votre lit, votre compte bancaire, au nom de l’amitié, pour mieux vous posséder? c’est une horreur que cette expression-là. Je n’y crois pas; je me pince; Désolé God, c’est une expression qui n’a pas de raison d’être! mais non, l’homme est trop bon, généreux, c’est un chevalier que diable!

QUOIQUE :
Oh! putaing, mon meilleur ami? mon frère? Judas? ma femme?

C’est parti, je vais douter, me méfier, surveiller, espionner : je suis devenu grâce à God un PARANO!!!!
réponse à . Muscat le 03/09/2010 à 09h21 : J’ai envie de garder un caractère bucolique en cette fin d’&e...
Et Cotentine nous mettait dernièrement en garde contre les disparitions de plus en plus nombreuses de ces hyménoptères -nous y revoici- ce qui risquerait de bouleverser l’équilibre mondial...Voilà donc bien une pandémie à vraiment prendre au sérieux.
réponse à . Muscat le 03/09/2010 à 09h21 : J’ai envie de garder un caractère bucolique en cette fin d’&e...
Alors là, Muscat, bravo!!! God va en prendre un coup! il ne pensait pas que ça déraperait sur les abeilles!

Je les observe, je les surveille; elles sont mignonnes et belles; ça c’est vrai! Elles sont venues ce matin me dire bonjour, m’embrasser (elles n’étaient pas rasées!), prendre de mes nouvelles. Sympa quoi! quoique, à bien y regarder,je me demande si elle n’en veulent pas à mon argent!
Où EST MA CASSETTE?
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 09h19 : Bonjour à tous ! Arrivé par hasard sur le site, à la s...
Bonjour et Bienvenue Hatrix. Tu peux laisser ton cheval dehors. Mets tes pistolets sur le comptoir. Désolé pour la fouille!
Tu vois, God nous a dit ce matin, qu’il fallait faire gaffe et se méfier de tous, et surtout de son meilleur ami. Mon bon Saint Bernard, dans quel monde vis-je?
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 09h19 : Bonjour à tous ! Arrivé par hasard sur le site, à la s...
Sabre au clair, palsambleu ! Commente, lache toi, délire, que tes doigts z’agiles s’agitent sur le clavier........ Foin de pusillanisme !
réponse à . Muscat le 03/09/2010 à 09h21 : J’ai envie de garder un caractère bucolique en cette fin d’&e...
nos dirigeants qui pour le moment sont juste bons à brasser du vent!!
Au moins c’est écologique et évite d’acheter des ventilateurs ! Et si (rêvons un peu...), ils pouvaient brasser suffisamment d’air pour faire tourner quelques éoliennes, cela permettrait de récupérer, un peu, d’électricité !
J’ai une amie qui s’appelle Le Chevalier. Mais elle n’habite pas à Industrie. 
réponse à . momolala le 03/09/2010 à 09h13 : Le chevalier d’industrie est donc un voleur plus la lâcheté, ...
C’ en est encore un qui... An-dorre son monde ...
réponse à . momolala le 03/09/2010 à 09h14 : Je note : propos subversif d’une émigrée chez les Norma...
Je crains l’ expulsion... Mais vers quel pays ?
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 09h22 : Qu’on m’explique : c’est un Monsieur qui gagne votre conf...
A propos j’ ai répondu ce matin à ton intervention d’ hier soir. Merci encore pour Stella lucent... médiéval. Car ce n’ est pas "le ciel brillait d’ étoiles... " de la Tosca.
réponse à . mickeylange le 03/09/2010 à 09h56 : J’ai une amie qui s’appelle Le Chevalier. Mais elle n’habite p...
Et moi j’ habite rue Le chevalier ! Mais pas au bord de l’ Indus. Même s’ il faut que je trie....
Un gentleman cambrioleur par exemple? Un chevalier d’industrie moderne..


cette page
réponse à . momolala le 03/09/2010 à 09h13 : Le chevalier d’industrie est donc un voleur plus la lâcheté, ...
parasite, pique-assiette, sangsue etc. et tout autres chose du genres !
réponse à . Muscat le 03/09/2010 à 09h21 : J’ai envie de garder un caractère bucolique en cette fin d’&e...
J’ai envie de garder un caractère bucolique en cette fin d’été en nommant "chevalières d’industrie" les abeilles.On retrouve chez elles cette "habilité à produire quelque chose"

Pas toutes, regarde BeeBee l’abeille d’expressio, elle fait son miel en allant travailler en Asile du Sud-Est.
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 09h19 : Bonjour à tous ! Arrivé par hasard sur le site, à la s...
Mais il faut oser ! Plus on est de fous, mieux on rit. En règle générale, nous dérapons dans le délire le plus total, surtout en fin de journée. Alors : NOUS ATTENDONS LA NOUVELLE PENSEE DU NOUVEAU PENSEUR DU JOUR. Moi aussi je suis relativement nouvelle, un mois seulement !
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 09h56 : C’ en est encore un qui... An-dorre son monde ......
Et quand on va en Andore on emmène mémé parceque çà endort la vieille......comme çà on est peinards !
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 10h02 : Un gentleman cambrioleur par exemple? Un chevalier d’industrie moderne.. ...
Si Arsène appelle : "Hic", gentleman cambrioleur est plus... bucol -hic. Il (s) appelle : "Lupin".
réponse à . Muscat le 03/09/2010 à 09h21 : J’ai envie de garder un caractère bucolique en cette fin d’&e...
Noooooooon ! Pas les abeilles ! Elles ne "trompent" personne, sauf les plantes, mais c’ est pour mieux les polliniser, mon enfant ! Pas comme les guêpes, carnivores, agressives, qu’ on peut assimiler à des chevaliers d’ industrie. Ainsi que leurs "majuscules", les frelons !
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 10h07 : Mais il faut oser ! Plus on est de fous, mieux on rit. En règle g&ea...
Oui, oui, une nouvellement née! guili-guili!!! 53cm-3kg2. A quand le baptème?

Oh nom de Dieu, les frelons; chez moi, un nid par an! les pompiers qui commencent à se fatiguer de venir dans mon trou et sur mon toit! Mais nuance, aucune flatterie des frelons, pas la main dans le dos ou aux fesses. Non, non, ennemis d’emblée!!
réponse à . cotentine le 03/09/2010 à 01h11 : Pffftt ! pas utilisée tous les jours, cette locution ! (mê...
Vu le nombre de termes pour qualifier ce genre de personnes...c’est qu’il doit y en avoir beaucoup!
S’ils étaient rarissimes il n’y aurait qu’un mot pour les nommer.
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 08h21 : pas utilisée tous les jours, cette locution ! (même si on en c...
Un de mes oncles disait:
La connerie c’est comme le minerai.
A partir d’un certain taux, c’est exploitable.
réponse à . BOUBA le 03/09/2010 à 10h09 : Et quand on va en Andore on emmène mémé parceque ç&a...
Et qu’elle peut passer sous ses vieilles jupes de vieille? drogue, pastisson, clopes, iPad et iPod, joyauteries, téléviseurs. C’est plus une jupe mais un entrepot!
Les douaniers ne regardent pas sous les jupes des vieilles (tiens, c’est pas une jolie phrase, ça). Mais "puisque j’vous dis que je suis douanier"!
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 10h07 : Mais il faut oser ! Plus on est de fous, mieux on rit. En règle g&ea...
En s’approchant de midi, je songe plus à la pansée du jour. Loin de l’industrielle mais pourquoi pas à une table ronde...
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 10h26 : Un de mes oncles disait: La connerie c’est comme le minerai. A partir d&rs...
La connerie...


Mon oncle par mésalliance me disait à son propos :

"Si la connerie était de l’essence, on pourrait se passer des Arabes".

" Si on t’avait foutu à la lourde chaque fois que t’as fait des conneries, t’aurais passé ta vie dehors".
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 10h26 : Un de mes oncles disait: La connerie c’est comme le minerai. A partir d&rs...
Ton oncle aurait dû prendre contact avec Michel Audiard ! Celui-ci aurait hautement apprécié !
idem pour #47 connerie et essence.
Mais comme déjà mentionné:
«Si tous les cons défilaient il n’y aurait plus grand monde pour les regarder passer». (*)
Il y a aussi:
«Si l’on mettait tous les cons sur orbite on ne verrait plus le Soleil !»

(*) Je ne saurais dire si Audiard à utilisé cette phrase...
réponse à . mickeylange le 03/09/2010 à 10h03 : J’ai envie de garder un caractère bucolique en cette fin d’&e...
Ce ne serait pas une expression dédiée, à la lettre et non stricto senso, à Germaine, ça ?
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 10h54 : Ton oncle aurait dû prendre contact avec Michel Audiard ! Celui-ci au...
Mais Frère Jacques, mon oncle avait piqué les expressions chez Audiard!
Bravo! une image, dans la série : "les foetus humains au Moyen-Âge"
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 10h01 : Et moi j’ habite rue Le chevalier ! Mais pas au bord de l’ Indu...
s’ il faut que je trie....
attelons-nous, alors !
réponse à . cotentine le 03/09/2010 à 01h11 : Pffftt ! pas utilisée tous les jours, cette locution ! (mê...
Le margoulin serait-il l’équivalent du chevalier,mais dans la catégorie piétaille ?
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 10h30 : Et qu’elle peut passer sous ses vieilles jupes de vieille? drogue, pastiss...
je ne suis jamais allé en Andore mais il parait que la volante sévit et qu’au rtetour il y a de fortes chances qu’on soit controlé......
réponse à . BOUBA le 03/09/2010 à 11h11 : je ne suis jamais allé en Andore mais il parait que la volante sév...
D’accord, mais la volante ne va pas regarder sous les jupes d’une vielle dame, sauf si elle ressemble à Mme Sarfati (on dirait qu’elle a ou un kyste de l’ovaire ou un téléviseur caché sous sa robe).
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 10h54 : Ton oncle aurait dû prendre contact avec Michel Audiard ! Celui-ci au...
C’est Audiard qui a écrit un truc du genre:
"A travers toutes les viscissitudes de la France, seul le taux d’emmerdeurs n’a pas diminué!"
Si maintenant vous remplacez "emmerdeurs" par "cons" ou "chevaliers d’entreprise", la phrase reste tout aussi valable.
réponse à . BOUBA le 03/09/2010 à 11h11 : je ne suis jamais allé en Andore mais il parait que la volante sév...
Au marché de San Remo il y a un gabelou Français en civil qui repère les Français qui achètent des faux. Il les suit jusqu’à la voiture, relève le N° et le téléphone à ses collègues qui n’ont plus qu’a fouiller la voiture en étant certain de trouvé un objet interdit.
Malins les mecs !
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 11h28 : D’accord, mais la volante ne va pas regarder sous les jupes d’une vi...
Surtout que de nos jours les mamies s’habillent comme les d’jeuns !
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 09h19 : Bonjour à tous ! Arrivé par hasard sur le site, à la s...
Bienvenue à toi, Hatrix.
Dis-moi, c’est toi qui a gagné le Jax-Pott?
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 10h42 : En s’approchant de midi, je songe plus à la pansée du jour. ...
A l’ époque de la chevalerie, et de la Table Ronde, les combattants mettaient des armures. Maintenant l’ industrie agro-alimentaire en fait autant avec les petits pois, le cassoulet, la bouffe pour chats, etc.... Toujours de la "nourriture" de conserve. (Bon, les chevaliers d’ industrie ne sont pas cannibales, c’ est seulement à votre argent qu’ ils en veulent...)
Tout tourne autour du cheval, aujourd’hui. Il faut que ces chevaliers soient bien montés, pour employer des méthodes si cavalières!
Le Chevalier Cavelier de la Sale le savit bien, lui qui entreprit la colonisation de l’Acadie...
réponse à . BOUBA le 03/09/2010 à 11h33 : Surtout que de nos jours les mamies s’habillent comme les d’jeuns&nb...
Pourquoi devrais-je mettre d’ infâmes robes en maille synthétique ornées de fleurs grenat funèbre ? Même à mon âge ? Je laisse ça aux catalogues de VPC. Et me demande si les ventes sont si importantes que ça, car le style mémé se voit de moins en moins. A part chez certaines djeunnes, qui se déguisent en veuves corses. Encore un peu, ce sera Belphégor.
réponse à . file_au_logis le 03/09/2010 à 12h42 : Tout tourne autour du cheval, aujourd’hui. Il faut que ces chevaliers soie...
... Ces quelques arpents de neige....dont la France se débarrassa !
Et le Chevalier de la Barre fut condamné à mort pour avoir refusé d’ enlever son chapeau devant une procession (enfin je crois me souvenir que c’ était une procession !)
réponse à . mickeylange le 03/09/2010 à 11h32 : Au marché de San Remo il y a un gabelou Français en civil qui rep&...
Du côté de Cerbère, ville bien nommée, y’ en a aussi !
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 11h11 : Le margoulin serait-il l’équivalent du chevalier,mais dans la cat&e...
Je pense que de nos jours ils sont plus modernes. De plus en plus, d’ ailleurs... Ils imiteraient, maintenant, le site officiel du Ministère des finances pour tenter de vous soutirer votre numéro de carte bancaire ! Après les FAI et les banques, la dernière mode pour le phishing, serait le fisc ?
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 11h00 : Mais Frère Jacques, mon oncle avait piqué les expressions chez Aud...
Tu sembles oublier que les chevaliers d’ industrie ont souvent des "foetus de paille..." devenus des "hommes" du même foin... mais qui ne jouent aucun rôle effectif.....
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 09h47 : nos dirigeants qui pour le moment sont juste bons à brasser du vent!!Au m...
Beaucoup trop rapides et pas assez réguliers pour servir d’ éoliennes (faudrait un sacré régulateur pour obtenir une fréquence et une tension acceptables...). Et trop petits aussi. Quant aux ventilateurs... c’ en sont. Mais ils ne font que brasser l’ air. C’ est même apparemment la seule chose qu’ ils sachent faire. Du vent. Et même pas du vrai.
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 11h28 : D’accord, mais la volante ne va pas regarder sous les jupes d’une vi...
En cas de doute, la fouille au corps existe. Et je ne vois pas pourquoi les mamies en seraient exemptées. Ce serait de la discrimination.
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 12h42 : Pourquoi devrais-je mettre d’ infâmes robes en maille synthét...
Ah mais je n’ai jamais affirmé que les mamies devaient s’habiller couleur corbeau avec les hardes d’antan.....Bien au contraire !
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 13h09 : En cas de doute, la fouille au corps existe. Et je ne vois pas pourquoi les mami...
God a écrit "aigre fin"....

Un aigre fin, pourquoi pas?
Un nègre fin, comme dit mitzi, ça devient de la discrimination raciale? (je cause bien!)
Un nègre fin qui a faim, ça ne devrait plus exister.
Un nègre fin, qui a faim, et dont la fin est proche , c’est ni à dire ni à écrire, c’est triste pour ne pas dire plus.
Un nègre, aigre, fin, qui a faim et dont la fin est proche, c’est tout bonnement insupportable.

ça y est, je suis revenu des courses; j’ai piqué dans la caisse, volé deux sacs à la tire, liquidé mes faux billets, et fait un plein d’essence en me barrant sans payer.
Je suis content; JE SUIS UN AIGREFIN!
réponse à . BOUBA le 03/09/2010 à 13h10 : Ah mais je n’ai jamais affirmé que les mamies devaient s’habi...
Pour toi, qui semble vouloir rentrer dans la carrière, ces quelques conseils pour devenir une belle petite frappe.


cette page
tout les PDG de grande firme sont des chevaliers d industrie , ils continuent a licencier en masse , alors qu ils font d énormes profits , ils restent néanmoins quelques bons patrons dans l artisanat , ils sont plus préoccupés de transmettre leur savoir que de faire des profits!!
Et le plus grand des escrocs français, qui l’a dégoté? encore moi ou alors, j’ai sauté des encadrés; ce fut-ce possible? que nenni!

L’escroc SYMPA! c’est pas du Madoff!

Alors lui, il a fait très fort! prenez en la graine!

cette page
réponse à . mumu1967 le 03/09/2010 à 13h58 : tout les PDG de grande firme sont des chevaliers d industrie , ils continuent a ...
Ah non, ils ne licencient pas, ils restructurent pour le bien du devenir de l’entreprise.
Non mais : salop de pauvres !
Dieu pardonne moi
réponse à . BOUBA le 03/09/2010 à 13h10 : Ah mais je n’ai jamais affirmé que les mamies devaient s’habi...
Je te présente Madame SARFATI!
Ne me dis pas que la volante d’Andorre va la fouiller? ce n’est pas possible.
Moi, je pense que dans son soutien-gorge, il y a de chaque côté, trois bouteilles de Pastis, trois iPhone, et deux cartouches de Gauloise.
Au niveau du ventre, je verrais bien, un lot de montres Festina, un lot de mp3, et des pièces de Jaguar.
Bon, elle est gentille, elle va parler de ses nombreuses grossesses, mais pour la fouiller au corps, les douaniers refuseront et elle criera "au viol". Les deux parties, in fine, seront d’accord : ON NE FOUILLE PAS MADAME SARFATI. C’est ainsi que naissent les aigrefins!

cette page
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 13h49 : God a écrit "aigre fin".... Un aigre fin, pourquoi pas? Un nègre f...
Et sa femme, elle est la FINE AIGRETTE ???? Tu parles d’ une salade....
Grâce à God, il semblerait aisé de devenir chevalier avec un blason unique et des projets de châteaux dès maintenant, et mieux même, un chevalier suisse en cliquant sur le bandeau de droite, pour moi, cette page. Une fondation dont on aurait parlé sur RTBF dès mai dernier, c’est tout dire ! On n’y parle pas d’industrie, mais voici des chevaliers qui évoquent pourtant bien le pauvre Don Quichotte !
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 10h49 : La connerie... Mon oncle par mésalliance me disait à son propos&...
En fait , c’est celui qui ne pense pas ou n’agit pas comme toi qu’on a souvent . tendance à traiter de "con" . Voir " Le diner de cons" Qui est le plus con  ?
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 14h18 : Et le plus grand des escrocs français, qui l’a dégoté...
La valeur n’ attend pas le nombre des années. C’ est ROCAN-BOLESQUE.
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 10h01 : Et moi j’ habite rue Le chevalier ! Mais pas au bord de l’ Indu...
Par contre chez moi il y a des "Industrie" qui ne sont pas chevaliers et des "Chevalier" qui ne sont pas dans l’industrie  ; des normaux quoi, qui auraient pu s’appeler Dupont ou Durand . Hou, je sens que je brasse du vent, je me sens une àme politicarde. A propos ,à un abonnement à "Minute" tu préférais , je crois, un voyage en Guadeloupe ; pourquoi pas un abonnement à "L’echo des Savannes " On reste dans l’exotisme.
réponse à . momolala le 03/09/2010 à 15h32 : Grâce à God, il semblerait aisé de devenir chevalier avec un...
Acheter un titre de chevalerie et faire certifier son blason par-devant notaire, c ’est trop beau ! En France, depuis la révolution de 1789 (je précise) les titres de noblesse ne sont, officiellement, plus reconnus et ne donnent droit à aucun avantage. Alors, si ça sert uniquement à donner son argent pour des trucs qui ne servent à rien sinon à dépenser beaucoup d’ argent pour se flatter soi-même et se croire autre qu’ on est, autant ouvrir un compte à numéros, bien que le secret bancaire suisse semble ne plus être ce qu’ il a été. Au moins ce fric continue à appartenir à son légitime propriétaire. Quant à la restauration du patrimoine, on peut toujours demander de généreux mécènes. Ce n’ est pas interdit. Eux, au moins, donnent pour un projet précis et savent (en principe...) où ça va.
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 13h56 : Pour toi, qui semble vouloir rentrer dans la carrière, ces quelques conse...
L’escroquerie en 31 leçons . Une merveille . et toutes les pièces jointes des autres commentaires . Sacré cadeau qu’elle m’a fait la copine en m’abonnant . Qu’est ce que je passe comme temps ! mais ce n’est que du bon temps !
réponse à . deejee le 03/09/2010 à 15h47 : Par contre chez moi il y a des "Industrie" qui ne sont pas chevaliers et des "C...
Non, c’ était en Guyane. Au bagne. Celui de l’ Ile du Diable par exemple. D’ où Zola tira le capitaine Dreyfus, qui, respectueux des décisions de l’ armée, bien qu’ il se sut innocent, eut du mal à comprendre pourquoi Zola se battait pour l’ honneur d’ un homme qu’ il ne connaissait même pas. Mais pas la peine de me servir "le pénitencier". Johnny n’ est pas ma tasse de thé. Et comme abonnement, j’ aime mieux "Marianne". Je suis républicaine - parceque française - Et irrévérentieuse. Mais je n’ ai rien contre les monarchies constitutionnelles. Elles fonctionnent très bien. Pays-Bas, Belgique, Suède, Danemark, Norvège et même le Royaume Uni....Finalement je crois que toutes ces contrées ne sont pas pires que la nôtre. Et ce sont toujours les politiciens, appuyés par les capitaines d’ entreprise qui, tels des loups-garous, se transforment en chevaliers d’ industrie, qui fichent le bazar. Vrai ou faux ? On met ça aux voix ?
Un chevalier d’industrie >>> Un lichaven d’Istrie dure

Anna Cherché d’Enletrésor
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 13h56 : Pour toi, qui semble vouloir rentrer dans la carrière, ces quelques conse...
Ben dis donc, j’ en reste sans voix. T’ as appris ça où ? Ce savoir-faire, ces méthodes de victimisation de tes victimes.... J’ espère, au moins, que tu as un jet privé, une Ferrari (rouge évidemment), une grande villa avec piscine et une maison en Corse. La Corse ne te dit rien ? Tu as tort. Avec un tel pedigree, le petit Nicolas veillerait à faire protéger ta maison contre ces salopards de vandales qui oseraient en fouler le gazon....
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 14h18 : Et le plus grand des escrocs français, qui l’a dégoté...
Alors celui là je le trouve vraiment sympa ! y a pas de honte à être français J’espère qu’il ne va pas trop "trinquer"  !
réponse à . deLassus le 03/09/2010 à 16h06 : Un chevalier d’industrie >>> Un lichaven d’Istrie dure Anna Cherch&...
Ou un Lichen d ’ Istrie du rave ????
réponse à . deejee le 03/09/2010 à 16h07 : Alors celui là je le trouve vraiment sympa ! y a pas de honte &agrav...
Il me fait penser à "Catch me if you can".....Mais même rocan toujours, il ne court plus !
réponse à . momolala le 03/09/2010 à 15h32 : Grâce à God, il semblerait aisé de devenir chevalier avec un...
Tu as de la chance avec cette "noble" annonce.
Pour moi, sans relâche, Googueule me propose, en haut comme à droite : "Accédez à 50 millions de célibataires" !
réponse à . deLassus le 03/09/2010 à 16h14 : Tu as de la chance avec cette "noble" annonce. Pour moi, sans relâche, Goo...
Moi c’ est eden.flirt. Avec toujours les mêmes filles. Ils ne renouvellent pas souvent les cheptel, dites-donc, les amis... Elles sont virtuelles, ou ne trouvent pas preneur ? Tiens chat a changé. Maintenant c’ est tout pour votre chat. Chat-meaux !
ce n’est pas parce que des mots ou des expressions sont bien peu utilisés aujourd’hui qu’il faut les ranger au placard. En tant qu’assidu du site expressio nous devons faire en sorte de le ou les utiliser. car généralement il n’y a pas mieux pour nuancer sa pensée. J’ai souvent utilisé "capitaine d’industrie" en faisant visiter ma ville sous son aspect post-industrielle. Je me suis aperçu que cette expression était mal comprise. Moi-même j’avais perdu de vue le sens de"chevalier d’industrie". Comme quoi ce site web a bien des vertus.
le chevalier gambette est gentil ziozio !
réponse à . mickeylange le 03/09/2010 à 11h32 : Au marché de San Remo il y a un gabelou Français en civil qui rep&...
Au marché de San Remo il y a un gabelou Français en civil qui repère les Français qui achètent des faux
Peut-être le même qui fait Milan-San Remo à bicyclette pour découvrir le poteau rose. 
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 09h47 : nos dirigeants qui pour le moment sont juste bons à brasser du vent!!Au m...
Nos zélus produire de l’électricité?C’est déjà fait mais pas celle dont on se sert!Bande de bachibouzouks,va!
réponse à . deejee le 03/09/2010 à 16h07 : Alors celui là je le trouve vraiment sympa ! y a pas de honte &agrav...
Deejee, bravo! excellent élève! il a tout retenu : comment devenir rapidement un bon escroc, comment ne pas se faire baiser, qu’il y a toujours un con potentiel quand on est deux, il sait que ça ne sera jamais lui, alors là chapeau (et bottes de cuir, qu’accessoirement tu peux faucher, personne ne te regarde; c’est pas ta pointure? tu les fourgueras à mitzi.).

Il faut récompenser les bons élèves, sinon ils te crachent dessus. Pour deejee :
- une image, série : "Utérus fibro-myomateux".
- une histoire ...ci-dessous.
réponse à . deejee le 03/09/2010 à 16h07 : Alors celui là je le trouve vraiment sympa ! y a pas de honte &agrav...
Toujours pour deejee qui a bien mérité aujourd’hui de l’éducation nationale (excellent travail) (il y a quand même un doute sur son comportement : on m’a piqué mes bottes de cuir et d’aucun disent qu’il les aurait revendues à mitzi. A suivre).
Donc voici l’histoire pour démasquer les bons banquiers et les mauvais (ceux qui te pompent ton pognon et qui d’anarqueurs vont devenir anarqués!
Un homme sollicite un emprunt auprès de son banquier. Emprunt délicat, compte tenu de sa situation du moment. Le banquier refuse tout d’abord, puis devant l’insistance du demandeur finit par lui dire : "Je suis prêt malgré tout à accéder à votre demande si vous répondez précisement à cette question. J’ai un oeil de verre, remarquablement bien fait; personne ne parvient à le distinguer. Si vous trouver du premier coup le bon côté je vous accorde ce prêt". L’ homme réfléchit longuement, regarde intensément les deux yeux du banquier et finit par dire qu’il s’agit de l’oeil gauche. "Vous avez trouvé, il s’agit bien de l’oeil gauche.Comme promis, je vous accorde ce prêt. Mais dites-moi comment avez-vous fait pour trouver quel oeil était de verre?". Et le demandeur de répondre : "C’est simple, j’ai cru y déceler une lueur d’humanité"

Méfier-vous des banquiers et chercher le bon oeil, l’oeil de verre.
Voilà mon fils; à l’occasion ramène-moi mes bottes de cuir!
réponse à . file_au_logis le 03/09/2010 à 11h32 : C’est Audiard qui a écrit un truc du genre: "A travers toutes les v...
C’était une réplique d’un film où André Pouss dans un rôle de majordome discutait avec Sim dans le rôle du jardinier. L’un des thème du film était un sculpteur qui transformait des cadavres de malfrats (les emmerdeurs) en ébauches de sculptures (dont les douze apôtres et autres d’inspiration gréco-romaine).
Sim, jardinier disant:
«Ne craignez-vous pas que l’on manque de matière première ?» sous-entendu de cadavres à transformer en statues...
André Pouss, majordome:
«À travers toutes les vicissitudes de la France, le pourcentage des emmerdeurs est le seul qui n’ait jamais baissé».
Mais le rôle de l’héritière joué par Mireille Darce (? pas sûr) se devait de vivre seule pour toucher un héritage alors qu’elle était déjà marié, son mari se "déguisant" en chauffeur de Madame...
Mais le titre ? Si un cinéphile pouvait nous le rappeler...
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 16h18 : Moi c’ est eden.flirt. Avec toujours les mêmes filles. Ils ne renouv...
Mitzi? vous avez tous remarqué sa gentillesse, son bon caractère etc...
Cependant, elle a ses faiblesses : elle ne veut pas porter de robes synthétiques ornées de fleurs grenat et funèbres, en profitant par ailleurs pour s’en prendre aux veuves corses qui portent le deuil en s’habillant de noir (il va y avoir des retours de batons qui vont venir de Sartène), elle est furieusement colonialiste ( elle accepte l’invasion de l’Acadie), elle critique ouvertement jauni Halliday (alors là c’est très grave. Gare les faons, non les fans!), elle affiche son attachement aux vieilles royautés d’ Europe (ça aussi c’est grave; on sent monter les nationalismes et les pas cadencés des bottes (tiens les revoilà) guerrières. Mitzi, tu peux encore faire marche arrière; crie "Vive la démocratie!" "Vive les démocrates", "Vive l’Europe libre et indépendante", "Vive les Ecolos" (là, c’est toi qui voit!! je t’en supplie! il n’est pas trop tard (Dr Schweitzer!) , et mets-toi des robes à fleurs; tu auras ton morceau de musique malgré tout, si j’y arrive.
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 09h19 : Bonjour à tous ! Arrivé par hasard sur le site, à la s...
Ha! Trix, c’était une marque de trains électriques que tu as peut-être connue...
Bienvenue à toi, donc et n’interviens que si tu en as envie.

Hobbes-Märklin
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 10h42 : En s’approchant de midi, je songe plus à la pansée du jour. ...
Tu vois quand tu veux !

Bûûrp-Hobbes
réponse à . BOUBA le 03/09/2010 à 11h11 : je ne suis jamais allé en Andore mais il parait que la volante sév...
moi, par contre je vais aussi souvent que je peux en andorre, dans l’espoir de me faire fouiller la jupe, mais ils sont trop "chevaliers" pour ça ! dommage..........
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 13h09 : En cas de doute, la fouille au corps existe. Et je ne vois pas pourquoi les mami...
et c’est qu’est ce que je dis....
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 19h04 : moi, par contre je vais aussi souvent que je peux en andorre, dans l’espoi...
oh! nom de dieu, j’m’achète un costar de douanier!!! Tu pars quand en Andorre?
ça y est, j’suis quasiment en route! ma casquette bordel!
Dis-moi pas que c’est pas vrai!

Je me ferai passer pour Boubacar, en Andorre; tu l’as jamais vu dit? J’crois que j’suis plus beau!
On passe des mécréants, aigrefins et consorts,
Au silence, recueillement, à la beauté nue.
Amen!
cette page

cette page
réponse à . mickeylange le 03/09/2010 à 09h56 : J’ai une amie qui s’appelle Le Chevalier. Mais elle n’habite p...
.
réponse à . HoubaHOBBES le 03/09/2010 à 18h50 : Ha! Trix, c’était une marque de trains électriques que tu as...
et Atrix une marque de produits cosmétiques...
réponse à . momolala le 03/09/2010 à 10h55 : Ce ne serait pas une expression dédiée, à la lettre et non ...
Vois vraiment pas pourquoi tu dis ça !
Germaine El Caballero 
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 19h48 : oh! nom de dieu, j’m’achète un costar de douanier!!! Tu pars ...
L’astuce (que j’ai apprise lorsque j’habitais Montbéliard) consistait, pour les radio-modélistes du Club de Courcelles-lès-Montbéliard (à 500/600 m de chez moi...) à faire acheter les pièces et équipements divers par des amis frontaliers vivant à Colmar, Strasbourg, Mulhouse, qui se les procuraient à bas prix en Allemagne, TVA plus faible à laquelle ils avaient droit en tant que frontaliers. Les gus de Montbéliard allaient ensuite récupérer le matos une dizaine de jours plus tard. Avec l’Andorre, côté Espagne comme France, l’astuce doit pouvoir être également utilisée. Bon d’accord, c’était bien avant Schengen, mais cela devrait toujours fonctionner... à conditions de connaître des frontaliers. Dont certains sont (?) peut-être un peu limite contrebandiers sur les bords... 
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 18h46 : Mitzi? vous avez tous remarqué sa gentillesse, son bon caractère e...
T’as raison eultreia , en plus le noir par beau soleil prend toute la chaleur ambiante.
Habillez vous en couleusr vives et claires comme le papillon, c’est vraiment plus beau.
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 20h05 : L’astuce (que j’ai apprise lorsque j’habitais Montbélia...
En Andorre, ça fonctionne; les douaniers s’interressent à la drogue! faut être raisonnable quand même et ne pas se pointer avec un camion ou un J7.
Moi qui te cause, j’ai discuté avec quelques douaniers : y a moyen de s’entendre! ils écoutent bien!
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 20h24 : T’as raison eultreia , en plus le noir par beau soleil prend toute la chal...
Ah! merci infiniment! nous réclamons la suppression des jean’s pour les femmes, le retour à la robe gaie, rieuse, affriolante, aux mignons petits chapeaux, la radiation à vie des collants (qui a pu inventer cette connerie).
Merci Agronome (je leur dis?), oui c’est lui le responsable du MLH! moi, je suis le trésorier et à ce sujet les cotisations n’étant pas à jour, je remercie les retardataires (50€ par homme).
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 18h46 : Mitzi? vous avez tous remarqué sa gentillesse, son bon caractère e...
MOI ??? Je ne m’ en prends pas aux veuves corses (elles n’ y sont pour rien) mais aux gamines de 11 ans qui se trimballent, tout de noir vêtues, sous un soleil de plomb...Je ne suis pas colonialiste, mais traiter l’ Acadie de quelques arpents de terre gelée, c’ était... très con; je ne suis pas fan de Johnny mais c’ est affaire de goût ; je suis indifférente à la monarchie tant qu’ elle n’ empêche pas la démocratie (disons que je la considère comme un bibelot, pas totalement indispensable au premier abord, mais auquel on a le droit d’ être attaché) ; je me sens raisonnablement écolo et citoyenne du monde plutôt qu’ imbécile heureuse qui est née quelque part; et surtout pacifiste.

Mais j’ ai complètement oublié de vous parler du plus important : un roman inachevé de Thomas Mann, prix Nobel de littérature (quand même), que celui-ci commença vers 1905, continua jusqu’ en 1910, interrompit pendant une quarantaine d’ années, et acheva la première partie en 1953 ou 54 : "Les confessions du chevalier d’ industrie Félix Krull". Ce roman laisse une large place à la nourriture et notamment à l’ infâme mousseux pétillant dont le père du héros abreuve ses hôtes, les rendant évidemment malades...et je passe les nombreux repas sous silence. Krull, bien sûr, en digne fils, se conduit en petite frappe et n’ a de cesse d’ inventer des entourloupes. Dommage que la mort de Mann l’ ait laissé inachevé.

Je ne crois pas que le nom de Krull ait quoi que ce soit à voir avec les industries Krupp, encore qu’ on ne puisse en être sûr. Par contre Thomas Mann s’ exila volontairement en Suisse dès qu’ Hitler prit le pouvoir. Et ses livres furent brûlés en place publique, en un ignoble autodafé. Comment peut-on brûler des livres ?

Et pour une fois que le nom d’ une oeuvre d’ un prix Nobel est attaché à un chevalier d’ industrie, je me devais d’ en parler !
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 19h48 : oh! nom de dieu, j’m’achète un costar de douanier!!! Tu pars ...
j’en reviens mon pôvre !! et intacte, bordel.............
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 18h23 : Toujours pour deejee qui a bien mérité aujourd’hui de l&rsqu...
Pour les bottes, je suis innocente, même pas receleuse. J’ en possède 2 paires ; 1 en peau noire, l’ autre en veau imitation daim marron. Que j’ ai depuis près de 10 ans.
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 19h54 : On passe des mécréants, aigrefins et consorts, Au silence, recueil...
Ah, l’ oeuvre pour orgue de Bach....
Et Sénanque, perdue dans la lavande et les oliviers....

Décidément, malgré tes puissants reproches, tu me gâtes....
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 20h36 : Ah! merci infiniment! nous réclamons la suppression des jean’s pou...
Il faudrait peut-être se souvenir du pourquoi du comment de l’ invention des collants "fins". Lors de l’ invention de la mini-jupe par Mary Quant, puis Courrèges en haute-couture, les attaches du porte-jarretelles dépassaient... ce qui faisait très très moche. Et rendit utile la généralisation du collant "fin", la variante plus opaque, et surtout plus épaisse, existait depuis bien plus longtemps, pour le ski, et la version "couleur", l’ hiver, pour les gamines... le port du pantalon étant interdit dans certains établissements scolaires, même par grand froid !

Et sur ce, je vais enlever mes jeans, prendre une douche, et...
A demain, si vous le voulez bien !
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 21h15 : Ah, l’ oeuvre pour orgue de Bach.... Et Sénanque, perdue dans la la...
Si j’ai pu te peiner, je te prie de m’en excuser; ce n’est ni dans mon caractère ni dans mes intentions. Les mots, parfois crus, peuvent blesser ou des formulations inadéquates.C’est aussi le style du site qui fait rebondir les réparties, pas toujours de manière élégante ou adaptée. Dont acte!
Monaik est déçue de son séjour en Andorre; la faute aux autres, qui étaient dans la place.
Sur ce, je file au jardin surveiller les poireaux et les patates qui ne peuvent s’endormir sans une parole affectueuse. Merde, ma lampe de poche!
Dormez bien, les mains sur....
On va relire ce bon Thomas Mann, ou essayer.     
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 21h50 : Si j’ai pu te peiner, je te prie de m’en excuser; ce n’est ni ...
Non, tu ne m’ as pas peinée. Tes phrases auraient été beaucoup plus méchantes. J’ ai pensé à une taquinerie, j’ ai répondu de même. Mais, bizarrement, je n’ ai pensé à Félix Krull (que j’ ai lu en allemand en 1956 ou 57, et jamais relu depuis) en bouffant mon yaourt, ce soir... Fallait pas laisser passer ça !
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 10h54 : Ton oncle aurait dû prendre contact avec Michel Audiard ! Celui-ci au...
Et : "Mort aux cons", le général répondit: "Vaste programme".
cette page
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 22h25 : Et : "Mort aux cons", le général répondit: "Vaste prog...
Un quidam a Jacques Chirac :

- Sale con!

Réponse du Président :

- Moi, c’est Chirac
réponse à . mitzi50 le 03/09/2010 à 21h22 : Il faudrait peut-être se souvenir du pourquoi du comment de l’ inven...
si je ne commets pas d’erreur, je crois que dans le code pénal (qui date de Napoléon,) le port du pantalon, pourles femmes est toujours interdit, sauf pour celles "qui font du vélo, ou du cheval". Ces illégalités sont toujours passibles d’une amende, si un fonctionnaire voulait faire du zèle ! L’article n’est toujours pas retiré de ce code pénal !!! alors mesdames, à nos jupes et à nos jolies gambettes !!!
Mais comment diable fais tu pour :

1) analyser et illustrer par les liens les expressions
2) rebondir de suite aux réparties des uns et des autres
3) parler à tes patates et tes poireaux
4) relire Thomas Mann

Il y a vraiment du diable la-dessous. Mais après avoir vu tes deux derniers liens, je sais qu’il n’en est rien. Alors je vais réécouter la Toccata et dodo
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 23h01 : si je ne commets pas d’erreur, je crois que dans le code pénal (qui...
Moi , à c’t’heure ci je choisirais plutôt la nuisette ......
réponse à . <inconnu> le 03/09/2010 à 23h01 : si je ne commets pas d’erreur, je crois que dans le code pénal (qui...
Oh, merci monaiK, merci, mille mercis et Bravo le code pénal*. Ma vie change ce soir! Revoir des jambes de femme, mon dieu, je me sens mal, je vacille, je m’en vais, c’est la fin, je meurs. On ne pourra toujours pas toucher, bien sûr? "Plaisir des yeux", comme au Maghreb! c’est un début!
Et Marthe Richard? où on en est-on dans cette affaire? dans mon coin, les volets sont toujours clos, mais les portes aussi!
Mais, les femmes montaient à cheval, si je ne m’abuse, en amazone parce qu’elles portaient une robe! mais elles auraient pu mettre un pantalon; Ah, d’accord? oh ben dis donc! ah ben ça alors!
Nous, en robe? non; en kilt? mouais! la soutane? il faut être cardinal ou moine.
Dis donc, monaiK, le chevalier d’Eon : un, une, les deux? tu n’es pas obligée de crier! chuchote à mon oreille; drôle d’histoire encore.



* Peut-être pas pour tous les articles.
réponse à . deejee le 03/09/2010 à 23h07 : Mais comment diable fais tu pour : 1) analyser et illustrer par les lie...
Alors mon secret, deejee, je vais te le confier, à toi seule! tu m’écoutes?
Vie monacale : 5 fruits et légumes par jour (si c’est la télé qui le dit, alors!), pas de pinard (j’ai stoppé depuis ma cirrhose), abstinence complète (quand j’étais gamin, chez les bons pères, on disait que ça rendait débile ou sourd, la masturbation, oui; alors,devenir sourd m’aurait ennuyé, débile, je l’étais déjà), "no sport" disait Churchill quand on lui demandait le secret de sa longévité, et puis l’hérédité, je présume; mes parents auraient facilement dépassé 40 ans, s’ils n’avaient pas tant bu!
Je pense à ta nuisette, monaiK aussi!
Bon, les liens avec les expressions : édite les 4-5 pages d’expressio que tu vas récupérer (attend, je reviens, il faut que je revois le truc)
réponse à . deejee le 03/09/2010 à 23h11 : Moi , à c’t’heure ci je choisirais plutôt la nuiset...
J’ai mis du temps! tu me fais bosser!

Tout est clairement expliquer sur la page 2, celle où l’on discute (?), celle-là même.
Sur le paragraphe "Vos commentaires", tu verras "mode d’emploi", clique dessus et tu pourras imprimer 5 pages d’explications faciles; ta vie va changer!
Tiens-moi au courant de tes "progrès"!
Je reste à tes petits soins.
Au fait, merci d’avoir compris que je n’étais pas habité par le diable! enfin, pas plus que n’importe qui. Chouette l’abbaye de Sénanque hein?
réponse à . file_au_logis le 03/09/2010 à 08h00 : Quleques commentaires sur l’explication godesque: Passons vite sur le chev...
Qu’en dit Germaine...
J’dis rien… et crois-moi - par les "textes" qui courent - ça vaut mieux !!!!!
Moi aussi je croyais que cela voulait dire " chef d’entreprise courageux et entreprenant ".
Mon époux , professeur de français le pensait également .Encore un jour où nous nous coucherons un peu moins ignorants.
En fait à bien lire, j’ai tout de suite trouver à qui s’appliquait cette définition .Le nom comme par T et se termine par E . T - - - e .Vous avez trouvé ?
MAIS NON VOYONS! étymologie contestable ! en réalité un noblaillon se targuant de marine et vétu tel un mousse rayé, soit d indues stries... y a qu à demander au lieu d aller chercher mardi à quatorze heures
réponse à . lorraine le 05/09/2010 à 17h39 : Moi aussi je croyais que cela voulait dire " chef d’entreprise courageux ...
Saceé Nanard !
réponse à . quenavo le 05/09/2010 à 19h29 : MAIS NON VOYONS! étymologie contestable ! en réalité u...
Ah bon ! L’expression vient donc de la marine ? 
Quand Georges (l’autre !) met en musique un texte de Victor (Hugo !), c’est le bonheur à l’état pur, sans escroquerie d’aucune sorte

Or, la belle à peine cloîtrée
Amour en son cœur s’installa
Un fier brigand de la contrée
Vint alors et dit : "Me voilà!"
Quelquefois les brigands surpassent
En audace les chevaliers
Enfants, voici des bœufs qui passent
Cachez vos rouges tabliers


Voici La Légende de la nonne.
J’allais me lancer dans une explication de la différence entre chevalier et capitaine d’industrie, mais j’ai bien vu que God avait adressé la chose en 5.

Parlons donc des femmes, un sujet sur lequel je préfère m’étendre de toute façon...

Sir Trojan, chevalier d’entre cuisse 
réponse à . <inconnu> le 04/03/2013 à 02h34 : J’allais me lancer dans une explication de la différence entre chev...
L’expression "capitaine d’industrie" a le mérite de bien dire ce qu’elle veut dire alors que la signification de "chevalier d’industrie" est bizarroïde, pour rejoindre Cotentine en #1.
réponse à . quenavo le 05/09/2010 à 19h29 : MAIS NON VOYONS! étymologie contestable ! en réalité u...
DÉFORMÉES
Un zèbre entravé, c’est un peu un cheval lié d’indues stries.
Le termium cette page semble être quelque peu en désaccord avec l’évangile selon God, la définition négative n’étant attestée que dans le monde juridique (donc loin de la réalité quotidienne). L’autre acception proposée est celle que nous entendons généralement avec ’capitaine d’industrie’.

Notre God serait t-il, à l’exemple de Benoit XVI, faillible?
Il y a un lien indéniable entre capitaine au long cours et capitaine d’industrie dont les cours fluctuent à la bourse. Comme quoi notre expression...

Le lien est moins évident entre chevalier au gros cou et chevalier d’industrie dont les coûts fluctuent à la bourse. Mais peut-être qu’en cherchant bien...
Le chevalier d’industrie, n’est-il pas le bonhomme qui vend du minerai de cheval en le faisant passer pour du boeuf? Ah, la vache!
Et quand on lui dit que cela n’est pas bien et qu’il doit mieux étiqueter ses produits, ne répond-il pas: "oui, cheval le faire!"
réponse à . file_au_logis le 04/03/2013 à 08h33 : Le chevalier d’industrie, n’est-il pas le bonhomme qui vend du miner...
"oui, cheval le faire!"
Meuh non ! cette page
Euh... es-tu sûr de ton lien ? Je tombe sur une page d’accueil de Google.
réponse à . deLassus le 04/03/2013 à 09h38 : Euh... es-tu sûr de ton lien ? Je tombe sur une page d’accueil ...
C’est que tu ne sais pas rentrer dans Google Docs. Il faut t’y inscrire, sinon canal 12.
Il s’agit de la photo d’un cheval avec la légende "Vache roumaine par Findus".
Les chevaliers d’industrie fournissant du matériel aux bouchers: les esses, crocs...
Celui qui nous occupe n’est pas un chevalier ’d’honneur’, sinon voleur !
DEVINETTE
Pourquoi l’actuel chevalier d’industrie travaille par internet ?
L’emploi d’industrie me rappelle un livre que j’ai lu avec passion dans mon enfance- il y a longtemps - écrit pour l’éducation de la jeunesse :" Le Robinson industrieux, histoire semée de détails sur la botanique; sur la physique, la géographie, les arts industriels, l’histoire naturelle". Je ne connais pas l’auteur. Y a t’il d’autres lecteurs ?
réponse à . <inconnu> le 04/03/2013 à 10h01 : C’est que tu ne sais pas rentrer dans Google Docs. Il faut t’y inscr...
Et moi, je tombe sur "ERREUR 404"
réponse à . joseta le 04/03/2013 à 10h52 : DEVINETTE Pourquoi l’actuel chevalier d’industrie travaille par inte...
Réponse
- pour avoir des gains, il lit sites.
réponse à . Corbas le 04/03/2013 à 11h29 : L’emploi d’industrie me rappelle un livre que j’ai lu avec pas...
Bonjour !
Google Livres a numérisé cet ouvrage. Mais à la place du nom de l’auteur, nous trouvons ***.
Voir cette page.
réponse à . file_au_logis le 04/03/2013 à 08h33 : Le chevalier d’industrie, n’est-il pas le bonhomme qui vend du miner...
Ca faisait un moment que j’attendais une expression comme "j’en parlerai à mon cheval" ou "un cheval de retour" ou "monter sur ses grands chevaux", j’avais oublié celle du jour.

L’autre jour, je regarde un reportage télévisé dans lequel on nous montre l’activité débordante des services aux consommateurs. Un client appelle pour (probablement) demander :" Je voudrais poser une question au sujet de la viande ".
La question est devenue : "Je me pose des questions au niveau de la viande ".
Du coup, j’ai perdu le fil en découvrant que chez certains humains, la viande peut être le siège de la pensée.
étonnant, non ?
réponse à . SyntaxTerror le 04/03/2013 à 11h54 : Ca faisait un moment que j’attendais une expression comme "j’en parl...
Et « penser au niveau de… » n’est pas anodin. Faut-il mettre en place une cellule psychologique pour aider les plus atteints même si le processus vital n’est pas engagé ?
Au jour d’aujourd’hui – et de source sûre – la balle est dans le camp de ceux qui font partie du « Top ten ». Ironie de l’histoire, certains jouent dans la cour des grands, tandis que d’autres caracolent en tête des sondages. Affaire à suivre.


Voilà une bonne dizaine d’expressions trop souvent entendues (radio ou télé) et un brin agaçantes . Et je ne saurais passer sous silence (tiens ! encore une !) la plus belle : la cerise sur le gâteau !

À part ça, je n’ai rien sur l’expression du jour ! J’avais bien un chevalier gambette – qui n’a rien à voir avec l’industrie – mais Agronome l’a déjà évoqué… alors, je retourne dans ma niche.
réponse à . DiwanC le 04/03/2013 à 13h18 : Et « penser au niveau de… » n’est pas anodin. Faut...
Le chevalier gambette est un oiseau voisin de la bécasse qui n’a donc rien à voir avec Mistinguett qui chantait "on dit que j’ai de belles gambettes, ... c’est vrai".
Rien à voir non plus avec la Mère Denis qui disait "c’est ben vrai" et encore moins avec Léon Gambetta qui ne chantait pas.
réponse à . SyntaxTerror le 04/03/2013 à 11h54 : Ca faisait un moment que j’attendais une expression comme "j’en parl...
Du coup, j’ai perdu le fil en découvrant que chez certains humains, la viande peut être le siège de la pensée.
Et un siège, c’est fait pour s’asseoir dessus, non? Et tes joues d’en bas du dos, bien rebondies, c’est pas de la barbaque, cela?
Un ministre du redressement "progressif" qui pose en marinière est-il un chevalier d’indues stries ?
Peut-on dire de Mittal qui conserve les entreprises qu’il juge rentables et se sépare des autres que le chevalier d’Indus trie ?

Et toutes mes désoles à Joseta ...
réponse à . file_au_logis le 04/03/2013 à 15h01 : Du coup, j’ai perdu le fil en découvrant que chez certains humains,...
Justement, si !
Sous-entendrais tu que certains pensent avec leur Q ?
réponse à . Corbas le 04/03/2013 à 11h29 : L’emploi d’industrie me rappelle un livre que j’ai lu avec pas...
Le Robinson Industrieux, Histoire Semee De Details Sur La Botanique, La Physique, La Geographie, Les Arts Industriels, L’histoire Naturelle, Etc.

Auteur : Collectif
Editeur : Martial Ardant Frères, Paris
Format : Moyen, de 350g à 1kg
Nombre de pages : 266
Ouvrage de la 1re moitié du XIXe siècle. ’Bibliothèque religieuse et morale pour l’enfance et la jeunesse’.
réponse à . DiwanC le 04/03/2013 à 01h29 : Quand Georges (l’autre !) met en musique un texte de Victor (Hugo&nbs...
Y a-t-il un spécialiste de Hugo, spécialiste de Hugo ?

Soit il a déjà vu énerver un boeuf avec un chiffon rouge, hypothèse bien improbable, soit il nous dit que son histoire est aussi vraie que les fariboles qu’on raconte aux enfants.
Kékun a une idée ?
réponse à . DiwanC le 04/03/2013 à 13h18 : Et « penser au niveau de… » n’est pas anodin. Faut...
Il y a aussi l’omble chevalier, qui n’a pas de plumes et ne vole pas, alors que le chevalier d’industrie plume et vole 

cette page
réponse à . SyntaxTerror le 04/03/2013 à 15h06 : Justement, si ! Sous-entendrais tu que certains pensent avec leur Q ?...
Pourquoi? Il y en a d’autres?
Les boucs émissaires sont-ils des victimes innocentes des chèvres à lier?
réponse à . SyntaxTerror le 04/03/2013 à 16h30 : Y a-t-il un spécialiste de Hugo, spécialiste de Hugo ? Soit ...
J’ai lu qu’à la feria de Pampelune, lorsque les taureaux parcourent les rues, ils sont « encadrés » de bœufs, sorte de remparts pour protéger la foule…

On peut dire aussi que les enfants ne feront pas forcément la différence entre un bœuf et un taureau. Mesure de précaution : Enfants, gardez-vous !

On peut prétendre que dans ces bœufs, Victor voit les partisans bornés de l’usurpateur ; il les humilie, les imagine marchant en troupeau, écrasant sans réflexion les « misérables » : Enfants, cachez-vous !

Mais faut-il tout expliquer ? Laisse-toi aller Syntax… le rythme de la phrase est agréable… l’image est belle… Rêve…
Si tu lis :
L’île Saint-Louis en ayant marre
D’être à côté de la Cité
Un jour a rompu ses amarres
Elle avait soif de liberté

…tu ne te précipites pas sur le quai de la Seine pour vérifier !

Imagine Syntax… et tu vas les voir ces bœufs paisibles qui traversent lentement la rue principale du petit village… la jolie vachère a paré leurs cornes de quelques branches d’un noisetier. Attirés par des meuglements, quelques enfants accourent : Enfants, restez sur le bas-côté !
Un p’tit mouchoir M’sieur Ubbleu ?  
Et pis, faut que j’y aille, sinon vais être en retard chez les Desgrands-Lacour !
Le chevalier de l’industrie du matériel pour bateaux, emploie le mot ’cordage’ parce qu’il n’aime pas le mot risse, chevalier.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un chevalier d'industrie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?