Un coup de Jarnac - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Un coup de Jarnac

Un coup habile, décisif, mais inattendu
Un coup donné par traîtrise

Origine

Nous somme en 1547, à une époque où les différends entre gentilshommes se règlent par des duels.
Le 10 juillet, à Saint Germain en Laye, à la cour du roi Henri II, tout frais successeur de François Ier, nous avons à droite, Guy Chabot de Saint Gelais, Baron de Jarnac, et à gauche, François de Vivonne, sieur de la Châtaigneraie, qui a pour tort d'accuser le premier d'être l'auteur d'un écrit qui a attiré l'attention sur les relations incestueuses d'Henri, alors encore dauphin, avec Diane de Poitiers.

Dans ce duel, La Châtaigneraie est donné vainqueur d'avance, car il est considéré comme une des meilleures lames du royaume.
Au cours du combat au poignard et à l'épée, Jarnac tranche le jarret de son adversaire qui s'écroule, incapable de continuer le duel, sans qu'on sache vraiment (les versions diffèrent) si le coup ainsi porté est simplement bien ajusté, ou s'il s'agit d'une botte mystérieuse ou d'une feinte après simulation d'une chute.
Toujours est-il que Jarnac épargne La Châtaigneraie car c'est un favori du roi. Mais le malheureux, considérant avoir été humilié, arrachera ses bandages et, se vidant lentement de son sang, mourra peu après.

À l'époque du duel, les témoins ne trouvent rien à redire à la méthode utilisée par Jarnac, considérée comme correcte et loyale. Elle est donc vue comme un coup habile, mais acceptable même s'il n'est pas habituel.

Ce n'est qu'à partir du Dictionnaire de Trévoux, oeuvre des Jésuites parue en 1771, que ce coup est décrit comme donné par traîtrise, version que réfuteront plus tard Larousse et Littré.
Mais comme l'expression est attestée à partir de 1803, peu après la publication du dictionnaire, c'est principalement ce sens de coup en traître qui sera généralement retenu.

Exemple

« Ma caisse ne vous regarde pas, dites-vous ? Soit ! Opérez sur la vôtre, mais n'emplissez ni ne videz la mienne. D'ailleurs, qui sait si tout cela n'est pas un coup de Jarnac politique ; si le ministre, furieux de me voir de l'opposition, et jaloux des sympathies populaires que je soulève, ne s'entend pas avec M. Debray pour me ruiner ? »
Alexandre Dumas - Le comte de Monte-Cristo - 1861

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un coup de Jarnac » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen A stab in the backUn coup de couteau dans le dos
Espérantoeo mallojala ,perfida batocoup déloyal, perfide
Cubaes Clavar un puñal por la espaldaPlanter un couteau dans le dos
Israëlhe Hibouk Dov (חיבוק דוב)Une étreinte d'ours.
Italieit Un colpo bassoUn coup bas
Italieit Un colpo gobboUn coup bossu
Pays-Basnl Een slinkse streekUn coup / une manoeuvre malin(e)
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Een verrassingsaanval. Een gemene (vuile) streek.Une attaque surprise. Un vilain tour, un sale coup.

Vos commentaires
Etonnante histoire que celle de cette expression qui depuis sa naissance a vu sa signification première s’inverser, puis se réinverser. Voir cette page.
Alors Jarnac, coup bas ou coup loyal ?
Les coïncidences existent-elles ? A Jarnac naquit un « florentin » de haut niveau au parcours disons… mouvementé et non exempt d’inversions (de tendances), qui choisit d’y retourner trouver le repos éternel.
réponse à . <inconnu> le 22/07/2009 à 00h38 : Etonnante histoire que celle de cette expression qui depuis sa naissance a vu sa...
Ton "florentin" savait distiller les mots et les idées. Ses "évolutions" furent-elles le résultat d’un vieillissement profitable entre les fûts des chênes de la forêt de Tronçais : l’Histoire le dira. Certains d’entre nous n’y ont perçu que la part des anges et en gardent aujourd’hui des idées noires. La clé de ce charabia du matin sur cette page, Marceeeeel ! Belle journée à tous !
Si La Châtaigneraie avait mis des bottes (de Nevers) le coup de Jarnac n’aurait pas été son talon d’Achille.
À l’époque du duel, les témoins ne trouvent rien à redire à la méthode utilisée par Jarnac, considérée comme correcte et loyale
lire à ce sujet cette page et notamment :Ce n’était pas un coup de traître que cette botte, comme on l’a cru à tort et tant répété depuis : en plusieurs rencontres, elle avait été employée et ne pouvait donc pas même être considérée comme une botte bien secrète. Dans le duel entre De Genlis et Des Bordes, qui avait eu lieu aussi à Saint-Germain, Des Bordes eut un jarret coupé, dont il demeura estropié et boiteux. Dans une autre rencontre près de Rome, au Monte-Rotondo, un capitaine italien assénait à M. de Rouillon, gentilhomme gascon, un grand coup d’estramaçon sur le jarret, qui le fit tomber sans qu’il pût se relever.
Nous somme en 1547, à une époque où les différends entre gentilshommes se règlent par des duels.
c’est un peu court. Le duel était alors un jugement de Dieu dont tous les aspects étaient réglementés, et qui avait lieu en public. Il était autorisé par le roi, qui avait seul le droit de grâce pour le vaincu, reconnu ainsi coupable.
En 1385, le perdant d’un duel se trouva ensuite innocenté, mettant à mal le principe du jugement de Dieu, et l’on ne parla plus ensuite que de "duels judiciaires".
Celui de Jarnac fut le dernier autorisé par le roi, et ce ne fut qu’ensuite que, faute d’accord royal, les duels se multiplièrent dans la clandestinité et devinrent la manière de régler tous les différents d’honneur, pour ne cesser définitivement ... qu’après la seconde guerre mondiale !
J’espère que God ne verra pas dans cette mise au point un coup de Jarnac !
À l’époque du duel, les témoins ne trouvent rien à redire à la méthode utilisée par Jarnac
à preuve, l’Ode 8 de Ronsard : "La victoire de GUI DE CHABOT seigneur de Jarnac. " (texte intégral sur cette page dont voici l’épode :
"J’ai voué de faire croistre
Ta gloire contre les ans,
Faisant par elle apparoistre
Combien mes vers sont plaisans,
Qui temoignent à la France
Comme ta brave asseurance
Te fist marcher glorieus,
Vestu d’honneur & de gloire,
Aiant ravi la victoire
Par le fer victorieus. "
Le prix Goncourt
Pas à Gary
Un coup d’Ajar.
Niac !

Il avait pourtant la vie devant soi...
réponse à . momolala le 22/07/2009 à 07h31 : Ton "florentin" savait distiller les mots et les idées. Ses "évolu...
A Jarnac, un bel été, on nous fit déguster un cognac frappé. Joli goût, ma foi, que ce coup de Jarnac.
réponse à . syanne le 22/07/2009 à 10h09 : A Jarnac, un bel été, on nous fit déguster un cognac frapp&...
un verre de cognac qui coupe les jambes ? Peut-on imaginer l’expression : faire Chabot en lieu et place de "faire chabrot" ?
réponse à . syanne le 22/07/2009 à 10h09 : A Jarnac, un bel été, on nous fit déguster un cognac frapp&...
"Jarnicoton", s’écria Lagardère. Prend garde à toi, comme le tort, et adore dans Carmen ses plus beaux atours.
C’est un coup de jars, nac, nac, nac, belle oie blanche de Castille.
Faire cela avec dix ânes de Poitiers... Quelle santé!
Ce n’est qu’à partir du Dictionnaire de Trévoux, oeuvre des Jésuites parue en 1771, que ce coup est décrit comme donné par traîtrise
finalement, cette évolution est logique et très significative de son époque. Il n’y a aucun doute sur le fait que ce coup était régulier (témoins, décision du roi etc...). Mais il était inattendu et avait renversé le cours du combat. Or les règles de l’honneur, et notamment de la chevalerie sont claires : chacun doit jouer son rôle, sans rien n’y changer. La France ne pardonnera jamais Crécy à la "perfide Albion" : avoir attaqué à pied la cavalerie française, au lieu de l’affronter à cheval. Et les allemands : de quel droit ont-ils contourné une ligne Maginot prévue pour être attaquée de front ? Comment se battre si on laisse place à l’improvisation ?
Voilà bien des explications fantaisistes et historiques pour tenter de redonner de la noblesse à ce "coup de Jarnac" qui n’est rien d’autre qu’une ruse , une traitrise, et pour tout dire une véritable escroquerie ; car c’en est une que de vouloir nous faire croire que cette méthode utilisée est correcte et loyale.
En fait cette expression vient du verbe "arnaquer" et c’est lors d’une empoignade entre malfrats que l’un d’eux, voyant qu’il avait le dessous, a sorti traitreusement son couteau et l’a enfoncé dans le mollet de son adversaire en s’écriant dans un éclair de lucidité : "J’arnaque !" .
Depuis lors des historiens n’ont eu de cesse de rechercher dans leurs grimoires une explication qui redorerait le blason d’une vilènie bien méprisable.
Je regrette que God se soit laissé prendre à ce piège.
Bonjour. Quelqun peut-il me dire de quelle botte il s’agit dans ce texte: "...(les versions diffèrent) si le coup ainsi porté est simplement bien ajusté, ou s’il s’agit d’une botte mystérieuse ou d’une feinte après simulation d’une chute."


Ici la botte signifie ’chaussure qui couvre la jambe’ ou ’coup porté avec la pointe de l’épée’. Merci beaucoup d’avance.
réponse à . russe_mignonne le 22/07/2009 à 12h13 : Bonjour. Quelqun peut-il me dire de quelle botte il s’agit dans ce texte: ...
"Vous vous souvenez : jarnicoti, jarnicoton !!!! Zébulon et Nicolas, Nicolas et Zébulon .... Manque plus que Sidonie et Aglaé, Margotte... et le manège "

Copié-collé sur gougou...
Aussi...ça me disait quelque chose!!! 
réponse à . jaipatouvu le 22/07/2009 à 12h11 : Voilà bien des explications fantaisistes et historiques pour tenter de re...
Bravo et grand merci pour cette explication historique.
Il était temps qu’un historien sérieux intervienne sur ce site pour rectifier l’Histoire (avec un grand H) politiquement correcte que nous servent des historiens payés par nos dirigeants et qui dans un souci de plaire au pouvoir réécrivent, transfigurent, modifient, déforment, torturent, abusent, violent, attigent, bercent, bernent, blousent, bluffent, couillonnent, dupent, déçoivent, embabouinent, embobinent, empapaoutent, entourloupent, entubent, escroquent, exploitent, imposent, leurrent, mènent en bateau, mentent, montent le coup (de Jarnac), montent des bateaux (comme LPP), mystifient, pigeonnent, possèdent, roulent, trahissent, trompent, égarent le pôôvre innocent que je suis.
Et, ironie de l’histoire, le roi des coups fourrés François Mitterand est né à Jarnac............çà ne s’invente pas !.......
réponse à . BOUBA le 22/07/2009 à 13h20 : Et, ironie de l’histoire, le roi des coups fourrés François ...
Et, ironie de l’histoire, le roi des coups fourrés François Mitterand est né à Jarnac

Oui tu as raison mais c’est pas le bon endroit ici, pour le rappeler.
Tu vas t’attirer les foudres de certains et certaines qui cocufiés par le susnommé ne l’ont pas encore digéré.

Martine.  
réponse à . mickeylange le 22/07/2009 à 13h38 : Et, ironie de l’histoire, le roi des coups fourrés François ...
...........Cocufiés dont je fais partie..........d’autant plus que Tonton a été élu un10 Mai, jour de mon anniversaire !!!!!!!!...................mais bon, si toutes les espérances n’ont pas été atteintes sous sa présidence il n’y a pas eu que du négatif...et je me demande souvent où nous en serions sans les 14 ans d’intermède Mitterandien.......A t il été un mythe errant ?.........
réponse à . russe_mignonne le 22/07/2009 à 12h13 : Bonjour. Quelqun peut-il me dire de quelle botte il s’agit dans ce texte: ...
dans ce contexte il s’agit du coup porté par l’épée : si tu lis "le bossu" un roman populaire de Paul Féval, il y est beaucoup question de "la botte de Nevers" , un coup d’épée mis au point par le Duc de Nevers, qui lui assurait une supériorité sur ceux qui ne la connaissaient pas.
réponse à . jaipatouvu le 22/07/2009 à 12h11 : Voilà bien des explications fantaisistes et historiques pour tenter de re...
voici une explication qui me botte !
réponse à . mickeylange le 22/07/2009 à 13h38 : Et, ironie de l’histoire, le roi des coups fourrés François ...
Toi, t’as pas lu les sous-titres ! Et selon toi, qui serait ce "florentin" évoqué par Epicure et moi-je en 1 et 2 ? Ah là là, s’il faut écrire tout épeler, Mickey, à quoi servent tes grandes oreilles ?

Tiens pour compléter mon propos et la liste des bottes secrètes des escrimeurs, je vous invite à découvrir cette page où il est question aussi d’une botte ... florentine.
réponse à . chirstian le 22/07/2009 à 12h02 : Ce n’est qu’à partir du Dictionnaire de Trévoux, oeuv...
Comment se battre si on laisse place à l’improvisation ?

Parfaitement.
Au cours de mon "congé" (c’est comme ça qu’on appellait le service militaire dans mon beau pays) j’entendu ce dialogue au cours de manoeuvres:

Capitaine : Mais enfin, (sergent) chef, essayez d’avoir un peu de bon sens.
Sergent-chef, très tranquillement : Mon Capitaine, c’est contraire à tout ce qu’on m’a appris jusqu’ici.
La morale, c’est que t’as beau être la plus fine lame du royaume, si ton adversaire est muni de bras si longs qu’il peut te trancher le mollet sans se baisser, ne le provoque pas.

D’ailleurs, c’est quoi le jarret chez les humains ?
réponse à . chirstian le 22/07/2009 à 12h02 : Ce n’est qu’à partir du Dictionnaire de Trévoux, oeuv...
Il n’y a aucun doute sur le fait que ce coup était régulier (témoins, décision du roi etc...). Mais il était inattendu et avait renversé le cours du combat.

C’est l’interprétation du vaincu qui préfère le suicide à une défaite suite à un coup "limite". Ou va-t-on si les gentilshommes se battent en utilisant des méthodes de palefreniers ?
Ceci marque la différence avec "le coup de poignard dans le dos" qui lui, est une vraie traitrise. Bon, pour atteindre le coeur en frappant dans le dos, il faut un beau couteau, mais c’est une autre histoire.
réponse à . SyntaxTerror le 22/07/2009 à 16h55 : Il n’y a aucun doute sur le fait que ce coup était régulier ...
j’ai vu le film. C’est Michel Jarret qui a fait la musique.
Mais attention : God nous l’a appris : on ne dit pas "utiliser des méthodes de palefrenier" mais "se faire porter pâle frenier".
En fait il nous a expliqué la botte complète : tu fais semblant de lui donner un coup de tabac, et tu nivelles par le bas en lui disant "salut vieille branche". Pas très catholique, certes, mais efficace...
A quoi ça sert que God il se décarcasse, hein ? J’en connais un qui t’aurait collé aussi sec !
réponse à . chirstian le 22/07/2009 à 14h22 : dans ce contexte il s’agit du coup porté par l’ép&eacu...
Merci beaucoup de ta réponse, Chirstian. Et merci de m’avoir parlé sur ce roman. Je vais le lire.
réponse à . chirstian le 22/07/2009 à 14h22 : dans ce contexte il s’agit du coup porté par l’ép&eacu...
La Botte de Never ...
A présent appelée la Botte de Never et demie (tout augmente) ou encore la Botte de Neverland (ah non, ça c’était pour l’expression d’hier).
Hé Jarnac, tu bois un coup ? Ou tu veux en tirer d’abord ? 

Heu, Mitterrand, aussi, allait faire un coup à Jarnac...* 

* politique...
Aujourd’hui, c’est la Sainte-Clarisse.
Ce jour nous rappelle l’application aveugle d’une loi belge pour le moins controversée.

En effet, il est très fortement question que Michelle Martin, l’ex-femme et complice du meurtrier pédophile Marc Dutroux, aille passer sa liberté conditionnelle cloîtrée (?) chez les sœurs Clarisses.
Déformées
Le joug de Carnac

Signification
Se tromper de côté quand on veut s’abriter de la pluie derrière un menhir

Origine
À l’instar des cornacs qui soignent les éléphants blessés au jarret lors de duels contre les petits popotames et les rhinos féroces, les Carnacs étaient un peuple de chamanes qui soignaient les blessures des menhirs encourues au cours de duels contre les tumulus.
Les menhirs étaient tombés une première fois par terre, puis une seconde fois dans le dolmen public. Ils ne purent se relever qu’avec l’aide des Néolithiques.

Compléments
La disposition circulaire des mégalithes de Stonehenge nous donne à penser qu’il s’agit du premier accélérateur à particules connu à ce jour, dont la quête n’était pas le boson de Higgs mais bien la potion de hips, à savoir l’hydromel.
réponse à . <inconnu> le 12/08/2012 à 07h50 : Déformées Le joug de Carnac Signification Se tromper de côt...
Se tromper de côté quand on veut s’abriter de la pluie derrière un menhir
Si tu permets :

Se tromper de côté quand on veut s’abriter
De la pluie derrière un menhir,
C’est à n’en pas douter erreur à éviter;
Il faut surtout s’en souvenir.

Encore merci !
C’est au moment des noces de Cana que Jésus a pris un coup de jarre. Nac, nac, nac...
réponse à . file_au_logis le 12/08/2012 à 10h09 : C’est au moment des noces de Cana que Jésus a pris un coup de jarre...
Pour bien conserver de l’huile de lin, in ne faut ni jarre ni coton...
réponse à . deLassus le 12/08/2012 à 09h51 : Se tromper de côté quand on veut s’abriter de la pluie derri&...
J’irai photocopier ton poème du bon côté des menhirs, comme ça les gens seront protégés de la pluie pendant qu’ils le liront.
Reste plus qu’à trouver une photocopieuse pour menhirs.
réponse à . file_au_logis le 12/08/2012 à 10h10 : Pour bien conserver de l’huile de lin, in ne faut ni jarre ni coton......
Inceste ? Je croyais que Diane de Poitiers était parente de Catherine de Médicis (par un de ses grands-parents). En tout cas elle avait l’ âge d’ être la mère d’ Henri II. Allons-nous apprendre maintenant que Tonton était le descendant d’ un bâtard caché de Laurent le Magnifique... et avait pour métier secondaire celui... de coupe-jarret ?
réponse à . deLassus le 12/08/2012 à 09h51 : Se tromper de côté quand on veut s’abriter de la pluie derri&...
[...]
Il faut surtout s’en souvenhir.
réponse à . <inconnu> le 12/08/2012 à 10h10 : J’irai photocopier ton poème du bon côté des menhirs, ...
Reste plus qu’à trouver une photocopieuse pour menhirs.
On trouve de tout sur la toile ! Voir cette page
Quand on sait ou se trouve le jarret,parce qu’il a bien fallut chercher ou il etait ce jarret, on en déduit que le coup de Jarnac est un coup bas. Et en plus par derrière, Donc c’était un traitre. Voilà, c’est une évidence.
réponse à . momolala le 22/07/2009 à 14h41 : Toi, t’as pas lu les sous-titres ! Et selon toi, qui serait ce "flore...
Bien por la botte florentine. Mais un peu plus bas, on décrit le coup de Jarnac et la botte de Nevers. Entre vivre estropié et mourir dans les cinq secondes, il valait mieux y réfléchir à deux fois avant d’accepter un duel.
A lire les # 1, # 2 et # 21, je trouve qu’on est bien injuste avec l’enfant de Jarnac. Car enfin, que lui reproche-t-on ? De s’être injustement enrichi ? D’avoir mené un train de vie princier ? D’avoir utilisé les avions de la République pour visiter ses maîtresses ? Allons !

Il n’a spolié personne. Ruiné quiconque. Dépouillé aucun individu. Il a mené grand train de vie ? La République lui avait ouvert un crédit illimité, il l’a utilisé. A-t-il placé des membres de sa famille ou favorisé des amis ? C’est la preuve d’un esprit de famille et d’une grande fidélité en amitié qui récompense ceux qui l’ont aidé et soutenu.

Il aurait changé maintes fois d’opinion, retourné sa veste, se serait contredit ? C’est le signe d’une nature pragmatique, prompte à faire face à tous les changements de situation plutôt que de les subir. Il a entretenu l’une de ses maîtresses et sa fille naturelle ? Au moins il n’a pas fui ses responsabilités. Et ce n’est pas ce que cela a coûté à la République qui a créé les 1.800 milliards de dette de la France, hors retraites des fonctionnaires.

Et que nombre de ses amis se soient enrichis aux dépens de l’Etat et de quelques entreprises multinationales : eux et lui ont eu le bon goût de disparaître suffisamment tôt pour que les dossiers menés par des juges "redresseurs de torts" puissent être refermés sans qu’on aille jusqu’au bout, épargnant un déballage de linge sale préjudiciable à la cohésion du pays et à l’image des défunts.

Il aurait eu des maîtresses par wagons ? On ne les a ni enlevées, ni contraintes, bien au contraire. On se débarrasse d’une tentation en y succombant !

Allons ! Ne soyons pas injustes ni partiaux envers l’enfant de Jarnac. Et ceux qui voudraient nous faire croire que "arnaquer" vient de "Jarnac" sont des gens de la plus mauvaise foi qui soit.
réponse à . charmagnac le 12/08/2012 à 14h37 : A lire les # 1, # 2 et # 21, je trouve qu’on est bien injuste avec l&rsquo...
sont des gens de la plus mauvaise foi qui soit.
Charmagnac –> Chargnac –> Jarnac.
Ce n’est pas une preuve, certes, mais il n’y a pas de fumée sans roche ni d’anguille sous feu !
réponse à . <inconnu> le 12/08/2012 à 15h10 : sont des gens de la plus mauvaise foi qui soit.Charmagnac –> Chargnac –> Jar...
En mauvaise foi comme en modestie, je ne crains personne ! 
réponse à . charmagnac le 12/08/2012 à 14h37 : A lire les # 1, # 2 et # 21, je trouve qu’on est bien injuste avec l&rsquo...
Bien que ne l’ ayant pas apprécié outre mesure, je pense qu’ il est certain que pratiquement tout ce qu’ on a pu lui reprocher a été le fait de bien d’ autres avant lui, et de certains après. Alors... Pourquoi cristalliser tout sur sa personne ? C’ est si facile d’ attaquer un mort. C’ est un coup bas également. En tout cas il n’ a pas été impliqué dans une affaire de moeurs avec de très jeunes nymphettes, comme certain président du Conseil à qui on a ... donné le nom d’ une rose. Avant, bien sûr que n’ éclate le scandale des ballets de la même couleur !
réponse à . syanne le 22/07/2009 à 10h07 : Le prix Goncourt Pas à Gary Un coup d’Ajar. Niac ! Il avait ...
Et Les Racines du Ciel nous font un coup de Jarnac avec des sécheresses par ici, de fortes pluies par là, des canicules ça et là. Les tout derniers jours il a fait un temps agréable par ici, mais ce n’est peut-être qu’un intermède de traître. Il faut se méfier.
réponse à . mitzi50 le 12/08/2012 à 15h54 : Bien que ne l’ ayant pas apprécié outre mesure, je pense qu&...
Tonton, je crois qu’on parle de toi là...
Dis, Tonton, pourquoi tu tousses?
@ charmagnac

Merci d’avoir répondu à ma question concernant les sacs en plastique.

Le consommateur n’a qu’à apporter avec lui au marché ses propres sacs reutilisables. Ce qui se faisait par Mme Toulemonde auparavant...il n’y avait que des filets (filet formant un sac) dans les années 60 en France il me semble. J’ai vu cela et me suis demandé pourquoi on ne faisait pas ça aux ZétatZunis (et nous le faisons toujours pas). Il existe des flotsam et jetsam à la taille de Texas au Pacifique, hélas, hélas. Si l’on aime manger du poisson au plastique...cette page
Je relis, j’ai relu, attentivement surtout l’exposé de God et... question à reposer à la prochaine redif : quel foi accorder à une explication tordue, sournoise et fielleuse, à une justification de prétendue traîtrise, qui émanerait des Jésuites ? Auraient-ils découvert plus expert qu’eux-mêmes en la matière ou auraient-ils trouvé là un moyen de diversion à leur propre turbidité (et non turpitude, je n’oserais pas, tout de même !).
réponse à . lalibellule1946 le 12/08/2012 à 21h05 : @ charmagnac Merci d’avoir répondu à ma question concernant...
Dans la grande distribution en Belgique, on ne nous donne plus de sacs plastiques, soit disant pour raison écologique. Tu parles !!!! Bouteilles d’eau, de soda, de lait sont emballées par 6 dans du plastique. Les promotions "2 articles pour le prix d’un et demi", emballés dans du plastique. Je pourrais t’en citer beaucoup. Ce qui m’étonne c’est que personne ne s’intéresse aux milliers de ballons de baudruche qu’on laisse s’envoler lors des manifestations en Belgique.

J’en oublie le coup de Jarnac mais quand on dit que c’est pour ne pas polluer la planète qu’on ne donne plus de sacs plastique dans les magasins, je me dis qu’on ne doit pas prendre ces affirmations pour argent comptant.
réponse à . tytoalba le 12/08/2012 à 22h56 : Dans la grande distribution en Belgique, on ne nous donne plus de sacs plastique...
Oui, non seulement il y en a du plastique pour polluer la planète, mais les pauvres bêtes qui l’avalent ou qui s’attrapent là dedans. C’est vraiment désolant.
réponse à . mitzi50 le 12/08/2012 à 15h54 : Bien que ne l’ ayant pas apprécié outre mesure, je pense qu&...
Je suis sûr que tu as compris que je ne critique pas cet ancien président comme s’il était un cas unique dans la politique française : mon commentaire était lié à Jarnac où il est né et enterré, en relation avec trois autres commentaires précédents.

Il n’est pas le seul qui a profité des avantages liés à sa position, et certains en ont même abusé .Mais cela ne doit pas nous inciter à y trouver une justification à ce qu’on lui a reproché. Le pouvoir peut donner à ceux qui en disposent un sentiment d’impunité et l’argent public permet beaucoup de choses. La nature humaine est faite ainsi mais "sans la liberté de blâmer il n’est pas d’éloge flatteur" (Beaumarchais)

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un coup de Jarnac » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?