Une image d'Épinal - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Une image d'Épinal

Un cliché, un lieu commun
Une vision naïve, embellie ou stéréotypée de quelque chose

Origine

Épinal n'est ni un peintre ni un dessinateur.
Si vous passez par la Lorraine avec vos sabots (dondaine) et plus précisément dans le département des Vosges, vous y trouverez sa préfecture, Épinal, ville d'environ 33 000 habitants qui se niche le long de la Moselle.

C'est dans cette ville qu'en 1796, le dénommé Jean-Charles Pellerin a créé une imprimerie d'où, au XIXe siècle, sortaient en série[1] des images colorées qui pouvaient représenter aussi bien des situations vécues, comme des batailles ou des actes héroïques, par exemple, que des situations imaginaires pour illustrer les livres d'enfants, des images pieuses ou même des devinettes.
Ce type d'image était très apprécié surtout dans les couches peu éduquées de la société, et ce depuis le XVe siècle. Alors qu'aujourd'hui on va chez un marchand de journaux acheter un magazine, autrefois c'étaient des images comme celles d'Épinal qui en faisaient office, vendues par des colporteurs.

C'est en raison des représentations souvent naïves contenues dans ces images et de leurs nombreuses couleurs vives, que notre expression est apparue avec le sens figuré indiqué.

[1] C'est là l'apport principal de Pellerin et de ses successeurs : auparavant les images étaient fabriquées artisanalement, en petites quantités, alors que sa société a introduit des techniques de plus en plus productives.

Exemple

« L'image d'Épinal d'un peuple tunisien qualifié légèrement de joyeux et d'attachant était en vogue de par le monde. On savait la France et l'Europe aveuglées par un régime autoritaire gangréné par la corruption dont la légitimité reposait sur la lutte contre une menace islamiste largement surestimée, et une réussite économique pourtant fragile. »
Le Monde - Article du 8 février 2011

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une image d'Épinal » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
États-Unisen A picture-postcard imageUne image de carte postale
Angleterreen A cliché imageUne image clichée
Espagnees Un tópicoUn cliché / Une banalité
Espagnees Un tópicoUn lieu commun
Canada (Québec)fr Mettre ses lunettes roses!Mettre ses lunettes roses
Italieit Un'immagine da Domenica del CorriereUne image de Dimanche du Corriere (della Sera)
Pays-Basnl Een gemeenplaatsUn lieu commun
Pays-Basnl een open deur intrappenenfoncer une porte ouverte
Brésilpt Um chavão ( gíria )Une grande clef ( argotique )
Roumaniero O imagine obisnuitaUne image habituee

Vos commentaires
Ouahhhhhhh.......encore une expression toute neuve qu’en plus c’est moi que je l’étrenne !!
Bon alors à l’époque on appellait "bâtons" les crayons qu’utilisaient les dessinateurs, ainsi fut créée l’expression "bâton de Pellerin" en hommage au grand homme.
C’est dans cette ville qu’en 1796, le dénommé Jean-Charles Pellerin a créé une imprimerie d’où, au XIXe siècle, sortaient en série.....
Ce type d’image était très apprécié surtout dans les couches peu éduquées de la société, et ce depuis le XVe siècle.
Tout le monde sait, bien sûr - mais je le rappelle quand même - que nous parlons ici de la période AVANT Jésus-Christ. En effet, c’est la seul période où le XVème arrondissement siècle vient APRES le XIXème!
réponse à . file_au_logis le 03/08/2011 à 08h57 : C’est dans cette ville qu’en 1796, le dénommé Jean-Cha...
Faudrait peut-être lire le petit 1. God nous y explique qu’à cette époque les images étaient fabriquées artisanalement et qu’ensuite le sieur Pellerin a inventé sa fameuse imprimerie. Les images d’Epinal existaient donc bien au XV ème siècle. Et ce, après JC. 

Je t’accorde que des images aient pu exister avant JC mais gravées sans doute dans d’autres matériaux que le papier. 

Pfffff, le temps que j’écrive mon commentaire, God m’a doublé.
réponse à . file_au_logis le 03/08/2011 à 08h57 : C’est dans cette ville qu’en 1796, le dénommé Jean-Cha...
Bon, alors je vais traduire pour Filo qui, visiblement est un mal comprenant, probablement après avoir été un apprenant passif :
Ces images existaient depuis le XVe siècle, mais c’est quatre siècles plus tard, après JC, que Pellerin a créé une imprimerie permettant de les fabriquer en grande série.
Avec la retraite, ton cerveau travaille de moins en moins, dirait-on. 
Il me semble que ces intervenants cherchent la petite bête. Logique, au fond, à propos d’images d’Epinaille
Parce que je suis trrrès sage sans doute, j’ai reçu deux fois ce matin mon image d’Epinal.
Un cliché, un lieu commun
Une vision naïve, embellie ou stéréotypée de quelque chose

Très franchement, je n’ai pas l’impression qu’en dehors du support les choses aient beaucoup changé. Les images d’aujourd’hui -God mentionne les magazines plus ou moins people sans doute- mais même les images "vivantes" qu’on nous déverse sur toutes les chaînes TV ou les clips internet ont rarement une autre fonction de communication. Leur "instantanéité" prive d’ailleurs l’émetteur comme le récepteur de tout esprit critique parce que de tout autre élément simultané de comparaison et de mise en perspective.

Autrefois on prenait une image naïve pour argent comptant ; aujourd’hui on paye comptant un flot d’images qui voudraient bien entretenir notre naïveté.
réponse à . momolala le 03/08/2011 à 09h42 : Un cliché, un lieu commun Une vision naïve, embellie ou stér&...
Bien vu Mamylolo ! Je suis d’accord à 2000% sur ton approche des communications débilitantes : on veut nous priver de notre sens critique (ou du moins on souhaite que nous ne l’exercions pas....)

Critiq-Hobbes
Il me revient en mémoire les touchantes images pieuses que mes camarades distribuaient au moment de faire leur communion dans des robes de mariées et qui me donnaient telllllement envie de faire comme elles, au grand dam de ma mère ! Je les collectionnais, comme les images Poulain et les points Lustucru. Maman avait, elle, une petite collection d’images d’Epinal, des vraies, qu’elle conservait je crois parce qu’elle avait pu les posséder dans la grande misère de son enfance. Ce sont les premières que j’aie vues ; elles me semblaient déjà frustrantes de simplicité ; mon père n’en supportait pas le moralisme infantile, disait-il.
réponse à . momolala le 03/08/2011 à 09h34 : Parce que je suis trrrès sage sans doute, j’ai reçu deux foi...
C’est donc ça !!!! Ai-je été moi aussi très sage ?
Toi qui étais enseignante, as-tu distribué des images aux enfants sages. J’en ai gardé quelques unes, même si je doute qu’elles soient d’Epinal.

Je peux te dire qu’on en distribuait aussi pour ceux qui avaient bien écouté le curé lors du catéchisme. J’ai passé mes années de maternelles et primaires dans ce qu’on appelle chez nous une "Ecole libre", c’est-dire de confession catholique. Certaines enseignantes étaient des religieuses, d’où les images pieuses pour les enfants sages. 
réponse à . HoubaHOBBES le 03/08/2011 à 09h48 : Bien vu Mamylolo ! Je suis d’accord à 2000% sur ton approche d...
Du moins nous a-t-on appris à l’exercer. Si on ne fait pas de nos écoles des lieux d’apprentissage systématique de la lecture, qu’on propose à nos enfants des textes énonçant des situations et des points de vue différents, on perpétuera la liberté de penser. Ce n’est pas dans l’air du temps officiel mais je sais bien que dans les classes la flamme vit toujours d’une belle lumière.
...Quand on était gosses, y a de ça...heu...quelques temps... on interpellait un(e) inconnu(e) en criant bien fort HE!!!!....pour ajouter en regardant ailleurs...PINAL dans les Vosges!.....je ne sais pas si l’un des gamins futés que nous étions savait de quoi il parlait mais ça marchait toujours et l’affaire se terminait en general par un grand éclat de rire idiot au nez de la personne qui nous regardait d’un air médusé!
Oui, je sais....mais j’ suis nouvelle!!!!
Oui bien sûr, surtout à la maternelle évidemment, mais aussi en cours préparatoire où la collection de 10 petites donnait droit à une grande et 5 grandes à un petit livre. 5 petits livres, l’année était bouclée et on obtenait un "grand" livre. Et un beau parce que c’est important d’aimer l’objet pour aimer lire à cet âge. Et souvent de ma poche parce qu’il n’y avait plus de sous dans la coopé ; les livres coutent cher. Bon, mais là j’arrête. 4 commentaires à la suite, je truste l’espace expressionaute !
réponse à . Jacasse le 03/08/2011 à 09h56 : ...Quand on était gosses, y a de ça...heu...quelques temps... on i...
Bienvenue parmi la bande de joyeux lurons qui informent, divertissent et font de ce site ce qu’il est. 
Merci tytoalba...depuis le temps que je vous lis, c’est seulement aujourd’hui que j’ai eu un peu de courage pour sauter dans la marmite!....

momolala...J’ai collectionné moi aussi les images Poulain, qu’on collait dans des albums et j’ai appris ainsi, en les illustrant avec ces "oeuvres d’art" les chansons françaises qu’un enfant devait savoir et j’ai fait la connaissance par le texte et l’image des grands heros de l’image-bizenesse comme Cadet Rousselle, Le pere Lustucru, et autre Jeune Tambour.... l’Image/Réalité quoi!
Il y a un détail important: les vraies images d’Epinal de la Maison Pellerin contenaient toujours une erreur. Ainsi la collection que j’avais sur de Gaulle le montrait à son mariage avec son uniforme de général. C’est cette erreur qui "validait’ la marque de fabrique
Le dresseur d’ours, qui avait eu des problèmes avec les griffes de certains mâles féroces, procédait, depuis, au limage des pis mâles.
réponse à . momolala le 03/08/2011 à 09h49 : Il me revient en mémoire les touchantes images pieuses que mes camarades ...
En fait les planches dessinées d’ Epinal (qui ont été imprimées parallèllement aux images) étaient les ancêtres de la B.D. Version "bien pensante et éducative", bien entendu. Les vitraux de nos cathédrales avaient d’ ailleurs le même but, raconter l’ histoire sainte en images à ceux qui ne savaient pas lire, alors qu’ il y a un peu de texte sur les planches d’ Epinal. Mais le premier, je pense, à raconter toute une histoire en plusieurs "planches" a été un professeur de géographie nommé Mr Collomb, qui enseigna à peu près à la même époque que mon grand-père paternel. Avec un nom pareil, il n’ a pu choisir comme pseudonyme que Christophe ! Mais le Savant Cosinus, la Famille Fenouillard sont tout de même de la "bonne B.D.", et - fort heureusement - pas un ramassis de "bondieuseries"....Maintenant, les images d’ Epinal sont françaises. Et les B.D. sont, depuis un certain temps, plutôt une spécialité belge (du moins au point de vue "école").
réponse à . shey1952 le 03/08/2011 à 10h22 : Il y a un détail important: les vraies images d’Epinal de la Maiso...
C’est vrai et les trouver obligeait à des recherches souvent passionnantes, même sans Internet à l’époque. Questionner sa famille, lire... Grandir, c’était bien amusant !
réponse à . momolala le 03/08/2011 à 09h49 : Il me revient en mémoire les touchantes images pieuses que mes camarades ...
...faire leur communion dans des robes de mariées...
Vous faisiez votre communion en robe de mariées ? Nous on la faisait en robe de ...bure, blanches, certes, mais ça tenait plus de la robe de bure qu’autre chose. On appelait ça une "aube", était-ce pour signifier que c’était l’aube de notre "nouvelle" vie ?
Bon, mais là j’arrête. 4 commentaires à la suite, je truste l’espace expressionaute !
C’est que le sujet te passionne et que tu as plein de choses à dire, pour notre plus grand plaisir. C’est ce qui fait la vie de ce site : les vrais ressentis et les histoires vécues. Mais ceci est sans aucun doute une image d’Epinal  
Bon la petite dame que j’ai à droite, là, juste là ===> , elle n’est pas en robe de communiante mais plutôt en dessous léger et sexy ! Je ne pense pas qu’elle vienne d’Epinal !  
réponse à . mitzi50 le 03/08/2011 à 11h57 : En fait les planches dessinées d’ Epinal (qui ont été...
...et - fort heureusement - pas un ramassis de "bondieuseries"....
Voilà qui va ravir ceux – dont je ne suis pas – qui ont une foi sincère... Ainsi soit il  !
« Une vision naïve, embellie... » comme le sont bien souvent les souvenirs d’enfance. Nostalgie d’un temps d’insouciance... parfois !
Les enfants d’aujourd’hui collectionnent toujours les images ; elles ont nom « Pokemon » ou « Cars 2 » ; les couleurs sont moins douces, le graphisme moins délicat... pour nous ! « Commercial ! » diront certains ; certes, comme l’était l’entreprise de M. Pellerin.
Dans cinquante ans, les têtes blondes d’aujourd’hui, les yeux perdus dans le vague, évoqueront avec émotion leur jolie collection de Pikachu.
Je n’arrive pas à regretter le temps d’avant les lave-linges, d’avant les réfrigérateurs, l’époque où l’on avait mal sur le fauteuil du dentiste, le temps de la lanterne magique avant la télévision (avec ses très mauvais mais aussi ses tellement bons côtés). Bon... me v’là un brin hors sujet.
Désolée d’avoir jeté un pavé dans les eaux calmes de vos jolis souvenirs. Dois être d’humeur chagrine... vaut mieux que je vous quitte pour aujourd’hui.
Et pisnal c’est tout ! 
Jean-Charles Pellerin a créé une imprimerie d’où, au XIXe siècle, sortaient en série des images

Pellerin a donc inventé l’imprimante-série en 1796 alors que ses concurrents faisaient alors confiance à l’interface parallèle.
L’histoire lui a donné raison, puisqu’en augmentant le débit de l’interface série, on n’utilise plus maintenant que l’interface USB (=série universelle).
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 03/08/2011 à 12h28 : ...faire leur communion dans des robes de mariées...Vous faisiez votre co...
la robe de bure
est devenue une image d’Epinal, il y a longtemps qu’on ne tisse plus à Bure, vu qu’on y stocke des déchets nucléaires en couche profonde.
réponse à . momolala le 03/08/2011 à 09h57 : Oui bien sûr, surtout à la maternelle évidemment, mais aussi...
Une petite image spécialement pour toi à cette page. Tu noteras qu’il est spécial fillettes. 
Je l’ai reçu en double aussi.

Au sujet de "l’école libre", existe-t-il un dictionnaire Français-Belge ?
Pour "école libre" , "BHV", "PABF", je savais que le sens diffère, mais je ne sais pas ce qu’est une "MST" en dehors de l’hexagone.
Sérieux, pour les amateurs de wiki : les travaux du docteur Miyawaki ont écorné l’image des pinales.
réponse à . SyntaxTerror le 03/08/2011 à 16h29 : Je l’ai reçu en double aussi. Au sujet de "l’école li...
Pour "école libre" : pendant très longtemps on a employé cette expression aussi en France pour l’enseignement confessionnel. Voir cette page Je suis même sûr que certains l’emploient encore. A une époque de conflits sur les subventions, certains laïcs se désolaient de cet appropriation du concept de liberté par les cathos.
C’est vrai que maintenant on dit plutôt "enseignement privé", le caractère nettement religieux ayant beaucoup disparu, et les établissements privés étant le plus souvent sous contrat avec l’Etat.
réponse à . DiwanC le 03/08/2011 à 14h20 : ...et - fort heureusement - pas un ramassis de "bondieuseries"....Voilà q...
Je respecte profondément ceux dont la foi est sincère, d’ ailleurs, de plus,j’ ai de l’ admiration pour eux. Mais beaucoup moins ceux qui se veulent donneurs de leçons en se servant d’ une religion, quelle qu’ elle soit. Si le terme que j’ ai pu utiliser vous a choquée, j’ en suis sincèrement désolée et je vous présente mes excuses. Je ne nomme ainsi que les leçons de morale, qui devraient être communes à tous, "habillées" d’ une couche de religion plus ou moins appropriée (Par exemple dire à un enfant "tu ne chiperas pas de bonbons, sinon le petit Jésus va pleurer). Je tâcherai de trouver un autre terme. Promis !
réponse à . deLassus le 03/08/2011 à 17h07 : Pour "école libre" : pendant très longtemps on a employ&eacut...
Au sujet de cet intéressant article, il ne faut du reste pas confondre les "Public schools" britanniques, telles Eton, Harrow etc... qui sont en fait des écoles privées hors de prix.... et les "écoles publiques" françaises. Oui, il est vrai que la langue d’ Outre-Manche nous réserve parfois des surprises...
réponse à . mitzi50 le 03/08/2011 à 17h38 : Au sujet de cet intéressant article, il ne faut du reste pas confondre le...
il est vrai que la langue d’ Outre-Manche nous réserve parfois des surprises
Il n’y a pas si longtemps, sur ce site, on disait plutôt "les Perfides ne font rien comme nous".
Tout fiche le camp...
réponse à . DiwanC le 03/08/2011 à 14h25 : « Une vision naïve, embellie... » comme le sont bien souvent ...
Je ne suis pas nostalgique, Germaine ! L’enfance, à condition d’être heureuse, et ça a été le cas pour notre génération d’après-guerre, laisse de jolis souvenirs. Elle nous a fait ce que nous sommes et si on a le goût du bonheur aujourd’hui, c’est qu’on nous en a donné l’exemple (merci Jacques P. qui se reconnaîtra au paradis des poètes). Quoiqu’en disent certains être heureux n’est pas réservé aux imbéciles, aussi je te souhaite un grand verre de tendresse ce soir pour te mettre sur la voie de la bonne humeur. C’est-y pas une belle image, ça ?
réponse à . deLassus le 03/08/2011 à 17h51 : il est vrai que la langue d’ Outre-Manche nous réserve parfois des ...
Tout fout l’camp, mais que veux-tu, tout le monde n’a pas le pied marin ! Et pis y a pas d’images d’Epinal en Perfide Albion, tu penses bien. Juste des "jokes" dont le sel m’a souvent échappé du temps que je m’échinais à coincer ma tongue entre mes teeth pour siffler avé l’acent de là-bas cette page. Qu’est-ce qu’on se marre !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 03/08/2011 à 12h28 : ...faire leur communion dans des robes de mariées...Vous faisiez votre co...
Je n’ai pas fait ma communion mais à l’époque l’aube n’était pas obligatoire et les mamans se faisaient de la concurrence en magnificence des robes de leurs chérubines, qui ressemblaient réellement à des mariées. Les pôvres. Tiens, regarde, les petites d’une école "Jeanne d’Arc" parmi tant d’autres en 1950 sur cette page.
réponse à . DiwanC le 03/08/2011 à 14h25 : « Une vision naïve, embellie... » comme le sont bien souvent ...
Allez, ma Germaine, viens donc chez Marcel, il a un stock de lagons bleus qui va finir par se périmer, vu le peu d’affluence dans son établissement actuellement ! C’est pour une bonne cause........ Et puis, on pourra discuter des mérites comparés du lave-linge dernier cri et de la machine à café qui fait grille-pain en même temps !!!!
Ah ! merci Momolala ! Merci Beebee ! Avec de telles "potions" magiques, vais retrouver une pêche d’enfer !
Oùsse qu’elle est la boîte à images spinaliennes ? 
réponse à . DiwanC le 03/08/2011 à 20h16 : Ah ! merci Momolala ! Merci Beebee ! Avec de telles "potions" mag...
Bin elle est au Phare ousqu’y a le Salon Rose, Les Culs-de Basse Fosse, le stock de Trirèmes, les colles du samedi de Lange et son ferrie-boite, les Rats-Taupiers de Houbba dans sa salle de coloriages, Le Bar avec le célébrissime Marceeeel et sa non moins célèbre fille, bien connue pour son ouverture d’esprit, sans oublier Germaine ,ses rideaux et ses Lagons Bleus, la clé de douze, l’éditeur de partoches !!!!! Et même qu’y a un plombier mainan ! Sans oublier God qui bénit tout ce petit monde.........Tu vois, elle est bien remplie la boite à images spinaliennes de ce meeeeerveilleux site !!!! :&rsquo)
réponse à . SyntaxTerror le 03/08/2011 à 16h29 : Je l’ai reçu en double aussi. Au sujet de "l’école li...
Réponse également à Delassus en 29. Chez nous, en Belgique l’école libre n’est pas privée. Elle est subventionnée par l’état fédéral ou les provinces et donc gratuite. Voir à cette page. Tout cela, comme un peu tout en Belgique, est assez compliqué à comprendre pour certains.

Sachez que lorsque j’ai fait, ce qu’on appelle chez nous, ma communion solennelle (11 ans), j’étais habillée comme une mariée. C’était la mode à l’époque. A présent tout le monde a une aube et elles sont louées auprès de la paroisse afin que tout le monde ait la même. Un uniforme en quelque sorte.
réponse à . DiwanC le 03/08/2011 à 20h16 : Ah ! merci Momolala ! Merci Beebee ! Avec de telles "potions" mag...
yaka demander, tu peux aller voir à cette page
réponse à . mitzi50 le 03/08/2011 à 11h57 : En fait les planches dessinées d’ Epinal (qui ont été...
Il y avait aussi les nains Plic et Ploc.
Enfants nous jouions avec un pous-pous comme celui de ces enfants mais en rotin. Les roues étaient en fer et faisaient un de ces boucans!
réponse à . SyntaxTerror le 03/08/2011 à 16h29 : Je l’ai reçu en double aussi. Au sujet de "l’école li...
mais je ne sais pas ce qu’est une "MST" en dehors de l’hexagone.
En Hexagone: MST: maladie sexuellement transmissible
Hors Hexagone: cela n’existe pas!
réponse à . file_au_logis le 07/08/2011 à 22h03 : mais je ne sais pas ce qu’est une "MST" en dehors de l’hexagone.En H...
Il y a un théâtre-lavoir Georges Brassens à Epinal......mais c’est vraiment tout ce que j’ai pu trouver !

Ben, on f’ra avec, pas vrai ?.......Ah ? c’est prêt et ça sent bon !.....

(Ah ben zutalor !, j’ai répondu à Filo au lieu de créer un nouveau com’......Houlà, mal réveillé Papy.......vais me r’fair’ un aut’ caoua !
Grand Père sait fair’ un bon café !!!!!!....)
Tant que j’y pense, les images d’Epinal c’est en quelque sorte l’ancêtre de la BD........Et la Belgique est en quelque sorte le pays de la BD........alors en tant que Bédéphile merci à eux de me faire rêver depuis tant d’années........
Merci pour votre talent ...........
"Plus belle la vie" (on espère !  ) : les images d’EpiMArseille. Oui, oui, je sais le MUCEM et la Bonne Mère aussi. A Fréjus, on est plus politique, dans l’imagerie ! Centristes, il paraît, comme l’Alternative à deux têtes née d’hier.
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 06h16 : Tant que j’y pense, les images d’Epinal c’est en quelque sorte...
Tu y penses, comme tu y vas ! Tu avoues donc n’avoir pas lu les contributions précédentes et pourtant c’est toi qui ouvrais le feu ce jour-là. Personnellement j’ai moins de goût pour les BD que pour les livres écrits en toutes lettres. Sans doute parce que je les trouve trop courtes à lire. Je ne trouve pas qu’elles aient la même fonction que les images d’Epinal qui illustraient la vie idéale de l’époque, suscitaient l’imaginaire et adoucissaient un quotidien rude. Leur rareté, même au temps où elles étaient seules en lice, les rend respectables. On reste loin de Walt Disney et des feuilletons télévisés ou de la télé-réalité dans le genre opium nouveau du bon peuple.


Bonne journée bleue comme ici, même si le ciel par-dessus le toit n’est pas calme, Mistral oblige.
DEVINETTE
Comment appelait-on Darry, sachant qu’il avait l’habitude de porter sur lui des images d’Épinal ?
- le Cowl porteur.
En effet, on a longtemps cru que l’épinard était riche en fer alors que cette réputation était liée à une erreur de transcription.
Le cliché actuel est : c’est surtout la boite qui contient du fer.
réponse à . momolala le 06/11/2013 à 07h32 : Tu y penses, comme tu y vas ! Tu avoues donc n’avoir pas lu les contr...
Pan sur le bec à Bouba !......

Ce grand mal pendu n’a encore pas visité les voisins du dessus et en plus c’est lui qui ouvrait le bal en 2011..........
Mais que veux tu je préfère considérer les expressions comme nouvelles à chaque fois .......bon, on en a déjà discuté maintes fois sur le forum, on va pas récapépéter......

Bien sûr que les BD n’ont rien à voir avec les images d’Epinal, mais on peut considérer ces dernières comme les ancêtres.
Il a bien fallu que Clément Ader décapite les marguerites avant que la navette spatiale n’aille cueillir les étoiles, pas vrai ?
Quant au point de vue lecture, j’aime autant un livre qu’une BD, ce sont deux choses différentes.

Enfin tu évoques la "télé-réalité"......Alors là on touche le fond de la quintessence de l’abrutissement des masses.......Enfin, c’est mon avis et je le partage......

Mistral oblige.

.......Et comme on dit chez nous:
-" Encuèï, fa un Mistraou que derabe la coua eï aïs !"

Je laisse lalibellule traduire, depuis qu’elle a découvert "escagasser" elle est devenue une vraie Provençale...

Voili, voiloùùùùùùùù.........A demain.............
réponse à . SyntaxTerror le 06/11/2013 à 09h26 : En effet, on a longtemps cru que l’épinard était riche en fe...
NAN !........c’est l’eau !
ANAGRAMME

- Image d’Epinal
- Magie d’lapine
En Allemagne
Image d’épines, Halle.
réponse à . momolala le 06/11/2013 à 07h24 : "Plus belle la vie" (on espère !  ) : les images d’E...
Je ne sais pas si "Plus belle (est) la vie" dans les Bouches-du-Rhône, rien que de voir les bandes-annonces pour ce feuilleton suffit à me décourager d’ en voir au moins un épisode... En ce qui concerne Epinal et la politique, Philippe Séguin en a été maire... Les images de cette ville ne sont cependant pas consacrées à sa... chèvre (qui appartint à un homonyme littéraire) dont l’ histoire pourrait servir à rendre prudents les enfants, grands ou petits.....
réponse à . momolala le 06/11/2013 à 07h32 : Tu y penses, comme tu y vas ! Tu avoues donc n’avoir pas lu les contr...
Il faut s’ attacher à leur graphisme et savoir repérer les détails, dans les BD... Ainsi, dans Astérix, il y a des anachronismes (la corvée de pluches des pommes de terre....), des jeux de mots "Tes gaulois sont dans la pleine" (la "pleine" étant une piscine thermale qui, contrairement au bassin voisin, n’ avait pas été vidée) etc... Bref, c’ est un bon divertissement d’ une demi-heure à trois quarts d’ heure, en regardant bien tout. Rien à voir avec un livre. Mais - pourquoi pas - avec une nouvelle illustrée ? Et la nouvelle, en littérature, n’ est pas un genre mineur !
réponse à . mitzi50 le 06/11/2013 à 10h29 : Je ne sais pas si "Plus belle (est) la vie" dans les Bouches-du-Rhône, rie...
Philippe Séguin en a été maire... Les images de cette ville ne sont cependant pas consacrées à sa... chèvre (qui appartint à un homonyme littéraire)

Homonyme littéraire qui n’a rien de Provençal, bien évidemment !

Diwan, si tu m’entends ...........
réponse à . mitzi50 le 06/11/2013 à 10h35 : Il faut s’ attacher à leur graphisme et savoir repérer les d...
Sans compter qu’Astérix ou Tintin sont pourvoyeurs d’expressions passées dans le langage courant, preuve de l’importance de la BD:
"Il est tombé dedans quand il était petit", "Farpaitement", "quand l’appétit va, tout va"......
Pour Tintin, quand on veut parler de quelque chose dont on n’arrive pas à de débarasser on évoque souvent le "sparadrap du capitaine Haddock", si on parle d’un inventeur un peu loufoque on évoque le professeur Tournesol, une cantatrice hurlante est souvent qualifiée de "Castafiore", si on voit un fox-terrier on dit "Oh le petit Milou !"
Lucky Luke aussi.
Ne dit on pas "il a tiré plus vite que son ombre" de quelqu’un qui a été plus rapide que prévu ?
.......En réfléchissant bien, il doit y en avoir d’autres.......
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 10h37 : Philippe Séguin en a été maire... Les images de cette vill...
Diwan, si tu m’entends ...........

Elle ne peut pas t’entendre, car l’éditeur de partoches qui permet d’avoir le son dans expressio n’est pas encore finalisé. Je pense que God (dont c’était une priorité) n’a pas réussi malgré ses efforts le passage du muet au parlant. C’est probablement pour ça que de honte il a vendu. 
Mais peut être que Reverso tiendra les promesses de God.
réponse à . mickeylange le 06/11/2013 à 10h51 : Diwan, si tu m’entends ........... Elle ne peut pas t’entendre, car ...
Ah c’est donc ça ce fameux éditeur de partoches dont j’entends parler depuis si longtemps......j’ai dû louper un épisode !
Faut dire que j’ai été absent pas mal de temps à une certaine période.......

Bon alors:
- Diwan, si tu me lis.........
réponse à . mickeylange le 06/11/2013 à 10h51 : Diwan, si tu m’entends ........... Elle ne peut pas t’entendre, car ...
Mais peut être que Reverso tiendra les promesses de God.
Mettons-leur un peu de pression : cette page.
réponse à . deLassus le 06/11/2013 à 11h06 : Mais peut être que Reverso tiendra les promesses de God.Mettons-leur un pe...
Ben mon vieux, on en a jusqu’à la saint Glinglin.........

Faudra que je pense à léguer mon abonnement à mon fils !.....
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 10h37 : Philippe Séguin en a été maire... Les images de cette vill...
rien de Provençal
Il y a des chances.
L’homonyme, c’est Monsieur Seguin, qui vu son nom, doit être un immigré Espagnol.
réponse à . SyntaxTerror le 06/11/2013 à 11h46 : rien de ProvençalIl y a des chances. L’homonyme, c’est Monsie...
Millexkuzes, me suis mal exprimé......

Je voulais mentionner l’auteur de "la chèvre de M. Seguin", c’est à dire Alphonse Daudet au sujet duquel Diwan et moi nous chamaillons sur les origines.......

Voilà qui est réparé.......
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 09h37 : Pan sur le bec à Bouba !...... Ce grand mal pendu n’a encore ...
Chez nous, dans l’hémisphère Nord, le vent décorne les boeufs ou les rares cocus qui s’aventurent dehors. cette page
Quant à "ais", ça désigne une planche de bois.
Si ça a un rapport avec l’espèce asine, ça se dit "beudé" ou "minisse".
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 09h37 : Pan sur le bec à Bouba !...... Ce grand mal pendu n’a encore ...
"Encuèï, fa un Mistraou que derabe la coua eï aïs !"
Comm je n’ai pas le savoir de lalibellule en provençal, j’hésite sur la traduction entre :

- … fait un mistral qui déracinerait…
et
- …le mistral souffle si fort qu’il décornerait le front de ce bon monsieur Daudet lequel - de sa prime enfance à ses derniers jours - ne respira que l’air des Alpilles passant chaque jour dire "Bonjour !" à la vieille Mamette et au meunier Cornille, et jamais ne s’aventura au nord de Beaucaire…
Je ne vais pas réveiller lalibellule en sa presque pleine nuit. 
réponse à . SyntaxTerror le 06/11/2013 à 11h54 : Chez nous, dans l’hémisphère Nord, le vent décorne le...
J’aime bien "les rares cocus".......

Ô mon Dieu, faites-moi la grâce de ne jamais me marier !
Ô mon Dieu, si je me marie, faites-moi la grâce de n’être pas cocu !
Ô mon Dieu, si je suis cocu, faites-moi la grâce de ne pas en être informé !
Ô mon Dieu, si j’en suis informé, faites-moi la grâce de ne pas le croire !
Ô mon Dieu, si je le crois, faites-moi la grâce de m’en moquer !


Disait Fontenelle.......

Tu as bien vu au sujet des "aïs" ( prononcer ail, comme le bulbe liliacée) qui sont les ânes en Provençal....

Traduction de la phrase:
"Aujourd’hui il fait un Mistral qui arrache la queue aux ânes".......
réponse à . DiwanC le 06/11/2013 à 12h00 : "Encuèï, fa un Mistraou que derabe la coua eï aïs !"C...
Tu n’as pas tapé loin.......Y avait de l’idée dans ta traduction........
Chuuuuuuuuuuuut on va réveiller lalibellule........
- Et moi j’te dis que c’est une erreur affirmer que Jane Birkin est plate comme une planche !
- pourquoi ?
- parce qu’une planche à dessin !
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 12h05 : J’aime bien "les rares cocus"....... Ô mon Dieu, faites-moi la gr&a...
les rares cocus
Comme souvent, ma phrase a un double sens :
soit les cocus sont rares, soit tout le monde l’est mais peu de personnes sortent par grand vent.
A vous de voir.
Amusantes ?
Les bandes dessinées, je trouve ça ’comic’. 
- Tu sais comment on appelle les parties latérales de la tête, chez les nippons ?
- est-ce tempes japonaises ?
réponse à . SyntaxTerror le 06/11/2013 à 12h17 : les rares cocusComme souvent, ma phrase a un double sens : soit les cocus s...
-"Mais pourquoi pleurez vous ?"
-"Mon mari me fait cocu !"
-"Vous avez de la chance, moi il me fait partout !"

Oui, je sais elle est vieille comme mes robes mais ça m’amuse......
réponse à . joseta le 06/11/2013 à 12h17 : - Et moi j’te dis que c’est une erreur affirmer que Jane Birkin est ...
Jane Birkin a comme les églises........Elle a les seins à l’intérieur !......
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 12h09 : Tu n’as pas tapé loin.......Y avait de l’idée dans ta ...
J’ai presque tout bon ? Je l’ savais que l’Alphonse… non, rien ! 
réponse à . mickeylange le 06/11/2013 à 10h51 : Diwan, si tu m’entends ........... Elle ne peut pas t’entendre, car ...
God (dont c’était une priorité) n’a pas réussi malgré ses efforts le passage du muet au parlant.
Il y a des moments où il est bien qu’Expressio ne soit pas "sonore" parce que - derrière les écrans - on exprime parfois des %☻& !♠Grr§ ?♦ qu’il vaut mieux ne pas entendre sur ce site de haute tenue !
réponse à . joseta le 06/11/2013 à 12h52 : - Tu sais comment on appelle les parties latérales de la tête, chez...
Qui veut venir voir mes estampes japonaises?

Mae West
Mae ? Celle qui est à l’West ?
Dans les images d’Epinal on trouvait ces dessins tout simples dans lesquels étaient dissimulés des animaux, des personnages ou des objets qu’il fallait retrouver en tournant le dessin dans tous les sens.

dans le département des Vosges, vous y trouverez sa préfecture, Épinal, ville d’environ 33 000 habitants qui se niche le long de la Moselle.

C’est en Normandie que coule la Moselle
Capitale Béziers et chef-lieu Toulon


cette page

C’est au quatrième couplet 
réponse à . DiwanC le 06/11/2013 à 13h48 : J’ai presque tout bon ? Je l’ savais que l’Alphonse… no...
Non mais vous avez vu comme elle est taquine ?........
réponse à . charmagnac le 06/11/2013 à 16h08 : Dans les images d’Epinal on trouvait ces dessins tout simples dans lesquel...
Oh c’est vrai, j’y pensais plus à cette chanson !.......Merci !.......
réponse à . DiwanC le 06/11/2013 à 14h01 : God (dont c’était une priorité) n’a pas réussi...
Tu parles ! Avec toutes les nanas qui caquèteraient ensemble on s’entendrait plus !......

(Mais oui, je sais ! la femme bavarde c’est une image d’Epinal !)....
Voici des images de Mae West...loin d’être des images d’Épinal !! Et je ne sais pas où elle garde ses estampes...cette page
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 12h05 : J’aime bien "les rares cocus"....... Ô mon Dieu, faites-moi la gr&a...
Je n’ai jamais vécu le Mistral...il doit être aussi formidable que l’occitan (et le picard) est exotique.
On apprend doucement, petit à petit, mot par mot...mais un peu plus difficile de caser
"Encuèï, fa un Mistraou que derabe la coua eï aïs !" que "Cela m’escagasse !"

Non, celle-là, c’est Éléonore...
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 17h13 : Tu parles ! Avec toutes les nanas qui caquèteraient ensemble on s&rs...
Tu parles ! Avec toutes les nanas qui caquetteraient ensemble on s’entendrait plus !...
%☻& !♠Grr§ ?♦ !!!!! Et là, je me retiens !
réponse à . DiwanC le 06/11/2013 à 19h10 : Tu parles ! Avec toutes les nanas qui caquetteraient ensemble on s’entend...
Il a raison Bouba !
Il y en même qui grimpent aux rideaux pour que leur voix porte plus loin.
réponse à . DiwanC le 06/11/2013 à 19h10 : Tu parles ! Avec toutes les nanas qui caquetteraient ensemble on s’entend...
Rhôôôôôôôôôôôôô............quel langage !!.......
réponse à . lalibellule1946 le 06/11/2013 à 18h19 : Je n’ai jamais vécu le Mistral...il doit être aussi formidabl...
Ah le Mistral ma belle, c’est le roi des vents, le Mistral y a rien qui l’arrête, il emporte les tuiles des toits, il vole le chapeau de Mireille, il courbe les cyprès pour qu’ils puissent faire un bisou aux pâquerettes, le Mistral il sent le thym et la farigoulette, il dessèche la terre, brûle le cœur des oiseaux de passage et il chasse les nuages vers de lointains rivages pour que le mimosa sorte de son sommeil et baigne la campagne d’une mer de soleil..........
le Mistral c’est la Provence.......
réponse à . mickeylange le 06/11/2013 à 19h22 : Il a raison Bouba ! Il y en même qui grimpent aux rideaux pour que le...
Il a raison Bouba !
Mais c’est fini tous les deux ! Oppresseurs ! Tyrans ! Despotes !
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 19h54 : Ah le Mistral ma belle, c’est le roi des vents, le Mistral y a rien qui l&...
Le mistral n’est jamais qu’un vent du nord qui s’ignore  ! 
Cela dit, tu en parles joliment...
réponse à . DiwanC le 06/11/2013 à 20h07 : Il a raison Bouba !Mais c’est fini tous les deux ! Oppresseurs&n...
Oh qué caractère...........
réponse à . DiwanC le 06/11/2013 à 20h18 : Le mistral n’est jamais qu’un vent du nord qui s’ignore  ...
Et allez donc ! Zou maï ! Daudet est parisien et le Mistral est un vent du Nord ! Bientôt elle va me certifier que Escartefigue est un prénom Bigouden !
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 19h54 : Ah le Mistral ma belle, c’est le roi des vents, le Mistral y a rien qui l&...
C’est évident que tu aimes ta région, y compris le vent, la sécheresse, le soleil, les parfums, les arbres, toute la flore qui fait de cette région la Provence. Tu n’as pas parlé de la lavande. ’Y en a qui n’aiment pas son parfum, il est un peu fort. Quant à moi, j’aime le Missouri comme tu aimes la Provence. 
réponse à . lalibellule1946 le 06/11/2013 à 20h50 : C’est évident que tu aimes ta région, y compris le vent, la ...
C’est vrai j’ai oublié la lavande......
Il est normal que tu aimes le Missouri, il est normal que chacun aime la région de ses racines.
Il n’y a pas de régions ou de pays qui soient plus beaux qu’un autre.
Je voyage pas mal et quand on me demande:
"Est ce que c’était beau ?"
Je réponds
"Non, c’était différent"

Bien malin celui qui pourra dire où finit la beauté et où commence la laideur, où finit le bien et où commence le mal, où finit le blanc et où commence le noir.......

En ce bas monde tout n’est question que de conventions.........

J’espère qu’un jour je viendrais visiter le Missouri pour voir la différence avec ma Provence.........
réponse à . BOUBA le 06/11/2013 à 20h40 : Et allez donc ! Zou maï ! Daudet est parisien et le Mistral est u...
Ose affirmer que le mistral n’est pas un vent qui vient du nord. Regarde cette page ! C’est comme si tu prétendais que Sa Divinité nous raconte des carabistouilles avec ses images d’Épinal !*

Quant à môssieur Escartefigue…
Un soir où le mistral, ce terrible vent du nord, soufflait si fort, avec une violence dont toute la Provence se souvient encore, on raconte que sa noble grand-mère avait pris peur, seule dans sa petite maisonnette du bout du port. Son bonhomme de mari était parti pour la semaine sur le sardinier de Panisse. Alors, elle s’était réfugiée dans le petit bar tout proche. Là, on raconte qu’un solide marin lorientais l’a prise dans ses bras pour la rassurer, l’apaiser… Il sentait bon le sable des plages de là-bas, dis… Et dans ses yeux gris bleu, couleur des vagues d’armor, elle a vu tous les voyages qu’elle ne ferait jamais… Alors, l’espace d’une escale, elle a rêvé…

Quelque neuf mois plus tard naissait une jolie petite fille aux yeux gris bleu, la futur maman de môssieur Escartefigue… dont le nom ne peut être bigouden puisque Lorient est en pays vannetais !

Tu veux que je te dise ? Ne lutte pas, tu ne gagneras jamais contre la mauvaise foi féminine ! J’ai peut-être tort, mais j’ai raison d’avoir tort. C’est un Lorientais aux yeux gris-bleu qui me l’a dit !

* j’ l’ai eu !
réponse à . DiwanC le 06/11/2013 à 22h11 : Ose affirmer que le mistral n’est pas un vent qui vient du nord. Regarde c...
Oh la la voici bientôt trois fois 20 ans que je traîne mes godasses sur cette fichue planète et il y a belle lurette que je ne me fais plus d’illusions quant à la mauvaise foi féminine.....
C’est ce qui fait votre charme, Mesdames !....

Il n’empêche que tu aurais dû écrire, si, si je suis sincère.......
En résumé, Daudet est né à Nîmes, d’un soyeux protestant et le Mistral est un aimable coup de vent même pas fichu de déraciner les arbres ni d’abattre les vieilles maisons. Tant que ça impressionne les provençaux ...
En résumé…
Autrement dit :
La récréation est terminée ! Vous rangez Alphonse dans son moulin, vous envoyez le mistral sur les roses*, et vous arrêtez de nous fatiguer avec vos histoires !
SyntaxTerror


* ...des vents.
réponse à . mitzi50 le 06/11/2013 à 10h35 : Il faut s’ attacher à leur graphisme et savoir repérer les d...
Mais je ne pense pas que la BD soit non plus un genre mineur. Je suis ravie de voir autant de jeunes en lire car du moins ils lisent et certaines sont bien belles à feuilleter. J’en lis bien évidemment aussi. Je disais juste que je reste un peu sur ma faim le plus souvent ; je n’ai pas ma ration de mots. A chaque type d’écrit sa fonction et je n’en méprise aucun, manquerait plus que ça !
Ils nous ont déjà fait le coup avec l’histoire de la sardine...
réponse à . charmagnac le 07/11/2013 à 10h44 : Ils nous ont déjà fait le coup avec l’histoire de la sardine...
N’oublions pas qu’ils sont les seuls à pouvoir faire entrer quatre tiers dans une unité !
Si Bouba lit ça, il va lancer son Coyote à nos trousses !
Je me demande bien ce que Joseta sortirait comme images d'Epinal dans un éventuel jeu sur le Canada.
réponse à . SyntaxTerror le 06/11/2013 à 09h26 : En effet, on a longtemps cru que l’épinard était riche en fe...
Chez les Alcooliques anonymes les épinards verts sont interdits parce que "verre et pinard".
réponse à . ipels le 27/07/2016 à 02h02 : Je me demande bien ce que Joseta sortirait comme images d'Epinal dans un &e...
– Les avions bombardiers d'eau amphibies sont les Canada Dry.
– Et pourquoi dry ?
– Parce qu'ils déversent de la poudre d'eau déshydratée.
– Ah bon, c'est pour ça que ces hydravions doivent être amphibies…
avec vos sabots (dondaine)

J' l'avais loupée la dernière fois.
Qui çà ?
Hélène, bien sûr !

réponse à . Mintaka le 27/07/2016 à 08h00 : – Les avions bombardiers d'eau amphibies sont les Canada Dry. –...
V'là que Mintaka joue les joseta.....
Tu te débrouilles bien....Si, si...
réponse à . Mintaka le 27/07/2016 à 08h00 : – Les avions bombardiers d'eau amphibies sont les Canada Dry. –...
C'est pour ce donner une bonne conscience que les gens qui mangent des hamburgers commandent un coca light avec ?
réponse à . le gone le 27/07/2016 à 08h28 : C'est pour ce donner une bonne conscience que les gens qui mangent des hamb...
À l'occasion des quinze ans du blocus de Berlin, John Coca Light Kennedy n'a-t-il pas dit : "Ich bin ein Hamburger" ?
réponse à . BOUBA le 27/07/2016 à 08h06 : V'là que Mintaka joue les joseta..... Tu te débrouilles bien....Si...
Les discours de joseta sont décousus tandis que les miens sont structurés !
réponse à . le gone le 27/07/2016 à 08h28 : C'est pour ce donner une bonne conscience que les gens qui mangent des hamb...
Tu me rappelles une anecdote.

Suite à des analyses le toubib avait ordonné à mon grand père un strict régime sans sel....
Trouvant le pain sans sel trop fade mon aieul le tartina alors de crème d'anchois....
Le toubib déposa les armes et mon pépé vécut jusqu'à 90 ans malgré le sel.....
réponse à . Mintaka le 27/07/2016 à 08h47 : Les discours de joseta sont décousus tandis que les miens sont structur&e...
Cette affirmation n'engage que toi.....
Aidez moi à promouvoir l'oeuvre de cet artiste méconnu...
Il faut redorer l'image des Pinal
réponse à . BOUBA le 27/07/2016 à 08h56 : Aidez moi à promouvoir l'oeuvre de cet artiste méconnu... Il ...
Alors toi aussi tu fais ton petit joseta ? 
Oui mais moi j'ai le droit en tant que disciple.....Pas vrai Maître ?
réponse à . BOUBA le 27/07/2016 à 09h26 : Oui mais moi j'ai le droit en tant que disciple.....Pas vrai Maître&n...
Malade quand tu étais petit et simple disciple de joseta, tu n'as vraiment pas de chance dans la vie ! 
Le préfet Lépine, créateur du concours éponyme avait paraît il une hygiène déplorable.....

Constatant que la salle de bains n'avait pas été utilisée, l'hôtelier de l'établissement dans lequel il passa une nuit déclara:
" Comme d'habitude Lépine dort sale !"
réponse à . Mintaka le 27/07/2016 à 09h32 : Malade quand tu étais petit et simple disciple de joseta, tu n'as vr...
Oui, bientôt on apprendra qu'il a été mordu par son fidèle Coyote ou peut-être même par un menhir enrhumé !
réponse à . Mintaka le 27/07/2016 à 09h32 : Malade quand tu étais petit et simple disciple de joseta, tu n'as vr...
Non, c'est une chance que d'être disciple du Maître.

Bon je vous laisse, vais être en retard ches les Lapeau-d' Esfesses
réponse à . Alnitak le 27/07/2016 à 09h35 : Oui, bientôt on apprendra qu'il a été mordu par son fid...
Et allez donc les images d'Epinal....
réponse à . Alnitak le 27/07/2016 à 09h35 : Oui, bientôt on apprendra qu'il a été mordu par son fid...
Il ne faut jamais s'approcher d'un menhir blessé et encore moins s'il est enrhumé !
réponse à . ipels le 27/07/2016 à 02h02 : Je me demande bien ce que Joseta sortirait comme images d'Epinal dans un &e...
Et bien, sans doute l'image du Canada (sans oublier les chutes du Niagara), serait ces plus de 31.000 lacs qu'il possède, et qui enrichissent le paysage... et que très humblement, dans LE JEU DES MOTS CACHÉS (267) je vous en ai mis un tout petit échantillon: 27 LACS DU CANADA exactement, et dont certains sont partagés avec les États-Unis.
Je ne parle pas ici de laque à cheveux, mais de lacs au poil !

Je me trouvais face a des champs pleins de blé et je négociais un travail avec Peggy, Peg, qui en était la fière propriétaire.
- D'où venez-vous, monsieur ?
- J'habite Ibi, dans la province d'Alicante, en Espagne...où plutôt j'habitais, l'Europe est devenue un enfer: mort, haine...voilà ce qu'on y trouve, aussi, quand j'eus ronds suffisants pour m'en éloigner le plus possible, c'est dare-dare que je suis parti ! Et j'ai débarqué chez vous...le travail ne me fait pas peur et ça me vaut la peine pour éviter ces tueries indiscriminées d'Europe, auxquelles je suis si sensible...
- Si mon sixième sens ne me trompe pas, je crois que je peux vous faire une place sur la liste de mes employés...
- Je suis sur le point de pousser un cri de joie, madame Peg !
- Pas si vite tout-de-même, peut-être que le travail ne sera pas de votre goût, hein ? Et puis ici, nous ne gagnons pas des fortunes vous savez...quoique, on n'est pas non plus des esclaves...
- Tous les travaux sont dignes et je me contente d'un salaire régulier...et un mois de vacances par an quand même...ha, ha, ha...
- Oui, ni Peg, ni personne ne vous empêchera de faire ce mois de vacances; c'est un droit acquis par le travailleur et, ma foi, très mérité. Normalement, c'est août sa période de vacances aux travailleurs...
Pour en revenir à votre boulot, ce n'est pas bien compliqué, mais ne brûlez pas les étapes...commencez en singeant vos camarades...ils ne seront pas rosses avec vous, bien au contraire, vous n'aurez affaire qu'à bon gars, ils vous aideront, vous verrez !
- J'ai hâte de me mettre en marche !
- Parfait, mais n'oubliez pas que la journée sera longue, alors travaillez et riez aussi !
Le lendemain matin, sur les lieux, l'espagnol s'aperçut que de belles montagnes entouraient les champs...et comme ils les regardait, un collègue s'approcha et lui dit: “on ne voit la cîme qu'aux alentours de midi...elles sont magnifiques ces montagnes” D'autres arrivèrent, super rieurs et, rapidement, ils se lièrent d'amitié..
Ce matin-là, de lourds sacs se remplissaient de blé, et le nouveau se mit vite en besogne: “Tu me passes quelques sacs, ami ?” “Et voilà les sacs du serf espagnol” rit le compagon en lui tendant...
Il était rentré dans l'engrenage.
réponse à . Mintaka le 27/07/2016 à 09h32 : Malade quand tu étais petit et simple disciple de joseta, tu n'as vr...
Bien souvent le disciple surpasse le maître, et ça, c'est la cas de Bouba !
Et ce n'est pas une question de chance ou pas, mais de solide formation en tant qu'être humain !  
réponse à . joseta le 27/07/2016 à 10h04 : Bien souvent le disciple surpasse le maître, et ça, c'est la cas de...
Ça s'appelle un émule. On peut dire que Bouba a une tête d'émule ! 
réponse à . joseta le 27/07/2016 à 10h04 : Bien souvent le disciple surpasse le maître, et ça, c'est la cas de...
Woaouuuuu !.....çà c'est un compliment......
réponse à . Mintaka le 27/07/2016 à 10h10 : Ça s'appelle un émule. On peut dire que Bouba a une têt...
C'est vrai et c'est pas une image d'Epinal...
réponse à . Mintaka le 27/07/2016 à 10h10 : Ça s'appelle un émule. On peut dire que Bouba a une têt...
Bouba a une tête d'émule
Joli !!!
le Mistral c’est la Provence....
dit Bouba en 90.
Donc la Provence c'est du vent !
- Tu sais, David, c'est l'image des pis Nalle de la famille...une famille qui vend du blé: L'épi Nalle, qu'il s'appelle le magasin...
Ouais bon çà va.....On va quand même pas faire la ola !
réponse à . mickeylange le 27/07/2016 à 11h37 : le Mistral c’est la Provence....dit Bouba en 90. Donc la Provence c'e...
Ouaip et en Septembre du vent d'anges....
Pffff... Il est temps d'apporter un peu de sérieux sur ce site de haute tenue !

Épinal : attribué à une terre couverte de ronces, d'épines. Et c'est tout pareil pour M'sieur Lépine : nom donné à celui qui est originaire d'un lieu où croissent les épines.

Et des Lépine, il y en a partout ! enfin surtout en Europe : plus de 200 000, alors qu'on en dénombre qu'une quatre-vingtaine en Amérique du Sud et aucun en Antarctique.

- Bon... d'accord... c'est sérieux ton truc... mais c'est un peu chi...nt aussi !
- Oui ! je sais ! 



Les menhirs étant les épines de la Bretagne y a t il des Le Lépine ou des L'Épine dans tes contrées ?
Bon retour par Minou. 
Tu nous manquais, Mintaka me le faisait encore remarquer ce matin.....
Tu peux pas savoir comme c'est pratique pour un marin d'être un ange.
Quand il n'y a pas de vent, suffit de remuer les ailes pour faire avancer le bateau. Le pépé il avait bien compris le coup. Il fournissait le rosé et moi le vent.
C'était du gagnant, gagnant. C'est pour ça que j'étais collé tous les samedis pour le cas où il n'y avait pas de vent.
Germaine, je veux pas cafter, mais j'ai vu Bouba faire pisser son coyote sur un menhir pendant que tu n'étais pas là.
La prochaine fois que je vais dans le midi, pour te venger, j'irai pisser sur sa Harley. Mais comme je suis pas fou je ferai comme les canadaires, je pisserai en vol.
réponse à . mickeylange le 27/07/2016 à 13h41 : Germaine, je veux pas cafter, mais j'ai vu Bouba faire pisser son coyote sur un ...
Forcément c'était un radar-menhir

Pffffffffff.......Tu vas me créer des histoires.....

Et puis d'une j'ai plus une Harley mais une Indian* et de deux c'est pas CanadairE mais Canadair....

Je profite d'ailleurs de l'occasion pour démystifier l'image d'Epinal du biker bardé de cuir



réponse à . DiwanC le 27/07/2016 à 12h55 : Pffff... Il est temps d'apporter un peu de sérieux sur ce site de haute ...
Et y'a un Lépine qui s'ennuyait de voir ta plume et tes perles du plus bè-Lorient  !
réponse à . joseta le 27/07/2016 à 09h49 : Et bien, sans doute l'image du Canada (sans oublier les chutes du Niagara), sera...
Merci bien Joseta  !
Je crois en voir 23, et j'en ai une dizaine à vérifier.
T'as deux lacs qui sont des réservoirs, mais je les garde pareil.
Bon, je m'y mets, on a notre fierté tout de même  !
réponse à . mickeylange le 27/07/2016 à 13h39 : Tu peux pas savoir comme c'est pratique pour un marin d'être un ...
L'Ange et le vent... Ça ferait un beau titre pour un conte...

Il était une fois le vent… celui qui souffle pour chasser les nuages, celui qui souffle pour que naissent les vagues, s’envolent les chapeaux et se soulèvent les jupons des filles !… Tout la nuit, il avait souffler sur la lande ; pour plaisanter, il avait même soufflé sur des braises !
- C’est le vent s’élevant…, avait dit Grand-maman l’entendant s’engouffrer dans la cheminée.

Bref, épuisé, éreinté, le vent s'était affalé là-bas sur la plage, comme la voile d’un bateau ancré. C’est alors que dans le silence enfin retrouvé, un ange passa… et s’entendit ainsi héler :

- Ohé ! Lange ! Pourrais-tu m’aider ? J’ai encore quelques bises à livrer, du côté de Syracuse…

C’est depuis ce jour que les anges s’amusent avec les oiseaux à glisser l’aile sous le vent...

- Euh… Germaine…
- Oui ?
- Ça aussi c’est chi...nt.


réponse à . mickeylange le 27/07/2016 à 13h41 : Germaine, je veux pas cafter, mais j'ai vu Bouba faire pisser son coyote sur un ...
L’Indian de Bouba, tu ne peux pas la rater  : elle a des plumes partout !

réponse à . BOUBA le 27/07/2016 à 14h01 : Forcément c'était un radar-menhir Pffffffffff.......Tu vas me cr&...
Eh ben dis-donc ! Tu ne dois pas passer inaperçu dans les rues de Puget !
réponse à . BOUBA le 27/07/2016 à 13h18 : Les menhirs étant les épines de la Bretagne y a t il des Le L&eacu...
Mintaka me le faisait encore remarquer ce matin...
Ah bon ?
réponse à . ipels le 27/07/2016 à 15h15 : Et y'a un Lépine qui s'ennuyait de voir ta plume et tes perles ...
Youppilaye mon vieux  !
J'ai 32 plans d'eau  !
réponse à . DiwanC le 27/07/2016 à 15h21 : L'Ange et le vent... Ça ferait un beau titre pour un conte... Il &eacu...
Ce sont deux nuages. L'un rose et l'autre bleu. Ils sont amoureux mais loin l'un de l'autre. Alors un ange leur commande une petite bise...
réponse à . DiwanC le 27/07/2016 à 15h34 : Mintaka me le faisait encore remarquer ce matin...Ah bon ? ...
Meuh noooooooon, j'rigooooooole !
réponse à . DiwanC le 27/07/2016 à 15h28 : Eh ben dis-donc ! Tu ne dois pas passer inaperçu dans les rues de Pu...
On m'a déjà dit que j'avais un bel engin, en effet.......
réponse à . DiwanC le 27/07/2016 à 15h21 : L'Ange et le vent... Ça ferait un beau titre pour un conte... Il &eacu...
C'est pas chiant, c'est bô !
réponse à . le gone le 27/07/2016 à 16h09 : Ce sont deux nuages. L'un rose et l'autre bleu. Ils sont amoureux mais...
Et la bise à soufflé un jour à vent.....
- On va vite visiter le lac Brûlé ?
- Oh, y'a pas le feu au lac...

1) CHAMPLAIN (champ plein) [Québec]
2) ABITIBI (j'habite Ibi) [Québec]
3) MORAINE (mort, haine) [Alberta]
4) HURON (j'eus ronds) [Ontario -partagé EE.UU]
5) CEDAR (c'est dare-dare) [Manitoba]
6) PAYNE (peine) [Québec]
7) SIMON (si mon) [Québec]
8) POINT [Territoires du Nord-Ouest]
9) CREE (cri) [Saskatchewan]
10) GOUIN (goût hein ?) [Québec, réservoir]
11) GAGNON (gagnons) [Québec]
12) DES ESCLAVES [Territoires du Nord-Ouest]
13) PARENT (par an) [Québec]
14) WINNIPEG (Oui, ni Peg...) [Manitoba]
15) OOTSA (août sa...) [Colombie-Britannique]
16) BRÛLÉ (brûlez) [Alberta] [Terreneuve et Labrador]
17) SAINT-JEAN (singeant) [Québec]
18) ROSS (rosses) [Colombie-Britannique]
19) CABONGA (qu'à bons gars) [Québec, réservoir]
20) MARSH (marche) [Nouvelle-Écosse] [Yukan]
21) LONG (longue) [Nouvelle-Écosse]
22) ÉRIÉ (et riez) [Ontario, partagé EE.UU.]
23) SIMCOE (cîme qu'aux...) [Ontario]
24) SUPÉRIEUR (super rieurs) [Ontario, partagé EE.UU.]
25) DE L'OURS (des lourds sacs) [Territoires du Nord-Ouest]
26) SAKAMI (sacs, ami ?) [Québec]
27) DU CERF (du serf) [Québec]
Voilà !
réponse à . joseta le 27/07/2016 à 18h02 : - On va vite visiter le lac Brûlé ? - Oh, y'a pas le feu ...
Je n'ai même pas essayé de chercher !
Et en lisant la solution, j'ai bien fait car à part WINNIPEG, SAINT-JEAN, ÉRIÉ et le SUPÉRIEUR, je n'en connaissais aucun...
Ce n'est pas bien gentil de proposer des trucs qui soulignent mon inculture géographique...

réponse à . DiwanC le 27/07/2016 à 18h50 : Je n'ai même pas essayé de chercher ! Et en lisant la solutio...
Comme je te croyais encore chez les Desgrands-Lacour, et que, d'autre part, il n'y a ni Syntax, ni Ratanak en ce moment sur le site, j'en ai profité pour satisfaire la pétition de Slepi (nº 104) qui, après tout, le mérite bien...
P.S. Je connaissais les mêmes lacs que toi (+ Huron). 
réponse à . BOUBA le 27/07/2016 à 17h45 : On m'a déjà dit que j'avais un bel engin, en effet.........
♫♪♫♪♪ Et les enfants de chœur, branlant du chef, opinent... ♪♫♪♪♫♪
réponse à . joseta le 27/07/2016 à 18h02 : - On va vite visiter le lac Brûlé ? - Oh, y'a pas le feu ...
Bon. J'en aurai eu 21.
Mes 6 ratés : Payne, Simon, Point, Ootsa, Ross et Marsh.
Les 11 autres que j'avais : Belmont, La Paix, Tourelle, Miller, Allemand, Second, Seul, Rapide, Canso, Bouleau et Echo.

À mon avis, on peut pas vraiment dénombrer les lacs canadiens.
C'est trop éclaté et éparpillé, comme les fractales.
Car où commence le lac et où finissent l'étang ou la mare ?

Merci du jeu  !
réponse à . ipels le 27/07/2016 à 19h50 : Bon. J'en aurai eu 21. Mes 6 ratés : Payne, Simon, Point, Ootsa, Ro...
Oui, on s'y perd avec tous ces lacs...Ness pas ? 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une image d'Épinal » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?