Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Etre légion

Être nombreux
Être en grande quantité

Origine

Pour cette expression, nous allons devoir remonter loin dans le temps vers la peu romantique Rome antique.
À cette époque, l'armée romaine comportait de quelques légions (au IVe siècle avant J.C) à plusieurs dizaines de ces corps d'armée (au IIIe siècle avant J.C. et ensuite), chacune étant un contingent de plusieurs milliers de fantassins et quelques centaines de cavaliers (le nombre a varié au fil des ans), répartis en cohortes, elles-mêmes divisées en manipules puis en centuries.
Compte tenu du nombre de soldats dans une légion, il est incontestable que, lorsque les ennemis voyaient débouler une telle masse d'attaquants à leur assaut, ils devaient être un peu inquiets.
Le mot vient du verbe latin legere qui voulait dire « rassembler » ou « choisir » et qui a donné le mot legio désignant un « corps de troupe ».
Selon le DHLF (), une des explications possibles de la base legere viendrait du fait que chaque légionnaire pouvait se choisir un compagnon d'arme.
Quoi qu'il en soit, c'est bien le nombre très important de soldats dans une légion qui a fait que dès le XIIe siècle, le mot légion a aussi pris le sens de « grand nombre » ou « grande quantité » d'abord resté en lien avec les personnes composant une troupe, puis généralisé à n'importe quelle grande quantité, acception que l'on retrouve dans notre expression qui semble n'apparaître qu'au cours de la première moitié du XIXe siècle.

Exemple

« Dans ce match de haut niveau, les occasions de but ne sont pas légion. Mais la domination est bleue, notamment grâce au travail exceptionnel de Vieira et Makelele au milieu. »
Le Monde - Article du 1er juillet 2006
« Bien souvent les consommateurs n'ont pas vraiment le choix. A moins d'habiter en ville, où les enseignes de proximité sont légion, faire ses courses nécessite de prendre sa voiture et d'arpenter les rayons d'un hypermarché. »
Le Monde - Article du 9 septembre 2010

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre légion » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe جيش Djeîch Toute une armée !
Angleterre Anglais To be legion Etre légion
Espagne Espagnol Hay montones de Il y a des tas de
Espagne Espagnol Ser legión Être légion
Suisse Français Être une crâlée
Italie Italien Essere legioni Être légion
Belgique Néerlandais Legio zijn Être légion
Pays-Bas Néerlandais Er zijn legio Il y a beaucoup
Pays-Bas Néerlandais Massaal zijn Être de masse (ensemble)
Roumanie Roumain A fi buluc Être légion
Roumanie Roumain A fi o gramada de,o multime de Etre un tas de,une foule de
Suède Suédois Vara legio Être "legio" ('légion' en latin)
Turquie Turc Ordu gibi Comme une légion
Belgique Wallon I' da bramin des masses Il y en a beaucoup en masses
Ajouter une traduction

Déformée

  • Être lésion

Commentaires sur l'expression « Etre légion » Commentaires

  • #1
    • DiwanC
    • 15/09/2011 à 01:34*
    Etre légion... C’est nous !
    Brigades du rire et sections des délires,
    Escadrons et bataillons décortiquant les expressions, écumant les précisions et dénichant les chansons,
    Pelotons et escouades capturant les images, pêchant les rimes et défiant la raison,
    Unités spéciales traquant la petite bête...
    Autrement dit, quelque 30 000 Expressionautes !
    Avant qu’on en déplore l’absence, ajoutons quelques ratons laveurs ! 🤡
  • #2
    • Bouba
    • 15/09/2011 à 06:23
    La légion est elle Belge pour avoir comme hymne "Tiens, voilà du Baudouin" ?
  • #3
    • BeeBee
    • 15/09/2011 à 07:00*
    • En réponse à DiwanC #1 le 15/09/2011 à 01:34* :
    • « Etre légion... C’est nous !
      Brigades du rire et sections des délires,
      Escadrons et bataillons décortiquant les expressions, écumant les préc... »
    C’est vrai que, même si ils ne sont pas légion, ce serait dommage d’oublier les ratons laveurs !!!!!!:’-))
  • #4
    • joseta
    • 15/09/2011 à 07:01
    Je ne sais pas ce qu’ils revendiquaient avec leur marche silencieuse....Ils étaient mille, une légion, et dans ce muet défilé, on voyait les ’mille’ y taire.
  • #5
    • OSCARELLI
    • 15/09/2011 à 07:07*
    Ben, nous ne serons pas légions ce samedi, lors de la prochaine Convention expressionautique et bruxelloise, la Convention de l’Air II.
    Et nous aurons quelques moments d’émotion intense, par exemple quand nous monterons dans l’avion royal.
    Puis aussi, quand nous aurons une visite guidée avec toutes les essplications nécéssaires et souhaitables (j’avais espéré souhaichaise aussi, mais c’est trop cher) au sujet des pionniers de l’aviation.
    Il y en a même un qui a fait mentir son nom: Clément Adhère Ader: il décolla!
    Il paraîtrait même que les différents ministères belges vont devenir des extensions des Musées Royaux. Depuis le temps qu’ils ne sont plus utilisés... On trouvera par exemple dans la résidence du Premier Ministre les Loges de la Sagesse (dans le théâtre de marionettes qui y est installé depuis belle lulure. J’entend par là depuis la victoire des partis politiques sur le bon sens humain).
  • #6
    • joseta
    • 15/09/2011 à 07:18*
    Il y a peu d’habitants et c’est pas laid...Gion
  • #7
    • Alienus
    • 15/09/2011 à 08:06
    -dès le XIIe siècle, le mot légion a aussi pris le sens de « grand nombre » ou « grande quantité »-
    Luc 8:30
    La Bible du Semeur (BDS)
    30 Jésus lui demanda:
    ---Quel est ton nom?
    ---Légion[a], répondit-il.
    Car une multitude de démons étaient entrés en lui.
  • #8
    • joseta
    • 15/09/2011 à 08:16
    Aprés l’accident, ils furent nombreux à donner du sang: légion donneurs.
  • #9
    • joseta
    • 15/09/2011 à 08:46*
    Ils étaient nombreux et pacifiques: ils étaient légion et ’sans tuerie’.
  • #10
    • OSCARELLI
    • 15/09/2011 à 08:55*
    • En réponse à Alienus #7 le 15/09/2011 à 08:06 :
    • « -dès le XIIe siècle, le mot légion a aussi pris le sens de « grand nombre » ou « grande quantité »-
      Luc 8:30
      La Bible du Semeur (BDS)
      30 Jés... »
    Merci, Alienus que je ne connais pas encore...
    Mais permet-moi de te tranquiliser: il n’est pas nécéssaire, quand tu cites quelqu’un, de donner l’heure à laquelle cette personne a parlé (dans ce cas-ci: 8:30) ;.)
    Et donc, comme à tout nouveau venu, à toute nouvelle venue, je te souhaite la bienvenue par Minou (qui, comme les Anciens le savent, est le mec à Minerve). 😉
    Ote-moi d’un doute: ta compagne serait-elle Alienor, ou plutôt aliénée? 😕
  • #11
    • chirstian
    • 15/09/2011 à 09:09
    legere viendrait du fait que chaque légionnaire pouvait se choisir un compagnon d’arme.
    ou une chèvre.
  • #12
    • chirstian
    • 15/09/2011 à 09:13
    la légionellose (maladie des légionnaires) n’a rien à voir avec les légions romaines, et notre légion lui est étrangère. "La maladie doit son nom à une épidémie de pneumonie parmi des légionnaires participants à une convention de l’American Legion dans un hôtel de Philadelphie en 1976." (Wikipedia)
  • #13
    • chirstian
    • 15/09/2011 à 09:20
    les lèche fion sont légions autour des Grands de ce Monde : Sarkozy, BHL, God *...
    *cherchez l’intrus
  • #14
    • mitzi50
    • 15/09/2011 à 09:40
    Les armées ne portent plus le nom de légion, mais je constate qu’ on peut manipuler les futurs combattants en leur faisant croire que l’ engagement est "sans tuerie". Hélas, les faits nous démontrent chaque jour le contraire....
    A propos (ou plutôt "hors sujet") : je suis tombée sur l’ expression du 6 septembre. Et je remercie ceux et celles qui m’ ont souhaité mes... 70 ans ! Hé oui, je ne rajeunis pas....
  • #15
    • OSCARELLI
    • 15/09/2011 à 09:50
    • En réponse à chirstian #13 le 15/09/2011 à 09:20 :
    • « les lèche fion sont légions autour des Grands de ce Monde : Sarkozy, BHL, God *...
      *cherchez l’intrus »
    J’ai trouvé: c’est DSK. Qu’est-ce que j’ai gagné?
  • #16
    • OSCARELLI
    • 15/09/2011 à 09:51*
    • En réponse à chirstian #13 le 15/09/2011 à 09:20 :
    • « les lèche fion sont légions autour des Grands de ce Monde : Sarkozy, BHL, God *...
      *cherchez l’intrus »
    J’ai trouvé, c’est Sarkozy: il n’est pas grand. Qu’est-ce que j’ai gagné?
  • #17
    • OSCARELLI
    • 15/09/2011 à 09:53*
    • En réponse à mitzi50 #14 le 15/09/2011 à 09:40 :
    • « Les armées ne portent plus le nom de légion, mais je constate qu’ on peut manipuler les futurs combattants en leur faisant croire que l’ eng... »
    J’ai trouvé: c’est God, parce que la reine Mahaut met son prof. Etes contents? Qu’est-ce que j’ai gagné?
    cette réponse s’adresse bien sûr à Chirstian, vous l’aurez deviné. Je ne pouvais pas faire cela à Mitzi 70, spa...
  • #18
    • OSCARELLI
    • 15/09/2011 à 09:56
    • En réponse à chirstian #13 le 15/09/2011 à 09:20 :
    • « les lèche fion sont légions autour des Grands de ce Monde : Sarkozy, BHL, God *...
      *cherchez l’intrus »
    J’ai trouvé: c’est BHL, parce qu’il a réussi a foutre le bazar à l’Hotel de Ville, avec ses emplois fictifs. Qu’est-ce que j’ai gagné?
  • #19
    • mickeylange
    • 15/09/2011 à 09:58*
    Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin, voilà du boudin
    Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains,
    Pour les Belges, y en a plus, Pour les Belges, y en a plus,
    Ce sont des tireurs au cul. (bis)
    "Les paroles actuelles ont probablement été adoptées vers 1870. Lorsque la guerre éclate, la France décide que la Légion étrangère doit y participer. Le roi des Belges, Léopold II, demande formellement à ce que les légionnaires ressortissants de son pays ne participent pas à ce conflit en raison de la neutralité de la Belgique afin d’éviter un « casus belli ». Le gouvernement français accède à cette demande et les légionnaires en partance pour la métropole chantent à leurs malheureux camarades, ces paroles quelque peu désobligeantes."(wiki)
    L’anecdote du boudin peut trouver son origine dans la toile de tente roulée sur le sac et qu’on appelait volontiers du nom de ce produit charcutier.
    Mickeylangelus, 1ère légion, 3ème cohorte, 2ème manipule, 1ère centurie.
  • #20
    • OSCARELLI
    • 15/09/2011 à 10:04
    • En réponse à mickeylange #19 le 15/09/2011 à 09:58* :
    • « Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin, voilà du boudin
      Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains,
      Pour les Belges, y en a plus, Pour... »
    Tu serais pas un petit peu manipulé, toi?