Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Haut les coeurs !

Ayons du courage ! Soyons braves !
Lançons-nous avec ardeur dans l'action !

Origine

Dans une chorale, le chef de choeur qui a mal digéré son repas peut dire "haut les choeurs" juste avant d'avoir un haut-le-coeur (attention les premiers rangs !).
Mais si le dernier 'coeur' (qui n'a bien sûr rien à voir avec un 'choeur') est également soulevé, comme dans notre expression, le symbole n'est pas du tout le même.
Dans le "haut-le-coeur", la montée de l'organe symbolise une nausée, si chère à Sartre, mais c'est plutôt l'estomac qu'il faudrait évoquer, et évacuer ; alors que dans notre exaltation à l'action, le 'coeur' est lui un symbole de courage et d'énergie[1].
Ici, les coeurs (au pluriel), représentent également les hommes, qui sont supposés tout donner d'eux-mêmes.
[1] Ce sens, métaphorique aujourd'hui, vient de l'ancien français, au Moyen-Âge, où 'cuer', devenu depuis 'coeur', désignait à la fois le courage et la vertu guerrière.

Compléments

Dans la messe latine que le progressiste Benoît XVI veut rétablir, la version originale "sursum corda" ("élevez vos coeurs") est prononcée par le prêtre un peu avant l'élévation.

Exemple

« Haut les cœurs ! Les élèves de l'école des garçons, qui viennent braire un chœur imbécile : "Sursum corda ! Sursum corda ! Haut les cœurs ! Que cette devise soit notre cri de ralliement" » Colette - Claudine à l'école

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Haut les coeurs ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Pays de Galles Gallois Cwd dy galon! Éléve ton coeur!
Allemagne Allemand Erhebet die Herzen! Élevez les coeurs! (Messe)
Allemagne Allemand Kopf hoch ! Tête levée !
Allemagne Allemand Nur Mut ! Seulement du courage !
Angleterre Anglais Cheer up ! Courage !
Angleterre Anglais Chins up ! Haut les mentons !
Angleterre Anglais Keep a good heart ! Garde(z) un bon coeur !
Angleterre Anglais Take heart Prends (prenez) du coeur
États-Unis Anglais Buck up (old chum)! Rue haut (vieil ami) !
États-Unis Anglais Man up! ~Soyez un homme !
Argentine Espagnol Fuerza carajo!!! Force!
Espagne Espagnol ¡ Ánimo ! Courage !
Espagne Espagnol ¡ Venga, ánimo ! Allez, courage !
Espagne Espagnol Adelante con los faroles ! En avant avec les lanternes/esbroufes (= en avant la musique !)
Espagne Espagnol Ànims ! Courage !
Espagne Espagnol Quien dijo miedo ?! Qui a dit peur ?!
Italie Italien Fòrza e curàggiu Force et courage
Italie Italien In alto i cuori! Hauts les coeurs
Pays-Bas Néerlandais Er tegenaan! Attaquons!
Pays-Bas Néerlandais Kop op Lève ta tête
Pays-Bas Néerlandais Sterkte ! Courage !
Pays-Bas Néerlandais Vat moed! Prend Courage!
Pologne Polonais Odwagi! Courage!
Roumanie Roumain Fruntea sus! Haut le front!
Roumanie Roumain Sus inimile ! Haut les coeurs !
Russie Russe Выше голову Plus haut la tête
Ajouter une traduction

Déformée

  • Chauds, les beurs !

Commentaires sur l'expression « Haut les coeurs ! » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 24/08/2007 à 01:18
    J’ai utilisé récemment cette expression pour inviter Sylphide a rejoindre le giron d’Expressio.
    Elle aurait pu dire aussi, malgré ses craintes a l’époque d’être un peu isolée parmi un cercle d’"entre nous", "j’y suis, j’y reste".
    Il est vrai que parfois j’ai la même impression qu’elle, et ne possédant pas votre verve grammatico-humoristique "souvent trés subtile", je me sens aussi parfois un peu isolé. Mais haut les coeurs, j’y suis, j’y reste.😉 😛
  • #2
    • pardailhan
    • 24/08/2007 à 06:30
    coeur à l’ouvrage ... et le plus mémorable : "Rodrigue as tu du coeur?"... etc
  • #3
    • momolala
    • 24/08/2007 à 07:35
    • En réponse à <inconnu> #1 le 24/08/2007 à 01:18 :
    • « J’ai utilisé récemment cette expression pour inviter Sylphide a rejoindre le giron d’Expressio.
      Elle aurait pu dire aussi, malgré ses craint... »
    Intérêt, que tu y restes, non mais ! A chacun son talent, son moment, y a de la place pour tout le monde, là preuve, j’y reste aussi !
    @Pardailhan
    Bienvenue chevalier que je n’ai pas l’heur de connaître encore. M’étonne pas qu’un ferrailleur cite un autre ferrailleur !
    De cette expression -bombez le torse, levez le menton- vient sûrement celle-ci : "faire quelque chose, s’y mettre, d’arrache-coeur" ; les djeunes disent "à l’arrache".
    C’était ma contribution du jour à l’histoire de notre belle langue. Yannou doit être en vacances. Dommage, il aurait sûrement eu une belle envolée sur la spiritualité du latin de messe.
  • #4
    • tytoalba
    • 24/08/2007 à 07:38*
    • En réponse à <inconnu> #1 le 24/08/2007 à 01:18 :
    • « J’ai utilisé récemment cette expression pour inviter Sylphide a rejoindre le giron d’Expressio.
      Elle aurait pu dire aussi, malgré ses craint... »
    Bonjour, tu as bien raison de t’accrocher. Je me suis sentie moi-même au début un peu isolée. Mais il suffit de revenir plusieurs fois dans la journée sur le site pour s’apercevoir que ce qu’on dit n’est pas toujours subtil. Lire les commentaires est déjà un régal. Et pour ceux et celles qui deviennent accro, ils reprennent leurs dictionnaires, vérifient, contestent ou confirment. Je propose d’ailleurs à God de nous payer un nouveau dico, à force de remuer le mien, la couverture va lâcher. 😄
    Bienvenue à Pardailhan, mêle-toi à la foule des nombreux et nombreuses adeptes de l’Expressio.
    @Momolala : salut à toi. Du latin de messe, tu es sûre? Tu ne confonds pas avec le vin de messe ? C’est qu’il en met du coeur à l’ouvrage.
  • #5
    • <inconnu>
    • 24/08/2007 à 07:41
    L’émotion m’innonde à la pensée d’inaugurer ici mon premier post!
    De mon côté, jusqu’à aujourd’hui, et sans avoir creusé l’information plus que ça, j’attribuais le "coeur" de l’expression "haut les coeurs" au coeur (=l’abîme=le centre) des écus (ou blason). Je pensais donc que cette expression ramenait à cette bonne vieille époque où l’on brandissait écus à chaque festivité (fêtes grivoises ou saintes, à l’occasion d’une bonne guerre contre un seigneur voisin, voire bûcher ou pendaison de quelques traîtres ou sorcières...) afin de rassembler en masse tous les volontaires courageux voyant ainsi "haut le(s) coeur(s)", point de rassemblement.
    On savait s’amuser à cette époque où l’étalage de chairs et tripailles ne provoquait pas de "haut le coeur" mais plutôt des "haut les coeurs"!.
  • #6
    • momolala
    • 24/08/2007 à 08:06
    • En réponse à <inconnu> #5 le 24/08/2007 à 07:41 :
    • « L’émotion m’innonde à la pensée d’inaugurer ici mon premier post!
      De mon côté, jusqu’à aujourd’hui, et sans avoir creusé l’information plus... »
    Bienvenue à toi donc ! Mais ton pseudo, il vaut mieux pratiquer le copier/coller pour ne pas l’écorcher mramottotaf ! Et voilà, réussi du premier coup ! Ici on ne "post" pas ; d’ailleurs La Poste est fâchée avec nous qui ne m’envoie pas ma lettre quotidienne d’Expressio en dépit de mes récriminations quotidiennes aussi : on contribue !
    Es-tu une, es-tu un ? Pensez Pardailhan et toi, quand Jonayla passera sur ce merveilleux site, à lui donner vos dates d’anniversaire si vous voulez profiter du choeur expressionaute en ce jour béni pour vous.
  • #7
    • momolala
    • 24/08/2007 à 08:11
    • En réponse à tytoalba #4 le 24/08/2007 à 07:38* :
    • « Bonjour, tu as bien raison de t’accrocher. Je me suis sentie moi-même au début un peu isolée. Mais il suffit de revenir plusieurs fois dans... »
    Je ne connais pas le goût du vin de messe ma belle : cet élixir est réservé au curé et aux enfants de choeur qui le sirotent en douce pour se donner du coeur à l’ouvrage, demande à PP !
    J’ai oublié de le dire tout à l’heure, le nez dans mon bol de café du matin : belle journée à tous !
  • #8
    • momolala
    • 24/08/2007 à 08:21
    Dans la messe latine que le progressiste Benoît XVI veut rétablir, la version originale "sursum corda" ("élevez vos coeurs") est prononcée par le prêtre un peu avant l’élévation.

    En l’absence de Yannou qui n’avait qu’à être là, un témoignage d’expert sur cette page et je m’éloigne sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller ceux qui dorment encore. A plus tard sans doute !
  • #9
    • OSCARELLI
    • 24/08/2007 à 09:18*
    Tout d’abord, et avant que je ne l’oublie:
    @ Claudiiiiiiiiiiiiine:
    « Haut les cœurs ! Les élèves de l’école des garçons, qui viennent braire un chœur imbécile : "Sursum corda ! Sursum corda ! Haut les cœurs ! Que cette devise soit notre cri de ralliement" » Colette - Claudine à l’école

    Dis-nous, ma grande, qui c’est, là, cette Colette, qui prétend que tu aurais été à l’école?
    Ensuite, bien le bonjour de ce jour où j’ai pris congé pour pouvoir profiter de ce merveilleux temps ensoleillé et chaud pour aller réparer ma pompe à eau et tondre ma pelouse. Haut les coeurs...
    Enfin, bien le bonjour à tous nos nouveaux - z - et nouvelles de ce jour et d’avant:
    Pardailhan, copier/coller - pardon - mramottotaf - et frogroo (96 - la quille) que je soupconne de ne pas avoir le francais comme langue maternelle (ou paternelle?). Bel effort, frogroo, continue! C’est génial d’avoir des gens comme toi sur ce site!
    Comme je le dis à tous les nouveaux venus, toutes les nouvelles venues aussi d’ailleurs, bienvenue et Père Sévéré, il faut nous laisser le temps de nous habituer à vous. Ne nous obligez pas à demander, comme Francois Fillon Villon:
    "Dites-moi où, n’en quel pays,
    Est Flora, la Belle Romaine,
    Alcibiade, ni Thais,
    Qui fut sa cousine germaine..."
    Et comme Momo disait làlà plus haut, n’oubliez pas de nous donner vos dates anniversaires: jour et mois / jour d’émoi (année facultative - chacun/e a sa pudeur) pour pouvoir bénéficier gratuitement du concert de voeux autant chat l’heureux que seins serres...
  • #10
    • OSCARELLI
    • 24/08/2007 à 09:25*
    • En réponse à momolala #7 le 24/08/2007 à 08:11 :
    • « Je ne connais pas le goût du vin de messe ma belle : cet élixir est réservé au curé et aux enfants de choeur qui le sirotent en douce pour s... »
    Et bien, moi, oui. j’en ai goûté, et pour cause: c’est un vin blanc (oui, oui), sucré et doux et sirupeux que c’est presque plus permis....
    C’est pour cela d’ailleurs que certains froqués que j’ai connu utilisaient un autre vin blanc, bien meilleur, sec et tout et tout..., mais ne le disaient à personne.
    C’était d’ailleurs au temps où Bruxelles chantait, c’était au temps du cinéma muet, ... pardon, c’était au temps où le pain et le vin n’étaient pas partagés parmi tous les acteurs réunis sur le plateau.
    Mais là, je vous parle d’un temps que les moins de vingt dents ne peuvent pas connaître...
  • #11
    • syanne
    • 24/08/2007 à 09:27*
    • En réponse à momolala #8 le 24/08/2007 à 08:21 :
    • « Dans la messe latine que le progressiste Benoît XVI veut rétablir, la version originale "sursum corda" ("élevez vos coeurs") est prononcée p... »
    Trouvé dans les infos du jour :
    Vous vous rendez compte ? Treize grèves de la faim depuis 1996 !» A chaque conférence de presse, le préfet du Nord, Daniel Canépa, s’en étonne. Sa mission ? Casser «l’équation grève de la faim égale régularisation». Désormais, s’exclame-t-il, «grève de la faim égale reconduite à la frontière. C’est cela, la rupture».

    Non mais c’est vrai, quoi, ça devient insupportable ce chantage, à la faim. Heureusement qu’on a Benoît pour rendre aux choses leur importance et priorité. Non à la grève de la faim, oui à la messe en latin !sursum corda, élevons nos coeurs en choeur, ne nous abaissons pas à de vulgaires histoires d’estomac !
    C’était mon coup de coeur du matin.
  • #12
    • momolala
    • 24/08/2007 à 09:46
    • En réponse à syanne #11 le 24/08/2007 à 09:27* :
    • « Trouvé dans les infos du jour :
      Vous vous rendez compte ? Treize grèves de la faim depuis 1996 !» A chaque conférence de presse, le préfet d... »
    Je le connais, Canépa : il fut sous-préfet du Var à Draguignan. Sans commentaire, ou God se verrait fermer son merveilleux site, et ce serait un fameux gâchis. Y en a, comme ça, quand ils entendent le mot "coeur", ils sortent de leurs gonds.
  • #13
    • chirstian
    • 24/08/2007 à 09:52
    la version moderne de "hauts les coeurs" n’est-elle pas "on se lève tous pour Danette..."? Chaque époque a ses formules !
    "sursum corda" était la formule que les alpinistes romains utilisaient après avoir assuré leur prise et verrouillé leur mousqueton : littéralement = "je suis sûr de ma corde" , autrement dit : vas y en confiance !
    A ne pas confondre avec "sursum Corda" ,qui est ce que je vais répondre à God quand il va me demander ma source. littéralement : le Corda (3° tome page 152) est ma source.
  • #14
    • sylphide
    • 24/08/2007 à 09:54
    Take heart! bien le bonlour du jour...tous et toutes, et les nouveaux ,nouvelles, comme moi du reste!
    Bien, je vais de ce pas faire contre fortune bon coeur, j’ai le coeur à l’ouvrage et je veux en avoir le coeur net ....je pense pouvoir ce soir aller faire quelques courses et chercher phil, mon coeur !!!!car avec le choeur des encouragements d’hier !!!!j’y crois , mon dieu !!!
    @ mon birthday, j’ai déjà fait !!
    @ machin,oui, on tient bon, et on en redemande !!
  • #15
    • eureka
    • 24/08/2007 à 10:03
    • En réponse à momolala #8 le 24/08/2007 à 08:21 :
    • « Dans la messe latine que le progressiste Benoît XVI veut rétablir, la version originale "sursum corda" ("élevez vos coeurs") est prononcée p... »
    Faut qu’il ait le temps de récupérer l’Yannou, Momo, quand bien même en vacances j’crois qu’à l’instar de Benito séditchi y chome pas avec ses sursum corda, sursum corda haut les coeurs ! qu’il soit touché (ou frappé) par la...grasse, m’étonnerait pas du tout.
    Va falloir constituer un choeur s’pas pour qu’à son retour nous chantassions sa gloire à tue-tête, et pour l’éditeur de partoches, God y peut se l’garder, nos voix, vin blanc aidant, suffiront.
    Bonjour mes petits coeurs
  • #16
    • eureka
    • 24/08/2007 à 10:14
    • En réponse à syanne #11 le 24/08/2007 à 09:27* :
    • « Trouvé dans les infos du jour :
      Vous vous rendez compte ? Treize grèves de la faim depuis 1996 !» A chaque conférence de presse, le préfet d... »
    Que peut-on faire d’autre quand on a que l’estomac pour se défendre et crier haut les coeurs contre les sans-coeur ?
    Tiens, eh ben ton coup de coeur, ça me noue l’estomac !
  • #17
    • syanne
    • 24/08/2007 à 10:18*
    • En réponse à chirstian #13 le 24/08/2007 à 09:52 :
    • « la version moderne de "hauts les coeurs" n’est-elle pas "on se lève tous pour Danette..."? Chaque époque a ses formules !
      "sursum corda" éta... »
    "sursum corda" était la formule que les alpinistes romains ... littéralement = "je suis sûr de ma corde"

    Et puisque dans la marine le mot "corde" est tabou, les matelots ont traduit sursum corda par "Haut les bouts".
  • #18
    • <inconnu>
    • 24/08/2007 à 10:34
    • En réponse à OSCARELLI #9 le 24/08/2007 à 09:18* :
    • « Tout d’abord, et avant que je ne l’oublie:
      @ Claudiiiiiiiiiiiiine:
      « Haut les cœurs ! Les élèves de l’école des garçons, qui viennent braire... »
    Oui que j’y suis allée à l’école, moins longtemps que j’aurais voulu mais je suis pas la seule.
    En tout cas j’y suis allée même, que si je voulais te donner l’adresse, tu en aurais la preuve sur le web.< Elle prétend> non mais des fois, tu douterais de ce qu’écrivait la grande Colette ? Elle le sait parceque j’ai des origines bourguignonnes, comme elle. Voilà! mauvaise langue 😛 Bon je te pardonne. Il est vrai que j’ai toujours été étourdie mais maintenant ç’est dramatique. Je peux t’envoyer les photos promises ? tu as retrouvé ton ordi ?
  • #19
    • eureka
    • 24/08/2007 à 10:36
    • En réponse à momolala #12 le 24/08/2007 à 09:46 :
    • « Je le connais, Canépa : il fut sous-préfet du Var à Draguignan. Sans commentaire, ou God se verrait fermer son merveilleux site, et ce serai... »
    Le coeur ? Forcément il ignorent c’que c’est et ils sont heureux. "Ignorance is bliss" isn’t it ? (l’ignorance est un bienfait)
  • #20
    • eureka
    • 24/08/2007 à 10:38
    • En réponse à syanne #17 le 24/08/2007 à 10:18* :
    • « "sursum corda" était la formule que les alpinistes romains ... littéralement = "je suis sûr de ma corde"
      Et puisque dans la marine le mot "... »
    Haut les bittes peut-être ?