Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Il y a de l'eau dans le gaz

L'atmosphère est à la dispute.
Des querelles se préparent.

Origine

Que voilà une belle métaphore cuisinière qui date du début du XXe siècle et pour laquelle on trouve deux origines.
La première est pour ceux qui ont eu l'occasion de faire déborder une casserole d'eau posée sur une cuisinière à gaz[1] et qui savent que le phénomène commence d'abord par produire de la vapeur d'eau puis que, la flamme s'éteignant, le gaz qui s'échappe risque de provoquer une explosion si on n'éteint pas le brûleur rapidement. Autrement dit, ça commence par fumer, puis ça explose, exactement comme lors d'une dispute !
La seconde, évoquée par Claude Duneton, vient du fait que le gaz de houille qui était autrefois distribué dans les habitations comportait un fort taux de vapeur d'eau. Dans certaines conditions, cette vapeur d'eau se condensait et finissait par créer des poches d'eau dans les canalisations, en les obstruant[2]. Il y avait donc à ce moment-là et réellement de l'eau dans le gaz, phénomène qui était annoncé par une flamme orangée avant qu'elle s'éteigne complètement.
Et Bobonne ne pouvant plus préparer la popote pour son homme préféré, il s'ensuivait inévitablement une dispute.
[1] Expérience de plus en plus difficile à vivre avec la généralisation progressive des plaques de cuisson électriques sous leurs différentes formes.
[2] C'est pourquoi les canalisations disposaient de siphons et de vannes destinés à les purger lorsque ce phénomène se produisait.

Exemple

« Julien, c'est pas le mauvais gars, mais c'est un type qui peut pas rendre une fille heureuse ! Voilà, il est resté assez longtemps avec Solange et puis il y a eu de l'eau dans le gaz..; Tu connais Solange, c'est elle qui laisse tomber (...) »
Roger Curel - Brancula

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Il y a de l'eau dans le gaz » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Pays de Galles Gallois Mae rhywbeth ar droed Il y a qch en mouvement
Allemagne Allemand Es liegt Ärger in der Luft Il y a des ennuis dans l'air
Angleterre Anglais A trouble is brewing Un ennui se brasse (se prépare)
États-Unis Anglais There's tension in the air Il y a de la tension dans l'air
Irlande Anglais There's trouble brewing On se prépare un ennui
Espagne Espagnol Aqui huele a chamusquina Ici ça sent le roussi
Espagne Espagnol Se masca la tragedia On mâche (= on sent) la tragédie
Canada Français Y a de l'orage dans l'air Il y a de l'eau dans le gaz
Italie Italien Si prepàra màlu tèmpu Il y a le mauvais temps qui arrive
Pays-Bas Néerlandais Dat begint warm te lopen Ça commence à devenir chaud
Pays-Bas Néerlandais Er zit onweer in de lucht Il y a de l'orage dans l'air
Pologne Polonais Burza wisi w powietrzu Il y a de l'orage dans l'air
Roumanie Roumain A pune gaz pe foc Mettre du gaz dans le feu
Ajouter une traduction

Voir aussi


Commentaires sur l'expression « Il y a de l'eau dans le gaz » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 06/03/2007 à 00:15
    "Je pisse* et je pète
    En montant chez Kate !"

    Moralité : "eau et gaz à tous les étages"
    Serge Gainsbourg
    • (pas dans un violon)
  • #2
    • Elpepe
    • 06/03/2007 à 00:33
    Peut-il se trouver qu’il y ait de l’eau dans le gaz, voire que le torchon brûle, après que monsieur ait découvert, dans le potage, une couille ne lui appartenant visiblement pas ?
    Tout ça, c’est leur cuisine, hé ? Allez, bon Nuits*, les gosses. Les violons rangés dans leur étui, les mains sur les couvertures.
    • voir les derniers commentaires de la veille, pour les ceusses qu’ont pas suivi.
  • #3
    • momolala
    • 06/03/2007 à 06:35
    Souvenirs d’enfance
    Mon père, ce héros au sourire si doux
    Prit place un soir à table au milieu de nous
    Cependant que ma mère hachait persil et ail ;
    Dans la cocotte en fonte rissolait la volaille
    Dont le parfum doré emplissait notre nuit.
    Sous la lampe allumée, on riait avec lui
    Effrayées par le noir et les bruits de la route.
    Ma mère, à sa cuisine était absorbée toute :
    Dans la poêle crépitante les pommes de terres sautaient,
    Autour de la volaille, les p’tits oignons fondaient.
    Ma grand-mère, attentive à son fils fidèle
    Lui servait les olives et les doux poivrons qu’elle
    Avait grillés pour lui sur les braises allumées
    Dans le canoun en terre au retour du marché.
    Tout à coup, au moment où ma mère ajoutait
    Aux patates croustillantes les herbes parfumées
    Le fourneau s’étouffa, repartit, puis encore
    Eut quelques borborygmes et dans un haut-le-corps
    Ravala la flamme bleue qui luisait : Aïe mamma
    S’écria ma grand-mère dont la serviette tomba
    Mais secouant sa poêle tranquillement ma mère :
    «C’est cuit ! » « L’eau dans le gaz, pas pour nous » dit mon père.
    Je dois à la vérité de dire que, lorsque ce sacré fourneau s’arrêtait trop tôt, le torchon brûlait quand même ! Ah, merci à Victor H. qui m’a autorisée à utiliser la trame de "Après la bataille" pour rédiger ce matin, dès l’aube, ce non-drame épique !
    Belle journée à tous !
  • #4
    • <inconnu>
    • 06/03/2007 à 07:07*
    "Et Bobonne ne pouvant plus préparer la popote pour son homme préféré, il s’ensuivait inévitablement une dispute."
    Elles vont être heureuses les filles de se faire traiter de "bobonne" 😉
    Ça va péter dans le tuyau, aujourd’hui, et y a pas que de l’eau qui va y avoir dans le gaz.
    Le machisme ne passera pas !
    Les bobonne-nobo.
  • #5
    • <inconnu>
    • 06/03/2007 à 07:10
    • En réponse à Elpepe #2 le 06/03/2007 à 00:33 :
    • « Peut-il se trouver qu’il y ait de l’eau dans le gaz, voire que le torchon brûle, après que monsieur ait découvert, dans le potage, une couil... »
    Eh le pépé tu sais ce que c’est que les gosses au Canada 😉
  • #6
    • OSCARELLI
    • 06/03/2007 à 07:22*
    Allez, aujourd’hui, parfumé à l’eau de rose, ca gaze! 😉
  • #7
    • borikito
    • 06/03/2007 à 07:45*
    Ala piscine ou dans la baignoire c’est plus souvent qu’il y a du gaz dans l’eau que de l’eau dans le gaz. Même que la baignoire peut se voir élevée quelquefois au rang de jakousi après un repas aux tarbais (jacouzi ?, jakouzi ? Va-t-en savoir...)
    @ Momo : je m’y serais cru. Mais un astérisque avec traduc à la clé n’aurait pas été inutile à "canoun" ?
  • #8
    • momolala
    • 06/03/2007 à 08:11
    • En réponse à borikito #7 le 06/03/2007 à 07:45* :
    • « Ala piscine ou dans la baignoire c’est plus souvent qu’il y a du gaz dans l’eau que de l’eau dans le gaz. Même que la baignoire peut se voir... »
    "Brasero" t’irait-il Borikito ? Celui-là, c’était celui de ma grand-mère et il a vécu bien plus longtemps que ce que vivent les roses chères à Filo. En fait, je trouve qu’aucune traduction ne l’évoque vraiment.
  • #9
    • borikito
    • 06/03/2007 à 08:15
    • En réponse à momolala #8 le 06/03/2007 à 08:11 :
    • « "Brasero" t’irait-il Borikito ? Celui-là, c’était celui de ma grand-mère et il a vécu bien plus longtemps que ce que vivent les roses chère... »
    Oh ce n’était pas moi qui avais besoin de la traduc, t’inkiète !
    Je vois encore les étincelles du charbon quand on soufflait dessus au "rabouss"
  • #10
    • momolala
    • 06/03/2007 à 08:18
    • En réponse à borikito #9 le 06/03/2007 à 08:15 :
    • « Oh ce n’était pas moi qui avais besoin de la traduc, t’inkiète !
      Je vois encore les étincelles du charbon quand on soufflait dessus au "rabo... »
    Il ressemblait à celui-ci : voir cette page
    Et l’odeur, tu te souviens, de l’odeur ?
  • #11
    • momolala
    • 06/03/2007 à 08:22
    • En réponse à borikito #7 le 06/03/2007 à 07:45* :
    • « Ala piscine ou dans la baignoire c’est plus souvent qu’il y a du gaz dans l’eau que de l’eau dans le gaz. Même que la baignoire peut se voir... »
    La logique de ce site me laisse pantoise : on a bouffé du chou toute une journée ; le temps de le digérer et nous voici avec de l’eau dans le gaz. Les voies de God sont impénétrables ! 😄
  • #12
    • borikito
    • 06/03/2007 à 08:23
    • En réponse à momolala #10 le 06/03/2007 à 08:18 :
    • « Il ressemblait à celui-ci : voir cette page
      Et l’odeur, tu te souviens, de l’odeur ? »
    "Et l’odeur, tu te souviens, de l’odeur ?"
    Les odeurs c’est encore ce qui imprègne le plus la mémoire !
  • #13
    • <inconnu>
    • 06/03/2007 à 08:33
    Je peux vous assurer que cette expression, pour les personnes travaillant sur machine utilisant l’air comprimé, a un sens tout à fait actuel. D’ailleurs, pour éviter cela, nous utilisons des assécheurs d’air (qui peuvent tomber en panne et là, il fait pas bon ne pas réparer rapidement car je suis là qui fulmine & transpire sur mon poste).
  • #14
    • chirstian
    • 06/03/2007 à 09:35
    et comme le chante Nougaro :
    "il y a de l’orage dans l’air,
    il y a de l’eau dans le
    gaz
    entre le
    jazz
    et la java..."
  • #15
    • chirstian
    • 06/03/2007 à 09:38
    querelle orthographique :
    je suis catégorique , et si vous insistez nous allons nous fâcher :
    il n’y a pas d’o dans "le gaz" !
  • #16
    • cotentine
    • 06/03/2007 à 09:45
    • En réponse à <inconnu> #5 le 06/03/2007 à 07:10 :
    • « Eh le pépé tu sais ce que c’est que les gosses au Canada 😉 »
    si Elpepe ne sait pas ce que sont les "gosses" au Canada, je vais lui donner deux indices ... Ces "gosses" vont en général par deux et hier soir, il en a trouvé une dans le potage du Monsieur ! 😄
  • #17
    • <inconnu>
    • 06/03/2007 à 09:48
    On peut dire que quand il y a de l’Aude dans le Gard, le temps n’est plus à la querelle pour nos amis du Languedoc (gloup!)
  • #18
    • <inconnu>
    • 06/03/2007 à 09:50
    • En réponse à cotentine #16 le 06/03/2007 à 09:45 :
    • « si Elpepe ne sait pas ce que sont les "gosses" au Canada, je vais lui donner deux indices ... Ces "gosses" vont en général par deux et hier... »
    Et ces gosses, ce ne serait pas deux orphelines par zazar ? 😉
  • #19
    • <inconnu>
    • 06/03/2007 à 09:52
    • En réponse à <inconnu> #18 le 06/03/2007 à 09:50 :
    • « Et ces gosses, ce ne serait pas deux orphelines par zazar ? 😉 »
    Réputées bonnes danseuses, surtout pour la valse ?
  • #20
    • cotentine
    • 06/03/2007 à 09:57
    et si on laisse sans surveillance une casserole dans laquelle on fait "cuire" de l’eau ... ça donne quoi ? ... de la vapeur d’eau, l’eau s’évapore en fin brouillard et bientôt, il n’y a plus d’eau surle gaz !