Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Jeux de mains, jeux de vilains

Les jeux de mains finissent toujours mal.

Origine

De nos jours, alors que 'vilain' est un adjectif qui désigne quelqu'un qui se conduit mal, il est fréquent de voir une connotation sexuelle à cette expression[1] même si, comme on dit, il n'y a pas de mal à se faire du bien.
Mais cette expression, qui daterait du XVIIe siècle, vient du Moyen Âge, une époque où les 'vilains' étaient des paysans, des hommes de basse condition.
Chez eux, les jeux de mains étaient des jeux où l'on échangeait des coups légers, par plaisanterie, et qui pouvaient aisément dégénérer. Mais également, alors que les gens de la haute société réglaient leurs querelles à l'arme blanche, ces gens rustres, eux, utilisaient surtout leurs mains (et leurs poings) lorsqu'une altercation démarrait.
Les 'jeux' de mains étaient donc obligatoirement des activités réservées aux vilains.
Cette expression est souvent employée aujourd'hui lorsqu'il faut faire cesser des enfants qui entament des jeux brutaux pouvant rapidement mal tourner.
[1] D'autant plus quand on sait que 'vilain' vient du latin 'villanus', mais en un seul mot.

Exemple

« Dans ce lieu, la liberté était grande, alors qu'au jardin, situé au bout de l'impasse, il fallait toujours prendre garde aux rosiers de la sévère grand-mère qui supportait mal les jeux des enfants entre eux : "jeux de mains, jeux de vilains" était un de ses dictons familiers... »
Albert Moyne - L'adieu à la maison

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Jeux de mains, jeux de vilains » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Maroc Arabe Laab el banaya Jeux de maçons
Tunisie Arabe Laab el bhéyim maa el khorchof Le jeu des ânes avec les cardons
Allemagne Allemand Übermut tut selten gut Pétulance fait rarement du bien
Angleterre Anglais It'll end in tears Ca va finir en pleurs
Angleterre Anglais Stop fooling around! Arrêtez de faire l'imbécile !
Australie Anglais It's all fun and games till someone gets hurt Ce n'est qu'amusements et jeux jusqu'à ce que quelqu'un se fasse mal
États-Unis Anglais (Stop it!) You'll poke an eye out! (Arrête!) Tu te crèveras un oeil!
Argentine Espagnol Juego de manos, juego de villanos Jeux de mains, jeux de vilains
Espagne Espagnol Juego de manos, juego de villanos Jeux de mains, jeux de vilains
Italie Italien Giochi di mano, giochi da villano Jeux de mains, jeux de vilains
Pays-Bas Néerlandais Daar komt de zwarte kat in C'est là que le chat noir arrive
Pays-Bas Néerlandais Dit is katjesspel Ceci est le jeu de (petits) chats
Ajouter une traduction

Déformée

  • Jets de nains, jets de vilains

Commentaires sur l'expression « Jeux de mains, jeux de vilains » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 11/09/2008 à 00:36
    jeux de maux, jeux de falots ou de phalo ... (ça marche pas avec Vilot) 😉
  • #2
    • mickeylange
    • 11/09/2008 à 00:51
    Les jeux de mains se finissent toujours mal.

    Je sais pas qui a dit ça, mais moi j’ai le souvenir de jeux à quatre mains (deux à moi, et deux d’une charmante vilaine) qui se finissaient toujours bien.
    A chao bonsoir.
  • #3
    • AnimalDan
    • 11/09/2008 à 00:54
    Jeux de nain, jeux de Villepin.
  • #4
    • subbuteo
    • 11/09/2008 à 06:24
    Jeux de bain, jeux de Villemin.
    -J’hésite... j’alerte God pour ce douteux ci-dessus ?- Bon, je me donne un carton rouge et sors la tête basse.
  • #5
    • OSCARELLI
    • 11/09/2008 à 07:10
    • En réponse à cotentine #1 le 11/09/2008 à 00:36 :
    • « jeux de maux, jeux de falots ou de phalo ... (ça marche pas avec Vilot) 😉 »
    Mais non, mais non:
    jeux de mots, jeux de Filo... voyons 😉
  • #6
    • OSCARELLI
    • 11/09/2008 à 07:11*
    Après la rencontre de hier soir, Croml’ech a failli rencontrer son serre-billes, spa?
    (pour les non hexagonaux et ceux que cela n’intéresse pas: il s’agit du match France-Serbie 2-1. L’entraîneur francais est Raymond Domen’ech)
  • #7
    • OSCARELLI
    • 11/09/2008 à 07:22
    Jeux de mains, jeux de vilains,
    Cela est bien connu,
    Que l’on vive à Paris ou dans l’Ain,
    On peut le dire: c’est bien vu!
    Que l’on s’appelle Blanche-Neige ou Carabosse,
    Que l’on écrive comme Ronsart ou Villon,
    Sous les coups, on prend tellement de bosses,
    Qu’il vaut mieux se mettre la tête dans le fion...
    Et rien à voir avec un scooter rose,
    Je vous le dis, c’est toujours vrai.
    Nous avons vérifié la chose,
    Et tout contrôlé ... de près.
  • #8
    • momolala
    • 11/09/2008 à 07:51
    Voici sur cette page un superbe jeu de mains sur une musique non moins superbe, à l’aune de ce que je vous souhaite pour cette journée.
  • #9
    • ThanhBach
    • 11/09/2008 à 08:03*
    °
    Jeux demain, boulot tout de suite ! :’-))
    °
    Jeux de pieds, jeux de Domenech ?
    °
    Jeux de mains, fraises sucrées ! 😄
    °
    Jeux de tête, jeux de Zizou !!!
    °
    Jeux de fesses, posters rieurs (😄)
    °
    Jeux de nez, déneige ?
    °
    Jeux de nez, déjeûnez ??
    °
    Jeux de coudes, tennis elbows ???
    °
    Jeux de jambes, pattes en l’air !
    °
    Jeux de l’oie, ein, zwei, drei ... (Ach, que c’est môffais !)
    °
    Jeux au lit, joutes et pis ...
    °
    Jeux de boules, cochon eh !
    °
    Ach ! Je retourne à MA cafetière de Bercy, le moi plein d’elle, ach, pelle tame !
    °
    Ponne tchournée à touss !
    °
  • #10
    • <inconnu>
    • 11/09/2008 à 09:39
    J’aime assez l’explication donnée par les historiens du jeu de paume : les moins nantis ou vilains frappaient la balle avec la paume de leur main, les plus riches disposaient d’une raquette, d’où deux conventions de jeu parallèles (encore existantes dans la pelote basque). Evidemment, ce sens peut dériver de celui qui est proposé, mais il justifie mieux l’emploi de "jeu".
  • #11
    • <inconnu>
    • 11/09/2008 à 09:48
    jeux de reins, jeux de P...tain ?
    jeux de fions, jeux de croupions ?
  • #12
    • KIKI83
    • 11/09/2008 à 09:56
    Il existe une suite à cette expression :
    "jeux de mains, jeux de vilains,
    jeux de pieds, jeux de laquais"
    Ce qui irait assez bien avec l’oppositon "nobles/gens du peuple"
  • #13
    • God
    • 11/09/2008 à 09:56
    • En réponse à <inconnu> #10 le 11/09/2008 à 09:39 :
    • « J’aime assez l’explication donnée par les historiens du jeu de paume : les moins nantis ou vilains frappaient la balle avec la paume de leur... »
    C’est vrai que le terme ’jeu’ peut laisser dubitatif, mais le dictionnaire de l’Académie, édition de 1762, indique ceci "On appelle Jeux de main, Les jeux où l’on joue à se donner des petits coups les uns aux autres. C’est dans cette acception qu’on dit, Jeux de main, jeux de vilain".
  • #14
    • chirstian
    • 11/09/2008 à 10:00
    • En réponse à <inconnu> #10 le 11/09/2008 à 09:39 :
    • « J’aime assez l’explication donnée par les historiens du jeu de paume : les moins nantis ou vilains frappaient la balle avec la paume de leur... »
    le jeu de paume se jouait initialement à main nue ou gantée de cuir , quelque soit la condition sociale du joueur. L’introduction du battoir (entièrement en bois) précéda celle de la raquette cordée, et les différentes méthodes coexistèrent, comme dans la pelote basque. Si l’achat d’une raquette cordée pouvait représenter un certain prix, ce n’est pas le cas du battoir, et l’expression me semble pas cadrée avec cette explication.
    En cherchant des explications sur le jeu de paume, je lis que le "qui va à la chasse perd sa place" s’y rattache, et non à la chasse au gibier, comme je le pensais. On apprend toujours sur Expressio !
  • #15
    • <inconnu>
    • 11/09/2008 à 10:04
    • En réponse à God #13 le 11/09/2008 à 09:56 :
    • « C’est vrai que le terme ’jeu’ peut laisser dubitatif, mais le dictionnaire de l’Académie, édition de 1762, indique ceci "On appelle Jeux de... »
    Tout à fait d’accord sur l’auguste Dictionnaire. Je pensais surtout à la popularité du dicton, peut-être relancé par le jeu de paume, activité si importante au XVIIIe, et source ou couveuse de tant d’expressions modernes.
  • #16
    • momolala
    • 11/09/2008 à 10:05
    • En réponse à KIKI83 #12 le 11/09/2008 à 09:56 :
    • « Il existe une suite à cette expression :
      "jeux de mains, jeux de vilains,
      jeux de pieds, jeux de laquais"
      Ce qui irait assez bien avec l’opp... »
    Tes sources, Kiki mon voisin, cite tes sources ! Ca me semble bien ce que tu dis-là, quand même.
  • #17
    • mickeylange
    • 11/09/2008 à 10:34
    Jeux demain !
    des promesses toujours des promesses.
  • #18
    • Muscat
    • 11/09/2008 à 10:42
    • En réponse à OSCARELLI #5 le 11/09/2008 à 07:10 :
    • « Mais non, mais non:
      jeux de mots, jeux de Filo... voyons 😉 »
    Mais non,mais non!
    Jeux de mots,jeux de Sarko
    Jeux de mains,jeux de Flamins..........................................................
    .....gants,bien sûr!!!
  • #19
    • Le_Ravi
    • 11/09/2008 à 10:46*
    "D’autant plus quand on sait que ’vilain’ vient du latin ’villanus’, mais en un seul mot."
    Là, je dubite !...
  • #20
    • <inconnu>
    • 11/09/2008 à 10:56
    Jeu de mains, jeu de Toulousains !
    Voilà plutôt ce que l’on entend, par ici dans le midi :)