Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Menteur comme un soutien-gorge

Très menteur.

Origine

Cet accessoire vestimentaire féminin protège et cache la poitrine, en lui conférant parfois une apparence trompeuse, encore accentuée depuis l'apparition du Wonderbra®.
C'est ainsi que les hommes qui ont été dépités par ce qu'ils ont pu découvrir une fois l'objet enlevé, ont associé ce mot aux menteurs invétérés.

Exemple

« Sournois et menteur comme toujours, comme une douzaine de soutien-gorges... Il me racontait des tels bobards, que la nuit ça m'en remontait... Je me les racontais à nouveau, tellement ils étaient durailles ! Crapules ! Et pesants ! »
Louis-Ferdinand Céline - Voyage au bout de la nuit

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Menteur comme un soutien-gorge » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Danemark Danois At lyve som en hest kan rende Mentir comme un cheval peut courir
Allemagne Allemand Lügen wie gedruckt Mentir comme imprimé
Allemagne Allemand Lügen, daß sich die Balken biegen Mentir que les poutres ploient
Angleterre Anglais A bald-faced liar Un menteur au visage chauve
Angleterre Anglais Liar like a rug Menteur comme une carpette
Angleterre Anglais To be an established liar Etre un menteur établi / avéré
Angleterre Anglais To lie through one's teeth Mentir à travers les dents
États-Unis Anglais To lie like a dog Mentir (homophone avec "se coucher" en anglais) comme un chien
Espagne Espagnol Mentiroso como un bellaco Menteur comme un scélérat
Espagne Espagnol Miente más que caga (y se purga todos los dias) ! Il ment plus qu'il ne chie (et il se purge tous les jours) !
Espagne Espagnol Miente más que habla Il ment plus qu'il ne parle
Canada Français Menteur comme un arracheur de dents Traditionnellement, les barbiers faisaient office de dentistes. Alors, ils avaient la fréquente habitude de mentir au sujet de la douleur lors de la procédure d'extraction
Canada Français Menteur comme un français
Canada Français Menteur comme un sauvage
Hongrie Hongrois Hazudik, mint a v­ízfolyás Mentir comme l'eau coule
Hongrie Hongrois Hazudik, mintha könyvbôl olvasná Mentir comme si on le lisait dans un livre
Italie Italien Counté 'd bale coume 'n gavadént Mentir comme un arracheur de dents
Italie Italien Counté ëd bale parèi d'ën pëscadour Mentir comme un pêcheur
Pays-Bas Néerlandais Liegen als een almanak Mentir comme un almanach
Pays-Bas Néerlandais Liegen alsof het gedrukt staat Mentir comme s'il est imprimé
Pays-Bas Néerlandais Liegen dat je barst Mentir jus qu'à se fendre
Pays-Bas Néerlandais Liegen dat je scheel ziet Mentir pour en devenir bigleux
Pologne Polonais Klamie jak z nut Il ment comme s'il suivait une partition (littéralement il ment de notres)
Roumanie Roumain A minti de ingheata apele Mentir jusqu’à glacer les eaux
Russie Russe врёт как сивый мерин Mentir comme un hongre gris
Suède Suédois Att ljuga som en häst travar Mentir comme un cheval trotte
Vietnam Vietnamien Nói dối như cuội Mentir comme un gros caillou
Vietnam Vietnamien Nói dối như vẹm Mentir comme une moule
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Menteur comme un soutien-gorge » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 14/01/2007 à 00:45
    C’est ainsi que les hommes qui ont été dépités par ce qu’ils ont pu découvrir une fois l’objet enlevé, ont associé ce mot aux menteurs invétérés.

    Cette expression n’existe pas, elle vient d’être inventée ! par qui ??? Hein ??? Qui ???
    C’est quoi, ce délire ! y’en a quelques-unes qui trichent à la silicone .. pour plaire à qui ? à des gougnafiers, même pas capables d’apprécier ! Quand on sait ce que ça représente comme traumatismes, interventions physiques et plastiques ... je crois que les "Nanas" qui "s’enrichissent" de quelques cm3 artificiels ont surtout des problèmes d’image de soi, de besoin d’être remarquées et envie d’être aimées en supposant que les "mecs" (ceux qui ne pensent qu’à "ça") sont obnubilés par l’aspect extérieur de la "poupée" ...
    Il n’y a pas que le modèle "Barbie" ! ... D’ailleurs, elle se réserve pour" Ken" ... !
    et vous, les garçons, vous ressemblez à Ken ??? 😄 (vous rêvez de quoi ??? 😏
    on est tel que le "Créateur" nous a façonnées ... en incorporant un héritage de nos parents ... et en vivant dans notre époque ...
    Dans le soutif, y’a quelque chose de vivant, de vibrant ... soutenu par les pectoraux, mais la pointe érectile n’a rien à voir avec la taille du contenant : le soutif !!!
    et c’est quand que c’est bien ? ... quand, une fois enlevée, la dentelle, "ça" tient juste bien dans la main d’un homme ... (fort ?) La sensibilité n’a rien à voir avec la taille !!!
    Cotentine ....100 A+ ou 95 B- ... pour 1, 75 m ... de taille !
  • #2
    • <inconnu>
    • 14/01/2007 à 05:57
    100 A ou 95 B très joli, mais ne mens-tu pas comme une arracheuse de dents ?
    ( expression de chez-nous)
  • #3
    • momolala
    • 14/01/2007 à 06:06*
    • En réponse à cotentine #1 le 14/01/2007 à 00:45 :
    • « C’est ainsi que les hommes qui ont été dépités par ce qu’ils ont pu découvrir une fois l’objet enlevé, ont associé ce mot aux menteurs invét... »
    D’ailleurs, elle se réserve pour" Ken"

    L’diote ! Tout le monde sait qu’il n’y a pas plus menteur qu’un caleçon, et Ken en est la preuve 😄
    Je rappelle 105 B ou C. Il y a du monde aux balcons des dames expressionautes que Pepe saluait si gentiment hier soir, et pour celles qui se contenteraient du 85 B, Contentine et moi sommes prêtes à participer à une moyenne générale 😛
    C’est vraiment un truc d’hypocrite, cette expression, ou de maladroit ! Comme il n’y en a pas sur ce site, je me demande si l’aléatoire de God n’a pas disjoncté à partir du "dam" d’hier.
    J’allais oublier le plus important de la journée : BON ANNIVERSAIRE HOUBBA ! Grosses bises, à la mesure de mon soutif et de tout le coeur qui bat dessous ! Voici les bougies à souffler : iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii iiiiii
  • #4
    • mident
    • 14/01/2007 à 08:43
    • En réponse à momolala #3 le 14/01/2007 à 06:06* :
    • « D’ailleurs, elle se réserve pour" Ken"
      L’diote ! Tout le monde sait qu’il n’y a pas plus menteur qu’un caleçon, et Ken en est la preuve 😄
      J... »
    L’aléatoire de God A DISJONCTE HIER ! Mon pseudo avait disparu. ouinnnn !
    J’ai passé la soirée en votre compagnie hieravec une fois de plus 3 expressions de retard.
    A plein badin : inconnu au bataillon, jamais entendu parler de ce gus. A Bruxelles on y va "volle gaz" (à plein gaz)
    En connaitre un rayon : y en avait tellement que je ne savais plus où donner de la tête.
    Quant au long feu, hé bé mes agneaux, j’en ai la tête qui grésille.
    Mon soutif à moi, il va faire un indice assez bas pour ta moyenne :85 D. C’est dire que chez moi il est menteur mais dans le sens de la hauteur ! Une de mes tantes se pleignait de bientôt marcher dessus ! Je n’en suis quand même pas là, rassures-toi.
    Bon anniversaire à notre indispensable Marsupilami Hop Hop.
    J’en profite pour saluer une fois de plus et surtout remercier tous les talents, de toutes sortes, de toutes couleurs et de toutes opinions (et de toutes tailles de soutifs) qui sévissent sur ce site.
    Un très bon dimanche à tous et à +
  • #5
    • <inconnu>
    • 14/01/2007 à 09:01
    "Cette expression n’existe pas" dit Cotentine.
    Question intéressante : une expression existe-t-elle lorsqu’on ne la trouve que dans les répertoires d’expressions pittoresques et jamais dans la réalité ? Il semble en être ainsi dans ce cas. Remarquer que les auteurs de ces recueils sont pratiquement toujours des hommes, on comprend peut-être alors pourquoi ils transfèrent l’article en question d’un ouvrage à l’autre.
    Quelqu’un peut-il en citer un usage authentique ?
  • #6
    • God
    • 14/01/2007 à 09:08*
    • En réponse à <inconnu> #5 le 14/01/2007 à 09:01 :
    • « "Cette expression n’existe pas" dit Cotentine.
      Question intéressante : une expression existe-t-elle lorsqu’on ne la trouve que dans les répe... »
    On me l’avait demandée, elle est citée chez Rey (dictionnaire des expressions, Grand Robert), c’est donc qu’elle est quand même un peu connue.
    Le dico des expressions propose une citation de Céline que je vais rajouter à l’expression aussi sec (ce qui est maintenant chose faite).
  • #7
    • OSCARELLI
    • 14/01/2007 à 09:36
    • En réponse à God #6 le 14/01/2007 à 09:08* :
    • « On me l’avait demandée, elle est citée chez Rey (dictionnaire des expressions, Grand Robert), c’est donc qu’elle est quand même un peu connu... »
    Tout d’abord: bon anif, breuke!
    Aujourd’hui, c’est dix manches, ce qu’il faut à tes 56 balais...
    On est de tout coeur avec toi.
    Toi qui es coiffé en brosse, c’est normal...
    Ensuite, mon petit Godemichou adoré, j’avoue n’avoir jamais entendu cette expressio.fr au paravent chinois. "Menteur comme un arracheur de dents", ca oui! Mais bon, vu de loin, on ne peut pas tout savoir...
    Après de forcenées recherches, je vais me marrer un brin et battre Elpépé sur la ligne.
    Vous ne devinerez JAMAIS: ...
    OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII, cette expression vient bien de la Marine!
    Tout d’abord: elle est née dans la marine de pèche à la baleine: certains marins, pour faire plus beau, cachaient des baleines sous leurs pulls à col roulé, sous le surcot et le ciré: c’est depuis lors qu’on parle de soutif à baleines...
    Ensuite, ils décidèrent de celer les-dits mammifères et de les laisser à la mer (ils sont devenus des cache-à-l’eau): Et c’est depuis que les soutifs sont devenus des accessoires typiquement féminins (ils furent laissés à la mère)...
    Enfin, à Trafalgar, l’Amiral Nelson utilisa des pièces de 105. Comme Momolala...
    Mais ici, mon cher God, j’ai des doutes: je crois quand même qu’il faut mettre Rey au mur: je crois qu’il savait que tu prendrais cette expression un jour, et il l’a inventée pour te faire bisquer (de nouveau, allusion aux flots marins, z’avez vu, hein!)
    Et Jean Manuel Céline ne pouvait pas rester en rade (tiens, que vois-je ici...): il a abondé dans le sens de la raie...
  • #8
    • <inconnu>
    • 14/01/2007 à 10:08
    chez nous on dit menteur comme un arracheur de dents
    et j epense que cela vient du fait que le dentiste dit toujours :"
    mais non cela ne va pas faire mal !";le traitre!
  • #9
    • <inconnu>
    • 14/01/2007 à 10:16
    C’est quoi un soutien-gorge ?
  • #10
    • LEONINE
    • 14/01/2007 à 10:40
    Sur "pegasus.ouvaton.org ", cette expression est attribuée à Robert Chapatte ! est-ce la vérité ?
    moi ce que j’en dis c’est que c’est pas grave de mentir "pour de faux" avec son soutien-gorge. Les vrais menteurs mentent "pour de vrai".
    et la bonne taille pour les seins c’est quand ils se sentent pile poil dans les mains qui les aiment ... pas vrai ?
    hier je n’ai pas fait long feu devant mon micro et pas répondu à chacun le jour d’avant, mais tout apprécié...
  • #11
    • God
    • 14/01/2007 à 10:52*
    • En réponse à LEONINE #10 le 14/01/2007 à 10:40 :
    • « Sur "pegasus.ouvaton.org ", cette expression est attribuée à Robert Chapatte ! est-ce la vérité ?
      moi ce que j’en dis c’est que c’est pas gr... »
    Y’a pas que sur Pegasus que Robert Chapatte est supposé être l’auteur de la chose.
    Mais "Voyage au bout de la nuit" date de 1932 et Chapatte est né en 1922. Il était donc extrêmement précoce et déjà connu pour avoir laissé une telle trace avant ses 10 ans au point que Céline s’en inspire...
  • #12
    • God
    • 14/01/2007 à 10:55
    • En réponse à <inconnu> #8 le 14/01/2007 à 10:08 :
    • « chez nous on dit menteur comme un arracheur de dents
      et j epense que cela vient du fait que le dentiste dit toujours :"
      mais non cela ne va... »
    "menteur comme un arracheur de dents" se dit partout. Même qu’elle est traitée sur un site dédié aux expressions que quelques-uns ici connaissent... 😉
  • #13
    • God
    • 14/01/2007 à 10:56*
    • En réponse à <inconnu> #9 le 14/01/2007 à 10:16 :
    • « C’est quoi un soutien-gorge ? »
    C’est un rouge-gorge devenu, par la force des choses et du destin, un soutien de famille.
  • #14
    • chirstian
    • 14/01/2007 à 11:02
    deux citations de Bertrand Blier (existe en blanc p12 et 23)
    "Une femme en soutien-gorge elle se hisse vers le ciel. Quand elle enlève son soutien-gorge, elle retombe sur le sol comme un oiseau blessé."
    "Un soutien-gorge bien ajusté, ça vous rate pas son homme, c’est une grenade qui vous pète à la gueule, dans une piaule c’est fatal : impossible de reculer."
    Si Houbahobbes s’appelait georges, tous ses amis , qui le soutiennent aujourd’hui dans sa rude épreuve seraient des soutiens-georges. Bon 56 !
  • #15
    • <inconnu>
    • 14/01/2007 à 11:04
    Si on en croit Renaud, on peut dire aussi "menteur comme tous ceux de sa race", souvenez vous, dans "la tire à Dédé": musique, Maestro
    "on a jamais bien su où c’est qu’il était né
    vu qu’il était menteur comme tous ceux de sa race"
    A manipuler toutefois avec précaution, surtout en ces temps où les susceptibilités de chacun semblent exacerbées !
    Et bon anniv’ Houba-résilles (c’est pour aller avec le soutien-gorge) 🙂
  • #16
    • chirstian
    • 14/01/2007 à 11:07
    • En réponse à LEONINE #10 le 14/01/2007 à 10:40 :
    • « Sur "pegasus.ouvaton.org ", cette expression est attribuée à Robert Chapatte ! est-ce la vérité ?
      moi ce que j’en dis c’est que c’est pas gr... »
    la bonne taille pour les seins c’est quand ils se sentent pile poil dans les mains qui les aiment
    comme c’est vrai ! Il est prouvé effectivement que si la femme n’a que deux seins, c’est parce que l’homme n’a que deux mains.
    Le soutien-gorge ? Le temple qui permet d’accéder au sein des seins. De les découvrir. Donc de les connaître et par là de les honorer, puisque "quand on connait ces seins, on les honore"...
  • #17
    • <inconnu>
    • 14/01/2007 à 11:12
    je pense que les hommes qui utilisent cette expression devraient mesurer la grosseur de leur cerveau,il ne doit pas être bien gros
  • #18
    • chirstian
    • 14/01/2007 à 11:14
    la définition du soutien-gorge , par God est donc : "Cet accessoire vestimentaire féminin protège et cache la poitrine"
    Celle de n’importe que dictionnaire , est " sous-vêtement féminin servant à soutenir les seins".
    Allons mon petit God, allonge toi sur le divan, et explique nous comment tu es passé de la notion de "soutien" à celle de" protection et dissimulation". Hein ? Hein ?
  • #19
    • God
    • 14/01/2007 à 11:15
    Ne pleure pas, MarsuHobbes ! Qu’est-ce que 56 ? Seulement deux fois 28 ! Et qu’est-ce que 28 ? C’est la jeunesse, les projets, la résistance au lit et plein de choses encore.
    Tu es donc deux fois plus tout ça. Profites-en, éclate-toi !
  • #20
    • God
    • 14/01/2007 à 11:17
    • En réponse à chirstian #18 le 14/01/2007 à 11:14 :
    • « la définition du soutien-gorge , par God est donc : "Cet accessoire vestimentaire féminin protège et cache la poitrine"
      Celle de n’importe q... »
    Ben hé ! Tu imagines si elles les avaient toutes à l’air libre, le nombre de baffes que se prendraient les propriétaires de mains balladeuses.
    Donc il faut les dissimuler à la vue des gougnafiers et les protéger des assauts des mêmes.
    C’est aussi simple que ça.
    Tu peux ranger le divan, merci.