Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Se noyer dans un verre d'eau

Être incapable de faire face (sereinement) à la moindre difficulté.
Être complètement perdu une fois confronté au moindre changement.

Origine

Littéralement, il est peu probable que vous arriviez à vous noyer dans un verre d'eau. À moins que vous soyez très très petit ou que le verre soit très très grand.
On peut donc comprendre cette expression comme montrant le côté ridicule qu'il y aurait à réussir à se noyer dans un verre d'eau, fait aussi stupide que celui de se laisser dépasser par la moindre petite difficulté.
Ou, dit autrement, celui qui est capable de ne plus pouvoir avancer face à un tout petit obstacle doit être suffisamment empoté pour arriver à se noyer dans une toute petite quantité d'eau.
Au XVIIe siècle, on poussait même l'exagération plus loin, puisqu'on disait déjà "se noyer dans un crachat" ou "se noyer dans une goutte d'eau".
Sauf que le sens initial de l'expression n'était pas tout-à-fait celui d'aujourd'hui. Ainsi que le dictionnaire de l'Académie Française de 1762 le signale, "il se noierait dans un crachat" servait à désigner un homme malhabile. Cela se comprend bien, car il faudrait effectivement l'être beaucoup pour arriver à perdre la vie de cette manière.
Cela dit, dès le début du XVIIe siècle, "se noyer" avait déjà le sens figuré de "se laisser dépasser (ou submerger)". Or, celui qui se laisse dépasser, c'est aussi celui qui, peut-être par manque d'habileté, ne peut affronter sereinement de petites difficultés.
Le glissement vers le sens actuel s'explique donc aisément.

Exemple

« Il était surchargé de travail, quoiqu'il n'eût plaidé que cinq fois depuis le commencement de l'année.
- Vous vous noyez dans un verre d'eau ! lui disait Vagnièze »
Jacques Chardonne - L'épithalame - 1988

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se noyer dans un verre d'eau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Pays de Galles Gallois Gwneud môr a mynydd o rywbeth Se faire une mer et une montagne de qqch
Grèce Grec Πνίγομαι σε μια κουταλιά νερό Se noyer dans une cuillerée d'eau
Angleterre Anglais To make a mountain out of a molehill Faire d'une taupinière une montagne
États-Unis Anglais To feel that one is in over one's head Penser qu'on est en dessous de sa tête (au niveau de l'eau/ ne pas pourvoir prendre pied
Argentine Espagnol Ahogarse en un vaso de agua Se noyer dans un verre d'eau
Colombie Espagnol Aogarse en un vaso de agua Se noyer dans un verre d'eau
Espagne Espagnol Ahogarse en un vaso de agua Se noyer dans un verre d'eau
Espagne Espagnol Tropezar en un garbanzo Trébucher dans un pois chiche
Espagne Espagnol Tropezar en una china Trébucher dans un petit caillou
Iran Persan Dast pa cholofti budan Être incapable a faire quelque chose
Italie Italien Affogare in un bicchiere d'acqua Se noyer dans un verre d'eau
Italie Italien Perdersi in un bicchier d'acqua Se perdre dans un verre d'eau
Belgique Néerlandais Verdrinken eer men water gezien heeft Se noyer avant d'avoir vu l'eau
Pays-Bas Néerlandais (ineens, helemaal) de kluts kwijt zijn Pédaler dans la semoule/choucroute
Pays-Bas Néerlandais Slappe knieën hebben Avoir les genous faibles/mous
Pays-Bas Néerlandais Snel bij de pakken neer gaan zitten S'asseoir vite chez les paquets
Pays-Bas Néerlandais Van een muis (evt. mug) een olifant maken Faite une montagne d'une taupinière
Brésil Portugais Fazer tempestade em copo de água Faire tempête dans un verre d'eau
Roumanie Roumain A se ineca ca tiganul la mal Se noyer comme le Tzigane à la rive
Russie Russe Заблудиться в трёх соснах Se perdre parmi trois pins
Slovaquie Slovaque Topiť sa v lyzičke vody Se noyer dans une cuillerée d'eau
Turquie Turc Okyanusu geçip bir damla suda boğulmak Se noyer dans une goutte d'eau après avoir traversé l'océan
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Se noyer dans un verre d'eau » Commentaires

  • #1
    • AnimalDan
    • 20/05/2008 à 03:06*
    Avant de me jeter à l’eau, je voudrais souligner (c’est pas souvent fait...) le plaisir gourmand que j’ai à lire la prose de God tous les matins... Au-delà du boulot de recherche de documentation et de synthèse, c’est un maître en expression écrite que je salue... pour la finesse de l’humour véhiculé par une syntaxe délicieuse... De plus, avaler jour après jour nos verres-biages sans s’y noyer... Chapeau d’eau! Valà, c’est fait..! 😉
  • #2
    • AnimalDan
    • 20/05/2008 à 03:34*
    "La barmaid avait dix-huit ans et moi quis vieux comm’l’hiver, au lieu d’me noyer dans un verre, je m’suis baladé dans l’printemps de ses yeux taillés en amandes... ni gris ni verts..."
    cette page
  • #3
    • AnimalDan
    • 20/05/2008 à 03:48*
    • En réponse à AnimalDan #2 le 20/05/2008 à 03:34* :
    • « "La barmaid avait dix-huit ans et moi quis vieux comm’l’hiver, au lieu d’me noyer dans un verre, je m’suis baladé dans l’printemps de ses ye... »
    C’ est-il soluble
    A p’tits coups
    Le désespoir
    Dans l’alcool de poire
    La fatigue
    Dans l’alcool de figue
    Le chagrin
    Dans l’esprit de vin
    L’angoisse
    Dans le mêlé-cass’
    Le vertige des abysses
    Dans un verre de pastis
    Peines de coeur et de fesses
    Dans le picrate des messes
    Un p’tit glouglou
    Hop derrière la chasuble...
    Tu veux un verre d’eau
    Chacun son credo
    Chacun s’lon sa bourse
    La vie coule pas d’source
    On peut pas tous se noyer
    Dans l’eau des Carmes Boyer
    ...
    cette page
  • #4
    • OSCARELLI
    • 20/05/2008 à 07:14
    Cette expression vient de la MARINE.
    Tout le monde sait que la fille à Jean-Marie a les yeux d’un vert délavé...
    Une espèce de vert d’eau...
    Jean-Marie lui-même, la papa de Marine, d’ailleurs, a un oeil de verre: il s’agit donc aussi d’un verre d’O.
    Et tous les hommes du parti entonnent à chaque fois, l’hymne du Parti: "C’est nous, les gars de la Marine..."
  • #5
    • mickeylange
    • 20/05/2008 à 08:06
    • En réponse à AnimalDan #1 le 20/05/2008 à 03:06* :
    • « Avant de me jeter à l’eau, je voudrais souligner (c’est pas souvent fait...) le plaisir gourmand que j’ai à lire la prose de God tous les ma... »
    lèche God !
    mais t’as raison 😉
  • #6
    • momolala
    • 20/05/2008 à 08:14
    • En réponse à AnimalDan #3 le 20/05/2008 à 03:48* :
    • « C’ est-il soluble
      A p’tits coups
      Le désespoir
      Dans l’alcool de poire
      La fatigue
      Dans l’alcool de figue
      Le chagrin
      Dans l’esprit de vin
      L’ang... »
    Tu contribues toi-même largement ici au plaisir gourmand ! Léo Ferré était un grand poète singulier dont le seul tort à mes yeux fut de se couper du monde (à Monaco, en plus !) et donc de son public. Mais c’était sans doute conforme à sa nature. J’aime beaucoup aussi ta création (?) du §3.
  • #7
    • momolala
    • 20/05/2008 à 08:19
    Bonjour à tous sur ce merrrveilleux site où personne, jamais, ne se noya dans un verre d’eau, surtout ferrugineuse ! L’eau est trop précieuse pour être gaspillée et au prix où est le verre d’eau à Barcelone en ce moment, gardez vos verres en prenant garde de vous y noyer, c’est un investissement. Belle journée à tous, mais gardez l’oeil ouvert et l’oreille claire, c’est aussi un avertissement.
  • #8
    • mickeylange
    • 20/05/2008 à 08:23
    • En réponse à momolala #7 le 20/05/2008 à 08:19 :
    • « Bonjour à tous sur ce merrrveilleux site où personne, jamais, ne se noya dans un verre d’eau, surtout ferrugineuse ! L’eau est trop précieus... »
    Contrairement aux affirmations de God on peut se noyer dans un verre d’eau.
    Vous allez me dire faut être con pour ça, peut-être mais ça m’est arrivé.
    Explication:
    je rentrais du bureau par un temps de canicule, je me précipite sur une bouteille de Perrier (c’est fou) que je bois goulûment. Les gaz du Perrier remonte, et je tente de "tasser" en buvant plus vite. Résultat la glotte se bloque en position de déglutition équilibrée par les gaz qui remontent et la gorgée à avaler. très vite 5 ou 6 secondes perte de connaissance par asphyxie.
    J’ai été sauvé en tombant la tête la première dans l’évier, le choc débloquant la situation.
    J’ai lu dans Science et vie, quelque semaine plus tard qu’il y avait une dizaine de morts tous les ans pour cette cause. Un médecin est même mort de ça dans un congrès de médecine, sans que ses collègues ne comprennent sur le coup.
    Alors depuis, de l’alcool ouuuui, de l’eau ferrugineuse noooooon !
    Marceeeeel.
  • #9
    • <inconnu>
    • 20/05/2008 à 08:46
    • En réponse à mickeylange #8 le 20/05/2008 à 08:23 :
    • « Contrairement aux affirmations de God on peut se noyer dans un verre d’eau.
      Vous allez me dire faut être con pour ça, peut-être mais ça m’es... »
    C’est ce qu’on appelle une syncope vagale, engendrée par une hyperpression thoracique à glotte fermée , dite manoeuvre de Valsalva, mais de là a passer l’arme à gauche... je suis sceptique
  • #10
    • memphis
    • 20/05/2008 à 08:46
    Il suffit à un nourrisson de très peu d’eau pour se noyer. Quant à une mouche cette page
  • #11
    • charlesattend
    • 20/05/2008 à 08:49
    • En réponse à mickeylange #8 le 20/05/2008 à 08:23 :
    • « Contrairement aux affirmations de God on peut se noyer dans un verre d’eau.
      Vous allez me dire faut être con pour ça, peut-être mais ça m’es... »
    Tu aurais dû prendre un verre à pied : quand on a pied, il y a moins de risque de se noyer
  • #12
    • <inconnu>
    • 20/05/2008 à 08:56*
    • En réponse à OSCARELLI #4 le 20/05/2008 à 07:14 :
    • « Cette expression vient de la MARINE.
      Tout le monde sait que la fille à Jean-Marie a les yeux d’un vert délavé...
      Une espèce de vert d’eau...... »
    Petite devinette :
    sais-tu pourquoi le romarin est d’origine marine ?
  • #13
    • tytoalba
    • 20/05/2008 à 09:03*
    • En réponse à AnimalDan #3 le 20/05/2008 à 03:48* :
    • « C’ est-il soluble
      A p’tits coups
      Le désespoir
      Dans l’alcool de poire
      La fatigue
      Dans l’alcool de figue
      Le chagrin
      Dans l’esprit de vin
      L’ang... »
    Je me souviens que lorsque j’étais enfant, on allait à la messe en étant à jeun. On ne pouvait pas manger avant, sinon on ne pouvait communier. Résultat, il m’arrivait parfois de me sentir mal et la soeur (nonne) me donnait alors un sucre avec cette eau dessus.
    Et puis, tu parles de Léo Ferré. Après 68, on a organisé dans beaucoup de régions, des festivals. Je ne connaissais pas Ferré à l’époque. J’y suis allée parce que la vedette en première partie était un certain Julien Clerc qui débutait. Lorsqu’est venu le tour de Léo, j’ai été scotchée (comme on dit maintenant). Il était habillé de violet. Je n’ai jamais oublié ce concert. Cela se passait dans un village près de Mons. Ferré était une découverte pour moi et peut-être pour beaucoup d’autres.
    En ce qui concerne l’expression du jour, si quelqu’un ne l’a pas reçue, j’en ai 4 et peut donc lui en céder une. 😄 Je ne connaissais pas cette expression, juste celle qui parle d’une tempête dans un verre d’eau.
  • #14
    • Elpepe
    • 20/05/2008 à 09:04
    • En réponse à <inconnu> #9 le 20/05/2008 à 08:46 :
    • « C’est ce qu’on appelle une syncope vagale, engendrée par une hyperpression thoracique à glotte fermée , dite manoeuvre de Valsalva, mais de... »
    Ouh là là... La manœuvre de Valsalva, c’est pour les oreilles des plongeurs ! Pour débloquer les voies aériennes, mieux vaut effectuer la méthode de Heimlich, faute de quoi ton client va bien mourir asphyxié !
  • #15
    • rigolote
    • 20/05/2008 à 09:08
    • En réponse à mickeylange #5 le 20/05/2008 à 08:06 :
    • « lèche God !
      mais t’as raison 😉 »
    Ah ben voui ! Et pi, il le dit si bien...
    Moi, beaucoup plus tard qu’AnimalDan, parce que c’est comme ça, je me régale aussi, non seulement de sa prose si documentée (celle de God), mais aussi de celle de vous tous...
    Ah que ne vous ai-je découverts plus tôt... Merci à tous et toutes !
    Ma mère, me trouvant empotée quand j’étais petite, employait l’expression "tu te noierais dans un crachat" et je trouvais cette expression HORRIBLE !!!
    J’ai fait des progrès, puisque je ne me suis jamais noyée...
  • #16
    • charlesattend
    • 20/05/2008 à 09:09
    • En réponse à Elpepe #14 le 20/05/2008 à 09:04 :
    • « Ouh là là... La manœuvre de Valsalva, c’est pour les oreilles des plongeurs ! Pour débloquer les voies aériennes, mieux vaut effectuer la mé... »
    Heimlich, c’est surtout pour les solides enclavés dans la trachée ou le larynx ( bout de barbaque, bille , piece, et autres..)
    Valsalva, lui, il augmente tellement la pression intrathoracique, qu’il bloque le retour veineux, ce qui n’est pas bon pour la survie du bonhomme, de l’espèce et de l’humanité en général
  • #17
    • Andanta
    • 20/05/2008 à 09:20
    Bonjour!
    Je vous ecris de la Pologne et tout d’abord je voudrais remarcier pour ce site, que j’ai trouve par hasard, en cherchant l’explication d’un mot pour ma traduction. Depuis je suis abonnee et j’en profite pour ameliorer ma connaissance de la langue francaise.
    Aujourd’hui j’ai trouve l’expression « Se noyer dans un verre d’eau », presque identique a une expressiom polonaise, mais ayant la signification differente. Il s’agit notamment de l’expression "noyer quelqu’un dans un verre d’eau", qui signifie: agir volontairement en dépit de qn, vouloir lui faire du mal, saboter les actions de qn. L’expression s’emploie en general au coditionnel: "s’il pouvait, il le noierait volontiers dans un verre d’eau".
    J’ai trouve interessant cette ressemblance / différence entre les deux langues, j’espere que cela vous plait aussi! 🙂
  • #18
    • Elpepe
    • 20/05/2008 à 09:32
    • En réponse à Andanta #17 le 20/05/2008 à 09:20 :
    • « Bonjour!
      Je vous ecris de la Pologne et tout d’abord je voudrais remarcier pour ce site, que j’ai trouve par hasard, en cherchant l’explica... »
    Bienvenue, Andanta. Ici, on a plus l’habitude de se noyer dans le verre-mot... 😄
  • #19
    • louisann
    • 20/05/2008 à 09:40
    • En réponse à tytoalba #13 le 20/05/2008 à 09:03* :
    • « Je me souviens que lorsque j’étais enfant, on allait à la messe en étant à jeun. On ne pouvait pas manger avant, sinon on ne pouvait communi... »
    Moi j’en ai 6,qui qu’en veux??????????
    Bonjour du jour ensoleillé,belle journée à tous.
  • #20
    • <inconnu>
    • 20/05/2008 à 10:07
    Bon, en fait, si cela arrive quand même, surnageant dans le verre, pour appeler à l’aide, chantez : « C’est ta bouée qu’il nous faut… »….
    Si vous reconnaissez la chanson qui se cache là-dessous (chantal) :cette page
    @Louisann >Tu as 6 enfants et combien de scooters ?
    Chirstian verse-t-il et non versatile toujours la pension ? Par chèque emploi-service ? 😕
    Bienvenue Andanta !!