Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Une victoire à la Pyrrhus

Une victoire chèrement acquise, au résultat peu réjouissant.

Origine

En 280 avant J.C., Pyrrhus (), roi d'Epire, mit une sévère raclée aux Romains à Héraclée[1].
Il y disposait d'une armée composée de 20 000 à 25 000 hommes[2] et d'une vingtaine d'éléphants venus d'Inde. Au cours de cette bataille, ce sont ces derniers qui furent décisifs car ils semèrent la panique dans les rangs romains.
Une nouvelle bataille victorieuse de Pyrrhus eut lieu en 279 avant J.C. à Ausculum.
Ces deux victoires lui ont coûté très cher, car Pyrrhus y perdit la majeure partie de ses soldats, au point qu'il s'écria : "Encore une autre victoire comme celle-là et je rentrerais seul en Épire !".
Les enregistrements de l'époque étant de piètre qualité, certains prétendent qu'il aurait dit : "Encore une autre victoire comme celle-là et nous sommes perdus !".
Quelle que soit la phrase qu'il a réellement prononcée, si Pyrrhus avait effectivement battu les Romains, il ne se retrouvait plus qu'avec des lambeaux de son armée et il n'avait pas de quoi s'en réjouir.
[1] Notez que si le lieu de cette bataille s'était appelé Hépatée, j'aurais écrit 'une sévère pâtée'. Avec Hébétée, Hécatombe ou Hémisphère sud (une sévère misphère sud ?), ça l'aurait moins bien fait !
[2] Les chiffres divergeant suivant les sources, on dira 20 000 selon la police et 25 000 selon les organisateurs.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une victoire à la Pyrrhus » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Ein Pyrrhussieg Une victoire de Pyrrhus
Angleterre Anglais A Pyrrhic victory Une victoire pyrrhique
États-Unis Anglais A Pyrrhic victory Une victoire Pyrrhique
Espagne Espagnol Una victoria a lo Pirro Une victoire à la Pyrrhus
Espagne Espagnol Una victoria pírrica Une victoire à la Pyrrhus
Italie Italien Una vittoria di Pirro Une victoire de Pyrrhus
Belgique Néerlandais Een pyrrusoverwinning Une victoire à la Pyrrus
Pays-Bas Néerlandais Een Pyrrhus overwinning Une victoire à la Pyrrhus
Pologne Polonais Pyrrusowe zwycięstwo Une victoire de Pyrrhus
Roumanie Roumain O victorie à la Pirrhus Une victoire à la Pirrhus
Roumanie Roumain O victorie cu sange Une victoire avec du sang
Russie Russe Пиррова победа Une victoire pyrrhique
Serbie Serbe Pirova pobeda Une victoire de Pyrrhus
Turquie Turc Pirus Zaferi Une victoire a la Pyrrhus
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Une victoire à la Pyrrhus » Commentaires

  • #1
    • amapola
    • 22/12/2005 à 09:46
    J’aime bien votre humour dans les commentaires, un petit côté très farfelu qui me plaît beaucoup.
    Je me demandais combien de gens connaissent l’origine de cette expression, vu que maintenant on n’apprend plus tellement ce genre de choses à l’école.
  • #2
    • God
    • 22/12/2005 à 18:25
    • En réponse à amapola #1 le 22/12/2005 à 09:46 :
    • « J’aime bien votre humour dans les commentaires, un petit côté très farfelu qui me plaît beaucoup.
      Je me demandais combien de gens connaissen... »
    Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispensable, autant que faire se peut. Et Dieu sait si l’histoire de la langue peut prêter à interprétations et fausses croyances - même les lexicographes, autrement plus cultivés et fouineurs de bibliothèques que moi, ne sont souvent pas d’accord.
    Mais sérieux n’a jamais rimé avec tristesse. Rien n’interdit l’humour, s’il ne dénature pas l’explication, si l’expression s’y prête et si l’inspiration est là.
    Pour ce qui est de la question posée, je n’ai pas de réponse. Probablement peu.
    Mais je vais surtout en poser une autre qui va en fâcher certains : qu’apprennent les enfants aujourd’hui à l’école ?
  • #3
    • Emeu29
    • 28/06/2008 à 00:15
    C’est vrai que maintenant, on aurait sûrement plus de gens à parler de victoire à Lapidus, surtout si on a fait les soldes chez ce bon vieux Ted ! (Ch’ais même pas s’il existe encore)
  • #4
    • Emeu29
    • 28/06/2008 à 00:25
    Notez que si le lieu de cette bataille s’était appelé Hépatée, j’aurais écrit ’une sévère pâtée’.

    Et à Hépilée, alors ! jusque sous les aisselles moi je vous dis !
  • #5
    • Emeu29
    • 28/06/2008 à 00:40
    Πύῤῥος signifie en grec ancien, le "roux" !
    Comme chacun le sait,ils ont le poil dru, car avant une opération ou chez le coiffeur, on n’utilise pour eux que la tondeuse : en effet la peau de roux se tond !
  • #6
    • cotentine
    • 28/06/2008 à 00:41
    • En réponse à God #2 le 22/12/2005 à 18:25 :
    • « Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispensable, autant que faire se peut. Et Dieu sait si l’histoire de la langue pe... »
    éléphants venus d’Inde
    Ce fut l’élément de surprise ! .... pour vaincre Héraclée (280 av. J.-C.) ... quelle "raclée" !!! et Asculum l’année suivante !!! --279)
    tu es fort bien renseigné, God !!! mais moi, dans mon dico il manque un "u" !!!
    Ah, ce cul ’homme ! y’a 2.287 ans ! ... mais ne pas oublier qu’ensuite, il ’il conquit la Macédoine ... et moi, j’aime bien ça, la macédoine (de légumes) !!!
    mais Argos (la balise ???) le vainquit !
    Avec cette balise, je prétends à la trirème (dont on ne parle plus guère !! tu mollis LPP !)
    victoire à la Pyrrhus = victoire sans lendemain ??? mais demain est un autre jour (Tomorrow is another day !)
    good night !
  • #7
    • AnimalDan
    • 28/06/2008 à 03:51*
    Est-il exact que l’armée napoléonienne en débâcle subit une victoire à la pie russe..? Ah, ces corps vidés par ces corvidés..!
    Ah, les westerns des séances à deux films des cinés de nos enfances... Quand le Bon du premier film avait gagné, en attendant que le Méchant du second perde(*), on pouvait, à l’entr’acte, savourer une victoire à la Pie qui Chante...
    (*)en dépit de sa certitude d’emporter une victoire à la pire ruse..!
  • #8
    • AnimalDan
    • 28/06/2008 à 04:11*
    • En réponse à God #2 le 22/12/2005 à 18:25 :
    • « Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispensable, autant que faire se peut. Et Dieu sait si l’histoire de la langue pe... »
    Je n’ai pas de réponse bien arrêtée à ta question, God O mon God... Ce qui ne réduit en rien mes craintes et mon pessimisme, c’est de constater tous les jours que les parents des enfants d’aujourd’hui, dans une proportion bien inquiétante, n’ont déjà pas dû y apprendre grand-chose. Partout ou presque les forums sont nourris des commentaires les plus désespérants d’internautes quadragénaires, d’une incurie affligeante tant sur le fond que sur la forme. Les rédacteurs de la presse papier comme de la presse internet, eux-mêmes, alignent les erreurs d’accord et confondent les infinitifs avec les participes passés sans aucune vergogne.
    Que l’effondrement de la syntaxe, de la grammaire et de l’orthographe ait ouvert la voie au sms-novlangue ne fait guère de doute. Les enfants des enfants de maintenant grogneront leurs certitudes nourries de références France-télévisuelles... "Et nous, nous serons morts, mes frères...", avec les derniers des contrepéteurs si ça se trouve... Victoire "à la Pyrrhus" de réformateurs empiristes...
  • #9
    • AnimalDan
    • 28/06/2008 à 04:26
    Est-il exact que les armées pharaoniques remportaient des victoires à la papyrus..?
  • #10
    • momolala
    • 28/06/2008 à 08:19
    • En réponse à God #2 le 22/12/2005 à 18:25 :
    • « Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispensable, autant que faire se peut. Et Dieu sait si l’histoire de la langue pe... »
    J’ai un embryon de réponse : à l’école élémentaire, la fondamentale, on apprenait la préhistoire à fond, puis on faisait un grand bond dans le temps pour arriver à nos ancêtres les Gaulois (donc point d’Antiquité puisqu’elle se déroulait ailleurs qu’en France qui n’existait pas) et quand on arrivait laborieusement en 6 ans au monde contemporain, on s’apercevait que tout le monde se foutait de Napoléon III et de ce qui a suivi et avait envie d’Antiquité puisqu’on s’y référait constamment.
    Donc, nouveaux programmes du cycle 3 (CE2, CM1, CM2): on part de l’origine de la création du système solaire, on bâtit la préhistoire et, invention majeure, on construit une frise du temps allant de 1 à nos jours. Je l’ai fait : elle faisait 20 m de long et le temps historique devait y mesurer 2,50 m et encore ! Il s’agissait de faire percevoir la durée et la construction du temps aux enfants. C’était un bon point de départ, mais on n’avait plus le temps d’apprendre tout l’événementiel et d’ailleurs était-ce utile ? Quelques événements suffisents à marquer la chronologie notamment celle des grandes dynasties. Mais qu’est-ce que ça enquiquinait les mômes ! D’où la tentation qu’on a eue entre temps de passer par l’éveil qui insérait l’histoire dans la vie quotidienne : les transports, le costume, l’archotecture à travers le temps... L’idée était séduisante mais elle ne pouvait pas structurer puisqu’elle n’apportait pas les repères nécessaires de la chronologie et de l’échelle du temps. C’est ce qui est arrivé aux presque quadra et aux quadra d’aujourd’hui dont font partie mes enfants.
    Mais de toute façon l’école élémentaire n’étudie toujours et plus que jamais que l’histoire de France. L’Antiquité s’approche au collège. Elle intéresse toujours les jeunes qui vont chercher des éléments de culture au cinéma comme mon petit-fils faute de supports pour alimenter leur imagination peu sollicitée dans notre société où l’écrit a perdu sa prépondérance, il est vrai.
    Les dégraissages successifs des programmes et des moyens engendrent ce type de victoire à la Pyrrhus comme le dit AnimalDan.
  • #11
    • momolala
    • 28/06/2008 à 08:20
    Pardonnez-moi d’avoir été si longue ! La petite fenêtre de commentaire ne m’a pas donné l’échelle exacte de ma contribution ! Belle journée à tous ! Je vous laisse l’encre et la plume.
  • #12
    • Muscat
    • 28/06/2008 à 08:54*
    • En réponse à God #2 le 22/12/2005 à 18:25 :
    • « Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispensable, autant que faire se peut. Et Dieu sait si l’histoire de la langue pe... »
    Ce qu’on apprend à l’école?Bonne qustion,God...Et ce n’est pas toujours la faute des enseignants.
    On a modifié les programmes,on a travaillé avec les enfants de façon ridicule.Ils ne savent plus écrire correctement à cause des photocopies qui remplacent allègrement ce que nous devions COPIER !Ca c’est déjà une mauvaise chose .Ajoutons aussi que dans certains exercices photocopiés bien sûr,le devoir consiste à écrirer LE mot manquant.Pourquoi faudrait-il écrire une phrase complète?
    Ils arrivent dans le secondaire avec une écriture abominable,ils ne lisent plus et avec l’enseignement "rénové" ils peuvent se permettre d’alléger leurs études en prenant des grilles horaires pas trop fournies!C’est vrai qu’on est à la période du light! du cool! et point de vue écriture il y a le langage sms!!Bon j’arrête ici car alors je suis partie pour un bout de temps!Bonne journée à tous...
  • #13
    • OSCARELLI
    • 28/06/2008 à 09:00
    Je connaissais les corbeaux de Russie, qui sont des oiseaux de grande taille et de grande intelligence, mais pas les pies russes. (Oui, je sais, AnimalDan l’a déjà fait, mais il a triché, il a pas été dormir avant, il a lâchement attendu que nous soyons tous au lit... Comment, pour quoi faire? Cela ne vous regarde pas!)
  • #14
    • OSCARELLI
    • 28/06/2008 à 09:03*
    Et s’il s’agissait en fait de la victoire des troupes tsariennes contre les troupes impériales, vous savez, celle qui a conduit à la retraite de Russie*?
    Les vieux grognards furent battus par les boyards et durent prendre leur retraite. Ce fut, pour ainsi dire, la victoire des pappys russes...
    *: En parle-t-on, dans vos livres d’Histoire hexagonaux? Ou est-ce la même chose que pour Alésia? (non, ce n’est pas la femme de Jean!)
  • #15
    • chirstian
    • 28/06/2008 à 09:10
    "Encore une autre victoire comme celle-là et je rentrerais seul en Épire !".
    selon d’autres sources, il aurait dit : "ces victoires sont d’Epire en pire". D’après Mm S.R. qui nous écrit de Poitou Charente : c’est ce qui arrive chaque fois qu’on lâche les éléphants.
  • #16
    • OSCARELLI
    • 28/06/2008 à 09:11
    [slurp] Ô mon petit Godemichou adoré [/slurp], voulais-tu aussi obtenir une victoire au pis russe, toi qui m’as envoyé cette expressio.fr du jour trois fois, ce mâtin (quel site!)?
  • #17
    • chirstian
    • 28/06/2008 à 09:25
    • En réponse à God #2 le 22/12/2005 à 18:25 :
    • « Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispensable, autant que faire se peut. Et Dieu sait si l’histoire de la langue pe... »
    qu’apprennent les enfants aujourd’hui à l’école
    probablement plus de choses que nous à leur âge, mais effectivement pas les mêmes !
    Heureusement nos commentaires sont là pour redonner des informations dignes de foi, de nature à combler les défaillances de n’importe quelle culture. C’est pour cela qu’il est écrit en tête de cette page : "expressio.fr devrait être immédiatement déclaré d’utilité publique" 🙂
  • #18
    • tytoalba
    • 28/06/2008 à 09:34
    Si Guillaume Tell avait choisi l’api russe, la face du monde en aurait-elle été changée ? La face de son fils peut-être que oui.
  • #19
    • JfFaldo
    • 28/06/2008 à 10:04
    "Une nouvelle bataille victorieuse de Pyrrhus eut lieu en 279 avant J.C. à Ausculum."
    Sa seconde victoire aurait pu être au culot, mais que penser de sa fin, quelle tuile d’Argos!
  • #20
    • chirstian
    • 28/06/2008 à 10:06
    • En réponse à momolala #10 le 28/06/2008 à 08:19 :
    • « J’ai un embryon de réponse : à l’école élémentaire, la fondamentale, on apprenait la préhistoire à fond, puis on faisait un grand bond dans... »
    Les dégraissages successifs des programmes
    à tout hasard , Google nous précise qu’il est possible de dégraisser de 5Kg par semaine, avec le gel TRIMGEL! "Trimgel le gel qui dégraisse les programmes. Approuvé par l’Education Nationale. Chaque année ta fresque se réduit de 1M. Quand Napoléon répudie Cléopatre pour Jackie Kennedy tu sais que tu as atteint la bonne dimension. Plus long, tu perds du temps. Plus court tu perds en vérité historique. 😐