Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Voir midi à sa porte

Juger quelque chose ou une situation selon son propre point de vue.

Origine

Les montres de poignet sont une invention très récente, à l'échelle de notre ère. Mais de tous temps les hommes ont voulu utiliser des moyens de repérer l'heure dans la journée ().
Les cadrans solaires ont eu leur 'heure' de gloire (pour tout savoir sur ces instruments de mesure : ).
Dans les campagnes, il était fréquent que soit installé un tel cadran sur la facade de la maison orientée au sud, la plupart du temps au dessus ou à proximité de la porte d'entrée.
Ainsi, lorsqu'un occupant de la maison voulait savoir l'heure qu'il était, et à la condition qu'il fasse soleil (petite contrainte incontournable), il lui suffisait de passer la tête à sa porte et de regarder le cadran. Et s'il était midi, il voyait midi à sa porte.
Mais l'imprécision des cadrans solaires ordinaires étant notoire, deux voisins, chacun avec son propre cadran solaire, pouvaient ne pas voir midi au même moment.
C'est ainsi que chacun voyait midi à sa porte et ensuite, le goût de l'Homme pour les métaphores à fait le reste.

Compléments

Aujourd'hui, certains sont contents d'avoir à leur montre une précision à la seconde près.
Mais est-ce réellement utile si l'objet n'est pas vraiment à l'heure exacte ?
Pour remettre les pendules à l'heure, sans jeu de Meaux, il ne faut pas oublier que Confucius (à moins que ce ne soit Lao-Tseu, tous deux grands amateurs bien connus de Rolex), a dit à juste titre : "Celui qui a une montre sait l'heure qu'il est. Celui qui en a deux n'en est jamais sûr !".
A méditer !
L'excellent dictionnaire de défense de la langue xyloglotte (du grec 'langue de bois' - ) propose le mot 'dodécahoroportospecter' à la place de cette expression.
Il est bien connu que, quand on regarde à sa porte, on portospecte. Et quand on connaît le nombre de faces d'un dodécaèdre, la compréhension de ce mot coule de source.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Voir midi à sa porte » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Liban Arabe Kell deek 3a mazbelto sayyeh Chaque coq chante sur son place
Liban Arabe Kell wahad 3a lailo bighanni Chacun chante sa chanson
Allemagne Allemand Etwas subjektiv beurteilen Juger qc de facon subjective
Angleterre Anglais A man's own toast is louder than God's own thunder Le pain grillé de chacun fait plus de bruit que le tonnerre de Dieu
Angleterre Anglais To be wrapped up in oneself Être enveloppé dans soi-même
Angleterre Anglais To each his own À chacun son "a-soi"
Argentine Espagnol Llevar agua para su molino Porter de l'eau à son moulin
Espagne Espagnol Aplicar la ley del embudo Appliquer la loi de l'entonnoir (= Faire deux poids, deux mesures / Voir midi à sa porte)
Espagne Espagnol Arrimar el ascua a su sardina Approcher la braise à sa sardine
Espagne Espagnol Barrer para casa Balayer dans la direction de son logis
Espagne Espagnol Barrer para dentro Balayer vers l'intérieur / Tirer la couverture à soi
Hongrie Hongrois Saját/Maga halmára hajtja a vizet Porter de l'eau à son moulin
Italie Italien Vedila a modo suo Voir à sa propre manière
Italie Italien Vidìlla a mòdu so' Voir à sa propre manière
Algérie Kabyle Yal yiwen d ibawen-is i yewwan Chacun pense que ses fêves sont les mieux cuites
Lettonie Letton Tssaré Aucune
Belgique Néerlandais Door zijn eigen bril kijken Regarder a travers ses propres lunettes
Pays-Bas Néerlandais Door zijn eigen bril kijken Regarder a travers ses propres lunettes
Pays-Bas Néerlandais Ieder vist op zijn getij Chacun pêche à sa marée
Pays-Bas Néerlandais Ieder vogeltje zingt zoals het gebekt is Chaque (petit) oiseau chante comme il est (conçu vocalement) // chacun parle à sa manière
Brésil Portugais Puxar a sardinha para sua brasa Tirer la sardine sur sa braise
Roumanie Roumain A trage spuza pe turta lui Tirer les braises sur sa galette
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Voir midi à sa porte » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 03/01/2006 à 14:19
    1° Il est fréquent de confondre précision et exactitude. Si je dis "Il est deux heures et quart", c’est exact, mais ce n’est pas précis. Si je dis "Il est huit heures, trente-deux minutes, vingt secondes", c’est précis mais ce n’est pas exact. Certains donnent un rendez-vous à 10 h 08, par exemple, en espérant que la précision indiquée conduira le partenaire à être exact.
    2° Une montre qui avance ou qui retarde ne donne jamais l’heure exacte ; une montre arrêtée donne l’heure exacte deux fois par jour...
  • #2
    • God
    • 03/01/2006 à 20:01
    • En réponse à <inconnu> #1 le 03/01/2006 à 14:19 :
    • « 1° Il est fréquent de confondre précision et exactitude. Si je dis "Il est deux heures et quart", c’est exact, mais ce n’est pas précis. Si... »
    Voilà un commentaire d’une grande précision !
    Aurais-je donc dû écrire "Mais l’inexactitude des cadrans solaires..." ?
  • #3
    • Rikske
    • 23/06/2006 à 13:15
    • En réponse à God #2 le 03/01/2006 à 20:01 :
    • « Voilà un commentaire d’une grande précision !
      Aurais-je donc dû écrire "Mais l’inexactitude des cadrans solaires..." ? »
    A mon avis, tout dépend de l’épaisseur du gnomon...
  • #4
    • eureka
    • 11/02/2007 à 02:46
    Je connais une autre variante à cette expression, c’est se préoccuper de ses propres intérêts avant toute chose... en se regardant bien le nombril ! Cela me parait plausible aussi, l’homme étant de nature égoïste !
    Quant à juger selon son point de vue, d’abord je ne vois pas comment on peut juger d’une chose ou d’une situation selon le point de vue d’une autre personne. p’têt aussi que le "juger" employé dans l’explication m’a un peu titillée que je ne l’ai pas trouvé de bon aloi, mais je vois p’têt midi à ma porte.... who knows ?
    J’ajouterais que l’être humain quand il voit midi à sa porte, alors qu’il est midi moins des broutilles chez son voisin, se targue de détenir la vérité, que son voisin se targuera de détenir une fois les broutilles passées et qu’il est midi à sa porte; l’un et l’autre pensera que sa vérité c’est la vraie vérité et que son midi à sa porte est plus juste et plus précis, donc plus prometteur que celui de son voisin. Les midis c’est tous les jours, qu’à la fin c’est un amoncellement de vérités des uns qui voudront les prouver aux autres et vice-versa. Des fois, ce fameux midi est l’horaire de l’horreur !! Finalement, pourquoi ne pas garder chacun son midi à sa porte et éviter de l’imposer à son voisin, qui lui a son midi à sa porte aussi. Les pendules n’en seront que mieux (pas remises, mais d’office) à l’heure !
    Bon, allez n’allons pas cherchez midi à quatorze heure ....
    Bonne nuit, et bonne journée doménicale et excellent midi !
  • #5
    • momolala
    • 11/02/2007 à 06:10*
    • En réponse à eureka #4 le 11/02/2007 à 02:46 :
    • « Je connais une autre variante à cette expression, c’est se préoccuper de ses propres intérêts avant toute chose... en se regardant bien le n... »
    pourquoi ne pas garder chacun son midi à sa porte et éviter de l’imposer à son voisin, qui lui a son midi à sa porte aussi.

    Voilà une expression qui, avec le commentaire d’Eureka, m’enlève un stress, comme certaines situations enlèvent un (mauvais) rêve : chez moi on vit dans l’absurdité horaire : des pendules et réveils partout, parfois côte à côte avec une règle absolue : pas deux à la même heure. Donc, il y en a à l’heure d’été, d’autres à l’heure d’hiver ; toutes avancent, mais jamais de la même façon. C’est le calcul permanent pour moi qui aime l’exactitude, et sans cesse l’angoisse d’être en retard. Heureusement, j’ai ma botte secrète pour avoir l’heure exacte sans consulter l’horloge parlante (qui est par "ailleurs" consultée chaque semaine, on se demande bien pourquoi) : la pendulette cachée ! Ajoutée à l’ordinateur et mon téléphone portable, ouf, j’arrive à trouver une certaine sérénité.
    Eureka a donc énoncé la seule solution : ne plus m’imposer midi à sa porte mais regarder seulement le midi à la mienne et là, je peux enfin voir au delà de la porte !
  • #6
    • <inconnu>
    • 11/02/2007 à 06:26
    Et comme disent les Africains dans leur infinie sagesse:
    " Vous les Européens, vous avez les horloges; mais nous on a le temps "
    Très joli, n’est il pas ?
  • #7
    • momolala
    • 11/02/2007 à 07:22
    • En réponse à <inconnu> #6 le 11/02/2007 à 06:26 :
    • « Et comme disent les Africains dans leur infinie sagesse:
      " Vous les Européens, vous avez les horloges; mais nous on a le temps "
      Très joli,... »
    Tout à fait, Gold. C’est pourquoi, je pense, quand on a connu l’Afrique, on ne peut qu’avoir envie d’y retourner. Au Kenya, un masaï (moderne, montre étanche, 4x4 et tout !) m’a dit :"j’ai faim !" J’ai répondu : "Mais il n’est pas encore l’heure de déjeuner". Il a ri :"Tu as toujours le midi que tu veux au dessus de la tête !".
  • #8
    • momolala
    • 11/02/2007 à 07:51*
    Robert Desnos (encore lui !) voyait ainsi midi à sa porte, en 1944 :
    "Le Réveil

    Entendez-vous le bruit des roues sur le pavé ?
    Il est tard. Levez-vous. Midi à son de trompe
    Réclame le passage à l’écluse et, rêvé,
    Le monde enfin s’incarne et déroule ses pompes.

    Il est tard. Levez-vous. L’eau coule en la baignoire.
    Il faut laver ce corps que la nuit a souillé.
    Il faut nourrir ce corps affamé de victoire.
    Il faut vêtir ce corps après l’avoir mouillé.

    Après avoir frotté les mains que tachait l’encre,
    Après avoir brossé les dents où pourrissaient
    Tant de mots retenus comme bateaux à l’ancre,
    Tant de chansons, de vérités et de secrets.

    Il est tard. Levez-vous. Dans la rue un refrain
    Vous appelle et vous dit « Voici la vie réelle ».
    On a mis le couvert. Mangez à votre faim
    Puis remettez le mors au cheval qu’on attelle.

    Pourtant pensez à ceux qui sont muets et sourds
    Car ils sont morts, assassinés, au petit jour."
    A la porte de mon coeur il est midi chaque fois que je suis avec celui, celle, ceux que j’aime. Il sera midi peut-être un peu plus tard avec vous, si j’en trouve le temps, aujourd’hui.
  • #9
    • borikito
    • 11/02/2007 à 08:17*
    Lorsqu’il s’agit de cadrans solaires je ne peux m’empêcher de penser à cette image, dans l’un des "Asterix", montrant dans l’obscurité un cadran solaire qui indiquait minuit !
    Je crois bien que nos gaulois étaient chez les Grands-Bretons ?
    @ Momo : Je souhaite de tout coeur que le tien, de cadran, t’indique toujours midi.
    Quand à avoir l’heure précise et "exacte", il suffit d’avoir une montre ... radiopilotée depuis Mainflingen, près de Francfort réputée exacte avec une variation de 1 seconde en un million d’années. Je me promets bien de vérifier, le moment venu !
    Un grand bonjour à tous les endimanchés et (ées).
  • #10
    • OSCARELLI
    • 11/02/2007 à 09:13
    Moi, je vois toujours midi, pas seulement à ma porte ou à celle de ma voisine (pourquoi toujours celle de mon voisin, hein? - d’abord, j’ai pas de voisine: c’est une voisine), et pas seulement non plus à quatorze heure.
    Je vois toujours midi, parce que son démon est toujours là.
    Et j’aime bien ca.
    Maintenant, que le cadran scolaire solaire de ma voisine n’indique pas le même midi que le mien: c’est normal:
    N’étant pas géographiquement au même endroit - même s’ils sont proches l’un de l’autre - il est donc évident (de sagesse) que l’angle d’incidence des rayons solaires sur son gnomon (et non mognon!) sera un tantinet différent...
    C’est la raison pour laquelle les latitude et longitude sont exprimées en minutes et en secondes: comme cela, il sera toujours midi quelque part, et tous les marins du monde pourront se donner la mimine.
    Et comme chante Guy Béart, le chanteur KAPADVWA, "il fait toujours midi quelque part".
    Et hop, MMM siouplé...
    NON, PP je ne la chanterai avec le bandoléon d’Expressio.fr aux prochaines Assises que si tu amènes du liquide, déjà dit hier.
  • #11
    • syanne
    • 11/02/2007 à 09:48
    • En réponse à <inconnu> #6 le 11/02/2007 à 06:26 :
    • « Et comme disent les Africains dans leur infinie sagesse:
      " Vous les Européens, vous avez les horloges; mais nous on a le temps "
      Très joli,... »
    Même souriante sagesse chez le vieil Indien : à l’occidental qui soupire "Ah, que le temps passe vite !", il répond :"Ce n’est pas le Temps qui passe, mais les hommes..."
  • #12
    • syanne
    • 11/02/2007 à 09:56
    "La plus vraie perte du temps qu’il sut était de compter les heures - quel bien en vient-il ? - et la plus grande rêverie du monde était de se gouverner au son d’une cloche, et non au dicté de bon sens et entendement."
    François Rabelais, Vie inestimable du grand Gargantua, père de Pantagruel.
    Bon, c’est bien joli, tout ça, mais "au dicté de bon sens et entendement", je serais bien souvent tentée de rester un peu plus longtemps au lit, le matin... Ne suis point sûre que mon bon sens et entendement seraient toujours appréciés par mon chef...(panne de réveil, qu’on appelle ça)
  • #13
    • <inconnu>
    • 11/02/2007 à 10:11
    Il me semble que l’on utilise cette expression après un long débat où les différents locuteurs ont échangé longuement sur un sujet sans réussir à avoir un avis commun. Chacun reste sur ses positions et l’échange est ponctué par un "de toutes façons, chacun voit midi à sa porte" sous entendu chacun fait bien comme il veut. Cela renvoie à notre responsabilité...de croire, de penser, de faire en toutes connaissances de cause !! Alors que l’on a tenté de se rejoindre, on abandonne et renvoie chacun dans ses buts.
    Enfin je vous dis ça, mais en fait j’ai bien du mal à avoir le Midi à ma porte. Je suis à l’Ouest !
  • #14
    • syanne
    • 11/02/2007 à 10:18
    • En réponse à <inconnu> #13 le 11/02/2007 à 10:11 :
    • « Il me semble que l’on utilise cette expression après un long débat où les différents locuteurs ont échangé longuement sur un sujet sans réu... »
    Tiens, "être à l’Ouest", encore une jolie expression... God y a-til déjà pensé ? je n’ai pas vérifié.
    Moi qui suis aussi à l’Ouest, de mes portes-fenêtres, de midi à minuit, de minuit à midi, c’est la mer que je vois (toujours belle, et bien agitée aujourd’hui !).
  • #15
    • momolala
    • 11/02/2007 à 10:33
    • En réponse à syanne #14 le 11/02/2007 à 10:18 :
    • « Tiens, "être à l’Ouest", encore une jolie expression... God y a-til déjà pensé ? je n’ai pas vérifié.
      Moi qui suis aussi à l’Ouest, de mes p... »
    Passé Montélimar, voire Lyon, pour tous les habitants du pays d’Oil, les gens d’Oc ont midi à leur porte !
  • #16
    • <inconnu>
    • 11/02/2007 à 10:33
    • En réponse à syanne #14 le 11/02/2007 à 10:18 :
    • « Tiens, "être à l’Ouest", encore une jolie expression... God y a-til déjà pensé ? je n’ai pas vérifié.
      Moi qui suis aussi à l’Ouest, de mes p... »
    quelle chance tu as ! j’ai seulement les vents qui soufflent jusqu’ici avec une telle force que j’imagine bien ce que tu vois de ta porte !!
  • #17
    • momolala
    • 11/02/2007 à 10:36
    • En réponse à borikito #9 le 11/02/2007 à 08:17* :
    • « Lorsqu’il s’agit de cadrans solaires je ne peux m’empêcher de penser à cette image, dans l’un des "Asterix", montrant dans l’obscurité un ca... »
    Merci Borikito de ce voeu qui me touche beaucoup. Mais comme le bandeau de droite du jour, je suis en phase de nettoyage chimique et, si c’est efficace, ça blesse un peu au passage ! ça ira mieux après, j’en suis bien sûre !
  • #18
    • OSCARELLI
    • 11/02/2007 à 11:03
    • En réponse à <inconnu> #13 le 11/02/2007 à 10:11 :
    • « Il me semble que l’on utilise cette expression après un long débat où les différents locuteurs ont échangé longuement sur un sujet sans réu... »
    Je ne me souviens pas d’avoir déjà eu le plaisir de te lire, Anemot. Donc, tout d’abord, bien le bonjour et bienvenue au club des passionnés d’Expressio.fr!
    Ensuite, une petite question perso:
    Serais-tu le mari de madame Anne-Aymonne? Ou son frère? Ou son fils? ...
    Quand tu dis que tu es à l’Ouest, cela veut-il dire que tu l’as conquis? Ou es-tu encore sur notre "vieux continent", par opposition au Nouveau-Monde? Et, si oui, fais-tu partie de notre colonie bretonne, habillée de cretonne?
  • #19
    • OSCARELLI
    • 11/02/2007 à 11:04
    • En réponse à syanne #14 le 11/02/2007 à 10:18 :
    • « Tiens, "être à l’Ouest", encore une jolie expression... God y a-til déjà pensé ? je n’ai pas vérifié.
      Moi qui suis aussi à l’Ouest, de mes p... »
    Bonjor Jean, même question pour toi, bien sûr... Bretonne?
  • #20
    • OSCARELLI
    • 11/02/2007 à 11:07
    Message à toutes et à tous,
    soutenez moralement notre Cotentine. Elle n’a plus accès à la toile depuis 48 heures au moins. Elle m’a est-ce aime aisé hier soir, triste et démoralisée de ne pouvoir nous lire et participar à nos ébats...
    Chère amie, toutes et tous avec toi! Et reviens-nous vite!
    On te garde ta place au chaud, sous la couette et l’édredon... 😄