Avoir une marotte - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir une marotte

Avoir une manie, une idée fixe

Origine

Au fil du temps, le prénom Marie a donné de nombreux dérivés. Parmi ceux-ci, on trouve marionnette ou mariolle, mais également au XVIe siècle mariotte qui désignait « une image de la vierge », tout comme marotte dès le XVe.
Du coup, le lien avec l'idée fixe ou la manie semble difficile à faire.

Mais ma marotte consiste, lorsque c'est possible, à expliquer ce genre de bizarrerie.
Qui dit image de la vierge peut dire idole, et qui dit idole peut aussi dire figurine. Alors si le mot a également désigné une figurine montée au bout d'un bâton (il est d'ailleurs toujours utilisé dans ce sens chez les marionnettistes qui manipulent encore ce genre de marionnette), il a été plus particulièrement utilisé dans les cours royales. En effet, vous savez que, dans ces endroits, et depuis Charles V le Sage, au XIVe siècle, s'agitait un personnage particulier, généralement d'esprit vif et pouvant lancer des plaisanteries que d'autres ne s'autoriseraient jamais en présence du roi. Ce personnage, le bouffon ou fou du roi, disposait d'un attribut qui était une sorte de sceptre surmonté d'une tête elle-même coiffée d'un bonnet multicolore équipé de grelots, sceptre qui s'appelait une marotte.
C'est de cet ustensile caractéristique qu'au début du XVIIe siècle, le mot a pris le sens figuré de « folie ». Et ce n'est que quelques années plus tard, qu'en parallèle, il s'est atténué en « manie » ou « idée fixe », sens resté vivace jusqu'à nos jours.

Le mot a autrefois été utilisé dans plusieurs expressions parmi lesquelles Furetière, au XVIIe siècle, cite à chaque fou sa marotte ou bien il y a tant de fous qu'on ne saurait faire assez de marottes.

Exemple

« L'homme a une marotte encombrante mais fort amusante : il collectionne et restaure les pelles mécaniques et autres tracteurs agricoles, anciens, bien sûr ! »
Philippe Lévêque - Remorqueurs de port - 2007

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir une marotte » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Dwli'n lân ar rywbethDevenir complètement fou (de quelque chose)
Allemagnede Einen Spleen / Fimmel habenAvoir une marotte
Angleterreen To have / ride one's hobbyhorseAvoir / monter son cheval à bascule
Angleterreen To have a craze (for something)Avoir un engouement (pour quelque chose)
États-Unisen To have a pet obsessionAvoir une obsession chérie
Espagne (Valence)es Tenir una dèriaAvoir une manie
Espagnees es su perdiciónc'est sa marotte
Canada (Québec)fr Être toqué.
Pays-Basnl Een fimmel hebbenAvec un 'fimmel' / une marotte (intraduisible)
Belgique (Flandre)nl Een stokpaardje hebbenAvoir son cheval de bois
Roumaniero A face o fixaţie (pentru ceva sau cineva)Faire une fixation (pour quelque chose ou quelqu'un)
Roumaniero A i se pune (cuiva) pataSe lui mettre la tache ( à quelqu'un)
Roumaniero A avea o marotăAvoir une marotte

Vos commentaires
Personnellement, j’ai une marotte: c’est de faire la marmotte tous les dimanches matins jusqu’à.... 07:00
Bonne nuit à tout le monde
Déjà entendu parler de la "marotte du plombier" ? Non, Germaine, pas sur la tête ! :&rsquo)

Plus sérieusement: j’ai lu cette expression dans un bouquin de Simenon; dans son contexte, elle signifiait "boîte à outils". Quelqu’un confirme ou infirme ?
Me catin,
On a la carotte,
Decain,
Peut-être ... la monmombre

Quasi-haiku "Me catin"
réponse à . <inconnu> le 10/06/2011 à 03h21 : Personnellement, j’ai une marotte: c’est de faire la marmotte tous l...
Bonjour à tout le monde et bonne nuit à toi, dans tes rêves...
Moi aussi, j’ai une marotte: ce sont les mots rates...
Hier, j’ai croisé en rue une Arabe, dans sa tenue intégrale. Celle-ci était raide de crasse et usée, tellement usée, qu’elle était pleine de trous. En quelque sorte, elle aurait pu être l’Arabe à fromage...
La femme à Clément, c’était bien M’ame Marotte, sa grande Clémence...
ON est pas fou  ! ! Mais a l’elysee qui est le fol  : du roi ou du fol  ?
Je ne voudrais pas contrarier le maître de céans mais je ne vois pas où se fait le glissement entre Marie, vierge, et marotte. Je trouve cette idée capillotractée à la longueur des cheveux de Marie-Madeleine ou de Lady God-y-va. Une marotte est une marionnette qu’on agite au bout d’un bâton, point. Que ce soit l’avatar du fou du roi explique en soit suffisamment l’idée de manie, de TOC ou de tic qui y est attachée. Pourquoi ne trouverait-elle pas son origine dans la mare ou dans la mer sur laquelle s’agitent comme des bouchons canards ou petits bateaux avec ou sans jambes ? Comme la marotte qui n’en peut mais quand on l’agite au bout de son bâton. Ou bien de "mars" qui est comme on le sait le mois des fous ?
réponse à . momolala le 10/06/2011 à 08h07 : Je ne voudrais pas contrarier le maître de céans mais je ne vois pa...
Cherche "marotte" sur Wiki, momo: ça vient effectivement de la marine ! 
réponse à . Rikske le 10/06/2011 à 08h09 : Cherche "marotte" sur Wiki, momo: ça vient effectivement de la marine&nbs...
Je confirme que ça vient de la marine car c’est à la marée basse qu’on voit l’amarre haute.
Pour Obélix, sa marotte était un tout petit chien. Nommé, évidemment, Idéfix.
marionnette ou mariolle,
quand il fait le mariolle , c’est qu’il poursuit sa marotte , et cesse d’être un mari honnête.
Mais pas de nom : il nous faut respecter la préservation de culpabilité.
réponse à . momolala le 10/06/2011 à 08h07 : Je ne voudrais pas contrarier le maître de céans mais je ne vois pa...
Je ne voudrais pas contrarier le maître de céans mais...
Je trouve cette idée capillotractée à la longueur des cheveux de Marie-Madeleine ou de Lady God-y-va.

Mamalolo collée samedi !

(T’as vu Sa Divinité comment que je l’ai remise dans l’axe la sudiste.) C’est ma marotte.

Slurp
réponse à . Rikske le 10/06/2011 à 07h17 : Déjà entendu parler de la "marotte du plombier" ? Non, Germai...
Il y a aussi la marmotte des bijoutiers. Mais là ça concerne Dadiche plus que Germaine qui a cause de la marotte de son plombier a des insomnies.
qui dit idole peut aussi dire figurine
Que se passe-t-il donc, quand la figue urine?
Jean-Pierre Mariolle a de belles mirettes. Sa Marie ôte sa main de la culotte du zouave. Sa Marie n’est là que par hasard, prétend-elle. Il en est tout marri, oh le pôvre!
Lorsque Serge Lama était bébé, sa maman, après la tétée, lui tapait dans le dos, afin d’écouter son petit rot. C’était son idée fixe et elle l’encourageait: -Allez, Lama rote.
Comme disait le regretté Raymond Devos ma jota c’est ça.
réponse à . deLassus le 10/06/2011 à 11h23 : Comme disait le regretté Raymond Devos ma jota c’est ça....
regretté, et belge de surcroit!
Né à Mouscron, mais que je sache, il était français. Voir cette page. Ce n’est point que je ne souhaite pas qu’il fusse belge mais rendons à la France ce qui lui appartient, sinon, ils vont nous envoyer le Johnny. 
réponse à . tytoalba le 10/06/2011 à 11h49 : Né à Mouscron, mais que je sache, il était français....
Encore le jauni ? C’est une marotte, ma parole ! 
réponse à . momolala le 10/06/2011 à 08h07 : Je ne voudrais pas contrarier le maître de céans mais je ne vois pa...
C’est de cet ustensile caractéristique qu’au début du XVIIe siècle, le mot a pris le sens figuré de « folie »
de folie ? Le dictionnaire de l’académie de 1694 retient effectivement le sens principal de "Certain baston avec une teste au bout" mais le sens second est celui de "L’objet de quelque affection violente & desreglée. "
On n’est donc pas exactement dans le sens de "folie" et le glissement du premier sens au second ne semble pas tout à fait aussi évident qu’indiqué par God (et de nombreuses sources).
Je penserais volontiers que le verbe "marier ou marroier = égarer" (Dic Godefroy IX - XVéme ou Larousse Greimas de l’ancien français jusqu’au milieu du XIVème) a apporté son égarement, donc son brin de folie, beaucoup plus surement que l’image de la Vierge.

Mais Rimbaud nous l’a dit : il existe des Vierges folle ! cette page
Imprimer un journal était devenu, pour ma nièce, une idée fixe, mais prise à la hâte: - Ce sera donc marotte hâtive, dit-elle.
réponse à . momolala le 10/06/2011 à 08h07 : Je ne voudrais pas contrarier le maître de céans mais je ne vois pa...
Sur le dico. histo. de Rey,
- je lis que "Marotte" [première apparition à l’écrit : 1468] fut le diminutif de "Marie". C’est d’ailleurs ce que dit Sa Divinité.
- je lis aussi à "mariol" = l’expression "faire les Marie", c’est-à-dire "faire l’innocente, la sainte nitouche" (1565).
- je lis également à "marionnette" : forme diminutive de Marie, soit par l’intermédiaire de Marion, soit par altération de Mariole, Mariolette ; dès 1223, on rencontre "mariole" au sens de "Vierge" puis "petite image de la Vierge" en 1306.
Si ça peut aider à ton étude sur la raison du "glissement"... 
réponse à . DiwanC le 10/06/2011 à 12h48 : Sur le dico. histo. de Rey, - je lis que "Marotte" [première apparition &...
Certes ma divine, mais on m’a appris du temps que j’étais jeunette et que je croyais aux vertus normales de l’école du même nom, que les marionnettes sont manipulées par-dessus ; la marotte, même si elle est aussi une poupée, une image représentative, n’étant à contrario pas mobile n’était pas une marionnette dixit Made-moi-selle Lacourt (la même qui me fit une théorie à propos du potage et de la soupe : devait avoir des gènes sélénites). Où bien n’était-elle pas honnête, cette mar-i-là, si propre à donner des coups de boule par en dessous. N’empêche, je conteste, et hop, la culture revient ici ! chic, chic, chic ! 
réponse à . mickeylange le 10/06/2011 à 10h09 : Il y a aussi la marmotte des bijoutiers. Mais là ça concerne Dadic...
A tous les deux, toi et Rikske : lorsque la fuite d’eau perfide, celle qui sournoisement glisse le long des conduites, s’infiltre dans les cloisons pour jaillir soudain, façon douchette, le dimanche matin quand les professionnels de la tuyauterie sont tous partis en balade, ne demandez pas le n° de téléphone d’un ou deux plombiers sérieux ou marioles de la clé de 12 : je n’en connais pas ! J’vais chercher mon eau au puits !
Germaine :&rsquo)
Bonjour à tous ; peux rien dire la-dessus mais bravo à tous pour votre humour je retiens néanmoins celle-ci qui n’est pas mal du tout. Simple mais fallait la trouver.
réponse à . DiwanC le 10/06/2011 à 12h48 : Sur le dico. histo. de Rey, - je lis que "Marotte" [première apparition &...
je lis aussi à "mariol" = l’expression "faire les Marie", c’est-à-dire "faire l’innocente, la sainte nitouche"
et comme tu as lu tout le paragraphe, tu as lu qu’il s’agit seulement d’une hypothèse, que réfute Guiraud.
Quant à l’origine de "marotte" tu lis qu’au sens d’image de la vierge" il est effectivement attesté deux fois en 1468 et 1579, tandis qu’au sens de sceptre du fou il n’est attesté qu’en 1530, ce qui semble indiquer que l’image de la vierge l’aurait précédé. Oui, sauf que Rey précise bien que s’il n’est attesté qu’en 1530 à l’écrit," il semble appartenir au vocabulaire des cours médiévales." Ce qui conduit à imaginer le sceptre, puis la poupée, puis une poupée ayant représentée la Vierge, et non l’inverse. Le tout en croisement de la "mariole" qui, elle, est venue directement de Marie et avec laquelle il y a très pu y avoir confusion.
C’est un exemple tout à fait intéressant qui montre que la seule certitude c’est qu’il y a bien oeuf et poule, mais qu’il faut ensuite être très prudent quant aux analyses !
Ma marotte à moi c’est l’autre.
Plus précisément cet "et autres" que je vois apparaitre ici dans l’exemple choisi par le maitre de céans (que son chemin soit pavé de pétales de rose et bordé d’épines).

Une pelle mécanique ne saurait être un tracteur agricole même aux yeux du plus ignare des citadins distinguant mal fourche et pelle.

Si ma mémoire ne flanche pas trop il me semble que cet "et autre" avait déjà été à la mode dans les années 70. Difficilement éradiqué il revient comme chiendent dans nos belles prairies de ray-grass et autres herbacées.
réponse à . momolala le 10/06/2011 à 13h30 : Certes ma divine, mais on m’a appris du temps que j’étais jeu...
Me revoilà avec le dico. histo. de Rey ! Et je lis à "marionnette" : il a pris sont sens moderne (1556) probablement en relation avec l’usage de petites statues de la Vierge, bien attifées et couvertes de bijoux, dans les processions, etc. Petite indication supplémentaire pour le "glissement" !

ET : de nos jours, le mot totalement laïcisé, désigne toutes les formes de figurines utilisées en spectacle : marionnettes à fils (techniquement, fantoches), à gaines (pupazzi), à tringles*, sur bâtons (ou marottes). Marionnette... marotte... différence certes, mais... A plus tard, chère Momo ! ça y est : suis en retard !
Ah ! en validant, j’aperçois le commentaire de chirstian.
*le premier qui dit "tringle à rideau", j’ l’étrangle ! :&rsquo)
réponse à . momolala le 10/06/2011 à 13h30 : Certes ma divine, mais on m’a appris du temps que j’étais jeu...
les marionnettes sont manipulées par-dessus
c’était ma passion étant jeune : je faisais mes marionnettes (la tête en papier collé, les robes cousues, les accessoires) mais aussi les décors, puis les textes de la pièce... Mes premiers écrits ! J’étais même, hélas, le plus souvent mon seul spectateur (j’installais mon castelet en face de l’armoire à glace !)...
Tout ça pour affirmer haut et fort que si la marionnette à fils se manipulait par dessus, la marionnette à gaine (la mienne!) se manipulait par dessous. Quant à la marotte, elle était plus proche de l’accessoire : j’avais ainsi quelques poules, et une grenouille, qui ne pouvaient que sautiller. Mais l’intérêt c’est qu’elles pouvaient rester plantées, libérant les mains pour les marionnettes.
ce matin j’ai cassé ma marotte

pour ceux qui n’ont pas saisi, un indice : c’est une contrepèterie

mais c’est peut être ce qui ce passe quand la figue urine : la marotte se casse (pour répondre à file -au-logis (14))
Et pour ce pauvre Jaunit à l’idée, je propose
allumez le feu..... dans son lit
réponse à . chirstian le 10/06/2011 à 14h02 : les marionnettes sont manipulées par-dessus c’était ma pa...
Ce que je m’explique mal c’est l’analogie entre Marie la très Sainte Vierge et cette poupée qui donne d’elle une image dérisoire. Je dis dérisoire parce que c’est ce que mentionne Duneton alors que le dictionnaire des symboles souligne la sainteté de Marie et l’interdiction faite au Moyen-Âge d’utiliser des marionnettes pour la représentation des Mystères. Le même ouvrage rappelle que le théâtre de marionnettes est bien plus ancien que le christianisme : on le trouve dans l’Egypte comme dans la Grèce et la Chine antiques où "elles revêtaient une valeur sacrée, en rapport avec le dieu ou le grand personnage qu’elles représentaient, ridiculisaient ou travestissaient, jouant en quelque sorte le rôle de bouffon."

Non mais, moi aussi j’ai des livres dans ma bibliothèque !
réponse à . momolala le 10/06/2011 à 16h08 : Ce que je m’explique mal c’est l’analogie entre Marie la tr&eg...
Marie la très Sainte Vierge
C’est vrai qu’elle était honnête, Marie.
réponse à . deLassus le 10/06/2011 à 16h25 : Marie la très Sainte ViergeC’est vrai qu’elle était ho...
Ce n’est pas moi qui l’appelle comme ça, c’était son titre au Moyen-Âge ai-je lu. Selon moi, ou bien elle était plus qu’innocente, ou elle était très rusée... Mais je ne l’ai pas connue, donc je n’ai pas d’opinion sur sa moralité ! Demande à Syntax !
réponse à . momolala le 10/06/2011 à 16h08 : Ce que je m’explique mal c’est l’analogie entre Marie la tr&eg...
l’analogie entre Marie la très Sainte Vierge et cette poupée qui donne d’elle une image dérisoire
d’après mes sources nous avons la marotte = poupée. D’où effectivement ensuite la marionnette et l’idée de dérision, mais pas uniquement : par exemple tous les dictionnaires citent la marotte = tête de femme en carton, en bois dont se servent les modistes ou les coiffeurs. Nous sommes donc là dans l’idée de poupée qui symbolise une femme, sans rien de dérisoire.
Le passage à la Vierge se serait alors fait très simplement à l’occasion des processions, où c’est une poupée de la vierge qui est habillée et promenée dans les rues, et non de spectacles de marionnettes, qui auraient effectivement été choquants. Il y a de nombreuses vierges noires, statues en bois comme celle de Chartres, qui étaient ensuite exposées dans l’église. Limite entre la statuaire d’art sacrée et la reproduction symbolique.
réponse à . momolala le 10/06/2011 à 16h51 : Ce n’est pas moi qui l’appelle comme ça, c’était...
As-tu la tête perdue sous les fanfreluches de tes marottes ?
deLassus te dit "... honnête, Marie"... Marie honnête... marionnette ! 
réponse à . jeromebas le 10/06/2011 à 16h04 : Et pour ce pauvre Jaunit à l’idée, je propose allumez le feu...
On l’appelle Johnny Marotte, parce que Johnny Halliday fixe.
réponse à . joseta le 10/06/2011 à 18h57 : On l’appelle Johnny Marotte, parce que Johnny Halliday fixe....
Comme le chien d’Obélix ?
réponse à . DiwanC le 10/06/2011 à 18h03 : As-tu la tête perdue sous les fanfreluches de tes marottes ? deLassu...
Merci !
réponse à . <inconnu> le 10/06/2011 à 13h33 : Bonjour à tous ; peux rien dire la-dessus mais bravo à tous pour ...
De quoi qu’il est question, quand que vous dites que vous en retenez une ? 
réponse à . file_au_logis le 10/06/2011 à 10h10 : qui dit idole peut aussi dire figurineQue se passe-t-il donc, quand la figue uri...
Eh, dis donc, le beau belge, reviendrais-tu à ta période " caca-pipi " ? 
réponse à . DiwanC le 10/06/2011 à 18h03 : As-tu la tête perdue sous les fanfreluches de tes marottes ? deLassu...
Si, si, non, non, mais "Marie la très Sainte Vierge", ça m’est tellement étranger que j’ai éprouvé sans doute le besoin de me justifier davantage pour moi que pour DeLassus !
réponse à . DiwanC le 10/06/2011 à 13h57 : Me revoilà avec le dico. histo. de Rey ! Et je lis à "marionn...
*le premier qui dit "tringle à rideau", j’ l’étrangle !

C’est bizarre cette marotte que tu as de vouloir étrangler ceux qui parlent de tringles !
ANAGRAMMES
Ne pas confondre mouvraient* aorte et m’ouvraient aorte.
* Du verbe mouvoir.
Marie avait un "mari honnête", tellement honnête que ce guignol s’est fait cocufier par un extraterrestre (au sens étymologique) avec les conséquences calamiteuses que nous subissons encore 2.000 ans après.
Salut les poteaux !
Bon, y a rien aujourd’hui chez Jojo.......Vous allez avoir une paix royale !
Diwan et moi on va pas vous saouler avec notre marotte.......
Allez faut que j’y aille, je rentre dans l’après midi ........
Vous avez du couscous d’hier dans le frigo pour midi.....
Réchauffé, c’est toujours meilleur.....
Moi, j’aime bien avoir une carotte, hi-hââân!
Vieille contrepèterie : quand elle a sa marotte, impossible de compter sur elle...
réponse à . domolo le 24/06/2013 à 08h58 : Vieille contrepèterie : quand elle a sa marotte, impossible de compt...
J’ai pas pigé, quelqu’un peut-il m’expliquer ?
réponse à . <inconnu> le 24/06/2013 à 09h06 : J’ai pas pigé, quelqu’un peut-il m’expliquer ?...
Fastoche : fais le lien avec le # 48 de Filo !

PS : J’en profite pour saluer domolo, qui me semble être nouveau parmi nous.
réponse à . deLassus le 24/06/2013 à 09h08 : Fastoche : fais le lien avec le # 48 de Filo ! PS : J’en p...
Compris !

Victor Hugo disait : Le calembour est la fiente de l’esprit qui vole.
Que devait-il penser de la contrepèterie...
réponse à . <inconnu> le 24/06/2013 à 09h21 : Compris ! Victor Hugo disait : Le calembour est la fiente de l’...
Victor Hugo : ... Que devait-il penser de la contrepèterie...
Il était bien placé pour dire : la muse m’habite !
Une marotte est aussi un chevalet conçu pour que le tonnelier maintienne les douves, etc.... Alors, si je comprends que l’ on puisse passer de l’ eau du bénitier au vin de messe, je vois moins ce que cet outil a à faire avec une image de Marie, une idée fixe, ou des grelots....
réponse à . mitzi50 le 24/06/2013 à 09h38 : Une marotte est aussi un chevalet conçu pour que le tonnelier maintienne ...
Ne te mets pas martel de tonnelier en tête avec cette marotte !
réponse à . paperpy le 10/06/2011 à 07h53 : ON est pas fou  ! ! Mais a l’elysee qui est le fol  ...
Même remarque deux ans après.
réponse à . tytoalba le 10/06/2011 à 11h49 : Né à Mouscron, mais que je sache, il était français....
Eternel conflit entre le droit du sol et le droit du sang qui attribuent la nationalté l’un selon le pays de naissance quelle que soit la nationalité des parents, l’autre selon la nationalité des parents quel que soit le pays de naissance.
Wiki explique que la marotte désigne également "une tête de mannequin dans l’univers de la mode et de la coiffure".

Cette tête étant creuse, le rapprochement avec le fou qui "a la tête vide" ou qui n’a qu’une seule idée en tête (idée fixe) peut se comprendre. La Fontaine (que j’ai d’ailleurs bien connu) en avait trouvé l’illustration chez Esope.

cette page
@ mitzi50

J’ai ajouté ce matin une confirmation à ta réponse à la fin de l’expression d’hier. Mais peut-être l’as-tu lue.
Rendons-nous chez Marcel : c’est le jour et c’est l’heure de souhaiter une bonne fête à tous les Jean : les Jean-Yves, les Jean-Baptiste, Jean-Claude, Jean-Louis, Jean-Michel, Jean-Pierre… Vais pas tous vous les faire : il y en plus de 80 !
Et même que si God s’appelait Jean-Georges, eh bien ça serait sa fête aussi ! 
réponse à . charmagnac le 24/06/2013 à 11h53 : Wiki explique que la marotte désigne également "une tête de ...
La Fontaine (que j’ai d’ailleurs bien connu)
tss tsss ! né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, et mort le 13 avril 1695 !!
et comment donc ?
dans une autre vie ?
tu es tombé dans la Fontaine de Jouvence, à Chimay ?
tu as bu de son eau malgré l’interdit  : Fontaine je ne boirai pas de tonneau ton eau !
dis-nous tout !
c’est une marotte chez moi de chercher midi à quatorze heure ! 
Les botanistes de la Guyane ont beaucoup de cette page.
L’idée fixe de l’actrice était de passer ses vacances à la montagne, et en plus, qu’on le dise, de cette façon il Hedy: Lamarr haute.
réponse à . DiwanC le 24/06/2013 à 12h28 : Rendons-nous chez Marcel : c’est le jour et c’est l’heure...
Vais pas tous vous les faire : il y en plus de 80 !
ben si, c’est pas juste !
Va y avoir des réclamations  
réponse à . saharaa le 24/06/2013 à 12h28 : La Fontaine (que j’ai d’ailleurs bien connu)tss tsss ! né...
Oh ! tu sais, ne faut s’étonner de rien sur ce mêêêrveilleux site…

Lange affirme qu’il a 538 ans et qu’il vole en peignant des plafonds*. Personne n’en doute. Pourquoi ne pas croire Charmagnac lorsqu’il dit qu’il a connu La Fontaine ?
Tous ici sommes bien persuadés que Expressio a été crée par Dieu God himself !
Alors pourquoi penser que Charmagnac fabule ?
*… ou qu’il peint en volant des plafonds... enfin, une histoire comme ça ! :&rsquo)
réponse à . saharaa le 24/06/2013 à 12h40 : Vais pas tous vous les faire : il y en plus de 80 !ben si, c’est...
Misère  ! N’avais pas pensé à çà !
Marceeel ! Je t’envoie la liste des 84 Jean-…. par le canal 12. Tu peux l’afficher derrière le comptoir, s’ te plaît ?!
Comme ça, tout le monde sera content et Sa Divinité ne râlera pas parce qu’on dépense trop d’encre...
réponse à . charmagnac le 24/06/2013 à 11h53 : Wiki explique que la marotte désigne également "une tête de ...
La Fontaine (que j’ai d’ailleurs bien connu)...
C’est aussi beau que du d’Ormesson ! 
réponse à . DiwanC le 24/06/2013 à 13h58 : Oh ! tu sais, ne faut s’étonner de rien sur ce mêê...
Mea culpa ! tu as farpaitement raison ! comment ai-je pu douter un seul instant des propos qui sont tenus ici !
Mes excuses à la Fontaine qui a bien connu Charmagnac...un truc qui cloche là...
Qui ici aurait l’idée et surtout le front de fabuler (d’affabuler, amplifier, baratiner, blaguer, exagérer, feindre, hâbler, inventer, mentir, rêver ! (cf le dictionnaire des synonymes )!
Pas le genre de la maison ! quoique... rêver ? oui !
mentir ? non !
inventer ? oooh oui !
hâbler ? c’est un mot français ça Joseta?
feindre ? pourquoi faire ?
exagérer, amplifier ? à peine, si peu !
blaguer ? de temps en temps
baratiner ? euhhhh ? pas tout le monde !
réponse à . charmagnac le 24/06/2013 à 11h53 : Wiki explique que la marotte désigne également "une tête de ...
La Fontaine (que j’ai d’ailleurs bien connu) en avait trouvé l’illustration chez Esope.
Ne nous dis pas que tu as bien connu Esope aussi 
réponse à . DiwanC le 24/06/2013 à 14h22 : La Fontaine (que j’ai d’ailleurs bien connu)...C’est aussi be...
d’Ormesson
Que tu connais bien ? 
De La fontaine ; D’ormesson!
Nous sommes entre Jean gens du monde !
réponse à . mickeylange le 24/06/2013 à 03h16 : *le premier qui dit "tringle à rideau", j’ l’étrangle...
C’est bizarre cette marotte que tu as …
Marotte ? Que nenni ! Simple précaution…

La tringle, c’est pour les raisins rideaux de la colère aussi indispensable que les rillettes sur Expressio ; qu’une douce brise porteuse pour un Lange qui s’élève dans la voûte de la Sixtine ; que des zlotys pour un God ; qu’un radar dans les rues boubacarielles ; que la clé de 12 pour deLassus (qui ne sait jamais où il a rangé sa clé de sol) ; qu’un quai de gare pour un Filo… désorienté ; qu’un Lala pour une Momo, que des diptères pour un Sélénite…
Bon… Vais pas tous les faire parce que l’encre nous est comptée !
Bien voui ! Et pis c’est sa fête ! Marceeel !
réponse à . DiwanC le 24/06/2013 à 14h50 : C’est bizarre cette marotte que tu as …Marotte ? Que nenni ! ...
Boubacarielles on me l’avait pas encore faite celle là.........
Bon, je fais juste un saut pour voir si tout de passe bien mais je repars illico..........pffffffff.........pas une vie la retraite.......
Demain ce sera plus calme.........
réponse à . DiwanC le 24/06/2013 à 12h28 : Rendons-nous chez Marcel : c’est le jour et c’est l’heure...
Et laissons de côté les jean-foutre !
réponse à . saharaa le 24/06/2013 à 12h28 : La Fontaine (que j’ai d’ailleurs bien connu)tss tsss ! né...
et à 12h28, c’est une gageure !
réponse à . DiwanC le 24/06/2013 à 14h22 : La Fontaine (que j’ai d’ailleurs bien connu)...C’est aussi be...
Bien vu, et merci pour ton coup de main au # 65 : il y a tant d’hommes (et de femmes) de peu de foi (zut ! c’était hier).
réponse à . saharaa le 24/06/2013 à 14h39 : Mea culpa ! tu as farpaitement raison ! comment ai-je pu douter un seu...
Tu as pris de l’avance chez Marcel ? Quelle prolixité ! la collection de synonymes, est-ce ta marotte ?
réponse à . charmagnac le 24/06/2013 à 15h07 : Tu as pris de l’avance chez Marcel ? Quelle prolixité ! l...
la collection de synonymes, est-ce ta marotte ?
non c’est celle du dictionnaire ! 
réponse à . saharaa le 24/06/2013 à 14h43 : La Fontaine (que j’ai d’ailleurs bien connu) en avait trouvé ...
J’aurais pu le croiser mais je peux le citer dans le texte

Οια κεφαλη ενκεφαλον δε ουχ εχει.

Difficile de retrouver les accents toniques après tant d’années. Mais c’est le texte original repris par Jean de la Fontaine et une réponse inspirée par Jean d’Ormesson. 
Mariotte

La loi est dure, mais c’est la loi

Loi régissant la dilatation des gaz parfaits à température constante et qui s’exprime par la relation p V = Cte, p et V étant la pression et le volume de ces gaz.
réponse à . momolala le 10/06/2011 à 08h07 : Je ne voudrais pas contrarier le maître de céans mais je ne vois pa...
je ne vois pas où se fait le glissement entre Marie, vierge, et marotte
(en complément des contributions 21, 23, 27, 29, 33, 36, dans lesquelles Momolala, Diwan et Chirstian rivalisaient d’érudition).

Parmi les Jean-Baptiste dont nous souhaitons la fête aujourd’hui, on peut faire une mention particulière de Jean-Baptiste-Bonaventure de Roquefort (que j’ai bien connu moi aussi), dont le Dictionnaire étymologique de la langue française est une mine d’or pour ceux dont la recherche étymologique est la marotte.

A propos du mot marotte, alors que Gilles Ménage, dans son Dictionnaire étymologique, le fait dériver de marionnette, et donc du prénom Marie via son diminutif Marion, notre Roquefort le fait dériver du grec moría, folie. Ce mot de moría se retrouve fréquemment chez Saint Paul ("Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu", Corinthiens, 3, 19), et le titre original de l’Eloge de la Folie, d’Erasme, est Morías enkómion.

Bref, la marotte est-elle fille de Marie, ou fille de folie ? A chacun selon son goût.

Une chose certaine est que la marotte est, avec les grelots et le bonnet aux oreilles d’âne, l’un des attributs du fou, ou du bouffon.

Une autre chose certaine est qu’on a du mal à imaginer aujourd’hui la grande proximité qui existait au Moyen-âge entre la sphère religieuse et la sphère civile, proximité qui pourrait expliquer comment on a pu, peut-être, "glisser" d’une représentation de Marie, la mère de Jésus, à la figurine ornant le sceptre du bouffon.

Ainsi on célébrait, autour de Noël, la Fête des Fous, qui ressemblait un peu à notre Carnaval, mais en beaucoup plus déchaîné, comme le raconte Maurice Lever dans Le sceptre et la marotte.

« Dans l’octave de Noël ou à l’épiphanie, selon les régions, la célébration de l’office divin donnait lieu à un véritable carnaval. Les diacres, les sous-diacres, les enfants de chœur, le visage barbouillé de suie ou couvert de masques grotesques, s’exhibaient sous les déguisements les plus invraisemblables : on en voyait plusieurs travestis en femmes, d’autres en costume de fol, portant coqueluchon à grelots et la marotte, d’autres vêtus d’oripeaux de théâtre. Ce jour-là, les fidèles se pressaient en foule pour voir le clergé officier "publiquement et solennellement" au milieu de la chienlit générale. Au cours de la messe, on procédait à l’élection de l’évêque des fous [...] Une fois intronisé, le nouvel élu officiait « pontificalement » : mitre en tête et crosse à la main, il distribuait sa bénédiction solennelle au peuple. Le clergé l’introduisait ensuite dans le chœur, en dansant et en chantant des refrains paillards. Une fois à l’autel, on faisait ripaille de boudins et de saucisses sous le nez du prêtre célébrant ; on se servait de franches rasades de vin dans les ciboires ; on échangeait jurons et blasphèmes ; on mêlait de grasses bouffonneries aux textes sacrés ; on jouait aux cartes et aux dés ; on se livrait à de plus graves licences encore que les contemporains ne précisent pas, mais que l’on imagine sans peine. [...]».
réponse à . Enkidou le 24/06/2013 à 18h01 : je ne vois pas où se fait le glissement entre Marie, vierge, et marotte(...
A propos du mot marotte, Roquefort le fait dériver du grec moría, folie ... le titre original de l’Eloge de la Folie, d’Erasme, est Morías enkómion
Marotte, enfant de Marie ou fille de folie ? L’enquête suit son cours (et toutes mes excuses à ceux et celles que je gave).

L’article de Wikipedia sur l’Eloge de la Folie est illustré par un dessin que Hans Holbein le Jeune (encore un pote à moi) a réalisé en marge d’une édition de l’ouvrage de 1515, dessin qui représente un fou tenant à la main un objet dont on ne sait pas bien s’il s’agit d’une marionnette ou d’une marotte !
réponse à . Enkidou le 24/06/2013 à 18h53 : A propos du mot marotte, Roquefort le fait dériver du grec moría, folie...
Alors que pour Tolkien, Moria (ou Khazad-dûm, Dwarrowdelf, Hadhodrond, Halls de Durin, Mines de Moria, Phurunargian) est la cité souterraine abandonnée par les Nains.
réponse à . SyntaxTerror le 24/06/2013 à 19h12 : Alors que pour Tolkien, Moria (ou Khazad-dûm, Dwarrowdelf, Hadhodrond, Hal...
Les Mines de la Moria 
Je me suis demandé si Tolkien (que j’ai bien connu  ) en choisissant ce nom s’était inspiré du Mont Moriah (Mont du Temple à Jérusalem)
Avoir une marotte, c’est avoir une idée fixe, une manie, un dada, une lubie, une passion…
Expressio
La marotte qu’il vous faut !
:&rsquo)
C’est dans les mirettes des gens qu’on reconnaît leurs marottes.
T’as d’ beaux-z-yeux, tu sais a dit un Jean, gars bien (que je n’ai pas connu) à Michèle mord gant (que je n’ai pas connu non plus, malheureusement)...
réponse à . file_au_logis le 24/06/2013 à 21h30 : C’est dans les mirettes des gens qu’on reconnaît leurs marotte...
Pour la comédienne Simone Roussel, il n’est pas trop tard même si elle a fêté ses 93 ans ... le 29 février dernier (?).
Pour Michele Morgan qu’on peut voir à cette page, il n’est pas trop tard non plus.
réponse à . SyntaxTerror le 24/06/2013 à 23h28 : Pour la comédienne Simone Roussel, il n’est pas trop tard mêm...
Sauf que pour Michelle Morgan, il s’agit de celle-là:cette page 
réponse à . Richard68 le 25/06/2013 à 02h55 : Sauf que pour Michelle Morgan, il s’agit de celle-là:cette page&nbs...
C’est bien Simone Roussel née le 29 février 1920.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir une marotte » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?