Blanchir sous le harnais - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Blanchir sous le harnais

Exercer longtemps le même métier.
Acquérir une expérience reconnue dans un domaine.

Origine

De nos jours, un harnais, c'est soit une partie de l'équipement d'un animal de travail, dont le cheval, soit un système de sangles porté par certains sportifs comme les alpinistes ou les parachutistes, ou bien servant à retenir une personne dans un véhicule (voiture de course, voilier...)[1].

Mais il y a longtemps, dès le XIIe siècle, le harnais désignait l'armure ou l'équipement d'un homme d'arme.
Comme, à ces époques lointaines, il était fréquent que les gens pauvres s'engagent dans l'armée pour de très longues périodes afin de bénéficier d'une solde régulière, ils avaient largement le temps, s'ils échappaient à la mort sur les champs de bataille[2], d'acquérir une grande expérience de la vie militaire.

Mais pourquoi 'blanchir', me direz-vous ? La première explication qui pourrait venir à l'esprit serait que, sous une armure, on ne peut pas bronzer.
Même si c'est vrai, cela vient surtout du fait que ce verbe a également signifié "passer un long moment de sa vie dans une même occupation". Si les dictionnaires étymologiques ne nous donnent pas d'explication sur cette signification, on peut imaginer qu'elle vient du fait qu'un "long moment" peut être si long que les cheveux de la personne concernée ont le temps de blanchir.

Le premier sens de l'expression était simplement "vieillir dans le métier des armes" puisqu'elle signifiait, mot à mot, "passer un long moment sous l'armure". Par extension, le métier est devenu quelconque et le vieillissement a été assimilé à l'acquisition d'expérience.

[1] Hélas, l'histoire ne dit pas de quel type était le beau harnais de Joséphine... (Lien externe)

[2] En réalité, les décès dans une armée étaient aussi à mettre sur le compte de la malnutrition, des maladies vénériennes ou des soins médicaux sommaires, entre autres.

Exemple

« On annonce par exception, dans la grand'ville, une œuvre nouvelle d'un vieux maître blanchi sous le harnais (...) Hélas! la musique de l'œuvre nouvelle est incolore... »
Hector Berlioz - Les grotesques de la musique

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Blanchir sous le harnais » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Im Dienst ergrauenGrisonner au service
Angleterreen To grow grey in the serviceGrisonner sous le service
Espagnees Tener el culo pelado (en alguna actividad).Avoir le cul pelé (dans une activité donnée).
Italieit Invecchiare nel mestiereVieillir dans le métier
Pays-Basnl een ouwe rot in het vakun vieux rat du métier / un vieux routier ( Expr. d'origine Marine et du 18e S.)
Pays-Basnl Gepokt en gemazeld"avec la variole et la rougeole"
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Een oude rot.Un vieux loup (de mer)
Pays-Basnl Door de wol geverfdPaint par la laine
Pays-Basnl In de dienst vergrijsdGrisonné pendant le service
Roumaniero A avea vechimeAvoir de l'ancienneté
Roumaniero a îmbatrâni în meserievieillir dans le métier

Vos commentaires
- La banane sur Chris Olish.
- Chabanais, si un roller HS.
- Hanna, la chibrer sous lis.

Anna Gramme
Si je blanchis sous mon harnais de gros temps, c’est à cause du sel...
"Avec cette neige foison
Qui coiffe, coiffe ma toison,
On peut me croire vue de nez
Blanchi sous le harnais.
Eh bien, Mesdames et Messieurs,
C’est rien que de la poudre aux yeux,
C’est rien que de la comédie,
Que de la parodie." ... de tonton Georges !
et un p’tit extrait de 30 secondes chanté par lui-même à cette page
pour les amateurs de poèmes, voici, fort bien conté le dialogue de 3 chevaux éreintés qui philosophent en faisant une pause désaltérante ... à cette page
l’un d’eux a le col "blanchi par le harnais !
Et un Bon anniverssaire à Tyto
L’enrôlement forcé dans la marine de guerre (par rafle prati­quée dans les ports ou enlèvement sur des navires marchands arraisonnés) est aussi connu comme régime de la "presse".
Pressé de prendre le harnais par les "recruteurs", l’enrôlé pressé de rentrer chez lui devait ronger son frein pendant longtemps... et contenir sa
blanche ire sous le harnais
Sus le harnais, après l’effort, les chevaux ont souvent une transpiration importante qui, par le frottement du harnais, parait être une mousse blanchâtre. Simple observation physique!
réponse à . Franciscain le 05/03/2008 à 06h35 : Sus le harnais, après l’effort, les chevaux ont souvent une transpi...
Bienvenue à toi, ô petit moinillon...
Si tu veux qu’à toi aussi, nous souhaitions un bon anniversaire, fais-nous donc connaître ta date de naissance (jour et moi; l’année restant ta propritété).
Tu apparaîtras ainsi sur notre liste et nous ne t’oublierons point, comme Tyto, à qui je souhaite de tout coeur un mêêêêêrveilleux anniversaire!. Qu’il y en ait encore beaucoup comme cela, au milieu de tous tes amis, toutes tes amies, et que tu restes encore très longtemps, heureuse, sereine et en bonne santé!
Maaaaaaaarceeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeelllllllllllllllllllll !!!! Le champ, eksasot!
Bernaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrd, les viennoiseries!

En attendant, vois ci-dessous tes bougies sur un mille-feuilles:

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ....................................... iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
==================================
==================================
==================================
==================================
Allez, allons prendre notre harnachement pour continuer à blanchir sous le harnais!
A voir ma toison, je sais pourquoi. Apparemment, cependant, mes chefs ne s’en seraient pas encore rendu compte...
merci File_au_logis et Machin, cela me va droit au coeur.

Cela fait quelques temps déjà que j’ai blanchi sous le bonnet (et pas sous le harnais).

Bienvenue à Franciscain, dont j’ai connu les soeurs pour les avoir fréquentées de 3 à 12 ans. Soeurs à cornettes dont j’ai vu l’évolution tout au long de mes études primaires.
réponse à . tytoalba le 05/03/2008 à 07h26 : merci File_au_logis et Machin, cela me va droit au coeur. Cela fait quelques t...
Chouette, un anniversaire ! Plein de bises à toi, à blanchir de mousse ta coupe autour du buffet. Et bienvenue à Franciscain, pourvu qu’il ne nous sonne pas les cloches !
Ah ben tiens, je te l’envoie par le canal 16 (le canal de veille -note de l’Amirauté), celle-là, God.
A moi le gâteau, Tyto, blanc ou presque aujourd’hui. Avec plein de vœux de joie de santé et plein de bisouxxxxxxxxxx cette page
Et oui après avoir été poivre on devient poivre et sel puis sel raffiné, voire neige comme le chantait Brassens (merci Cotentine).

Un léger désaccord avec God : écrire que les soldats mouraient à cause des soins médicaux sommaires n’est pas exact et c’est commettre une grande injustice vis à vis des médecins qui nous ont précédés.
En effet les décès qu’ils soient par faits de guerre ou autres sont dus, tout d’ abord, aux maladies ou aux accidents. L’efficacité des soins ne peut être que fonction de l’état de la science à une époque donnée…
Au cas considéré, les décès par arme blanche étaient dus, par conséquent, aux blessures reçues au combat, bien souvent non mortelles mais qui s’infectaient très vite. Or les chirurgiens militaires accomplissaient - et cela depuis les armées Romaines et même bien avant (cf Galien pour les gladiateurs) - des prouesses techniques admirables. Certes leurs moyens étaient limités pour juguler les infections mais on reste admiratif à la lecture des œuvres d’Ambroise Paré, pour ne citer que lui.
Je comprends très bien ce qu’en fait, God a voulu dire ; mais je crois nécessaire de saluer la mémoire des vaillants prédécesseurs du monde médical d’aujourd’hui, lequel fait moins bien que fera celui de demain. mais qui fait ce qu’il peut !
et voici, face à face, deux soldats ennemis. Tous deux blanchis sous les harnais. Ils s’approchent sans peur, jusqu’à pouvoir se regarder dans le blanc des yeux (blanchis sous etc..) . Ils tirent à bout portant...
Heureusement leurs balles aussi ont été blanchies sous les harnais. Alors, jetant leurs armes inutiles, ils débouchent une bouteille de blanc de blanc et la boivent à la Paix !
réponse à . microgruel le 05/03/2008 à 09h49 : Et oui après avoir été poivre on devient poivre et sel puis...
La médecine n’a toujours fait que ce qu’elle pouvait, c’est-à-dire jamais de miracle. Etonnant, non ? Il est toutefois bon, de temps en temps, de la démythifier et relativiser un brin, ça évite bien des désillusions... 
Bonjour à tous ,et bon anniversaire Tyto, puisque le champ et le gâteau te sont déjà offerts ,je t’offre un petit tour en scooter rose  .
bises et bonne journée à tous.
réponse à . chirstian le 05/03/2008 à 10h08 : et voici, face à face, deux soldats ennemis. Tous deux blanchis sous les ...
Ils tirent à bout portant
Car ils tirent, à bout, les Rouges, c’est bien connu !
Ah, l’angoisse de la feuille, blanchie sous le carnet...
- Sensas ni Hourrah, ça, Bill...

Anna et Microsoft®
sous l’armure on attrapait surtout des irritations diverses, causées par le frottement du métal , et il fallait donc mettre du coton sous le harnais.
D’où le juron bien connu d’Henri IV : j’harnais coton !
réponse à . microgruel le 05/03/2008 à 09h49 : Et oui après avoir été poivre on devient poivre et sel puis...
écrire que les soldats mouraient à cause des soins médicaux sommaires n’est pas exact
il convient donc de lire : les soldats mouraient à cause de soins médicaux minutieux.  
[1] Hélas, l’histoire ne dit pas de quel type était le beau harnais de Joséphine...
Excellent, bravo, sublime, joliiii!
Et donc, pour Tyto :
Api beurre des tuyaux ,
Joyeuse Annie verres sert,
Félix cou me plaît agneaux (feliz cumpleaños),

Et que de bonnes choses pour toi et ceux que tu aimes !
Deiz ar bloaz laouen*, petite effraie des clochers !

*e Brezhoneg "Jour de l’année joyeux"
Bon anniv à Tyto, devenue alba sous le harnais.

les cheveux de la personne concernée ont le temps de blanchir
Si je comprend bien, dans le meilleur des cas, on blanchit sous le harnais, au pire, on devient chauve sous le harnais ?
l’histoire ne dit pas de quel type était le beau harnais de Joséphine

D’abord, c’était le nom de son époux et ensuite, je ne savais pas qu’ils avaient des pratiques S.M.
Ben aujourd’hui, les expressionautes n’auront ni blanchi sous le harnais, ni noirci trop de cadres, hein, God ?
réponse à . Elpepe le 05/03/2008 à 18h18 : Ben aujourd’hui, les expressionautes n’auront ni blanchi sous le har...
ben, en fait, c’est très sympathique, tout ca: avant c’était l’encre qui était sympa, maintenant, c’est l’intention...
C’est-à-dire que maintenant, on écrit à la craie sur une page blanche...regarde:







T’as vu? T’as lu? Comment, collé samedi? T’as mal lu, alors!
réponse à . file_au_logis le 05/03/2008 à 18h43 : ben, en fait, c’est très sympathique, tout ca: avant c’&eacut...
Il est très chouette, ton harnais !
Bon anniversaire Tytoalba !

Je te souhaite un nombre incalculable d’heures de liberté pour te permettre de nous faire les recherches sur tout et n’importe quel mot en rapport avec notre beau site.
Lire tous les commentaires et toutes les "cette page" demande déjà un investissement en temps important. Alors, merci de faire ces recherches.
(c’est vrai qu’aujourd’hui ça peut aller 
réponse à . mident le 05/03/2008 à 19h33 : Bon anniversaire Tytoalba ! Je te souhaite un nombre incalculable d’...
J’ai beaucoup de choses à faire aujourd’hui mais je prends tout de même le temps de venir te souhaiter un très bon anniversaire. Grosses bises.
réponse à . <inconnu> le 05/03/2008 à 19h48 : J’ai beaucoup de choses à faire aujourd’hui mais je prends to...
Pas de problème Claudine, je transmets à Tyto !

J’avais quelques pages de retard, et donc, je n’ai pas eu l’occasion de souhaiter un TRES HEUREUX ANNIVERSAIRE A PETULAPERROT.
Avec plein de pétunias ?
merci à tous et toutes pour vos voeux. En 15 minutes, je viens de prendre 3 kilos grâce à vos gâteaux, chocolats et champagne. Ouf, heureusement que ce ne n’est qu’une image. Ronde, je suis (ben voui), il ne faudrait donc pas que j’en rajoute trop. 
réponse à . mident le 05/03/2008 à 20h12 : Pas de problème Claudine, je transmets à Tyto ! J’avai...
Merci Mident, je me suis trompée de ligne. heureusement que tu as rectifié.
réponse à . tytoalba le 05/03/2008 à 20h13 : merci à tous et toutes pour vos voeux. En 15 minutes, je viens de prendre...
Et pour finir de se sucrer le bec: la tire sur la neige offerte par l’exilée au Québec cette page !
réponse à . <inconnu> le 05/03/2008 à 22h34 : Et pour finir de se sucrer le bec: la tire sur la neige offerte par l’exil...
un peu loin pour aller y goûter.  Il y a bien en ce moment assez de neige au signal de Botrange pour y faire du ski mais de là à y emmener son pot de sirop d’érable, faut pas rêver.  cette page
Bonjour,

Pour parler d’armure complète, on ne parle pas de HarnAis, mais de HarnOis ( en particulier de harnois plain)

L’expression "Blanchit sous le harnAis", connais pas, tandis que "Blanchit sous le harnOis", sans aucun doute !
réponse à . <inconnu> le 06/03/2008 à 14h26 : Bonjour, Pour parler d’armure complète, on ne parle pas de HarnAi...
Salut Clegor, comme je t’ai répondu par mail :

---------------------------
’Harnois’ n’est qu’une forme archaïque de ’harnais’.

Le Robert dit :
ÉTYM. V. 1268, harnais; harnois, xiie; henneis, mil. xie; de l’anc. scandinave her-nest «  provision de voyage, bagages d’une armée  », de herr «  armée  », et nest «  provision  ».
REM. Depuis le xviiie s., l’orthographe et la prononciation harnais sont seules courantes; harnois ne se dit et ne s’écrit plus que par souci d’archaïsme, en poésie et dans certaines expressions (blanchi sous le harnois).

(V. 1155). Anciennt. Armure, équipement complet d’un homme d’arme
---------------------------

Tous mes ouvrages dédiés aux expressions qui la citent disent "blanchir sous le harnAis" en précisant bien qu’elle peut encore s’utiliser sous la forme "blanchir sous le harnOis".
Et pour illustration, voir Brigitte Lahaie
Qui comme chacun sait blanchit sous le Hard niais...
J’ai une autre explication pour cette expression : un harnais (ou harnachement) est l’ensemble des cuirs permettant d’atteler un cheval (la bride, la sellette, la bricole, l’avaloir, etc...).

Quand un cheval d’attelage fourni un effort intense, il transpire et son poil s’imbibe de sueur. Aux endroits où le harnais est en contact avec la peau , la sueur blanchit en formant une sort d’écume blanche.

"Blanchir sous le harnais" pourrait donc signifier aussi : "Fournir un gros effort".

Qu’en pensez-vous ?
réponse à . <inconnu> le 23/11/2010 à 23h35 : J’ai une autre explication pour cette expression : un harnais (ou har...
On voit que vous ne connaissez pas les habitudes de la maison... 
L’explication que je propose provient d’une compilation de choses glanées dans des ouvrages spécialisés sur les expressions, écrits par des spécialistes du sujet.
Si votre hypothèse avait été évoquée, il est probable que j’en aurais fait de même.
Mais ce n’est absolument pas le cas. Elle n’est donc probablement pas la bonne.
Cela dit, même les experts commettent des erreurs.
et personne de cette ô combien docte assemblée n’a fait référence en 3 ans (du moins me semble-t-il après relecture rapide des interventions précédentes) au vénérable Pierrot Corneille qui a fait le tour de la question en 2 occasions dans le Cid :

Acte I; scène 4 : Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers
Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?

Acte II, scène 8 : Sire, ainsi ces cheveux blanchis sous le harnois
Ce sang pour vous servir prodigué tant de fois...
avec même le harnois déjà considéré comme vieux et dépassé en cette belle année 1636 !
réponse à . jurass le 16/04/2011 à 03h39 : et personne de cette ô combien docte assemblée n’a fait r&eac...
Sans doute à cause des vapeurs du champagne distillé pour l’anniversaire de Tyto la blanche ! Voici 3 ans, chacun semblait avoir la tête à la fête.

Chaque jour nous proposant une expression nous ne revenons qu’occasionnellement sur l’une d’elle entre sa première proposition et une rediffusion, comme aujourd’hui où nous pourrons à loisir évoquer peut-être d’autres références littéraires, comme je le fais ici :

"Il blanchit sous le harnais, hein. Trente ans de fausse monnaie et pas un accroc. Un mec légendaire quoi. Les gens de sa partie l’appellent le Dabe et enlèvent leur chapeau rien qu’en entendant son blaze. Une épée, quoi!"
Le Cave se rebiffe (1962) de Gilles Grangier
Citations de Michel Audiard

Voili, voilou et belle journée bleue à tous !
réponse à . God le 24/11/2010 à 12h53 : On voit que vous ne connaissez pas les habitudes de la maison...  L’e...
N’empêche,
"Le poète a toujours raison
Qui voit plus loin que l’horizon..."

et Léo Ferré chantait
"Avec le temps...
Avec le temps, va, tout s’en va
Et l’on se sent blanchi comme un cheval fourbu
Et l’on se sent glacé dans un lit de hasard
Et l’on se sent tout seul peut-être mais peinard
Et l’on se sent floué par les années perdues."

Si c’est pas blanchir sous le harnais, ça ...
Et quand le Beau Julot vent de la blanche sous le manteau, puis se fait des cheveux pour blanchir son argent, peut-on aussi dire qu’il blanchit sous le harnais?
RECLAME:
Harnais, la lessive qui lave cinq fois plus blanc
Et quand Michel Blanc chante:"Blanche, ô ma Blanche...", peut-on dire également qu’il blanchit sous le harnais?
Enfin, bon, chez lui, quand on voit son aéroport à mouches... C’est plutôt Chirstian qui aurait du travail, là, et qui blanchirait...
Et je terminerai par:
Il vaut mieux l’avoir Blanche de Castille
que Rouget de Lisle
Être éméché de temps à autre, passe, mais il est difficile de blanchir le soûlard-né.
La maffia se moque de la police, puisque leur argent, obtenu d’activités illégales, ils arrivent à le blanchir sous leur nez.
je ne sais pas de quoi il est exactement question dans l’expression : " blanchir sous la ceinture de chasteté" mais c’est con ! 
réponse à . Jonayla le 05/03/2008 à 13h32 : [1] Hélas, l’histoire ne dit pas de quel type était le beau ...
C’était pas Blanche de Beauharnais ?
Quoi ?
Même pas honte ....

Historio-Hobbes
Acquérir une expérience reconnue dans un domaine.
époque où l’expérience était valorisée dans l’entreprise et où le vieillard avait quelque chose à transmettre au jeune, parce que les méthodes de travail n’évoluaient que très lentement.
Notre génération a connu l’apparition de l’informatique, domaine dans lequel n’importe quel gamin se sent plus à l’aise que son père. Comment les relations inter-générationnelles (et pas seulement au travail!) auraient-elles pu rester les mêmes ?
Une très belle pensée de Detoeuf (Barenton, confiseur)) : "quand un vieillard oppose son expérience à la présomption d’un jeune homme, il y a beaucoup de chances pour que ce qu’il étale ne soit pas son expérience, mais son âge."
réponse à . file_au_logis le 16/04/2011 à 08h58 : Et quand Michel Blanc chante:"Blanche, ô ma Blanche...", peut-on dire &eac...
J’ignore si Michel Blanc l’a chantée, mais cette petite perle de chanson d’amour est de Pierre Petulaperret.

Sing-song-Hobbes
le vieil ivrogne se noircit pour oublier qu’il blanchit. Marceeeelllllllllll c’est la tournée des vieux !
réponse à . file_au_logis le 16/04/2011 à 08h58 : Et quand Michel Blanc chante:"Blanche, ô ma Blanche...", peut-on dire &eac...
je crois plutôt que c’est aux WC que Michel Blanchirait.
réponse à . chirstian le 16/04/2011 à 09h33 : le vieil ivrogne se noircit pour oublier qu’il blanchit. Marceeeelllllllll...
Et s’il est du Béarn, il blanchit béarnais...
réponse à . HoubaHOBBES le 16/04/2011 à 09h30 : J’ignore si Michel Blanc l’a chantée, mais cette petite perle...
et dans ce procès rocambolesque cette page dans lequel s’affrontent des chanteurs blanchis sous le harnais musical il est reproché à Perret de s’être trop inspiré de Garcia Lorca pour écrire cette très belle chanson !
le grand échassier qui fait d’héron dans l’eau, est prêt à embrocher le poisson désarmé qui s’aventurerait trop près. En voici un ! Mais, prudent celui-ci a revêtu sa côte d’écailles et c’est branchies sous le harnais qu’il avance au combat. Brave poisson,_pas_né le héron qui t’embrochera en traitre ! Quelques pâles mi-pédes mi-raisins se pressent dans les roseaux pensants et lui font un petit cygne d’encouragement de la plume.
Mais le combat n’aura pas lieu : j’ai eu le reflex de le photographier, mais mon Reflex n’a pas eu celui de le faire discrètement. cette page. Le héron_chonne et s’envole dépité.
Ce soir, à la veillée, un poisson s’en attribuera tout le mérite.
réponse à . momolala le 16/04/2011 à 08h36 : N’empêche, "Le poète a toujours raison Qui voit plus loin que...
Merci Mo de nous rappeler cette superbe chanson (http://www.youtube.com/watch?v=aiXcUTTLud4). Et merci à Chirstian pour ses liens ci-dessus.
L"expression qu’a choisie God aujourd’hui me va comme un gant.
Agréable WE à vous tous
Que ce soit un harnais (ou harnachement), une armure, un collier etc.... cela "frotte" forcément. D’ ou cette page
en l’absence de notre artiste peintre, je rappelle que si on blanchit sous le harnais, c’est essentiellement parce que la peinture blanche du harnais ne tient pas.
D’où la publicité bien connue de Ris Peau-lin (le blanchisseur de harnais en lin) :
Le harnais à l’huile, c’est plus difficile, mais ça teint moins la peau que le harnais à l’eau.
réponse à . chirstian le 16/04/2011 à 15h13 : en l’absence de notre artiste peintre, je rappelle que si on blanchit sous...
et la lessive qui blanchit plus blanc que blanc, je ne l’ai jamais trouvée, même blanchie sous le harnais de la ménagère !
Harnachons-nous de courage contre les publicités mensongères !
réponse à . <inconnu> le 16/04/2011 à 16h46 : et la lessive qui blanchit plus blanc que blanc, je ne l’ai jamais trouv&e...
"et la lessive qui blanchit plus blanc que blanc, je ne l’ai jamais trouvée"

Moi, un jour que j’étais lessivé, j’ai trouvé un blanc de blancs qui sous l’art naît.
Il en est qu'on croit sages parce que – blanchis sous le harnais, ayant longtemps exercé un même métier – ils ont la tête chenue... Seulement le temps ne fait rien à l'affaire !

Quand ils sont d'venus
Des têtes chenues,
Des grisons...


On connaît toutes les paroles de cette chanson du cher Georges ! Et on l'écoute toujours avec autant de plaisir... Allez ! reprenons tous en chœur : Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père,...


Bouba, si tu choisis le "harnais", j'ajouterai les notes pendant que tu feras le café !


Allons y, c'est reparti........le harnais le voici

Avec cette neige à foison
Qui coiffe, coiffe ma toison,
On peut me croire vue de nez
Blanchi sous le harnais
.

Et je me fends même de la musique....Ah je suis un fou moi quand je m'y mets...

En plus je fais le café....C'est bon j'ai rien oublié ?
La vie est mal faite...C'est quand l'homme a de la neige sur le toit que les braises de la cheminée s'éteignent tout doucement........
le beau harnais de Joséphine

Ecoute, écoute j'en ai une...

Mon premier est agréable au pied
Mon second équipe le cheval
Mon tout était aimé de Napoléon.

Fastoooooooooooooche !

1- Chaussette fine de peau
2- Harnais

Intellectuel, non ?
Mais pourquoi 'blanchir', me direz-vous ?

Ben p'têt aussi parce qu'ils palissaient sous leur armure tellement ils avaient les foies au moment de partir pour la boucherie........

Chose dont je ne saurais les blâmer n'étant pas moi même un va-t-en-guerre.....
Comme je n'étais pas là le 1er janvier...
BONNE HARNAIS ET BONNE SANTÉ À TOUS LES AMIONAUTES !
Qu'est-ce qui vient après la a-harnaise ? La b-harnaise !
Déjà au Moyen-Âge, la moutarde était très appréciée, et la plus estimée, Maille, qui avait la cote...z'avez pas entendu parler de la cote de Maille ?
dès le XIIe siècle
A cette époque, les propriétaires terriens n'étaient pas bronzés non plus, ils laissaient ça aux paysans, mais pouvaient-ils se vanter d'une longue expérience dans un domaine quelconque ?
C'est pour les rennes du père Noël !
réponse à . Mintaka le 10/01/2017 à 07h13 : Qu'est-ce qui vient après la a-harnaise ? La b-harnaise !...
Et ac-harnais ? Oui, je sais, je m'acharne.
réponse à . SyntaxTerror le 10/01/2017 à 10h10 : dès le XIIe siècleA cette époque, les propriétaires ...
D'où l'expression "avoir le sang bleu"...

Nan, nan pas trouvé chez nous........
Et si j'osais, Fine des beaux arts naît...
Oué....Je boffe....
Blanche ire sous le harnais : La colère blanche des producteurs de lait pour les quotas ?
HORS SUJET:

Syntax, cet aprèm' je vais au ciné. Je sais que tu aimes ce genre de films

Que la force soit avec toi et bonne journée....

Je te raconterais.....
réponse à . le gone le 10/01/2017 à 11h43 : Blanche ire sous le harnais : La colère blanche des producteurs de l...
Blanche ire sous le harnais de Mr ...
Colère de la noiraude et de ses potes avec ces saloperies de fermes aux 1000 vaches ?
réponse à . BOUBA le 10/01/2017 à 11h43 : HORS SUJET: Syntax, cet aprèm' je vais au ciné. Je sais que tu ai...
Je te raconterais
Heureusement que c'est un conditionnel ..
Bon, il y a des planètes, un empire, des rebelles, une arme de destruction massive, la routine quoi !
À tous les chevaux qui arpentent le vieux Québec, le vieux Montréal et le vieux ailleurs,
qui peinent sous le harnais du tourisme, en canicule ou en glacial,
tous les Bucéphale et les Traveller, les Rossinante et autres Stewball...
... une pensé pour vous !
Et les vieux d'ailleurs, et les très, très vieux d'avant : Pégase, ailé comme un Lange !... Tornado... Crin-Blanc le sauvage... et le petit cheval qui avait tant de courage dans le mauvais temps ; c'était un petit cheval blanc et nous étions tous derrière.

Peu avaient de harnais ; ils n'eurent donc point à le blanchir.
Et v'là !  

réponse à . SyntaxTerror le 10/01/2017 à 12h40 : Je te raconteraisHeureusement que c'est un conditionnel .. Bon, il y a des ...
c'est un conditionnel

Pffffffffff.........s'que vou zete tations sur ce forome..

Voui, y a tout sabre laser, petizommes verts, dark vador et tout le toutim........
Allez hue ! ... avance Hercule !
réponse à . BOUBA le 10/01/2017 à 18h59 : c'est un conditionnel Pffffffffff.........s'que vou zete tations sur c...
Et même pas des pelleteuses à galets ?
réponse à . BOUBA le 10/01/2017 à 18h59 : c'est un conditionnel Pffffffffff.........s'que vou zete tations sur c...
Me semble que tu as - étourdiment - commis une ou deux fôtes d'attention... Va pas être content Syntax...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Blanchir sous le harnais » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?