C'est parti, mon kiki ! - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

C'est parti, mon kiki !

On commence ! En route ! On s'y met !
Formule généralement utilisée au début d'un processus, d'une action pour encourager quelqu'un ou le groupe.

Origine

Voilà encore une de ces nombreuses expressions courtes qui marquent les esprits et restent gravées dans les mémoires à cause de leur rime intérieure, comme "tu parles, Charles", "pas de méprise, Denise", "au hasard, Balthazar" ou bien "tu l'as dit, bouffi".

Quant au kiki, il ne s'agit ici pas de celui de Félix, qui est gros selon ce qu'affirme vertement Zézette dans "le Père Noël est une ordure" (Lien externe).
En effet, notre formule est complètement équivalente à un "vas-y mon poussin" que prononcerait une mère pour encourager son enfant.
Or, par le plus grand des hasards, il se trouve qu'en argot 'kiki' désigne aussi une volaille (entière ou ses abattis).

Mais peut-être n'est-ce là effectivement qu'un simple hasard.
Car Cellard et Rey, dans leur Dictionnaire du français non conventionnel (Lien externe) proposent une explication en trois points :
- cette expression, lorsqu'elle est apparue dans les années 1930-1940, s'employait aussi ironiquement à propos d'une aventure sentimentale inattendue et rapide ;
- "mon kiki" désignait familièrement un amant ou un mari ;
- les dames de petites vertu utilisaient d'abord cette appellation pour héler le chaland dont elles ne connaissaient pas le prénom, puis l'expression pour signaler à leurs collègues qu'elles avaient réussi à convaincre leur cible et qu'elles disparaissaient temporairement avec elle.

Exemple

« Tout à l'heure, le ramassage du dépôt va s'effectuer et après, c'est parti, mon kiki... Demain, vous passez devant le tribunal des flagrants délits et vous prenez quinze jours ferme et sans appel... »
Antoine Blondin - Monsieur Jadis ou l'école du soir

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est parti, mon kiki ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Autrichede Kilian, geh Du voran!Kilian (prénom masculin) prend les devants!
Allemagnede Auf geht's!Ça va vers le haut!
États-Unisen Giddy up!Hue !
États-Unisen Saddle up!Sellez votre monture !
États-Unisen Vamoose !Allons-y ! (déformation de l'hispanique 'vamos')
Angleterreen Here we go!On y va !
Espagnees ¡Allá vamos!On y va !
Espagnees Vamos allá ! / Vamos ! / Adelante !Allons là-bas ! / Allons-y ! / En avant !
Espagnees Pa'lante, como los de Alicante!En avant, comme ceux d'Alicante !
Canada (Québec)fr En route sur la croûte ! (de neige)
Canada (Québec)fr Allons-y, AlonzoEn route
Pays-Basnl Vooruit met de geit!En avant avec la chèvre !
Pays-Basnl aan de slag !en avant !
Brésilpt Agora é com você !Maintenant c'est avec toi !
Roumaniero Hai , da-i bice !Vas-y , donne des coups de fouets !

Vos commentaires
L’expression viendrait du cyclisme (voir cette page).
Si elle est apparue dans les années 60 sur le Tour de France,
comment ne pas penser à Anquetil ?
Ce champion de France de poursuite professionnelle (1955, 1956, 1957) gagne le tour de France en 57 puis le tour d’Italie en 60. Il remporte encore le Tour de France en 61, 62, et 63 ; puis en 64, il empoche et la France et l’Italie. En 1966, il est 2e au championnat du monde sur route.
Que Maître Jacques (1934-1987) soit alors un personnage familier qu’on aime bien ne fait aucun doute. Le kiki des ses fans.
Même si on parlait déjà de stimulants, et que certains lui auraient bien serré le kiki…
il se trouve qu’en argot ’kiki’ désigne aussi une volaille

Il désigne aussi le coeur, ce qui explique l’amant ou le mari cités plus haut, mais également le cou, la gorge comme dans serrer ou couper le kiki, ce dernier ayant le sens de couper la respiration. Un rapport quelconque avec le 3è point de l’explication, là où les femmes de petite vertu signalaient à leur collègues qu’elles allaient se faire étrangler par Jack l’éventreur, qui en réalité était l’étrangleur ?
réponse à . eureka le 24/04/2008 à 01h02 : il se trouve qu’en argot ’kiki’ désigne aussi une volai...
Bon, ben là, vous n’y êtes pas du tout, God et les filles : l’expression vient de la Marine, et a été prononcée par Thor Heyerdahl en 1946, sous la forme :
"C’est parmi Kon Tiki".

Anna Gramme et l’Amiral
« vas-y mon kiki » dit la dame de petite vertu
« je vais, je vais, et si tu me serre assez je viens ! » répond son client
réponse à . Elpepe le 24/04/2008 à 01h17 : Bon, ben là, vous n’y êtes pas du tout, God et les filles&nbs...
Tiki est une sculpture en bois ou en pierre originaire d’Océanie représentant un homme ou une tête d’homme. Les plus connus sont certainement les Moaïs, statues monumentales de l’île de Pâques.
Les tikis sont souvent de sexe masculin, plutôt costauds. Les bras sont repliés et ramenés vers l’avant, les mains posées sur le ventre. Les jambes sont fléchies et la tête souvent disproportionnée laisse apparaître des yeux immenses. La bouche est parfois très expressive laissant imaginer un cri. On peut faire la comparaison entre les tikis et certaines positions du Haka des All Blacks en rugby.
Les tikis symbolisent Tiki, l’ancêtre mi-humain mi-dieu qui fut le premier homme. C’est ce personnage mythique qui engendra les humains. (wikikipédia)
tu vois amiral zétaient pas tous que des kons. 
réponse à . mickeylange le 24/04/2008 à 02h28 : Tiki est une sculpture en bois ou en pierre originaire d’Océanie re...
Le cri du Tiki est-il le cri de la naissance ?
Ou son divin père lui aurait-il botté un kick ?
Le Ti-Khi laotien est un jeu rituel de mail apparenté au polo et au hockey, et dont la fonction symbolique serait de soulager la conscience collective d’une trahison ancienne (selon une étude de Charles Archaimbault 1921-2001).
Quand les dames de petite vertu parlaient de leur client en le désignant par le mot "kiki", l’auraient-elles écrit de cette façon ? Car j’ai trouvé ceci dans le dictionnaire d’argot :
"quiqui
rognures de viandes ramassées par les chiffonniers dans les ordures ; restes (reliefs de viande, de légumes)

1 Une consommation plus impossible encore, une consommation presque inavouable et pour laquelle je suis oligé d’implorer toutes les indulgences du lecteur, est celle du quiqui - 1985 [1860] 2 le quiqui, c’est de abattis, ça fait de fameux potages, allez, et on s’en lèche les doigts ; savez-vous que ça se paie 3 sous, un quiqui ? et n’en a pas qui veut - 1985 [1860]

On peut imaginer, ça je sais bien faire, une analogie peu flatteuse entre les attributs virils de leurs pratiques et les rognures de viande que définit le "quiqui".
La génération 70 a connu et adoré le Kiki de tous les kikis. Encore une antonomase à retrouver sur cette page. Quoique, est-ce bien une antonomase : il me semble qu’ici "les kikis" dérive du mot anglais "kids" pour enfants. Menfin, le Kiki était bien sympathique. Belle journée à tous !
réponse à . momolala le 24/04/2008 à 07h42 : La génération 70 a connu et adoré le Kiki de tous les kikis...
Mais il est revenu le Kiki de tous les Kikis. J’ai été surprise à Noël de le trouver, avec des habits suppplémentaires que l’on peut acheter en plus. (Il est moins beau que celui des années 70).
Dans ma jeunesse lointaine je n’entendais pas dire, "c’est parti mon kiki". Par contre on disait souvent : "Eh ben mon kiki !". C’était peut-être en gascogne.
Quant à "tu l’as dit, bouffi", chez moi on l’employait mais je ne l’entends plus du tout.
Mon expressio d’hier avait 20 heures de retard et celui d’aujourd’hui est arrivé normalement.
réponse à . momolala le 24/04/2008 à 07h17 : Quand les dames de petite vertu parlaient de leur client en le désignant ...
C’est qui qui a dit que quiqui devait être péjoratif ?
Certainement pas la styliste Quiqui Lamothe !
« Qui ? Qui ! » ça vient du baseball vu par un duo de comiques américains.

Rappelez-vous l’homme de la pluie (Rain man) !
Comment il s’appelle ? Mais Qui joue en première base. Le nom du type qui joue en première base. Qui ? Qui joue en première de l’équipe de Saint-Louis ?
Pourquoi tu me demandes ça ?
...Qui ? Mais Qui ?...
Qui : c’est son nom...

Le sketch d’Abbott et Costello (1945) est plus crédible en version originale :
Who is on the first base ?
WU is on the first base!

W.U.: Washington University in St. Louis
Toutefois, un joueur aurait très bien pu porter ce nom d’origine asiatique - je n’en ai pas trouvé trace - et tout le sketch est basé là-dessus.
encore une expression à la noix de kiki !
On peut imaginer, ça je sais bien faire, une analogie peu flatteuse entre les attributs virils de leurs pratiques et les rognures de viande que définit le "quiqui".
.
Mon Dieu, ou plutôt "My God" ! Et moi qui allait encourager God en lui disant "Vas-y mon kiki, c’est déjà le 4ème Expressio de ce matin ! Continue, on arrivera à mille ce soir...
Eh, bien, c’est parti tôt, mes Bri-Bri, Eu-Eu (euh ?...), PP, Micky, Momo, Clo-Clo, Chi-Chi, Memmem…
Sur Expressio, on y va tout de go, God !

Signé SY-SY (si, si !)
réponse à . memphis le 24/04/2008 à 08h53 : On peut imaginer, ça je sais bien faire, une analogie peu flatteuse entre...
Ben mon kiki! Tu es bénie des God toi.
Kiki (de son nom d’origine "Monchhichi") est né le 26 janvier 1974 à Tokyo. Nom d’un singe en peluche que le créateur, Koichi Sekiguchi, majeur fabriquant de poupées au Japon, a imaginé dans le but d’initier les enfants à l’amour et au respect.

Piste à prendre très au sérieux: le kiki est détourné de son acception "cou" pour désigner - sous une apparence collé montée (sic) - la kékette. C’est parti mon kiki ! est une expression de vieux en panne, qui pousse son cri de guerre (baroud d’horreur) lorsque son kiki daigne enfin ... pousser à un train de sénateur - nb: probable relation d’effet à cause - et monter signe de vit !

A retenir donc: 1. kiki = kékette (sauf les apparences ) 2. expression de vieux etc.

Autre rimes beaucoup plus modernes - au fait, expressio peut être créatif et lancer des expressions non, HEIN ? - avec c’est parti ... e.g.

- C’est parti mon Nycki ... ( ki vous savez ! )
- C’est parti mon Tonkiki ... ( noix de coco ! )
- C’est parti mon Rikiki ... ( minus !)
- C’est parti mon Pipi ... ( enfin !)
- C’est parti ma Nini ... ( waf, peau de chien !)
- etc.

Ach ! Qu’il fait beau ce matin ! Du château de Bercy, je vois les tentes des SDF ! Ach ! C’est parti mon kiki ? pour les Droits de l’homme, Homo Lafumus ? Bercy Matronne ! Bon, un expresso (sentez moi cet Arabica corsé d’un peu de Hmong noir) sans "i" puis hop, au boulot, HEIN ! Il faut que ce soit arrivé mon kéké, les 5,142 milliards à la noix ... de cola ! HEIN !

°
Petit coucou du matin à tous !
et c’est partout, mon coucou !
Ah ! Que...

Johnny !
Dans mon dico d’argot (le Larousse argotique) le kiki ou quiqui est le cou. Serrez le quiqui c’est étrangler, et c’est parti mon kiki signifie ça marche.
A quiqui se fier ?
réponse à . ThanhBach le 24/04/2008 à 09h13 : Kiki (de son nom d’origine "Monchhichi") est né le 26 janvier 1974 ...
à la noix ... de cola

Le kik fut aussi une marque de boisson gazeuse, voir cette page
Chez moi, c’est Expressio qui s’y est mis. J’explique. J’ouvre " péter une durite". Je prends ma kriek pour démarrer la mob-dauphine, et je referme le tout.
Quelle ne fut pas ma surprise de voir sur mon bureau (dans l’écran, pas sur celui en bois), un raccourci me menant directement à l’expression que je venais de visiter. Un joli raccourci sur fond bleu, marqué E-X.
Si quelqu’un(e) a une explication, je suis preneuse.
N.P. (Note Personnelle) : je me suis empressée de l’envoyer se balader, la chouette n’aime pas tous ces raccourcis qu’on trouve sur le bureau.

Petit point météo : ensoleillé, un temps à jardiner. Les tulipes d’un rouge éclatant fleurissent le parterre et les plantes aromatiques poussent à vue d’oeil. Tout ça commence à sentir bon. Donc, je filo-jardin. Ne me dites pas que c’est une antonomase. 

cette page Je préfère quand il fait bien chaud, savourer une bonne gueuze nature (là où sont tous les goûts). 
réponse à . <inconnu> le 24/04/2008 à 09h24 : à la noix ... de cola Le kik fut aussi une marque de boisson gazeuse, voi...
Ave Bridge !
A la noix de ... cola, c’est parti ... mon Nicky ! Il nous a tous Nicky, et justice divine - évidemment avec God - lui y compris !

Hein ? Il faut que je trouve ces 4,543 milliards sur les 5,142 milliards objectif ! On a déjà gratté 599 millions dont notamment une partie sur les frais de bouffe et de représentation (par exemple les Yquem et Margaux ne seront plus imputables en direct mais en dépenses extraordinaires !!! donc sortables des budgets de bouffe et de représentation et désormais imputables sur le budgets aléas qui eux ne seront pas augmentés ...) Hein, c’est pas beau c’est pas X-traordinaire l’astuce Bercyenne avec ça ?

Ach ! Je retourne au boulot ! Hein, bonne journée et à deux mains ... le Pon Tchour ! Je vous dirai quoi, après la réunion avec Valérie et Eric 

°
Quand Joko s’est moqué de Pépé le Moko, Jo, qu’a ri, n’a donc pas compati. Le Moko moqué qui connaît Poquelin leur a dit « Moquez-vous des caquets, quoi qu’on die, quoi qu’on die ». Alors, eh, quoi ! Jo et Joko, bien marris, sont partis, mon kiki.
réponse à . syanne le 24/04/2008 à 09h36 : Quand Joko s’est moqué de Pépé le Moko, Jo, qu’...
Moquez-vous des caquets, quoi qu’on die, quoi qu’on die
Le Moko comme Poquelin imitait bien mal l’épervier ! (Voircette page)
Pour ceux qui ont un kick sur les maîtresses d’école : voir cette page

Sur ce, je mets la kik volapük sous le paillasson, je m’en vais re-tenter de faire un somme. Passer la nuit sur la corde à linge, c’est plus de mon âge !
réponse à . mickeylange le 24/04/2008 à 09h23 : Dans mon dico d’argot (le Larousse argotique) le kiki ou quiqui est le cou...
le kiki ou quiqui est le cou
la "dame de petite vertu" indique donc qu’elle est un bon cou !
Je rectifie donc mon "à la noix de kiki" (#13) en "à la noix de coucou"
réponse à . syanne le 24/04/2008 à 09h36 : Quand Joko s’est moqué de Pépé le Moko, Jo, qu’...
Pépé le Moko
Tu veux parler de El Pépé le Moko, le caïd, chef de bande, braqueur de phare de la Casbah, avec sa bande ?
réponse à . chirstian le 24/04/2008 à 09h57 : le kiki ou quiqui est le cou la "dame de petite vertu" indique donc qu’e...
c’est kif-kif
- le kiki nie ?
- oui
- pourtant je t’assure qu’il est bi
Formule généralement utilisée au début d’un processus, d’une action pour encourager quelqu’un ou le groupe.

Un peu comme : " Remuez-vous le popotin !"

Le kiki désignant la volaille, dans le milieu de la prostitution, on arrive vite au croupion, au trou du cul, à l’oeil...
Mon kiki (client) était un peu cucul-la-praline, niquedouille aurait pu dire Kiki, Reine de Montparnasse de ses nombreuses rencontres libertines : cette page
réponse à . <inconnu> le 24/04/2008 à 09h45 : Moquez-vous des caquets, quoi qu’on die, quoi qu’on die Le Moko comm...
-Le faucon (énervé) : Kek-kek-kek !
-L’aigle royal (interrogatif) : Kia-kia-kia ?
-L’épervier (péremptoire) : Kik-kik-kik.
-La crécerelle d’Amérique (agressive): Kli-kli-kli /Killi-killi-kill !!
-L’autour des palombes (tentant de la calmer): Kak-kak-kak / Kok-kok-kok.
-Le busard Saint- Martin (à part, un peu moqueur) : Tsiê-tsiê-tsiê...
-Le balbuzard (arrivant à l’improviste, un peu ahuri) : Tchîp-tchîp youk-youk ?
(Jean-Condor Coquelin, Les buses savantes, Acte II, scène 5)
réponse à . <inconnu> le 24/04/2008 à 08h31 : Mais il est revenu le Kiki de tous les Kikis. J’ai été surpr...
Mon expressio d’hier avait 20 heures de retard
Ça, c’est depuis que God a privatisé Expressio, qui a immédiatement été victime d’une OPA hostile d’Eurotunnel. Pourtant, à chaque départ de navette Paris-Londres, le chef de gare l’annonce par un "c’est parti mon kiki", mais il n’a pas d’homologue Outre-Manche pour annoncer "it’s arrived my kiki".
SNCF, à nous de vous faire préférer Expressio
réponse à . syanne le 24/04/2008 à 09h11 : Eh, bien, c’est parti tôt, mes Bri-Bri, Eu-Eu (euh ?...), PP, M...
Ah ben là, Syanne, c’est carrément la récré, hmmm ? Bon, et si tu nous expliquais l’expression du jour sous l’angle de la rhétorique ? 
réponse à . mickeylange le 24/04/2008 à 10h00 : Pépé le MokoTu veux parler de El Pépé le Moko, le ca...
Elpépé : le moka. Marceeeeeeeeeeel !
réponse à . Elpepe le 24/04/2008 à 10h42 : Ah ben là, Syanne, c’est carrément la récré, h...
Aujourd’hui l’angle est celui de la rhétoriquiqui.
réponse à . syanne le 24/04/2008 à 10h58 : Aujourd’hui l’angle est celui de la rhétoriquiqui....
Aïe : Un glaucome à angle fermé, alors ? Et ma petite dose de culture quotidienne, dans la pub godesque ? Je me la mets sur l’oreille ?
Le coq gaulois dit "cocorico". Son cousin germain lui répond "kikiriki". Allez comprendre...
réponse à . <inconnu> le 24/04/2008 à 08h31 : Mais il est revenu le Kiki de tous les Kikis. J’ai été surpr...
étymologie : Expressio ne vient pas d’express , mais d’ expression
laquelle a été empruntée (et toujours pas rendue) au latin tardif expressio « action de faire sortir en pressant " et non en se pressant, "et terme de gramm. « expression de la pensée » d’où « description vivante »." (TLFI).
Ergo : 20H ? il n’y a pas lieu de se plaindre ...
on entend de plus en plus souvent cette formule interrogative : "c’est qui qui ..."
(exemple : c’est qui qui a pris mon stylo ...). J’attends avec impatience la fin de cette horreur et le moment où l’on pourra se réjouir en constatant qu’enfin, c’est parti, le qui qui  !
réponse à . momolala le 24/04/2008 à 07h17 : Quand les dames de petite vertu parlaient de leur client en le désignant ...
Si les chiffonniers se mettent à collecter les rognures de viande, on se demande où l’on va... et ça ne chiffonnait pas les bouchers-charcutiers, ça ..?
Un rapport avec l’ancienne expression "Etre abattis à plat d’côte-hure" que je viens d’inventer ..? 
réponse à . chirstian le 24/04/2008 à 11h20 : on entend de plus en plus souvent cette formule interrogative : "c’es...
Voire même "C’est qui qu’a..." ! Ah oui mais là ça marche pas. C’est qui qu’a encore pris mon blanco-à-effacer-les-bêtises-sur-l’écran..?
"Kiki t’as vu pépère est en colère
Le pépère à Youki fait des gros yeux
Viens voir ici viens voir sa mémère
Avec mémère on n’est pas malheureux

Le plus culcul hein c’était qui
Mais qui c’est ti des deux le plus neuneu
Le plus neuneu hein c’était qui
C’est qui c’est qui le plus culcul des deux..."

cette page
réponse à . chirstian le 24/04/2008 à 11h20 : on entend de plus en plus souvent cette formule interrogative : "c’es...
Je suis d’accord : où c’est qu’on va comme ça ? L’évolution de la langue, oui, le qui qui pas repris, non.
réponse à . chirstian le 24/04/2008 à 11h16 : étymologie : Expressio ne vient pas d’express , mais d’ ...
Elle l’a eu, son journal de 20H : la vie est belle !
réponse à . momolala le 24/04/2008 à 07h17 : Quand les dames de petite vertu parlaient de leur client en le désignant ...
"quiqui : rognures de viandes ramassées par les chiffonniers dans les ordures ; restes (reliefs de viande, de légumes)
La chiffonnade de jambon, ça viendrait de là? C’est qui qui connaît la réponse? 
je ne connais que le DVD : "Kiki la petite sorcière", offert à mes petits enfants : dont les parents, en leur jeune temps ont tous eu un "Kiki" avec leur nom marqué sous le pied, pour ne pas le confondre avec tous les autres kikis des copains/copines de la classe (en maternelle) ... je résume l’histoire : "Dans la famille de Kiki, on est sorcière de mère en fille. Mais pour avoir droit à ce titre, il faut partir faire son apprentissage dans une ville inconnue durant un an.
Un soir, accompagnée de son chat Jiji, après avoir embrassé ses parents, Kiki enfourche le vieux balai de sa mère et met le cap vers le sud, « pour voir la mer ». Commence alors l’apprentissage de notre jeune et espiègle Kiki, qui décroche un emploi de livreuse chez une sympathique boulangère.
Kiki la petite sorcière est un film d’animation destiné aux petits comme aux grands, et à tous ceux qui aiment les histoires ..." 

autre drôle de Kiki : équilibre et pulsions … et c’est parti, mon Kiki ! en vidéo
Non un whiskiki
C’est Caron qui disait : " c’est parti ma Kiki"
A Paris il était né
Un’ poupée,
Une poupée si jolie
Qu’on eu dit
Un bijou ou un joujou
Qu’on adore et qui rend fou.
Un étranger en passant,
La voyant,
Lui dit : Viens donc par ici
Ma jolie !
Les plaisir et les désirs
Te feront reine ou démon !

[Refrain]
Riquiqui,
Jolie fleur de Paris,
Viens danser,
Viens donner des baisers.
Tes grands yeux langoureux ensorcellent,
Ton doux chant émouvant nous appelle
Riquiqui, joli rêve d’amour
On voudrait te garder pour toujours !

Cher André Vuren et son éditeur de partoche
réponse à . Elpepe le 24/04/2008 à 12h14 : A Paris il était né Un’ poupée, Une poupée si ...
MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ

A l’occasio du 70ème anniversaire de Spirou (coucou !), Expressio change et devient Fantasio, ça fait moins rococo, puisque la récré crée...
c’est revenu , mon cul-cul !
Manque quand même un ukulele pour t’accompagner, moi je dis...
de même qu’on a expliqué longtemps (bien qu’à tort, semble-t-il) le terme bistrot par le "vite!" des troupes russes occupant Paris , on pourrait rapprocher ce kiki du quick quick des soldats anglais ou américains.
What pensez yous de this hypothèse ? C’est pas con-con , non ?
réponse à . <inconnu> le 24/04/2008 à 00h07 : L’expression viendrait du cyclisme (voir cette page). Si elle est apparue...
Crois-tu que ce soit bien de "serrer le kiki" aux champions de la pédale?
Ils en auraient - ma foi - encore besoin...

Savez-vous pourquoi les champions de la pédale ne peuvent pas avoir d’enfants? C’est tout simplement parce que leur trou de c*l sert de con d’homme...
réponse à . Elpepe le 24/04/2008 à 01h17 : Bon, ben là, vous n’y êtes pas du tout, God et les filles&nbs...
Ah, ben là, t’as pas Thor!
réponse à . Elpepe le 24/04/2008 à 12h31 : MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ A l’occasio du 70ème anniversai...
arrête de faire ton spirou, et va donc cueillir des champignacs...
EVIV BULGROZ!
réponse à . file_au_logis le 24/04/2008 à 13h30 : arrête de faire ton spirou, et va donc cueillir des champignacs... EVIV BU...
EVIV BULGROZ!
Noitseuq al retépér zevuop suov ?
réponse à . file_au_logis le 24/04/2008 à 13h30 : arrête de faire ton spirou, et va donc cueillir des champignacs... EVIV BU...
Je dirais même plus *: HOUBA !

*(ah non, là je me trompe)
réponse à . Jonayla le 24/04/2008 à 13h47 : Je dirais même plus *: HOUBA ! *(ah non, là je me trompe)...
Lui, l’est encore planqué dans la salle de coloriage... HoubaHOBBES ! Ici, tout de suite !
... comme "tu parles, Charles", "pas de méprise, Denise", "au hasard, Balthazar" ou bien "tu l’as dit, bouffi".
Voire un peu mon neveu, yes ma nièce 
réponse à . Elpepe le 24/04/2008 à 10h32 : Mon expressio d’hier avait 20 heures de retardÇa, c’est depui...
Je veux, mon neveu que je préfère expressio. Mais au sujet de de cette O P A, c’est une question à poser ce soir à qui tu sais.  
réponse à . <inconnu> le 24/04/2008 à 13h57 : Je veux, mon neveu que je préfère expressio. Mais au sujet de de c...
Gnon, gnon et gnon, scrogneugneu !
PETITE ANNONCE

Kikis à gogo, 12€ la douzaine.
Roro de Bab-El-Oued
réponse à . chirstian le 24/04/2008 à 11h20 : on entend de plus en plus souvent cette formule interrogative : "c’es...
Et c’est quand qu’on ne dira plus c’est qui qui ? On se le demande, c’est où qu’on va, mon bon monsieur !
Qui qu’y fasse le kéké, ma tata l’a maté,
Son kiki riquiqui, à ce… oui, ce Titi.
réponse à . Jonayla le 24/04/2008 à 13h47 : Je dirais même plus *: HOUBA ! *(ah non, là je me trompe)...
Ha, oui, là, tu te trompes: c’est "un peu plus à l’ouest" qu’il fallait dire...
réponse à . momolala le 24/04/2008 à 15h09 : Et c’est quand qu’on ne dira plus c’est qui qui ? On se l...
C’est quoi que tu dis ?
Cher Monsieur God,

Je m’appelle Kiki MONT et suis une abonnée assidue bien que muette de votre forum, dont j’apprécie quotidiennement la haute tenue et la forte teneur en humour et érudition.
Je me vois hélas dans l’obligation de vous présenter aujourd’hui mes désabonnement désabusé et regrettables regrets devant ce concert aussi cacophonique que puéril de kiki, coco, coucou, cul-cul, kéké, kif-kif sans compter divers cris d’oiseaux et autres allusions à des jouets d’enfants périmés (les jouets, j’entends)…
Une telle régression de basse-cour de récréation me semble incompatible avec le sérieux annoncé de votre entreprise, à savoir la fameuse « petite dose de culture quotidienne » qui fait votre renommée internationale et la gymnastique heptahebdomadaire de mes neurones.

Ne voyez évidemment dans ce courrier aucune susceptibilité personnelle ou ombrage pris à certaines interventions particulièrement blessantes pour les personnes portant mes prénom et patronyme, et exerçant la même profession que moi, et sachez que c’est sans rancune mais sans joie que je suis partie,

MONT Kiki
professeur d’ukulélé et de kick-boxing
réponse à . chirstian le 24/04/2008 à 11h16 : étymologie : Expressio ne vient pas d’express , mais d’ ...
Y t’a pris au mot. Y s’est barré. Qui que c’est qui l’a traité de tortillard ? C’est qui qui l’a vexé ? Il m’a laissé près d’une heure sans connection. Je répondais à l’Amiral, ben c’est pas parti mon kiki. Je sais plus ce que je voulais lui dire.  
réponse à . tytoalba le 24/04/2008 à 09h33 : Chez moi, c’est Expressio qui s’y est mis. J’explique. J&rsquo...
Le kri-kriek ?

Ca me rappelle un tien compatriote parrainé par "gheuze de gheuze Belle-Vue" à Zolder ... en 1976.cette page.

J’ignorais qu’il s’appelait comme ça !
réponse à . <inconnu> le 24/04/2008 à 15h47 : Y t’a pris au mot. Y s’est barré. Qui que c’est qui l&r...
Pô grave, j’attendrai le journal de 13H :&rsquo)
réponse à . SyntaxTerror le 24/04/2008 à 15h56 : Le kri-kriek ? Ca me rappelle un tien compatriote parrainé par "ghe...
A l’époque "Super-rat" Lauda disait : c’est parti mon Niki et bien avant sur Radio Luxembourg, Zappy Max disait : C’est parti mon Zappy cette page
réponse à . syanne le 24/04/2008 à 15h41 : Cher Monsieur God, Je m’appelle Kiki MONT et suis une abonnée assi...
Mont Kiki, C’est fini,
Et dire que c’était l’habile de rhétorique autour,
Mont Kiki, c’est fini...
Je ne crois pas qu’elle rhétoriquera un jour.

R.V. Vît-L’Art
Toujours pas d’expressio du jour dans ma boite.

C’est pas avec ’c’est parti mon kiki’ que ça peut s’arranger. L’hébergeur attends peut-être " à l’aise Blaise" pour se décider.

Y a-t-il une machine à récupérer les courriers qui se perdent ou bien est-ce qu’ils errent dans l’éther comme des âmes en peine ???
réponse à . SyntaxTerror le 24/04/2008 à 17h16 : Toujours pas d’expressio du jour dans ma boite. C’est pas avec &rsq...
Y’en a qui sont perdus corps et biens, kif-kif un naufrage...
réponse à . SyntaxTerror le 24/04/2008 à 17h16 : Toujours pas d’expressio du jour dans ma boite. C’est pas avec &rsq...
Peut-être devrais-tu voir avec l’administrateur du serveur mail de ta boîte : il se peut qu’un anti-spam filtre maintenant mes emails sans le faire savoir.
Dans ce cas, il faut qu’il mette expressio.fr dans la liste des domaines autorisés à envoyer des mails.
Et c’est qui qui pleure de rire presque chaque soir hein ? c’est qui ???
réponse à . SyntaxTerror le 24/04/2008 à 17h16 : Toujours pas d’expressio du jour dans ma boite. C’est pas avec &rsq...
Chez moi, certains Expressio sont virés directement dans ma boîte à spam. Il paraît que cet envoi n’est pas sûr. Pourquoi est-il sûr les jours suivants, mystère !
réponse à . syanne le 24/04/2008 à 15h41 : Cher Monsieur God, Je m’appelle Kiki MONT et suis une abonnée assi...
Chère Madame Mont Kiki,
Je suis navré de cette décision, et ne sais comment répondre à vos remarques dont je ne peux que reconnaitre la justesse. poil aux fesses.
Effectivement ce forum que vous suivez sans y participer depuis des mois, a habituellement une tenue , dont je note avec satisfaction , qu’elle ne vous a pas échappé.
Sans doute d’ailleurs , précisément, parce que vous n’y participez jamais. poil au nez.

Alors même que l’expression du jour n’appelait qu’élévations spirituelles et envolées lyriques, une bande d’ânes, l’a effectivement détournée, pour en faire une séance kiki kaka. Si âne il y a , elle n’est toutefois pas la seule, même si son style antonomasique la désigne très naturellement comme responsable principale de cette dérive.
Malheureusement je ne peux pas l’écarter de ce forum, dont elle est la seule membre à jour de ses cotisations. poil au menton

Vous renouvelant donc mes regrets les plus sincères, et mes platitudes les plus viles, et conservant toutefois l’espoir tenu mais réel que vous puissiez un jour revenir parmi nous , poil au genou, je reste votre très dévoué etc... etc....
Je n’ai pas retrouvé le sketch de Roger Pierre du caniche. Dommage ! Ce Kiki-là avait presque mon âge aujourd’hui. Evidemment, pour aller chercher la baballe ... ! Bonne soirée et douce nuit à tous !
en avant première : la déclaration de Nicolas Sarzoky :
-c’est parti mon kiki
-c’est parti ton kiki
-c’est parti son kiki
-c’est parti nos kikis
-c’est parti vos kikis
ils sont tous partis , les kikis,
mais moi je suis toujours là.
réponse à . chirstian le 24/04/2008 à 19h21 : en avant première : la déclaration de Nicolas Sarzoky : ...
Et qui c’est qui l’a dans le kiki ???
Casse-toi, pauvre kiki !... répondit l’écho.
- Y a quoi, ce soir ?
- C’est Sarko, mon coco.
réponse à . Jonayla le 24/04/2008 à 13h47 : Je dirais même plus *: HOUBA ! *(ah non, là je me trompe)...
Ezod mumixam !

BZZZZZZZZzzz!

Abuoh-Sebboh
A bu ? Oh, c’est pas boh !
réponse à . chirstian le 24/04/2008 à 19h10 : Chère Madame Mont Kiki, Je suis navré de cette décision, et...
Faut mettre un homme là dessus. Adrien est l’inspecteur qu’il nous faut.
C’est parti, Monk ! (Hi hi)
réponse à . mident le 24/04/2008 à 17h57 : Chez moi, certains Expressio sont virés directement dans ma boîte &...
Bon, ben là, c’est sûrement ton propre anti-spam, qui fait du tri en fonction de la pub contenue dans le courriel. Soluce : déclarer Expressio comme adresse autorisée permanente dans ton anti-spam.
Merci quiqui ?
RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR

!
réponse à . God le 24/04/2008 à 17h27 : Peut-être devrais-tu voir avec l’administrateur du serveur mail de t...
Hélas, non.

Pure Message place ce qu’il considère comme du spam dans un purgatoire et m’en envoie la liste. Je n’ai qu’ à cliquer sur le numéro du message pour le recevoir.
[expressio] n’a jamais été placé dans ce purgatoire. Je viens de re-re-vérifier.
réponse à . syanne le 24/04/2008 à 15h41 : Cher Monsieur God, Je m’appelle Kiki MONT et suis une abonnée assi...
et en avant la culture !
Qui ne connaît La triste aventure de Coco le concasseur de cacao
"Coco, le concasseur de cacao, courtisait Kiki la cocotte. Kiki la cocotte convoitait un caraco kaki à col de caracul; mais Coco, le concasseur de cacao, ne pouvait offrir à Kiki la cocotte qu’un caraco kaki sans col de caracul. Le jour où Coco, le concasseur de cacao, vit que Kiki la cocotte arborait un caraco kaki à col de caracul il comprit qu’il était cocu."
(extrait d’un sketch de Bernard Haller)

Que d’hypocorismes ! du genre double apocope redoublée …
Moi aussi, je connais des « gros mots culturels » !
réponse à . Elpepe le 24/04/2008 à 11h13 : Le coq gaulois dit "cocorico". Son cousin germain lui répond "kikiriki". ...
Ben, c’est qu’il est polyglotte en plusieurs langues, en plus de sa langue maternelle, comme a dit un jour le phœnix Giscard. A cocorico, il répond en italien, ien ien.
En matière de "kiki", nous reste encore en:

L’infidèle Kiki la cocotte :
Un jour Kiki la cocotte demande à Coco le concasseur de cacao de lui offrir un caraco kaki avec un col de caracul. Coco le concasseur de cacao voulu bien offrir à Kiki la cocotte le caraco kaki mais sans col de caracul. Or vint un coquin qui conquit le cœur de Kiki la cocotte. Il offrit à Kiki la cocotte le caraco kaki avec le col de caracul ! conclusion : Coco le concasseur de cacao fut cocu !
(exercice pour bien articuler)

Et Kiki–la–doucette, pour qui Colette écrivait :
Parce que tu l’as griffée un jour, elle s’écarte de toi, elle ignore ta petite âme violente, délicate et vindicative, de chatte bohémienne. Dès qu’elle viendra, tourne-lui ton dos zébré, roule-toi en turban contre mes pieds, sur le satin éraillé par tes griffes courbes qui ont la forme des épines d’églantier…

Pour la journée, c’est parti mon kiki ! mais relax, Max...
Le temps passe Ta Divinité ... Voici venu le moment d’ajouter un an à ton éternité (qui, disait Kafka, est longue, surtout vers la fin).
♫ ♪ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♪ Bon anniversaire, God ! ♫ ♪ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♪
et que Dieu, Allah, Vishnou, Zeus et tous les autres te gardent !
Bon anniversaire à notre Godemichou adoré, lui qui ( en plus du reste ) est devenu un prince de la littérature.........
Bon anniversaire à God, notre Dieu,
Vers qui sont tournés tant d’yeux,
Oublier telle date, serait odieux
Pour ceux qui t’aimons tant Ô Dieu.
Mes meilleurs désirs donc à Dieu,
Espèrant que soit loin l’heure des adieux.
Que ce soit un jour de bonheur, qu’il en soit ainsi Dieu,
Et crois-moi, tout celà n’a rien d’insidieux.
C’est DARTY, mon Kiki!
D’ailleurs, c’est Darty, mon Kiki Dee!
Joyeux Anniversaire, God!
Flonflon, tarataboum tsoin tsoin, gna gna gna, tari tara,...

La fanfare en marche, suivie par les majorettes et les pom-pom geurles, le corso fleuri et Monseigneur l’Evèque, et puis, et puis, les 30.000 et quelques lecteurs à six dûs de ce ô combien mêêêêêêêrveilleux site (A moi, comte, deux mots...) s’associent à moi pour te souhaiter, mon petit Godemichou adoré,

un très bon et très joyeux anniversaire


N.B.: La mélodie est fournie par la ci-devant Germaine, ci-dessus
Christian me demandait:
- Avec les filles ce que t’as c’est rendez-vous?
- Non, c’est party mon kiki, lui répondis-je.
Celle là elle mérite d’être dans les "Déformées" !.....Bon anniversaire à notre Maître à tous avec cette page
Petit hommage à un grand skieur.
C’est au portillon de départ que son entraîneur criait à Jean-Claude:
- C’est parti mon Kiilly!
Je reviens de ouacances, je dépile la masse de courriels et, juste pour ce grand jour, je découvre cette chose sympathique :
« Même si votre ouvrage ne valait qu’un penny cela resterait un vrai regret d’avoir acheté votre ouvrage !
Esprit à deux sous (valeur du penny ?) la brouette, approximations pour tirer à la ligne, inexactitude, stupidités, "acummoncellement" d’expressions qui ne demandent aucune explication... bref, confier cette production à l’endroit qu’elle mérite est une plus grande satisfaction que de se la faire rembourser !
Pouah !»
réponse à . God le 28/12/2011 à 08h57 : Je reviens de ouacances, je dépile la masse de courriels et, juste pour c...
Ce type mérite une pennytence!!!
je dirais même plus, une penny tance.........
Heureux anniversaire à notre God. Je t’offre cette page et cette page.

Et c’est parti mon kiki pour une journée pleine de messages d’amitié.
Ce manque d’esprit se soigne : à la Pennycilline....
Bon anniversaire à God et que ce meîîîrrrveilleux site continue d’illuminer nos journées
réponse à . God le 28/12/2011 à 08h57 : Je reviens de ouacances, je dépile la masse de courriels et, juste pour c...
Il a osé: le cuistre !!!! C’est rien qu’un jaloux.......
réponse à . God le 28/12/2011 à 08h57 : Je reviens de ouacances, je dépile la masse de courriels et, juste pour c...
Je crois que c’est un jaloux...
Ou alors un clone d’une spécialiste spécialiste de Voltaire...
Te frappe pas, va. Nous le/la frapperons bien nous-mêmes! Nous lui botterons le "a-cul-moncellement"

BeeBee a tiré plus vite que mon ombre 
L’anniversaire de God, c’est plein d’émotions.
Les expressionnautes pleurent de joie devant ce grand jour de notre grand homme.
cette page (photo prise à Venelles ce matin)
Entre deux crises de larmes je te souhaite Sa Divinité un joyeux anniversaire.
Mais au fait quel âge as-tu ? Certainement des millions d’années.
A l’occasion de cet événement mondial, pourrais-tu m’expliquer un truc dont tu es à l’origine.
Tu as crée Adam, et ensuite Eve avec une côte première. Ils ont engendré trois enfants Abel, Caïn et Seth. Trois mecs avec des kikis.
Comment ont fait trois kikis pour faire des enfants sans femmes ?
Par ailleurs, la Bible nous dit qu’après avoir tué Abel, Caïn;
"Maudit par Dieu et contraint au bannissement du sol, il clame que sa punition est trop lourde et qu’il risque d’être tué par le premier venu. Dieu, pour lui signifier la gravité de son acte l’a déclaré protégé (en le marquant du « signe de Caïn »), le laissant dans sa condition de fugitif jusqu’à sa mort. Le signe en question était vraisemblablement le décret solennel de Dieu. Caïn prit le chemin de l’exil et se fixa au pays de la fuite, à l’est d’Éden (dans la Terre de Nod) ; Là, il trouva celle qui devint sa femme [Attention! Dans les textes bibliques, "connaître" signifie avoir une relation sexuelle; le texte n’implique dont pas que la femme soit originaire de l’est d’Eden"
" il clame que sa punition est trop lourde et qu’il risque d’être tué par le premier venu" qui c’est ? le premier venu, ils sont pas nombreux à l’époque ?
"Là, il trouva celle qui devint sa femme" d’où qu’elle sort celle là ?
Hyavé que que cinq personnes en ce temps là: God, Adam, Eve, Caïn et Seth.
Toi qui peut tout faire avec ta clé de 12 (sauf l’éditeur de partoches) donne-nous la solution et ce jours sera le plus beau de notre vie.
alleluia
réponse à . mickeylange le 28/12/2011 à 11h11 : L’anniversaire de God, c’est plein d’émotions. Les exp...
Caïn et Seth
Quand ces deux-là faisaient une partie de tennis, ils ne jouaient qu’à un set.
Et quand Seth gagnait, il se mettait à danser: c’était les bals de Seth.
réponse à . file_au_logis le 28/12/2011 à 10h42 : Je crois que c’est un jaloux... Ou alors un clone d’une spéci...
Laissons glouglouter les égoûts, fi des pisse froid, coincés du rectum........
réponse à . God le 28/12/2011 à 08h57 : Je reviens de ouacances, je dépile la masse de courriels et, juste pour c...
Ah ! la, la, ces artistes !
Tu disparais sous « l’accumoncellement » de pétales de roses jetés par tes milliers de lecteurs mais tu ne retiens que la toute petite épine qui gratouille et qui va tournicoter dans la tête pendant des heures...

« Les 1001... » n’a pas plu à celui–ci ? Tant pis pour ce sot qui yoyotte de la cafetière*, car il faut être bien niais pour acheter un livre sans lire de critiques littéraires, sans chercher à savoir « de–quoi–c’est–qu’on–cause–dedans » !

L’a–t–il acheté parce qu’il a fait confiance à la belle rumeur – transmise par le téléphone arabe**– qui entoure ton ouvrage ? Le voilà déçu... il n’a qu’à s’en prendre qu’à lui–même.

Cela dit, si je comprends bien l’usage qu’il va maintenant faire de ce livre, non seulement il est sot mais il manque de discernement et de délicatesse : vu la qualité du papier, va lui falloir un certain courage ! A moins qu’il ne soit dans ses habitudes de restituer des pendules***...

Allez, Ta Divinité, rejoins-nous chez Marceeel ! C’est parti mon kiki !

*Page 182 – ** Page 1046 – *** Page 827.
réponse à . DiwanC le 28/12/2011 à 12h38 : Ah ! la, la, ces artistes ! Tu disparais sous « l’a...
Pour ce type, comme il n’en a pas eu pour son compte, les 1000 et une, nuit 
réponse à . DiwanC le 28/12/2011 à 12h38 : Ah ! la, la, ces artistes ! Tu disparais sous « l’a...
Cela dit, si je comprends bien l’usage qu’il va maintenant faire de ce livre,

Mais caisse tu dis doudou dit donc...
Il va le mettre dans la cabane au fond du jardin et lui jeter des câââilloux.
Avec les câââilloux je ferais une statue de Sa Divinité !
Et TOC
Ton kiki
réponse à . DiwanC le 28/12/2011 à 12h38 : Ah ! la, la, ces artistes ! Tu disparais sous « l’a...
vu la qualité du papier, va lui falloir un certain courage
en fait, c’est la couverture qui me semble poser problème pour cet usage. 
Mon God, je te conseille de relativiser en pensant que cela aurait pu être pire : d’abord il aurait pu demander le remboursement. Ensuite il aurait pu écrire au nom d’un collectif : "les 35 015 lecteurs mécontents" ! Que cela ne t’empêche donc pas profiter de cette belle journée, en mettant sur ton gâteau 1001 bougies.

Et pour achever de relativiser, je laisse Anatole France te rappeler que "Les livres que tout le monde admire sont ceux que personne ne lit."
Pas facile l’expression du jour...J’suis allé voir à Wikikipédia...et rien!!!
Ça m’enkikine! 
Quand ce jeune coq commençait à chanter, on l’encourageait:
- C’est parti mon kiki, Ricky! cette page
réponse à . mickeylange le 28/12/2011 à 12h54 : Cela dit, si je comprends bien l’usage qu’il va maintenant faire de ...
Avec les câââilloux je ferais une statue de Sa Divinité !
Ouuiii ! Et pis, on organisera des circuits touristiques : les gens feront des kikilomètres pour admirer ton œuvre !
On dressa un autel où Sa Divinité dédicacera des kikilotonnes d’ouvrages.
Boubacar en kikimono organisera les animations : joseta jonglant avec les mots, chirstian présentant aux foules éberluées ses collections de diptères. Filo, en kilt, prêtera son logis.
Marceeel réalisera un agrandissement du Bar, car il va devoir servir des kikilolitres de kirs et autres jus de kiwis. BeeBee fournira des kikilogrammes de rillettes mancelles...
Finalement, il a bien fait d’écrire l’autre enkikineur ! 
réponse à . DiwanC le 28/12/2011 à 14h41 : Avec les câââilloux je ferais une statue de Sa Divinité...
Filo, en kilt, prêtera son logis
Ben, ... avec mon kilt, mon kilo gît et j’en suis en kil, osé! Et je ne parle pas de mon gigot!
Et voilà, c’est parti mon kiki, BON ANNIV’ GOD, c’est parti pour une nouvelle année, qu’elle te soit douce et pleine de 1001 petits bonheurs.
Amitiés 
réponse à . DiwanC le 28/12/2011 à 14h41 : Avec les câââilloux je ferais une statue de Sa Divinité...
Un enkikineur, un kéké en quelque sorte.
Brigitte Fontaine
By George, I think I’ve got it! It’s God’s birthday! And many happy returns of the day!
Las ! Las ! Ô nostre GOD, célébrer ton anniversaille est assurément chose qui n’a ni sens ni raison ! Car Tu ne peux, étant sans fin ni commencement, clamer détenir un jor de nativité, hormis pour proférer non paroles d’évangile, mais paroles de rigolage…En conséquence, Tu n’as cest jor d’hui aucun loisir de savourer le moindre gastelet ni de souffler sur des chandelles. Or, quant à moi, Ô GOD omnipotent, je te prie, comme je le fais à chascun jor qui passe, de te tenir à jamais dans la Joye de ton éternité.
Il m’a été, ces derniers temps, durement malaisé de franchir tant de siècles pour arriver jusqu’au Royaume d’Expressio. J’avais beau éperonner Bélior, mon vaillant destrier, lui crier, selon la guise des gens d’Expressio : "C’est parti mon kiki !", le chemin était pour mes forces et les siennes trop long et périlleux. Aussi veuille, par grâce, transmettre mes vœux à plusieurs de Tes saintes et de Tes saints, dont j’ai failli à célébrer les dates de nativité. Entre autres, à Sainte Horizondelle, Sainte BB, Saint Tax-Terror, Saint Alcalin, Sainte Renoir la deuxième, Sainte Bridge, Saint Condorcet et Saint Rikske.
Gloire à toi, Ô GOD, et gloire à tes 1001 escrits sacrés !
réponse à . Lovendric le 28/12/2011 à 17h35 : Las ! Las ! Ô nostre GOD, célébrer ton anniversail...
Heureux de te revoir, Lovendric, certains commençaient à manifester de l’inquiétude.

Et merci à tous ceux qui ont pris le temps de me déposer un mot gentil ici ou là à l’occasion de ce jour des Saints Innocents.
réponse à . Lovendric le 28/12/2011 à 17h35 : Las ! Las ! Ô nostre GOD, célébrer ton anniversail...
Hallelujah! Hallelujah! Hallelujah!


En ce beau jour d’anniversaire, de fêtes et de ripailles de notre Saint-Godemichou adoré, et, à la manière du Grand Jacques:

Bougnat, apporte-nous du vin
Celui des noces et des festins
Lovendric est reviendu
J’arrive tard et repars tôt mais ne saurais oublier de fêter notre divin, dont renaît chaque jour l’esprit caustique autant qu’hardi, n’en déplaise à ceux qui l’ont chagrin (l’esprit). Il est très bien, ton volume 1, mon God, et tous (sauf un) nous attendons le tome 2.

Bon anniversaire !
réponse à . syanne le 28/12/2011 à 18h07 : J’arrive tard et repars tôt mais ne saurais oublier de fêter ...
En mentionnant son esprit caustique, tu parles de celuide notre divin Sire, je suppose? Parce que tout le monde sait que la Sire caustique...
Heureusement aussi que tu dis: "le" tome 2 et non "la", car là, nous aurions pu avoir un doute: se serait-il agit de la plus petite partie d’un coprs pur? Ou alors de la tome de cet animal prisé des légionnaires, depuis qu’ils sont revenus sur le Continent et qu’ils ne le sont plus eux-mêmes (càd qu’ils sont devenus incontinents)?
réponse à . God le 28/12/2011 à 18h01 : Heureux de te revoir, Lovendric, certains commençaient à manifeste...
certains commençaient à manifester de l’inquiétude
Je confirme. Voir ici la manifestation.
(et merci à Mickey pour la référence)
De (trop bref) passage, je souhaite à God un joyeux anniversaire !
réponse à . file_au_logis le 28/12/2011 à 18h14 : En mentionnant son esprit caustique, tu parles de celuide notre divin Sire, je s...
tout le monde sait que la Sire caustique...
...et pourtant c’est la Sar qu’astique, non?
réponse à . Lovendric le 28/12/2011 à 17h35 : Las ! Las ! Ô nostre GOD, célébrer ton anniversail...
Merci Love & drink, j’ai la chance de te croiser aujourd’hui, avec ce beau message, alors que j’avoue avoir loupé quelques expressi(o?) Bon,Chirstian est en train de skier, sûrement, avec Georges Clooney (What else?) du coup, je ne sais s’il faut mettre "i" ou "o" pour le pluriel d’Expressio! 

Mais l’anniversaire de notre God(Michou?) adoré déclenche dans nos moultes occupations certaines priorités pour lesquelles on ne peut que se dire "C’est parti mon Kiki!" Et c’est tant mieux pour ces belles retrouvailles 
Avoue God... si tu avais dû nous faire partager toutes les félicitations que tu as reçues pour ton bouquin, il n’y aurait pas eu assez de place ici !!C’était juste pour nous provoquer !
Joyeux anniversaire !!
Joyeuse Annie verres sert, un p’tit beurre des touyoux, fée lisse coupe les agneaux (version espagnole), bref bonne fête[slurp] très cher et vénéré God [/slurp]
réponse à . Lovendric le 28/12/2011 à 17h35 : Las ! Las ! Ô nostre GOD, célébrer ton anniversail...
Avec un peu de retard mais mieux vaut tard que jamais, je me joins à vous pour souhaiter un super bon anniversaire à God et remercier Lovendric pour ses voeux.
Mon voeu le plus cher serait de te retrouver plus souvent ici Lovendric, tes messages sont toujours un bonheur alors je préfère incriminer ton trop peu vaillant destrier qui t’empêche de nous faire ce plaisir.
Aujourd'hui c'est la Saint-Gabin mais je n'ai jamais rencontré de gens Gabin.
Un jour d'octobre 1981, elle est arrivée en troussant un peu plus haut qu'il n'est décent son suaire...
- Psttt ! Georges ! C'est l'heure !

Et les voilà partis, bras dessus, bras dessous, les voilà partis – elle sait où – faire leurs noces... Lui, un peu surpris de voir son temps de dupe déjà révolu... Elle, si heureuse !

- Ça fait longtemps que je t'aime ! Tu sais que notre hymen à tous les deux était prévu depuis le jour de ton baptême ! Allez ! c'est parti mon Kiki !
- Attends
, dit Georges, faut que j'avertisse les gens... que je marque dessus ma porte "Fermé pour cause d'enterrement".

Ici-gît une feuille morte
Ici finit mon testament
J'ai quitté la vie sans rancune
J'aurai plus jamais mal aux dents
Me v'là dans la fosse commune
La fosse commune du temps

Écoutez...

Quelques petits emprunts à Oncle Archibald... Merci M'sieur Brassens.
Je mets le café en route et je vous laisse.....
Aujourd'hui, on est en visite

Et c'est parti mon kiki !

Bon dimanche à toutezétous.....
- Tiens, regarde là-bas, c'est l'ancienne nageuse médaillée, Kiki Caron !
- Kiki qu'a ronds ?
réponse à . DiwanC le 19/02/2017 à 04h08 : V'là les croissants du dimanche !... et deux ou trois p't...
À la pâtisserie
- On classe toujours les croissants du plus grand au plus petit...
- pourquoi ?
- c'est comme ça...c'est l'ordre des croissants...
Bonjour à toutes et à tous, je viens de faire deux aller-retour dans les étages supérieurs et je surpris qu'aucun locataire du dessus n'a rappelé l'émission sur Radio Luxembourg (RTL) avec Zappy Max, qui s'intitulait : " c'est parti mon Zappy". Le premier titre de cette émission était " : ça va bouillir" .
Je me sens très vieux tout d'un coup  ....
Bon dimanche, je vais voir s'il reste un peu de café...
Un anglais se demandait:
'Monkey qui' ?
Petite contribution, histoire de faire mon intéressant, copiée du Dictionnaire étymologique de la langue française (nouvelle édition 2016 sous la direction de Alain Rey):
KIKI n. m. est la notation d'une onomatopée (kique en 1874) autrefois écrite" quiqui", et pouvant s'appliquer au gosier, à la gorge, dans quelques expressions, comme "couper", surtout "serrer le kiki" (à quelqu'un).
En appellatif, l'expression "mon kiki", avec un redoublement qui évoque "coco", s'est employée dans "c'est parti mon kiki", "on commence, ça marche",qui fut à la mode dans le milieu du spectacle (années 1960 à 1990).
KIKI adj. s'est employé pour "riquiqui"" "petit, médiocre, mesquin" (1933 dans Colette).
KIKI n. m. variante expressive probable de "quiquette", sert (mil. XXe s.) à désigner plaisamment le pénis.
Poil au smilblick.
Rikiki : Jeu dérivé du whist où le ou les gagnants sont ceux qui réalisent le nombre de levées annoncé. Également appelé l'ascenseur.
La clé à singe : the monkey key.
réponse à . joseta le 28/12/2011 à 08h27 : Petit hommage à un grand skieur. C’est au portillon de dépar...
Non, y'a la fixation de mon ski qui déconne !
- C'est qui, qui rit ? Qui ?
- Le Coq.
Autre contribution, histoire de faire encore plus mon intéressant, copiée du Dictionnaire de l'argot et du français populaire, Jean-Paul Colin, Larousse, nouvelle édition 2010:
KIKI
1) Vx. Abattis de volaille; la volaille elle-même.
2) Cou, gorge. "Ça ne mérite, en tout cas, pas que tu risques à retourner en taule, et pour un bail cette fois. Sans parler de la machine à couper le kiki, qui fonctionne encore parfois." (Noro) "Serrer le kiki", étrangler: "Fatima (...) s'était accroupie commodément à la mode de son pays et me serrait le kiki d'un bras pour m’empêcher de gigoter." (Sarrrazin)
2) "L'Espagnol avait d'abord été étourdi d'un coup d'aviron, ensuite on lui avait serré le kiki." (Malet)
3) "C'est parti, mon kiki!", se dit au début d'un processus, pour encourager, entraîner autrui.
ETYM. mot onomatépéique, p.-ê. aphérèse de "quiquiriqui", terme dial. dénotant le chant du coq dans le centre de la France. 1. kiki "abattis" 1866 (Delvau); "volaille" 1877, Zola (TLF); "quiqui" 1866 (Delvau). 2. "kiki" 1883, Macé (Esnault); "quiqui" 1920 (Bauche).
3. vers 1965 (GR) (valeur hypocoristique, par analogie avec "coco", "poussin", etc.)
VAR. "kik" au sens 2: 1947, Stollé.
Poil au nez.
C'est bon ! Mais moi, j'aurais mis:
La clé de la cage au singe: the monkey key...
réponse à . comte_arebours le 19/02/2017 à 08h06 : Bonjour à toutes et à tous, je viens de faire deux aller-retour da...
Une autre époque ! Que l'on peut retrouver en écoutant les programmes de nuit sur France Culture. Pour RTL je sais pas... J'écoute pas à cause des pubs.
Faut pas errer le kiki à quelqu'un ! Les étranglements sanguins ou respiratoires brrrr !
Dans les années soixante c'était Killy qui ramenait pas mal de médailles.
réponse à . comte_arebours le 19/02/2017 à 08h06 : Bonjour à toutes et à tous, je viens de faire deux aller-retour da...
Fais un troisième aller-retour !
Pour une fois que je m'étais attribué le numéro 72, en principe réservé à l'Amirauté des Rillettes *, aurais-je mieux fait de me casser le kiki ?

Par ailleurs, tu es "étonné" de ne pas l'avoir lu et "surpris" en pleine inattention ...

* Ce jour reste son anniversaire.
réponse à . le gone le 19/02/2017 à 09h26 : Une autre époque ! Que l'on peut retrouver en écoutant l...
Merci du renseignement, je prends mon clavier et j'y vais (pas dans lézards dennes) C'était dans les années 1954 environ, on écoutait aussi :"la famille Duraton", "Sur le banc" avec Raymond Souplex et Jeanne Sourza. Je vous parle d'un temps que les moins de 60 ans...
réponse à . joseta le 19/02/2017 à 09h26 : C'est bon ! Mais moi, j'aurais mis: La clé de la cage au s...
The monkey key qui quitt' Kiki, the monkey key qui enquiquine.
réponse à . comte_arebours le 19/02/2017 à 10h05 : Merci du renseignement, je prends mon clavier et j'y vais (pas dans l&eacut...
Plein d'émissions de cette époque sur ce lien
Étonnamment, les Nord-Américains parlent de "monkey wrench" pour désigner ce que les Britanniques appellent "gas grips". Monkey key, la clef en glaise ?
Les BD de qui ? Quick et Flupke.
Une volaille en argot ? je savais pas...
réponse à . SyntaxTerror le 19/02/2017 à 10h23 : Étonnamment, les Nord-Américains parlent de "monkey wrench&qu...
Nous avons bien les clés crocodile... et les pinces-monseigneur.
Artie: - On va voir mes vignes ?
- ceps, Artie ?
- oui, allez ! c'est parti !
réponse à . God le 28/12/2011 à 08h57 : Je reviens de ouacances, je dépile la masse de courriels et, juste pour c...
Si ça se trouve, cet individu aura, à la longue, plus de culture dans l'oeil que dans le cerveau !
On voit sa clarinette mais pas ses parties. 
réponse à . dePaname le 19/02/2017 à 09h23 : Autre contribution, histoire de faire encore plus mon intéressant, copi&e...
...mot onomatépéique...

Pardon. Vous permettez ? J'arrive faire mon petit boulot. Poil au dos. Chuis de la FBI (Femmes du Bureau d'Intervention).

J'interviens pour replacer une voyelle par une autre. En l'occurrence un E par un O. Poil à l'O. Onomatépéique," c'est un mot étranger au bureau et toulemonde sait que le Bureau coupe le kiki aux étrangers.

Par contre, onomatopéique, c'est comme de la musique à l'oreille. Toutes les voyelles dans l'ordre qu'il faut. C'est bien la mission du Bureau, assurer l'ordre. Je vous remercie de votre attention à cette histoire d'O. Poil à l'anneau.  
Hors sujet... Ne vous fâchez pas M'sieur IznoG0d...

Grâce à toi - et aux amis du Canal 12 ! - je n'ai pas raté l'émission sur Brassens.
L'as-tu regardée ?
Et si oui, qu'en as-tu pensé ?

Mon avis... s'il a quelque intérêt !
- Décor sympathique...
- Pour qui ne connaît pas – ou peu – Brassens, l'émission devait être intéressante. Pour les autres, moins... forcément ! À part, les images de bains de mer, tous les documents et anecdotes sont disponibles sur la toile...
- Mais – s'il s'agissait de le faire découvrir aux "jeunes" – pourquoi donner ses chansons les plus connues ? (genre "Les Copains d'abord" et "Chanson pour l'Auvergnat").
- Enfin si quelques interprètes étaient agréables à entendre, que de douleur à écouter certains autres !

Comment dit-on déjà ? Ah ! oui : la critique est aisée mais l'art est difficile...
Allez ! vaut mieux que je parte. 

Je n’ai jamais entendu l’expression au Québec (en route sur la croute!); J’entends plutôt au Québec « Allons-y, Alonzo » qui est probablement utilisée en France également.
réponse à . DiwanC le 19/02/2017 à 17h19 : Hors sujet... Ne vous fâchez pas M'sieur IznoG0d... Grâce à ...
J'ai essayé mais pas réussi. Trop d'interprètes. Je vais regarder cette émission sur le net en laissant de côté tout ce qui n'est pas lui ! C'était bien pour Brel vu qu'on n'entendait que lui dans ses chansons ainsi qu'une personne expliquant sa vie, ses choix et ses opinions sur pas mal de choses.
réponse à . le gone le 19/02/2017 à 09h26 : Une autre époque ! Que l'on peut retrouver en écoutant l...
J'écoute pas à cause des pubs
Certaines valent leur pesant de cacahuètes.
J'ai récemment entendu que "Tartempion nous propose de super zaffaires". Intéressant.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est parti, mon kiki ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?