Compter les étoiles - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Compter les étoiles

Entreprendre une action impossible.

Origine

En tant que telle, cette expression est attestée en 1531.
Mais c'est dans la Bible (Genèse 15.5) qu'elle prend sa source, alors qu'il y est question de la descendance d'Abraham en nombre aussi incalculable que les étoiles ou les grains de sable des rivages (« Tu seras le père d’une grande nation, ta descendance sera comme la poussière de la terre, si quelqu’un peut compter les étoiles du ciel, il pourra alors compter ta descendance »).

Compte tenu de leur nombre, il faudrait effectivement être un peu sot pour espérer arriver à compter les étoiles lors d'une nuit claire passée loin de la pollution lumineuse d'une ville.
On comprend donc aisément l'association avec une tâche vouée à l'échec.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Compter les étoiles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne / Autrichede die Quadratur des Kreises (oder des Zirkels)La quadrature du cercle (ou du compas)
États-Unisen To be in over one's headÊtre dedans [sous l'eau] au-dessus de sa tête
Angleterreen To look for a mare's nestChercher le nid d'une jument
Angleterreen To piss into the windPisser dans le vent
États-Unisen To build castles in Spain / in the airConstruire des châteaux en Espagne / en l'air
États-Unisen To bite off more than one can chewMordre plus qu'on ne peut mâcher
Argentinees Buscarle el pelo al huevo.Chercher du poil sur l'oeuf.
Espagnees Barrer una escalera subiendoBalayer un escalier en montant
Espagnees Pedirle peras al olmoDemander des poires à l'orme
Espagnees Pedir la lunaDemander la lune
Latinla Jungere volpesAtteler les renards
Belgique (Flandre)nl sysiphusarbeid verrichtenfaire un travail de Sysiphe
Pays-Basnl water naar de zee dragenporter de l'eau vers la mer
Pays-Basnl Naar de maan reikenTendre les mains vers la lune
Roumaniero A umbla după potcoave de cai morţiChercher des fers (à cheval) de chevaux morts
Roumaniero A umbla dup_#259; cai verzi pe pere_#539;iChercher des chevaux verts sur les murs
Roumaniero A cauta acul in carul cu fanChercher l'aiguille dans la charette au foin
Russieru Stroit' vozdouchnyé zàmkiConstruire des châteaux en l'air

Vos commentaires
On comprend donc aisément l’association avec une tâche vouée à l’échec
Mais pas du tout, God ! Par une nuit claire passée loin de la pollution lumineuse d’une ville, justement, on peut parfaitement compter les étoiles que l’on voit à l’oeil nu. Avec une vue standard, il n’y en a guère que quelques tout petits milliers de visibles, tout au plus, en un point donné, ce qui n’est pas vraiment la mer à boire. Encore faut-il, pour ce faire, bien connaître sa cartographie du ciel. Et ça ne servirait strictement à rien, vu que nous disposons de séries de photographies, dans toutes les directions de l’espace, fixant toutes lesdites étoiles visibles à l’oeil nu, en fonction de leur magnitude apparente (et non leur magnitude réelle), nous permettant de dessiner des cartes d’une précision... astronomique. La traînée blanchâtre de la voie lactée, constituée d’une partie de notre galaxie (100 à 200 milliards d’étoiles, au total), nous savons qu’il y a plein d’étoiles dedans, mais, sans instrument, le diamètre du cercle de confusion de notre oeil (3/100e de mm) nous interdit d’en distinguer une en particulier.
Donc, compter les étoiles, c’est vachement bleussipo, God, et encore plus remis dans le contexte de l’époque biblique, faut pas croire (le God d’Abraham savait déjà raconter n’importe quoi, pour faire son intéressant) ! Quasiment un jeu d’enfant, même, et l’utilisation d’une telle image ne pouvait impressionner que des foules incultes. Comme souvent, quand la religion se mêle de vouloir expliquer quoi que ce soit, God ! Tiens, un exemple ? Saint-Augustin admettait, comme date de création de l’univers, 5000 ans avant J-C. Légèrement planté, hein ? Et un autre ? Urbain VIII, en 1633, le coup qu’il a laissé faire à Galilée, alors que, vraisemblablement, il avait parfaitement compris, et admis, que l’astronome avait raison en prétendant que la Terre tourne autour du Soleil, et non l’inverse... Un dernier ? Tiens, dans j’sais plus quel San-Antonio, y’a l’iman komirespyr, de l’émirat d’Aygou, si j’me rappelle bien. Prémonitoire, le San-A.
Et alors que nous tous, ici, savons bien à quel point il échappe (par en-dessous*) à toute tentative de définition, notre God à nous, hein, mes gueux ?
Bon, sans préjuger de l’argumentation que ne manquera pas de développer Chirstian dès que l’occasion lui en sera fournie, je persifle et je signe : argumentaire fallacieux, entaché d’une erreur astronomique. Copie à revoir de fond en comble par les Expressionautes (alexandrins souhaités).
Sur ce, bonne nuit, les gosses.

* ça, c’est pour le coup des rats pas triés... Aaaaaaaaaaaaaah, mais !
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 01h44 : On comprend donc aisément l’association avec une tâche vou&ea...
Ton San-A, c’était pas "Bérurier au sérail" ?
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 01h44 : On comprend donc aisément l’association avec une tâche vou&ea...
Eh bé ! Quelle volubilité à cette heure si matinale ! Eh Marie, jamais tu dors ? On voit que tu as eu le temps, certaines nuits, de comtempler les étoiles sous un ciel très clair.
Mais évidemment, si tu élimines d’emblée la Voie Lactée, le travail devient nettement plus facile...
réponse à . Rikske le 24/11/2006 à 07h26 : Ton San-A, c’était pas "Bérurier au sérail" ?...
Ah ben tiens, dès que San-A est cité, y’a Rikske qui soulève une paupière et entrouve sa mémoire pour citer par coeur le titre, la page et le paragraphe... 
Alexandrins souhaités, a dit Elpépé!
Donc, jetons-nous à l’eau, et lancons la machine:
Ecrivons, écrivons, usons l’encre de Chine,
Et produisons ceci, sur le fil de l’épée:

Je me souviens de: "As-tu compté les étoiles"
Qu’on chantait le matin en hissant la grand’voile
Avant de revenir se chauffer près du poêle,
Quand plus rien n’était sec, ni vêtements, ni poils...

Bon Dieu, quelle aventure! Se prendre pour Noé,
A Venise, passer sous l’arche du Rialto,
Pour cela, oh, bien sûr, fallait se lever tôt,
Et, voyant Elpépé, lui crier "ho-ohé!"

Maintenant, c’est passé, nous sommes revenus
A des plaisirs simples, et, comme un ingénu,
Je me vois tous les soirs, à table, tout menu,

Déjà réfléchissant, "que vais-je pouvoir dire
Demain, sur Expressio, sans pour cela maudire
Qui que ce soit, ni de God provoquer son ire?"

=====

Voili, voilà, voilu, c’est écrut! J’peux aller au bureau en paix, maintenant.

Eh, Momolala, prépare-toi, j’arrive demain, et dimanche, ca y est, la RENCONTRE !!!
Je me réjouis déjà...
Pour les rencontres de plusieurs types de expressio_une_fois.be, allez donc voir l’expressio d’hier, en fin de soirée... Une longue tartine pour vous préparer mentalement...
réponse à . file_au_logis le 24/11/2006 à 07h32 : Alexandrins souhaités, a dit Elpépé! Donc, jetons-nous &agr...
Et tout ça de grand matin... Et le soir, il est encore plein d’énergie (en conteneur acier, comme les piles Mazda +)...
réponse à . God le 24/11/2006 à 07h29 : Ah ben tiens, dès que San-A est cité, y’a Rikske qui soul&eg...
J’avoue, j’avoue, je suis aussi accro à San-A (et à Frédéric Dard en général) qu’à Expressio... C’est pas peu dire !
une tâche vouée à l’échec
comme celle de remplir le tonneau des Danaïdes, sans doute ?
Compte tenu de leur nombre, il faudrait effectivement être un peu sot pour espérer arriver à compter les étoiles
Fastoche !
"Sur le drapeau américain il y en a 50 (G.W.Bush)
"à l’Opéra Bastille, il y en aura 12 , sur scène, pour le "into the little hill" (G.Benjamin)
" la nuit dernière, j’en ai compté 3 458 653" (Chirstian)
réponse à . chirstian le 24/11/2006 à 09h10 : Compte tenu de leur nombre, il faudrait effectivement être un peu sot pou...
"" la nuit dernière, j’en ai compté 3 458 653" (Chirstian)"

Sorry, ol fellow, j’en ai compté 3 458 654. Mais faut dire que suis certainement plus au sud ?

Compter les étoiles ? Je n’avais jamais entendu cette expression pas plus que celle d’hier sur les seringues. Incontestablement Expressio ne cesse d’enrichir mes connaissances.
Entreprendre une action impossible.
d’accord avec Cotentine pour dire que cette définition pourrait aussi s’appliquer au tonneau des dames Aïdes.
Mais je préfére le sens donné par Littré (encore !) :
"Compter les étoiles, perdre son temps, pousser la curiosité trop loin" : possible ? impossible ? Ce ne serait donc pas la vraie question. Mais plutôt : est-ce que cela vaut la peine de toutes les compter ? Serons nous beaucoup plus avancé ensuite ... Donc un sens voisin de enchoser les mouches ou de peigner la girafe...
On pourrait d’ailleurs aussi bien dire : "compter les mouches" et Degas a croqué des vieux messieurs libidineux qui rêvaient d’e... les étoile de l’Opéra (ou les girafes , je sais plus !)

@1 :"La traînée blanchâtre de la voie lactée, constituée d’une partie de notre galaxie (100 à 200 milliards d’étoiles, au total)"
: il y en aurait 213.158.578.455 au dernier recensement + les étoiles clandestines , entrées sans papier, que nous ne savons pas comment reconduire à la frontière de notre galaxie. Problème épineux que peu de dirigeants ont le courage d’affronter. Le projet de mur proposé par les USA pour entourer notre galaxie ne semble pas réaliste, du moins à court terme !
réponse à . chirstian le 24/11/2006 à 09h39 : Entreprendre une action impossible. d’accord avec Cotentine pour dire qu...
il y en aurait 213.158.578.455

Je croyais qu’on ne pouvait pas dépasser 255.255.255.255 !
T’as dû te tromper dans tes calculs .
réponse à . borikito le 24/11/2006 à 09h33 : "" la nuit dernière, j’en ai compté 3 458 653" (Chirstian)" ...
"3 458 654 "
mais bon sang , mais c’est bien sûr ! J’avais oublié l’étoile à Matelas , parce que j’étais dessus. Quelle grossière erreur ! Comme je m’en veux ! Si mes collègues venaient à le savoir, je perdrais ma réputation, et ils seraient capables de me reprendre mon prix Nobel !
Confidence pour confidence : compter les seringues ou chanter comme une étoile, ne sont pasnon plus les expressions que j’utilise le plus...
Dans le cas présent, je ne vois même pas vraiment comment l’utiliser, et je note que God ne semble pas avoir trouvé d’exemples dans ses sources.
" va donc compter les étoiles !" ? "faire ça ou compter les étoiles...!" ? "est-ce que cela vaut vraiment la peine de compter les étoiles ? ..."
ou sans doute : "allonge toi et compte les étoiles" , ou encore "ça te dérange pas qu’on change de position : tu pourras mieux compter les étoiles ?" ,ou "tu pourrais arrêter de compter les étoiles : ça me déconcentre" ou ...

@13 : parce que 213.158.578.455 est supérieur à 255.255.255.255 ? J’comprends pas bien, mais j’ai jamais été une étoile en maths : un vrai trou noir !
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 01h44 : On comprend donc aisément l’association avec une tâche vou&ea...
Ha ha, Saint-Augustin et son ami Bidasse tous deux natifs de Souk Arrhas !

Un mien prof de philo aimait placer dans ses cours :
Saint Augustin est arrivé à Ephèse en 403.
A l’heure actuelle, ça ne fait plus rire personne.
réponse à . file_au_logis le 24/11/2006 à 07h32 : Alexandrins souhaités, a dit Elpépé! Donc, jetons-nous &agr...
As- tu compté les étoiles et les astres radieux
Déployant aux nuits sans voile leur cortège dans les cieux
...

Chant scout de veillée par excellence, ah, c’était le bon temps 
A l’époque, on savait ce que le mot honneur voulait dire...
réponse à . Jonayla le 24/11/2006 à 10h27 : As- tu compté les étoiles et les astres radieux Déployant a...
toujours prêt! Et avec 3 doigts ... en l’air, bien entendu. Pour savoir s’il pleut, sans doute?

vous en trouverez le texte intégral à cette page

Cela pourrait servir à notre Godemichou adoré d’exemple pour sa prochaine mise à jour de la page....[slurp] Nous t’aimons tellement [slurp] que nous sommes prêts à tout et à toutes les compromissions [slurp] pour te venir en aide [slurp] quand tu es dans le besoin... [slurp]
réponse à . file_au_logis le 24/11/2006 à 10h58 : toujours prêt! Et avec 3 doigts ... en l’air, bien entendu. Pour s...
...sa prochaine mise à jour de la page
Qu’est-ce à dire ? Quelle page ? Quelle mise à jour ?
Et puis arrêtez de me filer des grands coups de langue, c’est dégueulasse, à la fin !
Le zapping de la semaine

Elle lui avait posé un lapin
à la rue Canasson-sur-Gelée
face à l’hippodrome machin
que tout le monde connaît.
Trois heures sous le pépin
que sa belle il attendait,
aux yeux de merlan frit, en vain.
Il prit la mouche et, épuisé,
conlut qu’il était bien certain
qu’ils se seraient regardés
en chiens de faience au pub du coin

il était venu pour des prunes enfin,
il s’était pourtant bien apprêté
à lui faire un petit câlin
à sa petite dulcinée
pas roulée comme un boudin
et exquise qu’elle était
il aurait même détonné un refrain,
il chante comme une seringue il le sait
le seriner nul en est le besoin.

Quelle tristesse quel chagrin
compter les étoiles est plus aisé
qu’atteindre celle aux yeux châtain
mais, mais, mais, mais,
il recommencera après-demain
il est fermement décidé
qu’elle ne lui débite son baratin
il lui dira qu’il l’attendrait
à sa descente du train.

Ne dites pas qu’il est zinzin
Cette mignonette lui plait
le pôvre, il en a bien le béguin
ça bien sur vous le comprendrez
c’est beau, c’est divin
pas çui de la publicité
qu’on se tape avec du vin.

Et le mot de la fin
C’est moi que je l’ait fait

Ouala !!! c’est pas compter les étoiles ça ???
réponse à . eureka le 24/11/2006 à 11h27 : Le zapping de la semaine Elle lui avait posé un lapin à la rue C...
Ffffuuîîîîîîttt (sifflement admiratif) !
réponse à . chirstian le 24/11/2006 à 09h54 : "3 458 654 " mais bon sang , mais c’est bien sûr ! J’avai...
"J’avais oublié l’étoile à Matelas , parce que j’étais dessus."

Ben voyons ! Jeha aussi, lorsqu’il comptait ses ânes, oubliait celui sur lequel il était juché.

@SyntaxTerror : tous deux natifs de Souk Arrhas.
L’orthographe exacte c’est : Souk Ahras.

Et à ce propos je me permets de préciser que de nombreux villages et villes du Maghreb débutent par "Souk" (سوق) qui, comme vous le savez, signifie "Marché" . Mais la suite ? c’est tout simplement, le plus souvent, le nom du jour où se tient le marché à cet endroit. Car les jour de semaine sont désignés par des adjectifs numéraux : Nâr el Had pour le dimanche qui est leur premier jour de la semaine, El Tneïne pour le deuxième : lundi etc.
Par exemple à Souk el Arbaa, le marché se tient le quatrième jour, soit notre mercredi.
Je vous en prie. La cloche vient de sonner, vous pouvez sortir… en silence et en rangs !
réponse à . borikito le 24/11/2006 à 11h51 : "J’avais oublié l’étoile à Matelas , parce que ...
Au Portugal aussi, les jours de la semaine portent des numéros, seuls le samedi et le dimanche portent un nom (lundi est appelé "segunda feira", mardi "terça feira", et ainsi de suite).
j’avais peur de me faire larguer sur les bancs de la maternelle......
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 01h44 : On comprend donc aisément l’association avec une tâche vou&ea...
(le God d’Abraham savait déjà raconter n’importe quoi, pour faire son intéressant) !

La Parabole est claire : compter les étoiles est une entreprise vaine car ce qui compte avant tout n’est-ce pas, c’est de vouloir ajouter des étoiles aux étoiles, des âmes aux corps et des corps pour toujours plus d’âmes ; ce qui revient à dire, croissez et multipliez-vous. Amen !

Moralité : ne pas se disperser, ne pas perdre son temps et œuvrer à la tâche de donner naissance à des enfants toujours plus nombreux. Ce que Dieu voudrait, ce que Dieu pourrait, ce que Dieu encouragerait. Ce que l’Homme au fond de lui désire, assurer sa descendance par réflexe ou par nécessité qui souvent fait Loi.

L’éclairage spirituel encore une fois bat en brèche une analyse trop terre à terre.
Le Dieu d’Abraham, on adhère ou pas, mais pointer le mensonge là où siège l’Universalité, c’est à mon sens : ne douter de rien.
Monsieur Elpp seriez-vous ici aujourd’hui si la p’tite graine dont vous êtes issu n’avait voyagé à travers les siècles ? Cela aurait été dommage.

L’Etoile est nourricière, accrochez-vous aux branches, ça maintient le sain Equilibre. Elever son Esprit, en définitive, c’est ça qui compte. Ce qui a sans doute manqué à la jeune Eglise parfois, mais qui ne dit pas d’ânerie(s) n’avance pas dans la réflexion, y compris au Saint Siège ou dans ses organes attenants.

Elpp est pardonné de voir que ce qu’il ne veut voir et d’apostropher ce qu’il ne reconnaît pas comme Tuteur de son âme. Tremble mortel !

« La perplexité a toujours été la salle d’attente des indécis. »

Comme toi, j’aime bien déconner. 
réponse à . eureka le 24/11/2006 à 11h27 : Le zapping de la semaine Elle lui avait posé un lapin à la rue C...
Mais c’est vachement bien, comme dit Io (l’un des quatre satellites galiléens de Jupiter, avec Europe, Ganymède et Callisto, je le rappelle ici à ceux d’entre vous dont la mémoire flanche un brin).
Et tiens, je vais faire un lot groupir :
@Rikske_bis_2 : faudrait vérifier, mais j’ai la flemme...
@God_3 : Tu persistes dans un raisonnement foireux, à vouloir compter les étoiles avec ton cerveau (ou du moins ce qu’il en reste), alors que le propos du God d’Abraham n’était de les compter qu’avec les yeux, à une époque où on croyait dur comme fer que c’est lui qui les avait créées, et où il n’y avait ni téléscope, ni appareil photo, ni ordinateur.
@File_au_bureau_5 : bravo et merci, ma plume rimailleuse sait pouvoir se reposer sur vous tous.
@Rikske_bis_7 : Eh, God, on en croque pour combien, quand on fait de la pub de marque ? Je veux voir les tarifs, moi...
@Chirstian_10 : vantard ! Même avec un regard persan, ce n’est pas possible.
@Borikito_21 : Donc aujourd’hui, on est à Souk Matelot, si j’ai bien compris ?
réponse à . <inconnu> le 24/11/2006 à 12h30 : (le God d’Abraham savait déjà raconter n’importe quoi,...
Mystique ! Voilà le mot !
Du point de vue de la composition atomique, je suis, tu es, nous sommes tous de la poussière d’étoile. Le sujet du jour est bien astronomique, les tenants du créationisme devraient utiliser un téléscope...
Pour le domaine psychique (de l’âme...), voir quelque approche intéressante du côté de la fonction surmoïque mortifère.
Elpépsy-Cola
réponse à . borikito le 24/11/2006 à 11h51 : "J’avais oublié l’étoile à Matelas , parce que ...
Choukrane.
Désolé, mon clavier est un azerty français, je n’arrive pas à écrire le peu d’arabe que je connaisse.

Il y a plein de sites où l’orthographe est celle que j’ai employée. Le mystère reste entier, comme le cheval.
Ceci étant (ou ce sidi), on écrit Arras et nous le prononçons Arro (sur le baudet).
Mais ça, ce sont les bienfaits de la troisième République qui a voulu tout franciser et pas seulement en Algérie !
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 12h31 : Mais c’est vachement bien, comme dit Io (l’un des quatre satellites ...
@19 eureka: PFfffuuîîîîîîttt (sifflement admiratif) ! Je dis comme Rikske, Rikske_bis et Rikske_2, ses comparses: c’est du génial à l’état pur: c’est pour cela que j’ai ajouté le P devant le sifflement, ca le mérite.

@25 elpepe: merci, mais t’aurais dû ajouter eureka à tes compliments: elle les mérite amplement, elle a avoué: elle est débutante. Et elle a pris la balle au bond (la bal des débutantes, bien sûr, mais vous aviez compris!) . Bon, comme je pars demain pour la convention des Frères de la Côte, faudra que vous vous y colliez à nouveau, cher ami! Le repos ne fut que passager (clandestin). Demade à eureka de t’aider, si nécéssaire. Mais aide-la aussi, qu’elle ait l’impression que le ciel l’aide... C’est une étoile montante dans notre firmament, ne la laisse pas se transformer en étoile filante!
Cheu nous, quand une demoiselle avait eu un rendez-vous galant qui avait dégénéré, ou bien tourné, ça dépend du point de vu, dehors, dans nos belles campagnes ou sur une de nos somptueuses plages, sous le regard complice de la lune, BREF, un coït outdoor, on disait qu’elle avait regardé les étoiles à l’envers (quelqu’un connait ou serait-ce encore un de mes idiolectes   ?)
Quoiqu’il en soit, je crois que la dite demoiselle avait autre chose à faire que de les compter, les étoiles, ou alors, elle n’avait pas le temps (hein, mon lapin)
Eh, Filou_distrait, ma réponse_25 s’adresse à Eureka_19, tous les autres dont toi n’étant qu’en rang subsidiaire, en note de bas de page-25, mais haut-de-gamme quand même... Je reconnais donc le somptueux talent d’Eureka itou...
Un petit tour rapide : on se régale sur Expressio, Bravo !

Juste trouvé ce proverbe tahitien :
"Le mort va compter les étoiles et il reviendra quand il les aura toutes comptées."

qui donnerait définitivement raison à God et à Yannou par la même occasion : ma grand-mère disait, comme tant d’autres (dont Alphonse Daudet et Georges Brassens) que lorsque quelqu’un mourait son âme s’accrochait au ciel sous la forme d’une étoile. C’était une jolie histoire quand même.
@Filo : il pleuvine mais on a programmé le soleil pour toi, en tout cas pour dimanche. S’il n’était pas là, réjouis-toi quand même de connaître un phénomène de plus en plus rare sous nos latitudes : la pluie. Pense en outre (au sens littéral) qu’il est grand temps de faire le plein d’eau pour l’an que ven.

Je n’ai pas beaucoup de temps pour contribuer aujourd’hui mais je viendrai prendre de vos nouvelles de temps à autre. Bienvenue à Euréka ; Pétula, on a du pain sur la planche pour nos pouésies à venir !
réponse à . <inconnu> le 24/11/2006 à 12h55 : Cheu nous, quand une demoiselle avait eu un rendez-vous galant qui avait d&eacut...
C’est du propre, Petula ! God, ça vire incitation à la débauche sur mineur(e) de moins de quinze ans, si jamais y’a des mineur(e)s de moins de quinze ans qui nous lisent. Pas prudent, par les temps qui courent...
réponse à . momolala le 24/11/2006 à 13h16 : Un petit tour rapide : on se régale sur Expressio, Bravo ! Jus...
qui donnerait définitivement raison à God et à Yannou

admirons donc ce conditionnel, témoin d’une diplomatie mi-figue mi-raisin, ou à tout le moins prudent...
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 12h44 : Mystique ! Voilà le mot ! Du point de vue de la composition ato...
Mystique est un mot > Bien mais mieux de savoir ce qu’il contient.

Le sujet du jour est bien astronomique > Nous ne sommes pas assis à la même place. Notre œil à tous les deux n’utilise pas le même prisme. Respecter cela.

Les tenants du créationnisme devraient utiliser un télescope > Le meilleur télescope est encore celui qui sonde l’âme. Le cœur et la raison arbitrant les affirmations parfois trop hâtives.

La fonction surmoïque mortifère > Passage clouté confortable. Reste un point d’appui appelé Transfiguration pour changer son monde. Mais encore faut-il être éclairé. La Lumière se mérite au seul fait de s’y déplacer dessous.

La psychanalyse s’oublie à elle-même mais je lui prête des vertus considérables.
réponse à . momolala le 24/11/2006 à 13h16 : Un petit tour rapide : on se régale sur Expressio, Bravo ! Jus...
J’aime beaucoup ta Grand-Mère. Sagesse !
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 12h31 : Mais c’est vachement bien, comme dit Io (l’un des quatre satellites ...
Io est aussi la vachette à Zeus-eguin (The Seguin pour les rosbifofones) qu’a pas de chèvre
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 13h34 : qui donnerait définitivement raison à God et à Yannou admir...
Elle te ménage, c’est évident ! 
réponse à . <inconnu> le 24/11/2006 à 12h55 : Cheu nous, quand une demoiselle avait eu un rendez-vous galant qui avait d&eacut...
La où ton histoire est intéressante, c’est l’approche rituellique de la chose exécutée sous le regard de la lune. Mais, ici n’est pas le lieu pour parler de coït et de lune correspondante. Ca s’appelle de la Magie… appliquée et applicable.
Peut-être parlais tu de ton vécu ? Mais ne te sens pas obligée de répondre.
une petite histoire hors sujet que j’aime bien, mais dont j’ai oublié la source :
un grand père et son petit fils descendent sur la plage et durant la nuit, la mer a échoué des centaines de milliers de petites étoiles de mer qui sont en train d’y mourir.( le phénomène est fréquent, mais je ne sais plus sur quelle côte !). Le gamin en prend une, qui bouge encore, et la rejette dans l’eau et le grand père lui dit : est-ce que tu crois que ton geste va changer quelque chose pour l’espèce ? Et le gamin répond : pour l’espèce , probablement pas, mais pour elle, oui !
Je trouve qu’elle résume bien l’action humanitaire dans le monde.
Compter les étoiles : entreprendre une action impossible ? Je recite Cyrano :
"mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès,
non, non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile"...
et la formule (attribuée tellement de fois, que je ne sais plus qui en est le vrai auteur!): tout le monde savait que c’était impossible. Un jour quelqu’un qui ne le savait pas, a essayé ... et il l’a fait !
C’est décidé : ce soir, je vais compter les étoiles* !

* et vu le temps, ça s’ra pas difficile !
réponse à . <inconnu> le 24/11/2006 à 12h55 : Cheu nous, quand une demoiselle avait eu un rendez-vous galant qui avait d&eacut...
Inconnu au bataillon.

L’expression similaire que je connais c’est : regarder les feuilles à l’envers.
Celles-ci empêchent sans doute de compter les étoiles.
réponse à . chirstian le 24/11/2006 à 14h09 : une petite histoire hors sujet que j’aime bien, mais dont j’ai oubli...
Félicitations  !!! Tu lévites littéralement Chirstian.

Un petit geste précède les grands gestes. Slogan Vert !!!
réponse à . SyntaxTerror le 24/11/2006 à 14h11 : Inconnu au bataillon. L’expression similaire que je connais c’est&n...
Ton expression semble inviter à réfléchir sur ce qui est à l’endroit ou non.

Genre pourquoi se compliquer l’existence à chercher midi à quatorze heures.

J’aime bien !!

@ Eurêka : Chapeau l’artiste !
réponse à . momolala le 24/11/2006 à 13h21 : @Filo : il pleuvine mais on a programmé le soleil pour toi, en tout ...
merci momolala, souhaitons ne pas troquer, en moins de deuzédemi, la peau du barde .... d’Asterix
réponse à . <inconnu> le 24/11/2006 à 14h20 : Ton expression semble inviter à réfléchir sur ce qui est &a...
dankeu sheuneu yannou, dito momolala
Test one-two

Ah, maintenant ça marche ! J’essaie depuis de matin d’envoyer une contrib de félicitation à Euréka. Voilà qui est fait.

Bises et excellent week-end à tous !
réponse à . <inconnu> le 24/11/2006 à 12h55 : Cheu nous, quand une demoiselle avait eu un rendez-vous galant qui avait d&eacut...
Quoiqu’il en soit, je crois que la dite demoiselle avait autre chose à faire que de les compter, les étoiles, ou alors, elle n’avait pas le temps (hein, mon lapin)
Ou alors c’est que le sable la grattait de trop car ce n’est pas toujours très agréable de pratiquer le "coït on the beach"...
réponse à . borikito le 24/11/2006 à 14h52 : Quoiqu’il en soit, je crois que la dite demoiselle avait autre chose &agra...
Ah c’était toi sur la dune du Pilat ? 
réponse à . <inconnu> le 24/11/2006 à 13h53 : Mystique est un mot > Bien mais mieux de savoir ce qu’il contient. Le suj...
J’adhèrerai, mon cher Yannou, quand les poules auront des dents... 

PS : Hé, God, tu l’avais pas encore inscrite, celle-là, hmmm ?
C’est pas plutôt "Pyla" ?
les deux s’écrit, Rikske_bis. Va-t’en savoir pourquoi... Mais demande à Chirstian, il ira bien chercher une de ses explications truculentes de derrière les fagots...

PS : Hé, God, n’en v’là cor’ une ! Putaing, cong, y’a qu’moi qui trime, aujourd’hui !
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 15h14 : J’adhèrerai, mon cher Yannou, quand les poules auront des dents...&...
"quand les poules auront des dents."

Elpépé n’en aura plus, ne mangera et ne boira qu’à la paille que souvent il verra plus grosse dans l’oeil de son voisin.

réponse à . chirstian le 24/11/2006 à 09h54 : "3 458 654 " mais bon sang , mais c’est bien sûr ! J’avai...
@13 : parce que 213.158.578.455 est supérieur à 255.255.255.255 ? J’comprends pas bien, mais j’ai jamais été une étoile en maths : un vrai trou noir !

Mille z’esscuses.
Je croyais que c’était l’adresse IP des étoiles !
Dans ce cas, aucun des blocs de 3 chiffres ne doit dépasser 255.

J’ai quand même testé cette adresse. Autant essayer de "ping"er les étoiles !
"Délai d’attente de la demande dépassé".
réponse à . <inconnu> le 24/11/2006 à 15h36 : "quand les poules auront des dents." Elpépé n’en aura plus,...
"quand les poules auront des dents."

Qui en espagnol se dit : quand les grenouilles auront des poils.
réponse à . Jonayla le 24/11/2006 à 14h44 : Test one-two Ah, maintenant ça marche ! J’essaie depuis de ma...
merci jonayla, j’en suis toute rouge "d’émoustillement"
bisou et b-w-e
réponse à . eureka le 24/11/2006 à 15h40 : merci jonayla, j’en suis toute rouge "d’émoustillement" bisou...
Quoi : émoustillée et tu t’en vas ? Nous te prions de rester au contraire.
God, servez-nous, nous vous en prions, du Champagne s’il vous plaît.
La Dame a soif ne voyez-vous pas ?
réponse à . Jonayla le 24/11/2006 à 15h39 : "quand les poules auront des dents." Qui en espagnol se dit : quand les gr...
Et en québecois :
Quand les hommes vivront d’amour ...
réponse à . <inconnu> le 24/11/2006 à 15h45 : Quoi : émoustillée et tu t’en vas ? Nous te prions...
eh oui émoustillée !! c’est les bulles des compliments
merci à tous, en particulier a elpp et filo (28 - 30) que je salue en passant
réponse à . SyntaxTerror le 24/11/2006 à 15h37 : @13 : parce que 213.158.578.455 est supérieur à 255.255.255.2...
Bon, alors pour être un peu plus détaillé dans la technique, pour ceux que cette explication aura encore plus noyés dans la semoule, en voici une qui les coulera définitivement :

L’adresse IP (Internet Protocol) d’une machine est celle qui permet de la retrouver sur Internet parmi les centaines de millions d’autres machines connectées (quand vous tapez http://www.expressio.fr, par un mécanisme miraculeux qu’il serait trop long de décrire ici, ça se traduit en fait par l’adresse IP 213.246.55.175, celle du serveur hébergeant expressio).
Ce mécanisme est là pour faciliter la mémorisation des adresses (c’est quand même plus facile de retenir expressio.fr, non ?)
Cette adresse est soit fixée une fois pour toute (c’est le cas des serveurs), soit affectée temporairement par un fournisseur d’accès Internet à la machine d’un internaute lorsqu’il se connecte, et récupérée pour quelqu’un d’autre lorsqu’il se déconnecte.

Ces adresses IP (en version 4, parce qu’avec la version 6 qui commence à se répandre, c’est bien plus long) sont composées de 4 octets (suite de 8 bits à 0 ou 1), chacun pouvant prendre une valeur comprise entre 0 et 255 au maximum, cette dernière valeur étant le plus grand nombre stockable dans un octet, lorsque tous ses bits sont à 1.
La forme usuelle écrite de cette adresse comporte les valeurs de chacun des octets séparées par un point.

L’adresse 213.158.578.455 citée plus haut est inexistante car les deux derniers chiffres sont supérieurs à 255.

Votre machine a une adresse IP ? Oui, obligatoirement !
Elle peut être celle affectée à l’intérieur d’un réseau local d’entreprise (votre connection à Internet passant via un boitier qui, lui, a une adresse visible sur Internet) ou bien celle affectée par votre FAI si vous utilisez un modem de type USB, par exemple.
Pour connaître l’adresse IP de votre machine, c’est facile : menu ’Démarrez/Tous les programmes/Accessoires/Invite de commande’, puis vous tapez ’ipconfig’ suivi de la touche ’entrée’.
réponse à . chirstian le 24/11/2006 à 14h09 : une petite histoire hors sujet que j’aime bien, mais dont j’ai oubli...
Il me semble que l’auteur de "Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait." est Marcel Pagnol...
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 15h23 : les deux s’écrit, Rikske_bis. Va-t’en savoir pourquoi... Mais...
la Dune du Pilat-Pyla ? Rien à voir avec Pilou-Pilou. L’explication est trop évidente pour que je perde mon temps à la fournir. Elle viendrait d’un poème local du XVII, qui racontait les amours juvéniles de Philibert de Pyla, à marée basse :
" j’y ai amené Julie
et pis aussi Ophélie
et Lili, et pis Fanny...

Et pis je les ai couchées
et pis là, c’est compliqué
de vous dire tout c’qu’on a fait!

Et pis on a vu la lune
et pis là ,sur notre dune
j’ai béni ma bonne fortune..."
réponse à . God le 24/11/2006 à 16h16 : Bon, alors pour être un peu plus détaillé dans la technique,...
L’adresse IP (Internet Protocol) d’une machine est celle qui permet de la retrouver sur Internet parmi les centaines de millions d’autres machines connectées
 : eh oui : avec une adresse IP vous n’êtes qu’un numéro perdu dans la grisaille de la foultitude des gens ordinaires.
Vous souhaitez un traitement de faveur ? Que vos mérites soient reconnus ? Alors vous devez acheter une adresse VIP (Votre Internet Protocole). L’avantage d’être reconnu comme VIP ? La lettre d’Expressio vous arrive plus tôt. Vos fotes sont corrigées de façon otomatique. Les histoires belges vous sont expliquées. A côté des 5 icones à la disposition de tous les icons vous pouvez cliquer sur l’icone photo (face ou fesse) pour découvrir les talents cachés de nos amies. (et en option : VIP luxe : un éditeur de partoche que God n’arrive pas à fourguer, depuis le temps qu’il essaye)
Oh putaing, cong ! Y’a la queue de l’adresse IP d’Expressio qui s’est coincée dans la porte palière, qu’y a plus moyen ni d’entrer, ni de sortir ! Une plombe et trente broquilles, que ça dure... Où est God ?
"C’est pas plutôt "Pyla" ?"

ça est sûr ! parceque "Pilat" ce serait plutôt celui qui ponce ? puis qui se lave soigneusement les mains.
réponse à . Jonayla le 24/11/2006 à 15h39 : "quand les poules auront des dents." Qui en espagnol se dit : quand les gr...
"Qui en espagnol se dit : quand les grenouilles auront des poils."

ça y est, je comprends l’espagnol ! merci Jonayla. Donnes-tu des cours particuliers ?
La dune du Pyla est faite de sable, celle du pilat en pierre ponce. Voir cette page
réponse à . borikito le 24/11/2006 à 18h17 : "Qui en espagnol se dit : quand les grenouilles auront des poils." ç...
quand les grenouilles auront des poils

Je cherche une rime riche...
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 18h32 : quand les grenouilles auront des poils Je cherche une rime riche......
Gasoil
Passepoil
Hydrofoil (la prononciation "foil" me plaît assez)
Contrepoil
Rebroussepoil
Etc.

derien !
réponse à . borikito le 24/11/2006 à 18h56 : Gasoil Passepoil Hydrofoil (la prononciation "foil" me plaît assez) Contre...
au p’tit poêle à mazout. Merci !
Attachez une étoile aux chas de vos aiguilles
Chères fées du logis, fierté de nos familles.
Croisez sans cesse vos fils et vos images,
Rêvez les yeux baissés, l’âme dans les nuages.
Osez signer vos œuvres d’une griffe féline
Soignez vos blanches mains, petites coquines,
Toute douillettement blotties dans un fauteuil,
Installez un bouquet étoilé à portée de votre œil,
Créez des tableaux de galaxies tellement compliqués.
Hélas, que personne, jamais ne pourra les comptabiliser !
Et voici une kyrielle d’Expression-nautes pulvérisés …
Scotchés, terrassés, affaissés, bouche bée, estomaqués
Ce soir, ciel presque clair en Cotentin, et personne sur Expressio ! serait-il tous parti compter les étoiles ? c’n’est pas banal comme occupation en début de ouikènede !
réponse à . cotentine le 24/11/2006 à 22h23 : Ce soir, ciel presque clair en Cotentin, et personne sur Expressio ! serait...
Oh, Pomponnette, c’est maintenant que tu rentres ?
Et que faisais-tu toute la journée quand ils étaient encore tous vaillants ?
Sont-ce les étoiles qui t’ont inspirée ?
Mais voilà, ils sont tous repartis rejoindre leur traversin (ou les seins-tout-court de leur belle).
Bravo pour ton acrostiche et j’ai peut-être été l’un des rares lecteurs à en jouir ?
Bonne nuit, Coto, je m’esbigne aussi...
à lundi.
réponse à . cotentine le 24/11/2006 à 22h09 : Attachez une étoile aux chas de vos aiguilles Chères fées ...
Chapeau ! La riche idée qu’a eue là Cotentine !
On versifie en chœur en trempant sa tartine,
Matin ou soir, qu’importe ! Il est bon, le prétexte,
Parmi toutes les mises en forme de nos textes,
Tirés par les cheveux ou tirés au cordeau,
En comptant tous les pieds, et même les pieds-bots,
Rimaillons donc, amis, la jouissance est divine.

Las ! Quand Jonayla voit des grenouilles à poils
Et que Chirstian s’endort en comptant les étoiles,
Soyons bien indulgents, en fait ils nous taquinent.

Et dire qu’au moment où s’écrit l’acrostiche,
Telle étoile se meurt, et ça, c’est de la triche,
Ou telle autre renaît de sa matière ancienne,
Incrustant sur la voûte un éclat d’obsidienne,
Lueur très incertaine au fond du firmament.
Et devant cet éclat choisi par les amants,
Sur la plage de sucre ils s’aiment à tous vents !

La Rousse
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 23h47 : Chapeau ! La riche idée qu’a eue là Cotentine ! On...
Magnifique PP !

Je dors les volets ouverts. Avant de me coucher, et quand je m’éveille, bien avant l’aube, je me perds dans le ciel un petit moment, histoire de me remettre à ma place micron-microscopique dans l’Univers. Je ne peux penser ensuite qu’à ceux que j’aime, car c’est ce qui nous reste de plus important rapporté à la misère du monde, à sa vacuité mais aussi à notre impuissance à la faire disparaître.
réponse à . momolala le 25/11/2006 à 06h09 : Magnifique PP ! Je dors les volets ouverts. Avant de me coucher, et quand...
Mais Chère Momolala, nous sommes là et justement disposés à remettre cent fois l’ouvrage sur le métier. L’impuissance ne gagnera que ceux qui se décourageront.

A notre échelle, même petite, nous pouvons agir et tisser, coudre sur ou de par la Toile, des bienfaits ici et là. Les petites rivières font les grands fleuves.

Vois Expressio, sa tenue, sa richesse, son énergie, sa vocation, son tenancier de premier ordre (god) et ce qui en découle sur ceux qui interviennent et ceux qui simplement ne font que lire.
God parfois se décourage (rarement) mais se reprend très vite pour continuer son œuvre. L’exemple de semer pour de bonnes récoltes est donc à chercher là, sous nos yeux.

Chaque jour, ici, j’apprends quelque chose et bien chaque jour ou presque, j’en fais profiter mon entourage qui en fera profiter leur propre entourage… qui en fera… etc.

La multiplication des bonnes choses est réelle donc. God et les intervenants ne se rendent pas toujours compte qu’ils éduquent en ricochet ? C’est pourtant le cas et je dis que ce site justifie à lui seul s’il le fallait, l’exemple de l’intérêt de l’Internet.

Momolala : On ne peut tout résoudre mais on peut commencer à vouloir tout résoudre. Bises.
réponse à . <inconnu> le 25/11/2006 à 10h53 : Mais Chère Momolala, nous sommes là et justement disposés &...
Et voilà, encore un qui me croit dépressive, quand je ne suis que réaliste  ! Je te rassure, cher Yannou, je suis une battante, une combattive, une teigneuse, une emmerdeuse comme on en fait peu. Je ne lâche rien, à personne, de ce que j’entreprends et je donne encore aujourd’hui 90 % de mon temps aux autres, et j’AIME ça ! Non, c’est juste qu’à certains moments, sans se décourager, il faut reprendre la mesure des choses ; ça m’aide aussi à rendre leur place aux autres, à chacune et chacun d’eux, car j’ai tant d’énergie parfois que je les inhibe. C’est difficile d’expliquer qui l’on est, et encore plus difficile de se connaître soi-même ! Bises à toi aussi Yannou.
réponse à . <inconnu> le 25/11/2006 à 10h53 : Mais Chère Momolala, nous sommes là et justement disposés &...
Tellement vrai... merci pour la "leçon" Yannou
réponse à . cotentine le 24/11/2006 à 22h09 : Attachez une étoile aux chas de vos aiguilles Chères fées ...
CHAPEAU BAS !
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 23h47 : Chapeau ! La riche idée qu’a eue là Cotentine ! On...
Wâââouuuuw !
Et je continue à compter les étoiles, chaque soir. Depuis ce jour de novembre 2006, l’un d’entre nous a quitté ce merrrveilleux site pour éclairer le ciel nocturne, comme le pensaient ma grand-mère, et Brassens qui le chante sur cette page.
Dans l’armée, on compte les étoiles, en général .
réponse à . file_au_logis le 24/11/2006 à 10h58 : toujours prêt! Et avec 3 doigts ... en l’air, bien entendu. Pour s...
Merci pour le texte intégral du cantique des étoiles!
Je me souvenais juste un peu des deux premiers vers et de l’avant dernier...Dieu les aime tous et Dieu les veut tous...Mais la mélodie, je me suis mise à la chanter tout de suite! 
Et cette autre???
Elle vousparle???
"Une étoile au ciel je vois,
Puis deux , trois, quatre à la fois,
Cinq petits lumignons brillants...
Six, sept, huit au firmament..."
réponse à . momolala le 24/11/2006 à 13h21 : @Filo : il pleuvine mais on a programmé le soleil pour toi, en tout ...
Aaaahhh, Momo, nous en avons conté, des étoiles, lors de cette Convention des Frères-de-la-Côte! Te souviens-tu, quand nous prîmes notre pied?
Quel pied ce fut, en ce dimanche 26 Novembre 2006!

@ tout le monde, et surtout les petites nouvelles et les petits nouveaux: si vous voulez savoir ce qui s’est passé ce jour-là, il vous faudra faire des recherches dans les expressions des jours suivant cette date mémorable (de lièvre). Il y a un compte-rendu avec photos qui a été publié...

@ notre petit Godemichou adoré: à quand donc le point "Archives" dans ton menu, pour pouvoir y retrouver plus facilement tous ces comptes-rendus, preuve littérale de notre activité littéraire, même si pas toujours litorale. Mais de toute facon, avec des litres d’ale!
réponse à . <inconnu> le 29/11/2008 à 08h28 : Merci pour le texte intégral du cantique des étoiles! Je me souven...
yapadekwa!
Cette expression soulève une grande question: Les sélénites voient-ils les mêmes étoiles que nous? Et surtout, s’amusent-ils à les compter?
D’après ce que j’ai pu lire au-dessus (de très jolies choses d’ailleurs), Christian comptait, mais il était alors terrien. Qu’en est-il aujourd’hui? 
réponse à . horizondelle le 29/11/2008 à 09h32 : Cette expression soulève une grande question: Les sélénites...
J’en ai regardé plusieurs, mais pas le temps de les lire toutes. Tu ne veux pas nous donner un petit indice? 
Les riches couchent dans des palaces à 5 étoiles, tandis que les plus pauvres, à la belle étoile, ont des millions d’étoiles au-dessus de leur tête...
Mais par ce froid , ils ne doivent pas avoir beaucoup d’étoiles dans leurs yeux, ceux qui dorment dehors..
Une petite pensée pour eux,ici.
réponse à . file_au_logis le 29/11/2008 à 08h32 : Aaaahhh, Momo, nous en avons conté, des étoiles, lors de cette Con...
Un doux souvenir ravivé lors de notre convention.be de 2007 ! Je lève mon verre virtuel à Filo, l’inventeur de la convention expressionaute qui a fait des petit(e)s pour le plaisir de tous les participants !
réponse à . momolala le 29/11/2008 à 10h22 : Un doux souvenir ravivé lors de notre convention.be de 2007 ! Je l&e...
Rstons deux fois modestes:

- d’abord, je ne suis pas l’inventeur des Conventions expresionnautes. Il y en avait déjà eues avant. Je n’ai fait que les mettre à portées de toutes les bourses...
- et ensuite, à propos de bourses, ce n’est pas moi qui ai fait des petit(e)s pour le plaisir de tous les participants, même si je l’eus ardemment souhaité....
Je ne sais si je pourrais les compter, mais je ne voudrais pas les comparer entre elles : ce serait un peu les entraîner à se faire la guerre ... "Stars Wars" 
Je préfère les conter ... comme l’histoire de l’ étoile de mer qui était fascinée par les étoiles du ciel ... à cette page ou bien cette page
ou les faire danser par deux comme « Pier de Lune »
en ski, avant la chute : étoile des neeeeiiiiiiige ... Je mérite le chamois d’or avec 36 étoiles,
après la chute : tiens, les étoiles sont remplacées par 36 chandelles !
réponse à . cotentine le 29/11/2008 à 11h11 : Je ne sais si je pourrais les compter, mais je ne voudrais pas les comparer entr...
Merci Cotentine, encore une fois merci pour toutes les étoiles que tu mets dans nos yeux avec tes pages toujours pleines de poésie, de beauté.
"Les hotels de riches ont maximum cinq étoiltes. Celui des pauvres en a infiniment plus." Philippe Geluck.

Dans ce cas, plus on a d’étoiles, plus on subit les frimas.
réponse à . tytoalba le 29/11/2008 à 13h23 : "Les hotels de riches ont maximum cinq étoiltes. Celui des pauvres en a i...
et flûte, on ne peut mettre un lien sur ces super simplissimes desseins de Geluck (alias" le Chat") Dommage pour vous ! je les ai en BD mais ici, on ne peut pas ENCORE exposer ses dessins personnels (hé ! God ! ce serait peut-être plus facile que l’éditeur de partoche ou les dessins que l’on doit fabriquer, non ?) 
Compter les étoiles , quand on est dans la lune, c’est un merveilleux lèche vitrine : on met vite le doigt dans l’engrenage et on en reste comme deux ronds de flan ! Malheureusement elles sont trop loin : obligé de se serrer la ceinture.
Allez : mieux vaut tourner la page !
Ce matin, en me baladant dans la rue, les pieds dans l’eau et la tête dans les nuages, je me suis soudain rendu compte que compter les gouttes de pluie, c’était aussi compter les étoiles.
réponse à . <inconnu> le 29/11/2008 à 15h28 : Ce matin, en me baladant dans la rue, les pieds dans l’eau et la têt...
compter la pluie ? On n’y voit goutte !
Bonjour Toulemonde !
Qui a raison ? L’amiral qui en #1 nous dit que l’on peut parfaitement, si on le désire, compter les étoiles que l’on voit ou God qui nous dit que c’est une action impossible ?

Eh bien je pense que les deux ont raison ! La confusion apparente vient du fait qu’ils ne distinguent ni l’un, ni l’autre, les bonnes étoiles des mauvaises.

Or tout le monde sait que les bonnes étoiles sont bien moins nombreuses que les mauvaises. Un piéton qui ne compterait que sur sa bonne étoile pour le protéger des véhicules, ferait aussi bien de ne pas traverser la rue...

God a raison, on ne peut compter toutes les étoiles ; il y en a tant de mauvaises (comme celle dont parle le Pépé en #1 : vous savez Galilée qu’on torture pendant que Copernic...), et puis comment distinguer une étoile lointaine (donc petite) d’une poussière d’étoile plus proche ou bien d’une poussière dans l’œil ?

Mais l’amiral à raison aussi : on peut parfaitement compter les bonnes étoiles du ciel : elles sont facilement repérables grâce à leur couleur chatoyante et à leur éclat ... de rire !

Prenez, par exemple, le ciel d’Expressio. On peut parfaitement compter les bonnes étoiles. Oh bien sur, chacun a son compte. . . . Mais tous les comptes sont bons et les éclats de rire garantis ! Et l’on peut, non seulement les compter, les bonnes étoiles d’Expressio, mais surtout compter sur elles.

Bien sur certaines étoiles sont filantes et on regrette leur départ dans l’"inconnu", mais leur lumière est restée en chacun de nous. D’autres sont clignotantes pour indiquer que l’étoile va tourner ... dans le bon sens ! 


* . * . *
*
* . * . . *
. *
. . * *
. . .
. * * *
.
* . *
réponse à . SagesseFolie le 29/11/2008 à 17h41 : Bonjour Toulemonde ! Qui a raison ? L’amiral qui en #1 nous dit ...
Voilà une brillante démonstration, comme il se doit quand un maître du raisonnement logique parle des étoiles du ciel infini.

Momozéro
réponse à . momolala le 29/11/2008 à 18h12 : Voilà une brillante démonstration, comme il se doit quand un ma&ic...
Un ciel: dais-toile.
C’est un ciel, ciel-de-lit, lie devin, vingt dieux, dieux du ciel, ciel-de-lit, ...
As-tu compté?
Oui, j’ai compté l’aisée toile...
réponse à . SagesseFolie le 29/11/2008 à 17h41 : Bonjour Toulemonde ! Qui a raison ? L’amiral qui en #1 nous dit ...
Ca me plait bien l’idée de poser ses propres limites au ciel du moment, tout devient alors possible et les étoiles sont plus ou moins nombreuses, et s’il y a des jours où l’on ne peut pas compter les étoiles, c’est parce qu’elles sont trop nombreuses, tant notre ciel est dégagé, je n’y vois donc pas une notion d’échec, bien au contraire. Le problème est lorsqu’on ne peut pas les compter parce qu’on n’en voit pas, tant le ciel est sombre, ça arrive aussi parfois 
Comptées, lésées, toiles
Qui êtes exposées
Au fond des musées
Comptez les étoiles
Qui vous ont créées !
Poiles sert le comté
Pèle les Étroits.com
Prête les toiles.com
le colis prête tomes
sos : me perce litotes
te coopter les miels

Anna Staze
nombre d’etoiles :

700 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 soit 700 trilion  !! ouf je viens juste de finir  !!!
réponse à . paperpy le 29/11/2008 à 21h12 : nombre d’etoiles : 700 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 soi...
Je viens de recompter, t’en as oublié 17.
eh, le con, t’es lésé, toi le ...
réponse à . cotentine le 29/11/2008 à 14h23 : et flûte, on ne peut mettre un lien sur ces super simplissimes desseins de...
Si si cocotte, on peut via "picassa". Demande à l’amiral 7 étoiles ou à SagesseFolie.
Bonsoir à tous et bienvenue aux nouveaux. 
J’aime beaucoup.
réponse à . cotentine le 29/11/2008 à 14h23 : et flûte, on ne peut mettre un lien sur ces super simplissimes desseins de...
J’appuie ta demande. Je signe!
SLV donnez moi un example plus claire
j`aime bien cette expression
réponse à . <inconnu> le 30/11/2008 à 08h24 : SLV donnez moi un example plus claire j`aime bien cette expression...
bonjour, ranime.
Un exemple plus clair? Ben, c’est difficile, parce que, tu vois, c’est la nuit qu’on compte les étoiles, et la nuit, il fait sombre. Tu vois?
Et si, en plus, tu devais être un héros de la pampa, toi aussi, tu serais sombre. Parce que sombre héros. Serais-tu un pirate, ce serait pareil, parce que, après avoir coulé ton navire, je te dirais aussi: "sombre, héros"!

Bon, restons sérieux.
Un exemple plus clair? Ben, c’est facile, un soir de plein soleil, quand le ciel est bien dégagé de tout nuage, quand tu vois toutes les étoiles - mais toutes, hein! faudra vérifier, installe-toi dans ton transat, bien allongé, et commence à compter. Puis, continue, et continue encore. Ne t’interromps surtout pas, car tu devrais recommencer...
Toutes celles que tu comptes, tu peux les éteindre. Mais virtuellement, s’entend. Seulement pour toi, hein. et pas pour cent ans... Pasque tu vois, si quelqu’un d’autre que toi devait compter en même temps, ca serait le foutoir...
Bon, et comme maintenant, à cause de tout cela, tu ne sais plus où tu en es, il faut recommencer.
Et penses-y, t’as pris assez à manger et à boire avec toi, avant de commencer? Ou? Bien. Mais comme tu dois recommencer, maintenant, il te faut veiller aussi à te réapprovisionner. Y a plus? Les magasins sont fermés? Ben, faudra attendre demain, alors...
Demain, tu peux pas? Pourquoi, tu travailles? Et c’est quoi, ton boulot? Allumeur de réverbères? Ah, ben alors, maintenant je comprends, c’est toi qui ajoutes des étoiles, le soir, en ville...
Tricheur, va!
Moi aussi. Mais j’ai tellement appuyé que je saigne, maintenant. C’est malin, hein!
réponse à . file_au_logis le 30/11/2008 à 10h30 : Moi aussi. Mais j’ai tellement appuyé que je saigne, maintenant. C&...
Tiens un petit tricostéril!!!et un bout de gaze...
+ #
réponse à . <inconnu> le 30/11/2008 à 17h17 : Tiens un petit tricostéril!!!et un bout de gaze... + #...
Moi, j’achète la gaze au mètre. Pourquoi ne me donnes-tu qu’un bout?

Et si mes tricots sont stériles, je peux te rassurer, il n’y a queue!
réponse à . file_au_logis le 30/11/2008 à 19h21 : Moi, j’achète la gaze au mètre. Pourquoi ne me donnes-tu qu&...
C’est que ma gaze...ouille!
Je me suis pris les pieds dedans!
Je ne la gaze...pille pas!
Bonne nuit, si tu viens me lire! 
Penchée sur tes travaux de toile,
Les soirs de vague à l’âme
Et de mélancolie
N’as-tu jamais en rêve
Au ciel d’un autre lit
Compté de nouvelles étoiles ?


C’est Pénélope, l’épouse modèle qui compte les étoiles et les inscrit ici.
♫♫♪♫♪♪ Bonaniversaire Ergosum ! ♫♫♪♫♪♪
Petit cadeau !...
cette page

Are the Stars Out Tonight chanté par Frank Sinatra...les étoiles brillent-elles cette nuit, je ne sais s’il fait clair ou nuageux, parce que je ne vois que toi...
réponse à . DiwanC le 14/10/2013 à 01h12 : Penchée sur tes travaux de toile, Les soirs de vague à l’&ac...
Sept dis donc !........ il avait sept étoiles le Maréchal Pétain !
Si, si je les ai comptées....

IL en a parlé dans cette chanson

"Que l’on a requinqué dans le ciel de Verdun
Les étoiles ternies du Maréchal Pétain"


De Gaulle, il en avait que deux...........d’étoiles bien sûr !

Bon, maintenant dodo.......RRRRRrrrrrrronnnnnnnnnn ZZZZZZZzzzzzz
Ah voui au fait, pour moi compter les étoiles c’était quand par exemple on se file un coup de marteau sur le doigt ou qu’on se prend un coup de pied dans les Ouille ! que çà fait mal !
Là on compte les étoiles..........
Je connaissais pas l’expression dans le sens expliqué ce jour d’hui.......

Et maintenant, zou.........dodo !
« Compter les étoiles  »
Une, et deux: Mintaka et Bételgeuse...Orion-nous besoin de plus ?
@Ergosum
Je te souhaite qu’en ce jour signalé, tes rêves s’accomplissent...mais les rêves viennent en dormant et en Afrique ergo somme à lit...
Bon Anniversaire
Quand on compte trois étoiles c’est que l’indice de confiance est au maximum......

Brave bête, va !.......
Est il besoin de consulter Descartes du ciel pour compter les étoiles ?
Je vais y cogito.......

Bon anniversaire Ergosum..

Tu viens prendre un café ?
"Ils regardaient monter en un ciel ignoré
Du fond de l’océan des étoiles nouvelles"


José Maria de Heredia
réponse à . joseta le 14/10/2013 à 07h09 : « Compter les étoiles  »Une, et deux: Mintaka et B...
Faut pas compter sur ces étoiles-là avant jeudi.
Dédicace spéciale aux étoiles de ce merrrveilleux site :
"Il faut croire aux étoiles
Qui te disent, ne tremble pas
La vie n’est qu’une escale
Tous les hommes sont comme toi..."

En musique, au rayon des souvenirs...
réponse à . borikito le 24/11/2006 à 09h33 : "" la nuit dernière, j’en ai compté 3 458 653" (Chirstian)" ...
Incontestablement Expressio ne cesse d’enrichir mes connaissances.
En 2006, ce fut écrit par notre Borikito national, international, sidéral, intersidéral même.

Je suis fier de dire que je faisais partie de ses connaissances (épistolaires). Et pourtant, Expressio ne m’a jamais enrichi! Comme quoi, même le Père de Dieu ne sait pas tout sur son rejeton...
Bonjour tout le monde...

Je dois être en phase de dégénérescence...dés qu’il est question d’étoiles, je ne peux qu’être aveuglé -( ?)- par Arthur Rimbaud, allongé, "un pied contre son cœur"...

Ma Bohême.

Mais les 127 appréciations délicieuses qui précèdent prouvent bien que l’on est dans l’infini !
-( tu sais que c’est beau, ce que tu viens de dire...n.d.l.r )-
Sherlock Holmes et le Dr Watson sont en camping. Au milieu de la nuit, Holmes se réveille et aussitôt secoue son compagnon :
- Watson, regardez le ciel et dites-moi ce que vous voyez.
- Je vois des millions et des millions d’étoiles.
- Qu’est-ce que cela vous évoque ?
- Astronomiquement, répond Watson, cela me dit qu’il y a des millions de galaxies et potentiellement des milliards de planètes. Astrologiquement, j’observe que Saturne est en Lion. J’en déduis qu’il est environ 3 h 15. Théologiquement, je me dis que Dieu est tout-puissant et que nous sommes petits et insignifiants. Météorologiquement, je pense que nous aurons une belle journée demain...
- Et vous, Holmes ?
Sherlock Holmes reste silencieux une minute puis déclare :
- Watson, vous êtes une burne. On nous a fauché la tente !
En astronomie, on parle de supernova et même d’hypernova, mais jamais de Mamie Nova. Et la Voie lactée, alors ?
Un astronome étourdi est toujours dans la lune. 
Bon cuistot (rediffusion)
Au réfectoire de l’observatoire, on voit toujours les plats nets !
réponse à . joseta le 14/10/2013 à 08h28 : Bon cuistot (rediffusion) Au réfectoire de l’observatoire, on voit ...
– Monsieur l’astronome, qu’est-ce que vous observez ?
– Une minute de silence.
réponse à . <inconnu> le 14/10/2013 à 08h32 : – Monsieur l’astronome, qu’est-ce que vous observez ? – Une...
Ce que tu écris un bien joli. Pour autant, les astronomes disent que l’Espace est plein de bruits mais qui peut savoir ce que les étoiles se racontent entre elles... Toi, peut-être...
À l’observatoire
- Qui c’est ce nain qui observe les étoiles ?
- C’est notre as de l’astronomie !
- C’est l’as trop gnome ?
La plus grosse étoile connue........
Non mais vous imaginez ?
Déjà le Soleil fait 1.500.000 kms de diamètre !

Mais c’est dingue un truc pareil.........
réponse à . <inconnu> le 14/10/2013 à 08h00 : En astronomie, on parle de supernova et même d’hypernova, mais jamai...
Milky Way ?............C’est bon !
DEVINETTE
Pourquoi un gymnaste est une étoile ?
réponse à . momolala le 14/10/2013 à 08h39 : Ce que tu écris un bien joli. Pour autant, les astronomes disent que l&rs...
Tu me fais découvrir ma propre poésie ; figure-toi que j’étais passé à côté de cet aspect des choses.

Pas tout à fait de la même veine :
– Comment vas-tu, yau de poêle ?
– Étoile à matelas ?

Oups ! Je me rends compte que ça a déjà été fait en # 14 et 21.
réponse à . momolala le 14/10/2013 à 07h53 : Dédicace spéciale aux étoiles de ce merrrveilleux site ...
Un chrétien d’Alep, bien que né au Caire.
J’avoue que je ne connaissais pas cette version française.

Il me semble, en revanche (?) avoir déjà dit comment Pierre Péchin déformait les noms des chanteurs qu’il annonçait à l’antenne : Laurent Voulzo, Johnno Olida et ... à l’époque, il avait déjà des problèmes de surpoids, Richard Anthono.
Le silence qui a suivi a traduit l’immensité de sa détresse.
DEVINETTE
Pourquoi, pour pratiquer une greffe, il nous fallut une étoile du jardinage ?
J’ai essayé de compter des étoiles et....désastre !
Reçu ce matin cette chose magnifique d’un gentil Hérisson, ou comment on peut compter les étoiles. Je partage comme je suis, sans demi-mesure  !
réponse à . <inconnu> le 14/10/2013 à 09h40 : Tu me fais découvrir ma propre poésie ; figure-toi que j&rsqu...
Un petit poème que j’ai retrouvé dans ma mémoire :

".... Et l’étoile filante s’arrêta de filer
Pour pouvoir admirer
(Au miroir du lac clair)
L’étoile la plus belle
Sans savoir que c’est elle."

Je ne me souviens plus du nom de l’auteur.
Pourquoi peut-on affirmer que cette page fait partie des villes distinguées du pays du soleil levant ?
- parce que c’est Satte élite.
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2013 à 09h46 : Un chrétien d’Alep, bien que né au Caire. J’avoue que ...
Colette Deréal la chantait avec plus d’énergie et de lumière. Je n’ai rien retrouvé d’elle. Elle avait une voix superbe qu’elle a éteinte tout à fait quand ses yeux ont cessé de supporter les projecteurs des studios et de la scène avant de s’éteindre eux aussi à toute lueur.
réponse à . momolala le 14/10/2013 à 10h11 : Reçu ce matin cette chose magnifique d’un gentil Hérisson, o...
"Etoile des neigeuuuuuuuuuuuuuuuu
Mon cœur amoureuuuuuuuuuuuuux
"
Réponses
141-----> parce que le corps c’est leste.
144-----> parce que l’étoile fit l’ente.
En 1986 la comète de Haley est venue nous rendre visite.
Avec des copains nous étions montés pour l’observer au col de la Bonnette-Restefond, la route la plus haute d’Europe à 2700 m.
Nous avions emporté avec nous un télescope de 200 mm.
Malheureusement le ciel se couvrit et nous avons passé la soirée à chanter "Santiano" autour du feu de camp.
Nous nous sommes quittés au petit matin en nous donnant rendez vous en ........2062 pour son prochain passage.....
Quand un artiste peintre expose il faut compter les toiles.........pas que quelqu’un en emporte une en catimini comme c’est arrivé au Louvre
Ma belle-mère est une étoile.........Je l’admire de loin !........
réponse à . BOUBA le 14/10/2013 à 10h23 : En 1986 la comète de Haley est venue nous rendre visite. Avec des copains...
col de la Bonnette-Restefond, la route la plus haute d’Europe à 2700 m
??? Tu vas vexer joseta...
Voir cette page, Situation, topographie, alinéa 3.
réponse à . deLassus le 14/10/2013 à 11h07 : col de la Bonnette-Restefond, la route la plus haute d’Europe à 270...
Pan sur le bec à Bouba.....!

Autant pour moi..........tu as farpaitement raison !

Joseta, te presento mis más llanos excusas.

Bouba collé samedi...........
réponse à . BOUBA le 14/10/2013 à 11h28 : Pan sur le bec à Bouba.....! Autant pour moi..........tu as farpaitement...
Las acepto.
P.S. plates s’accorde avec excuses, qui est féminin, donc llanas.
La société du canard fermier des Landes avait songé à avoir sa raison sociale à cet endroit, pour pouvoir parler, comme c’est un produit étoile, de firme à Mant.
réponse à . momolala le 14/10/2013 à 10h14 : Un petit poème que j’ai retrouvé dans ma mémoire ...
Pas le temps de faire des recherches : cette page.
réponse à . deLassus le 14/10/2013 à 11h07 : col de la Bonnette-Restefond, la route la plus haute d’Europe à 270...
Je confirme.
Et je vous informe d’ailleurs de deux choses d’une importance cruciale (mon mari) :
- Une Dyane est incapable de monter là-haut (pas assez d’oxygène pour une carburation suffisante), une Austin Mini oui.
- Si jamais, comme tout un chacun, vous disposez d’une boîte à munitions de l’armée pour y ranger et protéger une caméra Super 8, ne vous avisez pas de l’ouvrir et la refermer au sommet, vous ne pourriez plus l’ouvrir une fois retourné au niveau de la mer (Motril) en raison de l’étanchéité de la boîte et de la différence de pression. Seule solution sans risquer de défoncer la caméra, remonter là-haut.
DEVINETTE
Comment appelle-t-on les erreurs du mécanicien quand il change la pièce de fer qui passe dans le moyeu des roues ?
- les toiles d’essieux.
@ God: du vécu ? 
réponse à . God le 14/10/2013 à 12h01 : Je confirme. Et je vous informe d’ailleurs de deux choses d’une impo...
Tu nous aurais dit ça en 1970 !
Ceci étant, je serais intéressé de savoir à quoi carburait l’Austin Mini.
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2013 à 12h22 : Tu nous aurais dit ça en 1970 ! Ceci étant, je serais int&eac...
Non, non, c’était en 1980 exactement.
Quant à l’Austin, son réservoir était rempli de la même essence que la Dyane.
réponse à . God le 14/10/2013 à 12h29 : Non, non, c’était en 1980 exactement. Quant à l’Austin...
Zut, la question était mal posée :
Ou trouvait-elle l’air que ne trouvait pas la Dyane ?
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2013 à 12h36 : Zut, la question était mal posée : Ou trouvait-elle l’a...
Faut simplement croire qu’elle avait besoin de moins d’oxygène pour carburer correctement. Ou que la Dyane était mal réglée.
réponse à . joseta le 14/10/2013 à 11h45 : Las acepto. P.S. plates s’accorde avec excuses, qui est féminin, do...
Es verdad.........soy burro !
ANAGRAMME
Sort comète : ellipse
Le burro des cœurs ?
réponse à . God le 14/10/2013 à 12h01 : Je confirme. Et je vous informe d’ailleurs de deux choses d’une impo...
Seule solution sans risquer de défoncer la caméra, remonter là-haut

Tu payes pas l’essence ?

Moi je forerais plutôt un petit trou dans la boite de munition de façon à ce que la pression s’équilibre au fur et à mesure de la descente......

E. Torricelli......
Houlà .........Ca c’était avant........
Si on vous demande quelle est la voiture étoile, vous pourrez répondre Alpha sans tort !
réponse à . God le 14/10/2013 à 12h38 : Faut simplement croire qu’elle avait besoin de moins d’oxygèn...
Tu aurais eu moins de soucis avec une charrette et ........deux chevaux
réponse à . joseta le 14/10/2013 à 12h59 : Si on vous demande quelle est la voiture étoile, vous pourrez répo...
Ah bon ? C’est pas l’étoile filante ? 308,85 km/h ! Et la Dyane, Alfa du combien ?
réponse à . BOUBA le 14/10/2013 à 12h50 : Seule solution sans risquer de défoncer la caméra, remonter l&agra...
J’aurais dit ça aussi, mais je me dis qu’il n’a peut-être pas choisi ce type de boite par hasard.
Une mésaventure semblable est arrivée à une ancienne collègue qui n’a jamais réussi à ouvrir une urne funéraire pour en disperser les cendres (en principe c’est interdit) une fois l’urne refroidie, elle se comportait comme un bocal de conserve.
réponse à . Enkidou le 14/10/2013 à 13h38 : Ah bon ? C’est pas l’étoile filante ? 308,85 km/h&n...
J’en ris encore !
Renault avait mis un volant et un carénage qui empêchait les roues de tourner.
réponse à . Enkidou le 14/10/2013 à 13h38 : Ah bon ? C’est pas l’étoile filante ? 308,85 km/h&n...
Non ! Cette étoile file lente !
Roumanie Chercher des fers de chevaux morts

Te casse pas ! Ils sont dans la boite de lasagnes !
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2013 à 13h45 : J’aurais dit ça aussi, mais je me dis qu’il n’a peut-&e...
Effectivement, un petit trou aurait pu régler le blème, mais en plus de l’air à bonne pression, l’eau aussi aurait pu y entrer (ma boîte a deux fois fait un plongeon imprévu).
Donc trou interdit.

De toutes façons, la remontée était prévue, puisque tous les participants devaient pouvoir tenter au moins un vol depuis là-haut jusqu’à la plage de Calahonda, environ 30 km plus loin en ligne droite (c’était l’époque où pratiquant l’aile delta, je sillonnais l’Europe occidentale pour voler aux endroits qu’on jugeait indispensable de connaître). J’écris « tenter » parce que les conditions météo ont fait que certains n’y sont pas arrivés, se sont vachés dans la cambrousse et qu’en l’absence de téléphones portables et talkies, les recherches ont été épiques.

Pour Bouba, c’est à Djibouti que je m’étais fabriqué cette boîte (avec de la mousse collée partout à l’intérieur), poussière des pistes oblige. Je l’ai d’ailleurs toujours et elle est toujours aussi étanche avec encore l’odeur de la colle à mousse (qui n’est pas celle d’une madeleine, mais Proust ne l’aurait pas reniée).
réponse à . God le 14/10/2013 à 12h01 : Je confirme. Et je vous informe d’ailleurs de deux choses d’une impo...
La Dyane carburait trop riche, il aurait fallu appauvrir le mélange en essence pour retrouver les bonnes proportions. (vis de richesse à desserrer).

En supposant une t° de 17 °C (300 °K) partout, une pression standard de 1013 hPa au niveau de la mer et de 700 hPa à 2.700 m, il aurait suffi de chauffer la boîte à 130 °C pour équilibrer les pressions. Merci pour le contenu. :&rsquo)
Euh, je ne sais pas qui est Pierrot qui prétend avoir écrit ces quelques mots, mais je sais bien qu’ils étaient (même si ma mémoire est un peu infidèle) dans le livre de poésie que j’utilisais dans ma classe voici bientôt 30 ans, et je crois bien qu’ils dataient déjà ! Merci toutefois de m’avoir rafraîchi la mémoire. Un p’tit coup de frais est toujours utile. Bonne soirée et douce nuit à tous !
Conter les étoiles... et foin des comptes de crémière

Quelle étoile est la mienne parmi celles
- Perles d’un diadème de métal froid et pur,
Brillant, indifférentes, d’un éclat si dur -,
Qui de leur œil glacé, la nuit, nous interpellent ?

Qu’elle file ou se balance dans sa nacelle,
Elle se tient coite et son silence est un mur :
Je ferme les yeux, éclipse d’étoiles, sur
Mon cœur si lourd que les pâles rayons flagellent.

Ô magicienne nuit enveloppée de noir,
Tu ajoures de guipures d’or tes sept voiles,
Ajoutes à ta parure une traîne d’étoiles,

Et éclaires aux pauvres humains ton promenoir.
« Mais non » - se moque-t-elle – « De vous je n’ai cure »,
Et d’un seul coup d’épaule envergue la voilure.
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2013 à 13h45 : J’aurais dit ça aussi, mais je me dis qu’il n’a peut-&e...
Pour ouvrir l’urne il fallait des cendres dans la vallée.......
Après tous ces instants de bonne humeur, un petit moment de rêve à la lueur des étoiles, grâce au talent d’un merveilleux conteur d’histoires…

Du temps que je gardais les bêtes sur le Luberon, je restais des semaines entières sans voir âme qui vive…
Aussi, tous les quinze jours, lorsque j’entendais, sur le chemin qui monte, les sonnailles du mulet de notre ferme m’apportant les provisions de quinzaine, et que je voyais apparaître peu à peu, au-dessus de la côte, la tête éveillée du petit miarro* ou la coiffe rousse de la vieille tante Norade, j’étais vraiment bien heureux.


Or, un matin ce n’est pas Tante Norade qui vient… C’était… devinez qui !… notre demoiselle, mes enfants ! notre demoiselle en personne, assise droite entre les sacs d’osier, toute rose de l’air des montagnes.

La belle Stéphanette passe quelques heures avec le berger. Puis :
- Adieu, berger.
- Salut, maîtresse.
Et la voilà partie, emportant ses corbeilles vides.


Seulement, elle doit vite rebrousser chemin : plus bas, l’orage a éclaté, les rus ont grossi, le passage est impossible. Et la voilà contrainte à passer la nuit dans montagne. Le berger lui laisse sa couche ; lui, dormira dehors, à la belle étoile. Mais la demoiselle ne trouve pas le sommeil et rejoint le berger. ...je lui jetai ma peau de bique sur les épaules... et nous restâmes assis l’un près de l’autre sans parler. Tous deux regardent le ciel, elle la tête appuyée dans la main :
— Qu’il y en a ! Que c’est beau ! Jamais je n’en avais tant vu… Est-ce que tu sais leurs noms, berger ?
— Mais oui, maîtresse… Tenez ! juste au-dessus de nous, voilà le Chemin de Saint Jacques*. Il va de France droit sur l’Espagne. Plus loin, vous avez le Char des âmes* avec ses quatre essieux resplendissants.

Mais la plus belle de toutes les étoiles, maîtresse, c’est la nôtre, c’est l’Étoile du berger, qui nous éclaire à l’aube quand nous sortons le troupeau, et aussi le soir quand nous le rentrons. Nous la nommons encore Maguelonne, la belle Maguelonne qui court après Pierre de Provence* et se marie avec lui tous les sept ans.
— Comment ! berger, il y a donc des mariages d’étoiles ?
— Mais oui, maîtresse.
Et comme j’essayais de lui expliquer ce que c’était que ces mariages, je sentis quelque chose de frais et de fin peser légèrement sur mon épaule. C’était sa tête alourdie de sommeil qui s’appuyait contre moi avec un joli froissement de rubans, de dentelles et de cheveux ondés.

Elle resta ainsi sans bouger... Moi, je la regardais dormir, un peu troublé au fond de mon être, mais saintement protégé par cette claire nuit qui ne m’a jamais donné que de belles pensées. Autour de nous, les étoiles continuaient leur marche silencieuse, dociles comme un grand troupeau ; et par moments je me figurais qu’une de ces étoiles, la plus fine, la plus brillante, ayant perdu sa route, était venue se poser sur mon épaule pour dormir…

Source : Lettres de mon moulin - Les Étoiles, Alphonse Daudet. 
* miarro : garçon de ferme
* chemin de Saint-Jacques : la voie lactée
* char des âmes : la Grande Ourse
* Pierre de Provence : Saturne
Oups... je crois que je viens de dépenser plus d’encre qu’il n’est permis... Je me tais... ça vous fera des vacances.
réponse à . God le 14/10/2013 à 14h14 : Effectivement, un petit trou aurait pu régler le blème, mais en pl...
Hé bé alors un petit trou avec un petit tuyau sur lequel est soudé un petit robinet qu’on garde fermé pour en cas de plouf.....comme ça en arrivant dans la vallée, on ouvre le robinet et les pressions s’équilibrent......

Mac Gyver......
réponse à . DiwanC le 14/10/2013 à 16h11 : Oups... je crois que je viens de dépenser plus d’encre qu’il ...
Ah que c’est beau.......Y a pas à dire, en Provence nous avons beaux conteurs......
réponse à . BOUBA le 14/10/2013 à 16h15 : Ah que c’est beau.......Y a pas à dire, en Provence nous avons beau...
Ah ! je vais te décevoir Bouba…
S’il est né à Nîmes, dès ses 16 ans, Alphonse monte à Paris et rejoint Ernest, son frère aîné. Plus tard, il sera Secrétaire du duc de Morny, un patron très compréhensif qui laisse le jeune Alphonse mener une vie de bamboche ; il bénéficie d’ordres de mission (avec un titre fictif de sous-préfet) pour voyager en Provence et en Algérie.*

Il se marie à la mairie du 3e arrondissement de Paris avec Julia Allard. Après le voyage de noces effectué en Provence, le couple s’installe à Paris (rue Bonaparte, rue de l’Ouest, rue d’Amsterdam, rue Corneille,…). Les mois d’été - pendant près de trente années - il les passait à Vigneux et à Draveil, deux petites communes aujourd’hui essonniennes. (91).

Là, il travaille beaucoup ; il écrit, encouragé et corrigé par Julia, épouse de l’ombre, conseillère du travail littéraire quotidien du Maître ! … il me jugea digne d’être son compagnon de lettres et nos vies furent mêlées étroitement jusque dans certaines lignes entrecroisées de ses manuscrits, où nos deux écritures se suivent, s’enlacent, se continuent*, écrira Julia. Mais tout ceci est peu connu du grand public.

Alors, Daudet conteur provençal ? Mouais...
Mince ! j’avais promis de me taire… Désolée.

* Julia et Alphonse Daudet à Draveil - C.L.H.D., 1997.
réponse à . <inconnu> le 14/10/2013 à 15h33 : La Dyane carburait trop riche, il aurait fallu appauvrir le mélange en es...
La Dyane carburait trop riche
Possible, mais de là a être battue par une mini et sa cochonnerie de carbu SU à cloche dont tu connais sans doute la réputation de gourmandise. !
réponse à . DiwanC le 14/10/2013 à 17h42 : Ah ! je vais te décevoir Bouba… S’il est né à...
Il n’y a pas que les lapins qui sont étonnés !
Les "Lettres de moulin", elles ont été écrites où ça donc ?
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2013 à 18h05 : Il n’y a pas que les lapins qui sont étonnés ! Les "Let...
Les "Lettres de moulin", elles ont été écrites où ça donc ?
Voir cette page, 1865.
réponse à . deLassus le 14/10/2013 à 18h22 : Les "Lettres de moulin", elles ont été écrites où &c...
Finalement, s’est-il installé dans ce moulin ?
Est-ce que ce moulin existe ?
réponse à . DiwanC le 14/10/2013 à 17h42 : Ah ! je vais te décevoir Bouba… S’il est né à...
Bah voui, je savais tout ça, mais il est né à Nîmes non ?......Et le moulin, hein le moulin il est où ?.......à Vicomte -Robert, à Tremblay-les-Gonesses ?
Alors c’est quoi qui compte le lieu de naissance ou le lieu où l’on vit ?

Alors Daudet il est Provençal..........et pis c’est tout !

Tous vos artistes parisiens qui viennent construire en Provence, ils ne se gênent pas pour claironner haut et fort leur identité...Drucker il se dit Provençal parcequ’il a une maison à Eygalières ?
Brassens il était Breton parcequ’il avait une maison à Lézardrieux ?


Non mais !............
Je ne suis pas si sûr que "compter les étoiles" fasse nécessairement référence à une tâche impossible, et moins encore à une tâche idiote.

Lorsque Dieu dit à Abraham de compter les étoiles pour imaginer ce que sera sa descendance, il veut sans doute effectivement dire que cette descendance sera, au sens propre, innombrable : on ne pourra pas dénombrer les descendants d’Abraham, pas plus qu’on ne peut, pense-t-il, ou essaie-t-il de faire croire, dénombrer les étoiles.

Mais Dieu avait-il raison ? That is the question.

Pour la descendance d’Abraham, il avait très probablement tort : l’humanité ayant eu un début, et étant destinée à avoir une fin, le nombre d’hommes qui auront habité l’univers est un nombre fini. Il sera donc possible au dernier homme de compter (approximativement, d’accord) le nombre de ceux qui l’ont précédé, auquel il lui suffira d’ajouter le nombre de ses contemporains, plus lui-même, pour obtenir le résultat souhaité. Ca ne lui sera sans doute guère utile, et il n’en tirera que peu de gloire, même posthume, mais il pourra le faire.

Pour les étoiles, c’est un peu plus compliqué sans doute.

Les hommes, certains du moins, se sont depuis la plus haute antiquité attachés à dénombrer, et à nommer, les étoiles : l’astronome Hipparque, au 2ème siècle av. JC, avait par exemple rédigé un catalogue des étoiles. Et tous les astronomes, au fond, ne font que ça : compter les étoiles et leur donner des noms (ce qui, au passage, a défrisé à une certaine époque l’Eglise catholique, qui voyait dans ces tentatives une sorte de sacrilège, de défi à Dieu).

Mais la question demeure : y a-t-il dans l’univers un nombre fini, ou infini, d’étoiles ? Nul ne le sait. Mais, n’en déplaise à Dieu, l’humanité n’a pas renoncé à chercher. Sans doute parce que la foule sentimentale, qui a soif d’idéal, est attirée par les étoiles.
réponse à . BOUBA le 14/10/2013 à 18h57 : Bah voui, je savais tout ça, mais il est né à Nîmes n...
Alors c’est quoi qui compte le lieu de naissance ou le lieu où l’on vit ?
Ben… ça dépend ! Si ça marche pour Daudet et une partie de son œuvre et notamment les « Lettres de mon moulin », ça ne marche pas - par exemple - pour Gauguin né à Paris : il est quand même plus connu (du grand public) pour l’École de Pont-Aven et pour ses toiles « polynésiennes ».

Daudet et les lettres de ton moulin provençal, veux bien… mais tout le reste ? Mmmh ? Sapho est parisienne ; Fromont jeune et Risler aîné tout comme Jack ne sont pas romans spécialement provençaux ; La Petite Paroisse est inspirée de l’histoire d’une chapelle essonnienne (aujourd’hui) ; Le Petit Chose est languedocien… d’accord c’est plus près de la Provence que du Pas-de-Calais, m’enfin quand même !

Bon… on ne va pas se battre pour ça ! J’adore certaines des lettres : Le Sous-Préfet aux champs, Les Vieux…
Disons que tu n’as pas tout à fait tort et affirmons que j’ai raison. Et pis c’est tout ! :&rsquo)
réponse à . SyntaxTerror le 14/10/2013 à 17h59 : La Dyane carburait trop richePossible, mais de là a être battue par...
carbu SU
SU comme sucer ? Non, c’est juste pour rigoler !

En fait, ces carbus à dépression constante (aiguille conique, membrane, etc.) équilibraient yeusses-même une bonne partie du problème.
réponse à . Enkidou le 14/10/2013 à 19h31 : Je ne suis pas si sûr que "compter les étoiles" fasse nécess...
Sans doute parce que la foule sentimentale, qui a soif d’idéal, est attirée par les étoiles.
À force de compter les étoiles comme d’autres comptent les moutons, on s’endort dans les nuages et on se réveille sous un ciel de lit…
réponse à . DiwanC le 14/10/2013 à 19h53 : Alors c’est quoi qui compte le lieu de naissance ou le lieu où l&r...
Allez, tope là !

On dira que c’est un très bon conteur Provençal qui a de beaux écrits parisiens.........
réponse à . DiwanC le 14/10/2013 à 19h53 : Alors c’est quoi qui compte le lieu de naissance ou le lieu où l&r...
Comme j’avais acheté du miel dans un pot en plastique et que ça me branchait moyen de le laisser là-dedans, j’ai pris un ancien pot de "confiture d’oranges de Corse" avec le mot "terroir" écrit dessus et la France dessinée et la Corse en rouge des fois qu’on pense que c’est au large de Dunkerque.
Il se trouve que la confiture est fabriquée à Andrésy (Yvelines). Les oranges sont néanmoins corses. Dans quelle mesure y a-t-il tromperie ?
réponse à . belteigneuse le 14/10/2013 à 16h04 : Conter les étoiles... et foin des comptes de crémière Quel...
Bien trop mélancolique cette jolie dentelle pour rester teigneuse, Bel.
réponse à . <inconnu> le 14/10/2013 à 19h58 : carbu SUSU comme sucer ? Non, c’est juste pour rigoler ! En fai...
Evidemment, tu sais que ça veut dire "Skinners Union" et cette firme appartenait à British Leyland qui ne pouvait donc s’empêcher d’en équiper toutes ses productions.

Quelle belle expression que j'ai appris un beau matin d'octobre 2013...

- Que faites-vous comme métier ?
- Je suis compteur d'étoiles...
- Ça fait rêver !
- Mais c'est fait pour ça... Essayez un prochain soir d'été... Étendez-vous sur l'herbe fraîche, ou sur le sable... où vous voudrez.
Bien vite, vous cesserez de les compter. Trop compliqué ! Je vous l'ai dit : c'est un métier.
Levez le nez et regardez. Voici la Grande Ourse qui joue avec Cassiopée tandis que la Petite lance des étoiles filantes... Vous les voyez ? C'est gagné !
Certain d'ici vous conterait les étoiles mieux que moi... qui ne fais que les compter.
Allez ! je vous laisse : rêvez !



Le feu des étoiles éteintes
M'éclaire encore,
Et j'entends l'Angélus qui tinte
Aux clochers morts.


Écoutez... Maxime Le Forestier chante tout en douceur...
réponse à . DiwanC le 17/03/2016 à 03h01 : Quelle belle expression que j'ai appris un beau matin d'octobre 2013... - Que ...
Oh que c'est bien raconté....la poésie toujours..

Nous avions donc compté les étoiles chez Georges mais il n'y en avait pas beaucoup et nous les avions explorées.

Je vais me rabattre sur une photo de Georges ......

Ah ça vous la coupe !!......Son truc à lui c'était plutôt les chats...

Oui mais le chien nous ramène vers les étoiles car savez vous quelle est la plus grande étoile jamais détectée ?

Oh non, c'est pas Mintaka, loin s'en faut....

C'est Canis Majoris dans la constellation du Grand Chien..

Regardez le gigantisme de cet astre, à côté le Soleil que nous croyons énorme n'est qu'un grain de riz comparé à un ballon de basket...

Un avion de ligne mettrait 12 siècles pour en faire le tour...

On n'est vraiment peu de choses sur notre microscopique Terre. Et dire qu'il y en a qui s'imaginent en être le sel.

Pauvres jobastres....

Bon, en attendant c'est pas Canis Majoris qui va faire le café......
Plus joli que l'aiguille dans une botte de foin.
réponse à . BOUBA le 17/03/2016 à 06h13 : Oh que c'est bien raconté....la poésie toujours.. Nous avions don...
Un avion de ligne mettrait 12 siècles pour en faire le tour...
Merci, comme ça on se représente beaucoup mieux ! 
Et si elle a des étoiles plein les yeux... on ne compte pas on est heureux 
réponse à . Mintaka le 17/03/2016 à 08h33 : Un avion de ligne mettrait 12 siècles pour en faire le tour...Merci, comm...
Oui, d'accord, mais quel avion aussi, faut préciser...
Un Foker, un Airbus je ne sais plus quel numéro, un Boeing... dreamliner au nom bien choisi ?
Ou peut-être le prototype qui vole à 'énergie solaire. ...serait jamais à court de carburant...
Jolie chanson de Cabrel étoiles
Trêve de billevesées... c'est une bien belle expression...pour qualifier une entreprise impossible,
Elle me fait penser à cette citation de Mark Twain : " ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."
LE JEU DU BAL DES VOYELLES (11)
Compter les étoiles. J'ai glissé, dans le texte ci-dessous 20 étoiles parmi les plus brillantes . Ne me cherchez pas, je ne suis pas dans le texte !
Je vous fournis les étoiles en question:
Adhara- Alioth- Alnilam- Alpha Lupi- Alphard- Aludra- Antarés- Atria- Avior A- Hadar- L'Épi- Mimosa- Pollux- Procyon- Rigel- Sadir- Saïph- Sirius- Véga- Wei.


- T'as vu où on va en voyage de fin d'études ? En Pologne !
- T'es sérieuse ? Le fleuve Oder ! C'est un régal !
- En plus, c'est un voyage mixte ! “Vos gars préférés iront avec vous, cette fois” m'a dit le prof...
- Ouais...et pis l'ex sera là pour me narguer ! Mais je ne peux pas les trier les garçons...Ed aura le champ libre pour m'embêter...je déteste avoir à le supporter !
- C'est vrai, il est rosse... même osé...Honte aux rosses ! Mais tu l'éluderas peut-être, il en s'est pas encore inscrit, j'ai demandé; les garçons ça fait une semaine qu'on leur a dit ! Aucune pression donc...loupée la possibilité de t'importuner !
Brigitte était sortie avec Ed, mais elle ne l'aime plus; pourtant, avant de le quitter, elle fit la paix avec lui: une paix que lui n'a jamais respectée !
- Ah, ben tant mieux ! Je pensais passer le voyage à l'éviter et je n'aurai pas à l' faire ! Tiens, j'ai soif...on va à la cantine ? Tu sais, Ed n'a jamais su dire à une fille ce qu'elle aime entendre.
Chemin de la cantine, une alouette les survola: “elle nous portera chance” présagea Brigitte.
Peut-on compter, exactement, tous les poils que possède sur son corps tout un chacun ? Y compris les poils.. du cul... 
réponse à . Jacques1949b le 17/03/2016 à 10h27 : Peut-on compter, exactement, tous les poils que possède sur son corps tou...
Très simple : tu les arraches un par un pour les compter.
Ça va t'occuper ...
réponse à . BOUBA le 17/03/2016 à 06h13 : Oh que c'est bien raconté....la poésie toujours.. Nous avions don...
- Que faites-vous comme métier ?
- Je tourne autour de l'Étoile... C'est un travail à siècle complet.


réponse à . saharaa le 17/03/2016 à 09h03 : Oui, d'accord, mais quel avion aussi, faut préciser... Un Foker, un ...
Faire décoller un avion à 90 degrés !
On imagine la tête des passagers et l'aspect des plateaux-repas. Quoi qu'après ça, on n'ait plus envie de manger pendant 6 heures.
réponse à . DiwanC le 17/03/2016 à 10h54 : - Que faites-vous comme métier ? - Je tourne autour de l'Étoi...
Avec les mots des autres...

Se sentant observée, une étoile fila.
Sylvain Tesson "Aphorismes sous la lune et autres pensées sauvages" (2008).

Je n'ai pas de bonheur, et suis né sous une étoile enragée.
Théophile Gautier "Le Capitaine Fracasse" (1863),

Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile, c'est doux, la nuit, de regarder le ciel.
Antoine de Saint-Exupéry "Le Petit Prince" (1943).

...Enfin ils boivent aux dames
Qui leur donnent leur joli corps
Qui leur donnent leur vertu
Pour une pièce en or
Et quand ils ont bien bu
Se plantent le nez au ciel
Se mouchent dans les étoiles...

Jacques Brel - Un p'tit extrait d' "Amsterdam".

Une dernière pour sourire : Danseuse étoile recherche Astronaute pour s'envoyer en l'air !.
Marc Hillman

réponse à . saharaa le 17/03/2016 à 09h03 : Oui, d'accord, mais quel avion aussi, faut préciser... Un Foker, un ...
Ou peut-être le prototype qui vole à 'énergie solaire. ...serait jamais à court de carburant...
Alors tu peux compter 24 siècles...
réponse à . joseta le 17/03/2016 à 10h06 : LE JEU DU BAL DES VOYELLES (11) Compter les étoiles. J'ai glissé...
Joseta, ça y est, j'ai compté tes 20 étoiles ! 
réponse à . Enkidou le 14/10/2013 à 19h31 : Je ne suis pas si sûr que "compter les étoiles" fasse nécess...
Pour la descendance d’Abraham, il avait très probablement tort : l’humanité ayant eu un début, et étant destinée à avoir une fin, le nombre d’hommes qui auront habité l’univers est un nombre fini.
Les gens qui cherchent leurs racines font un arbre généalogique.
Et ils accrochent leurs racines dans les branches...
Blague d'astronome
- Tu sais comment on appelle un canot très, très petit ?
- Non...
- Canot puce !
réponse à . Ratanak le 17/03/2016 à 12h03 : Joseta, ça y est, j'ai compté tes 20 étoiles !&nb...
Réponse à ton #210 d'hier : Stromae (maestro en verlan) se prononce stromaille.
réponse à . Ratanak le 17/03/2016 à 12h03 : Joseta, ça y est, j'ai compté tes 20 étoiles !&nb...
Hé, toi, l' Ratanak, t'es l'meilleur !
réponse à . Ratanak le 17/03/2016 à 12h03 : Joseta, ça y est, j'ai compté tes 20 étoiles !&nb...
C'est pas mon jeu étoile, mais en mettant les noms, j'évite 'les toiles'...
réponse à . chirstian le 24/11/2006 à 09h10 : Compte tenu de leur nombre, il faudrait effectivement être un peu sot pou...
la nuit dernière, j’en ai compté 3 458 653" (Chirstian)
Chiristan est sans doute nique ta lope !
Mais où s'arrêtera-t-il ? Non content de s'enfiler tous les malheureux drosophiles passant à sa portée, voilà-t-il pas qu'on apprend qu'il s'envoie aussi des éphèbes. Et on s'étonne que la Lune soit dépeuplée !
Un astronome qui ne mesure qu' 1,50m est un astrognome.  
réponse à . Ratanak le 17/03/2016 à 12h00 : Ou peut-être le prototype qui vole à 'énergie solaire. ...
Bah, finalement, ça fait moins à compter que l'âge de l'humanité ( les hommes pas le journal* )
*merci Bruce 
réponse à . mickeylange le 17/03/2016 à 12h07 : Pour la descendance d’Abraham, il avait très probablement tort ...
Ah ! bah te v'là enfin !
L'Amiral t'aurait dit :
- T"étais où ? Avec qui ? Qu'est-ce tu faisais ?
Peu lui importait qu'il y ait réponse ou non...

réponse à . mickeylange le 17/03/2016 à 12h07 : Pour la descendance d’Abraham, il avait très probablement tort ...
Et toi tu t'accroches à tes pinceaux ! C'est bien connu ! 
Qui a dit Les riches disent "c'est la crise". Les pauvres disent "c'est la vie".
Coluche peut-être...
réponse à . Elpepe le 24/11/2006 à 01h44 : On comprend donc aisément l’association avec une tâche vou&ea...
Mais comment savoir si la lumière qui nous arrive de très loin n'est pas celle d'une étoile défunte, épuisée, éteinte, explosée/implosée...qui ne doit pas être comptée...et à propos de notre connaissance sur God, je suis tellement d'accord, 'me semble que nous savons sur God ce qu'un ver de terre sait sur la vitesse de la lumière, c'est à dire, des prunes minables...ski ne nous empêche pas de rêver en contemplant les étoiles...
"Compter les étoiles..."
Quand on aime, on ne compte pas, et pis c'est tout !
Au tennis
- Tiens, le service de l'étoile de la raquette a touché le filet...
- l'étoile, let ?
- au fond du court, à droite...

1) SIRIUS--------------> SÉRIEUSE
2) HADAR-------------> ODER
3) RIGEL---------------> RÉGAL
4) VÉGA----------------> VOS GARS
5) WEI-------------------> OUAIS
6) POLLUX-------------> PIS L'EX
7) ATRIA----------------> LES TRIER
8) ADHARA------------> ED AURA
9) AVIOR A------------> AVOIR À
10) MIMOSA------------> MÊME OSÉ
11) ANTARÉS-----------> HONTE AUX ROSSES
12) ALUDRA------------> ÉLUDERAS
13) PROCYON----------> PRESSION
14) L'ÉPI------------------> LOUPÉ
15) ALNILAM-----------> ELLE NE L'AIME
16) ALPHA LUPI--------> ELLE FIT LA PAIX
17) ALPHARD-----------> À L' FAIRE
18) SAÏPH----------------> SOIF
19) SADIR----------------> SU DIRE
20) ALIOTH--------------> ALOUETTE
Voilà !
réponse à . lalibellule1946 le 17/03/2016 à 14h51 : Mais comment savoir si la lumière qui nous arrive de très loin n'e...
ver de terre

" Madame, sous vos pieds, dans l'ombre, un homme est là
" Qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile ;
" Qui souffre, ver de terre amoureux d'une étoile ;
" Qui pour vous donnera son âme, s'il le faut ;
" Et qui se meurt en bas quand vous brillez en haut. "


C'est pas de moi, c'est de Totor Hugo (Ruy Blas, Acte II, scène 2). 
réponse à . Mintaka le 17/03/2016 à 12h09 : Réponse à ton #210 d'hier : Stromae (maestro en verlan) ...
Merci ! 
Ooohh ! Merci ! C'est trop !
Je sais pas pourquoi, je lui trouve quelque chose de vaguement "suggestif" à ton moteur...
On peut aussi siffler les étoiles surtout dans le Nord ! 
réponse à . le gone le 17/03/2016 à 19h34 : On peut aussi siffler les étoiles surtout dans le Nord ! ...
C'était peut-être de la "Stella Artois", mais ça n'est pas du picard !
réponse à . Ratanak le 17/03/2016 à 18h49 : ver de terre " Madame, sous vos pieds, dans l'ombre, un homme est là...
Marrant ! Connaissais pas du tout. Merci  ! Que de poésie composée au nom de l'amour...
Faut-il maintenant évoquer la Stella de Streetcar...Steeeeeeeeellllaa...
Tu m'apprends des choses. Connaissais le fric, le pognon, les sous, mais pas les ronds.
Que d'étoiles variées que nous avons comptées aujourd'hui.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Compter les étoiles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?