Des économies de bouts de chandelle - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Des économies de bouts de chandelle

Des économies dérisoires, sordides

Origine

Afin de lever l'ambiguïté possible sur le bout de la chandelle dont il est question ici (le haut avec la mèche ou bien la partie basse), voici la définition officielle donnée par le TLFI (Lien externe) pour "bout de chabdelle" : "Menus morceaux de chandelles subsistant une fois qu'elles ont fini de servir".

Si on se réfère à l'expression "le jeu n'en vaut pas la chandelle", on se rappelle qu'il fut un temps où les chandelles qui éclairaient les endroits sombres avaient une valeur certaine.

C'est pourquoi, dans les maisons bourgeoises, le personnel de maison avait l'habitude de rassembler les restes des chandelles, le suif non brûlé, et de les revendre à un cirier pour qu'il en refasse de nouvelles.

Vu par les riches, cette récupération semblait mesquine, ridicule et l'économie correspondante insignifiante, ce qui suffit à expliquer le sens de l'expression, mais aussi à comprendre pourquoi elle comporte la plupart du temps une connotation de mesquinerie.

Exemple

« Si la fédération [FCPE], classée à gauche, exprime dans un communiqué "sa solidarité à l'équipe éducative de l'établissement qui s'était mobilisée dès la rentrée pour réclamer des moyens d'encadrement supplémentaires", elle "refuse que la sécurité des enfants soit sacrifiée par des économies de 'bout de chandelle'". "Aucune cellule psychologique ne remplacera une politique responsable et un budget à la hauteur des enjeux", affirme l'association. »
Le Monde - Article du 22/12/2006

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Des économies de bouts de chandelle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Blingo'r gath hyd at ei chynffonÉcorcher le chat jusqu'à la queue
Allemagne / Autrichede Am falschen Ende sparenÉconomiser au mauvais bout
Angleterreen To be penny wise and pound thrift.Être économe pour les petites pièces et dépensier pour les grosses sommes
Angleterreen To make cheeseparing economiesFaire des économies de rognures de fromage
Espagne (Valence)es Estalvis de no-resÉpargnes de rien
Espagnees (Suprimir) el chocolate del loro(Supprimer) le chocolat du perroquet
Espagnees Ahorros de chicha y naboDes économies de chair et de navet

Vos commentaires
en 1734, "Frauduleuse économie de bouts de chandelle" pour l’éclairage public ! et si la police doit intervenir, c’est que ce devait être lucratif pour quelques pingres ! cette page
Ah, mais que nenni, God, que nenni ! Tu sais bien que les liens vers le TLFi ne marchent pas ! Tu as cru faire là une économie de bouts de chandelles, alors qu’un copier/coller de sa citation in extenso était, comme tu l’as fait, inévitable. Résultat : le lien ne sert à rien, et ton économie de bouts de chandelles se traduit en définitive par une perte d’encre... 
Bon, en ce qui concerne ta levée d’ambiguïté, elle ne lève rien du tout non plus : quand on économise des bouts de chandelles, doit-on garder le bout avec la mèche ? la partie basse ?
Comment ? Les deux, mon adjudant ? Ben ça alors ! Si je m’attendais à pareille réponse de ta part !
Et que dire, à tout bout de champ, d’elle ? Hmmm ?
Lio, je vais faire l’économie, debout, de chants d’elle.
Et tiens, dans mon bandeau Google, j’ai une pub à cette page qui va sûrement intéresser Filou : on y trouve la très rare pièce de 2 € slovène sans avoir besoin d’aller à Bled, pour un prix d’ami de 89 € les 34 € de valeur faciale totale... Mais, surprenant pour l’Eglise dont les serviteurs font, comme chacun sait et nul ne l’ignore, vœu de pauvreté, la pièce de 2 € 2007 des quatre-vingts piges de Benoît XVI, frappée par l’Etat du Vatican, est à seulement 79 €. C’est donné...
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 00h41 : Ah, mais que nenni, God, que nenni ! Tu sais bien que les liens vers le TLF...
L’as-tu essayé, au moins, ce lien ? Il aiguille simplement sur la page d’accueil du TLFI pour ceux qui ne connaîtraient pas cette chose, à charge pour eux de rechercher par le bout ou la chandelle.
En clair, il marche farpaitement !

Et puis tu es mes dix ans.
Y marche pas, le lien qui te mène à cette page, des fois peut-être là dis donc une fois ?
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 00h41 : Ah, mais que nenni, God, que nenni ! Tu sais bien que les liens vers le TLF...
tu cherches des poux dans la tonsure de notre vénéré God ! le lien fonctionne
pile poil ! Bnne journée
Bonjour et merci pour vos textes !

On raconte aussi (et je conviens que le "on" n’est pas suffisant) que cette expression vient de l’époque où les marchands à Paris, juste après la construction du Pont neuf, avaient pour obligation, jugée par eux un peu abusive, d’éclairer le pont la nuit. Certains mettaient, semble-t’il, une goutte d’eau au coeur de la cire, près de la mêche, ce qui éteignait la chose en cours de nuit, et permettait de réutiliser la chandelle la nuit suivante.

J’ignore ce que cette hypothèse vaut, mais elle est précise et colorée, et me plait bien.

Pierre.
réponse à . pierrem le 25/01/2008 à 08h30 : Bonjour et merci pour vos textes ! On raconte aussi (et je conviens que le...
Bonjour, Pierre, digne fils de Monsieur et Madame Kiroul-Namasspamousse...
J’aime ton histoire, sans savoir si elle est vraie ou pas. Mais la n’est pas la question, n’est-ce-pas?

@5_Elpepe: apres avoir brule la chandelle par les deux bouts, je ne vois dans l’etat de ne plus pouvoir faire des economies, n’ayant (presque) plus rien. Alors, a Bled ou je me trouve encore presentement, je ramasse des pieces slovenes sans payer plus. Tu peux d’ailleurs prevenir ta copine te ton QG de la LPP, j’ai quelques pieces pour elle...
réponse à . <inconnu> le 25/01/2008 à 08h25 : tu cherches des poux dans la tonsure de notre vénéré God&nb...
tu cherches des poux
Normal, hier à 22 h 45 LPP nous rappelait la règle orthographique du pluriel des mots en "ou" . Hou, hou, houhou. 

Bienvenue à Pierremusson, ainsi qu’à Batman venu "casser la graine" avec nous.
L’origine du mot « chandelle » est intéressante : l’étymon latin candēla vient en effet du verbe candĕo, qui a plusieurs sens : être d’une blancheur éclatante ; brûler, être embrasé ; être brillant, éclatant. Je lis aussi dans mon Gaffiot que la candēla était une « chandelle de suif, de cire ou de poix ». Alors, « chandelle » à cause de la couleur ou de l’incandescence ?
Ma chandelle est morte, je n’ai plus de feu : qui pourra m’éclairer sur ce coup-là ? Un des brillants Pierrots de ce forum, peut-être ?
Je viendrai cueillir vos réponses lundi soir…
Pour l’heure, je m’en vais travailler, il est grand temps !

Bonne journée et bon week-end.
mes parents ont fait des économies de bouts de chandelle pour me payer des études, (sans savoir si le jeu en valait la chandelle), au lieu de brûler la chandelle par les deux bouts. Comment ? Je ne sais pas : je ne tenais pas la chandelle, mais ,je leur dois une fière chandelle.

PS : je ne sais pas où va l’économie, mais les bouts de chandelle de la Société Générale sont impressionnants ! Les petits porteurs en voient 36 chandelles !
d’après TLFI : "Moucher la chandelle, c’est pratiquer le « coïtus interruptus » "
Sans doute pour faire des économies, afin qu’il y en ait pour tout le monde ? Moi, ces économies de bouts de chandelle, j’en ai rien à foutre  !  
réponse à . God le 25/01/2008 à 07h02 : L’as-tu essayé, au moins, ce lien ? Il aiguille simplement sur...
Mais je te taquinais, [slurp]mon petit Godemichou adoré[/slurp]. Juste avant d’aller au lit, c’était ma façon de compter les moutons en illustrant l’expression du jour, mais de nuit, tu mords ? Hein ? Hein ?
Et ton deuxième lien CNRTL, hop, je l’ai collé dans ma liste de dicos en ligne, histoire de brûler la chandelle par les deux bouts, dont le bout final en a toujours deux... C’est indémerdable ! 
Bonjour bonjour, les gosses. Bien dormi ? Bon, je vous le dis tout net : cette expression vient de la Marine. Il vous reste à m’expliquer pourquoi.
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 00h41 : Ah, mais que nenni, God, que nenni ! Tu sais bien que les liens vers le TLF...
P. métaph., souvent fam. Ce qui éclaire intellectuellement ou spirituellement. Illustres chandelles humaines, qui vous consumez par la tête (BALZAC, &Oelig;uvres diverses, t. 3, 1850, p. 185) :
.
En voilà un copier/coller.
Il est modeste, God. C’est Lui l’illustre chandelle d’expressio.
réponse à . file_au_logis le 25/01/2008 à 08h53 : Bonjour, Pierre, digne fils de Monsieur et Madame Kiroul-Namasspamousse... J&rsq...
Ah ben ça, c’est chouette, le bar Le Longchamp, siège social de la LPP au QLM (quartier libre des Maillets, de la capitale mondiale d’Expressio : Le Mans) va enfin avoir les 2 € slovènes, et ainsi réhausser la caisse noire de son trésor de guerre... Bientôt plus besoin de faire d’économies de bouts de chandelle...
Comme quoi, God, Expressio sert à tous les trafics transfrontaliers de l’espace Schengen (!), avec les Conventions comme paravent. Mais que ça reste entre nous, hein ? Si ça sort d’ici, je saurai que c’est vous !
réponse à . syanne le 25/01/2008 à 09h10 : L’origine du mot « chandelle » est intéressan...
Bon, Syanne, le pont d’un voilier est ceint de chandeliers, qui supportent les filières (cette page). De là, il est aisé de comprendre l’origine de l’expression, et ainsi gagner la trirème du jour, avec toutes ses batayoles et sa lisse de bastingage (cette page).
C’était un message lexicographique de l’Amirauté.
réponse à . <inconnu> le 25/01/2008 à 09h50 : P. métaph., souvent fam. Ce qui éclaire intellectuellement ou spir...
Tu vois, God : toutes tes groupies se serrent les coudes pour te faire un rempart de leurs corps, dès qu’elles croient qu’on t’attaque ! Les chéries... Hi ! Hi !
Mais non, Claudine, God n’a pas d’incendie dans ses neurones, bien qu’il nous éclaire chaque matin... Et il n’en pleure pas la cire, de sa chandelle !
Enfin... là, je m’avance peut-être ?
capitale mondiale d’Expressio : Le Mans

Qui en ce moment est également un peu la capitale française du tennis, un manceau brillant de mille feux aux antipodes. JW Tsonga est un habitant de Savigné-l’évêque, et a été formé au club de Coulaines. Tu connais ça toi ? Ca doit pavoiser à d’onf par là. Serpentins et cotillons, pas d’économie de bouts de chandelle.
réponse à . syanne le 25/01/2008 à 09h10 : L’origine du mot « chandelle » est intéressan...
Tu vois que si on parle de ta candeur, ce n’est pas forcément péjoratif (sens qu’il a un peu pris au fil du temps, par rapport à la naïveté)
Tu etincelles, Syanne , C’est tout !
Parfois le jeu en vaut la chandelle : Où ? sur les cours de récré ! Les enfants préfèrent conserver une chandelle couleur de l’espérance au bout du nez plutôt que d’arrêter le jeu.
Les récrés sont courtes et on a tout le temps de se moucher (ou pire, renifler) durant la classe.
réponse à . <inconnu> le 25/01/2008 à 10h47 : capitale mondiale d’Expressio : Le Mans Qui en ce moment est é...
J’avais entendu parler de ses attaches mancelles, mais ignorais les autres détails. Il faut dire que je ne suis absolument pas téléphile, et ne suis pas intéressé par le "sport professionnel", deux mots selon moi antinomiques, avec leur corollaire de salaires astronomiques et de rêve pour amuser le bon peuple. Idem pour la Coupe de l’America, avec ses dégueulantes de millions de dollars, ses coups bas réglementaires et procéduriers... Dès que le fric devient le seul véritable enjeu, on est loin de l’esprit du sport, me semble-t-il.
réponse à . Emeu29 le 25/01/2008 à 11h12 : Parfois le jeu en vaut la chandelle : Où ? sur les cours de r&e...
Snif ! Snif ! Ah, le bon air breton qui nous enrhube...
On pratique encore de nos jours la vente à la chandelle: les enchères s’arrêtent quand la chandelle s’éteint.
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 11h37 : Snif ! Snif ! Ah, le bon air breton qui nous enrhube......
Non  ! tu sais ! celui qui est iodé !
Tiens d’ailleurs je vais y aller balader les chiens !
La plage qui vient de subir un gros coup de tabac laisse dépasser les queues de laminaires.
On dirait des bouts de chandelles...
réponse à . Emeu29 le 25/01/2008 à 12h09 : Non  ! tu sais ! celui qui est iodé ! Tiens d’ailleu...
Quoi ? Tu vas lâcher les chiens* au grand air ? 
* un sens (introuvable) de cette expression est : se libérer des gaz de fermentation intestinale... Dégazer sauvagement, quoi !
On le sait depuis toujours, la Bougie allumée représente l’âme ; consacrée, elle représente un souffle divin ; donc souligne un spirituel prononcé. Un pont entre Ciel et terre…

Peut-être qu’autrefois et cela est toujours actuel, ces Bougies là devaient aux yeux des servants de l’Eglise brûler entièrement par soucis de perfection dans l’usage attribué.
De là, à dire que les civils auraient fait même chose, il n’y a qu’un petit pas. Réaction rituellique voire effectivement mécanique, couplée à la volonté de récupérer quelque chose de si peu.

On s’emploie à ne jamais jeter de viande, pour vous et moi, cela semble logique et respectueux envers les difficultés de l’existence. Avec les Bougies, même slovènes, c’est un peu pareil, on ne jette pas ce qui doit brûler. Ce qui nourrit le ventre ou l’âme !!!

Le destin d’une bougie est de se consumer à 100%. Voyez à Lourdes par exemple, pour ceux qui y ont été, les Bougies mises en disposition de brûler sont ensuite récupérées car la cire comme la cire des abeilles est destinée à la consommation totale, et donc pour les Bougies, à la consumation totale. Encore et encore… car cela est important dans la symbolique comme dans la pratique.

Ce n’est pas qu’une histoire d’argent car l’argent même en pièces vaticanes n’est et restera pour le spirituel que chose menue, un peu comme la cervelle et je ne vise personne de celui ou celle qui donnerait trop d’importance à un bout de métal au point de collectionner ce qui, de toutes façons, ne le suivrait pas dans sa tombe ! Et sonne le glas des folles espérances pécuniaires car la richesse est bien entendu, ailleurs...

Pour l’expression d’aujourd’hui, se mélangeraient donc, le Sacré, le superstitieux et la radinerie « pure » et simple.
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 00h41 : Ah, mais que nenni, God, que nenni ! Tu sais bien que les liens vers le TLF...
Ben moi j’y suis étée (si si j’accorde), j’ai p’têt pas chichou où je suppose on ne fait pas des économies de bouts en tous genre, mais le TLF l’est bien là

Bonjour à touzétout’
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 00h48 : Et que dire, à tout bout de champ, d’elle ? Hmmm ?...
à tout bout de CHANT d’elle ! ah si on avait ce qu’on a pas !
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 11h37 : Snif ! Snif ! Ah, le bon air breton qui nous enrhube......
C’est parce que tu as couché les pieds nus… A force de tirer la couverture sous le menton le soir… et de prendre ton pied en journée !
Voici comment soigner un sacripant manceau :
Un peu de miel liquide
Une giclée de jus de citron
De l’eau bouillante. (pas trop quand même)

Et ton rhube breton sera soigné en 2 temps, 3 mouvements comme avec une formule imprécatoire mais salvatrice sur ton corps de la Sainte Trinité exprimée… Tu vois que j’te veux que du bien…
réponse à . syanne le 25/01/2008 à 09h10 : L’origine du mot « chandelle » est intéressan...
Ca ne viendrait pas de l’arabe "qandil" ? Je dois vérifier
réponse à . God le 25/01/2008 à 07h02 : L’as-tu essayé, au moins, ce lien ? Il aiguille simplement sur...
Là God il bout...
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 11h35 : J’avais entendu parler de ses attaches mancelles, mais ignorais les autres...
toi, je te vois bien faire des économies de bouts de chandelle ! tu as une déformation mercantile ... toi qui, souventes fois, essaies de vendre des conseils, etc. sur Expressio ...
et quand quelqu’un parle sport tu n’imagines même pas que le sportif, tous ses spectateurs, ses supporters et amis ou admirateurs ... tous nous pouvons apprécier et "vibrer" ... sans penser à tes "corollaires" sous-jacents ! 
réponse à . eureka le 25/01/2008 à 12h37 : Ca ne viendrait pas de l’arabe "qandil" ? Je dois vérifier...
Et le qandil, quand délabre-t-il la cire ? Hmmm ?
réponse à . cotentine le 25/01/2008 à 12h47 : toi, je te vois bien faire des économies de bouts de chandelle ! tu ...
Petite annonce

A vendre, 12 conseils, état neuf, 12 € chaque. S’adresser à God qui transmettra. 
réponse à . memphis le 25/01/2008 à 12h06 : On pratique encore de nos jours la vente à la chandelle: les enchè...
en droit ecclésiastique, on parle d’excommunication à chandelle éteinte. Il s’agit (mais est-ce encore d’actualité) de donner au pécheur le temps d’une chandelle pour se repentir. Larousse
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 11h35 : J’avais entendu parler de ses attaches mancelles, mais ignorais les autres...
on est loin de l’esprit du sport, me semble-t-il.

C’est quoi l’esprit ?
Sain dans un corps… ?
Saint pour une meilleure fluidité ?
Sein Tess prix du Dvd du film de Polanski ?

En tous cas, Jo-Wilfried, c’est un tout bon et on peut dire qu’il n’a pas été en Australie à la nage car il est performant.
La jeunesse et pas qu’elle, a besoin de héros, de vainqueurs, de références liées aux valeurs sportives, morales, etc.
Pas oublier qu’avec tant d’argent, certains sportifs ont assez d’esprit pour aider des associations caritatives et autres...

Donc l’esprit sportif peut amener à un esprit de partage et là précisément, réside parfois l’intérêt de « gros » salaires.
Perso, je ne suis pas choqué… car l’important dans la vie, c’est ce qu’on fait par nos actes.
réponse à . tytoalba le 25/01/2008 à 13h48 : en droit ecclésiastique, on parle d’excommunication à chande...
7 heures environ ?
Ca dépend du calibre... de la chandelle.
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 13h28 : Petite annonce A vendre, 12 conseils, état neuf, 12 € chaque. S&rsq...
Livrés à la coque du navire…
Elle est quand même gentille Cotcot… 
réponse à . <inconnu> le 25/01/2008 à 12h28 : On le sait depuis toujours, la Bougie allumée représente l’&...
je ne vise personne de celui ou celle qui donnerait trop d’importance à un bout de métal au point de collectionner ce qui, de toutes façons, ne le suivrait pas dans sa tombe !
Ce qui est dit dans l’expression : "La chandelle qui va devant éclaire mieux que celle qui va derrière. = Proverbe sous lequel se cache une belle pensée; les aumônes faites durant la vie sont plus méritoires que les legs qu’on laisse après sa mort."Larousse

En ce qui concerne les collections que certaines personnes font, toutes n’ont pas un but mercantile. Personnellement, je collectionne les hiboux, les cartes postales, les verres à bière (abbaye). Je ne le fais pas dans un but de les revendre mais parce que j’aime cela. Il ne faut pas tout confondre et généraliser. Je n’ai pratiquement rien acheté de ce que je collectionne, la plupart des objets m’ont été offerts. J’oubliais de te dire, je collectionne aussi les clous, vis, écrous.  S’il t’en reste quelques uns dont tu ne te sers pas, tu peux me les envoyer par retour du courrier. 
réponse à . <inconnu> le 25/01/2008 à 13h55 : 7 heures environ ? Ca dépend du calibre... de la chandelle....
Ca dépend du calibre... de la chandelle.
mais bien sûr, et de la vitesse du vent, et de la flexibilité de la queue de vache dans le brouillard. Non peut-être !!!! 
réponse à . tytoalba le 25/01/2008 à 14h03 : je ne vise personne de celui ou celle qui donnerait trop d’importance &agr...
les aumônes faites durant la vie sont plus méritoires que les legs qu’on laisse après sa mort."

Là, tu as plus que raison de souligner ça, c’est tellement vrai !!!!

Je distingue les collectionneurs des pingres dont le coffre-fort est garni, qui déborde genre Picsou tu vois alors que ses neveux auraient bien besoin de cet argent (un peu) pour se lancer dans l’existence...

Pas confondre un exemple et un effet inverse... 

Eh dis, tu exagères un peu quand même ! Dans ton commentaire 10, tu souhaites la bienvenue à Batman (chauve-souris), en tant que chouette latine, c’est pour mieux le croquer ??? 
réponse à . tytoalba le 25/01/2008 à 14h07 : Ca dépend du calibre... de la chandelle. mais bien sûr, et de la vi...
Une vache dans le brouillard, ça s’appelle avant de la percuter en automobile :
« Bô vingt diou... »
Pis, c’est tout ! 
réponse à . tytoalba le 25/01/2008 à 14h03 : je ne vise personne de celui ou celle qui donnerait trop d’importance &agr...
je collectionne aussi les clous, vis, écrous.

Dans la vie, on peut être écrouée pour excès de vices… Savais tu ?
Faut rester dans les clous, ce qui n’empêche pas du tout d’être à la pointe dans son domaine. 
réponse à . <inconnu> le 25/01/2008 à 13h57 : Livrés à la coque du navire… Elle est quand même gentille...
"Livrés à la coque du navire": non, non, mon bon Yannou: à Anvers, l’usage veut que l’on livre les marchandises FOB (franco à bord) "sur la pierre bleue du quai" ! Et non "ayant passé le bastingage du navire". Soit, en fait, à Anvers, quand on livre FOB, on livre en fait FAS (franco le long du navire), mais on paie les frais FOB. Mais me suis-je-t-il fait bien comprendre ?
Voir INCOTERMS 2000.
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 11h35 : J’avais entendu parler de ses attaches mancelles, mais ignorais les autres...
Je ne parle pas de téléphilie mais d’intérêt pour un sport. Perso, j’ai beaucoup de mal à croire que les athlètes font du sport par intérêt pour l’argent même s’ils ne crachent pas dessus, bien entendu. En tant que compétiteur, je peux affirmer qu’on ne vient pas sur un terrain de sport pour autre chose que se mesurer à l’individu ou à l’équipe qui est en face, pour s’étalonner en quelque sorte, et sentir parfois monter l’adrénaline. Pour les professionnels, l’adrénaline ne monte pas plus ou moins en fonction de l’épaisseur du chèque final. Je ne nie pas que le système dans lequel évoluent tous les sports majeurs est pernicieux et brasse énormément d’argent, mais ce système se nourrit tout seul et profite quand même à la base. Pour parler du cas du tennis que je connais un peu, certes les joueurs gagnent beaucoup d’argent, on va dire que les cent premiers joueurs vivent bien de leur sport, certes encore les fédérations organisatrices de grands événements gagnent également beaucoup d’argent, mais celui-ci est redistribier pour aider la base à se structurer.
Je suis sûrement un gros naïf* mais j’y crois encore. Je ne pense pas que les jeunes qui pourraient s’identifier à JWT connaissent le montant du chèque qu’il touchera dimanche après la finale. Ce qu’ils voient c’est ce qu’il véhicule sur le court et en dehors.
Bien entendu ce n’est que mon avis et en tant que tel est fortement discutable.

*Le doute est sur naïf 
réponse à . Rikske le 25/01/2008 à 14h57 : "Livrés à la coque du navire": non, non, mon bon Yannou: à ...
Ben oui mais si Cotentine, cette charmante, lance par inadvertance les œufs en direction de la coque du boat d’Elpp, c’est qu’elle aura une bonne raison de le faire. Pour le taquiner, juste par esprit sportif, elle peut dessiner en corolle avec effets rupestres sur ce support… Avec une raquette de tennis estampillée Jo-Wilfried Tsonga !

« Franco à bord » ??? Mazette ! Déclenchons l’opération « Con dehors » (Sinistre > Condor (Légion)) "à l’attrapage" comme le soulignait avec Tintin et surtout Milou, Jonayla.
réponse à . tytoalba le 25/01/2008 à 14h03 : je ne vise personne de celui ou celle qui donnerait trop d’importance &agr...
En ce qui concerne les collections que certaines personnes font, toutes n’ont pas un but mercantile
non, certes ! En ce qui me concerne, je collectionne depuis quelques temps les emmerdements, et je vous assure que le profit mercantile que j’en tire est très limité. 
réponse à . <inconnu> le 25/01/2008 à 15h06 : Je ne parle pas de téléphilie mais d’intérêt po...
Perso, j’ai beaucoup de mal à croire que les athlètes font du sport par intérêt pour l’argent même s’ils ne crachent pas dessus, bien entendu
comme c’est vrai ! Je peux témoigner que dans ma longue carrière sportive,(surtout hand ball et tennis) je n’ai jamais joué pour de l’argent.
Je dirais même plus : je n’ai jamais accepté de chèque, ni pour gagner, ni pour accepter de perdre.
Euh !...
En fait, en y réfléchissant, c’est peut-être parce que personne n’a jamais eu l’idée de m’en proposer ! 
"chan" et "elle" sont les deux seuls bouts de "chandelle" certifiés norme ISO 9002. Méfiez vous des imitations !
réponse à . chirstian le 25/01/2008 à 16h09 : Perso, j’ai beaucoup de mal à croire que les athlètes font ...
Oui mais moi je parlais des athlètes...

Aïe, pas sur la tête !
réponse à . file_au_logis le 25/01/2008 à 08h53 : Bonjour, Pierre, digne fils de Monsieur et Madame Kiroul-Namasspamousse... J&rsq...
Ha ha !

En ce qui concerne la suggestion d’hier (rapporter quelques ourses), se méfier des commerçants qui font des économies qui ne sont pas de bouts de chandelle en te vendant une ourse ménopausée en prétendant que c’est une jeunette qui ne s’est pas encore reproduite. Bon, il faut vérifier la dentition (d’arrache-pied ?) et ça peut présenter un certain danger ...
réponse à . <inconnu> le 25/01/2008 à 15h06 : Je ne parle pas de téléphilie mais d’intérêt po...
Bel exposé, sur le fond duquel et concernant les sans-grade anonymes, je suis d’accord avec toi. Reste le cas des professionnels "de haut niveau", où les scandales pleuvent régulièrement. Sans être naïf, il suffit de voir la liste de nos grands sportifs hexagonaux, entre autres bien sûr, domiciliés en Suisse, ou la dernière loi de finances 2008, à cette page. Vous avez dit aide ? A certains, c’est certain... 
PS : j’avions point vu l’en-tête de la page que j’indique. Eh bien non, je ne fais pas de promotion particulière pour un parti politique, seul le contenu m’ayant paru intéressant à retenir. Voire à vérifier par ailleurs.
Compromis... chose due !
Vous trouverez à cette page:
1.des bouts de chandelles de laminaires (fraîches du jour, la photo pas le laminaire)
2.Une côte de naufrageurs qui n’étaient pas avares de bouts de chandelles qu’ils mettaient dans des lampes aux cornes des vaches.
3.un maison de douanier au toit de ciment pour mieux se fondre dans le paysage et resister au temps (économies de bout de chandelles ?)
Vu par les riches, cette récupération semblait mesquine, ridicule et l’économie correspondante insignifiante.

C’est bien vrai, mieux valait "faire danser l’anse du panier" !
réponse à . SyntaxTerror le 25/01/2008 à 16h29 : Ha ha ! En ce qui concerne la suggestion d’hier (rapporter quelques ...
Ah ? Tu crois qu’on s’était fait enfler, sur ce coup-là ? Bon, un peu de patience, et les ours polaires viendront bientôt fouiller les poubelles de Naples, ce qui résoudra le problème de leur traitement, en économisant des bouts de chandelle.
le ciel bleu de Bretagne est en sus, gratis... comme ça !
le moins bleu, c’était hier !
réponse à . Emeu29 le 25/01/2008 à 17h02 : le ciel bleu de Bretagne est en sus, gratis... comme ça ! le moins b...
Bon, d’accord, il faisait beau. Mais avec un vent à décorner les bœufs, hein ? On le voit bien, sur la flaque... 
Des économies de boues de champs d’ellébore, on en fait quand il ne pleut pas 

Là-dessus, Ex Ceylan Oui Ken de et Ah l’un dit
Désolé ! Pas de contrepèterie très valable pour l’instant !
réponse à . Elpepe le 25/01/2008 à 16h52 : Bel exposé, sur le fond duquel et concernant les sans-grade anonymes, je ...
Bien entendu là on ne parle plus d’économies de bouts de chandelle ! Mais ce n’est pas propre (ah non, c’est pas propre du tout) au monde du sport, il me semble que les cadeaux fiscaux sont légion et que nombre d’hommes d’affaire s’exilent à l’étranger pour une fiscalité moindre. Dans le très sérieux milieu de la finance, le bonus de certains traders ou certains hauts dirigents atteint largement ce que peut gagner un Federer dans toute son année. Est-ce plus juste ou moins ecoeurant que pour un sportif ?

Que je ne le sais ni, et que dieu nenni. (Coluche)
réponse à . Jonayla le 25/01/2008 à 17h11 : Des économies de boues de champs d’ellébore, on en fait quan...
On ne dit pas Ex Ceylan mais Sri Lanka !
réponse à . <inconnu> le 25/01/2008 à 17h12 : Bien entendu là on ne parle plus d’économies de bouts de cha...
Ah ben non, mais je ne l’ai pas soutenu non plus. Non, je ne l’ai pas dit ! Non, je ne l’ai pas dit !
Ca c’est excellent, toi tu tiens le bambou ! hohoho
C’est exact, tout comme on ne dit pas oui Ken, mais Barbie est soumise.
réponse à . eureka le 25/01/2008 à 17h24 : Ca c’est excellent, toi tu tiens le bambou ! hohoho...
le bambou de chandelles
Bon, les gosses : je vois que vous vous réveillez, en fin de journée, hmmm ? Qui va aller taper de la raquette, qui va courir sur la plage, qui va taiiler ses crayons dans la salle de coloriage... Eh bien Pépé, figurez-vous, va aller chercher BB, faire avec elle quelques courses de subsistance (très peu, vu qu’on sort demain soir ET dimanche midi : il n’y a pas de petites économies !), et puis rentrer et jouer à la chandelle, même, si ça se trouve ?
Aussi, HoubaHOBBES, tu surveilles bien la colle, demain, hein ? Que moi, je me lève aux aurores (boréales, puisque mancelles) pour faire les croissants...
Allez, passez un doux Barbie-est-soumise, comme dit Alcalin_65, garnements ! Sans tenter d’économiser vos bouts de chandelle, les gars : elle repoussera toute seule, foi de Pépé.
réponse à . chirstian le 25/01/2008 à 16h02 : En ce qui concerne les collections que certaines personnes font, toutes n&rsquo...
Et si tu marchais dans tes emmerdements du pied gauche, il paraît que ça porte bonheur, ce ne serait pas mercantile ça , mmmmmmhhhhhh ? 
l’habitude de rassembler les restes des chandelles, le suif non brûlé, et de les revendre à un cirier pour qu’il en refasse de nouvelles.

Quand même, il faut souligner que c’était écologique avant l’heure comme démarche ! Recycler, réemployer, réutiliser…
Il fallait le dire Sire !

Même si rien à cirer, la Reine en ce temps-là, batifolait avec un jeune rappeur ; si si, il y en avait… lorsque soudain, elle s’écria : "Cierge, mon mari !"
Elle se fit allumer… j’vous raconte pas…
Depuis, chaque matin, toute reine qui se respecte doit, même en catimini, se présenter : au rappeur !
Ah! Vienne qui pourra: je suis sorti de mon Bled!
@ThanhBach
J’arrive un peu tard concernant la demande d’info à propos de « Je ne suis pas amoureuse de vous. Je suis plombée. » parue hier, mais...
On peut aussi considérer ce « plomber » là comme « avoir quelqu’un dans la peau » donc y être accro, dépendante, le contexte donnant la clef à savoir si ce quelqu’un est le « vous » de la phrase signifiant donc un « Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii » au « vous »; ou bien s’il s’agit d’un autre individu signifiant alors un « NON » franc et massif au même « vous ».

Avec un couple d’amoureux transis, pas drôle de tenir la chandelle, même si ce n’est qu’un bout!
réponse à . Emeu29 le 25/01/2008 à 16h58 : Compromis... chose due ! Vous trouverez à cette page: 1.des bouts de...
les traces fraîches (de pas) sur le sable, ce sont les tiennes ? évidemment ! 
pas moyen de faire des économies de bouts de chandelle dans quelques jours puisque ce sera la Chandeleur ! = "fête des chandelles"
"les origines de la chandeleur
La Chandeleur est une fête religieuse chrétienne célébrant la purification de Marie et la présentation du Christ au Temple. C’est une fête liée à la lumière, la purification, la fécondité et la prospérité. La chandeleur provient de l’expression festa candelarum : la fête des chandelles.
L’origine de la Chandeleur est païenne. Dans les églises, les torches étaient remplacées par des chandelles bénies que l’on conserve allumées pour éloigner, les orages, la mort... et invoquer les bons augures pour avoir par exemple de bonnes moissons l’été suivant. C’est le pape Gélase Ier au Vè siècle qui remplaça le rite païen, 40 jours après Noël, par cette fête religieuse de la Chandeleur.
le jour « J » de la chandeleur :
De nos jours, la chandeleur évoque avant tout la fête des crêpes. Auparavant, les crêpes étaient faites à base du froment de la moisson précédente utilisée en grande quantité car les futures moissons n’étaient pas loin. Sa forme et sa couleur évoquent le soleil enfin de retour après la nuit de l’hiver.
Le saviez-vous ? Il paraît que :
- Faire sauter les crêpes avec une pièce d’or dans la main assure la prospérité toute l’année.
- Retourner notre crêpe avec adresse, sans la faire tomber à terre, nous apporterait du bonheur jusqu’à la Chandeleur prochaine.
- Faire sauter la première crêpe sur l’armoire préserverait de la moisissure l’ensemble de la future récolte.

Des crêpes onctueuses et savoureuses avec du sucre ou de la confiture, du chocolat... c’est terriblement bon à tel point qu’à cette occasion les crêpes remplacent les beignets aux pommes dans le Berry, les roubigneaux dans l’Yonne, les mariottes à Montbard ou encore les navettes à Marseille."
Bonne crêpe! 
Aujourd’hui, foin des économies ! allumons chandelles et bougies (pour le gâteau) : Bonaniversaire deLassus !
Si l’on sème des plumes, obtient-on des champs d’ailes ?
se demandait Pierrot rêvant au clair d’un bout de lune...  
réponse à . DiwanC le 27/05/2011 à 05h24 : Aujourd’hui, foin des économies ! allumons chandelles et bougi...
Merci beaucoup d’avoir écrit cela à la lueur d’une chandelle, avant l’aube.
réponse à . deLassus le 27/05/2011 à 06h39 : Merci beaucoup d’avoir écrit cela à la lueur d’une cha...
Bon anniversaire mon ami Pierrot ! Foin du Pierrot de Verlaine : garde la joyeuseté qui est en toi entière et allume-la avec tous les petits bouts de chandelle de ton gâteau illuminé du jour ! iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii C’est assez ? Je n’ai pas vraiment compté non plus !
Ceci n’ayant rien à voir avec ce qui précède :

Dame jeune d’esprit rencontrerait homme avec lumière à tous les étages.
Post Scriptum* : si vous n’avez à offrir qu’un petit bout de chandelle, faites-en l’économie.

*Je sais, d’habitude on écrit P.S. mais, par les temps qui courent, j’ai voulu éviter de tendre la perche aux mauvais esprits...
encore un anniversaire ? Il me semble que l’année dernière tu en avais déjà eu un , à peu près à la même époque. Tu fais durer le plaisir ? Ton paquet d’anniversaire tu en ouvres un seul chaque année ? Comme un paquet de chandelles avec lequel on fait des bouts d’économies !
Enfin, ce coup-ci je te le fête quand même sans réserves. Mais je garantis rien pour le suivant, hein : va pas y prendre goût !
Allons-y tous en coeur:
♪ ♫♪♪♪ ♫ ♪♪♫ ♫♪ ♪♫♪ ♫♪ ♫♪♫
Bon anniversaire, Mont’Ladsus et tu verras ton tertre tarte....
Allume donc tous le bout de chandelles, cierges, gies*, etc... que tu pourras trouver. Cela t’aideras à trouver ta voie, comme dirait Lao Tseu...

* gie: le contraire de "bout de bougie", ce qui serait une répétition de mauvais aloi, comme aurait dit Maître Capello...
Avoue qu’ il était plus facile de faire des économies de bouts de chandelle en les recyclant que des économies d’ ampoules "basse consommation"....à moins, évidemment, de ne pas allumer ces dernières.
réponse à . momolala le 27/05/2011 à 09h01 : Ceci n’ayant rien à voir avec ce qui précède : ...
Je sais, d’habitude on écrit P.S. mais, par les temps qui courent,...
Evite aussi UMP* ! Ça peut faire jaser également ! :&rsquo)
Un Mot d’Plus...

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII


Heureux anniversaire Delassus. Et pour ne vexer personne et faire des écnomies de bout de chandelle, voir à cette page.
réponse à . DiwanC le 27/05/2011 à 09h58 : Je sais, d’habitude on écrit P.S. mais, par les temps qui courent,....
Comment veux-tu qu’elle parle de sexe sans parler des parties ?
réponse à . mitzi50 le 27/05/2011 à 09h32 : Avoue qu’ il était plus facile de faire des économies de bo...
Oui, surtout que le recyclage des ampoules basse consommation, spa, cela ne va pas être de la tarte. Mais cela, les élus s’en fichent, ils ne seront plus aux commandes, à ce moment-là...
Joyeux anniversaire Delassus. Je t’offre un peu plus que des bouts de chandelles à cette page
une chandelle a toujours deux bouts. Sinon on ne pourrait pas la brûler par les deux bouts. Cette situation ne cesse que quand les deux bouts se rejoignent. Alors il n’y a plus de bouts, mais il n’y a plus de chandelle non plus. Or l’existence de la chandelle est primordiale pour que notre expression tienne deux bouts debout.
Et il peut très bien y avoir deux bouts sans chandelle : par exemple un saucisson sec a deux bouts. Mais ce n’est pas une chandelle. La différence étant que la ficelle est en dehors alors que dans la chandelle elle est dedans. C’est mieux pour brûler longtemps, mais c’est moins pratique pour manger.
Et la vie est finalement bien faite, parce que, justement, il est rare qu’on s’éclaire au saucisson. Ou qu’on mange une chandelle.
Aujourd’hui.
Mais on ne sait pas comment c’était autrefois. Peut-être que les saucissons éclairants et les chandelles comestibles existaient et qu’ils ont disparus parce qu’ils n’étaient pas bien adaptés aux besoins. En tous cas c’est ce que prétend Darwin, et il n’était pas la moitié d’un con. 
la comptabilisation quotidienne apprend la résine et la résine c’est immoral,je vous apprend,et puis j’en doute que ça soit de la résine pour God c’est un type plus tot bien et aimable ,je vais le faire exister deux fois par jour ,dieu j’en ai marre de vous, apprend moi à lire vos commentaires qui se tiennent sur le fil de l’ignorance comme un jongleur qui se mérite en risquant sa vie entre deux immeuble qui ont la possibilité d’etre parfaitement construits et aménagés pour ne plus avoir de gens qui dansent ostensiblement sur un fil cette du non mérite d’une vie qui coute cher et dont la résine s’oppose à la morale qui ne veut jusqu’au aujourd’hui que s’imposer faute de frappe maladroite et etrangère
dieu pour l’amour de dieu existe pour que je te fasse oublier les patates d’hier soir:
je vais te faire oublier en chantant la marseillaise c’est un hymne de gloire il se mérite bien
les minarets c’est mon truc j’ai fait exister deux minarets ostensiblement manifestés au coeur de Paris alors?l:on se résigne???
réponse à . chirstian le 27/05/2011 à 11h33 : une chandelle a toujours deux bouts. Sinon on ne pourrait pas la brûler pa...
La différence étant que la ficelle est en dehors (du saucisson, NdT) alors que dans la chandelle elle est dedans.
Oui, du coup je m’apostrophe et me questionne, me tenant sur le pivot de mon interrogation, dictée par ma soif de connaissance...
Le tampon hygiénique a deux bouts et une ficelle. Celle-ci est-elle dehors ou dedans?
La bougie Val n’est pas une bougie de préchauffage, mais le "bougie-bougie" est l’ancêtre du rock.
Il est né en Algérie à Bougie le 29 septembre 1833 d’où son nom. Pour faire plaisir à God ils avaient essayé chandelle-chandelle mais ça le faisait pas. Alors on a pris bougie-bougie devenu par la suite Boogie-woogie chez les ricains avant d’être interdit par Eddy Mitchell. cette page
réponse à . mickeylange le 27/05/2011 à 10h47 : Comment veux-tu qu’elle parle de sexe sans parler des parties ?...
Je n’avais pas vu les... "choses" sous cet angle ! Mais que voilà un point de vue intéressant ! 
réponse à . file_au_logis le 27/05/2011 à 11h54 : La différence étant que la ficelle est en dehors (du saucisson, Nd...
Toujours aussi romantique, cher Filo !!!!!
réponse à . DiwanC le 27/05/2011 à 12h01 : Je n’avais pas vu les... "choses" sous cet angle ! Mais que voil&agra...
Je n’avais pas vu les... "choses" sous cet angle
Ah bon, parce que d’habitude tu les regardes sous quel angle ?

Un très bon anniversaire à toi Delassus, notre expert en vieux bouquins.
Tiens, voilà pour l’année à venir : cette page. Avec ça tu pourras tenir jusqu’à ton prochain naniversaire...
Joyeux anniversaire, cher Delassus.... Heureusement que certains me l’ ont rappelé... Pourtant ce devrait être facile pour moi : le 27 est le lendemain du 26 mai, anniversaire de mon premier-né !
réponse à . mickeylange le 27/05/2011 à 11h59 : La bougie Val n’est pas une bougie de préchauffage, mais le "bougie...
J’ai trouvé le texte de l’oeuvre originale sur cette page. Ça manque encore un peu de rythme mais il s’en dégage une sensualité assez torride ("Une chatte, sans ombre, se retire assurée") dont je comprends que les puritains etats-uniens aient pu être choqués, si j’en crois les films Dépoque ("Dirty dancing" par exemple).
réponse à . <inconnu> le 27/05/2011 à 11h39 : la comptabilisation quotidienne apprend la résine et la résine c&r...
la comptabilisation quotidienne apprend la résine et la résine c’est immoral
je subodore un rapport avec les Corses l’écorce, mais je ne suis pas certain.
En fait j’hésite : es tu le roi du surréalisme ou as-tu des problèmes avec le traducteur automatique de Google ? 
réponse à . chirstian le 27/05/2011 à 14h16 : la comptabilisation quotidienne apprend la résine et la résine c&...
En ce qui concerne la comptabilisation quotidienne, je ne sais pas, moi, c’est des copains marocains qui m’ont appris la résine mais je n’en fais pas une consommation quotidienne.

Par ailleurs, une phrase de 15 milliards de caractères, ça donne autant le vertige.
réponse à . mickeylange le 27/05/2011 à 11h59 : La bougie Val n’est pas une bougie de préchauffage, mais le "bougie...
bougie Val
Je ne connais pas Bougival, mais je finis par croire que, des deux, la lumière, c’était Font.
cette page
Je n’ai pu être au rendez-vous ce matin. mais malgré le retard, je souhaite un très joyeux anniversaire à deLassus à qui,par ailleurs, et en guise de cadeau d’anniversaire, je dèdie ma première bêtise.

Je connaissais un con qui était chargé de la garde d’un immeuble. En fait, il économisait le bout du cierge.
Quand j’étais p’tit, je faisais tout à l’envers, tenez, je laissais les chandelles pendre de mon nez pour économiser les mouchoirs..
P.S. Je me demande si j’ai bien fait de vous souffler ’mes chandelles’...
Avec tous ces bouts de chandelles que l’on trouve au-dessus, ça fait un joli paquet. Je ne les ai pas comptées (et s’il y en a trop, ne le prends pas mal ), mais je les allume toutes pour ton anniversaire, deLassus. A toi de les souffler, et que le meilleur t’accompagne.
Un bref passage, parce que je participe à un concert tout à l’heure, pour remercier celles et ceux qui ont fait de ce jour un anniversaire heureux : par ordre d’apparition à l’écran, j’ai cité DiwanC, Momolala, chirstian, Filo, Tytoalba, claudine, LeboDan-Ubbleu, Mitzi50, Joseta et Horizondelle.
Soyez tous remerciés chaleureusement. Vous êtes des amis.
Sache, biaus dous amis Delassus, que Godefroi le chandelon, qui tient son étal au bazar d’Acre, m’a vendu ce matin six et trente chandelles que je ferai brusler cette vesprée, tous les seigneurs et dames de la cour me voyant, pour célébrer le jour fortuné de ta nativité. De par ma foi, la salle entière en sera enluminée. Lors je conterai, ce peut être, deux ou trois choses d’un futur lointain, quand les meilleurs des Francs, prisant aussi bien le sçavoir que le rigolage, peupleront le royaume d’Expressio, lequel ne sera gouverné ni par un roi ni par une reine, mais par un God libéral, sapient, quasi omnipotent. Puis nous te ferons honorance en levant nos coupes remplies de ce vin des Templiers qui nous vient de Chypre, et en battant des mains et des pieds aussi haut que Dieu qui tonne !
réponse à . chirstian le 27/05/2011 à 14h16 : la comptabilisation quotidienne apprend la résine et la résine c&...
moi j’ai tenu une comptabilité rude quotidienne elle vous donne envie toujours de battre ton dernier record personnel d’économie ;ensuite on se dit assez c’est de la résine on devient minable avec nous meme et puis j’ai plafonné mes dépenses avec une autorégulation sur quelques jours mais calculer au centime pour moi ça devient un jeu de record;
je n’utilise pas le traducteur de google ce n’est plus le surréalisme c’est le réalitisme ma foi :
desabonnez moi je risque de devenir très farouchement exagéré de point de vue parole identique à elle meme;pour ce faire je fais quoi?
réponse à . Lovendric le 27/05/2011 à 17h20 : Sache, biaus dous amis Delassus, que Godefroi le chandelon, qui tient son &eacut...
Un autre grand merci pour toi, cher Lovendric. Ton langage m’enchante autant que tes douces pensées.
Les grillons: les chants d’ailes.
Mon mécanicien automobile m’istalla un moteur sans bougie pour économiser des bouts de chandelle.
réponse à . <inconnu> le 27/05/2011 à 17h20 : moi j’ai tenu une comptabilité rude quotidienne elle vous donne en...
desabonnez moi je risque de devenir très farouchement exagéré de point de vue parole identique à elle meme
hé, chacun est libre de s’exprimer dans la forme qu’il souhaite, et God sait que nous ne nous en privons pas ! Simplement je n’arrive pas à distinguer dans tes interventions les effets volontaires de ceux qui ne le sont pas. Note que je me pose la même question devant certaines peintures abstraites, pour lesquelles j’aimerais savoir si le peintre avait fumé la moquette, réussi un effet par hasard, ou accompli son oeuvre de façon consciente.
Oublie ma réflexion ! 
réponse à . <inconnu> le 27/05/2011 à 17h20 : moi j’ai tenu une comptabilité rude quotidienne elle vous donne en...
Si ta question finale porte sur le début de la phrase qui la précède, tu vas dans la rubrique "mon compte" et tu t’exécutes. Tout seul. Sinon tu reviens brûler ici tes bouts de chandelle quand tu veux. J’avoue qu’au point de vue "français approché par les langues orientales" je préfère lire Lovendric, mais je m’essaie aussi à te lire, des fois que je trouve le bout de la pelote, une fois. Euh, ça c’est belge, mais on est bien toujours dans la grande famille francophone.
réponse à . joseta le 27/05/2011 à 18h34 : Mon mécanicien automobile m’istalla un moteur sans bougie pour &eac...
Pas le moindre petit morceau de lux ou de candela alors ?
réponse à . momolala le 27/05/2011 à 18h54 : Pas le moindre petit morceau de lux ou de candela alors ?...
Vincent Candela, vainqeur de la Coupe de Monde 1998, et moteur de l’équipe, et Guy Lux, regretté pro-moteur TV, n’ont, en effet, rien à voir avec MON moteur.
réponse à . joseta le 27/05/2011 à 18h34 : Mon mécanicien automobile m’istalla un moteur sans bougie pour &eac...
Un diesel en quelque sorte.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 27/05/2011 à 12h53 : Je n’avais pas vu les... "choses" sous cet angleAh bon, parce que d&rsquo...
Euh... j’ t’en pose des questions ? 
Comment te dire... Vision à géométrie variable selon le paysage... le regard dévale la pente ou se pose sur le crêt de la vague, à moins qu’il ne s’attarde ici et là sur quelque rotondité...
Un diesel en quelque sorte.
Mitzi, tu confirmes?
Je confirme. Un moteur diesel (au moins pour les gros, que je connais bien) fonctionne à l’ aide d’ injecteurs, qui "vaporisent" le carburant à bonne température, et c’ est la compression de l’ air contenu dans la chambre de combustion, lors de la remontée du piston, qui produit l’ auto-allumage. (Lors du démarrage, à froid, l’ on se sert d’ air comprimé à 30 bars, introduit dans les cylindres suivant l’ ordre d’ allumage de ceux-ci, qui dépend de la position des mannetons du vilebrequin). Bon le cours du soir est terminé. Vous pouvez vous livrer à des activités plus distrayantes !
Le souper du roi (et sa favorite)
Le roi (entre ses dents) - Préparez-moi la table pour un souper aux chandelles pour deux.
Le valet: - Vous dites, sire?
Le roi: - Enlevez donc la cire de vos oreilles!
Le valet: - Sire, je suis dans le cirage...
L’ordre répété, le valet s’applique à disposer avec goût les chandelles sur une toile recouvrant la table.
Le roi: - Mais faites attention! La cire tombe sur la table.
Le valet: Pardon, sire, c’est la toile cirée...
Le roi: - Pendant que vous y êtes, cirez parterre aussi. C’est clair tête de noeud?
Le valet: - Oui sire, concis.
Le roi: - Ou bien je vous prête un crayon pour noter...
Le valet: - Un crayon de sire, j’oserais pas...
Sur ce, la favorite fait son apparition.
Le roi (à son valet) : - Vous allez rester là à tenir la chandelle?
Le valet: - Bonsoir sire! je vais...cirer vos bottes.
Fin du premier acte.
Économies de boude-chandelle :
- désodoriser avec bicarbonate de soude et vinaigre;
- parfumer avec mélange eau-vinaigre-huile essentielle,
sachet de lavande, bâton de canelle, écorce d’agrume...

On économise sur les chandelles et autres polluants intérieurs
et on gagne en santé.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Des économies de bouts de chandelle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?