Devoir une fière chandelle - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Devoir une fière chandelle

Avoir une grande dette de reconnaissance envers quelqu'un.

Origine

Si quelqu'un vous sauve de la noyade ou vous empêche par tous les moyens d'aller assister à un exposé philosophique de Jean-Claude Van Damme, vous lui devez obligatoirement une fière chandelle.

Fier a ici le sens de 'grand', 'fort' ou 'remarquable'.
Quant à la chandelle, elle vient du cierge qu'il fallait autrefois obligatoirement aller faire brûler à l'église en témoignage de reconnaissance.

A la fin du XVIIIe siècle, "il doit une fière chandelle à Dieu" voulait dire "il a échappé à un grand péril".

Compléments

Jean-Claude, si tu me lis et si tu comprends ce que j'ai écrit, sache que je n'ai absolument pas voulu te blesser. Si jamais tu veux que je cite plutôt quelqu'un d'autre, fais le moi savoir...

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Devoir une fière chandelle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen I owe you oneJe vous en dois une
États-Unisen I owe you big time!Je te dois grand temps.
Angleterreen To be hugely indebted (to somebody)Être hautement redevable (à quelqu'un)
Espagnees Deberle una a alguien.En devoir une à quelqu'un.
Espagne (Catalogne)es T'en dec unaJe t'en dois une
Espagnees Hoy por ti, mañana por míAujourd'hui pour toi, demain pour moi
Espagnees Deber la vidaDevoir la vie
Espagnees Es de bien nacido el ser agradecidoC'est de bonne naissance avoir de la reconnaissance
Italieit Devi accendergli un cerotu lui dois allumer une bougie
Pays-Basnl ik ben U ten zeerste verplicht (expr.du 19/20e Siècle)je suis très obligé envers vous (voulant dire: je vous suis profondément reconnaissant)
Pays-Basnl Bij iemand in het krijt staanÊtre debout dans la craie
Brésilpt Dever umaDevoir une
Roumaniero A ramane dator (cuiva)Rester redevable (à quelqu'un)

Vos commentaires
pour devoir une fière chandelle, il ne faut surtout pas la brûler par les deux bouts !!!
Si l’on part dans les chandelles et les bouts, il y a fort à parier que la discussion va tomber dans le grivois ! Allons brûler un cierge à God pour que cela n’arrive point !
avec une pensée émue pour "les filles de Camaret qui se disent toutes vierges et qui préfèrent tenir mon v..., quand elle sont dans mon lit, qu’un cierge
réponse à . cotentine le 14/10/2006 à 00h20 : pour devoir une fière chandelle, il ne faut surtout pas la brûler p...
Et voilà ce qui se passe quand on se cotente de peu!
Oui, je sais, c’est pas TRES gentil, mais en fait, j’y ai tout de suite pensé en ayant lu le message de notre Godemichou adoré (tiens, tiens, ... hé, hé, hé) ce matin, après m’être levé. Toi, tu l’avais fait avant d’aller te coucher. Et on ne s’est même pas croisé dans les escaliers!
réponse à . cotentine le 14/10/2006 à 00h20 : pour devoir une fière chandelle, il ne faut surtout pas la brûler p...
en fait, je te dois donc une fière chandelle: tu me l’as ôté de la bouche!
"Pompe péristaltique
Tube sans huile de lubrification 1 litre/24 h à 60 000 litres/heure"
Pub dans la colonne de droite... Oui, j’ai cliqué dessus, mon cher Godemichou adoré.
Je voulais demander: c’est sans doute pour mieux utiliser son cierge, non?
Et voilà ! j’arrive dès potron-cadet, la chandelle à la main (allumée par un seul bout parceque suis pas fou, moi). Il est à peine 09h30 et mon expressio est déjà maculé-souillé par la noctambule-insomniaque d’une part, l’autri-chien bénéficiant d’un fuseau horaire favorable d’autre part.Le peinard, lui, je ne le situe pas très bien.
Du coup je la mouche (ma chandelle), je me mouche et m’en vais me recoucher.
La prédiction de Peinard_best craignant que cela ne tourne au grivois ? Est-il bien besoin d’une chandelle pour cela ? Connaissant les zigotos qui sévissent en ce lieu ?
réponse à . borikito le 14/10/2006 à 09h39 : Et voilà ! j’arrive dès potron-cadet, la chandelle &agr...
pom pom pom pooom
le breton est peinard.
Je répète:
le breton est peinard
pom pom pom pooom
réponse à . file_au_logis le 14/10/2006 à 09h52 : pom pom pom pooom le breton est peinard. Je répète: le breton est ...
Ah ben oui, je comprends : il a rédigé à la lueur de sa chandelle avant d’aller aux pétoncles ?.
Quant à toi, quand tu exerces sur QWERTZ, fais gaffe de ne pas glisser un petit "es-zett" de temps à autre (β). Les non-initiés doivent se poser des questions ?
¿ Tout se passe bien par là-bas ?
Ah oui, ici, en pays civilisé, nous n’avons pas de pompe péristaltique sur les latérales-à-cliquer.
il ne faut pas confondre une fière chandelle avec une chandelle fière.*

* oui, moi non plus ça ne me fait pas rire , pourtant avec" mongol" au lieu de "chandelle", c’est tordant !
Avoir une grande dette de reconnaissance envers quelqu’un.
c’est français, ça ? Je suppose que oui, mais c’est pas beau ! Je préfére :
"ma chandelle est morte , je n’ai plus de feu..." : ou même la version moderne : "y a pas mèche, je m’les caille"

poil à la chandelle !
réponse à . borikito le 14/10/2006 à 10h08 : Ah ben oui, je comprends : il a rédigé à la lueur de s...
mä non, fiö, je ne gliβe jamä de es-zett dans ma külot.
Sissi, je maintiens et j’insiste.
Tout se passe bien ici, même si - malgré ce que tu dises - nous avons le même fuseau horaire, à moins que tu ne sois à l’ouest de Greenwich, au Portugal, par exemple...
ou dans le Triangle des Bermudes...
moi, je préfère le string aux bermudas, mais c’est une question de goût. Plutôt salé, c’est comme cela que je les préfère...
réponse à . file_au_logis le 14/10/2006 à 11h24 : mä non, fiö, je ne gliβe jamä de es-zett dans ma külot....
"mä non, fiö, je ne gliβe jamä de es-zett dans ma külot."

Mais comment k’y me koz, lui, ce bouffon ? va de là, va !
réponse à . chirstian le 14/10/2006 à 10h37 : il ne faut pas confondre une fière chandelle avec une chandelle fiè...
"pourtant avec" mongol" au lieu de "chandelle""

C’est sûr, ça élève le débat !
réponse à . chirstian le 14/10/2006 à 10h37 : il ne faut pas confondre une fière chandelle avec une chandelle fiè...
J’ai eu mon premier accès de rire de la journée. Cest fou ce que ça fait du bien !
une qui n’est pas fière, c’est dans la presse écrite, quand un "papier" doit "faire la Une" et qu’il se retrouve en" chandelle", au fond de la page 3, sur une seule colonne et sans intertitre !

en argot de bistrot, celui qui "charge un peu la mule" en "éteignant 3 chandelles" de Beaujolais* ... va se retrouver avec une p’tite ardoise !
* le litre de vin allume le buveur ...
Encore une expression évoquant la spiritualité, on y baigne et rien n’est ma faute. God fait ses choix a-t-il dit. C’est bien.

La verticalité engendre la satisfaction.
N’est-ce pas Mesdames et Mesdemoiselles ?

Ce qui doit s’élever, s’élève pourvu que cela ne retombe pas comme un soufflet ou comme un camouflet. C’est que l’âme pourrait en souffrir de n’être point comprise au Grand Saint Siège qu’est le Haut du Ciel.

Mettre une chandelle pour quelqu’un c’est lui hisser haut son acabit.
Pierre-Emmanuel Morel : &Oelig;uvre et itinéraire d’un paroissien de province > Août 1886.
réponse à . cotentine le 14/10/2006 à 12h38 : une qui n’est pas fière, c’est dans la presse écrite, ...
C’est certain. Mais avoir son article en dernière page n’est pas forcément rédhibitoire, vu que beaucoup de personnes commencent leur lecture par la fin du journal. Perso, c’est mon cas.
réponse à . file_au_logis le 14/10/2006 à 09h52 : pom pom pom pooom le breton est peinard. Je répète: le breton est ...
Affirmatif ! Le breton est peinard !
Mais Best, pas tout le temps !
C’est la fôte à God, on ne peut pas accentuer les pseudo.
Au départ, mon alias est peinard Bête, jeu de mot avec "Penn ar bed" (bout du monde) qui désigne en breton le Finistère.
Kenavo, vache, cochon, couvée (Kenavo=àgod)
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 12h43 : C’est certain. Mais avoir son article en dernière page n’est ...
et dans rédhibitoire, y a "raidie" (ou ready, pour les glottes polies)
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 12h39 : Encore une expression évoquant la spiritualité, on y baigne et rie...
"La verticalité engendre la satisfaction.
N’est-ce pas Mesdames et Mesdemoiselles ?"

Ah ! La station debout est sensée nous procurer du plaisir ? Ca peut être fatiguant aussi
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 12h59 : et dans rédhibitoire, y a "raidie" (ou ready, pour les glottes polies)...
Y’a aussi redi et toire
... d’amarrage bien sûr !
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 13h07 : "La verticalité engendre la satisfaction. N’est-ce pas Mesdames et ...
Ca dépend où tu prends tes appuis et de la durée du délit.
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 12h56 : Affirmatif ! Le breton est peinard ! Mais Best, pas tout le temps ...
et un habitant du Finistère, c’est un fin histérique?
Une intervention hors sujet (si God me le permet)
Je fais, autant que possible du tourisme "équitable". Je suis donc allé assez souvent étudier les mœurs des indigènes de cette Bretagne si attachante nonobstant le caractère des habitants. Un jour, passant devant un étal de poissonnier écailler, il me vint à l’idée de consommer des bulots. Eh bien le commerçant me répondit, dans un français presque parfait, que sa profession ne perdait pas son temps avec ce coquillage négligeable.
Je profite de la présence sur ce site d’au moins deux spécimen de ces tribus pour leur demander confirmation : est-il vrai que les bretons négligent à ce point ce coquillage si délicieux ?
De 350 à vous, parlez !
vous avez déjà vu une chandelle verte faire la fière ? Moi j’a ris en voyant ça !C’était Ubuesque !
réponse à . borikito le 14/10/2006 à 15h07 : Une intervention hors sujet (si God me le permet) Je fais, autant que possible d...
les bretons négligent à ce point ce coquillage si délicieux ?
si c’est vrai, y sont cons parce que c’est très bon avec une petite pointe de beurre salé !
Et quant on pense que près de 3.000.000 de français cherchent du bulot : y a un marché à prendre ! Mais on ne peut quand même pas limiter sa vie à "Métro , bulot, dodo" : faut laisser un peu de place pour les huitres, non ?
réponse à . chirstian le 14/10/2006 à 15h25 : les bretons négligent à ce point ce coquillage si délicie...
Il y avait une petite ouverture, il s’y est engouffré, le drôle. Ouarff !
réponse à . file_au_logis le 14/10/2006 à 14h42 : et un habitant du Finistère, c’est un fin histérique?...
Non, un fini, sais rien !
réponse à . borikito le 14/10/2006 à 15h07 : Une intervention hors sujet (si God me le permet) Je fais, autant que possible d...
C’est vrai qu’on a pléthore de fruits de mer, tous plus fin les uns que les autres, alors on fait les difficiles. C’est pas bien !
Mais je crois aussi que le bulot est mal vu car c’est un grand ennemi des parcs à huîtres, et là, il tombe sous le coup d’extermination s’il venait à envahir ces lieux de croissance ostréicole.
C’est de l’ostrÉacisme, sûrement.
On ignore aussi les berniques, alors qu’avec un petit beurre d’ail au barbeuq !
elle vient du cierge qu’il fallait autrefois obligatoirement aller faire brûler à l’église en témoignage de reconnaissance
je m’élève -spirituellement mais fermement - contre cet "obligatoirement" qui a d’évidents relents d’anticléricalisme primaire.
Apprenez Moosieu God, que l’Eglise n’imposait rien  : l’Eglise était tolérance et amour : ce qui comptait pour elle, c’était l’intention, pas la fumée! Vous devriez faire un peu attention, dans vos interventions, à ne pas choquer ceux qui ne partagent pas vos idées !

Bien ! Ceci dit, je rappelle donc que l’Eglise admettait tout à fait, en lieu et place de cierges, que brûlent :
- des hérétiques,
- des relaps
- des sorciers (ères)
- des pucelles
- et toutes les catégories de païens (d’ailleurs païen vient de "paille". Attention, ça brûle rès bien, mais avec beaucoup de fumée. Or FUMER, TUE !)
Il semble bien que Dieu y prenait le même plaisir, ou en tous cas, qu’Il n’a jamais fait savoir clairement Ses préferences.
L’intérêt du cierge, c’était juste qu’il prenait moins de place, qu’il était fabriqué localement, et que les religieuses ne pouvaient pas tous les absorber pour leurs besoins intimes. Je veux dire spirituels .Je veux dire, pas les plus grands. Je veux dire pas dans leur totalité ! Les religieuses ne faisaient d’ailleurs qu’obéir au commandement divin : "brûle ce que tu as adoré", lorsqu’elles se débarrassaient ainsi de leurs cierges usagés ,mais il me semble que je m’égare! (...à la zapette de God!)

Est-il nécessaire de rappeler que "concierge", avant d’être un métier, était tout simplement ... un mode d’emploi !

Mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : tous les cierges ne sont pas cons, comme toutes les chandelles ne sont pas fières. C’est juste des expressions ... Quand vous voyez 36 chandelles , y en a .. allez, on va dire 6 qui sont fières , 7 maxi ! Mais on ne voit qu’elles , c’est pour cela qu’on en parle aujourd’hui...
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 16h00 : C’est vrai qu’on a pléthore de fruits de mer, tous plus fin l...
qu’on ait pléthore de fruits de mer au d’autre chose, quelque part, on a toujours tort!
Surtout en Bretagne, ou le tort tue et la mort rue!
réponse à . chirstian le 14/10/2006 à 16h06 : elle vient du cierge qu’il fallait autrefois obligatoirement aller faire ...
"lorsqu’elles se débarrassaient ainsi de leurs cierges usagés"
Objection, Votre Honneur !
La Soeur Charlotte, cette végétarienne dont la cellule surplombait l’atelier du cordonnier Pamphyle, se satisfaisait d’une carotte, n’est-ce pas ?
réponse à . chirstian le 14/10/2006 à 16h06 : elle vient du cierge qu’il fallait autrefois obligatoirement aller faire ...
mon cher Chirstian,
sans vouloir le moins du monde Paul et miser, je dirait quand même que "obligatoirement" a ici tout son sens: il n’est pas à relier avec le concept de l’Eglise (pris en tant que bâtiment), ni avec son transept, mais bien plutôt avec le verbe "aller", par opposition à "venir".
En effet, s’il y avait eu obligation de la part de l’Eglise (et maintenant je parle de l’institution), il eût fallu utiliser le verbe "venir", comme dans l’expression "Laissez venir à moi les petits cent francs".
Comme tu le dis si bien, l’Eglise n’impose rien (elle taxe seulement), donc si tu veux, il faut "obligatoirement aller" à l’Eglise (le bâtiment, ... de guère épais?)

Quant au cierge, ta démonstration fut con bien brillante!

L’Eglise, comme tu nous l’as fait si bien remarqué, acceptait tout sacrifice: une pucelle relapse, sorcière et hérétique fut brûlée à Rouen. Ce fut une beau feu de joie, dit l’Archevêque en place à l’époque, un certain Cauchon, si mes souvenirs sont bons. Mais eux aussi, lentement, partent en fumée...

Avez-vous remarqué, mes biens chers frères,... et soeurs aussi, bien entendu, que les AT ne disent jamais d’AV?
réponse à . borikito le 14/10/2006 à 16h30 : "lorsqu’elles se débarrassaient ainsi de leurs cierges usagé...
oui, mais une de celle qu’on récupère après avoir foré un puits de 200m ou plus!
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 12h56 : Affirmatif ! Le breton est peinard ! Mais Best, pas tout le temps ...
et "Domi nique Père Ben", ca veut dire quoi en breton?
Peut-être "Soeur Sourire"?
(Domi nique, nique, nique, ...)
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 14h00 : Ca dépend où tu prends tes appuis et de la durée du d&eacut...
Je ne parlais pas de "délit"
réponse à . borikito le 14/10/2006 à 16h30 : "lorsqu’elles se débarrassaient ainsi de leurs cierges usagé...
objection retenue Me Borikito !
Il est clair, toutefois, à la lecture de ce texte cul-te -si j’ose dire! - (voir cette page mais seulement si vous êtes majeur ) que la carotte est beaucoup plus fragile que le cierge, et d’un usage plus dangereux.
C’est justement pour éviter de tels accidents que les cierges ont été dotés en leur partie centrale d’une mèche, dont le seul usage est à l’évidence de récupérer un morceau cassé. Or, sans vouloir décrier la carotte ,celle-ci ne dispose pas d’un tel avantage - sauf peut être en option : je ne suis pas spécialiste. Mais je m’en remets volontiers à l’arbitrage de nos amies -étrangement silencieuses aujourd’hui...
réponse à . chirstian le 14/10/2006 à 17h59 : objection retenue Me Borikito ! Il est clair, toutefois, à la lectur...
Monsieur Chirstian montre son inexpérience des choses de la quart rote: et la verdure, elle sert à quoi, à ton avis?
réponse à . file_au_logis le 14/10/2006 à 18h37 : Monsieur Chirstian montre son inexpérience des choses de la quart rote: e...
sais pas ! croyais qu’avoir l’ou-verdure c’était avoir une touche : te dis, suis nul en jardinage : suis pas bêcheur , je roule des pelles et j’commence à rateauder...
réponse à . borikito le 14/10/2006 à 15h07 : Une intervention hors sujet (si God me le permet) Je fais, autant que possible d...
ce coquillage négligeable.
est peut-être délicieux, mais il est coriace ... et quand on sait qu’il se repaît de cadavres (oui, j’en ai vu  !) on n’a pas toujours envie de l’avoir à sa table !

rien à voir avec la "carotte" de chez nous (j’évoque celle de Créances ... au label européen)
réponse à . cotentine le 14/10/2006 à 20h59 : ce coquillage négligeable.est peut-être délicieux, mais il e...
Carottes de sable. Sous Barneville surtout non ?
réponse à . file_au_logis le 14/10/2006 à 18h37 : Monsieur Chirstian montre son inexpérience des choses de la quart rote: e...
Pour la carotte, c’est râpé se disaient les nonnes en attente de livaraison après 22 heures.
réponse à . borikito le 14/10/2006 à 15h07 : Une intervention hors sujet (si God me le permet) Je fais, autant que possible d...
C’est exact, il y a des indigènes aux gènes un peu trop coriaces et au caractère soupe au lait ! (J’en suis). Peinard very Best a très bien synthétisé sa réponse, mieux que je ne l’aurais fait moi même. Pour ma part, je ne veux pas parler de ce coquillage qui me rappelle une affaire douloureuse : l’affaire von Bülow qui défraya la chronique dans les années 1970.

Mais ça ne m’empêche pas d’en manger car j’aime ça aussi. Votre poissonnier devait plaisanter tout en étant sérieux. Je précise Mr borikito que nous Bretons et par ailleurs, irréductibles, ne négligeons aucun coquillage ni aucune femme, ça se saurait…

Essayez le tourisme sexuel équitable en Bretagne, ça marche ! Les femmes prendront votre argent mais seulement pour vous faire plaisir et si vous êtes gentil, elles vous feront même une crêpe avant ou après mais pas pendant et ça, c’est pendable !
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 22h16 : C’est exact, il y a des indigènes aux gènes un peu trop cori...
ne négligeons aucun coquillage ni aucune femme
Et quand vous en avez fini avec le coquillage, vous lui dites aussi "alors, heureux ?".
En tous cas, pour s’attaquer aux coquillages quand il n’y a pas de femmes à proximité, cela montre un appétit insatiable (et un ustensile ridiculement petit).

Quand à la crêpe bretonne, ça se fait aussi pendant. C’est juste un peu plus fatigant que la brouette charolaise ou le tournevis cruciforme, et nettement plus que le missionnaire*.

* Sauf si le missionnaire n’est pas consentant.
ben Créances, c’est juste au Sud de Barneville-Carteret ! et sur la carte ... (Atlas, guide Michelin), c’est juste en-dessous !
réponse à . cotentine le 14/10/2006 à 22h40 : ben Créances, c’est juste au Sud de Barneville-Carteret ! et s...
La carotte du coin est du coin quoi... 

Je me souviens des tracteurs et del eurs chargements qui me retardaient grandement.
réponse à . God le 14/10/2006 à 22h23 : ne négligeons aucun coquillage ni aucune femmeEt quand vous en avez fini ...
Non, on ne lui dit pas « heureux ? » au coquillage, on l’appelle par son doux prénom : Saint Jacques !

Ceux qui s’attaquent aux coquillages sont des hommes qui veulent rester seuls, c’est leur choix ! Les autres partent en jabadao* ou en piste (tournée des bars, spécialement des BDS !!!) et finissent par dégoter ce qui leur convient à condition de ne pas trop boire parce qu’il y en a qui exagèrent mais c’est aussi une manière d’éliminer la concurrence le samedi soir au Dancinq Queen que d’offrir à boire aux autres paltoquets de comptoir.
L’ustensile, pourvu que ça frétille ; y sont heureux les gars !

Le problème de la bretonne qui fait des crêpes, c’est qu’elle s’arrête plus. Alors, lui demander ça pendant, c’est prendre un risque de voir débarquer les parents, amis, voisins et voilà une bonne raison de ranger le matériel médical. Pour le coup, vous en resteriez sur votre faim God, même si Missionnaire consentant à investir le petit personnel, vous fussiez en pareille occasion.

*jabadao : danse bretonne mais aussi façon déguisée de dire qu’on part en fête. « Je pars en jabadao ! ».
réponse à . God le 14/10/2006 à 22h23 : ne négligeons aucun coquillage ni aucune femmeEt quand vous en avez fini ...
Bah, y’a qu’a s’attaquer à la moule, pour s’entraîner, non ?
réponse à . file_au_logis le 14/10/2006 à 16h41 : mon cher Chirstian, sans vouloir le moins du monde Paul et miser, je dirait quan...
Contrairement à l’Église en tant qu’institution, l’église en tant que bâtiment ne prend pas de majuscule (sauf en début de phrase, si on oublie bêtement l’article devant...). 
réponse à . file_au_logis le 14/10/2006 à 17h34 : et "Domi nique Père Ben", ca veut dire quoi en breton? Peut-être "S...
Ne pas confondre les Dom (ni les Tom) au masculin et au féminin, vu que c’est un prénom unisexe...
Monsieur Dominique vit le pin et Madame Dominique vit la p...!
réponse à . lorangoutan le 14/10/2006 à 23h25 : Ne pas confondre les Dom (ni les Tom) au masculin et au féminin, vu que c...
Zehr schön ! Mais l’ami File_au_logis corrigera certainement Laure tôt grave...
réponse à . God le 14/10/2006 à 22h23 : ne négligeons aucun coquillage ni aucune femmeEt quand vous en avez fini ...
Ce s’rait-y pas pu fatiguant quand el’michonnaire est pas conchentant que quant eu’l est conchentant ? Ou ch’est-y que j’a pas beu comprenu vos propos ?
Allez, grâce à vous/nous, Xième crise de fou-rire. On en a besoin.
finalement l’humanité doit une fière chandelle à celui qui a inventé la chandelle, non ? Il peut en être fier !
réponse à . chirstian le 15/10/2006 à 10h08 : finalement l’humanité doit une fière chandelle à celu...
C’est vrai quoi, grâce à la bougie-woogie, il laboure le champ d’elle...
réponse à . cotentine le 14/10/2006 à 20h59 : ce coquillage négligeable.est peut-être délicieux, mais il e...
quand on sait qu’il se repaît de cadavres
(Le bulot)
Ah bon ? et je parie que tu te régales de crevettes ?
Si tu savais.....
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 23h41 : Ce s’rait-y pas pu fatiguant quand el’michonnaire est pas conchentan...
J’ai bien écrit que la crêpe bretonne (tout comme le tourniquet alsacien, d’ailleurs) est bien plus fatigante que le missionnaire (ou la levrette, par autre exemple).
Par déduction, le missionnaire est nettement moins fatigant, sauf s’il n’est pas d’accord.

Comme disait Jean Yanne, "L’amour, c’est un sport. Surtout s’il y en a un des deux qui veut pas."
réponse à . chirstian le 14/10/2006 à 15h15 : vous avez déjà vu une chandelle verte faire la fière ?...
Traditionnellement est organisée à Marseille le jour de la Chandeleur une procession de la Vierge Noire depuis le Vieux Port vers la basilique Saint-Victor, que les fidèles suivent un cierge vert à la main, avant d’aller assister à la bénédiction des navettes (ça change des susdites crêpes, non ?) à la boulangerie sise en face de l’abbaye (le Four des Navettes visible sur cette page, qui conserve jalousement le secret de la recette originale de ces délicieux biscuits depuis 1781, même si l’on en trouve des variantes dans toute le département)...

Pour en savoir plus et apercevoir ces fameux cierges, regardez sur cette page
réponse à . cotentine le 14/10/2006 à 20h59 : ce coquillage négligeable.est peut-être délicieux, mais il e...
Vous savez, dans le nord Cotentin lorsque j’y habitais et que j’y travaillais, les gens me disaient souvent que les produits des bateaux de pêches étaient parfois de grosseurs effrayantes, notamment les araignées. A la question de savoir le pourquoi du comment, ils me soulignaient la présence en bord de mer de deux centrales nucléaires, celle de Flamanville et celle de la Hague.

Miss Cotentine*, avez-vous eu des échos semblables ?

*Même si vous avez maintenant des proportions effrayantes.
réponse à . lorangoutan le 15/10/2006 à 18h09 : Traditionnellement est organisée à Marseille le jour de la Chandel...
Je connaissais très bien les navettes et leur goût très particulier.
Suis allé sur ton site et à la fin un point d’orthographe m’a interpellé :

pas prête de se perdre.

J’aurais écrit : pas près de se perdre.
Qu’en pensent mes honorables confrères ?
réponse à . <inconnu> le 14/10/2006 à 12h56 : Affirmatif ! Le breton est peinard ! Mais Best, pas tout le temps ...
Si je me souviens bien, Finistère viendrait du latin "finis terrae", litt. "la fin des terres", soit le bout, l’extrémité du monde. Il existe à Bruxelles une église du Finistère. Un de nos éminents amis en connaîtrait-il l’origine ?
réponse à . borikito le 15/10/2006 à 22h42 : Je connaissais très bien les navettes et leur goût très part...
J’aurais écrit pareil, et nous aurions eu raison.
réponse à . Rikske le 16/10/2006 à 09h10 : Si je me souviens bien, Finistère viendrait du latin "finis terrae", litt...
Un prêtre breton égaré une fois exilé deux fois aurait fondé trois fois quelque chose chez vous ? Possible !
réponse à . Rikske le 16/10/2006 à 09h10 : Si je me souviens bien, Finistère viendrait du latin "finis terrae", litt...
Il s’agit de la citation qui figure au fronton de l’église : "Laus tua in fines terrae"
(psaume 47) , elle est dédiée à ND du Finistère.

Amen-Hobbes
réponse à . Rikske le 16/10/2006 à 09h10 : Si je me souviens bien, Finistère viendrait du latin "finis terrae", litt...
Il peut aussi y avoir un lien avec l’Espagne qui a un bout de terre du même nom au pays Basque.
réponse à . <inconnu> le 15/10/2006 à 18h12 : Vous savez, dans le nord Cotentin lorsque j’y habitais et que j’y tr...
Miss Cotentine*, avez-vous eu des échos semblables ?

*Même si vous avez maintenant des proportions effrayantes.
L’écho ne renvoit ... amplifié ... que ce qu’il entend, crié par n’importe qui et à la ’criée’, je n’ai rien remarqué ...
même si moi, je ne suis plus vraiment attrayante (à défaut d’être effrayante) ... mes 4 enfants, élevés dans le Nord Cotentin, sont apparemment très "normaux" ... même s’ils ont ’migré’ vers d’autres régions + ou - hospitalières ... et quand nous nous retrouvons tous, le soir à la chandelle, nous rions des frayeurs des "horsains" !
réponse à . cotentine le 16/10/2006 à 22h38 : Miss Cotentine*, avez-vous eu des échos semblables ? *Même si...
"des frayeurs des "horsains" "

Hors seins ?
Parles-tu de tes soutien-gorges dont la taille ne suffirait plus ?
réponse à . chirstian le 14/10/2006 à 16h06 : elle vient du cierge qu’il fallait autrefois obligatoirement aller faire ...
l’Eglise était tolérance et amour
Ne le serait-elle plus ? Même si Benoit XVI ne me semble pas un exemple de tolérance, il avancerait même à reculons, c’est un sentiment personnel. Mais le pape n’est pas l’Eglise, il n’en est que le chef.

Pour une fois, les sites proposés à droite sont en accord avec les commentaires du jour. J’ai un site appelé "Lumen christi" (ciergerie artisanale) et un autre "la femme française" sous-titré : douce émancipation sexuelle des Françaises.

@ borikito 59 et rikske 61 :
pas prête de se perdre. J’aurais écrit : pas près de se perdre
ben vous avez tort, et en vérité je vous le dis  on écrit bien pas prêt(e) de se perdre Prêt voulant dire - disposé, préparé à - tandis que près marque une distance.
Certes, on lui doit une fière chandelle à Georges (l’autre !) pour avoir éclairé nos heures de tant et tant de beaux textes.

Aux lueurs des fausses chandelles
Enlevant ses fausses dentelles,
Elle a dit, mais ce n’était pas
Sûr, tu es mon premier faux pas.
Fausse vierge, fausse pudeur,
Fausse fièvre, simulateurs,
Ces anges artificiels
Venus d’un faux septième ciel.


Les autres strophes sont à cette page. Je laisse tous les vrais chandeliers à Bouba, lui empruntant quelques instants Mélanie, aussi coquine que la Charlotte de chirstian [@37] : aux chandelles, Mélanie préfère les cierges :
Elle vous emprunte un cierge à Pâques
Vous le rend à la Trinité.
Non, non, non, ne me dites pas que
C’est normal de tant le garder.

Etc. 
ANAGRAMME
Le Fred herculéen aide ovni
Les parcs d’éoliennes sont des champs d’ailes.
Melanie - Lay Down (Candles in the rain/Des chandelles sous la pluie) : voici le chant d’elle : cette page
Pour commencer la journée avec le sourire, je vous invite expressément à lire ou relire Chirstian en _30, et Borikito, pourquoi pas ?
Aujourd’hui où l’on passe tout au filtre de l’analyse pseudo-intellectuelle, on nous explique -sans élever la voix comme quand on dit que le Père Noël n’existe pas- ce qu’il faut entendre quand Colombine refuse sa porte à un Pierrot dont la chandelle est morte. Sans doute préfère-t-elle la fière chandelle d’Arlequin, mais le briquet que bat la voisine, serait-ce l’ancêtre des petites pilules bleues ?

En tout cas, pas question de devoir là-dedans...
réponse à . DiwanC le 18/10/2013 à 02h19 : Certes, on lui doit une fière chandelle à Georges (l’autre&n...
Ben en définitive c’est "cette salope" de Mélanie qui pique tout.....Les cierges et les chandeliers.
Pour ma part j’ai découvert ce texte où il est question de bougies......
Tu connaissais, toi ?
Je préfère ne pas chercher qui l’a mis en musique, si tant est que ce fut fait, tu vas me faire une crise .........

Y fait encore nuit, on se boit un café aux chandelles ?
réponse à . momolala le 18/10/2013 à 04h58 : Aujourd’hui où l’on passe tout au filtre de l’analyse p...
l’ancêtre des petites pilules bleues

D’habitude c’est une belle journée bleue que tu nous souhaites .......
Pour ressouder les bas de caisse, j’avais monté ma voiture sur chandelles, c’est sans doute pour ça qu’elle a pris feu.
réponse à . <inconnu> le 18/10/2013 à 07h11 : Pour ressouder les bas de caisse, j’avais monté ma voiture sur chan...
T’avais qu’à pas oublier de débrancher les bougies !
C’est dur de s’apercevoir qu’on arrive à un âge où les bougies coutent plus cher que le gâteau d’anniversaire........
réponse à . BOUBA le 18/10/2013 à 07h13 : T’avais qu’à pas oublier de débrancher les bougies&nbs...
Non, le ventilateur les avait déjà soufflées !
Conseil de voltige – 2de guerre

La chandelle est une manœuvre à réserver à certains types d’appareils et de situation... Il s’agit d’une sorte de spirale ascendante en colimaçon. L’idée est de grimper en empêchant votre adversaire de vous tirer dessus alors que vous grimpez. Il est donc fondamental qu’il ne puisse vous suivre dans cette manœuvre sans risquer le décrochage. Je pense que le meilleur avion pour cette manœuvre est le Messerschmitt 109 quand il combat le Spitfire. Il est fondamental que l’avion ait un bon taux de montée.
Un bon pilote de Messerschmitt vous embarquera dans cette chandelle, vous aurez l’impression de pouvoir le descendre et, ce faisant, vous serez à la limite du décrochage. C’est alors qu’il plongera sur vous (après un petit tonneau des familles). Votre Spitfire sera incontrôlable. C’est un ticket pour la boîte en sapin...
C’était son anniversaire ?............
En tout cas, ça n’a pas été du gâteau !
Rediffusion
Le souper du roi (et sa favorite)
Le roi (entre ses dents) - Préparez-moi la table pour un souper aux chandelles pour deux.
Le valet: - Vous dites, sire?
Le roi: - Enlevez donc la cire de vos oreilles!
Le valet: - Sire, je suis dans le cirage...
L’ordre répété, le valet s’applique à disposer avec goût les chandelles sur une toile recouvrant la table.
Le roi: - Mais faites attention! La cire tombe sur la table.
Le valet: Pardon, sire, mais c’est... la toile cirée...
Le roi: - Pendant que vous y êtes, cirez parterre aussi. C’est clair tête de noeud?
Le valet: - Oui sire, concis.
Le roi: - Ou bien je vous prête un crayon pour noter...
Le valet: - Un ’crayon de sire’, j’oserais pas...
Sur ce, la favorite fait son apparition.
Le roi (à son valet) : - Vous allez rester là à tenir la chandelle?
Le valet: - Bonsoir sire! je vais...cirer vos bottes.
réponse à . joseta le 18/10/2013 à 08h02 : Rediffusion Le souper du roi (et sa favorite) Le roi (entre ses dents) - Pr&eacu...
Enlevez donc la cire de vos oreilles!
De la cire humaine ?
réponse à . <inconnu> le 18/10/2013 à 08h07 : Enlevez donc la cire de vos oreilles!De la cire humaine ?...
Oui, de ces roumaines...
réponse à . <inconnu> le 18/10/2013 à 08h07 : Enlevez donc la cire de vos oreilles!De la cire humaine ?...
Et parfois, en se baladant on prend des rues, sans savoir où ces rues mènent...
réponse à . chirstian le 14/10/2006 à 10h37 : il ne faut pas confondre une fière chandelle avec une chandelle fiè...
En 9, Chirstian nous disait:
[c]il ne faut pas confondre une fière chandelle avec une chandelle fière.*
* oui, moi non plus ça ne me fait pas rire , pourtant avec" mongol" au lieu de "chandelle", c’est tordant ![/c)
Et pourtant, si la mongole est ballonnée...
Elle avait remplacé son vieil ordinateur par ce qu’il y avait de mieux sur le marché...je l’ai vue fière lâchant ’Dell’ !
- James, vous aimez les chandelles ?
- Watt ?
Le goal battu, le défenseur sauva le but, alors le gardien lui dit: - je te dois une fière chandelle... et, sur ce il prit le ballon et d’un grand coup de pompe, il l’envoya très haut, à la verticale, en ajoutant: - voilà ! on est quitte !
DEVINETTE
Pourquoi un pâtissier est aussi expert en chandelles ?
Il y avait une chanson romantique:
la chandelle au clair de lune
UN DRÔLE DE CURÉ


Au clair de la lune,
Mon beau chandelier,
C’est pas pour des prunes
Que j’t’ai astiqué.
Approche, petite,
Vois s’il est fringant,
Pour l’allumer vite
Pas besoin de gants.

Au clair de la lune,
Ell’ fit fi de sa
Fierté importune,
Et elle acquiesça.
Maladroite belle,
Ell’ ne savait pas,
Alors la chandelle
Ne s’enflamma pas.

Au clair de la lune,
Il a laissé choir
- Dieu, quelle infortune ! -
Le bel ostensoir.
Mais la toute belle
Au vol l’attrapa,
Moucha la chandelle,
Puis pressa le pas.
réponse à . BOUBA le 18/10/2013 à 07h19 : C’est dur de s’apercevoir qu’on arrive à un âge o...
Sans vouloir relancer un problème arithmétique sans solution qui nous tiendrait jusqu’à des heures pas chrétiennes, les bougies peuvent resservir d’une année sur l’autre, il faut simplement se procurer le supplément.
Le souci, c’est que, au fil des ans, la taille et donc le prix du gâteau augmente afin de pouvoir y placer toutes les bougies.
réponse à . file_au_logis le 18/10/2013 à 09h49 : Il y avait une chanson romantique: la chandelle au clair de lune...
Tout le monde connaît "Candle in the wind" qu’ Elton John avait composé pour Marylin Monroe et qui a resservi depuis pour Ryan White, hémophile mort du SIDA et Lady Diana Spencer.
Un certain nombre de célébrités n’ont qu’une peur, qu’il la leur re-serve lors de leurs funérailles.
réponse à . <inconnu> le 15/10/2006 à 18h12 : Vous savez, dans le nord Cotentin lorsque j’y habitais et que j’y tr...
Il n’ y a qu’ une seule centrale nucléaire dans le coin, celle de Flamanville, qui défraie la chronique du fait de l’ EPR qui n’ en finit pas de voir le jour. L’ autre établissement est le centre de retraitement des combustibles usagés d’ Areva, nommé la Cogema par tous les gens du cru, qui se trouve dans le même secteur et est, hélas, visible de loin.Il ne produit pas de courant électrique, mais en use pas mal. En ce qui concerne les chandelles, elles étaient faites de suif ou plus rarement de résine et dégageaient une odeur peu agréable. En signe de reconnaissance offrir une bougie de cire véritable me semblerait plus approprié. Mais il est vrai que la plupart des bougies sont, de nos jours, faites de paraffine, l’ avantage est qu’ on en trouve de parfumées et même de décoratives. Alors...il me semble que nos expressions devraient évoluer avec le temps. Pourquoi ne devrait-on pas "une fière bougie" ?
réponse à . borikito le 17/10/2006 à 10h20 : "des frayeurs des "horsains" " Hors seins ? Parles-tu de tes soutien-gorge...
Malheureusement Borikito ne connaîtra jamais la réponse.
En Picardie et en Normandie (et peut-être ailleurs) un "horzain" ou "horsain" n’est pas un éleveur de chevaux.
C’est quelqu’un qui vient de dehors, qui n’est pas du village ou de la région.

Espérant avoir éclairé votre lanterne.
réponse à . SyntaxTerror le 18/10/2013 à 10h08 : Sans vouloir relancer un problème arithmétique sans solution qui n...
Meuh non, Syntax et Bouba, faut pas vous inquiéter, à tout problème sa solution et comme dit Ben : s’il n’y a pas de solution c’est qu’il n’y a pas de problème. cqfd 
réponse à . joseta le 18/10/2013 à 09h49 : DEVINETTE Pourquoi un pâtissier est aussi expert en chandelles ?...
Réponse
- il sait faire les flans beaux.
réponse à . BOUBA le 18/10/2013 à 06h14 : Ben en définitive c’est "cette salope" de Mélanie qui pique ...
Je connais.
Seulement, ce n’est absolument pas une chanson de Brassens : il était tout gamin quand elle fut créée. La musique est de Mireille et les paroles de Jean Nohain.
Que Georges l’ait reprise, pourquoi pas… comme il reprenait souvent des chansons de Trenet qu’il admirait. Écoute !

De la même époque ou presque :

Un petit souper aux chandelles
Un petit souper tendre au coin du feu.
Nous étions heureux, je regardais ses cheveux
Et les flammes allumaient des étoiles dans ses yeux
Sur le napperon de dentelle
Le cristal jetait des reflets dorés
Tant que je vivrai, jamais je n’oublierai
Le petit souper aux chandelles.
DEVINETTE
Pourquoi, quand elle a une panne de courant à la maison, la Mc Pherson se met à chanter ?
- parce que ça éclaire les chants d’Elle.
réponse à . DiwanC le 18/10/2013 à 11h05 : Je connais. Seulement, ce n’est absolument pas une chanson de Brassens&nbs...
Hé ben je l’apprends........Merci d’éclairer ma chandelle, Ô muse armoricaine de notre meeeeeeeeeeeeeeeeerveilleux site !..........
réponse à . momolala le 18/10/2013 à 04h58 : Aujourd’hui où l’on passe tout au filtre de l’analyse p...
Bien évidemment cette chanson a une double signification : le chanteur vient chez Pierrot pour sa "plume" (= chandelle, métaphore pour le sexe masculin). Bizarre, encore que... Et plus loin "battre le briquet" était une autre façon de dire "avoir une relation sexuelle". Le mouvement de va et vient de celui qui bat le briquet évoque une autre mouvement de va et vient. La voisine devait être donc bien accueillante en cas de besoin.

Les autres couplets se prêtent au même genre d’interprétation
réponse à . mitzi50 le 18/10/2013 à 10h28 : Il n’ y a qu’ une seule centrale nucléaire dans le coin, cell...
Et pendant que les écolos font tout pour faire arrêter le chantier de l’EPR, les Anglais en commandent deux à EDF. Etonnant, non ?
Une chandelle, c’est un peu comme un cierge. On peut donc citer une phrase de Frédéric Dard qui fait toujours son petit effet au cours de catéchisme : Faut pas confondre chaude pisse et première communion : c’est pas le même cierge qui coule !
Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise aupres du feu, devidant et filant,
Direz, chantant mes vers, en vous esmerveillant :
"Ronsard me celebroit du temps que j’estois belle."

Ouais… ben n’empêche que, si j’avais cédé à ses avances, il n’aurait jamais écrit son "Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie", dont on parle encore aujourd’hui. Il me doit une fière chandelle le Pierre !
Hélène (1578)

S’cusez-moi, M’sieur Ronsard…
réponse à . charmagnac le 18/10/2013 à 13h26 : Et pendant que les écolos font tout pour faire arrêter le chantier ...
Ben ...
"Les Anglais" en question, c’est ... EDF Energy. Encore plus étonnant. Tu pensais qu’ils étaient aux mains des écolos britanniques ?
réponse à . DiwanC le 18/10/2013 à 13h51 : Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle, Assise aupres du ...
’Fectiv’ment.
Il nous restera "Catarinnetta bella".
Qu’on sache, Rossi qui commence sa chanson par "tu n’as que seize ans" n’a jamais été poursuivi pour pédophilie.
réponse à . momolala le 18/10/2013 à 04h58 : Aujourd’hui où l’on passe tout au filtre de l’analyse p...
Une chose est sure, c’est le premier enregistrement de la voix humaine par Édouard-Léon Scott de Martinville, le 9 avril 1860.
réponse à . charmagnac le 18/10/2013 à 13h23 : Bien évidemment cette chanson a une double signification : le chante...
Même que tout cela est fort bien raconté par je ne sais plus qui à cette page.
réponse à . God le 18/10/2013 à 15h22 : Même que tout cela est fort bien raconté par je ne sais plus qui &a...
Il y a eu sur France Info il y a quelques jours un décryptage de la chanson, plus détaillé et documenté que les qiuelques propos que j’en ai retenus (j’étais alors au volant). Je peux essayer de retrouver l’exposé.
réponse à . God le 18/10/2013 à 15h22 : Même que tout cela est fort bien raconté par je ne sais plus qui &a...
Effectivement on retrouve dans cette page bien des explications répétées sur France Info. Compte tenu de la date de ladite page (antérieure à mon arrivée sur Expressio (mâtin ! quel site !) d’où mon ignorance, la radio aurait-elle pompé sur Expressio ?
réponse à . charmagnac le 18/10/2013 à 15h45 : Il y a eu sur France Info il y a quelques jours un décryptage de la chans...
Il y a eu sur France Info il y a quelques jours un décryptage de la chanson
Je crois que je l’ai trouvé : écouter cette page.
réponse à . charmagnac le 18/10/2013 à 15h50 : Effectivement on retrouve dans cette page bien des explications rép&eacut...
Tu devrais relire les interventions 129 à 140.
réponse à . SyntaxTerror le 18/10/2013 à 14h30 : Une chose est sure, c’est le premier enregistrement de la voix humaine par...
Cet article (en anglais) parle des premiers enregistrements de la voix humaine dès 1859 sans mentionner
par qui ils ont été faits.
Thomas Edison avait envoyé un collègue à Paris pour démontrer ses machines à l’exposition
de 1889, après quoi ce collègue, originaire d’Allemagne, a rendu visite à Otto von Bismarck et
a enregistré sa voix en 1889 sur des cylindres en cire...qui ont été retrouvés récemment.

Tu peux écouter Bismarck. Il récite des vers en anglais, allemand, latin et français. C’est pas fameux mais quand même...si on me demandait d’enregistrer ma voix pour la postérité je ne
ferais sans doute pas mieux.
D’ailleurs, je suis capable de réciter La Cigale et la Fourmi par La Fontaine, que j’ai appris par
coeur il y a 53 ans.

l’article

45 secondes de la voix de Bismarck
réponse à . BOUBA le 18/10/2013 à 06h14 : Ben en définitive c’est "cette salope" de Mélanie qui pique ...
Ben en définitive c’est "cette salope" de Mélanie qui pique tout.....Les cierges et les chandeliers.
Avertissement : si vous en avez ras les couettes de G.B., passez votre chemin.

Bouba, je t’avais quand même laissé :
Corne d’Auroch
Il potassait à la chandelle, ô gué, ô gué
Des traités de maintien sexuel, ô gué, ô gué
Et sur les femmes nues des musées, ô gué, ô gué
Faisait le brouillon de ses baisers, ô gué, ô gué
Et bientôt petit à petit, ô gué, ô gué
On a tout su, tout su de lui, ô gué, ô gué


La Fessée
À minuit, d’une voix douce de séraphin,
Elle me demanda si je n’avais pas faim.
"Ça le ferait-il revenir, ajouta-t-elle,
De pousser la piété jusqu’à l’inanition
Que diriez-vous d’une frugale collation ?"
Et nous fîmes un petit souper aux chandelles.



Le Grand Pan
Quand deux imbéciles heureux
S’amusaient à des bagatelles,
Un tas de génies amoureux
Venaient leur tenir la chandelle.


Le Mouton de Panurge
Mais alors, pourquoi cède-t-elle,
Sans cœur, sans lucre, sans plaisir?
Si l’amour vaut pas la chandelle,
Pourquoi le joue-t-elle à loisir ?


Pfffff...
réponse à . joseta le 18/10/2013 à 13h03 : DEVINETTE Pourquoi, quand elle a une panne de courant à la maison, la Mc ...
Mais où est Elle ? cette page
réponse à . DiwanC le 18/10/2013 à 18h08 : Ben en définitive c’est "cette salope" de Mélanie qui pique...
Avertissement : si vous en avez ras les couettes de G.B., passez votre chemin.
Avertissement ou asservissement ?
Cette expression, vient-elle de la marine ?

J’ai cherché le mot "marine" et il n’existe pas sur cette page.

Perso, ça ne me fait rien du tout si L’Expressio du jour n’aie aucun rapport avec la marine. Mais les fanatiques de la marine, eux, c’est aut’ chose...
réponse à . DiwanC le 18/10/2013 à 18h08 : Ben en définitive c’est "cette salope" de Mélanie qui pique...
Avertissement : si vous en avez ras les couettes de G.B., passez votre chemin.
Mais qui est donc ce G.B. ?
Un petit détour chez Alain Rey ça vous dit ? Sinon idem : passez votre chemin ! Les chemins de promenade ne manquent pas sur ce mêêêrveilleux site.

Chandelle, ortographié chandeile, apparaît vers 1119.
Curieusement, il va être remplacé par bougie (enfin… pas avant 1300). Selon Furetière, chandelle se disait du mode d’éclairage populaire et bourgeois tandis que bougie désignait le mode d’éclairage aristocratique et royal. [Pour ma part, j’aurais cru le contraire… mais là n’est pas la question !]

Si quelques expressions - telle que celle d’aujourd’hui - emploient chandelle, on en trouve peu avec bougie . Sinon celle-ci :
Ben dis-donc, t’en fais une bougie ! Pourtant, tu me dois une fière chandelle !
Y’a sûrement un rapport; Elle Mc Pherson roule les mécaniques !
réponse à . DiwanC le 18/10/2013 à 18h37 : Un petit détour chez Alain Rey ça vous dit ? Sinon idem ...
j’aurais cru le contraire
Tu n’as pas lu les explications de Mitzi en 98.
Les bougies sont faites en cire (d’abeilles), les chandelles en suif, c’est-à-dire en graisse de mouton. Déjà, à température ambiante, c’est spécial (au cours de randonnées, j’ai eu l’occasion de dormir dans des bergeries, faut aimer), si tu chauffes et tu fais brûler, ça doit cogner grave !
réponse à . <inconnu> le 18/10/2013 à 18h19 : Avertissement : si vous en avez ras les couettes de G.B., passez votre che...
Le Gommissär de Bolice
réponse à . DiwanC le 18/10/2013 à 18h08 : Ben en définitive c’est "cette salope" de Mélanie qui pique...
Bé voui je sais j’ai merdé mais j’ai eu une journée d’enfer.....pas le temps d’Expressionautiser........D’ailleurs ce soir souper aux chandelles et dodo.......

Jean Peuplus
réponse à . SyntaxTerror le 18/10/2013 à 19h11 : j’aurais cru le contraireTu n’as pas lu les explications de Mitzi en...
J’ai lu… parce que je lis tout ou peu s’en faut.
C’est « je croyais le contraire » que j’aurais dû écrire…

Tout cela parce que certains mots me semblent plus charmants que d’autres…
Par exemple, chandelles* et chandelier éclairent l’image d’une servante, d’un laquais portant lumière dans la chambre d’une comtesse… laquelle - empoignant le petit candélabre - se déplacera la nuit venue dans les couloirs sombres du château pour rejoindre son chevalier servant.
Bougie n’a pas la même force évocatrice.
Je préfère également "soulier"… petit soulier de satin à peine caché sous une crinoline… au mot de "chaussure"…

* Cela dit, dans la vraie vie, une bonne lampe torche (led ou pas laide !) est beaucoup plus pratique ! Même si la torche garde un petit air de vieillot !
réponse à . BOUBA le 18/10/2013 à 19h30 : Bé voui je sais j’ai merdé mais j’ai eu une journ&eacu...
Bon... il te sera beaucoup pardonné parce que tu as beaucoup marché ! 
réponse à . DiwanC le 18/10/2013 à 19h50 : J’ai lu… parce que je lis tout ou peu s’en faut. C’est &laqu...
Dans la vraie vie, je n’ai jamais su tenir une lampe-torche correctement !
Je reste fidèle au boitier plat qui utilise des piles 4,5 Volt et qui date de la grand’mère.

Pour la tenue de la bougie, je recommande cette scène culte de Marie-Martine (comment n’y ai-je pas pensé avant ?) cette page
réponse à . DiwanC le 18/10/2013 à 18h37 : Un petit détour chez Alain Rey ça vous dit ? Sinon idem ...
ortographié
Merci ! 

Depuis 1529 (avant je ne sais pas !), quand on écrit "orto" on se munit du "h" nécessaire. Tiens ! par coursier d’époque, je t’envoie l’objet manquant : tu le remettras... à qui tu voudras !
réponse à . deLassus le 18/10/2013 à 17h21 : Il y a eu sur France Info il y a quelques jours un décryptage de la chans...
Effectivement, c’est de cela qu’il s’agit. Mais je ne me rendais pas compte que tant de temps avait passé depuis ! Merci pour avoir passé de ton temps à cette recherche.
J’ai relu. Le briquet avait inspiré de bons commentaires.
Information pour CABANE: l’expression néerlandaise (Pays bas): le mot "krijt" veut aussi dire "terrain" sur un plan géologique. Il faudrait donc plus traduire l’expression néerlandaise "bij iemand in het krijt staan" par "se trouver dans le terrain de quelqu’un". Je dis bien dans! cette expression exprime qu’on est chez lui et qu’on lui doit quelque chose.
Ce jour d'octobre, on a tant et tant décortiqué les chansons du beau Georges, on a tant allumé de candélabres, de bougies, tant mouché de chandelles qu'on n'a plus rien en magasin...
Ne reste plus qu'à aller voir ailleurs, du côté de Charles Cros par exemple.

Endormons-nous, petit chat noir.
Voici que j'ai mis l'éteignoir
Sur la chandelle*
Tu vas penser à des oiseaux
Sous bois, à de félins museaux...
Moi rêver d'elle.
Nous n'avons pas pris de café,
[Un peu de patience !]
Et, dans notre lit bien chauffé
(Qui veille pleure)
Nous dormirons, pattes dans bras.
Pendant que tu ronronneras,
J'oublierai l'heure.


* Troisième titre.
Merci !
Ailleurs

Pays Expression équivalente Traduction littérale

Espagne Deberle una a alguien Déferle une (vague) à algues

réponse à . Mintaka le 01/09/2015 à 06h39 : Ailleurs Pays Expression équivalente Traduction littéra...
HAÏKU

algues au rythme
des vagues
vagues algorithmes
Citations de Jean-Claude Van Damme

• Quand je traverse le living-room et que je marche de ma cheminée à ma fenêtre, ça prend 10 secondes mais pour l'oiseau, ça prend une seconde et pour l'oxygène 0 seconde.
• Si on enlevait l’air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre... et les avions aussi.
• Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon...
• Si tu dis couic-couic quand tu marches, les gens pensent que t’as des chaussures neuves.
• Si t'es perdu dans la forêt et que tu restes immobile pendant deux ans, il va pousser de la mousse sur un côté de tes jambes. C'est le nord.
• Si tu invites des gens qui ont tous le même groupe sanguin à une fête, mais que tu le leur dis pas, ils vont parler d'autre chose.

Et la meilleure :

• T'as pas besoin d'un flash quand tu photographies un lapin qui a déjà les yeux rouges.
Et qui tiens la fière chandelle ? 
Est-ce ce que fait le clergé ?
réponse à . borikito le 14/10/2006 à 09h39 : Et voilà ! j’arrive dès potron-cadet, la chandelle &agr...
La prédiction de Peinard_best craignant que...
Tiens, je m'aperçois que Peinard_best est devenu inconnu...
S'est-il désabonné, ou a-t-il pris la même direction que Borokito et Elpépé ?
LE JEU DES MOTS CACHÉS (75)
Je vous propose aujourd'hui 17 mots qui ont rapport à l'électricité
Voulez-vous éclairer ma lanterne ?

- Où tu vas, fiston ?
- je vais chercher Bobby, et puis on va sur le circuit abandonné où nous nous la coulons douce.
je suis un bon conducteur et en deux ou trois ans, père, je veux être pilote professionnel.
- tu es en phase d'apprentissage, alors, sur ce petit circuit...
- si on veut...c'est vrai qu'il n'est pas long, mais y'a des bons virages...
- un court circuit, quoi...
- c'est un jeu de mots, papa ?
- oui, c'est bath, ris ! De toute façon, c'est toujours mieux que de rouler en ville, où il
n'y a que des feux, stop, sens obligatoire, puis sens interdit, etc.
- c'est vrai, en ville ce serait plutôt pour la résistance...ça fatigue !
- mais attention, entre tes entraînements et les vrais courses, oh, que c'est différent, ciel !
- je le sais bien, je volte sans arrêt, mais en m'améliorant...et j'ai bien dit deux ou trois
ans, et c'est un temps cité peut-être même un peu court !
- et Bobby ? lui aussi veut devenir pilote ?
- oh non ! Bobby nage dans la conduction; il joue le rôle de mácanicien, lui.
- et il est toujours prêt à t'aider ?
- dès que je l'appelle, il vient en courant ! allez, j'y vais, à + !
- force pas trop quand même...
réponse à . gonalzako le 01/09/2015 à 08h13 : La prédiction de Peinard_best craignant que...Tiens, je m'aper&ccedi...
J'espère bien que le Breton est toujours heureux dans ses terres finistériennes !
Pourquoi est-il devenu "Inconnu" ? Je ne sais (j'ai débarqué sur Expressio beaucoup plus tard).
Si j'ai bien tout compris, le Peinard_best* d'hier est le trop absent.l' Emeu29 d'aujourd'hui.

* Peinard_best me semble être issu de Penn ar bed qui signifie "bout du monde".


réponse à . joseta le 01/09/2015 à 09h23 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (75) Je vous propose aujourd'hui 17 mots q...
Déjà !
À peine le jour vient-il de poindre qu'il faut se mettre au travail... Pfffff... Expressio, le bagne qu'il vous faut !

réponse à . Mintaka le 01/09/2015 à 07h20 : Citations de Jean-Claude Van Damme • Quand je traverse le living-room et q...
Si tu invites des gens qui ont tous le même groupe sanguin à une fête, mais que tu le leur dis pas, ils vont parler d'autre chose.
T'es sûr que c'est Van Damme ?
C'est pas plutôt Bouba ? 
réponse à . mickeylange le 01/09/2015 à 09h42 : Si tu invites des gens qui ont tous le même groupe sanguin à une f&...
Tu ne pensais pas si bien dire, voici une autre de ses citations :

Mes autres prénoms sont Camille et François. J'aime bien Camille, non ? Ça fait "old fashion", tu trouves pas ? Ça respire le meuble de Provence !
réponse à . mickeylange le 01/09/2015 à 09h42 : Si tu invites des gens qui ont tous le même groupe sanguin à une f&...
Van Damme gagne bien sa vie en disant ces âneries...
Bouba fait partie d'un groupe sans gains...
réponse à . joseta le 01/09/2015 à 09h23 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (75) Je vous propose aujourd'hui 17 mots q...
17 à la première lecture !
Faut pas demander à la deuxième ! 
réponse à . Mintaka le 01/09/2015 à 09h48 : Tu ne pensais pas si bien dire, voici une autre de ses citations : Mes aut...
Prendre Bouba pour un meuble de Provence... c'est commode !
18 à la deuxième lecture. Dommage qu'il n'y ait pas eu "homme" ou "comme" pour "ohm".
réponse à . mickeylange le 01/09/2015 à 09h59 : Prendre Bouba pour un meuble de Provence... c'est commode !...
Plaisanteries à tiroirs...
réponse à . Mintaka le 01/09/2015 à 10h04 : 18 à la deuxième lecture. Dommage qu'il n'y ait pas eu &...
Watt ?

18 moi aussi, en deux lectures moi aussi et moi aussi j'ai cherché l'Ω, comme Diogène... Qui de nous deux copie sur l'autre ? 
Avoir une grande dette de reconnaissance envers quelqu'un.

Et le quelqu'un fait-il alors signer une reconnaissance de dette ? 
réponse à . Ratanak le 01/09/2015 à 10h13 : Watt ? 18 moi aussi, en deux lectures moi aussi et moi aussi j'ai cherch&e...
Toi au moins, tu ne fais pas volte-phase ! De là à évoquer Diodegène...
réponse à . Mintaka le 01/09/2015 à 10h17 : Toi au moins, tu ne fais pas volte-phase ! De là à évo...
Tu crois que sa lanterne ledait vraiment ?
Pas plus que mon pain de sucre. 
Diodegène ?... Il sucrait les fraises ? Vraiment on en apprend tous les jours !!! 
réponse à . Ratanak le 01/09/2015 à 10h13 : Watt ? 18 moi aussi, en deux lectures moi aussi et moi aussi j'ai cherch&e...
19, hé, hé !
Woui et ben moi j'en suis à... 20 gnârk gnârk 

Et même 21 si on veut parce que Joseta a mis deux "dispositifs électrochimiques convertissant l'énergie chimique en énergie électrique", pour une bonne alimentation je suppose...

On en cherche un de plus ou tu crois qu'il va péter un plomb ?
réponse à . Ratanak le 01/09/2015 à 10h40 : Diodegène ?... Il sucrait les fraises ? Vraiment on en apprend ...
En Belgique, on sucre pas les fraises, on sale les frites. À part ça, j'en suis à 20.
réponse à . Ratanak le 01/09/2015 à 11h30 : Woui et ben moi j'en suis à... 20 gnârk gnârk  Et ...
On en cherche un de plus ou tu crois qu'il va péter un plomb ?
Peut-être même qu'il va se mettre à la masse... ce qui fera un court-jus.
réponse à . Mintaka le 01/09/2015 à 13h04 : On en cherche un de plus ou tu crois qu'il va péter un plomb ?P...
21 aussi, mais à l'arraché. Joseta, il va deviendre fou. 
réponse à . Mintaka le 01/09/2015 à 13h09 : 21 aussi, mais à l'arraché. Joseta, il va deviendre fou. ...
Arrache pas les fils, tu vas te faire électrifier 
réponse à . SyntaxTerror le 18/10/2013 à 20h08 : Dans la vraie vie, je n’ai jamais su tenir une lampe-torche correctement&n...
Dans la vraie vie, je n’ai jamais su tenir une lampe-torche correctement
A ce sujet, vous avez peut-être remarqué, comme moi, que dans les séries américaines, les flics ne tiennent pas leur torche comme tout un chacun à hauteur de la ceinture (avec le pouce en avant), mais toujours au dessus de l'épaule (avec le pouce en arrière) ?
Si quelqu’un peut m'expliquer le pourquoi du comment . . .
@ 167 gonalzako
parce qu'ils ont des "maglite" qui servent de matraque au cas où.
réponse à . mickeylange le 01/09/2015 à 14h43 : @ 167 gonalzako parce qu'ils ont des "maglite" qui servent de matraque...
Et pourquoi Joseta, il l'a pas mis dans son jeu ? Remboursez ! 
réponse à . Mintaka le 01/09/2015 à 15h27 : Et pourquoi Joseta, il l'a pas mis dans son jeu ? Remboursez !&nb...
Passeque Joseta il met des noms que personne ne connaît pour être sûr que tu trouves pas.
Hier sur 28 piafs que donne Joseta il y en a dix que je risquais pas de trouver n'en ayant jamais entendu parler. Jamais entendu parler du francolin de l'échasse, de l'autour, du barbu (sauf chez le poissonnier avec le colin) etc. etc.
réponse à . gonalzako le 01/09/2015 à 13h41 : Dans la vraie vie, je n’ai jamais su tenir une lampe-torche correctementA ...
Si quelqu’un peut m'expliquer le pourquoi du comment...

Il faut remonter aux années 1800... 1850. Depuis longtemps, Colomb a découvert le nouveau monde et tous les phares de la vieille Europe sont tournés vers l'Ouest. [Origine de Far-West. Si, sI !]

D'intrépides savants-pionniers arrivent sur le nouveau continent... ils étudient les us et coutumes des autochtones et remarquent cette curieuse attitude consistant à porter la main à hauteur des sourcils pour scruter l'horizon – à la manière d'une visière de casquette dont pourtant ils ne connaissent pas l'usage. Tu remarqueras qu'ainsi le pouce est tourné vers l'arrière...

Donc, les chasseurs chassent et traquent le lynx dont ils apprécient particulièrement les yeux. [Paraît que cuisiner avec un peu de thym, de romarin et une pointe d'ail, c'est succulent... M'enfin ça, c'est aut' chose]. Dès qu'ils ont repéré l'animal, les Iroquois et autres Comanches* s'approchent avec des ruses de Sioux et ne ratent jamais leur cible.

De tout cela, les pionniers-savants font moult rapports ; lesquels - comme tout rapport - sont enfouis à jamais dans les tiroirs des bureaux ministériels européens.

Mais là-bas, la vie continue... Les ethnies rouges, blanches, noires, jaunes se croisent et croissent... Les gènes se transmettent... Une subtile et insoupçonnable mutation s'accomplie.

C'est la raison pour laquelle, spontanément, les flics américains d'aujourd'hui hissent la lumière à hauteur d'yeux, pouce en arrière. Réminiscence d'un geste quasi ancestral. Et pis c'est tout !

* de pioche... S'cuse-moi...
réponse à . DiwanC le 01/09/2015 à 16h37 : Si quelqu’un peut m'expliquer le pourquoi du comment... Il faut remonter ...
Enfin un éclairage digne de foi sur la façon dont les flics américains manipulent leur Maglite !
réponse à . joseta le 01/09/2015 à 09h23 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (75) Je vous propose aujourd'hui 17 mots q...
15 en première lecture... 16 peut-être.
J'ai été très prudente : j'ai laissé le fil rouge sur le bouton rouge...
réponse à . DiwanC le 01/09/2015 à 16h37 : Si quelqu’un peut m'expliquer le pourquoi du comment... Il faut remonter ...
Je te remercie de cet éclairage nouveau sur l'utilisation de la maglite comanche. Mais néanmoins il reste des zones d'hombre (comme dit joseta)
Ou les indiens achetaient-ils les piles ?
Les cow-boys n'étaient pas des lumières même si certains avaient des ampoules. Certains qui chevauchaient 12 heures par jour avaient même des ampoules aux fesses et aux pieds quand ils avaient des bottes et un slip trop petit, mais ils s'éclairaient à la lanterne (comme nos présidents) qui eux ne sont pas comme B. Tapie qui lui marche à la Wonder. C'est sûr que chez nous avec des piles de 4,5 volts rectangulaires c'était pas facile de s'en servir comme matraque. Mais nos flics étaient des "hirondelles" et ils marchaient par deux parce que c'étaient pas des lumières. Par contre ils savaient faire du vélo ce qui n'était pas le cas des indiens. On a parlé du "calumet" dit abusivement de la paix comme nos gardiens. En réalité l'indien disait t'as qu'a allumer aux gardiens de la paix* qui venaient les pacifier la nuit.

* des gardiens nordistes, moins nombreux que les gardiens sudistes (comme Bouba) c'est pour ça qu'ils ont gagné, passeque si les sudistes ils avaient été plus nombreux, les nordiste il auraient pris la pâté.
réponse à . mickeylange le 01/09/2015 à 17h22 : Je te remercie de cet éclairage nouveau sur l'utilisation de la magl...
Ou les indiens achetaient-ils les piles ?
Ils ne les achetaient pas mais les fabriquaient dans des tentes-usines appelées tepeeles (variante orthographique tipiles).
réponse à . mickeylange le 01/09/2015 à 17h22 : Je te remercie de cet éclairage nouveau sur l'utilisation de la magl...
Où les indiens achetaient-ils les piles ?
Chez le Chinois du coin ! car il ne s'agit pas de "les piles" mais de l'épile que - selon la légende - on trouve dans les nids d'hirondelles !
Quoi qu'il en soit, merci pour cet éclairage nouveau ! On te doit une fière chandelle !
Ça fait longtemps qu'on ne l'a pas vue celle- là !

Je maintiens ma fréquence...

1) COULOMB (coulons)
2) CONDUCTEUR
3) AMPÈRE (ans, père)
4) PHASE
5) COURT-CIRCUIT
6) BATTERIE (bath, ris)
7) PUISSANCE (puis sens...)
8) RÉSISTANCE
9) TENSION (attention)
10) DIFFÉRENCIEL (différent, ciel)
11) VOLT (volte)
12) INTENSITÉ (un temps cité)
13) BOBINAGE (Bobby nage)
14) CONDUCTION
15) JOULE (joue le...)
16) COURANT
17) FORCE
Voilà !
réponse à . joseta le 01/09/2015 à 18h03 : Je maintiens ma fréquence... 1) COULOMB (coulons) 2) CONDUCTEUR 3) AMP&E...
Mais que fais-tu du CIRCUIT, de la PILE et... du pôle + ?... Et je crois que Mintaka en a encore un de plus 
réponse à . joseta le 01/09/2015 à 18h03 : Je maintiens ma fréquence... 1) COULOMB (coulons) 2) CONDUCTEUR 3) AMP&E...
Il y a aussi :

– fiston : le nombre imaginaire i (i = racine carrée de -1) intervient dans les équations en excentricité électricité.
je : le nombre j remplace le nombre i en électricité pour ne pas le confondre avec i représentant l'intensité.
– douce : il s'agit bien de la clé de douze standard dans les raccords électriques.
– circuit : même s'il n'est pas court.
– feux stop : je n'en connais que des électriques.
– pilote : pile.
– + : et il y a même un – en courant continu.
réponse à . Ratanak le 01/09/2015 à 18h12 : Mais que fais-tu du CIRCUIT, de la PILE et... du pôle + ?... Et je cr...
T'as raison ! Y a de l'arnaque !
Mon cher Joseta, nous savons tous que les électrons espagnols obéissent aux mêmes lois de la physique que ceux du reste du monde ! Alors, pas la peine d'essayer de nous bluffer. Remboursez ! 
réponse à . Mintaka le 01/09/2015 à 18h23 : Mon cher Joseta, nous savons tous que les électrons espagnols obéi...
Ouais, ouais, à bas les électrons espagnols !
¡Viva la libertad hasta la muerte de los electrones españoles! (y del boson de Higgs)
réponse à . Mintaka le 01/09/2015 à 18h14 : Il y a aussi : – fiston : le nombre imaginaire i (i = racine ca...
– + : et il y a même un – en courant continu.
Dans les mosquée on dit le Coran continu...

PS: il faut que refasse plusieurs fois un message pour qu'il passe.
Avez vous le même problème ?
réponse à . mickeylange le 01/09/2015 à 18h52 : – + : et il y a même un – en courant continu.Dans les mos...
Avez vous le même problème ?
Oui avec Firefox, pas avec Chrome.
réponse à . mickeylange le 01/09/2015 à 18h52 : – + : et il y a même un – en courant continu.Dans les mos...
Avez vous le même problème ?
Oui ça m'arrive aussi de temps en temps, avec Chrome.
réponse à . Ratanak le 01/09/2015 à 20h42 : Avez vous le même problème ?Oui ça m'arrive aussi ...
Pour une fois que tu ne copies pas sur moi ! 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Devoir une fière chandelle » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?