Etre terre-à-terre

Être prosaïque, matériel, sans ambition
Avoir un esprit peu capable de se détacher des choses communes

Origine

Cette locution existerait depuis le XVIIe siècle.
Selon plusieurs sources, elle a d'abord signifié "à ras du sol" et s'est d'abord employée au sens propre pour les chevaux ou les danseurs lorsqu'ils progressent par petits sauts, donc en restant toujours très près du sol (la 'terre'), en ne s'élevant pas[1].

Puis, à la fin du même siècle, elle a pris le sens toujours compris aujourd'hui, pour désigner cette fois une personne dont l'esprit n'est pas capable de s'élever ou de faire un peu abstraction des contraintes quotidiennes.

Mais Pol Corvez, dans son "Dictionnaire marin des sentiments et des comportements" (Cristel, 2009) nous propose une autre origine nettement plus ancienne puisqu'elle daterait de la fin du XIIe siècle où, "aller terre à terre" signifiait "naviguer de port en port", ou faire ce qu'on appelle aujourd'hui du cabotage, sans s'éloigner beaucoup de la terre ferme (cet usage maritime est cité par le Dictionnaire de l'Académie Française de 1694 et par Augustin Jal en 1848 dans son "Glossaire nautique").
Et ce serait de ce faible éloignement systématique de la terre que le sens figuré serait apparu.

[1] Au sujet des chevaux, voir le paragraphe 'Compléments' ci-dessous.

Exemple

« Dans la foulée de Johan Bruyneel, quatorze des vingt équipes présentes ont signé une pétition pour revenir sur cette décision qualifiée de "nostalgique". Et alignent des arguments assez terre-à-terre, à l'image du manager de Saxo Bank Bjarne Riis : "Nos sponsors paient très cher. Il serait inacceptable qu'un leader perde le Tour sur crevaison parce qu'il n'a pas pu prévenir à temps sa voiture d'assistance." »
L'Équipe - Article du 13/07/2009 - Panique dans l'oreillette

Compléments

Pour expliquer le "terre-à-terre" des chevaux, voici ce qu'on trouve dans l'ouvrage de François Robichon de La Guérinière, paru en 1769, et intitulé "École de cavalerie, contenant la connaissance, l'instruction et la conservation du cheval - Tome premier" :
« Suivant la définition de M. le Duc de Newcastle, qui est très juste, le terre-à-terre est un galop en deux temps, de deux pistes, beaucoup plus raccourci et plus rassemblé que le galop ordinaire, et dont la position des pieds est différente, en ce qu'un cheval lève les deux jambes de devant ensemble, et les pose de même à terre, les pieds de derrière accompagnent ceux de devant d'un même mouvement, ce qui forme une cadence tride et basse, dans laquelle il marque tous les temps avec un fredon de hanches, qui part comme d'une espèce de ressort. Pour en avoir une idée encore plus nette, il faut se figurer cet air comme une suite de petits sauts fort bas, près de terre, le cheval allant toujours un peu en avant et de côté, comme les hanches dans cette posture n'avancent pas tant sous le ventre qu'au galop, c'est ce qui en rend l'action plus tride, plus basse et plus déterminée. »

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre terre-à-terre » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen To be earthboundÊtre ligoté à la terre
États-Unisen Down to earthPres de la terre
Espagnees Tener los pies en la tierraAvoir les pieds sur terre
Italieit Essere terra terraÊtre terre-à-terre
Pays-Basnl Laag bij de grond.Près du sol.
Pays-Basnl Laag-bij-de-gronds zijnÊtre bas-chez-la-terre
Polognepl PrzyziemnyTerre-à-terre
Roumaniero A fi "terre-à-terre"Etre terre-à-terre
Slovaquiesk Byt prizemnyÊtre terre-à-terre
Suèdesv Stå med båda fötterna på jordenAvoir les (deux) pieds sur terre

Vos commentaires
Bonjour à toutes et à tous !

Le temps me manque ...Air connu maintenant.

God, après nous avoir montré brièvement des danseurs et des chevaux tout sautillants, semble adopter aveuglément la thèse d’un certain Cristel, donnant comme par hasard une origine maritime à l’expression du jour, sans doute parce qu’Il vient d’acheter ce bouquin, et qu’il veut l’amortir.
Donc Terre à Terre, expression qui sent bon le terroir, serait une expression des gens de la mer !

En tout cas, si le sens de cette expression est vraiment "Avoir un esprit peu capable de se détacher des choses communes", je souhaite vivement qu’elle ne me concerne pas plus demain qu’aujourd’hui.
Les gens qui me connaissent un peu me disent au contraire souvent que je plane !

"Fais comme l’oiseau,
Ca vit d’air pur et d’eau fraiche un oiseau,..."
Et ça fréquente souvent expressio !

Comme ça, en une seule contribution, j’ai réussi à parler de la terre, de la mer et de l’air...pas mal pour un début !
Aller terre à terre ...cité par le Dictionnaire de l’Académie Française de 1694

Et juste avant, cher God, par le Thresor de Nicot :

Nicot, Thresor de la langue française (1606)
terre (Page 624)

" Terre, f. penac. Est l’un des ouvrages premiers de Dieu, attribué aux hommes, où tous animaux et alimens d’iceux sont placez, ...
...
Naviger et aller terre à terre, Ad oram, Ad littus nauigare. "

Ora , comme littus, signifient en latin rivage, côte, littoral
La parole est à Voltaire (à taire !)
Dans son Dictionnaire Philosophique (édition de 1838), il donne les deux sens évoqués par God : la navigation prudente et l’absence d’ambition.

cette page
Sans intérêt >>> censuré !
Fastidieux >>> censuré !
La critique d’Elpépé en #28 était plus que méritée...
Sacha Guitry hésitait à se rendre à un diner, devant son retard il reçoit un coup de téléphone insistant de la maîtresse de maison qui argumente « Maître mon salon est pavé de jolies femmes »
Sacha : j’arrive ventre à terre.
A cette heure précise...quel humour noir!
8 heures piles.
Je devais monter dans l’avion!
moi je suis lune-à-lune, mais je me soigne !
réponse à . <inconnu> le 21/12/2009 à 08h09 : A cette heure précise...quel humour noir! 8 heures piles. Je devais monte...
Ben, là, tu as le choix maintenant: il y a tellement de vols annulés que tu peux choisir l’aéronef dans lequel tu ne monteras pas ... au septième ciel.
réponse à . file_au_logis le 21/12/2009 à 09h16 : Ben, là, tu as le choix maintenant: il y a tellement de vols annulé...
Terre à terre: près du sol...
Et en musique, cela donne quoi? Fa-à-fa, la à la?
Ah, qu’elle nous manque donc, Lady Theur de par Toches...
le sens toujours compris aujourd’hui, pour désigner cette fois une personne dont l’esprit n’est pas capable de s’élever
"bien entendu on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en criant l’Europe, l’Europe, l’Europe mais ça n’aboutit à rien, et ça ne signifie rien" (Le Grand Charles cette page )
le terre-à-terre m’atterre. 
le terre-à-terre est un galop en deux temps, de deux pistes, beaucoup plus raccourci et plus rassemblé que le galop ordinaire
mais cela en fait un galop plus rapide que le galop ordinaire, et l’expression "ventre à terre" viendrait de ce même galop terre-à-terre.
Pour un fâcheux, il y a pire qu’être terre-à-terre : c’est se trouver" plus bas que terre ",non ?
Le 12 octobre 1492, Rodrigo de Triana, marin de la Pinta (flotte de Christophe Colomb), s’écrie : TERRE ! AH ! TERRE !

Voir cette page
réponse à . deLassus le 21/12/2009 à 00h04 : Bonjour à toutes et à tous ! Le temps me manque ...Air connu...
question très terre-à-terre : Tu dors quand ? 
Merci pour cette question, qui est, malgré son astucieux libellé, un peu hors-sujet !

Mais je connais un moyen de te répondre.
Juste un peu de patience.
réponse à . file_au_logis le 21/12/2009 à 09h20 : Terre à terre: près du sol... Et en musique, cela donne quoi? Fa-&...
Terre à terre: près du sol...
Et en musique, cela donne quoi? Fa-à-fa, la à la?
Je dirais plutôt qu’en musique, ça nous fait prendre l’air...pourquoi pas jusqu’à Mi à mi ? 
Je suis peut-être un peu terre à terre, ou alors chipote-je ? N’empêche, je n’ai pas reçu mon expressio du jour ce matin (quel ...). Heureusement, c’est très rare, et je n’en tiendrai pas rigueur à la terre en t(i)erre.
Pour ce qui est de la version équestre de l’expression, le mécanisme des allures du cheval n’a pas été compris avant l’invention du cinéma. C’est ce qui fait qu’on croyait qu’il existait un galop à deux temps, qu’on voit d’ailleurs sur tous les tableaux. En fait, le galop est à trois ou quatre temps et donc cette expression est fondée sur une impression... fausse.
Seule reste la ballotade, figure de haute-école, mais où le cheval n’avance plus du tout.
Bonne journée à tous.
Vous avez tous et toutes constaté que quand c’est terre-à-terre Elpépé n’intervient pas.
Il y a d’autres expressions où n’étant pas payé par God il ne fait rien, comme "demain on rase gratis" "travailler pour le roi de Prusse" "c’est de la monnaie de singe"
Il est payé au mois par God donc moins il en fait... alors que Delassus lui est payé à la ligne. Travailler plus pour gagner plus. 
Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire
Le nez dans le ruisseau, c’est la faute à Filo...
réponse à . mickeylange le 21/12/2009 à 11h41 : Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire Le nez da...
Mickey, si tu avais été terre-à-terre, c’est le plancher de la Chapelle Sixtine que tu aurais peint.
réponse à . chirstian le 21/12/2009 à 11h54 : Mickey, si tu avais été terre-à-terre, c’est le planc...
Avec tout ce que je renverse, il a été peint en même temps que le plafond, mais ne le répète pas.
réponse à . horizondelle le 21/12/2009 à 10h07 : Terre à terre: près du sol... Et en musique, cela donne quoi? Fa-&...
Joli, on y profitera pour faire do-do!
réponse à . deLassus le 21/12/2009 à 00h04 : Bonjour à toutes et à tous ! Le temps me manque ...Air connu...
Terre à Terre, expression qui sent bon le terroir, serait une expression des gens de la mer !
Ben vivi, c’te couennerie ! T’as déjà vu un péquenot explorant son champ, perché en haut du peuplier de l’entrée, mettre sa main en visière et crier "Terre ! Terre !" ? Y passerait pour un branque, recta, hein !
Tandis qu’un marin, lui, va TOUJOURS de terre à terre, quel que soit le temps qu’il y met. Et là, God a raison, ça bas de soie. Et d’ailleurs, le meilleur ami de l’homme, c’est le bateau, qu’il a domestiqué bien avant le canasson, cet ongulé de fret.
L’Amiral
Les pieds sur terre et la tête en l’air, peut-on être terre-à-terre ?
réponse à . Elpepe le 21/12/2009 à 12h23 : Terre à Terre, expression qui sent bon le terroir, serait une expression ...
Bonne fête amiral !
Marceeeel...
réponse à . deLassus le 21/12/2009 à 06h24 : Fastidieux >>> censuré ! La critique d’Elpépé en...
merci, Elpepe, pour le tuyau
Ben, pour le développement durable, mon lapin, et économiser l’encre de God et les yeux des Expressionautes, y a encore plus simple : citer le TLFi que chacun connaît ici, et hop ! on y va mater par le trou de la serrure par nos propres moyens, pour lire l’article in extenso de puce, tu mords ?
Que là, quand tu vas recevoir la facture semestrielle de l’encre, tu vas te retrouver au trente-sixième deLassous, espère ! 
réponse à . mickeylange le 21/12/2009 à 11h36 : Vous avez tous et toutes constaté que quand c’est terre-à-te...
que ne l’as-tu espliqué plus tôt !
et moi qui me retiens d’intervenir ... de peur de vous agacer ...
Zut, alors, j’aurais donc manqué une bonne occase de me faire un peu de blé pour mon p’tit Noël ???
Mais c’est une considération bien trop matérialiste et terre à terre ... je ne regrette pas trop 
Et si on veut rendre visite à Chirstian (que je salue bien bas, enfin terre à terre, quoi !) en vaisseau, on fait du terre à lune ?  
A moins que ce soit du dos à dos...hum
réponse à . cotentine le 21/12/2009 à 12h47 : que ne l’as-tu espliqué plus tôt ! et moi qui me retien...
et moi qui me retiens d’intervenir ... de peur de vous agacer ...

Y’en a qu’on moins de scrupules !!!
Oups
Oui, mais ça c’est quand il y a de l’eau dans le gaz !!!
réponse à . Elpepe le 21/12/2009 à 12h40 : merci, Elpepe, pour le tuyauBen, pour le développement durable, mon lapin...
Tu as mal lu mon propos : c"est MOI, pour mon propre compte, qui ai besoin de copier puis caviarder l’article très long du TLFi.
Pour une fois (?), je ne pense pas apporter la mondre science aux autres !
réponse à . mickeylange le 21/12/2009 à 11h36 : Vous avez tous et toutes constaté que quand c’est terre-à-te...
deLassus n’est payé ni au mois, ni à la ligne, ni au poids, ni au mêtre.
Il SE paye de mots, tout simplement.
Saturne rond, chez les Sélénites ? Y en a Mars : le Mercure est en froid, ma Vénus de mille hauts et son Uhr-anus assortis, par Jupiter ! Pourtant, je n’ai peu thunes... 
Tiens, retourne voir #85 de cette page : Elpépère Noël n’a qu’une parole !
Ton banquier
réponse à . deLassus le 21/12/2009 à 13h09 : deLassus n’est payé ni au mois, ni à la ligne, ni au poids, ...
Tu parles de toi à la troisième personne, ne serais -tu pas Alain Delon  ?  
réponse à . clavieretstyle le 21/12/2009 à 11h15 : Pour ce qui est de la version équestre de l’expression, le mé...
figure de haute-école, mais où le cheval n’avance plus du tout
J’ignorais qu’il existât également une E.N.A. pour les chevaux...
réponse à . mickeylange le 21/12/2009 à 13h28 : Tu parles de toi à la troisième personne, ne serais -tu pas Alain ...
ne serais -tu pas Alain Delon  ?
Aussi lon que ses interventions ??? Non, pas possible !!!  :&rsquo)

J’aurais pu dire aussi : Delon en large, comme ses explications  :&rsquo) :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 21/12/2009 à 11h36 : Vous avez tous et toutes constaté que quand c’est terre-à-te...
quand c’est terre-à-terre Elpépé n’intervient pas
Si fait, si fait, moussaillon : dans ce cas, je prends le large, tu mords ?
réponse à . mickeylange le 21/12/2009 à 12h09 : Avec tout ce que je renverse, il a été peint en même temps q...
Et c’est même de là qu’est né le pointillisme, six jeunes m’abusent ?
Marcelle
Ah que c’est gentil, ça, de penser à ma fête ! Bon, je lève la colle de samedi dernier. Mais ma mère, jamais à court d’idées au lance-pierre, m’avait placé sous la protection de Saint-Pierre aux liens cette page, péri en mer disparu du calendrier, qui se fête le 1er août.
Et depuis, ma devise est : "où il y a de la chaîne d’ancre, il n’y a pas de plaisir de naviguer".
réponse à . mickeylange le 21/12/2009 à 12h09 : Avec tout ce que je renverse, il a été peint en même temps q...
tu nous fais un dessin pour illustrer cette expression ?
s’il-te-plait, dessine-moi un mouton un être terre-à-terre 
réponse à . cotentine le 21/12/2009 à 14h16 : tu nous fais un dessin pour illustrer cette expression ? s’il-te-pla...
Un tel dessin, c’est le parcours du combattant !
Les chevaux de Frise (au galop)
réponse à . Elpepe le 21/12/2009 à 14h02 : Et c’est même de là qu’est né le pointillisme, s...
de là le voyage vers six terres
réponse à . cotentine le 21/12/2009 à 14h16 : tu nous fais un dessin pour illustrer cette expression ? s’il-te-pla...
Un être terre à terre met pied à terre dans un pied-à-terre qu’il nomme son baise-en-ville, afin d’y prendre son pied, c’t’air qu’y s’donne, alors!
Marcelle
réponse à . Elpepe le 21/12/2009 à 13h54 : figure de haute-école, mais où le cheval n’avance plus du to...
E.N.A. = Ecole des Nantis Arrivistes ? heu, j’ai dû lire ça quelque part, peut-être à cette page
réponse à . cotentine le 21/12/2009 à 14h16 : tu nous fais un dessin pour illustrer cette expression ? s’il-te-pla...
     p"p----____
p"p--__ ~~~~----____
.GOD. ~~--__ ~~~~----____
SROSE ~~--__
LPEPE ~~--__
HOUBA ~~--__
.MARCEL ~~--_
CAVE-BAR
__oubliettes__
terreterreterreterreterreterreterreterre
libidineux, soit ! Mais pourquoi n’a-t-on pas encore (?) utiliser, le qualiificatif "vipère lubrique" ?
Il y a aussi le ver unique: l’uni ver si terre... le monocle, ver soli terre par excellence.
Quant à Nicot, cela le (heu...) féminin Nicotine ???
réponse à . cotentine le 21/12/2009 à 15h21 : E.N.A. = Ecole des Nantis Arrivistes ? heu, j’ai dû lire &cced...
Nan nan nan... Là, c’est : Equitation pour les Nuls Amblants.
Un vieux cheval de retour (cette page)
C’est ton projet-phare à Monique ?
réponse à . <inconnu> le 21/12/2009 à 15h29 : libidineux, soit ! Mais pourquoi n’a-t-on pas encore (?) utiliser, le...
C’est quand même fort de café, ça... Parce que la vipère colle à terre, pardi !
Non non, les Adrets c’est pas au bord de la mer. C’est là haut sur la colline, on l’entend siffler par vent d’est.(et crier tout le temps) 
réponse à . Elpepe le 21/12/2009 à 15h37 : C’est quand même fort de café, ça... Parce que la vip&...
oui mais la vipère pète.
réponse à . deLassus le 21/12/2009 à 00h04 : Bonjour à toutes et à tous ! Le temps me manque ...Air connu...
Comme ça, en une seule contribution, j’ai réussi à parler de la terre, de la mer et de l’air...pas mal pour un début !

Suggestion : prétendre que le contraire de "être terre à terre" c’est "allumer le feu".
Et hop !
C’est la Saint HIVER sur mon calendrier !
réponse à . SyntaxTerror le 21/12/2009 à 15h44 : Comme ça, en une seule contribution, j’ai réussi à pa...
le contraire de " terre à terre" c’est le deuxième degré, voir le troisième qui font la joie d’expressio, mais je suis hors sujet je vais me faire coller.
réponse à . Elpepe le 21/12/2009 à 13h10 : Saturne rond, chez les Sélénites ? Y en a Mars : le Merc...
c’est gentil ! Et comme je n’ai pas la langue de bois ,sans soif, c’est d’un ton sciure que je remercie pour ce chèque de même métal. Tu es un vrai copeau ! Je vais en ouvrir une à ta santé et à ta fête, et la boire jusqu’à rouler à terre à terre.
Ah, je me disais aussi... c’est pour ça qu’au Mans, à l’heure où je te cause, la neige colle à terre !
Ah que zut ! Ça marche moins bien qu’en 52...
D’où le dicton " A la Saint Pierre l’hiver reste à terre" Félicie aussi.
réponse à . deLassus le 21/12/2009 à 00h04 : Bonjour à toutes et à tous ! Le temps me manque ...Air connu...
Comme ça, en une seule contribution, j’ai réussi à parler de la terre, de la mer et de l’air...pas mal pour un début !
Allo, allo !
réponse à . Elpepe le 21/12/2009 à 15h56 : Ah, je me disais aussi... c’est pour ça qu’au Mans, à ...
Tu vas pas chercher ta promise cuitée ?
l’espace, éther à Terre !
[les coureurs cyclistes] alignent des arguments assez terre-à-terre : "Nos sponsors paient très cher.

Est-ce qu’il faut croire qu’ils font ça par plaisir pour écrire dans l’Equipe ?
réponse à . memphis le 21/12/2009 à 15h57 : Comme ça, en une seule contribution, j’ai réussi à pa...
toi qui sais si bien te "creuser la cervelle", tu n’as pas une petite page, bien terre-à-terre à nous montrer ?  (sur ton blog)
réponse à . chirstian le 21/12/2009 à 15h56 : c’est gentil ! Et comme je n’ai pas la langue de bois ,sans soi...
Ne me remercie pas, c’est tout bois massif naturel... Ça te scie ? Ben, faut bien que je rabote sur les crédits aux particuliers, cause que les actionnaires sont de vraies varlopes, tu mords ?
Ah, tu gouges encore ? Bon : je vais t’en encoller une au serre-joint, te passer la fraise à la toupie, ça devrait te remettre les idées sur la rainure, et tout le saint-trusquin. Allez, planche à une autre façon d’être riche !
Ton banquier
Je décolle de tes ratières dans douze broquilles, pas qu’elle voie le loup qui rôde dans la neige, BB, la pauvrette, hein ! Qu’un chaperon rouge-souvenir en lambeaux, déchiqueté par les crocs de cette animal plein de rage comme cadeau de Noël, merci bien...
Non, moi, la bête à deux dos, chuis d’accord si j’ai le premier rôle, voire le second à la rigueur (de l’hiver).
Je suis un ver de terre, à terre, amoureux d’une étoile du ciel (mon marin !).
Bon, les gosses : Pépé plie sa gaule (elle est téléscopique) et s’en va chercher sa mie. secouez bien vos grolles en entrant, et éteignez la lumière en partant.
Bonne fête !
réponse à . mickeylange le 21/12/2009 à 15h38 : Non non, les Adrets c’est pas au bord de la mer. C’est là hau...
Et qui serait "l’", hein, qui ?
TERRE !!! Enfin!" c’est ce que j’aurais voulu crier à la sortie du perfide tunnel, car j’en suis finalement sortie! Après une odyssée bien homérique. J’ai bien pensé à Elpepe et me suis dit que j’aurais dû faire appel à ses talents de navigateur . Il m’a fallu douze heures pour un voyage qui en prend environ entre 4 et 5 d’habitude.
Quand les camions en portetfeuille sur les pentes de ma colline ont été dégagés, je me suis aventurée fort prudemment dans ma petite auto, en 2nde comme me l’a appris mon Papa, puis je suis parvenue à l’autoroute bordée d’autres camions et véhicules en perdition. direction Folkestone
A l’arrivée au perfide tunnel, il fallait faire la queue 90 mn avant de pouvoir monter dans la navette. Une fois dedans, autre attente, mais à Calais, quelle rigolade, on ne descendait plus, la rampe de sortie était verglacée et, en dépit des efforts des chasse-neige, les véhicules qui s’élançaient dessus redescendaient en marche-arrière, et ce dans un vrai blizzard ! Ensuite ( environ 90mn plus tard) , un employé qui devait avoir l’esprit plus TERRE A TERRE que les autres et donc plus pragmatique, a pensé à ouvrir les portes de la perfide navette de l’autre côté où l’on avait dégagé une autre rampe à l’assaut de laquelle j’ai lancé ma petite auto, toujours en seconde vitesse et me voilà repartie à 20 km /heure , dans la tempête de neige direction Lille (le grand nord) pas très rassurée.
Je suis enfin parvenue à la fin de ma première étape épuisée, mais en un seul morceau! Après la navette dont je suis descendue, je pense qu’on ne passait plus, vous avez tous dû entendre les nouvelles à la radio ou TV.

Le Grizzli Apothicaire m’attendait auprès d’un feu de joie.
Suite à de telles péripéties et avec un temps pareil, les fées et les grizzlis , ça hiberne.
Je n’ouvre Expressio que maintenant!
Voilà! Des propos bien terre à terre, mais qui me permettent de remercier vivement ceux d’entre vous qui ont demandé de mes nouvelles et de vous tenir ainsi au courant!
De quoi quand même avoir une dent contre le perfide tunnel!

PS pour Mickey: en ce qui concerne Entrecasteaux, ce n’était pas perfidie mais cas de Force Majeure (accident dont il me reste quelques douleurs encore)
réponse à . lafeepolaire le 21/12/2009 à 16h39 : TERRE !!! Enfin!" c’est ce que j’aurais voulu crier à la...
Nous voilà rassurés. Passe un bon Noël, bien mérité. Ici, dans le Var, coupure de courant, chez Momo aussi sans doute. Routes impraticables et coupées pour causes de pluie verglaçante, rien de dramatique.
Merci, mais

1) c’est pas le bon jour
2) je ne suis pas plus porté que toi sur le culte des saints.
réponse à . cotentine le 21/12/2009 à 16h10 : toi qui sais si bien te "creuser la cervelle", tu n’as pas une petite page...
Mettre pied à terre avec ses gros sabots est-il suffisamment terre à terre pour toi ?
cette page
réponse à . <inconnu> le 21/12/2009 à 16h47 : Nous voilà rassurés. Passe un bon Noël, bien mérit&eac...
Merci Claudine!
A toi aussi de bonnes fêtes!
Demain 2è étape: TGV vers la Provence!! On verra!
réponse à . lafeepolaire le 21/12/2009 à 16h39 : TERRE !!! Enfin!" c’est ce que j’aurais voulu crier à la...
je comprends maintenant d’où vient l’expression être terre (anglais) à terre (française) ! N’empêche, il faut saluer l’efficacité de nos chefs d’état : à peine un début d’accord est-il pris à Copenhague pour lutter contre le réchauffement que ...
réponse à . <inconnu> le 21/12/2009 à 16h47 : Nous voilà rassurés. Passe un bon Noël, bien mérit&eac...
Ici pas de verglas, il fait trop chaud : 3 ° mais il pleut, il pleut... et ça doit durer toute la semaine ! Bien contente que notre Feepolaire soit arrivée à reprendre pied sur la plateforme continentale. Je commençais à m’inquiéter, bien qu’on n’ait signalé aucune fée perdue en mer, mais les tunnels, surtout à demi Anglois, peuvent être plus maléfiques.
réponse à . memphis le 21/12/2009 à 16h59 : Mettre pied à terre avec ses gros sabots est-il suffisamment terre &agrav...
Bonjour Memphis ! Sais-tu que le Grand Architecte fut un vrai poète car, modelant la terre à Terre, il sut la faire bleue comme une orange.
réponse à . SyntaxTerror le 21/12/2009 à 16h58 : Merci, mais 1) c’est pas le bon jour 2) je ne suis pas plus porté...
Je sais, c’était juste pour te dire que j’avais trouvé ça drôle moi aussi ce matin de voir sur mon écran s’afficher une page d’éphéméride avec "Bonne fête Hiver".
réponse à . Elpepe le 21/12/2009 à 14h13 : Ah que c’est gentil, ça, de penser à ma fête ! Bo...
Levez-vous promptement, prenez votre ceinture, vos vêtements et votre chaussure, et suivez-moi."
Soit Pierre n’avait qu’un pied, soit il avait les deux dans le même sabot. Voir à cette page.
réponse à . chirstian le 21/12/2009 à 17h09 : je comprends maintenant d’où vient l’expression être te...
Si les chefs d’Etat réunis à Copenhague avaient été un peu plus terre à terre, il serait sorti quelque chose d’utile de ce sommet si décevant.
réponse à . momolala le 21/12/2009 à 17h14 : Bonjour Memphis ! Sais-tu que le Grand Architecte fut un vrai poète ...
Ah ! Les fameuses oranges bleues de Tintin ? cette page
réponse à . lafeepolaire le 21/12/2009 à 16h39 : TERRE !!! Enfin!" c’est ce que j’aurais voulu crier à la...
Si tu crois tout ce que je dis, tu est bien la seule ! 
réponse à . momolala le 21/12/2009 à 17h12 : Ici pas de verglas, il fait trop chaud : 3 ° mais il pleut, il pleut......
Oui, mais je pensais, qu’étant Fée, elle aurait pu s’en sortir plus vite. Les fée ne sont plus ce qu’elles étaient.
Ici, ce matin ça allait mal. Impossible d’aller à Brignoles à cause d’un camion en travers de la route. Enorme bouchon. De toute façon pour aller à ma voiture c’était trop glissant. J’ai annulé mon rendez-vous à St Maximin. Maintenant, c’est bon, il pleut.
réponse à . memphis le 21/12/2009 à 17h35 : Ah ! Les fameuses oranges bleues de Tintin ? cette page...
Plutôt celles-ci, peintes par Eluard sur cette page.
réponse à . momolala le 21/12/2009 à 18h03 : Plutôt celles-ci, peintes par Eluard sur cette page....
Bleue comme un orage, après Copenhague... Et nous, amers-amers !
réponse à . syanne le 21/12/2009 à 18h20 : Bleue comme un orage, après Copenhague... Et nous, amers-amers !...
Plus qu’amers car, n’ayant comme Coluche aucun problème de taille, nous avons, nous les pieds sur terre même en dehors de l’approche d’échéances électorales.
réponse à . momolala le 21/12/2009 à 18h26 : Plus qu’amers car, n’ayant comme Coluche aucun problème de ta...
bof : ça ne me semble pas si mal ! Pendant quelques années on va faire une chasse au CO2 et on va lancer des entreprises "de développement durable" qui vont fabriquer un tas d’appareils parfaitement inutiles, mais qui créeront des emplois et des profits. Et puis, on s’apercevra que le vrai problème c’est la surpopulation ,alors on abandonnera le bio et on se dépêchera de planter partout des OGM pour retrouver les rendements nécessaires à nourrir 9 milliards d’hommes. Alors on se réunira à Istambul ou ailleurs pour chercher un accord afin de prendre les mesures indispensables, et on enterrera celles qui ont été ébauchées aujourd’hui, parce qu’on ne peut pas mener les deux combats de front.
A moins que la population ne puisse se stabiliser toute seule. Rêvons un peu : environ 25 000 personnes meurent chaque jour en raison d’une consommation d’eau insalubre. Ce qui mobilise naturellement beaucoup moins que le sort des palombes ou des bébés phoques. C’est peu, mais avec l’amplification du mouvement, on devrait pouvoir atteindre le nombre de 100.000/jour assez vite. D’où stabilisation de la population mondiale. Youpie ! Il ne faut pas être pessimistes !
Terre à terre ? Vous avez dit terre à terre ? comme c’est terre à terre !
réponse à . chirstian le 21/12/2009 à 19h25 : bof : ça ne me semble pas si mal ! Pendant quelques anné...
Le problème de la terre n’est pas la surpopulation. Il faut savoir que 40% de ce que nous produisons en nourriture part à la poubelle, avant ou après conditionnement. Bien souvent parce qu’on achète trop de choses et que ça pourrit dans notre réfrigérateur !

Oui, vous avez bien lu, 40%, au bas mots, et ce dans l’ensemble de la filière. Le problème est donc plutôt une question de répartition.
Si il y avait réellement une volonté politique de nourrir tout le monde, la terre en a la capacité. C’est l’homme qui ne le souhaite pas, du moins une certaine frange de la population qui détient les rênes du pouvoir, et très bientôt se seront les Monsanto et Cie qui nous gouverneront : "qui détient la bouffe détient le pouvoir".

Même si tu n’as pas complètement tord, il n’y a cependant pas de fatalité et c’est quand même nous qui élisons nos dirigeants. On a déjà connu des révolutions (autres que celles de la terre... (lol) ) et c’est à nous de faire notre révolution : Pas une révolution dans le sang, mais plutôt du style ne rien faire qui engraisse ceux qui veulent nous contrôler par la mal-bouffe.

Bon j’arrête là ma diatribe, autrement on va me prendre pour un révolutionnaire qui veut mener ses troupes au combat, mais ma révolution se veut pacifique (comme l’océan du même nom...) et j’essaie, dans ma petite mesure de faire mon possible pour ne rien ajouter à ce gâchis planétaire.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 21/12/2009 à 20h22 : Le problème de la terre n’est pas la surpopulation. Il faut savoir ...
je préfère me taire à taire ! 
réponse à . <inconnu> le 21/12/2009 à 17h44 : Oui, mais je pensais, qu’étant Fée, elle aurait pu s’e...
Tu as bien raison, elles vieillissent et leurs baguettes souffrent du froid!
réponse à . chirstian le 21/12/2009 à 09h23 : le sens toujours compris aujourd’hui, pour désigner cette fois une...
"sauter comme un cabri" c’est du petit Nicolas tout craché ! n’empêche qu’"ils "ont dit q’"ils" allaient limiter le réchauffement à 2 °, et hop, dans la nuit suivante, les températures ont baissé partout dans le monde euh en Europe au moins !
Si ce n’est pas de l’efficacité ça ! mais nous sommes trop terre à terre, nous attendions une loi imposant à Dame Nature de faire nos humaines volontés. Ca n’a même pas été nécessaire. Elle est pas belle la vie ?
réponse à . lafeepolaire le 21/12/2009 à 16h39 : TERRE !!! Enfin!" c’est ce que j’aurais voulu crier à la...
Et après ça, tu comprends mieux la perfidie d’Albion ? Hmmm ? Bon, les grands méchants loups ne t’ont pas becquetée toute crue, rendez-vous donc à une prochaine Convention. N’importe où sauf outre-Manche, c’est évident... Gnarf gnarf !
Aujourd’hui, c’est la Saint-Georges. Bonne fête à tous ceux qui ont terrassé le dragon avant de s’occuper des hamsters !
Permeke et ses paysans attachés à la terre par leurs grandes mains et surtout leurs grands pieds : cette page.
Un électricien qui oublie la terre est dans les nuages.
c’est ce qui en rend l’action plus tride
– Ça vient de putride ?
– Y a pas tride.
Holà dis donc Diwan j’ai trouvé une chanson de Tonton que je ne connaissais pas du tout !!
Pour sa fête je te l’offre de bon coeur..........Tu la connaissais toi ?
Vas voir à cette page
réponse à . <inconnu> le 23/04/2013 à 04h10 : Aujourd’hui, c’est la Saint-Georges. Bonne fête à tou...
Lors de mon voyage en Ethiopie en Mars j’ai pu apprécier la bière nationale St Georges.......
Ce saint est là bas vénéré a tel point que, les capsules des canettes étant décorées d’une effigie de St Georges, le clergé a exigé que cette représentation du saint soit supprimée des capsules car comme elles sont jetées à terre le saint est foulé aux pieds.....
Mais alors si les Terriens disent "terre à terre" les Martiens disent "être mars à mars", les Vénussiens "être vénus à vénus", les Jupitériens "être jupiter à jupiter"....etc etc..........?
Quand t’es terre à terre, ’t’es rien’. 
Une mère amère, peut-elle être terre-à-terre?
Et les pair à pair ?
J’ai un chien irlandais qui a pris l’habitude de te sauter dessus et te renverser:
setter atterre.
Dans un concours de ’Miss’, celle qui fut élue Miss Terre, n’arrêtait pas de mâcher du chewing-gum: on l’appela Miss Terre et boules de gomme !
Grosso modo, cela signifie donc voler au ras des pâquerettes... Cette dernière expression ayant l’ avantage d’ être fleurie. Et ça compte, en ce début de printemps qui tarde à venir....
réponse à . BOUBA le 23/04/2013 à 06h18 : Mais alors si les Terriens disent "terre à terre" les Martiens disent "&e...
alors je vais être très terre à terre et ne pas être tentée par mars à mars cette page et ce d’autant moins que nous sommes en avril
réponse à . BOUBA le 23/04/2013 à 06h00 : Holà dis donc Diwan j’ai trouvé une chanson de Tonton que je...
Merci, cher Bouba, pour ce joli cadeau !  Elle éclate de joie cette chanson !

Quand j’ai lu les paroles, je me suis dit : non, je ne connais pas.
Quand j’ai écouté la chanson, la mélodie, le rythme surtout, m’ont rappelé quelque chose… puis quelqu’un… j’ai vérifié…

Tu vas être déçu car cet hymne à la Terre est de … Charles Trenet que Brassens admirait tu le sais et qu’il chantait volontiers.

Écoute... Belle journée à toi. Et à tous, bien sûr !
moi je suis lune-à-lune
S’il te plaît, atterris de temps en temps et reviens nous rendre visite !
réponse à . <inconnu> le 23/04/2013 à 04h10 : Aujourd’hui, c’est la Saint-Georges. Bonne fête à tou...
Aujourd’hui, c’est la Saint-Georges.
Georges de Lydda naît à Planelles en Cappadoce, dans une famille chrétienne. Militaire, il devient officier dans l’armée romaine ; il est élevé par l’empereur Dioclétien aux premiers grades de l’armée.
Un jour il traverse la ville de Redmond dans la silicon valley sur son cheval blanc. La cité est terrorisée par un redoutable dragon (Bill Gates) qui dévore tous les animaux de la contrée et exige des habitants un tribut quotidien de deux jeunes gens tirés au sort. Georges arrive le jour où le sort tombe sur le fils du roi (Steve Jobs), au moment où celui-ci va être victime du monstre. Georges lance son cheval (dire à tout le monde) au terre à terre et engage avec le dragon un combat acharné ; avec l’aide d’un Mac et après avoir croqué une pomme, il le transperce de sa lance. Le prince est délivré et le dragon le suit comme un chien fidèle jusqu’à la cité (Venelles). Les habitants de la ville ayant accepté de se convertir au style Apple et de recevoir un mac, Georges tue le dragon d’un coup de souris car il les effrayait toujours, puis le cadavre de la bête est traîné hors des murs de la ville tiré par quatre bœufs.
Après la publication des édits contre les chrétiens de Microsoft, Georges est emprisonné. Sa foi dans le Mac ne pouvant être ébranlée, il y subit un martyre effroyable : livré à de nombreux expessionautes, il survit miraculeusement et finit par perdre la tête.
réponse à . <inconnu> le 23/04/2013 à 04h25 : Permeke et ses paysans attachés à la terre par leurs grandes mains...
Permeke et ses paysans attachés à la terre par leurs grandes mains et surtout leurs grands pieds
Permeke je te remercie, une fois, de m’avoir fait connaître ce peintre flamand, dont j’ignorais l’existence jusqu’à aujourd’hui.
réponse à . cornelius le 23/04/2013 à 09h41 : alors je vais être très terre à terre et ne pas être...
Moi au contraire, je suis partant !!
Vivre au pied d’Olympus Mons et pécher dans Marineris Valley......oui, oui pécher car il y a de l’eau sur Mars......la preuve à cette page
réponse à . DiwanC le 23/04/2013 à 09h42 : Merci, cher Bouba, pour ce joli cadeau !  Elle éclate de joie c...
Ah ben non je ne connaissais pas du tout !!
Je sais que Trenet était l’idole de Tonton Georges mais j’ignorais qu’il avait interprété cette chanson......
J’ai été moins curieux que toi et n’ai pas approfondi......merci pour ces précisions..
réponse à . joseta le 23/04/2013 à 09h23 : Dans un concours de ’Miss’, celle qui fut élue Miss Terre, n&...
Miss Terre a du rendre sa couronne.......cette page
réponse à . mickeylange le 23/04/2013 à 10h50 : Aujourd’hui, c’est la Saint-Georges.Georges de Lydda naît &agr...
j’ai pas trouvé sur Wiki........tu peux nous donner tes sources ?
Et en Vénussien on écrit " énus" car le V n’est rien...
réponse à . DiwanC le 23/04/2013 à 09h42 : Merci, cher Bouba, pour ce joli cadeau !  Elle éclate de joie c...
Tonton Georges était tout ce qu’il y a de plus terre-à-terre, s’agissant d’amour ou de galipettes. Tellement terre-à-terre qu’il lui en fallait six, de terres, comme le montre cet extrait des Amours d’antan (cette page). Sans compter les cinq autres chansons où il cita Cythère (j’eusse aimé que Brassens fût plusieurs, pour pouvoir dire "ils citèrent Cythère") !

Moi, mes amours d’antan c’était de la grisette
Margot, la blanche caille, et Fanchon, la cousette...
Pas la moindre noblesse, excusez-moi du peu,
C’étaient, me direz-vous, des grâces roturières,
Des nymphes de ruisseau, des Vénus de barrière...
Mon prince, on a les dam’s du temps jadis qu’on peut...

Car le cœur à vingt ans se pose où l’œil se pose,
Le premier cotillon venu vous en impose,
La plus humble bergère est un morceau de roi.
Ça manquait de marquise, on connut la soubrette,
Faute de fleur de lys on eut la pâquerette,
Au printemps Cupidon fait flèche de tout bois...

On rencontrait la belle aux Puces, le dimanche :
"Je te plais, tu me plais..." et c’était dans la manche,
Et les grands sentiments n’étaient pas de rigueur.
"Je te plais, tu me plais. Viens donc beau militaire"
Dans un train de banlieue on partait pour Cythère,
On n’était pas tenu même d’apporter son cœur...
- S’il-vous-plait un billet pour le prochain Train Express Régional pour Nanterre; il passe quand?
- C’est le ter...
- Oui, je sais que c’est le Ter, mais il passe quand ?
- Je vous l’ai dit: le ter, le troisième,quoi...Et vous les prenez souvent nos Ter ?
- Ben ça alors ! comment savez-vous que je suis notaire ?
- Nan ! Ter!
- Exact ! notaire à Nanterre.
- Bon, revenons sur ’Ter’...un seul billet n’est-ce-pas ?
- C’est ça ! J’ai laissé ma femme Anne en terre...
- Et vous allez la rejoindre ?
- J’suis pas pressé, je lui ai donné une sépulture.
- Oh ! je suis confus, j’ai dû mal comprendre...bref, j’aurais mieux fait de me taire...
- En effet, vous me parlez de Ter assez, alors que ma femme, terrassée...
- Tiens, le prochain, c’est le votre !
- Ah ! merci de me mettre au courant avec la prise de Ter. Au revoir !
réponse à . BOUBA le 23/04/2013 à 11h19 : Et en Vénussien on écrit " énus" car le V n’est rien....
Pas ’mal’, vénérien...
réponse à . Enkidou le 23/04/2013 à 11h35 : Tonton Georges était tout ce qu’il y a de plus terre-à-terre...
Cythère
Ah ! tout un univers Cythère !
--------------------------------------------------
- Tu connais Cythère ?
- Tu parles !
Les vacances, l’été, ratèrent.
réponse à . joseta le 23/04/2013 à 12h11 : Cythère Ah ! tout un univers Cythère ! ----------------...
C’est ben vrai ça, mieux vaut Cythère qu’y dire des bêtises.
réponse à . Enkidou le 23/04/2013 à 11h35 : Tonton Georges était tout ce qu’il y a de plus terre-à-terre...
Magnifique texte divinement réhaussé par le bourdon lancinant de la contrebasse de Pierre Nicolas.
réponse à . deLassus le 23/04/2013 à 09h59 : moi je suis lune-à-luneS’il te plaît, atterris de temps en te...
Dans l’euphorie des débuts de la conquête spatiale on avait créé le néologisme "alunir" mais bien vite Russes et Américains envoyèrent des sondes vers Mars et Vénus.
On se trouva alors devant un vide sidéral. Fallait il créer "amarsir" et "avénusir"?
Mais voilà, si "alunir" sonnait bien, il n’en était pas de même pour les deux autres verbes.
On revint plus terre à terre en décidant que le verbe "atterrir" serait employé quelle que soit la planète où se poserait l’engin.......
réponse à . BOUBA le 23/04/2013 à 14h14 : Dans l’euphorie des débuts de la conquête spatiale on avait c...
Fallait il créer "amarsir" et "avénusir"?
Je tiens qu’on doit condamner à l’oubli éternel amarsir (voir cette page) et tous ses frères, sœurs, cousins et apparentés, mais qu’il faut faire une exception pour alunir, qui mérite d’être sauvé en mémoire de Tintin et du Professeur Tournesol (voir cette page).
réponse à . Enkidou le 23/04/2013 à 16h24 : Fallait il créer "amarsir" et "avénusir"?Je tiens qu’on doit...
Ok, et aussi en l’honneur de Niel Armstrong* qui foula le premier le sol de la blanche Sélène...........cette page et se retira des honneurs sans tambour ni trompette cette page
* sans besoin d’E.P.O comme son homonyme bycicéphale...........cette page
Et bien voilà: pour rester tout-à-fait terre-à-terre et dans le sujet, c’est la rencontre footballistique, ce soir: le Bayern contre Barcelona. J’en suis médusé, à propos de cette rencontre. J’en suis même Ba(yern)-Ba(recelona): le Bayern mène et Barcelona n’en mène pas large ! Et pourtant, les joueurs ne sont pas amènes!
Mais c’et un peu bizarre: c’est quand même un peu God contre God: Messie chez les Barcelonais et Hallah-bah! chez les Bavarois...

A propos de jeu de mots sur les patronymes: je me demande si l’hégérie menant le combat contre la loi sur le mariage gay (pour faire court) en France a été présentée ce matin (Télé-Matin) comme s’appelant "Frigide Barjot"! J’avoue en être resté paf! Il est vrai que ce genre de vedette ne sort pas de ses frontières...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre terre-à-terre » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?