Honni soit qui mal y pense

Honte à celui qui y voit du mal

Origine

'Honnir' est un vieux verbe qui, comme nous le dit le Robert, signifie : "Dénoncer, vouer à la détestation et au mépris publics de façon à couvrir de honte".

Notre expression est à l'origine la devise de l'Ordre de la Jarretière, en Angleterre, le plus important ordre de la chevalerie britannique.
La légende dit que la comtesse de Salisbury, qui était la maîtresse d’Edouard III, laissa tomber sa jarretière au cours d’un bal de la cour. Lorsque le roi la ramassa et la rendit à la comtesse, les plaisanteries des courtisans fusèrent ; alors il s’écria : " Honni soit qui mal y pense" et promit à sa favorite de faire de ce ruban bleu un insigne si prestigieux et désiré que les courtisans les plus fiers ou ambitieux s’estimeraient plus qu'heureux de le porter. Ce qui est effectivement devenu le cas, l'admission dans l'ordre donnant droit au titre de "Sir".

Cette expression s'emploie maintenant à l'attention de ceux qui suspecteraient des intentions malicieuses ou malveillantes derrière des paroles prononcées ou des actes accomplis sans aucune arrière-pensée.

Exemple

« Il ne prit ni cocher, ni groom, ni gouvernante,
Mais (honni soit qui mal y pense !) une servante. »
Alfred de Musset - Premières poésies

Compléments

Bien sûr, il existe quelques variantes phonétiques de cette expression comme, par exemple, "Ô Niçois qui mal y panse". Mais rien ne dit que les Niçois font obligatoirement de mauvais infirmiers... alors que leurs épouses savent faire de bonnes salades.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Honni soit qui mal y pense » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen Evil be to he who evil thinksLe mal est à celui qui y pense
Espagnees Malhaya quien mal pienseMaudit qui mal pense
Israëlhe בוז לחושד בכשרים bouz lahoched bckcherimHonte à celui qui suspecte des innocents
Hongriehu Rossz, aki rosszra gondol!C'est celui qui y voit mal qui est mauvais.
Serbiesr Sram bilo onoga ko lose pomisliCelui qui mal y pense doit avoir honte

Vos commentaires
A regarder trop les Robert de Larousse, on risque fort chez God d’être déconné de l’ordre de la Furetière.
Honni soit qui mâle y pense !
Au lit soit qui ..? Panne immense ..!
Laponie soit qui Mali pense.
o nique soie qui mal y panse !
Oh l’niçois Brice, mal y pense !

K C !
Bonnie soit Clyde... mâle ? y pense !
Si je comprends bien,l’ordre de la Jarretière n’est donné qu’aux hommes et aux...soeurs!
Heureusement que la donzelle n’a pas perdu son tampax en dansant !
@ 2 à 6:
Meeeuuuuhhh, non, sots!
Au nid soit qui Mali panse!

Allez, bien le bonjour quand même. Pour une fois qu’il fait beau. Après avoir subi la canicule d’été, les "draches" automnales avec 12-13°C et même de la neige et une tempête de grêle pendant ces deux dernières semaines lors de mes vacances à la ferme, je vais maintenant me replonger dans les délices des vacances d’été: il semblerait qu’enfin il fera chaud toute la semaine!

A dimanche prochain! Et soyez sages. Pour les ceusses de Toulon: bonne Convention, et après cela: au rapport, siouplé! Avé les photos!
et depuis la tradition veut que la main du Sir cherche sa jarretière dans la culotte du zouave. D’où l’on peut subsidiairement conclure que le zouave est un travesti , mais ça on aurait pu s’en douter !
quand à l’origine marine de l’expression, elle est attestée par la définition de la jarretière : "Poisson très allongé et rubané (genre des Téléostéens)."
Alors, honni ... soit ! Moi je n’y pense pas mal, mais je dis simplement que se balader avec un poisson sous la jupe , même si c’est un téléostéén ...ça craint, non ?  
réponse à . file_au_logis le 28/07/2008 à 08h29 : @ 2 à 6: Meeeuuuuhhh, non, sots! Au nid soit qui Mali panse! Allez, bien...
à l’époque où cette phrase devient la devise de l’ordre de la Jarretière, au XIVème siècle, "honi" s’écrit avec un seul "n" ... il semble que son origine provienne du verbe "hunir" qui signifiait à l’époque "couvrir de honte publiquement, déshonorer" ou de l’allemand "haunjan" qui veut dire "humilier, abaisser".

Heureusement que God l’a écrit avec 2 "n" !!! comme pour "hennir" ( foi de Percheronne) ... et le ruban bleu quel honneur !

T’inquiète, Filo ! tu ne seras sans doute pas sur les photos floutées, mais tu participeras, avé nous, à cette convention ... Nous parlerons rhétorique, certes, mais aussi de toi, évidemment 
réponse à . chirstian le 28/07/2008 à 09h23 : quand à l’origine marine de l’expression, elle est attest&eac...
et que dire de la moule dans la culotte alors , hein ???
tous les sens sont en dessus - dessous chez toi!
Boniche soit qui mal y ranchhhhe....
réponse à . cotentine le 28/07/2008 à 09h40 : à l’époque où cette phrase devient la devise de l&rsq...
A son frère qui se mariait, mon mari a envoyé un télégramme:
"Au nid soit qui mâle y pense."
CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE

A l’origine les coques étaient calfatées, c’est à dire que l’on tassait de la ficelle goudronnée entre les bordés (les planches) pour faire un joint.
Si l’opération était mal faite, l’amiral disait "honni soit qui mal étanche" qui par déformation civile à donné "mal y pense."
Voili voilou une trirème... une...
réponse à . chirstian le 28/07/2008 à 09h23 : quand à l’origine marine de l’expression, elle est attest&eac...
un poisson sous la jupe , même si c’est un téléostéén ...ça craint, non ?  
C’est comme ça que Gilbert Montagné, un jour en passant devant une poissonnerie à dit " salut les filles"
Maudit soit qui manigance
Onanisme, mal de la semence
réponse à . chirstian le 28/07/2008 à 09h23 : quand à l’origine marine de l’expression, elle est attest&eac...
Vi vi, et les garçons un p’tit oiseau in the caleçon...
Comme dans la chanson...
cette page
Honte à celui qui y voit du mal
quand je vois du mal, j’ai honte. Mais c’est drôlement bon !  
’Honnir’ est un vieux verbe qui, comme nous le dit le Robert, signifie : "Dénoncer
dénoncer c’était initialement, pour un Pape, révoquer un nonce. C’était une décision impitoyable , prise dans les cas graves : par exemple un nonce qui avait fait cocu le Pape. On disait que la décision était prise sans un nonce de pitié. Et du coup le nonce est devenu une mesure. Mais parfois le nonce était réintégré dans ses fonctions : on disait de lui : il re-nonce. Et la parution au Journal Officiel s’appelait une à nonce légat.
Quant à l’expression "honni soit..." sur laquelle on a tellement glosé, rappelons que le roi était anglais. S’adressant à sa petite Salisbury (une fieffée salope, du reste!) il l’appelait tendrement : "honey". That’s all, folks !  
il y a eu plus de 50 000 commentaires postés sur mon site (la barre a été franchie ce week-end).
Pour cet événement une jarretière d’honneur !
cette page
*** SCOOP***
*La véritable hitoire des expressions francophone enfin dévoilée !*

C’est dans la province d’Al Madinah, que vint s’installer en 610 le jeune maitre coréen Kim kon Fiv; il pris le nom d’Ali pour faire couleur locale.

Il vivait retiré sur les hauteurs. Il y avait batit une simple chaumière de paille que les gens du village surnommaient affectueusement le nid.

Le bonhomme jouissait de par le monde d’une solide réputation et tous venaient le consulter, lui confier les plus tortueuse énigmes, les problèmes les plus abscons ou chercher quelques conseils avisés.

Il ne pratiquait, disait-il nulle magie mais l’exercice de son esprit, la pensé.
Ses meilleures idées lui venait, disait-il encore, le plus souvent en marchant et il quittait souvent "le nid", sans prévenir, arpenter le désert, et converser avec lui.

On le cherchait si souvent au village que les autochtone avait ainsi pris l’habitude de saluer tout les étrangers de passage, anticipant leur question, par ces quelques mots :
" Soit Kim Ali est au nid, soit Kim Ali pense " où plus simplement "au nid, soit Kim Ali pense.
L’expression déformé par une sorte de paresse élocutoire devint rapidement une sorte de borborygme
"Onisouakimalipense"
que les arabes utilisèrent longtemps comme une sorte de salutation adressé à un étranger, pour signifier : "bienvenu étranger que puis-je pour vous être agréable ?

Ce n’est qu’après les premières croisade que l’expression fut importé en France avec un sens qui garde la marque de la grande méfiance empreintes d’hostilité avec laquelle les croisés accueillirent ces salutations.
réponse à . EcceHicEtNunc le 28/07/2008 à 12h02 : *** SCOOP*** *La véritable hitoire des expressions francophone enfin d&...
je ne suis pas certain de la véracité de ton histoire, mais force est de constater qu’elle se trouve corroborée par ce vieux poème arabe , dont s’est inspiré Alfred :

j’aime le son du Cor éen, à Médina
soit qu’il chante la plainte de l’honni qu’il y soit
ou la main de ma soeur que la culotte accueille
et que Kim, le zouave érotiquement effeuille....

PS : mais ça ne nous dit pas ce que les croisades ont à faire avec Al Madinah ! Une excursion en option depuis Jérusalem ?
du côté de Haras , les équidés disent "Henni qui mal y panse!"
Même que le duc d’Aumale qui pensait se réincarner en cheval, avait fait graver au fronton des grandes écuries de Chantilly "honni soit qui mal y panse".
Variations contre - poétiques de l’expression du jour, sous forme de court raies six récit :

Hi Niçois ! Au calme, y pense . . . Un être d’exception prenant un bain de siège.

Homme . . . quand six pals y se noient !. . Heu . . . . Erreur, sans doute, rectifions :

Homme . . . Si pâle quand y se noie ! . . . Euh. . . Mais qui se noie ?

Qui ? Pal immense aux six noix . . . . . Il est alors sauvé par six jeunes ingénues. . .

Oh ! Six oies qui mal n’y pensent. . . . . Il s’est alors dit : "si je ne m’abuse, six jeunes m’abusent". . . . Désolé suite censurée.  

Faim dure et scie.
réponse à . mickeylange le 28/07/2008 à 10h22 : un poisson sous la jupe , même si c’est un téléost&ea...
Là ! tu vois ça m’étonne ! Le Gilbert, il a beau être ce qu’il est, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a d’la feuille !!! Il fait tout à l’ouie... Alors, ne pas différencier un poisson scie -bémol-, d’une sole -diésée-... n’y pense pas !

-Gilbert Montagné : "vous avez aimé La foule d’Edith Piaf, vous adorerez la The fool de bibi" !!!-
réponse à . chirstian le 28/07/2008 à 11h50 : Honte à celui qui y voit du mal quand je vois du mal, j’ai honte....
Et le nonce pas au lit nie son temps de cerveau disponible ?
Lady Erection de la Hune.

Bonjour bonjour, les gosses. Pépé se prépare dur, pour la Convention toulonnaise du 31 juillet 15h32, pendant que BB repasse ses jarretières de bain, enduite matin et soir de crème préparatoire au cagnard corse. C’est qu’elle veut revenir la plus belle du bal pour épater les copines, tu penses bien ! Moi, je m’occupe des réservations, de l’organisation, du transport, du financement, de la météo, de la nav, de la sécurité, de l’avitaillement, de la route et des mouillages, du bien-être général et tout le tremblement, et elle suppute son hâle conjoncturel, individuel et putatif. Mais attention, hein : à plein temps ! C’est une femme, une vraie...
Comment ? La tienne aussi ? Aaaahhh...
Honni soit qui mal y pense. :&rsquo)
l’histoire garde la mémoire d’un drapier qui vendait son drap à l’aune, et qui fût faussement accusé de tromper ses clients sur la longueur vendue. A ceux qui refusaient de payer, il répondit (probablement)  : Aune y soit pour la dépense.

Et les jardiniers de Provence connaissent bien l’aulne niçois qui ...
Honni soit qui Malibu...Telle est la devise des "bouées de sauvetage rouge" des héroïnes de la série du même nom qui en plus de consommer de l’héroïne ont aussi inspiré de l’Hélium concentré localement !
réponse à . aeronaze le 28/07/2008 à 12h55 : du côté de Haras , les équidés disent "Henni qui mal ...
Oui, moi aussi, je croyais que c’était Richard III qiu avait prononcé cette phrase.
Shakespeare prétend que c’était "mon royaume pour un cheval", mais je me méfie des citations de Shakespeare.
réponse à . <inconnu> le 28/07/2008 à 15h10 : Honni soit qui Malibu...Telle est la devise des "bouées de sauvetage roug...
et comme aurait dit Borat Sagdiyev :
qui a Malibu, Maliboiras
réponse à . <inconnu> le 28/07/2008 à 08h25 : Heureusement que la donzelle n’a pas perdu son tampax en dansant !...
Ça c’est sûr ! :&rsquo)
Honni soit qui malinois, une fois !
Sur Expressio, honni soit qui malitorne.
Le chevalier Godefroy de Montmirail 2e du nom était un tantinet efféminé. Il avait inventé un heaume plus léger et plus coloré pour faire la fête au tournoi ! Un heaume de soie !
Seulement au premier coup de masse d’arme il fut bizarrement frappé d’un mal de crâne subit (et dans ce mot, il y a SU) et reparu 3 mois attifé d’un ridicule turban de bande Vieille peau.
Heaume de soie qui mal y panse
le cochon à la truie :
- au lit  !
- soit, qui mâle y danse ?
- tu verrat bien !
Qui se souvient de cette délicieuse danse du balai ?

C’est la fille de la meunière
Qui dansait avec les gars
Elle a perdu sa jarretière
Sa jarretière qui n’tenait pas
Qui n’tenait, qui n’tenait, qui n’tenait guère
Qui n’tenait, qui n’tenait, qui n’tenait pas.

En fait, ce doit être une polka piquée.
Voici une version que j’ai dénichée dans les poussières de l’histoire d’outre-manche :
Oh! Niece, why key my lip answer ?

Je ne dirais pas tout de suite que cette version soit plus fiable que les autres proposées jusqu’ici.
Néanmoins, avec pif en plus, je sens qu’elle peut séduire ceux qui connaissent bien l’histoire linguistique de l’angleterre, laquelle nous enseigne que c’était Edouard III qui a rétabli l’anglais comme la langue officielle du royaume d’angleterre au détriment du français. Il n’est pas aberrent de penser que, pour se montrer comme un exemple à suivre pour son peuple, Edouard III pratiquât plus volontiers l’anglais que le français et qu’il ait effectivement prononcé la phrase au son de ’onisoikimalipanse’ non en français mais bel et bien en angalis, avec un petit accent d’époque qui raccourcissait les diphtongues (certainement sous l’influence du français).

Mais, qui était cette nièce ? quel type de portable, Mac ou PC, utilisait-elle pour saisir la réponse orale de son oncle ? Tout cela, l’histoire ne le dit pas, malheureusement pour ceusses et ceussesses qui sont un peu trop curieux et curieuses.
- Toi, Mol ? Qui ? Sa physe ? Nenni !
- Oh, NY mit le soin qui panse.

Anna

Bon, les gosses : Pépé a du taf. Alors, au lit, les mains sur les couvertures !
le verbe "honnir" a donné le substantif "honnanisme" . Si le mot n’est pas invariable, le substantif ne se pratique qu’au singulier ! On l’écrivait avec un H , puis sans H, puis avec. Un jour il a phallus trancher. Un coup de hache , et puis : plus de.
Ce coup de hache, il eut été plus court, l’onanisme en eut été changé.
Oh queue si !

Honni soit qui mal y pense !  
réponse à . chirstian le 28/07/2008 à 18h15 : le verbe "honnir" a donné le substantif "honnanisme" . Si le mot n’...
C’est pas un péché, sinon God nous aurait fait des bras plus courts. Comme il a interdit le 69 aux dahuts.
réponse à . mickeylange le 28/07/2008 à 18h26 : C’est pas un péché, sinon God nous aurait fait des bras plus...
je ne savais pas que le 69 était interdit avec une dahut.
non : on ne me l’avait pas dit !
Elle non plus !  

Mais il y a prescription. 
réponse à . chirstian le 28/07/2008 à 18h33 : je ne savais pas que le 69 était interdit avec une dahut. non : on n...
C’est trop dangereux chaque fois que l’un des deux se retourne ... forcément il tombe !
@ LPP
Pâli qui soit ni Manceau ! Devise de l’amiral !

Ou pour illustrer ce supplice dont on dit qu’il commence bien mais fini mal :
Ni haut qui soit immense pal ! (Si, si ! Frolic n’est pas un supplice)
Une bonne idée trouvée dans un magasine.
Scanner ses papiers, permis de conduire, carte grise etc et se les envoyer en pièces jointe à sa propre adresse mail. En cas de perte vous en avez une copie disponible dans le monde entier.
Un petit futé.
Personne n’a souhaité l’anniverssaire de "Karasu99", mais peut-être n’est-il plus parmi nous. Bon anniv. quand même, si tu nous lis toujours, fais nous signe 
Après avoir tout lu, pas tout compris, je réalise que personne n’a pensé à souhaiter un heureux anniversaire à Karasu99.
Je lui envoie donc plein de bougies et de pensées positives. IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Trop chaud, trop fatiguée pour penser à autre chose et tout ou presque a déjà été dit. Bonne soirée à vous et bonne journée à ceussss qui seraient en décalage horaire. A moins que ce soit moi qui soit décalée. 

Tiens quelqu’un d’autre a pensé à Karasu,transmission de pensée ? Il n’est pas encore devenu un inconnu, donc il nous lit encore sans doute.
dans la devise de cet ordre anglais "honni" est écrit en vieux français avec un seul n : "honi"
----
----
Là... t’étais fâché ! Tu les as honnis jusqu’à la quatrième génération... fallait y penser.
Un humanitaire méridional s’envole pour Bamako: Ô Niçois, à qui Mali pense........
réponse à . BOUBA le 16/06/2012 à 06h28 : Un humanitaire méridional s’envole pour Bamako: Ô Niço...
Hum !...

Ovni soit qui Mars y pense.
Aux examens de l’école d’infirmiers, on refoulait tous ceux qui ne faisaient pas correctement un pansement, alors la devise était:
Omis soit qui mal y panse.
réponse à . mickeylange le 28/07/2008 à 19h24 : Une bonne idée trouvée dans un magasine. Scanner ses papiers, perm...
En v’la une idée qu’elle est bonne !!
Affecté par un mal de ventre, j’allai me coucher:
Au lit soit qui a mal de panse.
– Honni soit qui Annie panse.
– Oui, mais des panse-Annie.
Version pauvre
Elle cria ’hue’, et la carriole se mit en marche sous l’ordre de la charretière.

Version jalouse
Aubergiste! Un pichet de votre meilleur vin, mais, et c’est un ordre, de la jarre: tiers.
L’homme politique préféré de Jean-Michel Jarre: Thiers.
réponse à . joseta le 16/06/2012 à 07h55 : Version pauvre Elle cria ’hue’, et la carriole se mit en marche sous...
Sais-tu qu’il n’y a rien de risible dans cette Jarretière, pour preuve cette anagramme : Rejeta rire.
God à oublier (?) de préciser que la citation complète est:
«Honni soit qui ma y pense. Aujour’hui s’en moque, demain s’en honorera»

PS: la reine (ou le roi...), à le droit de faire une faute en écrivant la devise.
DEVINETTE
Pourquoi Edouard III prenait ses infusions serrées?
réponse à . joseta le 16/06/2012 à 09h19 : DEVINETTE Pourquoi Edouard III prenait ses infusions serrées?...
1) Parce qu’il s’était dit : j’en ai marre de prendre des virages serrés, je vais changer avec des infusions.

2) Parce que c’était l’Ordre de la Jarre Tiède.
réponse à . <inconnu> le 16/06/2012 à 09h47 : 1) Parce qu’il s’était dit : j’en ai marre de pren...
Réponse
3) - parce qu’il adorait les courtes tisanes.
réponse à . joseta le 16/06/2012 à 10h00 : Réponse 3) - parce qu’il adorait les courtes tisanes....
4) Hypothèse : Parce qu’il prenait ses virages au plus court.

Il y aurait donc une rivalité avérée entre les tisanes et les virages.
réponse à . <inconnu> le 16/06/2012 à 10h39 : 4) Hypothèse : Parce qu’il prenait ses virages au plus court. ...
Ça prend un mauvais tournant tout ça...
Projet de Gauguin pour illustrer des assiettes avec Leda … et avec faute d’ortaugrafe !
Voir cette page
Question:
Peut-on faire un pansement de soie?
Réponse:
Non, on nie soie, qui mal panse.
Constance, courtisane d’Edouard III, l’ambigu, lui demanda:
- Sa Majesté, pourrai-je jeter mon dévolu sur quelque Sir?
- Selon les Sirs, Constance.
Attardons-nous sur « jarretière » en compagnie d’Alain Rey :
C’est le mot jarret qui produit la jarretière, laquelle est empruntée par l’anglais sous la forme garter. Un peu plus loin, on lit que « depuis 1360 la jartière, (orthographié jarretier au masculin) désigne une pièce de vêtement masculin ou féminin consistant en un lien servant à maintenir et à tendre les bas ».
Et j’avoue qu’imaginer certains garçons de ce mêêêrveilleux site en bas et jarretières m’amuse beaucoup !
:&rsquo)
Mais honni soit qui mal y pense, s’pas !
----
Je veux faire un poème avec quatre tirets.
Oh ! Pas une élégie, ni une ample tirée,
Simplement quelques vers, de mon esprit tirés.
Un tout petit quatrain, est-ce que ça t’irait ?
réponse à . deLassus le 16/06/2012 à 15h32 : ----Je veux faire un poème avec quatre tirets. Oh ! Pas une é...
Sans vouloir faire un lapsus
Ami Delassus
Que du poète tu adoptes le processus
Il eut fallu que je le susse
Pour ne pas me tirer
Tu vas devenir riche comme Crésus
Grâce à tes vers, on va t’admirer.
Chez Marceeel, cher ça va te coûter
Dans son nouveau bar il est honni
Car il l’a baptisé Honni bar.
réponse à . mickeylange le 16/06/2012 à 18h10 : Sans vouloir faire un lapsus Ami Delassus Que du poète tu adoptes le proc...
Grâce à tes vers, on va t’admirer.
...J’arrive de chez Marcel ! deLassus fait un triomphe ! Les portables chauffent et les Expressionnautes arrivent par cars entiers [je ne mens pas : c’est le désert ici ! c’est bien parce qu’ils sont tous là–bas]. L’Honnibar* est plein comme... enfin il est plein ! J’y retourne !

*Honnibar... ça devrait plaire à la baronnie !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Honni soit qui mal y pense » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?