Il y a de l'eau dans le gaz - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Il y a de l'eau dans le gaz

L'atmosphère est à la dispute.
Des querelles se préparent.

Origine

Que voilà une belle métaphore cuisinière qui date du début du XXe siècle et pour laquelle on trouve deux origines.

La première est pour ceux qui ont eu l'occasion de faire déborder une casserole d'eau posée sur une cuisinière à gaz[1] et qui savent que le phénomène commence d'abord par produire de la vapeur d'eau puis que, la flamme s'éteignant, le gaz qui s'échappe risque de provoquer une explosion si on n'éteint pas le brûleur rapidement. Autrement dit, ça commence par fumer, puis ça explose, exactement comme lors d'une dispute !

La seconde, évoquée par Claude Duneton, vient du fait que le gaz de houille qui était autrefois distribué dans les habitations comportait un fort taux de vapeur d'eau. Dans certaines conditions, cette vapeur d'eau se condensait et finissait par créer des poches d'eau dans les canalisations, en les obstruant[2]. Il y avait donc à ce moment-là et réellement de l'eau dans le gaz, phénomène qui était annoncé par une flamme orangée avant qu'elle s'éteigne complètement.
Et Bobonne ne pouvant plus préparer la popote pour son homme préféré, il s'ensuivait inévitablement une dispute.

[1] Expérience de plus en plus difficile à vivre avec la généralisation progressive des plaques de cuisson électriques sous leurs différentes formes.

[2] C'est pourquoi les canalisations disposaient de siphons et de vannes destinés à les purger lorsque ce phénomène se produisait.

Exemple

« Julien, c'est pas le mauvais gars, mais c'est un type qui peut pas rendre une fille heureuse ! Voilà, il est resté assez longtemps avec Solange et puis il y a eu de l'eau dans le gaz..; Tu connais Solange, c'est elle qui laisse tomber (...) »
Roger Curel - Brancula

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Il y a de l'eau dans le gaz » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Mae rhywbeth ar droedIl y a qch en mouvement
Allemagnede Es liegt Ärger in der LuftIl y a des ennuis dans l'air
Irlandeen There's trouble brewing.On se prépare un ennui.
États-Unisen There's tension in the airIl y a de la tension dans l'air
Angleterreen A trouble is brewingUn ennui se brasse (se prépare)
Espagnees Aqui huele a chamusquinaIci ça sent le roussi
Espagnees Se masca la tragediaOn mâche (= on sent) la tragédie
Canada (Québec)fr Y a de l'orage dans l'airIl y a de l'eau dans le gaz
Italie (Sicile)it Si prepàra màlu tèmpuIl y a le mauvais temps qui arrive
Pays-Basnl dat begint warm te lopença commence à devenir chaud
Pays-Basnl Er zit onweer in de luchtIl y a de l'orage dans l'air
Polognepl Burza wisi w powietrzu.Il y a de l'orage dans l'air
Roumaniero A pune gaz pe focMettre du gaz dans le feu

Vos commentaires
"Je pisse* et je pète
En montant chez Kate !"


Moralité : "eau et gaz à tous les étages"
Serge Gainsbourg

* (pas dans un violon)
Peut-il se trouver qu’il y ait de l’eau dans le gaz, voire que le torchon brûle, après que monsieur ait découvert, dans le potage, une couille ne lui appartenant visiblement pas ?
Tout ça, c’est leur cuisine, hé ? Allez, bon Nuits*, les gosses. Les violons rangés dans leur étui, les mains sur les couvertures.
* voir les derniers commentaires de la veille, pour les ceusses qu’ont pas suivi.
Souvenirs d’enfance

Mon père, ce héros au sourire si doux
Prit place un soir à table au milieu de nous
Cependant que ma mère hachait persil et ail ;
Dans la cocotte en fonte rissolait la volaille
Dont le parfum doré emplissait notre nuit.
Sous la lampe allumée, on riait avec lui
Effrayées par le noir et les bruits de la route.
Ma mère, à sa cuisine était absorbée toute :
Dans la poêle crépitante les pommes de terres sautaient,
Autour de la volaille, les p’tits oignons fondaient.
Ma grand-mère, attentive à son fils fidèle
Lui servait les olives et les doux poivrons qu’elle
Avait grillés pour lui sur les braises allumées
Dans le canoun en terre au retour du marché.
Tout à coup, au moment où ma mère ajoutait
Aux patates croustillantes les herbes parfumées
Le fourneau s’étouffa, repartit, puis encore
Eut quelques borborygmes et dans un haut-le-corps
Ravala la flamme bleue qui luisait : Aïe mamma
S’écria ma grand-mère dont la serviette tomba
Mais secouant sa poêle tranquillement ma mère :
«C’est cuit ! » « L’eau dans le gaz, pas pour nous » dit mon père.

Je dois à la vérité de dire que, lorsque ce sacré fourneau s’arrêtait trop tôt, le torchon brûlait quand même ! Ah, merci à Victor H. qui m’a autorisée à utiliser la trame de "Après la bataille" pour rédiger ce matin, dès l’aube, ce non-drame épique !

Belle journée à tous !
"Et Bobonne ne pouvant plus préparer la popote pour son homme préféré, il s’ensuivait inévitablement une dispute."

Elles vont être heureuses les filles de se faire traiter de "bobonne" 

Ça va péter dans le tuyau, aujourd’hui, et y a pas que de l’eau qui va y avoir dans le gaz.
Le machisme ne passera pas !

Les bobonne-nobo.
réponse à . Elpepe le 06/03/2007 à 00h33 : Peut-il se trouver qu’il y ait de l’eau dans le gaz, voire que le to...
Eh le pépé tu sais ce que c’est que les gosses au Canada 
Allez, aujourd’hui, parfumé à l’eau de rose, ca gaze! 
Ala piscine ou dans la baignoire c’est plus souvent qu’il y a du gaz dans l’eau que de l’eau dans le gaz. Même que la baignoire peut se voir élevée quelquefois au rang de jakousi après un repas aux tarbais (jacouzi ?, jakouzi ? Va-t-en savoir...)

@ Momo : je m’y serais cru. Mais un astérisque avec traduc à la clé n’aurait pas été inutile à "canoun" ?
réponse à . borikito le 06/03/2007 à 07h45 : Ala piscine ou dans la baignoire c’est plus souvent qu’il y a du gaz...
"Brasero" t’irait-il Borikito ? Celui-là, c’était celui de ma grand-mère et il a vécu bien plus longtemps que ce que vivent les roses chères à Filo. En fait, je trouve qu’aucune traduction ne l’évoque vraiment.
réponse à . momolala le 06/03/2007 à 08h11 : "Brasero" t’irait-il Borikito ? Celui-là, c’étai...
Oh ce n’était pas moi qui avais besoin de la traduc, t’inkiète !
Je vois encore les étincelles du charbon quand on soufflait dessus au "rabouss"
réponse à . borikito le 06/03/2007 à 08h15 : Oh ce n’était pas moi qui avais besoin de la traduc, t’inki&e...
Il ressemblait à celui-ci : voir cette page

Et l’odeur, tu te souviens, de l’odeur ?
réponse à . borikito le 06/03/2007 à 07h45 : Ala piscine ou dans la baignoire c’est plus souvent qu’il y a du gaz...
La logique de ce site me laisse pantoise : on a bouffé du chou toute une journée ; le temps de le digérer et nous voici avec de l’eau dans le gaz. Les voies de God sont impénétrables ! 
réponse à . momolala le 06/03/2007 à 08h18 : Il ressemblait à celui-ci : voir cette page Et l’odeur, tu te...
"Et l’odeur, tu te souviens, de l’odeur ?"

Les odeurs c’est encore ce qui imprègne le plus la mémoire !
Je peux vous assurer que cette expression, pour les personnes travaillant sur machine utilisant l’air comprimé, a un sens tout à fait actuel. D’ailleurs, pour éviter cela, nous utilisons des assécheurs d’air (qui peuvent tomber en panne et là, il fait pas bon ne pas réparer rapidement car je suis là qui fulmine & transpire sur mon poste).
et comme le chante Nougaro :
"il y a de l’orage dans l’air,
il y a de l’eau dans le
gaz
entre le
jazz
et la java..."
querelle orthographique :
je suis catégorique , et si vous insistez nous allons nous fâcher :
il n’y a pas d’o dans "le gaz" !
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 07h10 : Eh le pépé tu sais ce que c’est que les gosses au Canada&nbs...
si Elpepe ne sait pas ce que sont les "gosses" au Canada, je vais lui donner deux indices ... Ces "gosses" vont en général par deux et hier soir, il en a trouvé une dans le potage du Monsieur !  
On peut dire que quand il y a de l’Aude dans le Gard, le temps n’est plus à la querelle pour nos amis du Languedoc (gloup!)
réponse à . cotentine le 06/03/2007 à 09h45 : si Elpepe ne sait pas ce que sont les "gosses" au Canada, je vais lui donner deu...
Et ces gosses, ce ne serait pas deux orphelines par zazar ? 
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 09h50 : Et ces gosses, ce ne serait pas deux orphelines par zazar ? ...
Réputées bonnes danseuses, surtout pour la valse ?
et si on laisse sans surveillance une casserole dans laquelle on fait "cuire" de l’eau ... ça donne quoi ? ... de la vapeur d’eau, l’eau s’évapore en fin brouillard et bientôt, il n’y a plus d’eau surle gaz !
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 09h50 : Et ces gosses, ce ne serait pas deux orphelines par zazar ? ...
effectivement, ces "gosses"-là sont des bijoux de famille !
réponse à . cotentine le 06/03/2007 à 09h59 : effectivement, ces "gosses"-là sont des bijoux de famille !...
bref , une coquille dont on aurait oublié le Q ... d’où le nom de "coquille" en typographie
je préfère l’anagramme "lucioles"  ! 
gaz et eau ne feraient donc pas bon ménage  ? Alors à quoi sert un gaz-eau-duc ?
Quand elles brillent les soirs d’été ?
Bonjour bonjour, les gosses ! Alors comme ça, Bonobo prend pépé pour un perdreau de l’année, hein ? Et toutes les filles se jettent comme un seul homme sur ces gosses canadiens ! Oh, mais ça ne va pas se passer comme ça, parce que ce cas n’est pas rien (en espagnol : cas nada). Non, ici, comme le pointe ma pétulante mie d’Yssète, de France et de Navarre et de l’Aude jusque dans le Gard, les gosses ne font que turbuler dans les cours de récré de Cotentine et Momolala. Et si vous voulez me faire dire ce que je ne dis pas, va y avoir de l’huile sur le feu : je vous traînerai par les pieds, et vous vous retrouverez le dos dans la gaze !
Ah mais !
réponse à . chirstian le 06/03/2007 à 10h12 : gaz et eau ne feraient donc pas bon ménage  ? Alors à quoi se...
Ça sert à ce que des mecs à casquette fassent la tournée des grands gaz-eau-ducs, tiens !
Il y a de l’autre dans le gaz !

En société, lorsque par oubli, on se sépare de mauvais ballonnements, il est plutôt fréquent d’accuser du regard quelqu’un d’autre, un jeune blanc bec (de gaz) faisant alors très bien l’affaire pour encaisser les regards réprobateurs.

Oh (eau) mais à gaz de revanche bien entendu que cette affaire déstructurante pour celui qui comptait quelques secondes auparavant étourdir de promesses une jeune invitée au bord de l’adultère. De l’eau dans le gaz, voyez, ça peut nuire à la culbute sauvage pourtant programmée certaine dans un vulgaire réduit, antre de femmes de ménage peu regardantes. Ca pue le mélange des genres cette affaire gastrique. 
réponse à . momolala le 06/03/2007 à 06h35 : Souvenirs d’enfance Mon père, ce héros au sourire si doux P...
Bonjour à tous, encore une journée qui s’arrose....mais à l’eau

Ah Momo, que de souvenirs tu éveilles en moi, et olfactifs qui de plus est ! Ces odeurs, et ces parfums d’encens ! Mais dis-moi, pourquoi ces odeurs n’existent-elles plus ?
Pour le "kanoun" et pour ceux qui savent pas c’que c’est en voici une image, très éloquente cette page
Hasard de l’actualité : une famille s’est vu présenter une facture d’eau de plusieurs milliers d’euros. Est-ce justement pour justifier l’expressio d’aujourd’hui que cette facture d’eau ne gaze plus ?
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 10h27 : Bonjour à tous, encore une journée qui s’arrose....mais &agr...
Sorry, Eureka, ta page me fait une erreur 404.
C’est grave, docteur ?
réponse à . borikito le 06/03/2007 à 10h30 : Sorry, Eureka, ta page me fait une erreur 404. C’est grave, docteur ?...
Mais c’est normal : c’est un kanoun Pijot, çui d’Eureka !
réponse à . borikito le 06/03/2007 à 07h45 : Ala piscine ou dans la baignoire c’est plus souvent qu’il y a du gaz...
Un commentaire on ne peut plus censé que je m’empresse de corroborer: y a souvent du gaz dans l’eau à tous les étages et les jacuzzi n’ont qu’à bien se tenir...surtout chez nous en pays toulousain !

Hydrothérapie


Vous êtes dans le bain : mais que Dieu me pardonne
Soudain, venant du fond, une bulle surgit !
Vous avez les moyens, (vraiment, cela m’étonne)
De vous payer, céans, quelque beau jacuzzi ?

La radio, près de vous, en son micro, entonne
Une aria de Mozart, légère et réjouie
Et la chaleur de l’eau où votre corps mitonne
Vous délasse et détend votre âme qui jouit

Des plaisirs délicats liés à la musique
Et aux bienfaits de l’eau (c’est l’hydrothérapie !)
Loin des tracasseries et des propos iniques
Vous baignez votre corps et ne pensez qu’à lui !

Ce corps, ce pauvre corps qu’on oublie trop souvent
Qu’on serre et qu’on ligote en tous ses vêtements !
Qui se plie et se rompt, enfoui dans les voitures
Tassé dans les bureaux, traité contre nature

Ce corps, donc, étendu, délivré de ces liens
Qui garrottent ses membres et compriment ses reins
Ce corps nu comme un ver dans un laboratoire
Echappant aux tracas, retrouve la mémoire,

Se voit batifolant dans les jungles d’antan
Où courait le jaguar tout près de l’éléphant,
Et où l’homme tout nu, vivait en liberté
Montrant les attributs de sa virilité.

Et cette remontée à la mémoire antique
Efface les tensions, et même la musique
De ce pauvre Mozart, s’évanouit soudain,
Car vous récupérez un cerveau reptilien.

Une torpeur intense et un relâchement
De la musculature est alors évident
Les intestins spasmés, soudain très détendus
Se permettent enfin quelques bruits incongrus !

Des friselis légers, qui parcourent vos cuisses
Et montent jusqu’aux reins, provoquent des délices,
Offrant des sensations qu’on ne peut exprimer
Que, si dans un bon bain, on a déjà lâché

Quelques bombardements qui n’auront sur la paix
Mondiale aucun effet, mais qui soulageront
De pressions obstinées, le côlon satisfait
De voir purger ainsi ses circonvolutions !

De ces incongruités vous ne vous souciez guère
Et de ces sons émis qui évoquent la guerre
(De sourdes implosions amplifiées par l’eau)
Vous ne vous étonnez et vous pétez plus haut

Plus haut, toujours plus haut, vous mitraillez les fonds
De la baignoire émue où tremble le savon
Et vous fermez les yeux en cette délivrance
De votre côlon droit qui oublie ses souffrances !

Tout le monde aux abris :églises et couvents
Voient s’éteindre soudain et bougies et chandelles
Tramontane et autan ne font pas plus de vent
Que ces gaz généreux, émissions naturelles !

Le colon gauche aussi doit être dégagé,
Mais ce sera plus dur et vous devez forcer
Ces ennemis sournois qu’on nomme flatulences
A quitter vos boyaux, libérant votre panse.

(Mais du côlon transverse on ne parlera pas
Non plus du sigmoïde, encor moins du caecum
Qui, en radiographie sont emplis de baryum
Car ce n’est pas un cours que nous vous faisons là !)

Quand, enfin délivré, vous retrouvez Mozart
Et que vous appréciez à nouveau tout son art
Une main effarée interroge, à la porte :
« Chéri, mais qu’as-tu donc à péter de la sorte ? »





MARCEK (Tous droits réservés)
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 07h07 : "Et Bobonne ne pouvant plus préparer la popote pour son homme préf...
Hé Bonobonne mais là tu chercherais pas à fout’ de l’eau dans le gaz ?
Non et non, Bobonne n’est pas une exclusivité féminine ! Et j’en ai vu de l’eau dans le gaz et du gaz dans l’eau à propos de ça ! Si on disait Bobon, c’est très lourd à prononcer et ça sonne très mal à l’oreille. Mais des bobonnes mâles ça court les rues, si tu le sais pas ! Hein les filles ? Il me semblait bien qu’un jour toi même tu nous a parlé de tes corvées...y compris celles avec les gosses s’pas ? Alors tu vois, y a pas lieu de te cailler l’lait pour nous
Ca gaze toi ? Tu as l’air si terne !(citerne)

C’est vrai qu’un mou/tarde à comprendre les effets d’un drôle de mélange datant de la veille au soir et qui lui aura plombé sa conduite jusque là irréprochable.

On paie toujours la facture, de gré ou de force, ou pire, à ses dépends.
Oh Gazprom* mai moi de ne plus m’assaillir, je suis pauvre et sans travail.

*Gazprom > cette page
réponse à . borikito le 06/03/2007 à 10h30 : Sorry, Eureka, ta page me fait une erreur 404. C’est grave, docteur ?...
Essaies voir avec ça cette page
Sinon tu vas dans gougle, recherche images kanoun
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 09h50 : Et ces gosses, ce ne serait pas deux orphelines par zazar ? ...
Orphelines peut-être, mais joyeuses....
Ah, pour une fois, l’expression ne vient pas de la marine :

Dans la marine, il y a de l’eau partout !

"J’ai dormi dans des draps mouillés, la plaisance, c’est le pied"
si faire passer eau et gaz dans un même conduit ne semble pas approprié,
l’eau dans l’électricité, ou l’électricité dans l’eau, quel que soit le sens du courant, ne semble pas non plus une très bonne idée.
En tous cas je vous déconseille vivement de vous éléctr- eau -cuiter !
réponse à . chirstian le 06/03/2007 à 10h12 : gaz et eau ne feraient donc pas bon ménage  ? Alors à quoi se...
Une démonstration de gaz dans l’eau par un Duc, ayant bouffé des fayots, pour amuser la galerie, au cours d’une "Pet-Party" dans son château au bord de l’eau
réponse à . Elpepe le 06/03/2007 à 10h35 : Mais c’est normal : c’est un kanoun Pijot, çui d’E...
Pijot-Citroyenne katkat bachi
"Orphelines peut-être, mais joyeuses...."

Et valseuses ?
réponse à . borikito le 06/03/2007 à 11h12 : "Orphelines peut-être, mais joyeuses...." Et valseuses ?...
et comment, même qu’la valse elles la dansent en soeurs siamoises .... en bonne paire quoi !

Bon ben c’est pas l’tout de causer des siamoises dont on s’occupera un ot’ jour, mais va falloir s’pencher su’l’sujet dont à propos du jour qu’sinon ça être la goutte d’eau qui va faire déborder l’vase, et qu’y aura de l’eau dans le gaz passqu’on aura pas marné comme il se doit !
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 11h39 : et comment, même qu’la valse elles la dansent en soeurs siamoises .....
Il y a quand-même Marcek qui nous a sorti une tirade de derrière les fagots et qui remonte de niveau, non ?
Chapeau, Marcek
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 10h40 : Hé Bonobonne mais là tu chercherais pas à fout’ de l&...
M’étonnerais j’ai pas de gosses... tu dois confondre !
réponse à . Marcek le 06/03/2007 à 10h36 : Un commentaire on ne peut plus censé que je m’empresse de corrobore...
"hydrothérapie " : en eau y soit qui mal en panse !
réponse à . Marcek le 06/03/2007 à 10h36 : Un commentaire on ne peut plus censé que je m’empresse de corrobore...
Tu pétilles ! Ton hymne à la bulle décoincée est un sommet. Clap clap clap (bis)
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 10h46 : Essaies voir avec ça cette page Sinon tu vas dans gougle, recherche image...
Je t’avais mis en lien celui qui ressemblait le plus à celui de ma grand-mère qu’on l’a rapporté dans les valises quand on est revenus une main devant une main derrière...  
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 11h55 : M’étonnerais j’ai pas de gosses... tu dois confondre !...
Serait-ce le seul point que tu contesterais ? 

De toutes façons, je suis catégoriquement définitive, il n’y a point de bobonnes céans. Eureka réagit par solidarité amicale avec les pauvres femmes qui ne connaissent pas ce merveilleux site, mais Bonobo, je te le dis, pas de bobonnes ici !
Publicité Perrier  : il y a du gaz dans l’eau !
Tout comme autrefois (fin de guerre) il y avait du gaz-au-gène ?
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 11h55 : M’étonnerais j’ai pas de gosses... tu dois confondre !...
Alors comme ça t’as pas de gosses ? ah ben c’est pas grave, ce sont des choses qu’arrivent..
Faut faire contre mauvaise fortune bon coeur quoi !
Oui, mon Eureka-Noune, tu es mon brasero, tiens ! Même si ça doit mettre de l’eau dans le gaz. Et re-tiens, le canoun, ça me rappelle que je suis encore bonnard pour le méchoui de première communion de la fille d’une amie médecin hospitalier, avec laquelle j’eus naguère plaisir à travailler. Je dis "encore", parce que, l’année dernière, j’avais déjà cuit un agneau, pour la communion solennelle de la fille aînée. Superbe barbecue bricolé maison par l’ami d’une de mes jeunes infirmières, à broche électrique : un vrai plaisir ! Un canoun de compète, quoi...
réponse à . momolala le 06/03/2007 à 12h02 : Je t’avais mis en lien celui qui ressemblait le plus à celui de ma ...
Ben quoi, fallait l’sortir d’la valoche, t’aurais pu t’en servir...au moins à la place d’la main devant !

Chaud devant !!!!
réponse à . momolala le 06/03/2007 à 12h06 : Serait-ce le seul point que tu contesterais ?  De toutes façon...
Exact, Momolala : pas de bobonnes ici ! Juste un loufiat...
Marceeeeeeeeeeeeel !
réponse à . Marcek le 06/03/2007 à 10h36 : Un commentaire on ne peut plus censé que je m’empresse de corrobore...
Bravo Mareck, c’est un poème superbe …

Etre esclave d’un préjugé peut coûter cher : une femme qui, par coquetterie, n’avait plus pété depuis 12 ans est morte de s’être trop retenue. Cette anecdote, véridique, est rapportée par un érudit du XVIII ème siècle, Pierre-thomas-Nicolas Hurtaut, pour qui péter était tout un art et le pet, bien lancé, une arme sociale.
Publié en 1761, « L’art de péter » (et non l’art du contrepet : l’art de décaler les sons) … est devenu un classique de la littérature comique et pseudo-médicale. Hurtaut montre toute la diversité des pets qu’il classe selon leur musicalité (sans éditeur de partoches) et décrit les différentes manières d’en prolonger, d’en moduler, ou d’en minorer les sonorités.
Hé oui, « qui ne pète, ni ne rote, est voué à l’explosion » …
Autrement dit, ne surtout pas garder de gaz à l’intérieur, même si le corps est constitué d’au minimum 60% d’eau …
l’eau dans l’gaz, c’est moins pire que le gaz dans l’eau ! 
réponse à . cotentine le 06/03/2007 à 14h06 : Bravo Mareck, c’est un poème superbe … Etre esclave d’un ...
Bon, ben, God, tu rajoutes, sur la liste, un éditeur de partoche pour pétomanes...  
réponse à . Elpepe le 06/03/2007 à 14h03 : Oui, mon Eureka-Noune, tu es mon brasero, tiens ! Même si ça d...
Y a de quoi se la péter avé tous ces electroturbomachins !
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 14h12 : Y a de quoi se la péter avé tous ces electroturbomachins !...
Oui. La panse, œuf corse. Car j’avais fait, pour ce méchoui, un couscous complet pour quarante personnes... Et je suis parti sitôt le mouton cuit, car on m’attendait à Toulon pour partir à l’île d’Elbe le soir-même... Cette année, le méchoui s’annonce plus calme pour moi, je devrais rester au Mans tout le ouiquinde, et donc profiter un peu de cette pauvre bête qui vient tout juste de naître, à l’heure où je t’écris (on lui tond quand même la laine sur le dos, moi je trouve...). Pour elle c’est sûr : y’a d’l’eau dans l’gaz...
RÉCLAME :

Expressio : le seul site aqueux qui gaze fort !
réponse à . borikito le 06/03/2007 à 11h12 : "Orphelines peut-être, mais joyeuses...." Et valseuses ?...
Faut lire les commentaires, mon Bori, regarde en 19...
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 14h48 : Faut lire les commentaires, mon Bori, regarde en 19......
Il me semblait bien, confusément, qu’elles dansaient déjà....

Tu ne vas quand même pas me laisser faire tapisserie ?
réponse à . Marcek le 06/03/2007 à 10h36 : Un commentaire on ne peut plus censé que je m’empresse de corrobore...
Tes merveilleuses rimes me rappellent une forte plaisante anecdote que m’a rapportée un de mes (innombrables) amis Lords anglais (non, ce n’était pas Brett Sinclair, cette histoire je vous la réserve pour un sujet plus scabreux). Bref, ce vieux Lord vivait seul, ayant pour seule compagnie son fidèle majordome nommé Branble. Un soir, notre aimable notable était dans son bain, quand il se mit à se livrer à cette petite thérapie si bien décrite dans ton poème. Aussitôt, il entendit toquer à la porte de la salle de bain. Autorisé à entrer, le valet parut, chargé d’une grande bouteille de bière. Le Lord lui dit:
-" mais qu’est-ce celà Branble, je ne vous ai pas sonné !"
- "ho, désolé, Milord, j’avais cru entendre : Branble, bring me a big bottle of beer"
réponse à . borikito le 06/03/2007 à 15h07 : Il me semblait bien, confusément, qu’elles dansaient déj&agr...
c’est vrai, y’a de l’eau dans le gaz entre tout le monde ou c’est la sieste qu’est pas finie ?
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 15h13 : Tes merveilleuses rimes me rappellent une forte plaisante anecdote que m’a...
Ton histoire, c’est abracadabrant, vu du Brabant par BB !
réponse à . Marcek le 06/03/2007 à 10h36 : Un commentaire on ne peut plus censé que je m’empresse de corrobore...
Charmant ramdam venu des profondeurs.
Côlon indélicat se débarrasse urgemment en toutes circonstances de ses basses œuvres.
L’intestin l’autre.
Encore bravo.
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 15h13 : Tes merveilleuses rimes me rappellent une forte plaisante anecdote que m’a...
Une sorte de gaz domestique cette affaire...
réponse à . borikito le 06/03/2007 à 10h30 : Sorry, Eureka, ta page me fait une erreur 404. C’est grave, docteur ?...
C’est pasque c’est oun pijot, dis!

oui, je sais, c’est du réchauffé, ja’ai vu entretemps....
réponse à . chirstian le 06/03/2007 à 11h05 : si faire passer eau et gaz dans un même conduit ne semble pas appropri&eac...
C’est CloClo qui répondait "ca gaze" en changeant l’ampoule aux mains
Ou alors il disait "ca baigne", chais pus, mainant.
réponse à . cotentine le 06/03/2007 à 14h06 : Bravo Mareck, c’est un poème superbe … Etre esclave d’un ...
"une femme qui, par coquetterie, n’avait plus pété depuis 12 ans est morte de s’être trop retenue."

Quelqu’un a des nouvelles de MAM ?

(Limite censure ça God ???)
Puisque personne n’a remporté la MAM MMM du jour, c’est qu’en fait, personne n’a concouru ! Mais il faut en parler ! S’il y a de l’eau dans le gazier, cela donnera effectivement lieu à de vives discussions, du style :
-"mais pourquoi avoir pris la mer par ce temps, gros c... de capitaine ?"
- "ha, la ferme petit abruti de mousaillon de mes d..., de mes gosses ! C’est la faute à ces p.... d’incapables de la météo..." etc, etc....
Mais une fois qu’il y a le gazier dans l’eau, plus de disputes (re-gloup)
réponse à . cotentine le 06/03/2007 à 14h06 : Bravo Mareck, c’est un poème superbe … Etre esclave d’un ...
"l’eau dans l’gaz, c’est moins pire que le gaz dans l’eau"

Pas évident, pas évident ! c’est peut-être "PLUS" pire !

Alors moi, comme c’est un sujet que me tient à coeur, j’voudrais vous parler de l’effet de Serre.

Depuis que l’ère industrielle a dénaturé la composition de l’atmosphère de manière significative, c’est à dire modifier l’air qui nous entoure, le climat a été modifié. C’est l’effet de serre. L’énergie solaire est réfléchie vers l’Espace et s’il n’existait pas dans l’atmosphère de gaz à forte capacité calorifique, elle serait perdue. La présence de ces gaz permet donc d’obtenir, sur terre, une température agréable. Il s’agit du méthane, du protoxyde d’azote ou encore du dioxyde de carbone, en formant un bouclier, retiennent l’énergie dans l’atmosphère. Plus la quantité est importante, plus l’énergie est grande et, donc, plus la température sur terre est élevée. Le développement industriel a pour effet de produire une quantité énorme (entre autres) de Dioxyde de carbone, et de ce fait, la température de la planète comme on le sait, n’a cessé d’augmenter. S’il n’y avait pas les propriétés de l’océan pour influer sur cet effet de serre, qu’en adviendrait-il de cette pauvre planète ?
Combustion de fuel et déforestation font qu’il y a, par an, des milliards de tonnes (7) de CO2 qui sont rejetés dans l’atmosphère. Les capteurs atmosphériques en place n’en constatent que 3 seulement. Les 4 autres restant sont absorbés par l’OCEAN et la biosphère terrestre. Il y a deux mécanismes dans l’océan pour capter ces gaz, le premier, physique, dans l’eau froide parce que leur dissolution se fait mieux que dans l’eau chaude qui a tendance à les rejeter. Equilibre naturel entre les eaux australes et les eaux équatoriales ! Le deuxième mécanisme c’est la biologie. Le phytoplancton, se développant grâce à l’énergie lumineuse, utilise le CO2 dissout dans la couche de surface de l’océan, qui se transforme en élément organique entrant dans la chaîne alimentaire. 20% de ce CO2 plonge dans les fonds océaniques, et c’est les bactéries qui vont les transformer en hydrocarbures. Quelle est belle la machine "Nature" !
Aujourd’hui, l’océan est devenu un puits de CO2 qui pompe le carbone de l’atmosphère (et n’en parlons pas du dépotoir ! et du trou d’ozone une o’t fois). Cette situation ne pourra pas durer indéfiniment d’où l’intérêt de l’homme d’aider l’océan à faire mieux. Et quelques soient les solutions pour sauvegarder ses propriétés physiques, pour arrêter les effets néfastes sur sa biologie, l’enrichir en fer (en faire ferrugineux), le fertiliser afin de favoriser la croissance du phytoplancton, pour une meilleure absorption de ce fléau de notre ère qu’est le CO2, il faut les mettre en place et vite. Le gaz non, mais le gaz dans l’eau ferrigineuse oui !

Sauvons l’océan pour qu’il nous sauve ! Amen
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 13h57 : Alors comme ça t’as pas de gosses ? ah ben c’est pas gra...
Je m’en gratte la poche (autre expression canadienne que j’adore).
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 16h14 : "l’eau dans l’gaz, c’est moins pire que le gaz dans l’ea...
Eureka ! Faut éviter de respirer des gaz.
J’ai tout compris et en fait je crois que tout ça n’est qu’un problème de bourses.
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 16h09 : Puisque personne n’a remporté la MAM MMM du jour, c’est qu&rs...
Bah tempête dans un verre d’eau que ça !
Qui a besoin de cette Merveilleuse Médaille Miraculeuse pour continuer à vivre ?
Franchement ?
Le jury cuve ses jurons à mon avis...
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 16h14 : "l’eau dans l’gaz, c’est moins pire que le gaz dans l’ea...
Nous sommes foutus ! Autant se donner les uns aux autres tout de suite. Serre vont nous des uns des autres en effet !
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 16h14 : "l’eau dans l’gaz, c’est moins pire que le gaz dans l’ea...
Puisque tu en parles, tu ne trouves pas aberrant qu’on tienne actuellement les vaches et leurs petits prouts responsables de l’effet de serre ? Les gros (et gras) pays (sur)industrialisés se déchargeant ainsi de leurs responsabilités sur le dos d’une espèce qui existait déja quand l’air était encore respirable... 
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 16h14 : Je m’en gratte la poche (autre expression canadienne que j’adore)....
et moi j’m’en gratte les Jos
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 16h29 : Puisque tu en parles, tu ne trouves pas aberrant qu’on tienne actuellement...
Il faut prendre le taureau par les cornes, les bourses et puis agiter, euh agir...
Sortez Guy tard ! Quitte à gratter...
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 16h29 : Puisque tu en parles, tu ne trouves pas aberrant qu’on tienne actuellement...
mais ma petite puce, il est question de gaz ce jour, pas de vaches !
le jour V qu’y aura vache dans l’expression on fera un effet de serre spécial Bovin, je te le promets ; Et je te signale qu’c’est pas qu’les vaches c’est tout, la liste est GRANDIOSE ! et j’en ai gros su’la patate crois-moi
hein à nous Yannou ! tu comprends, l’bonobo, y sait pas qu’on est francolyglotte haha !!!
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 16h39 : mais ma petite puce, il est question de gaz ce jour, pas de vaches ! le jo...
La patate sautée, tu connais ? Un peu ronde, allure sympathique, ne manquant pas de sel et terminant toujours en bonne bouche.

Garde ton calme, je réfléchis aussi... 
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 16h42 : hein à nous Yannou ! tu comprends, l’bonobo, y sait pas qu&rsq...
Je ne peux pas le critiquer, c’est un cousin... Bonobo !
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 16h09 : Puisque personne n’a remporté la MAM MMM du jour, c’est qu&rs...
Ah ben oualà : bravo ! La trirème du jour, conjointement avec Eureka_72, pour son vibrant plaidoyer. Il n’en demeure pas moins que l’espèce humaine, surreprésentée au détriment de tout le reste du monde vivant, a aussi surreprésenté le cheptel bovin de son garde-manger. Une vache produit environ 400 litres de méthane par jour. Cherchez le nombre mondial de bêtes à cornes d’élevage, et vous comprendrez le problo. Pareil pour tout l’élevage, c’est la concentration qui est complètement néfaste à la vie, d’une manière ou d’une autre. Comme la Bretagne, qui produit assez de cochons pour nourrir l’Europe en viande porcine à elle seule, et dont on ne connaît que trop bien le résultat...
Bref, s’il y a de l’eau dans le gaz, c’est bien la faute du berger, et non celle du troupeau.
Ah, ce qu’on est bien, au large...
Et comme chacun le sait, l’eau bue éclate et quand le gaz part c’est la mort sûre,
Donc CA BARDE !!
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 16h39 : mais ma petite puce, il est question de gaz ce jour, pas de vaches ! le jo...
Les vaches sont apparues sacrées en Inde’coup de cuillerée à pot et catalytiquement correct !

Et ça a bouse thé sec ! Tu méthane(s) !
réponse à . Elpepe le 06/03/2007 à 16h51 : Ah ben oualà : bravo ! La trirème du jour, conjointement...
Information/ Flash/Dernière Minute/Rappel/Exclusivité :
Peinards et moi sommes cochons propres ! Un peu de respect siouplait !

La médaillée est très opportuniste aujourd’hui. C’est un coup de bol, genre coup de pot payé par avance ou à distance… M’ouais m’ouais, y’a triche !
C’est évident !

@ Gold 30 > Barde contre Homm-Mage !
réponse à . Elpepe le 06/03/2007 à 16h51 : Ah ben oualà : bravo ! La trirème du jour, conjointement...
sans compter les ot’s vaches, qui elles, aussi ont une production de gaz divers...
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 16h47 : Je ne peux pas le critiquer, c’est un cousin... Bonobo !...
T’en croques là, à coup sûr !
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 16h46 : La patate sautée, tu connais ? Un peu ronde, allure sympathique, ne ...
patate sautée, andouillette ! Menu à combien ?
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 16h58 : Information/ Flash/Dernière Minute/Rappel/Exclusivité : Peina...
Vous êtes essentiellement des cochons de payants... Et nous aussi d’ailleurs. Sauf qu’il nous est encore possible d’avoir de l’eau potable au robinet, mais vous, point. Et, sans eau, pas de whisky vie... Combien de cochons, en Bretagne, déjà ?
Marceeeeeeeeeeeel !

PS : pour la MMM, les poules auront des dents avant que tu intègres le jury...
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 17h04 : sans compter les ot’s vaches, qui elles, aussi ont une production de gaz d...
A l’échelle du monde, la pollution de méthane, ça doit représenter 5% de la pollution globale. Les vaches étaient là en premier.

Il y a de l’eau dans le gaz, y’a t’il un VERT d’eau au courant du chiffre exact dans la salle ?
réponse à . Elpepe le 06/03/2007 à 17h10 : Vous êtes essentiellement des cochons de payants... Et nous aussi d’...
Pour sûr, c’est un problème ! L’eau est imbuvable. Qu’y puis-je face à leurs fourches ? Pfffttt.

Ton jury, c’est Mafia Académy et il faut, je crois, le souligner afin que les choses, les mentalités changent à ce sujet. Le peuple a droit à plus de transparence Eminence. C’est stringtement scandaleux !
Revenons à nos moutons !
Mytho Logis Filo :
Pets, gaz, bien haut (eau) s’envolent !
(Pégase)
APOPHTEGME DU JOUR

VAUT MIEUX PETER EN PUBLIC QUE D’AVOIR MAL AU VENTRE TOUT SEUL

MEME SI CA PRODUIT DU GAZ DANS LE LOT OU DE L’EAU DANS LE GAZ
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 16h29 : Puisque tu en parles, tu ne trouves pas aberrant qu’on tienne actuellement...
Remarque pertinente !
Ajoutons que les dinosaures ne sont pas morts en pétant et que nous, on sort de l’eau.
Je sais plus où je voulais en venir... mais bon c’est pas grave !
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 16h42 : hein à nous Yannou ! tu comprends, l’bonobo, y sait pas qu&rsq...
L’bonobo c’est qu’un singe... et vous en descendez. Il lui reste encore à apprendre avant de s’occuper des vaches qui pétent 
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 17h34 : Remarque pertinente ! Ajoutons que les dinosaures ne sont pas morts en p&ea...
Ah ben si, ça y’est... et que quand on fait des gaz dans l’eau ça fait des bulles et même que le Pape il en fait aussi et Dieu sait si le Pape c’est pas un dinosaure.

Ben vi quoi ! j’ai le droit de me répondre à moi.
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 17h32 : APOPHTEGME DU JOUR VAUT MIEUX PETER EN PUBLIC QUE D’AVOIR MAL AU VENTRE ...
J’vais te faire une fleur : y’a de l’eau dans le vase !

@ Bonobo > Tu es censé vivre en bande. Où sont donc tes congénères ?  
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 17h32 : APOPHTEGME DU JOUR VAUT MIEUX PETER EN PUBLIC QUE D’AVOIR MAL AU VENTRE ...
MEME SI CA PRODUIT DU GAZ DANS LE LOT
Et dans le Lot-et-Garonne, aussi ?
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 18h10 : J’vais te faire une fleur : y’a de l’eau dans le vase&nbs...
T’inquiètes, ! j’la sens venir celle-là, y va t’dire qu’c’est NOUS qu’on est ses con-dégénères

et merci pour la rose, j’garde le vase, j’donne la rose à Filo, si tu permissionnes bien sur
Bon, allez, les gosses : Elpépé, ma pomme, bibi, l’Amiral, mézigue, mécolle et moi, nous nous retirons à Palerme, pour magouiller ensemble à l’attribution de la trirème de demain et recevoir les valises (la trirème est payable d’avance).
En passant par chez BB, aousque le jury souverain va encore trouver source d’inspiration, en la faisant sauter tout en la retournant, la crêpe du dessert. Mais d’abord, faut qu’on aille acheter du rhum, qu’on a torché le restant à la chandeleur.
Sages, les mains sur les couvertures.
réponse à . Elpepe le 06/03/2007 à 16h51 : Ah ben oualà : bravo ! La trirème du jour, conjointement...
Une vache produit environ 400 litres de méthane par jour.
oh la vache ! N’est ce pas seulement une question d’éducation ?
Mm S.G. nous déclare : "il y a de l’eau dans la gazitude"
réponse à . chirstian le 06/03/2007 à 18h31 : Une vache produit environ 400 litres de méthane par jour. oh la vache&n...
Ca Méthanerait !
Un post beaucoup de scriptums tardif à la deuxième explication donnée par God - la seule bonne à mon sens. L’eau causait, non seulement des irrégularités de flamme, mais des crachotements - raison de plus pour comparer cela aux signes avant-coureurs d’une dispute. La cuisinière paraissait littéralement gronder.
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 18h10 : J’vais te faire une fleur : y’a de l’eau dans le vase&nbs...
Le bonobo est aussi adepte des plaisirs solitaires.
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 18h14 : T’inquiètes, ! j’la sens venir celle-là, y va t&r...
Tu vois Eureka t’es une mauvaise langue 
réponse à . momolala le 06/03/2007 à 06h35 : Souvenirs d’enfance Mon père, ce héros au sourire si doux P...
Et les échalotes ? tu as oublié les échalotes ! ...
mais bravo  !
Pas si mauvaise que ça, y parait....  
réponse à . Marcek le 06/03/2007 à 10h36 : Un commentaire on ne peut plus censé que je m’empresse de corrobore...
12 X 4 X 16 = 768 pieds ! encore un effort et on plane sur Expressio !

un ban bourguignon pour toi !
réponse à . LEONINE le 06/03/2007 à 19h04 : 12 X 4 X 16 = 768 pieds ! encore un effort et on plane sur Expressio ...
D’ailleurs les vaches volent bas... y a de l’eau dans le gaz !
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 19h08 : D’ailleurs les vaches volent bas... y a de l’eau dans le gaz !...
"Si les vaches avaient des ailes, il pleuvrait des bouses ..."
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 18h52 : Un post beaucoup de scriptums tardif à la deuxième explication don...
Tu veux dire par là que les femmes crachant de colère, les maris reconnaissent des irrégularités de comportements ? 

D’où les prises de bec ! Chez les Beckam notamment…
le troisième Roi-Mage s’appelait Gaz-part et il offrit à l’Enfant Dieu son premier camping-gaz.
Allo, Lola, ma poule
ça gaze, Lola, mon loup ?
C’est l’gars Louis
Ma gazelle, mon p’tit lot
J’ai de l’eau
Sous la roue d’mon vélo
Du soleil plein la peau
j’roule vers l’eau
Là-haut
Vers le Raz
J’roule vers toi
J’mets les gaz
j’fais des ah ! j’fais des oh !
Hisse et ho
j’suis dans l’gaz
Dans l’extase
Histoire d’eau
plein les os
ma poule d’eau...
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 19h15 : Tu veux dire par là que les femmes crachant de colère, les maris r...
C’est pas exactement ce que je voulais dire, je parlais de l’appareil à faire la cuisine. Mais c’est vrai qu’il y a un certain sexisme là-dedans. Pourquoi l’appareil s’appelle cuisinière et pas cuisinier ? Pas de raison philologique que je voye. D’un autre côté le réfrigérateur est mâle. Alors, la femme chauffe et fait des plats, tandis que l’homme refroidit ? Heureusement qu’on ne fait plus de réfrigérateurs à gaz, y pourraient se cracher dessus mutuellement.
réponse à . cotentine le 06/03/2007 à 14h06 : Bravo Mareck, c’est un poème superbe … Etre esclave d’un ...
Merci, Cotentine( et tous les autres) pour vos appréciations sur l’expression poétique des gaz propres à notre humaine chaudière...je n’ai pas lu Hurtaut, mais après les renseignements que tu nous donnes,Cotentine, je ne vais pas manquer de le lire!
Sans l’avoir jamais lu, je me suis surprise un jour à écrire:

Péter est tout un art




Oui, péter dans des draps, dans des draps de flanelle
Ca peut donner des sons assez époustouflants!
Mais il ne faudrait pas péter dans la dentelle
Car le gaz s’éparpille et c’est assez gonflant...

Seul le drap de satin s’avère irréprochable:
Sur son tissu serré, le pet glisse à loisir
Et l’on entend des sons et des bruits si aimables
Que ce léger concert vous invite au plaisir.

Quant à tous ceux, choqués par cette description,
Qu’ils s’essaient à péter un peu, sous l’édredon,
Quand le temps est au froid et que souffle la bise
Rien ne peut mieux chauffer, même sous la banquise

Qu’un pet profond et clair( mais sans ostentation),
Que l’on dirigera avec moult précaution
Pour réchauffer les pieds toujours glacés des femmes
Qui ne vous traiteront sans doute pas d’infâme,

Lorsqu’elles sentiront cette douce chaleur
Venir sur leurs orteils, qui s’épanouiront!
Elles vous traiteront même de gai luron,
Et vous saurez alors chavirer tous les coeurs!

Car péter est un art, et il n’y faut faillir:
Il faut savoir comment, quand, le faire jaillir.
S’il est inopportun, on vous traite de rustre,
S’il vient mal à propos, on peut, pendant des lustres,

Vous fuir, vous battre froid, ou vous vilipender.
Un pet intelligent peut vous recommander
Auprès de Jeanneton, friande de musique,
Ou de Carmencita, amatrice de clique...

Bref, à vous de jouer avec parcimonie
De ce bel instrument que la nature a mis
A la disposition de chaque partenaire
Pour profiter au mieux des joies de son derrière!



MARCEK (Tous droits réservés)
réponse à . eureka le 06/03/2007 à 16h14 : "l’eau dans l’gaz, c’est moins pire que le gaz dans l’ea...
eurêka, je t’aime !
Une belle vacherie à faire à la personne qui partage votre lit :
Lâcher une vesse et dire : attention, je vais cracher en l’air !
Par reflexe la/le voisin(e) tire aussitôt les draps sur sa tête.....

J’avoue que personnellement je n’ai jamais fait.
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 16h58 : Information/ Flash/Dernière Minute/Rappel/Exclusivité : Peina...
Propres, propres, parle pour toi !
Moi, ch’uis un cochon tout court ! Sauf peut-être pour l’aqueux, ou là ça gaze pas trop !
Arrête ton char
Y faut
Remplir la tank à gaz
Remplir la tank à eau.
Pis ça va faire.
Envoye à la maison.
Pèse sur le gaz, ô Lyne !
réponse à . momolala le 06/03/2007 à 08h22 : La logique de ce site me laisse pantoise : on a bouffé du chou toute...
Surprenant quand même qu’aujourd’hui, à nouveau, cette expressio.fr fasse suite à certaine source odoriférante, comme lors de la première édition.
C’est pas cela qui va nous aider à boucher le trou de la sécu, pardon le trou de ces culs je n’y arriverai pas... Ah, oui, le trou de la couche d’ozone. Bien que là, il faudrait peut-être d’abord, boucher le trou de la couche-culotte...
Merci, chère Momo, de nous l’avoir - déjà à l’époque - fait remarquer...
Surtout que l’eau bue éclate et quand le gaz part c’est la mort sure !
Je viens de lire ces échanges de 2007. Deux conclusions :

1) Quel ballot ! : Quand nous avons traité des fayots, et bien sur dérivé rapidement sur leurs qualités carminatives (oui, j’aime bien), je n’ai pas eu le réflexe de chercher à l’aide du mot clé gaz une expression déjà traitée. Le célèbre voir cette page aurait été une contribution vraiment enrichissante. Mais dans ce cas God aurait-il maintenu cette rediffusion ?

2) Quelle bonne femme, cette Marcek ! Oui, je dis bonne femme, car en 119 elle écrit "je me suis surprise". Chapeau la artiste ! Qu’est-elle devenue ?
réponse à . BOUBA le 15/11/2009 à 07h57 : Surtout que l’eau bue éclate et quand le gaz part c’est la mo...
Toi, tu n’as pas tout relu ! tu te prives d’une belle jubilation car Borikito, Petulaperrot et Eureka font un festival avec deux inconnus dont l’un est toujours présent, toujours Breton mais avec un nouveau pseudo. Marcek rimait sans trêve et il est dommage que des soucis personnels la tiennent aujourd’hui loin de ce merrrveilleux site.
réponse à . deLassus le 15/11/2009 à 08h28 : Je viens de lire ces échanges de 2007. Deux conclusions : 1) Quel b...
Les rediffusions sont sélectionnées par la Léa Toire que God laisse aux gouvernes les ouiquindes et pendant ses vacances. Et elle fait comme elle veut, tu vois.
réponse à . deLassus le 15/11/2009 à 08h28 : Je viens de lire ces échanges de 2007. Deux conclusions : 1) Quel b...
J’ai tout lu aussi et je suis d’accord avec toi la contrib 33 de Marcek est vraiment super et la 119 aussi. Difficile de rajouter quoique ce soit après ça. Mais je ne doute pas que vous allez y arriver (je ne reviens pas avant 16h au plus tôt).

Il y a deux ans ça "gazait du côté des baigneuses" alors "vive les baigneuses de seize heures" ! 
Bonne journée.
Si, si, j’ai bien tout lu et relu : une fois à 3 h du mat et une autre fois tout à l’heure.
J’ai même savouré le 3, que ta modestie t’empèche de me citer dans les must !
Mais comme je suis souvent tombé sur des vers de Marcek en farfouillant dans "une au hasard", je lui devais cet hommage particulier. Peut-être nous lit-elle de temps en temps ?

Sur Léa Toire : est-on bien sûr que l’Amiral n’intervient pas du pont de son navire désormais sans voile ? Il nous a prouvé il y a peu qu’il maîtrisait le temps !

Fausse manoeuvre : ce message était une réponse à momolala (127-128). Mais il répond aussi à SagesseFolie (129). Vite, mon café !
Il peut aussi y a voir du gaz dans l’eau, cf la chanson d’Henry Salvador: "Ah ce qu’on est quand on est dans son bain, on fait des grosses bulles... on chante sous la mousse pour les voisins..." etc
réponse à . momolala le 06/03/2007 à 08h22 : La logique de ce site me laisse pantoise : on a bouffé du chou toute...
Est-ce aussi, un légume... carminatif ? Alors, là qu’est-ce doit être si l’on vient de manger une bonne potée auvergnate !
O, nue dans la gaze : quelle histoire !
ONU dans Gaza : quelle Histoire !
Ici, à Dinant, aujourd’hui, il n’y a que de l’eau, mais ça gaze quand même!
Bon dimanche!Dadou, la gaz,elle!
réponse à . <inconnu> le 15/11/2009 à 09h35 : Ici, à Dinant, aujourd’hui, il n’y a que de l’eau, mais...
Ne confondons pas :

"Il y a de l’eau dans le gaz"

et

"Il y a du slow dans le jazz"

Be-B-Hobbes
réponse à . momolala le 15/11/2009 à 08h36 : Toi, tu n’as pas tout relu ! tu te prives d’une belle jubilatio...
J’avoue ne pas avoir relu.........
Cette fois-ci je ne me ferai pas pas prendre en défaut :

cette page

Mais il n’ y avait pas (plus ?) Marcek.
réponse à . deLassus le 15/11/2009 à 08h28 : Je viens de lire ces échanges de 2007. Deux conclusions : 1) Quel b...
La voilà à cette page
réponse à . deLassus le 15/11/2009 à 09h03 : Si, si, j’ai bien tout lu et relu : une fois à 3 h du mat et u...
Marcek: encore à cette page
Ou à cette page
Suoer ! Merci beaucoup ! N’en jetez plus !

Sur la page du 139, il y a même Les Gaz !
Dans "Des mots d’Amour" ...

D’où sans doute l’expression : Entre nous, ça gaze !
réponse à . deLassus le 15/11/2009 à 10h36 : Suoer ! Merci beaucoup ! N’en jetez plus ! Sur la page du ...
Je suis heureuse qu’elle soit appréciée. Elle a des ami(e)s sur le site, je le sais.
J’ai l’impression que tout le monde l’aime.
Eh bien chez Cotentine ça ne gaze pas fort ! La pauvrette a de l’eau dans le gaz, du gaz dans l’eau et pas pour rire. La tempête la prive d’électricité, de téléphone et a tout dispersé autour de sa maison. Elle se sent très seulette et moi je suis bien triste d’être si loin d’elle.
Les Espagnol ont le gaz pas chaud.
réponse à . momolala le 15/11/2009 à 10h54 : Eh bien chez Cotentine ça ne gaze pas fort ! La pauvrette a de l&rsq...
Mais avec le coeur, on est avec elle. Courage Cotentine, j’espère que tu as des amis autour de toi qui vont t’aider. On pense à toi et à tous ceux autour de toi qui sont dans la même situation. Tu liras cela quand tu pourras revenir, bien vite j’espère.
réponse à . momolala le 15/11/2009 à 10h54 : Eh bien chez Cotentine ça ne gaze pas fort ! La pauvrette a de l&rsq...
Désolé de répondre si tard.
Si on peut aider à quelque chose, si God lance une souscription, ce sera avec autant de plaisir que j’apporterai une contribution d’un autre type.
Et pour Maurice Ravel comme pour Aloysius Bertrand, le gaz part de la nuit.
réponse à . deLassus le 15/11/2009 à 13h50 : Désolé de répondre si tard. Si on peut aider à quelq...
Je ne pense pas que God ait vocation à ce genre d’action. Non, juste une pensée particulière pour Cotcot qui est devenue mon amie au fil du temps.
réponse à . momolala le 15/11/2009 à 10h54 : Eh bien chez Cotentine ça ne gaze pas fort ! La pauvrette a de l&rsq...
Mais quelle idée aussi de vivre au nord de Puyricard ! C’est pas raisonnable.
Bises Cocot, viens ici il y a du soleil.
réponse à . momolala le 15/11/2009 à 16h22 : Je ne pense pas que God ait vocation à ce genre d’action. Non, just...
Tu as raison, sauf sur un point: CotCot est devenue NOTRE amie au fil du temps, au fil de l’eau (surtout en cas de tempête), mais pas sur le fil du rasoir.
Dès que possible, Cotentine Chérie, un p’tit coup de skype, et une petite visite à Vienne pour te remettre les idées - et le restant - en place. Ma moitié et moi te faisons de trrrrèèèès grosses bises et te souhaitons pleins d’amis locaux et régionaux pour t’aider.
réponse à . file_au_logis le 15/11/2009 à 19h28 : Tu as raison, sauf sur un point: CotCot est devenue NOTRE amie au fil du temps, ...
Courage Cotentine, tu vas pouvoir compter tes vrais amis et je suis sûre qu’ils seront nombreux à t’aider et qu’il n’y aura pas d’eau dans le gaz entre eux tous. Tu le vaux bien !
réponse à . <inconnu> le 06/03/2007 à 18h52 : Un post beaucoup de scriptums tardif à la deuxième explication don...
Oui, ce qui est explosif, ce n’est pas la dispute consécutive, c’est la vaporisation brutale de l’eau dans le bec de gaz pas encore éteint ou du moins encore très chaud.
Comme au cours d’une scène épouvantable
Elle m’avait bassement insulté,
Prenant un kriss qui traînait sur la table
J’ fis l’ simulacre de la poignarder.
Persuadé qu’ c’était son sein postiche
Qui allait essuyer le choc du fer,
J’y vais d’une main ferme et le lui fiche
Jusqu’à la garde dans le sein de chair.


"Scène épouvantable" écrit Georges (l’autre !), Bigre* ! Pour en arriver là, c’est un torrent qui devait dévaler dans les conduites !

Souci : ce texte - que je ne connaissais pas - est donné sur maints sites comme étant œuvre de G.B. ; seulement, aucune trace à la Sacem...
On en discute au café ! J’apporte les croissants du dimanche !

*...du Bengale ! 
réponse à . DiwanC le 18/05/2014 à 04h06 : Comme au cours d’une scène épouvantable Elle m’avait b...
Avec ta superbe démonstration d’hier en 165, tu démontres que tu peux remplacer God pour les nouvelles expressions. Reverso va sûrement t’embaucher !
Seulement ça pose problème. Comment dire "God" au féminin ? Sa Divinitée, Godemichoute ? Cà va changer nos habitudes. Et puis attention ! L’auréole de God est trop grande pour toi. C’est pas que tu aies une p’tite tête mais...
Une auréole trop grande c’est comme des pompes trop grandes tu as vite fait de les perdre. Sauf si tu prends la grosse tête tout de suite... 

Le bigre du Bengale ! t’as pas honte ?
réponse à . DiwanC le 18/05/2014 à 04h06 : Comme au cours d’une scène épouvantable Elle m’avait b...
Je connais ce texte, mais du diable* si j’y aurais pensé pour l’expression d’aujourd’hui.........
Par contre j’ignorais qu’il n’était pas à la Sacem........

Bon, eh ben y a pas grand chose d’autre à se mettre sous la dent........ à part les croissants........


*....de Tasmanie.
réponse à . mickeylange le 18/05/2014 à 05h03 : Avec ta superbe démonstration d’hier en 165, tu démontres qu...
Comment dire "God" au féminin ?

Vu l’expression d’hier je dirais......Godasse ?...........

Bon, je vous laisse le café au chaud et je pars vite avant que Godasse n’ arrive...

Coyote, allez pépère on y va........
"Dulce et decorum est
Pro patria mori"

En cherchant le sens de cette citation (partielle) je suis tombée voici quelques semaines sur ce poème écrit par Wilfred Owen, soldat anglais en 1917. Pour mieux apprécier les belles choses, la paix, la vie et puis les roses, un contrepoint est parfois utile. Surtout de cette qualité et cette vérité sensible.
Au pied des réverbères d’antan, la nuit, quand il y avait une flaque de lumière, c’est bien parce qu’il y avait de l’eau dans le gaz, non? Alors, où est le problème?
Tiens, du souriant : publicité belge pour le gaz naturel où l’eau et le gaz sont en chaleureuse harmonie, ce que je vous souhaite pour cette journée qui commence.
DEVINETTE
Au labo
- Analysons ces eaux différentes: la première contient du gaz carbonique...
- la deuxième aussi, c’est curieux !
- non, ça ne l’est pas !
Pourquoi ce n’est pas curieux ?
réponse à . joseta le 18/05/2014 à 08h52 : DEVINETTE Au labo - Analysons ces eaux différentes: la première co...
Réponse
- parce que le gaz carbonique: ’c’est aux deux’
À la gare routière, un autobus qui partait pour une visite de plusieurs zoos, était conduit par un joli garçon appelé Nicolas: les filles eurent vite fait de trouver: la route des zoos, car beau Nick.

Et je ne cite pas ma source ! 
réponse à . mickeylange le 18/05/2014 à 05h03 : Avec ta superbe démonstration d’hier en 165, tu démontres qu...
M’asseoir dans le fauteuil de God ? Ça va pas, non !

C’est tout bonnement impensable* ; il est comme le Sar Rabindranath Duval** : il est vareuse il est unique, irremplaçable* !

Personne ne chaussera jamais ses cothurnes qui lui vont si bien !

Inconcevable* de le priver de son auréole tricotée sur mesure : il serait tout échevelé ! Toi qui – en tant que ...ange - as ton entrée particulière dans les appartements divins, imagines-tu un God ébouriffé ? Invraisemblable*.
Et pis, je n’ai pas une tête à chapeau !  

* de ...apin. [Et même pas honte !]
** P. Dac et F. Blanche
de l’eau dans le gaz ou du gaz dans l’eau
Il y en a qui se disputent sur la méthode d’ extraction du gaz de schiste avec de l’eau du lac à Lacq  
gaz de houille
Il faut préciser que celui-ci était le gaz qui servait à frire des petits oiseaux, ce qui, d’ailleurs est bien connu: les petits oiseaux, gaz-houille !
Du gaz dans l’eau (rediffusion)
DEVINETTE
Il prenait paisiblement son bain à Pékin, quand, soudain il fit un grand pet; ne supportant pas l’odeur, il s’évanouit puis se noya. L’enquêteur trouva ça tout-à- fait normal. Pourquoi?
- c’est un pet qui noie.
God au féminin, Elle. En plus la voyelle est belle, elle.
DEVINETTE
Les vaches lâchent des gaz, ce qui est fort déplaisant, même quand on leur donne à manger, mais...de quel gaz s’agit-il ?
réponse à . joseta le 18/05/2014 à 16h31 : DEVINETTE Les vaches lâchent des gaz, ce qui est fort déplaisant, m...
Aucune idée. Mais si la réponse est marrante je pourrais dire: That’s a gas !
réponse à . lalibellule1946 le 18/05/2014 à 16h49 : Aucune idée. Mais si la réponse est marrante je pourrais dire: ...
Réponse
- halogène, parce que le gaz à l’auge gêne
Coup de fil en Italie
- Allô, Gênes ? ça gaze ?
Sachant d’une part que l’eau est dans le gaz ... que le gaz part ... que cette eau s’évapore moins vite certes que celle d’un pastis méditerranéen mais nettement plus rapidement que l’eau du thé parisien d’Alphonse D.
Sachant d’autre part que l’eau comme le Loir est cher et que tout coyote plongé dans la baignoire d’Archimède - un voisin charmant ! - en ressort à la vitesse d’un cheval au galop et le poil hérissé tels les sourcils d’un gendarme guettant sa proie [idem pour le pékinois sauvagement trucidé par joseta], calculez dans combien de temps Lange va enfin terminer son put...n de plafond sixtinien commencé il y plus de 500 ans et que ça commence à bien faire.

Vous avez deux heures.
Une idée, si on remplissait nos pompes avec du gaz, on pourrait marcher sur l’eau...je confonds les deux dernières expressions peut-être. Je dois marcher à côté de mes pompes. Ah, mais ils sont beaux, les Manolo.
L’eau se vend au litre et le gazomètre!
réponse à . DiwanC le 18/05/2014 à 20h13 : Sachant d’une part que l’eau est dans le gaz ... que le gaz part ......
In ’sixtine’ years ?
Sans doute... si tu le dis... parce que moi je n’en sais absolument rien !
réponse à . DiwanC le 18/05/2014 à 20h13 : Sachant d’une part que l’eau est dans le gaz ... que le gaz part ......
calculez dans combien de temps Lange va enfin terminer son put...n de plafond sixtinien commencé il y plus de 500 ans et que ça commence à bien faire.

Quand ils m’auront payé. c’est pas plus compliqué que ça.
Celle-là je me demande comment je pourrais bien l’illustrer. Ce qui n’empêche pas Memphis d’exploser de joie pour son 2000ème dessin sur son blog. Pire qu’une explosion de gaz cette page
réponse à . mickeylange le 18/05/2014 à 20h47 : calculez dans combien de temps Lange va enfin terminer son put...n de plafond si...
Et ben voilà ! Encore un problème résolu !
Expressio ! L’enquêteur qu’il vous faut !
réponse à . memphis le 18/05/2014 à 21h09 : Celle-là je me demande comment je pourrais bien l’illustrer. Ce qui...
2 000 ! Compliments memphis ! et caresses à l’espiègle Memphis (l’autre !). 
2000, ça se fête ! Marceeel ! rouvre la boutique s’ te plaît !
Eh bien, je rallume la lumière ! 
Coiffez vos bonnets, vos bérets, vos chapeaux melon ou ceux à claque, vos "pauvres bitos", vos bonnets de dentelles... ou bien de bain, vos casques à pointe ou vos casquettes. Bref, protégez vos frisettes parce que ça va tire-couetter un max !

Bon... Il y a de l'eau chez le cher Georges, notamment à la "Claire fontaine", là où les filles se baignent toutes nues... il y a du gazon... mais il semble qu'on est coupé le gaz...
On a un peu d'électricité grâce à "Un mari bricoleur", mais mettre de l'eau dans l'électricité c'est quasi suicidaire, s' pas !

Alors... en fouillant bien... j'ai trouvé "cuisine". Ne cherchez pas ailleurs : il n'est que là. S'il y a cuisine, il a pu y avoir cuisinière... qui aurait pu fonctionner au gaz... sur laquelle on aurait pu faire chauffer de l'eau dans de grandes marmites – pour y faire cuire ce que vous voulez, ce n'est pas le problème !

Seulement, chauffant trop fort, ça aurait pu déborder et là, vous auriez pu avoir de l'eau dans le gaz !
Ça va la tête ? Vous avais prévenus que ça allait tracter !

Laissons le champ libre à l'oiseau
Nous serons tous les deux priso-
Nniers sur parole
Au diable les maîtresses queux
Qui attachent les cœurs aux queues
Des casseroles !
[...] L'encre des billets doux pâlit
Vite entre les feuillets des li-
Vres de cuisine.

J'ai l'honneur de
Ne pas te de-
Mander ta main
Ne gravons pas
Nos noms au bas
D'un parchemin



Écoutez !

Arrêtez-vous un instant, rien qu'un instant seulement.
Posez vos plumes, rebouchez vos claviers et fermez l'encrier, poussez la feuille blanche ; elle vous angoissera plus tard... Claquez la porte et poussez les enfants, ou le contraire...

Et puis montez les étages. Point de presse ! Vous arriveriez tout essoufflés !
Arrêtez-vous à la porte 33 et lisez les bienfaits de "L'Hydrothérapie" selon Marcek.

Mais la fête n'est pas finie ! Ça continue à l'étage 119 : un vrai feu d'artifessefice !

réponse à . DiwanC le 03/05/2016 à 02h30 : Arrêtez-vous un instant, rien qu'un instant seulement. Posez vos plumes, r...
Evidemment face à un tel talent on se sent petit....Quel dommage que Marcek ne vienne plus nous rendre visite..

Par contre hier soir en rentrant je suis venu jeter un oeil j'ai vu qu'un misérable spermocéphale sévissait en ton nom.....

L'a rien d'autre à foutre que de faire suer ( pour rester poli ) le monde cet %^)"=&~@[§...

Que le cul lui pèle !

Bon , un qui débarque sans être au courant va croire qu'y a de l'eau dans le gaz chez Expressio.

Par contre chez Georges c'est à Brive la Gaillarde qu'il y en avait.....

Ça chauffait chez les mégères !

Bon allez, je fais le café et si l'autre %^)"=&~@[§ se pointe y prend mon pied au cul....
réponse à . DiwanC le 03/05/2016 à 02h30 : Arrêtez-vous un instant, rien qu'un instant seulement. Posez vos plumes, r...
Artifesse : 
Et Bobonne ne pouvant plus préparer la popote pour son homme préféré, il s'ensuivait inévitablement une dispute.
D'où l'invention de la bonbonne de gaz en hommage aux bobonnes qui gazent.
DEVINETTE
Comment sait-on qu'un chat n'aime pas les jardins d'animaux ?
réponse à . joseta le 03/05/2016 à 08h34 : DEVINETTE Comment sait-on qu'un chat n'aime pas les jardins d'ani...
Chat échaudé craint zoo froid ? Je donne ma langue zoo chat.
réponse à . Mintaka le 03/05/2016 à 08h45 : Chat échaudé craint zoo froid ? Je donne ma langue zoo chat....
Pas loin...
- parce que dans les zoos, minet râle.
LE JEU DES MOTS CACHÉS (199) EAUX MINÉRALES
Plates ou gazeuses, cherchez, dans le texte suivant les 16 marques d'eaux minérales de France .
Malgré qu'il s'agisse d'eau, je ne citerai pas ma source !  
P.S. Attention au mot gigogne !


- Allez, Carole ! Lève-toi...les filles sont arrivées...
- Rose, Anna ! Nom d'un chien, mais c'est vrai qu'on part à Aix aujourd'hui !
Et vite, elle se mit sur pied...en s'excusant:
- C'est l'tic de la lecture, quand tout le monde dort, moi je lis encore, et par conséquent, j'ai du mal à me lever de bonne heure...
- C'est pas grave....et qu'est-ce que tu lis ? -demanda Rose-
- Pricipalement Verne et Vian...Verne, hier...
- Pas mal ! Ces auteurs valent la peine qu'on t'attende un peu...
- Par contre Aix n'attend pas ! Quésaco ? j'ai perdu un bas...
- Allons chérie, le bas doit être sous lelit.... -lui dit Pierre, son mari-
- Au fait, vous aviez dit que vous paieriez l'hôtel, non ?
- Oui, Carole a payé ! Si la hausse des prix est pour le mois de juillet, nous faisons bien de nous y rendre en juin ! - répondit Pierre-
Le bas retrouvé et chaussé, et un café avalé, ils se mirent en route.
réponse à . joseta le 03/05/2016 à 08h34 : DEVINETTE Comment sait-on qu'un chat n'aime pas les jardins d'ani...
Ou bien:

Pourquoi les chats n'aiment ils pas l'eau ?
Parce qu'avec l'eau Minet râle........
Dites les enfants : Il est ou le machin pour éplucher les patates ?
Rappelle-toi papa : Elle est partie et t'as demandé le divorce...
Salut ! Comment tu vas ?
- M'en parle pas, je sors de garde à vue !
- Pourquoi ?
- J'étais à la banque et je perds une de mes lentilles. Et comme un con, j'ai brandi mon porte-document en hurlant : Que personne ne bouge !!!
réponse à . BOUBA le 03/05/2016 à 05h28 : Evidemment face à un tel talent on se sent petit....Quel dommage que Marc...
si l'autre %^)"=&~@[§ se pointe y prend mon pied au cul....
Et là M'sieur le %^)"=&~@[§, étant donné la stature de Bouba, c'est un 43 (ou 44... ou plus, sais pas !) qui va vous arriver dans le sacrum !

Que ça va vous secouer vos rares neurones, façon séisme force beaucoup.
Votre pauvre petite fesse gauche n'a pas fini de dire merdre à votre pauvre petite fesse droite...
Vous courrez vous les jeter dans la première eau venue !
Et si quelques flatulences vous tourmentent, vous aurez le gaz à tous les étages et le jakusi gratuit...
Veinard, va !

réponse à . DiwanC le 03/05/2016 à 09h56 : si l'autre %^)"=&~@[§ se pointe y prend mon pied au cul....Et l&ag...
Ici il y en a de l'eau dans le gaz
De l''eau dans le gaz c'est pas la chiasse ? !
réponse à . joseta le 03/05/2016 à 09h28 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (199) EAUX MINÉRALES Plates ou gazeus...
13... et plouf !
Mais - à la dernière ligne - j'ai retrouvé le bar !

réponse à . DiwanC le 03/05/2016 à 09h56 : si l'autre %^)"=&~@[§ se pointe y prend mon pied au cul....Et l&ag...
c'est un 43 (ou 44...

....46.....

Et en parlant de flatulences, dans le jakusi.......
Un oiseau qui se dépêche et qui se tape dans un obstacle : il gaze, ouille !
réponse à . Mintaka le 03/05/2016 à 11h20 : Un oiseau qui se dépêche et qui se tape dans un obstacle : il ...
L'autre jour t'avais montré une combine pour faire plusieurs copier-collé en même temps mais je sais plus sur quel thème... Tu peux me rappeler comment faire?  Si oui, merci !
La loi travail, le 49-3... Ici aussi expression !
réponse à . BOUBA le 03/05/2016 à 11h08 : c'est un 43 (ou 44... ....46..... Et en parlant de flatulences, dans le jakusi....
46 !... Pauv' M'sieur %^)"=&~@[§ ! 

réponse à . le gone le 03/05/2016 à 11h26 : L'autre jour t'avais montré une combine pour faire plusieurs copier-coll&...
C'est au #202.
- Ça gaze !
...chantonne depuis ce matin la cuisinière de Joseta

Si tu as des problèmes, je peux remettre mon adresse mail.
À ce soir.
Si on pouvait éviter de parler de troubles gastro-intestinaux pendant quelques jours, le temps que joseta s'en remette ?
réponse à . SyntaxTerror le 03/05/2016 à 12h18 : Si on pouvait éviter de parler de troubles gastro-intestinaux pendant que...
Merci, je crois que tout est rentré dans l'ordre...mais ça ne m'a pas amusé de lire ça (le #197) !
- Bonjour Saghaz
- oui, et toi ?
réponse à . joseta le 03/05/2016 à 12h34 : Merci, je crois que tout est rentré dans l'ordre...mais ça ne m'a ...
Tu préfères M'sieur Du Bellay ?

Dedans le ventre obscur, où jadis fut enclos
Tout cela qui depuis a rempli ce grand vide,
L'air, la terre, et le feu, et l'élément liquide,
Et tout cela qu'Atlas soutient dessus son dos,


Joachim D. B. (1522-1560)

Il y a tout : le gaz avec "L'air" et l'eau avec "l'élément liquide" ! Il ne reste plus qu'à verser l'une dans l'autre.
réponse à . DiwanC le 03/05/2016 à 10h46 : 13... et plouf ! Mais - à la dernière ligne - j'ai retrouv&e...
Un bar à eau ?... Préférerais un bar à vin ! 

Bon, je pense avoir les 16 eaux. Je crois que certaines sont très régionales et qu'il faut en avoir entendu parler pour les trouver.

J'ai peur que ce jeu soit vraiment très difficile pour Slepi. À part les "grandes marques", ces eaux ne doivent pas toutes se trouver au Québec.

J'ai cherché de la Wattwiller dans le stock de Joseta, et ben j'en ai pas trouvé. 
agua con gas, qu'ils disent à Barcelone !
C'est fou !
Joseta Perrier
réponse à . DiwanC le 03/05/2016 à 13h08 : Tu préfères M'sieur Du Bellay ? Dedans le ventre obscur, o...
Oui, nettement !
C'est d'ailleurs cet auteur que lisait Monsieur Seguin à sa chèvre: comme ça,elle restait en silence, alors qu'elle aurait dû bêler...
Pffff...besoin d'une sieste, moi....À+
Il n'empêche que pour faire de l'eau pétillante, c'est le gaz qu'on met dans l'eau et non l'eau dans le gaz.
réponse à . mickeylange le 03/05/2016 à 13h52 : agua con gas, qu'ils disent à Barcelone ! C'est fou ! Joseta P...
Oui, mais elle n'est pas dangereuse comme à Angers !
J'ai vu des panneaux: PÉRIL ! ATTENTION EAU D'ANGERS !
Préférerais un bar à vin !
Figure-toi que je voulais faire un jeu sur le vin...mais c'est tombé à l'eau ! 
Allez, cette fois, j'y vais !
Ça vous dirait, du gaz pas chaud ?
Bien vu.
réponse à . Mintaka le 03/05/2016 à 11h46 : Si tu as des problèmes, je peux remettre mon adresse mail. À ce so...
J'hésite entre beta 1/2/3/4/5 et autre dans la version 1.0.3.9...
Dans "télécharger plugin" je sais pas quoi prendre... bon, je nage un peu j'ai pas l'habitude de télécharger des trucs !
A ce soir ou demain 
En plus j'ai jamais fait d'anglais et je trouve pas de version en français !
Zut !
- Chérie, ce vin est trop fort, je vais le couper avec de l'eau, tu m'en apportes, s'il-te-plaît ?
- oui....
- une demi-douzaine de petites bouteilles ? mais ça va pas ?
- tu voulais couper ?
- oui
- ben pour couper: six eaux !
réponse à . joseta le 03/05/2016 à 09h28 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (199) EAUX MINÉRALES Plates ou gazeus...
Plates ou gazeuses, cherchez, dans le texte suivant les 16 marques d'eaux minérales de France .
Non mais ça va pas la cabeza !!!
Visiblement tu n'es pas encore complètement guéri.
Comment veux-tu que sur ce site d'ivrognes on trouve des marques d'eau minérales.
Tu dépasses les bornes des limites Maurice...
le même avec des marques d'eau de vie, tu ferais un carton !
L'autre jour les copains à képi de Bouba m'ont fait souffler dans le ballon.
- Négatif
- c'est pas possible ma femme me saoule tous les jours
Hors sujet
Pour Slepi :
En ce moment, je lis pas mal de polars qui se passent au Québec, et j'ai l'impression qu'entre les francophiles, les anglophones, les séparatistes, les unionistes etc. ça chauffe pas mal alors c'est réel ou c'est une fable ? Parce que ça m'intrigue...
- Bonjour Monod ça gaze ?
- Ton eau ? qu'est-ce que j'en sais ?
1) ALET (Allez)
2) ROZANA (Rose, Anna)
3) VITTEL (vite,elle...)
4) CELTIC (c'est l'tic)
5) MONT-DORE (tout le monde dort)
6) HÉPAR (et par...)
7) VERNET (Verne et Vian)
8) ÉVIAN (Verne et Vian)
9) VERNIÈRE (Verne, hier)
10) VALS (valent)
11) CONTREX (par contre Aix)
12) QUÉZAC (quésaco)
13) BADOIT (bas doit...)
14) PERRIER (paieriez)
15) CAROLA (Carole a...)
16) SILAOS (si la hausse...)
Voilà !
- Dis-donc, il est bien trouble ton verre d'eau....sale eau !
- salaud toi-même,hé !
réponse à . joseta le 03/05/2016 à 18h11 : - Bonjour Monod ça gaze ? - Ton eau ? qu'est-ce que j'...
C'est au quai... 

J'avais 16 eaux, dont une différente des tiennes.

J'ai bien vu mais pas retenu celle de VALS à cause du S qui à ma connaissance se prononce (consonne finale ardéchoise, pays d'Oc...). 

Mais j'ai vu l'eau d' AIX ; aux endroits où on en trouve, on achète "de l'Aix", les bains tombent... dans le lac ! 

Bon, 15 ou 16 bonnes eaux à mon compte... "Que d'eau, que d'eau"...

Vais me prendre l'apér-eau, moi, et pas à la flotte ! 
réponse à . mickeylange le 03/05/2016 à 17h49 : Plates ou gazeuses, cherchez, dans le texte suivant les 16 marques d'eaux min&ea...
"Site d'ivrognes"... T'en fais pas des caisses là ?

On boit... quoi ?... Pas grand-chose... Un p'tit peu le soir pour désennuyer Marcel, qu'autrement le povr' il se languit tout seul derrière son zinc... C'est humanitaire ce qu'on fait...

On boit p'têt un p'tit peu le midi, s'il y a un anniversaire à souhaiter... mais avec tous les inconnus qui logent dans cette maison, sans compter ceux qui ont laissé leur carte mais qui ne nous visitent plus, et ceux qui ne veulent plus de souhaitations - parce que ça leur donne des rides sans doutes - les occasions de souhaitages deviennent de plus en plus rares.

Dis-toi bien qu'en nous présentant toutes ces eaux, Joseta donne ici des cours de sauvegarde. Si, si ...

Par exemple, prends Wattwiller. Ça a un petit côté Gewurztraminer tout à fait rassurant. On t'en propose... Confiant, tu acquiesces. Et on te sert un verre d'eau plate, mais plate, encore plus plate que les plaines de la Beauce.
Tu imagines le choc ? C'est un coup à virer dans la déprime, moi j' dis !

Bientôt 7 heures... On se retrouve chez Marcel ? Paraît qu'il y a un non anniversaire à souhaiter !
réponse à . Ratanak le 03/05/2016 à 18h30 : C'est au quai...  J'avais 16 eaux, dont une différente des tiennes....
La bande à bonnes eaux...
réponse à . Ratanak le 03/05/2016 à 18h30 : C'est au quai...  J'avais 16 eaux, dont une différente des tiennes....
Vais me prendre l'apér-eau, moi, et pas à la flotte !

Tu sais que ce n'est pas bon de boire tout seul !
réponse à . mickeylange le 03/05/2016 à 17h49 : Plates ou gazeuses, cherchez, dans le texte suivant les 16 marques d'eaux min&ea...
L'ivrogne, à l'Aude vit...
réponse à . joseta le 03/05/2016 à 18h11 : - Bonjour Monod ça gaze ? - Ton eau ? qu'est-ce que j'...
J'ai raté Mont Dore - Valssss - Silaos...
Mais j'ai trouvé l'eau d'Aizac qui se cachait dans la bouteille de Quézac  !

Videmment, ce ne sera pas pris en compte... comme d'habitude... Pffff...

Je me permets de signaler qu'il n'y a pas d'"homme préféré" pour Bobonne, puisqu'évidemment, elle n'a qu'un homme dans sa vie.
réponse à . joseta le 03/05/2016 à 18h11 : - Bonjour Monod ça gaze ? - Ton eau ? qu'est-ce que j'...
Pas vues Alet et Silaos qui s'écrit avec un C si elle vient de l'île Bourbon.
J'ai tout de même gardé Vals ... qui se prononce comme Valls en Catalogne et à Matignon.
- Bonjour voisine...je cours à la pharmacie...mon mari à un mal au ventre terrible...
- Qu'est-ce qu'il a pris hier ?
- Hier il est allé rendre visite à son ami Stéphane...il avait soif et il lui a demandé un verre d'eau...
- Un verre d'eau de Javelle ? Pas étonnant !
@ Germaine, Ratanak et Syntax
Je vous avoue que j'ai hésité sur la prononciation de 'Vals', j'ai même failli ne pas la mettre, puis ayant une chance sur deux, j'ai penché pour 'Val'. Excusez-moi !
réponse à . le 03/05/2016 à 19h22 : Je me permets de signaler qu'il n'y a pas d'"homme pré...
Ça, c'est ce qu'elle fait croire à ses voisins...
réponse à . joseta le 03/05/2016 à 19h49 : @ Germaine, Ratanak et Syntax Je vous avoue que j'ai hésité s...
T'excuser ? Mais de quoi Grand God ! Parce qu'un petit "s" t'a échappé et qu'il est tombé dans l'eau ? Allons, Allons...
Ce que tu crées chaque jour en français, je serais bien incapable d'en écrire le quart de la moitié du commencement en espagnol !

Et je pense que je ne suis pas la seule !
réponse à . DiwanC le 03/05/2016 à 19h59 : T'excuser ? Mais de quoi Grand God ! Parce qu'un petit "s" t...
réponse à . le gone le 03/05/2016 à 18h03 : Hors sujet Pour Slepi : En ce moment, je lis pas mal de polars qui se passe...
Ça chauffait avant, oui.
Maintenant, c'est de la viande froide.
Après le second référendum de 1995 tout ça a décliné lentement.
Aujourd'hui, les chicanes sur l'indépendance du Québec, je pense que les Québécois n'en veulent plus et ils l'ont foutue à l'eau.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Il y a de l'eau dans le gaz » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?