La femme de César ne doit pas être soupçonnée - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

La femme de César ne doit pas être soupçonnée

Les personnalités officielles, les institutions doivent être à l'abri des accusations.

Origine

Cette signification peut être mal interprétée : il ne faut pas comprendre que les personnalités et institutions doivent être intouchables même si elles sont accusées de quelque chose (comme c'est le cas pour certains en France), mais qu'elles doivent être tellement irréprochables qu'aucun soupçon ne puisse les entacher.
Sinon, elles doivent être écartées ou destituées, avant même de savoir si les soupçons sont justifiés ou non.

Selon Plutarque (Lien externe), il s'agit en fait d'une réponse que fit César, le grand Jules, lorsqu'il cherchait à justifier d'avoir répudié sans aucune preuve sa troisième épouse Pompéia, soupçonnée de relations illicites avec Clodius (Lien externe).
Du fait que son épouse, obligatoirement proche du pouvoir, était suspectée, il se devait donc de l'écarter, qu'elle soit réellement fautive ou pas.

S'agissait-il d'une réelle rigueur de César ou bien d'une explication fumeuse parce qu'il était désireux de changer d'épouse ?
Toujours est-il que si on appliquait cette règle dans notre république, il y aurait un sacré nettoyage chez nos politiques.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La femme de César ne doit pas être soupçonnée » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen Caesar's wife must be above suspicionLa femme de César doit être au-dessus du soupçon
Espagnees No basta que la mujer del César sea honesta; también tiene que parecerlo.Il ne suffit pas que la femme de Cesar soit honnête, elle doit aussi en avoir l'apparence
Équateures Vous devez être et ressamblerHay que ser y parecer
Pays-Basnl een blanco/onbeschreven blad papier zijnêtre une feuille blanche/non écrite de papier
Norvègeno Caesars hustru maa ikke engang mistenkesLa femme de César ne doit pas être soupçonnée une fois
Polognepl Żona Cezara powinna być poza wszelkim podejrzeniemLa femme de César doit être hors tout soupçon
Brésilpt Não basta que a mulher de César seja honesta, ela tem que parecer honestaIl ne suffit pas que la femme de César soit honnête, elle doit aussi en avoir l'apparence

Vos commentaires
... Et a fortiori César lui-même non plus ! Pourtant, il en a fait des coups tordus, autrement plus graves que la tromperie de Pompeia, qu’elle soit réelle ou de circonstance, mais avec un prénom pareil, j’incline à croire qu’elle devait donner des idées à certains, d’autant plus que son Jules passait son temps à courir le monde.
Le pire des forfaits de César, c’est, à grand coup de démagogie à l’égard des pauvres et de flagornerie à l’égard des riches, (n’est-ce pas Cicéron) ajoutant quelques petits meurtres d’opposants ci et là, pas mal d’exils quelquefois dorés mais plus souvent à risques, de s’être fait nommer dictateur, portant ainsi un coup fatal à une république qui certes ne marchait plus vraiment mais qui aurait pu être remise sur le droit chemin, ouvrant un boulevard à l’empire qui finira pas avoir raison de la civilisation romaine.
Toujours est-il que si on appliquait cette règle dans notre république
Ce n’est pas à un nettoyage, même sacré que nous assisterions, mais à un véritable désert de Gobi (comme expressio à cette heure) dans toutes les institutions ! Situation favorable à l’émergence d’un dictateur, une sorte de Jules César, par exemple, voire pire, si,si, il y a eu, il n’y a pas si longtemps et pas si loin.
Heureusement que les expressionnautes sont là pour refaire le monde.
Bon réveil à toutes les matinales et tous les matinaux.
S’agissait-il d’une réelle rigueur de César ou bien d’une explication fumeuse parce qu’il était désireux de changer d’épouse

Ni l’une ni l’autre de ces supputations ! Il y aurait eu de la place sur sa tête à Julot pour les cornes cocufiantes, vu qu’elle était déjà bien garnie avec la couronne de laurier, ça ne l’aurait nullement dérangé de la garder sa bobonne. Avec toute l’oseille qu’il avait, il aurait même pu les sertir de diamants et d’ot’ babioles précieuses s’il le voulait. Par sa réponse, il faut comprendre qu’il la disculpe, qu’il la blanchit, qu’il l’immunise, à jamais, de toute calomnie, et non qu’il l’accuse ! La preuve, le mec est clamsé depuis l’ère glaciaire, et aujourd’hui même, ici, maintenant, et demain et toujours c’te bonne femme bénéficie encore de l’immunité, comme quoi tu la soupçonnes, il faut surtout pas, attention t’as pas le droit, vietato, forbidden , achtung verboten, sinon t’es bon pour la galère. Et oui c’était une pointure, Cesario, il savait faire respecter ses ord’, en plus, l’était malin le gus, comme il fricotait à c’t’époque avec la pharaonne number one, c’était une façon à lui de jeter d’la poudre aux yeux et calmer le jeu, de peur qu'sa mousmée lui chante « tu batifoles, je gambade » en sol majeur et qu’ça serait tintin dorénavant à l’époque pour ses folâtreries sur le Nil.
Malheureusement pour elle (ou heureusement parce qu’elle n’était plus obligée de s’envoyer en l’air avec Clodius en cachette), il était impératif sinon vital pour not’ tsarino romano qu’il portasse sa casquette aromatique, autrement sinon comment qu’on le reconnaitrait ou le sentirait plutôt, hein ? Un aveug’, qui circule tranquille avec son chien d’aveug’, il sent l’aromate, il sait qu’son empereur est dans les parages de ses environs, recta il fout la muselière à son clebs pas qu’il bouffe les noix impériales. Honnêtement, tu le vois toi César avec un casque de Viking ? Non ? eh bé tu vois ... Il avait raison !
Demain sera un autre jour, qui sait, l’histoire changera peut-être d’ici là !!
Franchement aujourd’hui on s’en foutrait de ce que fait la femme de César : regardez notre apprenti César national, il a épousé en petites pompes à talonnettes un grande femme qui, irréprochablement, a connu au moins 15 mecs officiels avant lui. Il a dû se dire qu’elle avait fait le plein et serait donc irréprochablement la bonne partenaire photographique de son quinquennat. Vous avez remarqué, Michelle Obama étant plus grande que son Barak, ça n’a pas eu l’air de le gêner cette fois le Nicolaï que sa Carla soit plus grande que lui itou. A égalité qu’il était avec le Président des Etats-Unis d’Amérique ! Du temps de César le Jules, il n’y avait pas tout ces problèmes grâce à la couronne de lauriers, ce qu’Eureka vient de démontrer. Je me demande si elle ne va pas revenir de mode... avec casque viking interchangeable pour les visites en Afghanistan, ou en Corse. Tiens, pourquoi qu’il n’y va jamais dans les îles françaises, not’ Césariot ?
réponse à . eureka le 05/04/2009 à 02h36 : S’agissait-il d’une réelle rigueur de César ou bien d&...
Je pense qu’il était doublement malin : il avait pressenti le coup de l’image ! Il fallait et il suffisait que sa femme soit irréprochable pour qu’il le fût ! En affirmant qu’elle l’était, en l’éloignant de la lumière et des rumeurs, il jouait au grandissime et généreux protecteur : coup double. Il n’était point cocu, en tout cas ni responsable ni coupable, et il gardait tout le projecteur pour lui tout seul. Tout ça me rappelle un autre épisode avec une, comment déjà ? Caecilia ?
Ch’avais même pas qu’il était marié, l’César !
Moi qui croyais que c’était de la nourriture pour chien "Taille-crayon" (sans muselière) !
"Ça me feng le cœur ! Tiens !"

Bon dimanche à tous ! Moi cela va être un peu dur ! couché 6 heures du mat’... Mélanges... Autollants sur la langue et Kangourous dans la tête.
Je n’ai pas encore reçu l’expresion du jour!mais en cliquant sur les dernières,youpie!je l’ai!
Alors bon anniversaire à ma fille et plein de bisous!
messie, l’César, comme tu dis, non seulement il a été marié, même qu’on l’appelait : « le mari de toutes les femmes et la femme de tous les maris » !!! 

Caius Julius Caesar est né à Rome. Il est issu d’une famille patricienne se prétendant descendante d’Enée, le fils de Vénus, fondateur indirect de Rome. et il part très vite à la conquête d’autres contrées … entre autres : la Belle Gique : « Malgré leurs vives oppositions et leurs rebellions, les peuples de Belgique, d’origines celte et germanique, sont soumis par César. La Belgique romaine comprend alors un bien plus vaste territoire que ce qu’elle deviendra plus tard. Elle est divisée en trois provinces: la Belgique Première, la Germanie seconde et la Belgique Seconde. La région connaîtra un certain développement et d’importantes villes seront fondées (Tournai, Tongres). Au cours des années qui suivront, elle sera marquée au nord par la présence franque germanique (futurs Flamands) et au sud par une population de Francs plus latinisés (futurs Wallons). »
J’en apprends des détails (en cherchant sur Ethicle) !!!
Mais "Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu." (St Thomas)
y’a d’autres "César" que les boîtes de nourriture pour chiens !

Un que j’aime bien, c’est celui de la trilogie de Pagnol : César, Fanny et Marius cette page et là, c’est surtout la femme de Maïtre Panisse qui doit être au-dessus de tout soupçon ! 

D’autres préfèrent ce "César"-là ... cette page
réponse à . cotentine le 05/04/2009 à 11h59 : y’a d’autres "César" que les boîtes de nourriture pour ...
As-tu lu ma réponse (46) à ton 29 d’hier?
réponse à . cotentine le 05/04/2009 à 11h50 : messie, l’César, comme tu dis, non seulement il a été...
Si si toutafé, dans son état actuel des choses qu’il a vécues, il était plutôt à plaindre, le pôv ! César c’est le MARRI de toutes les femmes et la femme de tous les MARRIS !
réponse à . momolala le 05/04/2009 à 09h04 : Franchement aujourd’hui on s’en foutrait de ce que fait la femme de ...
L’histoire est un éternel recommencement !
Une toque de cuistot, une mitre de pape, un haut de forme de magicien, à titre d’exemples, et y en a une moultetude, feraient aussi bien l’affaire, ils devraient choisir l’un ou l’autre de ces couvre-CHEFS pour régler leur PETITS problèmes.
Un casque de chantier, un bonnet de nuit, la casquette du père Bugeaud ou le béret de César, pas çui-là, l’ot’ qu’on a fanndu le coeureu, n’arrangeraient rien quand la petitesse est congénitale.

Quoiqu’il en soit, la "grandeur" ne s’aquiert ou ne se fait pas avec des accessoires, quelle qu’en soit leur valeur !
A l’époque est-ce que l’expression citée n’aurait pas été plutôt "La femme de César ne PEUT pas être soupconnée" et au moment oú cela l’arrangeait, il l’aurait changée en DOIT. De ce temps là les intrigues, coups tordus et autres trahisons étaient légions. (romaines)
réponse à . grindesl le 05/04/2009 à 14h31 : A l’époque est-ce que l’expression citée n’aurai...
P’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non, qui pourra le dire ?
réponse à . eureka le 05/04/2009 à 13h27 : L’histoire est un éternel recommencement ! Une toque de cuist...
Eureka : le choc des mots, le poids des idées !
réponse à . eureka le 05/04/2009 à 13h27 : L’histoire est un éternel recommencement ! Une toque de cuist...
L’histoire est un éternel recommencement !

Même sur Expressio on a l’impression de recommencer: après n’en avoir cure que tous les chemins mènent à Rome nous nous retrouvons trois (quatre) pelés et un tondu pour dire que la femme de César ne doit pas être soupçonnée.

Alors les chefs doivent-il se couvrir de lauriers comme César ?

,=""""=.
►◄►◄►◄►◄►◄
( /` ^\
( (( _\
`\_| ٤
/ /""`
/`~~~~`\

Ou de couvre-chefs cornus, comme des vikings ?
           ,
, |\ ,__
|\ \/ `.
\ `-.:. `\
`-.__ `\=====|
/=`’/ ^_\
.’ /\ .=)
.-’ .’| ’-(/_|
.’ __( \ .’`
/_.’` `. |`
\ |
|/

L’important pour ces hommes est de sortir couvert, spa ? Pour eux le proverbe idéal serait :
"L’ennui naquit un jour de l’uniforme ôté."

Alors que pour le femme de César j’aurais plutôt tendance a remplacer le mot "ennui" par "désir".
Pour le proverbe, ou l’expression, on aurait le choix entre :

- «Le short en est jeté ! »
- «Le solaire maximum garanti.»
- « Le songe d’une nudité...»

Mais j’entends déjà ce rabat-joie de César dire :

- «Stop ! Tout le monde décent !»
réponse à . grindesl le 05/04/2009 à 14h31 : A l’époque est-ce que l’expression citée n’aurai...
Holà, Pourquoi de ce temps là ?
Les manoeuvres florentines, comme la "fiorentina" (consulter Momo pour la recette, un régal ! elle lui achète même de la noix de muscade moulue tiens, tu vois ma caille nooooon je n’ai rien oubliééééééééé), ont, à l’origine, peut-être vu le jour dans le bled à César, mais elles ont toujours cours, remixées peut-être au goût du lieu et de l’heure au fil du temps, et je dirais même plus qu’elles sont numérisées et très à la mode de nos jours. Ah ce qu’il est fou ce romain, en plus de son expressio du jour, il nous aura laissé un sacré joli héritage ! Bon, moi ce que j’en dis, hein ...
Hé oui, bien sûr que j’ai lu avec attention le commentaire, j’en ai même mis un sur le site organisateur du "Printemps de Bourges"... Ma voix seule n’a que peu de poids, mais jointe à d’autres, ça peut faire un joli choeur ! et peut-être serons-nous entendu(e)s ???

@ (15) toujours aussi malicieux, SagesseFolie !!! 
réponse à . SagesseFolie le 05/04/2009 à 15h05 : L’histoire est un éternel recommencement ! Même sur Exp...
Pour poursuivre dans les couvre-chefs, je dirais "Chapeau!"... 
ANAGRAMME
Compétences de la marine : posséder eau fonte
Hier on avait droit aux chemins qui mènent à Rome....c'était pour rendre visite à la femme de César ?....
Bon, désolé mais je pars pour deux jours....
Faudra vous débrouiller pour le café....

Bon ouikinde à toutezétous....
Bon ce pigeon voyageur de Bouba nous ayant encore une fois laissé tomber je m'en va faire le café.
Ça va prendre un peu de temps alor pour vous fairer patienter je vous offre notre petit Brassens quotidien avec bien sur La Femme d' Hector.

Et maintenant que le café est pret vous pouvez le déguster en compagnie de Barbara qui est pile-poil dans le sujet du jour.
En franchissant le con de Ruby, César s'écria : "Alea ejaculata est" c'est-à-dire "Le sort en est juté". De mauvaises langues prétendent qu'il aurait préféré se faire Pompée.
César en Égypte, voyait l'égyptienne, mais avait nostalgie de la 'patrie sienne'...
Mais zalors, donc ?
Personne ne se rend compte que, non seulement cette expression avait tété très peu commentée, mais zen plus elle n'a plus zété proposée depuis 8 ans et demi ! Étonnant, non ?
- Dis Claudius, pourquoi ces bêtes te font penser aux femmes ?
- Parce qu'elles sont, Patrice, hyènes...
réponse à . God le 11/11/2017 à 09h33 : Mais zalors, donc ? Personne ne se rend compte que, non seulement cette exp...
Si, je m'en étais rendu compte mais je n'avais pas osé le dire pour rester insoupçonnable.
Musée sur César
- Chérie, je vais à la salle "César bustes"...
- Y'a des arbrisseaux dans ce musée ?
réponse à . God le 11/11/2017 à 09h33 : Mais zalors, donc ? Personne ne se rend compte que, non seulement cette exp...
Il y a deux façons de comprendre la phrase, que tu as d'ailleurs évoquées. En employant "insoupçonnable" l'ambigüité est levée. Cela répond-t-il à ton interrogation ?
Redif
DEVINETTE
Combien mesurait la propriété de César ?
- ben c'était la propriété de seize ares.
réponse à . cotentine le 05/04/2009 à 11h50 : messie, l’César, comme tu dis, non seulement il a été...
"Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu." (St Thomas)
Ce n'est pas Saint Thomas mais en Marc 12 :13-17 que sont rapportés ces propos de Jésus.
Les intégristes de l'époque cherchaient à le coincer sur la compromission avec l'occupant romain. Le seul souci, c'est que son interlocuteur, tellement à cheval sur l'observance de la loi, n'avait pas sur lui de l'argent hébreu mais une pièce romaine.
Mets ça dans ta poche et ton mouchoir par dessus.
Jamais entendu cette expression... Une autre rarement utilisée "il faut rendre à César ce qui est à César" remonte sûrement à de lointaines époques... En ce moment nous sommes chez les Romains !
réponse à . God le 11/11/2017 à 09h33 : Mais zalors, donc ? Personne ne se rend compte que, non seulement cette exp...
Mais si, mais si, mais si, Doux Jésus God !...

Suis venue à l'heure où les minets ont posé leur potron et leurs ronrons au creux de gros édredons, don, don... et j'ai constaté que c'était une expression que je ne connaissais pas (et en 2009, je n'avais pas encore découvert ce mêêêveilleux site !), une expression qui n'avait pas passionnée les foules à l'époque, donc une expression quasi neuve.

Seulement, depuis qu'il est reviendu de son périple sud-américain, j'ai laissé à Bouba - pour quelques jours - le plaisir de fredonner Brassens le premier. L'ingrat s'en va nous laissant sans café, sans chanson... Eh bien main'nant, y peut se gratter !

À la maternité
- Vous avez vu ces infirmières hérétiques,,,mais vous avez vu ces ariennes !
- oui,oui, mais à la maternité, c'est pas rare de voir césariennes...
réponse à . gerard5253 le 11/11/2017 à 08h39 : Bon ce pigeon voyageur de Bouba nous ayant encore une fois laissé tomber ...
Certes la femme d'Hector est irréprochable... mais cet Hector est-il un personnage officiel dont la réputation ne saurait être entachée par une épouse frivole, ou pire ? Me d'mande...

J'ai fouillé sur les étagères et j'ai trouvé deux César dont celui-ci :

Quand je voyais cette enfant, moi le pâtre
De ce canton,
Je croyais voir la belle Cléopâtre,
Qui, nous dit-on,
Menait César, empereur d'Allemagne,
Par le licou...
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou.


Une histoire que le cher Georges emprunta à Victor et qu'il mit en musique. On l'écoute...  

La femme de César ne doit pas être soupçonnée.
Pourquoi ?
Tout simplement parce que César ne veut pas qu'on sache qu'il est cocu.
Un César ne peut être confondu avec un chef de gare, surtout à cette époque où les chemins qui mènent à Rome n'était pas encore équipés de rails, et où la couronne de lauriers remplaçait la casquette étoilée. Par contre les vaches n'avaient pas ce mal moderne dû au TGV trop rapide qui leur file le torticolis.
S'il y a soupçon il est obligé de l'accuser d'avoir la rage pour pouvoir la noyer, cette chienne trop au lit pour être honnête.
réponse à . DiwanC le 11/11/2017 à 11h33 : Certes la femme d'Hector est irréprochable... mais cet Hector est-il...
César, empereur d'Allemagne
Dis donc, Totor, il n'est pas à un à-peu-près près !
Il est vrai que l'Europe, c'est un peu comme le foteballe : ça se joue à 27 et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne.
réponse à . SyntaxTerror le 11/11/2017 à 12h09 : César, empereur d'AllemagneDis donc, Totor, il n'est pas &agrav...
Paraît qu'il avait d'abord penser à "Bretagne"...
... César, empereur de Bretagne.

Paraît qu'il s'est dit : Pas sûr que ça passe... Que me reste-t- il ? Cocagne... campagne... castagne... lasagne... Et pourquoi pas Allemagne ? "César, empereur d'Allemagne"... ça fait Charles Quint... ça me plaît bien !

César, empereur de Bretagne.
Paraît qu'il [Victor Hugo] s'est dit : Pas sûr que ça passe
Ben, non. Toute la Bretagne occupée par les Romains ... Toute ? Non, un petit village peuplé d'irréductibles Bretons ... etc ...
réponse à . DiwanC le 11/11/2017 à 11h05 : Mais si, mais si, mais si, Doux Jésus God !... Suis venue à ...
L'ingrat s'en va nous laissant sans café, sans chanson...
C'est curieux, chez les conducteurs de trains, ce besoin de faire des voyages (Audiard, ou presque)
Un grand merci à Gérard qui était levé à cette heure-là, pour avoir mis la main sur la caf'tière, les filtres et avoir apporté de l'arabica avant d'aller fouiner dans les vinyls.
Suis allée lire M'sieur Rey et "soupçon"... Je n'aurais pas dû ! C'est d'un compliqué !
Bon, je résume... à gros traits !

Soupçon : c'est l'aboutissement (1564) des formes anciennes soupeçon (1240), suspeçon (1155). Jusque-là, ça va.

Mais ensuite M'sieur Rey nous balade à travers le latin impérial avec du suspectionem et du suspicio → "soupçon" puis "admiration" ; on passe par du latin classique, une racine indoeuropéenne, du haut allemand, du sanskrit... J'allais oublié : il a également de l'ancien français (sospecier) dans l'article et du latin populaire ; j'avais prévenu : c'est du compliqué !

À partir du XVIe, et plus précisément de 1549 à 1660, on a du soubçon et du soupçon et le mot est masculin ou féminin.
Trente lignes plus loin, une expression aujourd'hui hors d'usage : tomber en soupçon.

Bon... j'arrête sinon je vais assécher l'encrier.
Juste une petite dernière, superbe : cette forme ancienne (v. 1225) → souspechonner, autrement dit "avoir des soupçons au sujet de quelqu'un". La femme de César ne doit pas être souspechonnée... ça fait moins rigide !

réponse à . SyntaxTerror le 11/11/2017 à 13h07 : César, empereur de Bretagne. Paraît qu'il [Victor Hugo] s'...
C'est pas faux !
réponse à . mickeylange le 11/11/2017 à 11h47 : La femme de César ne doit pas être soupçonnée. Pourqu...
Tout simplement parce que César ne veut pas qu'on sache qu'il est cocu.
Là-bas, dans le Sud, le César de Pagnol n'est pas cocu. En revanche, Escartefigue, le capitaine du ferry-boîte, est largement corné car "c'est dans la marine qu'il y a le plus de cocus" !

Que les marins du site ne se mettent pas en colère mais plutôt qu'ils considèrent que "le plus" ne signifie aucunement "tous" ! 
réponse à . DiwanC le 11/11/2017 à 13h36 : Tout simplement parce que César ne veut pas qu'on sache qu'il est cocu.L&...
Qu'on sache, ce n'est pas à une telle critique que les capitaines de pédalo pourraient prêter le flan.
réponse à . DiwanC le 11/11/2017 à 13h20 : Suis allée lire M'sieur Rey et "soupçon"... Je n'aurais ...
Et avec cette histoire d'écriture inclusive il va y avoir encore d'autres explications !
Même si quelqu'un avait osé mettre en question la fidelité de la femme de Caesar, Caesar n'avait qu'à déclarer FAKE NEWS ! (fausses infos)
réponse à . DiwanC le 11/11/2017 à 13h36 : Tout simplement parce que César ne veut pas qu'on sache qu'il est cocu.L&...
Là-bas, dans le Sud, le César de Pagnol n'est pas cocu.
Peut pas être cocu le César puisse qu'il est veuf. Mais peut être avant d'être veuf a-t-il soupçonné sa femme. Ce qui peut amener un meurtre, car on a le sang chaud dans "notre" midi. Quand on peut faire entrer quatre tiers dans un verre on peut faire entrer sa femme entre quatre planches.
réponse à . DiwanC le 11/11/2017 à 13h36 : Tout simplement parce que César ne veut pas qu'on sache qu'il est cocu.L&...
le capitaine du ferry-boîte
A chaque fois, ce nom m'évoque l'increvable tube de 1965 : Ferry Cross the Mersey accompagné de l'éternelle question : pourquoi diable appeler son groupe "The Pacemakers" ???
Puisque nous parlons de César, donc indirectement de Rome, je rappelle que nombreux sont les jeunes mâles en rut (forcément en rut, état naturel et constant à cet âge) qui se rendent là-bas avec l'espoir de profiter du voyage pour trousser de jolies italiennes. C'est pourquoi certains disent qu'ils vont à Baisons-la-Romaine (mais sur quelle pente savonneuse m'engage-je ? Où vais-je ? - à prononcer avec un zozotement).
réponse à . God le 11/11/2017 à 15h54 : Puisque nous parlons de César, donc indirectement de Rome, je rappelle qu...
Où vais-je ?
Question essentielle et aussi fondamentale que : Dans quel état j'erre ?

réponse à . SyntaxTerror le 11/11/2017 à 15h31 : le capitaine du ferry-boîteA chaque fois, ce nom m'évoque l�...
"Pace makers"... Fabricants de rythme ?
Fabricants de rythme ?
Comme l'éditeur de partoches ?
Il parait que Iznog0d travaille dessus !
réponse à . DiwanC le 11/11/2017 à 17h21 : Où vais-je ?Question essentielle et aussi fondamentale que : D...
Certes, mais vu le contexte, danquelétazère, ça le fait quand même un peu moins que ouvèze...
réponse à . le gone le 11/11/2017 à 18h30 : J'ai écouté et c'est sympa mais je préfère le premie...
Moi aussi ! Ça c'était du calin ! Et du pas fatiguant... 
Ce n'est pas seulement un stimulateur cardiaque ! En fond et en demi-fond, c'est le coureur qui imprime un train élevé (comment peut-on imprimer un train ?) pour entraîner celui qui doit gagner, quitte à abandonner en cours de route. En français, on dit "un lièvre".
réponse à . le gone le 11/11/2017 à 18h30 : J'ai écouté et c'est sympa mais je préfère le premie...
Des paroles toujours aussi incompréhensibles (pour moi) ...
réponse à . God le 11/11/2017 à 18h16 : Certes, mais vu le contexte, danquelétazère, ça le fait qu...
T'exgeagère, Ta Divinité... t'exgeagère...
Tu ne serais pas en train de virer "écriture inclusive" ?
Dialogue de magistrats
- Tu sais s'il y a des haies comestibles ?
- je suppose que oui...pourquoi ?
- j'ai entendu dire: "La femme de César soupe son haie"
La femme de César élaborait des soupes á la mouture de blé:
soupe, son.
Je suis loin d'être convaincu par la traduction des deux premières phrases sur lesquelles même les "native english speakers" achoppent (de bière). Visiblement, le traducteur ignore certaines tournures argotiques.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La femme de César ne doit pas être soupçonnée » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?