Laisser pisser le mérinos

Laisser courir, laisser aller les choses, laisser faire.

Origine

Qu'est-ce qu'un mérinos ? Il se dit dans les milieux autorisés qu'il s'agit d'un ovidé[1] et, plus précisément, d'une race particulière de mouton dont la laine était très appréciée (en fait, deux races, puisqu'on trouve en France les mérinos d'Arles Lien externe et ceux de Rambouillet Lien externe).
Mais est-ce que le mérinos urine de manière particulièrement importante, suffisamment pour avoir marqué les esprits ? Il semblerait que oui, mais pas plus que les autres ovidés, et que, par conséquent, l'origine de l'expression ne soit pas vraiment liée à ça.

Au début, il y avait "laisser pisser la bête", locution venue, au XIXe siècle (et peut-être avant), des gens qui menaient des attelages et qui choisissaient de s'arrêter pour laisser leurs animaux faire leur petit besoin car, si l'on sait que ces bestiaux, qu'il s'agisse de chevaux ou de boeufs, défèquent volontiers en marchant, il semblerait qu'il leur soit beaucoup plus inconfortable d'uriner en avançant, avec des risques de retenue pouvant provoquer des troubles. Il y avait donc d'obligatoires pauses pipi au cours des longs trajets.
Entre l'avance lente des animaux et les arrêts nécessaires, il fallait que les cochers ou conducteurs d'attelages et les éventuels passagers soient détendus, peu pressés, zen, état d'esprit qui est sous-entendu dans la signification de l'expression qui est ensuite passée dans le langage commun pour signifier "laisser faire".

A la même époque, le mérinos, ou du moins sa laine, était en vogue, le mot étant donc souvent sur les lèvres des gens.
De là, des plaisanteries (la locution ne paraît-elle pas absurde, donc amusante ?), ont provoqué la substitution de la simple bête par notre animal à poils laineux.

[1] Et non pas, pour ceux du fond près du radiateur, d'une marque de literie.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Laisser pisser le mérinos » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Abwarten und Tee trinkenAttendre et boire du thé
États-Unisen To let it goLe laisser aller
États-Unisen To go with the flowAller avec l'écoulement
États-Unisen To let it slideLe laisser glisser
Espagnees Deja que los perros ladren (Don Quichote de Cervantes)Laisse que les chiens aboient
Italie (Sicile)it Lassàri pèrdiriLaisser perdre
Brésilpt Deixar a água correrLaisser l'eau rouler

Vos commentaires
Ca n’est donc pas un synonme de "faire pleurer le colosse" ou je ne sais plus quoi...
Ca nous change un peu des expressions à mi-hauteur...

Mais on va bien trouver moyen d’y revenir, tels que je connais certains...  
Je connaissais "laisser pisser le pitbull" sur ses jambes, sans le déranger, contrairement au petit caniche à sa mémère...  
réponse à . lorangoutan le 10/08/2006 à 00h03 : Ca n’est donc pas un synonme de "faire pleurer le colosse" ou je ne sais p...
Oui, je ne nomme personne, surtout pas Ch... Ho... Ri... Bo... et compères.
La légende, toujours elle, dit que c’est le noir (le mouton) qui l’emporte à ce petit jeu...
réponse à . lorangoutan le 10/08/2006 à 00h10 : Je connaissais "laisser pisser le pitbull" sur ses jambes, sans le dérang...
Il y a aussi ceux qui vont promener popaul/popol...
Ca y est, God refuse la gueuze... N’empêche qu’il est planté, NA ! Yendé, je me sens un peu zatigué, newô of fourt !
réponse à . <inconnu> le 10/08/2006 à 00h16 : Ca y est, God refuse la gueuze... N’empêche qu’il est plant&e...
C’est sûr ? Il tient bien en place ? Au fait, c’est quoi comme arbre ?
j’suis pas un mérinos, même si j’ai été élevée au milieu des moutonsssses ...
et si y’a urgence, j’arrête la berline sur le bas-côté de la route, j’ouvre les 2 portières ... de droite, et je me soulage ... (cachée entre les 2 portières, sans état d’âme ... en prenant la précaution de ne pas éclabousser mes chaussures ... et de ne pas montrer mon postérieur ... quand je me relève)
Ah ! ils ont la belle vie, les "Mecs", ils peuvent s’arrêter n’importe où ...
Il en a de la chance, ce p’tit mouton ! Non seul’ment y peut pisser en paix, mais y l’a ôssi le droit de boire de la gueuze et du faro !
Notre bûûm est planté ! Bises à tous les habitants d’ici, et à bientôt. Et sages, hein, bande de petits voyous (et de petites voyouses): n’oubliez pas: heuh, j’chais plus. stop-bisous-lechatfaitsoncinémastop. Merci, God !
Ah c’est vous que j’ai aperçu une fois... Ah ben, on peut dire qu’on est intimes !
Justement, en parlant de ça, je fais quoi de la photo, je l’envoie à expressio ou je la garde pour moi ?
réponse à . <inconnu> le 10/08/2006 à 00h26 : Il en a de la chance, ce p’tit mouton ! Non seul’ment y peut pi...
Je pense que Rikske a planté beaucoup beaucoup d’arbres aujourd’hui-hier...
Il faut comprendre que le taulier ici n’accepte pas ceux qui ne sont pas d’apparence : ni extra, ni lucide.Ca fonctionne comme une boîte de nuit Expressio Night, il faut garder toute sa tête sinon, tu rentres seul chez toi au beau milieu de la nuit. D’ailleurs, moi aussi ; je m’en vais me coucher, il est l’heure si je veux faire quelques rêves érotiques pimentés… Buona notte.
réponse à . <inconnu> le 10/08/2006 à 00h17 : C’est sûr ? Il tient bien en place ? Au fait, c’est ...
C’est un jeune hêtre d’environ 10 - 12 mètres. Mais si tu veux, tu peux voir une série de reportages photographiques sur le site www.meyboom.be.
A propos, notre bande de supporteurs d’expressio.unefois.be était présente ! Nous avons même rencontré un Breton de 77 ans qui avait fait le déplacement exprès... Mais au nom de la loi sur la protection de la vie privée, nous ne dévoilerons pas son nom, na !
réponse à . lorangoutan le 10/08/2006 à 00h10 : Je connaissais "laisser pisser le pitbull" sur ses jambes, sans le dérang...
T’as d’ja essayé de shooter dans un pittbull qui pisse ? Moi pas, mais je connais quelqu’un qui l’a fait. On l’a enterré la semaine passée, dans un carton à chaussures. Le pittbull avait un creux...
réponse à . <inconnu> le 10/08/2006 à 00h29 : Je pense que Rikske a planté beaucoup beaucoup d’arbres aujourd&rsq...
Je pense que Rikske a planté beaucoup beaucoup d’arbres aujourd’hui-hier...
Et surtout, soigneux comme on le connaît, il les a copieusement arrosés ?
Mais revenons à nos moutons. A notre mérinos, veux-je dire, n’est-ce pas celui sur le dos duquel on mange la laine ? Tant pis pour les pulls en projet ?
Chut, les enfants, Chris dort encore !
Ah, ne t’éveilles pas encore... ô mon bel ange qui sommeille.....
La Bergerie Nationale fut effectivement créée à Rambouillet pour accueillir les premiers mérinos, et elle est devenue l’écoles des bergers de France (et un centre de recherche sur de nombreuses espéces animales : elle a notamment un troupeau d’aurochs.). On y visite un musée du mouton , et une fois par an une grande fête permet d’apprécier le travail fantastique des chiens de berger, et le tour de main des tondeurs.
On raconte que le premier mérinos présenté au roi se serait abondamment soulagé, à la grande honte des bergers et courtisans, et que le roi, bon prince, se serait exclamé : "ce n’esr rien, laissez pisser le mérinos".
L’histoire semble toutefois trop belle pour être véridique.

Le mérino, en espagne était l’inspecteur chargé d’organiser les transhumances de moutons. Le mot viendrait de là, et non de marina (venu de la mer) comme on le lit parfois, bien que les premiers mérinos soient venus d’afrique du nord.

PS : vous avez vu : je connais moutonement le sujet : je me sens plus pisser!
réponse à . lorangoutan le 10/08/2006 à 00h10 : Je connaissais "laisser pisser le pitbull" sur ses jambes, sans le dérang...
Ooooooh ! Il faut s’méfier !
Pitbull, pitbull, attention, Le mérinos est rosse.
réponse à . borikito le 10/08/2006 à 08h32 : Je pense que Rikske a planté beaucoup beaucoup d’arbres aujourd&rsq...
Tant pis pour les pulls en projet
Est-ce que "pull" est la forme abrégée de "pitbull" ou faut-il comprendre, grâce à une inversion bien placée, que Pit Bull viendrait de Bull Pitt, synonyme de Bratt Pitt? C’est Jolie qui doit être contente...
Mais revenons à l’expressio du jour:
notre Godadoré nous dit qu’il y aurait 2 sortes de mérinos: ceux de Rambouillet (qui broutent sur la piste d’aterrissage, sans doute), et ceux d’Arles... Alors là, monsieur Bizet, vous ne le saviez pas nous plus, n’est-ce-pas? Et c’est sans doute Carmen qui gardait les moutons, à faire mentir notre ami Georges:
quand Carmen dégraffait son corsa-age,
pour donner la gou-goutte à son chat,
tous les gars, tous les gars du villa-age,
étaient là là là là, ... (oui, je sais, j’ai pas compté)

D’abord, c’était Carmen, et pas Margot,
ensuite, si les gars du village étaient là, c’étaient pour voir pisser les mérinos, gardés par la charmante Carmen...
Elle les parquait le matin dans un pré, et le soir, après ces pissades multiples, c’était devenu le lac de Carmen
Ben oui, quoi, on ne peut pas lui changer de nom à tout bout de champ. Aurais-je dû dire maintenant le lac de la Martine? Bien qu’ici, à tout bout de champ soit d’application...
Allez, je vais garder mes moutons dans les alpages styriens...
réponse à . file_au_logis le 10/08/2006 à 09h09 : Tant pis pour les pulls en projet Est-ce que "pull" est la forme abrég&e...
Rambouillet (qui broutent sur la piste d’aterrissage, sans doute
l’aérodrome le plus proche, c’estToussus le Noble , à environ 40 km : risqueraient d’avoir faim les pauvres !
réponse à . chirstian le 10/08/2006 à 08h55 : La Bergerie Nationale fut effectivement créée à Rambouillet...
Eh, venez tous voir ! Z’avez bien tout lu ?
Le chirstian il a pondu un commentaire sérieux aujourd’hui 10 août 2006 !!!!!
Oui, mais vous êtes maintenant reconnue, découverte...
Mme Turpinic Mérinos, celle qui se soulage entre ses deux portières (portière: féminin de porteur, voir rubrique des chaises à porteurs).
Ce sont les passants qui, trouvant le tableau peu commun (tiens, on la connaît déjà, non?), auraient dit laissons pisser la Mérinos... Pourquoi cette expressio.fr s’est-elle masculinisée au fil des semaines, mystère...
réponse à . chirstian le 10/08/2006 à 09h19 : Rambouillet (qui broutent sur la piste d’aterrissage, sans doute l’...
Mêêê, non, sot, il s’agit de la piste privée du château...
"Une jeune Lorraine à l’oreille fine brûlait du désir de sauver la France..." (Part 1)
Tout le monde connaît son histoire. Ah oui?
L’Archange Mérinos, passant par là le jour où le bûcher fut allumé, décida de se soulager pour l’éteindre.
L’Archevêque de Rince, Mgr. Cauchon (quel animal, ce type!) poussa des cris de goret si stridents qu’il en effraya l’Archange à un point tel que celui-ci depuis doit se faire soigner (retenues intempestives). Saint Michel, ayant assisté à la Dernière Scène (oui, ici avec un S pour commencer), hurla: "laissez donc pisser le Mérinos!"
Las, trois fois hélas, trop tard...
"Son désir se réalisa: elle brûla!" (Part 2)
Note du Traducteur: si vous groupez les Part 1 et Part 2, vous obtiendrez une citation tirée du sketche "L’Histoire de France" par Les Frères Ennemis. A avoir absolument dans toutes les bonnes discothèques...
réponse à . God le 10/08/2006 à 09h21 : Eh, venez tous voir ! Z’avez bien tout lu ? Le chirstian il a po...
Vrai ? C’était pour du sérieux ?
Choouuuueeeetttte !
réponse à . file_au_logis le 10/08/2006 à 09h36 : Mêêê, non, sot, il s’agit de la piste privée du c...
Mêêê, non, sot, il s’agit de la piste privée du château
cheu ! non sot , il s’agit d’un château privé de piste.
Les hélicos se posent sur la pelouse. (et pas sur les lieux de pissage des mérinos , donc pas de risque de les voir pisser le sang)
réponse à . HoubaHOBBES le 10/08/2006 à 09h47 : Vrai ? C’était pour du sérieux ? Choouuuueeeetttte...
eh oui, ça m’arrive d’être sérieux, et pendant que j’y suis, et profitant d’un instant de calme sur ce forum , je vais continuer. Après j’irai boire pour oublier et retrouver mon état normal.

Quelques considérations philosiphoques sur le Forum

J’ai déposé mon premier message le 25 mars, jour du « dépouiller le vieil homme qui est en nous » (je le signale pour ceux qui voudraient écrire ma bibliographie).
Il y eu ce jour là 9 messages de 7 intervenants.
J’ai découvert sur ce forum nombre de chats Agora (et quelques souris) et j’ai pris un plaisir grandissant à y venir miauler de concert.

4 mois après, le «chat échaudé craint l’eau froide» a été salué de 177 miaulements : 20 fois plus. Une victoire, certes, mais avec un B un peu mol : le nombre d’intervenants, lui, n’a été multiplié que par 2.
D’où la question : S’agit-il encore d’un forum, ou d’un (t’)chat ?

Un grand pro du Forum : Ciceron a écrit de façon carrée : « SALVE REGINA MATER » ce qui signifie littéralement : les salves de Régine m’atterrent…
Sans contester l’humour, et la qualité d’aucune de nos interventions, je pense moi aussi que nous devrions en limiter le nombre sauf à décourager des expressionnistes de qualité de nous rejoindre.
Pourquoi ne pas nous imposer volontairement une limite : par exemple un maximum de 3 interventions/jour), pour nous obliger à privilégier la qualité ?
Je ME vise naturellement au premier chef -moi qui sais résister à tout sauf à la tentation- mais je fais un appel à tous les accros. Eh Yannou, t’écoute, je te cause!

Je ne pose pas la question à notre hôte : il nous a défini des règles volontairement souples : à nous de les faire évoluer. Je nous la pose, en nous demandant de revisiter quelques pages de différentes dates, pour chercher à définir le point d’équilibre idéal. Je prends beaucoup de plaisir à ces parties de ping-pong , et suis prêt à les poursuivre, mais je ne pense pas que le site puisse évoluer dans cette direction , sauf à compartimenter et hiérarchiser le forum (et God nous a rappelé qu’il ne le ferait pas).
Qu’en pensez-vous … sérieusement ?

ça y est : j’ai épuisé mon temps d’interventions pour aujourd’hui ! A vous ...
réponse à . God le 10/08/2006 à 09h21 : Eh, venez tous voir ! Z’avez bien tout lu ? Le chirstian il a po...
Ah, pasqu’en plus, c’est sérieux ? Lequel des deux, la Bergerie Nationale (brave Marie en toilette) ou le coup de l’inspecteur des transhumances (y payaient des impôts, les moutonnsssss ?)
réponse à . chirstian le 10/08/2006 à 10h46 : eh oui, ça m’arrive d’être sérieux, et pendant q...
Ouaips, fieu, tout-à-faitement d’accord, mais ça dépend de ce qu’on a ingurgité comme boissons diversément alcoolisées... En ce qui me concerne moi-même intrinsèquement et personnellement, je suis d’accord pour essayer pendant 2 semaines (bien obligé, hélas !). Je vous souhaite à tous un bon expressio et vous retrouve le 27 !
réponse à . chirstian le 10/08/2006 à 10h46 : eh oui, ça m’arrive d’être sérieux, et pendant q...
Même si la question ne m’est pas posée, je ne peux qu’approuver.
Si les délires sont les bienvenus, le côté clavardage (mot de nos amis québécois pour (t’)chat, contraction bien vue de ’clavier’ et ’bavardage’) qui est de plus en plus présent doit probablement rebuter plus d’un nouveau venu et surtout, plus d’une nouvelle venue.

Et alors que le nombre de commentaires augmente ainsi de façon très importante, je n’ose imaginer la difficulté de suivre ces conservations basées sur des interventions souvent mono-lignes si trois ou quatre intervenants supplémentaires venaient rajouter leur grain de sel très régulièrement.

Sur ce bonnes vacances à Rikske !
réponse à . chirstian le 10/08/2006 à 10h46 : eh oui, ça m’arrive d’être sérieux, et pendant q...
Une mauvaise nuit, un peu de spleen..? Certes la classe chahute beaucoup ces derniers temps.. mais, se "culturer" en s’amusant c’est tellement plus gai, il serait peut-être dommage d’y mettre des limites trop restrictives...? Qu’en pense notre God suprême ?
réponse à . mirlou le 10/08/2006 à 11h19 : Une mauvaise nuit, un peu de spleen..? Certes la classe chahute beaucoup ces der...
Voir la 28 pour ma pensée !
Pas de spleen de la part de chirstian. Juste une constatation que j’ai déjà faite également.

L’amusement n’est pas interdit, bien au contraire, quant aux limites, il n’y en aura pas de chiffrées, mais à chacun de voir, en jugeant de la facilité de lecture d’un forum d’une des dernières expressions en commençant depuis le début. Pour ceux qui le lisent au fil des ajouts, no problemo, mais pour celui qui découvre le site et qui essaye de suivre ce qui s’est dit après, je ne suis pas sûr qu’il ait envie d’aller jusqu’au bout.
Bien sûr qu’il faut laisser pisser le Mérinos, car le besoin du mouton de Pane urge !

Désolée, je viens de me lever....
Bonne journée à tous(tes) !
réponse à . chirstian le 10/08/2006 à 10h46 : eh oui, ça m’arrive d’être sérieux, et pendant q...
Exact, cela devient parfois illisible et/ou fatigant à parcourir (sans compter le temps passé dessus !). En nous limitant, nous allons l’imiter, le Cthirsian !
Avec mon équipe, je m’y engage !
réponse à . HoubaHOBBES le 10/08/2006 à 12h32 : Exact, cela devient parfois illisible et/ou fatigant à parcourir (sans co...
Je m’y engage... à poil sur la plage ! (Oops ! I did it again !)
Vaut-il mieux que le robinet coule ou attendre au robinet que l’eau coule ?
L’expression construit la réflexion.
Je fais mon autocritique et intègre avec respect l’intérêt des autres intervenants.
« Donnez-moi un point d’équilibre et je soulèverais le monde. »
Je me soigne mon Père !
J’évite la tentation mais c’est elle qui vient à moi...
Que faire ? Fermer mon coeur et mon esprit ?
Cela serait égoïste pour les autres...
"Je suis d’os et de chair, je suis un homme, c’est tout, c’est trop et c’est bien trop peu... pour mon bien, humiliez-moi Seigneur !"

Extrait de la lettre de Jean au pécheur.
Pour en revenir, sagement, à l’expression du jour, à défaut de laisser pisser le Mérinos, je vais, emmener « Ourasi » se promener sur d’autres champs de courses, mais viendrais toujours ici avec plaisir.

(Pour info, « Ourasi » ne courait de bonnes courses que s’il avait, avant le départ, laissé pisser son Mérinos).
réponse à . <inconnu> le 10/08/2006 à 13h16 : Pour en revenir, sagement, à l’expression du jour, à d&eacut...
Ouaips, pied tendre, tu ne vas pas t’en tirer comme ça !
1°) je reste d’accord avec chirstian (y’a rien à faire, je baptiserai mon prochain fils spirituel ou autre Chirstian, juste pour voir...)
2°) c’est vrai que le forum tend à ressembler à un "chat room" (quel laid mot !), mais nous tous qui nous y exprimons faisons de dignes efforts pour ne pas que ce lieu devienne une poubelle de la langue française;
3°) en dernier ressort, le maître de ce web est seul habilité à le supprimer. Après, j’espère, consultation des expressionautes (rappelle-toi le coup de "l’internaute" le 17 mai). Bon, enfin, quoi, ne serions nous pas assez adultes (encore un gros mot) que pour nous modérer nous mêmes ? Faisons une tentation ! Euh, tentative, voulais-je dire!
4°) en plus de l’humour, de quelque degré qu’il soit, la poésie est indispensable pour tous, et devrait etre décrétée comme telle par le Conseil des Anciens. Dont acte. Reste avec nous, Yannou !
réponse à . HoubaHOBBES le 10/08/2006 à 12h32 : Exact, cela devient parfois illisible et/ou fatigant à parcourir (sans co...
Ca y est, v’la l’gamin qui fait de la pub déguisée! Tu regardes trop reteletévéï, fieu ! Allez, bon abscès, euh, non, je voulais dire: bon courage, j’vous rapporterai des lavandières (y paraît qu’elles sont poilues commes des mérinos, mais qu’elles pissent pas pareil !)
réponse à . <inconnu> le 10/08/2006 à 14h16 : Ouaips, pied tendre, tu ne vas pas t’en tirer comme ça ! 1°...
Bien que j’y sois très mal reçu , je reviens dans la boîte à suggestions.
Sachez que si je le fais, ce n’est pas pour en être remercié, mais pour faire progresser ce site génial, alors j’me lance : et si Godichounet nous mitonnait une autre page que celle des expressions , juste réservée au "chattes" (clavardage) ?
Bon, , je ne suis pas certain que cela soit l’endroit, ni que cela fonctionne.
Quoiqu’il en soit, quelle que soit Ta décision, ô Maître, je l’accepterai humblement (et vous savez comme je peux être humble, non?).
Si "laisser pisser le mérinos" signifie
Laisser courir [...]
, alors si on se laisse "courir sur le haricot", on laisse donc pisser le mérinos sur le haricot, hein ?
réponse à . lorangoutan le 10/08/2006 à 15h07 : Si "laisser pisser le mérinos" signifie Laisser courir [...] , alors si ...
Et laisser pisser le mérinos sur un haricot de mouton, ça doit pas être très, très bon... J’allais pas la rater celle-là, acré !
Le cou du mérinos, j’y crois pas trop, c’est une histoire à dormir debout !
réponse à . <inconnu> le 10/08/2006 à 16h37 : Le cou du mérinos, j’y crois pas trop, c’est une histoire &ag...
Je suppose que c’est le ’coup’ ?
Heureusement, ici, chacun est libre de ses croyances. Il n’y a aucune ségrégation et celui qui a sommeil peut librement dormir, couché ou debout, personne n’ira le réveiller.

Et puis pour refuser une explication lorsqu’elle est proposée par plusieurs lexicographes, il faut avoir des arguments et des sources dignes de foi.
Ils sont où ?
bon, la journée se termine, mais les réflexions restent ouvertes.
pardon à ceux que j’ai perturbé.
Je vous rappelle que l’expression du jour était :
" laisser pisser le Chirstian "... à deux mains ...si vous voulez bien !
réponse à . chirstian le 10/08/2006 à 18h38 : bon, la journée se termine, mais les réflexions restent ouvertes. ...
comment ça "à deux mains"?
fi de la modestie
vous êtes plus qu’un humain
pour votre petit pipi
prenez donc un trépied
comme à l’accoutumée
Je voudrais donner mon avis sur le sujet du jour : les clavardages.
Pour ma part, je suis inscrite sur Expressio depuis plusieurs mois (depuis que le site du « Soir en ligne » en a fait la publicité, en fait) et je lisais l’expression du jour directement sur mon mail, là où les commentaires n’apparaissent pas, et ne venant sur le site que très rarement.
J’ai constaté depuis peu de temps que les commentaires y allaient bon train. Et je me suis régalée des jeux de mots et de la bonne humeur des participants. A tel point que moi aussi j’ai commencé à y mettre mon grain de sel. Pourquoi cet humour ? A cause de l’humour de God dans ses définitions, bien évidemment, celui pour lequel je lisais chaque jour l’expression.
C’est vrai que c’est fastidieux à lire tous ces commentaires ... mais qui est obligé de les lire jusqu’au bout ?
Les commentaires sont comme la deuxième vie de l’expression et de sa définition.
Il y a une petite dizaine de personnes ici, celles qui interviennent le plus souvent, qui ont un humour décapant et une culture époustouflante qui poussent à se dépasser, à s’interroger, à consulter des dictionnaires, avant d’écrire son propre commentaire pour qu’il ne paraisse pas ridicule, dénué de sens et surtout d’humour parmi tous les autres. Des personnes pour qui la langue française n’est pas seulement un moyen de communiquer mais aussi un immense terrain de jeu.
La barre est placée haut. Et c’est tant mieux !
Et si moi, lecteur Lambda du site, la seule définition de l’expression m’intéresse, rien ne m’oblige à parcourir les commentaires. Pourquoi en priver ceux qui s’en amusent et qui s’en nourissent ? (*)
Je trouverais dommage de nous priver du plaisir d’écrire et de lire des choses amusantes qui sont d’un niveau bien supérieur à de nombreuses conversations sur les « chats »... sans savoir combien de temps cela peut encore durer.
Je souhaiterais vraiment, si on ne peut pas continuer dans cette voie, qu’il y ait une autre solution qui permette de laisser libre cours aux divagations des uns et des autres parce que cela fait très longtemps que je n’ai pas vu un tel plaisir de manipuler la langue française de cette façon sur internet.

(*) je pense en effet que le simple fait de brider le nombre d’interventions par intervenants réviendrait, à terme, à tuer dans l’oeuf tous les commentaires.
réponse à . chirstian le 10/08/2006 à 18h38 : bon, la journée se termine, mais les réflexions restent ouvertes. ...
Tiens ! Encore un ! C’est curieux, cette manie de vouloir faire ça à deux mains. J’en connais qui n’ont besoin que d’un rétroviseur et d’une pince à cornichons ! Bon, pour rehausser un chouïa ces commentaires un tant soit peu évanescents (heureusement, regarde sur le dico), je signale que le chirstian est une variété de mérinos blanc, donc albinos, comme certains lapins, et au moins aussi célèbre que le Yéti. Est-ce qu’on dit au Tibet: "laissez pisser le Yéti" ? Je m’en vais de ce pas poser la question au Dalaï Lama. Bonnes vacances !
réponse à . <inconnu> le 10/08/2006 à 19h06 : comment ça "à deux mains"? fi de la modestie vous êtes plus ...
Avec l’age Petula vous apprendrez sans doute
que l’organe de l’homme change parfois de taille.
Tout petit au repos, ou en pleine déroute
Il sait bien s’allonger , quand il est sur les rails.
Cela fait ,qu’aisément à deux doigts on le prend
(je vous parle bien de l’homme et non du mérinos).
mais si je viens à vous pour être votre amant :
il aura bien deux mains du méat jsqu’à l’os.
Oh God, tu vois que "LE SOIR", le plus lu des journaux francophones de notre petit pays, est une grande gazette ! Combien d’amateurs belges sont-ils passés par ce quotidien pour faire Ta connaissance, et celle de Ta Divine Expressio.fr ? A commencer par Brigitte et tous les fondus dans notre "Pauvre B..." (c’est pas de moi, c’est de Baudelaire, comme chacun sait, mais à mon avis il n’est jamais passé par les bons estaminets, newô ?) Ceci dit, entièrement d’accord avec toi, Brigitte. Limitons-nous nous-mêmes, si nécessaire, et tout ira bien. Gardons de ce divin site la substantifique moëlle, et laissons aux choux, aux hiboux, aux genoux, aux cailloux, aux bijoux, aux joujoux et au poux (ouf!) ce que nous ne désirons pas consommer.
réponse à . <inconnu> le 10/08/2006 à 19h13 : Je voudrais donner mon avis sur le sujet du jour : les clavardages. Pour ma...
Eh bien voilà une belle défense du clavardage parfois ici constaté !

Pour être clair, il n’est pas question que je limite le nombre d’interventions par participant. Mais si le clavardage, au lieu des commentaires, s’amplifie, le forum mourra aussi faute de pouvoir être suivi, parce que 50 contributions d’une phrase qui se suivent et se répondent les unes aux autres, ça fait quelque chose d’illisible réservé aux seuls participants et sans intérêt pour tous les autres visiteurs.
Je pense (de brebis farcie) que c’est donc à chacun de bien se tenir et de limiter ses interventions, qui peuvent être délirantes ou sérieuses, de manière à ce que le forum reste quelque chose qu’on puisse parcourir avec plaisir, que ce soit pour s’instruire ou pour s’amuser.
réponse à . <inconnu> le 10/08/2006 à 19h39 : Oh God, tu vois que "LE SOIR", le plus lu des journaux francophones de notre pet...
Mais t’es pas encore parti, toi ! Kestu fais là, encore accroché à ton clavier ? Depuis le temps que tu fais tes adieux...
réponse à . chirstian le 10/08/2006 à 19h33 : Avec l’age Petula vous apprendrez sans doute que l’organe de l&rsquo...
En largeur ou en longueur, les mains ? Parce que si c’est en longueur, je n’hésite pas à te traiter de "stoeffer" (vantard, en bruxellois). Et pis, toi aussi, t’as dépassé ta dose limite, non ? 
réponse à . God le 10/08/2006 à 19h41 : Mais t’es pas encore parti, toi ! Kestu fais là, encore accroc...
Trop dur, trop dur, fieu ! Bon, allez, je ferme... Ouuiiinnnn ! A veux pas ! Sniff !
réponse à . God le 10/08/2006 à 19h40 : Eh bien voilà une belle défense du clavardage parfois ici constat&...
Je pense (de brebis farcie) que c’est donc à chacun de bien se tenir
En somme, il faut veiller à ne pas être trop "haggis-ch(i)eur"... 
réponse à . <inconnu> le 10/08/2006 à 19h13 : Je voudrais donner mon avis sur le sujet du jour : les clavardages. Pour ma...
La barre est placée haut. Et c’est tant mieux !
Si tu savais, pourtant, Brigitte, le nombre de gens qui se désabonnent parce qu’ils sont cruellement déçus par le contenu d’expressio, trop peu littéraire (sic) pour leur goût, avec trop d’humour vulgaire ou choquant (re-sic) ou pas assez synthétique (rere-sic).
Je ne résiste d’ailleurs pas à placer ici un commentaire récent accompagnant un désabonnement :
« Malheureusement j’ai un frère qui a le même genre d’humour (?????) et ça me suffit comme ça ! Ce genre de masturbation sur le net....LIMITE LIMITE, NON???? »

Tout ça pour dire qu’il en faut bien pour tous les goûts et que, visiblement, ce qu’il y a ici ne plaît pas à tout le monde, toute haute placée que soit la barre.
Mais personnellement, je m’en fous ! Ce sont les meilleurs qui restent !
réponse à . God le 10/08/2006 à 20h28 : La barre est placée haut. Et c’est tant mieux !Si tu savais, p...
On est les meilleurs, on est les meilleurs, nananère!
Etonnant : d’habitude, on dit que ce sont les meilleurs qui s’en vont (de Marseille ?)...
réponse à . lorangoutan le 10/08/2006 à 22h50 : On est les meilleurs, on est les meilleurs, nananère! Etonnant : d&r...
La preuve que non, c’est que moi j’y suis, à Marseille (enfin pas très loin).
Zut, une contrib courte !
réponse à . God le 10/08/2006 à 17h07 : Je suppose que c’est le ’coup’ ? Heureusement, ici, chacu...
non, je parlais du coût du matelas...
J’ai découvert expressio grâce à Télémoustique il y a plusieurs mois.
Alors dans ce cas, lorsqu’il y a réponse à un commentaire existant, il ne faut surtout pas hésiter à utiliser le bouton avec la flèche cassée dans le bandeau gris au-dessus de commentaire auquel on répond.
Ca permet de mieux suivre les conversations et de ne pas mal interpréter les écrits.
C’est qui qui réclamait une aide en ligne, dernièrement ?

Autre possibilité, citer le texte auquel on répond en le copiant/collant dans son commentaire et en l’encadrant de ’[ citation ]’ et ’[ /citation ]’, en enlevant les espaces dans les crochets.
Dites donc les copains , l’autre jour avec l’expression ’’ rigoler comme un bossu " nous étions partis dans des histoires de caca et aujourd’hui on se lance dans le pipi ... ça ne fait pas un peu " école maternelle " tout ça ?

Chez nous quand on n’est pas pressé on dit qu’il faut laisser pisser le mouton parce que c’est une bête qui pisse longtemps, eh ben oui c’est comme ça !

Allez , je vous souhaite à tous une bonne journée et que tout se pisse bien pour vous .
réponse à . God le 10/08/2006 à 20h28 : La barre est placée haut. Et c’est tant mieux !Si tu savais, p...
mon cher mini-, maxi, - super-, méga-, giga- god (pour ne pas dire gigod - de mérinos, bien sûr!).
Je tiens ici à signaler que moi aussi j’ai un frère qui a le même genre d’humour.
Et nous nous retrouvons tous les deux sur ce site des lirants!
Et nous nous en portons bien! Ceci pour le pisse-vinaigre (qui n’était pas mes rhinos, sans doute) de ta citation...
réponse à . file_au_logis le 11/08/2006 à 09h13 : mon cher mini-, maxi, - super-, méga-, giga- god (pour ne pas dire gigod ...
Moi aussi , j’ai un frère qui a ce genre d’humour, et on ne s’en plaint absolument pas ! Encore une coïncidence, déjà que framboise habite mon patelin et qu’elle lit le Télémoustique: "c’est dingue, non ?" (Le Chat, op.cit.)
réponse à . God le 10/08/2006 à 17h07 : Je suppose que c’est le ’coup’ ? Heureusement, ici, chacu...
J’ai dû rater quelque chose : "GP3ME", j’ai d’abord pensé à un p’tit nouveau qui venait s’insérer dans les commentaires avec beaucoup d’assurance et d’à propos, je m’apprêtais à lui souhaiter la bienvenue comme de coutume, et puis que vis-je ?
Ce GP3ME , c’est Lui, notre God. Qu’Il me pardonne de Lui demander ce que c’est que ce nom ; c’est pour qu’il soit imprononçable ?
GP : ok, c’est Georges (pour le pilote automatique) et Planelles (ne demandez pas pourquoi, c’est secret !), mais le 3 ? Et le ME ?
réponse à . HoubaHOBBES le 11/08/2006 à 10h49 : J’ai dû rater quelque chose : "GP3ME", j’ai d’abord...
Un abonnement gratuit à vie à expressio à celui qui trouve !
Pour mettre sur la piste, penser à un ex-grand patron français déchu.

Bon, ça y est, c’est trouvé, voir à l’expression du lendemain.
réponse à . God le 11/08/2006 à 10h53 : Un abonnement gratuit à vie à expressio à celui qui trouve&...
Ben ça alors ! On n’a même plus le temps de répondre ou bien ?
Chez moi, on dit juste laissez pisser. Mais ça me rappelle une expression russe (de par la sonorité) "Pizdieszt" mais chut, faut pas le dire, c’est un gros mot...

Le mérinos, c’est de la bonne 
réponse à . HoubaHOBBES le 11/08/2006 à 10h49 : J’ai dû rater quelque chose : "GP3ME", j’ai d’abord...
Pfff ! Fait chaud ! Mais qu’est’c’qu’y fait chaud ! Et en plus, c’est un QWERTY, j’vous dis pas ! Mais, bon, on y est. J’vas voir sur celle de vendredi, pis j’irai sur les suiuvqmtse (QWERTY, j’vous dis !9 Coççent il 2crit sqnte*i, le qwerty ?
réponse à . Rikske le 13/08/2006 à 21h32 : Pfff ! Fait chaud ! Mais qu’est’c’qu’y fait ch...
Sur ton clavier, tu vas taper deux fois moins vite, puisqu’il paraît qu’un homme azerty en vaut deux.
Pour la chaleur, avec les incendies actuels au Portugal, c’est un peu normal, non ? T’as une combinaison ignifuge ?
réponse à . Rikske le 13/08/2006 à 21h32 : Pfff ! Fait chaud ! Mais qu’est’c’qu’y fait ch...
Hello Rikske contente d’avoir de tes nouvelles ,fait chaud chez toi ,ici fait froid tu n,as pas idée,alors profites en .Bonnes vacances .Bonjour à ta riante moitié.
A poil laineux ....

Il y a une autre maniere de l’ecrire ....
réponse à . God le 13/08/2006 à 21h40 : Sur ton clavier, tu vas taper deux fois moins vite, puisqu’il paraît...
Non seulement c’était un QWERTY, mais en plus cette saloperie de PC était bouffée aux mites par des virus et autres chevaux de Troie, c’est pourquoi j’ai renoncé à visiter le site pendant mes vacances. J’me suis rattrapé depuis, c’est long mais toujours aussi gai !
E X C E P T I O N N E L !
On vient de découvrir l’origine exacte de cette expression :

Il y a jadis, le métier à tisser mécanique fut inventé par un certain Jacquart, ce qui rendit la confection de toiles nettement plus simple, mais son voisin, un nommé Braquemard, homme veule et jaloux de surcroÎt, copia cette merveilleuse invention afin de ne plus avoir à tendre les deux mains pour permettre à son épouse de dérouler les pelotes de laine de mérinos qu’elle utilisait pour lui tricoter ses pulls favoris.
Vous l’avez compris : il essaya de rendre automatique cette confection de lainages !
Hélàs pour lui, il ne parvint jamais à mettre sa machine au point alors qu’il se vantait de bientôt y parvenir.
C’est ainsi que les gens du voisinage se mirent bientôt à ricaner de lui en haussant les épaules et en disant "laissez (-le) tisser le mérinos !".
Cette expression un tantinet méprisante devint avec le temps et sous la plume des moines copistes (qui ne faisaient pas toujours bien leur boulot, j’ai même entendu dire que d’aucuns ne savaient même pas lire !) : "laissez pisser le mérinos" qui n’avait donc plus du tout de sens !

Histor-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 01/09/2006 à 08h32 : E X C E P T I O N N E L ! On vient de découvrir l’origine exac...
superbe ! encore, encore, bis , bis
God, s’il vous plait ,j’ai adoré l’histoire d’Histor H. Pourriez vous le laisser bisser le mérinos ?
réponse à . HoubaHOBBES le 01/09/2006 à 08h32 : E X C E P T I O N N E L ! On vient de découvrir l’origine exac...
Allez, je me le permets: c’est RE-MARC-ABLE !
Si vous ne voulez pas l’avoir dans l’os,
Ne laissez pas pisser le rhinocéros.
Il n’en irait pas mieux de l’albatros.
Allez, les mecs, ne soyez pas barjos,
Allez donc prendre un coup de Calvados
Et laissez enfin pisser le mérinos!
Et bé  ?
Pssssssssssssssssssssssss ...
A mon tour de rétablir la vérité sur l’origine de cette expression, qui nous vient de la …mer, évidemment ! Je vous renvoie donc à la mythologie grecque : Ino épouse Athamas dont elle a deux fils. Quand Zeus se mêle de faire un enfant à sa sœur Sémélé, celle-ci meurt en lui donnant le jour et voici Dyonisos confié à la garde de tata Ino. Héra est si en colère qu’elle rend fou Athamas qui tue un de ses propres fils. Pour protéger Ino la belle Bacchante, Zeus en fait, excusez du peu, une divinité de la mer sous le pseudo de Leucothée. Celle-ci, mal habituée à son nouveau milieu de vie, se dissimulait comme elle pouvait, n’ayant pas comme Cotcot de portières avant et arrière droites à sa disposition, pour faire son petit pipi et les jeunes poissons mal élevés ricanaient entre eux en s’écartant : « Laissez pisser la Mère Ino, siouplé ! Ha ha ha ! » En grandissant ils perdirent comme c’est l’usage chez les jeunes leur courtoisie et il ne resta plus que « Laissez pisser la Mère Ino’s ». A la seconde génération tout le monde oublia que Leucothée fut Ino et c’est ainsi que l’expression acquit sa forme définitive, le mérinos, nom dont la consonance grecque n’échappe à personne. Voili, voilou.

Mes sources sur cette page. Belle journée à tous !
réponse à . momolala le 27/12/2008 à 09h28 : A mon tour de rétablir la vérité sur l’origine de cet...
La Mère Ino était l’épouse du Père Oné.
Quand on rétablit la vérité, il faut rétablir toute la vérité et rien que la vérité, moi je dis!
Et le Père Oné devait l’avoir creux, pour ne rien avoir senti venir, que sa femme, elle allait jouer aux anagrammes et ête à ce point ceulottée qu’elle irait pisser partout, incognito par-ci, incognito par-là, momo par-ci, momolala...
réponse à . chirstian le 10/08/2006 à 08h55 : La Bergerie Nationale fut effectivement créée à Rambouillet...
une fois par an une grande fête permet d’apprécier le travail fantastique des chiens de berger, et le tour de main des tondeurs.
L’Aïd el-Kebir ?
réponse à . momolala le 27/12/2008 à 09h28 : A mon tour de rétablir la vérité sur l’origine de cet...
Mais pas du tout chère amie.
Pour assouplir le bois de la table des violons, et lui donner cette résonance à nulle autre pareille, les luthiers de l’époque, pissaient sur le bois avant de le travailler. Cette coutume, que complétait un vernis à base d’alcool, de gomme laque et d’urée, a fait la réputation des violons Italiens du XVII et XVIIIe siècle.
L’utilisation de la résonance magnétique nucléaire et de la spectroscopie proche infrarouge a mis en évidence que les molécules d’un des composant du bois, l’hémicellulose, étaient rompues. Selon les chercheurs, ce phénomène résulterait de l’oxydation produite par l’urine des luthiers.
Mérinos était un fabriquant de violons et un concurrent de Stradivarius à Crémone en Italie, qui faute d’être aussi connu pour son art que Antonio Stradivari, l’est pour cette expression qui trouve sa véritable (de violon) explication à Crémone. Une autre expression "pisser dans un violon" procède de cette même coutume.
réponse à . mickeylange le 27/12/2008 à 10h18 : Mais pas du tout chère amie. Pour assouplir le bois de la table des violo...
En conclusion de tout cet étalage de "culture", on peut dire avec certitude que lorsque pisse le mérinos, ce n’est pas du pipi de chat, ce qui nous renvoie au débat de 2006 : nous sommes bien sur un forum, alors !
Tant que c’est pas sur le tapis du salon !
Bonne journée à tous !
l’important pour le mérinos, c’est de trouver un endroit propisse.
Petite nouvelle sur ce site, je dirais, qu’effectivement, à force de plaisanteries, parfois on a du mal à distinguer le vrai du faux dans l’origine des expressions ou tout simplement l’essentiel, à force de digressions. Il y a des jeux de mots très drôles, des interventions remarquables (j’ai bien aimé la défense du clavardage par Brigitte le 10/08/2006. Elle aussi place la barre haut avec un tel éloge !) et même des poèmes par file_au_logis et des calligrammes géniaux (avec touches de claviers) par SagesseFolie ; mais c’est vrai que j’aimerais parfois trouver un peu plus de commentaires sérieux complétant l’origine des expressions.
Je ne manie pas encore aussi bien que vous l’humour sur ce forum/tchat. Je pense que cela viendra avec le temps. Je me contenterai d’ajouter ma très modeste contribution (désolée, je ne suis pas lexicographe, mais ancienne étudiante en Lettres, amoureuse encore des mots et de leur origine, des jeux de mots et surtout des expressions), en ajoutant un détail qui pourra paraître évident mais qui n’a pas encore été dit et a malgré tout son importance pour tout internaute qui chercherait l’expression (comme moi cela m’est arrivé à propos d’une autre expression et qui m’a amené à ce site) : tout simplement, je crois que dans la langue moderne, on dit plus "laisser pisser le mouton" ou de manière abrégée "laisser pisser".
@+
réponse à . Expressio77 le 27/12/2008 à 11h56 : Petite nouvelle sur ce site, je dirais, qu’effectivement, à force d...
Il est parfois difficile tout simplement de compléter l’origine de l’expression proposée par God car lui-même fait, sur le ton de la plaisanterie, un sérieux travail de recherche avant de la publier. Syanne a toutes compétences pour ce faire, Chirstian en a le génie, Tytoalba ses dicos, mais je constate souvent que la consultation de différents ouvrages ne conduit pas beaucoup plus loin que God lui-même nous a amenés. Jouer avec notre belle langue est très plaisant aussi, même si la digression est parfois poussée à l’excès. Je t’invite à revenir clavarder avec nous très souvent. La fantaisie est meilleure quand elle est partagée.
réponse à . Expressio77 le 27/12/2008 à 11h56 : Petite nouvelle sur ce site, je dirais, qu’effectivement, à force d...
Parce qu’on a aussi le droit de dire des choses sérieuses ?
Pour moi c’était « vachement » plus simple : il y a God qui dit la vérité, les choses sérieuses, et ensuite tous les commentaires sont humoristiques !
Non ?
Ah bon, alors laisse pisser (le Mérinos en option) …  
Afon de vous épargner la relecture de la page, Chirstian a écrit
Pourquoi ne pas nous imposer volontairement une limite : par exemple un maximum de 3 interventions/jour), pour nous obliger à privilégier la qualité ?

Et HoubaHobbes
En nous limitant, nous allons l’imiter, le Cthirsian !
Avec mon équipe, je m’y engage !

Qu’en est-il actuellement. Des paroles en l’air ? mmhhhhhhh ?

Nous avons à présent les dessins de qui vous savez. Les gâteaux d’anniversaire. Les désabonnements pour raison de courriel multiple dont God n’est pas responsable. 

Et finalement un site instructif qui ne se prend pas au sérieux et c’est ce que j’apprécie.

Revenons à nos moutons. La race mérinos serait originaire d’Afrique du nord. Le poids de sa toison peut atteindre les 15 kilos. En France il existe le mérinos
- de Rambouillet
- précoce de l’ïle de France
- du Soissonnais
- de Champagne
- du Châtillonais
- de Bourgogne
- du Languedoc
- de Provence encore dit de la Crau

Selon Larousse de 1930. Mais aujourd’hui où sont-ils.

Je reviendrai peut-être plus tard sur le tissu mérinos.
réponse à . tytoalba le 27/12/2008 à 14h17 : Afon de vous épargner la relecture de la page, Chirstian a écrit P...
Et un tapir, dites ? Vous avez déjà vu pisser un tapir ? Ce con, si, en visite au zoo, vous commettez un délit de sale gueule à ses yeux, il vous arrose d’urine avec son gland en forme de pomme d’arrosoir. Alors, un conseil : ne laissez jamais pisser le tapir.
Un mérinos vous respectera, lui. Surtout si vous allez au zoo de Thoiry, près de Rambouillet, là qu’ils ont embauché Chirstian pour faire le mérinos, car il n’est pas assez bête pour manger du foin (ça leur fait des économies), et qu’il sait être doux comme un agneau. Surtout avec les dames-pipi du zoo, d’ailleurs.
Mêêêêê si !
- Le ris repose les marins. Si !
- Lier par mes soins si réels.
- Le Pissarro mise les riens.
- Miss Sissi narre le Pô réel.
- Le soir, sirène plisse Mars.
- Laisse le Sir spermer, Sion.

Anna Exonérésessphincters
réponse à . Elpepe le 27/12/2008 à 17h31 : Et un tapir, dites ? Vous avez déjà vu pisser un tapir ?...
Toi qui parle de Rambouillet,
il y a/avait un centre de recherche sur l’alimentation des animaux. Le Mérinos sert/servait aux chercheurs pour des travaux sur l’assimilation des aliments du bétail.
C’est pourquoi, les ingénieurs disaient à leurs techniciens, "laisse bien pisser le Mérinos" afin de recueillir tout le précieux liquide et pouvoir pratiquer les analyses adaptées aux programmes de recherches.
Curieux non ?
réponse à . Elpepe le 27/12/2008 à 17h31 : Et un tapir, dites ? Vous avez déjà vu pisser un tapir ?...
Un tapir persan en laine mérinos ferait ça aussi ?
Mais où sont passé les autres ? Ont-ils pris au pied de la lettre ce qui a été dit plus haut ? J’en suis à deux.
réponse à . Expressio77 le 27/12/2008 à 11h56 : Petite nouvelle sur ce site, je dirais, qu’effectivement, à force d...
Hé, z’avez vu`Expressio77 a parlé de moi, hein. Z’avez vu, dites, hein, z’avez vu? Elle est bien, hein, Expressio77, gentille et tout, hein?
Alors, 77, ca doit être son département hein...
Pasque not’ petit Godemicou adoré nous a toujours dit qu’il y vait plus de personnes que cela, qui se sont enregistrées sur ce site, ô combien mère veilleux. Celles qui sont parties, c’est de leur faute. Vaut mieux laisser pisser. Il y a un proverbe arabe qui a dit: les chiens à bois et le car à Vannes pisse.

Bon, sérieux maintenant: bienvenue part Minou (c’est le mec à Minerve, au cas où tu ne le saurais pas encore). Et si tu veux voir des tas de gâteaux et avoir des tas de gâteries, donne nous donc la date de ton anniversaire (le jour et le mois) afin qu’on puisse le célébrer dignement.
réponse à . tytoalba le 27/12/2008 à 17h55 : Un tapir persan en laine mérinos ferait ça aussi ? Mais o&ugr...
[Ont-ils pris au pied de la lettre ce qui a été dit plus haut ?]

Un peu le bourdon aujourd’hui, alors, peut-être que ça n’a pas aidé...
Mais laissons pisser les mérinos, corriedales, columbias, lincolns et autres moutons.
réponse à . momolala le 27/12/2008 à 12h11 : Il est parfois difficile tout simplement de compléter l’origine de ...
C’est vrai que ce site devrait être plus sérieux.
On pourrait avoir un signe distinctif pour dire si c’est sérieux ou si c’est de l’humour.

Je m’explique : par exemple God pourrait nous inventer des petits symboles en forme de triangle, avec une lettre dedans :
/\
/H\
----- cela signifirait Humour. Ainsi on saurait si c’est du lard ou du mouton.

Avec
/\
/C\
----- on saurait qu’il y a une contrepétrie. C’est vrai, c’est un vrai scandale, on en perd plein ! Quand on ne connaît pas l’album de la Comtesse par coeur, on rate plein de subtilités !
Il faudrait que God rajoute une fonctionnalité : on cliquerait sur le triangle, et la solution de la contrepétrie apparaitrait ! Génial non ? Ce serait même un site pédagogique sur les contrepétries ...

Avec
/\
/A\
----- on saurait qu’on a un anagramme. C’est vrai dès fois on comprend rien de ce que c’est qui est écrit !

Non, c’est pas une bonne idée ?
Bon tant pis (de vache), laisse pisser comme vache quand il pleut !  
Là où je suis actuellement, le maire du village s’appelle Inos. Il adore skier.
Mais il ne faut pas l’embêter à ce moment-là, sinon il se met en colère. Alors les gens ici disent :
Laisse glisser le maire Inos ...
Je ne pensais pas qu’il y avait une illustration, et ben si ! cette page
Je crois que cette expression vient en fait de la marine. Un marin espagnol s’appellait un marinos. Quand il y en avait un sur un bateau français, on le laissait bosser, surtout pour s’occuper des voiles. Alors on disait :
Laisse hisser le marinos !
Une autre illustration. Vue sous un autre angle cette page
A l’époque de Lovendric, on ne connaissait pas encore le Mérinos.
Par contre on parlait des moutons de Panurge. On a ensuite associé Panurge à un mouton de Panurge.
Donc on disait :
Laisser pisser le Panurge !

Mais la laine de Panurge étant de moins bonne qualité que celle de Mérinos, l’expression a évolué en celle du jour.
En effet quand on tire sur un fil de laine de Panurge, il y a tout les brins qui suivent, et le vêtement est mort !
réponse à . horizondelle le 27/12/2008 à 18h27 : Je ne pensais pas qu’il y avait une illustration, et ben si ! cette p...
Effectivement, c’est hyper explicite !

Par contre je ne veux pas faire le rabat-joie, mais je ne suis pas sûr que le mouton qui pisse ici soit bien un Mérinos !  
réponse à . PtiPat le 27/12/2008 à 18h42 : Effectivement, c’est hyper explicite ! Par contre je ne veux pas fai...
Quelle race à ton avis?
"La très imagée Laisser pisser le mérinos (laisser courir, laisser aller les choses) - qu’on n’est plus très nombreux à utiliser, pourquoi ce mouton de race espagnole plutôt qu’un limousin ou un berrichon, est-ce une question de diurèse ? se demande Bernard Pivot."
Tiré de 100 expressions à sauver
réponse à . horizondelle le 27/12/2008 à 18h34 : Une autre illustration. Vue sous un autre angle cette page...
Hou làlà Horizondelle, qu’est ce que tu as voulu nous dire ? Mon ordinateur me met :
"Your page is blocked due to a security policy that prohibits access to Category Adult/Sexually Explicit"
Je ne comprends pas bien l’anglais, alors je ne comprends pas le lien avec l’expression du jour !
Tant pis, je laisse pisser ...  
Je pense que c’est un Berrichon de l’Indre.
Ah non, c’est plutôt un Roussin de la Hague.
Ou alors un Suffolk ?
Ou un Texel ?
Partons pour un Thônes et Marthod.

Bon je laisse pisser la race que tu veux !  
Je viens de me faire incendier par un prof (abonné depuis un an mais maintenant désabonné) qui a lu que Pivot aurait dit dans une interview que cette expression venait de Louis XIV expliquant ceci : « Louis XIV, qui envoyait des savants et tout le tralala dans le monde entier, reçut un jour à Versailles un de ces savants dont je ne me souviens plus le nom (à chercher) avait ramené soit d’Espagne soit d’Afrique du Nord dont il est originaire une de ces bestioles jamais vu en France et la présentait au Roi. Ce Mérinos dont Louis XIV s’était approché se mit à lui pisser sur ses chaussures. Le savant très gêné essaya de pousser la bête plus loin, mais celle-ci étant tellement lourde il n’y arriva pas et le Roi lui dit "Laissez pisser le Mérinos" »
Le prof est persuadé que Pivot a raison, malgré le fait qu’aucun autre lexicographe ne cite cette anecdote et que l’expression n’est attestée que depuis 1867. Mais comme j’ai eu l’outrecuidance d’émettre des doutes sur cette explication de ce fameux spécialiste des expressions qu’est Pivot -qui vient de se pencher pour la première fois sur ce genre d’exercice-, non seulement il s’est désabonné mais a aussi menacé de faire de la publicité négative sur expressio auprès de ses élèves et dans un blog.
Comme quoi être prof n’interdit pas d’être con.
réponse à . horizondelle le 27/12/2008 à 18h13 : [Ont-ils pris au pied de la lettre ce qui a été dit plus haut ...
Alors comme cela tu as le bourdon !
Mais cela ne va pas du tout. Entre Noël et jour de l’an, on se doit d’être joyeux ! C’est une sorte de trêve, non ?
Mais c’est vrai que beaucoup de personnes sont un peu nostalgiques à ce moment. Mon grand-père est mort dans cette période, et ma mère a souvent le blues dans ce temps d’entre deux fêtes.

Mais allons, ne nous laissons pas abattre, et laissons pisser le bourdon !  
réponse à . God le 27/12/2008 à 19h04 : Je viens de me faire incendier par un prof (abonné depuis un an mais main...
God, même de la pub négative c’est toujours de la pub !
Ainsi des gens qui ne connaissent pas Expressio, vont venir voir ce qui est soit-disant nul, verrons que c’est bien, et finirons par participer !
Et si certains ne veulent pas rester, ils ne sont pas obligés !
Ce doit être un plaisir que d’être expressionnaute ! Il faut POSITIVER.

Aller laissons-le pisser notre Mérinos ! Il a de quoi faire !  
réponse à . PtiPat le 27/12/2008 à 19h00 : Je pense que c’est un Berrichon de l’Indre. Ah non, c’est plut...
Nan nan nan... Texel, j’y suis allé à la voile, il y a deux ans, et la tronche de la bestiole à poil laineux ne me dit rien qui vaille : à Texel, les moutons sont bien plus blancs que çui d’horizondelle_97. Surtout par bonne brise, quand les embruns (pourtant bien blancs) commencent à pisser dans le cockpit.
L’Amiral
réponse à . God le 27/12/2008 à 19h04 : Je viens de me faire incendier par un prof (abonné depuis un an mais main...
Je pense que MONSIEUR le professeur fait référence à cette page et à ce passage :
J’ai déjà reçu deux lettres pour une explication que je ne fournis pas parce que je ne l’ai pas trouvée : "laisse pisser le mérinos" qui signifie "t’occupe pas". Elle aurait été inventée par Louis XIV, qui avait fait venir d’Espagne des moutons, particulièrement résistants avec une laine très abondante. Louis XIV, qui aimait beaucoup l’élevage, est allé visiter ces moutons mérinos qu’il avait commandés et devant lui l’un des moutons, ne sachant pas qu’il avait à faire au roi de France, s’est mis à pisser ! Un des courtisans s’en est offusqué, et le roi a lâché "laissez pisser le mérinos".
réponse à . God le 27/12/2008 à 19h04 : Je viens de me faire incendier par un prof (abonné depuis un an mais main...
Tu t’es fait incendier, et à la veille de ton anniversaire ? Vite, un mérinos, pour éteindre l’incendie. Et c’est pourtant bien vrai, ça, que la connerie n’épargne personne : c’est d’ailleurs le pivot de ma réflexion du moment, quand j’écoute certains ministres (j’ai les noms !) :&rsquo)
Bon, comme je serai absent demain, j’en profite donc pour te souhaiter par avance un joyeux anniversaire, [slurp]mon petit Godemichou adoré[/slurp].
Et, comme disait mon père : "on ne peut pas plaire à tout le monde et à son père".
Laissons donc pisser le mérinos, en attendant l’éditeur de partoche !
réponse à . PtiPat le 27/12/2008 à 18h48 : Hou làlà Horizondelle, qu’est ce que tu as voulu nous dire&n...
AH, c’était à propos de celui-là que je te demandais ton avis sur la race... , mais je ne savais pas ton PC à ce point censuré.Pourtant la légende disait: "Laisser pisser le mérinos"
réponse à . PtiPat le 27/12/2008 à 19h09 : Alors comme cela tu as le bourdon ! Mais cela ne va pas du tout. Entre No&e...
Rien à voir avec la période, c’est le bourdon d’au clair de la nouvelle lune peut-être 
Je laisse pisser le mérinos ...
réponse à . Elpepe le 27/12/2008 à 19h24 : Nan nan nan... Texel, j’y suis allé à la voile, il y a deux ...
En voilà un (on dirait un demi) mais un vrai mérinos de Rambouillet: cette page
réponse à . God le 27/12/2008 à 19h04 : Je viens de me faire incendier par un prof (abonné depuis un an mais main...
non seulement il s’est désabonné mais a aussi menacé de faire de la publicité négative sur expressio auprès de ses élèves et dans un blog.
Comme quoi être prof n’interdit pas d’être con.

C’est rare un prof qui ne sait pas lire.
Dans le texte cité par Claudine Bernard Pivot dit : "J’ai déjà reçu deux lettres pour une explication que je ne fournis pas parce que je ne l’ai pas trouvée : "laisse pisser le mérinos" qui signifie "t’occupe pas".

Comme quoi on peut être prof, con, et analphabète !
réponse à . <inconnu> le 27/12/2008 à 19h31 : Je pense que MONSIEUR le professeur fait référence à cette ...
Effectivement, sauf que si cette anecdote était vraie et pas inventée ultérieurement, comme bien d’autres, il me semble que, le roi ayant prononcé cette phrase, l’expression aurait été attestée bien avant 1867, non ?
Sagesses - Folies (suite 2). La première pensée est une réponse au #106 de God.

-- Je pense qu’il faut laisser pisser le mérinos car qu’est-ce que tu veux qu’il fasse, une fois qu’il s’est de toute son eau vidé, l’ovidé ? Hein ? Surtout si c’est de l’ « eau  : style - y - tait » !

-- Je pense que dans le silence de certains hommes politiques, il y a encore des fautes d’orthographe.

-- Je pense qu’au moment d’accoucher la mère de Moïse découvrit que se eaux s’étaient séparées.

-- Je pense que les femmes moches ont leur utilité. Comme l’homéopathie. Et aussi qu’il vaut mieux être belle et rebelle que moche et re-moche.

-- Je pense que je n’ai jamais compris ce que les antilopes avaient contre les lopes.

-- Je pense que quand les fourmis on des fourmis dans les jambes c’est que la fourmilière est vraiment surpeuplée.

-- Je pense, après la pissette du mérinos, à cette expression de Georges Perec : chiant comme la mort. De quoi donner envie de tirer la chasse...
réponse à . PtiPat le 27/12/2008 à 19h19 : God, même de la pub négative c’est toujours de la pub ! ...
Ce doit être un plaisir que d’être expressionnaute ! Il faut POSITIVER
POSITIVER: as-tu voulu faire une contrpèterie avec PIVOT?

PIVOTiSER?

Je confirme: C’est non seulement un plaisir, mais:
- expressionaute, et fier de l’être!
- expressionaute un jour, expressionaute, toujours!
réponse à . God le 27/12/2008 à 19h04 : Je viens de me faire incendier par un prof (abonné depuis un an mais main...
PINPON, PINPON, PINPON.....
Dis-moi, ton Monsieur le Fropesseur, il enseigne à Mat.Sup.? Maternelle Supérieure?
Ou alors, il est tellement X qu’il ne retrouve plus son inconnue?
Ah, non, je sais! Il sort des Mines. Il y a perdu la sienne, et depuis lors, il en a bonne.

Meuh non! Il a fait l’ENA: Ecole Nationale d’Analphabétisme...
réponse à . PtiPat le 27/12/2008 à 18h14 : C’est vrai que ce site devrait être plus sérieux. On pourrait...
Et tu penses que God aura le temps de nous mitonner tout ça ? Déjà qu’il doit déménager prochainement à cause des envois multiples, qu’il doit aussi mettre en route un éditeur de partoche, qu’il doit surveiller tout son petit monde. Faudrait pas qu’il nous fasse une overdose de demandes incongrues. Il y a des priorités, de gauche, de droite et de partout. 
réponse à . God le 27/12/2008 à 19h04 : Je viens de me faire incendier par un prof (abonné depuis un an mais main...
non seulement il s’est désabonné mais a aussi menacé de faire de la publicité négative sur expressio auprès de ses élèves et dans un blog.

Tu n’as donc aucun souci à te faire, tu vas voir défiler plus de nouveaux et nouvelles que jamais. Tout le monde sait, qu’il suffit qu’une chose soit dénigrée pour que tout le monde aille vérifier de visu. C’est sans doute là qu’est le piège. Tu n’auras pas le temps de te reposer.  
réponse à . God le 27/12/2008 à 19h04 : Je viens de me faire incendier par un prof (abonné depuis un an mais main...
Je me demande ce qu’il enseigne, ce prof, à part la pensée unique... Allez, tous au blog !

Mais l’origine de cette expression est en fait bilingue, elle date d’un peu après la guerre de 100 ans. En effet, il avait été décidé de faire la paix entre la perfide Albion et le merveilleux pays de la gastronomie et de la galanterie. A cette fin on décréta l’obligation de mariages "mixtes". Et c’est donc de là qu’est venue l’expression laisser "peacer" les mairie noces ... voilà, voilà ...
Bon, je retourne à mes cartes de Nowel 
réponse à . God le 10/08/2006 à 11h32 : Voir la 28 pour ma pensée ! Pas de spleen de la part de chirstian. J...
God,
Je viens de lire tous les commentaires de 2006. Je suis un p’ti nouveau sur ce site : ne sachant où vous en êtes dans les réflexions sur ce sujet, ne pourrais-tu pas établi une "charte de l’expressionnaute", qui pourrait être mise dans les onglets de gauche "Menu", avec le rappel des règles du jeu retenues, ou juste les conseils d’utilisation des commentaires ?
Sinon, on peut laisser le site s’autoréguler. A toi de voir.
Mais une petite liste de conseils, permettrait d’orienter les commentaires comme tu le désires.

Si ce que je dis n’est plus d’actualité, laisse pisser ...
réponse à . God le 27/12/2008 à 20h41 : Effectivement, sauf que si cette anecdote était vraie et pas invent&eacut...
bon : on ne me prend jamais au sérieux ! J’ai déjà cité cette anecdote en message 15. Mais, n’en déplaise à ce lecteur que cite Pivot (sans prendre parti), c’est Louis XVI et non Louis XIV qui a fait venir les premiers mérinos d’Espagne et a construit la Bergerie Nationale à Rambouillet pour les étudier et en assurer la reproduction.
Ceci dit, je rejoins God : l’anecdote est jolie, mais assez peu crédible.
réponse à . mickeylange le 27/12/2008 à 20h39 : non seulement il s’est désabonné mais a aussi menacé ...
Comme quoi on peut être prof, con, et analphabète
il faut laisser pisser les cons analphabètes.
réponse à . chirstian le 27/12/2008 à 23h08 : bon : on ne me prend jamais au sérieux ! J’ai déj...
Faudrait voir à citer tes sources.

Larousse :
" A la fin du XVII è siècle, sous Colbert, quelques béliers mérinos furent introduits dans le Rousillon. En 1776, Daubenton créa à Montbard sous les auspices de Turgot, un petit troupeau qui est la souche du mérinos de Bourgogne. En 1786, un troupeau de 366 animaux, venu d’Espagne, fut installé à Rambouillet."

Larousse ne dit pas qui a compté les moutons et s’il ou elle s’est endormi.

Colbert, c’était sous Louis XIV non ? Enfin, sous ou à côté ou avec.
réponse à . tytoalba le 27/12/2008 à 21h50 : non seulement il s’est désabonné mais a aussi menacé...
Tu n’as donc aucun souci à te faire
Oh je ne m’en faisait pas du tout. La contre-pub, c’est aussi de la pub. Y’a qu’à voir le succès phénoménal des poupées vaudou de Sarkozy, pour exemple récent.
Non, ce qui me désolait, c’est qu’un prof (en fait formateur de chercheurs au CNRS, je l’ai appris dans son ultime message) soit aussi peu ouvert au doute : Pivot l’a dit, donc, c’est la vérité, même aucun autre auteur sérieux ne l’a dit avant lui. Et le fait que cette anecdote soit reprise sur quelques sites web, dont un russe, paraît-il, avait pour lui valeur de confirmation (un peu comme si l’appeau d’Écouilles et les trois coups de cul hier à Pau devenaient des vérités parce que des dizaines de sites les reprennent).

Je ne cite pas ici tous les messages que je reçois me disant que mes explications sont plus ou moins fausses, la personne ayant bien entendu habité à Écouilles autrefois et visité la fabrique des appeaux (I’m just kidding, of course). Dans ce cas, je renvoie simplement à la dernière question de ma FAQ.
Mais des fois, il y a dans le message un ton et une agressivité qui me dépassent, surtout venant de personnes supposées érudites. Celle-là en faisait partie.
réponse à . chirstian le 27/12/2008 à 23h08 : bon : on ne me prend jamais au sérieux ! J’ai déj...
Pleure pas, on te prend au sérieux. C’est cet espèce de prof qui ne sait pas lire. Hier je n’ai pas pu revenir mais je voulais le signaler. Sur la page que j’ai trouvée on parle en effet de Louis XVI et Louis XIV. L’anecdote est encore moins crédible.
réponse à . file_au_logis le 27/12/2008 à 18h07 : Hé, z’avez vu`Expressio77 a parlé de moi, hein. Z’avez...
Merci pour la bienvenue. En revanche, je ne viens pas du 77 mais du 60. J’avais le choix entre mon année de naissance ou mon département ! Et comme on a plus de chances de changer de département que de date de naissance... 
A l’inverse, si j’avais mis 60, on aurait pu croire que j’aie 60 ans ! Cela dit, ce n’est pas une tare et je les aurai bien un jour !
Sinon, je suis née le 25 mai. Et moi, comment vais-je savoir vos dates d’anniversaire ?

Par rapport au débat animé ci-dessus, je pense que si ce prof était vraiment intelligent, au lieu de perdre du temps à faire un blog pour dénigrer, il aurait mieux valu encore qu’il créé un autre site expliquant l’origine des expressions. Mais comme pour lui il semble n’y avoir qu’une vérité, ça n’irait pas très loin. Et le pire c’est qu’il a mal lu ou s’est mal rappelé de ce qu’avait dit B. PIVOT ! Le plus constructif aurait été qu’il en débatte avec nous, en citant ses sources. C’est un peu lâche comme attitude, je trouve, et pas professionnel du tout. Souvent les hauts placés sont imbus d’eux-même. Ils sont souvent très cultivés, mais très peu pédagogues ou diplomates. Et ça, ça enseigne, ça donne des leçons en oubliant le principe du doute, valeur fondamentale de la connaissance !
Concernant ce que God a mis en dernier dans sa FAQ et à ceux qui disent qu’il n’apporte rien par rapport aux bouquins existants, moi je le remercie, à l’ère d’Internet, de mettre les expressions à la portée de tous.
réponse à . Expressio77 le 28/12/2008 à 10h51 : Merci pour la bienvenue. En revanche, je ne viens pas du 77 mais du 60. J’...
ça tombe bien, il n’y avait encore personne dans la case du 25 mai !

et c’est tout le mal que je te souhaite ... faire comme moi (et quelques autres expressionautes) = atteindre sans trop de dommages l’âge vénérable qui permet d’entrer dans le club des sexagénaires ... 
pour le calendrier des anniv. donne-moi, par l’intermédiaire de God, ton adresse_mail et je te fais parvenir sous Word, le tableau complet ...

@
Comme quoi on peut être prof, con, et analphabète
à quoi ça servirait d’être con ou prof ou les deux, si on ne le faisait pas savoir ... mais ce n’est qu’une exception ... on peut aussi être l’un sans l’autre ...
réponse à . PtiPat le 27/12/2008 à 22h50 : God, Je viens de lire tous les commentaires de 2006. Je suis un p’ti nouve...
il me semblait qu’il n’y avait pas de règle absolue ... God nous a permis l’accès à cette page où chacun peut exprimer ce qu’il ressent à propos de l’expression du jour ... et délirer un brin quand on ne peut ajouter une information complémentaire vraiment intéressante et véridique ...
Ceux qui dépassent les limites des bornes ... ne reçoivent pas de réponse et on laisse "pisser le mérinos", ou bien ils se font gentiment remettre à leur place une ou deux fois et ils trouvent le "bon ton", mais si c’est trop outré ou exagéré, alors "haro sur le baudet" ! 
L’autorégulation se fait entre nous et tant pis pour les "pisse-froid", les "pisse-vinaigre" ...
réponse à . God le 28/12/2008 à 09h34 : Tu n’as donc aucun souci à te faire Oh je ne m’en faisait pa...
Ô God, s’il te restait des illusions à ce sujet, la culture et l’intelligence ne dispensent point de la connerie non plus que de l’agressivité ni du dogmatisme!
Je le constate régulièrement sur divers fora ainsi qu’en d’autres lieux...
Il s’en trouve même parfois pour pinailler sur tout et n’importe quoi, passionnés qu’ils sont par la controverse, le dissensus, la polémique...
Bref, laisse pisser l’amer haineux! 
réponse à . cotentine le 28/12/2008 à 18h37 : il me semblait qu’il n’y avait pas de règle absolue ... God n...
et délirer un brin quand on ne peut ajouter une information complémentaire vraiment intéressante et véridique ...
  
réponse à . cotentine le 28/12/2008 à 18h37 : il me semblait qu’il n’y avait pas de règle absolue ... God n...
Merci pour les explications. C’est clair comme règles du jeu !
Bonne soirée.
Je suis aussi preneur du tableau des anniversaires. Je passe via God !  
Salut Christian,et merci de mettre la véritable anthlogie de cette expression.MEILLEURS VOEUX A TOUTES & TOUS
135 commentaires... Long à lire ? Un peu certes, mais il y a - comme bien souvent sur ce mêêêrveilleux site ! – une belle discussion : faut-il écrire "sérieux" ou non ? faut-il écrire longuement ou non ? faut-il limiter ses interventions ou non ?

Il semble qu’après réflexion, God ait fait siennes les paroles royales et louisquatorzièmes : il a laissé uriner le bestiau !
Bon... alors... y a-t-il un mérinos chez l’ami Georges (l’autre !) ? Eh bien oui ! et c’est ici. Tu connais ça Bouba ?

Un texte qu’il ne mit pas en musique. Mais un autre, hélas, s’en est chargé... Non, ce n’est pas Bertola : c’est pire ! Si tu y tiens absolument, tu peux regarder et ouïr : c’est à cette page... mais je te préviens : c’est affligeant.
Il pisse d’abondance aujourd’hui, deux fois même dans ma boîte email. Tout ça pour embêter les coccinelles et les papillons. C’est le printemps, quand même !
Tandis que les "experts" attendent de pouvoir faire des statistiques pour affirmer que le changement climatique est en route à la vitesse grand V, le ciel ne se contente plus de pissettes du matin qui n’atteignent pas le pèlerin. Bien sûr, on ne peut que laisser tomber la pluie mais ça devient de plus en plus douloureux et alarmant aux quatre coins de notre planète ronde.
réponse à . DiwanC le 02/04/2014 à 02h12 : Bon... alors... y a-t-il un mérinos chez l’ami Georges (l’aut...
Tiens, j’ai trouvé le petit Brassens expliqué ici, mérinos compris.

Je marche tête baissée aujourd’hui. J’ai vu la date de première diffusion et... houlàlà, j’ai pris un grand coup sur la tête. Belle journée à tous, de la couleur qui vous siéra.
réponse à . DiwanC le 02/04/2014 à 02h12 : Bon... alors... y a-t-il un mérinos chez l’ami Georges (l’aut...
Voui, voui, voui j’avais lu le texte une fois ou deux.....Tiens, je t’en livre une autre où il est question de Panurge et puis chanté par Georges, pas par l’autre mouton bêlant....
Y en a qui on honte de rien, j’te jure......

On se réécoute "le mouton de Panurge" devant un p’tit café ?.......
réponse à . DiwanC le 02/04/2014 à 02h09 : 135 commentaires... Long à lire ? Un peu certes, mais il y a - comme...
......Et c’est bien ainsi.........
réponse à . momolala le 02/04/2014 à 06h58 : Tandis que les "experts" attendent de pouvoir faire des statistiques pour affirm...
Par rapport à l’an dernier c’est normal, on est un an plus vieux........

C’est pour ça qu’il pleut comme vache qui pisse.....
Otez moi d’un doute.........c’est ma vue qui baisse ou Expressio est écrit en tout petit depuis quelques jours ?.......
Je m’inquiète............
Y a tant de trucs qui baissent arrivé à un certain âge..........
En patois de mon coin : Y faut léyer picher l’bédo, c’t’enne biète qui piche longmain : il faut laisser pisser le mouton, c’est une bête qui pisse longtemps.
Nous n’avons pas besoin de mérinos, nous nous contentons de moutons normaux, nous !
réponse à . <inconnu> le 02/04/2014 à 08h07 : En patois de mon coin : Y faut léyer picher l’bédo, c&r...
Et le p’tit François qui laisse pisser la Mère Innoc-ente, lassée go laine (à propos de mouton) qui aurait bien voulu être première ministre... Elle est à présent première sinistrée de France...
Sorry, ce n’était pas nécéssairement destiné à être une réponse... J’m’a gouru...
Et les perfides, qui faisaient la guerre aux Français sur le nouveau continent, dans les colonies de là-bas, qui disaient: Laissez donc pisser l’amerindien!
Leurs alliés, aux perfides, c’étaient les Hurons. C’est pour cela que les Français chantaient: Hurons, Hurons, petits pât’es à ponts...
réponse à . <inconnu> le 02/04/2014 à 08h07 : En patois de mon coin : Y faut léyer picher l’bédo, c&r...
Il ne faut pas confondre race lainière et race laitière. En Wallonie, les races ovines laitières sont très prisées pour la méthanisation du lait en biocarburant.
réponse à . <inconnu> le 02/04/2014 à 08h42 : Il ne faut pas confondre race lainière et race laitière. En Wallon...
Les races laitières courent beaucoup, à en perdre la laine.
réponse à . <inconnu> le 02/04/2014 à 08h44 : Les races laitières courent beaucoup, à en perdre la laine....
Et les races lainières sont retenues par des lanières ?
J’ai connu quelqu’un qui disait :
Oui je l’ai connu aussi, il disait déjà la même chose !
réponse à . mickeylange le 02/04/2014 à 09h13 : Oui je l’ai connu aussi, il disait déjà la même chose&...
Comme quoi tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes...
réponse à . BOUBA le 02/04/2014 à 07h35 : Otez moi d’un doute.........c’est ma vue qui baisse ou Expressio est...
Ne sois pas inquiet !
Tu as bien la vue qui baisse !
Ceci étant, essaie Ctrl + pour augmenter la taille ... des caractères.
réponse à . DiwanC le 02/04/2014 à 02h12 : Bon... alors... y a-t-il un mérinos chez l’ami Georges (l’aut...
Mort de rire !
Un "lip-dub" raté sur El Kabbach qui s’accompagne au clavier Bontempi !
réponse à . <inconnu> le 02/04/2014 à 08h07 : En patois de mon coin : Y faut léyer picher l’bédo, c&r...
Ca n’a pas porté chance à notre ancien Premier Ministre !
Bon, j’apprends que la nomination de Manuel Valls à Matignon n’est pas un poisson d’avril.
Pauvres de nous.
En fait, le mérinos provient des pays musulmans, ainsi que la mirabelle.
Vois pas le rapport ! me direz.vous... Mais pourtant si, tenez:
L’émir a béliers !
Ah, vous voyez ?
réponse à . SyntaxTerror le 02/04/2014 à 09h39 : Ne sois pas inquiet ! Tu as bien la vue qui baisse ! Ceci étant...
Ouahhhhhhhhhh...........ça marche ton viagra pour la vue !
T’as rien pour........l’audition ?......
réponse à . God le 27/12/2008 à 19h04 : Je viens de me faire incendier par un prof (abonné depuis un an mais main...
... avait ramené soit d’Espagne soit d’Afrique du Nord dont il est originaire une de ces bestioles jamais vu en France et la présentait au Roi.

À mon avis, le prof en question pourrait retourner à l’école...

Je me permets de corriger : "... avait ramené, soit d’Espagne soit d’Afrique du Nord dont il elle est originaire, une de ces bestioles jamais vue (ou vues) en France et la présentait au Roi.
réponse à . SyntaxTerror le 02/04/2014 à 09h54 : Ca n’a pas porté chance à notre ancien Premier Ministre ...
Olà......
Valls à Matignon, Hidalgo à Paris........On avait la gauche caviar, on a maintenant la gauche paëlla..Olé !
Manque plus que joseta au ministère des contrepèteries et calembours ........
Hasta pronto amigos.......
Au Mali j’ai assisté à quelques sacrifices de saga ( prononcez "sara", mouton en Bambara ) pour la Tabaski ( équivalent de l’Aïd el Kebir.......)
Lorsqu’on l’égorge, le mouton urine......
J’aime pas ce spectacle.........
Et il avait bien raison !
réponse à . file_au_logis le 02/04/2014 à 08h34 : Et les perfides, qui faisaient la guerre aux Français sur le nouveau cont...
Un petit garçon et son père sont auprès d’une rivière.
Un héron les survole. Le petit garçon dit à son père :
- Regarde, papa, un tapon !
- Héron, héron, petit, pas tapon !
réponse à . SyntaxTerror le 02/04/2014 à 09h39 : Ne sois pas inquiet ! Tu as bien la vue qui baisse ! Ceci étant...
Ca marche mais je ne sais pas revenir a une taille normale. Explique-moi.
réponse à . claudine le 02/04/2014 à 10h34 : Ca marche mais je ne sais pas revenir a une taille normale. Explique-moi....
Pour augmenter : Ctrl +
Pour diminuer : Ctrl -
Pour revenir à la taille de départ : Ctrl 0

Tu peux aussi régler le % de taille dans les paramètres du navigateur pour qu’au démarrage tu aies directement la bonne taille.
réponse à . claudine le 02/04/2014 à 10h34 : Ca marche mais je ne sais pas revenir a une taille normale. Explique-moi....
J’ai trouvé dans "AFFICHAGE". Merci du truc, ça peut servir.
réponse à . claudine le 02/04/2014 à 10h34 : Ca marche mais je ne sais pas revenir a une taille normale. Explique-moi....
En appuyant Ctrl, avec l’autre index, tu fais tourner la petite roue de ta souris vers le haut ou vers le bas et tu obtiens les dimmensions à volonté, et d’une manière on ne peut plus simple !
réponse à . <inconnu> le 02/04/2014 à 10h40 : Pour augmenter : Ctrl + Pour diminuer : Ctrl - Pour revenir à l...
Re-merci de tous ces bons conseils. Je suis loin d’être une Pro j’enregistre tout ça.
Dans la jungle
Les rois, lions et les maires rhinos. ....
bof !
réponse à . joseta le 02/04/2014 à 10h44 : En appuyant Ctrl, avec l’autre index, tu fais tourner la petite roue de ta...
C’est formidable ! J’en apprends des choses aujourd’hui. Merci.
réponse à . joseta le 02/04/2014 à 10h48 : Dans la jungle Les rois, lions et les maires rhinos. .... bof !...
Le rhino était beaucoup plus méchant à l’époque préhistorique.
On l’appelait alors Rhinoceros l’haineux
D’ailleurs lors des périodes glaciaires il était connu pour avoir la laine fraîche....
réponse à . joseta le 02/04/2014 à 10h48 : Dans la jungle Les rois, lions et les maires rhinos. .... bof !...
Mes rhinos féroces ?
réponse à . claudine le 02/04/2014 à 10h49 : C’est formidable ! J’en apprends des choses aujourd’hui. ...
C’est ce qui fait le charme de ce merveiiiiiiiiiiiiiiiiilleux site !
Entre ce que nous apprenons les uns des autres et ce que nous cherchons sur la toile, nous devenons plus savants de jour en jour

Merci qui ?
Merci Expressio !!!!!!!!!!!
réponse à . BOUBA le 02/04/2014 à 10h56 : Le rhino était beaucoup plus méchant à l’époqu...
Et pour le mérinos, comme sa laine s’entrecroisait, on disait:
le mérinos, les noeuds...
Jacques Mesrine : os ! Ce n’était pas un mouton !
les mérinos d’Arles et ceux de Rambouillet .
Influencé par leur pelage, je croyais que c’étaient les mérinos de l’Aisne !
réponse à . joseta le 02/04/2014 à 10h48 : Dans la jungle Les rois, lions et les maires rhinos. .... bof !...
Les lions et les rhinocéros vivent dans la savane. 
- Moi, j’avais toujours cru que l’expression était: "laisse épicer le mérinos"
Bocuse
réponse à . joseta le 02/04/2014 à 11h11 : les mérinos d’Arles et ceux de Rambouillet . Influencé par...
DEVINETTE :
Quelle clé est nécessaire pour démonter un mérinos ?
réponse à . <inconnu> le 02/04/2014 à 11h17 : Les lions et les rhinocéros vivent dans la savane. ...
Un jeu de mots de joseta sur la jungle: sa vanne.
Voilà !
réponse à . <inconnu> le 02/04/2014 à 11h19 : DEVINETTE : Quelle clé est nécessaire pour démonter un...
Philippe Clay ?
@ 180 joseta :

Comment combiner jungle et lions ?... Il suffit que nous jonglions avec les mots !

P.-S. : Saloperie de bouton réponse ! 
réponse à . BOUBA le 02/04/2014 à 10h12 : Olà...... Valls à Matignon, Hidalgo à Paris........On avait...
Paella, chais pas.
L’un est un Catalan de Barcelone, l’autre une Andalouse de San Fernando, la paella, elle doit être juste entre les deux.
réponse à . <inconnu> le 02/04/2014 à 11h36 : @ 180 joseta : Comment combiner jungle et lions ?... Il suffit que no...
bouton réponse
Là, on ne peut rien faire, c’est un script Java.
réponse à . SyntaxTerror le 02/04/2014 à 12h11 : Paella, chais pas. L’un est un Catalan de Barcelone, l’autre une And...
En ce qui concerne son origine, c’est exact, puisque c’est Valence, mais n’oublie pas que, en tant que plat national, la paella se déguste tout au long de la géographie espagnole...
réponse à . <inconnu> le 02/04/2014 à 08h42 : Il ne faut pas confondre race lainière et race laitière. En Wallon...
J’espère que vous ne m’avez pas cru. 
réponse à . mickeylange le 02/04/2014 à 09h13 : Oui je l’ai connu aussi, il disait déjà la même chose&...
Ah ! je me souviens très bien de lui ! Un garçon charmant, adorable, pas contrariant pour deux sous, jamais un mot plus haut que l’autre. Ça repose des gens comme ça.
Et ce n’est pas lui qui aurait écrit inutilement...

Il y a des gens qui n’ont rien à dire mais qui tiennent à le faire savoir, disait (à peu près) Pierre Dac. Ce n’était pas son cas !
réponse à . momolala le 02/04/2014 à 07h07 : Tiens, j’ai trouvé le petit Brassens expliqué ici, mé...
Merci Mo ! J’avais déjà un exemplaire sur mes étagères... On laissera celui-là dans la bibliothèque du Phare : il servira à tout le monde.
Je t’envoie un gros morceau du soleil  qui brille aujourd’hui dans le ciel de mon Île-de-France !
réponse à . BOUBA le 02/04/2014 à 10h17 : Au Mali j’ai assisté à quelques sacrifices de saga ( prononc...
Tandis que dans nos belles campagnes françaises, la tradition est beaucoup moins sauvage [repère : 3 min 20]. Et pis on ne souffle pas dans le pied du mouton, on souffle dans les "bauyaux" [repère : 23 min 23], c’est quand même beaucoup plus "propre" comme dit la dame.
Henri IV et son ministre faisaient une promenade, quad le souverain observa un mérinos qui pissait sur des rochers...
- regarde - dit-il, en montrant du doigt - la pisse, là, Sully !
- mais non sa majesté, - répliqua le ministre - ce n’est que de la pierre vulgaire...
réponse à . joseta le 02/04/2014 à 12h20 : En ce qui concerne son origine, c’est exact, puisque c’est Valence, ...
Même chez los pescadores puisque l’appât est là........
réponse à . DiwanC le 02/04/2014 à 12h35 : Ah ! je me souviens très bien de lui ! Un garçon charman...
Qui disait aussi:
En politique, parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir
réponse à . DiwanC le 02/04/2014 à 12h39 : Tandis que dans nos belles campagnes françaises, la tradition est beaucou...
je me souviens:
Mon père avait gagné une truie de lait à un loto de Noël. C’était à une époque où ce genre de lot était autorisé, c’était avant l’Europe, Bruxelles et tout ce foutoir.
Nous l’avions appelée Charlotte et engraissée pendant un an et elle nous suivait comme un chien.
Le jour où elle a été grasse à point, un copain boucher est venu lui faire sa fête.
Ce jour là ma grand mère nous a emmenés promener ma soeur et moi.
Quand nous sommes revenus Charlotte avait gagné le paradis des cochons....

On a beau dire que dans le cochon tout est bon mais ce jour là il avait pour moi un goût amer......
réponse à . BOUBA le 02/04/2014 à 13h04 : Même chez los pescadores puisque l’appât est là...........
Ça ne se prononce pas comme ça...mais enfin...je te suis:
Banquet pour les chanteurs de jazz américains (sauf la Fitzgérald):
- j’ai invité tout le monde à manger du riz, mais pas Ella...
réponse à . joseta le 02/04/2014 à 12h53 : Henri IV et son ministre faisaient une promenade, quad le souverain observa un m...
Antoine de Navarre, le père d’henri IV, participe au siège de Rouen tenu par les protestants lors de la première guerre de religions.
Il fut blessé d’une balle le 3 novembre 1562 alors qu’il était en train d’uriner.
Il mourut peu après, le 17, aux Andelys des suites de cette blessure.
réponse à . BOUBA le 02/04/2014 à 10h58 : C’est ce qui fait le charme de ce merveiiiiiiiiiiiiiiiiilleux site ! ...
Tu as raison : Merci Expressio et surtout merci à son concepteur, God.
A ce propos j’ai trouvé un site gratuit où un informaticien donne des conseils par vidéo pour aider les néophytes comme moi. J’ai maintenant Windows 8.1 aussi j’ai souvent recours à lui. Je ne sais pas si je peux donner son nom ici. Ma mère disait : " dans le doute abstiens-toi ".
réponse à . BOUBA le 02/04/2014 à 13h25 : Antoine de Navarre, le père d’henri IV, participe au siège d...
La paella cuisinée à l’encre de seiche, donne envie de pisser: les problèmes ’du riz noir’...
On n’avait surtout pas compris !
Chacun sait que la Belgique est un immense champ de patates ponctué d’usines de congélation de frites et, deci delà, un élevage de poulets à la dioxine.
Rediffusion
La pisse c’est fort, parce que c’est de l’eau-de-vit. 
réponse à . BOUBA le 02/04/2014 à 07h25 : Par rapport à l’an dernier c’est normal, on est un an plus vi...
Non, non, la première diffusion : j’entrais dans la sexagén-ère ! Beaucoup de non-anniversaires sont passés depuis. J’en avais oublié le compte jusqu’à ce matin...  Mais je laisse pisser le mérinos là-dessus...
DEVINETTE
Pourquoi Mary fait-elle la fête ?
réponse à . claudine le 02/04/2014 à 13h33 : Tu as raison : Merci Expressio et surtout merci à son concepteur, Go...
Si le site est ouvert à tous et gratuit, qu’est-ce qui t’empêche de nous le renseigner ?
réponse à . claudine le 02/04/2014 à 13h33 : Tu as raison : Merci Expressio et surtout merci à son concepteur, Go...
L’expression exacte et complète n’est pas dans le Doubs abstiens-toi mais bien dans le doute abstiens-toi et laisse pisser le mérinos.
RÉPONSE
Parce que Mary noce.
S’rait un peu incontinent l’ovin ? Me d’mande...
réponse à . God le 27/12/2008 à 19h04 : Je viens de me faire incendier par un prof (abonné depuis un an mais main...
Sur les chaussures de Loulou ? Je me suis (ou j’ai entendu dire...) laisser dire que ce mérinos faisait sur les tapis royaux, et au courtisan le lui faisant observer: Sire le mouton.. La réponse du roi... est bien connue...
réponse à . claudine le 02/04/2014 à 13h33 : Tu as raison : Merci Expressio et surtout merci à son concepteur, Go...
Moi aussi je viens de passer à ouindos 8......ca m’interesse......et en effet, puisque le site est gratos comme dit le mérinos tu peux le divulguer......
sinon tu me le files par canal 12........

Merci........
réponse à . DiwanC le 02/04/2014 à 15h59 : S’rait un peu incontinent l’ovin ? Me d’mande......
Bah, encore un coup de cette *£§:/*$ de {%/,~ de prostate.........
réponse à . BOUBA le 02/04/2014 à 17h20 : Moi aussi je viens de passer à ouindos 8......ca m’interesse......e...
Une fois passé en mode "bureau", tu trouves vraiment un gros changement par rapport aux précédentes versions ?
réponse à . SyntaxTerror le 02/04/2014 à 19h29 : Une fois passé en mode "bureau", tu trouves vraiment un gros changement p...
c’est à dire que vu mon incompétence en la matière je n’ai pas encore osé me servir de tout ce qui s’affiche sur l’accueil.......

ma hantise avec ces engins capricieux c’est de me fourvoyer dans une impasse et bloquer le bastringue alors j’y vais sur des oeufs.......

Mais quand je serais grand je saurais.......

Désolé de ne pouvoir t’en dire plus mais difficile d’expliquer quelque chose dont on ne sait pas à quoi ça sert........

Allez, bonne nuit.

A demain pour le caoua..........
réponse à . charmagnac le 02/04/2014 à 15h03 : L’expression exacte et complète n’est pas dans le Doubs absti...
Bravo ! C’est ce qui manquait à cette expression.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Laisser pisser le mérinos » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?