Le haut du pavé - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Le haut du pavé

Une situation sociale, hiérarchique...élevée.

Origine

Bien avant l'apparition du tout-à-l'égout et des trottoirs, les rues et ruelles qui étaient pavées, n'étaient pas plates. Elles avaient une forme en creux, le haut du pavé contre la facade des habitations et le creux, au centre de la rue, servant d'égout à l'air libre pour évacuer les eaux de pluies mais aussi toutes les eaux usées qu'y déversaient les habitants.

En l'absence de trottoir, les piétons marchaient le plus près possible des maisons pour éviter de s'approcher du cloaque situé au milieu.
Lorsque des nobles ou aristocrates, ou des gens respectables, ne seraient-ce que par leur âge, croisaient des gens du peuple (mais c'était souvent simplement l'apparence ou la richesse des vêtements qui servait de repère), ces derniers devaient se décaler vers le centre et laisser le haut du pavé aux gens supposés être de la haute société.

C'est ainsi que les gens qui tiennent le haut du pavé sont des personnes qui ont une situation sociale élevée ou qui en dominent d'autres.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le haut du pavé » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy y crachachles snobs
Autrichede Zu den oberen zehntausend / zur Schickeria gehörenAppartenir au club des dix mille de la superclasse / de la "branchouille"
Allemagne (Bavière)de Die OberschichtCouche supérieure
Allemagnede Herr oder Frau WichtigMonsieur ou Madame qui se considère comme très important(e)
États-Unisen The upper crustLe haut de la croûte
Angleterreen To be on topÊtre au sommet
Espagnees alta alcurniahaute lignée
Espagnees ser de alta cunaêtre de haut berceau
Espagnees Alto linaje / De alto linajeHaute lignée / De haute lignée
Argentinees La crème de la crème.En francais, expresion en francais.
Israëlhe תפס מקום נכבדPrendre une place importante
Israëlhe ידו על העליונהAvoir la main au dessus
Israëlhe משל בכיפהGouverner au dessus
Pays-Basnl De eerste viool spelenJouer le premier violon
Pays-Basnl een hoge Piet zijnexpr. probablement de l'époque coloniale (Indonésie) Quelqu'un considéré de haut rang dans l'hiérarchie administrative ou militaire
Bulgarieother ????? ??? ???? ????Une personne qui a le sang bleu
Roumaniero O persoana de vita nobilaUne personne de vigne noble

Vos commentaires
Ainsi les règles de la galanterie voulaient que lorsqu’on marchait dans la rue près d’une dame, les hommes devaient se tenir toujours "du côté du caniveau".
réponse à . azertyuiop le 11/08/2007 à 10h21 : Ainsi les règles de la galanterie voulaient que lorsqu’on marchait ...
règles de la galanterie, sans doute ... mais quand une dame est très grande et qu’elle accompagne un Monsieur plus petit, elle est moins complexée de marcher dans le caniveau afin de laisser son compagnon sur le bord du trottoir plus haut de 10 / 12 cm. ce qui le fait paraître plus grand ... du moins c’est ce que je croyais à 20 ans ! j’avais peur du regard des autres sur notre couple bizarre, moi, grande et longiligne et mon futur, plus petit et râblé ... Faut-il être sotte pour réagir ainsi ! J’aurais mieux fait de "dominer" le ’monde’ et oublier mes complexes et ma timidité 
les piétons marchaient le plus près possible des maisons
maintenant quand un piéton agit ainsi, on dit qu’il "rase les murs" de façon à passer inaperçu, se montrer discret, sans doute pour cause de honte, de peur du ridicule, ou après avoir commis une action dont il n’y a pas lieu d’être fier ... en baissant la tête ! ou parce qu’il vient d’être humilié ...
Prière dominicale adressée (lâchement)* à God

Notre père qui es au net
que ton site soit sanctifié
que ton expression arrive
que ta volonté soit fêtes, sur la terre comme au net
donne-nous aujourd’hui notre expression de ce jour
pardonne-nous nos dérives
comme nous encourageons ceux qui dérivent
et ne nous soumets plus au mal de mer
mais délivre nous de l’ascenseur
fais nous STP un tout petit petit bouton en haut
qui nous renvoie tout en bas à notre place
la où nous rédigeons nos prières
Amen

J’espère que mes frères et sœurs
améliorerons cette supplique
et se joindrons à moi pour te remercier de tes bienfaits
et que tu nous délivres de ces va-et-vient
dont seul ton fils (spirituel, comme les autres)
elpépé est friand le jour de la sainte Marie-Joe

* lâchement car j’aurais pu lui demander en utilisant le contact
mais vous n’auriez pas pu lui adresser la même prière.
pardonnez moi mon God
Si God le dit, je veux bien le croire, mais à quelle époque et en quels lieux cette distinction fut-elle possible ? Que l’on se réfère à l’époque de Louis le quatorzième à travers Boileau (voir cette page) ou à Robert Merle qui décrivit si bien l’évolution de nos villes depuis Henri de Guise au début du règne de Louis XIV dans "Fortune de France", les rues étaient si étroites, boueuses et fréquentées par des gens à pied, à cheval et en voiture, que je me demande comment on pouvait y marquer une quelconque distance. Jean-François Parot semble également bien documenté sur la vie du Paris contemporain de Louis XV et Louis XVI : dans l’un de ses romans, il décrit comment un homme bâtit sa fortune et sa puissance sur le curage des rues dont on ne voyait que rarement le pavé.

Dans les temps plus reculés de notre "civilisation", la vidange des pots dans le caniveau central des rues par les fenêtres n’était pas réglementée et sans doute le haut du pavé était-il l’endroit le plus "sûr" pour éviter de se faire proprement repeindre. Quand on se souvient que les Romains avaient créé des réseaux d’aqueducs, des termes et des lattrines, on mesure les progrès accomplis ! Les voies romaines, pavées, s’ouvraient en leur milieu sur des caniveaux dallés, capables de récupérer les eaux pluviales et les eaux usées, régulièrement curés. C’est le même progrès qui fut accompli en Espagne quand, chassant les Arabes d’Andalousie, on y détruisit le réseau d’irrigation qu’ils avaient créés et qui en faisait un jardin.
bonjour les z’amours, je vous laisse le haut du pavé, pour ma part je garde le lit ce jour, temps de chien ,encore de la pluie ...très bon dimanche à vous!

@ Framboise j’ai du trop arroser ton anniversaire, j’ai un mal de tête !!!!ça ne peut être que ça. Bisous.

@ Quasimodo , superbe la prière !

@ Cotentine, j’ai bien ri ...et pour cause !bonne journée.
mai 68 : le CRS ne tient pas le haut du pavé ... mais il le reçoit tout entier dans la gueule !
une suggestion pour ce midi : un pavé de bœuf charolais aux morilles et à la crème, dans lequel la morille tiendrait le haut du pavé. Et avec , je suggère tout simplement un petit Chinon légèrement frais.
J’accepte l’invitation.
réponse à . chirstian le 19/08/2007 à 09h26 : mai 68 : le CRS ne tient pas le haut du pavé ... mais il le re&ccedi...
Pressés qu’ils étaient d’être en vacances, les étudiants les balançaient à tour de bras pour faire Paris-plage sans attendre Delanoë, tout ça parce qu’on avait écrit sur un mur "Sous les pavés,...."
Tout à fait hors du sujet d’aujourd’hui, mais dans celui d’hier, vous trouverez dans la page "ménager la chèvre et le chou" mes premières impressions de la convention Quasi-Momo de Fréjus-Plage hier, le compte-rendu officiel étant en préparation. Je vous dis ça, mais c’est seulement pour ceux que ça intéresse ! Belle journée à tous ! Bien sûr il fait très beau, bien sûr il n’a pas plu. Vous n’auriez pas un petit nuage mouillé en rab ?
bonjour de ce dimanche où le soleil est de la partie. l’expression du jour tombe à pic puisque cette semaine ce sont les festivités du Cayoteu à Lessines, petit village près de Ath. cette page Ils ont une Grisette, bière de la région, qui plairait à certain(e)s, à consommer avec modération, évidemment.

Et pour faire votre choix dans les différents pavages : cette page

@momolala : si j’ai un petit nuage mouillé, je ne manquerai pas de le souffler vers toi. Une bonne drache te conviendrait aussi ?
réponse à . momolala le 19/08/2007 à 08h35 : Si God le dit, je veux bien le croire, mais à quelle époque et en ...
sans doute le haut du pavé était-il l’endroit le plus "sûr" pour éviter de se faire proprement repeindre
il faut distinguer deux risques : celui de marcher dans la m... et celui de la recevoir d’une fenêtre de l’étage. Le caniveau central était sans doute l’endroit le plus profond de la rue, donc le plus sale (même si, tu as raison, les côtés n’étaient guère appétissants). Mais le haut du pavé assurait une relative protection contre les envois, parce que l’architecture en encorbeillement s’est développée au Moyen Age, avec des 1° étages qui avançaient sur la rue, parfois à toucher presque la maison d’en face. De la sorte, de nombreuses rues et ponts étaient presque couverts -sauf en leur milieu. Ce sont les incendies répétés qui ont amenés de nouvelles règles de construction : des ponts non bâtis ( à partir du Pont Neuf de Paris), et la réglementation des encorbeillements dans de nombreuses villes.
réponse à . tytoalba le 19/08/2007 à 09h51 : bonjour de ce dimanche où le soleil est de la partie. l’expression ...
Chez nous, on dit "une raïsse". Normalement, c’est la saison, à partir du 15 août, avec un pic vers le 20, mais je ne vois que le soleil qui flamboie etl’herbe qui poudroie tant elle est sèche.

@Chirstian
Je crois me souvenir que c’est au XVIIème siècle seulement que l’on a réglementé les vidanges d’eaux usées par les fenêtres en les réservant aux heures matutinales, sans doute après la disparition des encorbellements dont tu parles. Aujourd’hui, on veut furieusement revenir dans nos villages aux rues pavées avec caniveau central d’écoulement des eaux de pluie. C’est peut-être esthétique, ce qui serait affaire de goût, mais outre le fait que cela coûte cher, nos rues en pente se transforment en torrents et les pavés supportent mal le charroi moderne. Les piétons ont intérêt à tenir le haut du pavé, leurs enfants par la main et leurs chiens en laisse s’ils veulent ramener tout le monde à la maison !
réponse à . momolala le 19/08/2007 à 11h02 : Chez nous, on dit "une raïsse". Normalement, c’est la saison, à...
momolala t’es déchaînée ce matin, je vois que depuis hier tu marches à la baguette, c’est évident, comme un pavé dans la gueule d’un flic.  
réponse à . momolala le 19/08/2007 à 11h02 : Chez nous, on dit "une raïsse". Normalement, c’est la saison, à...
, mais outre le fait que cela coûte cher
paver une rue coûte plus cher que la bitumer, mais en cas d’intervention dans une conduite enterrée, les inteventions sont plus rapides, et moins coûteuses. A moyen terme, la ville économise. Faire deux caniveaux , un de chaque côté de la chaussée, coûte plus cher qu’en avoir un seul central, aussi bien en construction (réseaux...) qu’en entretien.
Reste que la circulation sur une rue pavée est beaucoup plus bruyante pour les riverains.
réponse à . chirstian le 19/08/2007 à 11h54 : , mais outre le fait que cela coûte cher paver une rue coûte plus ...
Tu as raison Chirstian, mais on peut faire le même caniveau central avec un bon drainage et des voies revêtues d’enrobé, matériau moderne, silencieux de plus en plus souvent grâce à l’adjonction de produits issus du recyclage. Ca commence à venir, l’évolution de l’emmenthalité. Je suis de parti pris, le mien, car j’ai en horreur tout ce qui veut avoir l’air de ressembler à. Vivons avec notre temps en profitant de l’expérience du passé. Les pavés, c’est glissant pour les deux-roues et les piétons, bruyant comme tu le dis, et dès que l’un se fait la malle, adieu Berthe !
réponse à . <inconnu> le 19/08/2007 à 11h20 : momolala t’es déchaînée ce matin, je vois que depuis h...
Je n’y ai même pas pensé, aux baguettes, heureusement pour toi ; tu as dû t’en rendre en compte car tu ne m’y as pas rappelée. Malin, Quasimado ! 
réponse à . momolala le 19/08/2007 à 12h11 : Tu as raison Chirstian, mais on peut faire le même caniveau central avec u...
on peut faire le même caniveau central avec un bon drainage et des voies revêtues d’enrobé,
j’ai personnellement l’oesophage central avec caniveau itou. Cela m’assure un bon drainage , qui m’aide à résister à l’enrobé qui me guette.
C’est donc en connaisseur que je crie : il ne faut pas confondre "le bitume des pavés " et "la biture dépravée" .
Poil au nez !
tu n’ignores pas of course que ta copine Berthe femme de Charlesattend non magne n’ avait un seul grand pied. C’était Berthe au grand pied. Ce sidi pour tenir le haut du pavé, était-ce plus facile pour elle, je pose la question.

chirstian, j’ai rien contre la biture dépravée, si elle me laisse pas sur le pavé.

Désolé Berthe était la mère de Charlemagne pas sa femme vous aviez tous rectifié œuf corse !
réponse à . <inconnu> le 19/08/2007 à 13h52 : tu n’ignores pas of course que ta copine Berthe femme de Charlesattend non...
problème simple, comparé à celui qui se pose à flanc de montagne. L’occasion de citer le dahu, ce merveilleux exemple d’adaptation animale (les pattes de gauche sont plus courtes que les pattes de droite).
Ceux qui ne connaissent pas peuvent lire Wikipedia sur cette page ou l’un des sites qui lui sont consacrés : par exemple, cette page

Le dahu, ou l’art de tenir le haut du pavé (... mais d’un seul côté !)
je suis pas du tout d’accord, ce sont les pattes de gauche qui sont plus longues, faudrait pas tout confondre. (j’en ai très bien connu un, ceci étant pour être honnête c’est vrai que dans l’hémisphère sud tu as raison) sur le kilimanjaro ils tournent dans l’autre sens cette page
réponse à . chirstian le 19/08/2007 à 14h26 : problème simple, comparé à celui qui se pose à flanc...
Une révélation importante, mais tout d’abord un rappel sur le dahu pour nos amis de la plaine.
En plus du dahu latéralus nous dont parlions ci-dessus il existe aussi le Dahutus montanus anterius/posterius.
" il s’agirait d’un dahut avec les pattes avant (anterius) ou arrière (posterius) plus courtes que les autres. La chasse s’effectue de la même manière sinon que le dahut tombe en se retournant. Celui qui siffle se met alors en contrebas du gibier si celui-ci possède les pattes les plus courtes à l’avant. Un dahu dont les pattes les plus courtes sont à l’arrière, conserve cependant une certaine stabilité en cas de retournement rendant sa chasse plus difficile. Ces espéces sont cependant menacées : selon les cas, ces dahu finiraient par dépérir en bas des vallées, alors que les autres se retrouveraient coincés au sommet des montagnes. Cependant, Dame Nature, dans sa bienveillance et face à cette disparition annoncée, gratifia ce type de Dahutus de deux nouvelles sous-espèces, découvertes respectivement en 1807 et en 1822: le Dahutus montanus anterius/posterius levogeniculus et le Dahutus montanus anterius/posterius dextrogeniculus, qui se déplacent latéralement grâce à leurs articulations génuviales situées sur le côté. Leur présence se remarque généralement par une étroite bande d’herbe très rase tout autour de massifs montagneux. En étant très patient, on peut éventuellement en voir passer. Malheureusement, cette espèce semble aussi menacée, pour des raisons encore inconnues."
Il en subsiste encore dans le massif de l’Esterel, j’en ai d’ailleurs encore rencontré un (ou plutôt une) hier vers midi, qui avait les pattes de devant plus courtes que les pattes de derrière. C’est plutôt rare, avec une crinière brune striée de rouge, c’était donc une dahutus momomontanus antériorus.
Hé , il n’y a que vous ...je fais un passage...vous tenez le haut du pavé les deux... un paris ? un point partout la balle au centre !Chasse au dahu, je connais!!! bisous syl.

he! les chasseurs! j’arrive je suis le Phil de Sylphide. le plus coriace et le plus méchant c’est le Dahu de plaine! ni trop courtes , ni trop hautes il est sans pattes! le dahu amputus rampus; putain ça donne! tu l’atrappes à l’épuisette. l’espèce est rare, il n’existe que dans le 02; un Dahu qui descendait de sa montagne, en cure, et qui s’est paumé en campagne!on l’a receuilli comme le petit bonheur d’un certain chanteur canadien. a suivre...
chez les légumes, le poireau tient le haut du navet.

#Phil : un dahu sans pattes dans le 02 c’est impossible , puisque 02 c’est l’aine .
on connaissait syl, maintenant on connaît phil, bienvenue phil, il nous reste à faire la connaissance de "de", le fils, le père ou autre ?  
si le dahut veut prendre des vacances dans un endroit plat, il lui faudra des chaussures compensatrices. Si vous le voyez, donnez-lui mon adresse et je l’enverrai vers un orthopédiste qualifié. Mon frère aîné peut l’aider, il fabrique des chaussures othopédiques, des semelles du même nom . Le dahut ne sera pas obligé de marcher dans le caniveau. En effet dans nos villages, les caniveaux ne sont pas toujours propres et je ne voudrais pas que cet animal si rare se retrouve avec deux pattes sales.
réponse à . <inconnu> le 19/08/2007 à 14h53 : je suis pas du tout d’accord, ce sont les pattes de gauche qui sont plus l...
Objection, Votre Honneur ! Les deux espèces, Dahus dextrus et Dahus senestrus, cohabitent dans les Alpes françaises. Demande mon adresse à God et envoie-moi la tienne (ou dis à Momolala de me filer ton adresse, qu’elle n’a pas manqué de te réclamer : je la connais !), et je te fournirai la preuve irréfutable (de logarithmes) de mon affirmation incommensurable (de lapin).
Petite précision, ce ne sont pas, chez le dahu, les pattes qui sont plus courtes d’un côté, mais celles de l’autre qui sont plus longues. Ceci dans le seul souci de la vérité historique darwinienne, bien entendu.
réponse à . chirstian le 19/08/2007 à 16h34 : chez les légumes, le poireau tient le haut du navet. #Phil : un dah...
un dahu sans pattes dans le 02 c’est impossible , puisque 02 c’est l’aine
Dans la Marine, sur les quais du port de Laon, on appelle le dahu sans pattes de l’Aisne "une bitte".
L’Amiral
réponse à . sylphide le 19/08/2007 à 15h49 : Hé , il n’y a que vous ...je fais un passage...vous tenez le haut d...
Salut Phil, c’est bien de préciser auquel des deux on a affaire, histoire de ne pas commettre de bévues, comme j’en connais d’aucun que je ne nommerai pas, par pure charité athée... Ma remarque_27 s’applique également à toi, adresse comprise.
Tiens, ma barre Google réagit, pour une fois : je viens de cliquer sur "Travaux Assainissement : obtenez 5 devis gratuits pour vos travaux d’assainissement, fosse".
Note pour les petits nouveaux : chaque fois que vous visualisez une nouvelle pub, dans le bandeau de droite, cliquez dessus une seule fois, ce qui permet à God de vous garantir la gratuité d’Expressio en retour, et à moi de percevoir une ristourne de 90% sur mon abonnement FAI pour bons et loyaux services rendus à God*. Que n’en plus, lui assurant ainsi de très confortables rentrées de fraîche, ça lui libère du temps sur ses activités professionnelles, qu’il consacre exclusivement à la mise au point de l’éditeur de partoche. Tout ça grâce à vos clics, les gosses !
Et, dès qu’on l’aura, l’éditeur de partoche, Pépé vous écrira l’hymne officiel d’Expressio : quelques minutes de pur bonheur à fredonner chaque matin (quel site !), pendant que votre bécane accomplit son cycle de boot et qu’il n’y a rien d’autre à faire qu’attendre...
* Là, je déconne, voyons !
réponse à . Elpepe le 19/08/2007 à 17h35 : un dahu sans pattes dans le 02 c’est impossible , puisque 02 c’est l...
tout à fait d’accord mon amiral, et même que si la bitte est rigolote ont dit une bitte de marrage
réponse à . <inconnu> le 19/08/2007 à 17h59 : tout à fait d’accord mon amiral, et même que si la bitte est ...
On voit bien, sur ce site, qui est marin et qui ne l’est pas, hmmm ?
RÉCLAME :

Expressio : le site où les marins tiennent le haut du pavé de la vague.
CONSEIL DE L’AMIRAUTÉ :

Évolution des cultures internautiques : attention aux fermes de spam...
- Le path du veau.
- L’aveu du Pathé.
- Eh va, du Plaute !
- Ève t’a plu, Dahu ?
- Aude ! Le haut PV !
- L’aphte vu au dé.

Anna Gramme
réponse à . Elpepe le 19/08/2007 à 17h55 : Tiens, ma barre Google réagit, pour une fois : je viens de cliquer s...
Itou!
Trois pubs autour de l’assaiinissement et un dico d’expressions!
Sacré renouvellement!
La bande lattérale est bien asssainie... 
réponse à . Elpepe le 19/08/2007 à 17h55 : Tiens, ma barre Google réagit, pour une fois : je viens de cliquer s...
je veux bien cliquer à condition que ce ne soit pas toujours les mêmes pubs. J’ai le choix entre : chansons françaises pour MP3 - chansons françaises pour GSM - Ecrivez en hiéroglyphes et English writing. Si on pouvait varier les pubs, parce que depuis que je suis sur Expressio, il n’y a pas grand changement. Il y en a 3 qui sont éternelles faut croire.
Et selon l’endroit où l’on se trouve, cela varie. Je ne vais quand même pas déménager pour autant. Je n’ai pas encore de dahut, ma région étant plate, mais j’aime mes vaches, hirondelles, oiseaux en tous genres et araignées.
réponse à . tytoalba le 19/08/2007 à 19h16 : je veux bien cliquer à condition que ce ne soit pas toujours les mê...
selon l’endroit où l’on se trouve, cela varie
Les marins écriraient : " selon l’endroit où l’on se trouve, cèle l’avarie..."
Et les médecins : "selon l’endroit où l’on se trouve, la varicelle..."
Bon, les djeunes : BB réclame Pépé, qui va donc la rejoindre, et lui tenir tout de go la dragée haute* en même temps que le haut du panier** ; facile, à condition d’avoir le bras long... 
Allez, je vous laisse. Soyez sages, hein ? Au lit, les mains sur le haut du... de la... des couvertures !
* ceci est une métaphore.
** pareil même chose, kif-kif bourricot métaphorique.
réponse à . chirstian le 19/08/2007 à 13h31 : on peut faire le même caniveau central avec un bon drainage et des voies ...
Si Poil au nez t’amuse comme moi, va sur cette page pour découvrir de nouveaux délires !

Bonsoir à BB et bonne soirée à tous !
réponse à . Elpepe le 19/08/2007 à 19h23 : selon l’endroit où l’on se trouve, cela varieLes marins &eacu...
tout cela est d’une évidence. Mais où serait l’intérêt que je l’écrive avant toi, tu t’ennuierais.  et moi cela me fatiguerait.
réponse à . azertyuiop le 11/08/2007 à 10h21 : Ainsi les règles de la galanterie voulaient que lorsqu’on marchait ...
Mes parents m’ont habituée à tout le contraire.
Ma mère n’était pas chèvre et mon père était chou.
Comme il était coiffé en brosse, ma mère le dessinait en poireau,
mais ça c’est une autre histoire.
Mon père était grand, ma mère petite, et ils tenaient à le montrer.
Quand ils battaient le pavé, mon père tenait donc le trottoir et ma mère le caniveau.

Et je ne peux m’empêcher d’entendre ma mère chantonner
« Ah tu sortiras, biquette, ah tu sortiras de ce chou là ! ».
L’enfer est-il toujours pavé de bonnes intentions? Poils au...? pour momolala.
réponse à . sylphide le 19/08/2007 à 15h49 : Hé , il n’y a que vous ...je fais un passage...vous tenez le haut d...
A Syl et Phil, (amateurs de contrepéteries belges?)

ravi de vous lire tous les deux.
Voir les expressions des jours précédents pour y lire tout ce que je vous y avais écrit (tout ce soir, puisque je suis revenu aujourd’hui)

Je suis fier de vous et de moi (j’ai une bonne mémoire, qui ne rime pas encore avec passoire).
Bon, j’arrête de tenir le haut du pavé et laisse la place aux autres. Bonne nuit!
Belle promenade sur les chauds pavés d’août 2007 en compagnie des voisins du d’ssus qui conversent - comme souvent - entre sérieux et délires !

Alors, en magasin ce matin, j’ai (presque) trouvé ce qu’il nous faut...

La fine fleur l’élite du pavé
Des besogneux, des gueux, des réprouvés
Des mendiants rivalisant de tares
Des chevaux de retour des propre-à-rien
Ainsi qu’un croque-notes, un musicien
Une épave accrochée à sa guitare.


… avec ici la musique, et les paroles.

Et pis, tant que j’y suis, voici les croissants du dimanche !
réponse à . DiwanC le 27/07/2014 à 02h24 : Belle promenade sur les chauds pavés d’août 2007 en compagnie...
Drôles de croissants.
ces derniers devaient se décaler vers le centre et laisser le haut du pavé aux gens supposés être de la haute société.
Ce qui se traduit par:
On ne doit pas laisser le côté ’caniveau’ à quelqu’un ’qu’a niveau’. 
Mai 68 - un étudiant s’approche à un autre, tout en dégustant un sándwich -
- Qu’est-ce que tu fais ?
- je casse le pavé. Et toi ?
- je casse la dalle !
Trop de rigoles à la ville de Thouars:
Elle modifie les caniveaux en trop Thouars.
Mai 68
Les étudiants lançaient des pavés de bon ’gré’... ou de granit. 
Les rues du Vatican
Le cardinal: - Monsieur le maire, Sa Sainteté se plaint qu’avec ces pavés, les rues ne sont PAS PLATES. Alors je vous suggérerais du bois...
le maire: - qu’à dit Sa Sainteté sur ce ’point, cardinal’ ?
le cardinal: - sur tous les points, il dit, PAPE, LATTES !
le maire: - ben oui...
Le naturaliste et un ami, dans la ville
Linné: - Je déteste ces cloaques où on voit les eaux fécales couler petit à petit...
l’ami: - moi itou: je n’aime pas voir ces eaux ’d’égoût Linné’...
Chez les Desgrands-Lacour on tient le haut du pavé et aussi des fois, le haut des rideaux.
Pas possible ! Mais alors les carrosses et les chevaux ils pataugeaient dans le cloaque ? Mais alors les eclaboussures elles devaient bien remonter sur le haut du pavé ? Et ils avaient même pas de parapluie pfffff !
réponse à . <inconnu> le 27/07/2014 à 10h47 : Pas possible ! Mais alors les carrosses et les chevaux ils pataugeaient dan...
Le haut du pavé était réservé aux gens comme toi... huppés
- Que fait ton père ?
- Paviste.
- Non, c’est paveur. Et le tien ?
- Caveur.
- Non, c’est caviste. Et le tien ?
- Sais pas. Mineur ou ministre.
S’cuse-me Miss ! C’est ça qui était prévu…
Pour me faire pardonner : ceci...
réponse à . mickeylange le 27/07/2014 à 09h40 : Chez les Desgrands-Lacour on tient le haut du pavé et aussi des fois, le ...
En d’autre lieu, certain tient le haut du plafond !
...si tant est que le plafond est un haut... 
En gallo, on rencontre :" "de la haut’ pena"
= du haut du panier
on appuie bien dur dur le a final très grave
je m’excuse pour la transcription, n’ayant que l’expérience orale je ne sais que le "prêcher un ptit!
Non non ! Moi je me suis glissée en douce dans le carrosse !  Tu crois tout de même pas que j’allais me prendre tout le cloaque dans la figure ! Et sans parapluie en plus !
réponse à . mickeylange le 27/07/2014 à 11h18 : Le haut du pavé était réservé aux gens comme toi... ...
Me suis trompée de petit carré en haut c’est à toi que je répond
réponse à . DiwanC le 27/07/2014 à 11h44 : En d’autre lieu, certain tient le haut du plafond ! ...si tant est ...
En d’autre lieu, certain tient le haut du plafond !
...si tant est que le plafond est un haut...

Il y a un haut et un bas au plafond si c’est une voûte.
Mais il y a toujours des araignées au plafond (en haut comme en bas) mais c’est pas fameux cette page
Quand tu grimpes aux rideaux, n’est ce pas pour les voir de plus près ?
réponse à . mickeylange le 27/07/2014 à 18h27 : En d’autre lieu, certain tient le haut du plafond ! ...si tant est q...
Cré nom de nom d’une pipe de sacrebleu de cornegidouille de cristi de ventre saint-gris… pour ne pas dire scrogneugneu, diantre, fichtre et saperlipopette… sans oublier tonnerre de Brest et par ta barbe ! J’ai dit cent fois que si je monte aux rideaux, c’est parce que… oh, et pis rien…
Merci pour la précision "plafond bas" "plafond haut" d’une voûte… 
Je lance un pavé dans la mare : à défaut de tenir le haut du pavé, il vaut mieux ne pas être contraint à le battre .
réponse à . DiwanC le 27/07/2014 à 19h31 : Cré nom de nom d’une pipe de sacrebleu de cornegidouille de cristi ...
J’ai compris depuis longtemps que pour te faire grimper aux rideaux, il suffit de te parler de rideaux ou de plombier ! :&rsquo)
réponse à . chansonnette le 27/07/2014 à 20h11 : Je lance un pavé dans la mare : à défaut de tenir le ...
au centre de la rue, servant d’égout à l’air libre pour évacuer les eaux de pluies mais aussi toutes les eaux usées qu’y déversaient les habitants.

Ni d’avoir les pieds dedans, pour pousser la chansonnette. 
réponse à . <inconnu> le 27/07/2014 à 12h34 : Non non ! Moi je me suis glissée en douce dans le carrosse !&nb...
Une vraie tête à cloaque !
Fatalement, avec la bouche en cul de poule...
Il ne faut surtout pas laisser un ours, encore plus s'il est mal léché, et même si vous avez fait la bêtise de vendre sa peau avant de l'avoir tué, tenir le haut d'un pavé, ni d'ailleurs le bas, car alors vous auriez toutes les malchances possibles que, soudain devenu gentil nounours, il veuille vous rendre le service de jeter son pavé sous vos pieds afin que vous ne marchiez point dans la fange et ce faisant, maladroit qu'il est, vous l'envoyer à la tête, vous menant ainsi à choir dans le cloaque du bas du pavé, peut-être plus gravement vous envoyant à l'Hostel-God ou pire encore au cimetière.

Rata-pavé (de bonnes intentions) 
réponse à . Ratanak le 21/09/2015 à 08h13 : Il ne faut surtout pas laisser un ours, encore plus s'il est mal léch&eac...
Je n'ai rien compris à ton histoire mais je suis quand même entièrement d'accord avec toi. Il ne faut pas vendre la charrue avant les bœufs ni mettre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.
Rata-pavé (de bonnes intentions) : tu ne dois pas t'enfer!
réponse à . Mintaka le 21/09/2015 à 08h38 : Je n'ai rien compris à ton histoire mais je suis quand même enti&eg...
Je serais toi je vendrais quand-même la charrue avant les boeufs, car avec des bœufs sans charrue, tu peux encore faire des steaks - les meilleurs se coupent sans l'araignée (du soir, espoir...) -, des entrecôtes et même des roast-beefs, et aussi te vêtir d'une peau de bœuf à défaut d'une peau d'ours, tandis qu'avec un charrue sans bœufs tu ne feras pas grand chose, à moins de t'y atteler toi-même quand tu voudras labourer ta pâture, puisque qu'on nous l'a répété su'lit : labourage et pâturage sont les deux nénés de France ! 
réponse à . Mintaka le 21/09/2015 à 08h38 : Je n'ai rien compris à ton histoire mais je suis quand même enti&eg...
Je n'ai rien compris à ton histoire...

Proust proust mon cher 
réponse à . Ratanak le 21/09/2015 à 09h12 : Je n'ai rien compris à ton histoire... Proust proust mon cher ...
Ours + Pt (pété) = Proust !

N.B. : Encore plus 
LE JEU DES MOTS CACHÉS (86)
Il y a dans le texte ci-dessous, 15 types de roches .
À vous de jouer !

- Alors Paul ? toujours passionné par la géologie ?
- oui, j'ai au logis des pierres...
- de bon gré, je suppose...
- bien sûr c'est de l'art Gilles !
- ben moi, comme on habite Beauvais, ce que j'ai au logis, c'est lard d'Oise.
Mais t'avais quelqu'un qui t'aidait...mais si Paul hein, quelqu'un ou 'quelqu'une', je ne sais plus...
- si, l'ex...mais un jour elle est partie en Écosse, elle a vu le loch Ness, et du coup elle préfère
l'eau aux pierres: je lui rappelai notre projet, mais elle lui tourna le dos, l'omit !
- quel projet ?
- voir les richesses qu'à l'Caire...et évidemment moi, elle me laissait tomber aussi ! je suis resté
de marbre !
- mais pourquoi elle t'a quitté ?
- elle me reprochait de ne parler que de roches, elle m'a dit: le mot lasse à la fin !
- ouille ! ça fait mal ! moi qui voulais que vous graviez vos noms au dos d'une belle pierre...
- je crée des excursions vers des beaux sites...ça me fait oublier...sauf hier, je suivais une piste
intéressante et, soudain, je vois un panneau: Base Halte ! j'ai failli me faire arrêter, dis-donc !
- ben pour un géologue, t'as failli avoir une...tuile ! Bon, allez ! Ciao, faut que j'y aille !
réponse à . Mintaka le 21/09/2015 à 09h48 : Ours + Pt (pété) = Proust ! N.B. : Encore plus ...
On raconte que pour Proust ce serait plutôt Pd  Mais les mauvaises langues qui tiennent le haut du pavé (Yeesss !!!), n'est-ce pas......... 
réponse à . joseta le 21/09/2015 à 11h45 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (86) Il y a dans le texte ci-dessous, 15 types ...
J'en ai 14 sûrs 

Pour le 15e j'ai des doutes parce qu'il me faut pas mal approximer la prononciation...
Voilà que j'arrive et puisque Joseta n'a plus de problème 

1.- GRÉS (gré)
2.- ARGILE (art Gilles)
3.- ARDOISE (lard d'Oise)
4.- CIPOLIN (si, Paul, hein)
5.- SILEX (si. l'ex)
6.- GNEISS (loch Ness)
7.- DOLOMIE (dos, l'omit)
8.- CALCAIRE (qu'à l'Caire)
9.- MARBRE
10.- MOLASSE (mot lasse)
11.- HOUILLE (ouille !)
12.- GRAVIER (graviez)
13.- CRAIE (crée)
14.- BAUXITE (beaux sites)
15.- BASALTE (Base, halte)
réponse à . Mintaka le 21/09/2015 à 17h26 : Voilà que j'arrive et puisque Joseta n'a plus de problèm...
Et ben j'avais les 15  Mais quand même, Joseta... le kneiss ? N'est-ce pas un peu capillotracté ?... À moins que tu ne dises le log Ness ?... Mdr !!! 

Rata-sable
réponse à . Ratanak le 21/09/2015 à 19h17 : Et ben j'avais les 15  Mais quand même, Joseta... le kneiss ? N'...
Tu as tout de même trouvé malgré "l'erreur", 'éh, Rata'...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le haut du pavé » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?