Les boeuf-carottes - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Les boeuf-carottes

La police des polices (ou l'IGS, Inspection Générale des Services)

Origine

Il existe deux origines à cette expression argotique datant de la deuxième moitié du XXe siècle.

La première, donnée par André Larue (dans 'Les flics' en 1969) viendrait du fait qu'une fois qu'un policier est passé à la moulinette de la police des polices et a été mis à pied, voire 'démissionné', il ne lui reste plus que la possibilité d'avoir du boeuf aux carottes à son menu, plat supposé peu cher donc au coût adapté à son nouveau budget.

La seconde est proposée en 1984 dans le film "Les Ripoux" de Claude Zidi, selon lequel l'IGS laisse longuement mitonner ou mijoter le présumé coupable[1], comme on le ferait d'un bon boeuf aux carottes.

[1] Sans s'adresser à lui, en l'ignorant, pour qu'il puisse bien gamberger et soit mûr pour passer à table au moment de son interrogatoire, mais certainement pas pour y manger du boeuf aux carottes.

Compléments

La gendarmerie dispose aussi de ses boeuf-carottes, le BEC ou Bureau des Enquêtes et Contrôles.
En clair, chez eux, il ne fait pas bon tomber sur un BEC.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Les boeuf-carottes » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Generalinspektion der Dienststellen; Aufsichtsbehördeinspection générale des services; inspection
États-Unisen The rat squadLa brigade des rats

Vos commentaires
Turpinic ! houhou, petite puce !
Navait fait un gros nono, hier soir ? navait pas attendu son petit expressio (décaféiné) ?
Peut-être navait mangé un peu trop de bœuf aux carottes et navait comme des ballonnements ?
Fais encore gros nono ce matin avec tes petits neneuils bien fermés.
On te tire les rideaux !
Bon, je vais vous donner la recette , parce que sinon les femmes vont encore monopoliser la cuisine :
a) Toutes les recettes le disent , il faut d’abord faire revenir le boeuf. (fallait pas le laisser partir, he patate!)
b) Ensuite il faut retourner régulièrement ses morceaux, jusqu’à ce qu’ils soient tous dorés. Un conseil : c’est plus facile lorsque le bœuf est mort et que les morceaux sont découpés, parce que jouer au RubiCube avec un bœuf vivant, j’ai essayé , c’est pas d’la tarte !
c) Ensuite vous coupez les carottes et vous les donnez à bouffer au boeuf. Logiquement il n’est plus en état d’y toucher. Ne lésinez pas : je suggère au moins 2 carottes pour 1 boeuf.
d) Après il ne reste plus qu’à attendre entre 2H et 3 jours. ( J’ai remarqué qu’on attend moins si on allume le gaz sous la casserole, mais je ne veux pas vous influencer : les recettes sont muettes sur ce point.
e) Vous pouvez servir dès que le bœuf est tendre. (il exprime sa tendresse en lisant des poèmes, ou par des petits mots doux, comme vous et moi)

Si c’est trop difficile, vous pouvez commencer par un œuf-carottes : c’est la même recette mais vous pouvez prendre une casserole plus petite. Ou bien faire comme moi : cliquer sur j’mefaisd’lacuisineaumicroondeetj’temmerde.com (4 trous dans le plastique, et 3 min de cuisson!)
Chirstian et Louisann, on savait..mais Borikito et Turpinic ...!
Y a du nouveau tous les jours sur expressio !
réponse à . borikito le 04/09/2006 à 08h05 : Turpinic ! houhou, petite puce ! Navait fait un gros nono, hier soir&n...
Si, si, j’étais bien réveillée, mais modestement, j’ai laissé la 1ère place à la star du jour ! quoique ... dans la recette du "boeuf-carottes", on n’y met pas de navets !

God n’a pas tout trouvé ... il y a aussi des "boeuf-carottes" chez les métallurgistes : ce sont les employés chargés du contrôle de qualité et de production ... voilà, c’était le supplémént du jour !
Ne doit-on pas fouiller du côté de l’origine de l’appellation "vaches" ("Mort aux vaches" par exemple pour exprimer sa haine de la police) pour comprendre l’emploi de l’animal mâle dans cette expression ...? Quand aux "carottes", n’est-ce pas du verbe "carotter" (ôter, subtiliser, faire disparaitre) dont il s’agit ?
réponse à . zulunation le 04/09/2006 à 08h55 : Ne doit-on pas fouiller du côté de l’origine de l’appel...
Pour toute expression, on est en droit d’imaginer plein de choses et de divaguer complètement. C’est assez facile a posteriori. Voir, entre autres, les oeuvres de chirstian en de multiples tomes, encore inachevées à ce jour.
Mais pour être un peu crédible, je me dois de ne m’attacher qu’aux propositions émises par des lexicographes dont les travaux supposent qu’ils ont à peu près fait le tour de la question, même s’il y a plusieurs tours et plusieurs questions.
Tout le reste n’est que supputations.
réponse à . chirstian le 04/09/2006 à 08h46 : Bon, je vais vous donner la recette , parce que sinon les femmes vont encore mon...
je suggère au moins 2 carottes pour 1 boeuf.
Ah, j’ai lu ailleurs une autre proportion :
Moitié-Moitié : une carotte, un boeuf.
réponse à . zulunation le 04/09/2006 à 08h55 : Ne doit-on pas fouiller du côté de l’origine de l’appel...
réfelechelechissons un peu !
l’expression est interne à la police : elle désigne des collègues qui ont un statut un peu spécial, et qui ne sont donc pas très populaires. "boeuf" a ,certes, pu être choisi par référence à "vaches", mais les flics revendiquent-ils ce terme pour eux ? Autodérision ou humour policier ? J’ai des doutes...
Imaginer qu’ils ont choisi le terme "boeuf" en lui même, conduit à s’interroger ensuite sur le terme "carottes" et la disparition de flics , que vous évoquez, suggère des solutions bien draconiennes ! "Et qu’est devenu l’inspecteur Machin ? Les boeufs l’ont carotté : on ne retrouvera jamais le corps  !" ... Je le sens pas bien !
Je crois que l’expression "boeuf-carottes" ne peut désigner que le plat qui mijote à feu doux ... au rythme des enquêtes internes de l’Administration qui ne doivent pas toujours battre des records de vitesse.
(voici pour le sérieux, mais le Forum se fait un devoir de ne pas toujours l’être, donc si vous le relisez dans la journée, vous trouverez probablement des explications ... surprenantes)

la météo du jour : "il fait un vent à décorner les boeuf-carottes"

Meuh non, sot (Gaston)
réponse à . borikito le 04/09/2006 à 09h24 : je suggère au moins 2 carottes pour 1 boeuf.Ah, j’ai lu ailleurs un...
Moitié-Moitié : une carotte, un boeuf.
non, non ! 2/3 - 1/3 : j’insiste ! Toi tu confonds avec les "carotte-boeufs" : la recette est beaucoup plus rapide :
a) on fait revenir les carottes etc... mais tu connais certainement . L’important c’est de prendre un pot agé (mais quand même pas trop!)
Meuh si, sot
(le cri de la carotte je sais moins bien faire)
Comme souvent dès que l’on parle argot, qu’il s’agisse du monde des voyous ou du monde feutré de la police, on en vient parfois souvent à ce cher Vidocq.
N’y avait-il pas « Oh Grand God » de pistes de ce côté ?

J’ai cherché (un peu) : Pour Vidocq, le bœuf, c’était un « fourchu », allusion aux cornes et lorsqu’il parle de carottes, ne parle t’il pas de carottes de tabac ?
(Quoi est-ce ?)
Quant on sait que « passer à tabac » signifiait : recevoir une prime en tabac à condition de mettre une raclée au prévenu… Aïe aïe aïe.

Donc, tentative de traduction : un haut policier vous rentre dedans comme un fourchu, (c’est une image) et s’il obtenait la vérité toute lé vérité, n’y avait t’il pas pour lui ou ses acolytes des carottes de tabac… en récompense ?

C’est un peu confus certes mais quand je m’adresse au Seigneur du lieu, je bafouille toujours. Je veux croire tout comme Don Camillo que lorsque je parle à Dieu, celui-ci devine mes pensées et je veux croire aussi qu’il me répondra en démêlant le vrai du faux même s’il me renvoie dans mes buts, pas grave, j’ai été gardien non pas du Temple, ni d’un phare Breton, mais de buts.
Et ma cage avec mon p’tit oiseau voletant autour était souvent inviolée, un comble pour un énergumène comme moi.
réponse à . <inconnu> le 04/09/2006 à 09h58 : Comme souvent dès que l’on parle argot, qu’il s’agisse ...
Vient se rajouter là-dessus l’expression : « Se mettre dans le bœuf » : Tomber dans une situation misérable en allusion au bouilli qui représentait le rôti des indigents.

Un ou des policiers qui dérapent ne sont-il pas dans la mélasse ?
Avec toute la difficulté à s’en extraire…
réponse à . <inconnu> le 04/09/2006 à 09h58 : Comme souvent dès que l’on parle argot, qu’il s’agisse ...
Ah, ces gens naïfs qui croient que dès qu’ils émettent une proposition, quelle qu’en soit la pertinence, le Maître Des Lieux va se précipiter pour, des fois par hasard, voir si la piste est bonne.
Si le MDL devait vraiment s’y coller, ce n’est plus deux heures par jour qu’il devrait y passer, sur expressio, mais la journée complète. Et c’est comment qu’il ferait pour gagner de quoi bouffer son boeuf aux carottes quotidien ? Hein, je vous l’demande !
Tout ça pour dire que, même s’il faut exprimer ses idées, j’ai déjà répondu en 6.
réponse à . God le 04/09/2006 à 10h39 : Ah, ces gens naïfs qui croient que dès qu’ils émettent ...
MDL > Maréchal des Logis ! God est pris ailleurs, tourné vers l’avenir, vers d’autres horizons... Expressio, c’est pourtant comme un bon restaurant où le Chef vient vous expliquer ce que vous allez ou avez mangé.

Donnez un sentiment, un soupçon de pressenti... sinon, j’en parle à Tassaïev ! 
réponse à . <inconnu> le 04/09/2006 à 09h58 : Comme souvent dès que l’on parle argot, qu’il s’agisse ...
carottes de tabac ? (Quoi est-ce ?)
ah, ces jeunes, faut tout leur dire ! Autrefois le tabac était vendu sous forme de rouleau dont on râpait l’extrémité pour rouler sa cigarette : d’où le terme de carotte (qu’on donne au signe rouge qui indique un bureau de tabac)
réponse à . chirstian le 04/09/2006 à 11h00 : carottes de tabac ? (Quoi est-ce ?) ah, ces jeunes, faut tout leur d...
Merci car tu parles à un non-fumeur. J’apprends donc et à mon âge (95ans), c’est bien agréable. Merci Mr Chirstian.
11h15 et toujours pas de nouvelles de HOBBES,vous ne trouvez pas que c’est inquiétant?
Bonne journée à tous.
réponse à . God le 04/09/2006 à 10h39 : Ah, ces gens naïfs qui croient que dès qu’ils émettent ...
Une explication qu’on trouve souvent serait qu’il s’agit, en restauration, de cuisiniers chargés de surveiller la conformité des recettes aux directives sanitaires et aux recettes originales du Chef. Mais :
1) je ne peux pas me prononcer sur le sérieux de ces sources (nombreuses notamment sur internet)
2) si c’est bien le cas, ont-ils été appelés comme cela en référence à la police des polices ou vice-versa ? (en d’autres termes :qui est le premier : le boeuf ou le poulet ?)

à voir aussi une curiosité : le forum de la gendarmerie nationale sur http://www.lessor.org/SiteEssor/Visitor/forum/read.php?f=1&i=6000&t=5992
on y apprend notamment qu’un "boeuf" c’est un officier. Piste ?

@15 : eh, Yannou, souviens toi , quand nous chiquions, avant la guerre, on appelait aussi cela des carottes ...
@16 : pas de panique Louisann : à mon avis il est "dans le coaltar" (cette expression signifie : en être encore à l’expression du dimanche ...
réponse à . chirstian le 04/09/2006 à 11h30 : Une explication qu’on trouve souvent serait qu’il s’agit, en r...
La guerre, c’est chique et choc alors...

Louisann, prend ton scooter volant et vas y voir Hobbes, tu te poses en douceur et tu l’invites à manger le plat du jour... (A ses frais bien entendu)
réponse à . <inconnu> le 04/09/2006 à 11h05 : Merci car tu parles à un non-fumeur. J’apprends donc et à mo...
Il serait quand même bon que ce jeune breton apprenne que les marins, outre qu’ils chiquaient, ’prisaient’ aussi plus souvent qu’ils ne fumaient pour des raisons de commodité : allez donc allumer puis fumer une cigarette sur le pont, dans votre ciré, dans un ’coup de tabac’ !
Et, pour que ce tabac à priser (en poudre) ne prenne pas l’humidité, ils introduisaient dans leur blague une tranche de carotte qui faisait office de moderne "sachet déshydratant".
Me trompè-je ?

P.S. : kèkun a-t-il des nouvelles de HOBBES ? -- passez le mot !
réponse à . borikito le 04/09/2006 à 12h39 : Il serait quand même bon que ce jeune breton apprenne que les marins, outr...
Il est vrai que les marins ont, de tous temps et de par leur métier, eu l’occasion d’essayer mille nouveautés toutes plus exotiques les unes que les autres. Je signale tout de même qu’il n’y avait pas qu’eux qui prisaient: le tabac à priser était fort... prisé dans tous les milieux bourgeois, tous sexes confondus, au XIXème siècle entre autres.
Quant à la rondelle de carotte, je la remplace personnellement, dans mon pot à tabac et dans ma blague, par une épluchure de pomme de terre (je suis un fumeur de pipe invertébré, comme disait ma concierge). Mais là, c’est dans le but de garder au tabac une certaine hydratation...
"La première, donnée par André Larue (dans ’Les flics’ en 1969) viendrait du fait qu’une fois qu’un policier est passé à la moulinette de la police des polices ...!

veut bien dire ce que cela veut dire:

les flics, les vrais, les bons, tels qu’on les connaît, ce sont - comme dit en argot du métier - des "bull" (au singulier).
Que se passe-t-il (val d’à) quand un "bull" est passé à la moulinette de la police des polices, hein? Je vous le donne en l’Emile, comme disait jean-Jacques Rousseau...
Et bien, il est devenu un boeuf, et sa carotte se trouve découpée en rondelles...

Cela devient dès lors un boeuf mironton, tonton, et tontaine...
A faire un effet boeuf sur le toit...
Et les copains, pour fêter cela, que font-ils? Ils font un boeuf, naturellement...
réponse à . file_au_logis le 04/09/2006 à 13h28 : "La première, donnée par André Larue (dans ’Les flics...
Ah, bon, ben, alors, ou-est-ce-t-il qu’il peut-il bien être passé, Hobbes ? A la moulinette ?
L’idée m’a effleuré un instant : La carotte de la soeur Charlotte, voisine du cordonnier Pamphyle.
Par souci d’exhaustivité j’ai un peu poussé la recherche :

http://homepages.ulb.ac.be/~xhubaut/chorale/pamphyle.htm

Ehbien non ! Le boeuf fait cruellement défaut en l’occurence.
réponse à . file_au_logis le 04/09/2006 à 13h28 : "La première, donnée par André Larue (dans ’Les flics...
Un policier célèbre > "Bullit" avec mon ami Steeve Mac Queen, incarnation de la "cool attitude".
On se calme les filles.

Paul ou Pol ressort beaucoup dans toutes ces appelations d’origines contrôlées.
Interpol existe également.
Un Paul forcément Saint serait-il si lisse que ça ?

Je ne m’adresse pas à God, il s’en fiche et voudra me mettre un pain et à Paul aussi (Paimpol). M’ouais...

Hobbes ? En garde à vue, à nu avec sa polonaise...
réponse à . borikito le 04/09/2006 à 13h51 : L’idée m’a effleuré un instant : La carotte de la...
Toi aussi ? "Les Fleurs du Mâle" comme livre de chevet ?
réponse à . Rikske le 04/09/2006 à 14h09 : Toi aussi ? "Les Fleurs du Mâle" comme livre de chevet ?...
As-tu remarqué, une fois seulement, que c’était un site belge ?
réponse à . borikito le 04/09/2006 à 12h39 : Il serait quand même bon que ce jeune breton apprenne que les marins, outr...
cette histoire de tranche de carotte pour conserver un peu d’humidité est effectivement souvent citée, mais relèverait de la pure fantaisie. Impossible en tous cas d’en mettre dans le rouleau de tabac à fumer, ni dans le rouleau à chiquer.
Le tabac à priser, lui, était utilisé en boules conservées dans la bouche, comme la chique, ou il était en poudre inspirée par le nez, et conservé alors dans une tabatière. Si vous les collectionnez, (il y en a de fort belles!) vous êtes un "buxidanicophile"...
réponse à . borikito le 04/09/2006 à 12h39 : Il serait quand même bon que ce jeune breton apprenne que les marins, outr...
A propos, quelqu’un a-t-il déja essayé de sniffer une ligne de coke sur une rondelle de carotte ? Quel effet ça fait, mmmhhh ?
réponse à . Rikske le 04/09/2006 à 15h35 : A propos, quelqu’un a-t-il déja essayé de sniffer une ligne ...
d’après mon expérience ( confirmée par celle de nombreux lapins) ,sniffer une ligne de carotte ne fait aucun effet.
Je parle naturellement ici de carottes crues, car si les carottes sont cuites , je doute que les boeufs (et les lapins) puissent en réchapper ...
Louisann, tu ne peux pas t’intéresser à ce type : c’est un ’beauf, car ôte’ lui ses millions , qu’a-t-il de plus que moi ? Hein ? Hein ?

la même, en version "amour vache":
le taureau amoureux, à la petite vachette : " Meuh non, m’’enfin, tu peux pas t’intéresser à ce taureau: "c’est un boeuf car ôte" lui ses c... que lui reste-t-il ? "
réponse à . Rikske le 04/09/2006 à 15h35 : A propos, quelqu’un a-t-il déja essayé de sniffer une ligne ...
vous êtes un "buxidanicophile"...
On reste poli, siouplait, Mocieu Chirstian !
Prenez donc exemple sur moi : lorsque je cite une référence (un site, veuj dire, mais "citer un site" j’ai hésité) ce n’est que pour le bénéfice intellectuel des chères et chers lecteurs-trices, au risque même d’avoir les boeuf-carottes au train.
réponse à . Rikske le 04/09/2006 à 13h35 : Ah, bon, ben, alors, ou-est-ce-t-il qu’il peut-il bien être pass&eac...
Ah, bon, ben, alors, ou-est-ce-t-il qu’il peut-il bien être passé, Hobbes
l’enquête a été confiée aux boeufs-carHobbes mais j’ai peur que pour lui, les carottes ne soient cuites!
Toujours les meilleurs qui s’en vont... Je propose de rédiger dès demain, et des deux mains, (ça en fait 4 : il le mérite!) son épitaphe et de le confier aux flots, dans une bouteille de bière.
réponse à . borikito le 04/09/2006 à 17h09 : vous êtes un "buxidanicophile"...On reste poli, siouplait, Mocieu Chirstia...
Y a gourance ! Je te présente mes plus sincères carottes. Je n’ai pas dit vous êtes "imbu de Zidane et Co., fils", j’ai dit vous êtes " un buxidanicophile"...
réponse à . chirstian le 04/09/2006 à 16h53 : Louisann, tu ne peux pas t’intéresser à ce type : c&rsq...
Comment veux-tu que je compare cqui est pas comparable,lui c’est lui,.......mais
TOI c’estTOI !et les millions qu’est-ce que ça change .Pour notre ami,il faudrait peut-être tout doucement s’inquiéter parce que c’est pas normal,une journée sans se manifester et sans prévenir.
Bon, alors moi je prends mon scooter et je fais les hopitaux,qui se charge des commissariats, parce moi c’est pas trop ma tasse de thé.
réponse à . louisann le 04/09/2006 à 17h26 : Comment veux-tu que je compare cqui est pas comparable,lui c’est lui,........
Et si on commençait par les troquets ?
L’est peut-être sous un tabouret, à conquérir le monde entre deux hoquets ?
réponse à . borikito le 04/09/2006 à 17h41 : Et si on commençait par les troquets ? L’est peut-être s...
Ah ,oui, pas pensé aux troquets ! bon b’hein ça c’est la charge de Rikske ,allez mon vieux au boulot.
réponse à . louisann le 04/09/2006 à 17h51 : Ah ,oui, pas pensé aux troquets ! bon b’hein ça c&rsquo...
bon, mais les commissariats, c’est pas mon truc, pour être passé à la moulinette et finir en daube, très peu pour moi. M’enfin, si c’est pour la bonne cause, on peut toujours penser à se dévouer... Combien t’as dit, qu’il a de millions, le frangin?
réponse à . chirstian le 04/09/2006 à 17h19 : Y a gourance ! Je te présente mes plus sincères carottes. Je...
un bucéphale... quoi...?
Déjà qu’il est ... cophile_au_logis...,

A votre place, je m’inquiéterais, ca doit être contagieux, ca, non?
réponse à . borikito le 04/09/2006 à 17h41 : Et si on commençait par les troquets ? L’est peut-être s...
Ciel !!! Nous voila démasqués ! On vient d’ouvrir un zageman virtuel (depuis presque 3 mois), et enfin, les calands arrivent ! Bienvenue les potes, bienvenue !
réponse à . borikito le 04/09/2006 à 17h41 : Et si on commençait par les troquets ? L’est peut-être s...
J’vas tâcher d’faire une imitation d’Yannou, mais j’garantis rien: "Sur un tabouret, à conquérir le monde entre deux trop’z’quets...hips ! (Il est inimitable, le gamin. 95 comme le tiercé dans le désordre, ou dans l’ordre ? T’es formidable, poëte !)
réponse à . chirstian le 04/09/2006 à 17h14 : Ah, bon, ben, alors, ou-est-ce-t-il qu’il peut-il bien être pass&ea...
Ca devient une manie, les deux mains ? Personne ne peut me dire ce qu’est devenu l’extraordinaire personne qu’était Lucien Jeunesse ? Et Maître Capello, aussi ? Et Guy Lux - ah, non, désolé, c’est vrai: lui, il est déja parti... Bon, on a tous l’air de vieux croulants (c’est God qui l’a dit...), alors bonne soirée à tous, que la nuictée vous soit profitable (ainsi qu’a vos amis et compagnons et compagnes), et que God se referme sur notre sommeil. Jusqu’à son prochain réveil, dont on espère à nouvau monts et merveilles, comme d’habitude.
Pour Hobbes j’ai une piste... elle vaut ce qu’elle vaut mais ça expliquerai bien des choses :

Hobbes est avant tout un penseur politique. Parce qu’il ne veut pas fonder l’ordre politique sur le divin, il est l’un des premiers à poser l’hypothèse d’un état de nature antérieur à l’état civil et à partir duquel l’homme fonde l’ordre politique. On a fait de Hobbes un théoricien de l’absolutisme mais il est aussi un des fondateurs de la pensée politique moderne. Cliquez ici pour la suite...

God devrait se méfier, Hobbes doit être une sorte de "Marsupilami-Salsepareil" *...

Pour Lucien Jeunesse, Maître Capello - et j’ajoute Pierre-Jean Vaillard à tout hasard - une bonne recherche sur le web devrait permettre de les localiser, mais évitons de leur proposer une bierre ...

* dans les villages Schtroumpf de Palombie, le boeuf-carotte est remplaçé par un plat local
réponse à . zulunation le 04/09/2006 à 08h55 : Ne doit-on pas fouiller du côté de l’origine de l’appel...
En Belgique, "carotter" ou "tirer la carotte" c’est faire semblant d’être malade.
Mais on l’a peut-être déjà dit et comme God ne m’interrompt pas à l’instant, c’est qu’il n’a pas encore programmé la fonction miraculeuse qui me dirait "déjà dit".
Oui, je sais, les priorités, c’est pas moi qui les fixe ....

Reven-Hobbes
réponse à . <inconnu> le 04/09/2006 à 20h25 : Pour Hobbes j’ai une piste... elle vaut ce qu’elle vaut mais ç...
Bien vu, l’aveugle !
Il existe une autre piste : cherche encore !

Hobbes, hier a été très invalidé par un réseau qui fait passer mon accès Internette via un "host" situé à quelques centaines de kilomètres d’ici...
Et l’après-midi s’est passée en Divisional Meeting.......
Votre sollicitude me touche énormément, merci à tous et toutes (même si certaine se montre encore légèrement rancunière).
réponse à . HoubaHOBBES le 05/09/2006 à 09h48 : Bien vu, l’aveugle ! Il existe une autre piste : cherche encore&...
Un (des) nom(s)
Dans ta 34., tu parles de moi (moi) et tu parles de LUI (lui) , enfin de lui (moi) et de TOI (LUI) en t’adressant à LUI (l’autre) , alors, moi , je pense que tu m’en veux .
Et pourquoi t’en voudrais-je me diras-tu; non, moi je ne t’en veux pas mais je dis je parce que c’est toi qui parles.
Ben, justement, je ne sais pas; ici, je, c’est moi, parce que toi ça n’aurait plus de sens que tu ne saches pas pourquoi tu m’en veux (ici, tu ,c’est toi).
Franchement, j’en ai aucune idée, de pourquoi tu m’en veux, parce que je ne l’ai pas mérité (c’est bien de moi qu’il s’agit, et pas de LUI, comme tu écris).
Je m’en voudrais de ne pas être clair, alors, si tu m’en veux, ne fût-ce qu’un peu, parlons-en !
Clair-Hobbes-cure
réponse à . HoubaHOBBES le 05/09/2006 à 13h52 : Dans ta 34., tu parles de moi (moi) et tu parles de LUI (lui) , enfin de lui (mo...
J’avale six gueuzes,je relis,si j’ai compris on en discute,si non je recommence six gueuzes,si je vois encore clair je relis et si j’vois plus clair ,je vais me coucher et j’attends que ça passe.Ai-je été claireeuuhh.
Ne confondons pas :
"Les boeuf-carottes"
et
"Les keufs rabotent"
Bonjour à toutes et à tous en cette année 2010.

Après le choix cornélien, pour lequel j’ai (longuement) montré que ce n’était pas à proprement parler une expression, voici les boeuf-carottes, qui me semblent du même tonneau. Avec en plus l’inconvénient pour moi d’une "expression" très récente, sans histoire.
Et comme nous sommes samedi, mon devoir serait de lire avant tout la totalité des 48 commentaires de 2006 y compris les liens quand il s’en trouve.
Pour des raisons diverses, je n’ai pas eu mon compte de sommeil hier, malgré une sieste encore plus longue que d’habitude.
La prudence est donc de tenter un premier somme maintenant, et de vous rejoindre en cours de nuit si je me réveille en sursaut.
Désolé pour DiwanC : si elle appelle au secours vers 1 h, je risque d’être en RTT.

Je vous dis donc : A bientôt !
réponse à . deLassus le 17/04/2010 à 00h17 : Bonjour à toutes et à tous en cette année 2010. Aprè...
Dors min p’tit Quinquin Min p’tit pouchin min gros rojin
Te m’fras du chagrin si te n’dors point ch’qu’à d’main

En ce qui me concerne, tout ira bien : j’ai plein de bonne littérature ! De #1 à #49 y compris !
Il devait arriver le 24 il est arrivé le 16,il se porte comme un charme et s’appelle Ugo!

Il a pris les devants sur la petiote de Delassus

Rendez-vous au bar ce midi,on va faire sauter les bouchons et bien sur c’est ma tournée.

Marceeeeeeeeeeeeelllllllllllllllllllllll.
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 01h21 : Il devait arriver le 24 il est arrivé le 16,il se porte comme un charme e...
Déjà, il est en avance pour son âge ce petit Ugo ! Que la vie lui soit aussi douce que possible !
réponse à . DiwanC le 17/04/2010 à 01h49 : Déjà, il est en avance pour son âge ce petit Ugo ! Que ...
Eh que veux-tu y a plus d’enfants 
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 01h21 : Il devait arriver le 24 il est arrivé le 16,il se porte comme un charme e...
Bravo, compliments à la mère, au père et à la grand-mère !
Aucune pointe de jalousie, mais ma fille, un peu fatiguée maintenant, est un peu pressée que la petite merveille arrive.
Depuis le 10 (4 jours avant-4 jours après la nouvelle Lune dit-on), j’emporte mon téléphone au restaurant le midi, ce que je ne faisais jamais.
Ma fille a eu 40 ans le 31 décembre dernier, c’est,après des années de tentatives ratées, son premier enfant et c’est elle qui me rasssure quand je l’ai au téléphone (elle partage son temps entre Paris et Lesparre-Médoc, et a choisi le Médoc pour la naissance). Je descendrai voir le bébé dès que la mère sera un peu organisée. Le prénom est un secret d’Etat, que je n’ai pu percer.
A midi, avec plaisir, pour ta tournée, et à très bientôt pour la mienne. Dans le Médoc, les bouchons ne sautent pas, mais on fera une exception.
réponse à . DiwanC le 17/04/2010 à 01h00 : Dors min p’tit Quinquin Min p’tit pouchin min gros rojin Te m’...
J’espère ne pas te faire trop de chagrin. Dormir ch’ qu’à d’main, je ne sais plus ce que ça veut dire depuis bien des années.
Je ne sais pas trop ce je vais faire de ces boeuf-carottes. Comme toi je vais commencer par lire ce qui s’est écrit en 2006. C’est ma règle pour les reprises.
J’ai commencé par répondre à louisann, pardonne-moi. Il y avait priorité absolue.
réponse à . HoubaHOBBES le 06/09/2006 à 08h57 : Ne confondons pas : "Les boeuf-carottes" et "Les keufs rabotent"...
Variante :
Qui carotte un oeuf carotte un boeuf !
Marre ! Je ne la sentais pas, cette "expression". J’en suis à près de 2h30.

TLFi : Rien
Tout Google Livres :
- 4 ou 5 extraits de romans comprenant comprenant boeuf-carottes, mais sans aucune explication sur son origine
- le livre de Larue de 1969, mais inaccessible
- des livres très récents sur l’argot, tous inaccessibles également
50 pages de Google Web :
- des centaines de recettes de cuisine. Promis : si le plat du jour de mon bistrot ce midi est du boeuf-carottes, je prends une omelette-salade
- des dizaines de pages sur une série TV
- 2 ou 3 pages genre Wiki sur l’IGS ou maintenant l’IGPN, qui toutes évoquent l’expression, en indiquant l’origine "qui font mijoter leurs clients"

Restent 3 mystères :
- Le livre de Larue est de 1969, et donne pour origine les faibles revenus des flics épinglés, qui n’ont plus que les moyens de manger un plat de pauvres. Or les sites ci-dessus privilégient l’expression faire mijoter du film Les Ripoux, qui est nettement postérieure
- Cotentine en # 4 indiquait en 2006 qu’il existait des boeufs-carottes dans la métallurgie, chargés du contrôle de la qualité
- Il existe dans la cuisine française des tas de plats qu’il faut faire mijoter doucement. Pourquoi celui-là ?

Chapeau à God d’avoir déja trouvé ce qu’il nous a donné. Je crois être patient, mais là je craque. Je n’ai plus aucune autre source à ma disposition.
La vache! Pour vous suivre il faut se lever très tôt!
Un peu difficile tout ça, même après deux ans de pratique d’expressio.
Vaut mieux que je retourne à mes carottes...
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 01h21 : Il devait arriver le 24 il est arrivé le 16,il se porte comme un charme e...
Compliments à la mamie et félicitations aux parents ! Que les bonnes fées de ce monde n’épargnent pas leur peine au-dessus du berceau d’Ugo !
Je serais assez de l’avis de Filolo : le boeuf est escouillé, ce qui me semble démontrer le peu d’estime que porte à ces "collègues" les policiers et autres gendarmes de terrain, et leur stratégie qui consiste à pousser à la délation en usant du chantage, de la pression, justifierait l’évocation de la carotte qu’on présenterait à l’âne pour le faire avancer. L’idée qu’ils mijotent entre eux dans leur jus me conviendrait assez aussi. S’il y a un "boeuf-carotte" dans les parages, qu’il vienne me démontrer que j’ai tort. Mais avec de bons arguments, solides et avérés. Le problème des unités internes de contrôle c’est, pour paraphraser Auguste Comte, qu’elles ne peuvent pas être à la fenêtre et se regarder passer dans la rue.
Pan sur le BEC! comme on dit au Canard...
Pendant qu’une aubergine collait des prunes, les boeufs-carottes ont embarqué un poulet dans leur panier à salade.
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 01h21 : Il devait arriver le 24 il est arrivé le 16,il se porte comme un charme e...
Félicitations !
réponse à . deLassus le 17/04/2010 à 07h10 : Marre ! Je ne la sentais pas, cette "expression". J’en suis à...
Voudrais-tu être calife à la place de God ? Ses sources sont référencées, connues, partagées. Tu penses bien qu’il n’a pas pondu son petit paragraphe au terme d’une nuit sur Google ! Donc il est hors concurrence. Notre concours consiste davantage à faire vivre les expressions qu’il nous propose qu’à compléter un catalogue en restant hors d’haleine ! Et si on n’a rien à dire, à propos de l’expression, justement, eh bien on ne dit rien, et on rebondit sur les propos des copains quand on en a l’occasion. On fait avancer le schmilibilibliblick, quoi !
réponse à . momolala le 17/04/2010 à 07h52 : Je serais assez de l’avis de Filolo : le boeuf est escouillé, ...
mais elles ne doivent pas être juge et partie
réponse à . Purdey le 17/04/2010 à 07h56 : Pendant qu’une aubergine collait des prunes, les boeufs-carottes ont embar...
J’aime beaucoup !

Tous les légumes, au clair de lune
Etaient en train de s’amuser é
Ils s’amusaient è, tant qu’ils pouvaient è
Et les passants les regardaient ...
Un cornichon tournait en rond
Les salsifis valsaient sans bruits
Et les choux-fleurs se dandinaient avec
Ardeur eur ....

Les artichauts faisaient par ailleurs de petits sauts. Etait-ce une "planque" bien organisée ?
C’est ça : être à la fenêtre et se regarder passer dans la rue ; détourné de la critique de l’introspection de Comte pour Freud, mais il s’agit bien de la même chose.
réponse à . momolala le 17/04/2010 à 08h01 : J’aime beaucoup ! Tous les légumes, au clair de lune Etaient...
une planque ’a la plancha’!
Ok, je suis rassurée de voir que mon cerveau fonctionne. Je vais déguster mon muësli au lait de riz et je reviens.
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 01h21 : Il devait arriver le 24 il est arrivé le 16,il se porte comme un charme e...
Bienvenue à ce petit Ugo, et qu’en plus il a la chance d’avoir une grand-mère qu’a un scooter rose !!!
réponse à . momolala le 17/04/2010 à 07h58 : Voudrais-tu être calife à la place de God ? Ses sources sont r...
Ouh, vouloir être calife à la place du calife, c’est ça qui serait pas beau !!!
réponse à . chirstian le 04/09/2006 à 09h37 : réfelechelechissons un peu ! l’expression est interne à...
Peut-être pour faire “une fine allusion” à ce qui manque au bœuf(*) et que possède encore le taureau ? 

(*) et que Béru utilise pour appâter quand il va à la pêche...
réponse à . momolala le 17/04/2010 à 07h52 : Je serais assez de l’avis de Filolo : le boeuf est escouillé, ...
Tout d’abord, félicitations sincères au scooter rose et à sa propriétaire. Et à Canelle aussi, si c’est elle la maman...
Merci à Momo ensuite pour son soutien. On sent bien que c’est du vécu, là...
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 01h21 : Il devait arriver le 24 il est arrivé le 16,il se porte comme un charme e...
bonjour petit Ugo. Je te souhaite une belle vie : le boeuf attendra encore un peu, mais les petits pots carotte c’est pour bientôt. Et les expressions sur internet c’est pour ... dans quelques années. En attendant, ta grand mère t’en apprendra, en te prenant sur ses genoux, après un tour en scooter rose.
Tu sais : j’aimerais bien être à ta place !
Message aux parents : évitez Victor comme second prénom, sauf si vous croyez vraiment à la prédestination !
réponse à . momolala le 17/04/2010 à 07h58 : Voudrais-tu être calife à la place de God ? Ses sources sont r...
Voudrais-tu être calife à la place de God ?
Certes pas, et je n’aurais pas fini mon intervention en disant "Chapeau à God."

Celui-ci nous évoque deux origines :
- un plat supposé peu cher>>>mais il y a moins cher que le boeuf aux carottes
- un plat longuement mitonné>>> mais il y en a plein d’autres
Ce qui m’a excité justement, c’est le pourquoi de ce plat-là plutôt que d’autres.

Relis les interventions de 2006 : c’étaient les mêmes :
- Sur le boeuf : # 5, 11; et chirstian en # 17
- Sur le boeuf ET la carotte : # 10, et Filo en #21

Relis une certaine momolala cette année en # 60 : "Je serais assez de l’avis de Filolo : le boeuf est escouillé...la carotte fait avancer l’âne"
J’étais ce matin exactement dans les mêmes dispositions : non pas mettre en question ce qu’a dit God, mais au contraire l’enrichir.

Restons dans le domaine de la police : j’ai lu il y a longtemps que si l’on appelle les policiers des poulets, c’est parce que à la place de la Préfecture il y avait autre fois un marché à la volaille.
Mais (je t’épargne les liens, fais-moi confiance), je viens de trouver sur Google
- Pour l’un que c’est parce que le poulet "picore" des renseignements
- Pour un autre qu’il y eut un syndicaliste policier très puissant qui s’appelait Poulet

C’est exactement ce genre de choses qui me plait sur expressio : faire avancer le schmilblick comme tu le dis
Quand je trouve quelque chose qui enrichit les explications INCONTESTABLES de God, je suis content. Quand je ne trouve pas, je peste. Pas après God, mais après moi, après Google qui ne livre pas tout, et cetera.

Comme c’est déjà arrivé, je suis certain que nous sommes d’accord. La différence, c’est que moi je m’exprime peut-être mal. Je te prie de bien vouloir m’en excuser.
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 01h21 : Il devait arriver le 24 il est arrivé le 16,il se porte comme un charme e...
Félicitations à l’heureuse maman et bienvenue au "petit bouchon".
Cette rediffusion m’a renvoyée sur l’expression être dans les choux du 01 09 2006; sachant que les petits garçons naissent dans les choux, nous voilà en plein potager ce matin, ne manquent que quelques tomates que ne manquera pas d’envoyer God, sauf si les rats taupiers de Houba ont tout dévoré. Bonne journée à tous.
Filo, es-tu bien rentré ? pas tombé dans les filets des boeufs-carottes ?
réponse à . zulunation le 04/09/2006 à 08h55 : Ne doit-on pas fouiller du côté de l’origine de l’appel...
c’est bien ce que je pense !
en plus les boeufs sont des vaches castrées !!!
moi qui ai vécu 68, j’aime assez qu’elles ne se reproduisent plus !
réponse à . deLassus le 17/04/2010 à 10h32 : Voudrais-tu être calife à la place de God ?Certes pas, et je n...
Mais je SAIS lire, vois-tu. Je sais. Mais toi, sais-tu ? J’esplique : God n’a pas besoin d’être avéré par des démonstrations, -pardonne-moi- oiseuses ; il souhaite des compléments, des digressions, des fantaisies, de la bonne humeur, des POINTS d’explication complémentaire en fonction de l’érudition ou de la Personnalité de tel ou telle (ou le contraire). Arrête de vouloir sans cesse démontrer la quadrature du cercle ou la rotondité du carré et ponds-nous du deLassus puisque c’est ici ton pseudo et qu’ailleurs est ailleurs. Il n’y a pas de "certaine" Momolala, il n’y a ici que moi, une, indivisible et qui vais droit au but.

Qui pourrait bien te "couper" ?
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 10h38 : c’est bien ce que je pense ! en plus les boeufs sont des vaches castr...
Petit lapin, les vaches ne possèdent aucun attribut génétique permettant leur castration. Je comprends la métaphore, de "Mort aux vaches" pour parvenir aux "Boeuf-carottes" d’aujourd’hui, mais dame Nature n’y trouverait pas son compte de boules, vois-tu ?
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 01h21 : Il devait arriver le 24 il est arrivé le 16,il se porte comme un charme e...
Ce n’est ni un bœuf, ni une carotte, juste un cadeau de bienvenue à Ugo cette page J’espère toutefois qu’il ne lui ressemble que par le prénom :&rsquo)
Bon dimanche à toutes et à tous
réponse à . momolala le 17/04/2010 à 10h47 : Petit lapin, les vaches ne possèdent aucun attribut génétiq...
On est bien d’accord, une vache est une fille. Merci.
le boeuf carotte attend le ripoux au tournant. En suivant le fil d’Ariane de ses investigations il est vite placé devant un choix cornélien : le dénoncer ou devenir son complice en se thésée. Euh non : en se taisant.
J’admire, une fois encore, la subtile harmonye* du monde selon God.

*le y est une tentative pitoyable de rompre un instant cette harmonie, au nom de la théorie du chaos. Louisann, il ne me semble pas absolument indispensable d’expliquer tout cela à Ugo, avant plusieurs années.
que retire-t-on exactement au taureau pour que le boeuf soit un "quart ôté" ?
avoir du boeuf aux carottes à son menu, plat supposé peu cher
dans les années 60 ? Il me semble au contraire que c’était l’époque où le prix du boeuf s’envolait. (cette page)
réponse à . chirstian le 17/04/2010 à 11h44 : que retire-t-on exactement au taureau pour que le boeuf soit un "quart ôt&...
Le meilleur du taureau, c’est son cygne...
Indubitablement !
réponse à . Purdey le 17/04/2010 à 11h15 : On est bien d’accord, une vache est une fille. Merci....
Quand la femme a un air bravache, que dire d’autre...?
réponse à . chirstian le 17/04/2010 à 11h37 : le boeuf carotte attend le ripoux au tournant. En suivant le fil d’Ariane ...
Ce matin dans mon quotidien, une phrase sur Corneille...

Quelqu’un a dit, je ne sais plus qui : "Si Corneille vivait aujourd’hui, sûr, il aurait son Cid Internet".

Bien bonne, non ??? 
réponse à . momolala le 17/04/2010 à 10h47 : Petit lapin, les vaches ne possèdent aucun attribut génétiq...
mais dame Nature n’y trouverait pas son compte de boules...

Et la Fée du Loto est sa fille certainement...
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 12h22 : Ce matin dans mon quotidien, une phrase sur Corneille... Quelqu’un a dit,...
je propose en pub pour Camping 2 : là où le Cid camper adore.
réponse à . momolala le 17/04/2010 à 10h45 : Mais je SAIS lire, vois-tu. Je sais. Mais toi, sais-tu ? J’esplique&n...
et qu’ailleurs est ailleurs...

Absolument Momo, et plus loin est plus loin et l’au-delà est Source de bien-être...
Je vends des billets pour cette destination là où le bonheur est dans le pré...vert ! 

Même les Sélénites (destination bas-de-gamme aujourd’hui (Mars)) ne peuvent prétendre à être "ailleurs" puisque nous les scrutons chaque soir... Ils sont à la portée de nos mimines. Même Ugo en tendant la sienne pourrait l’effleurer...
réponse à . Purdey le 17/04/2010 à 07h56 : Pendant qu’une aubergine collait des prunes, les boeufs-carottes ont embar...
Joli résumé du quotidien « policier » ! Grâce à toi et à la mignonne comptine de Momolala #66, nous avons plus que le « quota » recommandé par les jardiniers, maraîchers et autres nutritionnistes : cinq* fruits et légumes par jour ! Avec, en cadeau, le somptueux bouquet de carottes offert par le MDL !

* dans certaines familles, les cinq légumes se résument hélas à cinq patates...
réponse à . BeeBee le 17/04/2010 à 08h07 : Bienvenue à ce petit Ugo, et qu’en plus il a la chance d’avoi...
Ah  ?
Un bébé?
Miam !!!
Et félicitations à TOUS !
Mais surtout à la maman qui doit se reposer, maintenant.  
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 12h19 : Quand la femme a un air bravache, que dire d’autre...?...
Et quand elle a un air cravache???
Pan! Pan!!!
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 12h16 : Le meilleur du taureau, c’est son cygne... Indubitablement !...
Joliii !
réponse à . deLassus le 17/04/2010 à 10h32 : Voudrais-tu être calife à la place de God ?Certes pas, et je n...
Tu ne t ’exprimes pas mal mais .......................... trop , de façon souvent envahissante ; enfin ce n ’est que mon point de vue ...................
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 13h42 : Tu ne t ’exprimes pas mal mais .......................... trop , de fa&cce...
Oh ! Tu es dure là Palmyre... Certains d’entre-nous et je ne suis pas le dernier, ont beaucoup de choses à dire donc à rédiger... Nous lisons, nous survolons, nous zappons mais l’important est bien d’écrire sans chercher forcément à convaincre. Je pense que la feuille blanche quotidienne de God est sans limite et pour l’encre, il a de quoi voir venir...

Je comprends l’homme et je comprends aussi Momolala. Entre les deux, un traversin à partager, ou pas... 

Un envahisseur suspend notre liberté, nos actes et mouvements... Or, M. Delassus ne prend personne en otage. Craignons-nous un quelconque syndrome de Stockholm ???
réponse à . Purdey le 17/04/2010 à 11h15 : On est bien d’accord, une vache est une fille. Merci....
Une jolie fleur dans une peau d’vache,
Une jolie vache déguisée en fleur,
Qui fait la belle et qui nous attache
Puis qui nous pend par le bout du coeur...

Merci, Tonton...
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 13h42 : Tu ne t ’exprimes pas mal mais .......................... trop , de fa&cce...
Rien n’oblige à tout lire !
Intéressant : on s’attarde... Si "non", un petit clic sur la mulote et on va plus loin… et pis c’est tout !
Miam ? tu les aimes comment les bébés ? en accompagnement d’un bon morceau de boeuf avec des carottes "primeurs" ?
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 13h42 : Tu ne t ’exprimes pas mal mais .......................... trop , de fa&cce...
C’est un point de vue que non seulement je respecte, mais que je partage. Expressio est devenu, pour moi qui vis dans une solitude quasi-extrème, une drogue dure, dont l’insomnie chronique et l’usage immodéré de Google Livres ont amplifié les effets.

Mais puisque je te "tiens", et que nous avons eu un jour un petit débat sur le patois de l’enfance de mon père (Bas Quercy), voici la dédicace d’un de ses maîtres, qui avait écrit trois ouvrages en patois. Le recueil de poésies s’appelle A Pot de Saco

A la memorio de moun Paire,
Regent brabe entremièit lous plus brabes d’antan,
Aquestos trobos qu’è culhidos sul terraire
Qu’aimabo tant.

Que l’auteur, Cayrou, avait traduit par

A la mémoire de mon Père,
Instituteur vaillant parmi les plus vaillants d’antan,
Ces rimes que j’ai cueillies sur le terroir
Qu’il aimait tant.

D’après ce que je sais, c’est bien du patois, dérivé du languedocien.
Toi qui connais le Provençal, t’y retrouves-tu ?
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 13h42 : Tu ne t ’exprimes pas mal mais .......................... trop , de fa&cce...
Ah, mais!
Ici, je me dois d’internviendre.
Ce n’est pas que not’ deLassus s’exprime "pas mal". Il s’exprime "foutrement bien". Il a du style, du vocabulaire. Il nous fait partager ce qu’il a trouvé en complément (d’objet?), mais toujours direct!
Oui, bien sûr, il écrit beaucoup. Mais c’est toujours recherché, pensé, soupesé, puis: pesé, c’est vendu!
Oh, oui, au début, il nous collait tout ce qu’il avait trouvé. Cela la faisait très longue. Maintenant, grâce à Chirstian, Elpépé et quelques-z-ôtres, dont Momolala, il nous met les liens. Et je l’en remercie.
Alors, deux choses à dire:
1) à l’attention du petit deLapsus: continue, mon grand, ce que tu nous livres est TRES instructifs (très souvent au moins) et ta personnalité ressort très bien de tes synthèses, n’en déplaise à Momo - que j’avoue ne pas comprendre ici -. Ce que nous lisons est du deLassus PUR. Il a concentré, filtré et travaillé ce qu’il trouve et nous le livre ainsi, non pas brut, mais raffiné.
2) à l’attention de tout le monde, moi y compris: si c’est trop long, si c’est pas ma tasse de thé: sautez, passez au suivant. C’est - en définitive - votre choix.
3) Ben oui, et alors? deLassus, mon pote que je connais de visu et de l’avoir fréquenté lors d’une Convention Panaméenne: la seule chose importante: aie confiance en toi, et cesse de penser toujours devoir t’excuser ou te justifier. Cela est INUTILE. Nous te prenons comme tu es, point. Mais je te le promets: pas sur le quai de la gare du Mans, en présence de tout le monde!

A propos de Convention Paname: je serai à Pantruche en réunion travail le 19 mai (si le volcan nous le permet). Il serait donc tout_à-fait possible et souhaitable de se retrouver en Convention probablement le 18 mai au soir.
Qu’en dites-vous?
ANNONCE: CONVENTION PANTRUCHE 18 MAI
réponse à . zulunation le 04/09/2006 à 08h55 : Ne doit-on pas fouiller du côté de l’origine de l’appel...
animal mâle le bœuf ? mâle aux poings, heu ... mal au point alors.
La première explication est bien ridicule, comme si le bœuf avait été un tant soit peu bon marché dans l’histoire de l’alimentation: que nenni ’pas ! Donc boeuf long à marner dans son jus et le légume, car rote plus souvent qu’à son tour le flic moyen à l’éducation chancelante.
réponse à . file_au_logis le 17/04/2010 à 14h38 : Ah, mais! Ici, je me dois d’internviendre. Ce n’est pas que not&rsqu...
bon, si nous créons une brigade spéciale nous ne pourrons effectivement l’appeler que : "les boeufs-carottes". Mais comme il y a parmi nous quelques vieillards (libidineux, de surcroit), le doute m’habite : des ridés peuvent-ils se prendre pour la police des peaux lisses ?
Que de temps en temps l’un de nous manifeste une impatience, un énervement quelconque face à une attitude qui n’est pas la sienne, ou devant la forme, ou le fond d’un message qu’il n’aurait pas écrit ainsi, n’est ni nouveau, ni bien grave. Mais aucun de nous n’a vocation à traquer les bavures : seulement les éviter, ce qui est notre objectif commun,
et ce à quoi il me semble que nous arrivons assez bien dans l’ensemble.
réponse à . chirstian le 17/04/2010 à 15h23 : bon, si nous créons une brigade spéciale nous ne pourrons effectiv...
Loin de moi l’idée de créer une brigade spéciale: le seul et unique à voir droit à la tapette zapette est notre Godemichou adoré. J’ai essayé de remttre l’église au milieu du village. Pas plus. Pas moins non plus. Tout le monde a le droit de s’exprimer, tant que personne n’empiète sur la liberté, l’honneur ou la susceptibilité des autres. Et je n’ai pas été plus loin.
Et tu as entièrement raison: nous y arrivons assez bien dans l’ensemble.
on trouve aussi comme origine le fait que les flics en question sont sensés manger souvent du boeuf aux carottes : www.lulu.com/items/volume_66/7679000/7679590/1/.../7679590.pdf mais bon, pas très convaincant.
@ dans l’ordre d’entrée en scène, yannou, DiwanC, Filo, chistian et à tous ceux que ce bien modeste sujet pourrait intéresser : j’ai répondu à Palmyre en début de # 100. Aujourd’hui, je ne souhaite rien ajouter.

J’habite pratiquement à Pantruche, je suis à 6 minutes d’une station de métro. Bien sûr je serai présent à la convention, en espérant vous y voir nombreux.
Je n’ai que 3 amies femmes, aucun ami homme, mes enfants sont grands et loin.
Vous êtes tous mes amis et j’ai besoin de vous, même ceux qui me houspillent. Ce sera un plaisir de vous rencontrer.
bon, j’occupe encore un peu de la place pour pas grand chose, mais dans un opuscule de Mathieu Fabiani et Daniel Saint-Hamont, des Falcon Productions appelé " Police des Polices" en 1993, page 7, on peut lire: "sa discrétion absolue lorsqu’elle cuisine les suspects, sa patience infinie lorsqu’elle les fait mijoter jusqu’à l’aveu, a valu à ses officiers l’expressif surnom de boeuf-carottes".
Maintenant, de là à se faire un boeuf sur le toit, hein, de toutes façon, les carottes sont cuites, alors ...
Ils z’ont très bien parlé ! Buvons z’à leur santé !

Maaaarcelllllllll ! Prépare un gros stock de glaçons ! Parce qu’avec les pots de bienvenue au petit UGO, les pots de réconciliation, les pots de départ, les pots de vin et autres pots de fleur de réthorique, on n’a pas fini de trinquer ensemble ! Va y avoir du monde à l’estaminet !
réponse à . pfloche le 17/04/2010 à 15h39 : bon, j’occupe encore un peu de la place pour pas grand chose, mais dans un...
Je ne voudrais pas avoir l’air obsédé, mais je ne sais toujours pas pourquoi "boeuf-carottes" ?
Pourquoi pas "gigot de 7 heures" ?
Il doit bien y avoir une raison !
Si tu mets deux petites accolades à ta trouvaille du #106, tu me rendras service : je me gourre tout le temps quand je tape une adresse de ce genre.
réponse à . pfloche le 17/04/2010 à 15h39 : bon, j’occupe encore un peu de la place pour pas grand chose, mais dans un...
Maintenant, de là à se faire un boeuf sur le toit
Pourquoi "sur le toit"? Faire un boeuf, c’est déjà pas mal, pour des musiciens. Avez-vous d’ailleurs remarqué que, dans ce cas, un "boeuf" en anglais est une "jam", c’est-à-dire de la confiture...
C’est vrai que lorsqu’on est passé à table chez les boeuf-carottes, on est plutôt déconfit... (d’oie, sans doute?)
réponse à . deLassus le 17/04/2010 à 15h48 : Je ne voudrais pas avoir l’air obsédé, mais je ne sais toujo...
La page est introuvable. Mais tu n’as pas besoin de taper l’adresse avec tes petits doigts. Il faut appuyer à gauche de ta souris et la faire glisser sur l’adresse, elle devient noire. Là, il faut cliquer à droite et, dans la petite fenêtre qui arrive, cliquer sur copier. Copier, reste dans le ventre de ta souris. De la même façon fait en noir l’adresse d’expressio, tout en haut, efface-là en faisant retour arrière sur ton clavier. Tu n’as plus qu’à cliquer gauche et à faire coller pour que l’adresse s’affiche à la place. Ensuite, appuyer sur "Entrée" du clavier et le tour est joué.
Entre nous, je crois que le gigot est un peu cher. 
réponse à . deLassus le 17/04/2010 à 15h48 : Je ne voudrais pas avoir l’air obsédé, mais je ne sais toujo...
Au lieu de tout retaper, tu peux marquer le lien, puis faire un copier-coller dans le bandeau de l’adresse internet. Cela marche aussi, sans se croiser les doigts et se mélanger les pinsons pinceaux...

Ben voilà que Claudine me coiffe au poteau...
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 12h19 : Quand la femme a un air bravache, que dire d’autre...?...
rien, il faut l’achever...
réponse à . DiwanC le 17/04/2010 à 13h07 : Joli résumé du quotidien « policier » ! Gr&acir...
et gorgés d’OGM! Yeah !!!!
réponse à . file_au_logis le 17/04/2010 à 14h26 : Une jolie fleur dans une peau d’vache, Une jolie vache déguis&eacut...
ah! mes parents fredonnaient cet air dans ma jeunesse. Je l’avais oublié. Merci.
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 14h26 : Oh ! Tu es dure là Palmyre... Certains d’entre-nous et je ne s...
Exactement, deLassus fait ce qu’il veut de ses nuits et s’il souhaite nous instruire, tant mieux pour nous, libre à nous de le lire ou pas. C’est fou, ça, on ne devrait pas s’en prendre à un expressionaute pour ça. On devrait garder nos remontrances pour les propos injurieux.That’s all, Folks!
réponse à . DiwanC le 17/04/2010 à 14h27 : Rien n’oblige à tout lire ! Intéressant : on s&rs...
Tout à fait d’accord avec toi, Diwan Kenobi.
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 17h03 : La page est introuvable. Mais tu n’as pas besoin de taper l’adresse ...
Merci du tuyau.
Pour le prix du gigot, tu as tout à fait raison.

A ce propos, habitués que nous sommes au prix astronomique des morceaux nobles du boeuf, nous avons peut-être perdu de vue que ce ne fut pas toujours ainsi.

Je trouve dans Les excentricités du langage (Larchey, 1865), l’article suivant :
"Se mettre dans le boeuf = Tomber dans une situation misérable. Allusion au bouilli qui représente le rôti des indigents."
Voilà qui donnerait quelque substance à la première hypothèse de God : en être réduit à manger du boeuf-carottes, "plat de pauvre"
réponse à . file_au_logis le 17/04/2010 à 14h38 : Ah, mais! Ici, je me dois d’internviendre. Ce n’est pas que not&rsqu...
Merci Filou, je n’aurais pas mieux écrit. Gros bisous à toi pour la peine et gros bisous à deLassus. Nom de Dieu!
réponse à . file_au_logis le 17/04/2010 à 17h04 : Au lieu de tout retaper, tu peux marquer le lien, puis faire un copier-coller da...
Oui, mais tes explications sont plus limpides. J’avais tellement besoin de précisions pour apprendre que je crois que tout le monde est aussi bouché que moi. J’en ai usé et abusé de la patience des jeunes, les pauvres ...
réponse à . file_au_logis le 17/04/2010 à 17h04 : Au lieu de tout retaper, tu peux marquer le lien, puis faire un copier-coller da...
à noter que lors de la première diffusion, nous venions de découvrir le moyen d’inclure une citation, mais nous ne savions pas encore inclure de lien. God fourbissait ses outils et nous en donnait un de temps en temps, quand nous avions été sages !
Et 3 ans après, le canard était toujours vivant, et le boeuf-carottes mijotait encore ...
réponse à . pfloche le 17/04/2010 à 15h39 : bon, j’occupe encore un peu de la place pour pas grand chose, mais dans un...
Cela me rappelle un personnage d’un des bouquins de Didier Daeninckx, dans lequel un flic (joué par Fabrice Luchini dans le film tiré du livre en question) réussit toujours à tirer des aveux des suspects qu’il interroge.
quid des pots de chambre? et d’échappement? et du pot aux roses?
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 17h18 : Oui, mais tes explications sont plus limpides. J’avais tellement besoin de...
J’en ai usé et abusé de la patience des jeunes, les pauvres
il est écrit dans l’Évangile Vermot : heureux les pauvres jeunes car Claudine abusera d’eux.
réponse à . deLassus le 17/04/2010 à 15h48 : Je ne voudrais pas avoir l’air obsédé, mais je ne sais toujo...
Alors ce serait plutôt ’agneau de 7 heures’, car le gigot est déjà mort. Ce soir.
réponse à . Purdey le 17/04/2010 à 17h17 : Merci Filou, je n’aurais pas mieux écrit. Gros bisous à toi ...
Pour Dieu, j’ai un vieux doute.
Pour les bisous, pas de problème : j’adore ça.
Merci à toi.
réponse à . chirstian le 17/04/2010 à 17h22 : J’en ai usé et abusé de la patience des jeunes, les pauvres...
Oh oui, Claudine! abuse!
réponse à . Purdey le 17/04/2010 à 17h22 : quid des pots de chambre? et d’échappement? et du pot aux roses?...
Ben... les "pots de chambre", j’nai pas osé ! les "pots d’échappement", j’n’y ai pas pensé ! quant au "pot aux roses", il a vécu ce que vivent les pots aux roses... et Marcel n’aime pas les fleurs fanées : il veut que tout soit "net" sur le comptoir... comme ici !
longuement mitonner ou mijoter
voici deux verbes bien connus, mais dont je ne connais pas la nuance. A moi TLFI !
mijoter : "Cuire (un plat) avec soin et lentement en maintenant la cuisson à la limite de l’ébullition, à tout petit feu."
mitonner : "Faire cuire longtemps à petit feu (dans) un liquide."
D’où les sens figuratifs de mitonner = " entourer quelqu’un de prévenances, généralement à des fins intéressées." et de mijoter = "Traiter de manière caressante."
Sélénite, bien sous certains rapports, souhaiterait se faire mijoter et mitonner . Envoyer propositions sérieuses à God qui transmettra.
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 01h21 : Il devait arriver le 24 il est arrivé le 16,il se porte comme un charme e...
Longue vie au précoce Ugo !!
Bon ben, je prends les carottes et je laisse tomber les« beus» petit nom doux... que l’on donne ici à la police. 
réponse à . Purdey le 17/04/2010 à 11h15 : On est bien d’accord, une vache est une fille. Merci....
Et comme tous les enfants de mammifères, y compris les humains, elle est le résultat d’un jeu de... boules ! 
et heu, bon félicitations pur Ugo, et tant pis pour jeu de mots laids…
Question subsidiaire: quelles sont les compétences respectives de l’IGS et de l’IGPN ? Je m’y perds dans ces histoires de volailles et de poulailler… Ya-t-il des bœufs-carottes des bœufs-carottes ???
Dans le Var il avait, quelques années en arrière, une madame Claude, elle était réputée pour sa petite vertu mais, ce n’était pas moi.  
Je viens de trouver cette page c’est tout, pas aussi recherché que les trouvailles de Delassus.
Palmyyyyyyyyyyre ! C’est l’heure ! On t’attend tous chez Marcel ! Ne tarde pas !
réponse à . Purdey le 17/04/2010 à 17h14 : Exactement, deLassus fait ce qu’il veut de ses nuits et s’il souhait...
Je ne suis pas d’accord Purdey. Ce lieu est un forum, un lieu d’échanges. J’ai quant à moi trop de respect pour chaque participant pour zapper quelque contribution que ce soit. Si chacun vient ici pour raconter sa vie et n’être lu que de ses "amis", il n’y aura plus d’échanges. Pas besoin d’Expressio pour ça, un blog suffit. Expressio, jusqu’à présent nous a joyeusement fédérés autour d’une expression, prétexte à digressions diverses et variées, à des jeux de mots laids, à des vers de mirliton mais aussi à de la vraie culture, dans le cadre d’un petit théâtre où il faisait bon venir se récréer. Ce que j’essaie de dire, et que je ne dois pas bien formuler puisque je ne suis pas comprise de vous tous, c’est que plutôt qu’un catalogue de liens, j’aimerais que notre amionaute explique le choix qu’il fait de quelques uns, qu’il développe ses interrogations personnelles s’il en a, ses associations d’idées, qu’il s’amuse un peu aussi, bref, qu’il prenne le temps de partager vraiment avec nous. J’ai toujours l’impression d’une course à l’échalote, vide d’intérêt car nous savons tous qu’on trouve sur Internet à boire et à manger, des milliers d’occurrence, invérifiables pour la plupart. Bref, il n’y a ici aucun record à battre. DeLassus peut monopoliser Expressio toute la nuit si ça lui chante, mais je ne pense pas qu’il y ait du profit pour qui que ce soit à compter les points qu’il aura collectés à notre réveil. Il n’y a rien à gagner ici que l’attention amicale des autres. J’aimerais que God communique à DeLassus mes coordonnées perso, si ce dernier le souhaite car j’ai pour lui une réelle sympathie et je m’en voudrais d’autre part de voir poindre des pro- et des anti-. Ce serait contraire à ma conception de la convivialité.
réponse à . <inconnu> le 17/04/2010 à 18h08 : Et comme tous les enfants de mammifères, y compris les humains, elle est ...
Tu devrais trouver la réponse et beaucoup d’autres à des questions que tu ne te poses pas encore sur cette page.
réponse à . momolala le 17/04/2010 à 19h11 : Je ne suis pas d’accord Purdey. Ce lieu est un forum, un lieu d’&eac...
D’accord avec toi quant à cette idée d’Expressio comme un petit théâtre où il fait bon venir se récréer, avec tout ce que cela comporte de fantaisie, de gaité, d’insolence parfois...Et tout cela autour de l’expression proposé par notre Godemichou adoré !!! Et v’la que j’en oublie la notion d’échange qui me semble essentielle sur ce meeerveilleux site... Quant à ta conception de la convivialité, je la partage complètement.
réponse à . momolala le 17/04/2010 à 19h11 : Je ne suis pas d’accord Purdey. Ce lieu est un forum, un lieu d’&eac...
Je partage globalement tes idées .
Delassus a visiblement une passion pour les vieux bouquins ce qui est son droit. (ce qui me surprend c’est qu’il a écrit un jour ici qu’il lui faudrait 350 ans pour lire tout ce qu’il a trouvé. C’est donc plus le coté collectionneur qui le passionne que la lecture des livres en question) ce qui est farpaitement respectable.
Tout le monde n’a pas la même passion que lui, personnellement de savoir que l’expression du jour a été employée dans un vieux grimoire en vieux François ça ne me comble pas de joie.
La culture expréssionautique que tu cites est passionnante par sa diversité, elle touche tous les sujets et c’est cette diversité qui comble notre curiosité et qui fait tout l’intérêt d’Expressio.
Je me retiens de vous parler de sculpture sauf si l’occasion le justifie. Elpépé (ce lâcheur) ne nous parlait de navigation que si on lui tendait la perche.
Le seul reproche que l’on pourrait faire à un de nos amis c’est de parler toujours de la même chose.
J’adore Expressio, comme pour Delassus c’est ma drogue, et un remède à ma solitude, mais la culture peut être joyeuse. J’avoue que depuis quelques jours, je trouve que la tristesse c’est installée ici, et la disparition de notre amiral n’y est pour rien.
Comme Momo God si Delassus souhaite mon mail, pas de problème.
Amusons nous les amis, nous ne savons pas si demain on pourra le faire, (regardez le Pépé) Cultivons nous dans la joie et la bonne humeur. Et si vous voulez pas rire, je vous colle dix contributions chaque jours sur la sculpture, la fabrication des meubles, l’art de faire un vernis au tampon, la peinture des plafonds Italiens etc.
réponse à . DiwanC le 17/04/2010 à 18h57 : Palmyyyyyyyyyyre ! C’est l’heure ! On t’attend tous ...
Bin, oui, ousqu’elle est Palmyre, que notre Marcel y va attraper des varices à force de l’attendre debout à côté du bar avec les allatches et tout le saint- Frusquin ? Palmyyyyyre.....
réponse à . BeeBee le 17/04/2010 à 19h54 : Bin, oui, ousqu’elle est Palmyre, que notre Marcel y va attraper des varic...
Dès qu’il s’agit de boire un coup tu arrives comme par miracle toi !
Tu es comme les mouettes, on en voit pas une et dès qu’on relève le chalut il y en a des centaines !
BB la grande mouette.
réponse à . mickeylange le 17/04/2010 à 19h51 : Je partage globalement tes idées . Delassus a visiblement une passion po...
Oh, non, pas ça, pas ça !!! Qu’on risquerait de se désabonner.... T’imagines la cata. Oh, non, épargnes-nous ça, toi qui est l’Ange d’Expressio, fait preuve de mansuétude, s’tplait...
réponse à . mickeylange le 17/04/2010 à 19h58 : Dès qu’il s’agit de boire un coup tu arrives comme par miracl...
Comme par miracle, t’as raison, c’est mon côté sainte Vierge apparaissant à Bernadette Soubirou !!!
réponse à . mickeylange le 17/04/2010 à 19h51 : Je partage globalement tes idées . Delassus a visiblement une passion po...
Et si vous voulez pas rire, je vous colle dix contributions chaque jour sur la sculpture, la fabrication des meubles, l’art de faire un vernis au tampon, la peinture des plafonds Italiens etc.
Vite ! Esclaffons-nous, gloussons, pouffons, rigolons, en un mot : rions ! La menace est réelle !
Ne fais pas ça, Lange… tu vas nous transformer en une armée de dépressifs… qu’aucun des joyeux babils du petit UGO ne pourra dérider* faire sourire !

*car pour me dérider, l’aurait trop de boulot l’gamin !
réponse à . Purdey le 17/04/2010 à 17h23 : Alors ce serait plutôt ’agneau de 7 heures’, car le gigot est ...
Comme le lion, alors?
réponse à . file_au_logis le 17/04/2010 à 17h02 : Maintenant, de là à se faire un boeuf sur le toitPourquoi "sur le ...
Pourquoi sur le toit ? ben le resto parisien de ce nom, où les 2 Jean allaient minauder (Marais et Cocteau) donc non pour le boeuf sur une scène avec musicos speedés mais bien le boeuf dans l’assiette (au beurre). Pourquoi au beurre ? parceque resto Wallon mais aussi revue anar disparue je pense aujourd’hui.
réponse à . file_au_logis le 17/04/2010 à 17h02 : Maintenant, de là à se faire un boeuf sur le toitPourquoi "sur le ...
Sinon, il y eut une super Jam, souvenir inoubliable d’ado, non sur le toast mais en 3ème disque du coffret All Things Must Pass de Harrison, avec Clapton, Starr, Voormann, Preston etc
réponse à . file_au_logis le 17/04/2010 à 17h02 : Maintenant, de là à se faire un boeuf sur le toitPourquoi "sur le ...
très bon le confit d’oie 
... après les confidences faites au flic, les conflits danses, jam bien ça.
Bonsoir et énorme merci à tous pour vos messages.

Pour les anciens du sîte,la maman est bien Cannelle,la maman du petit Louis que certains ont eu l’occasion de rencontrer.

Voilà, voili, voilou,ça c’est la première esplication!!!!

La deuxième et on est prié de ne pas trop rire, je dois avoir écouté d’une oreille quand il a s’agit de l’orthographe du prénom,ce cher bambin s’appelle bien HUGO,ça ne change pas grand chose au problème si ce n’est qu’on va devoir le rebaptiser demain à l’apéro  

Donc on se revoit au bar du phare à midi.

Bonne et douce nuit à tous.

@ DeLassus ;soit attentif quand les heureux parents te diront le prénom ça t’évitera de devoir rectifier à tous ceux que tu auras prévenus,et te payer la honte comme moi!
Enfin je suis comme ça ,et c’est pas à mon age que je vais changer .

Si tu veux mon mail perso pas de problème demande à God.
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 23h22 : Bonsoir et énorme merci à tous pour vos messages. Pour les ancien...
Message reçu, et encore toutes mes félicitations.
Ton message matinal a éclairé une journée qui pour moi s’est un peu assombrie ensuite, car je me suis fait plus ou moins gentiment engueuler par certain(e)s.

Je pourrais dire comme toi "je suis comme ça, ce n’est pas à mon âge que je vais changer", mais il se trouve qu’à mon âge je suis sensible comme une jeune fille aux critiques et attaques. J’y reviendrai BRIEVEMENT dans 17 minutes, avec l’expression de demain.
Certains pensent que je je suis polarisé par l’expression du jour. Aujourd’hui, j’ai beaucoup plus pensé à ma fille et à ma petite-fille qu’à l’expression du jour. Ma fille a 40 ans, et je panique 100 fois plus qu’elle.
Ca m’a fait du bien de comprendre qu’ en général tout se passe au mieux.

Rendez-vous à midi demain.
Mon mail appartient à qui en fera la demande. Je serai toujours ravi de recevoir des messages. J’ai assez peu de compagnie et ma boite mail certains jours ne contient que le message d’expressio !
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 23h22 : Bonsoir et énorme merci à tous pour vos messages. Pour les ancien...
C’est plutôt pas mal que tu te sois trompée pour l’orthographe du prénom de ton petit-fils (bien qu’il n’y ait pas de faute pour les noms propres ! ), que comme ça ,on peut recommencer à le baptiser au bar du phare!!!
réponse à . Purdey le 17/04/2010 à 17h21 : Cela me rappelle un personnage d’un des bouquins de Didier Daeninckx, dans...
je ne connais ni le bouquin ni le film (!) mais j’aime bcp Lucchini et même (surtout ?) son côté chiant et suffisant: un OVNI ce type ! Vu la semaine dernière dans" les amis de mon père": rien à jeter.
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 23h22 : Bonsoir et énorme merci à tous pour vos messages. Pour les ancien...
Bienvenue à Hugo et félicitations à Cannelle et au papa.
réponse à . file_au_logis le 17/04/2010 à 14h38 : Ah, mais! Ici, je me dois d’internviendre. Ce n’est pas que not&rsqu...
Je suis d’accord avec toi Filo sur bien des points, mais ne comprend pas ta réaction par rapport à ce que Momo a dit sur notre ami Delassus (parce que je le considère comme un ami !). Par exemple je suis tout à fait d’accord avec ses propos du #136, suivi de Mickeylange #139. Je ne vois rien de déplacé ni d’insultant, mais l’expression de quelque chose vécu par pas mal de monde.

Ce qui me gène, moi, ce sont les trucs trop "perso" du genre :
#49
Et comme nous sommes samedi, mon devoir serait de lire avant tout la totalité des 48 commentaires de 2006 y compris les liens quand il s’en trouve.
Pour des raisons diverses, je n’ai pas eu mon compte de sommeil hier, malgré une sieste encore plus longue que d’habitude.
La prudence est donc de tenter un premier somme maintenant, et de vous rejoindre en cours de nuit si je me réveille en sursaut.
Ça n’apporte strictement rien, et je sens ça comme une forme de "nombrilisme", dont Jacques27 à été gratifié il y a quelques jours, par Agronome, si ma mémoire est bonne !

Of course Delassus écrit très bien, et sa prose est plaisante, mais je n’attends pas que ça d’Expressio. Je suis venu y chercher de la joie, de la bonne humeur et de bons mots. C’est plus de ça dont j’ai besoin, que d’érudition et de remise en place.

Excuse moi Delassus, je ne te connais pas, ne t’ai jamais rencontré, et n’ai rien contre toi, mais parfois tu me "prends la tête" avec ton abondance d’écrits, et ne suis pas enclin à faire le tri pour continuer à participer activement sur ce meeeeerveilleux site. Je le déplore grandement !!!
Je reconnais n’exprimer là que quelque chose de personnel qui est mon ressentit, mais suis tout à fait persuadé qu’il est partagé par d’autres fidèles du site.
Il n’est pas question bien sûr de faire une partition (et là je ne parle pas de l’éditeur de partoche ... ) entre les "pro" et les "anti", mais même si tout le monde a le droit de s’exprimer, personne n’a le droit de "s’approprier" le site (excepté God [slurppp] bien sûr).

C’est vrai, comme le dit Mickey #139, depuis le départ de notre Amiral je ressens aussi que l’esprit de ce site a changé. J’aurais de la peine à en expliquer la cause, mais ce n’est plus vraiment pareil !!!  
réponse à . louisann le 17/04/2010 à 01h21 : Il devait arriver le 24 il est arrivé le 16,il se porte comme un charme e...
Félicitations ! et gros bisous à Canelle et Louis !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 18/04/2010 à 12h49 : Je suis d’accord avec toi Filo sur bien des points, mais ne comprend pas t...
C’est vrai, comme le dit Mickey, depuis le départ de notre Amiral je ressens aussi que l’esprit de ce site a changé. J’aurais de la peine à en expliquer la cause, mais ce n’est plus vraiment pareil !
Bien sûr que ce n’est plus pareil ! Comment pourrait-il en être autrement ? La personnalité d’Elpepe était si forte. Il donnait un rythme à la journée, il ironisait sans cesse, il était si présent... Alors, si tu veux que son esprit continue à flotter sur la marmite, reviens plus souvent sur nos écrans, Monsieur Ubleu.
réponse à . DiwanC le 19/04/2010 à 02h13 : C’est vrai, comme le dit Mickey, depuis le départ de notre Amiral j...
A vos ordres mon Amiral !
Euh, pardon ...
OK Germaine, message reçu 5/5 !!!  
:&rsquo)
réponse à . chirstian le 17/04/2010 à 11h44 : que retire-t-on exactement au taureau pour que le boeuf soit un "quart ôt&...
Ses deux neurones  !! non ??
réponse à . chirstian le 04/09/2006 à 08h46 : Bon, je vais vous donner la recette , parce que sinon les femmes vont encore mon...
Fatal oubli dans la recette: l’oignon piqué de clous de girofle, couramment appelé la chaussette a clous!
réponse à . deLassus le 17/04/2010 à 23h40 : Message reçu, et encore toutes mes félicitations. Ton message mati...
Ah, encore le qu’en dira-t-on. Il y en a qui préfèrent ceci, d’autres qui préfèrent le contraire. Il ne faut pas devenir schizophrène en essayant de plaire à tout le monde.  
Bigre* ! Ça discutait sérieux en cet avril 2010… mais c’était bien intéressant.

Bon… passons à aut’ chose…

Pour le "bœuf", il n’y a pas de problème : ils passent et le beau Georges (l’autre !) recommande aux enfants de cacher leurs rouges tabliers.

Mais pour les carottes, nada, que dalle, bernique (comme on dit en Armorique) ! C’est la misère, le néant, le vide, le rien… Certes, au risque de tracter quelques couettes, on peut descendre au jardin avec Saturne :

Viens encore, viens ma favorite,
Descendons ensemble au jardin,
Viens effeuiller la marguerite
De l’été de la Saint-Martin.


Bouba ! Tu as de la légume, toi ?
*…du Bengale ! Oui, je sais, ce n’est pas bien raisonnable 
réponse à . DiwanC le 08/09/2013 à 03h30 : Bigre* ! Ça discutait sérieux en cet avril 2010… mais c&rsq...
Pour sur qu’il y a de la légume.....

Les oignons Brivistes, les radis justiciers ( où il est même question de betteraves et concombres )

Sans oublier bien sur la "crudité" de certains de ses textes, chose qui lui fut reprochée dès ses débuts et l’a poursuivi tout au long de sa carrière.........
Aujourd’hui il pleut........Enfin, il fallait un peu d’eau ça commençait à être sec de chez sec......
Et puis c’est normal qu’il pleuve par rapport à hier puisqu’on est un jour plus vieux.......

Bon, revenons à notre recette de cuisine.......

S’est on posé la question:
-Pourquoi bœuf-carottes ?

Parce qu’ils laissent mijoter, c’est d’accord; mais il existe des tas d’autres plats mijotés.
On aurait pu les appeler "les pintades au cerfeuil et au safran" par exemple, ou bien les "blanquettes de veau à l’ancienne"

Et puis la première partie de l’explication comme quoi c’est parce que le mec aurait plus rien à grailler, excusez du peu.......moi j’y crois pas !
Y a des plats bien plus pauvres si on veut marquer l’indigence d’un gugusse.....
A ce moment là on les aurait appelés les "pâtes au beurre", * "les œufs aux plat"........

*Déjà utilisé par J.Birkin.......mauvais exemple.

Et moi je vais me mijoter un bon ’tit caoua........
Mes ami(e)s, je vous laisse.
J’ai baissé le gaz pour vous laisser mijoter à feu doux.
Je rentre ce soir..........soyez sages et bon dimanche.......

ciaooooooooooooooooo.........
DEVINETTE
Pourquoi, quand un type s’adresse de manière rude à un agent, on voit, à sa façon de réagir, que ce dernier reste bien élevé ?
Dans la cité-État, en Grèce Antique, il y avait des boeufs à la ’polis’. 
réponse à . BOUBA le 08/09/2013 à 05h33 : Aujourd’hui il pleut........Enfin, il fallait un peu d’eau ça...
Y a des plats bien plus pauvres
oui," les artichauts vinaigrette, un vrai plat de pauvre, quand tu as fini il y en a plus dans l’assiette que quand tu as commencé " disait Coluche !
réponse à . BOUBA le 08/09/2013 à 07h44 : Mes ami(e)s, je vous laisse. J’ai baissé le gaz pour vous laisser m...
Bonne chasse aux escargots 
Pour collecter quelques fonds, la gendarmerie a organisé une exposition d’oeuvres d’art; à l’entrée, on peut y voir un coffre destiné aux offrandes, surveillé par les gendarmes et les gens d’art mettent.
(clin d’oeil à De Funés)
réponse à . joseta le 08/09/2013 à 08h24 : DEVINETTE Pourquoi, quand un type s’adresse de manière rude à...
Réponse
- parce qu’il est poli scié !

Bon, je me sauve chez ma fille. À +
réponse à . DiwanC le 08/09/2013 à 03h30 : Bigre* ! Ça discutait sérieux en cet avril 2010… mais c&rsq...
Une ultime réponse à l’Expression d’hier. 
I.G.S. ou I.G.P.N ?
1. Les carottes sont bourrées de vitamines.
2. Les gendarmes sont chargés d’arrêter les voleurs.
3. Qui vole un oeuf vole un boeuf.
4. Et qui vole un boeuf est drôlement costaud.
5. Donc, les boeuf -carottes sont des gens qui mangent des carottes pour arrêter les voleurs de boeuf.
C’est ça God ?
DEVINETTE
Comment appelle-t-on le subalterne qui verse le café à la préfecture de police ?
- le commis, parce que le commis sert.
Qui vole un boeuf-carottes est à moitié pardonné.
Un cheval à une jeune vache
- Quand je suis sur le point de lancer mon cri, je pense à toi.
- pourquoi ?
- parce qu’il faut que ’j’hennisse’...
réponse à . joseta le 08/09/2013 à 17h52 : Un cheval à une jeune vache - Quand je suis sur le point de lancer mon cr...
Et la vache qui photographie une autre vache, elle lui dit : "ne bousons plus"
réponse à . comte_arebours le 08/09/2013 à 19h13 : Et la vache qui photographie une autre vache, elle lui dit : "ne bousons pl...
D’ailleurs on n’a pas fini de parler du bouson de Higgs !
réponse à . <inconnu> le 08/09/2013 à 19h51 : D’ailleurs on n’a pas fini de parler du bouson de Higgs !...
Il y a même les bousons noirs.
réponse à . comte_arebours le 08/09/2013 à 19h13 : Et la vache qui photographie une autre vache, elle lui dit : "ne bousons pl...
Finalement, je dois être par trop ratiocineur pour émouvoir quelconque dans cette rubrique de mouches en vol.
Je vous prie de m’excuser.
Au menu : pot-au-feu, avec les choux d'hier [cette page] et les bœufs-carottes d'aujourd'hui !
Le beau Georges n'avait guère de tendresse pour les forces de l'ordre : "Je suis anarchiste au point de toujours traverser dans les clous afin de n’avoir pas à discuter avec la maréchaussée", disait-il. Imaginez son opinion sur les "super" flics que sont les bœufs-carottes !
Pourtant, de temps en temps, l'un deux trouvait grâce à ses yeux :

Gloire au flic qui barrait le passage aux autos
Pour laisser traverser les chats de Léautaud
Et gloire à don Juan d'avoir pris rendez-vous
Avec la délaissée, que l'amour désavoue
Cette fille est trop vilaine, il me la faut.


Le titre c'est Don Juan.
Écoutez

Effectivement, dans certaines de ses chansons, il "redresse la barre" après avoir tant ironisé dans d'autres :
Le r'présentant d'la loi vint, d'un pas débonnaire.
Sitôt qu'il m'aperçut il s'écria : " Tonnerre !
On est en plein hiver et si vous vous geliez ! "
Et de peur que j'n'attrape une fluxion d'poitrine,
Le bougre, il me couvrit avec sa pèlerine.
Ça n'fait rien, il y a des flics bien singuliers...
Sitôt qu'il m'aperçut il s'écria : " Tonnerre !
On est en plein hiver et si vous vous geliez ! "
Et de peur que j'n'attrape une fluxion d'poitrine,
Le bougre, il me couvrit avec sa pèlerine.
Ça n'fait rien, il y a des flics bien singuliers...
Je n'ai pas très bien compris la contrib 182...Le dédain était peut-être la seule solution (?)
réponse à . comte_arebours le 19/01/2016 à 04h27 : Effectivement, dans certaines de ses chansons, il "redresse la barre" ...
Tiens, Mr le Comte........ça fait plaisir de te lire.

Tu m'as coupé l'herbe sous le pied, je pensais moi aussi à cette chanson du grand Georges intitulée L'épave.

Je vais donc laisser ces braves flics tranquilles et me rabattre sur
la non demande en mariage où il est question de casseroles

Au diable, les maîtresses queux
Qui attachent les cœurs aux queues
Des casseroles


Il en faut pour mitonner un boeuf carottes......

On va aussi sortir la cafetière pour le café du matin....

réponse à . comte_arebours le 19/01/2016 à 04h29 : Je n'ai pas très bien compris la contrib 182...Le dédain &eac...
Tout à fait.
On n'oblige personne à s'abonner au forum alors celui qui n'est pas content.......qu'il se casse

et pissétou......
Très facile et bon marché.....

Et en plus c'est bon.....
réponse à . DiwanC le 19/01/2016 à 03h28 : Au menu : pot-au-feu, avec les choux d'hier [cette page] et les bœufs...
– Vous avez une chaudière au gaz ?
– Non, c'est les choux d'hier, les gaz !
Hier le gone évoquait les Perles du Bac. Voici quelque chose de mieux qui vient de se passer en Belgique.

Lors d'une émission de télé où l'on confronte une personne du monde politique à des d’élèves âgés de 8 à 13 ans, la ministre Joëlle Milquet s’est ridiculisée en rangeant le dauphin parmi les poissons. Elle a perdu ses nerfs au point de contester les réponses devant les enfants complètement stupéfiés.

En novembre dernier, elle avait déjà fait parler d'elle en expliquant le terrorisme à des enfants de 6 ans :
[…] parce que je pense qu’il y a une hystérie mortifère démoniaque sur base de radicalisme, d’addiction peut-être aussi d’éléments de substances… […]

Pour info, cette Milquet est la ministre de l'Education, de la Culture et de l'Enfance de la Fédération Wallonie-Bruxelles…

Ceci m'amène à la prononciation de "Bruxelles" dont vous avez aussi débattu hier : la graphie "x" est un héritage des scribes du Moyen-Âge qui par facilité remplaçaient le double s par un x qui doit donc se prononcer comme un double s, ce qu'on retrouve également dans "Auxerre".
La Nativité
Marie: - je dois m'absenter...tu surveilles la crèche ?
Joseph: - c'est pas la peine, y'a les boeufs, car hôtes...
Chez le potier
- Qu'est-ce que je fais chef ?
- tenez ce papier de verre pour que les pots lissiez...
- quels policiers ?
réponse à . Mintaka le 19/01/2016 à 07h18 : Hier le gone évoquait les Perles du Bac. Voici quelque chose de mieux qui...
Je suis convaincu pour "Bruxelles", et moins convaincu de la compétence de votre ministre...
- ...Tu pourras lui dire à Jean ?
- quel Jean ?
- oui, tu sais, celui qui soigne sa peau...
- à Jean de peau lisse ?
- non,non, il est photographe...
réponse à . joseta le 19/01/2016 à 08h54 : - ...Tu pourras lui dire à Jean ? - quel Jean ? - oui, tu sais,...
Le photographe soigne sa peau à cause de ses pellicules ?
réponse à . Mintaka le 19/01/2016 à 09h02 : Le photographe soigne sa peau à cause de ses pellicules ?...
On la sentait venir, ta plaisanterie, c'est un cliché !
réponse à . borikito le 04/09/2006 à 09h24 : je suggère au moins 2 carottes pour 1 boeuf.Ah, j’ai lu ailleurs un...
Moitié-Moitié : une carotte, un boeuf
Bien que je sache que Borikito ne me répondra pas, je ne puis m'empêcher de dire que sa proposition me rappelle la célèbre recette du pâté de cheval et d'alouette, dans lequel il faut un cheval et une alouette.
réponse à . joseta le 19/01/2016 à 08h05 : Je suis convaincu pour "Bruxelles", et moins convaincu de la comp&eacu...
Si les ministres étaient compétents... ça se saurait !
Oups, pardon... je ne faisais que passer... il doit bien y en avoir quelques uns, quelque part ? Non ?
réponse à . chirstian le 04/09/2006 à 11h30 : Une explication qu’on trouve souvent serait qu’il s’agit, en r...
on y apprend notamment qu’un "boeuf" c’est un officier
Alors que dans la Marine, où j'ai fait mon Service, les boeufs sont les officiers mariniers (=sous-off') pour les matelots.
Elpepe, si tu me lis...
Hedy: - Ces bottes que tu as volé en passant devant le magasin me vont parfaitement...
le voleur: - ah, voilà Lamarr est chaussée !
Hedy: - la police ? fuyons !
réponse à . Mintaka le 19/01/2016 à 07h18 : Hier le gone évoquait les Perles du Bac. Voici quelque chose de mieux qui...
Dire ça à des mômes ! C'est un peu comme le film "les trois frères" et le discours incompréhensible du notaire et ses termes de métier. C'est pareil dans le juridique, le médical, le financier etc. Les gens parlent dans un dialecte inconnu de M. tout le monde !
réponse à . Mintaka le 19/01/2016 à 07h18 : Hier le gone évoquait les Perles du Bac. Voici quelque chose de mieux qui...
des enfants de 6 ans
Je me souviens avoir vécu quelque chose de semblable, fin des années 70.
Animateur bénévole dans une maison de quartier avec peu de moyens et vu le public visé, nous avions organisé une après-midi de loisirs pour les enfants avec le concours de l'Amicale des Algériens en Europe qui passait pour "l’œil d'Alger" parmi la communauté immigrée. Elle devait se charger de nous trouver un film pour les enfants.
Je n'arriverai pas à décrire l'ambiance après cinq minutes d'un discours sur la réforme agraire par Houari Boumediene !
mis à pied, voire 'démissionné'
Nous dit God.
La démission (en l'espèce, d'un fonctionnaire de police) peut aussi être le fait de l'autorité de tutelle. Même si elle est volontaire, il se trouvera "démis" (comme Rousseau).
réponse à . saharaa le 19/01/2016 à 09h37 : Si les ministres étaient compétents... ça se saurait ...
Allons, allons ne soyons pas médisants.....ce sont des gens qui ont de grandes qualités mais qui malheureusement sont souvent bien cachées.......
Je ne doute pas que certain(e)s arrivent pleins de bonne volonté mais ils sont vites rattrapés par la réalité des choses et les impératifs imposés......
On peut s'improviser cuisinier et mitonner un boeuf-carottes*, mais on ne peut s'improviser ministre donc forcément parfois la viande attache au fond du poëlon et les carottes sont cuites.........

* Yepeaaaaaaaah !
réponse à . gonalzako le 19/01/2016 à 09h34 : Moitié-Moitié : une carotte, un boeufBien que je sache que Bo...
Ou alors une carotte avec une douzaine de boeufs en tranches tout autour........
Et pourquoi pas : les boeufs carottent ?
{http://www.cnrtl.fr/lexicographie/carotter|lien Extorquer quelque chose à quelqu’un en abusant sa bonne foi... c'est un peu la même chose d'ailleurs.
lien zut même lien qu'au-dessus. J'ai été trop vite.
réponse à . le gone le 19/01/2016 à 10h50 : lien zut même lien qu'au-dessus. J'ai été trop vit...
Tu as le crayon bleu (sous ton pseudo) qui te permet de corriger ta contribution.
réponse à . SyntaxTerror le 19/01/2016 à 10h15 : des enfants de 6 ansJe me souviens avoir vécu quelque chose de semblable,...
Houari Boumedienne............Houlà !
On parle là d'un temps où ce sont les arrières grands pères des boeufs* actuels qui mijotaient dans le faitout......

* Enfin, les taureaux parce que les boeufs......forcément.........
Je vous laisse à vos ruminants carottés, moi je vais au ciné....
Je veux voir si Rocky bât le boa* comme au temps de sa splendeur.........
Je vous raconterais..........

*Boa aux carottes, après tout c'est aussi de la protéine....
Ah oui juste avant de partir un petit message personnel:

Germaine, pour ce qu'on a dit ce matin, je compte sur toi, tu surveilles veau boeuf........
je suis sans doute un des rares sur ce site a avoir été convoqué et auditionné par les boeufs-carottes.
Je n'en ai pas gardé un trop mauvais souvenir.
J'ai été surpris de constater que le chef de service fumait la même marque de cigares (pas très courants) que moi : je me suis dit qu'un tel homme ne pouvait pas être foncièrement mauvais.
Effectivement, je m'en suis sorti avec un simple blâme.
Quelques années plus tard, dans une autre ville, j'ai eu la surprise de retrouver cet homme fréquentant le même temple maçonnique que moi.
Par prudence ou discrétion, il ne fréquentait pas les loges de la ville où il exerçait.
réponse à . Mintaka le 19/01/2016 à 10h52 : Tu as le crayon bleu (sous ton pseudo) qui te permet de corriger ta contribution...
Merci ! Crayon bleu..... on en sort pas ! allez les bleus ou encore gaffe y a les bleus !
réponse à . BOUBA le 19/01/2016 à 11h00 : Je vous laisse à vos ruminants carottés, moi je vais au ciné...
bât : dispositif que l'on place sur le dos des bêtes de somme pour le transport de leur charge.
Je pensais aux ânes et aux chevaux, mais le boa n'est pas spécifiquement exclus.
réponse à . le gone le 19/01/2016 à 11h38 : Merci ! Crayon bleu..... on en sort pas ! allez les bleus ou encore ga...
Le seul endroit où les Bleus peuvent espérer une coupe, c'est chez le coiffeur... 
réponse à . BOUBA le 19/01/2016 à 10h46 : Allons, allons ne soyons pas médisants.....ce sont des gens qui ont de gr...
Ah ! ça faisait longtemps qu'on n'avait pas amalgamé ! Z'aviez plus de panier à ministres pour y jeter les crabes ?
"Si les ministres étaient compétents... ça se saurait !"
"... mais on ne peut s'improviser ministre..."


Ils ont, en général, fait de longues études universitaires ou autres. "En général" car Maunoury (droite) et Bérégovoy (gauche) s'étaient arrêtés au brevet.
Ils ont bien souvent un long engagement politique et les réunions de parti (quel qu'il soit) n'ont pas toutes pour sujet le collage appliqué des affiches. Les thèmes de réflexion (société, économie, etc.) occupent bien des heures, bien des soirées.
Alors, l'improvisation...

Qui se souvient de Devaquet, secrétaire d'État sous Chirac ?
À l'hiver 1986, son projet de loi sur les universités jette étudiants et lycéens dans la rue... savamment manipulés par l'opposition – mes filles sont à Jussieu et me racontent.
Devaquet démissionne et retourne enseigner la chimie à l'université.

À l'été, sur la plage... Je me sèche au soleil et j'entends la conversation d'un groupe de jeunes qui discutent allongés sur leur serviette, un peu plus loin...
- J'ai Devaquet comme prof, il est génial ce mec ! Si j'avais su, je n'aurais pas manifesté contre son projet !

Six mois plus tôt, ce jeune-là hurlait dans les rues contre Devaquet qu'il jugeait "incompétent" et sans doute "ministre improvisé".

Bon... j'arrête parce qu'on est loin du décorticage de l'expression du jour et si les bœufs-carottes du site lisent ça...
réponse à . BOUBA le 19/01/2016 à 11h02 : Ah oui juste avant de partir un petit message personnel: Germaine, pour ce qu&#...
Je veille, je surveille ! Et si je vois le bœuf courir dans l'herbe – telle la souris verte – je l'attrape par les cornes et seulement par les cornes... le reste risquerait d'être douloureux et surtout très peu convenable !
réponse à . Mintaka le 19/01/2016 à 12h56 : Le seul endroit où les Bleus peuvent espérer une coupe, c'est chez...
Je parlais pas de foot ! Surtout pas ! Nous avons de VRAIS champions ailleurs comme par exemple le Judo, le Hand-ball etc.
réponse à . Mintaka le 19/01/2016 à 07h18 : Hier le gone évoquait les Perles du Bac. Voici quelque chose de mieux qui...
C'est un copiste du Moyen Âge, à Rome.
Un jour qu'il allait à confexe, pour une visite au lupanar,
son supérieur lâcha une vexe.
Il faut que ça sexe, se dit-il.
Et tout de go son boss il boxe, avec une masse au max.
C'est ainsi qu'une passe à Rome devint la Pax Romana,
et que plus tard, comme les copistes,
les SS ne pouvaient pas faire du XXX.
réponse à . DiwanC le 19/01/2016 à 14h27 : Je veille, je surveille ! Et si je vois le bœuf courir dans l'herbe &...
... et tu le trempes dans l'huile ? dur dur ! Enfin c'est qu'une comptine... Bon, je te laisse à ton opération "suivez le boeuf" pas jeune cette pub d'avant les vaches folles ! Il paraît que ce qui rends les vaches folles c'est la vitesse des trains... avant elles prenaient le temps de tourner la tête tranquille avec les vieille loco, mais maintenant zont plus le temps et leurs tronches partent en vrille ! et elles ont contaminé les autres loin des trafics et des agitations humaines. Tu va voir que Bouba va monter au créneau ! Non, je ne dis pas de mal des TGV je balance un diagnostic un peu vache 
Bon. L'ordi est en train de lâcher ou alors cela vient de mon FAI ...
réponse à . le gone le 19/01/2016 à 14h36 : Je parlais pas de foot ! Surtout pas ! Nous avons de VRAIS champions a...
Judo : des ceintures bleues ? 
réponse à . ipels le 19/01/2016 à 15h16 : C'est un copiste du Moyen Âge, à Rome. Un jour qu'il alla...
Joli tesste !
réponse à . DiwanC le 19/01/2016 à 14h27 : Je veille, je surveille ! Et si je vois le bœuf courir dans l'herbe &...
Merci pour la surveillance.
Le boeuf n'a pas accroché au fond de la marmite comme je l'aurai cru....

Ah oui, le film....hé bien j'apprehendais un peu mais sans faire un effet boeuf, il se laisse déguster sans déplaisir..

Voilà, voilàààààààààà
Entre autre. Mais quel que soit la couleur ou le dan ce sport comme tous les arts martiaux est le contraire absolu d'une équipe de foot qui oublie trop souvent le collectif pour jouer perso. C'est dommage d'ailleurs. Et puis rappelle-toi ces onze milliardaires faisant grève aux championnats du monde il y a quelques années... pfff Depuis ce truc j'évite tous les matchs de ces messieurs. Par contre le foot féminin se porte bien. Elles en veulent, elles ont la gnaque et sont adroites, constructives. Comme quoi, hein !
réponse à . le gone le 19/01/2016 à 17h06 : Entre autre. Mais quel que soit la couleur ou le dan ce sport comme tous les art...
Ça veut dire quoi ce "Comme quoi, hein !" ?
Tout de suite menace d'affront ! C'est vrai que ça peut porter à confusion... Quoique... 
Comme quoi je ne dénigre pas ce sport mais certains participants. Je ne suis pas un macho !

- Allô ? Ici, l'école Voltaire,vous pourriez nous apporter 10 caisses de craies blanches, S.V.P ?
- O.K. demain sans faute je vous fais parvenir ça avec mon commis...
- votre commis ?
- oui, le commis sert mes craies...
- il travaille pour vous ?
réponse à . le gone le 19/01/2016 à 17h25 : Tout de suite menace d'affront ! C'est vrai que ça peut po...
Je ne dis rien... je m'informe, c'est tout.
Ce doit être l'atmosphère suspicieuse du jour qui m'influence !
réponse à . DiwanC le 19/01/2016 à 17h43 : Je ne dis rien... je m'informe, c'est tout. Ce doit être l'...
Nom du père ! Nom de la mère ! Adresse ! Tes faits et gestes de la nuit du mardi au samedi ! Fais pas le malin hein sinon ça va chauffer COMPRIS ? !
réponse à . joseta le 19/01/2016 à 17h36 : - Allô ? Ici, l'école Voltaire,vous pourriez nous apporter 10 ...
Le commissaire aryen ?
réponse à . le gone le 19/01/2016 à 18h02 : Nom du père ! Nom de la mère ! Adresse ! Tes faits ...
Ah... non ! Me frappez pas... D'abord, j' l'ai jamais vu... ou alors y a longtemps... Sais même pas comment il s'appelle... et puis j'étais pas là... enfin pas tout le temps... et j'ai fermé les yeux pendant qu'ils trucidaient la vieille... alors son complice qu'est beau comme un camion, je ne saurais même pas le reconnaître...
Vous n'allez retenir une pauvre orpheline innocente... Avec tout ça, sais même plus où j'habite alors pour mon adresse, tu peux te brosser... c'est vrai, je vous assure.

Quant à la nuit de mardi à samedi... j'ai dormi comme une souche, ça je m'en souviens bien ! On avait fait une nouba d'enfer avec vot' copain Gérard... mais si vous le connaissez ! Gérard Lebœuf... ah ! vous voyez ! Il m'a raccompagnée chez moi... 120-130 dans les rues ! Il est fou vot' copain ! Faut dire qu'on avait pas mal bu, tous...

Après il est monté pour un dernier verre et puis... enfin bref...
Quand il est parti, y m'a fait promettre :
- Si on t'interroge, tu m' connais pas, t'as compris ?
Et j'ai promis... croix de bois, croix de fer.
J' peux partir main'nant ?
... t'es mignonne tu sais !
comme ma brue_celle avec mon plus jeune.
... ici, les 'beu', c'est les flics,
et les carottes, on les tire du roc directement.
réponse à . ipels le 19/01/2016 à 19h35 : ... t'es mignonne tu sais ! comme ma brue_celle avec mon plus jeune. ....
Merci !
Nos flics d'ici, quand ils ne sont pas bœufs, sont "cognes", ou "poulets" "ou "perdreaux" ou "vaches" dont de temps en temps les malfrats - et pas qu'eux ! - souhaitent le trépas !

Frénétique l'une d'elles attache
Le vieux maréchal des logis
Et lui fait crier: "Mort aux vaches,
Mort aux lois, vive l'anarchie!"


Si tu veux tout, c'est et  !
réponse à . DiwanC le 19/01/2016 à 19h08 : Ah... non ! Me frappez pas... D'abord, j' l'ai jamais vu... ou alors y a l...
Ouaiiiis, c'est criant de Vérité !
Bon à tantôt
réponse à . DiwanC le 19/01/2016 à 19h56 : Merci ! Nos flics d'ici, quand ils ne sont pas bœufs, sont "cog...
Nos flics d'ici
Ils sont maintenant des "Schmitt" entêtés ou des "Schmidt" endettés, je ne sais pas bien..
réponse à . DiwanC le 19/01/2016 à 19h56 : Merci ! Nos flics d'ici, quand ils ne sont pas bœufs, sont "cog...
... quand même, ce qu'il était beau de son vivant,
il devait sentir le sable chaud.

... quand à souhaiter leur trépas, ce ne devait pas
être son cas pour de vrai, c'est entendu,
mais pour de faux, ça va de soi.
réponse à . ipels le 19/01/2016 à 23h22 : ... quand même, ce qu'il était beau de son vivant, il devait s...
Nous serions des millions de malheureux si un jour on apprenait qu'il fut un méchant homme...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Les boeuf-carottes » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?