Lever (soulever) un lièvre - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Lever (soulever) un lièvre

Détecter une difficulté imprévue, s'en apercevoir avant les autres.

Origine

Cette expression date du milieu du XVIIe siècle.
Elle est simplement empruntée à la chasse, lorsque le trucideur de pauvres petits animaux sans défense (ou son chien), débusque le lièvre de son gîte, obligeant le gibier à courir très vite, enchaînant les zigs et les zags, avec l'espoir fou d'échapper au tir même pas vengeur que le tueur ajuste avec rapidité.
Et lorsque le pauvre lièvre finit par comprendre qu'il est condamné, il s'en trouve très abattu.

Dans le cas d'un groupe de chasseurs, c'est celui qui le voit le premier qui a des chances de l'abattre, s'il n'est pas trop mauvais tireur.
On retrouve donc bien cette notion de "voir avant les autres".

Mais pourquoi une difficulté est-elle comparée à un lièvre ? En réalité, il faut plutôt la considérer comme un problème bien dissimulé (puisque personne ne l'a encore vu jusque là), comme l'est le lièvre avant qu'il ne soit débusqué.

Exemple

« - (...) Votre conversation avec le ministre ? Quelle impression ?
- (...) Il m'a dit: "Je ne vous aurais pas soulevé ce lièvre-là, parce que je n'ai jamais voulu la mort du pécheur. Mais il faut avouer que votre cause n'est pas bonne (...)" »
Jules Romains - Les hommes de bonne volonté

Compléments

Il n'y a aucun lien entre "soulever un lièvre" et "poser un lapin".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Lever (soulever) un lièvre » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Ein heikles Thema anschneidenAborder un sujet délicat
Espagnees Levantar la liebreLever (soulever) le lièvre
Italieit Sollevare une questione spinosaSoulever une question épineuse
Pays-Basnl een knuppel in het hoenderhok gooienlancer une matraque dans le poulailler
Pays-Basnl (iets kan) een heikel punt zijnune situation épineuse/délicate/sensible/controversée
Brésilpt Levantar a lebreLever un lièvre

Vos commentaires
L’expression "poser un lapin" devrait être "poser un lièvre" car logiquement pour que ce lièvre soit ensuite soulevé il faut bien qu’il ait été posé au préalable ?
réponse à . borikito le 19/07/2006 à 08h08 : L’expression "poser un lapin" devrait être "poser un lièvre" ...
Soulever un lièvre par ses grandes oreilles et l’appeler "Big Brother". Bah oui, forcément...
réponse à . borikito le 19/07/2006 à 08h08 : L’expression "poser un lapin" devrait être "poser un lièvre" ...
On peut aussi l’enlever le "bec de lièvre..."
Bonjour,

Il existe une expression latine que l’on utilise après avoir évoqué une situation apparemment simple ou anodine, mais qui ne l’est en réalité pas.
Il s’agit de : "hic jacet lepus" signifiant littéralement "ici gît le lièvre", mais dont le sens est : ici se trouve le problème, ici il y a un problème. Le lièvre est donc également associé à la notion de problème.
Mais je ne sais pas s’il s’agit d’une expression ancienne (Rome Antique) ou utilisée plus tard, quand le latin était utilisé couramment par les érudits.
A noter que l’on n’en retient que le premier mot dans l’expression familière : "Voilà le hic", "Il y a un hic".

NB : cette origine du mot "hic" est celle que j’ai apprise lorsque j’étais en "Latines" (années 1950, en Belgique). Le petit Larousse et le petit Robert mentionnent comme origine, l’expression presque équivalente et plus limpide : "hic est quaestio" soit "ici est la question"

Salutations
Bref rappel à God (si besoin était) : après demain, c’est notre Fêt.Nat. comme dit le calendrier du "petit farceur", donc je propose une expression relative à la drache (=averse violente), du genre "pleuvoir comme vache qui pisse" (sorry, chuis pas allé vérifié si elle était déjà sortie).Ceci simplement parce qu’il est de tradition que le 21 juillet, au moment du défilé, on s’attrape la "drache nationale".
N’oubliez pas de sortir les drapeaux les cop’s !
réponse à . HoubaHOBBES le 19/07/2006 à 09h37 : Bref rappel à God (si besoin était) : après demain, c...
On en avait déjà parlé pour l’expression "tomber comme à Gravelotte", vas-y voir, distrait !
L’expression doit venir du fait que le lièvre en période de séduction, reproduction (fréquemment donc), passe une bonne partie de ses nuits à se battre contre ses rivaux et ses pugilats parfois incessants continuent encore au petit matin, lorsque les premières lueurs apparaissent…
Or, comme durant la nuit, ils se sont éloignés de leur base, voyant le jour poindre, ils « campent » pour la journée à l’endroit où ils se trouvent, attendant à nouveau la nuit pour bouger ; un chasseur a donc des chances de croiser la route de lièvres égarés ayant quelque peu découché. D’où l’expression « soulever un lièvre », expression associée à une certaine chance…

Pour cette raison aussi que le lièvre est associé à la Lune. A la Vierge Marie dans l’iconographie Chrétienne.
réponse à . HoubaHOBBES le 19/07/2006 à 09h37 : Bref rappel à God (si besoin était) : après demain, c...
Pas de problème : je peux la programmer, mais pour le 21 juillet 2007. Parce que là, jusqu’à mi-octobre, c’est plein, et je ne veux pas frustrer ceux qui attendent déjà depuis longtemps ’leur’ expression pour telle ou telle date.
Et pis y’a aussi "tomber des hallebardes" ou "tomber/pleuvoir des cordes", ce qui nous mène jusqu’au 21 juillet 2009...
réponse à . <inconnu> le 19/07/2006 à 08h43 : Bonjour, Il existe une expression latine que l’on utilise après av...
Il est vrai qu’il vaut mieux soulever un problème (un hic) le plus rapidement possible, en affaires par exemple. Le lièvre étant associé également à la rapidité et à la vigilance dont il sait faire preuve… sauf lorsqu’il se castagne avec ses congénères. Là, il oublie les heures qui passent…
réponse à . <inconnu> le 19/07/2006 à 09h43 : L’expression doit venir du fait que le lièvre en période de ...
Petite réponse à Yannou,... et aux autres d’ailleurs.
Comme tu le dis très bien, c’est très souvent que le lièvre - chaud lapin de surcroit - se trouve en´période de (re)production et s’ébat - et se bat parfois aussi - avec ses levrettes* jusqu’au petit matin**.
Dès lors, il me semblerait normal de compatir à la douleur de ces pauvres petits chasseurs, ayant été pères turbés toute la nuit durant (oui, pasque toute la nuit dupont ne voudrait rien dire, n’est-ce-pas), qui, à la fin, excédés, décident donc de soulever ce lièvre et de tirer un petit coup (de fusil) pour quand même ensuite pouvoir aller se reposer.


* Levrettes: petites lèvres, par opposition aux grandes lèvres sans doute...
A ce sujet, pourquoi donc nos compagnes - que nous adorons d’ailleurs, presqu’autant que God, mais pour d’autres raisons - pourquoi demandai-je - ont-elles quatres lèvres?
Les lèvres supérieures pour racontrer des histoires, les inférieures pour se faire pardonner...

** La langue francaise (sans cédille cette fois) est donc mal foutue, n’est-ce-pas:
quelle différence temporelle existe-t-il entre:
- au petit matin et
- de grand matin (quel journal!) ?

Le tout est de savoir si l’on rentre ou si l’on sort, mais - intrinsèquement - l’heure est la même! Allez comprendre...
réponse à . file_au_logis le 19/07/2006 à 10h35 : Petite réponse à Yannou,... et aux autres d’ailleurs. Comme ...
M’étonnerait que le lièvre se hisse à copuler avec une levrette. Il a beau avoir les postérieurs très longs, il n’y arriverait pas.
Par contre une hase, à ses yeux moins "naze" lui conviendrait mieux, non ?
réponse à . borikito le 19/07/2006 à 12h31 : M’étonnerait que le lièvre se hisse à copuler avec un...
S’il a les pattes trop courtes, il s’en fout, ce qu’il veut, c’est sauter , non ?
réponse à . God le 19/07/2006 à 09h47 : Pas de problème : je peux la programmer, mais pour le 21 juillet 200...
OK God, rendez-vous est pris pour ces deux dates, je peux déjà te donner l’équivalent flamand : "het regent pijpenstelen" (il pleut des tuyaux de pipe), ou "het regent bakstenen" (il pleur des briques) et anglais "It’s raining cats and dogs" (il pleuts des chats et des chiens).
C’était pour faire avancer le schimili, le schmilibi, le schimimili ....
Enfin j’ai pu passer ma commande et sur les conseils de borikito j’y ai rajouté une cakète ,tant qu’a faire zozo(te) allons y a fond les ballons!!
Bien qu’ils aient du retard pour les livraisons, j espère avoir l’unforme pour notre réunion du 28.(ceci à l attention de Hobbes et Rikske).
réponse à . <inconnu> le 19/07/2006 à 09h51 : Il est vrai qu’il vaut mieux soulever un problème (un hic) le plus ...
Moi, j’ai levé (soulevé) le coude, et il y a eu un "hic", suivi par d’autres...
réponse à . louisann le 19/07/2006 à 14h39 : Enfin j’ai pu passer ma commande et sur les conseils de borikito j’y...
Sage précaution. Dommage que nous ne puissions pas insérer des photos dans ce f... forum (enfin dommage dans certains cas), nous aurions peut-être pu voir la tronche de la bestiole avé la cakète ?
réponse à . HoubaHOBBES le 19/07/2006 à 14h35 : S’il a les pattes trop courtes, il s’en fout, ce qu’il veut, c...
tu l’as dit, bouffi, c’est de là d’ailleurs que vient le nom de la position fameuse qui, ..., que, ... enfin, vous me comprenez, quoi!
Ce n’est pas lever un lièvre, ni aucun autre animal d’ailleurs, de constater que, lorsqu’on est absent pendant quelques jours, on passe des heures à rattraper le temps perdu.. et je l’avoue "breuikes" (petits frères)... très souvent, " je ris que je pleure " (Melle Beulemans ? Bosseman et Coppenolle ?)
Seulement voilà ! Je pleure, que je ris plus du tout de penser que je serai absent jusqu’au 15 septembre. C’est là le "hic".
Awel, amezeid alle goud, tot de noste kier et de wind van achter à tous les francophones de partout et d’ailleurs.
(amusez-vous bien, à la prochaine et bon vent !)
réponse à . mident le 19/07/2006 à 16h04 : Ce n’est pas lever un lièvre, ni aucun autre animal d’ailleur...
Salut, toi, bonnes ouacances et profite-z-en bien.
Et n’oublie pas ta cakète ?
réponse à . borikito le 19/07/2006 à 15h37 : Sage précaution. Dommage que nous ne puissions pas insérer des pho...
Ce ne sont pas les photos qui manquent, mais la connaissance. Allez donc voir, cher Borikito, les expressions "En avoir marre / c’est marre !" et " Tomber comme à Gravelotte ".
réponse à . <inconnu> le 19/07/2006 à 16h48 : Ce ne sont pas les photos qui manquent, mais la connaissance. Allez donc voir, c...
Certes, mon cher, mais ces photos-là, dont je connaissais l’existence, ont été insérées par God dans un intérêt général ou tout au moins communautaire.
Il ne me viendrait pas à l’idée -- dans l’intérêt général -- de lui demander d’insérer une photo personnelle.
réponse à . mident le 19/07/2006 à 16h04 : Ce n’est pas lever un lièvre, ni aucun autre animal d’ailleur...
Mais, alors, verradent, on ne te verra ni le 28 ,ni le 9 au Meyboom ? On sera quand même plus que 4 ce coup- là, non ? Allez les belgicains !
réponse à . HoubaHOBBES le 19/07/2006 à 17h35 : Mais, alors, verradent, on ne te verra ni le 28 ,ni le 9 au Meyboom ? On se...
Ce site m’interpelle. ... Il en faut bien un, au moins...
J’apprécie, je raffole, j’aime même...
Je me shoote tous les jours à expressio.fr...
Sans ma dose, je suis malaaade, complètement malaaade

mais voilà:

y a-t-il quelqu’un d’autre que du belge sur ce site?
Oui, j’en suis, et j’en suis fier, même si je suis un exporté volontaire, un émigré de l’alliance (nouvelle et éternelle).

Je me souviens d’avoir vu passer un breton, un québecois et ne allemande. P’tête bien un espagnol aussi...

Où sont les autres???
Manifestez-vous, les gueux et les gueuses...
Voyons voir, God, pourrait-on avoir un relevé du compteur? Combien de nationaux et nationales visitent-ils ce site?
C’est vrai que l’annuaire téléphonique, photo à l’appui serait trop demander...
réponse à . file_au_logis le 19/07/2006 à 17h50 : Ce site m’interpelle. ... Il en faut bien un, au moins... J’appr&eac...
Nous sommes tous nés quelque part. Mais honnêtement, exception faite de la frustration provoquée par les rendez-vous lointains de nos cousins Belges, quelle est l’importance de la nationalité sur ce site? Les commentaires des uns ou des autres seront-ils plus pertinents parce qu’ils seront "de souche" ? La création des pseudos ou des abonnements ne fait pas référence à cette notion. Donc, ne soyons pas plus royaliste que le God.
Bonne soirée à tous.
réponse à . <inconnu> le 19/07/2006 à 18h02 : Nous sommes tous nés quelque part. Mais honnêtement, exception fait...
ceci n’est que curiosité. Quand je rencontre des gens sympas - et j’avoue qu’ils le sont tous sur ce site - j’aime bien savoir qui ils sont, d’où ils viennent, ce qu’ils mangent (car je suppose qu’ils ne mangent pas tous du sanglier armoricain - préparé, bien sûr)...
Mais je n’oblige personne...
Quant à être né quelque part, la question est : Caen, Houx, dans l’Aine, la Creuse (non, pas celle d’Etretat), ...
Cela m’eût intéressé.
réponse à . file_au_logis le 19/07/2006 à 18h24 : ceci n’est que curiosité. Quand je rencontre des gens sympas - et j...
Méfie-toi Ami ! Ils vont te surnommer A TORT : « Flicologie » !!!!
Par contre, si tu ne demandes rien, tu sauras tout.
Le sanglier Armoricain est difficile à cuisiner car il faut d’abord estourbir la bête.
L’autre jour, mon frère a évité une charge de justesse en pleine forêt. Il n’y a guère qu’Astérix et son compère qui peuvent alimenter les marchés… bio.

Personnellement, le phacochère breton, très peu pour moi.
Même si je vis au « Phare Ouest », je préfère encore le poulet de Crête/Crète.
réponse à . file_au_logis le 19/07/2006 à 17h50 : Ce site m’interpelle. ... Il en faut bien un, au moins... J’appr&eac...
Il n’a y pas que des Belges ....... Les Suisses, dont je suis, lisent aussi
vos commentaires savoureux.
réponse à . cloclotte le 20/07/2006 à 12h00 : Il n’a y pas que des Belges ....... Les Suisses, dont je suis, lisent auss...
God, ’faudra prévoir le premier août 2007, la Fet.Nat. de nos amis Chuiches !
Avant de passer à la BANQUE, MONTRE toi généreux, n’en fais pas une MONTAGNE, reste blanc comme NEIGE et travaille ton expression juste SKI faut pour ne pas être VACHE, sinon, tu risques d’être CHOCOLAT. Même par ces chaleurs qui nous transforment en FONDUES, nous nous GRISONS de tes explications.
COUCOU !
(Saperlipopette, chuis pas arrivé à placer CLARINE ni APPENZELLER !)
réponse à . cloclotte le 20/07/2006 à 12h00 : Il n’a y pas que des Belges ....... Les Suisses, dont je suis, lisent auss...
La particularité des lièvres Suisses, c’est qu’ils berne..nt leurs poursuivants qui affirment :
« Je n’ai vu que ses longues oreilles puis plus rien. »
« Genève vu… ». 
Trop tentant.
réponse à . HoubaHOBBES le 20/07/2006 à 15h18 : God, ’faudra prévoir le premier août 2007, la Fet.Nat. de nos...
ä votre énumération bien "cliché", il manque quand même : gruyère, petit train
à crémaillère, funiculaire, "notre beau jura", panosse, cafignons, et j’en
passe.
Vous ne croyez pas si bien dire. Mais on peut aussi parler de la "lenteur"
proverbiale des Bernois ( habitants du canton de Berne, germanophones), qui
n’ont rien de LIEVRES.
réponse à . cloclotte le 21/07/2006 à 09h48 : Vous ne croyez pas si bien dire. Mais on peut aussi parler de la "lenteur" prove...
Ni du lapin, j’espère ? Je vous espère heureuse Madame. 
réponse à . cloclotte le 21/07/2006 à 09h48 : Vous ne croyez pas si bien dire. Mais on peut aussi parler de la "lenteur" prove...
Vrai !
Mon copain bernois m’expliquait qu’il ne fallait jamais raconter de blague à un bernois le samedi, de peur qu’il ne rie à l’office du dimanche !
Mais il n’y a pas que cela puisqu’on ne peut jamais lui demander de donner un coup de main à la vaisselle : paraît qu’il essuie salement (en phonétique !).
Et les Appenzellois ? Si petits qu’ils sont champions de patinage à glace car ils peuvent s’entraîner tout l’été dans le freezer !
Bon, j’arrête !
Pour les Appenzellois, on dit aussi que l’herbe du gazon les chatouille sous les
bras !!!!!!
réponse à . cloclotte le 25/07/2006 à 16h00 : Pour les Appenzellois, on dit aussi que l’herbe du gazon les chatouille so...
Seulement les femmes alors, car ne dit-on pas "Aisselles ?" (Est-ce elle ?)
Maudit gazon...
réponse à . <inconnu> le 25/07/2006 à 18h11 : Seulement les femmes alors, car ne dit-on pas "Aisselles ?" (Est-ce elle&nb...
Ne confondons pas :
"Gazon maudit"
et
"Gazimaudon".
Pensez que pour un joueur de golf, un gazon maudit est un lieu où les trous sont mal placés voire surmontés d’une bosse... Ou carrément imprenables à cause des bunkers les entourant... Ca rappelle l’homme pas comblé et la femme retorse… Une situation à rendre sa carte de membre du club ! lol
réponse à . <inconnu> le 26/07/2006 à 14h57 : Pensez que pour un joueur de golf, un gazon maudit est un lieu où les tro...
Un trou surmonté d’une bosse ? Tu fais fort !
J’ai jamais su placer la phrase "Le port surplombait la ville" dans mon premier roman dont je voulais que ce fût la première phrase ...
Voilà pourquoi vous n’avez jamais eu l’occasion de lire mes romans !
réponse à . HoubaHOBBES le 27/07/2006 à 09h58 : Un trou surmonté d’une bosse ? Tu fais fort ! J’ai ...
Illusion d’optique ou terrain bosselé... 
je ne comprends pas toutes ces interventions sur le gazon. Ne peut-on pas soulever le lièvre seul, sans être obligé de soulever le gazon qu’il y a en dessous ?

Et question subsidiaire (pour départager les exaequo (exaequi ?) : pourquoi se polariser sur le soulèvement du lièvre -acte somme toute banal - : le plus difficile n’est-il pas de le redéposer, dans la même position, sans lui plier la queue , après avoir ramassé l’oeuf ?
réponse à . chirstian le 27/07/2006 à 14h04 : je ne comprends pas toutes ces interventions sur le gazon. Ne peut-on pas soulev...
On oublie de parler des lièvres Ethiopiens, Kenyans et autres, qui se spécialisent dans le 1500M, le 3000M steeple… ; courses qui rapportent un peu plus que la somme des carottes vendues par des lièvres de base, peu entraînés à sauter des haies et à recevoir congratulations et médailles, revendues au kilo d’ailleurs.
réponse à . chirstian le 27/07/2006 à 14h04 : je ne comprends pas toutes ces interventions sur le gazon. Ne peut-on pas soulev...
Ah là, tu confonds avec le lapin.
C’est un lapin qui pond les oeufs en chocolat pour Pâques : la preuve, y a qu’à cette époque-là qu’ils ont la taille qu’on leur connaît (du p’tit Suchard au très gros, creux- mais à l’intérieur seulement !), parce que à d’autres périodes, ils en font de nettement plus petits, et ronds d’ailleurs, par paquets : vous les avez certainement tous déjà vus en vous promenant. N’essayez pas de les goûter d’ailleurs, ils sont vraiment ratés : je ne sais pas ce qu’ils utilisent comme cacao (je vous attends au tournant, le premier qui raconte des crasses là-dessus sera tancé), mais ce n’est pas de la qualité !
Allez, encore une vérité de rétablie !
réponse à . HoubaHOBBES le 28/07/2006 à 10h45 : Ah là, tu confonds avec le lapin. C’est un lapin qui pond les oeufs...
Et le chocolat blanc est pondu par des lapins albinos, je suppose…
réponse à . HoubaHOBBES le 28/07/2006 à 10h45 : Ah là, tu confonds avec le lapin. C’est un lapin qui pond les oeufs...
oui, je confirme, j’ai déjà essayé de goûter des lapins ,ce n’est pas de la cacalité. Mais peut être que cuit c’est mieux que gelée crue ?
Tu leur tombes sur le râble ?
Et ensuite, hop chasse aux carottes pour agrémenter…
Mazette ! Cela va être bien difficile aux petits "nouveaux" dont - malgré mes fhdienzh-deux ans - je fais partie, cela va être très difficile donc d’ajouter des propos sensés, et surtout insensés !, à vos discours passés...

Nous faudra-t-il courir deux lièvres à la fois* ? Soulever l’un et lever l’autre... Tâche considérable, les lapins !!

*expression relevée pour la première fois dans un écrit datant de 1668.
A défaut de lièvre, j’ai trouvé un lapin (pardon pour les marins, je ne vous mène pas en bateau) cette page
réponse à . Jonayla le 27/03/2010 à 02h00 : A défaut de lièvre, j’ai trouvé un lapin (pardon pour...
Beaucoup moins drôle, moi j’ai trouvé l’extrait qui d’après certaines sources (que je vous épargne) serait à l’origine de l’expression du jour :

cette page
J’aimerais bien que Chirstian nous dise où va le lièvre qui nous y nargue quand elle est pleine, lorsque la Lune se refait une beauté avant de faire le D de sa croissance nouvelle.

Pas le temps de lever ni de soulever quoi que ce soit. Le lièvre, en ce moment, comme le lapin blanc d’Alice, c’est moi. Belle journée bleue à tous !
réponse à . DiwanC le 27/03/2010 à 00h57 : Mazette ! Cela va être bien difficile aux petits "nouveaux" dont - ma...
Je n’ai pas trouvé ton texte de 1668.
Par contre, pour Palmyre, j’ai trouvé cette pièce provençale du 19ème : "Quan vou prendre dos lebre a la fes n’en prend ges"

cette page

La traduction en français est en deuxième partie
Lever / Soulever un lièvre.

Elle est simplement empruntée à la chasse, lorsque le trucideur de pauvres petits animaux sans défense (ou son chien),

Heureusement que le lièvre n’a pas de défense...
Il est vrai que soulever un narval, ou un morse (merci Monsieur Samuel), ou un éléphant, voire même un mammouth, spa, nécéssiterait de la part des chasseurs un équipement grutier que tout le monde ne peut s’offrir...
réponse à . file_au_logis le 19/07/2006 à 10h35 : Petite réponse à Yannou,... et aux autres d’ailleurs. Comme ...
oui, mais en bas, elles n’en ont pas trop de 4 (les grandes et les petites) pour se faire pardonner de TOUT ce que les supérieures sont capables de raconter, et le font.
Ce lien,

cette page

me permet de dire que L’EXPRESSION VIENT DE LA MARINE
La question que tout le monde se pose: l’approche de Pâques a-t-elle poussé God à évoquer ce type de lapin? Bonne journée à tous!
Soulever un lièvre, pas de problème pour un bon chasseur (1): l’idéal étant d’en “lever”. Un en gibelotte, l’autre à la moutarde (2). Il lui faut, aussi, savoir garder une cartouche pour sa femme (ou sa copine) 

(1) sachant chasser sans son chien... et au retour il trouvera le chien à sa place, pas vrai ?
Six cent suisses sucent six cent saucisses sèches, sans sauce sûre.
(2) comme un lapin pourquoi pas ?
réponse à . Purdey le 27/03/2010 à 08h16 : La question que tout le monde se pose: l’approche de Pâques a-t-elle...
Pensant qu’Expressio est lu par des adultes (n’avons-nous pas été traités de Vieillards Libidineux ?), je ne résiste pas :

cette page

Tu viens, ma biiiiche ?
réponse à . file_au_logis le 27/03/2010 à 07h55 : Lever / Soulever un lièvre. Elle est simplement empruntée à...
Est-ce qu’il y a une unité du génie stationnée à proximité ? 
réponse à . God le 19/07/2006 à 09h47 : Pas de problème : je peux la programmer, mais pour le 21 juillet 200...
Et après qu’il soit tombé, des seaux, des cordes, des hallebardes, que peut-il tomber d’autre ?
Oui, mais c’est plutôt rare.

Pierre Dac
réponse à . Purdey le 27/03/2010 à 08h16 : La question que tout le monde se pose: l’approche de Pâques a-t-elle...
Pas besoin d’attendre pâques pour faire la cloche(*) ou se la taper...

(*) les jeunes enfants savent très bien le faire, au grand dam de leurs parents ! Selon une de mes collègues, le sien en vaut au moins trois quand il s’y met...
Personnellement, je préfère me «taper la cloche»... hé oui, je suis plutôt gourmand.
réponse à . deLassus le 27/03/2010 à 08h04 : Ce lien, cette page me permet de dire que L’EXPRESSION VIENT DE LA MARIN...
Si l’expression vient bien de la Marine, c’est tout simplement parce qu’Archimède a déclaré, sur son lit de mort, le 12 décembre 212 avant Mickey, à Syracuse : "faut pas pousser : donnez-moi un point d’appui et je soulèverai un lièvre".
Le temps qu’on lui fabrique un point d’appui, il était mort, le pauvre. Et c’est pourquoi les marins, qui savent tous qu’ils lui doivent que leur bateau flotte, ont adopté le lièvre en bannissant son cousin, dont ils ne prononcent jamais le nom à bord tant il est maudit. Il appartenait à la vérité historique de le préciser.
réponse à . deLassus le 27/03/2010 à 08h21 : Pensant qu’Expressio est lu par des adultes (n’avons-nous pas &eacut...
Pensant qu’Expressio est lu par des adultes
Des gosses, oui ! Mais plutôt délurés, dans l’ensemble.
réponse à . deLassus le 27/03/2010 à 07h44 : Je n’ai pas trouvé ton texte de 1668. Par contre, pour Palmyre, j&r...
Merci de penser à moi de bon matin  et de faire les honneurs d ’ Expressio à notre bon Félibre Nîmois !
Cependant je vais remonter les bretelles à Gougueule livres même pas capable de reproduire le titre sans fautes ( Quau vou prendre .........)
Bono journado en touti !
réponse à . Elpepe le 27/03/2010 à 10h16 : Si l’expression vient bien de la Marine, c’est tout simplement parce...
Bravo !
Se lever de si bon matin et ne pas penser à Archimède...la teuhon !
Depuis, je me suis rendormi...

Pour les gosses, j’ai hésité car on ne sait jamais l’usage qu’ils font de leur ordi. J’ai déjà raconté ici que j’avais entrepris bravement d’apprendre des expressions françaises à "mon" "élève" chinoise en commençant par les débuts d’expressio, et que j’avais dû stopper l’exercice, la queue basse, au moment de lui expliquer "Tailler une pipe" !
réponse à . <inconnu> le 27/03/2010 à 10h33 : Merci de penser à moi de bon matin  et de faire les honneurs d &rsqu...
Désolé, c’était à moi de vérifier le titre original et de corriger la faute de Google.
Ce n’est pas la première fois que j’aperçois une faute de ce genre dans Google Livres : ils ont des difficultés avec u et n, tout comme u et v.

C’est vrai que la Provence, vue de Mountain View en Californie, c’est peut-être un peu abstrait...Ca me rappelle que lors du mariage de Grace Kelly avec Rainier de Monaco, un journaliste américain avait écrit "Quelle idée d’épouser un prince arabe !"

Adessias ! [moi je suis d’origine occitane, Quercy, mais mon pauvre père qui m’a tant appris ne m’a pas transmis son patois maternel]
réponse à . deLassus le 27/03/2010 à 11h16 : Bravo ! Se lever de si bon matin et ne pas penser à Archimède...
Les Chinoises doivent pourtant bien savoir tailler des pipes d’opium, non ? Et des pipes en terre au calibre 5,5 short, dans les stands de tir de la Foire de Pékin ?
Avec l’éditeur de partoche sur Expressio, je crois bien avoir soulevé un lièvre.
Holà! Qué tal?
réponse à . Elpepe le 27/03/2010 à 10h16 : Si l’expression vient bien de la Marine, c’est tout simplement parce...
Mon tout petit, mon disciple, mon unique client, à toi la facture de la trirème du jour !
J’en suis tout retourné !
Très bien, merci.
Je ne t’ai pas fixé de rendez-vous aujourd’hui pour le 5 à 7, car je chante cet après-midi, et ce soir en concert, les Chants de Marie de Brahms.
Outre l’emploi du temps chargé, le contexte psychologique ne sera pas adapté...
" Patois " .....................................pas gentil de me faire " prendre l ’estoumagado " 
réponse à . Purdey le 27/03/2010 à 08h16 : La question que tout le monde se pose: l’approche de Pâques a-t-elle...
C ’ est en prévision de la semaine de développement du râble .....................
Ça y est !!!! J’ai réussi !!!!! J’en ai levé un !!!!! (cette page). Euh... je parle de l’animal, videmment !
réponse à . DiwanC le 27/03/2010 à 15h31 : Ça y est !!!! J’ai réussi !!!!! J’en ai lev&...
Hé bé, c’est un civet pour six personnes, voire même huit... “modèle familial”, en quelque sorte !
réponse à . DiwanC le 27/03/2010 à 15h31 : Ça y est !!!! J’ai réussi !!!!! J’en ai lev&...
Hé bé, dites-donc, ça n’a pas dû être facile, quand on voit la taille de ...la bête  ! 
réponse à . DiwanC le 27/03/2010 à 15h31 : Ça y est !!!! J’ai réussi !!!!! J’en ai lev&...
Je parierais plutôt pour un géant des flandres. Le lièvre n’a-t-il pas les pattes postérieures plus longues ? Voilà je t’ai posé un lapin. 
Quant à moi ,je préfère relever un lièvre au gingembre pour agrémenter un dîner galant car ce petit roseau à fleurs en massue est propre à fortifier les parties génitales de mon convive et lapine se redresse !Oh la coquine !
réponse à . tytoalba le 27/03/2010 à 17h29 : Je parierais plutôt pour un géant des flandres. Le lièvre n&...
Hélas ! on ne peut rien te cacher ! Celui-ci te conviendra-t-il mieux ? cette page
C’est le lièvre d’Alice et de Lewis Caroll, qu’il est grand temps d’attrapper- tant que nous sommes en mars ! - mais qu’il est bien difficile de saisir : il court tout le temps ! cette page

Un rafraîchissant retour vers l’enfance...
réponse à . DiwanC le 27/03/2010 à 15h31 : Ça y est !!!! J’ai réussi !!!!! J’en ai lev&...
Madre dé dios, tu as oublié de dire que ce lapinos se chasse à cheval et au bazouka.
Enfin voilà exactement ce que l’on peut réaliser avec la science O.G.M. !
réponse à . DiwanC le 27/03/2010 à 18h04 : Hélas ! on ne peut rien te cacher ! Celui-ci te conviendra-t-il...
Faites votre choix pour le portrait: cette page
Et dans quelle ville habite-t-il ? Il y en plusieurs avec La Garenne dans leur nom... 
Fiche signalétique:
Lapin de garenne (Oryctolagus cuniculus L.)
Ordre des Lagomorphes, famille des Léporidés (Leporidae).
Description: Petit mammifère, pelage gris-brun dessus et dessous blanchâtre et à oreilles courtes et au bord supérieur noir, marque rousse sur la nuque. Queue brun foncé dessus et blanche dessous.
Taille de 34 à 50 cm (tête + corps), queue de 4à 8 cm. Poids de 1,2 à 2,5 kg.
Formule dentaire 28 dents (2/1 0/0 3/2 3/3)
Habitat: Landes à ajoncs, ronciers, sur sols bien drainés et profonds, souvent sablonneux. Jusqu’à 1000m d’altitude. Les terriers sont groupés en garennes (groupe familial).
Nourriture: Au printemps le Lapin de garenne consomme surtout des pousses de graminées, des racines, des fruits, des plantes diverses. En hiver, des écorces et tiges ligneuses d’arbustes, des graminées. Il occasionne aussi des dégats dans les plantations forestières et les cultures de choux, céréales.
Protection: Espèce gibier.
Reproduction: Maturité sexuelleateinte à 4 mois, gestation de 30 jours, avec 3 à 5 portées par an, séparées d’au moins un mois, de 5 petits en moyenne (3-12). 4 semaines d’allaitement.
Répartition Présent dans toute la France sauf en altitude.
gingembre
 ? il y a aussi le poivre (*), le piment...
*(la fille d’une amie, (16 ans environs) me disait qu’avec ses copines, elle appelait cela: «redresse popaul»... cf. cette page #14 .
Plutôt délurés, les jeunes d’aujourd’jui: au moins cinq ou six d’avance (sic) par rapport à ma génération de PVC (Parfait Vieux Con...), dinosaure, croulant...
réponse à . borikito le 19/07/2006 à 16h12 : Salut, toi, bonnes ouacances et profite-z-en bien. Et n’oublie pas ta cak&...
... ni les autres... accessoires !
réponse à . deLassus le 27/03/2010 à 12h57 : Très bien, merci. Je ne t’ai pas fixé de rendez-vous aujourd...
Salut mon ami! Tu n’as pas à te justifier. Bon alors sache que si tu es dispo demain de 5 à sec, on peut se retrouver. Etant rentrée de mon périple chez mes géniteurs, je peux à nouveau me consacrer à .... moi-même!
réponse à . <inconnu> le 27/03/2010 à 20h05 : Faites votre choix pour le portrait: cette page Et dans quelle ville habite-t-il...
Mon choix se porte sur le lapin de Pâques à cette page.
Tiens il y aurait comme un buzz. Comment se fesse que moi tytoalba je me change en Jacques 27 . Au secours rendez-moi mon identité !!!!

Je pourrais même ajouter un commentaire sur celui de Jacques puisque j’ai accès à son trombonne.
Aurais-je soulevé un trop gros lièvre ?

Ben zut alors, la chouette s’est transformée et fais le Jacques. Nous ne sommes pourtant pas le 1er avril.
Je fais un dernier essai pour retrouver mon pseudo. Hou ! Hou !
Ouf ça fonctionne.
réponse à . HoubaHOBBES le 28/07/2006 à 10h45 : Ah là, tu confonds avec le lapin. C’est un lapin qui pond les oeufs...
Les deux se disent, en Alsace on dit "le lièvre de pâques.  

cette page
réponse à . <inconnu> le 27/03/2010 à 20h05 : Faites votre choix pour le portrait: cette page Et dans quelle ville habite-t-il...
Houah ! Ça c’est de la documentation !
Je suis donc allée sur la page recommandée et j’ai feuilleté... A la 24e, j’ai trouvé celui-ci (cette page), le lapin foldingue, en accord parfait avec les propos de certain(e)s délirant ici, à longeur de page, pour le plus grand plaisir de tous...
Ce qui ne m’empêche pas d’apprécier les belles pages, admirables*...

*de lap... de lièvres !
réponse à . deLassus le 27/03/2010 à 07h44 : Je n’ai pas trouvé ton texte de 1668. Par contre, pour Palmyre, j&r...
Désolée, j’ai oublié de citer mes sources : info. relevée dans le Dico. historique de la langue française.
Allez, je propose une chasse au lièvre... enfin au lapin... pourvu qu’on le lève et qu’on ne le rate pas !

Signalement : ridicule petit lapin brun myxomaté, arriviste et mythomane qui a injustement évincé comme mascotte d’un célèbre chocolat en poudre celui qu’il a fourbement prétendu être son cousin. Son nom est Quicky, et nous devons tous lutter pour la réhabilitation de Groquik, lâchement sacrifié sur l’autel du Dieu-minceur !

Sus au lapinou usurpateur, levons-le, et vive Groquik !

Pour le soutenir : http://groquik.zemax.net/ et http://flgq.free.fr/
réponse à . renwar le 28/03/2010 à 15h19 : Allez, je propose une chasse au lièvre... enfin au lapin... pourvu qu&rsq...
Afin de nous faciliter l’accès à ton lien, je te propose d’aller voir au-dessus de nos commentaires, la rubrique Vos commentaires et ensuite de cliquer sur le mode d’emploi. Tu sauras tout sur les subtilités du site et surtout comment nous faire un lien vers une page internet. .
réponse à . renwar le 28/03/2010 à 15h19 : Allez, je propose une chasse au lièvre... enfin au lapin... pourvu qu&rsq...
Voici donc ton lien avec accès rapide. Voir à cette page.
Non, non ne croyez surtout pas que Tonton Georges faisait dans la sado-maso parce qu’il a écrit "La fessée".
D’ailleurs à la fin elle se transforme en caresse.

Par contre il y fait mention du nouveau zanimo du bestiaire d’Expressio:

Et puis, ayant collé sa lèvre sur ma lèvre,
"Me voilà rassurée, fit-elle, j’avais peur
Que, sous votre moustache en tablier de sapeur,
Vous ne cachiez coquettement un bec-de-lièvre..."


On lit ici

On écoute là

Diwan, il y en a une autre que je te laisse, il y est même question de cette héroïne bretonne, cousine d’une chanteuse grimaçante à la Tévé............

Et puis tu passes pour le café ?.........
À part les papillons… et quelques belles !, chasser n’était guère dans les habitudes du gentil Georges (l’autre !). Point de grive, point de perdreau dans ses chansons… à peine un merle blanc et deux lièvres dont un à bec que voici (je laisse l’autre pour Bouba) :

"Mon Dieu, ce que c’est tout de même que de nous !"
Soupira-t-elle, en s’asseyant sur mes genoux.
Et puis, ayant collé sa lèvre sur ma lèvre,
"Me voilà rassurée, fit-elle, j’avais peur
Que, sous votre moustache en tablier de sapeur,
Vous ne cachiez coquettement un bec-de-lièvre..."


Texte et musique, tous deux entrevus il y a deux jours ; mais pourquoi se priver !
........On a posté en même temps dis donc !....16 secondes d’écart entre les deux.......
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 05h54 : ........On a posté en même temps dis donc !....16 secondes d&r...
Et pis on a choisi la même ! Bon... eh bien, je vais chercher l’autre ! À tout de suite  !
L’autre que voici, que voilà !

Dans ta petite mémoire de lièvre,
Bécassine, il t’est souvenu
De notre amour du coin des lèvres,
Amour nul et non avenu,
Amour d’un sou qui n’allait, certes,
Guère plus loin que le bout de son lit.
Cependant, nous pleurons sa perte,
Il est mort, il est embelli !

Il est toujours joli, le temps passé.
Une fois qu’ils ont cassé leur pipe,
On pardonne à tous ceux qui nous ont offensés :
Les morts sont tous des braves types.


Donc, ici sont les paroles et là, un Georges attendrissant de timidité…
réponse à . DiwanC le 31/10/2013 à 06h10 : L’autre que voici, que voilà ! Dans ta petite mémoir...
Je me souviens quand j’étais gamin, mon grand père partait le matin avec son "darne" ( il s’est par la suite payé un "Hammerless" ), son chien et revenait sur le coup de midi avec du gibier.
Parfois on voyait sortir deux grandes oreilles de sa gibecière.......On savait alors ce qu’on allait avoir dans l’assiette.
Au four avec de petites patates......C’est délicieux.
Bien meilleur que son cousin Jeannot lapin........
A cette poque là, je battais la campagne avec les copains et très souvent on voyait détaler soit un lièvre, soit un lapin, des perdreaux, des geais, des écureuils.......Mais ça c’était avant......
Maintenant, plus rien, nada, ballepeau, que tchi.......A part les sangliers qui pullulent et qui ravagent tout.....
Vous savez c’était ce temps béni où les gamins partaient jouer tout l’après midi dans les bois sans être suivis par satellite par leur mère, sans être espionnés et esclave du portable, sans que l’on déclenche le plan "alerte enlèvement" pour 5 minutes de retard et où les cellules de soutien psychologique n’existaient même pas en rêve.....

Oh merde ! j’en ai mis une tartine sans m’en apercevoir dis donc.......Scusez moi, je vous lâche......

C’était ma séquence émotion..........
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 06h41 : Je me souviens quand j’étais gamin, mon grand père partait l...
Rien de bien nouveau avec ce lièvre-là que je n’ai eu aucun mal à soulever. Je trouve seulement qu’il est tout à fait dans l’esprit d’Halloween puisque Halloween il y a m’ont rappelé mes petits voisins. J’espérais vaguement que cette "fête" des citrouilles ne prendrait pas... Tant pis. Parce qu’une grosse courge orange toute gonflée de la flotte qui fait son importance, c’est vraiment la dernière chose qu’il me viendrait à l’esprit de célébrer. Quant aux sorcières... Je préfère décidément les fées, -polaire surtout.  Belle journée bleue, verte, rose, à tous !
réponse à . momolala le 31/10/2013 à 07h07 : Rien de bien nouveau avec ce lièvre-là que je n’ai eu aucun ...
Euh... je ne pensais pas aux CCFF !
Cyclo Club La Fontaine Franconville ?
Club Confédéré et Fédéral de France ?
Chambre de Commerce Franco-Finlandaise ?
Tous les marins superstitieux vous le diront, on ne doit pas parler de lapin à bord d’un bateau mais bien du cousin du lièvre, autrement le bateau risque de prendre dangereusement de l’emplacement où le lièvre se repose.
Gérard habitait l’étage en dessous, d’où:
Sous l’Euvé, Lelièvre... 
réponse à . God le 31/10/2013 à 08h02 : Cyclo Club La Fontaine Franconville ? Club Confédéré e...
Comités Communaux Feux de Forêts !
La devise des pompiers : Qui trop embrase mal éteint.
réponse à . joseta le 31/10/2013 à 08h11 : Gérard habitait l’étage en dessous, d’où: Sous ...
Beaucoup plus tragique, Michel Lelièvre, complice de Marc Dutroux. Malheureusement, on ne l’a pas levé assez tôt.
Quand ils en attrappaient un:
Le complice soulève le lièvre et l’Ator tue.
Lafontaine
réponse à . joseta le 31/10/2013 à 08h35 : Quand ils en attrappaient un: Le complice soulève le lièvre et l&r...
J’ai une tortue domestique et quand je l’appelle, elle s’amène ventre à terre.
Revenu sur le terrier qu’il avait abandonné, le lapin anglais y ’rhabite’. 
réponse à . <inconnu> le 31/10/2013 à 08h55 : J’ai une tortue domestique et quand je l’appelle, elle s’am&eg...
Ben moi j’ai un lièvre et ma soeur, l’a peint.
réponse à . joseta le 31/10/2013 à 09h21 : Ben moi j’ai un lièvre et ma soeur, l’a peint. ...
J’ai connu une fille qui avait un bec de lièvre et je l’appelais mon lapin (et pas ma lape-...).
Quand notre site parle de ’lapin’:
L’opération de lapin, dit site !
UNE DRÔLE D’ARYTHMÉTIQUE


Soulever un lapin, d’accord !
Mais un lièvre ? Il faut d’abord
Calculer l’énergie du râble
Par rapport aux trois vitesses
Des pattes, des reins et des fesses
Gigotant tout au bout du câble,
Que multiplie le poids du corps
Le soir au fond des bois d’érâbles.

Que ce calcul est admirâble,
Divisé par le son du cor,
Mais n’oublions pas les zoreilles,
Leur rythme et leur rapidité
Qui à la lumière ajoutés
Font une nique sans pareille
À Einstein et la Faculté :
Leur apport n’est point négligeable
Quoique leur poids soit misérâble

De lapin, bien sûr !
réponse à . joseta le 31/10/2013 à 09h31 : Quand notre site parle de ’lapin’: L’opération de lapin...
Un chasseur, c’est un lapindicide.
Sur une terre arable, deux lièvres. 
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 05h52 : Non, non ne croyez surtout pas que Tonton Georges faisait dans la sado-maso parc...
Que, sous votre moustache en tablier de sapeur,
Vous ne cachiez coquettement un bec-de-lièvre...
C’est le stratagème que l’économiste Alain Lipietz a révélé publiquement il y a quelques années.
Je me moque de ceux qui gardent une patte de lapin comme gri-gri. Je ne suis pas superstitieux : ça porte malheur ! 

La superstition est l’art de se mettre en règle avec les coïncidences (Jean Cocteau)
réponse à . <inconnu> le 27/03/2010 à 23h49 : Les deux se disent, en Alsace on dit "le lièvre de pâques.   ...
A ma connaissance, il s’agit bien du lièvre. C’est lui qui apporte le chocolat à Pâques.
Je ne connais pas d’église protestante qui possèderait des cloches et qu’iraient-elles faire à Rome qui ne représente rien ?
DEVINETTE
Pourquoi le prof de latin appelle le marché de Saint-Ouen: ’les lièvres’ ?
réponse à . joseta le 31/10/2013 à 11h01 : DEVINETTE Pourquoi le prof de latin appelle le marché de Saint-Ouen: &rsq...
Ca se dit "lepus" ?
Exact, parce que c’est ’lépus’.
DEVINETTE
Pourquoi le lièvre, qui logeait dans un vieux phare abandonné, souffrait de maux de gorge ?
- ça arrive quand on fait des phares, un gîte.
réponse à . God le 31/10/2013 à 08h02 : Cyclo Club La Fontaine Franconville ? Club Confédéré e...
California Custom Fruits & Flavors
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 06h41 : Je me souviens quand j’étais gamin, mon grand père partait l...
Maintenant, plus rien, nada, ballepeau, que tchi…
…ballepeau… de lapin !

Mais on les aime bien ici ces souvenirs du temps passé… [Et, après une centaine de décorticages soigneux, la récréation est permise].

Je suis sûre qu’à la fin du repas, ton grand-père essuyait soigneusement la lame de son couteau avant de la refermer, clac, et d’enfouir le tout dans la poche profonde d’un pantalon de velours côtelé.

Le mien ne chassait pas, il pêchait. Mes souvenirs ne sont pas « lièvre » mais « gardons » qu’on mangeait frits en les saisissant à plein doigts vite graissés ; et pour une fois Grand-mère ne grondait pas.

Il n’a jamais rapporté de « lièvre-poisson »* mais parfois un magnifique brochet qu’il éventrait en fin de journée (à l’aide son couteau… et clac ! dans la poche !) et rinçait au bord de l’eau… Le lendemain, nappé de beurre blanc, on s’en régalerait. J’en ai encore les papilles qui s’énervent !

Ah ! paisibles souvenirs d’enfance et des bords de Loire, images ensoleillées des grandes vacances. Les bruits de la ville, la touffeur de Paris, on ne les retrouverait qu’en septembre…
..................
Il reste plein de feuilles blanches et d’encre violette ; j’ai nettoyé la plume sergent-major. S’il vous plait de raconter...

*lien de deLassus, @ 53.
réponse à . momolala le 31/10/2013 à 07h07 : Rien de bien nouveau avec ce lièvre-là que je n’ai eu aucun ...
Que tu as raison........Ca m’éneeeeeeeeeeeeerveuuuuuuuuuuu cet Halloween venu tout droit d’outre atlantique....encore un truc commercial !
Z’auraient pu se le garder les Ricains !
Dis donc, t’as vu le CCFF mintaka y connaît !......Pourtant les incendies de forêt, en Gelbique !........

Et pour ceux qui ne savent pas le CCFF ce sont des bénévoles qui appuient les pompiers en cas d’incendie
réponse à . momolala le 31/10/2013 à 07h07 : Rien de bien nouveau avec ce lièvre-là que je n’ai eu aucun ...
C’est aussi la Saint Quentin, bonne fête à son maire, Xavier Bertrand.
réponse à . DiwanC le 31/10/2013 à 13h15 : Maintenant, plus rien, nada, ballepeau, que tchi……ballepeau… de lapin&nbs...
Oh que voui je les aime ces souvenirs.....Mon pépé il avait un beau couteau mais quand il le fermait après l’avoir essuyé ca faisait pas "clac" parce que pour pas que la lame s’émousse, il avait placé une allumette au fond de la gorge qui la reçoit.
Ainsi le tranchant de la lame venait butter contre l’allumette et ne s’abîmait pas.
On respectait les outils à l’époque, on savait la valeur des choses.
Mon pépé disait: "L’outil est le prolongement de ta main, prends en toujours soin !"
Hé, c’est qu’on ne connaissait pas le crédit à l’époque; d’ailleurs on disait:
Se fai pas lou civié avans d’avé la* lèbre
(On ne fait pas le civet avant d’avoir le lièvre )

* Notez qu’en Provençal, lièvre est féminin......même lorsque c’est un mâle et non une hase....

Wasaaaaaaaaa..........J’ai réussi à le placer mon lièvre !.........
réponse à . belteigneuse le 31/10/2013 à 09h44 : UNE DRÔLE D’ARYTHMÉTIQUE Soulever un lapin, d’accord&...
Que dire sinon BRAVO ?..........
réponse à . DiwanC le 31/10/2013 à 13h15 : Maintenant, plus rien, nada, ballepeau, que tchi……ballepeau… de lapin&nbs...
Etant gamin, nous nous faisions un peu d’argent de poche en nous embauchant au ramassage des pommes de terre. Je ne sais si le travail des enfants était interdit, mais on n’allait pas s’arrêter à ces détails. L’engin tiré par le tracteur coupait la terre avec sa grande lame et le "soleil" expédiait les patates à plusieurs mètres. Il fallait les ramasser pour les mettre en sac. Un beau jour, je remarque une touffe de poils qui n’avait rien à faire là. En les soulevant, je tombe sur une portée de lapereaux que la mère avait abandonnée à cause de l’agitation que nous menions dans le champ. Un villageois les a soigneusement recueillis pour les confier à une de ses lapines qui venait de mettre bas. Je n’ai jamais su s’il avait collé la myxomatose à tout son élevage.
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 13h54 : Que tu as raison........Ca m’éneeeeeeeeeeeeerveuuuuuuuuuuu cet Hall...
Ça m’éneeeeeeeeeeeeerveuuuuuuuuuuu cet Halloween venu tout droit d’outre atlantique... encore un truc commercial !
Z’auraient pu se le garder les Ricains !

Ah non ! Alors là, non et non !!! Tu aimes ou tu n’aimes pas, c’est ton affaire* ! C’est détestablement commercial, si tu veux ! Mais ce n’est pas « venu tout droit d’outre atlantique », c’est reviendu ! Car - très très beaucoup bien avant que les Américains ne nous colonisent - Halloween s’appelait Samahin et était celte (pour généraliser).
Et pis c’est tout !  Pour toi, cette page.

* Il y en a qui écoutent Jean Bertola et d’autres pour qui c’est insupportable, s’ pas ! 
Attacher la ceinture de sécurité permet, nous dit-on, d’éviter le coup du lapin.

cette page

Attacher la ceinture au cou du lièvre permet, nous dit-on, d’éviter la sécurité du lapin. Qui c’est qu’a dit : "N’importe quoi" ? 
Vous connaissez la comptine:

"Lapin turc à l’huile,
c’est bien difficile
Mais c’est bien plus bon
Que lapin turc à l’eau"........


Faut avouer que les rimes des deux derniers vers ne sont pas bien riches.
réponse à . charmagnac le 31/10/2013 à 15h19 : Attacher la ceinture de sécurité permet, nous dit-on, d’&eac...
N’importe quoi !

C’est l’appuie-tête qui évite le coup du lapin........

Moi, mon Coyote m’évite le coup du radar !...........
réponse à . DiwanC le 31/10/2013 à 15h12 : Ça m’éneeeeeeeeeeeeerveuuuuuuuuuuu cet Halloween venu tout d...
Pan sur le bec à Bouba.........
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 15h22 : Vous connaissez la comptine: "Lapin turc à l’huile, c’est b...
Dalida l’a dit à Dadi.
cette page
Ah Bobby........trop tôt disparu lui aussi.......
réponse à . SyntaxTerror le 31/10/2013 à 14h29 : Etant gamin, nous nous faisions un peu d’argent de poche en nous embauchan...
Je ne sais si le travail des enfants était interdit,...
Sans doute que si... ou alors tu es vraiment beaucoup plus vieux que tu ne l’avoues !
Mais, comme tu dis, on n’allait pas s’arrêter à ces détails parce que c’était temporaire et qu’il n’y avait pas exploitation de l’individu...
réponse à . DiwanC le 31/10/2013 à 15h55 : Je ne sais si le travail des enfants était interdit,...Sans doute que si...
C’est tout à fait ça ! .........
Pan sur le bec à Bouba...
Mais non !
Juste l’occasion pour moi d’étaler ma confiture culturo-bretonne sur le pain blanc qu’en son infinie bonté offre chaque jour Sa Divinité !
:&rsquo)
réponse à . DiwanC le 31/10/2013 à 16h12 : Pan sur le bec à Bouba...Mais non ! Juste l’occasion pour moi...
Mais si !

J’ignorais totalement la celtitude hallowino-citrouillesque de cette fête païenne.

C’est un peu comme Lafayette qui s’est rendu célèbre aux states pour la lumineuse idée qu’il eût de creuser des souterrains pour passer sous l’ennemi et le prendre ensuite à revers.....
C’est en souvenir de ce haut fait d’armes que nous avons créé les Galeries Lafayette en France..........

(Complètement nul, je vous l’accorde......mais moi ça m’amuse ..... )
- Encore un souvenir d’enfance ?
- Ouiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
-Bon, puisque vous insistez.........

Je me souviens de ces boites à furet qui trainaient dans l’invraisemblable bric-a-brac où j’adorais fouiller chez mes grands parents.
J’avais demandé à mon pépé ce que c’était.
Il m’avait alors expliqué que son père (1851-1936) chassait au furet.
Il lâchait le furet à l’entrée du terrier, le bestiau allait débusquer Jeannot qui se taillait fissa de son trou et arrière grand papa l’attendait à la sortie pour lui filer une giclée de plombs......( au lapin, pas au furet ! )

-Une autre ! une autre !
-Bon, si vous êtes sages.........
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 15h22 : Vous connaissez la comptine: "Lapin turc à l’huile, c’est b...
Vaut mieux ne pas paraître trop riche par les temps qui courent...
réponse à . <inconnu> le 19/07/2006 à 08h43 : Bonjour, Il existe une expression latine que l’on utilise après av...
En allemand, on dit : "Da liegt der Hase im Pfeffer". Ce qui veut dire exactement la même chose qu’en latin avec une nuance métaphorique supplémentaire pour insister sur la difficulté de la situation. (En français, approximativement : "C’est là que le lièvre est tapi dans le buisson de poivre", ou alors "C’est là que la chose se corse".)
réponse à . charmagnac le 31/10/2013 à 16h56 : Vaut mieux ne pas paraître trop riche par les temps qui courent......
Si tu arrives à déterminer ce qu’est la richesse, je te dirais si je suis d’accord.......
réponse à . DiwanC le 31/10/2013 à 15h12 : Ça m’éneeeeeeeeeeeeerveuuuuuuuuuuu cet Halloween venu tout d...
Lu sur ton lien que l’appellation ancienne d’Halloween était Samain et non Samahin comme tu écris. Peut-on conclure que le Samain de ma soeur est celte qu’aime le zouave ?
réponse à . belteigneuse le 31/10/2013 à 16h58 : En allemand, on dit : "Da liegt der Hase im Pfeffer". Ce qui veut dire exac...
une nuance métaphorique supplémentaire pour insister sur la difficulté de la situation

Les technocrates c’est des gens qui lorsqu’ils ont fini de te répondre, tu te rappelles plus la question que t’as posé.....

Coluche
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 17h01 : Si tu arrives à déterminer ce qu’est la richesse, je te dira...
Bah ! Tu sais, moi, un peu d’amour et d’eau fraîche...
réponse à . charmagnac le 31/10/2013 à 17h04 : Bah ! Tu sais, moi, un peu d’amour et d’eau fraîche......
Ah ! je suis plus exigeant que toi......je demande juste un peu de pastis en plus.......
La femelle du lièvre est la hase*
Ce n’est pas parce qu’elle "couine" qu’on doit l’appeler levrette.........

* De l’allemand "Da liegt der Hase im Pfeffer"
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 16h42 : - Encore un souvenir d’enfance ? - Ouiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!...
Ce que tu racontes est le meilleurs des cas.
J’ai eu un tonton qui chassait au furet, il le nourrissait au pain et au lait (il paraît que le furet est un carnivore strict et que c’est une mauvaise idée).
Ce qui peut arriver, c’est que le furet saigne le lapin au fond du terrier et s’endorme. Il faut alors jouer du louchet pour récupérer le bestiau. Dans une garenne sablonneuse, ça peut aller, dans une terre à betteraves "argilo-argileuse", faut pas être fainéant !
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 17h01 : Si tu arrives à déterminer ce qu’est la richesse, je te dira...
La richesse, c’est quand on peut payer sans sourciller les amendes d’excès de vitesse...
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 16h42 : - Encore un souvenir d’enfance ? - Ouiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!...
Et quand on n’a pas de furet, que fait-on ? hein ?
On se cache derrière un arbre et on imite le cri de la carotte en rut
réponse à . charmagnac le 31/10/2013 à 17h03 : Lu sur ton lien que l’appellation ancienne d’Halloween était ...
Ben, non.
Il faudrait remplacer le "h" par un tréma en français. Le "h" est ici une gutturale qui n’existe pas en français, mais qui se prononce.
Comme dans "Sephora" qui se prononce "Sep-hora" et que tous ceux qui ne connaissent pas la bible prononcent "Sefora".
réponse à . charmagnac le 31/10/2013 à 17h03 : Lu sur ton lien que l’appellation ancienne d’Halloween était ...
Euh... effectivement erreur car inversion de lettres : Samhain aurait été préférable. Ou Samaïn...
Une fois de plus, SyntaxTerror a tout compris.
Merci Syntax !
Quant à tirer conclusion des explorations de la main de Madame ta Sœur - visite culottière, recherche dans les braies celtiques, ou tâtonnement sous les robes druidiques - je ne saurais m’y hasarder !
réponse à . ergosum le 31/10/2013 à 17h21 : Et quand on n’a pas de furet, que fait-on ? hein ? On se cache d...
:&rsquo) Trop drôle !
réponse à . SyntaxTerror le 31/10/2013 à 17h16 : Ce que tu racontes est le meilleurs des cas. J’ai eu un tonton qui chassai...
Oui ’videment il y a parfois des aléas.......je connais un chasseur qui est revenu avec son chien sur l’épaule, le pauvre clebs avait pété d’un infarctus en plein bois......(absolument authentique !)

Bon, maintenant si Tontonton filait que du pain et du lait à son furet, fallait pas qu’y s’étonne qu’il boulotte Jeannot un fois dans le trou.....

Essaye de nourrir un tigre avec un yaourt par jour pendant un mois et après tu rentres dans la cage........
réponse à . ergosum le 31/10/2013 à 17h19 : La richesse, c’est quand on peut payer sans sourciller les amendes d&rsquo...
Nan ! C’est d’avoir un Coyote !........pour pas filer de ronds à l’état justement !

Tiens c’est totalement HS mais en fin de journée c’est permis-Pas vrai God ?-
Bon, hier je repère les cognes avec leur laser pompe à fric près de chez moi.
Je suis parti exprès en voiture pour les signaler grâce à mon Coyote......

Yesssssss........j’espère que je leur ai pourri leur planque !..........
Essaye de nourrir un tigre avec un yaourt par jour pendant un mois et après tu rentres dans la cage...
Non ! Syntax, par pitié : ne fais pas ça !!! :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 31/10/2013 à 18h34 : Essaye de nourrir un tigre avec un yaourt par jour pendant un mois et aprè...
Pourquoi ? T’as peur que le tigre s’empoisonne ?........
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 18h27 : Oui ’videment il y a parfois des aléas.......je connais un chasseur...
Beaucoup de chasseurs (tous ?) étaient persuadés qu’il fallait nourrir le furet ainsi.
Le scénario normal, c’est que le lapin sorte par un autre trou quand il sent le furet, il est possible qu’il prenne un cul-de-sac dans l’affolement ... ou qu’il soit plus con que la moyenne.
réponse à . DiwanC le 31/10/2013 à 17h38 : Euh... effectivement erreur car inversion de lettres : Samhain aurait &eacu...
J’ai honte.......Quand je lis vos échanges mon inculture m’insupporte !

Souvenir d’enfance:
Mon prof me le disait déjà: "Bon à rien, mauvais en tout"

Snif !...........
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 18h35 : Pourquoi ? T’as peur que le tigre s’empoisonne ?...........
Non, en vieillissant, la viande devient coriace.
Bah, on fait comme avec les pigeons des squares.
On la fait bouillir avec un caillou........quand le caillou est mou c’est que c’est cuit
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 18h45 : J’ai honte.......Quand je lis vos échanges mon inculture m’in...
Ben, moi, quand je suis dans le train ... je peux lire.
réponse à . SyntaxTerror le 31/10/2013 à 18h38 : Beaucoup de chasseurs (tous ?) étaient persuadés qu’il ...
Ben d’après moi la connerie n’est pas l’apanage de la race humaine....
Et comment tu crois que je passais le temps moi ?......

Ben justement, en parlant de train, je file au ciné, je vais voir le Transperceneige.......Avec ça ma culture va encore faire un bond en avant !..

Bonne et douce nuit à tous.........
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 18h48 : Ben d’après moi la connerie n’est pas l’apanage de la r...
Si j"en crois Ubi Soft, les "raving rabbids" ne sont pas très malins cette page
réponse à . DiwanC le 31/10/2013 à 13h15 : Maintenant, plus rien, nada, ballepeau, que tchi……ballepeau… de lapin&nbs...
Il me revient qu’il m’est arrivé de lever un lièvre il y a quelques années, dans un terrain au milieu du village. Il s’est enfui en faisant des bonds gigantesques au moment où j’ allais marcher dessus.
Je ne sais lequel des deux a été le plus surpris.
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 18h35 : Pourquoi ? T’as peur que le tigre s’empoisonne ?...........
Que pensez-vous qu’il arriva ?
Ce fut le tigre qui creva

Mais non Syntax, c’est pour rire !

S’cusez-moi M’sieur Voltaire...
Les lapins et les lièvres bleus font partie des lagonmorphes.
réponse à . God le 31/10/2013 à 08h02 : Cyclo Club La Fontaine Franconville ? Club Confédéré e...
Parce que leur tenue, qui est encore celle de Bouba en été et qui fut la mienne, est ORANGE ! comme les citrouilles...
réponse à . DiwanC le 31/10/2013 à 17h38 : Euh... effectivement erreur car inversion de lettres : Samhain aurait &eacu...
Ma méconnaissance du "h" qui n’existe pas en français mais qui se prononce m’a permis une réflexion un peu vaseuse que DiwanC n’a pas manqué de relever 
réponse à . ergosum le 31/10/2013 à 17h19 : La richesse, c’est quand on peut payer sans sourciller les amendes d&rsquo...
Mais jusqu’à quel point ? quand il n’y en a que douze au départ....
Bon... il semble qu'en ce mois d'octobre 2013, on ait chassé tous les lièvres rencontrés dans les textes du cher Georges...
Reste (si je puis dire !) un p'tit lapin... On partage Bouba ?

Au rendez-vous des bons copains
Y avait pas souvent de lapins


Ce n'est pas chasse fructueuse, certes, mais faute de grive...
Voici l'histoire, archi connue.
Et je vous laisse fredonner cette chanson d'hommes.

Rendez-vous à très plus tard...
réponse à . DiwanC le 18/12/2015 à 02h28 : Bon... il semble qu'en ce mois d'octobre 2013, on ait chassé tous les li&...
C'est à l'ombre du coeur de ma mie qu'il est devenu chasseur........

Mais un chasseur écolo puisqu'il chasse à l'arbalète, ce qui laisse toutes ses chances à la pauvre bestiole.

Ce geste est admirable !*

Et c'est depuis ce temps, ma sœur, (bis)
Que je suis devenu chasseur, (bis)
Que mon arbalète à la main
Je cours les bois et les chemins


* M'étonne que t'aies oublié ça !

Je mets le café en route et moi aussi je dis à trèèèèèèèès plus tard !
réponse à . BOUBA le 31/10/2013 à 18h27 : Oui ’videment il y a parfois des aléas.......je connais un chasseur...
Essaye de nourrir un tigre avec un yaourt par jour pendant un mois et après tu rentres dans la cage......
Jean Richard a bien nourrie les siens avec des navets.
Boff
LE JEU DES MOTS CACHÉS (133)
Trouvez, dans le texte ci-dessous les noms de 16 abris d'animaux .
Si vous ne trouvez pas les a-brie, n'en faites pas un fromage !

Le père, se dirige à l'école, et, passant sous un porche, rit, content; en face se trouve la salle des profs. où
allait avoir lieu la remise des prix. Son fils, un jeune et brillant écolier, serait à l'honneur ! Son travail sur
les Curie, sans une seule toile, avait fait l'unanimité du jury.
Son petit Albert se trouvait déjà là, au premier rang...
Dès que le père entre, l'air satisfait, les regards des autres pères, envieux, se posent sur lui.
Un voisin lui dit: - Comme tu sembles heureux... à ce qu'il répondit: - je ne peux pas nier l'évidence, je suis l'heureux père  !
En plus, c'est le deuxième prix qu'on déniche, le premier, sur Ninon de Lenclos...on ne gagne pas un sou, mais on
n'en a jamais marre de recueillir des prix ! - aurions-nous un génie dans ce trou où on habite ? et puis c'est le plus jeune de tous
les élèves, non ? - peu importent les piges aux niais...quand au génie, ne nous précipitons pas !
Les prix, qui étaient connus à l'avance, et qui attendaient sur les tables, furent décernés. Aucune surprise et Albert
remporta la plus haute récompense. Il se tourna alors vers son père:
- Tu es content, papa ?
- oui, Albert, je ris car ni moi-même, qui étais bon étudiant, avais jamais connu autant de succés !
Après les applaudissements de rigueur, ils partirent, la main dans la main, sans cacher leur fierté...
Juste un petit coucou avant de repartir......Ah la vie trépidante des retraités qui courrent plusieurs lièvres à la fois.....

a re-trèèèèèèèèèèèèèès plus tard comme dit Germaine..
"T'as levé un sacré lièvre" Une réflexion quelconque qui va faire débat. C'est ce que j'ai toujours compris du moins dans ma famille.
réponse à . joseta le 18/12/2015 à 10h21 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (133) Trouvez, dans le texte ci-dessous les noms...
Comme ça... dès potron-minet, te voilà dans les champs et les prés !
Bon... j'ai lu une fois (comme dit Filo !  )... M'en manque... pas beaucoup, mais m'en manque !
réponse à . BOUBA le 18/12/2015 à 06h39 : C'est à l'ombre du coeur de ma mie qu'il est devenu chasse...
il chasse à l'arbalète, ce qui laisse toutes ses chances à la pauvre bestiole
Et pourquoi les chasseurs à l'arbalète seraient-ils plus maladroits que les chasseurs à arme à feu ?
réponse à . file_au_logis le 27/03/2010 à 07h55 : Lever / Soulever un lièvre. Elle est simplement empruntée à...
un morse, ou un éléphant, voire même un mammouth
Tes exemples ne sont pas bons !
D'après la règle "Une nuit sans lune et sans étoiles", seul le narval est sans défense, au singulier, pour les autres, il faut écrire "sans défenses".
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2015 à 13h43 : il chasse à l'arbalète, ce qui laisse toutes ses chances &agr...
Nan ! Bien au contraire, mais le bestiau à plus de chances d'échapper à un trait d'arbalète qu'à un parapluie de plombs de 12 vomis par une arme à feu....

À capito mon lapin ?
(Répondu depuis mon ail-faune)
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2015 à 13h56 : un morse, ou un éléphant, voire même un mammouthTes exemples...
Et la licorne ?
(Répondu idem)
réponse à . BOUBA le 18/12/2015 à 14h12 : Nan ! Bien au contraire, mais le bestiau à plus de chances d'&e...
C'est pas faux quand à la dispersion au delà de 50 mètres, mais qui chasse avec des plombs de 12 qui doivent mesurer 1 mm de diamètre ?
Chaud Lapin, à son ami Nelson :
- Lever un lièvre, ce n'est pas, mon cher Nelson, mon fort, je préfère lever une poule, ou même une poulette !
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2015 à 13h56 : un morse, ou un éléphant, voire même un mammouthTes exemples...
La parole est à la défense !
Je vois qu'on s'a-gîte ? soyez pas impatients, voilà, voilà...j'arrive....

1.- PORCHERIE (porche,rit)
2.- ÉCURIE (les Curie)
3.- TOILE
4.- ANTRE (entre)
5.- AIRE (air)
6.- PANIER (panier)
7.- REPAIRE (l'heureux père)
8.- NICHE (déniche)
9.- ENCLOS (Ninon de Lenclos)
10- SOUE (sou)
11- MARE (marre)
12- TROU
13- PIGEONNIER (piges aux niais)
14- ÉTABLE (les tables)
15- BERGERIE (Albert,je ris)
16- NID (ni)
Voilà !
réponse à . Enkidou le 18/12/2015 à 14h56 : Chaud Lapin, à son ami Nelson : - Lever un lièvre, ce n'...
Et la poulette, charmée, lève le pied !
réponse à . joseta le 18/12/2015 à 18h43 : Je vois qu'on s'a-gîte ? soyez pas impatients, voilà, voil&agr...
Je n'ai pas vu la toile (celle de l'araignée sans doute) ni le panier du coyote à son pépère !
Quoi qu'il en soit, merci à toi !
J'ai bien vu la mare, mais je n'ai pas pensé que c'est un abri ...
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2015 à 19h41 : J'ai bien vu la mare, mais je n'ai pas pensé que c'est un ...
Je ne parlais pas d'abri au sens strict du mot...et évidemment la mare est aux canards comme le panier au chat.
Merci à Germaine et à toi-même de donner un sens à mes efforts.  
Je suis persuadé que nous sommes beaucoup plus que deux à nous creuser les méninges, certain(e)s livrent les états d'âme et d'autres pas ...
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2015 à 22h47 : Je suis persuadé que nous sommes beaucoup plus que deux à nous cre...
Oui, certains s'agitent et d'autres se terrent ... Yeah ! Et de deux, un pour le lièvre (qui en son gîte songe, car que faire en un gîte, à moins que l'on ne songe), et un pour le lapin son cousin germain (qui se terre au terrier pour échapper à la terrine) (et pour la lapine sa cousine, Germaine) !
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2015 à 22h47 : Je suis persuadé que nous sommes beaucoup plus que deux à nous cre...
À ce propos, j'espère que Ratanak se trouve en bonne santé...et qu'il n'a pas dû retourner à l'hôpital...
réponse à . joseta le 19/12/2015 à 07h40 : À ce propos, j'espère que Ratanak se trouve en bonne sant&eac...
Effectivement !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Lever (soulever) un lièvre » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?