Petite pluie abat grand vent - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Petite pluie abat grand vent

Un peu de douceur apaise souvent une grande colère.

Autrefois :
Il suffit parfois d'un évènement insignifiant pour apaiser une grande querelle.

Origine

La date d'apparition de cette expression n'est semble-t-il pas connue.
On la trouve rassemblée parmi d'autres locutions proverbiales par Jean de la Véprie, prieur de Clairvaux, en 1495.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Petite pluie abat grand vent » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Eine linde Antwort stillt den ZornUne réponse douce calme la colère
Angleterreen Little rain lays great dustPetite pluie abat grande poussière
Espagnees Causas pequeñas suelen traer grandes efectos.De petites causes peuvent provoquer de grands effets.
Espagnees La música amansa a las fierasLa musique apprivoise les fauves
Pays-Basnl Een zacht woord stilt de toornUn mot doux calme la colère
Pays-Basnl Een goed woord vindt een goede plaatsUn bon mot trouve une bonne place
Polognepl Z malej chmury, duzy deszczD'un petit nuage, la grande pluie
Brésilpt Calma e caldo de galinha não fazem mal a ninguém.Du calme et du bouillon de poule ne font mal à personne.
Roumaniero Buturuga mic? r?stoarn? carul mare.Petit rondin (bûche/chicot) renverse grand char.

Vos commentaires
Il suffit parfois d’un évènement insignifiant pour apaiser une grande querelle.
il est vrai qu’un bambin qui casse maladroitement un verre (ou son jouet) et éclate en sanglots au beau milieu d’une forte ’enguelade’ entre ses parents, ça permet à chacun de se précipiter vers l’enfant et d’interrompre la liste des noms d’oiseaux qu’ils échangeaient ... sans perdre la face ... pourtant aucun d’entre eux n’est tombé de la dernière pluie !
réponse à . cotentine le 04/11/2006 à 00h24 : Il suffit parfois d’un évènement insignifiant pour apaiser u...
c’est le cas de dire aussi: un peu de douceur dans un monde de brutes (merci Le Chocolatier) et douce nuit à tous, qu’elle commence ou finisse..
petite pluie abat grand vent:
quand on fait un petit pipi, bien souvent, on ne p... pas en même temps! Et sûrement pas plus haut que le trou de son c...

Il suffit parfois d’un éclat de rire dans une bonne engeulade, pour que les parties en présence se rendent compte de l’absurde de la situation.
L’escalade a tellement fait monter la mayonnaise que plus personne ne sait ce qui a provoqué cette salade.
nous avons déjà parlé plusieurs fois de la prochaine convention de expressio_une_fois.be.
Voici commentaire de Framboise, hier soir (enfin, ce matin si on regarde l’heure)

111. Le 04/11/2006 à 01:06:49 par framboise - 0 réponse
(réponse à 82. file_au_logis du 03/11/2006 à 17:30:12)
Bonsoir, filo, comme d’hab je reste accrochée à l’ordi au lieu d’aller me pieuter...
Ca me permets de te dire que ce serait d’accord pour le dimanche 4/12 avec un nette préférence TRES TRES marquée pour la convention à midi : le soir tombe tôt en cette saison et je suis comme mident, je n’aime pas trop rouler la nuit. D’ailleurs, peut-être viendrait-elle à cette heure-là?

Qu’en dites-vous? Et Mident, Elpepe, BB et Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine? Et les autres? Y aura-t-il des Québequois pour nous apporter de la Bolduc? Et le Puyricard va-t-il se vider pour nous? Il y a un Canadien qui nous manque depuis longtemps. Ce serait peut-être l’occasion de refaire surface, non?
Et Cotentine, c’est ma cousine?
Et les Cathares et autres zombies du Sud-Ouest?
Et ceux et ceusses à l’ombre d’Ouessan?
Et pis toutes et tous les autres?
réponse à . file_au_logis le 04/11/2006 à 08h11 : nous avons déjà parlé plusieurs fois de la prochaine conven...
Et pis toutes et tous les autres?


Je suis tentée mais j’peux point. J’habite une petite montagne rouge entre Cannes et Fréjus où le grand vent ce matin a chassé la petite pluie de l’aube et la Belle-gique n’est pas au programme de mes prochaines pérégrinations qui me portent souvent moins loin, mais plus haut !
Question de logique locale finalement : Gribouille qui se jette à l’eau par peur de se mouiller serait un héros en Russie* où l’on dit : "Quand on tombe dans l’eau, la pluie ne fait plus peur."

*... à condition de n’avoir ni faucille ni marteau dans les poches !
réponse à . momolala le 04/11/2006 à 08h55 : Question de logique locale finalement : Gribouille qui se jette à l&...
Sauf que si, comme l’ont affirmé certains hier, il ne faut pas mouiller (malgré le fait d’être dans l’eau ?), alors ça devient un faux cil et du marc tout court.
réponse à . momolala le 04/11/2006 à 08h40 : Et pis toutes et tous les autres? Je suis tentée mais j’peux point...
ben toi alors, je serai à Monaco et Villeneuve-Loubet le week-end avant. Oui, médême, pour le boulot. Enfin, à villeneuve-Loubet, je serai - avec ma moitié - en visite chez des aminches. Pourquoi ne pas se faire une mini-convention sur la côte? (à l’os, bien entendu?)
À l’inverse (comme à chaque fois, dans les dictons populaires),
" grande pluie abat petit vent."
En effet, une pluie battante vous permet de péter sans vous faire entendre. Si par hasard, le bruit en était perçu, il vous suffit de dire :
"Oh, il y a de l’orage dans l’air" et le tour est joué.
Nota bene : Evitez de pratiquer ce sport avec quelqu’un sous le vent, vous risquez d’être découvert.
réponse à . file_au_logis le 04/11/2006 à 10h33 : ben toi alors, je serai à Monaco et Villeneuve-Loubet le week-end avant. ...
Si rien ne change d’ici là, je suis libre vendredi soir, samedi tte la journée, dimanche midi, voire le soir car mon demi (l’Italien) ce sera carapaté à Bayonne. Choisis ton moment. Mais c’est comme tu le sens : ma liberté ne t’engage à rien, avec ou sans ta moitié ! Juste pour que la virtualité ait un peu de couleurs ! Si cette proposition cordiale et désintéressée te va, demande mon email à God.
Bon, les amis. Grand vent s’étant esquivé derrière petite pluie, il fait un temps magnifique, et 24° et je me tire dans ma montagne bien aimée pour la journée si les chasseurs ne m’en chassent pas cet après-midi en courant derrière les sangliers.

Belle journée itou à tou(te)s et à chacun(e) !
Ben, je ne connaissais pas cette expression
Je suis d’accord avec ce qu’elle veut dire par contre, techniquement je ne vois pas bien comment une fine pluie chasse le vent. Parce qu’il me semble que ce serait plutôt de l’ordre du contraire.
Bref ! cela dit qu’un peu de douceur apaise, ça c’est aussi à voir. Faut-il que la personne qui est en grande colère soit capable de la palper ou de l’entendre.

@ philologie : le mieux, c’est de ne pas se mettre en colère
réponse à . momolala le 04/11/2006 à 08h40 : Et pis toutes et tous les autres? Je suis tentée mais j’peux point...
C’est dans l’Estérel ? J’connais un peu la région, mais en quinze années, je pense que ça a du changer solidement...
réponse à . God le 04/11/2006 à 09h07 : Sauf que si, comme l’ont affirmé certains hier, il ne faut pas moui...
Toi, t’as écouté le jeu des dictionnaires hier sur internet, non ?
réponse à . <inconnu> le 04/11/2006 à 11h49 : Ben, je ne connaissais pas cette expression Je suis d’accord avec ce qu&rs...
Jamais remarqué que c’est souvent le cas ? Ici, en tout cas, le début de ce mois a été très venteux mais sec, et puis nous avons eu de la pluie qui a complètement annulé le vent. Un météorologue pourra t’expliquer le pourquoi du comment de la chose. Ou alors peut-être notre matelot de service, l’ami Elpepe ? 
réponse à . momolala le 04/11/2006 à 11h27 : Si rien ne change d’ici là, je suis libre vendredi soir, samedi tte...
proposition retenue, votre Hoinneur! Je contacte d’abord mes amis, puis je me remanifeste... Ban après-midi dans la montagne.
PS: ici, il neige...
réponse à . <inconnu> le 04/11/2006 à 11h59 : Jamais remarqué que c’est souvent le cas ? Ici, en tout cas, l...
Bon, effectivement, je ne suis pas météologue mais j’ai toujours eu l’impression que c’est parce que le vent avait cessé que la pluie était arrivée et non que la pluie chassait le vent...
Y’a-t’il un spécialiste ici ?
réponse à . file_au_logis le 04/11/2006 à 11h59 : proposition retenue, votre Hoinneur! Je contacte d’abord mes amis, puis je...
File_au_logis tu es un vrai "public relations" !!! Je te sens prêt pour organiser la prochaine convention internationale d’expressio !
réponse à . <inconnu> le 04/11/2006 à 11h59 : Jamais remarqué que c’est souvent le cas ? Ici, en tout cas, l...
Comment ? Vous m’appelez ? Justement, je sors tout juste d’une rixe avec un ballon d’eau chaude : il a gagné, le cuistre...
Bon, analysons l’expression :
- vous remarquez que, dans "petite pluie", nous trouvons l’adjectif qualificatif "petite".
Or, considérons deux conditions météorologiques, jamais présentes en même temps dans un même lieu :
- une dépression, siège de grands vents, souvent accompagnée de pluies,
- ou un anticyclone, où règnent de hautes pressions, avec pas ou peu de nuages, mais du brouillard souvent, en saison froide.
Constat : la petite pluie (genre brouillard qui condense) se produit dans les hautes pressions (garçon, une pression, siouplaît), chose impossible dans une dépression.
Conclusion : l’expression est aussi creuse que si on voulait dire, par exemple :
un thym vaut mieux que deux tutorats,
tant va le cachalot qu’à la fin il se lasse,
si six scies scient six cyprès, six cent six scies scient six cent six cyprès,
ou encore l’absinthe est à la tour ce qu’est au pieu la dent,
il éteint l’appétit et allume le gland
*.

POEME

Ô combien de malins, combien de tapis d’laine,
Revenant du pressing à la course lointaine,
Se retrouvent réduits comme peau de chagrin
Transformés en carpettes en mouillant sous les grains…

* "L’absence est à l’amour ce qu’est au feu le vent ;
Il éteint le petit, il allume le grand".
(Bussy-Rabutin, L’histoire amoureuse des Gaules).

Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine !
réponse à . mirlou le 04/11/2006 à 13h56 : File_au_logis tu es un vrai "public relations" !!! Je te sens prêt po...
c’est vrai, tu viens, alors?! Super chouette!
Eh, God, je ne voudrais pas cafter, mais File_au_logis (8) et Momolala (10) sont en train de prendre expressio.cu pour un lupanar, non ?

@Momolala : j’efface cette remarque, aussi pertinente qu’impertinente, dès que j’ai reçu ton autorisation de demander ton adresse à God : je descends chaque printemps dans ton coin, pour embarquer à Toulon vers la Corse et/ou l’île d’Elbe, à la voile. Et la taille de mes mains, c’est 95C, et en plus elles s’adaptent... 
réponse à . Elpepe le 04/11/2006 à 15h09 : Eh, God, je ne voudrais pas cafter, mais File_au_logis (8) et Momolala (10) sont...
Au cas où tu ne l’aurais pas compris, on m’a même demandé de servir d’entremetteur.
Alors tu penses bien que leur petit jeu ne m’a pas échappé.
Et en plus, y aura madame Filo. Ca va donc se faire à trois, cette affaire...
réponse à . Elpepe le 04/11/2006 à 15h09 : Eh, God, je ne voudrais pas cafter, mais File_au_logis (8) et Momolala (10) sont...
Autorisation accordée avec plaisir ! Quant à tes mains, c’est comme tous les outils mon ami, ce qui compte c’est
- de n’en n’avoir pas deux gauches (ou deux droites d’ailleurs !)
- de savoir quand et comment s’en servir avec adresse sans @, voire avec ART.
réponse à . momolala le 04/11/2006 à 11h29 : Bon, les amis. Grand vent s’étant esquivé derrière pe...
C’est toujours le paradis, mon village au coeur de l’Estérel ! Mais j’aurais dû mettre mes lunettes avant de sortir car ce n’était pas 24° mais 14, et dans la montagne du Lachens à peine 5 ° dans le bel ubac couleur d’automne. Même en marchant, il ne faisait pas chaud, mais qu’est-ce que j’y étais bien ! Jusqu’à ce que la battue de l’après-midi ne se mette en place.
réponse à . God le 04/11/2006 à 15h25 : Au cas où tu ne l’aurais pas compris, on m’a même deman...
Pour en revenir, quand même, à l’expression du jour, si je m’en tiens à mon naturel, vous pouvez y aller, si je me mets en tempête, ce n’est pas une petite pluie qui m’impressionnera, ni aut’chose d’ailleurs ! Un petit coup de soleil, ça, ça pourrait marcher.
réponse à . momolala le 04/11/2006 à 15h37 : C’est toujours le paradis, mon village au coeur de l’Estérel&...
Ah le Lachens !
Le nombre de fois où j’ai planté la tente en bas, du côté de la Roque-Esclapon, pour aller m’éclater (au figuré) depuis le sommet, en deltaplane !
Mais ça commence à dater un peu, ces histoires-là...
réponse à . God le 04/11/2006 à 15h45 : Ah le Lachens ! Le nombre de fois où j’ai planté la ten...
Là, je crois que ce sera la dernière balade là-haut avant le printemps. Il me reste tout l’Estérel dès que j’ouvre ma porte. Ce n’est pas si mal ! Ca permet de rester en forme et c’est toujours très beau, tant pis si je repépie.
réponse à . God le 04/11/2006 à 15h25 : Au cas où tu ne l’aurais pas compris, on m’a même deman...
A quatre mains tenant ! (voir 23). Bon, moi, j’ai promis d’effacer, puisque tu vas me refiler l’adresse à moi aussi... 
On barre avec quelle lettre, déjà ?

Bon, j’ai passé l’alphabet en revue dans les balises : pas moyen de barrer un texte entier ?
Et mon éditeur de partitions musicales, que je puisse écrire un opéra, en jour que je serai en verve ? Hmmm ?
réponse à . Elpepe le 04/11/2006 à 16h43 : A quatre mains tenant ! (voir 23). Bon, moi, j’ai promis d’effa...
Le texte barré qui donnera : Le texte barré

Copié dans le manuel d’Expressio dont je te croyais (abusivement) l’auteur. Pas essayé sur un texte entier.

Très con quand on veut aider et qu’on sait pas. J’ai beau ajouter des espaces, il sort toujours barré, le texte ! Donc d’abord  ; ton texte ; puis < et sa voisine / et puis strike et > pour finir ! Ouf ! que j’échuie mon front plein de chueur !
Eh God ! ça ne va pas du tout ! Il en manque un morceau de mon explication laborieuse et que j’ai tout mis !

Je recommence : d’abord ça et puis ton texte et la suite ....
réponse à . Elpepe le 04/11/2006 à 15h09 : Eh, God, je ne voudrais pas cafter, mais File_au_logis (8) et Momolala (10) sont...
Eh, Elpepe, là, ne sois pas comme l’hirondelle qui ne fait pas ses 65 printemps! Si tu descends sur la côte au printemps, tu devrais pouvoir le faire fin novembre aussi, non, c’est à peu près la même époque. Et puis, quand on aime, ca compte pas... Alors, tu la fermes (ta barraque) et tu viens. Amène BB et Claudiiiiiiiiiiiiiine!
Et puis on se retrouve à Bruxelles le 4 Décembre...
Eh, God... Comme je n’avais pas bien compris ta consigne, je suis aller pomper directement à la source. Y’en a des qu’appuient sur le bouton rouge, c’est pour déclencher l’arsenal de destruction massive ? 
réponse à . momolala le 04/11/2006 à 17h31 : Eh God ! ça ne va pas du tout ! Il en manque un morceau de mon ...
Désespérée, je suis. Mais le coeur y était 
réponse à . file_au_logis le 04/11/2006 à 17h38 : Eh, Elpepe, là, ne sois pas comme l’hirondelle qui ne fait pas ses ...
Sympa, File_au_logis, mais en novembre, nib de voilier, alors, 622 nautiques (1152 km) en TGV pour aller, et autant pour revenir, faut une motivation vachement motivante, ça se fait pas comme ça, au débotté !
Et comme BB a sucé tous ses congés (car elle est jeune et insouciante), je devrais descendre tout seul, pendant des heures, à penser à notre rencontre (Momolala et moi, pas toi...
Donc, en résumé : au printemps, c’est bleussipo pour moi. Voili voilou, petit canaillou.
Allez, il faut que je retourne faire de la plomberie de forçat.
Bonne nuit à toutes et à tous.
Je note que la pluie petite ou grande n’inspire pas la fantaisie des expressionautes actifs aujourd’hui ! On ne parle pas des absents. Sur ce, je vais vaquer ailleurs. Bonsoir à tous !
"Un peu de douceur apaise souvent une grande colère".

Ca revient à caresser le taureau en furie… olé !
réponse à . <inconnu> le 04/11/2006 à 18h23 : "Un peu de douceur apaise souvent une grande colère". Ca revient à...
Yannou, Yannou, (et tous les autres aussi), faut un jour aller voir une "torrada" portuguaise. On ne tue pas le taureau, on le blesse à peine (uniquement dans le cuir), mais là, le "combat de l’homme" se fait à plusieurs, mais A MAINS NUES ! J’ai rarement vu un spectacle plus beau. Le cavalier et son cheval sont des artistes, qui réalisent des prouesses d’adresse et de voltige. Les "forcaderos", qui encaissent la charge de l’animal, s’en sortent rarement sans mal (taureau: environ 500 kg, départ à 10 ou 12 mètres, vitesse d’impact: environ 40 km/h...) Le taureau, lui, est gardé en forme et dorloté (s’il est bon) pour plusieurs saisons, et meurt en viande de boucherie quand il est devenu vieux. Là, faut pas que la Bardot nous la ramène, les hommes et le taureau sont vainqueurs !
réponse à . Elpepe le 04/11/2006 à 17h54 : Sympa, File_au_logis, mais en novembre, nib de voilier, alors, 622 nautiques (11...
Dis donc, elle a sucé que ses congés, BB ?  On connaît les Belges, et particulièrement les blondes !
"Petite pluie abat grand vent"
Disait mon père, pendant l’Avent.
Il savait pas, pauvre Adam,
Qu’Eve l’avait croqué avant!

Souffles de vent, gouttes de pluie,
Feuilles mouillées, les arbres plient...
Sous l’eau, tranquille, comme la plie,
Regarde en haut, prie et supplie:

VIVEMENT L’ETE, ET 30 DEGRES!
réponse à . file_au_logis le 04/11/2006 à 19h57 : "Petite pluie abat grand vent" Disait mon père, pendant l’Avent. Il...
Chôli, chôli ! La météo incite au spleen... Bon, on verra à la prochaine convention d’expressio.unefois.be, hein ? Et tu nous raconteras la convention d’expressio.bandedegâtés.monégasques.etautres.fr, hein, tonton ? Hein? Hein ?
L’expression du jour me semble plus adaptée à la Provence où l’on voit rarement le vent et la pluie ensemble: c’est ou bien l’un ou bien l’autre, qu’au Nord, voire à la Belle Gique, où rafales et pluie font souvent bon ménage.
Mais God, il est vrai, n’a-t-il pas situé son Olympe en Provence?
réponse à . lafeepolaire le 26/08/2013 à 03h25 : L’expression du jour me semble plus adaptée à la Provence o&...
En Belgique, c’est le régime des pluies continues entrecoupées d’ondées ou d’averses. Une drache n’est jamais à exclure.
En fait au point de vue mété-eau, nous sommes des pluie-vilégiés.
réponse à . <inconnu> le 26/08/2013 à 04h09 : En Belgique, c’est le régime des pluies continues entrecoupé...
Oui, mais en Autriche, ils ont des pluies qui diluent Vienne !
réponse à . <inconnu> le 26/08/2013 à 04h10 : Oui, mais en Autriche, ils ont des pluies qui diluent Vienne !...
Faudrait demander à File_au_logis ce qu’il en pense.
réponse à . <inconnu> le 26/08/2013 à 04h10 : Oui, mais en Autriche, ils ont des pluies qui diluent Vienne !...
Et dans le Vaucluse, il tombe des Gordes
J’aime le soleil et quand je vois une petite pluie, je suis abattu...
Pierre Tornade
La pluie tombe et le vent monte. Ces deux-là finiront un jour par se télescoper.
réponse à . <inconnu> le 26/08/2013 à 04h10 : Oui, mais en Autriche, ils ont des pluies qui diluent Vienne !...
Eh bien, Filo, il dit qu’après 4 semaines et demi de canicule ininterrompue, toujours au-dessus de 35°C, avec une ou deux pointes de 40°C (à l’ombre), il est content d’avoir de l’humidité et de la fraîcheur fraîche (comme la laine) avec des petits 20°C. Mais pour la prochaine fin de semaine, nous retournerons flirter avec les 30°. Alors, que veux-tu qu’il te dise? Il y a bien sûr ma contrib 39 qui reste d’application...
Et en mai/juin, les pluies n’ont pas dilué que Vienne. C’est depuis lors que l’on dit: Ad Vienne que pourrira
"Parlez moi de la pluie
et non pas du grand vent"


Aurait IL pu écrire.......mais en vérité son orage à lui est dans ces paroles et il se protège de l’eau du ciel avec ce parapluie

Diwan, si tu veux bien regarder s’il reste quelques traits de Jupiter ou quelques souffles Eoliens; pendant ce temps je prépare le caoua.......
Et dis moi, c’est pas Kersauzon qui avait dit quelque chose comme quoi en Bretagne il ne pleuvait que sur les cons ?
réponse à . file_au_logis le 04/11/2006 à 19h57 : "Petite pluie abat grand vent" Disait mon père, pendant l’Avent. Il...
VIVEMENT L’ETE, ET 30 DEGRES!
Trente degrés ou de force !
Le grand vent est parfois bien utile, à cause du bruit... A défaut, il est bon de trouver un palliatif.
Tel ce motif de punition demeuré célèbre dans les annales de la Royale: Pisser par-dessus bord en sifflant la Marseillaise pour amortir le bruit de la chute
Août 2005 dis donc ! Le Lascaux d’Expressio.
Le Big Bang qui allait engendrer ce site s’était produit quatre mois avant seulement......... Le siècle n’avait que cinq ans !
C’était encore une époque où on gravait les CD au marteau et au burin......

Huit années d’interventions diverses, de contributions drôles ou émouvantes, vindicatives parfois, coléreuses plus rarement........
Combien y en a t’il en tout ?.........plusieurs milliers sans doute....

Et ca tient toujours !!..........L’es pas belle la vie ?
réponse à . ergosum le 26/08/2013 à 08h11 : Le grand vent est parfois bien utile, à cause du bruit... A défaut...
A force de pisser contre le vent, on mouille sa chemise .........
Lors d’une promenade, Frédéric, prix Nobel de littérature en 1904, glissa et se retrouva par terre quand quelques gouttes de pluie firent leur apparition...d’où:
petite pluie abat Mistral !
réponse à . <inconnu> le 26/08/2013 à 08h06 : VIVEMENT L’ETE, ET 30 DEGRES!Trente degrés ou de force !...
De gré, je ne force jamais, il n’y a que les degrés Beaufort qui mesurent la force du vent.
En Provence c’est plutôt spécial.
Les petites pluies continues et lancinantes sont très rares. Chez nous c’est le gros orage, avec du tonnerre, des éclairs.........Genre Jupiter se déchaîne ....
Ensuite, le ciel redevient rapidement bleu, on sent alors un rafraîchissement, un frémissement dans l’atmosphère.
Et là c’est Eole qui lâche les rênes du plus magistral de sa bande: le Mistral .....

le Mistral c’est le pharmacien de Provence disait mon grand père, il envoie les microbes en Corse !........
Marcel était au creux de la vague, Georges lui fit cadeau de cette chanson qui relança sa carrière.....
- Dis papa, on pourrait prendre le tramway jusqu’en haut de la colline pour contempler le paysage...
- Pas aujourd’hui, Anne, il pleut un peu...
- Et alors ?
- Ce transport ne circule pas: ’les trams montent Anne’, sans petite pluie !
Bof.
réponse à . joseta le 26/08/2013 à 09h09 : - Dis papa, on pourrait prendre le tramway jusqu’en haut de la colline pou...
Les trams non ! mais les trams ouais !
réponse à . joseta le 26/08/2013 à 09h09 : - Dis papa, on pourrait prendre le tramway jusqu’en haut de la colline pou...
les trams montent Anne
En Belgique, on dit d’une marie-couche-toi-là qu’il n’y a que le tram qu’est pas passé dessus.
réponse à . <inconnu> le 26/08/2013 à 09h27 : les trams montent AnneEn Belgique, on dit d’une marie-couche-toi-là...
Bon, y faudrait savoir : c’est Anne ou c’est Marie ?
réponse à . <inconnu> le 26/08/2013 à 04h09 : En Belgique, c’est le régime des pluies continues entrecoupé...
Même les oiseaux font pluie-pluie.
réponse à . <inconnu> le 26/08/2013 à 09h27 : les trams montent AnneEn Belgique, on dit d’une marie-couche-toi-là...
Et si en plus c’est une hôtesse de l’air, il n’y a qu’avec le pilote automatique qu’elle n’a pas couché. Et encore...
réponse à . <inconnu> le 26/08/2013 à 09h28 : Bon, y faudrait savoir : c’est Anne ou c’est Marie ?...
Il me semblait bien que tu tramais quelque chose.
réponse à . file_au_logis le 26/08/2013 à 09h58 : Et si en plus c’est une hôtesse de l’air, il n’y a qu&rs...
En Allemagne
- Il n’y a pire vent que celui d’Essen !
- Si, il y a cette page !
réponse à . joseta le 26/08/2013 à 10h52 : En Allemagne - Il n’y a pire vent que celui d’Essen ! - Si, il ...
Les autonomistes Corses n’admettent que le vent de leur île........le vent d’Etat
Bacchus était encore un nourrisson et un jour il émit une légère flatulence.
Sa mère s’écria:
"Oh c’est un vent d’ange !"
C’est ainsi qu’il est devenu le dieu du vin........
réponse à . BOUBA le 26/08/2013 à 11h05 : Les autonomistes Corses n’admettent que le vent de leur île........l...
Et dans mon Sud-Ouest natal, on dit : Autan en emporte le vent !
réponse à . BOUBA le 26/08/2013 à 11h12 : Bacchus était encore un nourrisson et un jour il émit une lé...
(hors sujet)
- Dis-moi papa, les anges, ils ont un sexe ?
- Mais non, ma fille. Pourquoi ?
- Pour rien...j’ai entendu un garagiste parler de vit d’ange.
réponse à . joseta le 26/08/2013 à 11h22 : (hors sujet) - Dis-moi papa, les anges, ils ont un sexe ? - Mais non, ma fi...
Suffit avec les allusions grivoises !
Au bout d’un moment les histoires de cul lassent !........
Vent solaire, tempêtes cosmiques, pluie de météorites, nuages stellaires......
Notre bonne vieille Terre est vraiment malmenée.........
Et tout près de là, dans le Gard, lorsqu’il pleut à Vers çà tombe à Flaux
réponse à . deLassus le 26/08/2013 à 11h13 : Et dans mon Sud-Ouest natal, on dit : Autan en emporte le vent !...
Dans le Sud Ouest il y a aussi le vent produit par les fayots du cassoulet......
ou plus exactement du méthane qui détruit la couche d’eau jaune
C’est un scandale !
DEVINETTE
Quel est le vent qui frappe le plus, en Belgique ?
réponse à . joseta le 26/08/2013 à 12h04 : DEVINETTE Quel est le vent qui frappe le plus, en Belgique ?...
Réponse
- le vent Damme
réponse à . deLassus le 26/08/2013 à 11h13 : Et dans mon Sud-Ouest natal, on dit : Autan en emporte le vent !...
Et quand il s’agit d’une tornade, cela devient: Autant en emporte l’auvent...
Les aérodynamiciens emploient des vents, tu ris ?
La date d’apparition de cette expression n’est semble-t-il pas connue.
On la trouve rassemblée parmi d’autres locutions proverbiales par Jean de la Véprie, prieur de Clairvaux, en 1495.
Elle est beaucoup plus ancienne, avec des variantes : voir cette page
Hé ben.......Sont ce les premiers remugles automnaux, l’attente de la floraison des premiers colchiques-dans-les-prés-c’est-la-fin-de-l’été, est ce la rentrée, seraient ce les premiers frimas qui vont poindre ?
Mais alors c’est calmos de chez calmos.......

(Scuzi mintaka, je m’as trompé, c’est point à toi en particulier que je m’adresse mais à l’ensemble..........)
Retour en enfance pour certains ?

cette page

C’est "canon".

cette page

Avec tous ces vents, on ne risque pas de sentir le moisi 
réponse à . BOUBA le 26/08/2013 à 15h50 : Hé ben.......Sont ce les premiers remugles automnaux, l’attente de ...
Mais alors c’est calmos de chez calmos...
Tu as raison, c’en est même éner-vent !
Bof, c’était juste pour dire quelque chose...
réponse à . deLassus le 26/08/2013 à 17h50 : Mais alors c’est calmos de chez calmos...Tu as raison, c’en est m&ec...
Oui, on cause de pluie sans...précipitation. 
Oh drache, oh désespoir, s’écrie le touriste sur la plage d’Oostende (Belle Gique). Si ça continue, je me précipite à Sion (Suisse ou Israël ?)
Ce joueur de foot à le défaut de vouloir jouer trop vite, et il se précipite; et c’est là qu’on voit la précipitation De Bruyne...
réponse à . BOUBA le 26/08/2013 à 15h50 : Hé ben.......Sont ce les premiers remugles automnaux, l’attente de ...
Pour chasser la morosité, je te vous ai rapporté un petit souvenir de vacances : ce ravissant poème écrit par Anatole le Braz, un Breton des Côtes d’Armor (1859-1926). Ce vent, c’est peut-être le noroît, un grand vent qu’abat (parfois !...) une petite pluie dont l’Armorique a le secret !

Le vent qui vente est à la porte
Qui pleure comme une âme morte.
Il dit: "Ouvrez, au nom de Dieu !
Je vois chez vous lueur de feu,
je voudrais me chauffer un peu !"

Alors, j’ai dit à la servante :
"Annick, ouvrez au vent qui vente !"
Et le vent qui vente est entré,
Et, devant l’âtre vénéré,
Doucement, il a soupiré.

Avec des bonds de chien folâtre,
La flamme a sursauté dans l’âtre:
" Salut !" a dit le foyer clair
- Car le foyer parle, en hiver -
"Salut au pauvre vent de mer !"

Le vent assis sur l’escabelle
a répondu de sa voix belle:
" Langue de feu chère aux humains,
Lèche les pieds, lèche les mains
Du voyageur des grands chemins !"

À la claire flamme vivante
S’est réchauffé le vent qui vente,
S’est réchauffé le vent errant
Qui toujours va courant, courant,
Si maigre qu’il est transparent.

Charmant, non ? 
réponse à . BOUBA le 26/08/2013 à 07h56 : "Parlez moi de la pluie et non pas du grand vent" Aurait IL pu écrire......
En Bretagne, il ne pleut que...
C'est bien le bel Olivier qui a dit ça ! 
réponse à . BOUBA le 26/08/2013 à 07h56 : "Parlez moi de la pluie et non pas du grand vent" Aurait IL pu écrire......
Si tu veux bien regarder s’il reste quelques traits de Jupiter ou quelques souffles Eoliens...
En veux-tu ? En voilà :
Voici le vent qui souffle emportant, crève-cœur !
Le chapeau de mon père et les enfants de chœur...
Voilà la pluie qui tombe en pesant bien ses gouttes,
Comme pour empêcher la noce, coûte que coûte.


Hélas... ce jour-là, le grand vent n'abattit pas la petite pluie... Écoutez (à 2:42) pendant que je prépare le café...

ANAGRAMMES
Petit vent dérangeait la pub
Grande pluie battante vêt pi

Difficile de faire mieux par un temps pareil...
réponse à . DiwanC le 17/08/2015 à 01h40 : Si tu veux bien regarder s’il reste quelques traits de Jupiter ou quelques...
Hé bien je vois que j'ai déjà évoqué "l'orage" ( chose dont je me serais douté même sans lire ton # 88 )......en plus tu te mets à préparer le jus dès 1h40 ......
J'ai plus qu'à retourner me pieuter...........
En Provence les petites pluies n'existent pas. Nous n'avons pas ce crachin qui mouillanche, cette pluie brumisatrice qui bruinasse.
Chez nous c'est l'Orage avec un grand eau O, l'Orage dévastateur avec des gouttes grosses comme des olives tandis que le roulement des colères Jupitériennes fait trembler les vitres et les petits enfants.....
Par contre nous avons le grand Vent, "le plus magistral de bande à Eole en un mot......le Mistral", celui dont on dit qu'il est le pharmacien de la Provence, que lorsqu'il entre par la fenêtre, le docteur sort par la porte, qui emporte les tuiles des toits et soulève le jupon des filles........Peuchère !
en plus tu te mets à préparer le jus dès 1h40...
Quoi ! Faut qu'on fasse ton boulot parce que Môssieu va se promener et en tu râles ! Pffff...
Ben oui mais c'est des heures indues pour préparer le café......quand on se lève il est bouillu et c'est bien connu, café bouillu, café foutu......turlututu chapeau pointu.........
Bon hé ben ça se bouscule pas au portillon aujourd'hui.......on voit que c'est les vacances........
Bonjour à tous,
j'ai entendu évoquer cette expression quand, lors d'un conflit, une larme commençait à couler.
Bien sûr, souvent les filles quand les hommes crient.
Dans le temps, j'ai l'impression que çà marchait pas mal. Une vraie spécialité pour certaines.
réponse à . BOUBA le 17/08/2015 à 09h32 : En Provence les petites pluies n'existent pas. Nous n'avons pas ce cra...
Nous n'avons pas ce crachin qui...
Pôvres de vous qui ne connaissez pas le crachin qui se devine à peine... Si fin qu'on se pose la question : est-ce qu'il pleut ? Si fin qu'on se demande s'il faut le parapluie, tu sais ces choses qui cachent des petits morceaux de paradis.

"Brume" dis-tu. Pourquoi pas ? C'est joli la brume ; tu as l'impression de toucher les nuages.

Crachin mais point de grand vent. Ces jours-là, noroît et suroît s'en vont batifoler avec les mouettes. Ils reviendront bien sûr, guillerets ou furieux donnant sur les côtes des spectacles magnifiques, Regarde !
Il suffit de regarder la météo pour voir que le mauvais temps arrive toujours par la Bretagne. S'il arrive par la Bretagne c'est qu'il est en Bretagne. Le Breton a même inventé un mot, le crachin. Les cow-boys, dans l'ouest, crachaient le jus de leurs chiques, le ciel breton crache lui aussi, mais contrairement au cow-boy qui crachait dans un crachoir, lui, il crache partout. Mais attention le crachin est écolo. La preuve ? Même les algues sont vertes en Bretagne. http://www.liberation.fr/terre/2009/12/08/les-complices-de-l-algue-verte_597943 Seul le lagon de Germaine reste bleu car elle le protège du crachin.C'est pour ça qu'elle reste verte en buvant du lagon bleu.
réponse à . DiwanC le 17/08/2015 à 13h40 : Nous n'avons pas ce crachin qui...Pôvres de vous qui ne connaissez pas le ...
En regardant ces images, on ne peut qu'être admiratif devant ceux qui ont conçu et construit -dans des endroits parfois improbables- ces phares qui résistent aux éléments, alors que l'on s'attend presque à les voir s'écrouler.
Chapeau (rond, pour les bretons), messieurs !
réponse à . joguit le 17/08/2015 à 13h17 : Bonjour à tous, j'ai entendu évoquer cette expression quand,...
Ben ça n'a pas changé......une femme ça chiale ou ça crie......
A part ça c'est décoratif..........
Mais dis moi, ton pseudo y me parle comme on dit maintenant......t'as pas hanté ces pages dans les temps passés ?
réponse à . mickeylange le 17/08/2015 à 16h29 : Il suffit de regarder la météo pour voir que le mauvais temps arri...
♫♪♫♪♪ Viens mon p'tit crachin,
Du vent marin
Tu es bien loin
Te m'feras du chagrin
Si tu n'craches point j'qu'à d'main ! ♪♫♪♪


On se retrouve tout à l'heure chez Marcel ?

réponse à . DiwanC le 17/08/2015 à 13h40 : Nous n'avons pas ce crachin qui...Pôvres de vous qui ne connaissez pas le ...
Bingo !!!!!!!.........Je savais qu'on aurait droit à un épisode Breton.......
réponse à . gonalzako le 17/08/2015 à 17h42 : En regardant ces images, on ne peut qu'être admiratif devant ceux qu...
Sans doute mais le mot phare vient de faros..........
Cette ile étant en Egypte on peut dire qu'ils construisaient des phares à ions........
réponse à . DiwanC le 17/08/2015 à 18h51 : ♫♪♫♪♪ Viens mon p'tit crachin, Du vent marin Tu es bien loin Te ...
Joli !!!!!!!!!.......on se croirait presque chez les Ch'tis.......
réponse à . BOUBA le 17/08/2015 à 18h50 : Ben ça n'a pas changé......une femme ça chiale ou &cce...
une femme ça chiale ou ça crie... À part ça c'est décoratif...
TU AS HONTE J'ESPÈRE ?
Tu dis ça parce que tu es fâché ou c'est le mistral qui a soufflé trop fort passant par une oreille et ressortant par l'autre, fichant le bazar dans les boyaux de ta tête
Pffff...
Enfin, vaut mieux lire ça que d'être sourd...

réponse à . BOUBA le 17/08/2015 à 18h58 : Joli !!!!!!!!!.......on se croirait presque chez les Ch'tis..........
Ben tu vois quand tu veux ? 
réponse à . gonalzako le 17/08/2015 à 17h42 : En regardant ces images, on ne peut qu'être admiratif devant ceux qu...
... admiratifs devant ces constructeurs et aussi ces marins du monde entier qui se retrouvent parfois dans les vagues déchaînées... déferlantes, rugissantes, hurlantes.
Stoïques, ils attendent que ça s'apaise...
TU AS HONTE J'ESPÈRE

Même pas ........................
Pour une femme tu la sors bonne parfois........ 
réponse à . DiwanC le 17/08/2015 à 19h07 : ... admiratifs devant ces constructeurs et aussi ces marins du monde entier qui ...
ici

Son mari, pris dans la tempête
La Paimpolaise était en train
De vouer, c'était pas si bête,
Un cierge au patron des marins.
Ce pieux flambeau qui vacille
Mélanie se l'est octroyé, (bis)
Alors le saint, cet imbécile,
Laissa le marin se noyer. (bis)

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Petite pluie abat grand vent » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?