Prendre son pied - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Prendre son pied

Avoir du plaisir ou un orgasme, au cours de l'acte sexuel.

Plus généralement :
Prendre un grand plaisir en pratiquant une activité passion ou en découvrant les joies d'une nouvelle activité.

Origine

Cette expression n'a rien à voir avec l'image du bébé qui s'empare de son pied pour le sucer avec un grand plaisir.

Le pied vient de l'argot du XIXe siècle. Il désignait une part, une ration, un 'compte' que les voleurs réservaient sur leur butin pour leurs complices.
En 1878, "j'en ai mon pied" voulait dire "j'en ai mon compte, j'ai ma ration".
C'est ce sens de 'ration', exagéré, qui a permis ensuite de dire d'une femme qui "prend sa ration" qu'elle en a eu pour son compte lorsqu'elle a fait l'amour. Car cette expression a longtemps été réservée à la gent féminine avant, plus récemment, de s'étendre au genre humain tout entier.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Prendre son pied » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen To comeVenir
Canada / États-Unisen to get off onprendre plaisir à qqch ou être excité (sexuellement) par qqch.
États-Unisen To get one's kicksProfiter de son plaisir
Espagnees CorrerseTrotter, galoper
Argentinees AcabarFinir

Vos commentaires
Bizarre...Tout le monde prend son temps ce dimanche...Vous ne vous êtes pas levés du bon pied?
Le jour où Filo et moi avons pris notre pied ensemble à ...La Gaude (!) reste un excellent souvenir ! Il y avait quelque part une photo, floutée de main de maître par God soi-même, -gaude nobis- qui en attestait.
C’est ce sens de ’ration’, exagéré, qui a permis ensuite de dire d’une femme qui "prend sa ration" qu’elle en a eu pour son compte lorsqu’elle a fait l’amour.

Première lecture : beurk, beurk, mais avant God, tous les hommes étaient des machos ; je ne m’étendrais pas là-dessus (ni sur ou sous aucun de cette espèce)
Seconde lecture : que signifie, cher God, cet "exagéré" : le compte aurait-il été finalement surestimé, hmmmm ?
réponse à . momolala le 18/05/2008 à 08h57 : C’est ce sens de ’ration’, exagéré, qui a permis...
ire d’une femme qui "prend sa ration" qu’elle en a eu pour son compte lorsqu’elle a fait l’amour.

A mon avis il ne peut s’agir que d’amour vache (SM). Prendre sa ration.... de coups ?
C’est normal momo, certaines se font un peu prier, faut les aider un peu.
 
Anonyme
Désolé God mais cette expression date du 8e siècle.
C’est Bertrade de Laon qui la mis au goût du jour, et elle avait du mérite car son mari au pieu était surnommé "le bref" ce qui veut tout dire, et malgré ça elle fut surnommée Berthe au grand pied. Quelle santé elle devait avoir !
Michey Druon
- t’as pris ton pied ?
- oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui
répond madame Chilopode.
Entre le ménage et la douche, trouvé ceci sur Wikipedia : voir cette page. Ce qui tendrait à prouver qu’une fois de plus, l’expression du jour vient de la MARINE !
Car cette expression a longtemps été réservée à la gent féminine avant, plus récemment, de s’étendre au genre humain tout entier.
ouf ! les hommes ont acquis le droit de prendre leur pied ! Il était temps , après ces siècles où seul comptait donc le plaisir de la femme... 
Le pied est égal à 12 pouces. Prendre son pouce , même de pied, indique un plaisir somme toute banal. Qu’il faut prendre 12 fois (en même temps ? à la suite ? avec 12 partenaires différents ?) pour prendre un pied.
Mais soyons carré ! Le pied carré, ne fait que 144 pouces carrés. Tandis que la verge en fait 12 100. Il est donc possible, avec une seule verge de donner 144 pieds. Mais pas forcément à la même, ni en une fois. M’enfin... sot ! En réalité, ça ne marche que 5 fois sur cent : démonstration sur cette page
Cette expression vient de la marine..j’ai toujours entendu dire, que le pied était une mesure, une part du butin...et que les pirates venaient sur le pont prendre leurs pieds...mais n’avions nous pas déjà eu cette expréssion ???
réponse à . mickeylange le 18/05/2008 à 09h32 : - t’as pris ton pied ? - oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,oui,...
ah que c’est drôle !!!
réponse à . momolala le 18/05/2008 à 10h28 : Entre le ménage et la douche, trouvé ceci sur Wikipedia : voi...
ben voilà, le temps de répondre tu m’as fait la nique en arrivant première!! bises.
Certains prennent leur arpion, mais gare aux morpions ! Ils peuvent aussi mettre les mieds en bouquet de violettes (là, c’est le comble de l’orgasme) et avoir les doigts de pied en éventail !
réponse à . <inconnu> le 18/05/2008 à 10h48 : Certains prennent leur arpion, mais gare aux morpions ! Ils peuvent aussi m...
à prendre son pied avec " Mieds", certain d’avoir des morpions neuf mois plus tard ...ou des crampes violettes en bouquet d’éventail...je refais un café ??
réponse à . Muscat le 18/05/2008 à 08h02 : Bizarre...Tout le monde prend son temps ce dimanche...Vous ne vous êtes pa...
Rep. à Mouse-Cat"
Alors! Si le Jour du Seigneur on ne peut même plus se lever du pied gauche ou rêver qu’on marche sur coussins d’air comme LUI (Tibériade Surfing Ldt) !
Le mien, je le prendrai —dans la tête— quand le nabot à talonnettes que l’on subit se prendra une "Bénédiction de Parade" (pied au cul en argomuche); En attendant "qu’il se casse...le Riche.C.. " je les mets tous les deux dans la plat par dégoût de leur cuisine.
Le sens de "ration" se retrouve bien dans les expressions argotiques "prendre son fade" et "fader" (quelque chose, en 2, 3, etc... parts). Par contre, le récent "prendre son panard" s’éloigne à mon avis du sens original.
Akoulis a pris son pied. Akoulis est vraîment trombone ..! 
cette page
réponse à . Muscat le 18/05/2008 à 08h02 : Bizarre...Tout le monde prend son temps ce dimanche...Vous ne vous êtes pa...
Bien au contraire: bon pied bon oeil dès matines! j’ai emmené mon quatre-pattes de quatre mois à sa première séance d’éducation. On avait à peine pied, panards dans la gadoue sous la flotte, une heure et demie bien fadées à tourner et virer, quel pied dominical !
épectase:

prendre son pied en partant devant ?
prendre son son pied par devant en partant ?
partir devant prendre son pied ?
C’est compliqué, surtout que la péripatéticienne, qui marche comme tout le monde avec ses pieds, ne le prend que rarement.
Je perd pied, faut que je vérifie un truc
Adriennne....

Daniélou
si la patte de lapin porte bonheur, c’est qu’elle permet de prendre son pied en courant deux lièvres à la fois.
Les chevaux, dans leurs stalles, prennent aussi leur pied : comme vous et moi - mais probablement plus souvent que moi. Les pieds des stalles sont connus et admirés de ceux qui trouvent sabot. Mettre sur un pied des stalles signifie porter la femme au 7° ciel, la faire hennir de bonheur en lui mettant l’étalon dans l’estomac. Jument pas : ça demande des dons, de l’expérience...
Ca demande aussi une femme.
Ou une chèvre -mais ça c’était l’expression d’hier ! 
réponse à . AnimalDan le 18/05/2008 à 11h57 : Akoulis a pris son pied. Akoulis est vraîment trombone ..!  cette pag...
Sur le même site en voici un qui prenait son pied de drôle (si l’on peut dire) de manière, le pôvre ! On y trouve d’autres images de la vie en Perse avant les temps modernes ... Ca se voit aux costumes, pas aux coutumes hélas !
réponse à . chirstian le 18/05/2008 à 12h17 : si la patte de lapin porte bonheur, c’est qu’elle permet de prendre ...
C’est harassant ton histoire ..!! 
réponse à . mickeylange le 18/05/2008 à 12h15 : épectase: prendre son pied en partant devant ? prendre son son pied...
Daniélou = Rocky ?
réponse à . momolala le 18/05/2008 à 12h31 : Sur le même site en voici un qui prenait son pied de drôle (si l&rsq...
Un truc à rester estro-pied... 
Avez-vous noté que cette expression fut proposée la première fois le jour de la Sainte Marie ou de l’Assomption, journée dédiée à la "Vierge", pure entre toutes les femmes ? God l’unique en saurait-il plus que nous sur la question : il serait idéalement placé, en théorie, pour nous dire si elle prit son pied quand l’ange la visita...
réponse à . momolala le 18/05/2008 à 13h08 : Avez-vous noté que cette expression fut proposée la premièr...
J’ai pas osé y alluser... de crainte de susciter des débats et des baffes. On en a lu y a un peu moins que pas longtemps crier au sacrilège pour moins que ça..! Monts et montagnes pour un mot de pied, té ..! 
réponse à . AnimalDan le 18/05/2008 à 13h30 : J’ai pas osé y alluser... de crainte de susciter des débats ...
Bonjour Animal ! Je te comprends bien là (5/5) mais souligne que cela dépend quand même comment cela est présenté. Avec Momo, la délicatesse est présente et la méchanceté toujours exclue. Cela n’est pas toujours le cas de tous. Il y a une nuance entre humour simple et ironie déplacée téléguidée à fâcher. Ce dernier ressort n’étant pas le pied quoique certains ou certaines y prendraient du plaisir…
Retenir cette phrase : L’ironie est très souvent la vitrine de la méchanceté. 

Tout le monde doit se respecter car tout le monde est à même de réagir. Croyants, athées, agnostiques... Au fond, tu poses la bonne question : Faut-il se canarder les Huns les autres ? God le Bienheureux a édicté des règles de conduite... Il cherche la paix sociale pour tous, c’est évident. 
réponse à . momolala le 18/05/2008 à 13h08 : Avez-vous noté que cette expression fut proposée la premièr...
Relation directe avec le fait que les Fidèles baisaient les pieds de sa statue ici et là...? Et particulièrement ce jour précis ???
réponse à . Muscat le 18/05/2008 à 08h02 : Bizarre...Tout le monde prend son temps ce dimanche...Vous ne vous êtes pa...
Bizarre...Tout le monde prend son temps ce dimanche...Vous ne vous êtes pas levés du bon pied ?

Si, en sautillant un peu, à droite, à gauche…

L’expression est bien en rapport sexuel direct avec une autre expression : "Trouver chaussure à son pied" dans la boîte de nuit ou "Trouver godasse à son pied", qui a donné ensuite, "Trouver chaudasse à son pied à coulisse".
Car les z’ébats se passent toujours en coulisses avant d’être présentés au grand jour, relation assumée en public. Sinon, elle grimpe au rideau de scène... de ménage. Mieux vaut éviter cela au début.

Le pied, la chaussure, tout cela est engageant et sent bon le parfum de la rose mais attention, peuvent se glisser là-dedans, des grains de sable, à commencer par les nés gâtifs ou gâteux, très jaloux ou jalousent et qui semelles, puantes, à ja/casser votre histoire.

Il est alors bon et conseillé de compenser par un petit voyage, une ligne de rails qui en précèderont bien d’autres, allusion qui va donner l’expression : "Prendre son train-train pour des vessies et des lanternes", expression qui directement vous fera penser "A la peau de porc, faire des rillettes tu mens"… qui sous-entend bien d’ailleurs les allusions de mensonges de l’un ou l’autre et de pains savamment échangés ; expression sèche du : "casse ta croûte connard" ou "conasse" et qui évidemment se retrouvera affublée d’une autre expression très usitée : " belle salope" ou "beau salaud" qui laisseront à penser que le pied est la meilleure façon de marcher doit vers les problèmes de M…. ; d’où le fameux : "Tourner les talons" ; "Trois pas en arrière" ; "Reculer pour mieux sauter" ailleurs…

Nous constatons au final que "le pied de porc" et "le pied de biche" se recherchent pour un casse commun certes improbable. Donc, me vient une question qui paie ensuite les potes cassés ? Ou les amies, qui en puissance, amantes toujours sans vergogne. Oui elles menthe, glaçons ou pas.

Décidemment, la recherche des responsabilités ne débouche vraiment jamais sur "un ongle de bon sens", c’est regrettable, ça a du sens car ensuite, l’éconduit ou l’éconduite ne sera plus "en odeur de seins tétés". Navrante désillusion.

Je propose donc qu’à la place, il soit pris non pas le pied mais un simple plaisir à saisir "le pied-de-nez". C’est discret, efficace, moderne, touchant et ça ne mange pas de crottes même pour une bique qui s’ignorerait (en route Simone) dans son caractère.
Bref, dans le doute et en réponse à ses pulsions, il faut reluire le tout. Question de talon ! Mais dans le fion, gare aux aiguilles et autres pics à glace…
Et paf ! Pense l’homme, incorrigible même si saquée... quête du bonheur rapide reste son hobby préféré. 
Prendre son pied faisait partie jadis du vocabulaire des souteneurs, le pied désignant la part due à la prostituée, cette part du butin acquise dans un bar de putain
Concernant l’homme mort durant l’orgasme, est-ce une fuite en avant ?
Comme quoi, l’habitude rude ne ferait pas l’Essence Ciel.
Mais pour lui, c’était " piedestiné !".

Belle mort quand même...
Perte et fracassé. 
réponse à . <inconnu> le 18/05/2008 à 14h03 : Bizarre...Tout le monde prend son temps ce dimanche...Vous ne vous êtes pa...
la recherche des responsabilités ne débouche vraiment jamais sur "un ongle de bon sens",
Yannou : du bon sens, l’ongle incarné !
réponse à . chirstian le 18/05/2008 à 15h31 : la recherche des responsabilités ne débouche vraiment jamais sur ...
l’ongle incarné !

Est tombé à bas.
Le déchet a été prononcé dans une coupure de presse...
Dieu a dit :
- tu ne prendras pas le pied de la femme d’autrui ,
- ni ton pied avec la femme d’autrui ,
- ni ton pied avec aucune truie.
- Ou alors tu mettras des patins.
Alors Rocky, ce serait toi ?  Je me souviens maintenant de cette histoire de la mort du cardinal Daniélou, mort saintement en prêchant la repentance des Marie-Madeleine de Madame Claude ou de sa cousine Thérèse....
réponse à . chirstian le 18/05/2008 à 15h37 : Dieu a dit : - tu ne prendras pas le pied de la femme d’autrui , - ...
ou alors tu mettras des patins
Si le patin est le préservatif du pied, il vaut mieux ne pas trop en rouler d’abord. Dommage pour les préliminaires ! Et en pleine action, tu patines !
réponse à . chirstian le 18/05/2008 à 12h17 : si la patte de lapin porte bonheur, c’est qu’elle permet de prendre ...
et les poupées gonflables dans tout ça ?
Bonjour à tous(tes).
Continuez comme ç’à, je prends toujours mon pied à lire vos commentaires.
Et bon anniverssaire à Manata, qu’on ne voit plus souvent. Prend t’elle son pied toute seule? 
réponse à . chirstian le 18/05/2008 à 15h37 : Dieu a dit : - tu ne prendras pas le pied de la femme d’autrui , - ...
De tout cela la Porsche rit… jusqu’à minuit, et même... Phares allumés !
réponse à . momolala le 18/05/2008 à 08h51 : Le jour où Filo et moi avons pris notre pied ensemble à ...La Gaud...
Ah que de beaux souvenirs...
C’était ça, les Conventions Expressionautes, Gaudesques si pas Godesques d’antan...

A quand la suivante?
Pour l’instant, je suis à l’aéroport et l’aéronef a du retard. C’est pas le pied, faire le pied de grue...
Il y a des coups de pied qui se perdent, il y a des coups de pieds poilus et il y a des pieds à coulisse...
réponse à . momolala le 18/05/2008 à 15h39 : Alors Rocky, ce serait toi ?  Je me souviens maintenant de cette histo...
Sainte Cabriole ?
Voilà ce qui arrive lorsqu’on voue une sourde passion aux culbutes ; le chaud calbute, lui, aspire à pistonner à tout va.L’huile n’était pas sainte, la vie d’ange non plus.
Et tout a filtré clair dans l’eau-pignon.
La prochaine fois, l’huile de Sainte Eze est conseillée pour qui désire fortement ne pas pas niquer.

Pour le C.v de la péripapéti-chienne, il y a eu comme un os et non pas une relique en sus. 
réponse à . file_au_logis le 18/05/2008 à 19h12 : Il y a des coups de pied qui se perdent, il y a des coups de pieds poilus et il ...
et il y a des pieds à coulisse...

Et voilà lorsque retard il y a. Tu es un Filoo en coulisses > Com28."Trouver chaudasse à son pied à coulisse"...
Sorry. 
réponse à . <inconnu> le 18/05/2008 à 19h16 : et il y a des pieds à coulisse... Et voilà lorsque retard il y a. ...
Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, mais le con et le texte sont dix ferrants...
réponse à . file_au_logis le 18/05/2008 à 19h24 : Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, mais le con et le texte sont dix ferrants......
Tu te fais Maréchal* d’Opérette à Vienne…
Oh Triche ! 

* maréchal-ferrant !
Bonne nuit les tous et toutes, pas de coup de pied en vache sous les couvertures hein ?

@ file-au-logis- courage, il est pané de pied de cochon celui qui va te faire perdre patience ! nous t’embrassons!
réponse à . sylphide le 18/05/2008 à 20h40 : Bonne nuit les tous et toutes, pas de coup de pied en vache sous les couvertures...
sous les couvertures...

La tuile ! Oui embrassons Filoo avec coeur et passion.
Mais pas trop tout de même... il pourrait prendre son...
... et lumière.:&rsquo)
je murmurais à son oreille : j’aimerais prendre mon pied avec vous. Mais je voudrais aussi que vous prissiez le vôtre avec moi. Car il n’est de bon pied que partagé.
Elle se montra très compréhensive et me répondit suavement : prends toujours ma main dans la gueule, pauvre c.. !
Je doigt le dire : sa main ne valait pas mon pied.
J’étais mal tombé car il est des mains exquises : celle de la Veuve Poignet m’a fait prendre mon pied dans les situations les plus folles et sans jamais prétexter de migraine. D’ailleurs... je vous quitte : elle me fait de l’oeil. Je crois que je vais avoir une touche !
Prendre un grand plaisir en pratiquant une activité passion ou en découvrant les joies d’une nouvelle activité.
Jacques Prévert les trouvait "intelligents" ... (sauf quand, blessés, ils nous font souffrir !  comme moi, hier soir, à la sortie de la nuit -gratuite- des musées, je suis ressortie à 00 : 00 h. du Louvre où un GPS aurait été bien utile, depuis 18 h.!)
intelligents je ne sais pas, mais JOUISSIFS, certainement ... si l’on suit l’expression prendre son pied avec ses variantes: "le pied ! " ou c’est un pied, pas possible ! ... quel panard ! etc.
Cette exclamation est bien synonyme de quelle jouissance (sexuelle, esthétique, voire intellectuelle) ...vous pensez tous (ou presque) qu’on saisit son pied dans l’orgasme, mais c’était aussi une expression d’origine jazzistique, désignant un paroxysme de l’improvisation (et "ils font un boeuf") ... mais tout ceci reste argotique ... 
Ah combien je regrette l’absence de Quasimodo, le pro en argo !!! 
"Ma biche!", comme disait le regretté Louis de Funès, quand il prenait son pied ... de biche!
réponse à . cotentine le 19/05/2008 à 02h32 : Prendre un grand plaisir en pratiquant une activité passion ou en d&eacut...
Mais Cotentine, on est encore quelques jaspineurs d’argonji dédiés, ici ..! 
Une autre école de pensée indique une autre origine de cette expression:

Madame de Maintenon (à vérifier), maîtresse du roi, avait une particularité : quand elle jouissait, elle avait une crampe qui la faisait hurler de douleur et elle se tenait la jambe à deux mains pour faire passer la douleur. A cette époque, les mœurs faisaient que les portes restaient facilement ouvertes et lors que "Madame" jouissait, les personnes qui l’entendaient disaient : "Madame a encore pris son pied"
C ´est une expression qu ´on n ´ entend plus beaucoup.Elle était à la mode, à Paris, il y a trente ou quarante ans. Jean-Louis Bory a d ´ailleurs écrit un livre qui s´appelle Le Pied.
J ´aime beaucoup la version avec Madame de Maintenon.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Prendre son pied » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?