Se jeter un verre derrière la cravate - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Se jeter un verre derrière la cravate

Boire un verre (d'alcool)

Origine

Au premier abord, si on tient compte du fait que derrière la cravate on trouve la chemise, celle-ci va être immédiatement tachée si jamais on y jette tel quel son verre de Pommard 59 ou de curaçao.

Mais ce serait oublier que la cravate, qui part du cou et descend verticalement, 'cache', à l'intérieur du corps, un conduit fort utile pour le commun des mortels, un conduit dont le rôle est d'amener les liquides ingurgités jusqu'à l'estomac.
Et c'est le fait que la cravate se fixe au cou qui a fait que dans l'argot du XXe siècle, le terme désigne aussi le gosier, cet endroit qui est le point de passage obligé de tout ce qu'on avale si on ne fait pas une fausse route.

Du cou(p), même si on imagine que l'expression devrait plutôt utiliser 'dans' au lieu de 'derrière', son sens devient aussi limpide qu'un verre de vodka, le 'derrière' pouvant en plus avoir une connotation de discrétion, de consommation en douce, mais avec connivence entre les buveurs.

Exemple

« - Mathias buvait presque exclusivement de la bière.
- Ça veut dire au moins huit grosses.
Devant mon air interrogatif, il a précisé qu'il s'agissait de grosses bouteilles, genre format double. Soit seize canettes derrière la cravate. C'est vrai que ça commençait à chiffrer. »
André Marois - Accident de parcours - 1999

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se jeter un verre derrière la cravate » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Gwlychu eich pigMouiller son bec
Allemagnede (Sich) einen hinter den Knorpel schütten(S')en renverser un derrière le cartilage
Allemagnede sich einen hinter die Binde giessens'en verser un derrière la cravate
États-Unisen To knock one backS'en taper un vers l'arrière
Espagnees Echarse un tragoSe verser une gorgée
Argentine (Buenos Aires)es mojarse el garguerohumidifier le gosier, boire un coup
Espagnees Darse un latigazoSe donner un coup de fouet
France (Anjou)fr Écraser une graine
Italieit Scolarsi un bicchiereBoire un verre tout d'un coup
Pays-Bas (Amsterdam)nl een pikketanussie pakken (expr. datant du début 19e S.à Amsterdam) le mot "pikketanussie" est intraduisible et l'origine inconnuboire un coup (en principe du Genièvre)
Belgique (Limbourg)nl Zich eentje op zijn hart zettenEn mettre un sur son coeur
Belgique (Limbourg)nl Eentje in zijn noebel houwenEn taper un dans le gosier
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Een glas achteroverslaanTaper un verre à la renverse
Pays-Basnl Een slok achterover slaanSe taper une gorgée vers l'arrière
Polognepl strzelic sobie lufese tirer un canon
Roumaniero a da pe gâts'en jetter un dans le gosier
Russieru залить за воротникS'en verser derrière le col

Vos commentaires
[citation]’cache’, à l’intérieur du corps, un conduit fort utile

Nous les femmes not’ conduit est entre les lolos, caché sur X cm par un soutien-georges qui descend à l’horizontale (mate un peu la gym) contrairement à la cravate qui, elle, descend à la verticale, précision que je me devais d’apporter compte tenu de son importance ! A comparer entre X cm et la longueur de la cravate on comprend mieux pourquoi qu’les mecs y z’ont besoin de s’en jeter plus que les nanas.
Il est fortement déconseillé de se jeter un verre derrière la cravate au volant, on pourrait en renverser !
Savez-vous que le mot "cravate" est - à l’origine tout au moins - synonyme de "Croate"?
Il désignait à l’époque le noeud ornemental que les-dits Croates se mettaient autour du cou. Ce n’était pas nécéssairement un noeud de chanvre, celui-ci étant généralement destiné "aux autres". Mais plutôt soit du tissu, soit une ficelle - sans cervelle!
Et maintenant, tous avec moi, répétez donc dix fois, sans vous prendre les pieds dedans: HRVTKA, qui signifie - comme tout le monde l’aura reconnu - Croatie en croate...
j’aime mieux le laisser glisser voluptueusement ton Pommard 59 cher God plutot que de le jeter sans menagement !!
réponse à . eureka le 02/06/2009 à 01h08 : Il est fortement déconseillé de se jeter un verre derrière ...
Quand mademoiselle Lapompe s’en jette derrière la cravate, habituellement elle serre les dents pour ne rien perdre...
Monica LaBelle n’étant pas encore pro, elle ne savait pas y faire...
réponse à . eureka le 02/06/2009 à 01h03 : [citation]’cache’, à l’intérieur du corps, un co...
La vallée que tu décris est un terrain glissant. Voilà qui va nous ramener, inévitablement, à la cinépimastie chère à l’Amiral !

Pour moi l’expression évoquait le petit coup que l’on boit rapidement, sans prendre le temps de la desserrer, la cravate, donc de s’asseoir et de se mettre à l’aise. Je rappelle que la cravate est un accessoire vestimentaire masculin...
réponse à . file_au_logis le 02/06/2009 à 07h21 : Savez-vous que le mot "cravate" est - à l’origine tout au moins - s...
Et ça se croasse ! Bonjour mon Filo, salut Paperpy !
réponse à . momolala le 02/06/2009 à 07h25 : La vallée que tu décris est un terrain glissant. Voilà qui ...
Je rappelle que la cravate est un accessoire vestimentaire masculin...
qui n’est pas réservée aux notaires... c’est clerc non ?
un conduit fort utile pour le commun des mortels
c’est l’œsophage central qui procure au corps ses 37,2° le matin et donne envie de s’en jeter un dans la Dalle, avec ou sans cravate.
réponse à . file_au_logis le 02/06/2009 à 07h21 : Savez-vous que le mot "cravate" est - à l’origine tout au moins - s...
Y’a pas que les Croates: les Syldaves et les Bordures aussi ! 
réponse à . momolala le 02/06/2009 à 07h25 : La vallée que tu décris est un terrain glissant. Voilà qui ...
Je rappelle que la cravate est un accessoire vestimentaire masculin...
Mais que nenni. J’en ai porté une jaune pendant une dizaine d’années. Que le dimanche pour participer aux jeux du patro, mais cravate quand même. Jusqu’à ce qu’elle soit remplacée par le foulard. Cravate que nous avions appris à nouer et non pas une de ces cravates à élastique. Ce qui fait que je savais faire les noeuds tandis que mes frères qui portaient le foulard ne le savait pas.
Il me semble que dans les défilés de haute couture, certaines femmes ont porté la cravate, parfois négligemment nouée.
le condamné a le droit de s’en jeter un dernier, derrière sa cravate de chanvre.
réponse à . file_au_logis le 02/06/2009 à 07h21 : Savez-vous que le mot "cravate" est - à l’origine tout au moins - s...
et d’après Wikipédia :
"Une légende dit que la cravate est née ainsi: Un jour, les femmes décidèrent d’attacher une serviette autour du cou de leur mari, pour éviter qu’après un repas, ils ne s’essuient toujours avec leurs manches. Mais les hommes ne perdirent pas leur habitude, les femmes ont donc cousu des cailloux sur les manches. Ainsi, à chaque fois qu’ils s’essuyaient, cela endommageait leur moustache; avec le temps, ces cailloux sont devenus des boutons."
C’est sans doute faux, mais bien joli !
Pas de Cotentine ce matin ? Après avoir désespéré de pouvoir laisser un commentaire, elle s’en est certainement jeté un derrière la cravatte avant de se jeter dans les bras de Morphée (ou de quelqu’un d’autre qui sait). 

Il semble d’après le canal 12, qu’elle ne puisse que lire et soit empêchée d’intervenir. Perse et Vérance finiront par avoir raison et te permettront de nous livrer tes pensées.
réponse à . momolala le 02/06/2009 à 07h25 : La vallée que tu décris est un terrain glissant. Voilà qui ...
Je rappelle que la cravate est un accessoire vestimentaire masculin...

Autant alors faire de suite le commentaire suivant avant qu’une amionaute ne s’en charge :
Si les hommes ont des cravates, c’est pour indiquer la direction de leur cerveau.

Et en relation avec la ficelle d’avant-hier et les nœuds qui en ont découlé, cette citation de la Rochefoucauld : «Le noeud est à la cravate ce que le cerveau est à l’homme.»
réponse à . tytoalba le 02/06/2009 à 09h30 : Je rappelle que la cravate est un accessoire vestimentaire masculin...Mais que n...
J’en ai porté une jaune pendant une dizaine d’années.

Je ne veux rien dire sur la direction que tu indiquais. Pas question que je franchisse la ligne jaune.
Parlons un peu de vêtements féminins : il me semble que les femmes qui portent une mini-jupe par temps froid, pensent être immunisées contre le rhume de cerveau...
réponse à . SagesseFolie le 02/06/2009 à 10h03 : J’en ai porté une jaune pendant une dizaine d’années. ...
Je ne pourrais l’affirmer en ce qui concerne le rhume, mais j’ai porté en son temps la mini-jupe. A toi de voir si j’ai ou non conservé mon cerveau. 

Toi qui semble en savoir long sur les noeuds et les cravates, que penser d’un homme qui porte le noeud papillon ? Surtout si ce noeud est rouge.  
réponse à . eureka le 02/06/2009 à 01h03 : [citation]’cache’, à l’intérieur du corps, un co...
entre les lolos, caché sur X cm par un soutien-georges qui descend à l’horizontale

Va être contant God que tu le soutiennes à l’horizontale !!!
Mais va pas être content que tu dises à tout le monde qu’il descend.
( conseille lui le viagra)
réponse à . momolala le 02/06/2009 à 07h25 : La vallée que tu décris est un terrain glissant. Voilà qui ...
la cinépimastie chère à l’Amiral
Certes, certes... Mais je ne dédaigne pas non plus qu’une dame s’en jette une derrière la cravate. D’autant que c’est une excellente prévention du cancer du sein.
Merci qui ?
réponse à . chirstian le 02/06/2009 à 08h23 : Je rappelle que la cravate est un accessoire vestimentaire masculin... qui n&r...
Momolala va tirer la chose au clerc. Vi vi...
Bon amiral, tu pose ton pompon sur la commode et tu nous raconte !
réponse à . chirstian le 02/06/2009 à 09h37 : et d’après Wikipédia : "Une légende dit que la c...
C’est sans doute faux, mais bien joli !
Ah, pas de ça sur ce site, hein ! Ici, on instruit la lectrice, on l’éduque, l’introduit dans les arcanes de la culture, Mickey l’enduit, même, avant de la repeindre à neuf, mais on ne lui vend pas des salades, hein !
Ou alors, pour pas cher, que le panier de la ménagère soit bien plein.
réponse à . SagesseFolie le 02/06/2009 à 09h49 : Je rappelle que la cravate est un accessoire vestimentaire masculin... Autant al...
Le noeud est à la cravate
du marin, Sagesse. Du marin !
réponse à . mickeylange le 02/06/2009 à 10h24 : Bon amiral, tu pose ton pompon sur la commode et tu nous raconte !...
Qu’est-ce que tu veux savoir, garnement ? La mer était belle, une jolie brise, grand soleil, et j’ai posé mes pompons sur un endroit bien commode.
D’autres questions ?
La pipe est au marin, ce que la Mazophallation est au notaire.

(dicton du phare)
réponse à . tytoalba le 02/06/2009 à 09h41 : Pas de Cotentine ce matin ? Après avoir désespér&eacut...
enfin ! après m’en être jeté moults derrière la cravate ... pour tromper mon chagrin de ne pouvoir entrer sur Expressio, ... j’ai fini, cette nuit, comme dit Tyto, dans les bras de Morphée ... et ce matin, cravate dénouée, ... débraillée, j’ai pu entrer ! mais je n’ai pas rencontré le notaire !!! ni sa fameuse cravate ! 
C’est comme les témoins de Jehovah : ils vont toujours par deux et ils restent à la porte...
réponse à . file_au_logis le 02/06/2009 à 07h21 : Savez-vous que le mot "cravate" est - à l’origine tout au moins - s...
et: la corbata, en espagnol. (encore plus près de: Croate)
Bon, les gosses : il va bientôt être l’heure, pour Mickey, de se jeter un verre de rosé bien frais derrière la cravate. Et c’est lui qui rince nos gosiers assoiffés de savoir, aujourd’hui : profitons-en, hein ?
réponse à . tytoalba le 02/06/2009 à 10h18 : Je ne pourrais l’affirmer en ce qui concerne le rhume, mais j’ai por...
Que penser d’un homme qui porte un nœud papillon rouge me demandes-tu ?

La première première pensée (comme dirait Desproges) qui a illuminée mes deux hémisphères cérébraux, clapotant dans leur vin rosé, comme les deux fesses d’un aoûtien clapotant dans l’océan atlantique et qui attend la marée pour bouger son cul à l’heure du berger, est la suivante :

-- Cet homme est un clown ! 

Certes, me diras-tu, les nœuds papillons de nombreux Clowns sont rouges à pois blancs, mais dans certains cas même les poissons rouges ! Puis une autre idée rougeoyante m’est venue :

-- Cet homme est une femme qui veut porter la culotte dans son ménage ! Tu en as une illustration à cette page.

Mais la seule pensée sérieuse que me soit venue est la dernière :

-- Cet homme était rouge-gorge dans un vie antérieure et est resté un drôle d’oiseau. 
A partir de combien de verres derrière la cravate le risque de delirium n’est-il plus très mince?
réponse à . SagesseFolie le 02/06/2009 à 11h22 : Que penser d’un homme qui porte un nœud papillon rouge me demandes-t...
Ah, je l’ai bien connu : il a pourri par la queue, le pauvre...
réponse à . <inconnu> le 02/06/2009 à 11h29 : A partir de combien de verres derrière la cravate le risque de delirium n...
Au-delà de douze. Evidemment.
réponse à . <inconnu> le 02/06/2009 à 11h29 : A partir de combien de verres derrière la cravate le risque de delirium n...
                              ,-.             __
,’ `---.___.---’ `.
,’ ,- `-._
,’ / \
,\/ / \\
)`._)>) | \\
`>,’ _ \ / |\
) \ | | | |\\
. , / \ | `. | | ))
\`. \`-’ )-| `. | /((
\ `-` a` _/ ;\ _ )`-.___.--\ / `’
`._ ,’ \`j`.__/ \ `. \
/ , ,’ _)\ /` _) ( \ /
\__ / /nn_) ( /nn__\_) (
`--’ /nn__\ /nn__\



Si tu vois un éléphant rose ci-dessus, c’est que tu as dépassé la dose limite.
Il a été élevé sans maïs OGM, au moins ?
réponse à . Elpepe le 02/06/2009 à 11h11 : Bon, les gosses : il va bientôt être l’heure, pour Mickey...
et je dirais même plus : il va être l’heure de se jeter la cravate devant un verre de rosé bien frais.
réponse à . mickeylange le 02/06/2009 à 10h19 : entre les lolos, caché sur X cm par un soutien-georges qui descend &agra...
Non mais, de quoi qu’y cause çui-la l’Mickey, pour le petit coup à se j’ter (l’un sur l’ot’), faut bien descendre A LA CAVE, y’m’semb’ que la ’tite pillule remontante qu’il préconise pour l’état d’cause é l’est pas nécessaire, n’est-il pas ? Me traiter de cafteuse, en pus’ pour une fausserie qui n’existe même pas, j’en mets mes cinq doigts là où on sait, j’garantis !
Je vois un éléphant rouge. C’est grave Docteur ?

Non ! Pas sur la tête !
Non ! Je ris ! No ! C’est rose rosse !
réponse à . SagesseFolie le 02/06/2009 à 12h03 : Je vois un éléphant rouge. C’est grave Docteur ? Non&n...
Les zoopsies signent généralement le delirium tremens.
réponse à . eureka le 02/06/2009 à 12h02 : Non mais, de quoi qu’y cause çui-la l’Mickey, pour le petit c...
faut bien descendre A LA CAVE
derrière les fagots, même.
réponse à . SagesseFolie le 02/06/2009 à 12h03 : Je vois un éléphant rouge. C’est grave Docteur ? Non&n...
- Je vois un nez, les fans, rouge !
- Bé oui, y a d’l’abus d’picole.

SaFo arrête de t’en j’ter derrière la cravate !
réponse à . chirstian le 02/06/2009 à 09h37 : et d’après Wikipédia : "Une légende dit que la c...
Je connais cette histoire (légende ou non), sinon que ce ne seraient pas les boutons sur les manches, mais les galons des sous-off et officiers sur les manches. C’est pour cela aussi d’ailleurs qu’il y avait tellement de parements avant les galons. Dixit ma couturière de maman, quand elle cousait encore...
réponse à . eureka le 02/06/2009 à 12h02 : Non mais, de quoi qu’y cause çui-la l’Mickey, pour le petit c...
y’m’semb’ que la ’tite pillule remontante qu’il préconise pour l’état d’cause é l’est pas nécessaire, n’est-il pas ?
C’est un aveu, l’amiral, est cocu, son Euraka d’amour en sait plus sur la sexualité de God que la moralité ne saurait le tolérer.

Foulamerde.
Pour le mariage de sa fille, cette belle-mère offre à son gendre deux superbes cravates : une noire et une bleue.
Le gendre en choisit une des deux pour la cérémonie, en hommage à sa belle-mère, et le soir, dit à cette dernière :

-- «Vous avez vu, belle-maman, j’ai mis votre ravissante cravate bleue !»

Alors, la belle-mère :

-- «Pourquoi ? Elle te plait pas la noire ? ! ? ! »

______
/( )\
\ \ / /
\/[]\/
/\
| |
| |
| |
| |
| |
\ /
\/
réponse à . mickeylange le 02/06/2009 à 12h39 : y’m’semb’ que la ’tite pillule remontante qu’il pr...
Certes, certes, on peut voir les choses sous cet angle naïf. Mais mon Eureka d’amour est une battante, une gagneuse : ma petite préférée. Et tu m’en vois fort aise.
Des qui ne rechignent pas à s’en mettre un coup derrière la cravate verte sous leur képi blanc que j’ai mis rien que pour vous sur cette page. Respect pour ces rois de la descente avec ou sans parachute !
Il me semble que le port de la cravate se démode singulièrement. Elles font partie de l’uniforme ou du déguisement de l’homme politique et du VRP. Pour les nostalgiques, ceux qui se préparent à accompagner leur fille à l’autel, les curieux, voici un site où vous retrouverez toutes les manières de la nouer et bien d’autres choses sur cette page.
réponse à . SagesseFolie le 02/06/2009 à 12h42 : Pour le mariage de sa fille, cette belle-mère offre à son gendre d...
rime facile :
belle maman c’est le jour où vous crevâtes,
que je m’offris ma plus belle cravate.
réponse à . Elpepe le 02/06/2009 à 10h56 : C’est comme les témoins de Jehovah : ils vont toujours par deu...
Oui, ils restent à la porte mais ils ont trouvé la parade. Maintenant ils interviennent par téléphone et c’est pire. Ils vous offrent toutes sortes de choses, par exemple, un jour, j’avais gagné un pot de miel. Un autre jour : Me faire faire des économies en électrcité ou venir analyser l’eau du robinet, ou encore m’offrir une mutuelle. Toujours la même voix, j’ai fini par comprendre et je l’ai dit avant de raccrocher. Depuis mon téléphone m’indique les N°, eux sont en appel secret. 2 ou 3 fois par jour j’y ai droit. De temps en temps je décroche pour les engueuler, les menaçant de porter plainte, rien n’y fait. Je préférais les avoir devant moi pour les envoyer balader. Le téléphone ne va pas tarder à sonner. 
réponse à . <inconnu> le 02/06/2009 à 11h05 : et: la corbata, en espagnol. (encore plus près de: Croate)...
et sur cette page vous avez la traduction du mot cravate dans toutes les langues. On y voit que presque tous les termes sont issus de la même origine, avec deux exceptions : celle des anglais -qui ne font jamais rien comme tout le monde- , et surtout celle des danois ... je vous laisse la découvrir, et en tirer toutes les conséquences que vous voulez !
réponse à . <inconnu> le 02/06/2009 à 13h55 : Oui, ils restent à la porte mais ils ont trouvé la parade. Mainten...
il n’existe qu’un seul moyen de mettre fin aux publicités téléphoniques : accepter systématiquement l’envoi de documentation ou mieux encore : le rendez-vous proposé. Le déplacement d’un commercial jusqu’à chez toi pour s’entendre dire que tu n’es pas du tout intéressée mais qu’on t’a forcé la main, a un coût énorme, et quand l’entreprise s’apercevra que les résultats sont trop mauvais elle changera de méthode. Tandis qu’actuellement les résultats sont très bons : seuls les prospects intéressés acceptent un rendez-vous, et le pourcentage de ventes/rendez-vous est donc excellent.
Quant au nombre de personnes dérangées pour rien, tout le monde s’en fout. Et même si tu peux te faire retirer de quelques listes, dans le même temps tu te retrouves inscrite dans d’autres... 
réponse à . <inconnu> le 02/06/2009 à 13h55 : Oui, ils restent à la porte mais ils ont trouvé la parade. Mainten...
Le seul moyen de leur faire cesser leur harcèlement est de porter plainte, afin que l’origine de l’appel soit demandé à ton fournisseur d’accès. Il est vraisemblable que l’appelant soit en secret permanent (liste rouge), et donc que tu ne puisses l’identifier seule par le 3131, qui est d’ailleurs d’un accès très aléatoire.
réponse à . Elpepe le 02/06/2009 à 14h23 : Le seul moyen de leur faire cesser leur harcèlement est de porter plainte...
C’est très difficile en effet.
réponse à . tytoalba le 02/06/2009 à 10h18 : Je ne pourrais l’affirmer en ce qui concerne le rhume, mais j’ai por...
Euuuuh...
Il est Belge, socialiste et notoirement gay ???
réponse à . SagesseFolie le 02/06/2009 à 11h22 : Que penser d’un homme qui porte un nœud papillon rouge me demandes-t...
Cet homme est un clown !
Va donc le dire à Elio Di Rupo.


Cet homme est une femme qui veut porter la culotte dans son ménage !
Tu n’en es pas loin puisqu’il est de notoriété publique qu’il est gay. Façon de parler, en ce moment, il est plutôt furax et joue les caliméro.

Et pour le drôle d’oiseau, il te suffit pour le connaître de taper son nom sur ton moteur de recherche préféré.

@SyntaxTerror : tout à fait. Tu m’as un peu grillée.
réponse à . chirstian le 02/06/2009 à 14h02 : et sur cette page vous avez la traduction du mot cravate dans toutes les langues...
Et en wallon de par chez moi, on dit une "régate".
réponse à . file_au_logis le 02/06/2009 à 07h21 : Savez-vous que le mot "cravate" est - à l’origine tout au moins - s...
Oui, on savait, et au moment où certains profitent des élections pour nous en remettre une couche sur les supposées racines de l’ Europe, ça fait du bien de dire qu’au delà de la Germanie, c’est aussi l’Europe, qu’ils ont été une province turque et que les Grecs ne sont pas catholiques romains.
réponse à . mickeylange le 02/06/2009 à 12h39 : y’m’semb’ que la ’tite pillule remontante qu’il pr...
Ohhhhhhhhhhh, plus ignominexe que ça, tu crèves !! Je suppute (mais pas gagneuse !) c’est tout. C’est avé une langue pareille qu’on s’fait une belle réputation ... qu’on peut rien faire avec que casser du suc’ su’l’dos des copines, et qu’à donné l’eureka à un grand sage de trouver le fameux "Il n’y a pas de femmes frigogides, il n’y a que de mauvaises langues" ! Et vlan, prends toi ça dans les gencives, les dents t’en pas, alors !
réponse à . chirstian le 02/06/2009 à 14h02 : et sur cette page vous avez la traduction du mot cravate dans toutes les langues...
Venant des Danois, ça ne m’étonne qu’à peine.
Eux qui sont capables d’avoir un gouvernement qui ferait passer notre Jean-Marie pour un homme respectable, j’aimerais savoir comment ils nomment les sous-vêtements.
Ils ont confondu "cravate" et "cravate à Charles" ...
réponse à . momolala le 02/06/2009 à 07h25 : La vallée que tu décris est un terrain glissant. Voilà qui ...
Cinépimastie, tu veux dire la branlette espagnole ? c’est quoi ces choses ma petite Momo, tu connais toi ?
Rôoosièèère comme je suis moi je n’ai aucune idée de ces trucs ! Je ne connais de l’espagnol que la tortilla et l’auberge. Y faudrait que je sorte un peu pus’ le dimanche, mais toi ma copine, tu vas déjà m’esspliquer, et on s’en jettera au tuyau derrière la vallée glissante
réponse à . eureka le 02/06/2009 à 16h03 : Ohhhhhhhhhhh, plus ignominexe que ça, tu crèves !! Je suppute...
C’est pas moi qui a parlé de gagneuse c’est ton amiral préféré en 45 ! 
réponse à . eureka le 02/06/2009 à 16h03 : Ohhhhhhhhhhh, plus ignominexe que ça, tu crèves !! Je suppute...
Oui, hein ? Moi aussi, je le trouve abominesque, le Mickey, là, mon Eureka d’amour. Bon, je le colle samedi ?
réponse à . eureka le 02/06/2009 à 16h22 : Cinépimastie, tu veux dire la branlette espagnole ? c’est quoi...
Cinépimastie : mazophallation pratiquée par un mammagymnophile.
Jean du tour de la Cadémie
réponse à . Elpepe le 02/06/2009 à 16h22 : Oui, hein ? Moi aussi, je le trouve abominesque, le Mickey, là, mon ...
Et ouala la force brutale du galonné de la galiote a encore frappé dans les galhaubans et le galibot est encore gollé samedi !
réponse à . mickeylange le 02/06/2009 à 16h22 : C’est pas moi qui a parlé de gagneuse c’est ton amiral pr&eac...
Mon Amiral y dit jamais rien de traviole, c’est toi qu’tu l’as chatouillé, mais je sais qu’au fond il n’en pense pas un clou, s’il a répondu c’est pour que tu baves pù (crapaud vas !) sur sa blanche (immatriculée concession dans le sud) colombe. Je suis gagneuse oui, je le suis très fort ... mais de sa préférence !! Mon Amiraaaaal à moiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Tu mériterais qu’y te laisse t’en faire jeter derrière la cravate, sans arrêt, à l’entonnoir par l’une stripteasée de tes plus beaux modèles, les menottes et les gambettes liées, et que en plus, pété comme un coing, tu peux même pas bouger le gros doigt
réponse à . Elpepe le 02/06/2009 à 16h33 : Cinépimastie : mazophallation pratiquée par un mammagymnophil...
Si si toutafé Mon Amiral c’est bien ça. Jean du Tour de la Cadémie Espagnole de Branlettologie ? Soi-même ? Ici en personne ? My God, quel coup !
réponse à . mickeylange le 02/06/2009 à 16h34 : Et ouala la force brutale du galonné de la galiote a encore frappé...
Le gagne-petit en est quitte pour payer la gabelle, pour avoir gâché par son galimatias le galandage de la galanterie, par ses galéjades de galapiat gaga. Hop ! Tout le samedi dans la galéasse, à trier des galets comme un galérien.
réponse à . eureka le 02/06/2009 à 16h45 : Mon Amiral y dit jamais rien de traviole, c’est toi qu’tu l’as...
Si fait, si fait, mon Eureka d’amour. Tiens, et si on allait s’en jeter un, derrière la cravate, nous deux ?
Marceeeeeeeeeel ! Deux godets au salon rose !
réponse à . eureka le 02/06/2009 à 16h45 : Mon Amiral y dit jamais rien de traviole, c’est toi qu’tu l’as...
Parler aux vieux sur ce ton, décidément ce /slurp merveilleux / site devient mal fréquenté.
Ca me chagrine un peu !
( t’as oublié la chèvre qui me lèche les pieds, comme à Fernandel dans François pommier)
réponse à . mickeylange le 02/06/2009 à 17h09 : Parler aux vieux sur ce ton, décidément ce /slurp merveilleux / si...
Et pas de rosé, pour la question : du vinaigre blanc !
réponse à . mickeylange le 02/06/2009 à 17h09 : Parler aux vieux sur ce ton, décidément ce /slurp merveilleux / si...
Faudrait savoir mon ’ieux ! T’es chagriné ou tu veux t’faire lécher ? Tu vas finir par me rendre chèvre !
Aaah si si j’ai pigé, c’est pour te déchagriner, ah oui, oui ! Tout n’est pas cirrhose dans la vie ! Ben chiale pù, on t’enverra la chèvre quand t’auras fini de te j’ter tout le vinaigre blanc derriere ton noeud euh papillon. Le vinaigre blanc, elle aime pas ça, la chèvre, c’est juste bon pour te dérouiller la mécanique !
réponse à . eureka le 02/06/2009 à 17h28 : Faudrait savoir mon ’ieux ! T’es chagriné ou tu veux t&r...
Le voilà qui se plaint, après nous avoir joué la grande scène de l’acte II, Foulamerde_43 ! Ah ben non, pas de pitié. Une cravate de chanvre, à la plus haute vergue du grand mât.
A moins qu’une tournée générale puisse lui servir de requête en grâce ? Faut voir...
réponse à . Elpepe le 02/06/2009 à 17h59 : Le voilà qui se plaint, après nous avoir joué la grande sc&...
Léché par une chèvre ? non non, elles ont la langue râpeuse comme les chats, et pis c’est pas du vinaigre qui faut, les p’tits jeunes, c’est de l’eau salée. (un marin piednoir devrait savoir ça) Maintenant si la chèvre est dessalée, il lui faut un légionnaire.
réponse à . mickeylange le 02/06/2009 à 18h19 : Léché par une chèvre ? non non, elles ont la langue r&...
Mieux : les pieds de l’ours mal léché trempés dans du miel d’acacia puis un boisseau de fourmis rouges, plus un grand tamanoir myrmécophage (mesurant 1,80 de long avec la queue, comme toi), que d’un coup de langue il t’enroule les arpions en bouquets de violettes d’un coup, pour se jeter un gorgeon de fourmis derrière la cravate. A moins qu’une tournée générale puisse, éventuellement, t’éviter ce supplice, évidemment...
PS :le légionnaire nous demande la couleur des yeux de la chèvre.
réponse à . Elpepe le 02/06/2009 à 18h38 : Mieux : les pieds de l’ours mal léché trempés da...
PS :le légionnaire nous demande la couleur des yeux de la chèvre.

Rosés œuf corse !
réponse à . mickeylange le 02/06/2009 à 18h41 : PS :le légionnaire nous demande la couleur des yeux de la chè...
Damned ! Encore raté ! Il n’aime que celles aux yeux verts...
Bon, alors, tu te décides, qu’on s’en jette un derrière la cravate ? C’est l’heure, hein !
réponse à . Elpepe le 02/06/2009 à 18h51 : Damned ! Encore raté ! Il n’aime que celles aux yeux vert...
Sous la contrainte, mais avec plaisir quand même.... Maaaaarceeeel tournée générale (pour ceux qui ont une cravate seulement)
réponse à . mickeylange le 02/06/2009 à 18h55 : Sous la contrainte, mais avec plaisir quand même.... Maaaaarceeeel tourn&e...
Aaaahhh... Bon, colle simple samedi, avec accès au bar. Merci qui ?
Bon, je file, que BB m’attend pour... mais ça nous regarde, hein ! A demain, les gosses.
réponse à . Elpepe le 02/06/2009 à 16h22 : Oui, hein ? Moi aussi, je le trouve abominesque, le Mickey, là, mon ...
Je connaissais abomifreux...mais pas abominesque...
J’aimerais vous entendre , un jour bien arrosé...Vous vous" parlez" aussi comme ça à coups de pirouettes verbales? avec la même dextérité???
J’ai du mal à vous suivre un jour comme aujourd’hui...
Ça fuse, ça transfuse, ça diffuse et je n’arrive plus à vous suivre.
Je vous soupçonne de vous en avoir mis plus d’un derrière la cravate!
Une chanson de circonstarce: cette page
Une autre: cette page
celle-ci va être immédiatement tachée si jamais on y jette tel quel son verre de Pommard 59 ou de curaçao.
Ou de bière, car la mousse tache !
Bonjour à tous et merci pour vos voeux d’anniversaire. Bien sûr que je vous lis et toujours avec le même plaisir, un vrai régal. Je lis les contrib très souvent avec plusieurs jours de retard, dans ce cas, il est difficile d’intervenir de façon ponctuelle.Aujourd’hui, à votre santé, je vais m’en jeter un derrière.....le noeud papillon  (expresso, évide amant.
...de curaçao.
Banlieue parisienne
- Mais? c’est pas vrai! Paul! et ben, ça en faisait du temps qu’on se voyait plus! Allez viens, on va s’en jeter un derrière la cravate...un petit curaçao, comme d’habitude?
- Ah, non! Je ne bois plus, j’ai fait une cure à Sceaux!
réponse à . joseta le 26/07/2012 à 07h18 : ...de curaçao.Banlieue parisienne - Mais? c’est pas vrai! Paul! et...
j’ai fait une cure à Sceaux!

C’est ce que dit Germaine en sifflant son lagon bleu.
...(d’alcool)
Paraìt qu’en Allemagne, maintenant, on dit ’alKohl’.

Sacré Helmut va!
L’expression du jour explique pourquoi les cravates sont interdites chez les Alcooliques anonymes. D’ailleurs il n’y a pas que les cravates, les épinards aussi parce que "vert épinard".
Les mexicains disent ’se jeter un ver derrière la cravate’. La preuve à cette page.
Lorsqu’un Russe, après avoir bu son verre, le jette derrière lui, il ne passe pas loin de sa cravate.
Curaçao : une cure à… ça au moins…
Allez, bon, je vais aller m’en jeter un - puis un autre - puis encore un autre - et ainsi de suite derrière la cravate, jusqu’à ce que je reçoive le courriel tant attendu avec l’expression du jour.
C’est notre petit Godemichou adoré qui sera surpris de voir dans quel état sont retard m’aura mis...
S’en jeter un derrière les Croates, on va arriver chez les... Ohhhh, attention, cela va serber, là! Puis, il faudra monter nez-grain. Atchoum!
réponse à . file_au_logis le 26/07/2012 à 09h13 : S’en jeter un derrière les Croates, on va arriver chez les... Ohhhh...
Le vin croate n’est pas ’acerbe’. 
réponse à . file_au_logis le 02/06/2009 à 07h21 : Savez-vous que le mot "cravate" est - à l’origine tout au moins - s...
J’ajouterais qu’il s’agissait aussi de l’insigne des officiers des régiments croates servant dabs l’armée de l’ancien régime !
L’artiste bohême se jette un verre, mais pas derrière la cravate; car pour lui c’est fou l’art!
l’expression du jour est politiquement incorrecte , en contradiction avec tout le mal que se donnent les Pouvoirs Publics pour dissuader les masses laborieuses de s’en jeter sans modération derrière la cravate!
naaan, je rigole, je ne voudrais pas mettre Marceeeel au chomage, les chiffres sont déjà assez mauvais, de quoi noyer son chagrin, dans quoi? voyons, voyons ...c’est qu’on a le choix!
Fait chaud aujourd’hui encore, fait soif! non?
réponse à . saharaa le 26/07/2012 à 10h05 : l’expression du jour est politiquement incorrecte , en contradiction avec ...
modération
C’est le mot des rations?
réponse à . saharaa le 26/07/2012 à 10h05 : l’expression du jour est politiquement incorrecte , en contradiction avec ...
tout le mal que se donnent les Pouvoirs Publics pour dissuader...
Pour attirer aussi : voir par exemple cette page pour le tourisme vitivinicole !
réponse à . saharaa le 26/07/2012 à 10h05 : l’expression du jour est politiquement incorrecte , en contradiction avec ...
"c’est qu’on a le choix": ce midi, pour moi, ce sera une triple Westmalle ! 
Depuis l’ abolition de la peine de mort au Royaume-Uni, la consommation de rhum doit avoir logiquement baissé. Plus de cravate de chanvre... A ce propos, je me souviens, avec un collègue anglophone, avoir usé de propos pas vraiment traduisibles au mot à mot... Gros étonnement le jour d’ été, où, voulant simplement prendre une boisson fraîche au distributeur, je lui ai demandé "Would you like to get a nice strike behind the tie ?" Nous les avons laissé "ramer" quelque peu....
réponse à . deLassus le 26/07/2012 à 10h15 : tout le mal que se donnent les Pouvoirs Publics pour dissuader...Pour attirer au...
TOURISME VITIVINICOLE !
ben ça! je connaissais le tourisme en VTT pas en viti vini vinci 
s: Nicole
Le mot des rations c’est "A.A."
cette page
un grand classique!
réponse à . saharaa le 26/07/2012 à 10h24 : TOURISME VITIVINICOLE ! ben ça! je connaissais le tourisme en VTT p...
Pour t’en persuader va faire un tour en Alsace ! La route des vins vaut le coup.
Conseil : mettre ton adresse d’hôtel dans ton chapeau, cela t’aidera à retrouver ton lieu de récupération aux sorties des caves !
bon voyage 
Il y a longtemps, on pouvait lire sur certaines affiches : Santé, sobriété. J’ai choisi la santé, comme disait Coluche.
réponse à . <inconnu> le 26/07/2012 à 11h03 : Pour t’en persuader va faire un tour en Alsace ! La route des vins va...
En France, il y a autant de routes des vins que de régions viticoles. C’est comme pour le Tour de France, faut pas prendre le départ si on n’a pas d’entraînement !
Monsieur et madame Peucanche-Picole ont un fils. Comment l’ont-ils appelé ?

Saturnin.

Saturnin Peucanche-Picole
réponse à . mickeylange le 26/07/2012 à 08h11 : j’ai fait une cure à Sceaux! C’est ce que dit Germaine en sif...
...cure à Sceaux... et ...lagon bleu
Non seulement je le dis mais je le fais !
Bien que brèves - on parle alors de cures hâtives* - les cures à Sceaux sont bien connues pour préparer l’organisme à l’absorption régulière des médications délivrées à la pharmacie du Phare et in-dis-pen-sables à la survie : si tu bois pas, tu meurs !

Marceeel ! vers midi, un p’tit lagon bleu ...sans faux-col, s’te plaît (déjà que je n’ai pas de cravate). Et pis, tournée générale [tu mets la note sur l’ardoise de qui tu sais] selon les ordonnances individuelles !
Germaine
*même pas honte ! 
Monsieur et madame Peucanche-Picole ont un fils. Comment l’ont-ils appelé ?

Saturnin.

Saturnin Peucanche-Picole 
réponse à . charmagnac le 26/07/2012 à 11h12 : Monsieur et madame Peucanche-Picole ont un fils. Comment l’ont-ils appel&e...
#108 et 110 = Hips !!! bis répétita 
Il semble que notre ami charmagnac soit le seul à avoir depuis un moment ce problème de répétition.
Peut-être l’expression du jour et son pseudo nous donnent-ils la clé de l’énigme ?
Le distillateur clandestin avait acheté une chèvre à son petit Alphonse pour l’y monter dessus...Ah! comme il aimait voir son petit Al en bique!
réponse à . deLassus le 26/07/2012 à 11h29 : Il semble que notre ami charmagnac soit le seul à avoir depuis un moment ...
Aujourd’hui seulement: Ch-Armagnac.
Récalcitrant
- Mon docteur m’a recommandé d’oublier le pinard et de me mettre à l’eau.
- Et t’as changé d’habitudes?
- Non, j’ai changé de médecin!
- Alors, que t’a dit ton médecin?
- De laisser tomber le pinard et d’aller me reposer à une station balnéaire.
- Et?
- Ben, je me suis mis au bord d’eau...
Al Capone, souffrant de douleurs abdominales, alla consulter son médecin:
- Que me dis-tu docteur?
- Al, colique...
DEVINETTE
Pourquoi faut-il boire la bière blonde légère anglaise au goulot?
réponse à . joseta le 26/07/2012 à 13h58 : DEVINETTE Pourquoi faut-il boire la bière blonde légère ang...
To drink from the bott-ale ?
Réponse
- impossible de boire ale en verre.
L’éthylomètre indique une couleur pas prévue par le fabricant !
Zut, je croyais que la bière légère, c’est la "lager".
Ce que c’est que de venir d’un pays de pommes ! On y fait aussi du "vin" avec du cassis ou de la groseille, l’orge, on laisse ça aux lapins ...
réponse à . deLassus le 26/07/2012 à 11h29 : Il semble que notre ami charmagnac soit le seul à avoir depuis un moment ...
Je ne suis pas allé voir les contributions précédentes mais peut-être qu’aucune de ces deux chansons n’a encore été proposée...

cette page
et
cette page
"S’en jeter un derrière la cravate" est une expression maritime.
D’ailleurs, l’expression réelle est "s’en jeter un bon coup derrière la cravate"
La cravate noire de l’uniforme de matelot a une longueur réglementaire de 117 centimètres.
A Nantes, par exemple, quand l’équipage descend tirer une bordée dans les bistrots du Quai de la Fosse, cette cravate, étendue sur le comptoir, sert à définir le nombre (une vingtaine) de verres de muscadet à aligner, remplis à ras-bord.
L’état de joyeuseté dans lequel on se trouve après avoir ingurgité - cul-sec - cette cravatée s’appelle, en langage nantais, une bardée.
Bordée, ras-bord, bardée... que deviendrait la langue française, sans la Marine ?
réponse à . ergosum le 26/07/2012 à 16h16 : "S’en jeter un derrière la cravate" est une expression maritime. D&...
En d’autres temps, suis sûre que l’Amiral t’aurait attribué la trirème du jour !
réponse à . charmagnac le 26/07/2012 à 16h01 : Je ne suis pas allé voir les contributions précédentes mais...
Ah… c’est plus un lieu à boire qu’une joyeuse chanson façon « et glou et glou »… mais dans le bistrot de Georges (l’autre !), il doit être plaisant de trinquer de temps en temps avec
La fin’ fleur de la
populace,
Tous les marmiteux,
Les calamiteux,
De la place.

Là où
Une espèc’ de fé’,
D’un vieux bouge, a fait
Un palace.
réponse à . DiwanC le 26/07/2012 à 17h33 : Ah… c’est plus un lieu à boire qu’une joyeuse chanson fa&cc...
[/i] je ferme ta balise (en carton)
Ah, ben tu l’as fait! Les grands esprits, quand même!
Allez, hop, chez Marcel, un p’tit vite fait!
Maaaaaaaaaarceeeeeeeeeelllllllllllllllllllllllllllllllllll: 1 Lagon Bleu (un seau) steplé.
réponse à . SyntaxTerror le 26/07/2012 à 16h00 : Zut, je croyais que la bière légère, c’est la "lager"...
La bière à fermentation basse est en effet une "lager" et les "ale" sont à fermentation haute.
Quant au lapin à la bière (Gueuze, Trappiste...), ça se laisse manger !
Logique
- Vous aimez la bière?
- Oui, mais avec 2 demis, je suis plein.
Charles Perrault étant un grand amateur de Pastis, ne quittait jamais sa femme afin d’ avoir toujours la Perrault à portée de la main.
réponse à . deLassus le 26/07/2012 à 11h29 : Il semble que notre ami charmagnac soit le seul à avoir depuis un moment ...
moi ce que je lis est que dans Charmagnac y’a le divin breuvage du sud ouest, mais, mais aussi "magnac" traduisant un grand amour pour les "mosca dominica"
tout ceci fait et explique que voilà un grand Ami digne des expressionautes !
réponse à . charmagnac le 26/07/2012 à 15h50 : L’éthylomètre indique une couleur pas prévue par le f...
Ben faut pas être daltonien mon très cher Ami.
La couleur était violette vineuse, un peu verte ; voilà pourquoi le ballon a explosé !
réponse à . joseta le 26/07/2012 à 18h49 : Charles Perrault étant un grand amateur de Pastis, ne quittait jamais sa ...
Il disait aussi "le pastis c’est comme les femmes. Un c’est pas assez, trois c’est trop"
réponse à . file_au_logis le 26/07/2012 à 17h38 : [/i] je ferme ta balise (en carton) Ah, ben tu l’as fait! Les grands espri...
Oups ! comme tu y vas ! un lagon bleu à 17:38:05, c’est un peu tôt, non ?

Et pis, le moment du lagon bleu*, ça se prépare… faut oublier ses soucis du jour, poser sa fatigue, se délester des questions existentielles du lendemain, penser aux amis qui seront là tout bientôt accouder au bar de Marceeel… imaginer les transparences du lagon, les nuances bleutées du verre embué… Ça t’amène facilement sur les coups de 19:55: et quelques ! Et LÀ, tu es prêt ! A la tienne, mon Joli !

*j’ai rien contre un p’tit muscadet sur lie s’il accompagne quelques fines de claire, ou une petite coupette de champagne si l’occasion se fait naître !!!
Ici, on ne s’en jette jamais deux de suite, car on boit à cette page un verre solitaire. 
réponse à . <inconnu> le 26/07/2012 à 19h01 : moi ce que je lis est que dans Charmagnac y’a le divin breuvage du sud oue...
Ça y est. J’avais fait un doublon (de commentaire, pas de demis ni de pastis). La journée commence bien. Va encore faire chaud. Faudra s’hydrater à temps !
réponse à . <inconnu> le 26/07/2012 à 19h01 : moi ce que je lis est que dans Charmagnac y’a le divin breuvage du sud oue...
Il est vrai que j’emprunte parfois les mouches de Chirstian (et que je les lui rends après usage !). Et merci pour ton compliment  
réponse à . mickeylange le 26/07/2012 à 19h22 : Il disait aussi "le pastis c’est comme les femmes. Un c’est pas asse...
Sans oublier que l’alcool perd nos fils. Je ne sais pas si on trouve encore du Pernod. En tout cas, on n’en parle plus beaucoup, sauf ici ce matin.
réponse à . joseta le 26/07/2012 à 21h30 : Ici, on ne s’en jette jamais deux de suite, car on boit à cette pag...
Ne pensait-tu pas plutôt à ce: Ténia là. 
Ben? Bien sûr, le jeu de mots c’est ténia et ver solitaire, voyons!
Bonsoir,

la cravate serre la gorge, boire un coup en la desserrant.

Elinda
Derrière la cravate, il y a le gosier, dit God.

Quand il en avait l'occasion, le cher Georges trinquait volontiers avec ses amis :

Une bouteille de vin fin
Millésimé, béni, divin,
Je la recueillis sans remords.
Et je repris ma route
En cherchant, plein d'espoir,
Un brave gosier sec pour m'aider à la boire.
Car c'est une des pires perversions qui soient
Que de garder du vin béni par-devers soi.
Le premier refusa mon verre
En me lorgnant d'un œil sévère,
Le deuxième m'a dit, railleur,
De m'en aller cuver ailleurs
Si le troisième, sans retard,
Au nez m'a jeté le nectar,
Le quatrième, c'est plus méchant,
Se mit en quête, d'un agent.
Car, aujourd'hui, c'est saugrenu,
Sans être louche, on ne peut pas
Trinquer avec des inconnus.
On est tombé bien bas, bien bas...
Avec la bouteille de vin fin
Millésimé, béni, divin,
Les flics se sont rincé la dalle,
Un vrai scandale !


On écoute... et on regarde !  

Et c'est où qu'on peut s'en jeter un derrière la cravate avec les copains ?
Au bistrot pardi..

Mais si t'as l' gosier
Qu'une armur' d'acier
Matelasse


C'est ici qu'il nous la chante....

Maceeeeeeeeeeeeeeel, tu l'ouvres ton troquet !
On veut notre café nous..

Et pour ceux que ça intéresse, voici le lien pour voir Porte des lilas.
Juju et l'Artiste, deux paumés qui passent leur temps au bistrot d'un quartier infâme du vieux Paris.
Ce fut la seule intrusion de Georges dans le septième art en tant qu'acteur et c'est bien ainsi....c'est une curiosité..
Et puis il y a Brasseur, Carrel, Bubu...
réponse à . file_au_logis le 02/06/2009 à 07h21 : Savez-vous que le mot "cravate" est - à l’origine tout au moins - s...
HRVTKA
En fait, c'est "Hrvatska", le "H" se prononçant "K". Ce qui donne quelque chose comme Kravatska.
réponse à . joseta le 26/07/2012 à 18h46 : Logique - Vous aimez la bière? - Oui, mais avec 2 demis, je suis plein....
avec 2 demis, je suis plein
Alors que d'autres confondent leur cravate avec le tonneau des Danaïdes !
réponse à . joseta le 26/07/2012 à 18h46 : Logique - Vous aimez la bière? - Oui, mais avec 2 demis, je suis plein....
avec 2 demis, je suis plein
Deux verres à-demi pleins, ou à-demi vides ?
Et deux verres à demi-vides, ça fait un verre plein de vide.
Alors, je le plains !
réponse à . ergosum le 23/12/2017 à 10h58 : avec 2 demis, je suis pleinDeux verres à-demi pleins, ou à-demi vi...
ça fait un verre plein de vide.
Alors, je le plains !
Merci Raoul Ponchon !
Cette page.
Programmes TV
- T'as vu Leeb hier ?
- quelles bières ?
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-
AVIS À MES NOMBREUX
FANS

Ce matin je suis occupé à préparer ma valise: comme l'année dernière, demain à midi, nous partons pour les îles Canaries (Lanzarote). Nous passerons Noël et Nouvel An à la plage. Nous rentrons le 6 janvier.
Vous allez me manquer... 
Vous vous imaginez dire à la copine du soir "Tu viens prendre la dernière tasse ?" En plus la cravate est par terre dans ces moments !
Elle est du même tonneau que celle d'hier celle-ci ! Enfin faut goûter d'abord...
Dans le où un marin à trop bu, comment peut-on l'appeler ?
Un saoûl marin...
Juste derrière la cravate, on trouve la trachée qui normalement conduit de l'air et pas des aliments, solides ou liquides. L'œsophage dont il est implicitement question dans notre expression se situe encore derrière.
réponse à . Jacques1949b le 23/12/2017 à 11h59 : Dans le où un marin à trop bu, comment peut-on l'appeler ? Un...
On peut dire qu'il a du vent dans les voiles !
réponse à . joseta le 23/12/2017 à 11h28 : Programmes TV - T'as vu Leeb hier ? - quelles bières ? .-.-.-.-...
En 2013 j'avais passé les fêtes à Djibouti sur la plage de Tadjourah...
A bientôt, Ô Maître....
Ou un coup dans l'aile, mais... droite ou gauche ? Les deux sans doute vu sa démarché ondulée... Il faut aussi lui souhaiter de ne pas marcher sur de la tôle ondulée... 
réponse à . Mintaka le 23/12/2017 à 12h02 : Juste derrière la cravate, on trouve la trachée qui normalement co...
Chers Amionautes !
Il est encore temps pour un apéritif... Alors tous chez Marcel pour se jeter un verre derrière la trachée, en plein dans l’œsophage !
Ça donne envie, s' pas !

réponse à . DiwanC le 23/12/2017 à 13h38 : Chers Amionautes ! Il est encore temps pour un apéritif... Alors to...
Et derrière l’œsophage on est déjà à la colonne vertébrale...
A Lyon on dit http://blog.legardemots.fr/post/2011/02/16/Corgnolon se rincer le corgnolon.
réponse à . le gone le 23/12/2017 à 15h10 : A Lyon on dit http://blog.legardemots.fr/post/2011/02/16/Corgnolon se rincer le ...
C'est là qu'on y apprend qu'un gone, c'est un enfant
réponse à . ergosum le 23/12/2017 à 17h55 : C'est là qu'on y apprend qu'un gone, c'est un enfant...
Un jeune lyonnais oui. Mais peu importe l'âge on naît gone (si la naissance est à Lyon) et on le reste.Un peu comme les chtis pour les gars du Nord. Et d'autres régions ont aussi des noms pour leurs habitants. Tiens, à Firminy c'est les Appelous.
réponse à . le gone le 23/12/2017 à 18h15 : Un jeune lyonnais oui. Mais peu importe l'âge on naît gone (si ...
Comme les titis sont Parisiens, délurés, effrontés...
Comme les drôles et les drôlesses sont de Charente...
Comme les poulbots sont de Montmartre, miséreux et courageux gamins...
Comme Gavroche est de Paris, frondeur, moqueur... Il tombera par terre de la faute à Voltaire, le nez dans le ruisseau à cause de Rousseau.... et revivra avec Renaud

Le faria était le petit ramoneur, emblème joyeux et coquin des Pays de Savoie.
réponse à . joseta le 23/12/2017 à 11h28 : Programmes TV - T'as vu Leeb hier ? - quelles bières ? .-.-.-.-...
Bon voyage !
Passe un beau Noël et commence la nouvelle année dans la bonne humeur !  

réponse à . DiwanC le 23/12/2017 à 20h01 : Bon voyage ! Passe un beau Noël et commence la nouvelle année d...
Le Barça à éliminé le Real Madrid. Je te dis pas comment ça va être derrière sa cravate !!!
J'ai vu, de mes yeux vu Germaine s'envoyer un lagon bleu sur le quai de la gare de saint Raphaël. Et il y a des témoins pour confirmer. Je croyais que son goût pour le lagon bleu était une légende d'expressio, et bien non c'est pas une légende !!!
réponse à . mickeylange le 23/12/2017 à 20h23 : J'ai vu, de mes yeux vu Germaine s'envoyer un lagon bleu sur le quai d...

♫♫♪♫♪♪ Souvenir... souvenir... ! ♪♫♪♪
Est-ce qu'on va se jeter de la daube réchauffée derrière la cravate ?
réponse à . Mintaka le 24/12/2017 à 02h43 : Est-ce qu'on va se jeter de la daube réchauffée derriè...
Il y a des chances risques...
Bientôt 3 h...et rien de nouveau à la rubrique "L'expression du jour".
réponse à . DiwanC le 24/12/2017 à 02h53 : Il y a des chances risques... Bientôt 3 h...et rien de nouveau à l...
Mais quel bordel,
Madame Adèle !

En effet aujourd'hui nous fêtons les Adèle.
Et si on se jetait un petit blanc sec derrière la cravate, comme Adèle du même nom ?
réponse à . DiwanC le 24/12/2017 à 03h07 : Vous avez le choix entre "croissants du dimanche et croissant du Pèr...
J'ai le triste pressentiment que nos contributions seront à peu près les seules d'aujourd'hui.
réponse à . Mintaka le 24/12/2017 à 02h59 : Mais quel bordel, Madame Adèle ! En effet aujourd'hui nous fê...
Un p'tit blanc sec ? À 3 heures du mat' ? Quelle santé ! 
Bon... je te quitte un p'tit moment... À tout bientôt... pour le café !

8h48, et toujours pas de mail d'Expressio...
Iznog0d is not good !
réponse à . deLassus le 24/12/2017 à 08h48 : 8h48, et toujours pas de mail d'Expressio... Iznog0d is not good !...
Les veilles et les jours de fête, M'sieur IznoG0d est coutumier du fait !
Il est fort probable que demain, on se jettera encore des verres derrière nos cravates.
À moins que M'sieur Iz. joue les petits papas Noël, et descende du ciel avec un Expressio tout nouveau...
réponse à . joseta le 23/12/2017 à 11h28 : Programmes TV - T'as vu Leeb hier ? - quelles bières ? .-.-.-.-...
Bon séjour.
J'en profite pour signaler que nous passerons les fêtes dans la banlieue Est parisienne. Voila qui va passionner les foules !
réponse à . le gone le 23/12/2017 à 18h15 : Un jeune lyonnais oui. Mais peu importe l'âge on naît gone (si ...
Ah, zut, je suis, par un hasard de l'histoire, né à Paris, on comprend mieux mon état mental.
On dit que pendant la Révolution Française, les députés rémois siégeant à l'Assemblée se trouvaient sous une corniche. Depuis, les habitants de Reims sont appelés les "cornichons".
réponse à . Mintaka le 24/12/2017 à 02h59 : Mais quel bordel, Madame Adèle ! En effet aujourd'hui nous fê...
♪♫♪♪ Il revient à ma mémoire ♫♫♪ les publicités radiophoniques de Coluche pour "BD", l'hebdo de la bande dessinée ... en 1978 ?
C'est pour laisser le temps à la daube de réchauffer.
réponse à . deLassus le 24/12/2017 à 08h48 : 8h48, et toujours pas de mail d'Expressio... Iznog0d is not good !...
Et toujours pas de café !
Un choix judicieux ! Bravo pour ces belles pièces 
Merci ! Tu sais quoi ? J'a-do-re !!!

Comme dirait Syntax : Voilà une réflexion qui va passionner les foules !
réponse à . SyntaxTerror le 24/12/2017 à 09h27 : Ah, zut, je suis, par un hasard de l'histoire, né à Paris, on...
Le Picard dit : je suis par un hasard de l'histoire, né à Paris.
L'homme du Picardie est parisien !
C'est comme si on te disait que Germaine n'est pas Bretonne et qu'elle est née à Paris dans la même clinique que Bouba. Un monde s'écroule.
réponse à . mickeylange le 24/12/2017 à 11h57 : Le Picard dit : je suis par un hasard de l'histoire, né à...
Paraît que M. Seguin serait né en Seine-et-Oise où - plus tard - il vendit des cravates.

Son affaire marchait bien mais hélas, M. Seguin sombra peu à peu dans l'éthylisme : un cravate vendue et tout de suite derrière, un verre de vin blanc sec ! À ce rythme-là, son petit commerce périclita.

Poursuivi par les créanciers, il se réfugia dans les Alpilles... Il abandonna le blanc pour le picon-citron-curaçao ; son ivresse quotidienne changea de couleur et il sombra peu à peu dans un doux delirium.

Paraît que maintenant il parle aux chèvres et que celles-ci lui répondent... Enfin, c'est ce qu'on raconte là-bas, dans le Sud, le pays où les verres plein à ras bord contiennent quatre tiers...

Les verres contiennent quatre tiers.
C'est à ça qu'on reconnaît les bonnes maisons où on ne megotte pas sur la quantité en plus de la qualité. Les patrons sont des César !
Bonne soirée à tous ! Et à très plus tard ! 
Ah, enfin une nouvelle expression ! C'est Diwan qui va être contente de voir que ses prières au #176 ont été exaucées.
Des parents se décident enfin à expliquer "les choses de la vie" à leur fils unique de 35 ans hyper-couvé : tu sais, tu es grand maintenant, il faut qu'on t'explique quelque chose… Eh bien voilà : le Père Noël n'existe pas !
J'arrive, le temps de changer de cravate. J'ai fait plein de taches de daube dessus.
Dur ce matin pour te rappeler comment faire un nœud de cravate !!!
Brassens ne portait pas de cravate, ce qui ne l'empêchait pas de s'en jeter pas mal derrière. Mais là dessus, nos brasensologues maison restent discrets.
J’arrive...l’expression pour moi est...Noël...pardon...nouvelle...
Voici deux liens sur l’histoire de la cravate dont celui en anglais offre plus de photos...c’était grâce à Louis XIII la cravate pour hommes...dans les années 1980 la mode dictait le port de la cravate aux femmes travailleuses...un spectacle qui ne me manque pas du tout...pour les médecins qui se penchent au dessus d’un patient la cravate sert de vecteur de n’importe quoi...et puis pour la Donald la cravate sert de symbole de pouvoir...enfin dans son esprit...

http://www.tie-a-tie.net/the-evolution-of-the-necktie/

https://www.noeud-de-cravate.com/cravate/histoire.html

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se jeter un verre derrière la cravate » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?