Un fesse-mathieu - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Un fesse-mathieu

Un usurier, un avare

Origine

Si, de nos jours, la fessée est souvent considérée comme devant être interdite, il est incontestable qu'autrefois de nombreux pères ont fessé leur Mathieu de fils. On pourrait donc être en droit de se demander comment, en partant d'une fessée donnée à un Mathieu, on peut arriver à la notion d'usure ou d'avarice. Et c'est justement pour tenter de répondre à ce genre d'interrogation hautement existentielle que l'auteur de ces lignes se décarcasse.

D'abord, il faut savoir que, littéralement, ce terme pourrait se comprendre comme « celui qui bat Mathieu avec des verges ». Mais, me direz-vous, voilà qui est loin d'éclairer la chose. Certes ! Alors poussons un peu plus loin.

D'abord, je précise que les verges ne sont rien d'autre que des baguettes servant à frapper ; il est rare que la verge, dans son autre acception, ait un tel usage. Ensuite, le terme fesse employé ici, ne vient pas non plus de dessous la ceinture, d'une des moitiés latérales du postérieur, mais du verbe fesser qui, au XVe siècle, a d'abord signifié « battre avec des verges » ; et c'est ce qui nous intéresse ici, même s'il avait aussi le sens de « faire quelque chose à la hâte » comme on le trouvait dans fesse-pinte pour désigner un grand buveur ou dans fesse-cahier pour nommer un copiste.
Ce n'est que plus tard que le verbe, par rapprochement avec la fesse que nous connaissons a pris le sens moderne.

Venons-en maintenant à Mathieu. Il s'agit en fait de saint Mathieu, l'un des douzes apôtres et, accessoirement, un des quatre évangélistes. Et c'est parce qu'on dit qu'avant de se convertir, il fut prêteur, que les usuriers étaient appelés confrères de saint Mathieu.
Si c'est dès le milieu du XVIe siècle que mathieu désigne d'abord un créancier, fesser Sainct-Mathieu signifiait « pratiquer l'usure » au XVIIe (selon Antoine Oudin).

D'après Alain Rey, il faudrait alors comprendre que le fesse-mathieu, celui qui fesse saint Matthieu est l'individu qui, pratiquant indignement son premier métier, mettait à mal la réputation de l'apôtre. Et comme la mise à mal pouvait s'assimiler au fait de battre (avec ou sans verges), cela expliquerait l'utilisation du verbe fesser dans son acception initiale.

Exemple

« - J'ai pas l'rond que je vous dis ! glapit Taupe qui s'exaspérait.
- À l'enfer les durs à la détente, à l'enfer les fesse-mathieu ! »
Raymond Queneau - Le chiendent - 1933

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un fesse-mathieu » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Ein GeizkragenUn grippe-sou
Angleterreen skinflintavare, radin
Espagnees CutreAvare
Argentinees Tener un cocodrilo en el bolsillo.Avoir un crocodile dans la poche ( être avare)
Espagnees Ser de la Virgen del Puño Cerrado.Être de la Vierge du Poing Fermé.
Espagnees Ser más agarrado que un chotis.Être plus serré / radin qu'un chotis (danse dans laquelle le couple est très serré).
Argentinees Un ruso.Un russe
Canada (Québec)fr Un séraphin
Italieit StrozzinoUsurier
Pays-Basnl Een Jan KrentUn Jean Raisin (de Corinthe)
Pays-Basnl Een krentenkakkerUn chieur de raisins de Corinthe
Pays-Basnl Een uitvreter (intraduisible)Un parasite (quelqu'un qui vie sur la dépense/au détriment des autres)
Brésilpt Pão-duroPain dur
Brésilpt Unha de fomeOngle de faim
Brésilpt Mão de vacaMain de vache
Roumaniero Frige-linteFrit-lentille
Roumaniero ZgârcomanQui souffre de la manie de l'avarice
Roumaniero Strâns la pungăSerré à la bourse
Roumaniero Zgârie-brânzăGratte-fromage

Vos commentaires
♪♪ ♫♪ ♪ ♫♪ ♪ Ça, c’est pour vous éveiller de belle humeur !

Expresionneaux-Expresionnettes de cette tour de Babel, invitez-la à partager vos croissants, invitez-la cette vraie nounou, cette p’tite sœur des pauvres de nous, cette fée bienfaisante pour laquelle il ne faut pas jeter

................... les morceaux
De nos cœurs aux pourceaux
Perdons pas notre latin
Au profit des pantins
Chantons pas la langue des dieux
Pour les balourds, les fesse-Mathieu
Les paltoquets, ni les bobèches
Les foutriquets, ni les pimbêches,


Invitez la femme d’Hector

Ensuite, après avoir dégusté le remarquable décorticage de Sa Divinité (sans slurp - désolée, c’est peut-être la seule seule que je n’aime pas sur ce meeerveiillleux site!), ensuite donc on sera d’attaque pour s’occuper de Mathieu ! Fissa !
Matthieu ne s’écrit-il pas avec 2 t ?
https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Matthieu#Pr.C3.A9nom_et_patronyme
réponse à . <inconnu> le 04/02/2011 à 06h24 : Matthieu ne s’écrit-il pas avec 2 t ? https://secure.wikimedia...
2 t vaudraient mieux qu’un "tu l’auras" quand il s’agit de fessée ? Le Mathieu que je connais depuis les jolies colonies de vacances et bien avant Polnareff, n’a qu’un ch’veu.

Mon amionaute, pour les liens, clique donc là-haut dans le "mode d’emploi" de God, comme ça nous pourrons aller directement sur ton lien et revenir illico sur ce merrrveilleux site. Tu peux cliquer sur ton crayon bleu pour modifier ta contrib, comme je l’ai fait ici.
J’ai fui le pain sur la planche d’hier, que je l’ai laissé à ceux qui ont besoin de bosser pour le gagner. Mais un bout de fesse, et me revoilà ! Celles de Mathieu, ou Matthieu, ou ses cousins Mattias ou Matias, je ne connais pas. J’ignorais que cette expression désignât un usurier. Je pensais plutôt à un misérable gagne-petit de la combine. Comme quoi, God n’est pas God pour rien, si cela restait à démontrer.
Est-ce que le verbe "fesser", dans son ancienne acception, pourrait venir du "faisceau" de verges ?
Moi non plus je n’aime pas les [slurp]. Mais Sa Divinité est effectivement en grande forme ce matin, et pas avare de ses lumières.
réponse à . deLassus le 04/02/2011 à 07h44 : Moi non plus je n’aime pas les [slurp]. Mais Sa Divinité est effect...
et pas avare de ses lumières
On en a vraiment besoin, quand on va dans les culs lisses, pardon, les coulisses de l’exploit...
c’est peut-être la seule seule
Te serais-tu trahie? Serais-tu la spécialiste spécialiste? La seule seule? Noooooon, je ne peux le croire! Tu n’es pas pain-bêche sur la planche...
Allez, redescend, lâche les rideaux, et viens, que je puisse me faire pardonner chez Marceeeeeeeelllll, avec le champ et les viennoiseries de Bernaaaaaaaaaaard...
l’individu qui, pratiquant indignement son premier métier, mettait à mal la réputation de l’apôtre.
ce serait donc la même construction que pour le fesse-Judas, celui qui trahit sans aucune conscience professionnelle, le fesse-Pierre , même pas foutu de bâtir une église, le fesse-Paul aux pensées impures envers Virginie etc...
par rapprochement avec la fesse que nous connaissons
Prends-tu bien le verbe "connaître" en son sens biblique ? Oui, je te connais trop bien pour imaginer que la phrase n’a pas été voulue dans ses moindres détails ! Mais alors, des noms ! De quelle fesse parles-tu ici ? Comment peux-tu être certain que nous la connaissons tous deux ? Aurions nous servi dans le même corps ? 
Eh, Mathieu! Sais-tu que quand la fesse sa fesse, elle s’est crasse? *

* Sais-tu que quand la fesse s’affaise, elle s’écrase?
réponse à . <inconnu> le 04/02/2011 à 06h24 : Matthieu ne s’écrit-il pas avec 2 t ? https://secure.wikimedia...
Même si, de nos jours, on voit à peu près n’importe quoi,
en bon français d’aujourdhui, il convient d’écrire Mathieu avec UN seul T.
Sauf – c’est la seule exception admise – lorsqu’on parle de l’évangéliste et apôtre, saint MaTThieu.
Donc, un fesse-maThieu (des fesse-maThieux).
réponse à . jiemde le 04/02/2011 à 11h29 : Même si, de nos jours, on voit à peu près n’importe qu...
D’accord avec toi pour un seul T.
Mais pourquoi diable un x à Mathieu au pluriel de notre "expression" du jour ?
Voici ce qu’en dit le TLFi : "Étymol. et Hist. 1585 (N. DU FAIL, Contes d’Eutrapel, éd. J. Assézat, t. 2, p. 69 : à Rennes on l’eust appellé Fesse-Matthieu, comme qui diroit bateur de saint Matthieu, qu’on croit avoir esté changeur). Prob. composé de la forme verbale fesse (fesser*) et du nom de Saint Mathieu symbolisant la profession de changeur, d’usurier, proprement « (qui) bat Saint Mathieu pour lui soutirer de l’argent ».
Il y a bien un saint Mathieu dans le paysage, mais son nom est invariable.
Matthieu (l’ évangéliste) était publicain, c’ est à dire collecteur de taxes (impôts, péages douaniers etc....) à Capharnaüm avant de devenir l’ apôtre et évangéliste que l’ on sait. Prêteur, peut-être, je ne peux le savoir...je ne lui ai jamais rien emprunté, n’ ayant pas vécu à cette époque. Mais, en tout cas, son évangile a inspiré à J.S. Bach une de ses plus belles oeuvres, "la Passion selon St Matthieu". Alors, pas de fessée, s’ il vous plait !
Même si je botterais volontiers les fesses à certains employés de mon centre des impôts, à la perception ils sont très "sympa" et ne méritent pas de châtiments corporels. Quant à Matthias, évoqué par Momolala au # 4, il fut "coopté" comme 12è apôtre après la mort de Judas (et de Jésus, bien sûr).
Ceci dit, "la peste soit de l’ avarice et des avaricieux" (Molière, l’ avare).
réponse à . file_au_logis le 04/02/2011 à 08h22 : c’est peut-être la seule seuleTe serais-tu trahie? Serais-tu la sp&e...
D’accord ! Dans cinq minutes, suis chez Marceeeeel !
Tu me rendras un "seule" et je te donnerai le mot "chose", car c’est ’videmment "la seule chose" que je voulais écrire. Prodigue pour un, fesse-mathieu pour l’autre.
est-il normal de désigner par la même expression un usurier et un avare ? Je conçois bien qu’ils puissent inspirer l’un et l’autre une égale sympathie, mais la comparaison s’arrête là !
L’avare est celui "Qui a la passion d’amasser et de retenir les richesses sans en faire usage" (TLFI). Ne pas faire usage de son argent ? Ce n’est certes pas le reproche qu’on peut faire à l’usurier ! Il aspire au contraire à en faire le plus d’usage possible ! Le reproche que lui font la morale, l’église pendant des siècles, et la loi (L. 313-3 à L.313-6 du Code de la consommation), c’est de tirer de cet usage un profit exagéré.
Un usurier qui serait avare, ferait vite faillite !
Oui, bon, je n’essaye pas de vous émouvoir sur leur triste sort. Mais si l’usurier peut exiger des taux abusifs, n’est-ce pas parce qu’il répond à des besoins que les organismes publics ou privés ne veulent pas prendre en compte ? Les juifs seraient-ils devenus usuriers en France, si l’Eglise n’avait pas interdit aux chrétiens de pratiquer le prêt à intérêt, tout en les autorisant à emprunter ?
réponse à . DiwanC le 04/02/2011 à 12h29 : D’accord ! Dans cinq minutes, suis chez Marceeeeel ! Tu me rendr...
D’accord ! Dans cinq minutes, suis chez Marceeeeel !
Ben voilà, tu me trompes avec le Filo (après le plombier), moi que je t’ai emmenée en Italie pour prendre un râteau !!!
réponse à . mickeylange le 04/02/2011 à 12h49 : D’accord ! Dans cinq minutes, suis chez Marceeeeel !Ben voilà, tu...
Un râteau de paille d’Italie ?
Comme quoi faut pas faire des râteaux en Espagne !
réponse à . chirstian le 04/02/2011 à 12h47 : est-il normal de désigner par la même expression un usurier et un a...
Ma foi, oui... Car si, effectivement, l’ argent circule, l’ usurier peut très bien amasser les intérêts abusifs ou au moins une bonne partie d’ entre eux, le reste étant réinvesti et produisant donc... de nouveaux intérêts abusifs, et ainsi de suite. Quant aux métiers "permis" aux juifs, ils ne leur étaient pas explicitement réservés. Mais comme il y avait plus de métiers interdits que de métiers permis et qu’ il fallait bien vivre, ceux qui n’ avaient pas de scrupules (et dont le pourcentage devait être égal au reste de la population...), devenaient usuriers au lieu d’ être simplement banquiers !
Une fois de plus, l’expression viendrait-elle de la marine ?
Fouillant deci, delà, et notamment sur le Dico Historique de Rey, je lis : "...fesse désigne en marine la partie arrondie de la voûte d’un navire" ; l’expression apparaît à l’écrit en 1736.
Bon... on a la fesse. Y a plus qu’à trouver un matelot-Mathieu du côté du Phare.
réponse à . jiemde le 04/02/2011 à 11h29 : Même si, de nos jours, on voit à peu près n’importe qu...
Complément de ma réponse du # 14.
Par conscience, j’ai cherché dans Le Conjugueur l’orthographe de fesse-mathieu.
Voici ce que j’ai trouvé :
"Le mot fesse-mathieu n’existe pas.
Il s’agit peut-être d’une faute d’orthographe.
Voici une liste des mots se rapprochant le plus.
Un hyperlien est disponible pour les verbes.

* fricandeau
* franc-jeu
* frou-frou"

Bravo Le Conjugueur ! Amateurs d’associations d’idées improbables et de poèmes à la Prévert, à vous !
réponse à . mickeylange le 04/02/2011 à 12h49 : D’accord ! Dans cinq minutes, suis chez Marceeeeel !Ben voilà, tu...
Ben voilà, tu me trompes...
Fi d’une telle pensée... Ni avec qui que ce soit parmi les habitués de chez Marceeeeel, ni avec le un plombier, [ah ! c’lui-là ! pourquoi a-t-il croisé mon chemin !], pas plus qu’avec un jardinier italien, espagnol ou pas.
Foldingue d’accord, fofolle non ! Mais tu devrais pas étaler not’ vie comme ça...
Bon ! T’arrives ? Y’a du lagon bleu qui réchauffe ! BeeBee ! Une p’tite coupette ? Y’ déjà foule au bar.
Ta Germaine :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 04/02/2011 à 13h24 : Ben voilà, tu me trompes...Fi d’une telle pensée... Ni avec ...
Bon, d’accord, une petite coupette, mais vite fait sur le gaz, que j’ai plein de monde qui m’attend........
réponse à . mitzi50 le 04/02/2011 à 12h01 : Matthieu (l’ évangéliste) était publicain, c’ e...
En effet, Matthieu-avec deux-t, était publicain, d’après l’évangile ... de Matthieu, les autres ne lui donnant pas de profession.

Reste à savoir ce qui était le plus grave : prélever plus de taxes qu’il n’était exigé ou les prélever au service de l’occupant romain ?
réponse à . deLassus le 04/02/2011 à 13h08 : Complément de ma réponse du # 14. Par conscience, j’ai cherc...
Fricadelle ?

Ben voilà comment transite la gloire du monde (sic).
En fait, Matthieu ne tenait pas le péage d’Hérode à Capharnaüm, il tenait une barek à frites en Picardie septentrionnale ...
réponse à . chirstian le 04/02/2011 à 09h37 : l’individu qui, pratiquant indignement son premier métier, mettait...
sans oublier le fesse-Bouc, qui te pose inlassablement la question : veux-tu être mon ami ?
Pour ceux que ça pourrait intéresser. Mais si, mais si !
1) Le Dictionnaire de l’argot de Doillon indique que le mot du jour est apparu chez Noel du Fail, seigneur de la Herissaye, dans les Contes et discours d’Eutrapel (1586), dont voici une réédition : cette page
2) Matthieu y prend deux T
3) Oudin, dans les Curiositez françoises (1640), donne un seul T : cette page
4) Dans une édition de 1687, Du Fail donne en deux lignes les deux orthographes : cette page
A quel saint se vouer ?! M’est avis qu’il n’y en eut qu’un.
réponse à . SyntaxTerror le 04/02/2011 à 16h04 : sans oublier le fesse-Bouc, qui te pose inlassablement la question : veux-t...
sans oublier le fesse-Bouc, qui te pose inlassablement la question : veux-tu être mon ami ?
En ce moment, au Caire, il pose plutôt la question : est-ce que tu viens à la manifessetation ?
Matthieu serait " le Saint patron des banquiers, des agents des impôts, des douaniers français, des comptables et des menuisiers " (Wikipedia). Qu’est ce qui unit le banquier au menuisier, sinon le chèque en bois : salut les copeaux !
On lui doit probablement un des 4 évangiles, celui avec la généalogie de Jésus, et la couverture en simili-cuir rouge et or. Son "je confesse" est au moins aussi célèbre que le "j’accuse" de Zola. Au point qu’on le cite sous le nom de "confesse-Matthieu", parfois sous celui de "fesse-Matthieu", et souvent sous celui de con-Matthieu. Mais c’est c’ui qui dit qu’y est !
Les évangélistes suivants ont tout pompé sur lui : Luc et Marc, un peu, Jean davantage, et PPDA en totalité, mais c’est une erreur de son imprimeur. 
réponse à . mitzi50 le 04/02/2011 à 12h01 : Matthieu (l’ évangéliste) était publicain, c’ e...
Matthieu (l’ évangéliste) était publicain, c’ est à dire collecteur de taxes (impôts, péages douaniers etc....) à Capharnaüm
Capharnaüm : le mot évoque un sacré bordel ! Le Matthieu , il collectait, mais ne rangeait pas ! On appelle ça un "publicain". La chose publicaine (on disait la ré-publicaine) était donc -déjà - un sacré bordel !
Il aurait fallu un miracle pour que ça change.
Et justement, Jésus ...
Ah ! sûr qu’il était avare ! Lors des fêtes les plus folles, il ne livrait rien de ses sentiments...
Un fesse-mathieu doublé d’un pince-sans-rire même dans les soirées pince-fesses.
Mathieu à un T Matthieu à deux Ts, pourvu qu’il ne soit à T...athée
réponse à . deLassus le 04/02/2011 à 16h38 : Pour ceux que ça pourrait intéresser. Mais si, mais si ! 1) L...
A quel saint se vouer ?! M’est avis qu’il n’y en eut qu’un.
Orthographe, siouplé, orthographe! Et calcul mental!
A quels seins se vouer doit-on écrire. Et je te signale - au cas où tu aurais oublié, qu’il y en a deux!
Et la Ford T, avec un ou deux T?

Et sur la Canne-pastis Canne-bière*, dit-on plutôt T peu chère!, en parlant de cette voiture, que Monsieur Ford voulut pour tout le monde, ou bien plutôt TT peu chère?
*: la canne à cause de la pompe, comme la rue du même nom...
réponse à . file_au_logis le 04/02/2011 à 19h29 : Et la Ford T, avec un ou deux T? Et sur la Canne-pastis Canne-bière*, di...
T-toi.
réponse à . file_au_logis le 04/02/2011 à 19h29 : Et la Ford T, avec un ou deux T? Et sur la Canne-pastis Canne-bière*, di...
J’annule mon T-toi.
réponse à . SyntaxTerror le 04/02/2011 à 15h34 : En effet, Matthieu-avec deux-t, était publicain, d’après l&r...
Oh, mais la population locale s’ accommodait très bien de l’ occupation romaine... Hérode était juif, faut pas l’ oublier quand même...Les juifs pouvaient pratiquer leur culte, celui-ci ne gênait pas Rome. Jésus, qui prônait l’ égalité entre les hommes (bien embêtant pour des populations habituées à l’ esclavage) était bien plus dangereux. S’ il s’ était contenté de donner du vin au cours d’ un mariage, à Cana, il n’ aurait pas été mis à mort... et il n’ y aurait pas eu de chrétiens bouffés par des lions, car... le christianisme ne se serait pas développé !
réponse à . chirstian le 04/02/2011 à 17h50 : Matthieu (l’ évangéliste) était publicain, c’ ...
Tu as raison. La ré-publique peut être un sacré bordel... Mais ce n’ est pas pour autant que j’ estime la monarchie plus enviable... du moins une monarchie où le roi (la reine) ont des pouvoirs limités... Y’ a des monarchies où c’ est le bordel aussi !
J’ ai des doutes en ce qui concerne la couverture en simili-cuir... Les grands élevages de PVC n’ avaient pas encore conquis le monde. A moins que PVC n’ ait signifié, à l’ époque : Procès-Verbal Casher ? Dans cette dernière option, la logique est sauve !
Bravo à la visionnaire DiwanC qui parlait déjà hier de fesse-mathieu en # 117 !
@ God :
Je pensais que l’évangéliste saint Matthieu s’écrivait avec 2 t.
ANAGRAMME
Hantise fumeuse
Aujourd’hui c’est la Sainte-Irénée. Bonne fête à toutes les pires aînées !
réponse à . <inconnu> le 28/06/2013 à 00h17 : @ God : Je pensais que l’évangéliste saint Matthieu s&r...
Il me semble que tu n’as pas lu avec beaucoup d’attention les échanges de 2011, et, par exemple, les # 2, 12, 25 et mon # 28...
Un lien plus récent ? Je ne suis pas avare ! Dans son Dictionnaire de la langue verte (1867), Delvau donne un seul t : cette page
Chez Google Livres, fesse-Matthieu avec deux t l’emporte avec 15900 résultats (cette page) sur fesse-Mathieu avec un seul t (cette page, 9950 résultats).
Même tendance lourde sur Google Web (je vous épargne les chiffres et les liens).
réponse à . <inconnu> le 28/06/2013 à 00h15 : Bravo à la visionnaire DiwanC qui parlait déjà hier de fess...
Et qui plus est a déjà sévi en ouvrant le bal avec la toute première intervention en 2011 en mentionnant "la femme d’Hector"........
Bon, d’accord, faut dire que c’est surement la seule chanson française où cette expression est utilisée.........
Et pis à part Tonton Jojo dites moi un peu qui donc pourrait la citer........mmhhhhhhh?.......

Allez, zou, mon ’tit caoua........
réponse à . deLassus le 28/06/2013 à 05h09 : Il me semble que tu n’as pas lu avec beaucoup d’attention les &eacut...
En # 12, je vois que jiemde (je le cite : qui a travaillé 28 ans dans l’édition comme rédacteur en chef d’une revue juridique dont il assurait également la mise en page) préconise d’écrire "Matthieu" quand il s’agit de l’évangéliste.
réponse à . <inconnu> le 28/06/2013 à 00h32 : Aujourd’hui c’est la Sainte-Irénée. Bonne fête &...
"Il n’y a plus de pires ainés"

Louis XIV
réponse à . <inconnu> le 28/06/2013 à 06h00 : En # 12, je vois que jiemde (je le cite : qui a travaillé 28 ans dan...
écrire "Matthieu" quand il s’agit de l’évangéliste
Et si cette page avait raison ?!!
réponse à . mitzi50 le 04/02/2011 à 21h03 : Oh, mais la population locale s’ accommodait très bien de l’ ...
Justement, Hérode était juif et tout est parti de là.
Par avarice, il avait refusé de changer les pneus de la charrette que lui avait louée Jésus.
Se rendant à un mariage avec ses douze apôtres, Jésus roula sur un os qui creva la roue.
Craignant d’être jeté aux lions s’il arrivait en retard car c’est lui qui avait les clefs de la cave et devait distribuer le Gigondas, Jésus dit à Matthieu:
"Descends de la charrette et gonfle le pneu"
Oui mais pourquoi s’adressa t il à Matthieu plutôt qu’à Jean, Jacques, Pierre, Paul, Kevin, Enzo, Jonathan, Maurice, Bryan, Marceeeeeeeeeeeeel ou Jonas ?
Parce que Matthieu était le souffre douleur de la bande à Jésus, celui qu’on tient absolument à avoir au diner de cons.
Par exemple, Matthieu n’avait plus qu’un cheveu sur la tête et c’est de là que nous vient cette chanson que chantaient les apôtres à longueur de journée.

En descendant Matthieu glissa et se retrouva sur les fesses, tout penaud devant ses potes qui se marraient comme des chrétiens crétins...

Cet épisode est connu comme celui du "Nonos de Cana"

Et pis c’est tout.......
réponse à . BOUBA le 28/06/2013 à 06h32 : Justement, Hérode était juif et tout est parti de là. Par a...
Bravo ! Tu jettes un éclairage nouveau sur ce pan de l’Histoire !
réponse à . deLassus le 28/06/2013 à 06h14 : écrire "Matthieu" quand il s’agit de l’évangéli...
Excuse-moi, mais je ne comprends pas ton lien...
Le prof. de maths. à un autre prof:
- Et où vas-tu en vacances cet été ?
- je vais à Fès matheux...
réponse à . BOUBA le 28/06/2013 à 06h32 : Justement, Hérode était juif et tout est parti de là. Par a...
"Descends de la charrette et gonfle le pneu"
Parce que Matthieu était le souffre douleur de la bande à Jésus, celui qu’on tient absolument à avoir au diner de cons.

Il faut préciser également que Matthieu Michelin était gonflant.
Il ne pensait qu’à bouffer.
Il avait même fait un guide des bistrots étables et restaurants du moyen-orient, le guide Matthieu. Il attribuait des "étoiles de Bethléem" (pour faire plaisir aux rois-mages) à chaque établissement en fonction de la qualité.
réponse à . <inconnu> le 28/06/2013 à 00h32 : Aujourd’hui c’est la Sainte-Irénée. Bonne fête &...
J’ignore combien il faut de "t" et de "h" à Matthieu, mais je sais qu’Irénée était un homme.
Aujourd’hui, c’est la Saint Irénée.
Rediffusion
DEVINETTE
Pourquoi un bûcheron ça a du muscle ?
- parce que le muscle fait scier.
verbe fesser [...] même s’il avait aussi le sens de « faire quelque chose à la hâte »
En patois de par ici, fellesse veut dire vitesse.
Ne pas confondre "le vent souffle avec fellesse" et "le vent souffle avec les fesses".
réponse à . SyntaxTerror le 28/06/2013 à 09h34 : J’ignore combien il faut de "t" et de "h" à Matthieu, mais je sais ...
Damned, je suis fait comme un rat !
Merci quand même ! 
réponse à . <inconnu> le 28/06/2013 à 09h42 : Damned, je suis fait comme un rat ! Merci quand même ! ...
L’ire est née---------------> féminin
réponse à . <inconnu> le 28/06/2013 à 09h38 : verbe fesser [...] même s’il avait aussi le sens de « fai...
le vent souffle avec les fesses

Comme dit le chef d’orchestre au tambour-major:
"A mon signal le fla tu lances"
réponse à . BOUBA le 28/06/2013 à 06h32 : Justement, Hérode était juif et tout est parti de là. Par a...
Que de questions... Hérode était juif, ç’ est indéniable. Mais le pneumatique n’ a-t-il pas été inventé par Dunlop ? Enzo, Kevin etc, étaient-ils des prénoms courants dans la Palestine du 1er siècle ? Poursquoi ne distribuer que des os aux convives d’ un repas de noces ? Et, enfin, pourquoi ne pas parler de "fèces-Matthieu".... Car depuis Freud, chacun sait - ou est censé savoir, que l’ argent est de la "m....". Les avares seraient donc restés au stade oral de leur développement psychologique.
Et c’est parti ! Je sens que - grâce à Lange et à Boubacar - nous nous apprêtons à vivre de grands moments, et quelques révélations, concernant la vie de Matthieu !
Allez-y les garçons ! Et que notre joie demeure !  
réponse à . mitzi50 le 04/02/2011 à 21h03 : Oh, mais la population locale s’ accommodait très bien de l’ ...
Hérode était juif
Certes, et c’est bien le souci. Jésus et sa troupe étaient Galiléens (au moment de la capture de Jésus, on leur reproche leur accent), des "gens" pratiquant la loi de Moïse. Jésus n’arrête pas de pester contre "les Juifs" qui ont confisqué la religion à leur profit.
Le père Mathieu, qu’on appelle aussi le père "La Boisson"
Plus près Nous...
réponse à . mickeylange le 28/06/2013 à 08h43 : "Descends de la charrette et gonfle le pneu" Parce que Matthieu était le ...
Il ne pensait qu’à bouffer.
Il passait aussi son temps à "prendre des jetons de mate", d’où son surnom de "Mate-yeux" et devinez ce qui l’attendait quand il se faisait surprendre ? Il était mis à l"amende avant de subir un sévice corporel. C’est pourquoi l’officiant , qui récoltait aussi l"amende, a été nommé Fesse-Mattthhieu.
L’orthographe a évolué au cours des temps, si bien qu’on ne sait plus combien de "t" et de "h" il faut écrire.
réponse à . BOUBA le 28/06/2013 à 06h32 : Justement, Hérode était juif et tout est parti de là. Par a...
A défaut de bouton adéquat comme chez Fesse-bouc (mais God est un peu fesse-mathieu en matière de boutons), je lève le pouce !
réponse à . mitzi50 le 28/06/2013 à 09h56 : Que de questions... Hérode était juif, ç’ est ind&eac...
Certes, certes Hérode était juif. Il fit d’ailleurs construire la citadelle de Massada où se réfugièrent le peuple des Zélotes menés par Eleazar Ben Yahin, lesquels préfèrent se suicider collectivement plutôt que de tomber aux mains de Flavius Silva.
Ce qui nous emmène tout naturellement à la conception du pneumatique que Dunlop n’aurait pu fabriquer si avant lui Goodyear n’avait inventé la vulcanisation, quant au mariage il est bien connu que l’on tombe parfois sur un os surtout s’il s’agit de mariages d’argent où çà sent la "m..." bien que Vespassien ait déclaré un jour "Petunia Pecunia non olet" parce que les pétunias çà olet bon.

Et Matthieu dans tout çà ? hé bien il continue de gonfler les pneus......
Hé God, c’est quoi cette pub en vert pour Goodyear ?........C’est pas moi j’le jure !

Expressio est possédé !!

Goodyear, sors de ce site qui n’est pas le tien !
réponse à . Enkidou le 28/06/2013 à 10h15 : A défaut de bouton adéquat comme chez Fesse-bouc (mais God est un ...
5 iou vérimuche.........
réponse à . SyntaxTerror le 28/06/2013 à 10h00 : Hérode était juifCertes, et c’est bien le souci. Jésu...
Jésus et ses compagnons étaient juifs également, le christianisme, en tant que religion, date d’ après son supplice (qui était, lui, fondamentalement romain...). Jésus pestait contre les pharisiens, qui, à leur tour, pestaient contre Jésus, dont les idées étaient contraires à leur petit confort, alors qu’ il s’ accomodaient fort bien de l’ occupation romaine, en Galilée ou ailleurs. Du reste Hérode serait-il devenu Hérode Antipas, s’ il n’ avait fait construire pour Tibère une agréable résidence secondaire... Hélas, Caligula, qui n’ avait décidément aucune reconnaissance, le fit emprisonner à... Lugdunum. Il est vrai que Caligula préférait les chevaux...
réponse à . BOUBA le 28/06/2013 à 06h32 : Justement, Hérode était juif et tout est parti de là. Par a...
Hérode ... avait refusé de changer les pneus de la charrette que lui avait louée Jésus
Dernière nouvelle. Après 4 jours de garde à vue, Judas a avoué que c’était lui qui avait crevé le pneu. Hérode, soupçonné à tort, a été libéré. Il va ainsi pouvoir vieillir en paix, ce qui donnera naissance à l’expression "vieux comme Hérode".
réponse à . BOUBA le 28/06/2013 à 10h23 : Hé God, c’est quoi cette pub en vert pour Goodyear ?........C&...
Il eût mieux valu une pub "Miche-lin", c’ est sûr. Quand on sait les différents vocables désignant un postérieur....
réponse à . SyntaxTerror le 28/06/2013 à 10h10 : Il ne pensait qu’à bouffer.Il passait aussi son temps à "pre...
D’abord le mate se prend en infusion, pas en jetons et les sévices peuvent être aussi psychologiques.
Ce qui nous a donné l’expression:
"Un sévice en vaut un autre"
DEVINETTE
pourquoi les juifs étaient des drôles de zèbres ?
réponse à . Enkidou le 28/06/2013 à 10h29 : Hérode ... avait refusé de changer les pneus de la charrette que l...
4 jours de garde à vue ?
Un coup à se retrouver au Tapie, çà !!...........
réponse à . joseta le 28/06/2013 à 10h35 : DEVINETTE pourquoi les juifs étaient des drôles de zèbres&nb...
Réponse
- parce qu’ils faisaient partie des ’zèbres, eux’.
réponse à . Enkidou le 28/06/2013 à 10h15 : A défaut de bouton adéquat comme chez Fesse-bouc (mais God est un ...
… God est un peu fesse-mathieu…
Je suis allée au charbon hier et je te nous ai obtenu une remise de peine… mais je ne ferai pas ça tous les jours.
Là, tu en rajoutes une couche et - malgré toute l’amitié « amionautique* » que je te porte - si tu es à nouveau collé un samedi, tu te débrouilles !

* ce n’est pas une maladie, mais un néologisme (ça t’agace, je sais !), joli rapprochement entre "ami" et "internaute" (expressionaute ?), créé par horizondelle, semble-t-il.
réponse à . DiwanC le 28/06/2013 à 11h10 : … God est un peu fesse-mathieu…Je suis allée au charbon hier et je te...
… God est un peu fesse-mathieu…
C’est le maître de ’séant’...
réponse à . <inconnu> le 28/06/2013 à 09h38 : verbe fesser [...] même s’il avait aussi le sens de « fai...
fellesse veut dire vitesse

Et Méphisto fellesse ?
réponse à . BOUBA le 28/06/2013 à 10h23 : Hé God, c’est quoi cette pub en vert pour Goodyear ?........C&...
La pub est gérée par Google en fonction des sites que tu es allé visiter récemment. Ca, c’est le principe !
On me propose des oscilloscopes (là, ça va), des ligatures à trombones (?) ou de devenir ostéopathe, je croyais que c’était une maladie des os.
réponse à . BOUBA le 28/06/2013 à 06h32 : Justement, Hérode était juif et tout est parti de là. Par a...
Matthieu n’avait plus qu’un cheveu sur la tête

Et Jean n’était pas gâté en molaires !

cette page
Autre version
Mes fistons s’emballent: ils prennent mes fils tôt fellesse...
Le fesse-Mathieu n’en déplaise à Sa Divinité a une origine beaucoup plus prosaïque que celles qu’il donne tout en haut.
"Il s’agit en fait de saint Mathieu, l’un des douzes apôtres et, accessoirement, un des quatre évangélistes. "
Mathieu avant d’être saint était très porté sur la fesse d’où sont surnom.
C’était en quelque sorte le DSK de l’époque.
Il organisait avec son copain Dodo de Saumur des parties fines dans les grottes du Carlton ou du Sofitel.
C’est là que Jésus a rencontré Marie-Madeleine une copine de Nafisatou.
Une tradition provençale raconte qu’après avoir accosté aux Saintes-Maries-de-la-Mer et avoir rencontré God dans la région, Marie de Magdala aurait vécu toute la fin de sa vie en prière dans la grotte aujourd’hui sanctuaire de la Sainte-Baume, pas loin de Venelles.
DEVINETTE
Pourquoi Gilles, homme d’église, et fan de Saint Mathieu, avait plusieurs anémomètres ?
- parce que comme ça, il pouvait lire ’les vents, Gilles’.
réponse à . SyntaxTerror le 28/06/2013 à 11h19 : La pub est gérée par Google en fonction des sites que tu es all&ea...
Bon ça va le site où........ , enfin celui qui permet de........., bon tu me comprends ?
S’est pas manifesté çui là ?...........
Quand ce directeur tournait des effets spéciaux, on disait:
il fait bien l’effet c’ Mathieu.
réponse à . mitzi50 le 28/06/2013 à 10h34 : Il eût mieux valu une pub "Miche-lin", c’ est sûr. Quand on sa...
Quand on sait les différents vocables désignant un postérieur....

Que Georges chanta si bien cette page
réponse à . mitzi50 le 28/06/2013 à 10h28 : Jésus et ses compagnons étaient juifs également, le christi...
Je n’ai pas parlé de christianisme.
Jésus et les siens étaient des Galiléens qui pratiquaient la loi de Moïse. En ce sens, ils étaient juifs. Jésus pestait contre les "Juifs de Judée" qui se revendiquaient comme les seuls vrais.
Ce n’était pas à un "plouc" de Galilée de donner des leçons de judaïsme aux Judéens, surtout si ces leçons étaient fondées.
réponse à . DiwanC le 28/06/2013 à 11h10 : … God est un peu fesse-mathieu…Je suis allée au charbon hier et je te...
tu en rajoutes une couche
God dit:
je précise que les verges ne sont rien d’autre que des baguettes servant à frapper
Outre le fait qu’on se demande ce que le mot verge vient faire ici (mais bon, je ne vais pas en rajouter encore une couche supplémentaire, quoique ...) ne penses-tu pas que God donne des verges pour se faire battre fesser ? Et même que, même s’il s’appelle Georges et non pas Mathieu, il aime ça (là, je sens que je risque le maximum ...) ?
réponse à . charmagnac le 28/06/2013 à 14h06 : Quand on sait les différents vocables désignant un postérie...
voilà un fin connaisseur..........
réponse à . joseta le 28/06/2013 à 11h14 : … God est un peu fesse-mathieu…C’est le maître de ’s&eacu...
… God est un peu fesse-mathieu…
D’ailleurs, vu l’état présent de sa création(*), j’aurais tendance à lui dire : la prochaine fois, faites ça mieux !
Et si, de surprise, il en tombe sur le derrière, je pourrai lui dire à notre rencontre suivante : ça va mieux, ta fesse ?

(*) Je ne parle pas de ce merveilleux site, qui est l’exception qui confirme la règle.
réponse à . SyntaxTerror le 28/06/2013 à 14h12 : Je n’ai pas parlé de christianisme. Jésus et les siens &eacu...
Et puis je vais tous nous mettre d’accord, Jésus est né en Provence.........Même que Mireille MATHIEU l’a chanté.........
Alors, c’est pas une preuve çà ?

Pas le temps de chercher sur Ioutube, mais si çà vous chante......

"Jésus est né en Provence
Entre Avignon et les Ste Marie
Jésus est né en Provence
C’est un berger qui me l’a dit..........."

Et pis c’est tout.....
réponse à . BOUBA le 28/06/2013 à 15h10 : Et puis je vais tous nous mettre d’accord, Jésus est né en P...
Ben oui il a suivit son père qui habite Venelles.
Marie a accouché dans la sainte baume, tout le monde sait ça.
Toute l’histoire de Jérusalem, Nazareth et autres c’est rien que de la récup des Israéliens pour faire marcher le tourisme.
À propos (de fesse bien sûr), ça fait un moment que nous n’avons pas vu SagesseFolie sur ce site ...
Une pensée de Michel Audiard entendue par hasard cet après-midi

L’avarice est le pire défaut qui existe, si on compte ses sous, on compte aussi ses sentiments
réponse à . mickeylange le 28/06/2013 à 16h03 : Ben oui il a suivit son père qui habite Venelles. Marie a accouché...
Avec la complicité du chaud- bise français........Sont forts ces Israélites ! Mazel tov !
réponse à . charmagnac le 28/06/2013 à 16h26 : Une pensée de Michel Audiard entendue par hasard cet après-midi L...
Michel Audiard qui écrivit les savoureux scénarii de nos plus beaux films noirs où Messieurs les Hommes n’avaient aucune vergogne de vivre du pain de fesse
Deux fesse-mathieux qui se rencontrent: fesse to fesse.
God dit :
fesser Sainct-Mathieu signifiait « pratiquer l’usure » au XVIIe
Concernant Mathieu, tout le monde est à peu près d’accord (au nombre de t près) : il s’agit effectivement de Saint Matthieu qui, jusqu’à son recrutement (comme trésorier ?) par Jésus, exerçait le métier de publicain, c’est-à-dire de percepteur, métier encore bien plus méprisé à l’époque qu’il ne l’est aujourd’hui, notamment parce qu’il utilisait l’argent qu’il prélevait aux uns pour prêter à intérêt aux autres (ce qui, soit dit en passant, est à la base du développement économique, mais c’est une autre histoire). Sa proximité avec des publicains était d’ailleurs un des reproches faits à Jésus par les pharisiens.

Saint Matthieu est donc assez naturellement devenu le symbole et saint patron des percepteurs, des douaniers et, par extension, des banquiers, des usuriers et autres "changeurs" et pompeurs de phynances.

On peut donc comprendre que certains puissent avoir envie de fesser ce Matthieu-là. Mais pourquoi diable le fesseur de Matthieu serait-il devenu lui-même l’usurier ? Ça ne tient ni la route ni la mer. Et l’hypothèse d’Alain Rey, selon qui le fesse-Mathieu serait celui qui met à mal la réputation de ce bon Saint, me semble capillotractée au-delà du raisonnable.

L’hypothèse d’une déformation de "face [de] Matthieu", soutenue par certains, est plus amusante à défaut d’être plus vraisemblable - d’ailleurs, face-book ne se prononce-t-il pas fesse-bouc ?

Mais je serais plutôt tenté de croire ceux qui font dériver fesse-Mathieu de feste-Mathieu. Car si, comme le signale God, fesser Matthieu a été utilisé pour signifier "prêter à usure", l’hypothèse selon laquelle ce serait une déformation de fester Saint-Mathieu me semble assez séduisante. Ainsi, un usurier aurait été un feste-Mathieu avant de devenir un fesse-Mathieu.
réponse à . mickeylange le 28/06/2013 à 12h25 : Le fesse-Mathieu n’en déplaise à Sa Divinité a une or...
Marie de Magdala aurait vécu toute la fin de sa vie en prière dans la grotte aujourd’hui sanctuaire de la Sainte-Baume, pas loin de Venelles.
Dans les temps plus anciens, Marie de Magdala était un tourbillon de joie, de beauté, de rires ; autrement dit, elle pétait le feu !

Bonne comme une sienne arrière grand-mère qui ne se savait pas romaine, elle accueillait les âmes blessées, les chats, les chiens, les hommes en errance. Aussi quand Robert Richard vint lui confier à la fois ses déboires financiers - dûs à la concurrence éhontée des vendeurs de keylos à la sauvette - et son besoin de tendresse, elle lui donna… tout ce que plus ou moins consciemment il était venu chercher.

Au cours d’une chasse aux mammouths et aux bisons autant futés que sauvages - chasse organisée par le syndicat d’initiative cromagnien de l’époque - Robert conta sa bonne aventure à son voisin… Celui-ci s’empressa de rendre visite à Marie de Magdala sous le fallacieux prétexte que les pierres à feu n’étaient pas aussi efficaces qu’au début du quaternaire. Elle fut si …compréhensive que l’homme la quitta calme, heureux, …détendu.

À son tour - non fesse-mathieu de paroles - l’homme raconta son "5 à 7" à son voisin… qui se rendit à la grotte, en ressortit souriant et raconta son "5 à 7" à son voisin… qui se rendit à la grotte…, etc.

Raymonde, l’épouse de Robert, fut bientôt au courant de tout cela. Et un jour, folle d’une rage et d’une jalousie quasi néandertalienne - profitant de l’absence de Marie de Magdala partie s’acheter une nouvelle robe parce qu’elle n’avait plus une peau de bête à se mettre, elle fit clore la grotte.

Quelque 900 générations plus tard, une descendante de Robert et Raymonde Richard - Marthe de son prénom - fit mieux : elle fit fermer les grottes maisons closes.
réponse à . DiwanC le 29/06/2013 à 05h29 : Marie de Magdala aurait vécu toute la fin de sa vie en prière dan...
elle fit fermer les maisons closes.

Marthe Richard fit fermer les maisons closes. C’est malin, hein! Et comment je fais pour rentrer chez moi, mainant?
s.: Glenn Close

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un fesse-mathieu » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?