Une victoire à la Pyrrhus - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Une victoire à la Pyrrhus

Une victoire chèrement acquise, au résultat peu réjouissant.

Origine

En 280 avant J.C., Pyrrhus (Lien externe), roi d'Epire, mit une sévère raclée aux Romains à Héraclée[1].
Il y disposait d'une armée composée de 20 000 à 25 000 hommes[2] et d'une vingtaine d'éléphants venus d'Inde. Au cours de cette bataille, ce sont ces derniers qui furent décisifs car ils semèrent la panique dans les rangs romains.

Une nouvelle bataille victorieuse de Pyrrhus eut lieu en 279 avant J.C. à Ausculum.

Ces deux victoires lui ont coûté très cher, car Pyrrhus y perdit la majeure partie de ses soldats, au point qu'il s'écria : "Encore une autre victoire comme celle-là et je rentrerais seul en Épire !".
Les enregistrements de l'époque étant de piètre qualité, certains prétendent qu'il aurait dit : "Encore une autre victoire comme celle-là et nous sommes perdus !".
Quelle que soit la phrase qu'il a réellement prononcée, si Pyrrhus avait effectivement battu les Romains, il ne se retrouvait plus qu'avec des lambeaux de son armée et il n'avait pas de quoi s'en réjouir.


[1] Notez que si le lieu de cette bataille s'était appelé Hépatée, j'aurais écrit 'une sévère pâtée'. Avec Hébétée, Hécatombe ou Hémisphère sud (une sévère misphère sud ?), ça l'aurait moins bien fait !
[2] Les chiffres divergeant suivant les sources, on dira 20 000 selon la police et 25 000 selon les organisateurs.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une victoire à la Pyrrhus » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Ein PyrrhussiegUne victoire de Pyrrhus
Angleterreen A Pyrrhic victoryUne victoire pyrrhique
Espagnees Una victoria pírricaUne victoire à la Pyrrhus
Espagnees Una victoria a lo PirroUne victoire à la Pyrrhus
Italieit Una vittoria di PirroUne victoire de Pyrrhus
Polognepl Pyrrusowe zwycięstwoUne victoire de Pyrrhus
Russieru Пиррова победаUne victoire pyrrhique
Serbiesr Pirova pobedaUne victoire de Pyrrhus

Vos commentaires
J’aime bien votre humour dans les commentaires, un petit côté très farfelu qui me plaît beaucoup.
Je me demandais combien de gens connaissent l’origine de cette expression, vu que maintenant on n’apprend plus tellement ce genre de choses à l’école.
réponse à . amapola le 22/12/2005 à 09h46 : J’aime bien votre humour dans les commentaires, un petit côté...
Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispensable, autant que faire se peut. Et Dieu sait si l’histoire de la langue peut prêter à interprétations et fausses croyances - même les lexicographes, autrement plus cultivés et fouineurs de bibliothèques que moi, ne sont souvent pas d’accord.
Mais sérieux n’a jamais rimé avec tristesse. Rien n’interdit l’humour, s’il ne dénature pas l’explication, si l’expression s’y prête et si l’inspiration est là.

Pour ce qui est de la question posée, je n’ai pas de réponse. Probablement peu.
Mais je vais surtout en poser une autre qui va en fâcher certains : qu’apprennent les enfants aujourd’hui à l’école ?
C’est vrai que maintenant, on aurait sûrement plus de gens à parler de victoire à Lapidus, surtout si on a fait les soldes chez ce bon vieux Ted ! (Ch’ais même pas s’il existe encore)
Notez que si le lieu de cette bataille s’était appelé Hépatée, j’aurais écrit ’une sévère pâtée’.

Et à Hépilée, alors ! jusque sous les aisselles moi je vous dis !
Πύῤῥος signifie en grec ancien, le "roux" !
Comme chacun le sait,ils ont le poil dru, car avant une opération ou chez le coiffeur, on n’utilise pour eux que la tondeuse : en effet la peau de roux se tond !
réponse à . God le 22/12/2005 à 18h25 : Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispens...
éléphants venus d’Inde
Ce fut l’élément de surprise ! .... pour vaincre Héraclée (280 av. J.-C.) ... quelle "raclée" !!! et Asculum l’année suivante !!! --279)
tu es fort bien renseigné, God !!! mais moi, dans mon dico il manque un "u" !!!
Ah, ce cul ’homme ! y’a 2.287 ans ! ... mais ne pas oublier qu’ensuite, il ’il conquit la Macédoine ... et moi, j’aime bien ça, la macédoine (de légumes) !!!
mais Argos (la balise ???) le vainquit !
Avec cette balise, je prétends à la trirème (dont on ne parle plus guère !! tu mollis LPP !)

victoire à la Pyrrhus = victoire sans lendemain ??? mais demain est un autre jour (Tomorrow is another day !)
good night !
Est-il exact que l’armée napoléonienne en débâcle subit une victoire à la pie russe..? Ah, ces corps vidés par ces corvidés..!
Ah, les westerns des séances à deux films des cinés de nos enfances... Quand le Bon du premier film avait gagné, en attendant que le Méchant du second perde(*), on pouvait, à l’entr’acte, savourer une victoire à la Pie qui Chante...

(*)en dépit de sa certitude d’emporter une victoire à la pire ruse..!
réponse à . God le 22/12/2005 à 18h25 : Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispens...
Je n’ai pas de réponse bien arrêtée à ta question, God O mon God... Ce qui ne réduit en rien mes craintes et mon pessimisme, c’est de constater tous les jours que les parents des enfants d’aujourd’hui, dans une proportion bien inquiétante, n’ont déjà pas dû y apprendre grand-chose. Partout ou presque les forums sont nourris des commentaires les plus désespérants d’internautes quadragénaires, d’une incurie affligeante tant sur le fond que sur la forme. Les rédacteurs de la presse papier comme de la presse internet, eux-mêmes, alignent les erreurs d’accord et confondent les infinitifs avec les participes passés sans aucune vergogne.
Que l’effondrement de la syntaxe, de la grammaire et de l’orthographe ait ouvert la voie au sms-novlangue ne fait guère de doute. Les enfants des enfants de maintenant grogneront leurs certitudes nourries de références France-télévisuelles... "Et nous, nous serons morts, mes frères...", avec les derniers des contrepéteurs si ça se trouve... Victoire "à la Pyrrhus" de réformateurs empiristes...
Est-il exact que les armées pharaoniques remportaient des victoires à la papyrus..?
réponse à . God le 22/12/2005 à 18h25 : Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispens...
J’ai un embryon de réponse : à l’école élémentaire, la fondamentale, on apprenait la préhistoire à fond, puis on faisait un grand bond dans le temps pour arriver à nos ancêtres les Gaulois (donc point d’Antiquité puisqu’elle se déroulait ailleurs qu’en France qui n’existait pas) et quand on arrivait laborieusement en 6 ans au monde contemporain, on s’apercevait que tout le monde se foutait de Napoléon III et de ce qui a suivi et avait envie d’Antiquité puisqu’on s’y référait constamment.

Donc, nouveaux programmes du cycle 3 (CE2, CM1, CM2): on part de l’origine de la création du système solaire, on bâtit la préhistoire et, invention majeure, on construit une frise du temps allant de 1 à nos jours. Je l’ai fait : elle faisait 20 m de long et le temps historique devait y mesurer 2,50 m et encore ! Il s’agissait de faire percevoir la durée et la construction du temps aux enfants. C’était un bon point de départ, mais on n’avait plus le temps d’apprendre tout l’événementiel et d’ailleurs était-ce utile ? Quelques événements suffisents à marquer la chronologie notamment celle des grandes dynasties. Mais qu’est-ce que ça enquiquinait les mômes ! D’où la tentation qu’on a eue entre temps de passer par l’éveil qui insérait l’histoire dans la vie quotidienne : les transports, le costume, l’archotecture à travers le temps... L’idée était séduisante mais elle ne pouvait pas structurer puisqu’elle n’apportait pas les repères nécessaires de la chronologie et de l’échelle du temps. C’est ce qui est arrivé aux presque quadra et aux quadra d’aujourd’hui dont font partie mes enfants.

Mais de toute façon l’école élémentaire n’étudie toujours et plus que jamais que l’histoire de France. L’Antiquité s’approche au collège. Elle intéresse toujours les jeunes qui vont chercher des éléments de culture au cinéma comme mon petit-fils faute de supports pour alimenter leur imagination peu sollicitée dans notre société où l’écrit a perdu sa prépondérance, il est vrai.

Les dégraissages successifs des programmes et des moyens engendrent ce type de victoire à la Pyrrhus comme le dit AnimalDan.
Pardonnez-moi d’avoir été si longue ! La petite fenêtre de commentaire ne m’a pas donné l’échelle exacte de ma contribution ! Belle journée à tous ! Je vous laisse l’encre et la plume.
réponse à . God le 22/12/2005 à 18h25 : Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispens...
Ce qu’on apprend à l’école?Bonne qustion,God...Et ce n’est pas toujours la faute des enseignants.
On a modifié les programmes,on a travaillé avec les enfants de façon ridicule.Ils ne savent plus écrire correctement à cause des photocopies qui remplacent allègrement ce que nous devions COPIER !Ca c’est déjà une mauvaise chose .Ajoutons aussi que dans certains exercices photocopiés bien sûr,le devoir consiste à écrirer LE mot manquant.Pourquoi faudrait-il écrire une phrase complète?
Ils arrivent dans le secondaire avec une écriture abominable,ils ne lisent plus et avec l’enseignement "rénové" ils peuvent se permettre d’alléger leurs études en prenant des grilles horaires pas trop fournies!C’est vrai qu’on est à la période du light! du cool! et point de vue écriture il y a le langage sms!!Bon j’arrête ici car alors je suis partie pour un bout de temps!Bonne journée à tous...
Je connaissais les corbeaux de Russie, qui sont des oiseaux de grande taille et de grande intelligence, mais pas les pies russes. (Oui, je sais, AnimalDan l’a déjà fait, mais il a triché, il a pas été dormir avant, il a lâchement attendu que nous soyons tous au lit... Comment, pour quoi faire? Cela ne vous regarde pas!)
Et s’il s’agissait en fait de la victoire des troupes tsariennes contre les troupes impériales, vous savez, celle qui a conduit à la retraite de Russie*?
Les vieux grognards furent battus par les boyards et durent prendre leur retraite. Ce fut, pour ainsi dire, la victoire des pappys russes...

*: En parle-t-on, dans vos livres d’Histoire hexagonaux? Ou est-ce la même chose que pour Alésia? (non, ce n’est pas la femme de Jean!)
"Encore une autre victoire comme celle-là et je rentrerais seul en Épire !".
selon d’autres sources, il aurait dit : "ces victoires sont d’Epire en pire". D’après Mm S.R. qui nous écrit de Poitou Charente : c’est ce qui arrive chaque fois qu’on lâche les éléphants.
[slurp] Ô mon petit Godemichou adoré [/slurp], voulais-tu aussi obtenir une victoire au pis russe, toi qui m’as envoyé cette expressio.fr du jour trois fois, ce mâtin (quel site!)?
réponse à . God le 22/12/2005 à 18h25 : Le sérieux dans la qualité des informations fournies est indispens...
qu’apprennent les enfants aujourd’hui à l’école
probablement plus de choses que nous à leur âge, mais effectivement pas les mêmes !
Heureusement nos commentaires sont là pour redonner des informations dignes de foi, de nature à combler les défaillances de n’importe quelle culture. C’est pour cela qu’il est écrit en tête de cette page : "expressio.fr devrait être immédiatement déclaré d’utilité publique"  
Si Guillaume Tell avait choisi l’api russe, la face du monde en aurait-elle été changée ? La face de son fils peut-être que oui.
"Une nouvelle bataille victorieuse de Pyrrhus eut lieu en 279 avant J.C. à Ausculum."

Sa seconde victoire aurait pu être au culot, mais que penser de sa fin, quelle tuile d’Argos!
Les dégraissages successifs des programmes
à tout hasard , Google nous précise qu’il est possible de dégraisser de 5Kg par semaine, avec le gel TRIMGEL! "Trimgel le gel qui dégraisse les programmes. Approuvé par l’Education Nationale. Chaque année ta fresque se réduit de 1M. Quand Napoléon répudie Cléopatre pour Jackie Kennedy tu sais que tu as atteint la bonne dimension. Plus long, tu perds du temps. Plus court tu perds en vérité historique. 
En 1998 les footeux français en remporté une victoire à la Pires.
On ne dit pas victoire " à la Pyrrhus " mais "à la pomme soviétique"

Vlad. Put.

Ah ! la culture générale ! J’étais effaré, l’autre jour, par une question assimil € de JP foucault concernant Icare. Le candidat (d’une vingtaine d’années) ne connaissait pas, son père, qui l’accompagnait, non plus et après avoir téléphoné à sa sœur qui était professeur des écoles et qui n’avait pas, non plus la réponse, il l’a joué à pile ou face et grâce au 50/50, a gagné.
Du coup, j’ai fait mon enquête auprès des 25 enseignants de ma "petite école" et j’ai été surpris du résultat très médiocre du sondage.

Finalement, en y réfléchissant, je me dis que si je connaissais bien la légende d’Icare et Dédale imprimée sur mes buvards de primaire (ainsi que l’histoire d’Hélène Boucher la femme la plus vite du monde) et que je n’ignorais point la signification de l’expression du jour, je ne savais pas qui était Pyrrhus !

Merci God !
réponse à . AnimalDan le 28/06/2008 à 04h11 : Je n’ai pas de réponse bien arrêtée à ta questi...
Les enfants des enfants de maintenant grogneront leurs certitudes

Et les enfants de ceux-ci se promèneront en pagne avec un gourdin à la main et seront obligés de réinventer le feu, si ça se trouve. 
Asculum l’année suivante !!! --279 tu es fort bien renseigné, God

C’est qu’il était né lui. Son fils est né un peu plus tard mais je ne connais pas la durée de gestation chez les déesses.
réponse à . chirstian le 28/06/2008 à 10h06 : Les dégraissages successifs des programmes à tout hasard , Googl...
Aujourd’hui, économies obligent, on procède par étêtage et équeutage, sans vaseline pour les raccords en force.  
Je connaissais la π grecque ; je constate que la п russe lui ressemble beaucoup.
réponse à . chirstian le 28/06/2008 à 10h06 : Les dégraissages successifs des programmes à tout hasard , Googl...
Quand Napoléon répudie Cléopatre pour Jackie Kennedy tu sais que tu as atteint la bonne dimension.
Chirstian quel hsitorien tu fais !
Il a eu raison car elle le cocufiait avec (je ne citerais pas de nom, certains sont encore vivants, si si, Mme S.R. de Poitou Charente m’a dit qu’il était ressuscité le 3 ème jours)
C’est pour ça qu’il portait le bicorne en bataille (Napo pas François), c’est le seul chapeau qui pouvait cacher ses cornes. Mais malheureusement ça, God ne l’a pas dit.
Max G.
La victoire à la Pyrrhus a-t-elle été relatée sur papyrus,hein?
réponse à . Muscat le 28/06/2008 à 12h02 : La victoire à la Pyrrhus a-t-elle été relatée sur pa...
On ne dit pas papyrus mais grand-père soviétique. 

Il en va de même pour le" sexe soviétique "qu’Avast® combat âprement !
Le précédent Pyrrhus remporta de nombreuses victoires sur les champs de bataille grecs et troyens mais encore davantage au lit des dames si on en croit cette page. Il y perdit la vie mais au contraire de Pyrrhus 1er, accrut sensiblement auparavant la population locale...
une vingtaine d’éléphants venus d’Inde.
les romains, ayant eu vent de cette nouvelle arme en avaient aussi commandé. Mais à la suite d’un problème de traduction ils reçurent un troupeau de cochons d’Inde, qui s’avérèrent moins efficaces dans la mêlée !
Un proverbe d’Epire dit à peu près ceci : "Parmi les meilleures coutumes de Pyrhhus il en est des pires que les pires us des meilleurs d’Epire."
(enfin ...à peu près, hein : c’est une traduction ...!) 
Les enfants savent plus lire, les fruits n’ont plus de goût, l’essence est trop chère, y a plus de saison, Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque qui aime feu Hector…
Quelle tragédie, la vie !
Braves gens ! Ne croyez pas toutes les bétises ci-dessus. Voila la définition, ainsi que me l’a rapportée Ivan Rébrov en personne. Ivan Rébrov -casaque noire, toque... ata, non itou- vivait en lointaine Sibérie et se les gélait -j’parle des cordes vocales-. Il se les réchauffait avec de grands bols de lait shoïs sortit tout drû des pis de Marguerite. La Marguerite en question s’appelait en fait stakhanovska et était pour les cadences infernales -une vraie briseuse de grève-, elle aimait se gagariner de son succès auprès des autorités.

Ivan, le jockey taille xxl, qui n’était plus à une indiscrétion près, m’appris que le volatile en question, une fois femelle, une fois mâle, chantonnait "Chabada bada... Chabada bada..." lorsque que de ces pis, le Lai, en de nombreux jets jaillissaient. Il en dénombrait pour être Franc... six. D’où l’expression : surveiller le Francis comme le Lai sur le Fa. Ceci fera l’objet d’une autre explication.

Pardon d’avoir été long. Et bonjour à tous !!!

Rudolf Noureev -toujours à la pointe-
réponse à . syanne le 28/06/2008 à 13h52 : Les enfants savent plus lire, les fruits n’ont plus de goût, l&rsquo...
Tu as oublié dans ta liste la grande fête de ce jour...
La GayPride...
Quelle belle victoire !
Jack L.
réponse à . subbuteo le 28/06/2008 à 13h59 : Braves gens ! Ne croyez pas toutes les bétises ci-dessus. Voila la d...
Le Lai j’en renverse beaucoup car j’ai la mougeotte.
Françis.

Pouvez pas boire autre chose.
Dans mon Bar vous en boirez quand les vaches mangeront du raisin.
Marceeeeel.
réponse à . subbuteo le 28/06/2008 à 13h59 : Braves gens ! Ne croyez pas toutes les bétises ci-dessus. Voila la d...
Titre : du bon usage du pis russe ?  Mais qui est vainqueur dans tout ça ?
réponse à . mickeylange le 28/06/2008 à 14h01 : Tu as oublié dans ta liste la grande fête de ce jour... La GayPride...
ne pas confondre Gay-Pride et Andro-mac ? 
réponse à . syanne le 28/06/2008 à 13h52 : Les enfants savent plus lire, les fruits n’ont plus de goût, l&rsquo...
"Ceux qui disent que la vie n’est qu’un assemblage de malheurs veulent dire que la vie même est un malheur. Si elle est un malheur, la mort est donc un bonheur."
Giovanni Casanova
(j’l’avais perdue !)

Je te trouve bien pessimiste, ou agacée, chère Syanne !
Andro-mac a des racines, et un certain usage de la langue, la GayPride c’est pas la même lang, ni le même usage.
Tu fais quoi ce soir ?
j’te dis ça pasque ce soir, avec les copines d’expressio...
L’amirable vient avec sa gratte...
réponse à . momolala le 28/06/2008 à 14h15 : "Ceux qui disent que la vie n’est qu’un assemblage de malheurs veule...
Ni pessimiste, ni agacée ! Juste un tout petit peu ironique sur le sujet de l’école « qui n’apprend plus rien aux élèves », dont depuis trente ans que j’y enseigne, et bien avant cela de la bouche de mon père et de celle de son père, j’ai entendu mille variantes. Et puis en parlant de Pyrrhus, il fallait bien une petite référence à Racine, non ? C’est ma forme d’humour à moi : pas forcément drôle, j’en conviens…

PS. J’ai entamé, moi aussi, le nouveau Vargas. C’est dire que mes incursions sur Expressio, ce week-end, seront rares : je suis déjà scotchée et retombée sous le charme du décalé commissaire Adamsberg. Ne me dis pas la fin, surtout !!

Bon samedi à tous.
réponse à . mickeylange le 28/06/2008 à 14h34 : Andro-mac a des racines, et un certain usage de la langue, la GayPride c’e...
A la Une aujourd’hui : "Gay Pride: l’école au coeur de la 7e Marche des fiertés homosexuelles" ! Comme sur Expressio ! :&rsquo)
réponse à . syanne le 28/06/2008 à 15h08 : Ni pessimiste, ni agacée ! Juste un tout petit peu ironique sur le s...
En aucun cas, ce serait un crime lèse-Adamsberg ! Mais je trouve qu’"incertain" lui va bien même si Jean-Hugues Anglade l’a incarné de manière crédible dernièrement.
réponse à . mickeylange le 28/06/2008 à 14h07 : Le Lai j’en renverse beaucoup car j’ai la mougeotte. Françis....
Mickeylange, avec cet humour "chaine privée", le Poivre y va voir rouge... un peu comme le rouge Ferrari !!!
réponse à . syanne le 28/06/2008 à 15h08 : Ni pessimiste, ni agacée ! Juste un tout petit peu ironique sur le s...
eh bien moi je te dis quand même le mot de la fin : c’est : "...Peter ?" . Mais que celane t’empêche pas de lire les 385 pages précédentes !
réponse à . chirstian le 28/06/2008 à 16h56 : eh bien moi je te dis quand même le mot de la fin : c’est ...
Par pur esprit de vengeance et intuition féminine, je vais déflorer ta lecture du prochain Vargas en t’en annonçant le premier mot : "La"
(rendez-vous en juin 2009 même lieu même heure pour vérification)
Retenus de par le blocus,
De grands reclus pleins de tonus,
Sautaient le talus aux cactus,
Les obus et les détritus.

Les obtus se sentaient confus,
Devant le refus des intrus.

Mais motus donc pas de lapsus,
Et une victoire à la Pyrrhus.

Le but de ce petit poème était de montrer les difficultés de prononciation de notre langue, surtout pour les étrangers. Je pensais notamment, en l’écrivant, à une amie qui apprend notre langue, vite et bien d’ailleurs, mais sa principale difficulté est que dans sa langue natale le son « u » n’existe pas ce qui génère pour elle beaucoup de « difficoultés. » Lire mon poème serait pour elle une véritable « tortoure ».

Ce sont les Anglais (jamais les derniers pour se moquer des autres), je crois, qui racontent cette blague à propos de notre belle langue :
« Le Français est une langue très facile avec des règles simples et précises. Au masculin pas de « e » final et au féminin tu mets un « e » à la fin des mots. Au singulier pas de « s » final et au pluriel il en faut un.
À partir de là, quand les Français écrivent le foie, ils mettent un « e » final, mais pour la foi ils n’en mettent pas et quand, même en Belgique, ils écrivent une fois c’est avec un « s » final ! »
réponse à . <inconnu> le 28/06/2008 à 18h16 : Retenus de par le blocus, De grands reclus pleins de tonus, Sautaient le talus a...
Souper ta contrepétrie j’ai tut compris !

Jonhy
réponse à . momolala le 28/06/2008 à 15h47 : A la Une aujourd’hui : "Gay Pride: l’école au coeur de l...
J’ai vu et entendu au JT de la 2 ce soir une responsable d’association lesbiennes qui réclamait qu’une information (pour pas dire une formation !) sur les gais soit faite aux enfants dans les écoles.
Elle a raison moi je suis hétéro, je mets pas de sucre dans mon café, mais j’en mets dans mon thé, c’est un mode de vie particulier et il est important que les enfants des écoles le connaissent, pour que plus tard ils puissent dire sucre ou pas sucre that is la question.
Bon je vous laisse ya les pédés du rugby qui commencent.
réponse à . syanne le 28/06/2008 à 15h08 : Ni pessimiste, ni agacée ! Juste un tout petit peu ironique sur le s...
Eh oui... même les bouquins ne sont plus ce qu’ils étaient... De Proust en Pagnol on en est arrivé à du Picouly, du Delerme (bien "petite-bière"), et de Malet en Vargas, Deninckx et consorts on nous fourgue du polar-light bien "tendance"...
A.D., Réac de service s’il en faut un... 
réponse à . mickeylange le 28/06/2008 à 21h00 : J’ai vu et entendu au JT de la 2 ce soir une responsable d’associati...
Est-ce que l’un de tes proches bambins est jamais revenu(-e) de l’école en pleurant parce que les petit(-e)s copains-copines, "intelligemment" formé(-e)s par des cons de parents (je cite personne...) l’avaient humilié(-e) pour cause de sucrage de caoua..?
cette page
réponse à . mickeylange le 28/06/2008 à 21h00 : J’ai vu et entendu au JT de la 2 ce soir une responsable d’associati...
Oops... doublon, sorry.
réponse à . AnimalDan le 28/06/2008 à 22h20 : Est-ce que l’un de tes proches bambins est jamais revenu(-e) de l’&e...
La seule chose désolante dans la gaipride, c’est que, et le passé nous l’a prouvé à maintes reprises, la montée de l’homosexualité est un des signes annonciateur d’une fin de civilisation. Les Grecs, les Romains etc. etc. mais à mon âge 533 ans la disparition d’une civilisation hein...
réponse à . AnimalDan le 28/06/2008 à 22h12 : Eh oui... même les bouquins ne sont plus ce qu’ils étaient......
Je ne sais pas ce que ça veut dire "réac" en matière de goûts littéraires (nostalgique, peut-être ?)... mais c’est en tout cas moins inquiétant que l’homophobie.

PS. Je partage ton avis en ce qui concerne Delerm (père et fils, d’ailleurs)...
réponse à . syanne le 29/06/2008 à 01h24 : Je ne sais pas ce que ça veut dire "réac" en matière de go&...
Ouf..! Rafraîchissante intervention... avant d’aller me blottir dans les bras de Morphée... merci à toi et bonne nuit ..!

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une victoire à la Pyrrhus » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?