Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Ne pas payer de mine

Avoir une apparence, un aspect peu engageant, qui n'inspire pas confiance.

Origine

Quand on dit de quelqu'un qu'il n'a pas bonne mine, c'est que son apparence donne l'impression qu'il ne va pas très bien.
Cette mine-là n'a donc rien à voir avec celle du crayon, ni avec celle du grisou.
Au XVIIe siècle, 'Payer de', c'était faire 'preuve de telle ou telle qualité' et à la fin du même siècle 'Payer de bonne mine', voulait dire 'avoir un physique avantageux, une belle prestance'.
Ce n'est qu'à partir du XVIIIe que l'emploi négatif traduit parfois une différence entre l'apparence réelle (la mine) et ce qu'il peut se cacher derrière.
Car, comme chacun a pu certainement le constater, on peut des fois trouver des petites perles derrière des mines peu engageantes (exemple : tel restaurant ne paie pas de mine, mais on y mange tellement bien que, quand on en sort, on a 'les dents du fond qui baignent').

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ne pas payer de mine » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Nicht sehr einladend aussehen Ca n'est pas très accueillant
Angleterre Anglais Not much to look at Pas beaucoup à voir
États-Unis Anglais Doesn't look like much Ne semble pas être grand chose
Argentine Espagnol No tener pinta N'avoir pas de mine
Espagne Espagnol Llevar alguien unas pintas Avoir quelqu'un un drôle d'aspect
Espagne Espagnol No ser nada de otro mundo Ne pas être quelque chose d'un autre monde (= Ne pas payer de mine)
Espagne Espagnol No tener buena cara Ne pas avoir bonne mine
Israël Hébreu זה לא מרשים במיוחד Ça n'impressionne pas particulièrement
Italie Italien Non mi paga la vista ¢a ne me paie pas la vue
Italie Italien Parìri 'n ùrsu Ressembler à un ours
Pays-Bas Néerlandais Het heeft geen Porem Ça n'a pas de. mine
Pays-Bas Néerlandais Het ziet er niet uit Ça n'a pas de l'air
Roumanie Roumain Nu m? inspir?! Ne m'inspire pas!
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Ne pas payer de mine » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 14/07/2007 à 01:14
    moi, je m’en paye toute seule, des mines, pour mon" critérium" ... oui, l’est toujours en état de marche malgré des années de bons et loyaux services ! Il ne paie pas de mine, mais je le gave quand il en a besoin !😉
  • #2
    • OSCARELLI
    • 14/07/2007 à 07:37
    • En réponse à cotentine #1 le 14/07/2007 à 01:14 :
    • « moi, je m’en paye toute seule, des mines, pour mon" critérium" ... oui, l’est toujours en état de marche malgré des années de bons et loyaux... »
    Ben, tu m’en diras tant! Bien le bonjour, quand même! Et amuses-toi bien, prend ton pied, mais pas avec test petites mi-mines, hein!
  • #3
    • OSCARELLI
    • 14/07/2007 à 07:43
    J’espère que - toutes et tous - vous avez vu dans une vie antérieure le film "Les Mines du Roi Sale au Mont", tourné en Afrique équatoriale, dans ce qui était à l’époque la propriété d’un de mes oncles, planteur de café...
    Il s’agissait de mines de diamants (dans le film, hein, pas en vrai, dommage)... de diamants "qui dorment entre leurs fesses, de bigo-ottes". Merci, Grand Jacques!
    Ca, en duo, avec Lady Theur de par Thoches, quel pied...!
  • #4
    • OSCARELLI
    • 14/07/2007 à 07:53
    Alors, tout le monde dort enore, ou quoi?
    Bon, donc, je m’y colle: bien sûr que cette expressio.fr vient de la Marine. D’où viendrait-elle donc, autrement?
    C’était pendant la Guerre de Sécession, qui depuis lors a cessé, c’est sûr. Cette guerre horrible si l’on considère le nombre de victimes, plus d’ailleursc causées par les maladies et la malnutrition, et dans la population civile que sur les champs de batailles...
    Bon, cette guerre, donc, a vu des développements technologiques énormes. Ce fut l’avénement par exemple de l’observation aérienne militaire (par ballon captif), des transports militaires par voie ferrée, des navires cuirassés et même des premiers sous-marins
    Quelques artificiers inventèrent des bombes flottantes à la surface de l’eau: les mines.
    Il y eut des concours, pour savoir qui avait inventé la meilleure colle pour les faire tenir contre les coques des navires ennemis: ce furent les concours de "les colles des mines".
    Ceux qui gagnaient le premier prix recevaient les honneurs dûs aux vainqueurs et le jury estimait que cela était suffisant. Ils ne furent jamais payés pour leurs découvertes. De là l’origine de l’expressio.fr: Ne pas payer de mine (gagnante).
  • #5
    • tytoalba
    • 14/07/2007 à 08:46
    • En réponse à OSCARELLI #4 le 14/07/2007 à 07:53 :
    • « Alors, tout le monde dort enore, ou quoi?
      Bon, donc, je m’y colle: bien sûr que cette expressio.fr vient de la Marine. D’où viendrait-elle d... »
    MINE ne viendrait-il pas du bas breton MIN qui signifie bec, museau.
    "Un cavalier de belle mine. Si vous regardez son extérieur, il avoue lui-même que sa mine n’est point relevée" Bossuet
    "Garde-toi tant que tu vivras,
    de juger des gens sur la mine" Lafontaine cette page
    Voilà les beaux jours qui font mine de revenir. Bonne journée à tous et toutes.
  • #6
    • OSCARELLI
    • 14/07/2007 à 09:20*
    • En réponse à tytoalba #5 le 14/07/2007 à 08:46 :
    • « MINE ne viendrait-il pas du bas breton MIN qui signifie bec, museau.
      "Un cavalier de belle mine. Si vous regardez son extérieur, il avoue lu... »
    Ben heureusement que les belges sont là, dis donc!
    Avant hier, encore 18°C à midi à Vienne, couvert et pluvieux, aujourd’hui, annoncé 31°C et plein soleil, et d’ici mercredi, 36°C et toujours plein soleil.
    Toutes ces valeurs données sous abri et à l’ombre, bien entendu.
    Tout ca, c’est la faute à tous ces beatniks qui s’envoient en l’air spoutniks qu’ils envoient en l’air, hein, ma bonne dame!
    Ca paie pas de mine, hein? Mais ca vous démolit tout. Et maintenant que tout est devenu plus cher, je fais grise mine, tiens. Les médicaments, par exemple. Tu devrais pourtant en prendre, sais-tu, tu as une petite mine...
  • #7
    • momolala
    • 14/07/2007 à 10:06
    TTTtttt ! C’est une déformation puritaine de l’expression qui vient de la marine sans aucun doute "ne pas payer de minou" quand les hommes rentraient enfin chez eux de leurs longues campagnes avec passage au tonneau, où les attendaient leurs douces compagnes offertes et tremblantes de désir !
  • #8
    • chirstian
    • 14/07/2007 à 10:26
    autrefois les bateleurs et artistes payaient "en monnaie de singe" la traversée des ponts de Paris : les chanteurs payaient de leur chants, les jongleurs de leurs tours, et les mimes "payaient de mime ..."
  • #9
    • chirstian
    • 14/07/2007 à 10:37
    Cette mine-là n’a donc rien à voir avec celle du crayon
    conclusion bien hâtive : pourquoi un crayon ne payerait-il pas de mine ?
    D’ailleurs les vers de Lafontaine, cités par Tyto en #5 sont -dans leur première édiition, sponsorisée par Caran d’Ache - :
    "garde toi quand tu écriras
    de juger crayon à sa mine "
    Et l’expression "faire grise mine" ne désigne-t-elle pas un crayon noir qui n’écrit plus aussi bien ?
    Bon je vous quitte, je dois nourrir ma minette qui ne paye pas de mine mais qui, mine de rien, trouve que je passe trop de temps sur ce clavier : ça me mine !
  • #10
    • syanne
    • 14/07/2007 à 10:53
    • En réponse à OSCARELLI #4 le 14/07/2007 à 07:53 :
    • « Alors, tout le monde dort enore, ou quoi?
      Bon, donc, je m’y colle: bien sûr que cette expressio.fr vient de la Marine. D’où viendrait-elle d... »
    Voici ce que je lis dans le Bloch et Wartburg :
    MINE "apparence du visage", XVe (une première fois au XIIIe, dans la locution faire mine). Empr. du breton min "bec, museau" (cf.Tyto 5) ; l’all. Miene, qui a le même sens que le fr. vient du fr. Le terme de marine minot "sorte de pièce de bois en saillie", 1690, dér. du breton min -

    De quoi couper l’algue sous le pied (marin) à tous les régatiers en course pour la trirème (allez, ne faites pas cette mine de papier mâché !)
  • #11
    • chirstian
    • 14/07/2007 à 11:49
    • En réponse à syanne #10 le 14/07/2007 à 10:53 :
    • « Voici ce que je lis dans le Bloch et Wartburg :
      MINE "apparence du visage", XVe (une première fois au XIIIe, dans la locution faire mine). E... »
    " MINE "apparence du visage"
    "mine de rien" : l’homme invisible ?
  • #12
    • tytoalba
    • 14/07/2007 à 12:08
    • En réponse à OSCARELLI #6 le 14/07/2007 à 09:20* :
    • « Ben heureusement que les belges sont là, dis donc!
      Avant hier, encore 18°C à midi à Vienne, couvert et pluvieux, aujourd’hui, annoncé 31°C e... »
    contrairement à ce que tu penses, je n’ai pas une mine de papier mâché et les médicaments ne me sont pas trop familiers. Miel, pommes, vinaigre de cidre, Kéfir à l’eau, citron, entr’autres font partie de ma panoplie de remèdes. Un peu de marche et de vélo, voilà qui maintient en forme. Et par ce beau temps, faut pas lésiner sur les activités extérieures, jardinage, repos au grand air, voilà qui donne la pêche. 🙂
  • #13
    • chirstian
    • 14/07/2007 à 12:28
    mon père adore la mine de ma mère. Ma mère adore la, euh... Ma mère adore tout mon père.
  • #14
    • HoubaHOBBES
    • 14/07/2007 à 13:01
    Je souhaite une bonne fête à Nat. qui chez nous, assez bizarrement, est fêtée une semaine plus tard.
    Taram dzim boum tsoin tsoin....
  • #15
    • <inconnu>
    • 14/07/2007 à 13:02
    Qui ne paie pas de mine peut donc se tailler et carrément mettre la gomme.
    Voyez le tableau ?
  • #16
    • <inconnu>
    • 14/07/2007 à 13:34*
    • En réponse à tytoalba #5 le 14/07/2007 à 08:46 :
    • « MINE ne viendrait-il pas du bas breton MIN qui signifie bec, museau.
      "Un cavalier de belle mine. Si vous regardez son extérieur, il avoue lu... »
    « Min », le museau, peut-être celui de la l’hermine, l’animal, symbole de la Bretagne, notamment par cette devise : « Plutôt la mort que la souillure » si chère à Anne de Bretagne.
    Latin : potius mori quam foedari
    Français : plutôt la mort que la souillure
    Breton : kentoc’h mervel eget bezañ saotret
    Cette devise aurait été choisie par Alain Barbe Torte à l’issue d’une bataille avec les Normands. Barbe Torte et ses soldats étaient poursuivis par les Normands et poussés vers une rivière en crue et pleine de boue. Barbe Torte vit alors une Hermine poursuivie par un renard. Au lieu de s’enfuir, elle fit face à l’animal. Barbe Torte suivit son exemple et lança à ses troupes : « Plutôt la mort que la souillure ». Plus tard en 939, Barbe Torte battra les Normands près de Cancale et sauvera l’unité de la Bretagne. Cotentine en pleure encore…
    L’hermine portée par les magistrats en cours d’assises ou en prestation de serment. Quoique pour la préservation de la bête, elle est faite très souvent (paraît-il) en peau de…lapin.
    « Mine », donc désigne l’allure de quelque chose, de quelqu’un et est lié à la confiance qu’on est susceptible de devoir/pouvoir lui accorder ou pas. Cela pourrait même remonter au sens latin de l’hermine : mus armenia: le rat (ou la souris) d’Arménie. L’origine de l’hermine est donc arménienne! En ancien français, ermin désignait aussi bien l’arménien que l’hermine. Donc l’étranger ?
    Voilà donc bien des pistes… sérieuses.
  • #17
    • syanne
    • 14/07/2007 à 14:28
    Heureusement que les mineurs qui vont au charbon ne payent pas de mine : cela équivaudrait à une retenue sur sale air. Ce serait minable.
  • #18
    • memphis
    • 14/07/2007 à 15:48
    • En réponse à syanne #17 le 14/07/2007 à 14:28 :
    • « Heureusement que les mineurs qui vont au charbon ne payent pas de mine : cela équivaudrait à une retenue sur sale air. Ce serait minable. »
    Quel tribut fallait-il payer au Mine otau re? Ne se serait-il pas satisfait de quelques Conté ou Caran d’Ache? Mine de rien on aurait pu essayer...
  • #19
    • <inconnu>
    • 14/07/2007 à 17:40
    • En réponse à syanne #17 le 14/07/2007 à 14:28 :
    • « Heureusement que les mineurs qui vont au charbon ne payent pas de mine : cela équivaudrait à une retenue sur sale air. Ce serait minable. »
    Un bon mineur est un mineur éclairé...
  • #20
    • chirstian
    • 14/07/2007 à 17:43
    • En réponse à syanne #17 le 14/07/2007 à 14:28 :
    • « Heureusement que les mineurs qui vont au charbon ne payent pas de mine : cela équivaudrait à une retenue sur sale air. Ce serait minable. »
    Heureusement que les mineurs qui vont au charbon ne payent pas de mine
    je vais au charbon, et moi non plus je ne paye pas de mine. Pourtant je suis majeur ! Mais alors : qui paye ?