Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Ne pas se trouver sous le pas (sabot, pied) d'un cheval (d'une mule)

Etre rare, très difficile à trouver (principalement pour des choses de valeur).

Origine

A l'origine, au XVIIe siècle, l'expression contenait 'dans le pas d'un cheval', le pas voulant dire 'trace'.
Si cette expression est une négation, c'est parce que chacun sait que ce qu'on trouve habituellement dans la trace d'un cheval, ce n'est pas rare du tout et ça n'a pas une grande valeur, sauf peut-être comme engrais ou pour un piaf frigorifié, pour lui permettre de se réchauffer (à condition que la motte soit 'fraîche').
Le sens de pas pour 'trace' n'étant plus compris, 'dans' a fini par être remplacé par sous et le pas souvent remplacé par 'sabot', ce qui est compréhensible, d'autres fois par 'pied', car le cheval fait partie de ces rares animaux qui, comme l'homme, ont des 'pieds'.
Le cheval, lui, est des fois remplacé par un autre équidé, tout autant producteur de 'traces'.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ne pas se trouver sous le pas (sabot, pied) d'un cheval (d'une mule) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Angleterre Anglais It does not grow on trees Ça ne pousse pas sur les arbres
Angleterre Anglais To be as rare as hen's teeth Être aussi rare que les dents de la poule
Espagne Espagnol Màs raro que un perro amarillo Plus rare qu'un chien jaune
Espagne Espagnol Ser un mirlo blanco Être un merle blanc
Espagne Espagnol Una perla rara, dificil de encontrar Une perle rare difficile à trouver
Canada Français Rare comme dla marde de pape
Italie Italien Èssiri 'na mùsca jànca Être une mouche blanche
Italie Italien Raro come una mosca bianca Rare comme une mouche blanche
Pays-Bas Néerlandais Dat groeit iemand maar niet op de rug Ça ne pousse pas sur le dos de quelqu'un
Pays-Bas Néerlandais Dat ligt niet voor het oprapen Ça n'est pas à ramasser
Pays-Bas Néerlandais Dat vindt je niet op iedere straathoek Ça on ne trouve pas dans chaque coin de la rue
Pays-Bas Néerlandais Een witte raaf zijn Être un corbeau blanc
Brésil Portugais Ser uma mosca branca Être une mouche blanche
Roumanie Roumain A nu se gasi pe toate gardurile Ne pas se trouver sur toutes les clôtures
Russie Russe это на дороге не валяется Ça ne traine pas sur la route
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Ne pas se trouver sous le pas (sabot, pied) d'un cheval (d'une mule) » Commentaires

  • #1
    • God
    • 21/12/2005 à 08:17
    Une lectrice matinale (merci à elle) vient de m’informer que, pour un cheval, on parle bien de ’pied’ et de ’jambe’, noblesse de l’animal oblige.
    Ma connaissance du cheval étant à peu nulle (je sais qu’il a 4 pattes jambes, une tête et une queue), j’ai donc commis une petite erreur dans le texte ci-dessus.
    Et j’ai encore appris quelque chose...
  • #2
    • amapola
    • 21/12/2005 à 09:57
    J’allais dire la même chose que la lectrice ! On dit du reste "Pas de pied, pas de cheval", car bien sûr si un cheval a des problèmes de ce côté-là on ne peut ni le monter ni l’atteler, et il faut remédier au problème - si le cavalier ne veut pas être à pied ! On dit "curer les pieds", "faire les pieds", etc. pour ce bel animal qu’est le cheval.
  • #3
    • cotentine
    • 08/03/2009 à 00:57
    "ça c’est bien vrai ça !!" aurait dit la Mère Denis, notre lavandière, mascotte de Vedette cette page
    Ce n’est pas sous le sabot d’un cheval que je trouverai fortune, bien que née l’année du cheval, petite-fille d’un maréchal-ferrant, exerçant dans le Perche, réputé pour ses percherons !!! ... et ce n’est pas non plus, sous son sabot que ma fille trouvera un job en rentrant (dans 10 jours) de son expérience Néo-Zélandaise ! tout est difficile de nos jours : le boulot, aussi bien que les gros sous... même sous le pied d’une mule ou d’un canasson ! 😉
  • #4
    • momolala
    • 08/03/2009 à 06:04
    • En réponse à cotentine #3 le 08/03/2009 à 00:57 :
    • « "ça c’est bien vrai ça !!" aurait dit la Mère Denis, notre lavandière, mascotte de Vedette cette page
      Ce n’est pas sous le sabot d’un cheval... »
    Pour les gros sous, il te faut trouver un cheval borgne, car, tu l’as appris dans ta bonne classe de philo, tout ce qui est rare est cher ; un cheval borgne est rare, donc un cheval borgne est cher. Ce n’est même pas la peine de se pencher sous son pied.
  • #5
    • momolala
    • 08/03/2009 à 06:07
    J’ai trouvé cette page pour célébrer le grand-père de Cotcot et la plus belle conquête de l’homme et répondre concrètement à la question que pose l’expression du jour : que trouve-t-on sous le sabot d’un cheval ?
  • #6
    • momolala
    • 08/03/2009 à 06:21
    L’avenir de l’homme, c’est la femme.
    Elle est la couleur de son âme.
    Louis Aragon
    Rien à voir avec l’expression du jour. Mais c’est dans l’idée du jour. Jean Ferrat l’affirmait aussi mais Brel n’en était pas certain. Que les hommes de ce merrrveilleux site posent un regard sincère sur leur douce compagne durant les 364 jours qui viennent. Que les femmes de ce merrrveilleux site portent la tête haute et un regard libre sur le monde. Que tombent les voiles et les hypocrisies, le règne de la force et de la violence faite aux femmes de par le monde comme aux enfants qu’elles portent, qu’on leur donne au moins l’espérance de devenir ou de redevenir des Hommes selon les Lumières.
  • #7
    • syanne
    • 08/03/2009 à 09:33
    Sous le sabot d’un cheval, on peut trouver le sable du chemin ou l’herbe du pré, quelques aiguilles de pin, des fleurettes chiffonnées … jolie fortune qui reste encore à notre portée.
    Qu’elle est donc jolie, l’expressio du jour, qui donne envie de randonner.
    La mer est bleue, le soleil brille. Bon dimanche à tous, et vive les femmes !
    cette page
  • #8
    • SagesseFolie
    • 08/03/2009 à 10:29*
    • En réponse à momolala #6 le 08/03/2009 à 06:21 :
    • « L’avenir de l’homme, c’est la femme.
      Elle est la couleur de son âme.
      Louis Aragon
      Rien à voir avec l’expression du jour. Mais c’est dans l’i... »
    Que toutes les femmes portent la tête haute et un regard libre sur le monde.

    Que les hommes prennent leur pied pour le donner au cheval, je pense que cela lui fait une belle jambe à l’équidé.
    Et ne croyez pas que c’est cette histoire de belles jambes est une transition pour parler de la journée de la femme.
    Après tout les jambes, tout le monde en a ! Même les ânes en sont équidés si j’ai bien compris tous les expliques et ment de God.
    Non une Femme, c’est bien plus que cela, bien plus que je ne suis capable de l’exprimer.
    Je partage les vœux de Momo et je voudrais ajouter le souhait qu’elles se libèrent elles-mêmes du carcan de certaines traditions imposées par certains hommes pour mieux les dominer et les diminuer.
    Il y a des femmes publiques qui ont démontré que c’était possible, je souhaite que leur exemple puisse en inspirer de nombreuses autres.
    Bonne journée ensoleillée (au moins dans le cœur) à toutes et à tous.
  • #9
    • chirstian
    • 08/03/2009 à 10:30*
    que trouve-t-on sous le pied du cheval ? Syanne, en poète nous parle de fleurettes chiffonnées. Je trouve sabot, très bot, mais inexact. Si le cheval passe et repasse sur les fleurs elles ne restent pas chiffonnées. D’autant que pour repasser, il dispose d’un fer. De 4 pour être exact. C’est pour cela que le pépé de Cotentine a passé sa vie à en poser. Car la vie d’un cheval, sans fer c’est l’enfer. D’où la chanson que chantait le pépé : "dans la vie faut pas sans fer ..."
    Bon, la vérité, bien plus prosaïque , c’est que sous les pas du cheval on trouve du crottin. Et même si on s’empressait de le ramasser, pour que rien ne se perde et que tout se recycle, c’est vrai que le crottin n’avait pas une valeur considérable.
    Sauf celui des chevaux à sang bleu qui figurait dans le crottin mondain.
  • #10
    • chirstian
    • 08/03/2009 à 10:47
    Le cheval, lui, est des fois remplacé par un autre équidé
    si le cheval est remplacé par un autre, il faut effectivement que cela reste équidable. Car il n’y a pas de justice sans équidé. Quand on panse un cheval, lui n’en pense pas moins, et il n’hésite pas à protester s’il se croit mal pansé.
    D’où les paroles fumeuses du cheval de François 1° : "hennit soit qui mal y panse..."
  • #11
    • cotentine
    • 08/03/2009 à 10:49*
    Parfois, il vaut mieux ne pas se trouver sous les sabots d’un cheval, surtout s’il est fougueux ! comme ce
  • #12
    • mickeylange
    • 08/03/2009 à 11:10
    Ne pas se trouver sous le pas d’un cheval
    Etre rare, très difficile à trouver (principalement pour des choses de valeur).

    C’est quand même un peu moins vrai depuis qu’existe le PMU !
  • #13
    • cotentine
    • 08/03/2009 à 11:36
    « Ah ! je trouve ça beau de ch’val » comme chantait Bobby Lapointe ! cette page (descendre jusqu’en milieu de page pour le voir et l’entendre chanter … sur YouTube) ou cette page pour seulement les paroles
  • #14
    • Bouba
    • 08/03/2009 à 12:15
    Une autre expression chevaline " avoir l’estomac dans les talons"........ben oui, quand on avale un steack de cheval on dit ensuite qu’on a " l’étalon dans l’estomac"......(a noter que la viande de cheval n’est pas un étouffe-chrétien)
  • #15
    • Bouba
    • 08/03/2009 à 12:19
    • En réponse à momolala #6 le 08/03/2009 à 06:21 :
    • « L’avenir de l’homme, c’est la femme.
      Elle est la couleur de son âme.
      Louis Aragon
      Rien à voir avec l’expression du jour. Mais c’est dans l’i... »
    N’empêche que l’on considère que c’est le cheval qui est la plus noble conquête de l’homme et non la femme car le cheval lui s’en fout de savoir qui c’est qui le monte !!!!!!.........bon, ok, en cette journée de la femme elle est mal venue, mais bon faut bien un peu rigoler en ces temps de crise internationale non ?
  • #16
    • momolala
    • 08/03/2009 à 13:04
    • En réponse à Bouba #15 le 08/03/2009 à 12:19 :
    • « N’empêche que l’on considère que c’est le cheval qui est la plus noble conquête de l’homme et non la femme car le cheval lui s’en fout de sa... »
    Eh bien voilà un titre que je lui abandonne volontiers, au canasson ! Quoique, dans l’expression que tu proposes l’"homme" prenne son sens plein d’"être humain", chacun sachant que dans notre pays en tout cas les cavalières sont plus nombreuses que les cavaliers.
  • #17
    • OSCARELLI
    • 08/03/2009 à 14:17
    • En réponse à momolala #4 le 08/03/2009 à 06:04 :
    • « Pour les gros sous, il te faut trouver un cheval borgne, car, tu l’as appris dans ta bonne classe de philo, tout ce qui est rare est cher ;... »
    tu l’as appris dans ta bonne classe de philo

    Eh oui, vous, les instits, à présent professeurs des écoles, vous voyez des classes partout. Et pourtant, je n’en ai jamais tenue aucune!
  • #18
    • OSCARELLI
    • 08/03/2009 à 14:20*
    • En réponse à momolala #6 le 08/03/2009 à 06:21 :
    • « L’avenir de l’homme, c’est la femme.
      Elle est la couleur de son âme.
      Louis Aragon
      Rien à voir avec l’expression du jour. Mais c’est dans l’i... »
    Après avoir fait la vaisselle chez ma maman (comme bien souvent d’ailleurs, ce n’est pas une exception), ce midi, je me suis demandé pourquoi vous, mesdames, ne poseriez pas le même regard sur nous. A quand la journée de l’homme?
    Il y a une journée de la femme et un musée de l’homme. Où est donc l’égalité, principe auquel vous semblez tenir plus qu’à la prunelle de vos yeux, ô douces compagnes?
    La prunelle, si elle ne se trouve dans vos yeux, je la veux dans mon verre! Pour mieux vous voir, mon enfant!
  • #19
    • OSCARELLI
    • 08/03/2009 à 14:25
    • En réponse à OSCARELLI #17 le 08/03/2009 à 14:17 :
    • « tu l’as appris dans ta bonne classe de philo
      Eh oui, vous, les instits, à présent professeurs des écoles, vous voyez des classes partout. E... »
    à présent professeurs des écoles

    Je croyais que les punitions corporelles étaient à présent formellement interdites, dans l’enseignement.
    Pourquoi tenez-vous donc tellement à ce qu’on vous le rappelle à tout bout de champ, que vous êtes des professionnel(le)s de la fessée? MMMHHH?
  • #20
    • Bouba
    • 08/03/2009 à 14:32
    • En réponse à momolala #16 le 08/03/2009 à 13:04 :
    • « Eh bien voilà un titre que je lui abandonne volontiers, au canasson ! Quoique, dans l’expression que tu proposes l’"homme" prenne son sens p... »
    Pour notre plus grand plaisir !