Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Tailler des croupières

Occasionner des difficultés, des embarras.
Faire obstacles à des projets.

Origine

Non, je ne vais pas vous emmener aujourd'hui aux tables de jeu d'un casino : une croupière n'est pas une femme croupier[1].
Ceux qui aiment les régimes sans selle ne savent pas de quoi il s'agit, mais les autres n'ignorent pas que la croupière est une longe qui est reliée à la selle d'un cheval, qui passe sur sa croupe (d'où le nom), puis sous sa queue et qui est destinée à empêcher la selle de remonter vers le garrot.
Au XVIIe siècle, à une époque où les blindés n'existaient pas encore et où le cheval était le seul 'véhicule' de combat, tailler des croupières, c'était "combattre rudement" et "mettre en fuite", par allusion aux cavaliers qui galopaient à la suite et suffisamment près des ennemis en fuite pour, de coups d'épée ou de lance, couper leurs croupières et, ainsi, les déstabiliser et provoquer leur chute.
C'est des difficultés ainsi occasionnées à l'ennemi que, par extension, l'expression a pris son sens actuel.
[1] Même s'il est parfois utilisé dans certains magazines, le mot 'croupière' avec ce sens ne semble pas, pour l'instant, être accepté par l'Académie.

Exemple

« Personne ne devrait pouvoir le haïr, mais il y a autour du roi Théodose toute une camarilla plus ou moins inféodée à la Wilhelmstrasse dont elle suit docilement les inspirations et qui a cherché de toutes façons à lui tailler des croupières. »
Marcel Proust - À l'ombre des jeunes filles en fleurs

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tailler des croupières » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
République Tchèque Tchèque Házet komu klacky pod nohy Jeter des bâtons sous les pieds de quelqu'un
Angleterre Anglais To put a spanner in the works Jeter une clé dans les travaux
Angleterre Anglais To put a spoke in somebody's wheel Mettre un rayon dans la roue de quelqu'un
Angleterre Anglais To put a spoke in someone's wheel Mettre un bâton dans la roue de quelqu'un
États-Unis Anglais To throw a wrench in the works Jeter une clé dans le mécanisme / dans les engrenages
États-Unis Anglais To throw up roadblocks Ériger des barrages routiers
Espagne Espagnol Enredar Prendre dans un filet (= Embrouiller / Compliquer / Rendre laborieux)
Espagne Espagnol Poner palos en las ruedas Mettre des bâtons dans les roues
Espagne Espagnol Poner trabas Mettre obstacles
Espagne Espagnol Poner trabas / impedimentos a alguien Mettre des obstacles à quelqu'un
Espagne Espagnol Poner zancadillas Faire un croche-pied
Italie Italien Dar filo da torcere Donner du fil à retordre
Pays-Bas Néerlandais De boel versjteren Occasionner des problèmes
Pays-Bas Néerlandais Een spaak/stok in het wiel steken Mettre un bâton dans la roue
Pays-Bas Néerlandais Iemand in de wielen rijden Entrer dans les roues de qqn
Pays-Bas Néerlandais Je voet dwarszetten Mettre ton pied de travers (empêcher quelque chose)
Pays-Bas Néerlandais Roet in het eten gooien Jeter de la suie dans l'aliment
Portugal Portugais Pôr empecilhos a alguém Mettre des obstacles à quelqu'un
Roumanie Roumain A pune bete in roate Mettre des bâtons dans les roues
Russie Russe Vstavl'iAt' pAlki v koliOsa Mettre les bâtons dans les roues
Belgique Wallon Bayer des loques à mâcher Donner des loques à macher
Belgique Wallon Diner dè fi à r' toide Donner du fil à retordre
Belgique Wallon Mette des batons dins l' roeux Mettre des bâtons dans la roue
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Tailler des croupières » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 25/09/2007 à 00:15*
    Et on continue: Bon anniverssaire a Sylphide.😄
    Marceeeeeeel, t’as prévu des réserves.😉
    Et la soûlerie continue, triple rafale avec ceux d’hier qui n’ont pas encore décroché.
    Eh! Syl, la date de Phil, c’est quoi?🙂
  • #2
    • <inconnu>
    • 25/09/2007 à 01:09*
    Petite précision - les croupières étaient importantes surtout pour les bêtes de somme n’ayant pas de cavalier pour maintenir son propre équilibre, donc les tailler, geste bien entendu offensif, tenait plutôt de l’attaque d’un bâtiment désarmé par sous-marin que du combat ouvert. D’où le sens d’attaque mal intentionnée et plutôt subreptice.
  • #3
    • <inconnu>
    • 25/09/2007 à 03:38*
    Bonsoir/Bonjour a tout les membres d’expressio, du plus ancien au petit dernier, donnez-nous vos dates d’anniv (année facultative).on est parfois plusieurs semaines a tirer la langue en attendant l’occasion de boire un bon coup.
    Allez les enfants, dénoncez-vous, plus on sera de fous du chocolat Lanvin d’expressio, plus il y aura de convivialité sur ce site.
    Allez les d’jeuns: anaxagore, rikske, lorangoutan, flexique, GDLbyc6, elementaire, edmondplic, quasimado/modo, mirlou, leon02, phdegand, mouche, jamyjames, francis, amapola, gaghou, loulou, omelette, kourtoreil, condorcet, azertyuiop, youdi30, nanouche, poivre, roro91, hermes, charlesattend, leonine, filopat, fleurdelys, lorelei, hirmente, frogroo, pardailhan, mramottotaf (ouf, j’y suis arrivé), fluffy, manata, jc_declerq, taora1, quinou64, microgruel, franclaorana, cardinale, brasil, dibipi, cirekat, misscandide, zhaobudao, lorEnzo, brancos, fraisette, giglio,thally, cegede, poliosulitzer, zitoun, caliope, dededuduf, piplette, roserouge, moinillon, zulunation, francaisvivant, aimpeh, perno45, novhac, sponte, dumail,koskos.
    Vous avez tous fait au moins une apparition sur ce merveilleux site ces derniers temps, continuez a nous lire et faites nous un petit coucou de temps en temps pour nous faire voir que vous êtes toujours là.
    Un petit commentaire, quelqu’il soit, sera toujours le bienvenu.
    Bon, de la part de machin/couchetard, bon réveil a tous et a tout a l’heure
    🙂😄😉
    Comme ç’à, si God me désigne gestionnaire des anniverssaires, je pourrais aller boire un coup a tout les rateliers (a tout les abreuvoirs, pour les puristes).
    hi,hi,hi, hic .
  • #4
    • OSCARELLI
    • 25/09/2007 à 06:34
    Je m’associe bien sûr à Machinou pour aller boire un coup te/vous souhaiter une bon morceau de touyou! Est-ce celui de Syl, est-ce celui de Phil, est-ce celui de Syl et Phil? Pleins de bonnes choses et des tas de bisous...
    Allez, soyons fous, pas de corvée récurage du phare, aujourd’hui, et - de plus! - la colle de samedi est levée!
    Comment, tu l’as déjà faite... Mais, ma puce, fallait pas être si pressée!
    Pour plus de épingle de sûreté, Maaarrrcceeellllllllllllllllllllllllllll, deux tournées, siouplé.
  • #5
    • OSCARELLI
    • 25/09/2007 à 06:36
    S’agit-il ici du taillis des croupières, lieu fréquemment visité au Bois de Boulogne? Non? Ah, tiens, j’ai dû mal comprendre, alors...
  • #6
    • OSCARELLI
    • 25/09/2007 à 06:38
    • En réponse à <inconnu> #3 le 25/09/2007 à 03:38* :
    • « Bonsoir/Bonjour a tout les membres d’expressio, du plus ancien au petit dernier, donnez-nous vos dates d’anniv (année facultative).on est pa... »
    N’aurais-tu pas oublié le raton laveur, dans ta liste?
  • #7
    • OSCARELLI
    • 25/09/2007 à 06:39
    Tiens, c’est marrant qu’on en parle aujourd’hui, parce que, justement, pendant que Monica LaBelle se taillait une pipe, moi, j’ai taillé des croupes, hier. Dieu, que c’était bon!
  • #8
    • OSCARELLI
    • 25/09/2007 à 06:43
    Sur ce, bien le bonjour de ce beau jour. Aujourd’hui, je pars, et reviendrai jeudi soir, ... si tout va bien. Sylphide, je te confie la clé d’Expressio. Tu as fais tes preuves avec le phare, demande à Hobbes de te prêter ses crayons de couleur pour distribuer les bons et mauvais points à qui de droit (et à qui de gauch) Et surveille bien Elpépé, qu’il n’en profite pas pour envoyer sa pipe à Monica mettre du désordre dans le phare!
  • #9
    • God
    • 25/09/2007 à 07:13
    • En réponse à <inconnu> #2 le 25/09/2007 à 01:09* :
    • « Petite précision - les croupières étaient importantes surtout pour les bêtes de somme n’ayant pas de cavalier pour maintenir son propre équi... »
    Si, effectivement, les équidés de bât étaient aussi ainsi attaqués, j’ai lu dans plusieurs sources que cela concernait aussi les combats entre cavaliers.
    Mais je n’y étais pas pour pouvoir le confirmer...
  • #10
    • momolala
    • 25/09/2007 à 07:42*
    • En réponse à <inconnu> #2 le 25/09/2007 à 01:09* :
    • « Petite précision - les croupières étaient importantes surtout pour les bêtes de somme n’ayant pas de cavalier pour maintenir son propre équi... »
    Je ne suis pas de cet avis, pardonne-moi, car pour tailler la croupière d’un cheval monté par un homme armé, il fallait une bonne dose de courage et d’énergie. Cela ne pouvait se faire qu’au corps à corps, dans le combat de près en tout cas et avec une extrême violence. Pauvres chevaux d’ailleurs, souvent taillés avec la croupière qui les "habillait".
    Bon anniversaire Syl et belle journée à tous !
  • #11
    • momolala
    • 25/09/2007 à 07:49
    • En réponse à God #9 le 25/09/2007 à 07:13 :
    • « Si, effectivement, les équidés de bât étaient aussi ainsi attaqués, j’ai lu dans plusieurs sources que cela concernait aussi les combats ent... »
    A moins que les romanciers ne se soient laissé emporter par la force du verbe "tailler", il m’a toujours semblé entendre cette expression comme un défi ou une marque de courage. Je ne pense pas que couper les ridelles d’un cheval de trait ait suffi pour alimenter cette idée. Mais c’est très subjectif, et voilà, je vais perdre une illusion de plus sur l’Etroit Mousquetaire et ses confrères empanachés
  • #12
    • chirstian
    • 25/09/2007 à 08:33
    les députés du Parlement Croupion s’y taillaient des croupières.
  • #13
    • tytoalba
    • 25/09/2007 à 08:56*
    • En réponse à <inconnu> #3 le 25/09/2007 à 03:38* :
    • « Bonsoir/Bonjour a tout les membres d’expressio, du plus ancien au petit dernier, donnez-nous vos dates d’anniv (année facultative).on est pa... »
    Si tu vas à la date du 18 juillet 2007 - l’Arlésienne, commentaire 71, tu constateras que Rikske y est noté pour le 26 décembre et Mirlou pour le 13 février. Elpépé s’était chargé de refaire la liste des anniversaires.
    Bon anniversaire à sylphide.
    La croupière se rattache d’une part au culeron (bourrelet circulaire qui passe sous la queue) et d’autre part à la sellette ou bât par une courroie. Version Larousse
    Chez d’autres espèces le bourrelet sous la queue porte un autre nom et sont jumeaux. 🙂 Version personnelle.
  • #14
    • chirstian
    • 25/09/2007 à 09:31
    • En réponse à tytoalba #13 le 25/09/2007 à 08:56* :
    • « Si tu vas à la date du 18 juillet 2007 - l’Arlésienne, commentaire 71, tu constateras que Rikske y est noté pour le 26 décembre et Mirlou po... »
    " et sont jumeaux." ... ou plutôt "jumelles" si on use du terme le plus courant que God et la morale m’interdisent de citer ici, car autrement j’aurais dit : couilles. Ah zut, pardon, je l’ai dit !
    Etymologiquement en effet, "jumelle" s’écrivait : "jus mêle" et désignait bien le lieu ou se réunissaient des milliards de petits spermatozoïdes se préparant à donner l’assaut des croupières...
  • #15
    • tytoalba
    • 25/09/2007 à 09:44
    • En réponse à chirstian #14 le 25/09/2007 à 09:31 :
    • « " et sont jumeaux." ... ou plutôt "jumelles" si on use du terme le plus courant que God et la morale m’interdisent de citer ici, car autreme... »
    "et sont jumeaux." ... ou plutôt "jumelles"

    J’utilisais le terme au masculin, puisqu’il sagissait du bourrelet, mais tu as raison de dire qu’on devrait employer le féminin, bien que les bourrelets féminins ne soient pas au même endroit qu’au masculin. Si vous n’avez pas compris, on pourrait organiser un séminaire sur ce sujet, au phare bien sûr si LPP veut bien nous le prêter. Je mettrai juste un peu désordre pour qu’il sache que j’y étais.
    Sylphide pas encore au rapport ? Elle a dû fêter les anniversaires d’hier et en remettre une couche pour le sien.
  • #16
    • sylphide
    • 25/09/2007 à 10:28
    Bonjour et merci à vous tous !!!! et en référence avec l’expréssio du jour, pas de croupières , mais le tiercè gagnant dans le désordre cette année !!!!
    Phil est du 3 juin .
    Je vais me prendre un petit noir, je reviens dans la journée....un peu mal à la tête, tytoalba à raison, on l’a fait hier soir...!!!!et un tout rond , c’est dur !!!!et même pas honte, le demi-siècle a du bon...
  • #17
    • Condorcet
    • 25/09/2007 à 10:32
    Bonne journée à tous les farfelus du site (et aux autres, s’il en est…) !
    Même s’il est parfois utilisé dans certains magazines, le mot ’croupière’ avec ce sens ne semble pas, pour l’instant, être accepté par l’Académie.

    Faut-il, God, se laisser corseter par l’Académie ? N’est-il pas préférable de soutenir les féministes dans leurs combats pour une égalité totale avec leurs homologues mâles ? Les habitués du site s’avèrent assez peu conformistes pour participer aussi à cette conquête d’une plus grande équité.
    Les meilleurs connaisseurs de la langue française apportent d’ailleurs leur caution à une telle adhésion : les règles de féminisation des noms de fonction, de métier, etc. ont été dument formulées et publiées avec la liste des substantifs auxquels elles s’appliquent dans la brochure « Femme, j’écris ton nom… » :
    cette page
    En Communauté française de Belgique, un coup de pouce a été donné à cette démarche par l’Administration : un décret a rendu obligatoire pour les fonctionnaires le recours aux formes féminisées des noms de fonction :
    cette page
    J’ai été un peu long, et fort sérieux. Mais la lutte pour une société plus égalitaire le mérite, à l’heure où elle est sapée de tout côté, et où la dualisation se renforce, avec l’appui cynique des plus hautes autorités, et l’accueil enthousiaste de la gent moutonnière.
    Enfin, pour aider ceux qui tiennent à jour le répertoire des anniversaires et donner l’occasion à ceux qui le souhaitent de trinquer à ma santé, je précise que je suis né le 26 décembre (comme Rikske, à ce que j’ai pu lire) de l’année 1930, ça n’a rien de secret.
  • #18
    • <inconnu>
    • 25/09/2007 à 10:39
    Un porte-jarretelles est-il une croupière à tailler ?
  • #19
    • Condorcet
    • 25/09/2007 à 10:42
    Précision à l’intention des malpensants : ne vous précipitez pas dans les casinos avec vos cutters pour aller tailler des boutonnières dans la peau des croupières : l’expression, alors, ne serait plus Tailler des croupières mais entailler les croupières.
    Et le combat pour l’équité serait trahi…
  • #20
    • <inconnu>
    • 25/09/2007 à 10:48*
    Syl petite quinqua toute neuve, nous t’offrons le phare comme bougie et sa lanterne comme flamme.
    (et on veut te voir souffler)
    Maaaaaaaaarceeeeeeel allume la lanterne.