Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Trouver chaussure à son pied

Trouver ce dont on a besoin.
Rencontrer la personne qui convient.

Origine

Cette locution apparaît au début du XVIIe siècle, mais avec un sens bien différent puisqu'elle voulait dire "trouver quelqu'un qui résiste", le 'à' signifiant 'contre', à l'époque, et l'image étant celle d'un pied chaussé appuyant contre le sien.
Son sens actuel est une métaphore basée sur quelque chose de parfaitement compréhensible : une chaussure de taille inadaptée peut très vite devenir extrêmement désagréable et douloureuse ; pour se chausser, mieux vaut donc trouver des souliers à la fois à la bonne taille et ayant une forme adaptée aux pieds qu'ils vont chausser.
De là la généralisation au fait de trouver quelque chose dont on a besoin (et donc qui convient).
Mais on ne peut pas faire l'impasse sur le singulier (on ne dit pas "trouver chaussures [adaptées] à ses pieds") qui n'est pas si singulier que ça quand on comprend les sous-entendus sexuels que véhicule cette expression, 'le' pied et 'la' chaussure étant bien deux choses situées sous la ceinture et destinées à rentrer l'un dans l'autre[1].
Il en reste d'ailleurs le sens de la rencontre de la personne qui convient.
[1] On pourrait presque en faire une charade, puisque lorsque le premier est dans la deuxième, les deux prennent leur premier...

Exemple

« Et si Rogron trouvait chaussure à son pied parmi les héritières de Provins, ne valait-il pas mieux réserver toute leur fortune pour ses enfants ? Selon Sylvie, une chaussure au pied de son frère était une fille bête , riche et laide, qui se laisserait gouverner par elle. »
Honoré de Balzac - Pierrette

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Trouver chaussure à son pied » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Maroc Arabe Tah el hak ou sab ghtah La boîte est tombee et elle a trouve son couverc
Allemagne Allemand Jedes Töpfchen findet sein Deckelchen À chaque pot son couvercle
Angleterre Anglais If the shoe fits, wear it Si la chassure s'adapte, portez-la
Colombie Espagnol Encontrar su media naranja Trouver sa demi-orange
Espagne Espagnol Encontrar la horma de su zapato Trouver la forme (outil de cordonnier) de sa chaussure
Espagne Espagnol Siempre hay un roto por un descosido Il y a toujours un accroc pour un décousu
Canada Français Chaque torchon trouve sa guenille Chacun trouve sa dulcinée
Italie Italien Attruvàru 'u sò tìpu Trouver son type
Belgique Néerlandais Op elk potje past een dekseltje Chaque casserole a son couvercle assorti
Pays-Bas Néerlandais De ware Jacob vinden Trouver le Jacques vrai
Pays-Bas Néerlandais Op ieder potje past een dekseltje Pour chaque pot il y a un couvercle de la bonne taille
Brésil Portugais Dar no número que calça Être sa pointure
Brésil Portugais Ser a tampa da panela Être le couvercle de la casserole (pour des personnes, spécialement pour un couple)
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Trouver chaussure à son pied » Commentaires

  • #1
    • PtiPat
    • 02/01/2009 à 00:11
    Encore un expression de la montagne. Pour aller faire du ski, de l’escalade, de la varappe, il faut trouver chaussure à son pied ! 😉
  • #2
    • PtiPat
    • 02/01/2009 à 00:14*
    on comprend les sous-entendus sexuels que véhiculent cette expression, ’le’ pied et ’la’ chaussure étant bien deux choses situés sous la ceinture et destinés à rentrer l’un dans l’autre.

    Je n’avais jamais vu les sports de montagne sous cet angle !
    Mais maintenant que tu le dis ... 😉
    C’est vrai qu’on prend son pied à faire du ski !
  • #3
    • PtiPat
    • 02/01/2009 à 00:29
    Bon, puisque tout le monde dort, je vais troquer mes chaussures, pour des chaussons, et puis pour des chaussettes (Pas de mauvaises interprétations s’il vous plaît : c’est juste qu’il fait froid sous la couette !) ... 😄
  • #4
    • PtiPat
    • 02/01/2009 à 00:46
    Quand on escalade les yeux bandés, on cherche ses prises, et l’autre guide par la voix. Quand on brûle, on trouve le point chaud, et cela permet d’assurer sa montée.
    D’où l’expression : Trouver chaud assure son pied. 😕
  • #5
    • tytoalba
    • 02/01/2009 à 07:00
    Est-ce l’effet soldes toutes proches ? J’ai trouvé dans ma boîte 30 "chaussures à mon pied". Ce qui ne fait finalement que 15 paires d’expressio. God nous dira qu’il n’en est pas responsable et je le crois.
  • #6
    • tytoalba
    • 02/01/2009 à 07:02
    • En réponse à PtiPat #3 le 02/01/2009 à 00:29 :
    • « Bon, puisque tout le monde dort, je vais troquer mes chaussures, pour des chaussons, et puis pour des chaussettes (Pas de mauvaises interpré... »
    Si tu as froid sous ta couette, c’est qu’il est temps d’en changer. Toute couette digne de ce nom se doit d’être chaude.
  • #7
    • OSCARELLI
    • 02/01/2009 à 07:32
    C’est après avoir ses voisines beaucoup épié,
    Après avoir ses collègues beaucoup copié,
    Après avoir des mines de renseignements pillé,
    Qu’enfin, il finit par trouver chaussure à son pied!
    Non, il ne devint pas estropié,
    Non, il n’a non plus de faute expié,
    Ses enseignements, il les a grapillés,
    Mais maintenant, God, il prend son pied!
    Et tout se trouve dans ses petits papiers!
  • #8
    • Rikske
    • 02/01/2009 à 08:16
    J’ai comme l’impression qu’avec ce mââârveilleux site, nous avons tous trouvé chaussure à notre pied ! Meilleurs voeux à toutes et tous !
  • #9
    • momolala
    • 02/01/2009 à 08:19*
    A la fin du XVIIè siècle Charles Perrault illustrait l’expression avec déjà le sens pas sexuel du tout, meuh non, de trouver la partenaire idéale : Cendrillon, 1697 (voir, sur cette page le commentaire "naïf et heureux" de la Bnf :’-)) )
  • #10
    • momolala
    • 02/01/2009 à 08:28
    • En réponse à PtiPat #4 le 02/01/2009 à 00:46 :
    • « Quand on escalade les yeux bandés, on cherche ses prises, et l’autre guide par la voix. Quand on brûle, on trouve le point chaud, et cela pe... »
    Voici sur cette page de quoi chauffer tes pieds en les mettant dans le même sabot, le tout étant qu’il soit à ton pied...Quel pied, n’est-ce pas ! (qui ne devrait même pas t’empêcher de prendre le tien, puisque tu es UN PtiPat !)
  • #11
    • momolala
    • 02/01/2009 à 08:33
    Google suit aujourd’hui, qui nous propose de nous livrer gratuitement 3000 modèles de petits souliers tendances... Le Père Noël a dû remarquer que le soulier à notre pied déposé au pied du sapin était un peu usé.
  • #12
    • momolala
    • 02/01/2009 à 08:37*
    Bon, une dernière contrib et je vous laisse la page et l’encre : savez-vous que les fabricants de chaussures pour les faire à notre pied collectent des centaines de paires de chaussures usagées de leur marque afin de repérer les zones de déformation, d’usure, de faiblesse ... et d’améliorer les modèles ultérieurs ? Et ensuite ? ils donnent sans se faire connaître à travers d’associations ce qui peut encore être porté et détruisent le reste.
  • #13
    • VALERY
    • 02/01/2009 à 08:49
    Et quand on se sent surveillé on dit ça sent l’épié. Bof...
  • #14
    • <inconnu>
    • 02/01/2009 à 09:37*
    Ca me botte, moi d’essayer de trouver chaussure à mon pied, même si parfois, au risque de "lacer", on me dit "De quoi elle semelle ?"
    C’est vrai que je n’ai pas toujours été vernie, même si je suis bien dans mes baskets...
    Stop Dadou! Comme dirait Molière, tu godilles, oh!...Sans doute que je suis encore un peu dans le cirage!
    Est ce car pin-ce sans rire je suis ?ou tête de mule ?ou une petite pointure des jeux de mots idiots ?Ca vous pompe ? ok! Je mets les boots!
  • #15
    • Emeu29
    • 02/01/2009 à 09:47
    • En réponse à <inconnu> #14 le 02/01/2009 à 09:37* :
    • « Ca me botte, moi d’essayer de trouver chaussure à mon pied, même si parfois, au risque de "lacer", on me dit "De quoi elle semelle ?"
      C’est... »
    Bien vu ! 😉
    La différence entre une idiote et une paire de charentaises :
    Aucune ! On est bien dedans, mais on a honte de sortir avec ! Bof... aussi !
    Bonne journée !
  • #16
    • <inconnu>
    • 02/01/2009 à 10:03
    • En réponse à VALERY #13 le 02/01/2009 à 08:49 :
    • « Et quand on se sent surveillé on dit ça sent l’épié. Bof... »
    de nez ?
  • #17
    • horizondelle
    • 02/01/2009 à 10:07
    • En réponse à <inconnu> #14 le 02/01/2009 à 09:37* :
    • « Ca me botte, moi d’essayer de trouver chaussure à mon pied, même si parfois, au risque de "lacer", on me dit "De quoi elle semelle ?"
      C’est... »
    Très joli 😄
  • #18
    • <inconnu>
    • 02/01/2009 à 10:10*
    • En réponse à <inconnu> #14 le 02/01/2009 à 09:37* :
    • « Ca me botte, moi d’essayer de trouver chaussure à mon pied, même si parfois, au risque de "lacer", on me dit "De quoi elle semelle ?"
      C’est... »
    tu fais allusion à Molière, tu penses donc aux fourberies d’escarpin ? c’est une grolle d’histoire !
  • #19
    • horizondelle
    • 02/01/2009 à 10:12
    • En réponse à PtiPat #3 le 02/01/2009 à 00:29 :
    • « Bon, puisque tout le monde dort, je vais troquer mes chaussures, pour des chaussons, et puis pour des chaussettes (Pas de mauvaises interpré... »
    Nous? On n’interprète rien du tout... mais mets quand-même de la chaussette imperméable, quand ça se réchauffe, ça peut devenir mouillé.😉
  • #20
    • horizondelle
    • 02/01/2009 à 10:16
    Sûr que cette chaussure là cette page ne va qu’à ce pied-là!