Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Un pense-bête

Objet, note destiné à rappeler ce qu'on a projeté de faire.

Origine

Voilà un terme (plus qu'une expression) qui date de la toute fin du XIXe siècle puisqu'on le trouve en 1900 chez Courteline[1].
Son sens est assez clair : il suppose que celui qui a besoin d'un pense-bête est bête et que cet artifice lui est donc indispensable pour l'aider à 'penser', pris au sens de 'se rappeler'.
Mais ce mot fait par erreur un amalgame entre le manque d'intelligence (la bêtise) et la mémoire. Car si on a besoin d'un pense-bête, ce n'est pas forcément qu'on est stupide, mais plutôt qu'on a la mémoire comme de l'Emmental[2].
[1] Inutile de me signaler une erreur : 1900 fait bien partie du XIXe siècle, le XXe n'ayant commencé que le 1er janvier 1901, tout comme le Ier siècle a commencé en l'an 1, l'an zéro n'ayant jamais existé.
[2] Au risque d'en décevoir certains, je tiens à rappeler que le gruyère () n'a pas de trous, lui.

Compléments

On peut noter qu'il existe aussi le terme 'guide-âne', très proche, dans sa construction, de notre mot d'aujourd'hui, qui est, selon le Robert, un "petit livre, aide-mémoire contenant des instructions élémentaires pour guider les débutants dans un art, une profession".

Exemple

« Le Commissaire : Vous êtes décoré ?
Floche : Qui ? Moi ? Non.
Le Commissaire : Alors ça. Il désigne le large ruban rouge qui pare la boutonnière de Floche.
Floche : Ça ? C'est un pense-bête (Il rit.) »
Georges Courteline - Le commissaire est bon enfant

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un pense-bête » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Einen Knoten ins Taschentuch Un noeud dans le mouchoir
Allemagne Allemand Eselsbrücke Pont pour ânes
Angleterre Anglais A knot in one's handkerchief Un noeud dans son mouchoir
Angleterre Anglais A memo / A memorandum Un pense-bête
Angleterre Anglais A memory-jogger Un secoue-méninges
États-Unis Anglais A tickler Un chatouilleur (de mémoire)
États-Unis Anglais To tie a knot around one's finger Faire un noeud autour de son doigt
Argentine Espagnol Un ayuda memoria Un aide mémoire
Espagne Espagnol Un recordatorio Un pense-bête
Espagne Espagnol Una chuleta Une côtelette (= Une antisèche / Un pense-bête)
Pays-Bas Néerlandais Een geheugensteuntje Un petit appui-mémoire
Pays-Bas Néerlandais Een knoop in de zakdoek Un noeud à son mouchoir
Pays-Bas Néerlandais Ezelsbruggetje Un petit pont pour les ânes
Brésil Portugais Uma cola Une colle (argotique)
Roumanie Roumain A face nod la batista Faire un noeud au mouchoir
Suède Suédois En knut på sin näsduk Un noeud dans son mouchoir
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Un pense-bête » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 23/07/2007 à 06:30
    Ce pense-bête ne me dit rien qui vaille ! j’ai beau me gratter la tête, secouer mes méninges, il ne se passe rien de bien intéressant ! la bête qui sommeille reste endormie, quant à la pensée, elle, n’offre qu’un trou béant : vite, éveillez-vous chers et laborieux artisans de trouvailles géniales et de poèmes savants !
  • #2
    • momolala
    • 23/07/2007 à 07:48
    Sur mon pense-bête j’ai noté
    De faire un nœud à mon mouchoir
    Afin de ne pas oublier
    De retourner à la gare
    Me faire rembourser mon billet
    Avant qu’il ne soit trop tard.
    J’ai mis un mémo dans mon sac
    Et un post-it dans ma voiture
    Mais dans mon sac tout est en vrac
    Et le post-it dans la nature,
    Par la vitre ouverte, envolé.
    Heureusement je me connais :
    J’ai écrit au creux de ma main
    Que je dois y aller demain.🙂
    …. Qu’est-ce que j’ai fait de ce billet ? 🙁
  • #3
    • tytoalba
    • 23/07/2007 à 07:55
    non, rien de rien, j’ai beau tourner les pages de mes différents dictionnaires, rien sur le pense-bête. Ce pense-bête serait donc vide de sens ?
    Bravo God, pour une fois quelqu’un reconnait qu’il n’y a qu’un seul fromage qui devrait porter le nom de gruyère. Pourtant, on voit des comtés qui portent ce nom, des gruyères finlandais, et autres bêtises du genre. Ce fromage unique qu’est le gruyère ne serait-il pas protégé par une AOC. Non, je ne suis pas suisse mais qui a goûté le gruyère ne peut s’y tromper. Je peux même vous assurer qu’un plat de chicons au gratin, n’aura pas le même goût fait avec du gruyère qu’avec un autre de ces fromages usurpateurs. Même chose pour tous les plats gratinés. Sans parler de la fondue. C’était la minute gastronomique. 😄
  • #4
    • <inconnu>
    • 23/07/2007 à 08:09
    Pour moi, un guide-âne, c’est cette feuille blanche pleine de lignes noires qu’on glisse sous la feuille qu’on veut écrire. Par transparence, on devine les lignes et on écrit droit.
    Durant mes examens et concours, en attendant l’heure fatidique, je prenais ma règle carrée et mon feutre, et je me fabriquais un guide-âne sur une feuille de brouillon. Mes copies d’examen étaient donc bien alignées, agréables à lire pour mes correcteurs, qui m’en ont été reconnaissants puisque j’ai été reçue à tous les examens et concours auxquels je me suis présentée.
    Je vous passe le truc...
  • #5
    • <inconnu>
    • 23/07/2007 à 08:44*
    Et aussi : faut-il un pense-bête pour panser les bêtes ? Non car dés l’aurore, le coq à tue-tête envoie son cocorico sonore, ce qui derechef, jette hors de son lit le pauvre garçon dont c’est le devoir de vite courir jusqu’à l’étable, où l’attendent de pied-ferme (c’était hier) veaux, vaches, cochons, poulets (ah mais ça c’est La Fontaine "la laitière et le pot au lait" !) qui n’aiment pas qu’on les fasse attendre !
  • #6
    • chirstian
    • 23/07/2007 à 09:04
    gaspillage : dépense bête
  • #7
    • chirstian
    • 23/07/2007 à 09:20
    • En réponse à <inconnu> #5 le 23/07/2007 à 08:44* :
    • « Et aussi : faut-il un pense-bête pour panser les bêtes ? Non car dés l’aurore, le coq à tue-tête envoie son cocorico sonore, ce qui derechef... »
    dés l’aurore, le coq à tue-tête envoie son cocorico sonore
    et tu trouves cela naturel ? Il a fallu des siècles de dressage pour arriver à faire chanter le coq le matin , et pouvoir attendre ainsi l’invention du réveil. Son tempérament le pousserait plutôt à chanter à l’heure de l’apéro, avant de venir prendre le pastis avec ses poules. Résultat : le coq est obligé de faire un effort réel, chaque matin, pour se réveiller. Pour être certains de ne pas oublier ce "pensum", ils utilisent un "pense-homme".
    Amis des bêtes : offrez vous un réveil et laissez dormir votre coq !
  • #8
    • chirstian
    • 23/07/2007 à 09:48
    • En réponse à momolala #2 le 23/07/2007 à 07:48 :
    • « Sur mon pense-bête j’ai noté
      De faire un nœud à mon mouchoir
      Afin de ne pas oublier
      De retourner à la gare
      Me faire rembourser mon billet
      Av... »
    et sur ton pense-bête note aussi de réécouter Nino :
    "- Oh! Hé! Hein! Bon!
    Qu’est-c’que j’ai fait de mes clés,
    Mes lunettes et mes papiers,
    Mon veston, mon lorgnon,
    Mon étui d’accordéon,
    Oui je sais je perds tout mais c’que j’veux pas
    C’est qu’on se moque de moi ..."
    vous allez vous moquer de moi : j’ai oublié la suite ... Oh! Hé! Hein! Bon!
  • #9
    • <inconnu>
    • 23/07/2007 à 10:01
    • En réponse à chirstian #7 le 23/07/2007 à 09:20 :
    • « dés l’aurore, le coq à tue-tête envoie son cocorico sonore
      et tu trouves cela naturel ? Il a fallu des siècles de dressage pour arriver à f... »
    ça fait trois fois que j’envoie 😄 😄 😄
    comme je suis têtue, j’insiste !
  • #10
    • AnimalDan
    • 23/07/2007 à 10:14
    Je proposerais bien "relevé de compte" en tant qu’expression équivalente. Je ne sais si le terme est local, mais c’est un genre de pense-dettes que me fait parvenir régulièrement l’établissement bancaire dont j’Ô-combien dépends...
  • #11
    • AnimalDan
    • 23/07/2007 à 10:27*
    La vieille pieuse demoiselle
    a chipé dans la sacristie
    une punaise encor pucelle
    qu’elle a installée dans son lit
    Une heure et quart avant la messe
    chaque matin l’insecte odieux
    la pique au maîgre de la fesse:
    C’est son pense-bête-à-bon-dieu.
  • #12
    • tytoalba
    • 23/07/2007 à 10:49
    pour le guide-âne : voir cette page
    ou cette page
    voilà de quoi éclairer la lanterne de chacun(e). Le guide-âne est aussi une sorte de couteau dont une des lames trace et l’autre coupe, ou encore en liturgie : un petit livre qui contient l’ordre des fêtes et des offices relatifs à chaque fête. Notre page d’aniversaire serait donc un guide-âne ? Et pour le pense-bête ? Zut j’ai oublié. J’y retourne. 🙂
  • #13
    • <inconnu>
    • 23/07/2007 à 11:01
    • En réponse à AnimalDan #11 le 23/07/2007 à 10:27* :
    • « La vieille pieuse demoiselle
      a chipé dans la sacristie
      une punaise encor pucelle
      qu’elle a installée dans son lit
      Une heure et quart avant l... »
    tordant ! 😄
  • #14
    • chirstian
    • 23/07/2007 à 12:50
    • En réponse à tytoalba #12 le 23/07/2007 à 10:49 :
    • « pour le guide-âne : voir cette page
      ou cette page
      voilà de quoi éclairer la lanterne de chacun(e). Le guide-âne est aussi une sorte de coute... »
    le guide-âne ? Moi j’avais retenu que c’était la carotte ou le bâton. (la carotte dans la panse de la bête , ou le bâton sur la bête qui pense)
  • #15
    • <inconnu>
    • 23/07/2007 à 12:58
    • En réponse à chirstian #14 le 23/07/2007 à 12:50 :
    • « le guide-âne ? Moi j’avais retenu que c’était la carotte ou le bâton. (la carotte dans la panse de la bête , ou le bâton sur la bête qui pen... »
    En te lisant, j’ai d’abord cru "sur la tête qui pense", mais non !
  • #16
    • cotentine
    • 23/07/2007 à 13:01
    • En réponse à momolala #2 le 23/07/2007 à 07:48 :
    • « Sur mon pense-bête j’ai noté
      De faire un nœud à mon mouchoir
      Afin de ne pas oublier
      De retourner à la gare
      Me faire rembourser mon billet
      Av... »
    Momo, te moquerais-tu de ma fille ? Elle a, en effet,hier, oublié ses billets de train (pour elle, son p’tit ami et son chat) sur la table de la salle ... Elle a dû en racheter de nouveaux ! Voilà pourquoi, je dois les lui renvoyer illico, pour qu’elle les mette dans son sac où tout est en vrac, et qu’elle n’oublie pas malgré de multiples "pense-bête" (je ne mets pas de pluriel car y’a qu’elle, Maëlle qui est bête 😄 ) de se faire rembourser avant la date limite ...
    Question : à quoi sert un pense-bête ? par exemple la liste des courses ... si on la laisse en plan sur la table ... ou si on ne se souvient plus où on l’a collé le post-it ...
  • #17
    • <inconnu>
    • 23/07/2007 à 13:32
    • En réponse à cotentine #16 le 23/07/2007 à 13:01 :
    • « Momo, te moquerais-tu de ma fille ? Elle a, en effet,hier, oublié ses billets de train (pour elle, son p’tit ami et son chat) sur la table d... »
    Excellente objection, votre honneur !😉
  • #18
    • momolala
    • 23/07/2007 à 13:41
    • En réponse à AnimalDan #11 le 23/07/2007 à 10:27* :
    • « La vieille pieuse demoiselle
      a chipé dans la sacristie
      une punaise encor pucelle
      qu’elle a installée dans son lit
      Une heure et quart avant l... »
    Je trouve ça très chouette !
    @Cotentine :
    Forcément, les animaux ne sont pas bêtes, eux : regarde les éléphants et leur légendaire mémoire ; quant aux mémoires de l’âne, elles sont éditées depuis des générations ; et celle de la mule du pape, qui garda sept ans son coup de pied, qu’en dire ? Mais la bête du jour c’était vraiment moi, qui devais aller me faire rembourser un billet de train que j’avais réellement égaré sur mon bureau (troisième niveau de la pile du fond!). Deux heures et demi plus tard, trajets plus attente compris, c’était fait.
  • #19
    • mident
    • 23/07/2007 à 15:21
    C’est notre futur (?) Premier Ministre qui aurait eu intérêt à se bourrer les poches de pense-bêtes... au moins, il aurait su quoi répondre à la question : "que fête-t-on le 21 juillet" ... mais aussi, ne pas chanter la Marseillaise en lieu et place de notre Brabançonne nationale !!!
  • #20
    • <inconnu>
    • 23/07/2007 à 15:43
    C’est peut être le bon jour pour rendre hommage à : Ambroise Calepino : 1435-1511 (Bergame > Italie) Savant Italien de l’ordre des Augustins et inventeur par extension du calepin. Dans son siècle, il s’aperçut que bien des choses n’étaient pas notées, mœurs, traditions, faits historiques, surtout des détails. Donc, il s’attela à la tâche de noter dans un petit livre tout et n’importe quoi. C’était son pense-bête car de hautes personnalités le contactaient souvent pour savoir s’il connaissait justement un fait, une date, une coutume…et foules d‘autres choses qui depuis lors avait été oubliées.
    Pense-Bête : Pensez Ambroise Calepino !