Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Vivre chichement

Vivre modestement (avec une notion d'avarice)

Origine

Les pois sont-il chiches ? Certains sont chiches de sauter, comme ces fameux pois sauteurs qui ont été découverts par une grande majorité des Français en 1971 dans le magazine Pif Gadget. Quant aux pois chiches, ils sont chiches de vous faire prendre du poids si vous en abusez, mais pas de sauter ou de jouer aux avares. Et ne parlons même pas du chiche-kebab !
Vous êtes un peu perdus et vous demandez où tout cela nous mène ? Alors nous allons tenter de démêler un peu la chose.
Précisons d'abord que vivre chichement veut dire « vivre de manière chiche ». Il nous faut donc maintenant expliquer ce chiche.
Passons vite sur être chiche de qui signifie « être capable de » (« T'es pas chiche de gober ce Flanby® !) car ce n'est pois pas le chiche qui nous intéresse ici. Évacuons également le chiche accolé au pois qui, au XIIIe siècle, s'appelait « pois cice » parce qu'issu d'une plante dicotylédone du genre Cicer.
Éliminons enfin sans faire de chichis le chiche du kebab qui nous vient lui de l'arabe, via le turc, où šîš désignait une broche ou une brochette.
Il ne nous reste alors plus que ce chiche qui, dès le XIIe siècle, désignait une personne qui répugnait à dépenser ou un avare. C'est de cette signification qu'est né l'adverbe chichement que l'on retrouve dans notre expression qui s'applique à quelqu'un qui, volontairement, même s'il dispose de moyens largement suffisants, dépense très peu pour vivre.

Exemple

« Tout ce monde vivait chichement et s'habillait à petits frais rue Saint-André-des-Arts, chez Latreille, fripier en renom. »
Georges Duhamel - Chronique des Pasquier, tome IV - 1935

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Vivre chichement » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe Djezzar ouaâchah left Il est boucher, il se nourrit de navets
Allemagne Allemand Ein kümmerliches Dasein fristen Vivre dans l'échéance d'une existence miséreuse
Grèce Grec Είναι σπαγγοραμένος (Ìne spaggoramènos) Être ficelé à la corde mince
Grèce Grec Ζώ σαν το γύφτο Vivre comme un gitan
États-Unis Anglais Live on the cheap Vivre modestement
États-Unis Anglais To eke out a living Vivre avec difficulte
Argentine Espagnol Vicir con lo justo Vivre au juste
Cuba Espagnol Caminar con los codos Marcher avec les coudes
Espagne Espagnol Apretarse el cinturón Se serrer la ceinture
Espagne Espagnol Viure com un miserable Vivre comme un misérable
Espagne Espagnol Vivir con parquedad Vivre avec beaucoup de modération
Canada Français Etre un vrai gratte la piasse Etre un vrai gratte la piasse [déformation du mot piastre, autrefois monnaie courante]
Canada Français Un vrai séraphin
Italie Italien Vivere da spilorcio Vivre comme un pingre
Italie Italien Vivere miseramente, con quattro soldi Vivre dans la misère, avec quatre sous
Belgique Néerlandais Op de penning zijn Vivre chichement
Pays-Bas Néerlandais De buikriem (broekriem) aanhalen Serrer la/sa ceinture
Pays-Bas Néerlandais Geen nagels hebben om (aan) je kont te krabben (vulgair) Ne pas avoir des ongles pour se gratter le cul (vulgaire)
Pays-Bas Néerlandais Leven als een kerkmuis/kerkrat Vivre comme une souris/un rat d'église (rien à manger dans une église)
Pays-Bas Néerlandais Op de penning zijn Être près de son penning
Pologne Polonais Cienko przedzie Filer (la laine etc) fin ou mince
Roumanie Roumain A fi un zgârie-brânză Etre un gratte-fromage
Roumanie Roumain A trăi un trai şi cu al morţii două Vivre avec le soin de sa vie et de sa mort
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Vivre chichement » Commentaires

  • #1
    • DiwanC
    • 18/10/2010 à 01:28*
    Les pois sont-ils chiches ?

    Les poissons chiches ? Chiche de vivre en rond, comme les petits poissons rouges ! 😛
  • #2
    • DiwanC
    • 18/10/2010 à 01:29
    Souhaitons à menut66 de vivre richement cette journée car - Hironzondelle nous le dit - aujourd’hui, c’est son Bonaniversaire !
  • #3
    • Emeu29
    • 18/10/2010 à 06:53
    "Salut i força al canut et bon anniversaire" Menut66.
    Peut-être que le 66 de son pseudo lui permet de comprendre le Catalan.
    Quoi qu’il en soit, le "canut" de l’expression n’invite pas à vivre chichement même si le fait d’être pingre peut faire enfler la bourse !
  • #4
    • OSCARELLI
    • 18/10/2010 à 07:22
    Pour les Belges, quand vous étiez de petits enfants - car maintenant nous sommes tous de grands enfants, spa - "chichine", cela vous rappelle-t-il quelque chose? Ce petit appendice flasque - enfin, la plupart du temps, tout au moins à l’époque - qui se coincait parfois entre le haut de la cuisse et l’élastique du slip, ce qui faisait que l’on devait "tirer l’élastique" pour le décoincer...
    Ah, nous vivions chichement à l’époque: un rien nous amusait...
    Et puis, toujours pour les Belges: quand on nous mettait au défi de faire une bêtise, que répondions-nous? Chiche! Je ne sais pas si cette expression existait également en dehors de notre losange. Car, si la France est un hexagone, la Belle Gique est un losange, non?
    Et enfin, menut66: bonne anniversaire à toi. Que cette journée te soit propisce et le début d’une longue et riche vie à venir! Je crois qu’il serait utile d’ouvrir le bar du phare et d’y convier tout le monde, mais d’abord Marceeeeeeeeeeelllllllllllllllllllllllllll.
    A bientôt pour les agapes. Même nom?
  • #5
    • syanne
    • 18/10/2010 à 09:19
    J’ai cherché dans mes grimoires d’où vient le mot "chiche", dans le sens de "parcimonieux": "origine obscure" disent les Bourciez, tout en renvoyant entre parenthèses au latin ciccum, qui signifie, au propre "membrane qui sépare les grains de la grenade" et, au figuré : "peu de chose" (Gaffiot).
    Nos députés, quant à eux, n’envisagent pas de vivre chichement à la retraite : cette page
    (amendement rejeté)
    Espérons que "la membrane qui sépare les grains de la grenade" n’explosera pas !
  • #6
    • limenet
    • 18/10/2010 à 09:20
    • En réponse à Emeu29 #3 le 18/10/2010 à 06:53 :
    • « "Salut i força al canut et bon anniversaire" Menut66.
      Peut-être que le 66 de son pseudo lui permet de comprendre le Catalan.
      Quoi qu’il en s... »
    Jolie façon de saluer un homme!!Existe-t-il un équivalent en français?
  • #7
    • Muscat
    • 18/10/2010 à 09:20
    Bon anniversaire Menut66...Et s’il était en mon pouvoir d’inonder ta journée de SOLEIL j’en ajouterais quelques rayons à mes voeux..Je ne sais pas où tu habites mais moi ,ici,j’ai froid!
    Et je me pose l’éternelle question:pourquoi l’hiver est-il toujours en avance et l’été toujours en retard?l
  • #8
    • chirstian
    • 18/10/2010 à 09:20*
    Il ne nous reste alors plus que ce chiche qui, dès le XIIe siècle, désignait une personne qui répugnait à dépenser ou un avare
    et comme God est chiche en explications , ou ne nous croit pas chiche de compléter : ajoutons que -d’après le TLFI- ce terme viendrait du latin "ciccum « membrane ténue » puis « un rien » (Ern.-Meillet)" , en passant par le bas grec "κικκός « un rien »".
    Flute : le temps que j’écrive, Syanne a été chiche de me griller sur le poteau. D’un rien... victoire chiche !
  • #9
    • chirstian
    • 18/10/2010 à 09:23
    Et ne parlons même pas du chiche-kebab !
    qui vient du turc : shish = broche.
  • #10
    • mitzi50
    • 18/10/2010 à 09:24
    Bon anniversaire à menut66. Que ce jour, et les suivants, soient heureux.
    Quant à vivre chichement - même lorsqu’ on est très loin d’ être avare -, dès lors que les prix s’ envolent, que les taxes diverses enflent, mais que les revenus, eux, stagnent, que celui qui m’ explique comment avoir un train de vie fastueux sans en avoir les moyens soit béni ! Car ma philosophie n’ est pas, comme celle de Maître Jacques, de "faire bonne chère avec peu d’ argent".....(enfin, disons que c’ était plutôt celle de son Harpagon d’ employeur....)
  • #11
    • <inconnu>
    • 18/10/2010 à 09:27*
    Manger des pois chiche, outre leur effet carminatif, est-ce vivre chichement ? 🙂
    Et quand est-il pour le chiche-kébab ?
    Est-ce que leur consommation a un effet sur le QI du consommateur ???
  • #12
    • horizondelle
    • 18/10/2010 à 09:35
    • En réponse à OSCARELLI #4 le 18/10/2010 à 07:22 :
    • « Pour les Belges, quand vous étiez de petits enfants - car maintenant nous sommes tous de grands enfants, spa - "chichine", cela vous rappell... »
    Et puis, toujours pour les Belges: quand on nous mettait au défi de faire une bêtise, que répondions-nous? Chiche! Je ne sais pas si cette expression existait également en dehors de notre losange. Car, si la France est un hexagone, la Belle Gique est un losange, non?

    Tu m’as enlevé le pois de la bouche. Dans notre Belle Suisse aussi, on utilise "Chiche!" dans le sens "Je suis d’accord" (même si ce n’est pas en réponse à un défi de faire une bêtise, d’ailleurs, mais souvent une proposition subite et parfois incongrue)
    Jolie journée à chacun et si Menu66, tu dois vivre chichement et te préparer un menu bon marché, du genre un joli plat de pois chiches, je te souhaite un bon anniversaire pétaradant, chiche? (comme expliqué juste ci-dessus)
  • #13
    • mitzi50
    • 18/10/2010 à 09:35
    • En réponse à syanne #5 le 18/10/2010 à 09:19 :
    • « J’ai cherché dans mes grimoires d’où vient le mot "chiche", dans le sens de "parcimonieux": "origine obscure" disent les Bourciez, tout en r... »
    Et pourtant, la liste des absurdités, incohérences etc... dans les régimes spécifiques est longue. Faute de s’ y attaquer en priorité, nos cuves de station-service sont à sec, les transports fonctionnent mal (routiers y compris)...et l’ on entend gronder un peu partout. Le problème est que nous n’ avons pas les moyens économiques de refaire un Mai 68 (que, de toute façon, je n’ approuverais pas entièrement), et que nous avons un Parlement et un gouvernement autistes....
  • #14
    • syanne
    • 18/10/2010 à 09:37
    • En réponse à chirstian #8 le 18/10/2010 à 09:20* :
    • « Il ne nous reste alors plus que ce chiche qui, dès le XIIe siècle, désignait une personne qui répugnait à dépenser ou un avare
      et comme God... »
    A vaincre chichement, on triomph’ d’un p’tit pois.
  • #15
    • <inconnu>
    • 18/10/2010 à 10:26*
    • En réponse à OSCARELLI #4 le 18/10/2010 à 07:22 :
    • « Pour les Belges, quand vous étiez de petits enfants - car maintenant nous sommes tous de grands enfants, spa - "chichine", cela vous rappell... »
    Si!
    Si! L’expression "chiche" existait dans le sud de la france.
    On jouait à arriver en haut du village avant le 12eme coup de l’angélus.On s’interpellait entre gamins.
    -Chiche! On y va?
    Et ça galoppait, les galoches dans la calade!
  • #16
    • pfloche
    • 18/10/2010 à 10:39
    • En réponse à OSCARELLI #4 le 18/10/2010 à 07:22 :
    • « Pour les Belges, quand vous étiez de petits enfants - car maintenant nous sommes tous de grands enfants, spa - "chichine", cela vous rappell... »
    un losange constitué de 2 triangles bien différents dans le fond avec un pois (chiche) au milieu.
  • #17
    • DiwanC
    • 18/10/2010 à 11:38
    • En réponse à horizondelle #12 le 18/10/2010 à 09:35 :
    • « Et puis, toujours pour les Belges: quand on nous mettait au défi de faire une bêtise, que répondions-nous? Chiche! Je ne sais pas si cette... »
    Et dans notre élégant hexagone, les expressions « Chiche ! » ou « T’es pas chiche ! » - dans le sens « Je te mets au défi » ou « Tu ne le feras pas » - résonnaient dans les cours de récréation de mon enfance parisienne. On entendait aussi « T’es pas cap ! », sous-entendu « Tu n’es pas capable de... », « Tu n’oseras pas... ».
  • #18
    • mitzi50
    • 18/10/2010 à 11:42*
    • En réponse à DiwanC #17 le 18/10/2010 à 11:38 :
    • « Et dans notre élégant hexagone, les expressions « Chiche ! » ou « T’es pas chiche ! » - dans le sens « Je te mets au défi » ou « Tu ne le fe... »
    Souvent, ce genre de défi est relevé... et aboutit à des situations idiotes, voire dangereuses ! Surtout quand on a "un pois" en guise de cerveau...
    De toute façon, de nos jours, y a-t-il beaucoup de "djeunns" qui savent qui est Cicéron ?
  • #19
    • momolala
    • 18/10/2010 à 11:47
    A Saint-Agil, les mystérieux Chiche-Capon, peu chiches en audace et d’autant moins capons, mirent à jour l’odieux trafic de fausse monnaie du directeur de leur pensionnat... Ah ah ah, ça ne rigolait pas en ce temps-là avec Eric Von Stroheim, Michel Simon ou robert Le Vigan. Un petit coup de souvenirs sur cette page ?
  • #20
    • mitzi50
    • 18/10/2010 à 11:49
    • En réponse à momolala #19 le 18/10/2010 à 11:47 :
    • « A Saint-Agil, les mystérieux Chiche-Capon, peu chiches en audace et d’autant moins capons, mirent à jour l’odieux trafic de fausse monnaie d... »
    Et Martin ? on l’ oublie ? C’ est pourtant lui qui risque le moins de changer....