Amuser / épater la galerie - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Amuser / épater la galerie

Amuser / épater l'assistance.
Tenter de se mettre en avant (en faisant preuve de vantardise).

Origine

J'imagine que vous avez tous entendu parler de la Galerie des Glaces, dans le Château de Versailles[1]. Ne peut-on légitimement se demander comment il est possible d'amuser ou d'épater un tel endroit ?

Si notre expression date du XVIIe siècle, tout comme la galerie sus-citée créée par Louis XIV, c'est une pure coïncidence, car notre galerie n'est pas celle du château.

Plusieurs expressions sont issues du jeu de paume, et celle-ci en fait partie.
À ce jeu, la 'galerie' était une allée couverte courant le long du terrain, depuis laquelle les spectateurs pouvaient contempler le spectacle. Par métonymie, le terme a ensuite désigné les spectateurs eux-mêmes. Puis, par extension, une assistance quelconque et, enfin, l'opinion publique.

Si un boute-en-train peut parfaitement amuser la galerie sans sous-entendu négatif, cette expression est aussi régulièrement employée pour quelqu'un qui veut se faire remarquer sans en avoir réellement les moyens ou les capacités.

[1] À ceux pour qui ce n'est pas le cas, sachez qu'il ne s'agit aucunement d'un endroit où l'on vend des cornets surmontés de boules glacées aux parfums divers. Voyez plutôt cette page.

Exemple

« Ceux qui rêvent d'épater la galerie, en se rendant à leur travail à bord de leur bolide, risquent d'être déçus. »
Le Figaro - Article du 15/10/2007 (à propos des voitures de collection)

« C'est un peu plus tard, en 1896, que fut effectuée, non plus par esprit sportif mais pour "épater la galerie" et dans l'espoir, d'ailleurs vain, d'y gagner la fortune, la traversée de l'Atlantique la plus ahurissante : à l'aviron, avec un doris à fond plat, ponté à demi seulement, de 5,40 m. »
Jean Merrien - Les drames de la mer

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Amuser / épater la galerie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede sich in den Vordergrund spielense mettre au premier plan
Angleterreen To impress peopleImpressionner les gens
Angleterreen To play to the galeryJouer devant la galerie
Espagnees Hacerse el chuloFaire le crâneur
Espagnees Torear mirando al tendidoToréer en regardant les gradins (= Faire de manière à épater la galerie)
Espagnees Llamar la atenciónAmuser la galerie
Espagne (Catalogne)es Fer el fatxendaFaire le frimeur
Grècegr Είμαι φιγουρατζής (Ìme fighouratzìs)Faire l'étalage
Italieit gigioneggiarefaire la bête de scène
Pays-Basnl De blits makenFaire le foudre
Belgique (Flandre)nl De vrolijke Frans uithangenFaire le joyeux François
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl De lachers op zijn hand krijgen / hebbenMettre / avoir les rieurs sur sa main
Brésilpt Jogar para a torcida (de futebol)Jouer pour les supporters (de football)
Brésilpt Animar a galeraAnimer la galerie
Roumaniero A epata galeriaÉpater la galerie
Roumaniero A distra lumeaAmuser le monde, les gens

Déformée

Appâter la Valérie.

Vos commentaires
Le voilà ! Il est là, le tant attendu compte-rendu de la convention toulonnaise du 31 juillet 2008 à 15:32, la seule convention jusqu’à maintenant où les expressionautes présents ont pu dire : God existe, je l’ai rencontré !

Aujourd’hui lundi 25 août 2008, exceptionnellement, le bandeau en haut de page vous permet d’accéder au téléchargement de ce sublime document.
Et pour le cas où le lien là-haut ne fonctionnerait pas (ce sera le cas dès demain), on peut aussi y accéder ici.
A m’user la galerie en me faisant des ch’veux,
j’ai fini par les perdre en route.
cette page
"L’État, c’est moi" avait-il dit pour amuser celles des glaces *
Ce n’est pas parce qu’on épate la galerie, qu’on égale la patrie © !

*La galerie dégu’lasse, un étron derrière chaque rideau !
Vive le tout à l’égout ou mieux, les chiottes sèches !
Expressio: le seul site qui pose les VRAIES questions existentielles

D’où viens-je?
Où suis-je?
Dans quel état j’erre?

(Dialogues francais du film "Be Happy")
Bonjour à tous !
C’est la reprise, régime de croisière, à Bercy ... malheureusement pas encore partout dans le pays ! Alors ...
S’il y en a qui vous prétend le contraire, pour des fois, épater la galerie ... faites comme ma dame de Bercy, restez de glace !


Ach ! Que c’est môffais !
°
Je m’en vais faire un petit expresso - sans "i" svp et sans sucre - mélange 80 arabica de Colombie et 20 de Robusta du Lang Biang ! Ah ! Quel arôme, à Paris ! Bercy !
°
Bonne journée et début de semaine !
Travaillez, prenez de la peine ! Comme cette barjot d’équipe qui a bien épaté la galerie, ces copains en or, massif, festif, vif ... argent !

°
réponse à . God le 25/08/2008 à 00h00 : Le voilà ! Il est là, le tant attendu compte-rendu de la conv...
Nous l’avons attendu longtemps, ce compte-rendu. Je me dois cependant d’ajouter que cela en a valu la peine. G E N I A L.

Merci aux participantes, participants et rédactrices et rédacteurs. B R A V O!!!

Je suggère de plus à notre petit Godemichou adoré - et j’ose compter sur le support nombreux de tous mes admirateurs et de toutes mes admiratrices - d’ajouter dans son menu une rubrique: Conventions: les comptes-rendus, où c’est que l’on pourrait y retrouver tous les comptes-rendus et toutes les images filoutées de nos Conventions pr´´ecédentes, parce que - hein! - il y en a déjà un beau paquet.
Peut-être que cela donnerait envie aux p’tits jeunes de nous rejoindre... spa?
Il a musé et pas té, la gale rit!
Cela ne veut rien dire. Comment pouvons-nous dès lors commenter cette expressio?
Tiens, un petit nouveau, à l’adresse les-expressions point com.
Dans la galerie...je passais, à petits pas, en pointillés...et j’en suis ressortie...espantée!!!
Et chez nous, à Bruxelles, un théâtre "épatant", avec des comédiens qui donnent la patate, c’est le théâtre des Galeries, justement. Marivaudage et bonne humeur garantis!
Ce sont les Galeries du Roi et Galeries de la Reine, parmi les premières galeries commerçantes couvertes au monde.
Valent le coup d’oeil...
réponse à . file_au_logis le 25/08/2008 à 07h55 : Il a musé et pas té, la gale rit! Cela ne veut rien dire. Comment ...
Je joins aux tiennes mes admiratives louanges : vous avez fort bien taquiné la muse, et là, gars, le ris nous vient aux lèvres ! En rade de Toulon, à la fin de juillet (pour moi, que de regrets !), rhétorique et dialectique étaient dans un bateau, et je crois bien qu’aucune d’elle ne fila-à-l’eau (pas vrai Filo ?)
réponse à . God le 25/08/2008 à 08h40 : Tiens, un petit nouveau, à l’adresse les-expressions point com....
Suc-sein le petit nouveau ! Il commence par le "fil d’Ariane" pour dérouler sa bobine sans jamais se perdre. Du moins a-t-il le mérite d’exister, preuve que notre belle langue intéresse du monde avec ses méandres. J’en profite pour m’adresser à la galerie silencieuse d’Expressio que nul ne cherche à épater ici : descendez parmi nous et devenez acteurs vous aussi de l’exercice subtil (ou pas) du maniement des mots françois.
réponse à . ThanhBach le 25/08/2008 à 07h47 : Bonjour à tous ! C’est la reprise, régime de croisi&egr...
Bonjour à toi ! Nous n’avons, nous, pas cessé de turbiner pour que vive ce merrrveilleux site pendant que tu es parti en vacances et nous y avons gagné chaque jour plus de plaisir et de culture ! Et que nous prépare Bercy qui puisse épater la galerie de ses contributeurs obligés ?
n boute-en-train est un cheminot hilare du Bouthan.
Comme nos amis grand bretons font tout à l’envers, c’est bien connu, ils ont en leurs chateaux la" minstrel’ gallery": c’est une gallery où ils casaient les musiciens et autres amuseurs chargé de sonoriser discretement les grandes salles durant les bringues médiévales..c’est la gallery qui amusait la salle..
réponse à . God le 25/08/2008 à 00h00 : Le voilà ! Il est là, le tant attendu compte-rendu de la conv...
compte rendu édifiant , bien fait pour épater et rendre jaloux les galeries.
Je lis que la compagne de God s’appelle Godess. C’est horrible ! A peine mieux que "godasse". Godmichèle n’aurait pas été terrible non plus, si elle s’appelle Michèle.
Je pense qu’un pseudo pour ceux qui écrivent sur Expressio a une raison d’être. Mais un conjoint qui participe à une rencontre amicale ne peut-il garder son prénom ? C’est tellement plus joli -enfin... sauf exception !
(bon, ce que j’en dis, hein !...)
en tous cas félicitations aux participants actifs !
réponse à . God le 25/08/2008 à 00h00 : Le voilà ! Il est là, le tant attendu compte-rendu de la conv...
God au secours ! Je n’arrive pas à ouvrir le PDF. Ca s’est chargé mais rien ne s’affiche. Pourtant j’ouvre facilement d’autre liens, par exemple le mode d’emploi.
Tout le monde y arrive sauf moi. Qu’est ce que je peux faire ?  
réponse à . <inconnu> le 25/08/2008 à 10h12 : God au secours ! Je n’arrive pas à ouvrir le PDF. Ca s’...
repens toi, prie et repends toi.
réponse à . momolala le 25/08/2008 à 09h28 : Suc-sein le petit nouveau ! Il commence par le "fil d’Ariane" pour d&...
hé hé ! pas si nouveau que ça ! Il y a déjà un long moment que je connais ce site : "le cancre point com" et je sais tout ou presque sur la ponctuation, les acronymes, les sigles, les abréviations, etc ... Heu , je veux dire que je connais déjà beaucoup de "trucs" (sans vouloir épater la galerie) ... mais c’est facile de se les remettre en mémoire avec ce "cancre"-là 
... il y a même la façon de bien se servir de Gougueule !!! cette page
réponse à . <inconnu> le 25/08/2008 à 10h12 : God au secours ! Je n’arrive pas à ouvrir le PDF. Ca s’...
Merci du conseil Christian. Je me suis repentie, j’ai prié le Grand God. J’ai été exaucée. Merci vénéré God.
Pendant que j’y était j’aurais dû demander les photos moins floutées.  
l’expression vient des mines : c’est là qu’il y avait les galeries, et la vie de mineur était particulièrement dure. Surtout pour les mineurs mineurs. Certes, il n’y a pas de métier mineur, mais celui de mineur est ingrat. Et un gras risque toujours de rester coincé dans la mine. Il aurait bonne mine, hein ! Alors il maigrit. Et plus il maigrit, plus il s’aigrit. Alors finalement il quitte la mine.
Mais pour ceux qui restent , il y a des spectacles pour leur redonner le moral, après un coup de grisou. Surtout des mimes. Qui miment la mine pour ceux qui s’y minent... la santé. Et quand le spectacle de mime est bon, la galerie est épatée. Et elle applaudit à tout rompre. L’été. Et quand l’étai se rompt la galerie s’effondre. Et la galerie est pâté. Mais heureusement ça n’arrive pas souvent. Parce que les galeries ne sont pas éclairées pendant le spectacle. Alors ils ont juste le son et c’est pas le meilleur chez les mimes.
réponse à . chirstian le 25/08/2008 à 09h59 : compte rendu édifiant , bien fait pour épater et rendre jaloux les...
En réalité son prénom est Clémence tout le monde le sait.
Le bon God et sa grande Clémence.
réponse à . <inconnu> le 25/08/2008 à 10h37 : Merci du conseil Christian. Je me suis repentie, j’ai prié le Grand...
Eh, bien Mince alors ! gentiment, j’étais en train de recopier (pour te l’envoyer) ... le compte-rendu, en le passant du format .pdf en format .doc, avec Word ... bien la peine que je me décarcasse ! et je ne faisais ça que pour toi ... et non pour la galerie ! mais soit Gale = rit !!! 
Pôôô grave !
Je savais God omniprésent, (Je SAIS, je l’ai rencontré !) mais je n’étais pas certaine qu’il puisse agir rapidement, alors je ne voulais pas que tu t’impatientes ... et deviennes de mauvaise humeur !
réponse à . chirstian le 25/08/2008 à 10h48 : l’expression vient des mines : c’est là qu’il y av...
Alors ils ont juste le son
... un concerto sans doute ??? le concerto en sol mineur !
et sérieusement : pour moi, l’expression a pris un sens supplémentaire de poudre aux yeux. Quand le Président amuse la galerie c’est qu’il donne à l’opinion publique un spectacle qui lui fait oublier les vrais problèmes. C’était - bien avant le jeu de paume- l’objectif des empereurs romains qui donnaient des jeux pour amuser la galerie. Des circenses à la place du panem.

Mais l’amiral y verra probablement l’origine d’épater la galère ! Et vogue...
Quel pied ! le seul jour du mois où je n’ai pas de galerie ni à amuser, ni à servir... et c’est le jour du compte-rendu !!! J’ai savouré. Un grand moment de plaisir.
Bravo à tous et merci.
bonjour tout le monde ! Je reprends mon travail de mineur mineur pour tenter de percer les secrets de la fine langue de mes compatriotes, parfois sans grand succès, je l’avoue. Mais bien que je ne sois pas encore au 25e dessous de la mine, la douleur me lamine de savoir que d’autres ont accès à des galeries que mon cher PC se refuse à ouvrir ! God me viendra-t-il en aide du haut de son piédestal ? Car enfin, je crois que j’ai manqué l’épisode de la Convention Toulounaise, et tous les mimes du monde ne sauraient me faire comprendre comment l’ouvrir !

Bon, désolée, le coeur y est mais c’est assez dur au retour de vacances. A bon entendeur...
réponse à . cotentine le 25/08/2008 à 11h05 : Eh, bien Mince alors ! gentiment, j’étais en train de recopier...
Quelle gentille intention Cotentine. Tu es un amour, merci. Mais tu vois, God, Lui, est tout puissant. Une seule pensée et tout rentre dans l’ordre.
Aurait-il voulu me punir de ne pas avoir été avec vous, moi qui ne suis qu’à une heure de Toulon ? Il a compris combien je le regrette et dans sa grande miséricorde m’a pardonné.
réponse à . <inconnu> le 25/08/2008 à 11h31 : bonjour tout le monde ! Je reprends mon travail de mineur mineur pour tente...
double clic sur le bandeau bleu en haut (convention toulonnaise...)
si le fichier ne s’ouvre pas c’est que l’ordinateur ne dispose pas du programme de lecture des fichiers .pdf : Adobe Acrobat Reader qui se charge gratuitement sur internet.
où la petite Lili fait l’atrice de façon rapide, devant des supporters enthousiastes  :
"la gâterie est pas lente, mais la galerie épatante."
Bonjour bonjour, les gosses. Je vous lirai à suivre, mais d’abord, faut que je vous dise : God, je le soupçonne d’avoir écrit son texte a posteriori de la Convention, vu que sa dialectitude conclusionnelle est à l’opposé de la mienne. Juste pour contredire l’Amirauté, ou bien ? Pour moi, c’est un faro. Et pour toi ?
D’ailleurs, tu remarqueras qu’il n’a pas publié la charte d’Expressio, et ça, c’est un signe.
Bon, le coup du bandeau, ça vous a plu ? Dommage que dans le courriel, le lien mène à ce texte hautement argumenté, et donc dialectique en diable :

Les éléphants bleus à poils laineux de Basse Poméranie ont les pattes de gauche bien plus courtes que celles arrières, ce qui a tendance à les gêner un peu lorsqu’ils doivent prendre leur élan. Surtout si c’est en levrette...
Cette phrase sans queue ni tête n’est affichée que lorsque les paramètres d’appel à cette page ne sont pas du tout corrects, mais alors pas du tout !

Et la clé de 12, à quoi sert-elle ? Hmmm ? Encore un exemple flagrant, s’il en était besoin, du lien dialectique indéfectible unissant Expressio et la Marine : dans un cas comme dans l’autre, plus ça va, moins ça va... 
L’expression du jour vient de la Médecine : lorsque les espaces inter-digitaux vous démangent et que vous vous grattez, épatée, la gale rit.
réponse à . God le 25/08/2008 à 08h40 : Tiens, un petit nouveau, à l’adresse les-expressions point com....
Ah, ben, il trouvera déjà une belle liste ICI !
réponse à . <inconnu> le 25/08/2008 à 08h50 : Et chez nous, à Bruxelles, un théâtre "épatant", avec...
Ouais, j’atteste : BB y a fait du lèche-vitrine et acheté de la dentelle. Grâce à God, qui, en inventant Expressio, nous fait nous rendre conventionnellement les uns au pays des autres.
réponse à . Elpepe le 25/08/2008 à 12h31 : Bonjour bonjour, les gosses. Je vous lirai à suivre, mais d’abord, ...
1. J’ai pondu mon texte en vitesse le matin du jour fatidique, lorsque Momo dans une contrib a rappelé qu’il y avait un devoir obligé (auquel certains se sont soustraits, pourtant - mais comme il n’est pas dans mes habitudes de délater, je ne citerai personne...).

2. Chez moi, pas la moindre trace d’une queue d’éléphant : quand je clique sur le bandeau, ça m’aiguille bien sur le fichier pdf. D’autres victimes ?
réponse à . God le 25/08/2008 à 12h51 : 1. J’ai pondu mon texte en vitesse le matin du jour fatidique, lorsque Mom...
Euh moi ! Victime, un jour comme ce jourd’hui ! Mais comme victime j’épate pas un peu ta galerie là ? Ca me rassurerait
réponse à . syanne le 25/08/2008 à 08h52 : Je joins aux tiennes mes admiratives louanges : vous avez fort bien taquin...
FORTUNE DE MER
A sec de toile, pris dans la tourmente et sentant sa fin prochaine, le capitaine poète, résigné, lâcha la barre et consigna, en alexandrins, ses dernières lignes sur le livre de bord :

Oh ! combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis pêcher en prenant leurs mitaines,
Dans ce morne cloaque ont été engloutis !
Combien ont disparu, voulant gagner des thunes,
Dans une mer glacée, misère de fortune,
Sous l’atroce océan à jamais enfouis !

Mais la muse élagua le ris, mettant le bateau en allure de fuite et sauvant navire et équipage...

Totor et l’Amiral
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 13h04 : Euh moi ! Victime, un jour comme ce jourd’hui ! Mais comme victi...
C’est toi ? C’est bien toi, mon Eureka d’amour ? Allez, épate : mouille ta chemise !
Dépêche-toi, j’attends ! Et depuis longtemps...
réponse à . momolala le 25/08/2008 à 09h33 : Bonjour à toi ! Nous n’avons, nous, pas cessé de turbin...
Une telle impertinence envers le fisc, ça va s’payer ! C’est sûr...
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 13h04 : Euh moi ! Victime, un jour comme ce jourd’hui ! Mais comme victi...
Wahou ! elle est reviendue !  JOUR Béni ...à marquer d’une pierre blanche ...
Eurêka, tu nous as beaucoup manqué ... et tous mes courriels me sont revenus sans t’avoir ni touchée, ni épatée ... ça me navrait ! 
ta convalescence et tes vacances ont tété bien longuettes pour nous qui nous morfondions dans l’attente de tes gouailleuses interventions !
prie et repends toi
A la patère austère ?
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 13h04 : Euh moi ! Victime, un jour comme ce jourd’hui ! Mais comme victi...
Euh... Reka ? Toizici ? 2 retour ? Enfin ? Pour de vrai ? Durablement ?
réponse à . Elpepe le 25/08/2008 à 13h04 : FORTUNE DE MER A sec de toile, pris dans la tourmente et sentant sa fin prochain...
tu as l’air d’avoir le vent en poupe, mais si tu es bien inspiré, garde ton souffle pour demain ! 
réponse à . God le 25/08/2008 à 12h51 : 1. J’ai pondu mon texte en vitesse le matin du jour fatidique, lorsque Mom...
De bon matin, j’ai vu aussi un éléphant à poils laineux ... mais ce n’était qu’au 1er ’clic’ ensuite, tout a bien fonctionné !
réponse à . Elpepe le 25/08/2008 à 13h09 : C’est toi ? C’est bien toi, mon Eureka d’amour ? All...
Vi vi Mon Amiral, c’est t’y ben moi soi-même en personne ! Une revenante qui revient comme le passant qui passe. Une logique à épater plus d’un pââté à apater.
Merci à tous mes amis qu’ont d’mandé de mes niouzes, et désolée que ma galère passagère n’ait pu me permettre d’en donner. Vous m’avez tous manqué
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 13h04 : Euh moi ! Victime, un jour comme ce jourd’hui ! Mais comme victi...
Brève ton intervention, mais enfin, signe de vie vivante ! Ouf, ouf, ouf, on se faisait du mouron et on a longuement évoqué ton silence à Toulon. Comme Cotcot, j’espère ta gouaille et ton esprit uniques de retour définitivement sur ce merrrveilleux site.
L’est caoua, l’est pas thé, l’Agha. Le riz non plus : l’est semoule, plutôt.
réponse à . chirstian le 25/08/2008 à 11h15 : et sérieusement : pour moi, l’expression a pris un sens suppl...
l’amiral y verra probablement l’origine d’épater la galère
Ouiiiii ? On m’appelle ?
La monalisa elle était toujours prête à muser car mickeylange elle l’aimait bien parait...enfin... moi j’ai rien vu, je fais que répéter, hein ! Elle disait toujours, pour lui c’est mona la muse, ça l’amuse. Bon elle le fait plus depuis qu’il s’est barré pour acheter une clé de 12, elle se morfond toute seule, en souriant bien malgré tout, bien encadrée qu’elle est dans un cadre plus que doré et elle se fait une raison, en épatant la galerie. Y en aurait même qu’aurait essayé de la kidnapper pour la faire épater extra-muros ailleurs. Qu’est-ce vous voulez, un genre de traite quoi, déjà qu’elle est pas chez elle la pôvre ! Mais bon... Qu’est-ce qu’il faut pas faire pour gagner son p.. de bistek spaghetti ! Eh pas tant... que ça. Epatant, non ?
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 13h51 : La monalisa elle était toujours prête à muser car mickeylang...
Aaaahhh... Je jouiiiiiiiiiis... Noooon... Ouiiiiiiiii ! Encooooore ! :&rsquo)
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 13h04 : Euh moi ! Victime, un jour comme ce jourd’hui ! Mais comme victi...
eureka ! te voilà : la galerie rit et c’est un beau lundi, dis !
réponse à . cotentine le 25/08/2008 à 13h17 : Wahou ! elle est reviendue !  JOUR Béni ...à marque...
Fectivement ma Cocottentine, j’ai pratiquement encore rien vu ni d’ici ni du mail, mais ça va viendre, promis. Convalo, maternité (par intérim ’reusement), stress, et enfin farniente pour calmer tout ça. Heureuse de te retrouver, et toujours en forme, God bless you !
réponse à . Elpepe le 25/08/2008 à 13h04 : FORTUNE DE MER A sec de toile, pris dans la tourmente et sentant sa fin prochain...
Oh ! c’est à nos noces que je pense, soupire la veuve du marin, tandis que l’ "On demande : - Où sont-ils ? sont-ils rois dans quelque île ?
Nous ont-ils délaissés pour un bord plus fertile ?"
réponse à . God le 25/08/2008 à 13h19 : Euh... Reka ? Toizici ? 2 retour ? Enfin ? Pour de vrai ...
Du râble, j’connais qu’çui du lapin chaud et durable. Chuis là, pour de vrai !
Dommage que je fusse pas à Toulon, j’ai raté God en personne et tous mes amis.
A quand une convention au delà des mers ?

Mais en attendant j’ai toujours pas pas mon compte-rendu. JE VEUX MON COMPTE !!
réponse à . God le 25/08/2008 à 12h51 : 1. J’ai pondu mon texte en vitesse le matin du jour fatidique, lorsque Mom...
Je me réponds à moi-même.
Après investigations, il se pourrait qu’il eût phallus s’être d’abord identifié sur le site pour que le clic du bandeau de la lettre quotidienne fonctionne correctement.
Mais si s’est bien ça, et quelle que soit la raison, de toutes façons, je ne comprends pas pourquoi le lien ne marche pas, vu qu’il pointe directement sur le PDF sans passer par un quelconque script de contrôle d’identification. Mystère !
Sûrement la faute à Eureka...
réponse à . God le 25/08/2008 à 14h19 : Je me réponds à moi-même. Après investigations, il se...
Même en cliquant sur le lien de la première contrib ?
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 13h51 : La monalisa elle était toujours prête à muser car mickeylang...
Aaaahhhhhhh! Not’Eureka kèderetour. Comme un vieux cheval.
Je sais, elle a toujours dit: cheval fer. Mais entre le dire et le fer, sabalbeur...

Je trouve que God, dans son immense bonté, devrait décréter 3 jours - que dis-je: 8 jours - chômés pour fêter cela!

Tiens, je vais aller arroser cela pas plus tard que tout de suite.

Une question: maternité... par procuration? Kekseksa? C’est comme Charles-Quint qui est né à Gand, chez sa tante, parce que sa mère n’était pas là (Jean-Charles: Les Cancres)?
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 13h51 : La monalisa elle était toujours prête à muser car mickeylang...
Un ban pour Eureka!
Un banc pour Eureka.
Un blanc pour Eureka.
Oui, mais alors, bien frais, et la bouteille, siouplé.
Maaaaaaaarccceeeeeeeeeeeeelllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
réponse à . syanne le 25/08/2008 à 14h13 : Oh ! c’est à nos noces que je pense, soupire la veuve du marin...
Et la veuve, couturière, de s’écrier :

Combien de patrons morts, combien de robes de page,
déchirées sur l’étoc où ce con fit naufrage !
réponse à . momolala le 25/08/2008 à 13h25 : Brève ton intervention, mais enfin, signe de vie vivante ! Ouf, ouf,...
Ma douce Momo, je carbure au pétrole Âne, donc à deux cylindres moins une bougie, y m’faut du temps pour chauffer, pour tout, partout, pourtours et alentours, tu comprends ? Sûrement !
Que vous ayiez cassé du sucre sur mon dos à Toulon, je n’en doute pas une seconde, mais je veux des preuves écrites ! Mais comme j’ai encore rien zyeuté de l’histoire de la convention, j’prends pas c’que tu dis pour du cash comptant trébuchant et résonnant ! Na
réponse à . syanne le 25/08/2008 à 14h01 : eureka ! te voilà : la galerie rit et c’est un beau lundi...
salut soeurette, tu m’épateras toujours avec tes sorties !
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 14h16 : Du râble, j’connais qu’çui du lapin chaud et durable. ...
Oualà, par le canal 12. Y marche toujours ?
réponse à . God le 25/08/2008 à 14h19 : Je me réponds à moi-même. Après investigations, il se...
Ouais c’est ça, v’là que de victime je passe à accusée !! Comme cadeau de bienvenue on fait pas mieux !

Gars, le riz est pâté, tu l’as trop cuit, cui-cui
réponse à . file_au_logis le 25/08/2008 à 14h26 : Un ban pour Eureka! Un banc pour Eureka. Un blanc pour Eureka. Oui, mais alors, ...
Un banc, mais c’est ce qu’il faut pour les accusés ! Merci mon Filo, tu penses à tout, avec God vous vous complétez, t’es pas l’austro-God pour rien...
Heureuse de te retrouver !
réponse à . God le 25/08/2008 à 14h19 : Même en cliquant sur le lien de la première contrib ?...
Sur le lien de la première contrib et sur le bandeau sur le site, ça marche pour moi, mais pas sur çui du courriel. Paramétrage d’i.e. ?
Mister Hebull de Gohome
réponse à . God le 25/08/2008 à 14h19 : Je me réponds à moi-même. Après investigations, il se...
aucun problème, même sans être reconnu.
par contre, naturellement, si le navigateur est réglé en protection haute pour le blocage de toutes les fenêtres "intempestives" , à la place de la fenêtre il y a la ligne jaune qui indique (mais elle est discrète) : non, non, non ! sauf si vous insistez ...
serait-ce qu’Eureka ne la remarque pas ? Je n’ose l’imaginer ! quoique...
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 14h58 : Ouais c’est ça, v’là que de victime je passe à ...
Accusée, le V* vous a câblée. Oui, nous dîmes du mal de vous à la Convention toulonnaise, de 15h32 à 12h12 exactement. Et ensuite, nous échangeâmes nos inquiétudes sur votre silence coupable. Et tombe la sentence : collée samedi !

* de la Victoire
réponse à . chirstian le 25/08/2008 à 15h09 : aucun problème, même sans être reconnu. par contre, naturelle...
Je soupçonne aussi le paramétrage d’i.e. Mais quand Khan arrive en gare, pourquoi en rester à l’heure H, de plus en plus has been, hmmm ? Alors qu’il serait si simple d’épater l’Aga à l’heure I ?
réponse à . chirstian le 25/08/2008 à 15h09 : aucun problème, même sans être reconnu. par contre, naturelle...
Ben c’est très bien ! Pour mon retour, on m’aura traitée de tous les noms ...
Merci Chirs, nice to retrouve you
Youpiiiii ! Merci Mon admirabl Amiral ! Magnifique ! Chapeau à tous ! Aaaaarrggghhhh pourquoi qu’j’y fusse point avec vous ?
Allez, j’relis un coup, deux coups p’têt ? et j’met tout ça dans l’coffiot à triple combinaison triphasée multilingue
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 15h34 : Ben c’est très bien ! Pour mon retour, on m’aura trait&e...
traitée de tous les noms ? mais non, mais non : j’ai jamais voulu te traire  
réponse à . chirstian le 25/08/2008 à 15h42 : traitée de tous les noms ? mais non, mais non : j’ai jama...
Ah la vache ! Tant PIS
Je voudrais pas cafter et encore moins faire le veau très dans la prétérition, mais Chirstian, quand t’étais barrée à nous faire les cornes, y faisait rien qu’à t’ex-traire, en disant qu’t’avais taure d’pas êt là.
Io, Io...
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 15h34 : Ben c’est très bien ! Pour mon retour, on m’aura trait&e...
Pour ton premier soixante-nœuds-festival*, c’est renversant, à décorner les bœufs.

* avec un bon éditeur de partoche, tu apprécieras la fine musicalité numérique de la phrase.
Bonjour Eureka.
Je suis un p’tit nouveau, et j’étais a la convention toulonnaise. Je confirme qu’il a été beaucoup question de toi, mais uniquement en bien, malgré ce que voudraient faire croire certains. 
Je suis donc enchanté de faire ta connaissance et permets-moi ce bien modeste présent :



. .
.. 8"=,,88, _.
8""=""8’ "88a88’
.. .;88m a8 ,8"" "8
"8"’ "88" A" 8;
"8, "8 8 "8,
"8 8, 8, "8
8, "8, "8, ___8,
"8, "8, "8mm""""""8m.
"8,am888i"’ ,mm"
,8" _8" .m888"
,88P"""""I888888
"’ "I888
"I8
"I8_
,mmeem.m""i, I8"" ,mmeem,’.
m"" . "8.8 I8 ,8" . "88
i8 . ’ ,mi""8I8 ,8 . ’ ,8"
88.’ ,mm"" "8I88"m,,mm’"
"8_m"" "I8 "
réponse à . <inconnu> le 25/08/2008 à 17h58 : Bonjour Eureka. Je suis un p’tit nouveau, et j’étais a la con...
Holà, garnement ! Mon Eureka d’amour, c’est pas une rose, qu’on lui offre, mais une pluie de roses. Et là, t’es pas cap de lui en faire une. Ou bien ?*

* Tiens, j’ai la frite, voilà que je jacte kif-kif HoubaHOBBES, mainant...
réponse à . Elpepe le 25/08/2008 à 18h20 : Holà, garnement ! Mon Eureka d’amour, c’est pas une rose...
Le garnement répond au vénérable Pépé que la pluie est humide, triste comme un pleur d’enfant.
Quel intérêt peut avoir une pluie de fleurs anonymes et sans personnalité ?
Ma rose est belle et surtout elle est vareuseunique.
Elle est belle comme un Soleil, qui lui aussi est tunique.
Bien vrai Eureka que tu manquais... comme une note en moins dans la gamme
d’Expressio !
yen a qui disaient "dessine-moi un mouton..."
Bon, ben, un parapluie rose, alors ? Histoire d’épater la galerie ?
tu m’épates avec tes éléphants bleus à poils laineux. Ils ont l’épate de gauche ...
seraient-ils donc politisés ?
réponse à . ThanhBach le 25/08/2008 à 07h47 : Bonjour à tous ! C’est la reprise, régime de croisi&egr...
Bon retour parmi nous. Celui d’Eureka a un peu fait oublier le tien, mais c’est normal après tout. Elle est présente depuis plus longtemps que nous.

Bienvenue aussi à tous les petits nouveaux, ainsi qu’aux anciens que j’ai pu lire grâce aux pages ajoutées. C’est fou le nombre d’Expressionautes tapi(e)s dans l’ombre.
réponse à . file_au_logis le 25/08/2008 à 07h53 : Nous l’avons attendu longtemps, ce compte-rendu. Je me dois cependant d&rs...
Y’a kekchoz comme ça de prévu.
Mais faut que ça se fasse...

(")
Y
* /
Y / O
|/ Y /
/__/ __/
/ / /|
h / h
*/ O
/ (")
h Y
( ) O /
/ " Y / *
___/ |/ Y
/ /| /__/
h / h /
O / * /
/
h
( )
"
(")

Y
U /
Y / O
|/ Y
/__/
/

Et alors ? Et oualà, une pluie de roses pour mon Eureka d’amour. Ça t’épate, là, gars ?
Lery
réponse à . God le 25/08/2008 à 20h34 : Y’a kekchoz comme ça de prévu. Mais faut que ça se fa...
D’ac, mais... sous la pile des "à faire", hmmm ? If you see what I want to say, Froggy...
William (chacun espère !)
La muse, les pattes, la galerie...
Et tes roses, ont-elles des Lépines?
réponse à . file_au_logis le 25/08/2008 à 21h05 : La muse, les pattes, la galerie... Et tes roses, ont-elles des Lépines?...
Je ne répondrai que ceci :
- L’étalage à Pierre.
Et puis tiens, encore ça :
- L’Algérie à épater, Alger pâte à élire, Rareté lia le page, Galilée à pet rare, Ai perlé ta galère, L’égérie, pal à taré, Île, plâtrage aéré, Tarie, la gare pèle, Le pet : gare Aléria, Ire : tape la galère.

Anna
réponse à . <inconnu> le 25/08/2008 à 17h58 : Bonjour Eureka. Je suis un p’tit nouveau, et j’étais a la con...
et @ Mon Amiral

D’abord c’est quelle couleur les roses ?

Chuis comblée et z’émue ! Je chaaaaante sous la pluie ...de roses !
Je vous aime tous !

Mais disez moi donc les gars, soit dit en passant, et juste une idée commak entre guillemets, faut pas attendre qu’les femelles s’en retournent au bercail ici-joint pour leur offrir des roses, hein ? Sinon, c’est de l’incitation pure et dure pour qu’elles s’absentent plus souvent s’pas ? Moi à vot’ place, j’exigerais que God y vous mette à disposition un budget sonnant et trébuchant dans une caisse de 12x12X12 qu’il baptisera "fleuriste" dans laquelle vous pouvez piocher tous les morninges pour offrir des roses aux donzelles d’la baraque, moi je sais qu’l’idée l’épate. Tiens j’le vois d’ici qu’il sera même OK pour accorder un budget spécial anniversaires. Le gateau, on l’en dispense, il aime pas le beurre, tu comprends ? God fait tout par plaisir, si si, et d’ailleurs c’est vot’ plein droit absolu ! Qu’est-ce il a dit ? Eurekasse toi les pattes ? Bof ! même pas mal, m’en fous, moi mes roses j’les ai dejà !
réponse à . Elpepe le 25/08/2008 à 21h48 : Je ne répondrai que ceci : - L’étalage à Pierre....
Sans oublier que si l’agape relie Arte, la gâterie le râpe... 
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 21h51 : et @ Mon Amiral D’abord c’est quelle couleur les roses ? Chu...
Va n’en falloir, des budgets et des gadgets, alors ! Déjà qu’il nous a r’filé l’mode d’emploi pour joindre le Dubout sans un sou vaillant...
réponse à . eureka le 25/08/2008 à 21h51 : et @ Mon Amiral D’abord c’est quelle couleur les roses ? Chu...
_______________
/____//__//____/1
/____EUREKA____//1
/____//__//____///1
1____11__11____1//1
1____12 roses__1//
1____1 mouton__1//
1____11__11____1/


Une caisse de 12 ya qu’a demander.
Les roses sont dedans avec le mouton.
(et avec les PUB du bandeau de droite)
même pas vrai ! c’est une caisse de 11 !
Et vlan !
( ce con de mouton il en avait bouffé une)
mais demain avec le vent en poupe il y en aura d’autres.
réponse à . mickeylange le 25/08/2008 à 22h19 : Et vlan ! ( ce con de mouton il en avait bouffé une) mais demain ave...
Et le raton-laveur, il est où ?
Jacques P.
IL lave la clé de 12 rouillée.
Sublime, c’est le mot !
Merci pour ces superbes pages d’anthologie expressionesques 
réponse à . Jonayla le 25/08/2008 à 23h01 : Sublime, c’est le mot ! Merci pour ces superbes pages d’antholo...
Oui, hein ? Et c’est pas parce que mon Eureka d’amour est revenue cueillir les roses du phare que tu dois bouder le salon de la même couleur, hein !
réponse à . ThanhBach le 25/08/2008 à 07h47 : Bonjour à tous ! C’est la reprise, régime de croisi&egr...
Welcome back Thanbach ! Et l’Eureka d’amour de l’amiraaahlovely
C’est le jour du grand retour, ma foi.
Maaaarceeeel ! Tournée générale !
réponse à . Elpepe le 25/08/2008 à 23h09 : Oui, hein ? Et c’est pas parce que mon Eureka d’amour est reven...
Et pis d’abord je boude même pas 
Moi, je le pique, le fard ...
Le musée Ra retape Algari
Le rat épais aime ru galère
La muse relie Arté à grape
LA RATP guérie : legs marée

Anna pu toute sa tête
Bien, je m’en vais sur l’île de Grododo.
Bonne nuit’z à tous
Ben, les pubs sont parties. y’a encore un blème avec l’annonceur?
réponse à . Jonayla le 25/08/2008 à 23h32 : Le musée Ra retape Algari Le rat épais aime ru galère ...
Elle est mimi tout plein, Jon’. Ah, un jour à marquer d’une pierre blanche, tiens ! Histoire d’épater Tristan, dans vingt ans : je lui raconterai que j’y étais, et que c’était pas triste !
réponse à . <inconnu> le 25/08/2008 à 23h39 : Ben, les pubs sont parties. y’a encore un blème avec l’annonc...
Nan, nan, et si vous êtes bien sages et que vous allez vite au lit, les mains sur les couvertures, Pépé vous racontera comment vous allez peut-être avoir la chance de retrouver la moutarde de Normandie, qui si cruellement manque à Cotentine et à nous tous...
Minuit moins dix... Juste le temps de pointer le nez à la galerie avant qu’elle ne ferme,pour souhaiter bon retour à Eurêka et Thanbach ! 
Et voilà... Attention: on va être demain.
Voilà de quoi

cette page épater la galerie si vous aimez ce genre de chose. Mais il faut avoir l’anatomie pour mettre en relief de telles bagatelles. Autrement, vous auriez l’air ridicule je crois.
Quand Gilbert du Motier a débarqué aux Amériques on peut dire:
"Il a épaté la galerie, La Fayette !"
France Gall riait beaucoup avec mes blagues...je me souviens d’avoir pensé:
- Je l’amuse, la Gall rit.
réponse à . BOUBA le 16/12/2011 à 06h28 : Quand Gilbert du Motier a débarqué aux Amériques on peut di...
Il semble que dans un brouillon de Jean 4, le verset 9 était rédigé ainsi :
Comment ? Toi, un Juif, tu me demandes à boire à moi, une Samaritaine ! Tu ne ferais pas ça pour épater la galerie ?
Jean aurait subi les pressions du BHV et du Bazar d’Amsterdam pour modifier son texte.
Je ne sais pourquoi je pense aux longues galeries des tranchées de la guerre de 14. Et à certains généraux inconscients qui, pour leur gloriole personnelle, envoyaient au casse-pipe des centaines de pauvres types. Ils essayaient peut-être d’ épater le gouvernement, dont la photo traditionnelle, n’ est-ce-pas, peut faire penser à une assemblée de spectateurs...Oh, pardon ! J’ oubliais que nos amis belges ont maintenant un gouvernement après une aussi longue attente....Mais ils ont sur nous Français un net avantage : ils n’ ont pas à élire leur roi. Donc ils ne sont pas abreuvés de résultats plus ou moins contradictoires de sondages !
Exposition
À musée, la galerie.
Malgré la récession annoncée notre sinistre de l’économie affirme que tout va bien !

c’est ça abuser la galerie.
Ah ! il n’y a pas que la galerie qui est épatée après la lecture de ce meeerveilleux compte rendu de convention ! Le monde entier d’Expressio doit être ébahi, fasciné, ébloui, muet d’admiration devant tant de verve !
Chapeau bas les artisssss !
en faisant preuve de vantardise
À ce propos, je ne dirai rien de notre God, mais il y a certains Dieux....
- Éole, le vent tard
- Hypnos, levant tard
- Déméter et Cérès, l’évente ares
- Apollon et Phébus, les vente art
- Et Priape, le vantard cette page
(de quoi épater la galerie) 
je trouve l’explication convaincante:) merci bien.En arabe, on a une expression presque synonyme:)
réponse à . joseta le 16/12/2011 à 11h46 : en faisant preuve de vantardise À ce propos, je ne dirai rien de notre G...
Joseta:je trouve ça funny:)
Et du pâté, Madame, Monsieur? Ce n’est pas ce que toutlemonde essaie de faire, épater la galerie avec leur brillante intervention? Il y a des gens qui lisent, qui réfléchisssent, inventent, composent, écrivent, corrigent, cliquent, dans le but de ne rien dire d’intéressant? Non, mais je crois que c’est plutôt une question de style, d’attitude, de personnalité, de manque de sympathique, qui donne l’impression de ’tenter de se mettre en avant’....
Ce qui fait le bonheur et le malheur de notre espèce à mon humble, très humble, avis, c’est que l’homme/la femme n’est pas capable de ne rien faire. Alors, nous faisons presque 48% de bêtises et à peine 52% de bonnes choses. Et pendant que les expressionautes sont en train d’essayer d’épater la galerie, au moins ça évite qu’ils fassent de réelles bêtises...............je suis si cool!
réponse à . mitzi50 le 16/12/2011 à 09h44 : Je ne sais pourquoi je pense aux longues galeries des tranchées de la gue...
Peut-être parce que c’était hier je crois l’anniversaire de la bataille ’of the Bulge’ en Allemagne.
la Galerie des Glaces
La Galerie des Glass, en anglais, en principe ça me laisse froid; mais j’avoue que quand on s’y trouve dans la Galerie des Glaces, on s’en rend compte, on est au parfum! 
réponse à . joseta le 16/12/2011 à 15h37 : la Galerie des Glaces La Galerie des Glass, en anglais, en principe ça m...
...on est au parfum
Oui. Et quand elle sent mauvais, c’est la galerie dégueulasse.
(m’étonne que tu l’aies laissée passer, celle-là, Joseta).
réponse à . God le 16/12/2011 à 15h40 : ...on est au parfumOui. Et quand elle sent mauvais, c’est la galerie d&eac...
Hello! C’est God qui tente de se mettre en avant!!!
Il y a un américain bien connu qui se met toujours les cheveux en avant

la Donald
réponse à . God le 16/12/2011 à 15h40 : ...on est au parfumOui. Et quand elle sent mauvais, c’est la galerie d&eac...
(m’étonne que tu l’aies laissée passer, celle-là, Joseta).
Disons que sur la Galerie des Glaces, j’y ’réfléchissais’, mais je n’avais pas ’reflété’ tout ce que j’avais à dire...je pouvais encore ’briller’...
réponse à . lalibellule1946 le 16/12/2011 à 15h14 : Peut-être parce que c’était hier je crois l’anniversair...
Je crois que c’est aujourd’hui ...
En français, c’est l’offensive des Ardennes, mais il n’y avait pas de tranchées.
La guerre de 14, c’est WWI, et l’offensive des Ardennes, c’est en décembre 44- janvier 45, donc WWII.
réponse à . lalibellule1946 le 16/12/2011 à 15h09 : Et du pâté, Madame, Monsieur? Ce n’est pas ce que toutlemond...
Alors, nous faisons presque 48% de bêtises et à peine 52% de bonnes choses

La vache, vous êtes efficaces en Amérique du Nord !
Moi, c’est plutôt 99%-1% ... les bons jours.
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2011 à 16h19 : Je crois que c’est aujourd’hui ... En français, c’est l...
1946, elle est arrivée après...
Et quand je me pète la gu*ule dans une glace, c’est mon nez qui est épaté dans la galerie!
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2011 à 16h19 : Je crois que c’est aujourd’hui ... En français, c’est l...
Oui, merci. Mais les détails n’importent pas dans ce cas. Le souvenir d’une bataille déclenche des souvenirs d’autres batailles et d’autres guerres. La mémoire ne va pas dans une ligne droite. Elle fait des méandres comme le Missouri en fait.
Oui, mais ce n’est pas une excuse. Celui qui ne connaît pas l’histoire est con......damné...
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2011 à 16h25 : Alors, nous faisons presque 48% de bêtises et à peine 52% de bonnes...
Ta modestie épate la galerie!
Heureux anniversaire Hacyran. On ne te voit pas beaucoup bien que tu nous lises encore. Alors je t’offre cette page. Et pour épater la galerie, ce serait bien si tu pouvais nous faire un petit coucou. Mais non, je ne te demande pas de pondre, simplement de venir nous saluer. 
réponse à . file_au_logis le 16/12/2011 à 16h53 : Et quand je me pète la gu*ule dans une glace, c’est mon nez qui est...
Le 25 août 2008, God ouvrait la galerie donnant accès au compte-rendu de la convention toulonnaise.
Quand nous épates-tu, mon Joli, avec le compte rendu de la convention dite "Des dix casses" ?
lalibellule à la galerie d’expressionautes:

Attends! Attends seulement! Un jour, je t’épaterai. Tu comprends? Je t’épaterai. Je te ferai tomber à genoux et peut-être même à plat ventre.


(DUHAMEL, Vue de la Terre promise, 1934, p. 144)

oh purée, vous aviez une de ces frites ! Sans mentir vous nous épatâtes , Parmentier !
réponse à . chirstian le 16/12/2011 à 22h43 : oh purée, vous aviez une de ces frites ! Sans mentir vous nous &eacu...
Moi, j’avais un portrait d’Antoine, mais ce tableau de Parmentier s’effrite...
J’en ai gros sur la patate!
De nature discrète – voire secrète et un brin contemplative – le cher Georges avait choisi vivre à l'écart de la place publique. Amuser, épater la galerie* n'était pas dans sa nature.

Sa guitare sur le ventre, des notes plein la tête et son chat pour seul témoin, il préférait mettre en musique des histoires de m'as-tu-vu, telle celle que raconta Gustave Nadaud :

Un jour, un seigneur de province,
Oubliant son nouveau métier,
Vint à passer devant le prince,
Ferme et droit comme un peuplier.

Tout le monde se mit à rire,
Excepté le roi qui, tout bas,
Murmura : "Monsieur, qu'est-ce à dire ?
Je crois que vous ne boitez pas."

"Sire, quelle erreur est la vôtre !
Je suis criblé de cors ; voyez :
Si je marche plus droit qu'un autre,
C'est que je boite des deux pieds".


Écoutez…

*Du premier coup ! 

Avec les cinq dernières... mais z'êtes pas obligés de lire ! 

La vieille Louise connaissait tout le monde au village… On la disait un peu sorcière car elle savait les bienfaits de presque toutes les plantes de la colline et soignait les maux des corps comme ceux des âmes.

Derrière son rideau de fine dentelle, tricotant sans cesse écharpes et bonnets qu'elle remettait à M. le curé pour ses bonnes œuvres, elle observait les allées des uns et des autres. Elle regardait grandir les enfants, naître les amours, poindre les adultères, se défaire les couples…

- Tiens, tiens ! Le François ne le sait pas encore mais se prépare pour lui une belle paire de cornes !

Elle avait repéré le manège de Maurice qui lorgnait l'épicier lorsqu'il comptait la recette du jour.

- Oh, petit ! viens me voir ! Tu ne vas pas recommencer tes bêtises au moins ? Trois mois de prison, ça ne t'a pas suffit ? Tu veux jouer les caïds façon "cheval de retour" ? Allez ! prends ça, va t'acheter honnêtement de quoi manger et puis va chercher du travail : on a besoin de bras à la ferme des Leroux.

Elle avait aussi remarqué le petit visage tout fripé de tristesse de Jeanne…

- Eh bien, ma belle, ça ne va pas fort on dirait… Je te vois bien seulette tous ces temps… Tes amours ne seraient-elles plus au beau fixe ?
- Ah, Madame Louise, si vous saviez…
- Mais je ne demande que ça ! Raconte-moi, éclaire ma lanterne ! Ce n'est pas grave au moins ?
- Madame Louise… il est parti !
- Qui est parti ?… Le beau berger, fort comme un turc, qui t'avait promis la lune et les étoiles ? Tant pis pour lui et tant mieux pour toi ! Il ne te méritait pas !
- Mais il va revenir, Madame Louise ! Je suis sûre qu'il va revenir !

Sur le pas de sa porte, la vieille Louise suivit longtemps du regard la petite Jeanne qui regagnait sa maison du haut de la côte.
- Pauvre enfant… Cet amour-là est mort, l'hallali est sonné… Et ma foi, c'est plutôt mieux comme ça !

Éclairer la lanterne - Un (vieux) cheval de retour - Sonner l'hallali - Fort comme un Turc - Au beau fixe.


réponse à . DiwanC le 31/05/2017 à 03h14 : De nature discrète – voire secrète et un brin contemplative ...
Amuser, épater la galerie n'était pas dans sa nature

C'est pas ce qu'il nous dit

Afin d'amuser la gal'rie
Je crache des gauloiseries,
Des pleines bouches de mots crus
Tout à fait incongrus


Et qu'il chante ici

Et un p'tit café, un..........
réponse à . DiwanC le 31/05/2017 à 04h49 : Avec les cinq dernières... mais z'êtes pas obligés de lire&n...
Clap ! clap ! clap ! clap !.....comme d'hab !...
Monsieur de la Fayette, vous êtes un boute en train, nul ne sait comme vous amuser la galerie

Louis XV depuis la galerie des glaces de Versailles.....

Et ça c'est historique !

(Oui, je sais #107 mais j'm'en fous.......]
réponse à . DiwanC le 31/05/2017 à 04h49 : Avec les cinq dernières... mais z'êtes pas obligés de lire&n...
Tu as encore épaté la galerie !
réponse à . BOUBA le 31/05/2017 à 07h04 : Monsieur de la Fayette, vous êtes un boute en train, nul ne sait comme vou...
[Il meurt d']une maladie de vessie, dont il avait recueilli le germe aux obsèques de Dulong
Ça, ça a du épater la galerie. Comment fait-on pour attraper une infection urinaire pendant des obsèques (sans jeu de mots) ?
LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº 367) Synonymes .
Amusez-vous à découvrir les 11 SYNONYMES DE SE DIVERTIR , planqués dans ce texte.


Sam usait une prothèse au genou et le mauvais état général de ses os, l'obligeait à aller régulièrement chez la physiothérapeute...
- Bonjour Sam ! Comment vas-tu ?
- Endolori...je viens d'une séance...
- Ta kiné ?
- Oui, tu sais c'est pas plaisant tes os empêchent la totale liberté de tes mouvements et à mon âge, ben c'est pas marrant ! À ce rythme-là, quand j'aurai des rides et des cheveux blancs, je ne pourrai plus bouger !
- N'y pense pas ! Tu te fais du mal...Mais dis-moi, qu'est-ce que tu as dans ce sac qui remue ?
- Oh, c'est deux petits chiots, regarde...c'est pour ma fille, cette petite folle à très envie d'avoir une mascotte vivante, et j'ai vu ça...c'est mignon comme tout !
- C'est vrai qu'ils sont mignons...les joues et la peau roses...parce que ce poil est très court, hein ?
- Le poil poussera...ah, au fait, c'est deux femelles...
- Comment ça se nourrit ça ?
- Ben, la première, la plus brune elle mange un peu de tout, la seconde, au lait, m'a dit le vendeur...Je voulais aller voir ma petite Katia à la récré et lui donner la surprise, mais j'ai mal au genou, elle les verra à la maison.
- Tu sais Sam, je devrais peut-être, moi aussi, acheter quelque chose dans le genre à mon fils; ce gosse est de plus en plus turbulent ! Bon, faut que j'y aille...
- Où ?
- Bah, dîner !
- Ben à la prochaine, alors...
réponse à . SyntaxTerror le 31/05/2017 à 09h49 : [Il meurt d']une maladie de vessie, dont il avait recueilli le germe aux ob...
Aurait il eu des moeurs bizarres ?.....
Bien vuuuuuuuu !!
réponse à . DiwanC le 31/05/2017 à 04h49 : Avec les cinq dernières... mais z'êtes pas obligés de lire&n...
- Qui est parti ?… Le beau berger, fort comme un turc, qui t'avait promis la lune et les étoiles ? Tant pis pour lui et tant mieux pour toi ! Il ne te méritait pas !

Pour tenter de lui faire oublier le loup, monsieur Seguin décida d'emmener Blanquette en vacances en Bretagne.
Il avait reçu une invitation de Germaine et ça, ça ne se refuse pas. Il espérait que le homard de Germaine (il est très bon merci encore ma Germaine) et les fruits de mer lui feraient oublier son coté carnassier. Il voulait lui faire oublier le loup (lobo) en espagnol qui se prenait pour Tarzan haaa haaa haahaa haa ! en lui présentant le bar bien français de Marceeel. ( je n'ai pas dit que le loup espagnol était un loubard je veux pas vexer Joseta )
Bouba lui avait proposé une place dans son TGV, il avait pas prévu qu'il viendrai avec une chèvre. Pourtant il lui avait dit je viendrai avec ma chèvre, mais Bouba a pensé que c'était le surnom de sa femme. Les Provençaux sont un peu misogynes. Ils ont donc fait le voyage dans le poste de pilotage. c'était la première fois que les vaches qui regardent passer les trains voyait un train qui faisait Mé ! Mé ! Mé ! .
Jusqu'à Paris pas de problème. Seulement à Paris faut changer de gare pour aller en Bretagne ! Pas un taxi n'a voulu d'un légionnaire avec une chèvre. Le Parisien est très prude.
Dans le métro, sous terre, je vous raconte pas la frousse de la pauvre petite biquette habituée aux alpages. Le bruit, la foule, les odeurs qui n'était pas le thym, le serpolet ni la lavande, lui faisaient tourner la tête.
Dans le train de Montparnasse à Concarneau pas de problème, le Breton est habitué aux zanimaux, il y avait des moutons ( ben oui les moutons de la mer, le Breton vient les acheter à Rungis, ( il n'y a que les bigorneaux et les crêpes, qu'on trouve sur place ) des chèvres et bien entendu des petits cochons.
A Concarneau Germaine les attendait sur le quai de la gare avec son bonnet rouge et son parapluie. Seguin s'est méfié après les aventures de Filo sur un quai de gare, mais avec Germaine il ne craignait rien, elle était venue sans son plombier. Pour se mettre dans l'ambiance bretonne ils allèrent manger une crêpe à la crêperie du petit chaperon rouge, place du Guesclin. La seule qui avait un loup débonnaire peint sur un mur. C'était pour faire une transition en douceur. Seguin demanda pourquoi les "Carneau" étaient cons. Germaine a fait comme si elle n'avait pas entendu.
Elle avait invité un légionnaire qui devait sentir le sable chaud de Provence, et il sentait la chèvre ce con. Il faut vous préciser que le prénom de monsieur Seguin c'est pas, monsieur, c'est Cristobal. D'ailleurs dans la charrette, Germaine lui dit : Cristobal vous sentez la chèvre, en lui tendant ses lèvres. Faut dire que des lingots, des pesos il en avait le cul cousu et que Germaine hypocrite criait vive le barbu.
Arrivés chez Germaine, une longère en granit rose, Elle appela ses animaux de compagnie bilibili, bilibili !... arrivèrent en gambadant, trois petits cochons. Avouez que c'est mal ficelé cette histoire. Les trois petits cochons sont en Bretagne, alors que le loup est à l'autre bout de la France !

A suivre...
Tu as encore galéré et patrie !
Tu as encore galéré et patrie !
11 h 39 : ta première remarque ressemble à ta seconde, celle de 11 h 39...
C'est répétitation récente ou c'est un "Parkinson" déjà avancé ? Ou bien est-ce une taquinerie de M'sieur IznoG0d ? 
@ 137 et 146 :
Vous m'épatâtes !
réponse à . mickeylange le 31/05/2017 à 11h38 : - Qui est parti ?… Le beau berger, fort comme un turc, qui t'avait p...
le homard de Germaine
Il lui vient de Gérard de Nerval qui lui en avait fait cadeau avant de se pendre. Voir le 76 ici
réponse à . BOUBA le 31/05/2017 à 07h04 : Monsieur de la Fayette, vous êtes un boute en train, nul ne sait comme vou...
Oui, je sais #107 mais j'm'en fous...
Ah bon ? 

réponse à . DiwanC le 31/05/2017 à 11h56 : 11 h 39 : ta première remarque ressemble à ta seconde, celle ...
C'est l'application de la "Clause Bouba" : Il y a prescription après une seconde.
réponse à . SyntaxTerror le 31/05/2017 à 12h02 : le homard de GermaineIl lui vient de Gérard de Nerval qui lui en avait fa...
Là, faudrait peut-être un peu d'explication... même si une plaisanterie trop décortiquée perd tout son sel* !

On raconte qu' Un jour, Gérard de Nerval fut surpris en train de promener un homard en laisse sur les marches du Palais Royal, réponse du poète :
"En quoi un homard est-il plus ridicule qu’un chien, qu’un chat, qu’une gazelle, qu’un lion ou toute autre bête dont on se fait suivre ? J’ai le goût des homards, qui sont tranquilles, sérieux, savent les secrets de la mer, n’aboient pas…".


* de mer, 'videmment !

réponse à . DiwanC le 31/05/2017 à 12h17 : Là, faudrait peut-être un peu d'explication... même si u...
Je croyais l'anecdote connue. Je suis un des tenants de l'invention totale par Théophile Gautier. Une des premières légendes urbaines ?
réponse à . mickeylange le 31/05/2017 à 11h38 : - Qui est parti ?… Le beau berger, fort comme un turc, qui t'avait p...
Avouez que c'est mal ficelé cette histoire.
Que nenni ! C'est palpitant ! Plein d'images, plein d'odeurs, plein de bruits...
Le pauvre Alphonse D. doit pleurer d'envie... et virevolter dans sa tombe !

...une longère en granit rose,... j'aimerais bien.

réponse à . DiwanC le 31/05/2017 à 12h41 : Avouez que c'est mal ficelé cette histoire. Que nenni ! C'est palpit...
Toutafé, c'est la vie vue par Macbeth :
La vie n’est qu’une ombre qui passe, un pauvre acteur qui se pavane et s’agite durant son heure sur la scène et qu’ensuite on n’entend plus. C’est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien.
réponse à . SyntaxTerror le 31/05/2017 à 12h53 : Toutafé, c'est la vie vue par Macbeth : La vie n’est qu&r...
Lange et Shakespeare même combat ?
Mazette ! Va plus se tenir de joie quand il va lire ça !

réponse à . DiwanC le 31/05/2017 à 13h08 : Lange et Shakespeare même combat ? Mazette ! Va plus se tenir d...
Mazette ! Va plus se tenir de joie quand il va lire ça !

Qui Shakespeare ?
réponse à . mickeylange le 31/05/2017 à 13h58 : Mazette ! Va plus se tenir de joie quand il va lire ça ! Qui S...

réponse à . mickeylange le 31/05/2017 à 11h38 : - Qui est parti ?… Le beau berger, fort comme un turc, qui t'avait p...
... et les fruits de mer lui feraient oublier son coté carnassier.
Quoique...
Sais-tu comment les Lorientais appellent ces délicieux petits crabes que les "estrangersss" nomment étrilles ?
Des chèvres !

réponse à . DiwanC le 31/05/2017 à 12h41 : Avouez que c'est mal ficelé cette histoire. Que nenni ! C'est palpit...
Que nenni ! C'est palpitant ! Plein d'images, plein d'odeurs, plein de bruits...

Vous savez comment sont les femmes.
D'abord elle lui a fait prendre une douche ( à Cristobal Seguin qui sentait la chèvre au lieu de sentir le sable chaud ) Puis après une nuit échevelée sous les étoiles, ( je dis les étoiles, c'est plus poétique, mais en réalité c'était sous les nuages ) Elle lui dit, c'est pas tout ça mais faudrait tailler la haie qu'elle déborde sur la rue et empêche les piétons de marcher sur le trottoir. Monsieur Seguin s'est demandé s'il avait bien fait, finalement de venir en Bretagne. Je suis en vacances murmura-t-il, et un retraité en vacances ça fait deux bonnes raisons de ne rien faire. Mais ne t'inquiètes pas, les chèvres savent grimper aux arbres. Faut dire que la haie de Germaine était plus haute que sa maison. Les voisins, pour plaisanter l'appelait Brigitte la haie ( Germaine pas la maison ). Blanquette n'appréciait pas beaucoup Germaine qui lui faisait porter des cornes en lui prenant son légionnaire ! Mais comme on ne lui donnait rien à manger, elle massacra la haie pour se venger, en regrettant ses herbes odorantes de la garrigue. La haie sentait le sel, et les algues vertes quand c'était pas le pétrole. La pauvrette épatait la galerie ( les voisins ) qui sous leurs parapluie admiraient le travail. Monsieur Seguin assis sous un dolmen. Le dolmen servait à s'abriter de la pluie, rien d'autre, n'allez pas croire les histoires racontées par les Bretons sur les dolmens et les menhirs à l'usage des touristes. Avec les branches que coupait Blanquette, le premier petit cochon se fit une maison. Mais le vent breton venu de la mer souffla la maison ( je vous ai dit que le loup était à l'autre bout de la France, faut suivre un peu ) Il se réfugia chez le deuxième petit cochon qui lui s'était fait une maison avec les tonneaux de cidre que Germaine avait vidés. L'orage, qui roulait des barriques, roula aussi celle du deuxième petit cochon. Ils voulurent se réfugier chez le troisième petit cochon, mais ce fainéant au lieu de se construire une maison s'était barré dans le marais ( non pas avec la femme du boulanger ) avec Blanquette.
Bon à suivre, ça va être l'heure de Roland Garros...
réponse à . DiwanC le 31/05/2017 à 14h07 : ... et les fruits de mer lui feraient oublier son coté carnassier. Quoiqu...
Sais-tu comment les Lorientais appellent ces délicieux petits crabes que les "estrangersss" nomment étrilles ?
Des chèvres !
Ils ont une "araignée" au plafond à Lorient. Feraient mieux de pêcher le hareng.
Iznog0d, lui il épate pas la galerie, troisième tentative...
réponse à . joseta le 31/05/2017 à 10h06 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº 367) Synonymes . Amusez-vous &agra...
Yééé !
Sans vouloir faire de l'épate, je me sens tout aplati par l'élargissement de la base !
réponse à . mickeylange le 31/05/2017 à 14h44 : Que nenni ! C'est palpitant ! Plein d'images, plein d'odeurs, plein de...
Bon à suivre, ça va être l'heure de Roland Garros...
Tu joues sur quel court qu'on te regarde ?
réponse à . mickeylange le 31/05/2017 à 15h00 : Sais-tu comment les Lorientais appellent ces délicieux petits crabes que ...
Ils ont une "araignée" au plafond à Lorient.
... et parfois un "bar" sous le coude.
réponse à . DiwanC le 31/05/2017 à 15h51 : Bon à suivre, ça va être l'heure de Roland Garros...Tu joues...
Je peux pas jouer. Je suis trop bon à la "volée" 
D'ailleurs Federer a déclaré forfait mais Novac et Rafa ont dit à la FFT que si je venais ils ne viendraient pas (la trouille)
Mais je reste premier au classement ATP (Anges du Tennis Professionnel )
France Gall et le foot
Après avoir essayé, sans succés, divers tirs la Gall rit.


1) S'AMUSER (Sam usait...)
2) TAQUINER (Ta kiné)
3) PLAISANTER (plaisant tes...)
4) DÉRIDER (des rides et...)
5) FOLÂTRER (folle a très)
6) JOUER (joues et...)
7) SE POILER (ce poil est...)
8) SE GONDOLER (seconde au lait)
9) RÉCRÉER (récré et...)
10) SE GAUSSER (ce gosse est...)
11) BADINER (Bah,dîner)
Voilà !
réponse à . joseta le 31/05/2017 à 17h32 : France Gall et le foot Après avoir essayé, sans succés, div...
Yesss !
Faciles et patents les verbes tous en ER !
réponse à . ipels le 31/05/2017 à 17h50 : Yesss ! Faciles et patents les verbes tous en ER !...
Ça m'en a tout 'l'air'...
réponse à . joseta le 31/05/2017 à 17h32 : France Gall et le foot Après avoir essayé, sans succés, div...
Tout bon !
Merci de nous avoir diverti. 
L'épicier épatait deux fois. 
Hélas, il n'y a qu'une version du jeu et c'est plus amusant quand il y a 'dix versions',

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Amuser / épater la galerie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?