Avaler des couleuvres

Subir des affronts, des désagréments sans pouvoir protester.
Accepter comme des vérités n'importe quelles déclarations.

Origine

Si quelqu'un avale des couleuvres, c'est qu'il leur trouve bon goût, non ? Comme quoi, les goûts et les couleuvres...

La deuxième signification proposée, la moderne, est une évolution de la première qui, selon Furetière, existait au XVIIe siècle.
En effet, en partant de quelqu'un qui est obligé d'accepter ce qu'on lui propose ou inflige sans pouvoir le refuser ou le contester, et celui qui finit par gober n'importe quoi sans émettre la moindre objection, il n'y a qu'une petite distance à franchir.

Chateaubriand et Mme de Sévigné ont souvent utilisé cette expression.

Devoir accepter de subir des choses désagréables sans rechigner était autrefois le lot de toutes les personnes en position d'infériorité (comme le personnel de maison, par exemple).
Mais cela n'explique pas le lien avec nos charmants serpents.

Une des deux origines souvent citées viendrait d'une époque où les anguilles étaient très présentes dans nos rivières et servaient de plat commun.
Il est donc possible que certains hôtes facétieux ou désirant se venger de quelque chose, aient servi à leurs invités quelques couleuvres mélées aux anguilles d'apparence très proche. Et soit les invités ne s'en rendaient pas compte, montrant ainsi qu'il 'gobaient' n'importe quoi, soit ils s'apercevaient de la chose mais ils restaient bouche cousue pour ne pas faire d'esclandre ou ne pas se fâcher avec leur hôte.

Une autre origine, la plus probable, vient d'une ancienne signification de 'couleuvre' qui désignait aussi une insinuation perfide, le genre de chose à laquelle il n'est pas toujours simple de répondre et qu'on doit alors subir sans piper mot.
Ce sens du mot était bien entendu lié au comportement du serpent, cet animal qui a convaincu Ève de croquer la pomme.
Cet emploi aurait été renforcé par la confusion avec 'couleur' qui, du XVe au XVIIe siècle désignait une fausse apparence, encore symbole de perfidie (une bonne couche de peinture peut dissimuler bien des défauts).

Exemple

« Je lui dis tous les jours qu'il faut que le goût qu'il a pris pour elle soit bien extrême, puisque ce goût lui fait avaler, et l'été et l'hiver, toutes sortes de couleuvres (…) »
Mme de Sévigné

« L'essentiel dans cette manière d'arriver est d'agréer maints soufflets et de savoir avaler une quantité de couleuvres : M. de Talleyrand faisait grand usage de ce régime des ambitions de seconde espèce. »
Chateaubriand - Mémoires d'outre-tombe

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avaler des couleuvres » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Avaler le couteau avec son sang
Allemagnede In den sauren Apfel beißen müssenÊtre obligé de mordre dans la pomme sûre
États-Unisen To believe anythingCroire n'importe quoi
États-Unisen To swallow something (hook, line and sinker)Avaler quelque chose (hameçon, ligne et plomb)
Argentinees Tragarse saposS'avaler des crapauds
Espagnees Tragar quinaAvaler quinine
Espagnees Comer sapos y culebrasManger des crapauds et des couleuvres
Espagnees Comulgar con ruedas de molinoCommunier avec des roues de moulin
Grècegr Όλα τα καταπίνει (ta χάφτει) - Òla ta katapìni (ta khàfti)Avaler (gober) tout
Italieit Mangiare rospi a colazioneManger des crapauds au petit déjeuner
Italieit Mandar giù un boccone amaroAvaler un morceau amer
Italieit Buttar giù un boccone amaroAvaler un morceau amer
Italieit Ingoiare il rospoAvaler, engloutir un crapaud
Pays-Basnl Beledigingen slikken.Avaler des insultes.
Brésilpt Engolir sapoAvaler crapaud
Belgique (Wallonie)wa Absorber des carabistouilles

Vos commentaires
si j’avais en poche (non, plutôt en banque, car ma poche ne suffirait pas) autant de lingots d’or que j’ai pu "avaler de couleuvres" dans ma vie, je serai richissime  et l’on me trouverai beaucoup de charme, malgré ma naïveté à gober les baratins et ma timidité qui m’empêche de montrer que souvent je ne suis pas dupe ou qui m’empêche de riposter au moindre affront !
* expression arrivée à 00 h. 04 : 22 (mais mon commentaire ne voulait pas se valider ... y’a anguille sous roche ! on cherche à me déloger de cette 1ère place ! 
Si je m’en tiens à la définition du dico, la version "moderne" se substituerait plutôt à "avaler le calice". Tant qu’à faire l’intello, je continue : selon Gérard Apfeldorfer, psychiatre et psychothérapeute quand même, "avaler des couleuvres fait grossir, et grossir fait avaler des couleuvres". Explications ici http://www.psychologies.com/chroniques.cfm/chronique/1826/Gerard-Apfeldorfer/Avaler-des-couleuvres-fait-grossir.html
Je fais confiance à God pour créer le lien.

J’ai une amie qui, dans les circonstances où on veut nous faire avaler des couleuvres, dit :"Je m’étouffe !". Peut-être la couleuvre fut-elle choisie pour sa longueur propre à nous emplir l’oesophage d’un bout à l’autre, à nous comprimer la trachée artère, à nous peser sur l’estomac.

J’ai vu il y a peu une couleuvre de plus de 2 m de long prendre le soleil au bord d’un bassin. Oserais-je le dire ? Trop facile God le truc des anguilles mêlées de couleuvres...Allez, j’ose : foi de sexagénaire, je préfère avaler contre un autre bassin une plus courte anguille qui tienne dans ma main. Ouf, j’ai chaud quand même !
@1 : Mais non, Cotentine, personne ne songe à te détrôner. Si tu reçois ton expressio à 00h04 c’est que tu as le privilège de l’ancienneté d’abonnée. Respect !

@2 : Et moi qui croyais que lorsqu’on sexagénérait, le sexedégénérait ? L’anguille à laquelle tu fais allusion est une espèce particulière dite "anguille de caleçon" si je ne m’abuse. Sacrée gourmande !

Sachez quand même que la couleuvre c’est délicieux. J’en ai consommé quelques unes, grillées au-dessus du four à chaux de mon oncle. C’est très très fin.

Bon petit déjeuner....
Devant mon p’tit déj’, en lisant ce mail, j’avale et, cool, oeuvre... en silence...
bonne journée à tous -deiz mad d’an oll !
réponse à . cotentine le 26/10/2006 à 02h13 : si j’avais en poche (non, plutôt en banque, car ma poche ne suffirai...
"mon commentaire ne voulait pas se valider"
Bonjour Contentine. Ca m’arrive souvent. as-tu pensé à revalider ton pseudo.
Depuis que j’ai trouvé ce truc je n’ai plus de problème. Bonne journée à tous.
Je me régale de lire tous vos commentaires. Quelle bonne ambiance !!! 
désirant de venger de quelque chose
Mon cher Godemichou adoré, essaierais-tu ici de nous en faire avaler, des couleuvres?
Que lis-je donc là dans ton commentaire si père Tinant?
Etant donné que l’on désire quelque chose, ce verbe est donc transitif (les cheveux ne font que passer...transit-tif). Que signifie dès lors ce "désirant de venger..."?
Ou est-ce simplement une faute de frappe (mais non, je ne parle pas de toi!, d’ailleurs je n’oserais pas, SLURP) due au fait que tu serais tombé dans le Puyricard quand tu étais petit? NOOOOOOOOOOOON, ... je t’ai déjà demandé de ne pas sauter dans la piscine...
Ou alors je fais ici étalage de mon ignorance crasse... Si c’était le cas, je te promets de passer trois fois sous la douche.
Aujourd’hui, c’est jour de fête nationale en Autriche (notre 1er août quoi, pour nos amis lapins, pardon, alpins de Suisse), alors:
J’AI CONGE !

J’ose espérer que vous avez admiré le palindrôle syllabique...
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 09h26 : "mon commentaire ne voulait pas se valider" Bonjour Contentine. Ca m’arriv...
C’est vrai, chère Claudine, que cela doit vous arriver très souvent: nous vous lisons peu...
God, peux-tu arranger quleque chose pour que Claudine puisse intervenir plus régulièrement, ou a-t-elle fait quelque chose de tellement répréhensible que tu ne la laisses passer que quand il n’y a pas moyen de faire autrement?
Cette expression m’évoque d’emblée le bizutage, toutes les nuances de sens étant représentées, au propre comme au figuré, lors de ce charmant rituel: prenez une victime sans défense, faites lui avaler de force n’importe quelle saloperie, par exemple des vers de terre, ou pourquoi pas des couleuvres, ça a déjà du se voir, elle subira l’affront sans pouvoir protester. Le plus beau est que la même victime vous déclarera plus tard que cette épreuve est justifiée, simplement ludique et même indispensable. On le lui aura tellement répété qu’elle aura fini par y croire, et qu’elle deviendra elle même bourreau d’un autre "bleu" qui va en voir lui aussi "de toutes les couleurs..."
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 09h26 : "mon commentaire ne voulait pas se valider" Bonjour Contentine. Ca m’arriv...
Je ne sais si Cotentine a pensé à revalider son pseudo, je crois qu’elle ne doit pas vraiment en avoir fort besoin. Elle serait plutôt - si j’en crois mes antennes - à soigner - à revalider? - sa libido? C’est quand même plus important, non? Surtout pour nous...
Une jeune couleuvre féminine est une couleuvrine, non?
Essayez donc d’en avaler ne fut-ce qu’une, et je peux vous garantir que vous aurez l’impression d’avoir une brique dans l’estomac, qui probablement vous sera descendu dans les talons...
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 09h57 : désirant de venger de quelque chose Mon cher Godemichou adoré, ess...
C’est "file-à la fête" aujourd’hui !
Bonne fête nat cher ami.
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 09h57 : désirant de venger de quelque chose Mon cher Godemichou adoré, ess...
Louisann m’a devancée. Excellente fête, et vive le champagne (ou la bière ?) !
réponse à . momolala le 26/10/2006 à 06h47 : Si je m’en tiens à la définition du dico, la version "modern...
Ayé, chuis pu énervée avec ces histoires de bizutage, je peut dire des horreurs.
Il me semble, chére Momolala, que la bestiole que vous évoquez et que le sagace Borikito nomme "anguille de caleçon", est aussi connue sous le nom de "vipère broussailleuse". A vérifier.
réponse à . Jonayla le 26/10/2006 à 10h34 : Louisann m’a devancée. Excellente fête, et vive le champagne ...
Tu vois ,en scooter les contribs arrivent plus vite !
Bonne journée ,à bientôt ?
réponse à . cotentine le 26/10/2006 à 02h13 : si j’avais en poche (non, plutôt en banque, car ma poche ne suffirai...
Ouais, je soupçonne aussi, Cotentine, car hier soir, dans le plat du jour (se pîquer la ruche), j’avais fait une belle envolée, chiément didactique, sur la meilleure façon, académique et tout, de prendre une bitture, pour un matelot, et pfuiiiit ! Envolée, l’envolée. Disparue corps et biens dans les fonds abyssaux d’Expressio. Au voleur !
Cela dit, God, une bonne façon de réparer cette injustice flagrante, ce serait de me servir avant Cotentine... 
réponse à . louisann le 26/10/2006 à 10h43 : Tu vois ,en scooter les contribs arrivent plus vite ! Bonne journée ...
Quand tu veux, avec joie !
Si on avale des couleuvres, ce mal rampant, c’est aussi parce qu’on aura accepté d’ouvrir la bouche et les oreilles. Voyez la responsabilité est à partager en deux. Et même si c’est par politesse qu’on accepte de les avaler, c’est là l’occasion de souligner, qu’écouter est un acte fort qui nous entraîne à agir en bien ou en mal. Même la passivité peut être complice.

J’ai en mémoire une couleuvre géante que certains ont dégustée :
« Il y a des armes de destruction massives en Irak ! ». M’ouais, il y a aussi des serpents à soRnettes dans le désert ainsi qu’au dessert chez l’Ambassadeur.
Tout d’abord, il serait bon de définir précisément le sujet dont on parle. Avaler des couleuvres ? Soit. Mais quelles couleuvres ? S’agit-il de la couleuvre vipérine (Natrix Maura), de la couleuvre à collier (Natrix Natrix), de la couleuvre d’Esculape (Elaphe longissima), de la couleuvre verte et jaune (Coluber viridiflavus), de la couleuvre de Montpellier (Malpolon monspessulanus), de la couleuvre à échelons (Elaphe scalaris), de la couleuvre lisse (Coronella austriaca), ou bien de la couleuvre girondine (Coronella girondica), et j’en passe ?

Parce que, comprenez bien que le sens profond de l’expression changera du tout au tout, selon qu’on voudra vous servir une fricassée de couleuvres matignonnesques (Natrix pseudo nobili), qui surnagent mal en courant clair, préférant de loin les eaux très troubles), ou plutôt une soupe de couleuvres élyséennes (Elaphe quasi dei), qui ont une longévité et une taille hors du commun, ou bien encore des brochettes de couleuvres intérieures (Coronella semper derapa), aimant par-dessus tout les eaux très chaudes pressurisées…

Bref, si toutes ces bestioles sont sensées appartenir à la même famille, leur garde-robe est très diversifiée et leur goût, finalement, pas très engageant.

God, qu’il est désolant de voir tant de gens avaler des couleuvres !

L’Herpétologue de service.
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 09h59 : C’est vrai, chère Claudine, que cela doit vous arriver très ...
Mais non God, quoique tout puissant, ne peut rien faire. C’est mon ordi; je n’ai que le bas débit c’est ce qui doit poser problème. Mais j’arrive à me débrouiller quand même. J’ai du pour écrire ce message, aller dans mon compte et revalider mon pseudo. C’est vrai que je n’interviens pas souvent mais c’est surtout que je me trouve nulle à coté de vous tous. rebonne journée.
réponse à . momolala le 26/10/2006 à 06h47 : Si je m’en tiens à la définition du dico, la version "modern...
"J’ai vu il y a peu une couleuvre de plus de 2 m de long prendre le soleil au bord d’un bassin. Oserais-je le dire ? Trop facile God le truc des anguilles mêlées de couleuvres...Allez, j’ose : foi de sexagénaire, je préfère avaler contre un autre bassin une plus courte anguille qui tienne dans ma main. Ouf, j’ai chaud quand même !"

Près du bassin, c’était Thierry Henry (Footablleur) dont le surnom sous la douche est Anaconda. Vos révélations ajoutent à votre charme Madame Momolala. 
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 11h55 : Tout d’abord, il serait bon de définir précisément le...
"couleuvres élyséennes"... sont placées en une Institution surtout le 14 Juillet.
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 10h56 : Ouais, je soupçonne aussi, Cotentine, car hier soir, dans le plat du jour...
j’avais fait une belle envolée,
Perdu ton joli texte ? c’est que tu n’es pas assez précautionneux !
Si tu prends trop de temps avec le choix de tes mots, tes tournures de phrases, pas étonnant qu’au moment d’envoyer, ça ne passe pas !
God t’a expliqué pour les "rafraichissements" ...
Y’a un "truc" que je te conseille : tu coinces ton texte dans ton "mulot" avant de valider (par un ’copier’ = clic droit, etc ... ) et si ta prose disparaît sans être validée ... il te reste la possibilité de recommencer la manoeuvre depuis ton e-mail d’Expressio et ’coller’ ton texte que le mulot, lui n’aura pas avalé ...
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 12h00 : Mais non God, quoique tout puissant, ne peut rien faire. C’est mon ordi; j...
c’est surtout que je me trouve nulle à coté de vous tous
Allons, chère Claudine, foin d’autodépréciation, ce n’est pas bon pour le moral ! Intervenez donc par minou -non, parmi nous, et gardez vos bas (débits), c’est tellement charmant...
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 09h57 : désirant de venger de quelque chose Mon cher Godemichou adoré, ess...
Alleï fieu, profites-en bien, de ton congé ! Je vois que t’es comme nous tous: "congé ou pas congé, expressio en priorité !"
réponse à . cotentine le 26/10/2006 à 12h07 : j’avais fait une belle envolée,Perdu ton joli texte ? c’...
Quand l’écriture prend du temps ! Perso, j’écris sous Word et puis ensuite, je fais un copier coller. De plus, la taille du texte est augmentée, dès lors, on est plus à l’aise que dans la petite lucarne mise à notre disposition.
réponse à . cotentine le 26/10/2006 à 12h07 : j’avais fait une belle envolée,Perdu ton joli texte ? c’...
d’instinct, c’est ce que je viens de faire en 18 : écrire dans Word, puis copier/coller en cinq sec. Merci de confirmer ce que j’avais subodoré, Cotentine !
Titine ô ma Titine*...

* Tout-Puissant God, y’aurait pas moyen de moyenner mon rapprochement d’avec Titine ? 
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 11h55 : Tout d’abord, il serait bon de définir précisément le...
Merci, pépé, pour toutes ces couleuvres. Celle que je préfère, spécialement aujourd’hui, c’est bien sûr la couleuvre lisse qui, telle une anguille, se glisse et se faux-file(_au_logis, bien entendu) partout, surtout quand l’austriaca n’a pas de gouvernement). Nous en avons avalé des couleuvres, ces derniers temps, avec les promesses électorales. Votre grand Francois, ami(e) francais(es) aurait pu dire ici - comme il l’a dit à l’époque en parlant - entre autre - des diamants de Bokassa. "Mensonges". (Un morceau de culture et de bravoure qu’il a eu là, le p’tit Francois).
Quant aux couleuvres intérieures (Coronella semper derapa), c’est bien sûr dans les banlieues qu’elles sont les plus virulentes... Je crois cependant ne pas trop m’avancer en disant que l’ autre nom scientifique qui leur est de temps en temps attribué est Sarkosius Memorex Semer Derapa. Je demande cependant confirmation.

Et merci Louisann, Jonayla et les autres.
Non, chères amies, ce n’est pas champagne OU bière... Il y a un certain ordre de priorités à suivre, pour prendre une biture de première, mais pas trop vite...
D’abord, une petite bière pour la soif, mais une, suivie ensuite d’un peu de vin (pas plus de 2 verres par repas a dit le diététicien, il n’a cependant pas dit combien de repas par jour, hé, hé, ..), enfin, un doigt de champagne (un gros doigt dans un grand verre, style Jeroboam)...
Le Madiran cher M « Hey le PP » est mis en composition de sauce par le célèbre cuisinier Ducasse pour les petits plats embarqués par les cosmonautes russes. Ce vin prend de la hauteur dites-moi…. Par contre, ils n’embarquent pas les canards.
C’était le coin des coins coins.
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 12h15 : Merci, pépé, pour toutes ces couleuvres. Celle que je préf&...
Ca me rappelle un film :
Lui à une jeune femme qu’il vient de rencontrer :
« Vous prendrez bien un whisky ? »
Elle : « Oh, deux doigts seulement ! »
Lui : « Mais vous ne voulez pas un whisky avant ? »…

Y’a-t-il une couleuvre là dedans ? 
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 12h17 : Le Madiran cher M « Hey le PP » est mis en composition de ...
Encore une lacune comblée dans mon ignorance. C’est dans le cadre du programme "Madiran contre gaz" ?
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 12h23 : Encore une lacune comblée dans mon ignorance. C’est dans le cadre d...
Boire du vin est bon contre l’effet des Cerfs ! Et des servitudes pesantes...
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 12h25 : Boire du vin est bon contre l’effet des Cerfs ! Et des servitudes pes...
"Le vin est bon, et les femmes sont belles,
chantaient en choeur les quatre-vingts chasseurs..."
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 12h15 : Merci, pépé, pour toutes ces couleuvres. Celle que je préf&...
Sarkosius Memorex Semper Derapa. Je demande cependant confirmation
L’une des particularités criantes des couleuvres en question, c’est que, vieillissant beaucoup plus vite que l’échantillon de leur classe d’âge (mesuré par la méthode des quotas, en données corrigées des variations saisonnières), elle sont sujettes à des pertes de mémoire, préjudiciables à leur crédibilité, sinon à leurs compétences.
Donc, je confirme !
Ce sont souvent des vipères qui donnent des couleuvres à avaler, au poing qu’on en crie vengeance !
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 12h30 : "Le vin est bon, et les femmes sont belles, chantaient en choeur les quatre-ving...
80 chasseurs ? Et combien de femmes ce jour là ?

Comment dit-on déjà ? Il faut tirer à vingt quand le compte est bon sinon déboires ?
réponse à . Jonayla le 26/10/2006 à 12h48 : Ce sont souvent des vipères qui donnent des couleuvres à avaler, a...
Oh, toutes les femmes ne sont pas comme ça. Certaines passent leur chemin aussi... sans un oeil sur nous les pauvres et honnêtes hommes.

Notre vipère son sens parfois. (vie perd)
réponse à . Jonayla le 26/10/2006 à 12h48 : Ce sont souvent des vipères qui donnent des couleuvres à avaler, a...
La chanson ne précise pas s’ils ont tiré deux coups... une fois (  aux Bruxellois )
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 12h53 : La chanson ne précise pas s’ils ont tiré deux coups... une f...
Tu vas te faire gronder !!! Les belges ici ont expliqué qu’une fois se plaçait derrière un verbe. Qui confirme ? Tu vas les énerver...
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 12h52 : Oh, toutes les femmes ne sont pas comme ça. Certaines passent leur chemin...
euh... je crois que Jonayla voulait parler d’Hervé Bazin... qui n’était pas une femme, à ma connaissance...
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 12h56 : euh... je crois que Jonayla voulait parler d’Hervé Bazin... qui n&r...
Oui oui, je connais cet auteur décédé d’ailleurs.
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 12h55 : Tu vas te faire gronder !!! Les belges ici ont expliqué qu’une...
Pardon... Pitié... Non... Déjà pas mal que j’essaie de m’exprimer, une fois, en belge !
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 12h56 : euh... je crois que Jonayla voulait parler d’Hervé Bazin... qui n&r...
Bingo ! Mais c’était juste pour le jeu de mot 

@Yannou : il en faudrait plus pour nous énerver,sais-tu 
"Une fois" se place où il veut ça n’est une fois pas notre affaire, newo ?
C’est comme ce western, là, "il était dans l’ouest, une fois.
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 12h13 : d’instinct, c’est ce que je viens de faire en 18 : écrir...
pas moyen de moyenner mon rapprochement...
God répondra qu’il existe un ’formulaire de contact’ ! et Tac ...
réponse à . cotentine le 26/10/2006 à 13h01 : pas moyen de moyenner mon rapprochement...God répondra qu’il existe...
Mais mon but, douce amie, n’est pas de tricher en douce, ni de tenter de soudoyer un honnête God dans l’exercice de ses fonctions ! Où serait le plaisir, hmmm ? Allons, je vois que ma question publique nous rapproche...
Titine ô ma Titine*...

* Bon, alors, God ?
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 12h01 : "J’ai vu il y a peu une couleuvre de plus de 2 m de long prendre le soleil...
Point ne connais Thierry Henry dans sa natureté mais je ne lui ferai pas l’injure, n’étant pas langue de vipère, de comparer cette partie de son anatomie au sujet du jour : ne dit-on pas, cher God," fainéant comme une couleuvre" ?

@Elpepe (18)
A force d’en voir des vertes et des pas mûres, d’en prendre plein la poire de tout ce qui nous tombe sur le dos, on reste bouche bée, la couleuvre s’insinue en douce et on en bave des ronds de chapeau ...On n’a pas le temps d’en avoir le goût ; on n’en a que l’indigestion, et pas qu’une fois !
réponse à . momolala le 26/10/2006 à 13h37 : Point ne connais Thierry Henry dans sa natureté mais je ne lui ferai pas ...
on n’en a que l’indigestion, et pas qu’une fois !
Ça vous fait ça, à vous aussi... Me voici rasséréné, et même rassasié. Bon, allez, un ch’ti canon de Madiran, et à la sieste ! Des fois que BB serait décidée à traiter du sujet du jour...
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 12h10 : c’est surtout que je me trouve nulle à coté de vous tousAllo...
"c’est tellement charmant"
Oui avec une mini-jupe et de jolies jambes. En principe je porte des pantalons.
Merci pour les encouragements.
Mon prof d’internet (11ans) arrive samedi. Elle trouvera peut-être une solution à ce petit problème. L’important c’est de participer. Il faudra que j’y pense plus souvent. A bientôt.
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 11h55 : Tout d’abord, il serait bon de définir précisément le...
Merci Elpepe pour le leçon .. de biologie entre autre...
Qu’il est difficile de cotoyer tous ces expressionnautes qui s’envoyent (je te tends la perche Yannou !) qui du Madiran , qui du champagne (ce qui est quand même bien plus agréable que d’avaler des couleuvres ...) et qu’on ne peut pas en faire autant parce que l’on travaille !
réponse à . mirlou le 26/10/2006 à 14h23 : Merci Elpepe pour le leçon .. de biologie entre autre... Qu’il es...
Y s’envoyent p’têt du Champagne et du Madiran entre eux, mais à moi y m’ont rien envoyé du tout ! J’vais êt’ verobligé d’aller boire une triple Westmalle tout seul !
réponse à . mirlou le 26/10/2006 à 14h23 : Merci Elpepe pour le leçon .. de biologie entre autre... Qu’il es...
on ne peut pas en faire autant parce que l’on travaille !
L’en faut quand même kekzuns pour alimenter ma caisse de retraite, et donc ma cave, non ?
réponse à . Rikske le 26/10/2006 à 14h28 : Y s’envoyent p’têt du Champagne et du Madiran entre eux, mais ...
Allons, l’adresse, et on envoie une ou deux quilles de raide.
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 14h35 : Allons, l’adresse, et on envoie une ou deux quilles de raide....
Café "Le Hamlet", chaussée de Helmet, B - 1030 SCHAERBEEK, Belle Gique. Merci d’avance !
PS: la devise de Jojo, la patronne, c’est "to beer or not to beer"...
réponse à . mirlou le 26/10/2006 à 14h23 : Merci Elpepe pour le leçon .. de biologie entre autre... Qu’il es...
Mirloutou que j’adore. Je ne m’envoie rien d’autre qu’un peu d’air et cet air ne manque pas de souffle puisque vous êtes là les anges, c’est à dire vous : superbes femmes que l’on aime.

Nous sommes vertueux et chastes dans notre grande majorité.
réponse à . momolala le 26/10/2006 à 13h37 : Point ne connais Thierry Henry dans sa natureté mais je ne lui ferai pas ...
Point ne connais Thierry Henry dans sa natureté mais je ne lui ferai pas l’injure, n’étant pas langue de vipère, de comparer cette partie de son anatomie au sujet du jour : ne dit-on pas, cher God," fainéant comme une couleuvre" ?

Lui, c’est Inca ! Faut pas vouloir le Pérou non plus.
Gourmandise, vilain défaut, péché de jeunesse.
Les hommes font avec ce qu’ils ont mais tout part de la tête non ?
J’évoque les intentions comme les attentions. 
réponse à . Jonayla le 26/10/2006 à 13h01 : Bingo ! Mais c’était juste pour le jeu de mot  @Yannou&n...
Une fois se place où il veut ? Comment ça ?
Nous avions eu tout un discours éducatif comme quoi il se plaçait après un verbe ???
Un ou une Belge ment !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
C’est honteux.
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 14h46 : Point ne connais Thierry Henry dans sa natureté mais je ne lui ferai pas ...
Et est-ce que le Qetzalcoatl est une couleuvre, d’abord ?
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 14h49 : Une fois se place où il veut ? Comment ça ? Nous avions...
Bisque bisque râââgeueueu... une fois !
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 12h00 : Mais non God, quoique tout puissant, ne peut rien faire. C’est mon ordi; j...
Bien chère Claudine,
tout d’abord, avoir un bas débit ne doit gêner personne. Moi non plus, je ne parle pas repidement. En plus, cela m’évite parfois de devoir tourner 7x ma langue.... Vous savez ce que je veux dire...
Quant à dire que vous vous trovez nulle à côté de nous, erreur votre Honneur. Je dois ici vous mettre un zéro pointé pour cette assertion.
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage...
Vous connaissez ce vieil adage également, non? Faites-en votre leitmotiv. Vous verrez, l’appétit vient en mangeant. Et la petite suivra...
Et voilà! CQFD!
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 14h50 : Et est-ce que le Qetzalcoatl est une couleuvre, d’abord ?...
Serpent à plumes : Associé tout d’abord à la Végétation il l’est ensuite à Vénus, l’Etoile du matin.
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 14h19 : "c’est tellement charmant" Oui avec une mini-jupe et de jolies jambes. En ...
Sans minijupe, ca va aussi...
réponse à . Rikske le 26/10/2006 à 14h38 : Café "Le Hamlet", chaussée de Helmet, B - 1030 SCHAERBEEK, Belle G...
et notre devise à nous, les expressionautes d’expressio_une_fois.be est:
"nobody can force us to drink, we are all volunteers!"
(Personne ne peut nous forcer à boire, nous sommes tous volontaires! - ceci étant une traduction libre pour ceux qui ne seraient pas encore ressorti du puits de pastis dans lequel ils sont tombés étant enfants)
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 14h49 : Une fois se place où il veut ? Comment ça ? Nous avions...
Un ou une belge ne ment jamais, môssieu, il ou elle te trompe éventuellement!
Na, une fois!
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 14h57 : Serpent à plumes : Associé tout d’abord à la V&e...
Vénus, l’"étoile du Berger", deuxième planète tellurique du système solaire qui en comporte huit (dont quatre gazeuses), est aussi de temps en temps du soir. Toutefois, cette précision laisse en suspens ma question de savoir si le Qetzalcoatl est, ou non, de la famille des colubridés...
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 15h07 : Vénus, l’"étoile du Berger", deuxième planète ...
ayant intensément regardé ses yeux de près, à cet oiseau exotique, je peux répondre sans craindre de me tromper que NON, ils ne sont pas bridés. Ce n’est donc pas un asiatique.
Malgré que Christophe Colu soit parti par là-bas pour découvrir les Indes et leurs peu plades jaunes. Il n’a jamais non plus parlé des beaucoup plades qui eussent à mon humble avis été pour le moins aussi intéressantes... Mais voilà, on ne refait pas l’Histoire...
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 14h49 : Une fois se place où il veut ? Comment ça ? Nous avions...
"Un ou une Belge ment "
Sur 10 millions, c’est pas trop, ça va encore ... 
Il est vrai que l’expression "une fois" se place trèèès souvent derrière le verbe.
Ca correspond, m’a-t-on dit au "un peu" d’outre Quiévrain, comme dans "regarde un peu ce site fantasmagorique peuplé de gens bons humoristiques".
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 15h11 : ayant intensément regardé ses yeux de près, à cet oi...
C’est du Coluche débridé ?
réponse à . Jonayla le 26/10/2006 à 15h18 : "Un ou une Belge ment " Sur 10 millions, c’est pas trop, ça va enco...
"Tiens r’garde un peu,
Poum ! Poum !
Ceeelle qui vient,
Poum ! Poum !
C’est la pluuus belle fille duuu quartier !

Un peu, mon n’veu...
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 15h22 : "Tiens r’garde un peu, Poum ! Poum ! Ceeelle qui vient, Poum&nbs...
"Tiens r’garde une fois,
Poum ! Poum !
Ceeelle qui boit,
Poum ! Poum !
C’est la pluuus belle fille duuu quartier !
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 14h40 : Mirloutou que j’adore. Je ne m’envoie rien d’autre qu’un...
Aahhh Yannou, même si c’est une couleuvre, je veux bien l’avaler tellement elle est agréable...!!!
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 15h30 : "Tiens r’garde une fois, Poum ! Poum ! Ceeelle qui boit, Poum&nb...
"Tiens r’garde une fois,
Poum ! Poum !
Ceeelle qui boit,
Poum ! Poum !
C’est la pluuus belle fille duuu fond des bois !

La rime est plus riche, encore une fois.
réponse à . mirlou le 26/10/2006 à 15h30 : Aahhh Yannou, même si c’est une couleuvre, je veux bien l’aval...
Là, je m’inscris en faux : quand Yannou 53 affirme :
Nous sommes vertueux et chastes dans notre grande majorité
,
il n’engage que lui !
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 14h55 : Bien chère Claudine, tout d’abord, avoir un bas débit ne doi...
" L’appétit vient en mangeant "
J’ai compris, vous voulez me faire croquer la pomme et God sévira.
vous avez raison de me tirer les oreilles car vingt fois sur expressio je tape un
message et vingt fois je l’afface. Je promets de faire mieux (rectification : je promets d’essayer.
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 15h37 : Là, je m’inscris en faux : quand Yannou 53 affirme : Nous...
Merci, elpepe, tu as protégé notre vertu et notre talent à tous les deux!
Mais quand tu t’inscris en faux, fais attention: la faux scie et le mat reteau.

Si j’avais un marteau, je cognerais le jour,
je cognerais la nuit,
...
yeh, yeh
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 15h38 : " L’appétit vient en mangeant " J’ai compris, vous voulez me ...
un conseil: jetez donc la touche "effacement" et remplacez-la par la touche "effarement". ce sera bien plus marrant...
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 15h39 : Merci, elpepe, tu as protégé notre vertu et notre talent à ...
la faux scie et le mat reteau
Et Georges marchait tant qu’il en avalait des couleuvres plus souvent qu’à son tour, mes frères et mes soeurs, Wow Woh, si j’avais un marteauau...

PS : la faux scie, et le marc tôt ?
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 15h38 : " L’appétit vient en mangeant " J’ai compris, vous voulez me ...
J’ai compris, vous voulez me faire croquer la pomme et God sévira
Mais non, la Reine ne s’appelle pas Ira, elle s’appelle Lisa!

Dès lors, ne dites plus:
et God save Ira,
mais dites et God save the Queen!
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 15h57 : J’ai compris, vous voulez me faire croquer la pomme et God sévira M...
Honni soit qui mal y pense...

PS : devise de la Reine, selon San Antonio : Dieu et mon doigt.
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 15h37 : Là, je m’inscris en faux : quand Yannou 53 affirme : Nous...
"Nous sommes vertueux et chastes dans notre grande majorité."

Je m’arrange avec les illusions, par contre au lit, je réalise prouesses, cascades et numéros de jonglages à deux.
Bref, je me laisse manger mais j’ai plus d’appétit qu’un barracuda !
Moralité : ni lapin, ni couleuvre, je laisse parler la Bête qui ne sommeille PAS en moi… une fois, deux fois, trois fois ; à la demande !

Par contre, je fais le mort avec les faucilles et les marteaux.
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 15h38 : " L’appétit vient en mangeant " J’ai compris, vous voulez me ...
Et encore Claudine, heureusement que c’était votre oreille qui dépassait car si cela avait « tété » autre chose, nous aurions tiré dessus sans pitié aucune, même ceux qui s’inscrivent en faux l’auraient fait.
Imaginez une minute à quoi vous avez échappé.
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 16h06 : Honni soit qui mal y pense... PS : devise de la Reine, selon San Antonio&n...
Alors Dieu est le Majeur !
Ou l’annulaire au nom de la sainte Alliance...
Ou l’auriculaire car il est au courant de tout...
Ou l’index car il donne la direction à suivre...
Ou le pouce car le droit de vie ou de mort lui appartient.

Constat : il doit être la Main qui afflige, corrige, réconforte mais par dessus tout s’impose pour aimer caresser ses enfants. C’est la main courante tant recherchée.

Spirituel Yannou
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 16h27 : "Nous sommes vertueux et chastes dans notre grande majorité." Je m&rsquo...
Je m’arrange avec les illusions
On s’en doutait un peu, Yannou... Car ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace. Ni à avaler des couleuvres*, d’ailleurs (ni d’ici).
* Recentrons le débat...
réponse à . mirlou le 26/10/2006 à 15h30 : Aahhh Yannou, même si c’est une couleuvre, je veux bien l’aval...
Ah oui ? Euh bien, Ok ! J’me mets en condition ; j’m’allonge où ? C’est gentil, je veux bien tout ce que vous dites. Ca restera entre vous et moi alors ; et les copains, ils peuvent viendre ?
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 16h37 : Je m’arrange avec les illusionsOn s’en doutait un peu, Yannou... Car...
Ca revient à dire : "Refaisons le lit !" le Recentrons les ébats !!! 
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 16h36 : Alors Dieu est le Majeur ! Ou l’annulaire au nom de la sainte Allianc...
C’est la main courante tant recherchée
surtout par un certain ministre de l’intérieur, pour faire baisser les statistiques de la délinquance... Donc, foin de main courante ici, mais la vérité toute nue...
Allez, Claudine !
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 16h44 : C’est la main courante tant recherchéesurtout par un certain minist...
La vérité toute nue s’appelle la transparence et cette dernière réclame un peu d’attention.

Tout ce qui apparaîtra aux yeux de l’homme le sublimera, mais il prostituera tout de son regard.
Dommage pour lui, car elle est toujours prête à se donner.

Nous avons gâché l’avenir de la femme, cette Vérité Nue affriolante qui doit prendre un peu de sa part dans cette débauche. Si Eve a commencé, d’autres l’ont imitée.
Saviez-vous que lorsque vous rêvez de couleuvre, cela représente : Sagesse pour les orientaux ; sexe pour les occidentaux ; Kundalini pour les étudiants en ésotérisme.
La Couleuvre peut aussi représenter un/une enfant, comme dans cet exemple de rêve :
Une femme tient dans ses bras un paquet de couleuvres. L’une d’elles s’échappe et va se terrer dans un bac à fleurs, long et étroit.
Signification : La femme est mère, grand-mère et même arrière grand-mère. Elle protège sa descendance, mais un des petits se sauve et s’enterre (bac à fleurs).
Ce rêve laisse supposer que l’enfant reviendra, plus ou moins rapidement. En effet, dans un bac à fleurs, quand il y a quelque chose de "planté", la chose repousse.
Comme quoi, elle n’est pas toujours associée à la mort définitive mais également à la Renaissance.

Débat recentré Capitaine Elpépé.
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 16h53 : La vérité toute nue s’appelle la transparence et cette derni...
Moi, je préfère que la Vérité toute nue ne soit pas transparente du tout. Pas comme Alice (non, pas celle du Pays des Merveilles, l’autre, là, que vous apercevez fugacement sur vos étranges lucarnes, qui veut vous vendre sa salade italienne, ou vous faire avaler ses couleuvres girondines*...) : tu crois que tu la vois, et pfuiiit ! Un ectoplasme, la gironde Alice !
Non, la Vérité toute nue, d’accord. Mais en chair, et en noces !

* Tiens, et celle du Duc de Bordeaux, çui qui ressemble à mon... comme deux gouttes d’eau, tu la connais ?
"Le Duc de Bordeaux, ayant déclaré,
Que tous les cocus devaient être noyés,
Madame de Bordeaux lui a demandé
S’il était très sûr de bien savoir nager."
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 17h06 : Moi, je préfère que la Vérité toute nue ne soit pas ...
Comme quoi la transparence a ses limites !
Alice enchante son monde ou le contraire, les enfants crochent sur ses histoires et puis la réalité revient plus morne hélas.

Excellente la blagounette !!!
Au Bord’eau (au bord de l’eau rester et fermer sa g….).
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 17h02 : Saviez-vous que lorsque vous rêvez de couleuvre, cela représente&nb...
Dans tout le Monde chrétien, oui, le serpent nourrit en son sein* l’idée du mal, donc, du sexe, proposé à Eve la faible par le Malin pour corrompre Adam le Vertueux et chaste (kif-kif Yannou 53 ). C’est écrit dans la Bible que George Debeuliou lit chaque soir. Forcément...
C’est à la suite de ce constat que je suis devenu légèrement apostat (et pas prostatique pour deux ronds, je prends les devants**...)

* Vous avez déjà maté un sein de serpent, vous ?
** et aussi les derrières, mesdames, selon demande (qui rime riche avec gourmande).
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 17h22 : Dans tout le Monde chrétien, oui, le serpent nourrit en son sein* l&rsquo...
Faut-il dans sa vie, prendre tout au pied de la lettre ? Je ne crois pas, non !
Quand la morsure et le venin eux font des dégâts, c’est qu’on l’a bien cherché disent les mauvaises langues de vipère au poing.

53 > La Mayenne et rien d’autre...
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 17h43 : Faut-il dans sa vie, prendre tout au pied de la lettre ? Je ne crois pas, n...
in cauda venenum, comme on dit à Sées (palindrome mayennais)*

euh... non, c’est dans l’Orne. Mais ça orne bien !
Bon, ben, mine de rien, Yannou et moi, on s’est appuyé quasiment tout le taf, aujourd’hui. C’est combien, God, la prime de pigiste, déjà ?
Claudiiiiiiiiine !
bon, j’ai été privé de connection toute la journée, Wanadoo saturant dans la région. Quelques réflexions tardives, sur l’expression:
les anguilles étaient très présentes dans nos rivières et servaient de plat commun.
certes, mais si on cherche une piste de ce côté, je n’imaginerais pas un convive trompé , ne serait-ce que parce que le terme "avaler" ne convient pas : vous avalez vos anguilles, vous ?
Par contre à cette même époque, nombreux étaient ceux qui avaient du voir un héron en chasse -ou pêche. Il avale ses proies : grenouiilles, poissons ou anguilles, sans les mâcher, et ces dernières lui posent un vrai problème souvent observé. Or il s’agit de proies qui ont rarement plus de 70 cm, alors qu’une couleuvre peut atteindre les 2M.

La piste "couleurs" qui " désignait une fausse apparence" , est par contre tout à fait réaliste : on retrouve cette idée dans l’expression "sous couleur de" ( "sous prétexte de") . Et l’amoureux qui avalait des couleuvres, n’était-il pas celui qui en voyait de toutes les couleurs ?

JJ Rousseau : "avaler des couleuvres et des anguilles"
quant aux anglais, leur expression est "avaler des crapauds"
réponse à . <inconnu> le 26/10/2006 à 14h49 : Une fois se place où il veut ? Comment ça ? Nous avions...
Non mais dites une fois, moi je mens ? On me traite de "leugenout" ? (menteuse)

@merci fil au logis, mais je trompe pas non plus.
@merci joayla. Quand vous avez "un peu raison" outre-Quiévrain, cela sous-entend que vous avez parfaitement raison.
Tout comme " avoir une fois raison, tiens "  !
Mais il est bien entendu que tout le monde est libre de se le mettre où il veut.
Je disais ça comme ça ! en passant ! pour les ceusses que ça pouvait intéresser.
Je promets de ne plus jamais faire de remarques.
Allez " armoire " hein et "abats-jour" aussi, si vous voulez bien.
réponse à . momolala le 26/10/2006 à 06h47 : Si je m’en tiens à la définition du dico, la version "modern...
je préfère avaler contre un autre bassin une plus courte anguille qui tienne dans ma main.
superbes alexandrins !
Ici on suce les couleuvres, sans les avaler !
réponse à . Elpepe le 26/10/2006 à 18h10 : Bon, ben, mine de rien, Yannou et moi, on s’est appuyé quasiment to...
si je ne peux m’associer aux 2 premières lignes de cette intervention, m’étant déjà très fortement angagé dans un tas d’intervention précédentes, je souligne quand même que je supporte à pleins poumons la requête de la dernière ligne:
(je veux dire par là qu’on ne partage pas une prime de pigiste: chacun la recoit en entier!)

claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine !
réponse à . chirstian le 26/10/2006 à 18h35 : je préfère avaler contre un autre bassin une plus courte anguill...
Gourmande, disait Borikito ; je préfèrerais gourmet-te, mais ça n’existe pas. La chose me semblait mériter une certaine suavité littéraire au moins !

Et quand, du bout des lèvres, on trace une si grande oeuvre
On est bien empêché d’avaler des couleuvres !

J’arrête, j’arrête ! Bonsoir à tous et peut-être à demain !
réponse à . file_au_logis le 26/10/2006 à 19h11 : si je ne peux m’associer aux 2 premières lignes de cette interventi...
Chouette nouvelle ! Merci, ô Grand God !

Bon, dans La soupe au chou, y’a Villeret qui s’adresse à "le Glaude".

Glaudiiiiiiiiiiine !
réponse à . momolala le 26/10/2006 à 19h17 : Gourmande, disait Borikito ; je préfèrerais gourmet-te, mais ...
Et de tout ce laïus, avalant mille couleuvres,
L’expressionaute ravi dira : c’est un chef-d’œuvre.
Il faut dire que God, concoctant son hors-d’œuvre,
Avait facilité grandement la manœuvre…

PS : Allez, Cotentine, c’est bientôt demain !
et si l’on décidait du contraire ?
au lieu que ce soit nous qui les avalions, nous tendions la perche, pour que ce soit la couleuvre qui avale ... cette page
Les yeux plus grands que le ventre ? que nenni ! Il suffit d’être patient ... et tranquillos, ... plus de repas à chercher pour plus d’une quinzaine de jours !

Elle a le ventre si distendu, que je pense au chapeau du petit prince qui, en réalité, était un éléphant, avalé par un boa constrictor ... 
réponse à . cotentine le 17/01/2009 à 01h07 : et si l’on décidait du contraire ? au lieu que ce soit nous qu...
Quand on voit l’espace de temps entre les interventions 99 et 100, on doit se demander ce qu’Elpépé a voulu dire dans son PS...
PS: parti socialiste?
Vous dites: "Avaler des couleuvres"
God!, que voilà une belle manoeuvre!
Intéressant peut-être, en hors d’oeuvre,
Mais sûrement pas pour parachever le gros oeuvre.
Petite fable du samedi, où l’on voit que l’homme n’avale pas la couleuvre...
cette page

Bonne journée !
réponse à . syanne le 17/01/2009 à 08h25 : Petite fable du samedi, où l’on voit que l’homme n’aval...
Un régal que ta fable. Merci, Syanne !
"...Or, un beau jour...un de ces jours où la prairie était verte mur à mur... et que le soleil prenait un bain chimérique dans l’étang...
Le premier venu préambuait dans le paradoxe, en croquant une pomme… et marche et marche…
Quand tout à coup qu’est-ce qu’il entrevise devant lui ? Un serpent. Et pas un petit serpiton de rien du tout…

Un gros un grand serpendiculaire…dressé devant lui !...
Ah ! Bon, qu’il se dit, s’il est déjà tout dressé, il doit pas être dangereux…

Le pôvre ! Il savait pas qu’il avait affaire à un serpendicapé, un qui voyait pas plus loin que le bout de sa lancette…d’approche pas commode !...

-Ah ah ! que se dit le serpent en lui voyant la pomme, ça doit être lui le pommier !

Et sans lui laisser le temps de se détendre, il lui grimpigne sur le premier venu, qui osait pas bouger, très complètement vitrifié d’horreur.

Heureusement, sa première femme, qu’était pas loin, et qui avait du blair, s’approche et se met à flatter le serpent :

-Tiens, un serpent…ça me rappelle une antidote… Ah…quel vermouilleux subreptile !
Laissez-moi toucher du boa, il parait que ça porte bonheur…

Et flatte et flatte…si bien que le grand versatile flatté d’être flatté, se met à s’amollir…s’amollir… et elle, en le voyant tout mou, comme une vraie serpillère, saute sur la pomme d’adam et la donne au serpent :

-Vous prendrez bien un ver ?

-C’est gentil, je dis pas non, mais d’habitude je bois que dans le mien.

Et elle, pendant que le serpent s’amuse à changer de pot, elle, très vipéreuse, qu’est-ce qu’elle fait tu penses ?
Elle lui pique ses lunettes et les refile à l’homme :

-Prends ça, prends ça, c’est mieux que rien… Plus tard, quand tu seras nombreux, tu auras des contacts….

(Extrait du premier venu. Sol)
PS: désolée pour la place, mais je ne l’ai pas trouvé sur le net 
réponse à . horizondelle le 17/01/2009 à 10h07 : "...Or, un beau jour...un de ces jours où la prairie était verte m...
Et flatte et flatte…si bien que le grand versatile flatté d’être flatté, se met à s’amollir…s’amollir…
Autres temps, autres moeurs ! Aujourd’hui, quand une femme nous le flatte, c’est plutôt pour qu’il se mette à durcir... durcir...
réponse à . chirstian le 17/01/2009 à 10h41 : Et flatte et flatte…si bien que le grand versatile flatté d’&eci...
Autres temps autres grandeurs. Tu as écrit en 2006:
il s’agit de proies qui ont rarement plus de 70 cm, alors qu’une couleuvre peut atteindre les 2M.

Sacrées flatteries qu’il faut pour ces proies prétentieuses 
Avaler des couleuvres, c’est être un peu : "Le Saigneur des Anneaux", non ?
réponse à . chirstian le 17/01/2009 à 10h41 : Et flatte et flatte…si bien que le grand versatile flatté d’&eci...
Le Gland blond avec une Godasse noire*, tu as raison de le mettre en avant même si la première avaleuse de sabre venue vitupére contre. Cool l’œuvre ainsi dépeinte…

* Une Godasse noire peut être aussi la résultante imprévue mais heureuse d’une probable aventure africaine d’un homme sans pareil. Evidemment, je n’ai pas d’exemple sous la main… 
se porte généralement sur le Nez cette page Il n’est précisé nulle part: Ne pas avaler! 
Et là, qui c’est qui va avaler le serpent??? cette page
réponse à . horizondelle le 17/01/2009 à 12h09 : Et là, qui c’est qui va avaler le serpent??? cette page...
La femme et le serpent s’associent sans souci ? Pour l’homme attiré, le lolo auréolé d’un serpent = suicide ma mère !
Albert Schweitzer au Pygmée : Meilleurs Vœux Nain !
réponse à . horizondelle le 17/01/2009 à 10h59 : Autres temps autres grandeurs. Tu as écrit en 2006: il s’agit de pr...
Tu as écris en 2006
à cette époque j’écrivais n’importe quoi pour me faire bien voir des couleuvres.Mais la période des élections est passée et comme je n’ai pas été élu, je le dis sans phare (d’Expressio) : les couleuvres c’est rien que des pétasses qui font rien que dire des c...
Paix tasse et grandes gamelles ou chronique laconique d’une fesse-tive ordinaire… mais "des œufs vrais."
Mort sûre et mort subite > même con bas !

Moralité : Vérifiez la date de ponte chez toute poule même de luxe.
Alors, ne les avalons pas!

Et moi, j’ai fait une fote d’ortografe J’ai pu corriger dans mon commentaire, mais pas dans ta "collure".
réponse à . cotentine le 17/01/2009 à 01h07 : et si l’on décidait du contraire ? au lieu que ce soit nous qu...
A rapprocher, cher Contentine, à cette grande couleuvre (en réalité boa) qui avale Milou tout entier, dans Tintin au Congo! Il finit par avoir le ventre tellement distendu... qu’il en a des pattes!
Sur ce, bonne journée!
réponse à . horizondelle le 17/01/2009 à 10h07 : "...Or, un beau jour...un de ces jours où la prairie était verte m...
Merci pour ce texte. J’aime beaucoup cette forme d’écriture et d’humour que tu nous a fait découvrir. Après quelques recherches j’ai appris que son auteur est un Canadien qui se nommait Marc Favreau (Il est mort en 2005).
réponse à . SagesseFolie le 17/01/2009 à 14h37 : Merci pour ce texte. J’aime beaucoup cette forme d’écriture e...
Je ne le connaissais pas et je suis sans doute le sol dans ce cas et j’en suis des sol haies. Me retrouvant seulitaire dans ce style de "lis tes ratures", j’ai une sens à Sion de vide, l’impression de m’essouffler en courant partouche sur place.

C’est fatiguant de remplir du vide ... c’est vidant!
J’espère que les Jean m’excuseront de sept mes connaissances. 
Sagesses – Folies : suite 4 de mes pansements (avec la tête).

--Je pense au cache-nez que demanda Tristan Bernard à Sacha Guitry, juste avant que la Gestapo ne l’embarque. Ce pansement me fait un peu de bien quand j’ai mal à mon humanité.

--Je pense que certains chauves sont repoussants, alors que leurs cheveux ne le sont pas.

-- Je pense qu’un chirurgien esthétique est un marchand d’âge.

-- Je pense qu’un nanti est un paradoxe vivant, car un nanti est rarement un opposant.

-- Je pense que certaines demi - sœurs sont considérées comme des tiers ... et pas seulement dans le quart-monde...

-- Je pense à l’encornet, ce mollusque à la chair délicieuse, particulièrement le mâle, l’encornet à deux boules.

-- Je pense au cuisinier de ma cantine qui m’a adressé ses vœux ... sur le plat !

-- Je pense avoir trouvé une image illustrant pas mal le post 105 d’Horizondelle à cette page.

-- Je pense, comme Desproges, que si les hommes feront moins de conneries le mois prochain, c’est parce qu’ils n’auront que 28 jours à leur disposition.
réponse à . cotentine le 17/01/2009 à 01h07 : et si l’on décidait du contraire ? au lieu que ce soit nous qu...
meric pour ce beau film ! Il illustre à merveille la cruauté animale et l’implacable loi
de la nature...
Avaler son chapeau, c’est se découvrir. saluer (aval, amont) avec respect.
En particulier devant le roi.
L’expression s’est dénaturée depuis.

La malbouffe nous fait avaler n’importe quoi !...
réponse à . <inconnu> le 17/01/2009 à 17h05 : meric pour ce beau film ! Il illustre à merveille la cruauté ...
cruauté animale ? La malheureuse couleuvre qui m’a ni bras, ni mains, ni griffes, ni dents (ou si peu et si minuscules) 
il est bon de savoir que la couleuvre est un serpent inoffensif pour l’ homme et elle est même utile car il s’agit d’un prédateur ...Elle passe le plus clair de son temps durant la belle saison, (de mars à octobre), à se réchauffer au soleil ou à la recherche de ses proies favorites. N’ayant aucun moyen de tuer ses proies, qu’elle repère aux mouvements, elle les saisit par n’ importe quel endroit du corps et les déglutit vivantes. Pour la digestion de celles-ci, elle possède de très puissants sucs digestifs . Comme tous les serpents, la couleuvre est dépourvue d’articulations mandibulaires ce qui lui permet d’avaler des proies beaucoup plus volumineuses que la taille de sa tête. Elle se nourrit de divers amphibiens, grenouilles, tritons, crapauds, poissons, lézards et petits rongeurs. Les jeunes mangent aussi des insectes. Si tu as des mulots, des souris ou des rats à l’entour de chez toi, (et pas de chat) elle t’en débarrasse illico !
Protégée sur le territoire national, inscrite à l’annexe IV de la directive " habitats " et à l’annexe II de la convention de Berne ... en France Tuer des couleuvres est interdit par l’Arrêté du 22 juillet 1993 (repris par l’Arrêté du 16 décembre 2004)
Que je n’apprenne pas que quelqu’un a avalé une couleuvre, au risque de l’homicider, sinon, je le dénonce ! na !

Preuve q"elle est même utile : la grande couleuvre (d’Esculape) est le serpent du Caducée
DÉFORMÉE
Ravaler des couleurs

cet animal qui a convaincu Ève de croquer la pomme.
ANAGRAMME
Èv’ ravale des couleurs

AILLEURS

Pays / Expression équivalente
Région

Belgique Être mis en couleur
(Wallonie)
Proposé par
Mintaka
Pour un boxeur:
avaler des coups, l’oeuvre d’une vie!
Rien trouvé de reptilien chez Tonton Georges......Et toi ?

Tu vois qu’on y revient au serpent. Depuis le jardin d’Eden y fait rien que nous embêter !!

Bon, si vous voulez passer prendre le café c’est maintenant ou jamais, ensuite je m’absente jusque vers la fin janvier....

Vais vous fiche tranquilles pour deux mois....

Passez de bonnes fêtes et comme on dit en Provence:
A l’an que ven et que si sian pas maï seguen pas men
réponse à . BOUBA le 30/11/2013 à 08h34 : Rien trouvé de reptilien chez Tonton Georges......Et toi ? Tu vois ...
Tu partiras avec mes remerciements pour la traduc : « À l’année prochaine, que si nous ne sommes pas plus, nous ne soyons pas moins ! » 
réponse à . <inconnu> le 30/11/2013 à 08h39 : Tu partiras avec mes remerciements pour la traduc : « À l...
Je le savais que tu étais Provençal....Mais j’aimerai bien entendre l’accent, fieu !.......
réponse à . BOUBA le 30/11/2013 à 09h42 : Je le savais que tu étais Provençal....Mais j’aimerai bien e...
Ben, moi aussi ! 
réponse à . BOUBA le 30/11/2013 à 09h42 : Je le savais que tu étais Provençal....Mais j’aimerai bien e...
Hier tu as reproché à la pauvre Saharaa éplorée de ne pas avoir mis de {}, et aujourd’hui, sans vergogne, tu nous tourmentes avec un message – séditieux de surcroît – dans une langue cryptée.
réponse à . <inconnu> le 30/11/2013 à 09h55 : Hier tu as reproché à la pauvre Saharaa éplorée de n...
dans une langue cryptée.
Même que ça ne m’étonnerait pas qu’elle vienne d’une autre galaxie...
réponse à . <inconnu> le 30/11/2013 à 10h01 : dans une langue cryptée.Même que ça ne m’étonne...
Là, tu veux nous faire avaler des boas.
réponse à . BOUBA le 30/11/2013 à 08h34 : Rien trouvé de reptilien chez Tonton Georges......Et toi ? Tu vois ...
Putain, deux ... mois !
Il doit être encore temps de te souhaiter un bon séjour et d’en profiter pour avaler autre chose que des couleuvres. Le rhum cubain étant réputé ête le meilleur du monde ... après celui d’Haïti.
réponse à . SyntaxTerror le 30/11/2013 à 10h21 : Putain, deux ... mois ! Il doit être encore temps de te souhaiter un ...
Haïti
Ah, E.T. pas rentrer maison, boire rhum.
Je pense au mlmalheureux Fouquet (dont les armes représentaient un écureuil) rendant jaloux un jeune Louis XIV capable de subir toutes les influences, surtour celle de Colbert, qui avait choisi pour emblème la couleuvre... La suite ? On la connait. Fouquet disgrâcié, emprisonné, mort en captivité, tous ses biens saisis au profit de Colbert qui jamais ne dissuada le roi de mener des guerres très dispendieuses pour le royaume... En fin de compte la vie aurait peut-être été plus agréable sous Fouquet, non ?
réponse à . chirstian le 17/01/2009 à 10h41 : Et flatte et flatte…si bien que le grand versatile flatté d’&eci...
Autres temps, autres moeurs ! Aujourd’hui, quand une femme nous le flatte, c’est plutôt pour qu’il se mette à durcir... durcir...

à moins qu’il s’agisse de Lulu !
réponse à . BOUBA le 30/11/2013 à 08h34 : Rien trouvé de reptilien chez Tonton Georges......Et toi ? Tu vois ...
Rien trouvé de reptilien chez Tonton Georges… Et toi ?
… il y a quand même une vipère aux allures de crotale, lovée dans le cœur d’une gueuse qui l’a délaissé pour un loup de passage. On aperçoit son agacement dans les paroles. On devine que le couleuvre ne fut pas facile à avaler !

Ainsi qu’il est fréquent sous la blancheur de ses pétales,
La marguerite cachait une tarentule, un crotale,
Une vraie vipère à la fois lubrique et visqueuse.
Parlez-moi d’amour et je vous fous mon poing sur la gueule,
Sauf le respect que je vous dois.


Elle est amusante cette vidéo : Brassens en répétition avec Pierre Nicolas. (Il attaque la chanson après une petite minute).
réponse à . SyntaxTerror le 30/11/2013 à 10h21 : Putain, deux ... mois ! Il doit être encore temps de te souhaiter un ...
Putain, deux… mois !
Il va falloir s’organiser !
Dresser un planning des tâches : qui fait le café le matin ? Qui sort le Coyote ? Qui le nourrit ? ...
réponse à . DiwanC le 30/11/2013 à 17h56 : Putain, deux… mois !Il va falloir s’organiser ! Dresser un pl...
Euh ... je passe !
Boire du rhum, en plus !
Il y a trente ans, le repas du troisième type, c’était les pâtes, comme on peut le voir à cette page, préparées par une certaine Germaine (!). De nos jours, les petits hommes verts se sont mis au rosbif ! cette page
réponse à . DiwanC le 30/11/2013 à 17h56 : Putain, deux… mois !Il va falloir s’organiser ! Dresser un pl...
Filo a l’air de savoir faire le café.
Je propose de lâcher le coyote dans l’Esterel pour voir comment il s’en sort.
réponse à . SyntaxTerror le 30/11/2013 à 19h00 : Filo a l’air de savoir faire le café. Je propose de lâcher le...
Eh bien, nous voilà tranquilles pour deux mois !
Filo → le café
Esterel → le coyote
... et pis, si le chien ne s’en sort pas, il sera toujours temps de raconter à Bouba que Coyote s’est étranglé en avalant une couleuvre rencontrée - inopinément - dans la colline et qu’un gendarme pris de pitié l’a abattu...
réponse à . DiwanC le 30/11/2013 à 17h56 : Putain, deux… mois !Il va falloir s’organiser ! Dresser un pl...
Je veux bien aller faire pisser le coyote sur les roues des voitures de police.

Bon voyage Bouba et fais gaffe, sans coyote.
réponse à . mickeylange le 30/11/2013 à 20h31 : Je veux bien aller faire pisser le coyote sur les roues des voitures de police. ...
Quelle grandeur d’âme ! 
réponse à . mickeylange le 30/11/2013 à 20h31 : Je veux bien aller faire pisser le coyote sur les roues des voitures de police. ...
Bouba n’a jamais dit qu’il s’agit d’un mâle.
Ceci étant, pour ceux que l’anglais ne rebute pas, je suggère la lecture de cette page, surtout le paragraphe 4 "ne jamais nourrir les coyotes" !
réponse à . SyntaxTerror le 30/11/2013 à 21h43 : Bouba n’a jamais dit qu’il s’agit d’un mâle. Ceci ...
Si c’est une femelle, elle n’en aura que plus de mérite ! Si je me souviens bien, Bouba l’appelle souvent "mon pépère"... il n’a pas pu se tromper à ce point...
Valeureuse colère SAV
Laver l’oeuvre de casus
Delasus révéla cœur V
Corvées : laver du saule
Lus : rêver à de suave col

Ana conda

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avaler des couleuvres » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?