Avoir pignon sur rue - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir pignon sur rue

Avoir une maison (ou un commerce) à soi.
Par extension : avoir une notoriété certaine (pour un commerce ou une entreprise).

Origine

Du XVe au XVIIe siècle, la façade des maisons en ville, souvent étroites et construites en bois et torchis, comportait en haut un pignon, généralement triangulaire, destiné à supporter l'extrémité de la poutre principale (faîtière) de la charpente.
Avoir pignon sur rue, c'était donc posséder une maison ou un commerce en ville.

La façade sur la rue et son pignon étant les parties les plus visibles de la maison, les gens aisés ne se privaient pas de la décorer, en fonction de leurs moyens, pour afficher leur niveau de richesse.
Au XVIe siècle, le sens de l'expression a alors évolué pour désigner des gens qui possédaient des immeubles et des biens, ou des riches commerçants.

A partir de 1667 et pendant longtemps, les façades à pignon (et les charpentes associées) ont été interdites suite à l'incendie de Londres dans lequel les flammes s'étaient propagées de proche en proche via les charpentes.
Mais l'expression est restée et son sens a encore évolué pour désigner toute personne, entreprise ou commerce qui a une forte notoriété, avec une connotation d'honnêteté ou de solvabilité.

Compléments

Ce pignon-là n'a aucun lien avec François Pignon, le personnage récurrent naïf et/ou encombrant qu'on trouve dans les principales comédies de Francis Veber, comme "L'emmerdeur" ou "Le diner de cons", par exemple.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir pignon sur rue » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Ein gutgehendes Geschäft habenAvoir une affaire qui marche bien
Espagnees Tener famaÊtre renommé
Israëlhe יצא לו שם טובS'être fait un nom
Israëlhe שמו הולך לפניוSon nom le précède
Italie (Sicile)it Èssiri piazzàtu bbònuÊtre bien placé
Pays-Basnl Te goeder naam en faam bekendstaanEtre connu à bon nom et réputation

Vos commentaires
Cette expression m’en rappelle une autre : "j’suis dans le bottin !" Qui, dans un tout autre genre, exprime aussi l’idée qu’une personne a une notoritété certaine... ("j’suis dans le bottin", chanté par Yvette Guilbert, texte d’Aristide Bruant)
On dit aussi cette expression quand une personne fait double commerce
des affaires malsaine en arrière boutique et un commerce en façade
"et pourtant elle avait pignon sur rue"
et comment oublier le nez de Cyrano :
"Ce monument, quand le visite-t-on ?" Respectueux : "Souffrez, monsieur, qu’on vous salue, C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue !"
et voilà comment on fait pour dire bonne nuit hier et bonjour d’aujourd’hui.
Non, mossieur God, il n’y a pas pignon sur rue, je les ai ramassés en même temps que les feuilles et les pommes (de pin).
Bon samedi à tous et à tantôt.
réponse à . tytoalba le 01/12/2007 à 00h29 : et voilà comment on fait pour dire bonne nuit hier et bonjour d’auj...
Et c’est bon les pignons (rotis) cette page
Bonsse waere et boujou aussi 
A partir de 1667 et pendant longtemps, les façades à pignon (et les charpentes associées) ont été interdites suite à l’incendie de Londres dans lequel les flammes s’étaient propagées de proche en proche via les charpentes.
Cette assertion me surprend quelque peu!

Tout d’abord, bien le bonjour à tout le monde, en ce premier jour du dernier mois de l’année du calendrier habituellement utilisé, c’est-à-dire le nôtre.

Oui, disais-je, je suis un tantinet (forme masculine de Tantine) surpris. Que cette forme de construction fut alors interdite à Londres, voire même en Angleterre, d’accord. Mais pas partout, ni en Europe, ni dans le monde! De nombreuses maisons à pignon furent encore construites. N’est-ce-pas que j’ai raison, hein, mon [slurp] petit Godemichou adoré [/slurp]?
Aaahhhh, avoir pognon sur rue, le rêve de tout bureau de change!
Peut-on dire que ca ne mange pas de pin, d’avoir pignon sur rue?
Le temps s’annonce calme, le vent est tombé  Les sexagénaires se remettent de leur coup de sang.
Amusant de voir comme en langue d’oc,d’instrument de prestance, d’affirmation, le pignon est devenu ce petit "fruit" qu’on offre aux amis, pour passer un bon moment.Bonne journée à tous.
réponse à . file_au_logis le 01/12/2007 à 07h27 : A partir de 1667 et pendant longtemps, les façades à pignon (et le...
J’ai dit "à partir de 1667 et pendant longtemps".
Ce qui pour ceux qui ne jouent pas aux niais, sous-entend que l’interdiction a été levée plus tard. Mais quand ? Mon histoire ne le dit pas.
Quand à la généralisation en Europe, je n’en ai aucune idée. Il semble en tous cas que le drame londonien a provoqué cette interdiction en France.
réponse à . God le 01/12/2007 à 08h12 : J’ai dit "à partir de 1667 et pendant longtemps". Ce qui pour ceux ...
Joli le pendant longtemps en rouge, comment fais-tu,ô Grand Architecte? Y-at-il moyen de le faire clignoter , comme les guirlandes de Noël aux pignons ??
Quand même, dans l’Emmerdeur, Lino Ventura a eu Pignon-Jacques Brel sur rue !
Bonjour de ce très beau jour !

@ Tyto :
Faites escuse, mais avec des pignons, des pommes de pin, on ramasse rarement des feuilles.

Moi j’ai souvent pignons dans la salade, c’est mon mignon péché.
Vu poigner un rasoir
Voir U... raser un poing

Essai d’Anna Thème
Le père Ubu trépigne quand la mère Ubu pigne : lisez donc cette page du grand Alfred pour rappeler vos souvenirs de terminale du temps passé.
Pour les bricoleurs du ouiquinde, un petit cours de construction de pignon moderne sur cette page et je vous laisse l’encre et la plume. Je vais faire un tour au joli marché de Noël de mon village. A plus tard sans doute !
qu’en pense le pignon publique ?
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 08h35 : Quand même, dans l’Emmerdeur, Lino Ventura a eu Pignon-Jacques Brel ...
tout dépend du moment où on ramasse les feuilles. Comme tu le sais sans doute (depuis le temps que je l’avoue) j’ai la procrastination dans le sang. Donc il me reste même encore à l’heure actuelle des feuilles à ramasser ainsi que des pommes de pin dont les animaux se sont déjà régalés et dont il ne reste plus grand chose. Mais je te concède que les fruits des conifères qui tombent chez moi ne sont pas de pin mais d’une autre variété et donc non-comestibles par l’homme.
Par ce temps un peu froid et humide, les animaux sont ravis de trouver un tapis de feuilles pour se cacher et quelques fruits naturels à déguster. Mon houx est rouge de baie mais je sais que pour Noël il ne m’en restera plus beaucoup.

@hedgehog : ne t’inquiète pas pour tes cousins, ils sont toute une famille dans le jardin d’une de mes copines.

C’était la minute écologique qui ne coûte rien et apporte du bonheur aux animaux.
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 08h50 : Pour les bricoleurs du ouiquinde, un petit cours de construction de pignon moder...
Ah, que te revoilà Momolala, que m’as tu acheté au marché de ton village?
.." des fleurs, des couleurs de la mer, le chant des oiseaux ou celui des enfants.."...
réponse à . tytoalba le 01/12/2007 à 09h19 : tout dépend du moment où on ramasse les feuilles. Comme tu le sais...
Chère Tity, on se blottit sous les feuilles, car le froid nous hérissent les piquants, et un peu de chaleur ne nous a jamais fait de mal, sauf celle des grillades de ces grands cons d’humains. , on m’a raconté que de Montségur à Auschwitz on en trouvait toujours qui faisait pareillement à d’autres humains, est-ce possible ?? My God !!! Suis-je toujours dans ta minute éco qui apporte le bonheur aux animaux?
réponse à . God le 01/12/2007 à 08h12 : J’ai dit "à partir de 1667 et pendant longtemps". Ce qui pour ceux ...
La charpente elle-même ne pouvait naturellement pas être interdite! Et, quelle qu’en soit la forme, le feu pouvait s’y développer. Quant au colombage il était en réalité assez résistant, le bois étant intégré dans des matériaux qui le protégeait. Rien à dire non plus quant au pignon, dans son principe (sauf à exiger des maisons en briques, comme à Londres après l’incendie). L’interdiction que tu cites visait donc en fait les pignons en encorbellement : pour des raisons diverses, et notamment fiscales (l’impôt étant perçu sur l’occupation au sol) les habitants des villes prolongeaient l’étage bien au delà du rez de chaussée. De la sorte, si ces derniers étaient séparés par les rues, les étages eux se touchaient pratiquement. En cas d’incendie, l’effet était donc prévisible.
Chaque incendie remettait en cause cette pratique : en Normandie l’interdiction date du XVI et permet de dater avec précision les vieilles demeures du vieux Rouen. L’ordonnance de Paris semble effectivement avoir été prise des suites de l’incendie de Londres, mais chaque pays avait eu à subir ces désastres et avait réagi. Les ponts étaient les plus vulnérables, puisqu’ils étaient bâtis. Le Pont Neuf de Paris est le premier pont reconstruit sans maisons, après sa destruction par incendie ...
Il faut rappeler que le pompier n’était pas aussi évolué qu’aujourd’hui. Merci mesdames d’avoir contribué à son développement ... 
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 08h35 : Quand même, dans l’Emmerdeur, Lino Ventura a eu Pignon-Jacques Brel ...
Moi j’ai souvent pignons dans la salade, c’est mon mignon péché.
Je te conseille mâche, betteraves, pignons. C’est divin. God en redemanderait!
Quand ma boîte de vitesse déconne, elle laisse aussi des pignons sur rue 
réponse à . God le 01/12/2007 à 08h12 : J’ai dit "à partir de 1667 et pendant longtemps". Ce qui pour ceux ...
Il semble en tous cas que le drame londonien a provoqué cette interdiction en France.
Veux-tu dire par là que les nouvelles aussi si propageaient aussi vite que le feu?
Je ne veux rien nier (puisque tu dis que je niais), comme tu sembles le prétendre, je souhaite simplement avoir des éclaircissements.

Et pour s’éclairer, quoi de mieux, à cette époque-là, que la chandelle? Celle qui mettra le feu à la literie, qui s’étendra alors à la tapisserie, avant d’embraser la charpente, qui mettra le feu à poutre faîtière (même si elle fut faite longtemps auparavant), puis qui se propoagera à tout le quartier pour finir par détruire la ville... 
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 08h42 : Vu poigner un rasoir Voir U... raser un poing Essai d’Anna Thème...
Ivon, i régna, pour sûr !
or, pingre, vous ruina !

essai d’Anna Log

qu’en pense le pignon publique ?

il opine du beau nez
Pignon… au féminin pignole ?
C’était presque aussi le surnom des concierges en argot les bignoles.
Et qu’on ne parle pas de roux bignoles.
réponse à . God le 01/12/2007 à 08h12 : J’ai dit "à partir de 1667 et pendant longtemps". Ce qui pour ceux ...
Ça voudrait dire que tu souhaiterais pourvoir mettre de la couleur sur tes textes, comme du vert, du rouge, du bleu ou même du  jaune  ou du  blanc , par exemple, voire du clignotant ? Mais est-ce que tu ne rêves pas un peu, des fois par hasard ?

Damned ! J’m’a merdu ! Je voulais répondre à la 11 !
réponse à . <inconnu> le 01/12/2007 à 11h27 : Pignon… au féminin pignole ? C’était presque aussi le...
Le champignon est un pignon champêtre ?
GRRRRRRR !!!! God je vois rouge, j’y arrive pas 
merci cotentine 
En Helvétie, qui fut toujours une confédération et où la noblesse et la royauté
n’ont jamais eu cours, nous avons une expression : "se royaumer" qui signifie
se pavaner, se faire voir, se prélasser, être bien placé sans grand effort.
en Vendée, on ne trouve pas de "pignons" sur rue, ils sont tous dans le sable, parfois en rut, mais pas sur rue ! et oui, c’est le joli nom que les vendéens donnent à la telline ... qui s’appelle autrement ailleurs et qui peut nous régaler avec une bonne cuisson (eau de mer ou au vin blanc), à l’ail et arrosés d’huile d’olive ... C’est ta recette, hein Euréka ?

en catalan : tallarina / en castillan : coquina / en japonais : NAMINOKO / en portuguais : conquilha / en anglais : flat tellin

’’pignons’’ en Vendée, / ’’doucerons’’ dans la Manche, / ’’fleurs de genêts’’ ou bien ’’blanchettes’’ en Bretagne

Ce petit coquillage bivalve de 2-3 centimètres maximum vit en bordure de mer, sous quelques centimètres de sable mouillé. cette page avé la recette d’Eurêka en fin de page ! et c’est encore meilleur que les pignons dans la salade de Momo ou de Memphis ! 
réponse à . God le 01/12/2007 à 11h36 : Ça voudrait dire que tu souhaiterais pourvoir mettre de la couleur sur te...
tricheur, tu profites qu’on ne sache pas utiliser le langage HTLM ... j’avais essayé avec < font color = 3 FF0000 >rouge et < / font > sans espace ... mais ça ne marche pas sur ce site ! 
réponse à . cotentine le 01/12/2007 à 12h11 : en Vendée, on ne trouve pas de "pignons" sur rue, ils sont tous dans le s...
et c’est encore meilleur que les pignons dans la salade de Momo ou de Memphis
des goûts et des couleurs, je ne discuterai point mais je préfère la salade, aux coquillages.
réponse à . cotentine le 01/12/2007 à 12h17 : tricheur, tu profites qu’on ne sache pas utiliser le langage HTLM ... j&r...
Alors essaye simplement les balises [bleu], [rouge] et ainsi de suite, pour voir...
réponse à . God le 01/12/2007 à 12h59 : Alors essaye simplement les balises [bleu], [rouge] et ainsi de suite, pour voir...
on est plus collés le samedi on fait séance de coloriage HoubaHOBBES devrait-il se faire du mouron pour son salon Chouette alors si je puis dire mais toutes les couleurs ne sont pas activées

Et ben non, Houba peut continuer avec ses crayons, cela ne fonctionne qu’avec certaines couleurs. Mais au moins cela met un peu de gaieté sur ce site si on en abuse pas bien sûr.
Oh,le joli ciel
hé hé non, c’est comme pour les autres balises ce qui est ouvert doit se fermer Ouais bon, entretemps tu as corrigé. Autant pour moi.

Merci God
réponse à . tytoalba le 01/12/2007 à 13h15 : hé hé non, c’est comme pour les autres balises ce qui est ou...
MERCI GOD
Voyons ce que ça donne..
Ca a l’air bon pour les modifs de caractère et de couleurs, mais pour le clignotant ??Et les vols de petits angelots dévêtus et joufflus , style barocco ??
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 13h18 : MERCI GOD Voyons ce que ça donne.. Ca a l’air bon pour les modifs...
Le clignotant ne marche pas sur IE, comme d’hab, car il n’est compatible qu’avec lui-même.
Sur Firefox, par contre...
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 09h23 : Ah, que te revoilà Momolala, que m’as tu acheté au march&eac...
J’ai goûté le caviar de pignons , le saucisson de figues, le foie gras de canard mi-cuit, les crêpes des mamans de l’association des parents d’élèves, lecaviar de pignons, le caviar de poivrons-tomates, la terrine de canard aux figues...Boufffff ! J’ai rapporté les petits sablés de l’association des Maïre et Pitchouns, le caviar de pignons, les tomates confites, les amaretti sans farine tous parfums, la bise du Père Noël qui se souvenait m’avoir rencontrée toute petite....
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 13h29 : J’ai goûté le caviar de pignons , le saucisson de figues, le ...
C’était hier, la rencontre du Père NOEL ? A-t-il changé, lui?? Recette corse: nappe le fromage de chèvre avec de la confiture(ou pommade) de figues, un petit régal !! avec un verre de Patrimonio, à votre santé à tous !!
Cette expression vient de la marine fluviale (mais est-ce encore la "marine" ?). En effet, les enfants des mariniers étaient entraînés à la navigation du chaland de papa dans des bateaux à pédales qu’ils menaient sur les ruisseaux. Quand ils avaient acquis de l’expérience, on disait d’eux dans les campagnes qu’ils avaient pignon sur ru. Evidemment, en ville, on en a fait "sur rue".
réponse à . God le 01/12/2007 à 13h24 : Le clignotant ne marche pas sur IE, comme d’hab, car il n’est compat...
Quel individu est donc cet IE qui ne se laisse pas marcher dessus par le clignotant ?? Probablement un fils putatif de Furetières ??
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 13h40 : Cette expression vient de la marine fluviale (mais est-ce encore la "marine"&nbs...
et , dans les lits des grands-mères :"rut", je présume, après lecture des interventions d’hier, m’enfin....Belle jeunesse et bonne santé à ceux et celles qui ont pignonnette sur rut , non ??
Le père Noël a de plus en plus souvent pignon sur rue, lui aussi, et certains s’en agacent comme sur cette page. J’avoue que je n’aime pas non plus, surtout quand on les oublie après les fêtes, ces couillons* qui ne sont pas encore parvenus à porter leurs cadeaux alors qu’on tire les Rois (ou les reines pour les rois) !

*Ce n’est pas un gros mot dans le midi, ça doit vouloir dire que ce qui leur sert d’hémisphères cérébelleux est réduit : diminutif -on, comme goupillon, petite goupille, F... : ça c’est nul !
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 13h44 : et , dans les lits des grands-mères :"rut", je présume, apr&e...
Foin de bestialité ! Je suis en amour et ça me rend gaie et ça me donne du soleil. Voili voilou.

Du soleil, j’en envoie de pleins paniers à celles et ceux qui ont le coeur au chaud mais la tête ou les pieds dans l’humidité !
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 13h18 : MERCI GOD Voyons ce que ça donne.. Ca a l’air bon pour les modifs...
de petits angelots ? Que diable me dites-vous.

Le rouge sera de mise en ce mois de décembre, d’abord saint Nicolas et son âne et ensuite le père Noël et ses rennes.

@ momolala : heureuse en amour, malheureuse au jeu dit-on. Est-ce valable pour les jeux de mots ? Je te souhaite, ainsi qu’aux autres, beaucoup d’amour d’où qu’il vienne.

Je suis en avance pour les voeux ? Yapa de raison de se limiter aux voeux de nouvel-an. 
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 13h59 : Foin de bestialité ! Je suis en amour et ça me rend gaie et &...
à moi, siouplaît ! un plein panier ! je te remercie généreuse Momo et je t’envoie en retour plein de bisous
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 13h59 : Foin de bestialité ! Je suis en amour et ça me rend gaie et &...
Je ne vois pas de bestialité, mais rut, à ma connaissance veut dire tout simplement " chaleur", et à te lire on devine que tu as peut-être les........ joues en feu: l’amour et le fond de l’air rafraîchissant, non ??
Et puis bestialité ,pour quelqu’un d’un peu évolué n’est pas synonyme de grossièreté, les "bestes" pouvant nous donner des leçons dans bien des domaines, me semble-t-il, m’enfin...
la devise des engrenages : avoir pignon sur roue
Houba-Hobbes moi zossi suis collé
laisse moi rentrer dans la salle de coloriage...
Je te prêterai ma collection arlequin

Quasimodo
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 14h24 : Je ne vois pas de bestialité, mais rut, à ma connaissance veut dir...
"foin" disais-je d’entrée !  Si tu me connaissais mieux, tu saurais que je suis désormais très animale et très satisfaite de l’être, la vie m’ayant sans doute trop souvent portée à n’être qu’intellectuelle. Mais le rut, ou les chaleurs, correspondent à une période dans le temps de la reproduction de la vie animale dont j’ai dépassé la date de péremption. Me reste le goût de la douceur et du poivre des choses. Et ça, je n’en suis pas rassasiée !
réponse à . <inconnu> le 01/12/2007 à 14h40 : Houba-Hobbes moi zossi suis collé laisse moi rentrer dans la salle de col...
FELICITATIONS A TOI, COUSIN DE MADO-LA-BELLE  !!!

A quand le départ pour se faire une Arlequinade en Piémont? Avec Mado et Momo , si elles veulent bien ? On poussera vers l’Orient, car Venise ces jours-ci, pas mal !! Que dirais-tu de la valse bleue, sans ton beau père, dans les petits jardins derrière Saint Marc ?? Un peu humide, peut être, mais tu ne crains pas les rhumatismes ? Ce serait à coup sûr moins rigolo.
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 14h42 : "foin" disais-je d’entrée !  Si tu me connaissais mieux, ...
Pourquoi limiter la sensation chaleureuse à l’érection, ou à l’ovulation ? m’enfin..
"Au-delà de cette limite votre ticket est toujours valable.." écrivait Romy Garain, me semble-t-il ?
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 14h42 : "foin" disais-je d’entrée !  Si tu me connaissais mieux, ...
j’ai dépassé la date de péremption.
C’est pas dangereux de consommer après la date de péremption ?
cette page   

Quasino
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 14h51 : Pourquoi limiter la sensation chaleureuse à l’érection, ou &...
Ah mais je me passe bien de l’ovulation !  et je n’ai aucune limite, je t’assure que celles de ma souplesse qui est encore grande !
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 14h48 : FELICITATIONS A TOI, COUSIN DE MADO-LA-BELLE  !!! A quand le dépar...
Une convention à Venise
Gondolant comme idée !
suis partant en janvier si j’ai pas émigré.
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 14h48 : FELICITATIONS A TOI, COUSIN DE MADO-LA-BELLE  !!! A quand le dépar...
Entre le pont du Rialto et la Salute, on trouve un jardin extraordinaire, cerné d’un haut mur qui renvoie toute la chaleur de la journée quand on se promène à la nuit tombée.
Il est écrit de diviser les grosses quantités en plus petites pour mieux les réchauffer, et de congeler le reste... Ahlala! comme tu la traites, la belle Momolala !! heureusement qu’elle a le sens de l’humour, parce qu’il faut être prudent ici. Les petites giclées acides ne sont pas rares.
réponse à . tytoalba le 01/12/2007 à 14h11 : de petits angelots ? Que diable me dites-vous. Le rouge sera de mise en c...
Je ne prends pas de riskskes, je ne joue jamais. Sauf aujourd’hui, j’ai pris des billets de tombola au marché de noël.
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 15h04 : Entre le pont du Rialto et la Salute, on trouve un jardin extraordinaire, cern&e...
Chouette , je vois que tu connais les bons coins 
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 15h06 : Il est écrit de diviser les grosses quantités en plus petites pour...
Une et indivisible, comme la Répubilique, la Momolala. Et il y en a un qui trouve que tout est beau chez moi, y a rien à jeter, et c’est justement celui qui me va. La vie est belle comme dirait ma copine Lulu !
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 15h06 : Il est écrit de diviser les grosses quantités en plus petites pour...
Mais moi aussi j’ai dépassé la date de péremption, et ma momolala préférée elle le sais bien.
Chez moi comme dans les conserves quand la boite commence a avoir des bosses, faut pas consommer.
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 15h10 : Une et indivisible, comme la Répubilique, la Momolala. Et il y en a un qu...
comme dirait ma copine Lulu !
gaffe momo tu sais ce que dit Georges, quand je pense à Lulu...
elle dit quoi ta copine Fernande ?
réponse à . <inconnu> le 01/12/2007 à 15h10 : Mais moi aussi j’ai dépassé la date de péremption, et...
) Aïe, aïe, aïe, tu vas me faire pleurer ...de rire !
Pour ce qui est du Père Noël, un ami amerloque et black m’avait dit que c’était parti d’un coup de pub de coca-cola; comme il enseigne le commerce et le marre-quétinje chez lui, je l’avais cru. Quelqu’un a t-il des lumières sur cette douloureuse question qui a pignon sur rue(pensons à GOD qui doit s’arracher les chevaux cheveux) en ces jours de grande bouffe ??
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 15h15 : Pour ce qui est du Père Noël, un ami amerloque et black m’av...
Il s’est crompé dans les valises, le hérisson!

Mouais, mouais, il a corrigé en vitesse, mais j’ai tout vu !

@Quasimamodo
Georges, il dit ce qu’il veut, vu qu’il est God soi-même et l’autre, le gratteur, il faisait ce qu’il voulait de ses outils, non mais !
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 15h15 : Il s’est crompé dans les valises, le hérisson! Mouais, moua...
Ne serais-tu pas un peu garce, ou adepte du voyeurisme ? et mon intimité balbutiante en informatique, grâce à vous tous ?? J’suis zému !M’enfin...
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 15h15 : Pour ce qui est du Père Noël, un ami amerloque et black m’av...
Laisse béton, le Père Nöel est une ordure !!!!!

quasijugno
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 15h15 : Pour ce qui est du Père Noël, un ami amerloque et black m’av...
C’est tout expliqué sur cette page mais, est-ce que ton ami amerlingue t’aurait raconté autre chose s’il eût été yellow or green with red points ?
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 15h15 : Pour ce qui est du Père Noël, un ami amerloque et black m’av...
tout tout tout sur le Père Noël (pas sur le zizi) à cette page

désolé... c’est la même page que celle de Momo.
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 15h21 : C’est tout expliqué sur cette page mais, est-ce que ton ami amerlin...
Il avait raison, Blackou-le-craquant !! Merci Momo, mais n’y avait -il pas un essai de Père Noêl vert ces dernières années ? Ou n’était-ce qu’un reflet de la moquette?
J’ m’avions trompé:
@Quasinosnos :Dans ton article j’ai vu tout,tout,tout sur le vieux barbu mais rien sur le zizi , où l’as-tu caché ??Gredin !!
A propos, n’êtes vous point troublés par le silence assourdissant de notre Elpepe préféré ? Faudrait pas qu’il ait rechuté ? On le, zaime comme il est  .Qui peut lui demander des nouvelles ?
Je vais de ce pas me servir une petite tisane écossaise, à bientôt, petits anges !!
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 15h26 : Il avait raison, Blackou-le-craquant !! Merci Momo, mais n’y avait -i...
Ben sous ma bosse ! comme tout le monde c’te blague
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 15h32 : A propos, n’êtes vous point troublés par le silence assourdis...
Le ouikinde BB travaille pas, alors pépé il fait pas ce qu’il veut. Et si il a pas été assez sage c’est pas collé samedi, c’est privé d’ordi (entre autre)
mais chuuuut faut pas le dire, sinon collé samedi !
Dans ce cas il boude la preuve à cette page
réponse à . <inconnu> le 01/12/2007 à 15h39 : Le ouikinde BB travaille pas, alors pépé il fait pas ce qu’i...
Qu’est-ce que c’est que ce lien qui affiche mon email et propose de télécharger Picasa ? Ah, corrigé ! Bien bien.
réponse à . chirstian le 01/12/2007 à 09h41 : La charpente elle-même ne pouvait naturellement pas être interdite! ...
les pignons en encorbellement
Après les mouches, les corbeaux ? Incorrigible Chirstian... 
le propriétaire d’un parking sous terrain a pignon sous rue.
Et c’est précisément parce qu’il avait pignon sur roue qu’il creusait le trou, Fignon !
Louison Bobet
réponse à . hedgehog le 01/12/2007 à 15h32 : A propos, n’êtes vous point troublés par le silence assourdis...
L’Amiral n’est pas toujours à la passerelle, moussaillon ! Ah, pas cha, hein ?
Et ne confondez pas pignon sur rue avec un pneu gris or.
Anna Gramme (d’or gris)
Le SDF, lui, a guignon sur rue. Parfois, s’il est chanceux, quignon sur rue.

(Et moi, parfois, entre le bain et l’habillage, déjà coiffée mais pas encore vêtue, j’ai chignon sur nue)
réponse à . syanne le 01/12/2007 à 17h25 : Le SDF, lui, a guignon sur rue. Parfois, s’il est chanceux, quignon sur ru...
"j’ai chignon sur nue", ça me donne envie de tirer sur les quatre épingles, moi...
essai re essai rere essai
ça marche !!!. merci God pour essayer encore
bonsoir, peut on faire l’amalgame entre Fenètre sur cour de Hitchcock où l’homme voit tout et pignon sur rue?
réponse à . <inconnu> le 01/12/2007 à 17h57 : bonsoir, peut on faire l’amalgame entre Fenètre sur cour de Hitchco...
et la comparaison avec l’expression "tenir le haut du pavé" (traité le 1er janvier 2006) où
god disait : "C’est ainsi que les gens qui tiennent le haut du pavé sont des personnes qui ont une situation sociale élevée ou qui en dominent d’autres." 
MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ

On n’arbore les couleurs qu’entre le lever et le coucher du soleil, moussaillons !

Hé, God, pssssst ! Tu ne nous trouvais pas assez hauts en couleurs comme ça, que maintenant, ils vont nous en coller partout, des pâtés, les gosses ? Qu’avant ce jour, on les contenait dans la salle de coloriage, mais maintenant, c’est râpé !
réponse à . Elpepe le 01/12/2007 à 18h15 : MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ On n’arbore les couleurs qu’entr...
c’etait un essai LPP, t’énerves pas 
Bon, allez, les gosses : BB m’entraîne vers la banquette blanquette, je me trisse. N’oubliez pas d’éteindre en sortant.
Et au lit, les mains sur les couvertures.
Si ! Parce qu’à l’impératif, y’a pas de "s" à la deuxième personne du singulier des verbes du premier groupe. C’est con, hein ?
Et Roger Pingeon, hein, n’avait-il pas pignon sur roue, quand il changeait de braquet?
terrible, les couleurs ! Allez, juste pour voir si j’ai bien compris, en voici une bonne, en blanc sur fond blanc :




oui : ça marche !
réponse à . file_au_logis le 01/12/2007 à 20h41 : Et Roger Pingeon, hein, n’avait-il pas pignon sur roue, quand il changeait...
waouh ! tiu parles "d’un temps que le moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre"
et toi, comment connais-tu les cyclistes français de 1970 ??? Il avait gagné en 67 , 2ème en 69 et X fois le maillot jaune ... suis vraiment impressionnée que tu t’en souviennes !
Les Pignon(s) ça te branche ? ... parce qu’avec le film : "Le dîner de cons", Pignon est revenu en force !  françois !!! cette page
Pauvre vache, au pis, gnons sur gnons elle avait reçu ! Le coupable fut envoyé en pénitence au pignon – puisque le pignon désigne aujourd’hui, au moins au QC, le mur latéral non mitoyen et non terminé en pointe.
De là, pourrait-on déduire qu’avoir pignon sur rue est être incapable de regarder le monde en face…
réponse à . file_au_logis le 01/12/2007 à 20h41 : Et Roger Pingeon, hein, n’avait-il pas pignon sur roue, quand il changeait...
Avec son nom et son prénom, Roger Pingeon, il l’avait le Pignon d’or, d’autre n’avait que la poulie d’or
réponse à . tytoalba le 01/12/2007 à 13h10 : on est plus collés le samedi on fait séance de coloriage HoubaHO...
On m’appelle ?

J’aurai jamais fini d’être sage comme une image,
avec tous mes coloriages.
Puisqu’après la salle où je me trouve,
je devrai le phare entier colorier en rouge !

(oui, je sais, mais la licence pohétique, ça existe ôssi, môssieur Astérix)

Obél-Hobbes
réponse à . momolala le 01/12/2007 à 13h29 : J’ai goûté le caviar de pignons , le saucisson de figues, le ...
Nous un jour on a fait des sablés sans farine... ça a donné d’excellents caramels !

Parle-nous des treize desserts de la Nohel !

Niam-gromph-slurp-Hobbes
Waouh. Prés de 30 ans après la téloche, Expressio vient de passer du noir et blanc a la couleur. Quel feu d’artifice.
Ce jour est a marquer d’une pierre blanche.
Perso, je ferais une croix sur la cheminée.
  
Expérience.
[rose]rose[/rose]
[violet]violet[/violet]
[banane]banane[/babane]
[abricot]abricot[/abricot]
[angelot] angelot[/angelot]

Hello,God! De combien de couleurs dispose t’on exactement?
Et y a-t-il d’autres effets spéciaux tel que le clignotant ?
Par exemple, le jour anniverssaire d’Expressio, tu nous avait mis une image !
Amitiés et continue a nous instruire avec Expressio. On apprend a tout âge. 
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 02h52 : Waouh. Prés de 30 ans après la téloche, Expressio vient de...
Feu Darty fils ?
Condoléances électroménagères à la famille Darty, donc... 
Un grand merci, si ce n’est pas trop slurp! slurp! pour m’apprendre à utiliser cette foutue bécane, au fond de mon désert..........Mon cher GOD.
réponse à . <inconnu> le 02/12/2007 à 03h36 : Expérience. [rose]rose[/rose] [violet]violet[/violet] [banane]banane[/bab...
Les couleurs dix ponibles à ce jour sont seulement le bleu, le rouge, le vert, le jaune et le blanc, les deux dernières sur fond noir automatiquement, cause que sinon, on aurait un peu de mal à les lire.
Il me semble que c’est amplement suffisant pour égayer un peu la noirceur habituelle de mon encre (non, Elpépé, j’ai pas dit de mon ancre).

Le clignotant marche aussi très bien, sauf sur cette daube d’Internet Explorer (IE pour les intimes), comme déjà indiqué précédemment.
réponse à . hedgehog le 02/12/2007 à 21h13 : Un grand merci, si ce n’est pas trop slurp! slurp! pour m’apprendre ...
Un grand merci [...] pour m’apprendre à utiliser cette foutue bécane
Que veux-tu dire par là ? À moins que ce ne soit plutôt par là ?
réponse à . God le 02/12/2007 à 21h40 : Un grand merci [...] pour m’apprendre à utiliser cette foutue b&eac...
Je veux dire que "je me mets à l’ordinateur", et je tire une langue d’enfer quand je vois les minots se balladaient dans ces dédales avec une facilité incroyable. Il se trouve qu’en ce moment pour des raisons de santé j’ai un peu de temps libre,mais comme je suis un peu fatigué,..l’un dans l’autre j’avance pas très vite.Mais il y a des moments pendant lesquels je m’amuse bien, et ça "donne la pêche" pour le quotidien.
PS j’ai allégé le 98, un moment de faiblesse !!
réponse à . cotentine le 01/12/2007 à 12h11 : en Vendée, on ne trouve pas de "pignons" sur rue, ils sont tous dans le s...
T’rends compte ? N’est-il pas qu’on en a parlé la veille ma Cotcotte ? Elle fait encore des siennes c’te Mâame Irma ! C’est qu’elle télépathe grave avec God
réponse à . <inconnu> le 01/12/2007 à 22h39 : Avec son nom et son prénom, Roger Pingeon, il l’avait le Pignon d&r...
y’en a aussi con qu’on un pignon fixe ! mais quel régal avec un pignon sur roue ! cette page 
J'ai connu un mauvais maçon qui s'est retrouvé avec le pignon sur la rue.
Anagramme
Pourrions naviguer

Comme quoi notre expression vient bien de la marine.
Mais où sont les exemples???
Suis allée fouiller dans les vinyles, par acquis de conscience plus que par conviction, à peu près sûre de ne pas trouver l'expression chez le cher Georges B.
Eh bien si ! elle y est :

Post-scriptum. Si le vol est l'art que tu préfères,
Ta seule vocation, ton unique talent,
Prends donc pignon sur rue, mets-toi dans les affaires,
Et tu auras les flics même comme chalands.


Gerard, Bouba, on partage... car s'il y a pas mal de rues chez GB, je crois que c'est le seul "pignon" qui existe.
Pour les visiteurs du soir, les amionautes de la nuit, ce vieux coin de rue, tout en souvenir, tout en douceur... Écoutez...
Les quatre sens du mot pignon et ils ont tous une étymologie différente et une morphologie différente. Le premier est circulaire. Notre mot est triangulaire. Les deux autres sont ni l'un ni l'autre en forme. Je ne saurais les caractériser.

(Nom 1) Roue dentée. De peigne avec le suffixe -on.
(Nom 2) Partie d’un mur. Du latin pinnio, « pignon », dérivé de pinna, « merlon ».
(Nom 3) Amande. De l’ancien occitan pinhon, de pinha, « pomme de pin ».
(Nom 4) Coquillage. De pinne.

Pas facile le français...
réponse à . DiwanC le 18/11/2014 à 01h56 : Pour les visiteurs du soir, les amionautes de la nuit, ce vieux coin de rue, tou...
Ah, l'accordéon, c'est si les vieux quartiers de Paris...paraît qu'il est tendance comme instrument ces jours-ci...il y avait un joueur de l'accordéon très doué dans mon train aéroport-Paris l'année dernière...un instrument très pratique pour des déambulations dans les trains ou dans les rues où les immeubles ont des pignons ou pas, peu importe...
réponse à . lalibellule1946 le 18/11/2014 à 03h12 : Les quatre sens du mot pignon et ils ont tous une étymologie diffé...
Pinne : grand mollusque bivalve à coquille triangulaire des mers chaudes et tempérées.

Les coquillages en forme de pine sont-ils des bivulves ?
réponse à . lalibellule1946 le 18/11/2014 à 03h35 : Ah, l'accordéon, c'est si les vieux quartiers de Paris...para&i...
Ah, l'accordéon [...] un instrument très pratique pour des déambulations dans les trains ou dans les rues [...]
N'empêche, l'arrivée des menhirs s'annonce à coups de binious. C'est quand même un spectacle d'une autre tenue que ces accordéons asthmatiques célébrant poussivement dans les rues impies l'avènement de ces pignons pignolesques !
Pourquoi la supplique me direz vous ?
D'abord parce que c'est une chanson que j'adoooooooooooooore et ensuite parce qu'il y est question de pin parasol et un pin parasol c'est non seulement l'arbre emblématique de la Provence, celui sur lequel la cigale stridule, celui qui agite ses branches sous les coups de boutoir du Mistral, celui qui accroche ses racines sur la maigre terre des roches rouges de l'Esterel, celui qui s'enivre des effluves de la Méditerranée, celui qui offre ses aiguilles au soleil mais c'est aussi celui qui donne les pignes dans lesquelles on trouve les pignons dont on casse la coque entre deux pierres et qu'on déguste sur place...........c'est meilleur....

Est-ce trop demander ! Sur mon petit lopin, plantez, je vous en prie, une espèce de pin
Pin parasol de préférence, qui saura prémunir contre l'insolation
Les bons amis venus faire sur ma concession d'affectueuses révérences


Je fais le café et je vous dis à demain...........j'ai de la route aujourd'hui

Allez, Coyote mon pépère on y va, y a du Bleu au bord des routes........

PS: Désolé pas le temps de lire les étages supérieurs......
réponse à . Mintaka le 18/11/2014 à 05h00 : Ah, l'accordéon [...] un instrument très pratique pour des d&eacut...
Ça va pas ce matin ? Tant d'émotion si tôt...faudrait que t'écoutes la douce chanson de Juliette Gréco proposée par Diwan...et peut-être que si tu buvais un peu moins de café, je ne sais pas mais je suggère...peut-être qu'une aiguille de pin parasol t'a piqué le pignon et t'as heurté un menhir dans la rue là où il devait se trouver des accordéonistes...
- Qu'est-ce que tu vends ?
- des légumineuses
- c'est quoi ?
- oh, c'est...comme ers
- commerce, je vois bien, mais c'est quoi ?
- Tu vois ce magasin ? il est géré par un couple, et très bavard...le commerçant et la
commère sent !
- tu veux dire : la commerçante...
- non, non, je veux dire qu'elle pue !
-ah....
Voila une expression qui m'a longtemps intrigué. Là où j'ai été élevé, le pignon désigne, par extension de sens, le mur aveugle contrairement à la façade qui comporte la porte, les fenêtres et les gouttières. L'intérêt de bâtir le pignon côté rue m'a longtemps échappé.
Entre paysans
- Moi, pour niveler le terrain, j'utilise une espèce de grille très grande...
- c'est quoi, exactement ?
- c'est comme: herse, en gros
- et qu'est-ce que tu vends ?
Un jeune peintre hongrois: - Merse vend beaucoup, mais moi aussi j'ai vendu mes toiles...
un autre peintre (plus âgé): - le petit, comme Merse !
le jeune: - pas si petit que ça, mon commerce !
les gens aisés ne se privaient pas de la décorer, en fonction de leurs moyens, pour afficher leur niveau de richesse.
Avoir pognon sur rue ?
- Avant d'être photographe, Monique Larroux était jardinière, et c'est là qu'on l'avait surnommée 'pignon fixe'...
- pourquoi ?
- elle ne cessait pas, Larroux, d'enter !
Un jeune entreprenant: - Tu sais, j'ai le nez pour les affaires, même si parfois, elles ne sont pas très licites...
son grand-père: - sale nez, gosse !
le jeune: - oh, pas toujours sale, le négoce....
François Pignon roulait paisiblement, quand la ceinture de sécurité de son passager avant se coinça...
le passager: - Tu pourrais appuyer sur le bouton d'ouverture de la ceinture ?
Pignon: - quand ?
le passager: - ben, tout de suite, appuie sur le champ, Pignon !
Obéissant, il se mit à rouler à 200km/h ! (imprudemment, sans coyote)
réponse à . joseta le 18/11/2014 à 09h47 : Entre paysans - Moi, pour niveler le terrain, j'utilise une espèce de gri...
et qu'est-ce que tu vends ?
C'est vrai ça : qu'est-ce qu'il vend ?
Bien sûr on imagine qu'il vend des pignons, mais des pignons sur rue ou des pignons sur cour ? Insupportable incertitude qui nous taraude depuis ce matin 9 h 47...
Pignon... qu'en dit M'sieur Rey ?

Que le mot apparaît à l'écrit vers 1211.
Qu'il est issu du latin populaire, avec une petite teinture de latin classique - pinna → plume, aile, se confondant ainsi avec penna → panne, penne. À tout ça, s'ajoute une variante dialectale pour désigner certains objets, tels palette, nageoire, aigrette de casque, créneau... En ancien français, pignon est utilisé pour désigner le sommet d'une montagne.

Bref, l'origine n'est pas des plus limpides, bien qu'avec créneau on commence à entrapercevoir l'ombre d'une construction. En effet, dès 1584, la locution figurée avoir pignon sur rue → propre à un homme riche, prend le sens propre d' "avoir une maison importante dont la façade à pignon donne sur la rue".

On y est ! Et je vous y laisse ! 
Il nous vend des salades !
La herse ne sert pas à niveler le terrain mais à briser les plus grosses mottes de terre à l'aide des dents qui sont fixées dessus.
réponse à . SyntaxTerror le 18/11/2014 à 18h41 : Il nous vend des salades ! La herse ne sert pas à niveler le terrain...
Ah ! enfin, voilà du monde !
La rue du Pignon était un peu déserte cet après-midi... Peu de promeneurs...
Les voisins du dessus avaient été plus bavards... mais papotant de tout sauf d'urbanisme ! L'expression ne fait pas recette et n'évoque pas de souvenirs...
Mais bingo ! Je viens de rechercher s'il existait une "Rue du Pignon"... M'sieur Google propose "La rue des pignons", un téléroman québécois !
Si Slepi passe par ici, il nous en dira peut-être plus...
réponse à . DiwanC le 18/11/2014 à 19h54 : Ah ! enfin, voilà du monde ! La rue du Pignon était un p...
"Les voisins du dessus avaient été plus bavards..."

Certes, mais la partie "je m'éclate avec les attributs de couleur" a dû coller la migraine à plus d'un-e.
C'est la rue des pignons avec les illuminations de fin d'année.
Bonjour... heureux de t'être utile... c'était très écouté en effet... mais par moi pas beaucoup, j'avais entre 15 et 25 ans et les téléromans c'était pas ma tasse de thé... c'est encore le cas...
j'aimais bien le piano du thème musical pourtant... ça s'appelait bien "Rue des pignons"... en reparler aujourd'hui au Québec, sûr qu'il y aurait beaucoup de nostalgie.
Yavait un boxeur, son entraîneur... ce dernier disait souvent "Sort humain!"
C'était la vie dans un quartier populaire de Montréal... Google en sait plus que moi...
réponse à . DiwanC le 18/11/2014 à 19h54 : Ah ! enfin, voilà du monde ! La rue du Pignon était un p...
La rue du Pignon était un peu déserte cet après-midi... Peu de promeneurs...
A part dans le midi où ils ont de l'eau, le reste des abonnés manque d'O'pignon, sauf les Irlandais œuf corse !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir pignon sur rue » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?