Avoir un polichinelle dans le tiroir - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir un polichinelle dans le tiroir

Être enceinte.

Origine

La marionnette Polichinelle vient du personnage Pulcinella de la commedia del'arte italienne.
Pulcinella et pulcino (poussin) ont la même racine.
Cette expression est donc une déformation de « avoir un 'poussin' dans le ventre ».

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir un polichinelle dans le tiroir » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Einen Braten in der Röhre habenAvoir un rôti au four
États-Unisen To be knocked upÊtre cognée haut
Angleterreen To have a bun in the ovenAvoir une brioche dans le four
Angleterreen To be up the spout Être (coincé) dans le jet / le trou
Argentinees Tener la cocina llena de humoAvoir la cuisine pleine de fumée
Espagnees La mujer està embarazada.La femme est embarrassée
Espagnees Tener un bomboAvoir la sphère (du tirage de la loterie) avec soi
Canada (Québec)fr Avoir un pain au four
Canada (Québec)fr Être en baloune(baloune est la françisation de balloon = ballon)
France (Franche-Comté)fr Avoir passé la commande
France (Franche-Comté)fr Les petits pieds poussent les grands (enceinte)
Grècegr Είμαι σε ενδιαφέρουσα (Ìme se endhiafèroussa)Être en situation "intéressante"
Italieit Avere la pagnotta in fornoAvoir le pain dans le four
Russieru Быть беременнойÊtre enceinte
Slovaquiesk By? v druhom staveÊtre dans un état second
Turquietr Yüklü olmak Avoir un fardeau
Belgique (Wallonie)wa Èlle a s'buscûteElle a son biscuit
Belgique (Wallonie)wa Avoir un lapin dans la carnassière
Belgique (Wallonie)wa Aveût dédja l' gômâ,Avait déjà le paquet
Belgique (Wallonie)wa Èlle a l'botroûle inflêyeElle a le nombril enflé
Belgique (Wallonie)wa Attendre famille

Vos commentaires
c’est tout?
Bin... Mitsie-donc un complément ..?
Chez moi de l’autre côté de la mer on employait cette expression quand la dame n’était pas mariée et qu’on voulait jeter un doute sur la paternité en supposant des paternités multiples et variées comme le costume de Polichinelle et jetant le mauvais oeil à ce "bâtard" qui n’avait qu’à naître bossu comme tout bâtard qui se respecte. Rien que des mots d’amour et d’amitié, quoi !
Le traitement de cette expression date de mes tous débuts, à une époque où j’avais moins l’inspiration pour délayer.
Et comme j’ai déjà du mal à assurer la quotidienne, je n’ai pas le temps de revenir en arrière, sauf si c’est pour corriger des bourdes manifestes. Et comme il n’y en n’a pas ici...
Il faut souligner que le mot Polichinelle a deux sens différents si l’on parle du personnage, on l’écrit avec un "P"majuscule et si c’est une sorte d’abruti ou quelqu’un de moindre envergure en tous cas, on l’écrit avec un "p "minuscule.

D’ailleurs l’insulte : "Espèce de polichinelle" s’écrit avec un "p" minuscule.
réponse à . <inconnu> le 26/01/2007 à 12h47 : Il faut souligner que le mot Polichinelle a deux sens différents si l&rsq...
Me semble que l’emploi de l’article "un" avant le substantif implique clairement cette nuance... "un" fait de "polichinelle" un nom commun...
réponse à . AnimalDan le 26/01/2007 à 17h53 : Me semble que l’emploi de l’article "un" avant le substantif impliqu...
... tout comme dans "un guignol", d’ailleurs... ;)
Mais on ne sait pas d’avance si l’on a un guignol dans le tiroir. Des fois, le profil des géniteurs peut cependant en laisser présager l’éventualité, mais ça n’est pas à proprement parler héréditaire...
réponse à . AnimalDan le 26/01/2007 à 17h56 : ... tout comme dans "un guignol", d’ailleurs... ;) Mais on ne sait p...
Tant qu’on ne sait pas, on envie d’être optimiste... Ensuite, il faut être très longtemps réaliste et c’est parfois moins drôle d’avoir engendré un guignol ou un polichinelle (terme neutre, donc assexué ou général).
réponse à . momolala le 27/01/2007 à 06h13 : Tant qu’on ne sait pas, on envie d’être optimiste... Ensuite,...
polichinelle, guignol, tout cela nous conduit donc à une marionette...
Celle qui se trouve au bout d’un fil...
Et qu’est-ce qui, à cet endroit-là, se trouve au bout d’un fil?

Ben, une patte, voyons ...
C’est de là que vient l’expression: "avoir un fil à la patte" !
"Tu lui as si bien beurré le millefeuille qu’elle s’est retrouvée avec un polichinelle dans le tiroir"
C’est d’un romantisme !
J’ai aussi entendu dire " avoir un berlingot dans le tiroir" mais là il n’y a pas l’explication polichinelle-poussin.
Enfin, en tout cas le résultat est le même: 5 minutes de plaisir, 9 mois d’attente, 1 de plus à table.
réponse à . file_au_logis le 27/01/2007 à 18h12 : polichinelle, guignol, tout cela nous conduit donc à une marionette... Ce...
Est-ce de là que vient aussi l’expression : "la vie ne tient qu’à un fil ?".
Même si c’est une marionnette, voir Pinocchio.
réponse à . <inconnu> le 28/01/2007 à 12h23 : Est-ce de là que vient aussi l’expression : "la vie ne tient q...
Pin-o-cchio: Voir "contraception naturelle"...
Pin-o-cho  : Voir "économies d’énergie, Energie thermique renouvelable gratuite".
réponse à . <inconnu> le 28/01/2007 à 12h23 : Est-ce de là que vient aussi l’expression : "la vie ne tient q...
Poétique image que celle du petit pantin tenant à la vie par le fil ombilical...
réponse à . <inconnu> le 28/01/2007 à 12h23 : Est-ce de là que vient aussi l’expression : "la vie ne tient q...
Ainsi font... font... font... les petits maris honnêtes...
réponse à . AnimalDan le 29/01/2007 à 14h02 : Ainsi font... font... font... les petits maris honnêtes......
Ainsi pompent pompent pompent les p’tites femmes sans queue ni tête !
réponse à . <inconnu> le 30/01/2007 à 14h15 : Ainsi pompent pompent pompent les p’tites femmes sans queue ni tête&...
Bin... sans l’une ni l’autre, comment elles font ..? MDRRR...
réponse à . AnimalDan le 31/01/2007 à 06h04 : Bin... sans l’une ni l’autre, comment elles font ..? MDRRR......
Ni tête... euh, ça veut dire qu’elles ne réfléchissent pas trop avant. Tête de linotte quoi.
réponse à . momolala le 27/01/2007 à 06h13 : Tant qu’on ne sait pas, on envie d’être optimiste... Ensuite,...
Ben, dis donc ! 2005... 2007... Z’étiez sobres dans ce temps-là ! Juste l’essentiel, pas de superflu... Impressionnant !
L’époque des "polichinelles dans le tiroir" est révolue, le pantin est rangé dans le coffre à jouets ; aujourd’hui, les commères ont fini de déverser leur fiel. On a les Pierrots et les Colombines quand on les veut* et avec qui on les veut*... si on les veut...

*enfin... presque.
Pas très "classe" ni très romantique... Je préfère encore les roses et les choux, à tout choisir. On ne peut donc pas, tout simplement, attendre un bébé ? Il est vrai qu’ à ce propos on entend beaucoup parler de ... congélation et de procès pour infanticide, de nos jours.....
réponse à . DiwanC le 19/10/2010 à 01h19 : Ben, dis donc ! 2005... 2007... Z’étiez sobres dans ce temps-l...
Et pourquoi t’as pas mis d’astérisque après "si on les veut"?

Est-ce un voeu pieux?

A ne pas confondre avec

Est un vieux pieu?

Où toute l’histoire ayant mené à tes questions existencialistes se serait passée...

Ou alors ne pas confondre avec

Est un vieux pneu? Ce qui ferait que le préservatif ou l’hymen artificiel était devenu poreux...
Bonjour,

Je vous lis tous les jours, en douce, mais étant donné votre très haut niveau, je préfère m’abstenir de réagir. Toutefois, pour remplacer le polichinelle, je me souviens qu’il existe l’expression discrète qui consiste à "être dans une position intéressante" qu’utilisa un jour un écrivain de ma connaissance quand une de mes copines "attendait famille", comme on le dit quelquefois en Belgique. Je pense aussi que "attendre un bébé" est plus charmant et joli que d’employer le trivial "elle est grosse", par exemple.
moi j’ai entendu aussi l’expression : A voir un singe sous le tablier
réponse à . 750 le 19/10/2010 à 07h08 : Bonjour, Je vous lis tous les jours, en douce, mais étant donné v...
J’ ai même entendu pire qu’ "elle est grosse"...Un futur père, pour le troisième enfant, qui, apparemment n’ était pas "applaudi à grands cris", a prononcé : "Elle est ’core pleine...." Il est vrai que la Normandie est connue pour ses vaches, mais quand même !
Je trouve que "la position intéressante", même si elle n’ est pas, hélas, toujours considérée comme telle, est d’ un niveau nettement plus élevé....
réponse à . 750 le 19/10/2010 à 07h08 : Bonjour, Je vous lis tous les jours, en douce, mais étant donné v...
Et on disait à une femme de plus de 40 ans:
-Attention! au "retour d’age", il y a parfois des surprises et celui qu’on n’attend pas et qui arrive!...
J’ai une fois entendu, par une de mes tantes que l’on mettait en garde:
-Pas de risque! Le moule est cassé!(elle parlait de sa ménopause, bien sûr)
réponse à . 750 le 19/10/2010 à 07h08 : Bonjour, Je vous lis tous les jours, en douce, mais étant donné v...
Je crois que le choix de l’expression correspond au désir que l’on a ou non de cet enfant. Dans le cas présent, on n’attend pas évidemment le divin enfant. Néanmoins, à y regarder de plus près, cet enfant-polichinelle au costume d’arlequin* vaut bien, pour l’éveil à la tolérance Elmer l’éléphant (cette page) ou le poisson Arc-en-Ciel (cette page).

*selon mon idée/confusion initiale !
le tiroir, c’est la « poignée qu’on tire pour fermer une porte » (tirouer, 1400) , avant de désigner la « petite caisse emboîtée dans un meuble et qui peut se tirer » (1530). Il existe des meubles à secrets, avec des tiroirs cachés, et la comparaison avec le ventre de la femme peut avoir un sens, même s’il rend assez mal compte de la difficulté d’un accouchement. (mais là, je parle par ouï-dire !)
Mais cherchons ailleurs : en 1752, la pièce à tiroir c’est la « comédie sans nœud et sans dénouement et qui n’est qu’une suite de scènes ». Sans noeud ? Non, la piste n’est pas bonne !
En 1854 « dans les machines à vapeur, sorte de boîte où se rend la vapeur, et d’où elle presse tantôt un côté du piston, tantôt un autre ». L’endroit où s’active le piston ? Là, il me semble que l’on brûle, pour peu d’admettre que le piston n’y crache pas que de la vapeur !
(les définitions sont tirées du TLFI)
réponse à . <inconnu> le 19/10/2010 à 09h13 : Et on disait à une femme de plus de 40 ans: -Attention! au "retour d&rsq...
C’ est amusant, mon mari employait cette dernière expression en faisant de l’ auto-dérision, pour signifier qu’ il n’ y aurait plus personne aussi "bien" que lui... (Je te rassure, il ne se prenait pas pour Dieu le père, il attendait simplement les réflexions en retour, qui ne tardaient pas....)
A ce sujet, des nouvelles de Memphis et d’ailleurs sur cette page !
réponse à . chirstian le 19/10/2010 à 09h24 : le tiroir, c’est la « poignée qu’on tire pour ferm...
C’ est décidé : je vote pour le piston !
réponse à . AnimalDan le 26/01/2007 à 17h56 : ... tout comme dans "un guignol", d’ailleurs... ;) Mais on ne sait p...
Mais on ne sait pas d’avance si l’on a un guignol dans le tiroir.
cela devient vite un "secret de polichinelle" et je pense que les deux expressions sont liées : avoir un polichinelle dans le tiroir c’est être enceinte, mais sans l’annoncer. Or très vite cela devient évident : secret de polichinelle. Et c’est à cause de cette dissimulation que l’opinion publique n’est pas tendre et utilise une expression, somme toute assez peu poétique.
C’ est décidé : je vote pour le piston !
il y a effectivement des femmes qui couchent pour être pistonnées.
En Angleterre cela se dit aussi"Jack in the box" Jacques dans la boite. Le très facétieux compositeur Jacques Satie a fait une très charmante pièce pour piano.
C’est au XVIII siècle que le coffre est devenu "commode" grâce aux tiroirs. C’est en effet plus facile de récupérer quelque chose qui est au fond du coffre avec le tiroir qu’avant, d’où le nom de "commode" des premiers coffres à tiroirs.
Bien entendu les femmes étaient déjà commode bien avant les coffres. De là à dire, comme le fait God qu’elles sont à tiroir...
Je sais qu’en argot on dit vulgairement tirer un coup, mais je ne pense pas qu’il y ai de rapport avec mettre un polichinelle. Quoique dans polichinelle il y a "poli" ce qui peut laisser supposer que polir le chinelle puisse entraîner des effets secondaires quelques mois après.
Faudrait demander aux spécialistes (Germaine et BB) de ce merveilleux site plus de détails sur l’origine sexuelle de cette expression.
réponse à . file_au_logis le 19/10/2010 à 06h51 : Et pourquoi t’as pas mis d’astérisque après "si on les...
Et pourquoi t’as pas mis d’astérisque ...
J’en ai un plein tiroir : je t’en envoie quelques-uns **** *** ******** **** ****** ** * ! Tu les mets où tu veux ! Tu peux même les mettre au féminin si ça te fait plaisir : "quelques-unes" ! Ou encore les disposer - façon gommettes - sur un polichinelle !
réponse à . mickeylange le 19/10/2010 à 10h01 : C’est au XVIII siècle que le coffre est devenu "commode" grâc...
Faudrait demander aux spécialistes (Germaine et BB) de ce merveilleux site plus de détails sur l’origine sexuelle de cette expression.
Nous venons de recevoir les premières épreuves du manuel qui sera prochainement publié par les éditions Georges P. Ainsi, il sera facile à chacun de s’y référer*.

*sans avoir à nous déranger à tout moment parce qu’on a aut’ chose à faire. A « pro...peau », mon Lapin, on se retrouve chez Marceeel tout à l’heure ?
réponse à . DiwanC le 19/10/2010 à 10h20 : Faudrait demander aux spécialistes (Germaine et BB) de ce merveilleux sit...
A « pro...peau », mon Lapin, on se retrouve chez Marceeel tout à l’heure ?
Je vous l’avais bien dit, que dès qu’on parle de sexe, elles grimpent aux rideaux ! 
Ok à midi, la clé du bar est dans le tiroir.
réponse à . mickeylange le 19/10/2010 à 10h26 : A « pro...peau », mon Lapin, on se retrouve chez Marceeel tout &ag...
Je vous l’avais bien dit.... etc.
Pfffff... A tout bientôt quand même !
To have a bun in the oven : Avoir une brioche dans le four
avoir un chiche dans le kebab ?
réponse à . mitzi50 le 19/10/2010 à 09h25 : C’ est amusant, mon mari employait cette dernière expression en fa...
Je te rassure, il ne se prenait pas pour Dieu le père, il attendait simplement les réflexions en retour, qui ne tardaient pas.
Ne serait-ce pas là l’aveu d’une filiation? J’y vois pour ma part une description assez précise de notre petit Godemichou adoré qui, lui non plus, ne se prend pas pour Dieu le Père... Quoiqu’il attende quand même avec beaucoup d’intérêt (même sans capital) nos réflexions en retour... qui ne tardent jamais non plus, d’ailleurs...

Encore un secret mal gardé,  
Et le père, putatif, c’est Gnafron ? 
réponse à . chirstian le 19/10/2010 à 09h37 : C’ est décidé : je vote pour le piston ! il y a ...
Bigre ! j’ ai honte... je n’ y avais même pas songé. Trop naïve ou trop bête ? A vous de voir !
réponse à . file_au_logis le 19/10/2010 à 11h37 : Je te rassure, il ne se prenait pas pour Dieu le père, il attendait simpl...
J’ aurais donc pour enfants des demi-dieux ? Heureusement, ils ne sont pas au courant !!!! Mais c’ est après tout possible, une de mes filles se prénomme Hélène. Cependant je n’ ai pas d’ Héraclès, Castor ni Pollux etc.....
réponse à . AnimalDan le 29/01/2007 à 14h02 : Ainsi font... font... font... les petits maris honnêtes......
sont ils honnêtes ceux qui contribue à la mise en route du polichinelle? si j’en crois la contribution 4 je ne suis pas convaincue .
La dame n’est pas forcement très honnête non plus .... si elle le lui a fait dans le dos

"Pan ! Qu’est-ce qu’est là ?
C’est Polichinelle mam’selle,
Pan ! Qu’est-ce qu’est là ?
C’est Polichinelle que v’là !"
réponse à . cornelius le 19/10/2010 à 13h32 : sont ils honnêtes ceux qui contribue à la mise en route du polich...
honnête ? pas sûr effectivement ! Ne dit-on pas : trop poli (chinelle) pour être honnête ? Mais ne pas confondre : polichinelle avec poli chinois.
Le costume du polichinelle , blanc à l’origine, s’est paré des couleurs de l’Arlequin. Avec beaucoup de rouge. Comme la crête du coq.
La coqchinelle.  
Marcel : et si tu sortais ton meilleur poli-Chinon de ton tiroir ?! Allez : la tournée de God , qui a rarement fait plus sobre.
Mais effectivement : pas de bourdes manifestes. La preuve : même dans l’expression "avoir un ’poussin’ dans le ventre" il ne semble pas y avoir de coquille.
Euh... quoique. quoiqu’oeuf ...
réponse à . momolala le 19/10/2010 à 09h23 : Je crois que le choix de l’expression correspond au désir que l&rsq...
Je retourne dans ma classe de maternelle avec ces couvertures de livres...
Le poisson était multicolore et fait de papiers brillants, fluorescents...phosphorescents...une merveille!
réponse à . chirstian le 19/10/2010 à 09h24 : le tiroir, c’est la « poignée qu’on tire pour ferm...
Mon père avait un secrétaire qui sentait bon le tabac...Plein de petits tiroirs et un fond amovible qui glissait dans deux rainures... On pouvait y cacher, des lettres d’amoureux, un pistolet, des vermillons...
La table de chêne massif...se rabattait vers le haut et régulièrement on se la prenait sur le crâne...quand on était haut de 6o centimètres, qu’on farfouillait, en les bouléguant comme des malades,dans les tiroirs inférieurs où étaient rangés les jeux de l’oie, les coloriages, les aiguilles à tricoter et que mon père avait oublié de donner un tout de clé!
On se prenait de ces bosses! 
réponse à . <inconnu> le 19/10/2010 à 14h06 : Mon père avait un secrétaire qui sentait bon le tabac...Plein de ...
merci pour ce "bouléguant" dont il m’a fallu chercher la définition, après m’être boulégué (avoir boulégué ?) les neurones. Il sonne bien !  
réponse à . momolala le 19/10/2010 à 09h25 : A ce sujet, des nouvelles de Memphis et d’ailleurs sur cette page !...
Merci Momo de penser à Memphis qui poursuit cahin caha son petit bonhomme de chemin et qui, même si on n’y retrouve pas Polichinelle, est une fan des merveilleuses marionnettes à fil d’André Blin à Montrouge cette page. Un vrai bijou de spectacle qui séduit parents, enfants et petits-enfants par sa beauté et sa poésie.
réponse à . <inconnu> le 19/10/2010 à 09h55 : En Angleterre cela se dit aussi"Jack in the box" Jacques dans la boite. Le tr&eg...
D’ après mes informations, Satie se prénommait Erik Alfred Leslie... Me trompé-je ?
Et il ne faut pas oublier que, dans les pièces humoristiques, outre "Jack in the box", on trouve aussi les "embryons desséchés". Y a-t-il une relation de cause à effet ?
réponse à . God le 25/01/2007 à 20h38 : Le traitement de cette expression date de mes tous débuts, à une &...
Si...
Une toute petite : « commedia dell’ arte » prend effectivement deux "m"...
mais aussi deux "l"...
Mais il vous sera beaucoup pardonné!

Plus sérieusement, pensez-vous vraiment que c’est en référence à son étymologie (pulcino=poussin) que cette expression serait née fin XIXe ?
Ne serait-ce pas plutôt parce qu’un polichinelle, c’est non seulement le personnage du théâtre italien mais également une marionnette, un jouet qui, comme tout pantin, s’agite en envoyant bras et jambes dans tous les sens lorsqu’on tire sur son fil...
Comme le bébé dans le ventre de sa mère... ?
réponse à . jiemde le 19/10/2010 à 17h04 : Si... Une toute petite : « commedia dell’ arte »...
On pourrait aussi y voir une allusion à la silhouette arrondie de Polichinelle... mais pourquoi le tiroir ?
réponse à . chirstian le 19/10/2010 à 14h18 : merci pour ce "bouléguant" dont il m’a fallu chercher la déf...
Boulégué: après recherche (et si j’ai bien compris...), ce serait synonyme de "brain storming" ou de "tempête sous un crâne" de Pascal ?
Dans ce cas, c’est plus joli et plus court que les deux termes synonymes.
Mais il vaut mieux ne pas être seul avec l’aide de Parsi Mony et de Circon Spection... 
Quand on était gamins, mon copain et moi, on aimait bien jouer à "cache-cache" (non, ce n’est pas un jeu portugais, mais plutôt une expression belge). On se cachait dans les meubles, même si cela n’était pas commode... Mon copain, qui lui était portugais, aimait bien se cacher dans les tiroirs. Il faut dire qu’il n’était pas bien grand. Comment s’appelait-il donc? Ah, j’y suis: Pol y Cinel! Et quand nos mères nous demandaient où nous nous étions cachés, spa... moi, c’était au logis, et lui, c’était Pol y Cinel dans l’ tiroir...
La Rousse me confie que le Pulcinella napolitain est diffèrent par son aspect. Il est bien droit, vêtu de blanc comme Pierrot, avec un nez crochu et un demi-masque noir. C’est aussi ce qui est écrit à cette page.
Qui aime la cavalerie, aime l’infanterie
C’est pour ça qu’on dit aussi avoir les petits pieds
Mais qu’est ce que tu racontes là Huppe ! Faut évoluer !
réponse à . chirstian le 19/10/2010 à 14h18 : merci pour ce "bouléguant" dont il m’a fallu chercher la déf...
Oui, oui. On se boulègue.
"Allez! On se boulégue!", disait le maître d’école qui avait de la peine à abandonner son patois!
et on dit aussi:
"Boulègue, boulègue!", au loto quand le distributeur de numéros met la main dans le sac ou fait tourner le panier avec les jetons.
réponse à . mitzi50 le 19/10/2010 à 16h30 : D’ après mes informations, Satie se prénommait Erik Alfred L...
Satie se prénommait Erik

Surnommé "ésotéric".
Confusion avec Jacques Tati ?
réponse à . mitzi50 le 19/10/2010 à 16h30 : D’ après mes informations, Satie se prénommait Erik Alfred L...
Merci pour cette rectification. Je ne m’explique pas le lapsus! C’est sans doute le Jack in the box qui m’a distrait et non Tati, chef! Ce sont plutot des choses vues àdroite et à gauche (sans lunettes)...
réponse à . <inconnu> le 28/01/2007 à 06h11 : "Tu lui as si bien beurré le millefeuille qu’elle s’est retro...
J’ai aussi lu dans un livre de San Antonio (vocabulaire très riche et éclectique) l’expression :

"Elle a attrapé le ballon"

Non Lloris, on ne parle pas de toi !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir un polichinelle dans le tiroir » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?