C'est la Bérézina - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

C'est la Bérézina

C'est une défaite cuisante, une déroute complète.
C'est une situation extrêmement désagréable.

Origine

Nous sommes en 1812. Dans trois ans, on fêtera le tricentenaire de la bataille de Marignan. Mais cela n'effleure pas du tout l'esprit des quelques centaines de milliers d'hommes que Napoléon emmène envahir la Russie pour flanquer une pâtée mémorable à son armée.

L'Empereur n'a toutefois pas prévu la politique de terre brûlée que les Russes vont appliquer (Moscou, en particulier, ville construite en bois sera la proie des flammes), empêchant ainsi les hommes et les animaux de se ravitailler suffisamment alors que le froid devient pénétrant.
Avant que la troupe entière ne meure de faim, et sans réponse du tsar Alexandre Ier à ses offres de négociation, l'empereur décide la retraite. Les autres routes étant bloquées, elle se fait par le même chemin qu'à l'aller, via des terres déjà ravagées.
Alors que les hommes ont faim et froid et sont harcelés par les Russes, à la fin du mois de novembre, ils arrivent devant la Bérézina, rivière de Biélorussie large d'une centaine de mètres et profonde de deux à trois mètres.

L'eau étant glaciale, il n'est pas question de traverser à la nage.
Travaillant dans des conditions insupportables, les pontonniers du général Éblé vont réaliser deux ponts alors que la température tombe à moins trente degrés et que l'eau charrie des gros blocs de glace.
Des soixante-dix mille hommes qui sont face à la rivière, seuls quarante mille vont pouvoir la franchir, les ponts étant ensuite détruits pour empêcher l'ennemi de les emprunter, alors qu'ils reste de l'autre côté des quantités de soldats retardataires.

C'est de cette déroute historique que vient notre expression, symbole d'échec complet ou de situation tragique insurmontable.

Exemple

« Une fois admis, on croit vraiment - mais vraiment ! - qu'à la sortie on aura le choix entre des dizaines d'offres d'emploi, provenant d'entreprises plus sympas les unes que les autres et qu'on pourra négocier un énorme salaire. Après tout, c'est justifié, on en a bavé pour arriver là, il est temps de récolter les fruits de son travail.
Alors, quand on s'aperçoit que dehors, c'est la Bérézina, qu'il n'y a plus de boulot pour personne, même pas pour nous, on tombe de haut. »
Gildas Vivier - Sexe, fric, glande & diplôme : les écoles de commerce dévoilées

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est la Bérézina » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
République tchèquecz Dopadli jsme jako sedláci u Chlumce.On a fini comme les paysans de Chlumec.
Angleterreen A routUne déroute
Angleterreen He has met his WaterlooIl est arrivé a son Waterloo
Espagne (Catalogne)es Una derrotaUne déroute
Italie (Sicile)it È 'n fallimèntuC'est une faillite
Italieit E' una Caporetto (défaite italienne 1917)C'est la Caporetto
Pays-Basnl Een reuze sofUn résultat extrêmement négatif
Russieru Это СталинградC'est Stalingrad

Vos commentaires
Avant d’être Pape, il était l’abbé Résina, je crois. Bon, les gosses : je file franchir, moi, le Horn (cette page). A la semaine prochaine !
La crise charrie ses blocs de glace tandis que les pontonniers de l’Etat, des Etats, s’épuisent en puisant dans nos poches présentes et à venir à construire des passerelles pour les poids lourds des banques et de l’industrie qui les sabordent aussitôt l’autre rive atteinte, abandonnant au flot tumultueux et glacé la cohorte des "petites mains" qui les suivaient. Tandis que ceux-ci se noient sous le regard épouvanté de ceux qui croient encore pouvoir attendre le dégel, assis sur la rive sûre, les "survivants" rient en leur tournant le dos, les mains dans leurs poches dorées. C’est la Bérézina de l’économie libérale, immorale et malhonnête (a dit le président).
Je connais la véritable origine de l’expression. Réelle puisque je viens de l’imaginer. Elle provient d’une simple contrepèterie !

Elle s’appelait Ina, elle possédait, seule, une petite maison, au bord de la route et qui souvent était close, tout comme la rose d’Ina qui souvent est éclose.

Les voyageurs disaient de cette maison : «c’était l’arrêt baise Ina».

Et quand, en rentrant chez eux, leur femme leur demandait pourquoi ils rentraient si tard, ils répondaient :
- Oh tu sais, la circulation, sur la route «c’était la Bérézina !»

Bon, je pars bosser. Bonne journée à tous !
C’est un roc, c’est un pic, c’est un cap.
Que dis-je, c’est un cap? C’est une péninsule...
s.: Lena*

*) Lena Horne, chanteuse de jazz des années 40-50. Elle s’est produite chez Cab Calloway, Noble Sissle, etc... Enregistrements de toute beauté (Stormy Weather, par exemple). Elle a encore chanté avec Harry Belafonte et Tony Bennett dans les années 60-70, mais ceci, c’était plus ce que j’appelle du "jazz alimentaire". Ceci pour les moins de 50 ans, bien sûr.

Sagesse, attends moi, j’arrive!
En Grèce, ils ont l’abbé Retsina... 
réponse à . file_au_logis le 26/03/2009 à 07h10 : C’est un roc, c’est un pic, c’est un cap. Que dis-je, c’...
Ceci pour les moins de 50 ans, bien sûr.
Et pour moi qui suis entre 50 et 60. Je ne connais ni Cosy Cole (pourtant Benny, Lionel ou Duke me sont familiers) cité par toi hier, ni Lena Horne. Je penserai à combler cette lacune.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas cette chanteuse, voir et écouter à cette page.
Moi qui pensait que l’expression venait du film Notre Dame de Paris de Jean Dalannoy, avec la Lollobrogida..tous les hommes s’en souviennent !! Elle tenait à apparaitre vétue d’un somptueux couvre chef achetée à Saint Jean Pied de port , alors que toute la production lui criait : "non, non !! ce qui ne va pas, c’est le bérêt, Gina !!"
Pour m’être trouvée par moins trente degrés au bord de fleuves de ces redoutables contrées, il me semble qu’à ces températures, l’eau ne charrie plus rien du tout, hormis les cinglés de pêcheurs qui jouent aux pingouins, assis des heures au dessus du trou qu’ils ont creusé dans la glace. Il y avait surement du redoux dans l’air.

De mémoire (mais je viens de vérifier, c’est plus sûr), la Bérézina n’était pas une défaite mais une victoire. Ben oui. Le petit Corse est parvenu, contre toute attente, à échapper aux Russes, qui en sont toujours baba d’admiration.

Et en vérifiant, j’ai découvert que les pontonniers napoléoniens étaient néerlandais.
réponse à . silkooo le 26/03/2009 à 08h37 : Pour m’être trouvée par moins trente degrés au bord de...
Une "victoire", tu es sûre ?

cette page
A la Pyrrhus, sans doute ! (voir cette page).
réponse à . silkooo le 26/03/2009 à 08h37 : Pour m’être trouvée par moins trente degrés au bord de...
Ce devait être la débâcle dans tous les sens du terme, car les canons s’enlisèrent dans la raspoutitza. Les Russes ont pratiqué la même politique contre les nazis durant la dernière guerre, et s’ils se sont donnés Staline pour chef confirmé à l’occasion, ils ont largement contribué à la défaite d’un fascisme épouvantable qui se voulait universel.
Oui oui (voir ici . Ou, plus fastoche, là )
Une victoire oui, mais à quel prix. Voir sur cette page. Y-a-t-il un professeur d’histoire dans cette noble assemblée ? Je n’étais pas présente à cette bataille et ne peut donc que me fier à ce qu’on en écrit. 
Où ça ?
Si je parvenais à insérer mes petits liens hypertexte, je te le dirais. Mais après moultes tentatives infructueuses, je renonce.
réponse à . silkooo le 26/03/2009 à 09h52 : Si je parvenais à insérer mes petits liens hypertexte, je te le di...
Comme je l’ai conseillé hier à Epicure, va voir sous le titre "Vos commentaires" et clique sur "mode d’emploi". Tu y trouveras toutes les explications nécessaires.
réponse à . silkooo le 26/03/2009 à 09h52 : Si je parvenais à insérer mes petits liens hypertexte, je te le di...
Il est certain que Napoléon aurait dû renoncer. Mais pas toi, ce ne sera pas la Bérézina. C’est facile : tu zone en noir avec ta souris l’adresse oû tu veux nous envoyer, tu fais copier - tu tape le signe que God indique, en même temps que AltGr, et sans espace tu fais coller, ensuite, tu fais le même signe inversé en tapant sur le + au lieu du 4.
Je fais des bétises, je ne voulais pas faire "cette page". Si tu comprends, c’est que tu n’es pas aussi nul que moi.  
Encore une explication parée d’un vernis historique (ça fait plus sérieux) mais la réalité une fois de plus est beaucoup moins glorieuse.
Ici l’on confond Alexandre 1er et Alexandre Bérurier.
A l’origine le terme exact était "Bérusina" C’était ce que disait Berthe, le lendemain, quand Béru avait une "panne"
réponse à . mickeylange le 26/03/2009 à 11h15 : Encore une explication parée d’un vernis historique (ça fait...
Un Bérusinanimé 
130 années plus tard, un autre dictateur moustachu s’est heureusement cassé les dents lui aussi face au général Hiver !
réponse à . Rikske le 26/03/2009 à 10h00 : Comme je l’ai conseillé hier à Epicure, va voir sous le titr...
Les doigts croisés, ce qui n’est pas des plus pratiques pour tapoter le clavier, je retente l’aventure... Taaa tan !
Donc à cette page ou à cette page. Bon, d’accord, ils ont mis des guillemets.
réponse à . silkooo le 26/03/2009 à 11h57 : Les doigts croisés, ce qui n’est pas des plus pratiques pour tapote...
Tu vois, ce n’était pas si difficile. Le problème étant de trouver les accolades qui ne sont pas toujours au même endroit selon les claviers. 

N’est-ce pas Claudine ? Les miens sont au 9 et 0.
réponse à . tytoalba le 26/03/2009 à 12h57 : Tu vois, ce n’était pas si difficile. Le problème éta...
Les miens au 4 et +. le problème c’est qu’en voulant expliquer et en tapant les accolades, ça faisait "cette page" qui arrivait sur erreur 406. Je ne savais plus comment m’en sortir parce que je ne pouvais pas annuler complètement mon intervention. Je suis pas douée. :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 26/03/2009 à 11h15 : Encore une explication parée d’un vernis historique (ça fait...
Le Gravos qui débanderait ? sa Majesté qui deviendrait étriquée du zizi-panpan? Fais gaffe tézigue, tu frisottes avec l’outrage à magistrat ! Va faudre que vous me disez dans quel bouquin des aventures de Sana l’Enorme arrive pas à faire reluire une gonzesse.......Surtout sa Berthe que d’après qu’est ce qu’on m’en a dit c’est pas la dernière à jouer du radada et à faire valser les calcifs !......espère.......Non mais écoute moi c’t’oiseau là......çà a trois poils au derche et çà se prend pour un ours qu’est en berne (1) tout l’hiver dans sa grotte ! Ah on m’les aura tout’ fait’ c’t’année !

Note du teinturier:
(1) Béru a surement voulu dire "qui hiberne"
réponse à . <inconnu> le 26/03/2009 à 14h00 : Les miens au 4 et +. le problème c’est qu’en voulant expliq...
Mais si, tu as bien fait. Silkooo a réussi à nous faire un lien, que ce soit toi ou pas qui ait pu le renseigner sur le comment du pourquoi du qu’est-ce, peu importe. Tous les chemins mènent à Rome. Heu, pas sûre que la Berezina conduise là.
Tout dépend du point de vue (et ma question était quelque peu ironique...)

"Victoire" n’a pas le même sens selon que l’on évalue la stratégie militaire ou le résultat en terme de pertes humaines... Je me situe plutôt dans le deuxième cas, n’ayant pas encore compris, malgré un fort goût pour l’histoire et de nombreuses lectures, l’enjeu ni l’intérêt des campagnes napoléoniennes. L’empereur n’est certes pas un personnage qu’il faut traiter avec manichéisme, et l’on doit sans doute lui reconnaître de grandes qualités, en matière d’innovations administratives, notamment, mais je ne crois pas que sa plus grande gloire soit son aura de "guerrier", fût-elle appréciée des Russes (avec deux siècles de retard, ça aide peut-être). L’un de mes amis - qui fut longtemps citoyen d’URSS, et en regrette l’ordre et la force - considère également Poutine comme un excellent chef d’état !
réponse à . syanne le 26/03/2009 à 16h24 : Tout dépend du point de vue (et ma question était quelque peu iron...
Tout dépend du point de vue

En effet, il existe en Picardie une bande d’allumés qui célèbrent la victoire d’Azincourt, nos ancètres n’étaient pas sujets du roi de France à l’époque.
réponse à . silkooo le 26/03/2009 à 08h37 : Pour m’être trouvée par moins trente degrés au bord de...
Et en vérifiant, j’ai découvert que les pontonniers napoléoniens étaient néerlandais

en revérifiant, j’ai découvert autre chose :

Au passage d’la Bérézina, (bis)
L’Père Dupanloup, se trouvait là. (bis)
Il mit sa pine sur la rivière,
Pour faire passer l’armée entière
Comme ca se passait là-bas, c’était une victoire Allah Pi Russe, spa?
réponse à . momolala le 26/03/2009 à 09h18 : Ce devait être la débâcle dans tous les sens du terme, car le...
ils ont largement contribué à la défaite d’un fascisme épouvantable qui se voulait universel
C’est ben vrai, ca. Ils ont étendu le communisme (mais pas par terre, pour le compte, n’est-ce-pas), qui s’était déjà bien établi sur le dos du peuples et des moujiks, grâce au petit père des peuples.... 
résumé pour ceux qui n’ont pas tout suivi !
L’armée s’en allait en eau de boudin. Maigre comme un coucou, le poilu avançait. Lui qui tirait le diable par la queue, il aurait donné jusqu’au dernier carat pour tenir les pieds au chaud. Mais tout allait de mal en pis et les décès étaient monnaie courante. Napoléon avait beau leur promettre la victoire, il prêchait dans le désert , et les quelques escarmouches victorieuses n’étaient que l’arbre qui cache la forêt. Hier, pensait-il, je faisais le poireau devant les belles. Aujourd’hui je suis un cadavre dans un placard. De vous à moi : je préférais faire envie que pitié, mais aujourd’hui, s’en faire un pli, c’est la Bérézina !
Pour nous tous, férus amateurs de la langue française... Serions-nous archaïques ? Or is it ze Berezina ?
L’humour de Solé fait (un peu) passer la pilule !

cette page
réponse à . syanne le 26/03/2009 à 19h10 : Pour nous tous, férus amateurs de la langue française... Serions-n...
il croyait que c’est à Lyon que Saint Ex eut péri ?
réponse à . BOUBA le 26/03/2009 à 14h08 : Le Gravos qui débanderait ? sa Majesté qui deviendrait &eacut...
Va faudre que vous me disez dans quel bouquin des aventures de Sana l’Enorme arrive pas à faire reluire une gonzesse
Ca c’est la légende. Oeuf corse, avec un auteur qui s’appelle Dard, on peut pas s’attendre à autre chose, pour ses héros.
 
réponse à . chirstian le 26/03/2009 à 19h34 : il croyait que c’est à Lyon que Saint Ex eut péri ?...
Son plane se serait donc crashé à Lyon Airport , là où les as des as, ses potes, iront : le bas rond rouge, le gars Garine, le gars rosse, le Guy né mère, le nain Gesser, la mère Mose…
Ami « Delassus », en ce beau jour je te souhaite un joyeux anniversaire. cette page 
(juste remplacer St pierre par delassus)  
Tout d’abord un joyeux anniversaire à notre ami Delassus et ensuite je dirais que le mien était il y a 17 jours et que vu le nombre auquel j’en suis çà commence à être la Bérézina !!...............
Bonjour,

On l’a peut-être signalé, je n’ ai pas relu les commentaires, mais à CLABECQ, commune de TUBIZE, en BRABANT WALLON , non loin de WATERLOO,dans un bosquet, sur la hauteur, il y a une statue commémorative d’un cheval qui a péri en faisant traverser cette rivière à son cavalier.
J’ai oublié le nom de l’officier et de son cheval. Je vais fouiller dans ma mémoire et mes archives.
Je vous rappellerai, mais peut-être un ’bectar’ (surnom donné aux Tubiziens = bavard) va-t-il m’aider. J’habite BRAINE L’ALLEUD, où se trouve la butte du Lion.
Le nom de bataille de WATERLOO a été donnée car le Duc de WELLINGTON a envoyé son message de victoire depuis l’hôtel, en face de l’église St Joseph à WATERLOO.
La bataille s’est déroulée sur BRAINE L’ALLEUD, WATERLOO, LASNE et GENAPPE.
La butte du Lion a été érigée à l’endroit où le Prince d’ ORANGE-NASSAU, des PAYS-BAS a été blessé.
Bonne journée.
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 05h11 : Bonjour, On l’a peut-être signalé, je n’ ai pas relu l...
Fouille dans tes archives, mais je signale que d’après cette page, la statue est celle de la tête du cheval Bayard du marquis de Sayve, qui a passé non la Berezina mais la Moskowa.
Cependant, cette page, (qui semble de la même origine), indique qu’il s’agissait bien de la Berezina, et que le cheval a survécu !!!

Un grand merci à Richard68 et Boubacar, qui se sont levés aux aurores pour me souhaiter un bon anniversaire !
réponse à . deLassus le 27/05/2012 à 05h32 : Fouille dans tes archives, mais je signale que d’après cette page, ...
Effectivement le cheval s’appelait bien Bayard, mais je pensais qu’ il s’ agissait de la traversée de la Berezina.
La statue n’ est pas facile à trouver, mais j’ y suis parvenu après des recherches. La présence de la statue était mentionnée sur le guide des promenades de TUBIZE, mais sans beaucoup de précisions.
Promenades à TUBIZE = TUBIZE, CLABECQ (anciennes forges) et OISQUERCQ

Belles promenades le long de l’ ancien canal CHARLEROI-BRUXELLES (26 écluses supprimées), en aval du Plan Incliné de RONQUIERES qui supprime ces écluses c’est une merveilleuse et coûteuse prouesse technologique belge, comme les 4 anciens ascenseurs à bateaux de STREPY-BRACQUENIES (mus par l’énergie hydraulique, datant de la fin des années 1880) et le plus récent ascenseur de STREPY-THIEU.
A voir.

Merci à deLassus et bonne journée
@ deLassus
À Paris on peut voir décor halles,
Au fond de la mer, des corals,
En montagne, parfois, l’écho râle,
Le soleil, les corps hâle...
Mais surtout, à mon ami deLassus, qui fait partie de la chorale, aujourd’hui, c’est à nous de lui chanter tous en choeur un JOYEUX ANNIVERSAIRE .
Aujourd’hui j’ai l’immense plaisir (et l’avantage, hem...), de souhaiter ne bon anniversaire à Delassus. 

NB: attention à la prononciation du "s" final... 
À présent, cette ancienne joueuse de tennis, cette page est fortement endettée, à tel point qu’elle est obérée Zina!
Aaaaaahhhhh ! Le pied! Enfin, à nouveau, un bonanif’ à souhaiter...

♫♪♪♫♪♫♪♪♫♪♫ Bonanniversaire deLassus! ♫♪♪♫♪♫♪♪♫♪♫


cher JP, c’est avec joie, plaisir et émotion - je supute - que tu fêteras en ce beau jour ton tième anniversaire!
Passe une bonne et merveilleuse journée, mais n’oublie pas que nous t’attendrons toutezétoussent au bar du phare pas plus tard que tout de suite, où Marceeeeeeelllll et Bernaaaaard t’attendent déjà, l’index sur la couture du pantalon...
Et, pour l’occasion, le phare s’est planté aujourd’hui - en ton honneur - le long de la baie Rétsina, qui n’est pas loin d’une autre merveille de la nature, la Baie d’Allonzenfants de la Patrie...
Le moteur de l’avion hoqueta deux ou trois fois avant de s’étouffer dans un silence écrasant.
Le pilote italien maugréa : « C’est la benzina ! »
@ deLassus :

Voici cinq anagrammes écrites à ton intention, qui j’espère, feront de ce jour le plus beau de ta vie. 

– Sentirez cabale
– Balanciez reste
– Bâclerez tisane
– Scie nez albâtre
– Absence riz étal
Ce sont les pontonniers qui, des ponts, sur la rivière que l’URSS eut là, en dressent.


Pffff qu’est-ce que je vais pas chercher là! Je m’excuse.
Revoyons-la ensemble, si vous le voulez bien. cette page
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 09h22 : Le moteur de l’avion hoqueta deux ou trois fois avant de s’ét...
l’avion hoqueta deux ou trois fois avant de s’étouffer dans un silence écrasant.
Ca vaut mieux que de s’écraser dans un silence étouffant !

Merci à toi, ainsi qu’aux autres, pour tes voeux.
réponse à . joseta le 27/05/2012 à 10h09 : Ce sont les pontonniers qui, des ponts, sur la rivière que l’URSS e...
Pffff qu’est-ce que je vais pas chercher là! Je m’excuse.
Ben, tu vas chercher le pont de la rivière, quoi !
réponse à . deLassus le 27/05/2012 à 05h32 : Fouille dans tes archives, mais je signale que d’après cette page, ...
Saperlipopette ! Je n’en crois pas mes yeux... Dans le calme de la nuit, j’écrivais deux messages et à cette heure, je ne les retrouve plus... Que sont–ils devenus ? Où s’en sont–ils allés les souhaits que j’avais spécialement brodés pour toi ? Envolés, évaporés dans l’atmosphère nocturne ! N’y a plus qu’à recommencer, simplement !
♫♪♪♫♪♫ Bonanniversaire deLassus ! ♫♪♪♫♪♫ 
Joyeux anniversaire cher Delassus. Comme je chante mal, j’ai trouvé des chansons pour toi cette page.
Hier, on faisait une croix sur ce qu’on espérait en soupirant adieu veau, vache, cochon, couvée...
Aujourd’hui, c’est pire : on est dans la panade, la déconfiture, la Bérézina...
Espérons que demain, nous aurons la chance d’aller au petit bonheur !
réponse à . DiwanC le 27/05/2012 à 11h23 : Saperlipopette ! Je n’en crois pas mes yeux... Dans le calme de la nu...
. Dans le calme de la nuit, j’écrivais deux messages et à cette heure, je ne les retrouve plus...
L’excés de Lagons Bleus joue parfois de bien vilains tours...
Bon anniversaire deLassus

Je ne m’étonne pas de voir ce matin tant de notes de musique et de chansons pour te souhaiter une très belle journée. Et j’espère que tout là-haut le soleil sera de la partie, comme il l’est chez moi depuis trois jours (26/27º à l’ombre).
réponse à . charmagnac le 27/05/2012 à 11h59 : Bon anniversaire deLassus Je ne m’étonne pas de voir ce matin tant...
(26/27º à l’ombre)

Tudieu ! Ça a dû être dur, le passage de la Bérézina.
réponse à . deLassus le 27/05/2012 à 10h50 : Pffff qu’est-ce que je vais pas chercher là! Je m’excuse.Ben,...
Pas mal, mais ce n’est tout de même pas un jeu de mots à mettre sur le livre Guinness...

Rappel
(Alec Guinness, un des acteurs principaux du film.)
Grand froid.

Comment savoir si une tortue est mâle ou femelle ?
Tu la mets dans le congélateur, tu attends deux heures, tu la sors puis tu la secoues. Si ça fait "cloc ! cloc !" c’est un mâle.
réponse à . joseta le 27/05/2012 à 11h55 : . Dans le calme de la nuit, j’écrivais deux messages et à c...
Parlerais-tu d’expérience ? 

Et si quelquefois, sur les marches d’un palais, sur l’herbe verte d’un fossé, vous vous réveillez, l’ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l’étoile, à l’oiseau, à l’horloge; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est. Et le vent, la vague, l’étoile, l’oiseau, l’horloge, vous répondront, il est l’heure de s’enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise.
Les petits poèmes en prose – Baudelaire

A propos... Marceeel ! Tournée générale* pour le bonanniversaire de deLassus !
*...sur l’ardoise de qui tu sais.
les pontonniers du général Éblé
À propos, savez-vous comment on appelait les pontonniers de ce général?
- Les épis parce que c’était les hommes d’Éblé.
---------------------------------------------------------------------
(après s’être fait dévaliser)
Vous connaissez le comble d’Éblé?
- Être fauché.
Et comment s’appelait le chef des pontonniers du général Éblé? Daniel Balavoine, peut-être?
Pour l’anniversaire de deLassus, tous étaient venus, parfois de fort loin. Le ban et l’arrière-ban du clergé avaient tenu à être présents pour le fêter ensemble.

L’abbé Cane était venu à bicyclette, amenant au passage l’abbé Vue, célèbre pour ses gaffes. L’abbé Sicle portait ses nouvelles lunettes tandis que l’abbé Nard avait fait les frais d’un pantalon neuf. L’abbé Nin et l’abbé Ta étaient snobés par l’abbé Cheur, tandis que l’abbé Gayeur répétait les mêmes mots, pas sûr d’avoir été bien entendu.

L’abbé Nef, près de ses sous, mesurait ses paroles mais l’abbé Névole courait partout, toujours prêt à rendre service. L’abbé Douin qui arrivait du Sahara pressait l’abbé Nédicité de commencer le repas. L’abbé Coteur plastronnait au milieu de ses paroissiennes, pendant que l’abbé Rurier ne quittait pas de l’oeil l’abbé Litre qui s’occupait du bar.

L’abbé Mol mit de la musique d’ambiance, l’abbé Tise raconta une dernière histoire idiote qui fit grimacer l’abbé Gueule. Au "tous à table" l’abbé Niouioui acquiesca et ce fit le début d’une belle fête, tout le contraire de ce qu’avait annoncé l’oiseau de mauvais augure, l’abbé Rézina.

Bon anniversaire deLassus
réponse à . charmagnac le 27/05/2012 à 14h51 : Pour l’anniversaire de deLassus, tous étaient venus, parfois de for...
1) Mon p’emier ’end clai’
2) Mon second so’t du fou’
3) Mon t’oisième est le ca’bu’ant du chalumeau
Mon tout est un événement histo’ique conce’nant l’empe’eu’ des F’ançais.

1) lampe au néon
2) émaux
3) acétylène
Mon tout est : Lampe au néon est mo’t acétylène.
Salut, je suis pratiquement le plus nul d’entre vous, en français biensur, vu que je ne suis qu’un petit débutant. C’est pourquoi je ne cesse de poser des questions. messieurs les spécialistes et autres,l’expression d’aujourd’hui peut être utilisée dans toutes les circonstances ayant attrait à toutes les situations désagréables ou bien s’agit il d’un champ d’application plus restreint.
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 15h46 : Salut, je suis pratiquement le plus nul d’entre vous, en français b...
Certains d’entre nous sont spécialistes de la langue française, d’autres pas. Nous sommes tous amoureux de la langue française.
Je ne pense pas me tromper en te souhaitant la bienvenue au nom de tous.
Tu trouveras au-dessus de tous les commentaires, dans la rubrique Commentaires, en cliquant sur le mode d’emploi, tous les renseignements sur le site.
Participe autant que tu le souhaites.
Heureux anniversaire à Delassus Regarde à cette page, Houbba apporte de quoi allumer ta nuit. Ce soir, ce sera peut-être Houbbba-hips. 
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 15h46 : Salut, je suis pratiquement le plus nul d’entre vous, en français b...
...messieurs les spécialistes...
Ça c’est gentil pour les filles qui vont pouvoir continuer le ménage, le repassage, l’épluchage des légumes... des trucs de filles quoi !
Je te taquine... et te souhaite la meilleure des bienvenues ! 
Beau chevalier deLassus, à toi qui pour nostre plaisir t’en vas quérir au fonz des librairies chartes, romans et parcamins du temps jadis, je souhaite que ce jour de ta nativité reluise dans ton cuer comme un soleil dans un ciel bleu. Or sais-tu qu’en le siècle où je vis, nous avons commencé à discerner le bleu, ceste color que les gens de la Grèce et de la Rome antique ne pouvaient en nulle guise apercevoir. Que la joye demeure en toi, hui cest jor et tous les altres jors de ce novel an de ton âge !
réponse à . DiwanC le 27/05/2012 à 16h47 : ...messieurs les spécialistes...Ça c’est gentil pour les fil...
Excusez mon expression Madame, je l’ai pas fait exprès. Ce n’était qu’un petit lapsus. Je réitère une fois de plus toutes mes excuses à l’encontre de toutes les femmes.
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 15h46 : Salut, je suis pratiquement le plus nul d’entre vous, en français b...
Bien le bonjour, hichamos2012, hichamos de mes amours...
Et bienvenue par Minou, qui, comme tout le monde sur ce mêêêêêrveilleux site le sait, est le mec à Minerve....
Pour - enfin - répondre à ta question sur l’utilisation de cette expression, celle-ci s’emploie à toute occasion. Je ne connais pas - mais je ne suis en aucun cas un spécialiste spécialiste de Voltaire, ni d’aucun autre d’ailleurs - de limitation à quelque niveau que ce soit.
Syanne, Tyto, deLassus et tous les autres, seulement spécialistes, qu’en dites-vous?

... Et quand tu connaitras un peu mieux DiwanC et toutes les autres de ce mêêêêêêrveilleux site, tu sauras qu’elle ne t’en veut pas du tout, mais pas du tout... Elle est seulement un portée sur les galipettes galités à tout prix. :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 15h46 : Salut, je suis pratiquement le plus nul d’entre vous, en français b...
Bienvenue à toi.

Pour répondre à ta question il me semble que l’Expression du jour peut être employée comme l’explique God en introduction "dans une situation de déroute complète". Si tu te fais arrêter par la police et que tu as une amende à payer, ce n’est pas la Bérézina. Mais si on te vole ta voiture, que tu perds ta carte de crédit avec le code et que tu te fais expulser de ta maison, ça c’est la Bérézina !

N.B. Liste non limitative des catastrophes justifiant l’emploi de l’Expression du jour.
réponse à . DiwanC le 27/05/2012 à 12h41 : Parlerais-tu d’expérience ?  Et si quelquefois, sur les ...
Ce n’est pas pour critiquer, je vénère Baudelaire, mais là vraiment : comment peut-on s’enivrer de vertu!! ça ne tient pas la route!
Essaie Delassus en ce jour d’anniversaire joyeux, de t’enivrer de vertu! et dis-nous si ça marche  
Ça dépend aussi du point de vue que l’on a sur un événement.

Exemple : si ta copine qui est une emmerd..... te quitte, c’est bon débarras. Si ta copine qui est la femme de ta vie te quitte, ça peut être la Bérézina.
Mesdames et messieurs les francophones, je vous conjure de m’apporter votre aide et asistance, et m’accorder votre aimable attention, à l’effet de me corriger mes fautes et erreurs. Sincèremment, je veux apprendre parfaitement cette langue que j’admire. Alors, aidez moi à me mettre sur la bonne voie par vos conseils et avis...
réponse à . charmagnac le 27/05/2012 à 17h20 : Ça dépend aussi du point de vue que l’on a sur un év&...
hhhhh..... ça c’est bien dit. et je vous remercie tous pour l’accueil.
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 15h14 : 1) Mon p’emier ’end clai’ 2) Mon second so’t du fou&rsqu...
Je connaissais une autre charade qui avait la même réponse, donnée par les mots suivants : Naples - Oléron - Aigues Mortes - acétylène.

Histoire de la dame pour qui c’était la Bérézina.

Le docteur : et comment vont les enfants ?
- Ah docteur. Mon premier a une gastro, mon deuxième a de la fièvre et mon troisième tousse sans arrêt. C’est quoi tout cela ?
Le docteur : Oh moi, vous savez, les charades....
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 17h22 : Mesdames et messieurs les francophones, je vous conjure de m’apporter votr...
Sois rassuré. Tu as frappé à la bonne porte. Comme a dit Sa Divinité :
Va sur Expressio (mâtin ! quel site !) et va t’en rassuré
réponse à . saharaa le 27/05/2012 à 17h18 : Ce n’est pas pour critiquer, je vénère Baudelaire, mais l&a...
S’enivrer de vertu, c’est comme essayer de prendre une cuite avec du Champomy.
réponse à . charmagnac le 27/05/2012 à 17h34 : S’enivrer de vertu, c’est comme essayer de prendre une cuite avec du...

J’étais sûre que ça n’allait pas marcher!!
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 17h22 : Mesdames et messieurs les francophones, je vous conjure de m’apporter votr...
Mesdames et messieurs les francophones, je vous conjure de m’apporter votre aide et asistance, et m’accorder votre aimable attention, à l’effet de me corriger mes fautes et erreurs. Sincèremment, je veux apprendre parfaitement cette langue que j’admire. Alors, aidez moi à me mettre sur la bonne voie par vos conseils et avis...
Sincèrement, après une telle tirade, je ne vois pas ce que nous pouvons t’apprendre !
Bienvenue parmi nous, et si ça te tente laisse nous tes jour et mois de naissance : mon expérience de ce jour prouve que c’est super-agréable de recevoir les voeux des ami(e)s.
réponse à . DiwanC le 27/05/2012 à 16h47 : ...messieurs les spécialistes...Ça c’est gentil pour les fil...
Tu as oublié l’effeuillage. 
Bon anniversaire cher Delassus,et si ce n’est point abuser à quelle heure la tournée générale ????  
A tous ceux dont j’ai raté l’anniversaire,je vous envoie une gargaison de voeux et j’y ajoute un énooooooooorme bisou.
réponse à . deLassus le 27/05/2012 à 17h55 : Mesdames et messieurs les francophones, je vous conjure de m’apporter votr...
Avec plaisir. Je suis né le 15 mars 1978 à Rabat, la capitale du Maroc. Et pour ce qu’est de la soit disant " tirade", je ne me vois pas à ce niveau et je me considère tout le temps comme un petit apprenti qui a besoin d’accompagnement. De toute façon, je te remercie pour cette belle réaction et j’en suis ému.
Ah, j’ai failli oublier. Comme a dit chère louisann, je t’envoie une gargaison de voeux et un énooooooooorme bisou.
réponse à . louisann le 27/05/2012 à 17h57 : Bon anniversaire cher Delassus,et si ce n’est point abuser à quelle...
En fait, pour moi c’est open bar depuis 02:29:27 et l’intervention de Richard68.
On ne saura jamais quand DiwanC voulait s’exprimer dans la nuit...
Comme tu l’as vu, tous les autres sont venus nous rejoindre.
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 17h09 : Excusez mon expression Madame, je l’ai pas fait exprès. Ce n’...
Arrête ! Tout ça n’est que pour sourire !
En quelques minutes, tu auras compris l’atmosphère de ce mêêêrveilleux site où impertinence et plaisanterie, réflexion et discussion se succèdent et s’entremêlent.
Une seule obligation : le tutoiement.
(je sais : au début, c’est un peu difficile... mais les garçons t’aideront !...
et les filles aussi !
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 18h02 : Avec plaisir. Je suis né le 15 mars 1978 à Rabat, la capitale du M...
Rabat, la capitale du Maroc.
Ici, ce qui est capital, c’est ne pas être rabat...joie. 
Sois le bienvenu!
réponse à . joseta le 27/05/2012 à 18h31 : Rabat, la capitale du Maroc. Ici, ce qui est capital, c’est ne pas ê...
Merci.....
Et sache que les non sens, les jeux de mots, les contrepets, les coq-à-l’âne, les à-peu-près, et Jean de Passe j’en passe ont un large droit de cité par Minou sous la sympathique lecture des spécialistes en ortografe, en saint Axe, en gramère et en Hétimaulogy que je ne nomme pas ici car ce sont de grands modestes.

Jean de Passe : de la maison du même nom.
réponse à . saharaa le 27/05/2012 à 17h18 : Ce n’est pas pour critiquer, je vénère Baudelaire, mais l&a...
Ben voui... mais malgré la toute puissance de God et de ce site, on ne peut quand même pas censurer Baudelaire...
Charles ! si tu nous lis, Saraaa pense que tu devrais arrêter l’absinthe et cesser de faire cascader la vertu !
Pour moi la journée se termine, du moins sur ce (mâtin quel) site.
Dans quelques heures, j’aurai un an juste de plus, et expressio compte un nouveaun un rabaty, dans ses rangs.
C’est une bonne journée finalement... et je vous remercie encore toutes et tous pour vos messages de sympathie.
A demain si vous le voulez bien !
une déroute complète.
Pourtant si on a dû construire deux ponts, c’est parce qu’il y avait pas des routes...

De toute façon dans ce pays y’avait pas de routes; de rues,si.
réponse à . DiwanC le 27/05/2012 à 18h20 : Arrête ! Tout ça n’est que pour sourire ! En quel...
Une seule obligation : le tutoiement.
Pour une fois, je suis d’accord avec vous !
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 18h02 : Avec plaisir. Je suis né le 15 mars 1978 à Rabat, la capitale du M...
Alors pour ton info, sache que le maître des lieux qui, malheureusement, s’absinthe trop souvent ces temps-ci, est, lui, né à Casa, mais environ un quart de siècle plus tôt.
Du coup, je ne peux que souhaiter la bienvenue à un natif du même pays !
réponse à . God le 27/05/2012 à 20h58 : Alors pour ton info, sache que le maître des lieux qui, malheureusement, s...
à un natif
À force de capillo-tracter !  
Joyeux anniversaire Delassus !
Marceeeel ! Tournée générale et rafraîchissante steuplébien !
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 18h02 : Avec plaisir. Je suis né le 15 mars 1978 à Rabat, la capitale du M...
Je note donc dans le grand livre des anniversaires:
hichamos le 15/03, peut importe l’année et bienvenue par minou. 
réponse à . <inconnu> le 27/05/2012 à 18h02 : Avec plaisir. Je suis né le 15 mars 1978 à Rabat, la capitale du M...
Je note donc dans le grand livre des anniversaires:
hichamos le 15/03, peut importe l’année et bienvenue par minou. 
(Tiens, v’la que je fais de la répépétte aussi moi. Décidément, le lagon bleu ne convient pas. :&rsquo)

Anniversaires
- 01/01 Ligorodo
- 06/01 Canelle
- 11/01 Ecrit_vain
- 14/01 HoubaHOBBES
- 15/01 Dzovig
- 18/01 Missesmeralda, mariclari
- 25/01 Maryna
- 30/01 Maillolia
- 31/01 Mident
- 03/02 Memphis
- 09/02 Borikito
- 11/02 Jotape
- 12/02 Carouge - Osomachi
- 13/02 Mirlou
- 19/02 Elpépé
- 22/02 File_au_logis
- 23/02 Dadiche
- 25/02 Ciceron, Thanbach
- 28/02 PetulaPerrot
- 29/02 Lovendric
- 02/03 Hellem, Micantate
- 05/03 Tytoalba
- 15/03 hichamos
- 21/03 Lamone
- 23/03 Andanta
- 30/03 Décès de Elpépé
- 31/03 LaNive
- 02/04 Eureka
- 06/04 Patchouli
- 12/04 Marceeeeeeel
- 13/04 Décès de Borikito
- 18/04 Pierreguillot
- 19/04 Marcek
- 24/04 Sebkeu
- 30/04 Antigoneaway
- 01/05 Yannou
- 03/05 Lulette
- 04/05 mramottotaf
- 07/05 Shekane
- 08/05 Marilou
- 10/05 Animaldan, Boubacar, Gold_30
- 13/05 Bonobo
- 14/05 Jacques1949
- 17/05 Treffe
- 18/05 Manata
- 21/05 Angélique
- 24/05 Jonayla
- 25/05 Expressio77
- 26/05 Purdey
- 27/05 deLassus
- 29/05 Cornelius
- 01/06 Filopat
- 03/06 Phil de Syl
- 05/06 Claudine
- 07/06 Muscat
- 12/06 Franclaorana
- 27/06 Jean1938
- 30/06 lalibellule1946
- 01/07 Voyoux
- 11/07 Louisann
- 12/07 Quinou64
- 13/07 Small_de_suisse
- 18/07 Jaipatouvu
- 20/07 Comtarebours, PtitPat
- 25/07 Actuellement
- 28/07 Karasu
- 01/08 Expressio (01/08/2005)
- 04/08 Melilou
- 10/08 Momolala
- 14/08 Syanne
- 15/08 Mowgli
- 16/08 gege5191, Melodie
- 18/08 Framboise
- 19/08 MonaiK
- 22/08 Epicure
- 25/08 Lafeepolaire, Joseta
- 31/08 Jurass
- 05/09 Totor95, Larry Tournelle
- 06/09 Mitzi50
- 10/09 Tsinta
- 11/09 Rigolote
- 12/09 Sourirou
- 14/09 Emeu29
- 20/09 Dive_nounours, Elementaire
- 24/09 Cotentine, Chirstian
- 25/09 Syl de Phil
- 27/09 SaGesseFolie
- 01/10 Patrickonthenet
- 03/10 LamyX5
- 10/10 HoCamPing
- 14/10 Ergosum
- 18/10 Menut66
- 20/10 Charmagnac
- 25/10 Richard68
- 27/10 5pivoine6
- 30/10 Palmyre
- 01/11 Lejnan
- 06/11 Quebeclibre
- 07/11 Noupate
- 09/11 Carole1978
- 11/11 JeanLeLion/reginama
- 13/11 Dadou_1311
- 16/11 Horizondelle
- 17/11 Paul22
- 19/11 Hedgehog
- 20/11 Angélica
- 26/11 BB
- 05/12 Myrtine
- 07/12 Syntax_Terror
- 10/12 Alcalin, Agronome
- 11/12 Lebo_Dan_ubbleu
- 12/12 Huppe
- 16/12 Hacyran
- 17/12 Renoir2 , Mintaka
- 24/12 Bridge
- 26/12 Titorelli, Rikske, Condorcet
- 28/12 God
- 30/12 DiwanC
Quant à l’abbé Rénice (Béjo ) il en est resté muet  !!
réponse à . <inconnu> le 28/05/2012 à 00h19 : Je note donc dans le grand livre des anniversaires: hichamos le 15/03, peut impo...
répépette aussi moi. Décidémment le Lagon bleu...
Je me sens visé par cette allusion, mais moi c’est la Chimay bleue, pas le Lagon de la même couileur. Et le doublement du "m" dans ton "décidémment" montre bien le trouble dans lequel tu étais ce matin en tout début de journée.

God a un anniversaire. Il est donc né un jour ? Je le pensais existant de toute éternité et descendu par Minou sous la forme tangible d’Expressio (mâtin ! quel site !)
réponse à . charmagnac le 28/05/2012 à 10h57 : répépette aussi moi. Décidémment le Lagon bleu... Je...
le doublement du "m" dans ton "décidémment" montre bien le trouble dans lequel tu étais ce matin en tout début de journée.

Merci de me le signaler, je corrige. La précipitation est mauvaise conseillère, le correcteur me l’avait pourtant souligné en rouge.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est la Bérézina » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?