C'est le chien de Jean de Nivelle (qui s'enfuit quand on l'appelle) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

C'est le chien de Jean de Nivelle (qui s'enfuit quand on l'appelle)

S'utilise pour désigner quelqu'un qui se dérobe quand on a besoin de lui ou un lâche

Origine

Même si c'est un chien qui est évoqué ici, contrairement à ce qu'on pourrait croire, il n'est pas question de ce quadrupède qu'on dit être le meilleur ami de l'homme.

Jean de Nivelle, né en 1422, est le fils de Jean II de Montmorency. Lorsque Louis XI cherche des alliés pour combattre Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, Jean II demande à son fils d'aller se battre contre le vilain Charles.
Mais peu téméraire, lui, Jean de Nivelle refusa. Son père le déshérita et le traita de « chien », injure bien connue vis-à-vis de quelqu'un qu'on méprise.

On parle donc ici en réalité de « ce chien de Jean de Nivelle » et non de l'inexistant clébard du fils indigne.
C'est dans son histoire mise en chanson peu après qu'on trouve ce qui deviendra notre expression :
« Il ressemble au chien de Nivelle
Qui s'enfuit quand on l'appelle »

On trouve aussi la forme être (comme) le chien de Jean de Nivelle.

Une autre version dit que Jean de Nivelle, désobéissant à son père et à Louis XI, se rallia à Charles le Téméraire, provoquant sa disgrâce et justifiant son appellation de chien.

Enfin, une autre évoque le fait que Jean de Nivelle, homme brutal, aurait frappé son père et, alors qu'il était convoqué devant la justice suite à son acte, il se serait enfui.

Exemple

« La Mayeux, aussi surprise qu'effrayée, se retourna. Elle se trouvait déjà au milieu d'un rassemblement, surtout composé de cette hideuse populace oisive et déguenillée, mauvaise et effrontée. abrutie par l'ignorance, par la misère, et qui bat incessamment le pavé des rues. Dans cette tourbe, on ne rencontre presque jamais d'artisans, car les ouvriers laborieux sont à leur atelier ou à leurs travaux. "Ah çà ! tu n'entends donc pas ?... tu fais comme le chien de Jean de Nivelle", dit l'agent de police en prenant la Mayeux si rudement par le bras qu'elle laissa tomber son paquet à ses pieds. »
Eugène Sue - Le juif errant - 1846

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est le chien de Jean de Nivelle (qui s'enfuit quand on l'appelle) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen a scaredy-catun chat affolé
Angleterreen a yellow-bellyun ventre jaune
Espagne (Catalogne)es Un covardUn lâche
Espagnees Tomar las de VilladiegoPrendre celles (les jambières) de Villadiego.
Espagnees un cagónqui se chie dessus
Espagnees Tener màs miedo que vergüenzaCraindre plus le danger que la honte
Espagnees Tener màs miedo que once viejasAvoir plus peur que onze vieilles
Italie (Sicile)it ScrullarisìnniS'en débarasser
Pays-Basnl Hij drukt zijn snorIl presse sa moustache
Pays-Basnl Een schijtluisUn poux merdique

Vos commentaires
Bonjour à toutes et à tous.
Plutôt qu’au Moyen Age, que j’aime beaucoup, c’est à Verlaine que cette expression me fait tout de suite penser : Voici un des poèmes de ses Ariettes oubliées :

cette page

Ce texte un peu surréaliste, dont je ne comprends toujours pas tout, il se trouve qu’avec une de mes chorales je l’ai chanté, dans une partition d’un jeune contemporain inconnu ou presque, Joubert, qui nous avait donné à chanter un vrai casse-tête !
réponse à . deLassus le 21/04/2010 à 00h08 : Bonjour à toutes et à tous. Plutôt qu’au Moyen Age, qu...
Bonsoir ou plutôt Bonjour !
Voici sur cette page, une version beaucoup plus facile puisque c’est la mélodie de Cadet Rousselle !
Jean de Nivelle, personnage méprisable nous dit God, devient sympathique et bon enfant !
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 02h31 : Bonsoir ou plutôt Bonjour ! Voici sur cette page, une version beauco...
Un extrait de cette version, et son histoire, figure dans Trouvères, jongleurs et menestrels du Nord de la France et du midi de la Belgique.

cette page

En fait l’histoire de cette expression est extrèmement complexe, et il me faudrait des pages et des dizaines de liens pour la retracer. A supposer que j’y aie compris quelque chose !
CE chien de Jean de Nivelle devient LE chien de Nivellle, comme l’indique God.
Le personnage de Nivelle, lâche dans Furetière, devient avec le temps presque sympathique comme tu l’indiques...
ETC...
Pour une fois que j’ai une expression qui a une histoire, celle-ci est tellement embrouillée qu’elle viendrait inutilement encombrer le meeeeeeerveilleux site qui nous accueille.
Ben mon vieux, quel casse-tête!
J’ai fait le tour de l’annuaire téléphonique de la ville de Nivelles, et j’y ai trouvé 12.479 personnes prénommées Jean. Il n’y est malheureusement pas écrit combien d’entre elles ont un chien. Et je n’ai pas vraiment l’intention d’aller sonner à toutes les portes pour savoir lequel de ces quadrupèdes s’enfuit quand on l’appelle. Et pour cela, je devrais d’abord savoir comment ils s’appellent...
Non, je ne le ferai pas!
Comment? Il ne s’agit pas de ce Nivelles-là? Ah, Nivelle sans "S"? Que ne le dîtes-vous plus tôt?
En fait, on utilise si souvent le "S" pour terminer les mots, et non seulement pour le pluriel...
réponse à . deLassus le 21/04/2010 à 00h08 : Bonjour à toutes et à tous. Plutôt qu’au Moyen Age, qu...
Tu me rappelles un des chants obligatoires à présenter au concours d’entrée à l’école normale :

Fais dodo, dodo, dodo, dodo
Petit zébu
Au galop t’as tant couru
Que te voilà tout fourbu
Tu cours trop c’est défendu
Tu prends chaud et tu t’enrhumes !

Evidemment la partition qui allait avec était aussi tordue ! Je l’ai tellement travaillée, cette ineptie musicale, que je m’en souviens encore, mais je ne peux plus la chanter que dans ma tête. Je ne sais pas qui était l’auteur des paroles de cette "berceuse" (si on avait un éditeur de partoche, vous me diriez si Hugo ou Margot pourraient s’endormir là-dessus) mais du moins Verlaine s’est-il amusé avec les expressions et leS mots sans chercher vraiment à leur donner un sens !
Sans doute cette expression de "chien" signifiant le mépris et la lâcheté était-elle importée des Croisades car chez les musulmans le chien est impur, et Lovendric pourrait nous dire qui des "Infidèles" ou des "Croisés" l’a en premier utilisée pour flétrir l’autre.
réponse à . file_au_logis le 21/04/2010 à 07h13 : Ben mon vieux, quel casse-tête! J’ai fait le tour de l’annuair...
Qui a des nouvelles du chien de Jean de Nivelle ? Car Jean, lui, sonne les heures à cette page. Comment que dites-vous, il y a confusion ? Comme pour File_au_logis, il y a un "s" en trop ? Avouez quand même que pour les amoureux d’architecture et de carillon, la visite vaut le détour.
réponse à . file_au_logis le 21/04/2010 à 07h13 : Ben mon vieux, quel casse-tête! J’ai fait le tour de l’annuair...
Dans la page citée par DeLassus en _3 on ne distingue pas entre Jehan de Nivelle et Nivelles : le sieur aurait bien été de Nivelles. Ou de Nivelle... C’est une histoire belge, semble-t-il : à vous de nous éclairer !
réponse à . file_au_logis le 21/04/2010 à 07h13 : Ben mon vieux, quel casse-tête! J’ai fait le tour de l’annuair...
Dis donc, tu nivelles vers le haut!
réponse à . tytoalba le 21/04/2010 à 07h41 : Qui a des nouvelles du chien de Jean de Nivelle ? Car Jean, lui, sonne les ...
Et la djote aussi vaut le détour!
réponse à . momolala le 21/04/2010 à 07h47 : Dans la page citée par DeLassus en _3 on ne distingue pas entre Jehan de ...
C’est vrai, j’avais oublié de mentionner cette complexité supplémentaire : suivant les textes, il y a un s qui s’en vient ou s’en va quand on l’apppelle.
Chienne de vie !
quant au chat de Jean de Nivelles, il suffit d’ouvrir la porte du frigo pour qu’il vienne : pas besoin de l’appeler !
alors qu’il était convoqué devant la justice suite à son acte, il se serait enfuit.
cette dernière explication ne semble pas la préférée des sources de God. Elle a pour elle le fait qu’appeler avait effectivement (entre autres) le sens de « citer qqn en l’accusant devant un tribunal » (TLFI :1160) que nous avons conservé quand nous faisons appel d’un jugement.
Cela dit, pour moi l’expression avait un sens plus général de faire le contraire de ce qu’on attend de vous , en bref l’esprit de contradiction , et pas seulement la dérobade ou la lâcheté. A vérifier.
Qu’est-ce qu’une "djote" mamie ?
réponse à . deLassus le 21/04/2010 à 05h31 : Un extrait de cette version, et son histoire, figure dans Trouvères, jong...
Pour une fois que j’ai une expression qui a une histoire,
à propos d’histoire j’imagine que tu uses et abuses de la recherche historique de Google. Par exemple cette page pour classer les références par époque, avant d’aller les consulter. Le graphique est toujours intéressant !
Par exemple, la recherche chronologique sur Expressio fait remonter notre site à 1492, même si c’est en 2005 qu’il explose ! (cette page)
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 08h37 : alors qu’il était convoqué devant la justice suite à ...
après vérification, le sens que j’indiquais se trouve confirmé par Duneton dans son "Bouquet des Expressions imagées" : "homme peu complaisant qui ne fait rien de ce qu’on désire" "ceux qui font le contraire de ce qu’on attend d’eux".
Si l’expression a pour origine la lâcheté , il semble donc bien qu’elle ait, depuis, pris un sens plus général, bien que Rey ne la mentionne pas.
On parle donc ici en réalité de "ce chien de Jean de Nivelle" et non de l’inexistant clébard du fils indigne.
et pour finir de taquiner les mouches, oh God, de quel droit évoques-tu un" clébard inexistant" ? S’il y a une chose dont nous pouvons être certain, c’est que Jean de Nivelles avait obligatoirement des chiens, même si ce n’est pas d’oeufs qu’il est question ici. D’ailleurs, d’après mes sources, il dormait en chien de fusil, et madame de Nivelles avait elle aussi du chien. (et adorait se faire prendre en levrette, mais là, en entrant dans le sujet par derrière, on en sort). Je suis certain que Jean n’aurait pas apprécié que tu déprécies ainsi son chien , et qu’il t’aurait gardé un chien de sa chienne !
chisrtian, à croc à la vérité histérique.
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 08h48 : Pour une fois que j’ai une expression qui a une histoire, à propos ...
Par exemple, la recherche chronologique sur Expressio fait remonter notre site à 1492, même si c’est en 2005 qu’il explose
Et c’est en 2010 que le siège mondial sera transféré à Nivelles dans la pagode à deux pentes. Celle qui est classée par l’architecte des monuments de France.
J’en connais beaucoup des comme çà.
Cela me fais penser à la chanson qui dit :
Y’en avait pas beaucoup, pas beaucoup, pas beaucoup, pas du tout. Y’en avait si peu si peu etc...(Marcel Amont je crois).

Bon les enfants vous me sidérez, me complexez de plus en plus devant votre culture.
J’en ai le cul parterre,
Continuez ainsi
A au fait, j’aime bien les toutou
réponse à . momolala le 21/04/2010 à 07h38 : Tu me rappelles un des chants obligatoires à présenter au concours...
Magie internénette >>> cette page
Pour entendre la chanson, tu cliques sur MP3 (quelques secondes de téléchargement), poil aux dents ! 
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 09h10 : On parle donc ici en réalité de "ce chien de Jean de Nivelle" et ...
Tu es très collègue-montée ce matin chirst... 
Eh ! Jean ! Ça peut pu durer ! Que ton cabot y court partout dans tout Nivelles, qui fait peur aux gamins, qu’il a mêm’ mordu la Germaine que la pauvrette l’était plus blanche qu’un linge de la Denise… T’sais, si tu l’ laisses pas à l’attache ton clebs, j’vais trouver l’ maire ! Et tu l’connais l’père Ubbleu, c’est un violent ! L’hésitera pas à l’abattre ton chien !
S’utilise pour désigner quelqu’un qui se dérobe quand on a besoin de lui ou un lâche...

Dans la vie courante, nous avons tous des noms à accoler à cette expression...
Ma liste est longue de ces pleutres indignes... 
réponse à . deLassus le 21/04/2010 à 00h08 : Bonjour à toutes et à tous. Plutôt qu’au Moyen Age, qu...
et moi cette expression m’envoie tout de go à Cadet Roussel !  cette page
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 08h59 : après vérification, le sens que j’indiquais se trouve confir...
Moi je n’ai pas fini d’enquiquiner les mouches : je possède aussi Le Bouquet de Duneton.
Celui-ci fait apparaitre l’expression en pp 629 (Contraire) et 814 (Se défendre), avec la définition que tu cites. Mais il indique à chaque fois comme source Furetière.
Or deux éditions de Furetière sont sur Google : 1690 et 1727. Les deux fois, Furetière dit : On dit aussi en proverbe Il fait comme le chien de Nivelle, il s’en va quand on l’appelle.
J’en conclus que Duneton possède une édition de Furetière qui n’est pas sur Google. Mais je peux me tromper.
Duneton fait également apparaitre l’expression en p 139 (Partir) : il s’en va quand on l’appelle., en donnant comme source Oudin.
La citation exacte de Oudin (Curiositez françoises, 1656) est : Il ressemble le chien de Nivelle, il s’enfuit quand on l’appelle, i. Il s’en va lorsqu’il est convié, vulg.

Comme j’ai déjà fait un peu long, je vous épargne les dictionnaires de proverbes...Vous comprenez pourquoi j’ai renoncé en fin de nuit.
Mais puisque tu me donnais l’occasion d’exploiter mes recherches, je n’ai pu résister maintenant.
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 08h24 : quant au chat de Jean de Nivelles, il suffit d’ouvrir la porte du frigo po...
C’est vrai que le chat lape à l’appel au lait !  
réponse à . <inconnu> le 21/04/2010 à 10h10 : Magie internénette >>> cette page Pour entendre la chanson, tu cliques su...
Je ne la trouve pas plus aimable aujourd’hui mais merci, j’ai encore l’oreille interne juste !
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 10h20 : Eh ! Jean ! Ça peut pu durer ! Que ton cabot y court parto...
Germaine, tu t’es lâchée ! :&rsquo)
réponse à . deLassus le 21/04/2010 à 10h27 : Moi je n’ai pas fini d’enquiquiner les mouches : je possè...
C’est Rantanplan ce chien… imaginaire ???
Comme quoi, dans la vie, il faut s’tirer plus vite que son ombre.
Le site que toutes les bonnes cuisinières et tous les bons cuisiniers (il y en a aussi, mamie) se doivent de connaître:
cette page
C’est savoureux! Et quand on aime, on ne compte pas les calories...
réponse à . momolala le 21/04/2010 à 10h44 : Je ne la trouve pas plus aimable aujourd’hui mais merci, j’ai encore...
J’aime te faire plaisir Momo et je constate qu’il y a encore des choses qui fonctionnent chez toi... 
Il s’enfuit quand on l’appelle, l’est pas comme les rats taupiers qui viennent sans qu’on les appelle.

Houma Nivelles
Ce chat-là pibili, cha cha cha, lapait son lait dans son palais sans compter mais il voulait voir pousser le gazon nous racontait ce Jehan de Constantine sur cette page.
réponse à . file_au_logis le 21/04/2010 à 10h47 : Le site que toutes les bonnes cuisinières et tous les bons cuisiniers (il...
Moi je l’appelle la tourte aux blettes et j’y mets du chèvre. Mais on la mange aussi sucrée avec des pignons de pin et ça, c’est finement fameux !
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 10h20 : Eh ! Jean ! Ça peut pu durer ! Que ton cabot y court parto...
Mon vieux Pataud ??? Berthe Sylva cette page
ou Kaloutch cette page
réponse à . <inconnu> le 21/04/2010 à 10h47 : J’aime te faire plaisir Momo et je constate qu’il y a encore des cho...
En interne, tout va bien, pour le moment. La façade se lézarde un peu et je m’alourdis sur mes bases, mais c’est pour mieux garder les pieds sur terre !
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 10h20 : Eh ! Jean ! Ça peut pu durer ! Que ton cabot y court parto...
j’vais trouver l’ maire !
Ben là, ma puce, tu vas en avoir, des problèmes...
Y a pas de maire, à Nivelles.
Des mères, oui, des pères aussi, qui souvent vont par paires, au milieu de leurs pairs, même si pas en bord de mer. Mais de maire, il n’y en a point.
Un bourguemestre, oui. Mais pas de maire. A moins que Nivelles n’ai dérivé en France cette nuit. A cause de l’éruption, peut-être... Mais non, cela ne se peut, on l’aurait su, quand même. Les avions recommencent à déconner décoller, mais pas encore un morceau de territoire quand même...
Un de mes oncles, Maurice pas Jean, avait réellement appelé son chien "Fous l’camp" et ce chien stupide venait quand même quand on appelait : "Viens ici, Fous l’camp". Il fallait lui dire "Tire-toi" pour qu’il s’en aille. C’était malin, hein ? Il n’avait qu’à l’appeler Youki, comme tout le monde, n’est-ce pas Richard ? cette page
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 10h20 : Eh ! Jean ! Ça peut pu durer ! Que ton cabot y court parto...
Et vous mes mains, restez tranquilles
C’est un chien qui nous revient de la ville
Germaine est revenue
Et vous mes mains, ne frappez pas
Tout ça ne vous regarde pas
La comtesse est revenue

Bougnat, tu peux garder ton vin
Ce soir je boirai mon chagrin
Germaine est revenue
Dis moi Momolala
Vaudrait p’t-être mieux changer nos draps
Germaine est revenue
Mes amis, ne me laissez pas, non
Ce soir je repars au combat
Maudite Germaine, puisque te v’là
réponse à . momolala le 21/04/2010 à 10h53 : En interne, tout va bien, pour le moment. La façade se lézarde un ...
Aux Etats-Unis, ils pètent (tirent dans le jargon des artificiers) des tours pour moins que ça... On te préfère en France donc. 
réponse à . momolala le 21/04/2010 à 10h50 : Ce chat-là pibili, cha cha cha, lapait son lait dans son palais sans comp...
Adodoadodoadoraadoraadorable...
Jean de Nivelle, né en 1422, est le fils de Jean II de Montmorency. Lorsque Louis XI cherche des alliés pour combattre Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, Jean II demande à son fils d’aller se battre contre le vilain Charles.

On peut dire que l’ingrat fiston a fait, sur ce coup-là, l’escargot...
Il devait, selon certaines sources baveuses, arriver, hier au soir...
réponse à . file_au_logis le 21/04/2010 à 10h55 : j’vais trouver l’ maire !Ben là, ma puce, tu vas en avoi...
Voilà bien une réaction de franchouillarde ! Quelle étourdie je fais ! 
Sur la page qui donne la recette de la calorique Tarte al Djote, Insudiet fait sa pub  : « perdre du poids ensemble » !
réponse à . momolala le 21/04/2010 à 10h58 : Un de mes oncles, Maurice pas Jean, avait réellement appelé son ch...
’Mon chien Stupide’, bouquin de John Fante.
Dis-tu ça à cause du réflexe de Pavlov ???
Heureusement que "John" > "Jean Fante" dans la joie et la bonne humeur n’a pas eu de fils. Il aurait écrit des horreurs sur lui… 
c’est le sein de Jendy Velle qui s’en fuit quand on lape elle
Intéressant, mais c’était peut-être ce que l’on appelait alors le nivellement par le bas...  
réponse à . <inconnu> le 21/04/2010 à 10h52 : Mon vieux Pataud ??? Berthe Sylva cette page ou Kaloutch cette page...
Je préfère la version Berthe Silva pour l’unique raison qu’on y voit des images du délicieux film Ni vu, ni connu. Je n’ai pas résisté : j’ai cliqué sur les extraits du film ! Vieux souvenir...
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 11h46 : Voilà bien une réaction de franchouillarde ! Quelle ét...
Sur la page qui donne la recette de la calorique Tarte al Djote

Une tarte à Nivelles, des tartes à Niveaux.
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 10h59 : Et vous mes mains, restez tranquilles C’est un chien qui nous revient de l...
Rassure-toi, mon Lapin... Jamais je ne m’éloignerai...
Germaine.
Mlle Nivelle, Emma de son prénom, voulait démarrer son moteur.
Prise au dépourvu d’un démarreur défectueux, elle chercha sa manivelle, qu’elle ne trouva pas, bien évidemment.
C’est alors qu’elle prit conscience de son nom, et là, elle réalisa que plus elle l’appelait, pus elle s’en allait.
"Hé, ma nivelle ! Au pied, tout de suite ! T’en va pas quand je t’appelle."
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 10h59 : Et vous mes mains, restez tranquilles C’est un chien qui nous revient de l...
Qu’est-ce que tu l’aimes, ta Germaine, pour lui breller tout s’que te v’là, sans cesse dans les oreilles !
Mais au moins Germaine ne fait pas comme le chien de Jean Nivelle, elle accourt quand tu l’appelles !!!
 :&rsquo)
l’orange s’ennuie quand on la pèle.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 21/04/2010 à 13h31 : Qu’est-ce que tu l’aimes, ta Germaine, pour lui breller tout s&rsquo...
Et du chien, elle n’en manque pas la Germaine ! Ouaf ! Ouaf !
cette page
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 21/04/2010 à 12h12 : Mlle Nivelle, Emma de son prénom, voulait démarrer son moteur. Pri...
Intéressant 
Mais aimait-elle, aimable Emma, la manivelle de Nivelles ? J’en doute car Jean (d’où ? de Nivelles !) en août, en outre, aima son amante, l’aimante Emma, ... sans manivelle.
et l’orage s’essuie après la grêle
le mage s’appuie sur la prêle
le page se lie d’une belle
le H se fume sur la plage

piouuuu, ça fouette !
réponse à . <inconnu> le 21/04/2010 à 10h22 : S’utilise pour désigner quelqu’un qui se dérobe quand ...
tiens, le dernier en date en Belgique s’appelle depuis hier soir: Jean-Luc Dehaene,
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 21/04/2010 à 13h31 : Qu’est-ce que tu l’aimes, ta Germaine, pour lui breller tout s&rsquo...
jaloux !! 
John Fiente, c’est celui qui a une mémoire d’oiseau? 
l’orange s’ennuie quand on la pèle.

Un zeste interdit surtout si tu parles du jonc...
Si Jean avait été une Jehanne, le sens de l’expression eût pu être tout autre : "la chienne de Jeanne de Nivelle, qui s’enfuit quand on l’appelle"... Cette chienne de Jeanne...
Nivelles et Armentières sont presque à la même latitude, serait-ce donc le chien de Jean que Line a trouvé dans la vitrine sur cette page ? Je vous préviens, il s’agit d’un 78 tours, alors les jeunes, gare aux oreilles !
Suite du # 11 : Dans le Dictionnaire universel d’histoire et de géographie (Bouillet, 1908), pas de discussion :

- La ville de Nivelles (Brabant) porte un s à la fin
- Jean de Nivelles porte un s aussi à la fin
- Plus ou moins clairement, l’auteur explique que notre lâche héros, fils de Jean II de Montmorency, après avoir refusé d’obéir à Louis XI, et à son père, a été déshérité et s’est fixé à Nivelles, (Flandre), fief qu’il tenait de sa mère. Il y devint la tige d’une branche de la maison de Montmorency, connue sous le nom de Montmorency-Nivelles, alliée aux comptes de Hornes. Ce qui expliquerait que ce Jean de Montmorency devint Jean de Nivelles.
C’est peut-être pour les besoins de la rime que le s de Nivelles a disparu, dans de très nombreux textes et chansons, comme ce matin dans l’expression de God.
Nos amis belges avaient sans doute déjà rectifié.
monsieur et madame Velle ont un fils. Il s’appelle Jean-Denis.
Son chien répond au nom de Médor, mais ne répond pas au téléphone.
Nul n’est parfait.
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 08h48 : Pour une fois que j’ai une expression qui a une histoire, à propos ...
Non seulement je n’use ni abuse, mais il m’a fallu l’aide d’Educnet, site du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et un bon quart d’heure pour comprendre et faire apparaître la même page que la tienne !
Tu m’avais déjà appris la recherche avancée, voilà que tu m’ouvres encore d’autres horizons !
Sois-en re-remercié.

PS En 1998, j’ai suivi une formation de 3 jours sur le thème "Aller plus loin sur Excel". A la fin, le formateur nous a dit : Maintenant, si vous avez tout compris, vous pouvez utiliser à peu près 10% des possibilités de ce logiciel".
pourquoi le chien est-il impur dans l’Islam ? cette page ne m’éclaire pas complétement, mais elle démontre que chez les croyants (ou intégristes ?) la question est cruciale : avoir un chien de compagnie est une faute majeure.

On dira ce qu’on voudra, mais au moins dans l’Eglise catholique personne n’accuse les prêtres d’avoir abusé de la compagnie de jeunes chiens.
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 17h00 : pourquoi le chien est-il impur dans l’Islam ? cette page ne m’&...
Mais de jeunes chattes si !
J’ai acheté un livre sur les Compagnons du tour de France, où je découvre deux métiers dont je n’ai jamais entendu parler.
Le "Blanchet-chamoiseur" qui à mon avis doit être un tanneur, et le "Doleur"
Mes recherches ne m’ont pas éclairé, avez vous une idée ?
Merci
C’est un “chien” qui nivelle par le bas…
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 17h17 : J’ai acheté un livre sur les Compagnons du tour de France, où...
Je ne pense pas pouvoir faire mieux que toi, mais voici ce que j’ai trouve pour "doleur" cette page , mais on trouve aussi cette page, pour une toute autre définition !!
Pour "Blanchet-chamoiseur" , j’ai trouvé cette page, mais ça ne t’avancera pas spécialement.

Il semblerait bien que les 2 soient des tanneurs !
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 16h33 : monsieur et madame Velle ont un fils. Il s’appelle Jean-Denis. Son chien r...
- Le chien de Jean-Denis vèle. Personne n’est parfait, ma bonne dame.

- Ah ca, c’est ben vrai!
réponse à . momolala le 21/04/2010 à 07h40 : Sans doute cette expression de "chien" signifiant le mépris et la lâ...
De par ma foi, belle amie Momo, je ne sais qui, des Sarrazins ou des Francs, furent les premiers à nommer "chiens" leurs ennemis jurés. Mais je puis te dire qu’onc en tout mon âge n’ai-je ouï un seul Sarrazin nous jeter en pleine face : "chiens de Francs !", ni lu cette offense dans l’une de leurs histoires ou queroniques sarrazinoises. Or quant au roi Richard, au commencement de son séjour en notre terre, il nommait bel et bien "chiens" tous les Infidèles, pour ce qu’il croyait que ces peuples d’Orient n’avaient ni âme ni dieu véritable. Et c’est à cause de cette créance fausse qu’il fit occire sous nos yeux élargis par l’horreur 2500 captifs sarrazins qu’il avait promis au Sultan d’épargner. La chose advint l’an 1191, le vingtième jour du mois d’août. Et je l’entends encore qui braillait : « Pour Dieu et pour son règne, détrenchez-moi cette putaille entassée ici même, droit sous vos yeux, cette chiennaille à qui Dieu n’a point donné d’âme ! Hez avant, amis, tuez-les tous ! ». Plus tard, il se repentit de cette œuvre maudite, et devint à la parfin l’ami privé du frère de Saladin, Malik al’Adil, qui est aujourd’hui le grand sultan des Sarrazins.
Or les Croisés qui descendent en ce moment sur nos rivages parlent encore à la manière du roi Richard. Il n’y a guère, nous vîmes arriver à la cour du roi Aimeri un seigneur de France ayant nom Renart de Dampierre, un enrageux et forceneux qui ne songeait, en dépit des sages trêves établies par notre roi et le Sultan, qu’à courir sus aux Sarrazins, les appelant gent à diable et chiennaille pure. En faisant risée de lui, le roi Aimeri lui répondit qu’il pouvait, s’il enviait de périr sans délai, s’en aller seul avec ses trente chevaliers vaillants assaillir l’ost des Sarrazins, mais que les troupes du royaume de Jérusalem n’iraient en nulle guise avec lui. Et bientôt après il fut fait mort en bataille, comme nos messagers vinrent nous l’annoncer.
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 17h17 : J’ai acheté un livre sur les Compagnons du tour de France, où...
Syanne a un bibliothèque impressionnante, et des réflexes plus vifs que les miens !

1) Blanchet-chamoiseur
Dans le dictionnaire du moyen français (1330-1500), on trouve :
- Le verbe chamoiser : en peausserie : Travailler à la façon de la peau de chamois
- le nom blanchet : en draperie : drap blanc léger (souvent utilisé en doublure)
Ces mots disparaissent dans les dictionnaires postérieurs en ligne

2) Doleur
Dans le DMF : Celui qui rabote
Doler : Amincir, aplanir (du bois) avec un instrument tranchant
Doler dans le Dict de l’AF 4ème édition : égaler, aplanir, rendre unie la superficie d’un morceau de bois
Doler dans le D? AF 8ème édition : Aplanir ou amincir avec la doloire

Doloire dans le DMF : Hache, cognée
Doloire dans le DAF 4ème et 8ème éditions : Instrument de tonnelier qui sert à unir le bois (égaler avec une doloire)
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 17h17 : J’ai acheté un livre sur les Compagnons du tour de France, où...
Voici les définitions que je trouve dans l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert. Peut-être peuvent-elles t’éclairer. Celle de « blanchet », en revanche, ne correspond pas à un métier, mais à un drap utilisé en imprimerie (je ne la copie donc pas).

CHAMOISEUR S. m. (Ord. Encyc. entendem. raison, mém. histoire, hist. nat. histoire des arts méchaniques) ouvrier qui sait préparer, & qui a le droit de vendre les peaux de chamois, pour être employées aux différens ouvrages qu’on en fait. On donne le même nom aux ouvriers qui prennent chez le Boucher les peaux de moutons, de brebis, de chevres, de chevreaux & de boucs, couvertes de poil ou de laine, pour en faire le faux chamois. Ils achetent ces peaux par cent.


DOLER, en terme de Tabletier-Cornetier, n’est autre chose qu’ébaucher à la hache ou à la serpe des cornes d’animaux, pour en faire des cornets à joüer aux dés, au trictrac, &c.

DOLER, en terme de Tonnelier, c’est dégrossir à la doloire le merrein & les douves des futailles.



cette page

J’ajoute qu’au XIIe, doler signifie (entre autres acceptions) "amincir, aplanir à l’aide d’un instrument tranchant" (Greimas / Keane), ce qui est bien, en tout cas, l’une des étapes du travail des peaux, celles destinées, en particulier, à la fabrication des manuscrits.

Je ne trouve pas doleur, en revanche, mais on pourrait supposer que c’est "celuy qui dole".
Qu’en dit notre médiéval ami Lovendric (dont au passage, je salue avec grand plaisir les belles interventions qui semblent attester de sa bonne santé retrouvée) ?
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 16h33 : monsieur et madame Velle ont un fils. Il s’appelle Jean-Denis. Son chien r...
M. et Mme Mion ont une fille: Jessica.
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 16h33 : monsieur et madame Velle ont un fils. Il s’appelle Jean-Denis. Son chien r...
Il aurait fallu l’appeler: “Fout-le-camp”… ou Idéfix
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 21/04/2010 à 17h53 : Je ne pense pas pouvoir faire mieux que toi, mais voici ce que j’ai trouve...
Merci monsieur Ubbleu,
ta dernière page LE GENIE DU COMPAGNONNAGE FAISANT LE TOUR DU GLOBE est dans mon livre et c’est la que j’ai trouvé ces deux métiers qui probablement, tu as raison sont des tanneurs .
Merci encore, toi tu n’es pas comme le chien de Jean de Nivelle, qui s’enfuit quand on l’appelle ! 
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 17h17 : J’ai acheté un livre sur les Compagnons du tour de France, où...
Pour compléter le message de Syanne #75 :
Pour "doler", Littré ajoute : parer et amincir les morceaux de peau destinées à faire des gants
Et pour "doloir" : sorte de couteau pour gantier. On reste dans la peausserie du chamoiseur.
Le doleur dolerait-il avec un doloir ?
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 17h17 : J’ai acheté un livre sur les Compagnons du tour de France, où...
Voir en # 74 la totalité de ce que j’ai trouvé dans les anciens dico en ligne. Je n’ai pas mieux.
réponse à . syanne le 21/04/2010 à 18h01 : Voici les définitions que je trouve dans l’Encyclopédie de D...
DOLER, en terme de Tonnelier, c’est dégrossir à la doloire le merrein & les douves des futailles.
Le Pépé aurait dit je suis impardonnable de pas savoir ça moi qui suis à cheval sur une barrique.
Merci à toi et aussi à Delassus.
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 18h24 : Pour compléter le message de Syanne #75 : Pour "doler", Littré...
Le doleur dolerait-il avec un doloir 
Oui mais uniquement à Dole (39100)
Reste pas derrière les rideaux ma comtesse, tu as les pieds et les couettes qui dépassent, viens jouer avec nous !
Merci de ton aide.
réponse à . Lovendric le 21/04/2010 à 17h58 : De par ma foi, belle amie Momo, je ne sais qui, des Sarrazins ou des Francs, fur...
Je suis flattée, cher Lovendric, que tu aies aussitôt répondu à mon appel avec tant de sapience. Savais-tu que "canaille" dérive précisément de "chiennaille" ? J’étale la science toute neuve que je viens de croiser sur cette page. Ainsi donc ce sont mes ancêtres hébreux qui ont les premiers déclaré le chien impur ! Peut-être est-ce le fond de mes racines indubitables qui fait que moi, l’athée scandaleuse je souffre d’asthme et d’eczéma au contact de ces gentils animaux pour lesquels je n’éprouve ni crainte ni mépris. A la lecture de tes textes, je me demande pourquoi certains mots ont disparu : être enrageux et forceneux décrit un trait de caractère plus qu’être enragé et forcené qui laissent planer l’hypothèse d’une cause extérieure ; de même "il fut fait mort" : voilà qui est clair et définitif ! Merci de cette belle réponse.
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 18h42 : Le doleur dolerait-il avec un doloir Oui mais uniquement à Dole (39100) ...
Arrête de me prendre pour une demeurée et regarde cette page. Tu verras qu’on parle d’un doloir qui n’a rien à voir avec une doloire : cette page
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 17h17 : J’ai acheté un livre sur les Compagnons du tour de France, où...
Pour rester dans l’expression du jour, tu aurais pu choisir "Le chien des Baskerville" ou "Le chien jaune", ou encore "Le chien de guerre" ou "Le chien de minuit", ce ne sont pas les titres qui manquaient ! Mais non, Môssieu veut se faire remarquer avec un, que dis-je un, deux schmiliblicks ! Et qu’est-ce qu’on gagne, quand on a trouvé, un voyage dans une île paradisiaque, hmmm ?
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 18h57 : Arrête de me prendre pour une demeurée et regarde cette page. Tu ve...
Tu es dure avec moi, je vais me jeter dans le Dolloir cette page
réponse à . momolala le 21/04/2010 à 19h04 : Pour rester dans l’expression du jour, tu aurais pu choisir "Le chien des ...
Et qu’est-ce qu’on gagne, quand on a trouvé
Un doloir et cher.
réponse à . deLassus le 21/04/2010 à 16h15 : Suite du # 11 : Dans le Dictionnaire universel d’histoire et de g&eac...
J’admire ton énergie à traquer jusqu’au bout le « plus » qui balaiera tout doute. God a bien de la chance d’avoir un allié tel que toi… et nous aussi !
Et j’ai grand plaisir à découvrir le beau parler de Lovendric.
Un jour, je faisais remarque que... parfois... l’on s’égarait sur des terrains « glissants » ! La réponse de Elpepe revint façon boomerang ! La voici :

Mais, petite médême, il n’y a pas de répartie à la limite du grivois ici ! Non, juste de la gauloiserie grand teint, qui te parle du fignedé avec des doigts de dentellière de Calais, c’est dire ! Tout en buvant un coup au bar de Marcel : c’est comme ça qu’elle est bonne à prendre, la vie de marin, hein ! Non mais t’imagines, qu’on exprime comme la Cadémie à longueur de journée ? God n’aurait plus que trois abonnés malvoyants, il serait obligé de remplacer l’éditeur de partoche par du péachepet en braille, et nous on irait vendre nos moules en Belgique ! Dans le bandeau de droite, y aurait la pub des Pompes Funèbres Générales, et Marcelle serait au chômedu, la pauvrette….*

Et prends ça dans les dents, Diwan ! Il avait raison : on s’amuse tant sur Expressio. Mais de temps en temps, un peu de culture... ça peut pas faire de mal ! Tant qu’il y aura DeLassus et Lovendric, Syanne et Momolala, Lange et Monsieur Ubbleu (je ne vais pas vous citer tous ! on va me faire reproche de dépenser trop d’encre), suis pas prête à laisser ma place !

* il semble qu’au gré de Elpepe, Marcel devenait parfois Marcelle !
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 19h18 : Tu es dure avec moi, je vais me jeter dans le Dolloir cette page...
Fais pas ça, mon Lapin ! Va encore falloir que je décroche les rideaux pour t’éponger !
Germaine 
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 19h32 : J’admire ton énergie à traquer jusqu’au bout le «...
Marcel devenait parfois Marcelle
mais non, Marcel nous sert à boire ... un p’tit coup et Marcelle, permet de ... Heu ...elle offre ses faveurs (contre monnaie sonnante et trébuchante) 
réponse à . cotentine le 21/04/2010 à 19h46 : Marcel devenait parfois Marcellemais non, Marcel nous sert à boire ... un...
S’cuse moi : j’étais pas là depuis le début ! Et il y a encore bien des échanges entre vous dont la subtilité m’échappe ! Donc, je note : chez Marcel, Marcelle est une gourgandine !
:&rsquo)
réponse à . cotentine le 21/04/2010 à 19h46 : Marcel devenait parfois Marcellemais non, Marcel nous sert à boire ... un...
Donc c’est : Marceeeeeeeel, vient nous servir un p’tit coup....
Mais aussi : Marceeeeeeeellllle ..... qui s’enfuit dès qu’on l’appelle (à tarte...) ; parce qu’elle ne veut pas toujours en faire usage de ses "faveurs" la bougresse !!!
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 19h32 : J’admire ton énergie à traquer jusqu’au bout le «...
Mais pas du tout. Marcel tient le bar du phare d’Expressio et Marcelle, Lapompe de son nom ..., mais je vois que d’autres t’ont déjà répondus.
En cette fin de journée, je viens vous lire et constate avec plaisir que Lovendric est venu encore nous réjouir de ses histoires, que Cotentine est revenue et que tout le monde semble de bonne humeur.
Je vais donc un peu plomber l’ambiance en vous envoyant sur cette page.  

Je plaisante, je vous souhaite à tous une bonne soirée. Je voulais juste partager cette chanson avec vous.
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 19h32 : J’admire ton énergie à traquer jusqu’au bout le «...
Oui, même que c’était le #66. Le 28/12/2009 à 13:47:19 précise, et que notre regretté ami Ral (LPP de son prénom), t’avait trouvé le texte qui traitait du "gora". cette page (très drôle !)
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 21/04/2010 à 19h58 : Donc c’est : Marceeeeeeeel, vient nous servir un p’tit coup.......
parce qu’elle ne veut pas toujours en faire usage de ses "faveurs" la bougresse !!!

Si tu les sorts avec un élastique, faut pas t’étonner !
Demande à Momo elle a ses tarifs.
Etait-ce lui, le chien de Jean Nivelle ?
cette page
Il a pas l’air bien méchant !!!
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 21/04/2010 à 20h18 : Oui, même que c’était le #66. Le 28/12/2009 à 13:47:1...
Mon Dieu God ! C’est tout proche et ça me paraît si loin… Pendant quelques jours, il m’avait fait l’effet d’un vieux ronchon ! Son pseudo. y était sans doute pour beaucoup... et t’as vu le ton de ses répliques ! Et ça, c’était le premier jour ! J’ai répondu… inutilement agressive, maladroite. Nous nous sommes expliqués… ainsi vint le temps des « trinqueries » chez Marcel... Mais je n’eus jamais l’heur de rencontrer Marcelle !
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 20h44 : Mon Dieu God ! C’est tout proche et ça me paraît si loin...
Mais je n’eus jamais l’heur de rencontrer Marcelle
Moi non plus d’ailleurs, pas plus que je n’ai vu le fameux phare dont on ne parle plus beaucoup !
J’ai personnellement tout de suite été assez fasciné par sa personnalité, je dirais presque envieux de lui et de son aura sur le site. Il était pratiquement omniprésent, tellement plein d’humour, d’intelligence et de tact en même temps. Mais j’ai vite vu qui il était, et je me suis mis à l’admirer !!!
Mais je sens que je pars dans la nostalgie, et ça ne fait pas avancer le sujet du jour !!!
La nostalgie, elle n’est pas comme le chien de Jean Nivelle, elle reste quand on l’appelle !
Ci-joint les tarifs de Mlle Lapompe:
cette page 
SOMPTUEUX !!!
Impossible de comprendre les fines allusions à la vie cachée de l’exquise Mlle Marcelle Lapompe si on n’a pas le mode d’emploi !
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 19h41 : Fais pas ça, mon Lapin ! Va encore falloir que je décroche le...
Non seulement tu grimpes aux rideaux, mais en plus faudrait que tu les décroches, bin, pauvrette, c’est pas toujours facile d’être une Germaine de compét’...
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 20h19 : parce qu’elle ne veut pas toujours en faire usage de ses "faveurs" la boug...
C’est quoi qu’il sort avec un élastique ?
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 21/04/2010 à 21h06 : Mais je n’eus jamais l’heur de rencontrer Marcelle Moi non plus d&r...
Moi non plus d’ailleurs, pas plus que je n’ai vu le fameux phare dont on ne parle plus beaucoup !

A cette page tu trouveras toute la légende en image d’expressio.
Son larfeuille. A quoi tu penses grande dégoûtante ?
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 21h24 : SOMPTUEUX !!! Impossible de comprendre les fines allusions à la vie ...
SOMPTUEUX !!!

Ca y est t’es plus de marbre ?
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 22h13 : Son larfeuille. A quoi tu penses grande dégoûtante ?...
A la même chose que toi !
réponse à . syanne le 21/04/2010 à 18h01 : Voici les définitions que je trouve dans l’Encyclopédie de D...
j’ajoute :
doleure : 1° : doloire, coup de doloire, 2° : copeau (Larousse de l’ancien français)
proverbe goéland : les grandes doleures sont mouettes.
blanchet (même source) = 1260 :adj : blanc ; 1339 : étoffe blanche
vous connaissez cette impression atroce , quand vous cherchez un nom de le voir se sauver, partir se cacher dans un repli de votre cerveau, en laissant juste un petit quelque chose qui fait que vous avez l’impression de pouvoir le retrouver, d’être près du but, de l’avoir sur le bout de la langue...
Ou une idée, un mot, de quoi démarrer votre article, votre sermon ou votre cours (selon votre profession) : et plus vous l’appelez plus il se dérobe !
Toujours le même responsable : ce chien de Jean de Nivelles  ! Alors vous lui lancez un os. Mais il ne revient pas, et résultat : vous tombez sur un os : celui que vous avez lancé !
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 22h11 : Moi non plus d’ailleurs, pas plus que je n’ai vu le fameux phare don...
J’ose espérer que ces maudits prêtres que tu évoques dans ta contrib’ 68 ne se sont quand même pas attaqués à Foufounette, la si jolie petite chatte du phare ? Là, ce serait vraiment un crime de lése-God...
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 22h56 : vous connaissez cette impression atroce , quand vous cherchez un nom de le voir ...
c’t histoire d’os, ça fait un peu boomerang, non ?
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 22h11 : Moi non plus d’ailleurs, pas plus que je n’ai vu le fameux phare don...
Merci mon Mickey adoré, mais j’avais bien entendu déjà vu cette page.
Ce que je voulais dire c’est que je n’ai toujours vu que du virtuel par rapport à ce meeeeerveilleux site.
Cependant, c’est toujours un grand plaisir que de revoir ces photos qui retracent toute une légende d’Expressio.
C’est comme les rideaux de Germaine, ils vont aussi rentrer dans la légende un jour ou l’autre !  
De marbre ? Désolée si j’ai donné cette impression… Attends ! Faut comprendre aussi ! Ici, ça fuse dans tous les sens ! Tu réponds par une phrase que tu juges anodine… Pan ! Tu as employé justement le mot qu’il ne fallait pas et ça te revient sous forme de couleuvre qu’il va falloir déglutir… (Après avoir lu les prestations de Mlle Lapompe, je n’ose même plus écrire « avaler » !). Vous avez même réussi à détourner une « expressio » aussi neutre que « prendre quelqu’un sur le quai de la gare». Pervers !
Celuicelle qui arrive aujourd’hui, l’a du souci à se faire avec la clé de 12, la trirème, le cul-de-basse-fosse, la Germaine et ses rideaux, tes 535 ans, le scooter rose, Marcel et Marcelle, et j’en passe… parce que je ne sais pas tout !* Cela dit, j’adoooooore ! Sinon, j’aurais pris mes cliques et mes claques, et le métro dans l’autre sens !

* j’oubliais les râbles de lapin et les pelles à tarte !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 21/04/2010 à 23h02 : Merci mon Mickey adoré, mais j’avais bien entendu déjà...
Mais cher Monsieur Ubbleu, les mythes, c’est pas toujours un peu virtuel, me trompe-je ?
réponse à . BeeBee le 21/04/2010 à 23h01 : c’t histoire d’os, ça fait un peu boomerang, non ?...
non non : le Jean de Nivelles ne revient pas. D’où l’expression le chien est dans votre camp. Tandis que le boomerang revient -en principe. On entend une sorte de rangggggggg et tout de suite après : boom : dans la gueule ! D’ailleurs c’est à ça qu’on les reconnait , les amateurs de boomerang : ils adorent se fendre la gueule !
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 23h14 : non non : le Jean de Nivelles ne revient pas. D’où l’exp...
Sont pas un peu maso ?
réponse à . BeeBee le 21/04/2010 à 23h13 : Mais cher Monsieur Ubbleu, les mythes, c’est pas toujours un peu virtuel, ...
quand le mythe est virtuel il faut que la naphtaline s’adapte.
affirmatif : à vue de nez, ils sont un peu naseaux. A cause justement du boomerang qui ... Tu suis ?
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 23h02 : De marbre ? Désolée si j’ai donné cette impressi...
T’as oublié les colles du samedi...
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 23h16 : affirmatif : à vue de nez, ils sont un peu naseaux. A cause justemen...
Euh,...vi, vi... Faut pas oublier que BeeBee, alias BB dans le monde virtuel d’expressio ça veut dire Blonde Belge...Tout un programme !  
C’est vrai ! Que même si je me souviens bien, c’est à Lange que reviennent ces délicieuses occupations de fin de semaine ? ou me trompé-je ?
réponse à . BeeBee le 21/04/2010 à 23h19 : Euh,...vi, vi... Faut pas oublier que BeeBee, alias BB dans le monde virtuel d&r...
ah, là nous atteignons le mystère insondable : avant son message Euh,...vi, vi... publié à 23:20:54, BeeBee avait déposé une première version à 23:19:49.
Rectifié aussitôt, et trop vi vi te pour que j’en ai connaissance. Et je ne saurai donc jamais ! Ce vivipare , pardon, ce vi vi ,part d’un bon sentiment pourtant, mais la version initiale, dans son élan animal , la pulsion de la femme avant l’autocensure. Hélas, hélas . Quelqu’un était là et peut tout me dire ? Quelqu’un ? Ils ont fuit , ces chiens de etc...
Et entre temps, elle a encore changé ! Zut de flûte ! J’adbique ...
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 23h29 : ah, là nous atteignons le mystère insondable : avant son mess...
Moi, je sais ! moi, je sais, juste pour les deuxième et troisième mots  ! Mais je ne parlerai que si BeeBee m’y autorise. Suis pas du genre à rapporter comme le chien dont auquel on a causé toute la journée !
réponse à . DiwanC le 21/04/2010 à 23h32 : Moi, je sais ! moi, je sais, juste pour les deuxième et troisi&egrav...
attention : BeeBee veut dire Blonde Belge ! Elle a pris ce pseudo pour se démarquer de Brune Belge. Aussi, méfie toi de ses réactions ... 
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 23h37 : attention : BeeBee veut dire Blonde Belge ! Elle a pris ce pseudo pour...
Ca marche plus ! Ah ! ça revient ! Il y a eu une coupure ! Je t’envoyais donc cette importante information en réponse : Même pas peur !
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 23h37 : attention : BeeBee veut dire Blonde Belge ! Elle a pris ce pseudo pour...
Bon ! je cesse cet enfantillage : BeeBee avait simplement écrit : Euh ... oui, oui... qu’elle a transformé en : Euh ... vi, vi... ! Pas de quoi fouetter un chien !
réponse à . mickeylange le 21/04/2010 à 17h17 : J’ai acheté un livre sur les Compagnons du tour de France, où...
Complément d’information sur le dolage et le doleur :

cette page
réponse à . deLassus le 21/04/2010 à 23h56 : Complément d’information sur le dolage et le doleur : cette p...
Désolée d’insister... mais on emploie aussi le terme "dolage" en chamoiserie/ganterie.
réponse à . DiwanC le 22/04/2010 à 02h18 : Désolée d’insister... mais on emploie aussi le terme "dolage...
Ne sois pas désolée : ce ne serait pas le premier mot qui avec la même orthographe a des sens très différents.
Comme en plus notre ami mickey nous a demandé en même temps blanchet-chamoiseur et doleur, c’est "ta" version qui doit le plus l’arranger.
Il n’a pas précisé le contexte de sa demande.
réponse à . BeeBee le 21/04/2010 à 23h13 : Mais cher Monsieur Ubbleu, les mythes, c’est pas toujours un peu virtuel, ...
Non, non, celles qui s’attaquent aux rideaux de Germaine ne sont pas virtuelles du tout !!
 :&rsquo)

Désolé, je n’avais pas lu la contrib de Chirstian !
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 23h29 : ah, là nous atteignons le mystère insondable : avant son mess...
C’est bien dommage qu’il n’y ait pas sur Expressio la même fonction que dans Word (dixit God) à savoir une sauvegarde de ce qui a été rectifié !!!
VENDREDI 23 AVRIL.........je reçois enfin mon expression du ...........21 !
Y a kèkchoze qui merdouille kèkpart !
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 17h00 : pourquoi le chien est-il impur dans l’Islam ? cette page ne m’&...
oufti,moi j’ai deux chiens,bonjour la faute.
réponse à . chirstian le 21/04/2010 à 23h37 : attention : BeeBee veut dire Blonde Belge ! Elle a pris ce pseudo pour...
Je suis brune et belge 
C"est dans sa construction que l’expression porte à confusion : il aurait suffi de mettre un "c" à la place du "l", et en lisant "ce chien de Jean Nivelle"... plus de clébard !
Jean de Nivelles, le célèbre jacquemart de la collégiale Sainte-Gertrude de la ville belge de Nivelles : cette page.
Voici la véritable histoire du chien de Nivelle.
Certes, on raconte qu il s’enfuyait dès qu’on l’appelait.
Mais qui rapporte qu’il n’avait pas de chapeau et qu’il n’avait donc à l’ôter devant personne ? Hmmm ?
Qui précise qu’aujourd’hui il chante, qu’il rampe et qu’il fait le beau ?
Car pour l’amour de sa belle, le chien de Nivelle a changé ses dents de loups pour des quenottes.
Ça vous rappelle quelque chose ? Normal...

Boubacar ! Si tu nous lis... j’ fais ce que je peux. Y en a des qui vont prétendre que c’est tirer par les cheveux*, mais que veux-tu ! Georges (l’autre !) a chanté les chiens mais pas celui de Nivelle...

*z’auront pas tout à fait tort ! 
Bon allez ! On va commencer le stage intensif de chien, de chat, de poussière, de carpette pas nettoyée de caca de chien et on verra bien si Nivelle il s’enfuit  faut bien le former se pauvre Nivelle !  
En creusant ses trous partout, comme un rat-taupier - tiens, où il est celui-là?... Houbaaaaaaaaa? - le chien de Jean dénivelle le terrain de jeux.
Le Général Nivelle ne tenait aucun compte de la vie de ses soldats. Il a été surnommé "le boucher" dès les premiers jours de la bataille du Chemin des Dames (1re Guerre mondiale), qui se solda par un échec et fut très coûteuse en vies humaines.
Nivelle (par le bas a-t-on envie de rajouter) est un bien mauvais patronyme, d’autant plus qu’il ne faut pas oublier le retour de sa mère, le retour de ’Ma Nivelle !
Pour enrichir la conversation sans se fatiguer (c’est lundi !)

cette page
DEVINETTE (que j’explique)
- À quelle race appartenait le chien de Jean de Nivelle?
- Jean refusa l’invitation de son père, prétextant qu’il ne voulait pas être un appât vivant. En le traitant de chien, son père lui répliqua: je n’aime pas les appâts lâches. Et comme tout le monde sait, les Appalaches commencent à Terre-Neuve.
Pffffff....
réponse à . <inconnu> le 03/12/2012 à 08h32 : Le Général Nivelle ne tenait aucun compte de la vie de ses soldats...
Effectivement, plus de 300000 morts en quelques jours... Après une disgrâce toute temporaire, où il fut envoyé calmer ses ardeurs en Afrique du Nord, il revint pour être comblé d’ honneurs et mourir dans son lit... en 1924. Mais il se prénommait Georges. Peut-être un très lointain cousinage... Car oeu de généraux accompagnent leurs troupes. Nivelle resta quant à lui bien à l’ abri.....et très à l’ arrière.
fils de Jean II de Montmorency.
D’après la légende, il aurait répondu à son père : Me battre pour des queues de cerises ? cette page
L’orange, comme le chien.
L’orange sanguine Navel,(cette page); sang fuit quand on la pèle.
réponse à . joseta le 03/12/2012 à 11h14 : L’orange, comme le chien. L’orange sanguine Navel,(cette page); sang...
Ha ha, on t’a réconnou Edouardo ! cette page

Les sanguines, c’est pas plutôt les Maltaises de Tunisie ?
Les Navel sont appelées ainsi parce que ça veut dire "ombilic" et qu’elles sont dotées d’une sorte de nombril.

... le chien est bleu, comme une orange ...
- Comme avec ce cerf, c’est toujours le même refrain, -expliquait à un copain le gardien du zoo-, je l’ai appelé Charles!
- pourquoi?
- parce que le thème est raire!
réponse à . SyntaxTerror le 03/12/2012 à 12h40 : Ha ha, on t’a réconnou Edouardo ! cette page Les sanguines, c...
...le chien est bleu...
Sauf à Jupiter.cette page.
...le chien est bleu...

Sauf pour Georges* et s’il est Belge!
* Ben oui, encore un autre!
réponse à . file_au_logis le 03/12/2012 à 13h11 : ...le chien est bleu... Sauf pour Georges* et s’il est Belge! * Ben oui, e...
Et si il est canadien...cette page. Na!
réponse à . file_au_logis le 03/12/2012 à 13h11 : ...le chien est bleu... Sauf pour Georges* et s’il est Belge! * Ben oui, e...
Et si il s’appelle Clifford, cette page.
Bleu, rouge, rose, jaune... Et pourquoi pas un chien vert pendant que vous y êtes ? Sont d’un voyant, tous ces bestiaux...
Z’auriez pas un chien noir ? discret, élégant, distingué, raffiné... C’est pratique : ça va avec tout !
Nivelle: un nom qui ne porte pas chance. !exemple: le générale Nivelle, qui se battit, certes, mais combien de morts ? Le Chemin des Dames...
Un chien peut être andalou, si j’en crois Bunuel et Dali, mais à en croire Eluard, c’est la terre qui est bleue, comme une orange.

Quant aux oranges de Floride, Tropicana déclare ne cultiver que 7 variétés, mais ne dit pas lesquelles.
réponse à . <inconnu> le 03/12/2012 à 14h24 : Nivelle: un nom qui ne porte pas chance. !exemple: le général...
le générale Nivelle, qui se battit

Comme César a fait un pont ?

Comme le dit Mintaka en #141, il conviendrait de dire : Nivelle a fait combattre les troupes qui étaient sous son commandement.

Corrigez moi si je me tompe, il me semble qu’il faut dire "Nivelle a combattu".
"Nivelle s’est battu" sans dire contre qui, laisse penser qu’il s’est mis des claques tout seul.
réponse à . DiwanC le 03/12/2012 à 14h17 : Bleu, rouge, rose, jaune... Et pourquoi pas un chien vert pendant que vous y &ec...
Z’auriez pas un chien noir ? discret, élégant, distingué, raffiné
Si tu aimes le noir et blanc, je peux t’en proposer une à cette page.
réponse à . SyntaxTerror le 03/12/2012 à 14h46 : Un chien peut être andalou, si j’en crois Bunuel et Dali, mais &agra...
Un chien peut être andalou…
Chez John Fante, il est stupide… Il est perdu sans collier chez Cesbron ainsi que chez Nino Ferrer qui cherche Mirza – peut-être partie faire une virée avec le chien de Nivelle…

De belles portées encore en littérature auxquelles il faut ajouter tous les chiens des BD.
Et Paf ! le chien 
Excusez-moi, je me suis enfuite lorsque File au logis m’appellait pour mon anniversaire. On m’a fait une chirurgie d’urgence, rien de très grave, mais les antibio m’ont détruite et j’étais incapable de visiter Expressio.
Merci File au logis! et merci à tous d’être toujours là!
réponse à . tytoalba le 03/12/2012 à 15h15 : Z’auriez pas un chien noir ? discret, élégant, distingu...
Merciiiii ! Ainsi j’aurai un chien de ta chienne ! 
réponse à . DiwanC le 03/12/2012 à 15h15 : Un chien peut être andalou… Chez John Fante, il est stupide… Il est pe...
Nino Ferrer qui cherche Mirza

En ce qui concerne Nivelle, c’est plutôt le téléfon qui son et y a person qui répond.
Voilà comment je retombe sur mes pieds.
Je crois que je vais me lancer dans la politique politicienne.
réponse à . file_au_logis le 03/12/2012 à 13h11 : ...le chien est bleu... Sauf pour Georges* et s’il est Belge! * Ben oui, e...
Ben oui, encore un autre !
C’est pas seulement en Belle Gique que le Georges fleurit... Regarde à cette page ! V’là l’ bon Georges, v’là l’ joli Georges...
Le soldat fêtait ses vingt ans, alors, joyeux, à Nivelle, sert.

P.S. J’ai encore d’autres jeux de mots, mais je les garde pour une troisième rediffusion...
réponse à . DiwanC le 03/12/2012 à 14h17 : Bleu, rouge, rose, jaune... Et pourquoi pas un chien vert pendant que vous y &ec...
Z’auriez pas un chien noir ? discret, élégant, distingué, raffiné... C’est pratique : ça va avec tout !
Et Tyto qui ne t’en propose qu’un...
Pfffffff!

Va donc voir là-bas ! :&rsquo)
Hachikō, le chien qui arrive même quand personne ne l’appelle plus depuis dix ans...
cette page
réponse à . SyntaxTerror le 03/12/2012 à 15h10 : le générale Nivelle, qui se battit Comme César a fait un p...
Bon, d’accord je me suis quelque peu mélangé les pinceaux...
réponse à . SyntaxTerror le 03/12/2012 à 15h10 : le générale Nivelle, qui se battit Comme César a fait un p...
Contrairement aus plus de 300000 soldats ,qu’ il envoya au casse-pipe au Chemin des Dames, Nivelle n’ a jamais combattu. Il est sagement resté à l’arrière, dans son Q.G.Et est mort, en 1924, dans son lit, comme la plupart des généraux de 1914-1918....la date varie, mais le faut qu’ ils sont sortis sains et saufs de cette boucherie est avéré.
Quand j’étais petit, on disait:
"Il est comme le chien de Jean de Nivelle,
Qui s’en va quand on l’appelle,
Et qui revient quand on dit rien.
...
C’est plus tard que j’ai appris qu’il s’agissait de Jean de Nivelle traité de chien peureux.
Personne depuis 2012 ?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est le chien de Jean de Nivelle (qui s'enfuit quand on l'appelle) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?