Changer de crèmerie - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Changer de crèmerie

Quitter un lieu (magasin, bar, restaurant...) pour aller dans un autre
Aller voir ailleurs

Origine

Lorsque, pour une raison quelconque, on se frite sérieusement avec le patron du bar dans lequel on a l'habitude de boire ses quelques petits ballons de blanc et de refaire le monde avec ses collègues de comptoir, le matin avant d'aller au travail, il ne reste plus qu'à changer de crèmerie, au moins temporairement, le temps que l'animosité se calme.

Mais si un bar peut bien servir un "petit crème", cela ne justifie pourtant pas qu'on l'appelle une 'crèmerie', lieu qui, normalement, propose exclusivement des produits laitiers, d'autant plus que l'expression peut s'appliquer à n'importe quel endroit, qu'il s'agisse d'un restaurant, d'une quincaillerie ou d'un bureau de poste.

Mais il faut pourtant savoir qu'au XIXe siècle, on a désigné par 'crèmerie' un lieu de restauration proposant bien autre chose que des produits laitiers, lieu où parfois, la débauche battait son plein, les esprits étant bien échauffés par l'alcool qui coulait à flots.
D'ailleurs, dans le "Grand dictionnaire universel" publié par Larousse en 1863, on trouve cette définition :
« Depuis quelques années, on a désigné sous le nom de crèmeries certains établissements tenant le milieu entre le restaurant et le café, et où l'on vend de tout, excepté de la crème, espèce de gargote d'une aspect particulier, où le riz au lait, le café à la crème, le chocolat, la côtelette et les oeufs sur le plat règnent à peu près souverainement. »

On imagine alors bien quelques joyeux lurons un peu éméchés, se soutenant l'un l'autre, décidant, histoire de bien continuer la soirée, de changer de crèmerie régulièrement, passant de l'une à l'autre jusqu'à ne plus être en état de se mouvoir.

C'est par extension que le mot 'crèmerie' a fini par désigner un établissement, puis un lieu quelconque.

Exemple

« Oubliez les circuits habituels ! Pour renouveler votre mobile, mieux vaut rompre votre contrat et changer de crèmerie. »
Mobiles Magazine - November 2005

Compléments

Lorsqu'on se trompait d'adresse, on pouvait aussi dire qu'on "se trompait de crèmerie".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Changer de crèmerie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Den Laden wechselnChanger de magasin
Angleterreen Take one's custom elsewhereAccorder sa clientèle ailleurs
Espagnees Tomar las de VilladiegoPrendre celles de Villadiego
Espagnees Cambiar de parroquiaChanger de paroisse
Espagnees Irse con la música a otra parte.Partir avec la musique ailleurs.
Hongriehu Lép. Faire un pas.
Italieit Cambiare ariaChanger air
Italieit Cambiare parrocchiaChanger paroisse
italieit sloggiaredéloger
Brésilpt Mudar de freguesiaChanger de paroisse
Roumaniero A-și lua jucăriile (și a pleca)Prendre ses jouets (et partir)

Vos commentaires
Et pour ceux qui ont eu la patience d’attendre, voici enfin, rédigée par Filo, le compte-rendu de la mondialement connue convention Expressio de Vienne qui contrairement à la conférence de Copenhague, n’a pas été un échec (mais les enjeux étaient peut-être moins importants...).
réponse à . God le 31/01/2010 à 23h00 : Et pour ceux qui ont eu la patience d’attendre, voici enfin, rédig&...
Merci god pour les viennoiseries.
Le café tu me le fais noir et sans sucre et sans crème, stp
merci.
réponse à . mickeylange le 31/01/2010 à 23h37 : Merci god pour les viennoiseries. Le café tu me le fais noir et sans suc...
Bonjour à toutes et à tous,

Le célibataire est celui qui aspire au ciel.

Si ce célibataire aime le café avec crême mais sans sucre.

Trouveras-t-il la crémière de ses rêves dans l’au delà ?

Ou doit-il se mettre à boire du thé sans sucre et sans crême ?

Pour enfin la trouver sur terre........


Belle journée à toutes et à tous.

Michel Zim
Québec
Autrement dit, changer de crémerie, c’est aller boire ailleurs...
En attendant, je vais voir ailleurs... si on n’a pas besoin de moi au bureau...
réponse à . God le 31/01/2010 à 23h00 : Et pour ceux qui ont eu la patience d’attendre, voici enfin, rédig&...
[slurp] Merci, ô mon petit Godemichou adoré. Je sais ce que nous te devons! [/slurp]
Mais, c’est comme pour toutes mes dettes: je préfère les devoir toute ma vie que les renier un seul jour!
Dès lors, je vais changer de crèmerie et aller tout doux m’occuper du fiston qui s’est cassé la clavicule ce week end, sur sa planche à neige. Il a donc "certaines difficultés" à s’habiller et à se nourrir...
réponse à . God le 31/01/2010 à 23h00 : Et pour ceux qui ont eu la patience d’attendre, voici enfin, rédig&...
Merci pour ce compte-rendu. A la lecture de ce qu’écrivent ces expressionautes, je me dis que je serais bien incapable de pondre une telle prose, encore moins une poésie.
Pour pouvoir changer de crèmerie, encore faut-il en trouver une. Il y a une dizaine d’années, on pouvait encore en trouver, à présent c’est le parcours du combattant. Pareil pour les bureaux de poste qui disparaissent à une vitesse proportionnelle à l’augmentation du prix des timbres. Il ne nous reste donc que la dernière définition : un endroit quelconque.
Les crèmeries d’antan étaient donc les drugstores tels que les chantait (cette page) Charles Trénet, ou presque. Cette expression a un petit parfum d’opulence, de bonne humeur, du temps où la crème ne pouvait être que bio, épaisse et goûteuse et la bière toujours alcoolisée. Evidemment le cheval connaissait le chemin de la maison et on ne risquait pas au retour l’alcootest ni le carambolage. Patience, on va bientôt y revenir mais ça coûtera plus cher !
réponse à . tytoalba le 01/02/2010 à 08h24 : Pour pouvoir changer de crèmerie, encore faut-il en trouver une. Il y a u...
La crémerie Sanzos à Moulinsart, à côté de la boucherie du même nom.. 
réponse à . melilou le 01/02/2010 à 06h38 : Autrement dit, changer de crémerie, c’est aller boire ailleurs... E...
Ha ? Il y a une “annexe” qui s’appelle le bureau ?
Idem, comme dirait ce cher Patrick, devenu fantôme...
Ah! tous ces gens qui veulent le beurre, l’argent du beurre et le sourire (voire une autre partie de son anatomie) de la crémière....
Euh, le cheval en question, est-ce Jolly Jumper? en effet, je vois mal un cheval se prénommer ’Médor’...
souvenir d’enfant : aller à la crèmerie chercher le lait et les yaourts. Les pots vides étaient légers, à l’aller, et tintinnabulaient. Au retour le filet était lourd : la pêche avait été bonne ! C’était au temps d’avant. Avant que les yaourts ne prennent tous les gouts, toutes les saveurs. Qu’ils ne se remplissent de morceaux de fruits et ne soient vendus en pots en carton, par 6 ou 12.
Chez ma grand-mère, en vacances, c’est l’épicière qui vendait tout, et dont le mari tenait le café adjacent. J’allais chercher du fromage blanc, servi dans une grande assiette creuse qu’il fallait ramener sans l’incliner. C’était un délice, encore inconnu dans les villes.

Au village les deux épiceries ont été remplacées par une supérette et il n’y a plus de café. Dans ma ville aussi tout a du changer, mais en juin 62 il m’a fallu changer de crémerie, et je n’y suis jamais retourné. 
réponse à . MichelZim le 01/02/2010 à 02h49 : Bonjour à toutes et à tous, Le célibataire est celui qui a...
Trouveras-t-il la crémière de ses rêves dans l’au delà ?
Ou doit-il se mettre à boire du thé sans sucre et sans crème ?

Là, il n’y a que Georges (le nouveau membre de Nexpressio) qui puisse répondre, ou aller voir à ... cette page
C’est sans doute du déjà vu par pas mal d’entre vous, mais l’occasion est trop belle pour que je la loupe !!!  
réponse à . chirstian le 01/02/2010 à 09h46 : souvenir d’enfant : aller à la crèmerie chercher le lai...
Moi aussi, j’allais chercher le lait pareil, "chez le Mozabite" d’à côté, à 15 minutes à pied. J’en ramenais aussi le pain qui, généralement, n’arrivait pas complètement intact à la maison.
Ayant également changé de crèmerie, mais plus tardivement que toi, fin 63, débarqué en Allemagne, avec un climat légèrement différent, j’ai aussi continué un petit moment à aller faire remplir le pot de lait chez l’épicier du coin, mais ce n’était plus un Mozabite et il parlait une langue bizarre.
Et contrairement à toi, je suis retourné à la crèmerie d’avant, 25 ans plus tard, mais pour constater une totale dégradation de tout : routes défoncées, bâtiments délabrés...
réponse à . tytoalba le 01/02/2010 à 08h24 : Pour pouvoir changer de crèmerie, encore faut-il en trouver une. Il y a u...
Cela ne va remonter le moral de personne (malheureusement je n’ai plus les références bibliographiques), mais ma lecture des revues spécialisées (bureautique, micro-informatique), m’a appris qu’il y avait (en projet jusqu’à nouvel avis...)
- la possibilité d’imprimer son billet de train ou d’avion à domicile
- pour les timbres postaux c’est d’ores et déjà fait: on peut imprimer, à domicile, ses propres étiquettes d’affranchissement....
Idem, sur le coup de la poste, les tarifs: du moment qu’ils sont disponibles sur Internet, nada l’imprimé que l’on trouvait naguère au bureau de son quartier....
Logiquement il devrait être possible de citer d’autres exemples... 
et ce ne sont pas les papy/mamy qui ne connaissent rien aux ordis et qui ne peuvent y arriver que grâce à leurs petits-enfants... Rares (encore qu’ils commencent à faire nombre, tout de même) sont les anciens que tout cela arrange.
réponse à . God le 01/02/2010 à 10h37 : Moi aussi, j’allais chercher le lait pareil, "chez le Mozabite" d’&a...
Mozabite
et quand il prend le train ??? 
C’est un Mozabte dans le train ?  Mais cela fait mieux si c’est une Moabite...
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 10h37 : Cela ne va remonter le moral de personne (malheureusement je n’ai plus les...
j’ajouterai imprimer
- son abonnement de bus
- ses extraits de compte bancaire
Pour les timbres postaux, ce n’est pas encore le cas. Mais la poste pense à nous. Depuis peu, si nous achetons les timbres par 10, nous gardons le prix normal 0,59 € mais si nous n’avons besoin que d’un ou quelques timbres, cela nous coûte 0,69 € pièce. Beaucoup de personnes achètent leur timbre au fur et à mesure à leur facteur, d’où surcoût. C’est cela aussi un service public. C’était mon coup de sang du jour.

Revenons à ma crémière qui n’est autre que la fermière du village, qui vend le lait de ferme, le beurre, les fromages, yaourts et oeufs. Pour le lait, je vous donne une idée de prix : 0,40 € le litre . Bien sûr, il vaut mieux le bouillir pour le conserver, mais que dire de la crème qu’on obtient ainsi. Un régal.
Mais pour ce qui est de trouver un autre fromage de qualité, par exemple le gruyère, nous n’avons dans le meilleur des cas qu’un produit sous vide. Et lorsqu’il y a un service à la découpe dans un supermarché, on ne vous servira 9 fois sur 10 qu’un emmenthal si vous n’insistez pas.
réponse à . tytoalba le 01/02/2010 à 10h53 : j’ajouterai imprimer - son abonnement de bus - ses extraits de compte ban...
Pour La Poste, je me permet d’insister, voilà ce que gougueule répond: cette page
Et plus précisément: cette page
Pour la banque, c’est ce fais depuis qq années déjà, idem pour la FNAC ou d’autres magasins en ligne. Cela diminue fortement leurs frais de consommables puisque c’est le con-sommateur qui paie... 
Ma crémière était jeune et belle. elle aidait sa mère à servir les clients.
Les clientes étaient un peu jalouse de sa jeunesse et de sa beauté.
Moi timide j’aimais bien aller à la crèmerie à l’heure d’affluence pour la regarder servir.
Elle avait de magnifiques cheveux blonds qui lui descendaient jusqu’aux reins. Ce jour là elle m’a servit ma crème et m’a fait un sourire éblouissant.
En rentrant, j’ai mis la crème au frigo et miracle il y avait dedans un long cheveu blond.
J’avais eu la crème, le sourire de la crémière, et la crinière en plus
Alors pour les allergiques au lactose (comme bibi), je recommande le lait d’amande ou de riz (car le lait de soja nous a filé un soir de détente un Oedème de Quincke, oui madame)
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 11h02 : Pour La Poste, je me permet d’insister, voilà ce que gougueule r&ea...
Ce n’est pas que je doutais de tes dires, mais en Belgique (dieu merci) ce n’est pas encore possible.
réponse à . Purdey le 01/02/2010 à 09h32 : Euh, le cheval en question, est-ce Jolly Jumper? en effet, je vois mal un cheval...
en effet, je vois mal un cheval se prénommer ’Médor’...

... et encore moins Rantanplan 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/02/2010 à 10h34 : Trouveras-t-il la crémière de ses rêves dans l’au del...
Il va être surpris notre MichelZim, il ne doit pas l’imaginer avec cette tête-là sa crémière de l’au-delà :&rsquo)
Je me pose cette question de haute portée philosophique :
Peut-on appeler "crèmerie" les sites Internet voués aux rencontres ?
Ce serait logique puisque l’on y cherche la crème des femmes ou des hommes.
Non ?
Cette autre : Une crèmerie peut vendre du lait écrémé ?
réponse à . horizondelle le 01/02/2010 à 11h58 : en effet, je vois mal un cheval se prénommer ’Médor’.....
Pourquoi ne pas l’appeller... Averel ?
réponse à . tytoalba le 01/02/2010 à 08h24 : Pour pouvoir changer de crèmerie, encore faut-il en trouver une. Il y a u...
Mais si, ça existe encore, en tous cas par chez nous. Allez, cette page pour vous mettre l’eau (pourquoi l’eau ???) à la bouche.
Ah, ben oui, surtout si c’est un cheval qui dit sans arrêt, quand est-ce qu’on aura de la crème ?
Le "Larousse pour tous", 2 volumes, de 1908 donne pour "crémerie", en deuxième définition: "A Paris, petit testaurant où l’on consomme surtout des oeufs et du laitage, mais qui sert aussi des repas à la fourchette."
réponse à . God le 01/02/2010 à 10h37 : Moi aussi, j’allais chercher le lait pareil, "chez le Mozabite" d’&a...
soupir] quand nous allions traîner nos pieds noirs dans notre crèmerie, nous nous grisions de ce lait blanc. /soupir]
réponse à . tytoalba le 01/02/2010 à 11h35 : Ce n’est pas que je doutais de tes dires, mais en Belgique (dieu merci) ce...
Mon propos ne concernait que la France. Pour la Belgique, j’ai une question HS (totalement !):
J’ai ouï-dire qu’à Bruxelles il y avait des magasins discount de matériel micro-informatique, hi-fi, moins chers qu’à Paris par exemple: est-ce intéressant de faire le déplacement ?
réponse à . chirstian le 01/02/2010 à 09h46 : souvenir d’enfant : aller à la crèmerie chercher le lai...
Mon souvenir de gamin, c’est que nous allions chercher le lait dans un récipient en fer blanc (ou alu, mais je n’en suis pas si sûr car à cette époque l’alu n’était pas très répandu) prévu à cet effet , et nous laissions le lait reposer 1 jour ou 2 pour laisser remonter la crème à la surface.
Nous la récupérions alors pour la conserver dans la cave (nous n’avions pas de réfrigérateur à l’époque et tout se gardait dans une cave, ma brave dame !), et lorsqu’il y en avait assez, nous barattions (dans un appareil exprès pour ça) cette crème pour en faire du beurre.
Tout cela était délicieux, et ce simple souvenir me fait remonter plein de choses à la surface, comme la crème sur le lait.
A cette époque nous ne pensions pas à changer de crèmerie, car la ferme était à 150 m de chez nous, et nous connaissions bien les fermiers, car c’était les métayers de mon grand-père à qui cette ferme appartenait.
Mais cette époque est révolue, et aujourd’hui je galère à trouver du bon lait bio de production française....  

Pour la petite histoire, c’est dans cette même ferme qu’il y avait les fameux "râteliers" en bois dont je vous avais parlé à cette page #22
réponse à . God le 01/02/2010 à 10h37 : Moi aussi, j’allais chercher le lait pareil, "chez le Mozabite" d’&a...
Ce qui explique peut-être qu’il y ait, là-bas, tant de candidats pour changer de crèmerie... ?
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 11h19 : Ma crémière était jeune et belle. elle aidait sa mèr...
[/mode VL] (je referme ta balise, étourdi ! Tu peux refermer ta braguette, mainant...
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 10h37 : Cela ne va remonter le moral de personne (malheureusement je n’ai plus les...
pour les timbres postaux c’est d’ores et déjà fait: on peut imprimer, à domicile, ses propres étiquettes d’affranchissement....
effectivement ce service permettait d’affranchir ta lettre, t’affranchissant du guichet de la Poste. Mais il restait l’obligation de mettre ensuite ta lettre dans une boîte. Le service vient de connaître une nouvelle évolution : désormais tu affranchis, et tu vas déposer ta lettre directement dans la boîte à lettres de son destinataire. Bon, je sais, dans certains cas c’est un peu loin, et un peu cher ! Mais tu peux organiser ton voyage pour en déposer plusieurs en même temps, tu vois ? Tu peux même proposer à des amis de te confier leurs lettres. C’est un service qui peut intéresser un large public, et qu’on pourrait appeler, je ne sais pas moi ... service public , par exemple ?
Ou alors au contraire tu reçois les lettres, tu les scannes et tu les envoies par email immédiatement en un lieu situé près de son destinataire, où un autre poste les reçoit, imprime et délivre. L’endroit où seraient ces postes informatiques s’appellerait ... Le Poste.
Si tu es intéressé par ce projet, écris moi !  
réponse à . horizondelle le 01/02/2010 à 12h12 : Mais si, ça existe encore, en tous cas par chez nous. Allez, cette page p...
l’eau (pourquoi l’eau ???) à la bouche
Tu penses à quoi, là ? Bon : la clé est sous le paillasson, comme d’hab.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/02/2010 à 12h33 : Mon souvenir de gamin, c’est que nous allions chercher le lait dans un r&e...
nous barattions (dans un appareil exprès pour ça)
Expressio est une espèce de petite baratte qui nous permet donc de baratiner pour y faire notre beurre, mais les maigres profits que j’en tire m’incitent à changer de crèmerie. Je délocaliserais bien en Chine, mais comme j’ignore comment on dit "crèmerie" ou "éditeur de partoche"en mandarin, c’est indémerdable...
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 13h08 : nous barattions (dans un appareil exprès pour ça)Expressio est une...
乳品廠
C’est comme ça qu’on dit crèmerie en chinois. Faire son beurre c’est trop récent il n’y a pas encore de mot.
réponse à . chirstian le 01/02/2010 à 12h43 : pour les timbres postaux c’est d’ores et déjà fait: o...
Faisons le point : tout le monde n’a pas encore un équipement informatique, soit. Mais un téléphone, fixe ou mobile, si, hein ? Donc : ta lettre, tu la dictes en message vocal sur un serveur de La Poste à numéro surtaxé, auquel tu indiques le numéro d’appel de ton destinataire, et automatiquement il l’appelle (en surtaxé également) pour lui délivrer ta lettre en message vocal. Pour que tout soit parfait, il n’est besoin que d’une imprimante à reconnaissance vocale chez tous les particuliers (louée par La Poste 10 €/mois maxi, une misère...), et hop ! Au chômedu, Olivier. Si tu réfléchis bien, du point de vue de la relance économique, c’est imparable, mon lapin.
Joli!
mais tu finiras bien par arriver à pied en Chine...
Et ça se prononce Troa Ka Ré ?
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 13h24 : Faisons le point : tout le monde n’a pas encore un équipement ...
Ah vivement qu’ils inventent l’@mail ça sera plus simple !
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 13h24 : Faisons le point : tout le monde n’a pas encore un équipement ...
et si nous développions plutôt nos dons de télépathie ? Tu me captes 5 sur 5 ? je te trouve bien cinq-pathique !
réponse à . Purdey le 01/02/2010 à 13h31 : mais tu finiras bien par arriver à pied en Chine......
Un amiral ne peut pas arriver à pied.
Où alors c’est qu’il a coulé son bateau. Ce qui est quasi impossible pour le notre d’amiral, pisqu’il ne sort que par beau temps, et que son bateau est en Bretagne. Tu vois le problème ?
réponse à . Purdey le 01/02/2010 à 13h31 : mais tu finiras bien par arriver à pied en Chine......
Bon, Purdey : tu vois le premier carré bleu, à gauche de la série pour chaque contrib, avec une feuille blanche écornée ?
C’EST PAS LE BON POUR RÉPONDRE.
Le bon, c’est çui juste après...
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 13h34 : Ah vivement qu’ils inventent l’@mail ça sera plus simple ...
Nous, on a une version béta : le canal 12. EntrExpressionautes.com, ça marche !
réponse à . chirstian le 01/02/2010 à 13h36 : et si nous développions plutôt nos dons de télépathie...
D’accord pour essayer la télépathie. Mais en Wifi, que sinon, faudrait nous câbler en plus, et avec le bordel de connectique qu’on trimballe déjà, hein !
crème viendrait du latin "crama" d’origine gauloise tôt croisé avec chrisma (cresme), v. chrême. (TLFI) quant au chrême, il viendrait " Du lat. chrét. chrisma « onction postbaptismale, huile consacrée, chrême » ... étymon gr. χρι̃σμα « onguent, parfum; onction ». (TLFI)
je suis obligé de tout vous dire, Delassus n’ayant pas encore fréquenté notre crémerie ce matin !
De cette origine "crama" on pourrait donc conclure que "le lait écrémé" se disait à l’origine : "le lait est cramé" , avec un sens tout à fait différent. Excusez moi, je vous quitte, j’ai du lait sur le feu ...
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 13h43 : Nous, on a une version béta : le canal 12. EntrExpressionautes.com, ...
béta : le canal 12.

Bien sûr mon gros béta
S’il n’en avait pas...
ça marcherait pas

qui dit "canal" dit marin d’eau douce?
réponse à . chirstian le 01/02/2010 à 13h46 : crème viendrait du latin "crama" d’origine gauloise tôt crois...
"le lait est cramé" , avec un sens tout à fait différent.

C’est donc toi l’inventeur de la crème brûlée !
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 13h38 : Un amiral ne peut pas arriver à pied. Où alors c’est qu&rsq...
Nuit de Chine, nuit câline, nuit d’amûûûûûûr...
Y’en a un peu plus, j’vous l’mets quand même ?
réponse à . chirstian le 01/02/2010 à 13h46 : crème viendrait du latin "crama" d’origine gauloise tôt crois...
Perso, je préfère le sein crème de Marcelle au crama soultas de Lolo Ferrari.
Durant le siège d’Alésia, je me demande s’il est historiquement avéré que le crama s’outra ?
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 13h49 : "le lait est cramé" , avec un sens tout à fait différent. C...
La crème brûlée est une recette sélénite au départ. Demande à la mouche, qui s’y brûle les ailes !
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 13h08 : nous barattions (dans un appareil exprès pour ça)Expressio est une...
Baratiner : verbe intransigible du vieux perse "baragouiner" :
je bar à gouine,
tu bar à pédés,
il barattartine
et nous faisons du beurre avec tout ça...  :&rsquo)

Moi, j’en ai marre, toujours la même chose sur ce site, que des co....ies, je change de crèmerie !!!
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/02/2010 à 14h13 : Baratiner : verbe intransigible du vieux perse "baragouiner" : je ba...
En tant qu’Amiral des Rillettes et des Indes réunies, perso, je barachois.
Note de l’Amirauté de Rouperroux-le-Coquet
Pour le moment la Poste devrait changer de crèmerie!le courrier est distribué n’importe comment!
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 14h27 : En tant qu’Amiral des Rillettes et des Indes réunies, perso, je bar...
Barre à bâbord .... TOUTE....Marin d’eau douce !!! disait le Capitaine ad’hoc

Si tu barachois, c’est que tu n’as pas pris ton barachute !!!  :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 10h48 : Mozabite et quand il prend le train ???  C’est un Mozabte dans l...
C’est un Mozabite dans le train ? Mais cela fait mieux si c’est une Moabite...

Le mode VL étant enclenché et nonobstant le fait que je ne sois pas un Vieillard anteL avec son truc à la main , il n’y a aucune raison de changer de crèmerie et de ne pas vous proposer ce poème :


Dis-moi petite où tu habites,
S’est enquéri le Cénobite
De l’abbaye des Barnabites.
Dis-moi petite oùsque t’habites :
Je t’indiquerai le chemin.

Et cette jeune Moabite,
Tend l’oreille à ce que débite
Le vieux moine myope et presbyte,
Qui, en écartant ses orbites,
Remet son obit à demain.

Viens chez moi j’ai des cucurbites !
Je te montrerai ma phlébite ...
Et la présumée Moabite,
Saisie d’une ferveur subite
À l’homme pieux baise la main.

Lecteur qui moult vous ébaubîtes
À ce culte ou qui le subites
Arménien, Copte ou Jacobite,
Oyez comme l’on cohabite
Chez les Catholiques romains.

Et toi vierge à la peau d’albite
Qui tripote les trilobites,
L’habit t’occulte l’être humain.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/02/2010 à 14h38 : Barre à bâbord .... TOUTE....Marin d’eau douce !!! disai...
Foin de bar à chute : cherche donc la définition de "barachois" (ça vient de la Marine), et sache que je suis toujours aussi bar à quai l’hiver que barre droite sous voile l’été, moussaillon ! Je sais encore régler mes voiles, pour naviguer sans freiner, en limitant la traînée de la pelle du safran au minimum, barre droite, donc.
Il n’y a que sur les promène-couillons qu’on met la barre à bâbord (ou à tribord) "toute", pour éviter les torpilles perfides. Demande à Mickey, c’est un spécialiste...
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 15h09 : Foin de bar à chute : cherche donc la définition de "barachoi...
Toi, tu as la bar à k ...
""barre droite sous voile l’été""
Hum ... hum..., c’est pas ce qu’on appelle plus communément "turgescence nocturne" ?
réponse à . SagesseFolie le 01/02/2010 à 14h49 : C’est un Mozabite dans le train ? Mais cela fait mieux si c’est...
Petite précision géographico-historique, pour dissiper tout malentendu générateur de tensions inter-éthniques : les Mozabites, appellation Pied-Noir désignant les épiciers berbères du Maghreb, se relayaient par équipes (d’hommes exclusivement) tous les six mois dans leur échoppe, en ville, et venaient du M’zab, à 600 km au Sud d’Alger (Ghardaïa, cette page). Rien à voir, donc, avec le royaume biblique de Moab (cette page).
En direct de Rouperroux-le-Coquet, à vous les studios.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/02/2010 à 15h24 : Toi, tu as la bar à k ... ""barre droite sous voile l’ét&eac...
Ah, dans la chaleur de la crémière, l’intumescence du réveil... surtout quand t’en changes, bandit : l’espar fait vivre !
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 15h32 : Ah, dans la chaleur de la crémière, l’intumescence du r&eacu...
Attends, j’va l’dire à BeeBee que tu changes de crémière !!!
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/02/2010 à 15h41 : Attends, j’va l’dire à BeeBee que tu changes de crémi&...
Foulamerd, collé samedi ! Avec les rats-taupiers d’HoubaHOBBES, ça te fera les pinceaux. Nan nan nan... Quand j’étais jeune, j’étais fervent disciple de Saint Martin, mais avec l’âge, on devient moins praticant, hein ! Même si on est toujours croyant, au fond.
Mais de quoi ? Je te le demande ! Et BeeBee qui va se précipiter sur Expressio, en rentrant du turbin, te confirmera bien ma dégénérescente loyauté liée à l’âge (DLLA). Va falloir consulter un oculiste ?
Bonjour à tous ! Je vous lis avec grand intérêt. "Bonne chair" s’écrit en fait "bonne chère".
réponse à . chirstian le 01/02/2010 à 12h28 : soupir] quand nous allions traîner nos pieds noirs dans notre crème...
Chez le Mozabite voisin du tien j’étais allée, haute de mes 5 ans, chercher là-bas, tout au bout des 30 m de la rue, du beurre pour maman, tu sais, celui qu’on taillait dans la motte posée à côté du pain de sucre dans son papier bleu. Et j’en voulais 1 g parce que 100, 100 grammes, ça me paraissait énorme pour mes petites mains ! Ici, en métropole, comme on disait depuis là-bas, j’allais chercher le lait comme le bô Dan uber bleu ou Perrette, dans mon pot au lait en aluminium. Il y avait des laiteries à Nice, et nous avons pu le faire jusqu’en 1967. Finalement, les crèmeries, les vraies, je ne les ai découvertes qu’à Paris.
J’ai tout lu et je vous le dis, ce n’est pas demain que je changerai de crèmerie. On est trop bien ici.
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 16h04 : Bonjour à tous ! Je vous lis avec grand intérêt. "Bonne...
Merci, Antonon attaché (car Magne haut lia).
Enfin quelqu’un qui lit correctement ce que les autres écrivent.....
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 15h26 : Petite précision géographico-historique, pour dissiper tout malent...
Est-ce que je sais ou les Mozabites habitent ?  C’est Jacques27 qui les avait cités.

Dans mon poème n’habitent que des mots à bite ainsi que des Moabites et tous se tiennent ... par la main.
En direct de Sophia Antipolis (cité de la sagesse) à vous les studios. 
réponse à . chirstian le 01/02/2010 à 13h46 : crème viendrait du latin "crama" d’origine gauloise tôt crois...
crème viendrait du latin "crama" d’origine gauloise tôt croisé avec chrisma

Quel chaud latin !!
réponse à . SagesseFolie le 01/02/2010 à 16h24 : Est-ce que je sais ou les Mozabites habitent ?  C’est Jacques27 ...
Et quand elle prend la bitte d’Amar, rages-tu : "Amarre-mât tu hais" ?
réponse à . momolala le 01/02/2010 à 16h19 : J’ai tout lu et je vous le dis, ce n’est pas demain que je changerai...
Tout comme toi, on est presque mieux qu’à la maison ! spa  
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 16h34 : crème viendrait du latin "crama" d’origine gauloise tôt crois...
Le contrepet, c’est "quel lot châtain" ? J’ai bon, là ? J’ai bon ?
Les chouettes sélénites, qui pullulent en huant du bec, s’envoient en l’air grâce à leurs patins à roulettes, en faisant le petit train acHO avec la BB (cette page).
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 16h57 : Le contrepet, c’est "quel lot châtain" ? J’ai bon, l&agra...
en faisant le petit train acHO avec la BB
quelle belle mécanique !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/02/2010 à 12h33 : Mon souvenir de gamin, c’est que nous allions chercher le lait dans un r&e...
nous allions chercher le lait dans un récipient en fer blanc (ou alu, mais je n’en suis pas si sûr car à cette époque l’alu n’était pas très répandu)
Voir à cette page.J’en ai récupéré un chez mes parents avec anse du même métal, contenance jusqu’au renflement 2 litre 1/2. Il doit avoir au moins mon âge, je l’ai toujours connu, c’est te dire s’il ne date pas d’hier. Je pencherais pour l’alu, le fer aurait noirci ou rouillé depuis le temps.
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 13h39 : Bon, Purdey : tu vois le premier carré bleu, à gauche de la s...
ok
réponse à . tytoalba le 01/02/2010 à 17h46 : nous allions chercher le lait dans un récipient en fer blanc (ou alu, mai...
Il était moins "luxueux" que ceux-là, mais il ressemblait exactement à ça, mis à part le couvercle qui s’enfonçait simplement dedans le bidon (peut-être comme le 2ième modèle, en fait).
Je ne suis pas certain avec le recul, de l’innocuité de l’alu en contact prolongé avec le lait. Mais bon, on ne peut pas refaire le passé ! Je pense maintenant que rien ne vaut l’inox.
réponse à . chirstian le 01/02/2010 à 13h46 : crème viendrait du latin "crama" d’origine gauloise tôt crois...
"le lait est cramé"
Ca me fait penser à une anecdote qu’une amie m’a racontée en rentrant d’un voyage au japon. Il palaît qu’ils adolent éclire des choses en flançais ou autles langues étlangèles (toujouls "l" à la place de "r"). Donc sur la devanture d’un restaurant, fiers de servir du café sinon crème du moins "latte", il était inscrit:
"Ici, café raté."
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/02/2010 à 18h07 : Il était moins "luxueux" que ceux-là, mais il ressemblait exacteme...
Je pense maintenant que rien ne vaut l’inox.

L’inox avec le lait pose des problèmes.
Regarde Elpépé il est inoxydable et allergique au lait.
Agronome doit rigoler en voyant vos pots à lait.
C’est du petit bras, ça par contre c’était un vrai pot à lait cette page
c’est que nous allions chercher le lait dans un récipient en fer blanc...

Ça s’appelait une marmite à lait, dans notre jargon familial et même que le couvercle s’enfonçait sur 6 centimètres au moins, était retenu au corps du récipient par une chaînette et on tirait dessus grace à une barrette de métal qui le traversait de part en part, ce qui rendait impossible d’en faire une tasse...J’oubliais la poignée en bois qui roulait dans la main.
Vais aller voir l’image de mickeylange...ci-dessus.
Je dirais que le bidon était en alu...
Mikeylange, c’est un pot à lait.
réponse à . horizondelle le 01/02/2010 à 18h51 : "le lait est cramé"Ca me fait penser à une anecdote qu’une a...
Vous me faites penser à cette petite élève avec qui je faisais un abat-jour en macramé et qui me dit:
-J’en ai marre de faire du m’a brulé...
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 18h51 : Je pense maintenant que rien ne vaut l’inox. L’inox avec le lait pos...
non non je ne rigole pas du tout.
Moi aussi j’ai trimbalé le bidon de lait dans le temps.
Mais çà c’est comme pour les timbres tout est fait pour supprimer les contacts humains, la vie en société toute simple.
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 19h18 : non non je ne rigole pas du tout. Moi aussi j’ai trimbalé le bidon ...
On enlevait le couvercle, (on détachait la chaînette), et on le faisait tourner à bout de bras sans renverser le contenu. Enfin pas toujours !
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 17h37 : en faisant le petit train acHO avec la BBquelle belle mécanique !...
le petit train acHO avec la BB
... ??? *!*’’’???
Avec le petit arrière-train chaud de la BeeBee
???
J’ai peur de comprendre, là...
réponse à . file_au_logis le 01/02/2010 à 19h32 : le petit train acHO avec la BB... ??? *!*’’’??? Avec le p...
J’ai peur de comprendre, là...

Si j’étais à ta place, après ça, c’est pas de comprendre que j’aurais peur...
réponse à . file_au_logis le 01/02/2010 à 19h32 : le petit train acHO avec la BB... ??? *!*’’’??? Avec le p...
Avec le petit arrière-train chaud de la BeeBee

ça c’est de la publicité cachée. God va pas aimer.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/02/2010 à 18h07 : Il était moins "luxueux" que ceux-là, mais il ressemblait exacteme...
Je pense maintenant que rien ne vaut l’inox
Oui, à condition de ne jamais le cogner. Autrement, il rouille kif-kif le fer blanc, sauf à passer immédiatement le gnon à la pâte à passiver, foi de marin !
réponse à . horizondelle le 01/02/2010 à 18h51 : "le lait est cramé"Ca me fait penser à une anecdote qu’une a...
C’est le même patron nippon à qui je demandais un jour :
- When have you elections ?
et qui m’a répondu :
- Evely molning, Sil !
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 18h51 : Je pense maintenant que rien ne vaut l’inox. L’inox avec le lait pos...
...devenu porte-parapluie en Bretagne ? Ah, les cons !
réponse à . SagesseFolie le 01/02/2010 à 14h49 : C’est un Mozabite dans le train ? Mais cela fait mieux si c’est...
Pas mal, merci. Je vais le refiler à des collègues encore en activité, cela les fera rigoler...
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 15h26 : Petite précision géographico-historique, pour dissiper tout malent...
Merci pouor la leçon de géo, mais selon mes lectures (anciennes), c’est ce qui aurait dû être le titre d’un article de journal (a-(t-il été écrit ?) qui devait être:
«De Blida à Tataouine avec une Moabite dans le train». Ce devait être, donc, un reportage sur les trains dans la région...
Pour Tatatouine à part le fait qu’il y avait une garnison de légionnaires, c’est tout ce dont je me rappelle...
et Google qui a tout compris, me propose un bandeau du site amoureux.com , pour trouver une nouvelle crèmerie !
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 20h08 : C’est le même patron nippon à qui je demandais un jour :...
Un "truc" qui fait rigoler les français lorsqu’ils souhaitent descendre à l’hôtel impérial, quand ils donnent le nom au chauffeur de taxi: transcrit en phonétique à la française cela se dit: Teikoku  Heu, il me faut reconnaître que chaque fois qu’il m’est donné de pouvoir y penser...
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 19h27 : On enlevait le couvercle, (on détachait la chaînette), et on le fai...
Il faut dire que ton papy Gaby, qui raffolait de l’art tauromachique, avait à Séville un pote olé avec des talonnettes, tout feu tout flamme and Co !
Comme Riton Proprio a le sien, au 55 rue du faubourg Saint-Honoré, dans le VIIIe.
Olé...
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 19h36 : J’ai peur de comprendre, là... Si j’étais à ta ...
Heureusement, on n’est pas à sa place !
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 20h21 : Merci pouor la leçon de géo, mais selon mes lectures (anciennes), ...
Entre Tatouine et Tatatouine, ton cœur balance ?
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 15h09 : Foin de bar à chute : cherche donc la définition de "barachoi...
Barachois, voici ce que nous en dit Wikipédia: cette page
Hé faute de frappe j’ai mal dormi ces temps ci... Et une "tata" qui fait "ouine", cela pourrait faire une base pour un calembourg dans le genre maraboutdeficelle...
Est-ce qu’il y a des magasins ou l’on vend des culottes blindées ?
la crème ayant -c’est bien connu- une couleur ivoire, il est logique de penser que changer de crèmerie, c’est aller ivoire ailleurs.
L’expression remonte aux petits ramoneurs : ils quittaient leur Savoie pour une émigration saisonnière. On disaient donc, fort logiquement : "les petits suisses changent de crèmerie".
Mais, au fond, on n’a jamais su pourquoi la crème rit. Sans doute en voyant la vache qui rit ? Mais parfois elle ne rit pas : elle donne le change (de crèmerie).
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 19h27 : On enlevait le couvercle, (on détachait la chaînette), et on le fai...
y’a des moments où je me demande si les jeunes expressionautes ne nous prennent pas pour des vieux chpounz ?
nostalgie, nostalgie...
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 20h10 : ...devenu porte-parapluie en Bretagne ? Ah, les cons !...
Tu as remarqué que ce phare a été peint au moins dix ans avant la création d’expressio, et que je n’ai jamais réclamé mes droits à l’image. Une carte me donnant la gratuité des consommations au bar...
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 20h30 : Barachois, voici ce que nous en dit Wikipédia: cette page...
C’est l’étymologie dont au sujet de laquelle je causais, aussi bien au Canada qu’en Inde... vois aussi le TLFi.
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 20h36 : Est-ce qu’il y a des magasins ou l’on vend des culottes blindé...
Cherche dans le groupe Matra ? Sur Expressio, les caleçons de zinc suffisent (cette page, #25)
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 20h51 : C’est l’étymologie dont au sujet de laquelle je causais, auss...
réponse TLFI: «inconnu au bataillon»
On n’a pas le même ?!? Le mien dit :

BARACHOIS, subst. masc.
MARINE
A. Région. Dans les Indes, petit port naturel servant d’abri de fortune à des embarcations légères :

1. En s’avançant au S., à cinq ou six milles du cap Levillain, on trouve un barachois formé par des récifs, où les canots pourraient être à l’abri.
L. DE FREYCINET, Voyage de découverte aux terres australes, 1815, p. 190.

B. P. méton. Plate-forme, appontement pour les débarquements difficiles :

2. ... Au retour, je vous vis descendre
L’écumeux barachois,
Dans les bras d’un nègre de choix :
Virgile, ou Alexandre.
TOULET, Les Contrerimes, 1920, p. 61.

Prononc. Seule transcr. dans LAND. 1834 : ba-ra-choa. Étymol. et Hist. 1662 barachoua « petit port naturel au fond d’une anse bien abritée » (Réglement du 7 janvier dans Annales de Bretagne, t. 9, p. 25 dans JAL2 : la rade du Grand Banc compris le barachoua); 1783 barachois (Encyclop. méth. dans JAL1). Orig. incertaine. L’étymol. proposée par JAL1, port. barra « barre » (barre*) et port. chao « plat, uni » (du lat. planus, cf. MACH. t. 1) conviendrait assez bien du point de vue phonét. et du point de vue sém., mais n’est pas confirmée par l’existence du composé en portugais. Fréq. abs. littér. : 2
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 21h21 : On n’a pas le même ?!? Le mien dit : BARACHOIS, subst. ma...
Hé ho: me suis trompé, je croyais répondre à cause du mot: Tataouine. Pour barahois je me suis contenté de Wikipdédia lu de façon... sommaire et diagonale...
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/02/2010 à 15h41 : Attends, j’va l’dire à BeeBee que tu changes de crémi&...
Heureusement qu’il ya les vaillants expressionautes pour rapeller à Elpépé que changer de crémerie et par là même de crémière peut avoir des conséquences...
réponse à . file_au_logis le 01/02/2010 à 19h32 : le petit train acHO avec la BB... ??? *!*’’’??? Avec le p...
Et qu’est ce que tu as peur de comprendre ? Puritain, va !!!
réponse à . BeeBee le 01/02/2010 à 21h38 : Et qu’est ce que tu as peur de comprendre ? Puritain, va !!!...
Et je dirai même plus : puritaing aimant la bonne chair, putaing cong ! Mais là, il peut se la mettre sur l’oreille, hein ?
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 19h36 : J’ai peur de comprendre, là... Si j’étais à ta ...
Et toi, notre ange à tous, c’est quoi que tu aurais peur de comprendre ? Remarque, avec la généalogie éblouissante dont tu nous as fait part dernièrement, on peut se demander si certaines explications concernant les choses de la vie ne t’ échappent pas...
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 21h41 : Et je dirai même plus : puritaing aimant la bonne chair, putaing cong...
Sur l’oreille ou ailleurs, il a au moins le choix de l’endroit.
réponse à . BeeBee le 01/02/2010 à 21h49 : Et toi, notre ange à tous, c’est quoi que tu aurais peur de compren...
Ah oui je vois le genre, femme des années 8O galonnée jusqu’au porte-jaretelle et qu’on a envie d’appeler Georges ?
Scuse moi God
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 21h52 : Ah oui je vois le genre, femme des années 8O galonnée jusqu’...
Je t’avais prévenu en 99, moussaillon !
Karaté Mich
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 19h49 : Avec le petit arrière-train chaud de la BeeBee ça c’est de l...
Ah oui et ce serait quoi cette publicité mensongère ? Je vais réclamer des dommages et intêrets à God. Alors là il va pas aimer du tout... D’ici à ce qu’il faille changer de crèmerie...
réponse à . BeeBee le 01/02/2010 à 22h01 : Ah oui et ce serait quoi cette publicité mensongère ? Je vais...
Non, non j’ai dit publicité cachée, j’ai pas dit publicité mensongère. Comment veux tu que le susse. Maintenant c’est toi qui le dit.
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 21h52 : Ah oui je vois le genre, femme des années 8O galonnée jusqu’...
Y’a au moins le porte-jaretelles, objet de tous tes fantasmes ! Quant aux galons je les laisse à l’Amiral... Mais je vois que tu as une parfaite connaissance des chefs-d’oeuvre de le chanson française ! Bravo !!!
BB ? "Une stripteaseuse à temps perdu, emmerdeuse comme on n’en fait plus".

Anonyme
réponse à . BeeBee le 01/02/2010 à 22h15 : Y’a au moins le porte-jaretelles, objet de tous tes fantasmes ! Quant...
Quant aux galons je les laisse à l’Amiral
Merci, BB : j’aime bien jouer avec, moi, pour interpréter l’une de mes compositions : le concerto pour porte-jarretelles. En attendant l’éditeur de partoche, car rien n’est plus difficile à accorder que cet instrument-là, qui réclame une XXXX oreille absolue.
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 22h21 : Quant aux galons je les laisse à l’AmiralMerci, BB : j’a...
Galons ? Je croyais que c’était des étoiles pour les grades au-delà de colonel et capitaine de vaisseau ?
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 22h25 : Galons ? Je croyais que c’était des étoiles pour les gr...
On parle pas des mêmes. Faut suivre... Tiens, va faire un tour à cette page, et profites-en pour coller l’auteur de l’orthographe, non-sens et contresens réunis.
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 22h16 : BB ? "Une stripteaseuse à temps perdu, emmerdeuse comme on n’e...
Vaut mieux qu’il soit anonyme cet expressionaute là !
réponse à . BeeBee le 01/02/2010 à 22h39 : Vaut mieux qu’il soit anonyme cet expressionaute là !...
Damned, encore raté ! le smiley qui se fend la poire, c’est, sans aucun espace
: - ) )
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 22h16 : BB ? "Une stripteaseuse à temps perdu, emmerdeuse comme on n’e...
C’est en fait un nom irlandais: Ann O’Nyme 
Quelle salope, hein ! T’as vu ce qu’elle dit de BB ? Elle est du Connemara, c’est sûr...
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 22h13 : Non, non j’ai dit publicité cachée, j’ai pas dit publi...
Je dis mensongère car comme ça je peux réclamer des dommages et intêrets ,eh, " femme des années 80", comme tu as si bien fait remarquer !!! Y’a pas de petits profits ,je tire sur.... toutes les ficelles; quitte à être obligée de changer de crèmerie.
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 22h45 : Quelle salope, hein ! T’as vu ce qu’elle dit de BB ? Elle ...
Une bien belle région, en tout cas: cette page
disons comme la Bretagne lorsqu’il ne pleut pas ! l’Atlantique est redoutable...
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 22h54 : Une bien belle région, en tout cas: cette page disons comme la Bretagne l...
Pas tant que la Mer d’Irlande, moussaillon, qui nous a englouti Eric...
Non, en citant le Connemara, je poursuivais l’idée que tu trouveras à cette page.
Cette AnnO’Nyme il faudra me la présenter pour que je lui donne l’envie de changer de crèmerie ! Ceci étant écrit elle a peut-être des excuses si elle est bien originaire de cette belle région si pluvieuse qu’elle finit par délaver le cerveau de ses habitant(e)s.
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 22h57 : Pas tant que la Mer d’Irlande, moussaillon, qui nous a englouti Eric... No...
Décidément notre Michou national est à l’honneur ce soir.
réponse à . BeeBee le 01/02/2010 à 23h04 : Décidément notre Michou national est à l’honneur ce s...
Bof, j’ai juste de la suie dans les idées !
Le ramoneur d’astreinte de garde
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 23h28 : Bof, j’ai juste de la suie dans les idées ! Le ramoneur d&rsqu...
Ben si tu as tant de suie dans les idées, change de crèmerie.
RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR

On en a même pas eu avant midi*, mais personne n’a changé de crèmerie !

* cette page
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 23h43 : RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR On en a même pas e...
Brillantissime !!!
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 20h21 : Merci pouor la leçon de géo, mais selon mes lectures (anciennes), ...
Il est quand même vrai que tous les substantifs masculins sont des mots à bite, non?
réponse à . mickeylange le 01/02/2010 à 18h51 : Je pense maintenant que rien ne vaut l’inox. L’inox avec le lait pos...
C’est un beau pot à laid phallique
réponse à . Elpepe le 01/02/2010 à 21h41 : Et je dirai même plus : puritaing aimant la bonne chair, putaing cong...
"Bonne chère", LPP !
réponse à . <inconnu> le 01/02/2010 à 20h21 : Merci pouor la leçon de géo, mais selon mes lectures (anciennes), ...
il y avait une garnison de légionnaires
Un légionnaire ne change pas de crèmerie.
Il se tire ailleurs, parce que c’est plus bath ailleurs.
Sont y pas mignons tous nos p’tits voisins du dessus avec leurs petits pots façon Perrette !

Boubacar ! Plutôt que changer de crèmerie, on pourrait remettre un petit couplet qui conte l’histoire de cette brave Margot qui trouva dans l’herbe un petit chat, lequel

….. la prenant pour sa mère
Se mit à téter tout de go
Émue, Margot le laissa faire
Brav’ Margot
Un croquant passant à la ronde
Trouvant le tableau peu commun
S’en alla le dire à tout l’monde
Et le lendemain

Quand Margot dégrafait son corsage
Pour donner la gougoutte à son chat


♪♫♫♪♪
Hier, il alla à selle. Il tourna de l’oeil à cause des émanations odoriférantes et nauséabondes (la nausée abonde dans ce sens également). Le docteur, appelé à la rescousse (dans le Midi, on dira plutôt la rascasse), lui donna des sels et lui conseilla de changer de crèmerie.
Comme il était bouché à l’emeri, i n’en fit rien et se retrouva à nouveau dans les bras de Morphée...
réponse à . DiwanC le 11/01/2013 à 00h59 : Sont y pas mignons tous nos p’tits voisins du dessus avec leurs petits pot...
Tout à fait. Je pense en effet que c’est le seul rapprochement que l’on puisse faire entre l’oeuvre qui nous intéresse et l’expression du jour.
Il est très difficile de trouver des fromages au lait cru. Ceux pasteurisés ne ressemblent plus à rien au niveau gustatif.
On devrait réserver les fromages au lait pasteurisé aux personnes dont l’immunité est faible, le lait cru apportant en outre des bienfaits sur le plan nutritionnel.
Il y a vraiment de quoi en faire tout un fromage ! 
Dans le Midi, on accroche la crème en hauteur pour la conserver d’où l’expression "Pendre la crème à Hyères"
Aaaaaaah non ! si je quitte une cremerie c’est pas pour en prendre une autre ! 
réponse à . BOUBA le 11/01/2013 à 07h32 : Dans le Midi, on accroche la crème en hauteur pour la conserver d’o...
J’ai bu tout le crémant, maintenant on parle d’ex-crémant, ce qui nous ramène à l’expression d’hier.
réponse à . <inconnu> le 11/01/2013 à 07h39 : J’ai bu tout le crémant, maintenant on parle d’ex-crém...
Et, plus exactement, à la contribution nº 95. 
Les fermières n’augmentent jamais le prix de la crème: c’est un prix...ferme!
Un italien prétendait acheter du lait dans une menuiserie: à la porte il avait lu ’lattes’.
réponse à . <inconnu> le 11/01/2013 à 06h41 : Il est très difficile de trouver des fromages au lait cru. Ceux pasteuris...
Cà me rappelle mon enfance, alors que l’on trouvait encore du lait digne de ce nom, lorsque ma mère le faisait chauffer et que je me régalais de la crème qui se formait sur le dessus.
J’allais le chercher directement à la ferme alors qu’il était encore tout chaud à peine sorti du pis de la vache.......
Les jeunes ne connaissent pas, habitués qu’ils sont d’ingurgiter cet espèce d’ersatz de super marché insipide blanc UHT, pasteurisé, aseptisé, formatisé, américanisé et sans aucun gout.
Ah époque bénie où les choses avaient de la saveur !
Ô tempora, Ô mores..........
réponse à . <inconnu> le 11/01/2013 à 06h41 : Il est très difficile de trouver des fromages au lait cru. Ceux pasteuris...
Il est très difficile de trouver des fromages au lait cru

Dans les bonnes crèmeries on en trouve encore en abondance ! si la tienne n’en vend pas il faut en changer ! 
DEVINETTE
Quelle es la ville spécialisée en crème chaude et pourquoi?
- cette page, parce que c’est fait au four, crème à Thouars
réponse à . saharaa le 11/01/2013 à 08h59 : Il est très difficile de trouver des fromages au lait cru Dans les bonnes...
Notamment à cette page
...changer de crèmerie régulièrement, passant de l’une à l’autre jusqu’à ne plus être en état de se mouvoir

C’est ce qui s’appelle "faire des bars parallèles".  
DEVINETTE
Pourquoi le lait brut a une couleur blanc cassé?
- parce que c’est l’écru.
réponse à . <inconnu> le 11/01/2013 à 06h41 : Il est très difficile de trouver des fromages au lait cru. Ceux pasteuris...
Parfaitement d’ accord. J’ ai de la chance : là où je vis, je trouve encore du "vrai" fromage, dela "vraie" crème et du "vrai" lait. Mais le mardi matin seulement. Sur le marché....Le reste du temps, la modernité et ses inconvénients (supérette, produits insipides pré-emballés, fromages à mi-chemin entre le plâtre et une "vache" à tartiner quelconque)... font loi !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/02/2010 à 12h33 : Mon souvenir de gamin, c’est que nous allions chercher le lait dans un r&e...
à cette époque l’alu n’était pas très répandu
Dites-moi où, n’en quel pays ?
Celui de ma mère-grand datait de l’entre deux guerres et il était tout cabossé. Un des crochets de l’anse avait été changé pour de l’acier. C’est vers la fin des années 50 que les campagnes françaises ont été envahies par les plastiques Gilac (bon marché) qui donnaient un goût immonde aux liquides qu’on avait le malheur d’y verser. Dieu sait que le lait ramasse les odeurs, mais même la flotte prenait un goût nauséabond.

Je vois que d’autres que moi avaient réagi, y compris l’Amiral qui connaissait de l’inox qui s’oxyde. Les marins, c’est un autre monde.
Il ne sert à rien de pleurer sur le lait renversé

Proverbe d’origine anglaise qu’on entend parfois de ce côté-ci du channel et qui a son équivalent au Japon où on dit que l’eau renversée ne retourne pas dans son bol. Dans une telle situation, il vaut mieux changer de crémière crémerie.
Il faut changer de crèmerie pour savoir si la crème est plus verte ailleurs

Proverbe martien
le cuisinier: - et les deux russes, qu’est-ce-qu’ils veulent comme dessert?
le serveur: - ’crème l’un’, l’autre rien, il adore le vin et prendra à ’la place, rouge’....
Quand on a nivelé la crème sur l’étagère: la crème arasée.
Il collectionnait des échantillons de roches, et il avait mis l’un à côté de l’autre: craie-émeri...après, il changea...
J’ai donné du fromage à la souris de mon PC. La souris n’a pas mangé le fromage, mon chat n’a pas mangé la souris, mais il a mangé le fromage. J’en conclus que mon chat ne s’intéresse pas à l’informatique.
Est-ce qu’un chat coupé boit du lait entier et un chat entier du lait coupé ?
Les alpinistes ont des lunettes de glacier, pourtant mon marchand de crème à la glace n’en a pas.

HORRIBLE  : le type qui ponce avec du papier (cr)ème et rit !
Pieter De Crem, politicien flamand d’envergure :
cette page
réponse à . BOUBA le 11/01/2013 à 06h10 : Tout à fait. Je pense en effet que c’est le seul rapprochement que ...
Cependant, en fouillant un peu, j’ai retrouvé un « petit lait » quand il se faisait tout petit pour une poupée…

J’étais dur à cuire, ell’ m’a converti
La fine bouche
Et je suis tombé tout chaud, tout rôti
Contre sa bouche
Qui a des dents de lait quand elle sourit
Quand elle chante
Et des dents de loup quand elle est furie
Qu’elle est méchante

Tiré par les couettes ? Oui !!! Faut chercher très loin la crèmerie !  
M’en vais vite avant de recevoir tes insultes ! Et pis faut que j’aille chez les Desgrands-Lacour et je suis en retard...
réponse à . DiwanC le 11/01/2013 à 14h09 : Cependant, en fouillant un peu, j’ai retrouvé un « peti...
Et s’app’lait
les copains d’abord
les copains d’abord.........

Même pas honte !!!!...........
réponse à . <inconnu> le 11/01/2013 à 13h22 : Est-ce qu’un chat coupé boit du lait entier et un chat entier du la...
Mets une tasse de lait devant un chat et il aboiera la boira.
réponse à . BOUBA le 11/01/2013 à 08h44 : Cà me rappelle mon enfance, alors que l’on trouvait encore du lait ...
Fut une époque où, au prétexte qu’une d’entre elles était tuberculeuse, on ne tuait pas toutes les vaches.
Imagine à Tataouine, évoquée plus haut, qu’il y en ait eu un qui ait attrapé la maladie des légionnaires, il aurait fallu abattre tout le troupeau.
réponse à . charmagnac le 11/01/2013 à 15h53 : Mets une tasse de lait devant un chat et il aboiera la boira....
Les chats n’aiment pas l’eau car avec l’eau minet râle........
réponse à . charmagnac le 11/01/2013 à 15h53 : Mets une tasse de lait devant un chat et il aboiera la boira....
– Est-ce qu’un chat coupé boit du lait entier et un chat entier du lait coupé ?
– Mets une tasse de lait devant un chat et il aboiera la boira.
En entier, y a pas à y couper !
réponse à . BOUBA le 11/01/2013 à 14h23 : Et s’app’lait les copains d’abord les copains d’abord......
Ah celle-là, l’ai vu mais n’ai pas osé ! 
Grâce à God, depuis le 1er février 2010, nous connaissons la signification et l’origine de l’expression « changer de crèmerie ». Avant lui, nous étions dans l’errance, la désolation de l’inculture.

Mais, si crèmerie vient de crème, d’où vient crème ?
On le note d’abord craime (v.1190), puis cresme (1261), issu du bas latin crama (VIe s.).

Attendez ! ce n’est pas fini ! Parce que crème est d’origine gauloise mais croisé avec le terme ecclésiastique chrisma, d’origine grecque, passé dans chrème. Bon… on approche de crème et on s’arrêtera là, même si Alain Rey (D.H.L.F.) nous raconte encore plein de choses !

Avec ce petit crème, apparaît justement le café crème (1898), contraction de café à la crème comme on disait en 1862.

La crèmière – celle qui sourit lorsqu’on lui donne l’argent du beurre – et son B.O.F. de mari, font leur apparition en 1762. Et passant par écrémer [d’abord escramer v. 1600 : retirer la crème ou dépouiller du meilleur], on arrive tout naturellement à changer de crèmerie.

Ce qu’à God ne plaise !
Hé bé moi voui...........
réponse à . DiwanC le 11/01/2013 à 19h31 : Grâce à God, depuis le 1er février 2010, nous connaissons la...
En tout çà ici on rencontre la crème des expressionautes........
Bon, allez vais me pieuter en me demandant quelle expression je vais trouver demain.........
Mystère !!!!!!!!!!!
L’ aluminium pur a été isolé en 1855 et a été utilisé pour les batteries de cuisine, les pièces de monnaie etc... à chaque fois que l’ acier, le bronze, (et les métaux précieux bien sûr) devaient être utilisés à d’ autres fins pour cause de crise, d’ effort de guerre, etc. Le début de la production de masse doit dater de 1890 environ. La dernière "grande période" de son utilisation domestique a été atteinte des années 30 aux années 55-60 environ. Mais au tout début il n’ a pu être produit qu’ en toute petite quantité, le procédé de fabrication étant extrêmement coûteux. L’ impératrice Eugénie se vit d’ ailleurs offrir une bague en aluminium, qui devait avoir une sacrée valeur à l’ époque, ce qui est assez drôle quand on pense que c’ est un des éléments les plus répandus de la croûte terrestre ! Mais n’ ai pas beaucoup connu l’ aluminium dans mon enfance (pas plus que le fer-blanc). Chez mes parents, les casseroles et la "boîte à lait" étaient émaillées !
réponse à . BOUBA le 11/01/2013 à 20h56 : En tout çà ici on rencontre la crème des expressionautes......
Comme je suis devin, ce sera "être collet monté"
réponse à . DiwanC le 11/01/2013 à 19h31 : Grâce à God, depuis le 1er février 2010, nous connaissons la...
et son B.O.F. de mari

si le B.O.F. date des années d’occupation (allemande), le premier beauf a dû apparaître il y a très longtemps.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Changer de crèmerie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?