De bon / mauvais aloi - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

De bon / mauvais aloi

1. De bonne / mauvaise qualité
2. Qui mérite / ne mérite pas l'estime
D'un usage conforme au bon goût

Origine

Voilà une expression qui nous vient de loin dans le passé puisqu'elle date du XIIIe siècle. Il ne nous en reste d'ailleurs presque plus que la version avec 'bon', la mauvaise étant tombée en désuétude.
Mais quel lien peut-il y avoir entre l'aloi (pas celle que fait respecter la maréchaussée !) et la qualité ?

Eh bien il est très simple à comprendre, pour peu qu'on sache qu'à cette lointaine époque il existait le verbe 'aloier' qui était une forme ancienne du verbe 'allier'. Le mot 'aloi', issu de 'aloier', désignait donc un alliage de métal précieux.

Et qui dit alliage, dit truandage possible !
En effet, pour prendre un simple exemple ancien mais réel, lorsqu'un roi voulait frapper des quantités de pièces de monnaie tout en n'y mettant pas une fortune en métaux précieux, il lui était facile de fausser les proportions et ainsi, de mettre en circulation des pièces de mauvais aloi (ou mauvais alliage) ne respectant pas la teneur d'argent ou d'or normalement prévue.
Et comme ces pièces étaient de qualité moindre, l'aloi et la qualité sont des mots vite devenus synonymes dans certains usages.

Le deuxième sens proposé est une extension du premier ; par exemple, on apprécie ou on estime un spectacle de bonne qualité.
Et, par un élargissement de sens supplémentaire, s'il mérite l'estime, c'est qu'il est de bon goût, d'où la variante indiquée qu'employait volontiers Maître Capello.

Exemple

« Par les cornes et la queue de Lucifer! Nous jouons de malheur! J'avais espéré monnaie de bon aloi et ce ne sont que jetons de cuivre et de plomb doré. »
Théophile Gautier - Le capitaine Fracasse - 1863

« Non : cette marchandise est de trop bon aloi;
Ce n'est point là gibier à des gens comme moi »
Corneille - Le menteur - 1643

Compléments

Autrefois, on parlait aussi de personnes de bon ou de mauvais aloi lorsqu'elles étaient de condition sociale élevée ou basse, respectivement.

Depuis le XXe siècle, le sens initial d'aloi étant complètement oublié, de bon aloi s'emploie aussi parfois pour dire quelque chose comme 'favorable' ou bien "qui annonce de bonnes choses" (par confusion avec "bon augure")

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « De bon / mauvais aloi » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Espagnees De baja raleaDe mauvaise engeance
Espagnees De baja estofaDe mauvaise toile à façon (couture)
Espagnees De buena leyDe bon aloi
Pays-Basnl Van slecht / goed allooiDe bon / mauvais aloi
Pays-Basnl Van laag allooiDe mauvais aloi
Roumaniero A avea stofă (în el)Avoir de l´étoffe (en lui)
Roumaniero A avea stofăAvoir de l'étoffe
Roumaniero de soi răude mauvaise /maudite engeance

Vos commentaires
Case départ je touche 20 000 ?
Yes, my dear ! Et tu vas en faire quoi de tes 20 000 (zlotys ) ? Des moulages de bon aloi ?
Z’avez déjà terminé votre verveine ! Il est vrai que j’ai pris le temps de partager un deuxième petit verre avec Maaarceeeeel … la journée d’hier ne fut pas facile...
C’est Maître Capello, linguiste distingué, (+ ou - "smart", selon la traduction anglaise) qui utilisait toujours cette expression pour terminer ses explications ... de bon aloi, à la télévision cette page
non, pas 20 000 ! mais (mets) cent balles dans le nourrain comme conseillait le Maître Capello(vici) cité en # 4 ... ça le mérite, ce serait donc de "bon aloi"
Bonjour à vous !
Je me rends compte de deux choses :
- Si on touche 20000 je ne sais quoi quand on est premier, je dois avoir une sacrée cagnotte qui dort quelque part,
- Je me suis gourré depuis très longtemps sur cette expression que je n’emploie jamais : je croyais que ça voulait dire quelque chose comme de bonne foi.
réponse à . DiwanC le 07/05/2010 à 00h30 : Z’avez déjà terminé votre verveine ! Il est vrai...
Pour moi au contraire, la journée d’hier fut peinarde : un bon coup de gueule contre la psychanalyse le matin, et puis silence radio !
Ca vous a fait des vacances .
Avec ce sens aigu de la transition qui me caractérise, une tout petit lien sur "La guerre de la psychanalyse" :

cette page
Ne compte pas d’en tirer à si bon compte aujourd’hui ! On compte sur toi pour nous "aloier" quelque beau langage issu des livres d’antan. Je te laisse travailler dans l’agréable silence de la nuit... A tout bientôt !
réponse à . DiwanC le 07/05/2010 à 01h30 : Ne compte pas d’en tirer à si bon compte aujourd’hui ! O...
Je vais surtout essayer de dormir un petit coup : ce "bon aloi" n’est pour ce que j’ai trouvé qu’une histoire de pognon dans les temps anciens.
Et la numismatique, ce n’est pas mon fort !
A +
« Elle avait de l’esprit de bon aloi, c’est à dire de l’esprit sans amertume et une raillerie qui divertissait trop pour pouvoir blesser. »
Georges Sand (1879) Histoire de ma vie
C’était donc plus qu’une bonne pâte comme le patron de la bonne à Loison, un sarthois naïf qui se laisse abuser.
Le dico.histo. de la langue françoise relie « aloi » au verbe « allier » en passant par « aloier », ajoutant l’expression « rallier le navire au vent » (apparu dans l’écrit en 1694). L’expression viendrait-elle de la marine ? M’demande...
réponse à . deLassus le 07/05/2010 à 01h13 : Bonjour à vous ! Je me rends compte de deux choses : - Si on ...
La vache, je me suis gourrée aussi toute ma vie: j’ai toujours employé cela comme ’de mauvais augure’! V’là autre chose... On fait la paire, tous les deux... Notre vocabulaire est à la croisée des chemins (tiens: cette expression a-t-elle été décortiquée par Gode?)
réponse à . <inconnu> le 07/05/2010 à 05h07 : La vache, je me suis gourrée aussi toute ma vie: j’ai toujours empl...
Alors là, si je puis me permettre, si tu as pensé "de mauvais augure" pour "de bon aloi", tu t’es gourrée encore plus que moi avec ma bonne foi...
De bon = expression positive, de toute façon.
Et je nuance mon pessimisme du début : De bon aloi s’est appliqué au sens strict à la monnaie ou à l’orfèvrerie, avec le sens de titre, mais au fur et à mesure a pris le sens figuré de "de qualité" : le TLFi donne de nombreux exemples de ce sens figuré.
J’ai trouvé ce matin homme, marchandise, style, hospitalité, élégance de bon aloi. Ce ne sont que des exemples.
Mais c’est vrai que c’est un mot difficilie à définir.
De doute façon, De bon aloi a un sens positif.
Duneton (La puce à l’oreille), dit avec un peu d’humour mais beaucoup de logique : "De nos jours, Le bon aloi pourrait être le titre d’une revue du consommateur."
C’est une brillante synthèse.
Une étymologie inattendue : aloi viendrait de Ad Legem !!!

cette page
réponse à . deLassus le 07/05/2010 à 05h52 : Alors là, si je puis me permettre, si tu as pensé "de mauvais augu...
Mais non! Je prenais de bon aloi pour bon augure et le contraire, l’inverse!
De toute façon, j’étais quand même à la croisée des chemin...
Trois orfèvres, à la Saint Aloi
S’en allèr’nt dîner chez un autre orfèvre ;
Trois orfèvres, à la Saint Aloi
S’en allèr’nt dîner chez un autr’bourgeois
Ils ont baisé toute la famille :
La mère aux tétons, le père ...........

Comment ça c’est pas de bon Eloi ma chanson ?
réponse à . deLassus le 07/05/2010 à 06h02 : Une étymologie inattendue : aloi viendrait de Ad Legem !!! cet...
C’est ce que j’ai toujours entendu à propos de cette expression. Mon père travaillait dans la métallurgie et c’est ce qu’on lui avait enseigné et qu’il nous a transmis. C’est d’ailleurs fort logique, qui que ce soit qui fasse la loi. Chez nous le faiseur de lois mesure 1,67 m sans ses talonnettes, par exemple.
réponse à . mickeylange le 07/05/2010 à 07h27 : Trois orfèvres, à la Saint Aloi S’en allèr’nt d...
Elle est d’autant plus d’actualité ta p’tite chanson que Saint Eloi est le patron des orfèvres et de la métallurgie, vois-tu.

La suite m’est revenue en mémoire... Le pré-cité se prendrait donc pour un de tes trois orfèvres ? Qui sont les deux qui l’accompagnent dans cette permanente tournante, Bové José, évoqué hier ? ...En tout cas les candidats sont nombreux : il y en a un qui déclare ce matin que, dépourvu d’ambition pour lui-même mais prêt à tout pour essayer de sauver la France, si le titulaire ne se représentait pas :&rsquo) il se sacrifierait sur l’autel de la Res Publica.
je ne connaissais pas le premier sens de l’expression, je m’imagine déposant dédaigneusement une bague chez le bijoutier, "non, elle ne semble pas de bon aloi". Précieux serais-je alors, ce peut-il ? Il peut
réponse à . momolala le 07/05/2010 à 07h33 : Elle est d’autant plus d’actualité ta p’tite chanson qu...
Elle est d’autant plus d’actualité ta p’tite chanson que Saint Eloi est le patron des orfèvres
Tu crois quand même pas que c’est par hasard ? je veux pas prendre le risque d’être hors sujet.
réponse à . <inconnu> le 07/05/2010 à 05h07 : La vache, je me suis gourrée aussi toute ma vie: j’ai toujours empl...
La vache, je me suis gourrée aussi toute ma vie
la vache ? les bouchers loyaux et de bon aloi font de bons aloyaux
Il ne nous en reste d’ailleurs presque plus que la version avec ’bon’, la mauvaise étant tombée en désuétude.
aie ! je me sens vieux dans ma désuetuditude, parce que j’utilise autant "bon aloi" que "mauvais aloi". (mais presque uniquement dans le sens de "bon ou mauvais augure")

"Luc, par le côté obscur de l’aloi te laisser entrainer tu ne dois pas !"
réponse à . deLassus le 07/05/2010 à 06h02 : Une étymologie inattendue : aloi viendrait de Ad Legem !!! cet...
aloi viendrait de Ad Legem
dur aloi sed loi ?
je constate en vous lisant que bon nombre d’honorables intervenants sont des tardifs ou des matinaux.!
Ci-joint une utilisation, de la négation :mauvais aloi.
4. « Ce qui existe en France n’est point une monarchie, c’est une république, à la vérité du plus mauvais aloi. Cette république est plastronnée d’une royauté qui reçoit les coups et les empêche de porter sur le gouvernement même. »
F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d’Outre-Tombe, t. 4, 1848, p. 51.
le bon aloi et le car à Vannes passe. (proverbe breton de bon aloi)
réponse à . chirstian le 07/05/2010 à 08h35 : La vache, je me suis gourrée aussi toute ma vie la vache ? les bou...
la vache ? elle est de bon aloyau !
D’après l’étable de l’aloi, oui.
C’est la loi de God qui le dit, c’est forcément bon.
réponse à . deLassus le 07/05/2010 à 05h52 : Alors là, si je puis me permettre, si tu as pensé "de mauvais augu...
Boujou. Vous vous gourrez toutzétous. L’expression vient de "Aloyau", où se trouve le meilleur du boeuf, le filet. De là, l’autre expression de l’agrotourisme "gîte à la noix". Encore que les goûts ... je sais, je sais
réponse à . mickeylange le 07/05/2010 à 09h05 : la vache ? elle est de bon aloyau ! D’après l’étable...
Là, t’as fait fort, Mossieur Lange, chapeau !
Si j’ai tout compris Expressio est l’exemple parfait du bon aloi !
Mélange subtil et délicat de connaissance, d’humour, de marine, de franche rigolade, de subtilités de toutes sorte, et de rideaux !!!
Mieux encore que les mélanges Expresso sans i et sans sucre de notre ami ThanBach.  
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 07/05/2010 à 09h26 : Si j’ai tout compris Expressio est l’exemple parfait du bon aloi&nbs...
Parle pas de rideaux, ça me fait penser à Germaine, ou qu’elle est ma comtesse ?

joli papillon de nuit, ma comtesse
recherche la lumière sur son écran
sans jamais voir de jour ma détresse
sans se soucier des pleurs du vétéran
la nuit la voit, les yeux dans les étoiles
grimper aux rideaux à rebrousse-poil
pendant qu’avec beaucoup de tendresse
de lui mettre, le poète en rêve, la main aux ........*

* il s’agit d’une poésie participative, le lecteur à le choix pour la dernière rime entre vesces, tresses, vicomtesses, caresses,
réponse à . cotentine le 07/05/2010 à 00h34 : C’est Maître Capello, linguiste distingué, (+ ou - "smart", s...
C’est bien vrai ça ! Lorsque j’ai lu l’expression d’aujourd’hui j’ai immédiatement pensé à Maître Capello. C’était une autre époque. 
Merci de ton lien.
la loi m’alloua une pension
l’oie me loua sa maison
l’alouette m’alloua sa chanson
décidément, l’aloi est bon !
réponse à . mickeylange le 07/05/2010 à 09h36 : Parle pas de rideaux, ça me fait penser à Germaine, ou qu’el...
Va être encore intenable, la Germaine… Va passer sa journée à minauder parce que - dès potron-minet - on lui sert le madrigal sur grand écran ! Ah ! elle n’a pas mis longtemps à trouver la rime, cette bougresse !

Quant à moi, je m’amuse, mais je m’amuse !!! Merci, mon Lapin !
Le carnet d’ Horizondelle signale que le 7 mai il faut souhaiter un bonaniversaire à Shekane. Ce que je fais !
Ah l’oie du Capitole dont Momo nous a gavé quand elle faisait des histoires sans foi ni aloi.
Elle était bonne tôt quand elle a prévenu les Romains que les Gaulois voulaient imposer l’aloi du plus fort.
Mais elle était de mauvais (non je le dirais pas) conseil quand les Romains affamés (privés de femmes) ont voulu sortir pour trouver des oies blanches (pas comme la comtesse).
Dans l’histoire Brennus c’est fait piquer son bouclier par des rugbymen de mauvais aloi (et toc) en disant Vae Victis.
Cette histoire a été reprise depuis dans un film de Steve Mac Quen "au nom de l’aloi"
réponse à . mickeylange le 07/05/2010 à 11h40 : Ah l’oie du Capitole dont Momo nous a gavé quand elle faisait des h...
Joliii, plein de finesse et de délicatesse, comme toujours, Mon Ange !!! Mais, c’est pas le tout, y fait soif. Ousque vous êtes tous ? La comtesse qui s’amuse du traitement infligé à la Germaine par le versificateur en chef d’Expressio, la Momo et ses histoires d’oies du Capitole, le Chirstian et ses proverbes bretons ( de bon aloi ), Môssieur Ubbleu et ses mélanges subtils, et tous les autres, venez dans un endroit de bon aloi où un serveur, lui même de bon aloi, accompagné de sa fille de tout aussi bon aloi, vous attendent pour un apéro géant ( y faut au moins ça ! ), avec tapas, allatches et tutti-quant.... Marceeeeel, tournée générale. i
réponse à . BeeBee le 07/05/2010 à 12h10 : Joliii, plein de finesse et de délicatesse, comme toujours, Mon Ange ...
J’arrive en courant avec la bouche ouverte baronne !!!
réponse à . deLassus le 07/05/2010 à 05h52 : Alors là, si je puis me permettre, si tu as pensé "de mauvais augu...
Bonjour les Expressionistes,

M’est avis qu’il faut prendre le sens "ad legem", c’est à dire conforme à la "loi" de l’alliage, sa teneur en métal précieux. "De primera ley" (de première loi) est encore utilisée de nos jours en Espagne pour un alliage à 75% d’or (dix-huit carats).
Je joins à ce commentaire l’expression de ma gratitude pour vos ingénieux billets.
réponse à . BeeBee le 07/05/2010 à 12h10 : Joliii, plein de finesse et de délicatesse, comme toujours, Mon Ange ...
J’allois (en vieux français dans le texte !) et j’arrive aussi vite que possible, chère Mâdâme !
réponse à . Trujaman le 07/05/2010 à 12h18 : Bonjour les Expressionistes, M’est avis qu’il faut prendre le sens ...
Habituellement on dit plutôt Expressionautes, mais expressionistes ça vous a un petit air transformiste qui correspond bien à la façon dont, ici, on transforme, on triture, on habille de multiples couleurs les expressions balancées chaque jour par notre Godemichou adoré ! Venez donc prendre un verre avec nous chez Marcel....
réponse à . mickeylange le 07/05/2010 à 12h17 : J’arrive en courant avec la bouche ouverte baronne !!!...
Tu vois comment qu’t’es, dès que je propose une boutanche, tu m’affubles d’un titre ronflant !!!!
réponse à . BeeBee le 07/05/2010 à 12h10 : Joliii, plein de finesse et de délicatesse, comme toujours, Mon Ange ...
J’arriiiiiiiiiiiive ! Je prends mes jambes à mon cou et je te rejoins ventre à terre !
réponse à . deLassus le 07/05/2010 à 06h02 : Une étymologie inattendue : aloi viendrait de Ad Legem !!! cet...
L’étymologie « ad legem » est certes séduisante… mais tout à fait fantaisiste (il n’est phonétiquement pas possible que l’expression latine ait produit ce résultat, l’une étant « savante », l’autre « populaire ». Il me semble d’ailleurs qu’en latin, « selon la loi » se dira plutôt ex lege que ad legem, dont je ne saisis pas bien le sens).

Le mot « aloi » est un nom en soi, comme le disent notre vénéré God (et ses respectées sources) ; c’est le déverbal du vieux verbe alloyer (d’où l’autre orthographe initiale : alloy), verbe qui vient du latin adlĭgāre, lier.

Le sens figuré de « qualité » existe d’ailleurs déjà au XIIIe dans les expressions de fin aloy et)de bas alloy (exemple de fin aloy, comme les rideaux de Germaine, qui résistent à de multiples grimpers quotidiens, ou comme les bustes de l’Ange qui jamais ne s’affaissent).

Le dictionnaire étymologique que tu as trouvé – que je découvre avec plaisir- ne me semble donc pas très fiable, si l’on s’en réfère à des « autorités » telles que Bloch et Wartburg, Greimas et Keane ou, plus proche de nous, l’équipe d’Alain Rey dans le Dictionnaire culturel en langue française.
réponse à . DiwanC le 07/05/2010 à 13h09 : J’arriiiiiiiiiiiive ! Je prends mes jambes à mon cou et je te ...
Eh, bin, dis-donc, tu dois être mignonne dans le style cul-de-jatte...
réponse à . BeeBee le 07/05/2010 à 12h44 : Tu vois comment qu’t’es, dès que je propose une boutanche, tu...
Dans baronne il y a bar, donc quand tu proposes une bouteille c’est la tournée de la patronne ou de la baronne c’est kif-kif. Par contre je constate que Madame drague d’une façon qui n’est pas de bon aloi sur ce site jusqu’à présent respectable. Et venez cher ami prendre un verre avec nous, que je vous triture, que je vous transforme, j’ai des expressions bien balancées chaque jour. Va doucement baronne tu vas lui faire peur, c’est sa première intervention, il est peut être timide ou marié Trujaman. :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 07/05/2010 à 13h09 : J’arriiiiiiiiiiiive ! Je prends mes jambes à mon cou et je te ...
Tu veux une verveine Velay ma comtesse ?
J’dis pas non parce que là... viens de vautrer lamentablement ! :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 07/05/2010 à 13h32 : J’dis pas non parce que là... viens de vautrer lamentablement ...
Attention quand même ça fait 55° c’est pas un truc pour fillette, c’est pas une verveine de VIL !
réponse à . mickeylange le 07/05/2010 à 13h17 : Dans baronne il y a bar, donc quand tu proposes une bouteille c’est la tou...
Comment ça, comment ça, que je vais lui faire peur, moi qui voulais faire dans le genre "accueillante ", pour une fois !!! Ah, on est bien mâle récompensée sur ce site, quand on veut juste donner un coup de mains.:&rsquo)
réponse à . mickeylange le 07/05/2010 à 13h37 : Attention quand même ça fait 55° c’est pas un truc pour f...
Non, " faut reconnaitre que c’est plutôt une boisson d’homme ". Michou A...
Il me semble d’ailleurs qu’en latin, « selon la loi » se dira plutôt ex lege que ad legem, dont je ne saisis pas bien le sens).
"ad legem" comme "ad litteram" ou "ad probationem" ? Cela ne me choque pas.
L’alliage conforme à la loi : l’expression existait sans nul doute. Par contre, je te rejoins dans le fait que "alliage" ne signifiait pas "conforme à la loi" (ce qui en aurait fait un pléonasme de mauvais aloi ! )
Ce que j’adooooore sur ce meeerveiillllleux site, c’est que les propos les plus délirants sont entremêles d’échanges les plus érudits, tels ceux de Syanne et de deLassus. Quel bonheur !
Le dictionnaire étymologique que tu as trouvé – que je découvre avec plaisir- ne me semble donc pas très fiable,
message important qui s’adresse à ceux qui visiteront Expressio dans quelques siècles :
bien que toutes nos interventions relèvent d’une volonté de bon aloi de faire avancer la Connaissance de l’Humanité, il est vivement conseillé de comparer certaines de nos explications avec d’autres sources, sans imaginer que nous avons toujours raison. (même si, objectivement, c’est très souvent le cas!)
Un sélénite du début XXIème siècle
réponse à . DiwanC le 07/05/2010 à 13h45 : Ce que j’adooooore sur ce meeerveiillllleux site, c’est que les prop...
échanges les plus érudits, tels ceux de Syanne
Syanne n’est absolument pas érudite. D’après des sources supposées fiables, elle serait même illetrée , pour ne pas dire illettrée !
Une enquête approfondie tendrait à laisser supposer que ses interventions sont en réalité rédigées par une véritable érudite qui signerait Syanne pour nous enduire de trois couches d’erreur.
réponse à . chirstian le 07/05/2010 à 13h57 : échanges les plus érudits, tels ceux de Syanne Syanne n’e...
Je confirme. Non seulement je suis illettrée, mais je ne suis pas sûre que la seconde couche le soit moins que moi, quant à la troisième (celle qui s’étale sur les autres mais aurait vite fait de s’écailler si les précédentes n’étaient de bon aloi – ouf, je l’ai placé), quant à la troisième (couche) disais-je, cachée derrière un pseudo-pseudo, que fait-elle à part compulsivement consulter son gaffiot et citer des linguistes aussi morts que dubitables (de lapin), je vous le demande ?

Signé : la sous-couche
Alors là, toi, toi ! Tu fais s’écrouler un demi-siècle et le pouce de conviction familiale dûment étayée par l’aura du pater familias ! Il ne connaissait que ça en latin : pater familias, ad legem et bien sûr fluctuat nec mergitur, en bon titi de deuxième main qu’il était. Tu sabordes un pilier de la connaissance tribale ! Je n’ai pas de trop jusqu’à ce soir pour m’en remettre !
réponse à . DiwanC le 07/05/2010 à 13h09 : J’arriiiiiiiiiiiive ! Je prends mes jambes à mon cou et je te ...
(jambes à mon cou et je te rejoins ventre à terre)
Fais gaffe, avec une telle position tu ne peux que te casser la "margoule" ma chtiote !
Ou alors t’es certaine de partir en luge...
réponse à . momolala le 07/05/2010 à 14h18 : Alors là, toi, toi ! Tu fais s’écrouler un demi-si&egra...
Ah, pardon, ma Momo ! je bats ma coulpe, me mords les doigts, m’arrache les cheveux de t’avoir fait perdre ton latin, ta langue paternelle, ton prétérit et ton supin… et m’en vais de ce pas, par contrition, ad perpetuam rei memoriam envoyer ad patres mon gaffiot et autodafer mes grimoires…
réponse à . mickeylange le 07/05/2010 à 09h36 : Parle pas de rideaux, ça me fait penser à Germaine, ou qu’el...
Au panier. 
réponse à . momolala le 07/05/2010 à 14h18 : Alors là, toi, toi ! Tu fais s’écrouler un demi-si&egra...
il ne disait pas "ad legem", ton père : il disait "ah les gemmes" chaque fois que ta mère lui demandait un nouveau diamant.
réponse à . <inconnu> le 07/05/2010 à 09h59 : C’est bien vrai ça ! Lorsque j’ai lu l’expression ...
Ben ça alors, moi aussi, je pensais à Maitre Capelo et son nourrain, alors que je savais pertinemment que les anglophones disent "alloy" pour "alliage". Ils disent d’ailleurs aussi "alloy wheels" pour dire "roues en alliage", sous-entendu "léger", l’acier étant un alliage (de fer et de carbone) ... de mauvais aloi.
réponse à . momolala le 07/05/2010 à 07h33 : Elle est d’autant plus d’actualité ta p’tite chanson qu...
que Saint Eloi est le patron des orfèvres et de la métallurgie
Donc le roi Dagobert était un mauvais faussaire faisant les choses à l’envers ?
Autre faussaire «célèbre», tristement d’ailleurs, Philippe-le-Bel.
La seule que je savais avant de lire l’expression du jour était que le terme aloi était relatif à la monnaie, ignorant qu’il était la signification, ancienne, d’alliage.
Je serais, peut-être (qui sait ?) un peu moins en me couchant ce soir, quoique...
réponse à . mickeylange le 07/05/2010 à 08h03 : Elle est d’autant plus d’actualité ta p’tite chanson qu...
Un peu quand même, Eloi voulant dire "élu" et pas "alliage".
Il a été choisi par Dagobert parce qu’il avait tendance à moins tricher que ses confrères qui "faisaient danser l’anse du panier" en prétendant qu’il y a des pertes en limant le métal.
Après quoi, il a essayé de convertir mes ancêtres au christianisme, alors que la religion des druides était encore répandue dans le Noyonnais (là, j’en remets une couche à destination des tenants des racines chrétiennes de l’Europe, la seule racine de la Picardie, c’est la betterave à sucre !)
J’avais mis !!! à cette étymologie qui me parait fantaisie pure. Je ne maitrise ni n’apprécie les émoticônes.
Je trouve de temps en temps comme ça des choses très surprenantes.
Pourtant l’intervention de Trujaman en #31 fait réfléchir...
réponse à . SyntaxTerror le 07/05/2010 à 15h21 : Ben ça alors, moi aussi, je pensais à Maitre Capelo et son nourrai...
serait-ce suite à l’invasion de Guillaume le Conquérant ? Un peu comme estandard (étandard), qui nous est revenu sous la forme de standard
réponse à . cotentine le 07/05/2010 à 00h34 : C’est Maître Capello, linguiste distingué, (+ ou - "smart", s...
Histoire de dire qu’il était expert en "mauvais aloi", une mienne collègue qui l’avait fréquenté en Sorbonne sous l’occupation prétendait qu’il enlevait son alliance pour assister aux cours. En ces temps troublés, son alliance comportait une forte proportion de cuivre qui lui laissait une marque verte sur l’annulaire.
J’attends un démenti.
réponse à . <inconnu> le 07/05/2010 à 15h53 : serait-ce suite à l’invasion de Guillaume le Conquérant ...
Bien entendu !
Les troupes de Guillaume le bâtard parlaient essentiellement Normand et Picard et nombre de mots anglais qui ne sont pas d’origine saxonne viennent de là.
réponse à . deLassus le 07/05/2010 à 15h49 : J’avais mis !!! à cette étymologie qui me parait fantai...
de "alloy" à "à loi" , il y a juste un glissement de sens, que nous faisons volontiers aujourd’hui, et c’est sans doute ce qu’a voulu dire Trujaman (on ne saurait douter de la bonne foi d’un vrai Jaman !). Mais je persiste : aucun lien étymologique entre ad legem et aloi !

J’avais bien vu tes points d’exclamation, cher poète ! Et ce n’est pas toi que je mets en doute, mais ce "dictionnaire de la conversation" qui m’évoque un peu le maître de philosophie de Monsieur Jourdain.
réponse à . DiwanC le 07/05/2010 à 13h45 : Ce que j’adooooore sur ce meeerveiillllleux site, c’est que les prop...
Encore une fois : ma seule "érudition" consiste maintenant, après des mois de pratique intensive, à maîtriser à peu près le lien et le copier/coller. Le reste est affaire de temps passé, ce qui n’a rien de génial.

A propos des liens, une nouvelle m’a beaucoup attristé hier : j’ai vu passer dans une brève du Monde (version Internet) le fait que Google "réfléchit" aux moyens de rendre un peu payants les emprunts à Google Books.
Ce qui n’arrangerait pas mes finances...
réponse à . deLassus le 07/05/2010 à 16h12 : Encore une fois : ma seule "érudition" consiste maintenant, apr&egr...
Google "réfléchit" aux moyens de rendre un peu payants les emprunts à Google Books
Ca peut se passer comme ici, où de la publicité apparait à droite.
Ce qui coince, c’est qu’il semble que Google ait numérisé des oeuvres qui ne sont pas (encore) dans le domaine public. Difficile, dans ce cas, de revendre un produit volé.
réponse à . SyntaxTerror le 07/05/2010 à 16h51 : Google "réfléchit" aux moyens de rendre un peu payants les emprunt...
Tout comme y sont numérisés un certain nombre d’ouvrages très disponibles parce que de mauvais ou de peu d’aloi comme celui que cite notre amionaute, qui a permis à Syanne d’abattre un pilier de ma culture aujourd’hui ("celui" pas DeLassus ! d’où la nécessaire virgule pour rendre à l’antécédent ce "qui" qui lui appartient ). Je dois être vraiment fatiguée pour me sentir obligée de sous-titrer mes commentaires ! Que celui ou celle qui n’a jamais déménagé-divorcé-changé de voiture-de ville... en deux mois me jette le premier caillou *!

* Chez Pierre, y avait rien à jeter.
réponse à . SyntaxTerror le 07/05/2010 à 15h57 : Bien entendu ! Les troupes de Guillaume le bâtard parlaient essentiel...
Elles ont donc des racines betteravières. Assez de bêtises pour ce soir. Belle soirée et douce nuit à tous !
réponse à . momolala le 07/05/2010 à 18h29 : Tout comme y sont numérisés un certain nombre d’ouvrages tr&...
Tu changes aussi la couleur de ton panache rouge ?
réponse à . chirstian le 07/05/2010 à 10h53 : la loi m’alloua une pension l’oie me loua sa maison l’alouette...
Oyez à loisir une oie bonne à noyer loyer !
réponse à . momolala le 07/05/2010 à 18h29 : Tout comme y sont numérisés un certain nombre d’ouvrages tr&...
* Chez Pierre, y avait rien à jeter.
Non, c’est plutôt lui qui nous a, en quelque sorte, "jetés", mais de bon aloi !!  
réponse à . momolala le 07/05/2010 à 18h29 : Tout comme y sont numérisés un certain nombre d’ouvrages tr&...
Ode à Momolaloi :
l’oie a bonne haleine.
Et la laine d’Hélène
est de bon aloi.
L’oie
loua
la laine d’Hélène,
mais la loi hellène
ne lui alloua pas.
L’oie a la haine
de la loi,
mais l’aine
de l’oie
ploie sous la loi d’Eloi
de mauvais aloi.
réponse à . momolala le 07/05/2010 à 18h29 : Tout comme y sont numérisés un certain nombre d’ouvrages tr&...
Je n’ai pas connu pareille débâcle... mais ce n’est pas une raison pour te jeter des cailloux ! Je t’envoie donc une brassée de lilas (ils embaument les jardins en ce moment) pour te faire vite oublier les jours difficiles.
 
Avisss à la population et surtout à Horizondelle. Il semble que Shekane ait disparu pour cause de désabonnement. Voir le commentaire 18 de cette page. Il n’y aura donc pas d’anniversaire aujourd’hui. Là, j’exagère, c’est quand même celui de Shekane.
Je souhaite donc un non-anniversaire à tous. 
Messire Jean était un roi de mauvais aloi selon cette page.
Ah que oui ! Promis à ma nièce pour son mariage le 12 juillet ! Mèche révolutionnaire fera place à mèche soleil ! J’aurai résisté jusqu’au bout, victorieusement, si je ne me retourne pas pour compter les plumes que j’y laisse !
Sacrebleu et cornegidouille ! Il est là le "bon aloi" du beau Georges (l’autre !).

Quel bonheur cette chanson !
Voici la ron-
de des jurons
Qui chantaient clair, qui dansaient rond
Quand les Gaulois
De bon aloi
Du franc-parler suivaient la loi
Jurant par-là
Jurant par-ci
Jurant à langue raccourcie
Comme des grains de chapelet
Les joyeux jurons défilaient

réponse à . DiwanC le 01/06/2013 à 05h51 : Sacrebleu et cornegidouille ! Il est là le "bon aloi" du beau George...
Trois ans déjà sont passés et je retrouve ce merrrveilleux site toujours d’aussi bon aloi. Je vais essayer de me remettre à niveau, ça vaut le coup, vraiment. Je reviendrai tout à l’heure. Que le soleil et le ciel bleu soient avec vous aussi !
Bon ben voilà, Diwan est passée la première.......elle a fait l’allusion journalière à Tonton Georges.........c’est de bon aloi !

Vais m’fair’ un caoua........
réponse à . momolala le 01/06/2013 à 06h57 : Trois ans déjà sont passés et je retrouve ce merrrveilleux ...
Il a l’air de vouloir revenir le soleil...........Enfin !.........
Il est de bon aloi dans la mode d’aujourd’hui d’être pesé au trébuchet. Les mannequins essquelettiques, porte-manteaux mâles ou femelles, font ainsi défiler de très chères vêtures, en court-métrage. Ailleurs, dans la vraie vie, les gens marqués au coin du bon sens préfèrent mettre dans leur lit d’autres gens valant leur pesant, d’or selon leur cœur, de chair vive selon leur nature. Il arrive que les seconds se montrent prêts à lâcher forces espèces sonnantes et trébuchantes pour ressembler aux premiers et s’exhiber dans leurs costumes. N’importe plus que leur face ainsi que leur pile et les voilà qui se mettent eux-mêmes entre les mains de marchands de beauté tous plus faux-jetons les uns que les autres. Ensuite s’il leur reste encore quelque bien, ils peuvent s’y mettre au soleil. Bienheureux ceux qui n’ont pas un sou vaillant, dont le seul espoir est d’en mettre un peu à gauche ! A ces innocents les mains pleines et les lits heureux !

Merci à la puce qui se posa ce matin à mon oreille.
Origine
Comme ce roi, cette page, écoutait toujours la voix du peuple, la nouvelle se répandit rapidement: ’le bon Al oit’ !!
réponse à . momolala le 01/06/2013 à 07h52 : Il est de bon aloi dans la mode d’aujourd’hui d’être pes...
ceux qui n’ont pas un sou vaillant

........En bonne monnaie sonnante et trébuchante comme de bien entendu.........

Tiens ? "trébuchante"......Il est de bon aloi de penser que cela vient de trébuchet dont nous avons l’explication à cette même page.

Comme quoi l’étude des expressions proposées céans où parfois nous trébuchons sont très buchées.....
Hier il était question de Jeanne d’Arc........Elle n’était pas très pendaison, plutôt très bucher.....
Enfin, les coups et les douleurs........
Non mais sans rire, ça me fait penser au siphon de l’évier de ma cuisine.
Faut que je m’en occupe aujourd’hui, il est très bouché !!

Et en plus c’est véridique..........

Expressio.......Mâtin, quel site !
1. De bonne / mauvaise qualité
2. Qui mérite / ne mérite pas l’estime
Il estimait sa servante, il aimait la bonne qu’alitée...
réponse à . joseta le 01/06/2013 à 09h19 : 1. De bonne / mauvaise qualité 2. Qui mérite / ne mérite p...
DSK lui l’aime bien à genoux........

(Pour ceux qui s’en inquièteraient, j’ai débouché le siphon car je suis un mari honnête.....Un siphon, phon, phon les petits maris honnêtes.....)

Allez, vais m’refair’ un caoua....... ’en n’ai besoin ce matin.....
On dit l’étable de l’aloi.....C’est selon que les vaches sont bonnes ou mauvaises ?
Vous connaissiez vous le prénom Aloi ?

Alois oui, je savais, comme Alzheimer........
Aloi, aloi..........Me recevez vous ?.......mais y a plus personne sur ce site ?

Aloi quoi !.......non mais aloi !..........
réponse à . BOUBA le 01/06/2013 à 10h24 : Vous connaissiez vous le prénom Aloi ? Alois oui, je savais, comme ...
...Mais ça s’ écrit AloÏs, avec un tréma sur le i, et on prononce le "s" final. C’ est un prénom dérivé de Louis (même si le "Ludwig", allemand lui aussi, nous semble plus logique), tout comme Héloïse...
En ce qui concerne le bon ou moins bon aloi, les temps et les modes changent...En France, autrefois, le titre légal de l’ or était de 18 carats, soit 75% d’ or pur. Mais on trouve maintenant des bijoux à 14 carats, et même à 9... Encore qu’ on puisse légitimement se demander si de l’ or qui ne contient qu’ un peu plus d’ un tiers d’ or pur est encore de l’ or....
réponse à . mitzi50 le 01/06/2013 à 11h04 : ...Mais ça s’ écrit AloÏs, avec un tréma sur le ...
Bon, alors maintenant je vais appeler mon petit fils Aloïs puisqu’il se prénomme Louis........
Et pour les carats, je viens d’en prendre un 56 ième le mois dernier.......je bats l’or à plate couture !!
Bouba de très bon aloi......
réponse à . BOUBA le 01/06/2013 à 10h13 : On dit l’étable de l’aloi.....C’est selon que les vache...
On dit l’étable de l’aloi...

On dit ça depuis l’histoire du veau d’or.
"Et quand le peuple vit que Moïse tardait à descendre de la montagne, le peuple s’assembla auprès d’Aaron, et ils lui dirent : Lève-toi, fais-nous un dieu qui aille devant nous ; car ce Moïse, cet homme qui nous a fait monter du pays d’Égypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé." »
Aaron commande alors au peuple hébreu de briser "les pendants d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles" afin qu’il puisse fondre un veau qu’ils puissent désigner comme dieu.
Non j’ai pas dit que God est un veau !
C’est Aaron qui l’a dit, mais il a été désabonné depuis longtemps par Sa Divinité.
réponse à . BOUBA le 01/06/2013 à 09h31 : DSK lui l’aime bien à genoux........ (Pour ceux qui s’en inq...
Ah, ben les grands esprits se rencontrent ! Voilà ce que j’avais écrit, sur ce site, il y a environ deux ans:
DEVINETTE
Quelle est la ressemblance entre les femmes chanceuses et les marionnettistes?
- les unes ont des maris honnêtes
- les autres, des marionnettes.
réponse à . BOUBA le 01/06/2013 à 08h57 : ceux qui n’ont pas un sou vaillant ........En bonne monnaie sonnante et tr...
Bien entendu, la bonne monnaie ne pouvait que sonner juste après avoir été pesée exactement au trébuchet. Quant à Aloi que tu appelles de tes voeux, Nabiboucar, c’est si je ne m’abuse la version provençale d’Eloi, selon Frédéric Mistral.
réponse à . mickeylange le 01/06/2013 à 12h09 : On dit l’étable de l’aloi... On dit ça depuis l’...
Je me demande pourquoi ils ont choisi un veau. Le Petit Prince avait judicieusement opté pour un mouton et on en parle encore dans toutes les chaumières : c’est bien comme ça que naissent les grandes religions, non ?
réponse à . BOUBA le 01/06/2013 à 10h13 : On dit l’étable de l’aloi.....C’est selon que les vache...
DEVINETTE
Pourquoi Moïse était homosexuel ?
- c’était l’homme d’Éloi
J’avais un fourrage couleur violet pâle que je destinais à la basse-cour; je jetais les mauves vesces à l’oie...
réponse à . momolala le 01/06/2013 à 13h02 : Je me demande pourquoi ils ont choisi un veau. Le Petit Prince avait judicieusem...
Je me demande pourquoi ils ont choisi un veau.
S’il avaient eu plus d’or, ils auraient fait un taureau voir un rhinocéros. Mais ils n’avaient demandé que les pendants d’oreilles. En ajoutant les bracelets et les colliers ça aurait fait un éléphant !
réponse à . mickeylange le 01/06/2013 à 13h27 : Je me demande pourquoi ils ont choisi un veau.S’il avaient eu plus d&rsquo...
ils ont choisi un veau parce que c’est un animal placide......ne dit on pas que le veau dort ?
réponse à . momolala le 01/06/2013 à 13h00 : Bien entendu, la bonne monnaie ne pouvait que sonner juste après avoir &e...
Nabiboucar......çà me plaît !
Nabiradar c’est mieux !
Bouradar me paraît de bon aloi........
réponse à . momolala le 01/06/2013 à 07h52 : Il est de bon aloi dans la mode d’aujourd’hui d’être pes...
Bienheureux ceux qui n’ont pas un sou vaillant, dont le seul espoir est d’en mettre un peu à gauche !

Comme on dit : mettre de l’argent de côté pour en avoir devant soi. Parce que l’argent, il est déjà à gauche. (Jérôme C.)
Puisqu’on est en plein Roland Garros, une de tennis:
On aimerait la voir vaincre au tournoi de Bonn, à Loit !
réponse à . mitzi50 le 01/06/2013 à 11h04 : ...Mais ça s’ écrit AloÏs, avec un tréma sur le ...
des bijoux à 14 carats
L’épouse du réalisateur Mel Brooks lui dit un jour:
- les bijoux, c’est gourmand, et moi j’adore les carats, Mel ! 
Oyez, oyez, biaus seignors, et vous, gentes dames, du Roiaume d’Expressio ! De par ma foy, vostre amistet vaut por moy plus qu’or pur et deniers sonnants. Elle est du meillor aloy qui soit au monde. Or vos estes, croyez-en ma parole, durement chers à mon cuer. Par grande infortune, il est au jour d’ui fort malaisé por moy de m’en aller de mon siècle et venir dans le vostre vous conter de bonnes istoires. Car les chemins qui menaient jusqu’en vostre temps, de vrais satans honnis par nostre Sire Dieu les ont brouillés avec lor diableries. Onques ne viendront-ils à nostre rescousse, comme ils avoient juré de le faire. Je vos le dis en vérité, ils se mirent un jor à la voile dans le havre de Venise. Las ! Las ! Ils ne furent guère longs à ublier lor sairement. Estant arrivés devant Constantinople, ils perdirent le sens de tot en tot en apercevant les richesses merveilleuses de cette cité. Atteindre la Terre de Promission, délivrer de nostre ennemi nos anciens fiefs, et ensurquetout le sépulchre de Monseignor Jésus, ils n’en avaient plus cure. Ils occirent tous les princes, chrestiens comme eux, qui régnaient en Constantinople, et se plantèrent lor corones sur le chef. Adonc nous restons maintenant au roiaume de Jérusalem, seuls et abandonnés.
réponse à . mickeylange le 01/06/2013 à 12h09 : On dit l’étable de l’aloi... On dit ça depuis l’...
le peuple vit que Moïse tardait à descendre de la montagne
Il est marrant, le peuple. C’est pas lui qui a cherché deux pierres à peu près plates et des outils pour écrire, en plus si tu fais une faute de "frappe", faut recommencer depuis le début.
A la fin, il faut redescendre sans se casser le cou ni lâcher les tables. Le peuple, il a l’air de croire que prophète, c’est un boulot facile.
réponse à . Lovendric le 01/06/2013 à 17h51 : Oyez, oyez, biaus seignors, et vous, gentes dames, du Roiaume d’Expressio&...
Oyez, oyez, biaus seignors, et vous, gentes dames, du Roiaume d’Expressio !
Lovendric est parmi nous : Aloiluia !!!

nostre ennemi
Ceux qui disaient " Inch Aloi" ?
Nul n’est censé ignorer l’aloi : mais comment bien connaître l’aloi ? Eh bien, pour cela il suffit de se souvenir des quelques règles simples qui suivent.

A Malabar, la monnaie de compte est le tanga. Il y a deux sortes de tangas, un de bon aloi, l’autre de mauvais aloi. On donne quatre tangas de bon aloi pour un pardao de xeraphin, et cinq de mauvais aloi. Le tanga de bon aloi vaut cinq sols de France. Il faut quatre vintins de bon aloi pour faire un bon tanga, et quinze bons barucos pour faire un bon vintin. Un bon baruco vaut un reis du Portugal, qui vaut lui-même un denier de France. En revanche, il faut trois barucos de mauvais aloi pour faire deux reis.

On sait par ailleurs que la tarre de Malabar vaut neuf deniers tournois, et qu’il faut seize tarres pour faire un fanon, qui vaut huit sols.

Si l’on ajoute que le tamling, appelé aussi taël, vaut à Siam environ moitié moins qu’en Chine, puisque le cati siamois ne vaut que huit taëls chinois, alors qu’il faut vingt taëls siamois pour faire un cati chinois ; que le taël se subdivise en quatre ticals, le tical en quatre mayons, le mayon en deux fouangs, le fouang en deux sompayes, la sompaye en deux payes, et la paye en deux clams, on peut ainsi très facilement calculer le nombre de grains de riz qu’on peut avoir en échange d’un Malabar.

(source : Traité des Monnoies et de la jurisdiction de la Cour des Monnoies, de François-André Abot de Bazinghen, 1764)
réponse à . Enkidou le 01/06/2013 à 19h40 : Nul n’est censé ignorer l’aloi : mais comment bien conna...
le nombre de grains de riz qu’on peut avoir en échange d’un Malabar
De moins en moins:
Dans mon enfance, il n’existait qu’une seule couleur (rose) mais les Malabars étaient plus gros qu’aujourd’hui.
réponse à . Lovendric le 01/06/2013 à 17h51 : Oyez, oyez, biaus seignors, et vous, gentes dames, du Roiaume d’Expressio&...
Pas si mal, si j’en crois les guides touristiques ! Si ma bourse était mieux remplie j’accompagnerais bien ma sœur à l’automne pour venir t’y saluer et t’aider à trouver le chemin du retour vers notre France un peu malade, mais toujours aussi belle. Peut-être en chemin me donneras-tu à apprendre un peu de notre bon françois dans son enfance dont chaque mot nous emporte avec toi dans le temps.
réponse à . SyntaxTerror le 01/06/2013 à 20h23 : le nombre de grains de riz qu’on peut avoir en échange d’un M...
Comment ? Ils ont changé le Malabar, et on ne m’en a rien dit ? Les misérables ! Les sauvages ! Les briseurs d’enfance ! Et si ça se trouve, ils ont aussi supprimé les décalcomanies avec lesquels on se faisait des tatouages ? Un Malabar qui n’est pas rose Malabar, qui n’a pas le goût Malabar, qui n’a pas de décalcomanie Malabar, comment peut-on l’appeler encore Malabar ? C’est comme un phare sans son bar, comme un rideau sans sa tringle, comme un Carambar sans sa blague Carambar ! Tout ça n’est vraiment pas de bon aloi. J’espère au moins qu’on peut encore faire des bulles, se les faire éclater et que ça colle de partout sur la figure !
Aloi, aloi? Allo, allo? Aloha, aloha? Alors, alors?

Je suis à la recherche des commentaires de bon aloi commis par un certain Mintaka. Ils sont absents depuis quelques jours. J’ai beaucoup apprécié le site sur les Navaho code talkers que Mintaka nous a offert l’autre jour. Et il a un drôle de don pour les non sequitur de temps en temps aussi, notre Mintaka.

Voilà. J’estime que cette contribution de ma part est de bon aloi. Bon weekend à tout le monde.
réponse à . Enkidou le 01/06/2013 à 21h25 : Comment ? Ils ont changé le Malabar, et on ne m’en a rien dit&...
J’espère au moins qu’on peut encore faire des bulles, se les faire éclater et que ça colle de partout sur la figure !
J’ ai été obligé d’arrêter depuis que je porte la moustache !!!
réponse à . lalibellule1946 le 01/06/2013 à 22h00 : Aloi, aloi? Allo, allo? Aloha, aloha? Alors, alors? Je suis à...
Aloha ?
à cette page notre poète 5.0 à nous.
réponse à . Enkidou le 01/06/2013 à 21h25 : Comment ? Ils ont changé le Malabar, et on ne m’en a rien dit&...
un Carambar sans sa blague Carambar
Justement, j’ai connu le Caram’bar sans blague mais plus gros et avec un "point dh" à collectionner. Il y avait 5 points dh sur la tablette de chocolat Delespaul-Havez et je ne suis jamais arrivé à me payer quoi que ce soit en échange des points.
Qui a dit "arnaque" ?
réponse à . lalibellule1946 le 01/06/2013 à 22h00 : Aloi, aloi? Allo, allo? Aloha, aloha? Alors, alors? Je suis à...
J’ignore s’il pourra le voir, le film de John Woo "Windtalkers" sera diffusé dimanche 2 à 20h45, heure française sur France 4.
réponse à . Lovendric le 01/06/2013 à 17h51 : Oyez, oyez, biaus seignors, et vous, gentes dames, du Roiaume d’Expressio&...
De toute beauté, on ne peut qu’en redemander!
Reviens-nous bien souvent, cher ami qui écrit si bellement!

Si vous souhaitez savoir comment on dit « De bon / mauvais aloi » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?