Dire pis que pendre - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Dire pis que pendre

Dire beaucoup de mal (de quelqu'un)

Origine

Laissons nos vaches tranquilles ! Ne leur jouons aucun tour pendable, car même s'ils pendent, leurs pis n'ont rien à voir dans l'histoire qui suit.

Car ce pis-là (et je ne parle pas non plus de la fameuse dune Lien externe), n'est rien d'autre que l'ancienne version (elle date du XIe siècle) de notre adverbe 'pire', le superlatif de 'mal', et qu'on emploie encore dans des locutions comme "de mal en pis" ou "tant pis", par exemple.

Cette expression date de la fin du XVIe siècle et sa forme est archaïque. Il faut la comprendre comme signifiant "dire (sur quelqu'un) encore pire que ce qui suffirait pourtant déjà à le faire pendre".
Même si elle est relativement peu utilisée de nos jours, ce qui est dit sur la personne visée est souvent faux ou très exagéré ; la médisance ou la calomnie ne sont jamais loin.

Exemple

« Si le cardinal m'a dépêché ce jeune renard, il n'aura certes pas manqué, lui qui sait à quel point je l'exècre, de dire à son espion que le meilleur moyen de me faire la cour est de me dire pis que pendre de lui ; aussi, malgré mes protestations, le rusé compère va-t-il me répondre bien certainement qu'il a l'Éminence en horreur. »
Alexandre Dumas - Les trois mousquetaires - 1868

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Dire pis que pendre » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Kein gutes Haar an jemandem lassenNe pas laisser un seul bon poil / cheveu (à quelqu'un)
Espagnees poner verde (a alguien)Peindre en vert (quelqu'un)
Espagnees Poner pingandoFaire couler (ou pendre)
Espagnees Ponerle (a alguien) vestido de limpioHabiller (quelqu'un) en propre (proche de "tailler un costard")
Italieit Dire peste e cornaDire peste et clou
Pays-Basnl Geen spaan heel laten (van iemand)Éreinter complètement (quelqu'un)
Pays-Basnl Iemand zwart maken Peindre quelqu'un en noir
Polognepl Wieszać na kimś psyPendre des chiens (sur quelqu'un)

Vos commentaires
Je viens de lire : "Le Montespan" de Jean Teulé ... ce qui m’a entraîné à relire un peu d’histoires (d’Histoire) de France et quand la Veuve Scarron est devenue Madame de Maintenon, j’ai eu envie de relire certains pamphlets et poèmes du défunt Scarron ...
"... Que de telle mère et tel père
Il ne peut sortir qu’un caillou.
Non, je me trompe, c’est un loup
Qui t’engendra d’une panthère ;
Aucuns disent une vipère
Qui te conçut d’un léopard ;
Les autres disent un lézard,
Qui t’engendra d’une tigresse ;
Autres, un dragon, d’une ânesse ;
Un renard, d’un caméléon ;
Un rhinocéros, d’un lion ;
Un crocodile, d’une autruche ;
Un loup-cervier, d’une guenuche.
Pour moi je te mets au-delà
De tous ces vilains monstres-là.
Pour dire de toi pis que pendre,
Et de crainte de me méprendre,
Je te tiens roc, roche, caillou,
Panthère, léopard et loup,
Vipère, lézard et tigresse ;
Je t’estime dragon, ânesse,
Un rhinocéros, un lion,
Un renard, un caméléon,
Un faux crocodile, une autruche,
Un loup-cervier, une guenuche,
Et, pour achever mon sermon,
Je te tiens pire qu’un démon,
Pire qu’un diable qui t’emporte,
Toi, ton fils, toute ta cohorte,
Et moi sotte carogne aussi
De m’être embéguinée ainsi
D’un mangeur de poule, un gendarme !
car même s’ils pendent, leurs pis n’ont rien à voir dans l’histoire qui suit.
Ô mon petit Godemichou adoré, tu nous la Baye belle (Nathalie, si tu nous lis...)
Bien sûr, que nos beau vidées bovidés sont concernés: dire "pis queue pendre..."
Difficile de concilier l’expression du jour et la date...

Il m’est arrivé, il m’arrive, même sur ce site, de dire pis que pendre de notre bien-aimé Président, ce papa à fils.
Aujourd’hui, je lui donne avec respect la parole :

cette page

Pour 2009, j’entends que l’anniversaire sera placé sous le signe de l’amitié franco-allemande.(La bellle) Angela sera présente à Paris. C’est très bien.
Moi, comme chaque année, je ferai un détour en allant déjeuner pour ma minute de silence devant le monument aux morts de ma ville.
Ne vous moquez pas,j’ai été élevé comme ça. Tout môme, je défilais dans les rues derrière la fanfare, avec un bleuet en papier à la boutonnière. Sur la grand-place, devant le monument, nous écoutions (?) un discours et la Marseillaise. Le Maire embrassait les anciens combattants.

Je crois qu’ill n’y avait pas de débat sur l’identité nationale dans les années 50.
Pas le 11 novembre.
Pis que pendre et colle et grambre... Ah, non? C’est pas comme ça qu’on dit? C’était au hasard de mon clavier et au lieu d’y retirer mon pied, je me suis mélangé les doigts...
Bon anniv’ à Jean-le-lion. Si on ne te lit pas souvent, j’ose espérer que les retrouvailles te feront autant plaisir qu’à cette page. Tout le meilleur pour toi 
réponse à . deLassus le 11/11/2009 à 07h48 : Difficile de concilier l’expression du jour et la date... Il m’est ...
Eh bien moi j’en profite pour en redire pis que pendre de ceux qui ont voulu cette guerre-là, les revanchards de 70, les bourgeois industrieux avides de posséder les mines de charbon et de fer, l’ACIER des canons et de rails de chemin de fer à venir, le pouvoir économique. Et je répépie cette année encore : qu’ils sont à plaindre et à regretter ces hommes jeunes ou dans la force de l’âge qui ont été forcés à s’étriper sans déroger pour des ressources dont on ne sait même plus aujourd’hui quelles elle étaient. Je dis pis que pendre des salauds qui ont privé l’Europe et les Etats-Unis de leurs forces vives en les jetant dans cette boucherie sans honneur. Il eût mieux valu les pendre avant. L’histoire aurait fait l’économie d’une guerre et peut-être de deux.
réponse à . momolala le 11/11/2009 à 08h06 : Eh bien moi j’en profite pour en redire pis que pendre de ceux qui ont vou...
Ah ! Voilà qui est parler !
Merci pour tous les soldats de toutes les guerres !
Et bravo pour le style !
Merci en particulier pour repépier, et aussi pépier, pépienère et pépiementeur, que bien sûr je ne connaissais pas.
Pour repépier, une petite nuance cependant :

cette page
réponse à . deLassus le 11/11/2009 à 08h20 : Ah ! Voilà qui est parler ! Merci pour tous les soldats de tout...
Certes, mais dans mon parler local, on a l’acent, comprends-tu ? Donc je ré-pépie pour donner plus de force encore à la ré-pétition. Quand je ne fais que radoter, comme tout le monde, je repépie.
Je trouve que ce site va de "mâle en pis" .
réponse à . horizondelle le 11/11/2009 à 07h56 : Bon anniv’ à Jean-le-lion. Si on ne te lit pas souvent, j’ose...
Si mes sources sont exactes, JeanLeLion s’est fait la malle. Voir à cette page, commentaires 20 et 23. Apparition, disparition.

Ce n’est pas une raison pour en dire pis que pendre mais simplement l’effacer de la liste d’anniversaires.
Un pauvre bougre suicidaire, essaie d’en finir avec la vie par pendaison; la corde ayant lâché, le suicidaire a donc la vie sauve.Notre homme voit là un signe de grâce divine et décide d’aller remercier Dieu; arrivé à l’église, il va se confesser; après l’ avoir écouté, le prêtre lui dit: "Dieu te pardonne pour cette erreur mon fils. Va et ...repends-toi !"
Et pis c’est tout !

Philippe L. (maître nageur emperlousé)
réponse à . mickeylange le 11/11/2009 à 09h05 : Et pis c’est tout ! Philippe L. (maître nageur emperlous&eacut...
Tu as vu des perles ?
Moi j’ai vu un max de chaînes en or ou en plaqué.
Mais je ne dirai pas pis que pendre de ce monsieur dont la gagneuse a décroché, ce qui le contraint à faire des ménages.

cette page
Personnellement, j’aime beaucoup.
Nanard, j’en pense Tapie que pendre.
dites-en pis que pendre, il en restera toujours quelque chose ! cette page
Pourquoi ? Si c’est une plaisanterie il serait préférable de mettre une émoticône. 
réponse à . tytoalba le 11/11/2009 à 08h58 : Si mes sources sont exactes, JeanLeLion s’est fait la malle. Voir à...
Oui, tu as raison Tyto. Le lion a sans doute préféré regagner sa tanière.
Mais la contribution 23 est de moi, avant que je me désabonne, pour revenir une dizaine de jours plus tard suite à la gentille pression de quelques uns d’entre vous. 
Le pompiste c’est celui qui trait. Non ? tant-pis.
réponse à . SagesseFolie le 11/11/2009 à 10h11 : Oui, tu as raison Tyto. Le lion a sans doute préféré regag...
Je me disais aussi que toi seul pouvait nous faire un si beau dessin. Tu vois que tu as bien fait de revenir. 

Sans vouloir vexer d’autres expressionautes qui nous font aussi de belles illustrations.
Un scolopendre est un pendu qui a des problèmes de colonne vertébrale.
réponse à . tytoalba le 11/11/2009 à 08h58 : Si mes sources sont exactes, JeanLeLion s’est fait la malle. Voir à...
Et aussi, ce même jour, j’avais écrit les contribs 18,21, 27, 31 et 47.

Je te remercie de m’avoir fait relire cette page car je l’avais oubliée. Je suis assez content des #18 et #27, et je regrette qu’elles soient devenues anonymes 
réponse à . <inconnu> le 11/11/2009 à 10h10 : Pourquoi ? Si c’est une plaisanterie il serait préférab...
Parce que si chez Jane Birkin il n’y a pis que pendre, Claudine, la population féminine locale peut tenter les mâles : Jonaylactée, Cotentine, du pays des bonnes laitières et du camembert, Horizondelle du pays des vaches violettes, Tytoalba blanche comme le lait, et bien d’autres, y compris moi-même, Mamalolo comme m’appellent parfois certains !
réponse à . momolala le 11/11/2009 à 08h06 : Eh bien moi j’en profite pour en redire pis que pendre de ceux qui ont vou...
la guerre, si vile ...
réponse à . momolala le 11/11/2009 à 10h44 : Parce que si chez Jane Birkin il n’y a pis que pendre, Claudine, la popula...
la vache ! 
on peut dire pis que pendre de la mâle armée, avec ses excès en tous genres (et nombres), mais à mon sens (giratoire), le service militaire permettait de brasser des foules où les nantis cotoyaient les moins favorisés (comme on dit de nos jours). Quoique ... ceux qui avaient eu la possibilité de faire des études se retrouvaient quand même gradés, et les petits les obscurs conservaient leur rang d’oignons ... Difficile de faire la part des choses. Je vous parle d’un temps ...
Moi je dis, abattons les casernes et les prisons, et trouvons des occupations saines pour tous ces gens. Du développement durable (de lièvre) par exemple ?
réponse à . SagesseFolie le 11/11/2009 à 10h11 : Oui, tu as raison Tyto. Le lion a sans doute préféré regag...
C’était une Folie de te désabonner et la Sagesse même de nous revenir.
A la colonne du Congrès, rue Royale, à Bruxelles, il y a la "tombe" du soldat inconnu.
A l’entrée du monument, il y a une plaque qui mentionne ce très beau texte :
"Passants, découvrez-vous, ici repose le soldat inconnu".

De nos jours, il n’y a plus guère de chapeau ou de casquette à soulever en signe de respect pour les sacrifices de nos aînés (quelles qu’en soient les mauvaises causes, ils sont quand même morts pour leur patrie); et si nous en profitions pour découvrir ce que nous avons là (dans le coeur) et là (dans la tête) ?
Non, ça c’est Marcelle 
" il pendouillait puis il a glissé !.."
réponse à . Jonayla le 11/11/2009 à 10h54 : on peut dire pis que pendre de la mâle armée, avec ses excès...
le service militaire permettait de brasser des foules où les nantis cotoyaient les moins favorisés (comme on dit de nos jours).
Il a aussi permis à un de mes frères de faire connaissance avec la bière. Tu sais celle qui mousse et fait rouler sous les tables.  Heureusement en ce temps-là ma bonne dame, on ne parlait pas encore trop des champignons (ha Lucie, nos gènes). Mais son service militaire lui a permis d’obtenir son permis poids lourds gratuitement et ainsi de trouver un emploi ensuite.
Donc l’un dans l’autre, il en a retiré un certain bénéfice. Ne disons pas pire que pendre de notre armée.
Hoooooooooo !!!

Je suis choqué. 
Cher hérisson, ta chute est hermétique !
Tu dis ça pour le Manekenpiss ?
Pour me faire pardonner ma chute : cette page, ma douce Mamalolo !!
Mais non, cher ami ; c’est pour notre chère Folcoche qui souffre encore de lacunes aux pis...
réponse à . <inconnu> le 11/11/2009 à 10h10 : Pourquoi ? Si c’est une plaisanterie il serait préférab...
Ah ! J’ai pensé que vous auriez compris l’humour... Navré si cette allusion causa pis qui pendent !
réponse à . <inconnu> le 11/11/2009 à 12h34 : Ah ! J’ai pensé que vous auriez compris l’humour... Navr...
C’est pour ça qu’il faut mettre des binettes pour ceux qui, comme moi, comprennent rien. Rassure-toi, j’en ai pas les pis qui pendent... pas encore. 
réponse à . Jonayla le 11/11/2009 à 10h54 : on peut dire pis que pendre de la mâle armée, avec ses excès...
Moi je dis, abattons les casernes et les prisons, et trouvons des occupations saines pour tous ces gens. Du développement durable (de lièvre) par exemple ?

Et bien, Jon’, pour une fois, je ne suis pas d’accord avec toi.
Pour plusieurs raisons:
1) il est bon que notre jeunesse sache ce que les mots "solidarité" et "société" veulent dire. Dès lors, je concois aisément, que les jeunes casernés soient mobilisé quand la société est en danger - au titre de la solidarité. Je ne parle pas ici des guerres entre humains, mais des guerres contre les effets pervers que la nature a déchaînés suite à nos dérèglements successifs (réchauffement climatique, pluies diluviennes, glissements de terrain, avalanches, j’en passe, vous en trouverez de meilleures). Nos armées sont équipées de matériel qui peuvent bien servir dans ces cas-là. Je ne parle pas ici de fusils, canons, chars d’assaut (Dassault?) et autres armes en tout genre que le génie humain s’amuse à créer pour la plus grande joie des destructeurs de planète...
Il est bon que cette jeunesse soit - un certain temps - à la disposition de la société pour lui venir en aide en cas de besoin. Donc, à mes yeux: un cadre professionnel étali - ce que l’on nomme communément - à l’heure actuelle - une armée de métier, puis les appelés ET les appelées - y a pas de raison de faire un distingo, mesdames - pour apprendre la solidarité;
2) les prisons: gardons sous la main ces mauvais bougres / ces mauvaises bougresses - qui ont nui à la société - pour leur faire rembourser cette nuisance par le bien et l’assistance.
Vous savez, je me souviens, j’étais encore jeune et allais bientôt entrer aux TTR (voir hier): j’étais donc chômeur: les patrons n’engagent jamais une personne qui va les quitter quelques mois plus tard et qU#ils seront obligés de reprendre - comme à l’époque - 15 mois plus tard...
Nous avons eu un hiver froid et neigeux (et donc rigoureux, n’est-ce-pas). Les pôv chômeurs ont été autorisés à ne pas venir pointer, pour ne pas affronter les duretés de l’hiver (!), mais les postiers et facteurs belges ont dû aller leur porter leurs papiers et leur argent bimensuel. La société est ainsi bâtie, ma bonne dame! Je me souviens - dans le tas - d’une chômeuse qui se faisait conduire tous les jours en Mercedes, avec chauffeur et manteau de fourure, pomponnée comme la Pompe à merde Pompadour... Je suppose qu’elle a eu peur de saloper ses bottes en fin cuir, simili plastic...
Je crois qu’il faut remettre de l’ordre dans notre société et les valeurs fondamentales à leur place. Cela ne ferait pas de mal.
T’inqiètes: moi, j’ai souris quand j’ai lu cette contrib. Ce sont les autres qui rat-lent.
réponse à . tytoalba le 11/11/2009 à 08h58 : Si mes sources sont exactes, JeanLeLion s’est fait la malle. Voir à...
Pourquoi l’effacer? Il fait partie de notre patrimoine. Puis, cela lui montrera qu’on ne l’a pas oublié. Peut-être qu’il nous lit encore - même s’il n’intervient plus - et que ceci lui donnera envie de nous revenir, comme SagessFolie, sous un autre pseudo, sans rien nous dire. Qui sait? Il est peut-être là, Tapie derrière son tapis bis sans teint...

Jean-le-Lion, si tu nous lis, sache que je te souhaite un bon et heureux anniversaire. Si tu n’as riend ’autre à faire, fais-nous un cygne signe...

Marcel et Bernard n’attendent que cela pour entrer en lice...
Voilà, ma pause déjeuner est terminée...
Il était une fois,
au fin fond des Asturies, un enfanton glouton! mais glouton!!! Au point que les mamelles de sa mère chérie ne suffirent plus à le rassasier. Devenues de vraies oreilles de mouton, les pauvres mamelles! ou des gants de toilette, si vous préférez!
Ils coururent alors chercher un panierd’osier et se dirent:
- Nous allons le pendre au pis de notre vachette. Nous y déposerons l’enfanton. Il n’aura plus qu’à tirer sur un des pis qui pend!
Cette histoire très jolie, m’a râvie!
Une histoire vraie! mes jolis! 
réponse à . file_au_logis le 11/11/2009 à 13h36 : T’inqiètes: moi, j’ai souris quand j’ai lu cette contri...
Moi je rat-le pas - j’ai pas compris. Je vais réfléchir car, j’ai toujours pas compris. 
réponse à . file_au_logis le 11/11/2009 à 13h34 : Moi je dis, abattons les casernes et les prisons, et trouvons des occupations sa...
Nous avons la Sécurité Civile. Ils interviennent sur toutes les catastrophes, dans le monde entier. C’est une armée que j’admire .... Sauf lorsque, pour la Ste Barbe ils viennent, sirènes hurlantes, à 5 heures du matin, chercher mon voisin, leur capitaine. Ils repartent environ 1 heure plus tard, passablement éméchés, toujours avec les sirènes.
réponse à . SagesseFolie le 11/11/2009 à 10h11 : Oui, tu as raison Tyto. Le lion a sans doute préféré regag...
Eh oui ! Et comme tu as bien fait de nous revenir, plus doué que jamais 
Du coup, je maintiens mes voeux pour Jean-le-lion, des fois qu’il nous lirait quand même (y en a plein qui lisent et - pis - c’est tout) et je l’enlève de la liste.
réponse à . tytoalba le 11/11/2009 à 11h41 : le service militaire permettait de brasser des foules où les nantis cotoy...
Le mien aussi a fait dans l’armée connaissance avec la bière; celle qui mousse et celles de ces copains, morts lors des essais de la bombe atomique aux sahara. Il a dû souder les cercueils.
Il a également passé son permis poids lourds gratuitement. Il ai fait aussi connaissance avec la cigarette que l’armée donnait gratuitement et ce vice hélas ne l’a plus quitté.  
réponse à . file_au_logis le 11/11/2009 à 13h38 : Pourquoi l’effacer? Il fait partie de notre patrimoine. Puis, cela lui mon...
Je ne t’avais pas encore lu avant ma réponse à Sagesse. Mais je ne l’ai pas effacé, je l’ai juste enlevé de la liste jusqu’à ce qu’il nous redonne signe de vie, il sera alors temps de l’y remettre. AINSI QUE TOUS LES NOUVEAUX DESIREUX D’Y FIGURER. Y a pis que pendre la crémaillère, non? 
réponse à . <inconnu> le 11/11/2009 à 14h16 : Moi je rat-le pas - j’ai pas compris. Je vais réfléchir car,...
Comment ça, tu n’as pas compris ! Et ça sert à quoi que je t’explicationne tout en _23 ! Et Hedegehog, notre malicieux hérisson qui te rappelle que l’émoticône larmoyante doit être bannie de nos propos !
Sans commentaire :
cette page
Merci pour la rectification. Ce n’est pas beaucoup plus gai que "Ce lien semble corrompu", mais merci quand même.
j’ai dit d’elle pis que pendre. Elle a dit de moi pis que fusiller. Alors j’ai dit d’elle pis que guillotiner. Mais la bougresse a dit de moi pis qu’empaler.
Et ça m’a donné des idées. Et à elle aussi.
Et depuis on ne dit plus pis que pendre de nous. Mais on fait bien pire, et c’est bien mieux ...
J’aimerais lancer un cri : aaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhh. Y en a marre de cette publicité à droite qui depuis des mois ne me propose que de maigrir, 5 à 30 kg, c’est selon. Moi, un ventre plat ? Faut pas rêver !!!
Je voudrais donc dire pis que pendre de Goog mais finalement, en y réfléchissant, c’est lui qui donne des sous à notre God pour qu’il continue à faire vivre ce [slurp] merveilleux site. Me trompe-je ? 

Toutes mes excuses pour le manque à gagner de God, je ne clique plus autant que je devrais sur cette publicité de ......

@ File-au-Logis 41 : chacun fait comme il veut. Personnellement, je l’ai effacé de ma liste. S’il revient, qu’il se manifeste et je le réinscris.
réponse à . deLassus le 11/11/2009 à 17h51 : Merci pour la rectification. Ce n’est pas beaucoup plus gai que "Ce lien s...
Mille excuses 
ça devrait s’ouvrir cette fois 
réponse à . chirstian le 11/11/2009 à 17h53 : j’ai dit d’elle pis que pendre. Elle a dit de moi pis que fusiller. ...
Ta contribution du matin : N° 16 à 10:08:26
Ta contribution du soir : N° 51 à 17:53:11, avec quatre lignes d’une sorte de journal intime, qui ne nous regarde pas trop, mais a le mérite de nous donner l’explication de ton long silence.
Quelle journée bien remplie (si j’ose dire) !
En ce 11 novembre, lequel des deux a demandé l’armistice ?
réponse à . deLassus le 11/11/2009 à 18h21 : Ta contribution du matin : N° 16 à 10:08:26 Ta contribution du s...
C’est demain sa fête.
réponse à . deLassus le 11/11/2009 à 18h21 : Ta contribution du matin : N° 16 à 10:08:26 Ta contribution du s...
le 11 novembre, il convient de fêter dignement les poilus !
réponse à . momolala le 11/11/2009 à 16h39 : Comment ça, tu n’as pas compris ! Et ça sert à q...
J’avais pas fait attention à l’orthographe. Il faut dire que je suis un peu perturbée. Une jeune femme que j’avais pris sous ma protection m’a fait pis que pendre et j’en suis très peinée.
réponse à . momolala le 11/11/2009 à 08h06 : Eh bien moi j’en profite pour en redire pis que pendre de ceux qui ont vou...
" L’histoire aurait fait l’économie d’une guerre et peut-être de deux. "

Et moi, l’Alsacien, je n’aurais jamais connu ce plaisir rare de savoir parler français...
Tonton Georges fait souvent allusion à la *bandaison pendaison dans son œuvre...."les quatre bacheliers", "le moyenâgeux", "les deux oncles"......
Celle qui a ma préférence est à cette page
* Là c’est à cette page......
DÉFORMÉE
Papy à pendre
ANAGRAMME
Dépeindre piqûres
On *bandait pendait beaucoup dans le wild wild west, à cette page une des scènes les plus mythiques......

* A cette page un Grand Sachem qui bande..........

( Hé non, c’est pas ce a quoi vous pensiez, bande de petits canaillous.......... )
A l’époque troublée de la révolution, quand la guillotine fonctionnait à tout va, il y avait une région de la douce France où l’on privilégiait la pendaison pour occire les gens de la noblesse.

C’était à la presqu’île de Giens.....

De là nous vient l’expression:
"Pendre la crème à Hyères"
Il allait être pendu; il avait déjà la corde au cou et il n’arrêtait pas de dire:
- oui ou non, oui ou non, oui ou non...
- m’enfin qu’ as-tu à répéter ça sans arrêt ?
- ben, oui ou non, ça dépend !
réponse à . joseta le 10/05/2013 à 07h45 : Il allait être pendu; il avait déjà la corde au cou et il n&...
Cà se passait en Normandie ?
réponse à . BOUBA le 10/05/2013 à 06h57 : On *bandait pendait beaucoup dans le wild wild west, à cette page une des...
Et il n’y a personne pour lui dire comment tenir un arc ? Ben mes amis...
réponse à . <inconnu> le 10/05/2013 à 07h57 : Et il n’y a personne pour lui dire comment tenir un arc ? Ben mes ami...
C’est vrai qu’il bande mal.....faut croire que Ségo et Valou ne lui ont pas appris
Je voudrais vous parler du type qui, ayant acheté un paon pour Noël, au mois de juillet, il ne l’avait pas encore payé...Et vous me direz: pourquoi il nous raconte ça ? Ben, parce que c’est une histoire de paon dû !
réponse à . joseta le 10/05/2013 à 08h13 : Je voudrais vous parler du type qui, ayant acheté un paon pour Noël,...
c’est une histoire de paon dû !
s: Père dû paon-loup.
réponse à . file_au_logis le 10/05/2013 à 08h28 : c’est une histoire de paon dû !s: Père dû paon-lou...
Ou de paon de mur....cette page
Les scolopendres veulent-ils pendre les écolos?
Comme il n’arrêtait pas de blasphémer, son seigneur l’a pendu: c’est donc parce qu’il est une langue de vipère que le serf pend.
C’est du haut du mât que Peter pend.
Le petit sacripant !
réponse à . cotentine le 11/11/2009 à 00h30 : Je viens de lire : "Le Montespan" de Jean Teulé ... ce qui m’a...
elle est relativement peu utilisée de nos jours
Dans la plupart des pays francophones, on a cessé de pendre ses contemporains. Je ne saurais dire si c’est dû à un changement de mentalité ou au progrès technique qui nous a valu la télévision et les jeux vidéos autrement plus distrayants et plus fréquents que la pendaison en public.
C’est dans sa basse-cour qu’on y voyait les paons d’ Éson.
En tout cas sur ce site on a la cette page
Si j’en crois cette page il est toujours temps de revenir sur ses accusations.
la médisance ou la calomnie ne sont jamais loin.

Calomnions, calomnions, il en restera toujours quelque chose selon la phrase qu’on attribue à Beaumarchais.
réponse à . SyntaxTerror le 10/05/2013 à 09h39 : Si j’en crois cette page il est toujours temps de revenir sur ses accusati...
Je me suis permis d’apporter quelques compléments à ta réponse d’hier sur le jus de chaussette, d’après des souvenirs évoqués en famille par mes grands-parents il y a bien longtemps. Disons aussi que pour une raison de coût on mettait pas mal de chicorée dans le café du Nord . Et ce n’est pas là une calomnie !
Et sur expressio.fr, j’ai trouvé qu’on peut te dire aujourd’hui :
BON ANNIVERSAIRE BOUBACAR !
Je n’oublie pas Animaldan et Gold_30, mais nous mes lisons plus rarement...
Bon anniversaire Boubacar
Un "peau de vache" peut-elle être pendue par les pis ? Ou une autre "chose" ? 

Et un bon anniversaire à Boubacar
réponse à . charmagnac le 10/05/2013 à 09h47 : la médisance ou la calomnie ne sont jamais loin. Calomnions, calomnions, ...
ça se chante : cette page
Zut alors ! Ni Tyto, ni Horizondelle ni Richard 68 n’ont prévenu, et on a oublié ! Ça nous pendait au nez...
Bon anniversaire mon disciple préféré !
Bon anniversaire Boubacar
Bon anniversaire, Boubacar !

A part cela, pourquoi dit-on systématiquement pis que pendre de Judas ? S’ il n’ avait pas désigné Jésus, ce dernier aurait été pris de toute façon... On n’ en parlait pas encore à l’ époque, mais le Sanhédrin ne pouvait se prononcer que sur les questions religieuses, et les romains craignaient un soulèvement populaire, voire une guerre civile... Ce en quoi ils se trompaient pour ce qui est de Jésus, qui réprouvait la violence....
réponse à . deLassus le 10/05/2013 à 09h50 : Et sur expressio.fr, j’ai trouvé qu’on peut te dire aujourd&r...
Merci beaucoup à toutes et tous d’avoir pensé à Sa Vieillerie !!........

(Pour ce qui est de Gold-30 tu ne le liras plus vu que c’est le pseudo que j’utilisais dans une autre époque......c’était dans une autre vie....c’était avant.....)
réponse à . mitzi50 le 10/05/2013 à 10h15 : Bon anniversaire, Boubacar ! A part cela, pourquoi dit-on systémati...
"Ils sont fous ces romains !"

O. Bélix
La rumeur est souvent proche de la calomnie et elle se chante aussi....cette page
DEVINETTE
Pourquoi, dans la ville fleurie des Deux-Sèvres, il faut se méfier des réunions qui comptent une dizaine de bonnes femmes ?
- parce que c’est dix femmes à Thouars.
Pour Joseta et son post 85:

(la touche "répondre" fait des siennes.....)
réponse à . BOUBA le 10/05/2013 à 06h25 : Tonton Georges fait souvent allusion à la *bandaison pendaison dans son &...
Et pis, s’agissant de pendus chez Tonton Georges, je profite lâchement de l’absence de Diwan pour ajouter à la liste ce superbe poème de Théodore de Banville (à écouter à cette page) :

Sur ses larges bras étendus,
La forêt où d’éveille Flore
A des chapelets de pendus,
Que le matin caresse et dore.

Ce bois sombre où le chêne arbore
Des grappes de fruits inouïs,
Même chez le Turc et le Maure
C’est le verger du Roi Louis.

[...] La rosée en l’air s’évapore.
Un essaim d’oiseaux réjouis
Par-dessus leur tête picore,
C’est le verger du Roi Louis.


Mais on se pend aussi chez le Grand Jacques (à voir et à écouter à cette page) :

J’en ai assez
De me balancer
Sous ma potence,
Sous ma potence

J’en ai assez
Du vent d’été
Qui me balance
Qui me balance

J’en ai assez
De voir la femme du drapier
Qui fait semblant de me plaindre
En souriant aux soldats

Elle qui disait
J’aime trop mon drapier
Pour que je sois ta reine,
Pour que tu sois mon roi [...]


Et je ne vous quitte pas sans un petit dernier (à cette page), tout en souhaitant un bon anniversaire à Boubacar :

Non Jef t´es pas tout seul
Mais arrête de sangloter
Arrête de te répandre
Arrête de répéter
Qu’t’es bon à t’ foutre à l’eau
Qu’t´es bon à te pendre [...]
réponse à . Enkidou le 10/05/2013 à 10h35 : Et pis, s’agissant de pendus chez Tonton Georges, je profite lâcheme...
Superbe en effet, que ce soit Brassens, Brel, Ferrat, Ferré le moule est cassé, on n’en fera plus des comme çà........
je ne serais plus là mais je serais fort étonné que dans 50 ans on parle encore de Nabila.....
........Et je te rassure je n’ai pas l’intention de me pendre !!!!!!!!!
DEVINETTE
Pourquoi la peau d’un pendu se raidit ?
- parce qu’il a la peau tense.
Les Egyptiens anciens vénéraient le bœuf Apis, qui était en réalité un taureau. Il fallait d’ailleurs lui amener régulièrement une génisse pour lui permettre d’assouvir ses besoins sexuels. Selon une légende, controversée, la génisse s’appelait Julie, et leur union avait lieu au-dessus d’une pierre bleu azur : on a ainsi appelé cette pierre l’Apis et la Julie, nom qui s’est déformé par la suite en lapis-lazuli, et on lui a attribué des vertus apotropaïques.

Ce qui est clair c’est que le bœuf Apis était sans pis : un grand nombre de fidèles venaient d’ailleurs régulièrement lui demander sa bénédiction, qu’il accordait généreusement, car il n’était pas vache.

Les textes sacrés stipulaient que le bœuf Apis ne devait pas vivre plus de vingt-cinq ans : une fois qu’il avait atteint l’âge fatidique, il fallait donc qu’il mourût. Ou qu’un beau désespoir alors le secourût. Mais comment faire mourir le bœuf Apis dans la dignité ?

Une première version, controversée, raconte qu’on faisait venir une sorcière, qui lui offrait une pomme empoisonnée. Tenté, il la croquait, et c’était tant pis pour lui : il mourait à l’instant. C’était la pomme d’Apis.

Selon une autre version, plus communément admise, les Egyptiens avaient d’abord songé à le pendre, l’histoire ne précise pas par quoi. Mais certains se sont élevés contre cette idée barbare : comment ? n’y avait-t-il donc, pour Apis, pas pis que pendre ? C’est ainsi qu’ils décidèrent, à la fin, de le noyer dans le Nil. Ce fut vraiment une belle fête.
réponse à . BOUBA le 10/05/2013 à 10h33 : Pour Joseta et son post 85: (la touche "répondre" fait des siennes........
la touche "envoyer" aussi a fait des siennes ce matin chez moi , j’ai craint à un moment que tu ne reçoives mes voeux trois fois 
réponse à . BOUBA le 10/05/2013 à 10h41 : Superbe en effet, que ce soit Brassens, Brel, Ferrat, Ferré le moule est ...
J’aurais pu citer aussi Le plat pays, où même les canaux réussissent à se pendre :

[...] Avec un ciel si gris qu’un canal s’est pendu
Avec un ciel si gris qu’il faut lui pardonner [...]
.

Comme souvent chez Brel, trois strophes pour pleurer, et une pour rire, ou pour faire semblant ... Le Chagrin des Belges, sans doute ...
réponse à . BOUBA le 10/05/2013 à 10h16 : Merci beaucoup à toutes et tous d’avoir pensé à Sa Vi...
Gold-30

On peut quand même lui offrir un verre, sans alcool, je ne bois pas
cette page
réponse à . BOUBA le 10/05/2013 à 10h21 : La rumeur est souvent proche de la calomnie et elle se chante aussi....cette pag...
Le mieux, c’est de ne pas en tenir compte cette page
réponse à . BOUBA le 10/05/2013 à 10h41 : Superbe en effet, que ce soit Brassens, Brel, Ferrat, Ferré le moule est ...
dans 50 ans on parle encore de Nabila
La dame qui crache sur les agents SNCF ?
Tu es injuste, elle finira comme Delarue qui s’en est pris à une hôtesse de l’air à coups de poisson congelé.
réponse à . Enkidou le 10/05/2013 à 12h02 : J’aurais pu citer aussi Le plat pays, où même les canaux r&ea...
Meuh non amis Belges faut pas être chagrins, on vous aime bien.......Une vieille tradition d’amitié lie nos deux pays.....
Vous nous avez donné la BD, Brel, Annie Cordy, Plastic Bertrand, Eddy Merkx, la Mort Subite, le Mannekenpiss, la wassingue, le Waterzooie et les moules frites......
Vous vous appelâtes Atrébates Bellovaques, Calètes, Condruses, Éburons, Ménapiens, Morins, Nerviens, Sègnes, Taxandres, Véliocasses, Viromanduens
mais Belge devint votre prénom commun......
Personne ne dit pis que pendre sur vous......
réponse à . SyntaxTerror le 10/05/2013 à 12h19 : dans 50 ans on parle encore de NabilaLa dame qui crache sur les agents SNCF ...
Une fessée cul nu sur la place de la Concorde voilà qui la calmerait cette petite p..... !!
Dur, dur d’ignorer quand un être malveillant colporte pis que pendre sur vous.......
réponse à . SyntaxTerror le 10/05/2013 à 12h09 : Gold-30 On peut quand même lui offrir un verre, sans alcool, je ne bois p...
C’est tellement loin tout çà........
Moi j’ai commencé à calomnier très tôt, exactement à mon dixième anniversaire et j’ai fêté ça: ’mes dix ans’...
"Moi, l’opéra que je préfère, c’est Pédéraste et Médisance". (A.B. Bérurier)
réponse à . joseta le 10/05/2013 à 12h51 : Moi j’ai commencé à calomnier très tôt, exactem...
Ô Maître Leonard

Comme lui.......un autre grand de la chanson française.......cette page

Votre humble disciple......
Un bonanniv à toi, Bouba!
Viens donc au Bar du Phare arroser cela: il y a de la place, Germaine n’y est pas!
Meuh noooon, j’déconne: elle nous maaaaanqueeeeeeeeee!
réponse à . file_au_logis le 10/05/2013 à 18h04 : Un bonanniv à toi, Bouba! Viens donc au Bar du Phare arroser cela: il y a...
Merci, merci......Faudra que je vienne y faire un tour à ce Bar du Phare depuis que j’en entends parler.....
Mais quand Germaine sera de retour....je veux absolument chanter les copains d’abord avec elle......
Marceeeeeeeeeeeeeeeeeel..........une mauresque !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Dire pis que pendre » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?