Etre en bisbille (avec quelqu'un) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Etre en bisbille (avec quelqu'un)

Être en conflit (avec quelqu'un) pour des raisons futiles
Avoir un léger différend (avec quelqu'un)

Origine

En français, la 'bisbille' est une querelle, une brouille entre personnes, généralement pour une raison futile.

Le mot, qui, chez nous, date du début du XVIIe siècle, nous vient de l'italien 'bisbiglio' qui, au XIVe, avait d'abord le sens de murmure ou chuchotement et qui, par extension, a aussi désigné ces discussions à voix très basse porteuses de méfiance, de désapprobation ou de médisance.

Malheureusement, les lexicographes ne proposent pas d'explication claire sur le glissement de sens du chuchotement vers la querelle.
On peut toutefois imaginer que la personne un peu paranoïaque qui en voit une autre discuter à voix très basse avec une troisième, s'imagine qu'on dit du mal d'elle et, du coup, se met à en vouloir à l'un ou à l'autre des interlocuteurs, et ce pour une raison futile, puisqu'en fait il n'était pas du tout question d'elle dans la discussion, vous pensez bien ! Mais ce n'est qu'une hypothèse possible.

Exemple

«Associés depuis 1993, Wadia et Danone ont transformé Britannia en acteur dominant du marché local du biscuit, grâce à la marque Tiger et à son icône, un tigre musclé et souriant.
Mais le couple est en bisbille depuis plusieurs années. Wadia reproche à son partenaire d'avoir déposé la marque Tiger dans 70 pays sans son accord, et d'utiliser le fameux tigre pour vendre des biscuits en Indonésie, au Pakistan et en Égypte. »
Le Figaro - Article du 7 avril 2009

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre en bisbille (avec quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne (Palatinat)de Mit jemandem Zirkus habenAvoir du cirque avec quelqu'un
Allemagnede Mit jemandem schmollenFaire la tête / gueule à quelqu'un
Espagnees Estar de uñas (con alguien)En être aux ongles/griffes (avec quelqu'un)
Espagnees Estar mosqueado (con alguien) Mosqueado vient de mouche, "mosca"...comme une vache peut être dérangée par l'impértinance d'une mouche (?)
Italieit Essere in rotta Être en rupture
Pays-Basnl Met iemand in de clinch liggenAvoir un conflit avec quelqu'un
Brésilpt Estar de mal.Être en mal (avec quelqu'un)
Roumaniero A fi în șucărEtre en conflit (scandale, vacarme, dispute, querelle, brouille)
Belgique (Wallonie)wa Être en bisbrouille avec quelqu'un

Vos commentaires
Pour le moment, étant la première, je suis sûre de n’être en bisbille avec personne. Ouf, quelle chance...
Aujourdh’ui, c’est la fête? c’est l’anniverssaire de Tytoalba.

Bon anniv "Tyto"  

Maaaaaaaaaaarceeeeeeeeel!!!
La messe basse source de bisbille, rien d’étonnant.

Puis une bille, ce fut aussi un niais, un sot...
Une bis bille pourrait donc être un double imbécile qui raconte des billevesées,
une triple buse aux boyaux gonflés donc !

Avec un tempérament latin de surcroit, difficile d’échapper à la querelle!
réponse à . BeeBee le 05/03/2010 à 00h16 : Pour le moment, étant la première, je suis sûre de n’&...
Mieux vaut être bille et rebille* que miches et remiches, non ? Quoique...

* bis bille, autrement dit
réponse à . <inconnu> le 05/03/2010 à 01h41 : Aujourdh’ui, c’est la fête? c’est l’anniverssaire ...
Chouette ! On va boire toute la journée sur l’ardoise de God ! Bon anniversaire, Tyto.
réponse à . <inconnu> le 05/03/2010 à 02h46 : La messe basse source de bisbille, rien d’étonnant. Puis une bille...
Au phare, la tradition veut qu’on ne laisse personne avec le boyau gonflé.

RÉCLAME

Expressio : le site qui te dégorge le boyau.
HoubaHOBBES, rate au pied, épiait rateau, car il est en bisbille avec les animaux de son jardin, où gambadent paisiblement des taures à pied.
Bon anniversaire, Tyto la blanche. Que ce jour te donne des ailes !
Houhou, Tyto, bon anniversaire, ma belle! Que cette journée te soit agréable, entourée de tous les tiens, et pourquoi pas les miens et les leurs également, pour autant que ce ne soit pas des leurres...
Rien de tel qu’un bis-billot pour perdre la tête en couple... Demandez donc à Louis et Marie-Antoinette, si vous ne me croyez pas. Ils hocheront la tête pour vous répondre.
J’avais entendu également "être en misbille" Ou est-ce mon oreille qui a flanché ?
Ben les enfants ! Une chose est certaine - quoiqu’en dise Mickey -, c’est que vous n’êtes pas en bisbille avec vos réveils !  Bon anniversaire, Tyto ! Et bonne journée à toutes et tous !
Bon et joyeux anniversaire à notre Tyto !

Dans "être en bisbille", l’exemple de God le démontre, je vois une idée de concurrence mal acceptée ou déloyale tout à fait. Peut-être d’ailleurs est-ce la même chose lorsque deux personnes chuchotent devant une troisième qui se sent exclue de leur manifestation mutuelle d’intimité ou de confiance, davantage que préoccupée par le fait d’être au centre de leurs confidences. Enfin, ce que j’en dis ! Je ne me souviens pas d’avoir été en bisbille avec qui que ce soit depuis l’enfance. Donc, toute petite expérience.
Merci pour vos voeux.

Ce qui est certain c’est que Elpepe ne doit pas être en bisbille pour être en BeeBee. J’ai dit une connerie ?
Bôjôr
Il existe un proverbe marocain décrivant les comportements moutonniers : « Mets ta tête entre les têtes et appelle le coupeur de têtes ». Alias, en se comportant comme la foule, on ne sera en bisbille avec personne, puisqu’il s’agit d’une règle générale ou d’un effet de mode, même s’il s’agit d’une infraction.
Bon journée à vous!
Ben moi je connais bisbrouille, être en bisbrouille, mais pas bisbille !
ce ne sont jamais que de petites brouilles (en tout cas la bisbrouille), donc pas un mur de brouille ou une brouille bien mure mais un "murmure de brouille".

D’ailleurs on lit aussi: "au xve s. au sens de « murmures pouvant exprimer la désapprobation, la médisance, l’intérêt, la stupeur, l’inquiétude »; déverbal de bisbigliare d’orig. onomatopéïque."

bisbille = 2 billes qui s’affrontent (billes en tête bien sur !), mais ça c’est de l’étymologie à deux balles.
être en bis-bille serait donc moins grave qu’être en ter-bille et bien moins qu’en quater-bille : ce ne serait donc que le niveau 2 sur l’échelle du Richter de la bille.
Pourquoi la bille, demanderez-vous ? Parce que la bille c’est l’agate. Or Agathe, prénom féminin redevenu à la mode dans les années 2000 (cette page ) vient du grec et signifie "bonne". Cette jeune sicilienne qui préféra être suppliciée plutôt que de perdre sa vertu, eut les seins coupés. La sainte sans seins devint ainsi la patronne des nourrices. Histoire de faire de l’humour. Et c’est pour la même raison que la bonne bille désigne maintenant la querelle.
Vous avez tout suivi ? Moi non plus: je pensais seulement à Tyto la blanche, dont la devise est " Jamais en bille, jamais en boule ! "
Être en conflit (avec quelqu’un) pour des raisons futiles
il ne faut pas confondre un conflit de canard avec des querelles de brochet
pourquoi Bis-marck était-il en bis-bille avec ter-Napoléon ? C’est un bistère !
Ahhhh. Je déteste les gens qui font des messes basses. C’est un tel manque de classe et un tel asservissement à son instinct grégaire. Bref, j’ai beaucoup souffert de cette chose. Today, je m’en tape, car les cons sont là pour que l’on s’en serve. D’où le mot ’conserve’. Bien à vous et joyeux anniversaire à qui de fait. Emma Peel (va bientôt claquer)
Bis Boule et Bill Repetita
J’apprends quelque chose aujourd’hui!
Je croyais qu’on disait: "Etre en bisbis avec quelqu’un..."
Brosses bisbis...es !  
Je croyais que ça venait d’une déformation de la chanson de Carlos... Billebisous. cette page
Tyto Big bisous !
réponse à . chirstian le 05/03/2010 à 08h51 : être en bis-bille serait donc moins grave qu’être en ter-bille...
Pour Agathe, voir à cette page
Quand Chirac dit "ça m’en touche une sans faire bouger l’autre" parle-t-il de bisbille ?
réponse à . momolala le 05/03/2010 à 08h11 : Bon et joyeux anniversaire à notre Tyto ! Dans "être en bisb...
c’est ce qu’on appelle la tolérance, ma Belle ! ... ou l’indifférence ?
on peut être en bisbille avec quelqu’un(e) qui nous cherche des poux dans la tête et inversement !
Ayant horreur du "bruit", je préfère faire comme les 3 sages, singes : je ne vois rien, je n’entends rien, je ne dis rien .... (pas tout-à-fait vrai ! ) car je regarde au-dessus des querelles ...

Gentille Tyto, je t’envoie un rayon du si beau soleil qui brille en Cotentin pour réchauffer et éclairer ta journée :Happy birthday !
C’est chouette, c’est l’anniversaire de Tytoalba !
Pour toi, ce beau spécimen : cette page
réponse à . Elpepe le 05/03/2010 à 04h43 : Au phare, la tradition veut qu’on ne laisse personne avec le boyau gonfl&e...
l’adresse du phare et j’arrive  !

avec Bis et Bille  ; des potes a moi !(mdr:°))
réponse à . cotentine le 05/03/2010 à 09h47 : c’est ce qu’on appelle la tolérance, ma Belle ! ... ou l...
Ah non, certainement pas l’indifférence ! Une bonne dose de bienveillance béate et naïve a priori. On ne se refait pas. Bonne pomme plutôt que bille sauteuse (cette page) ou bille hargneuse (cette page), c’est tout. Pas mal, hein, mon bis-bille ? 
réponse à . Retromusique le 05/03/2010 à 07h44 : J’avais entendu également "être en misbille" Ou est-ce mon or...
C’est ton éditeur de partoche qui était désaccordé : Miss Bille réfléchit mieux que Miss Petit-Pois. 
réponse à . tytoalba le 05/03/2010 à 08h18 : Merci pour vos voeux. Ce qui est certain c’est que Elpepe ne doit pas &ec...
J’ai dit une connerie ?
Oui. Mais comme c’est ton anniversaire, Marcel passe l’éponge sur le zinc. Jour de chance, hein ?
Et si, pour ton anniversaire, ma chère Tyto, j’envoyais tes amis expressionautes sur cette page ?
mais cette bisbille, au fond : elle n’est pas si importante, hein ! Un léger conflit, une brouille entre amis : la guerre de 14-18 par exemple ! Pas de quoi en faire un plat.
Les bisbilles, c’est comme les cédilles
C’est souvent pour des broutilles.
Tout ça pour des peccadilles.
Mais avec ses espadrilles
Et ses pieds qui fourmillent
Il s’en va en ville
pour remplir sa sébile
Et il se torpille, danse un quadrille, fait tomber les quilles
Et finit en vrille !
réponse à . pfloche le 05/03/2010 à 08h40 : Ben moi je connais bisbrouille, être en bisbrouille, mais pas bisbille&nbs...
Avoir les œufs en bisbrouille, ça doit être terrible, ma poule... Non, pas sur la citrouille ! C’est une carabistouille...
Très joyeux anniversaire Tytoalba. Sache que je ne serai jamais en bisbille avec toi, tu es bien trop gentille. Pour toi cette page
réponse à . chirstian le 05/03/2010 à 09h06 : pourquoi Bis-marck était-il en bis-bille avec ter-Napoléon ? ...
Leur différend portait sur un clystère, en fait. Et ils finirent tous deux dans la boue.
réponse à . paperpy le 05/03/2010 à 10h03 : l’adresse du phare et j’arrive  ! avec Bis et Bille  ;...
C’est à cette page.
réponse à . memphis le 05/03/2010 à 10h38 : Et si, pour ton anniversaire, ma chère Tyto, j’envoyais tes amis ex...
Merci pour tes voeux et que ceux qui cliquent sur ton lien aille voir les pages "Collection", ils y trouveront la belle chouette de Momolala et la tienne, ainsi que des envois que d’autres expressionautes ont bien voulu m’envoyer. 
réponse à . chirstian le 05/03/2010 à 10h38 : mais cette bisbille, au fond : elle n’est pas si importante, hein&nbs...
La question n’est pas tranchée.
A tyto un très bel anniv’ avec cette page où ces deux-là ne semblent pas être en bisbille.
réponse à . tytoalba le 05/03/2010 à 11h03 : Merci pour tes voeux et que ceux qui cliquent sur ton lien aille voir les pages ...
Très bon anniversaire, Tyto.

Pas le temps malheureusement de t’envoyer un "cette page" que j’aimerais choisir avec grand soin. Je suis "un peu" à la bourre pour un déjeuner, et je ne veux pas me mettre en bisbille avec mon invitée, une surnommée kim-chee !!!
Cette journée est la tienne Tytoalba, puisque c’est celle de ton anniversaire ! Qu’elle te soit douce et pleine de joie....
Le bibi n’est réel : BB elle trie Sein.

Anna Jouaud-Bille
Le buffle, à l’eau, bise Bill. Meuh oui !
réponse à . deLassus le 05/03/2010 à 11h19 : Très bon anniversaire, Tyto. Pas le temps malheureusement de t’env...
Que ce déjeuner te soit doux avec Kim Chee mais sans Chee Kan, et n’oublions pas la phrase clé de l’explication du jour: "pour une raison futile", ce qui m’amène à dire que personne n’a à être en bisbille avec personne, ...ni avec quiconque d’ailleurs !  
C’était de la construction amateur réalisée par Mickey, qui n’a pas résisté à la dernière tempête, évidemment... Le phare, conçu par l’Amiral, est toujours debout. Car les marins sont des gens sérieux.
Bonjour Tytoalba !
Pour ton anniversaire, je t’envoie une fleur de soleil, un brin de lune, un souffle du vent des dunes, quelques bises et - bien sûr ! - quelques billes ! et j’y ajoute un petit clin d’oeil de ce cher vieux Pierre
Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :
Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.
"La cigale , ayant chanté
Tout l’été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue.
La fourmi n’est pas prêteuse ;
C’est là son moindre défaut.
«Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette pauvre bille"

Voilà la véritable origine de cette expression.
réponse à . mickeylange le 05/03/2010 à 12h45 : "La cigale , ayant chanté Tout l’été, Se trouva fort...
Et est-ce que le Manneken-Pis pille ? Le rossignol trisse trilles ? Onassis cille ? Son fils fille ? La vis vrille ?
Miss Mille Nautique
réponse à . mickeylange le 05/03/2010 à 12h45 : "La cigale , ayant chanté Tout l’été, Se trouva fort...
De toute cette billante biserarie .... vraiment , chapeau à la derniére de micheylange !!!
Mais quand on offre une bille à biser , j’vous dis pas !!
Pastel
réponse à . Elpepe le 05/03/2010 à 12h59 : Et est-ce que le Manneken-Pis pille ? Le rossignol trisse trilles ? On...
Fais attention à la beesbille avec ta beecieuse-débeecieuse ! :&rsquo)
Je suis en bisbille avec God, qui ne veut pas mettre en ligne l’éditeur de partoche.
réponse à . Elpepe le 05/03/2010 à 13h35 : Je suis en bisbille avec God, qui ne veut pas mettre en ligne l’édi...
Vouloir la mort de God, c’est un athée souhait .
réponse à . mickeylange le 05/03/2010 à 13h34 : Fais attention à la beesbille avec ta beecieuse-débeecieuse !...
Une vicieuse-dévicieuse sans fil, dans un sens comme dans l’autre.
Le Roi Merlin
réponse à . mickeylange le 05/03/2010 à 13h34 : Fais attention à la beesbille avec ta beecieuse-débeecieuse !...
[ Modifié le 05/03/2010 à 13:36:15 ]
36:15 code BB ?
Minnie Tell
Série gagnante pour amoureux
une bis bille, un billet dou[x]ble, deux billes sur l’oreiller (et les mains sous la couette)
le glissement de sens du chuchotement vers la querelle.
l’Auvergnat voulut dire "tu sues sottement". Le glissement de sens était prévisible.
Joyeux anniversaire, Tyto alba !

La colonne de droite me demande à quoi ressemble la femme de mes rêves.
Je n’ose répondre ...
réponse à . mickeylange le 05/03/2010 à 12h45 : "La cigale , ayant chanté Tout l’été, Se trouva fort...
C’est ben vrrai, çà !

D’ailleurs c’est aussi l’origine d’une autre expression, bientôt traitée dans ces colonnes :
Ti bofes, ti bofes pas, ti crives con mime.
Un très heureux anniversaire Tyto !
Je te souhaite le plus belle des journées, avec toutes les petites choses qui font le bonheur.
réponse à . mident le 05/03/2010 à 16h40 : Un très heureux anniversaire Tyto ! Je te souhaite le plus belle des...
Le contraire des bisbilles, quoi !
Bel et bon jour anniversel, Tytoalba, toi la "blanche Dame" du royaume d’Expressio ! Ce gastel, qui a mesme nom que toi, je te l’offre ici cette page. Tu y ficheras tes chandelles, puis dessus tu soffleras. Le sieur Marcel, nostre échanson, ne faillira en nulle guise à emplir ta coupe et celle des gens que tu aimes de ce vin d’Engaddi qui a si haut renom parmi nous. Et que la Joye en ton cuer por longtemps remaint (demeure) !
Ben oui, les bisbilles de God ne font pas recette, car on ne se chamaille pas sur commande, hein ! Non, moi, je dis : les hostilités ne reprendront que demain, avec Mickey pour cible. Et ça tombe bien, c’est un samedi ! Gnarf gnarf !
Mickey, collé samedi ! Pourquoi ? Parce que ça faisait longtemps que le carnet de colles traînait sa peine sur le rade, et que je le reprends pour laisser la place à la kémia qui se prépare, a’c les bliblis, les tramousses, les allatches en escabètche, les zitounes, les sardines grillées, les cacahouètes, les piments, les calamars à l’encre et l’anisette. Oualà.
Encore une expression de la marine...

Bis bille et bis toutkette sont dans un bateau, bille toukette tombe à l’eau, qui y reste ?

bon, non, on reprend...
réponse à . mickeylange le 05/03/2010 à 12h45 : "La cigale , ayant chanté Tout l’été, Se trouva fort...
Bravo ! Cette origine est pleine de charme et de poésie ! Tu vois, quand tu veux...
réponse à . BeeBee le 05/03/2010 à 17h30 : Bravo ! Cette origine est pleine de charme et de poésie ! Tu vo...
Y veut pas souvent...
Non, je déconne !
la bisbille ne fait pas le moine (proverbe bis-blique)
Avoir un léger différend (avec quelqu’un)
l’homme est donc en bisbille avec la femme, puisqu’il a une légère différence avec elle. Quoi ? Vantard !
réponse à . BeeBee le 05/03/2010 à 17h30 : Bravo ! Cette origine est pleine de charme et de poésie ! Tu vo...
C’est là où on voit les effet de la crise.
Dans un temps éloigné la sibylle transmettait les oracles des Dieux.
Maintenant God utilise Oracle et est en bisbille avec.
Bientôt de bis on va passé à une. Une bille ?
oui ça le fait aussi.
réponse à . mickeylange le 05/03/2010 à 18h36 : C’est là où on voit les effet de la crise. Dans un temps &e...
C’est là où on voit les effet de la crise
En effet : il fut un temps où tu nous aurais pondu un essai théorique remarquable sur l’origine marine de l’expression, genre distribil et glissement sémantique quille en l’air du plus phare-felu qui soit, mais tout fout le camp, hein ! Quand je pense que God me rémunère sur la foi des entrées maritimes !
réponse à . Elpepe le 05/03/2010 à 19h57 : C’est là où on voit les effet de la criseEn effet : il ...
Oui mais moi je suis pas payé, et j’ai des coquilles saint Jacques à préparer avant que Folcoche arrive.
réponse à . mickeylange le 05/03/2010 à 20h04 : Oui mais moi je suis pas payé, et j’ai des coquilles saint Jacques ...
Ah ben nous, ce soir, c’est rôti de veau, champignons et pâtes frais (oui, les deux). Mais comme j’ai fait la queue chez le louchébem, on passe pas à table avant 21:12:21. C’est malin, hein ! En attendant, BB et moi, on sirote un malt à ta santé. Bon, je dis un, mais je termine mon deuxième, va falloir une bonne tournée pour tenir jusque là, hein ? Tu me comprends, dis ? Hein ?
Et pas de bisbille avec Folcoche, surtout : les couillesq seins-j’acte décomposent-elles ? Prends ton bâton à deux mains mon cousin.
D’après le BESCHERELLES 1882, bisbille est un différend entre personnes "amies" et s’oppose à "querelle", différend entre personnes qui se haïssent
réponse à . Lovendric le 05/03/2010 à 16h58 : Bel et bon jour anniversel, Tytoalba, toi la "blanche Dame" du royaume d’E...
Hélas, ton lien ne me mène qu’à une page "i am wired" et je ne vois pas à quoi tu voulais que j’arrive. Mais merci quand même pour l’intention.
Tardivement, certes bon anniversaire Tytoalba.
Heu, honnêtement, heureusement que j’ai mon anti-sèche ! 
bisbille, ne pourrait-il signifier bis billes ? jouer avec... deux billes par exemples, humm...
Devinez.... 
Désolé d’avoir été absent, mais le quotidien à ses exigences. Bonsoir à tous/toutes et touttoutes !
Heu, par terrible...
réponse à . Elpepe le 05/03/2010 à 20h40 : Ah ben nous, ce soir, c’est rôti de veau, champignons et pâtes...
Et pas de bisbille avec Folcoche, surtout

C’est pas un problème les bisbilles avec Folcoche, parce que c’est pas toujours la même Folcoche.
réponse à . mickeylange le 05/03/2010 à 23h12 : Et pas de bisbille avec Folcoche, surtout C’est pas un problème le...
Oui, bon, ça, j’avais subodoré, moussaillon : aucune vague ne ressemble à une autre. Et je ne te pose pas de question ! Envoie-moi juste sa photo en pied sans aucun artifice de nature à travestir la vérité toute nue sortant de Puyricard, et ses mensurations avec une pièce d’identité en cours de validité, que la brigade des mœurs mette à jour ton fichier, ça suffira.
Bon, réglons nos montres : j’envoie à 23:56:00

Pas mal, la montre du serveur...
Avec les 28 dernières ou presque ! S’cuse-moi God, j’ai dépensé beaucoup d’encre. 

C’était devenu une habitude, presque un rite : tous les deuxièmes samedis de chaque mois, Daniel, Yves, Vincent, François, Paul... et les autres se retrouvaient pour dîner.

Ce soir-là, ils avaient rendez-vous « Aux délices de Capoue », un restaurant qu’on disait gastronomique. À leur quasi tradition, ils avaient ajouter* un défi : le dernier arrivé devait faire du gringue à la serveuse, qu’elle ait du sex-appeal ou non ! Si la « belle » semblait répondre, le joueur ne payait pas son repas ; si elle tirait sa révérence, il devait régler son écot et verser 20 € au pot commun.

Une fois de plus, Paul fut le dernier ! Il avait tout fait pour être en retard. Faut dire que depuis quelque temps, il était un peu à la côte. « Vraiment pas de quoi entretenir une danseuse ! », ironisait-il en consultant son compte, constamment en bisbille avec la caisse du Crédit Dijonnais. Dire que son banquier le harcelait, revenait à dire qu’il lui cherchait noise dès que le solde virait au rouge ; presque une lapalissade ! Alors, gagner un repas...

- Etre le dernier à pied d’œuvre mais le premier à entrer en lice ! se dit-il en faisant le point sur sa tenue de play-boy. Il avait opté pour un pull marin et un caban breton qui - avec sa barbe de trois jours savamment entretenue - lui donnait une allure de vieux loup de mer.

- Allons jouer les matamores et courons chercher la femme et la fortune ! pensait-il en s’élançant dans l’escalier, sans barguigner.

Il poussa la porte du restaurant juste derrière François qui venait de faire une entrée tonitruante :
- Fait un froid de gueux ! On se pèle le cul ! J’ai failli me foutre en l’air sur une plaque de verglas ! Faudrait que le maire se décide à prendre des mesures draconiennes quand il gèle, crénon** !

Sur le trottoir, entendant ces mots, le cantonnier qui dégageait la neige armé d’un balai et de tout le saint-frusquin, en resta muet comme une carpe .

- Bon alors, qu’est-ce qu’on mange ce soir, belle enfant ? demanda Paul en prenant le menu que lui tendait la serveuse. Charmeur, il lui murmura : Dites-moi, quel est votre prénom ?

- Ariane, répondit-elle à peine rougissante. Tandis qu’elle s’éloignait, Paul se pencha vers ses amis :

- Ne sais si j’arriverai à tout mettre au clair, sais encore moins si je parviendrai à la connaître bibliquement, mais une chose est sûre : je commence à tirer le fil d’Ariane !

- Et c’est parti ! s’exclama Yves. Il va encore caracoler en tête ce soir !

Il en manque trois : je n’ai pas trouvé le chemin de Damas sur lequel j’aurais pu rencontrer une éminence grise... Du coup, pas de frappe d’estoc ni de taille. Alors : à vous de refaire !

* grâce l’aimable correction de joseta @86, vous lirez "ils avaient ajouté..", bien sûr ! 
** grâce à l’aimable participation de deLassus @121, vous lirez "crénom" bien sûr !
N’ai point trouvé de bisbille chez Georges (l’autre  !). Juste une petite querelle :

Maintenant que vos controverses se sont tues
Qu’on s’est bien partagé les cordes des pendus
Maintenant que John Bull nous boude, maintenant
Que c’en est fini des querelles d’Allemand

On peut vous l’avouer, maintenant, chers tontons
Vous l’ami les Tommies, vous l’ami des Teutons
Que de vos vérités, vos contrevérités
Tout le monde s’en fiche à l’unanimité


Les paroles et la musique sont à cette page 
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 01h47 : N’ai point trouvé de bisbille chez Georges (l’autre  !)....
Une petite querelle ? 55.000.000 de morts et la planète à feu et à sang !....Wouaou, je voudrais pas être dans le quartier le jour où tu te fâches vraiment !......
BON ANNIVERSAIRE JOTAPE !
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 00h52 : Avec les 28 dernières ou presque ! S’cuse-moi God, j’ai...
Comme d’habitude, excellent travail !
mais décidément Germaine...
ils avaient ajouter
 : ils avaient ajoutÉ, c’est mieux.
médisance
J’ai commencé à dire du mal des autres étant gosse: le péché de ’mes dix ans’ !
Il y a Bernard Mabille, l’humoriste. Il y a aussi madame Mabille, son épouse.
Chez eux, ça doit être une bisbille permanente
médisance
DEVINETTE
J’avais une dizaine d’amphores et les gens criaient du mal de leurs poignées. Pourquoi ?
- ’disant fort’ et ’mes dix anses’.
Pffffff...
Être en bisbille
Avoir un léger différent, nous dit notre petit Godemichou adoré.

Si l’on a un gros différent, alors, est-on pour cela en bisboule? Ou en terbille? Voire même en terboule?
réponse à . joseta le 11/02/2013 à 08h15 : médisance J’ai commencé à dire du mal des autres &ea...
A force de tailler des costars aux autres, tu finiras par avoir des cals aux mains.
Et si tu affirmes quand même que tu n’en as pas, alors "cal homme nie"!
réponse à . file_au_logis le 11/02/2013 à 08h44 : A force de tailler des costars aux autres, tu finiras par avoir des cals aux mai...
costars
Ça s’écrit costards. 
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 00h52 : Avec les 28 dernières ou presque ! S’cuse-moi God, j’ai...
ils avaient ajouter
Astuce pour savoir s’il faut un infinitif ou un participe passé : remplacer le verbe par un verbe d’un autre groupe –> ils avaient prendre ?
Les joueurs de billard se crêpaient il le chignon ; ils étaient bisbille en tête.
Ébéniste brille
Libèrent sébile
Bien-être billes

anA

Comme vous pouvez le constater, j’ai renversé Ana et ce, à l’occasion de l’anniversaire de Sébastien Levasseur. Vous ne connaissez pas de Sébastien Levasseur, me direz-vous. Et bien moi non plus, qu’à cela ne tienne, il y a bien quelque part dans le monde un Sébastien Levasseur dont c’est l’anniversaire aujourd’hui…
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/costard
A ne pas confondre avec le castar belge.
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 00h52 : Avec les 28 dernières ou presque ! S’cuse-moi God, j’ai...
Chapeau ! Quel art de la composition. Continue et ne frappe ni ne taille dans les stocks !
réponse à . <inconnu> le 11/02/2013 à 09h20 : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/costard...
Voir étymologie, et dérivés à cette page.
réponse à . joseta le 11/02/2013 à 08h11 : Comme d’habitude, excellent travail ! mais décidément G...
Merdre ! Me suis encore pris les pieds dans le tapis ! Et pourtant j’ai relu au moins trois fois.
Aucune excuse car les règles je les connais : plus-que-parfait... ou partcipe passé employé comme adjectif... ou c.o.d. placé avant, donc... Les p’tits trucs aussi : remplacer par un verbe du troisième groupe, etc.
Merci, monsieur le Professeur.

Je voulais te demander : tu as décidé de relever toutes les erreurs - et si c’est le cas, bon courage ! - ou tu piques au hasard ? Parce que, si je puis me permettre, tu en as loupé au moins deux dans les seules contrib. d’aujourd’hui
réponse à . file_au_logis le 11/02/2013 à 08h44 : A force de tailler des costars aux autres, tu finiras par avoir des cals aux mai...
Ah ben, toi aussi, tu as droit aux aimables corrections ! Pour l’instant, on a de la chance : on ne nous envoie pas encore au coin, on ne nous donne pas 100 fois la règle à copier* ; quelle indulgence !
J’ai retenu une leçon ce matin : en s’exprimant en trois mots et 18 caractères [@92], le risque de faire une faute est moins grand qu’en quarante lignes et 2 215 caractères. Donéravant, vais faire comme ça ! Enfin... vais essayer.* 

* si tu savais comme je me suis retenue pour ne pas écrire "à copié" ni "vais essayé", exprès.
Allez ! À demain ! Je range ma plume. Ça vous fera des vacances et des économies de papier.
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 09h58 : Merdre ! Me suis encore pris les pieds dans le tapis ! Et pourtant j&r...
Me suis encore pris les pieds dans le tapis !
Après les rideaux, le tapis ! 
EXPRESSION
Être en bisbille

DÉFORMÉE
Jouer au frisbee

COMPLÉMENTS
Les plus grands de ce monde s’adonnent à ce sport : cette page. Voici le Pape qui a perdu la partie, son adversaire étant parvenu à le coiffer du frisbee. Je ne supporterai pas les commentaires iconoclastes insinuant qu’il participe à une gay pride, ce serait déshonorant pour le frisbee.

On peut le voir ici avec un frisbee d’entraînement. Vous admirerez le délié du geste :
cette page.

Pour terminer, son prédécesseur avec un prototype qui n’a pas convaincu : cette page.
réponse à . file_au_logis le 11/02/2013 à 08h44 : A force de tailler des costars aux autres, tu finiras par avoir des cals aux mai...
Bof... seuls ceux qui ne font rien ne risquent pas de faire une erreur. Je pense que nous devrions nous comporter comme ces animaux très sociables que sont les "ger-billes", voir cette page. Et ne pas nous chercher de poux dans la tête (quoique l’ épouillage soit une occupation hautement sociale). Quant aux erreurs, ma foi, c’ est l’ éternelle histoire de la paille et de la poutre. Pas besoin de se fâcher pour des queues de cerises....
Probablement, mais la photo à cette page me fait me demander quel est son passe-temps favori.
@ file_au_logis :

Qu’est-ce qu’ils ont tous à vouloir te rassurer pour une erreur que tu n’as pas commise ?

cette page
cette page
cette page

Un pédant qui se plante, ça s’appelle un cuistre. 
Ah, bah, comme la médecine, l’orthographe est une science expérimentale, on écrit "costar" par analogie avec "coaltar" qui en profite pour perdre un "a" en français et on finira peut-être par écrire "coltard" par analogie avec "costard".
réponse à . DiwanC le 05/03/2010 à 12h41 : Bonjour Tytoalba ! Pour ton anniversaire, je t’envoie une fleur de s...
ce cher vieux Pierre
Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :
Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.
Etait-ce prémonitoire ? (Regardez la date, et vous comprendrez !)

Bravo pour ton #82, c’est du grand art, il y a bien plus que des fautes !!!

Ah, mais non, je comprends... aujourd’hui joseta cherche à être en bisbille avec tout le monde, c’est ça, hein ?  
réponse à . <inconnu> le 11/02/2013 à 10h19 : EXPRESSION Être en bisbille DÉFORMÉE Jouer au frisbee COMP...
C’est ça qu’on appelle le "Chapeau neuf du Pape" ? cette page
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 11/02/2013 à 12h51 : C’est ça qu’on appelle le "Chapeau neuf du Pape" ? cette...
Après avoir jeté le frisbee, le Pape jette le gant : cette page.
Mieux vaut faire bise bille à une jolie fille ou à son chats (à la rigueur) qu’à une ladyboy... ou à un homme 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 11/02/2013 à 12h51 : C’est ça qu’on appelle le "Chapeau neuf du Pape" ? cette...
C’est très bien trouvé !
réponse à . <inconnu> le 11/02/2013 à 14h32 : Mieux vaut faire bise bille à une jolie fille ou à son chats (&agr...
réponse à . <inconnu> le 11/02/2013 à 08h57 : ils avaient ajouterAstuce pour savoir s’il faut un infinitif ou un partici...
Ils avaient prendu ?

Entendu l’autre jour, dans un discours officiel : ...est une organisation qui promouvoit ...
réponse à . <inconnu> le 11/02/2013 à 14h32 : Mieux vaut faire bise bille à une jolie fille ou à son chats (&agr...
C’est toi qui vois ...

Viens à la bisbille, tu verras des filles qui frétillent des gambettes, viens danser au bal musette. Viens à la bisbille, écouter les trilles de ma petite java ...
réponse à . SyntaxTerror le 11/02/2013 à 16h28 : Ils avaient prendu ? Entendu l’autre jour, dans un discours officiel...
Tu as raison, le problème n’est pas solutionné !
réponse à . <inconnu> le 11/02/2013 à 16h39 : Tu as raison, le problème n’est pas solutionné !...
Surtout icite, il est plutôt dissolu.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 11/02/2013 à 12h45 : ce cher vieux Pierre Vivez, si m’en croyez, n’attendez à dem...
« Grand art » est très, très excessif mais merci ! Ce genre d’exercice m’amuse et si ça à l’heur de divertir quatre ou cinq Expressionautes...
Sais pas si ce jeu figure dans la Charte d’Expressio mais God écrit « la bande de joyeux drilles qui informent, interrogent ou délirent chaque jour dans la zone ’Commentaires’ ». Mettons qu’il s’agit d’un délire.

Aut’ chose, M’sieur Ubbleu, n’exagère pas, veux-tu ! Il n’y a pas « des fautes », il y en a « une » (enfin une relevée !).
Si tu cherches la bisbille pour raison futile, eh bien tu as trouvé !
 :&rsquo)
J’avais dit « à demain » et tu m’as fait sortir de ma niche. Certains vont encore s’écrier : « Souvent femme varie... », et patati et patata, et sapristi et saprista, et souris blanche et face de rat !
Chacun a les références qu’il peut, s’pas !
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 16h46 : « Grand art » est très, très excessif mais merci&nbs...
si ça à l’heur de divertir quatre ou cinq Expressionautes...
En petite bisbille avec l’orthographe aujourd’hui ?
réponse à . deLassus le 11/02/2013 à 17h04 : si ça à l’heur de divertir quatre ou cinq Expressionautes......
Joseta fais dé zémulles ? Savaient bien quy falez pa que je sortes de ma nyche. Ji retourn.
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 17h20 : Joseta fais dé zémulles ? Savaient bien quy falez pa que je...
quand il gèle, crénon !
N’y retoune pas tout de suite, j’en ai trouvé une autre dans ton #82, ce qui n’empêche pas que j’apprécie beaucoup l’exercice !
réponse à . deLassus le 11/02/2013 à 17h24 : quand il gèle, crénon !N’y retoune pas tout de suite, j...
N’y retoune pas tout de suite,
Tiens ! toi aussi !

"J’apprécie l’exercice" : lequel ? celui de signaler les fautes ?
J’avoue que moi, ça commence à me fatiguer : c’est tout le monde ou personne.
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 17h27 : N’y retoune pas tout de suite,Tiens ! toi aussi ! "J’appr...
"J’apprécie l’exercice" : lequel ?
Celui de relier les expressions passées dans une histoire plausible bien sûr, et tu y excelles.
Signaler les fautes est un jeu pervers auquel je ne participe ce jour que parce que d’autres s’y sont essayés. C’est un jeu risqué, car il ressemble au jet du boomerang.
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 00h52 : Avec les 28 dernières ou presque ! S’cuse-moi God, j’ai...
crénon
Ton crénon m’interpelle: du coup, je monte aux créneaux!
Ne serait-ce pas un raccourci de "sacré nom de ... (qui tu veux, là)"
Du coup, je l’écrirais plutôt "crénom"... mais peut-être me trompé-je?
réponse à . file_au_logis le 11/02/2013 à 17h43 : crénonTon crénon m’interpelle: du coup, je monte aux cr&eacu...
Voir #121 !
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 16h46 : « Grand art » est très, très excessif mais merci&nbs...
m’as fait sortir de ma niche
Ouf ! J’avais cru lire "m’a fait sortir mes miches" !
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 17h27 : N’y retoune pas tout de suite,Tiens ! toi aussi ! "J’appr...
T’inquiète pas, Belle Comtesse, on ne prête qu’aux riches !!!!! Et, toi, en terme de richesses linguistiques, tu te poses là.................... Et si y a des fôtes d’ortografe, et bin tant pis, ça occupe les ceusses qu’on pas d’idées mirobolantes et abracadabrantesques comme toi, na !!!!!
réponse à . file_au_logis le 11/02/2013 à 17h43 : crénonTon crénon m’interpelle: du coup, je monte aux cr&eacu...
joseta, Mintaka, deLassus, toi… vous avez fait un pari ? Eh bien, je vais jouer avec vous !
@90 : différent au lieu de différend
@94 : se crêpaient il au lieu de se crêpaient-ils
@95 : Et bien au lieu de Eh bien
@111 : son chats
Plus les 5 ou 6 fautes des voisins du d’ssus ; sans compter les… Non, rien… vaut mieux !
Amusant tout cela, non ? Délicieux, courtois…Un peu cour d’école ? Certes, mais il ne fallait pas commencer.

God ! tu voulais de la bisbille, te voilà servi sinon dans la forme, du moins dans l’esprit de l’expression.
réponse à . ergosum le 11/02/2013 à 17h48 : m’as fait sortir de ma nicheOuf ! J’avais cru lire "m’a f...
Enfin un sourire dans ce monde de brutes ! :&rsquo)
réponse à . BeeBee le 11/02/2013 à 18h11 : T’inquiète pas, Belle Comtesse, on ne prête qu’aux rich...
Si tu permets, un autre jeu :

"Ca occupe les ceusses qui n’ont pas d’idées
Mirobolantes et abracadrabantesques..."

Je vous comprends fort bien : vous êtes excédées,
Et ces finasseries sont vaines et grotesques.
réponse à . BeeBee le 11/02/2013 à 18h11 : T’inquiète pas, Belle Comtesse, on ne prête qu’aux rich...
Enfin, un deuxième sourire dans ce re-monde de re-brutes ! :&rsquo)
Et enfin le plaisir de te lire ! Ça fait du bien ! Parce que j’avoue : là, j’ai ma dose !
Mais j’y pense : 18:30... Ce serait-y pas la bonne heure pour aller retrouver Marcel ? Un p’tit lagon bleu et un ’tite coupette, ça ne peut pas faire de mal !
toi, tu critiques, moi, j’essssplique... :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 18h22 : joseta, Mintaka, deLassus, toi… vous avez fait un pari ? Eh bien, je vais...
Erreur grossière, pardon ! Intervention annulée.
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 18h22 : joseta, Mintaka, deLassus, toi… vous avez fait un pari ? Eh bien, je vais...
Tu as raison pour le # 94, mais ce n’est pas "se crêpaient-ils", c’est le "il" qui est de trop : "se crêpaient le chignon".
Il n’y a pas d’autocritique: Germaine me l’a envoyé dire... et avec raison!

A mon avis, tu devrais arrêter de sniffer, là...
réponse à . file_au_logis le 11/02/2013 à 18h36 : Il n’y a pas d’autocritique: Germaine me l’a envoyé dir...
Voir nouvelle formule du # 133.
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 18h30 : Enfin, un deuxième sourire dans ce re-monde de re-brutes ! :&rs...
ce re-monde de re-brutes
Nous n’avons fait, finalement,
Qu’illustrer l’expression du jour.
Désolé si, incidemment,
Nous avons perdu notre humour.
réponse à . deLassus le 11/02/2013 à 18h41 : ce re-monde de re-brutesNous n’avons fait, finalement, Qu’illustrer ...
Vais être grossière [ce qui n’est pas vraiment dans mes habitudes, ni dans les tiennes d’ailleurs, mais peut-être l’as-tu remarqué, suis un peu énervée] : le jour où God rediffuse l’expression du 12 janvier 2012 : On boit un coup ou…, va falloir illustrer aussi ?
réponse à . <inconnu> le 11/02/2013 à 18h33 : Tu as raison pour le # 94, mais ce n’est pas "se crêpaient-ils", c&r...
Ben voyons !!!
réponse à . deLassus le 11/02/2013 à 18h41 : ce re-monde de re-brutesNous n’avons fait, finalement, Qu’illustrer ...
Mais sais-tu bien que j’y prends goût au jeu pervers que tu dénonçais tout à l’heure !
Désolé si… : ce « désolé » ne se rapporte-t-il pas à « nous » ? À moins que tu n’emploies le « nous » royal ou qu’il n’y ait que toi qui sois désolé. "Finalement" aurais-je été la seule à m’amuser ?
Si tu as quelque chose pour "Et bien" - "Eh bien", ne te gêne pas !
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 18h22 : joseta, Mintaka, deLassus, toi… vous avez fait un pari ? Eh bien, je vais...
Les ôts, ils corrigeaient, moi, je demandais...
Pas de bisbille entre nous, rien que des bises!
Les billes, c’est les autres!

Allez, ch’te paie un godet, voire même un lagon bleu, dans ma grande largitude!
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 19h24 : Mais sais-tu bien que j’y prends goût au jeu pervers que tu dé...
Mais sais-tu bien que j’y prends goût au jeu pervers
Explication de texte donc.
Ce que j"ai voulu dire adonc :
JE suis tout à fait désolé
Que NOUS (plusieurs) ayons joué.
Je comprends bien que tu sursautes,
Mais je ne vois pas là de faute.
Je n’emploie pas le "nous royal",
Car ce serait très déloyal.
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 18h30 : Enfin, un deuxième sourire dans ce re-monde de re-brutes ! :&rs...
Bon, j’arrive un peu en retard, mais ne m’en voulez pas, je suis là.
Pour moi se sera un grand verre de bonne humeur, avec un zeste d’humour, et une pincée de courtoisie...
Mais surtout, ni zizanie, ni bile, ni bisbille, ni peccadilles, ni banderilles....
réponse à . file_au_logis le 11/02/2013 à 19h35 : Les ôts, ils corrigeaient, moi, je demandais... Pas de bisbille entre nous...
Les ôts, ils corrigeaient, moi, je demandais...
Euh … Faudrait pas prendre Germaine pour une bille !
Allez, sans rancune à toi et aux z’ôts ! Y a des choses – et des fautes - plus graves dans la vie !
réponse à . deLassus le 11/02/2013 à 19h38 : Mais sais-tu bien que j’y prends goût au jeu perversExplication de t...
JE suis désolé que NOUS soyons…
… mais c’est ce que j’avais envisagé en écrivant : « ou qu’il n’y ait que toi qui sois désolé ».
Pfffff… moi qui voulais rester dans ma niche, j’arrête pas de causer, comme on dit élégamment !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 11/02/2013 à 19h47 : Bon, j’arrive un peu en retard, mais ne m’en voulez pas, je suis l&a...
Marceeel ! la même chose que M’sieur Ubbleu s’te plaît ! Mais dans un très, très grand verre ! 
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 19h55 : Marceeel ! la même chose que M’sieur Ubbleu s’te pla&icir...
Marceeel ! la même chose que M’sieur Ubbleu s’te plaît !
Pour l’humble et compulsif amateur de poèmes,
Voilà une occasion qui me paraît suprême :
Il serait amusant que LeboDan_Ubbleu
Aime tout comme toi le cocktail "Lagon bleu".
réponse à . DiwanC le 11/02/2013 à 19h55 : Marceeel ! la même chose que M’sieur Ubbleu s’te pla&icir...
Faut-il en déduire que vous avez tous deux déjà sifflé toute la dame-jeanne ?
Alors là, je vous tire ma casquette !
Et inutile de cacher le cadavre dans un placard ! Je l’ai retrouvé à cette page
réponse à . ergosum le 11/02/2013 à 20h50 : Faut-il en déduire que vous avez tous deux déjà siffl&eacut...
:&rsquo)
D’abord c’était une toute petite dame, et une jeanne pas bien grande. Et pis, c’était... bouhh ! il y a de très longues heures... et il fallait bien aider le p’tit (Lange) à supporter sa colle hebdomadaire à perpétuité... On avait deux invitées : Ariane (la petite cousette) et Marcelle, toujours aussi dévouée... Il me semble qu’Houba a momentanément posé ses crayons pour quitter son salon de coloriage et passer nous voir...

Enfin, fallait bien la vider* pour que l’artissss puisse s’exprimer.
Ce fut une belle journée, calme, souriante, sans bisbille d’aucune sorte. Reposante.

* la dame-jeanne. J’ai appris qu’ici il valait mieux préciser les choses, sinon on est à la merci d’un détournement.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre en bisbille (avec quelqu'un) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?