(Etre) en goguette - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

(Etre) en goguette

(Être) de bonne humeur, sous l'effet de libations un peu trop copieuses.
(Être) en partie fine.

Origine

'Goguette' est issu du mot 'gogue' (d'où vient également l'expression à gogo) qui, en ancien français, voulait dire 'réjouissance'.

Le mot date du milieu du XVIe siècle. Mais un siècle avant, dans le même domaine, "faire goguettes", c'était "faire ripailles" ou "se régaler". De ces excès au cours des fêtes, on disait aussi à la même époque "être dans ses goguettes" pour signifier "être de belle humeur".

Voilà donc une expression dont le sens n'a pas vraiment varié au fil des siècles depuis son apparition.

Exemple

« Les esquisses que mon fils avait faites d'après les dessins de Goya représentant des moines en goguette, et dont il avait orné notre chambre, le scandalisèrent un peu (…) »
George Sand - Hiver à Majorque

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « (Etre) en goguette » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen To be merry in one's cupsAvoir le vin gai (être gai dans la coupe)
Espagnees Estar alegre.Être gai.
Espagnees estar chispaêtre étincelle
Canada (Québec)fr Être sur le party
Grècegr Γίνομαι στουπί (Ghìnome stoupi)Devenir une étoupe
Italieit Essere su di giriÊtre haut de tours
Italieit Essere brilloÊtre gris
Italie (Sicile)it Èssiri brìlluÊtre gris
Italieit Essere in cimberliÊtre en goguettes
Belgique (Flandre)nl (lichtjes) in de wind zijnetre (légèrement) dans le vent
Pays-Basnl Boven zijn theewater zijnEtre dessus son eau pour le thé
Belgique (Flandre)nl tipsy zijnetre tipsy (de l'Anglais)
Pays-Basnl een vrolijke dronk hebbenavoir une gorgée joyeuse
Pays-Basnl een beetje sikker (sjikker) zijn (expr. avec souche Hébreu = shikkor)être joyeusement saoulé

Vos commentaires
Je ne connaissais que ces 3 mots : "gogues" (en argot = toilettes, W.C.), "à gogo" (avoir tout à foison) et "en goguette" (faire la fête, la bamboche) sans avoir fait la relation entre la même origine étymologique. Pourtant Claude Duneton recense cette expression : "être dans les gogues" : c’est être dans la joie, la bonne humeur et le plaisir ... (et non le lieu d’aisance !  ) ... "être en goguette" en est le diminutif naturel ... quelques synapses reliés entre eux, je vais pouvoir aller dormir en paix. Bonne nuit, les amis !
réponse à . cotentine le 18/01/2007 à 00h53 : Je ne connaissais que ces 3 mots : "gogues" (en argot = toilettes, W.C.), "...
Et quand Contentine sourit, ce n’est pas d’un air goguenard !

La m... de N... me montant au nez de bon matin, je voudrais bien trouver le moyen de chanter goguettes à gogo à google.

Le mot "gogue" semble résumer à lui seul tous les plaisirs des sens : en effet cette "Grosse saucisse composée d’herbes hachées finement (persil, bettes, épinards, oignons, cives), de sang et de viande de porc coupée en dés" faite pour susciter l’appétit par son fumet et le plaisir de l’abondance qu’elle donne aux yeux, réjouit le palais de ceux qui la consomment. Elle leur remplit le ventre qu’ils ont ensuite fort aise à vider.

Mais ce n’est pas tout. En effet, repus et soulagés, ils usent d’une extension de sens (p. ext. boudin, saucisse) pour développer le plaisir du contact rapproché et satisfaire leur toucher en même temps que leur ouïe des manifestations de satisfaction de leur partenaire de jeux.

Finalement cela n’a rien d’étonnant que ce mot nous rapproche dans le temps de Rabelais. Mais s’il ne vient pas de la marine, quoique Pépé puisse démontrer que je me trompe, je me demande dans quelle langue on pouvait bien dire "gog" ou "kok" pour manifester onomatopéiquement sa joie, sinon à la manière digestive ! Ni même "gag", qui nous rendrait "gaga" (TLFi).
Tout d’abord à notre Goguemichou adoré.
Voilà donc une expression dans le sens n’a pas vraiment varié au fil des siècles depuis son apparition.
Je suppose que tu voulais plutôt dire:
Voilà donc une expression dont le sens n’a pas vraiment varié au fil des siècles depuis son apparition.
Ou me trompe-je?
Oh surprise, je n’a pas - pour l’instant! - la m.. de N.., mais bien le cours de francais. Tiens, 2 petites nouvelles! "Cool Email Expressions" (sans doute à cause du mot "expressio" et "miRNA Profiling Services" où alors là, je ne vois - mais vraiment - aucn rapport avec l’epre.... ah oui, tien, c’est vrai... Si je dis: "Ca me fait ch...", cela me ramène aux gogues de notre enfance...

Ensuite, la Marine vous salue bien bas: les gogues démagogues*, cela vous dit-il quelque chose? Non? Et bien, Elpépé se fera une joie d’éclairer notre lanterne là-dessus... Sans clé de 12, sioux plaît...
Et sans filet (sans filer?) non plus d’ailleurs.
De même qu’il y a des torpilleurs et des contre-torpilleurs, il y a des filets et des contre-filets... Mais ceux-là, c’est plutôt dans la cambuse du capitaine qu’on les trouve, avant qu’ils ne finissent leur chemin dans les dit-gogues cités plus haut, lorsque le capitaine aura fini sa virée en goguette... goelette
* Gog et Magog, oeuvre littéraire pour ceux-z-et selles qui n’auraient pas reconnus
réponse à . file_au_logis le 18/01/2007 à 07h54 : Tout d’abord à notre Goguemichou adoré. Voilà donc un...
Gog et Magog, oeuvre littéraire pour ceux-z-et selles qui n’auraient pas reconnus

Plutôt référence biblique terrifiante, interprétée de différentes façons selon l’actualité ou l’histoire du moment évoqué. "Mais bien sûr, tout rapprochement entre l’histoire contemporaine et ces prophéties n’est qu’hypothétique, car, nous dit le Rambam, nul ne connaîtra le déroulement de ces événements avant qu’il ne se soient effectivement produits." Pour ma part, je ne suis pas pressée de savoir.

Sur le thème de ces temps troublés de conflit politio-religieux au Moyen Orient. sur cette page ; mais aussi sur le tsunami de 2004 ou plus loin avant nous sur cette page.
réponse à . momolala le 18/01/2007 à 08h14 : Gog et Magog, oeuvre littéraire pour ceux-z-et selles qui n’auraie...
Merci Momo, c’est pas toujours facile, depuis le bureau et sans ses bouquins de références à côté de soi. Je ne suis qu’une petite bougie, qui ne brûle même pas par les deux bouts, comparé à ton immense puit (ricard?) de sciences (oui, avec "s" dans ton cas"... ainsi que d’ailleurs beaucoup d’entre les lexpressionautes...
Je suis sidédé tous les jours de la somme de connaissances qui se dégage de nos - pardon, de vos - interventions.

Je pense que - tous en coeur - nous pouvons remercier Georges-God pour cette merveilleuse occasion qu’il nous offre... et cette fois, SANS [SLURP]!
réponse à . file_au_logis le 18/01/2007 à 08h31 : Merci Momo, c’est pas toujours facile, depuis le bureau et sans ses bouqui...
De rien mon Filo ! J’ai eu juste un peu plus de temps ce matin.

Je pense que - tous en coeur - nous pouvons remercier Georges-God pour cette merveilleuse occasion qu’il nous offre... et cette fois, SANS [SLURP]!

Je me joins à ton choeur et signe des deux mains !
réponse à . file_au_logis le 18/01/2007 à 08h31 : Merci Momo, c’est pas toujours facile, depuis le bureau et sans ses bouqui...
Je ne suis qu’une petite bougie, qui ne brûle même pas par les deux bouts

Garde le bon bout Filou, sans le consumer trop tôt ni trop vite, surtout ! 
réponse à . file_au_logis le 18/01/2007 à 07h54 : Tout d’abord à notre Goguemichou adoré. Voilà donc un...
Voilà donc une expression dont le sens n’a pas...
Sien bûr !
Bizarre comme certaines choses énormes peuvent passer à travers des relectures théoriquement attentives.
réponse à . God le 18/01/2007 à 09h12 : Voilà donc une expression dont le sens n’a pas...Sien bûr&nbs...
Comme quoi lire n’est pas seulement déchiffrer, n’en déplaise à notre sinistre de l’éducation !
réponse à . momolala le 18/01/2007 à 08h42 : De rien mon Filo ! J’ai eu juste un peu plus de temps ce matin. Je ...
Je m’y associe tout de go.

Des expressions joyeuses par un temps triste nous font sortir du creux de la vague.
’Goguette’ est issu du mot ’gogue’ qui, en ancien français, voulait dire ’réjouissance’.
d’après le TLFI, ce serait plus exactement :
"Dér. de l’a. fr. gogue « plaisanterie, raillerie » (XIVe s., Isopet I, éd. J. Bastin, t. 2, XXIII, vers 240)"
ce qui expliquerait le sens premiers de "propos joyeux, plaisanteries" , et les expression s : conter goguette, chanter goguette ... avant l’extension à la bonne humeur (sous l’effet de la boisson ou d’une partie fine)
Mais le TLFI -encore lui- indique aussi un sens plus récent (tiré du premier de façon claire) : au XIX le nom goguette était donné à une "Société chantante, à Paris, se produisant dans un cabaret; " et par métonimie le mot goguette a alors désigné , le cabaret lui-même. Le TLFI n’indique pas si ce nouveau sens a été ou non conservé depuis. Personnellement, je le découvre.
réponse à . chirstian le 18/01/2007 à 09h30 : ’Goguette’ est issu du mot ’gogue’ qui, en ancien fran&c...
et par métonimie le mot goguette a alors désigné , le cabaret lui-même

Y ’aurait-il alors un rapport avec "guinguette" ? (hein, j’vous l’demande !)

Gogues et goguettes de tous pays, bonjour !
réponse à . momolala le 18/01/2007 à 06h33 : Et quand Contentine sourit, ce n’est pas d’un air goguenard ! ...
s’il ne vient pas de la marine, quoique Pépé puisse démontrer que je me trompe

ET GOGUE LA GALÈRE..., on en fait quoi, là ? Hmmm ?

Comment, Filou_3 ? Même observation qu’à God, la langue qui fourche, au bout des doigts sur le clavier, avec les touches à touche-touche ? Ah, ben oui, tiens, c’est vrai, ça.
Mais il faut dire, aussi, que God met vraiment de la mauvaise volonté à me fournir des occasions de vous parler de la mer et du vent, et des couchers de soleil sur les Sanguinaires, hein ? C’est pas un poète, God, voilà ! Lui, ce qu’il veut, c’est que le péachepet s’emboîte bien dans l’acheté e-mail, et oualà. Après, les guirlandes, c’est nous qu’on les met, hein ? Et Peinard_best avec son faux-nez, et Chirstian çui de Devos, et les autres, tous les autres, les Belges à com’, les Provençaux l’y laisse, les Chinois de Cajou, les Bretons sur thon, les Canadiens voilà du Baudouin, les Normands relevés d’une pointe de moutarde... ils y vont, à l’huile de coude, pour mettre le lecteur en goguette, hein ?
Tu veux que je te dise, God ?
Non ? Tu ne veux pas ? Tant pis pour toi, je te le dis quand même :

SI TU NE LES AVAIS PAS, IL FAUDRAIT LES INVENTER.

Oualà.
réponse à . <inconnu> le 18/01/2007 à 10h32 : et par métonimie le mot goguette a alors désigné , le cabar...
Hé, bien, non, vérifications faites, les mots "goguette" et "guinguette", même s’ils ont un sens commun, n’ont absolument pas la même origine...la vie est étrange, tout de même...
Si j’en crois les annonces du moment ce site est d’une grande qualité littéraire (florilège de la littérature pour le Monde), hédoniste ou épicurien mais bio (le plaisir 100% nature), à moins qu’il ne s’agisse de celui de nous lire  et profondément spirituel (Qu’est-ce que la Bible ?) alors même que Yannou n’a pas montré le bout de son nez. Mazette, j’ai bien fait de revenir !
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 10h39 : s’il ne vient pas de la marine, quoique Pépé puisse dé...
Allez, je t’aide : on parle quand même plus souvent des marins en goguette que des moines, comme God. Certaine les a même chantés, regarde sur cette page.

Ils avaient l’pompon, ces gais mariniers en goguette qui dansaient dans les guinguettes du bord de l’eau avec leurs gisquettes pas godiches coiffées de jolis galurins ! Sur un air de java, ce ne serait pas extra ?

Lamentum repetitam : God, ça manque de musique !
Ce qui revient à dire que "gogues" est en fait source d’un... certain bonheur !

J’vous l’avais dit hier, God, l’est HEU-REUX, à preuve... z’avez vu l’esspression qu’y nous a pondu ce jour; On s’couche en goguette, eh bé on s’réveille avec "en gogette" sur la toile !

Engoguettés, Engogueteuses (eh les filles, zavez capté le "euses" hein ?) bonjour

Et c’est parti... pour partir en goguette !!
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 10h39 : s’il ne vient pas de la marine, quoique Pépé puisse dé...
Bonjour mon ppda, moi je confirme : c’est bien la marine

Le foc, y lui faut bien du VENT GOGUE, pour qu’ la galère parte en goguette sur les vaguettes, non ??
réponse à . eureka le 18/01/2007 à 12h02 : Bonjour mon ppda, moi je confirme : c’est bien la marine Le foc, y l...
Et du vent fun, sur Expression non, Eurekette jolie ? 
Gogue (du nom de son inventeur R. Gogue)

Utilisé en enrênement fixe ou commandé dans la cavalerie des clubs et des manèges. C’est un outil qui permet d’obtenir de véritables extensions d’encolure avec des chevaux qui restent habituellement derrière le mors ou qui figent désespérement la nuque. Le gogue commandé éteint quelque peu l’impulsion
et est fort utile dans la phase d’échauffement.

Pour certains poneys de manège, il faut un gogue, pour faire du dressage, du saut, du horse-ball, du pony-games, des jeux, ou monter à cru, etc... cette page

Pour les cavaliers marins, terrestres ou aériens intérssés, de plus amples détails sur cet outil incontournable, peuvent être trouvés sur tous les sites mors-dus d’équestration !

Mon manèèèèèèège à moiiiiiiiiiiiiiiiii  !! Soeur MomoAnne ne vois-tu rien venir ???
(GodLeBienheureux, encore une qui restera sans voix, voie sans issue, tu vois ?)


MORALITE: LES GOGUES SONT A L’ORIGINE DES GOGUETTES DES GENS ASSIS SUR LE C...
réponse à . momolala le 18/01/2007 à 11h32 : Allez, je t’aide : on parle quand même plus souvent des marins ...
God, ça manque de musique !
J’en étais sûr ! J’en étais sûr...
réponse à . eureka le 18/01/2007 à 12h02 : Bonjour mon ppda, moi je confirme : c’est bien la marine Le foc, y l...
Bonjour, mon Eureka d’amour... T’as de jolis pinceaux, tu sais ? Mais as-tu bien toujours tes deux oreilles, au moins ? Que tu sais, au dodo, c’est quand même pratique, les deux oreilles. Ne serait-ce que comme guidon... 
réponse à . eureka le 18/01/2007 à 12h47 : Gogue (du nom de son inventeur R. Gogue) Utilisé en enrênement fi...
Le gogue commandé éteint quelque peu l’impulsion
comme, d’une manière plus générale, tout ce qui est commandé. Enfin, je crois... non, je suis sûr, par Poséidon !
L’émir Al

PS : rien que des vieilles pubs de condiments normands etc..., là, God. Pas de clic pour moi, donc, mais je guette, dès qu’une petite nouvelle pointe le bout de ses seins, je lui saute dessus, et la mets à l’index, tu penses !
Bon, là, si ça continue, va falloir que ça cesse ! Je voudrais pas cafter, MAIS :
Y’en a des qui tirent au flanc et au renard (cette page) en même temps, là...
Pendant que God l’esclavagiste nous fait suer le burnous, nous, ses rats triés (sur le volet) ou pas, y’en a des qui s’tirent les flûtes... Je ne cite personne, MAIS la liste est longue...

MORALITÉ : à partir de maintenant, on fera comme d’habitude.
C’est ça aussi, la rupture tranquille... (avis aux petits énervés)
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 13h01 : Bonjour, mon Eureka d’amour... T’as de jolis pinceaux, tu sais ...
Affirmatif Al, (on en est à tu et à toi, cher Emir, j’peux t’appeler Al, s’pas?), les deux...pour l’équilibre su’la bécane. Mais aussi, pisque tu le dis pas toi, Ô Al Emir Obolant, j’ai de beaux zyeux, tu sais....
Oh, Eh, du bateau ! Ça fait une demie-plombe que mon quart est fini, hein ? C’est qui, le grand timonier qui prend la relève ?
zhaobudaoooooooooooooooooooo !
réponse à . eureka le 18/01/2007 à 13h33 : Affirmatif Al, (on en est à tu et à toi, cher Emir, j’peux t...
Arrête, je salive, là... Si t’appelles ça "la bécane", sache que la mienne a un cadre tout carbone, dérailleur Campagnolo (che ronga sù freno...), 28 vitesses, cale-pieds de série, sans selle on demand etc... on peut prendre langue, si tu veux !
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 13h41 : Arrête, je salive, là... Si t’appelles ça "la bé...
Eureka, prends garde quand même : cale-pieds de série, ça sent son routinier ! 
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 13h41 : Arrête, je salive, là... Si t’appelles ça "la bé...
ça c’est du matos de pro !!! Super performant aussi bien pour la montée, que pour la déscente....
réponse à . eureka le 18/01/2007 à 12h47 : Gogue (du nom de son inventeur R. Gogue) Utilisé en enrênement fi...
Le pôvre, il a porté un nom de chiotte toute sa vie ! A force de monter le cou des bourrins, il a réussi à se monter le sien et à en faire une référence. Un tour de force à saluer.
réponse à . momolala le 18/01/2007 à 14h02 : Eureka, prends garde quand même : cale-pieds de série, ç...
Sois pas jalouse, ma Momolala de rêve... Tu auras peut-être l’heur de les reluquer, mes cale-pieds, avant mon Eureka d’amour, vu que je commence, en principe, toujours ma saison de nav par le Sud...
De série, ça veut juste dire que c’est pas en option, mais fourni avec le kit complet trois pièces, tu comprends ? Pour vous permettre de monter confortablement en danseuse... 
En Belgique, "être en goguette" signifie plutôt "faire la tournée des Grands Ducs", faire la fête et boire jusqu’à plus soif, mais hors de chez soi.
Bon alors, on ferme boutique ou quoi ?? c’est la sieste aux gogues, c’est couru !

Où sont tous nos Pets d’à-Gogues et tous nos compagnons de goguette ??

Barrés tous en goguette les p’tits filoutins, qu’y s’la coulent douce, pendant c’temps, nous on s’fait ch.. le mot de PS* à nous délier pour faire le plein, et on goguenarde comme on peut.

*(comme Cambronne, lui aussi aura le sien)

God, on l’comprend le Pôv Homme, y doit probablement continuer sa tournée des bazars es-quincaille de toute la métropole pour dénicher la fameuse X, qu’y a même pas le temps de s’payer un p’tit ballon d’pinard-jambon-beurre, et d’aller faire un tour aux gogues ! Ca va finir par le mett’ en rogne c’te bricole, lui qu’était si en goguette. Eh moi, j’vous dis, si ça s’trouve et qu’y trouve pas compte tenu de la rareté de l’outil en pénurie, y va finir par faire les DOM-TOM, ou carrément s’rabattre sur l’import-essport, du made in Japan, Taiwan ou Indochine... d’la vraie imitation d’origine fausse. Là mes enfants, on va êt’ marrons, la rumba-5è symphonie, c’est inzepoket pour la première Noël sur la lune ou Mars, va-t-en savoir !

Mais comme dirait l’ot’ : On l’aura un jour.....
Ouais, là... Dès que Pépé a le dos tourné, hein ? Tu m’as compris tu m’as ! Tous feignants et compagnie...
Bon, on va faire un jeu. Vous connaissez tous le jeu de "Pigeon vole" (voir cette page). Eh bien, on va faire le même, mais avec "gogue" à la place de "vole".

Qui vient de crier "Pigeon gogue" ? Bon, au hasard : Claudine... au coin !

À moi : déma gogue !
À qui le tour ?
Syna gogue !
Dema gogue !
Chola gogue !
Mysta gogue !
Siala gogue !
Emmena gogue !
Jevézo gogues !
réponse à . borikito le 18/01/2007 à 16h54 : Syna gogue ! Dema gogue ! Chola gogue ! Mysta gogue ! Siala ...
Ana gogue !
Hypna gogue !
Phalla gogue !
Psycha gogue !
Apa gogue !
Psychopéda gogue !

L’arbitro chiottes !
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 17h13 : Ana gogue ! Hypna gogue ! Phalla gogue ! Psycha gogue ! Apa ...
Jerviendé gogues !

Et ça n’a pas l’air d’inspirer beaucoup de monde ce jeu hautement intellectuel ?
On se serait pourtant attendu à voir affluer tout notre petit monde aux cafetières bien garnies ?
Oualou !
Faudrait vous grouiller, les candidats-et-tes ?
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 17h13 : Ana gogue ! Hypna gogue ! Phalla gogue ! Psycha gogue ! Apa ...
En être arrivés là, c’est quand même quéque chose !! c’est MERDIQUE, le moins qu’on puisse dire, avec cette journée à GOGUES

Peda gogue
Vent Gogue
Misiz gogues
lavlé gogues
pisso gogues
chiot gogues
Gerbo gogues
ce ’qu’il ne faut pas faire, hein, pour que God ne se retrouve pas avec une copie blanche...
et merde aux gogues... mon adresse e.mail est en goguette.
L’expression du jour reçue : (&Ecric;tre) en goguette  !!!! kesss ?
J’ai dû prendre une ancienne expression pour trouver celle du jour. Paraît que je ne suis pas connectée à un tas du trucs que je comprends pas.
On ne veut plus de moi sur le site ?
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 17h59 : ce ’qu’il ne faut pas faire, hein, pour que God ne se retrouve pas a...
J’ai l’impression qu’y a d’l’eau dans le gaz quéque part dans le technico-turbo-mécano-internétique, regardes Mident comment qu’elle a bavé avant de s’pointer la pôv !! J’y comprend que dalle, ou alors on est les seuls sur cette ile déserte à patauger dans la sciure, ou on est les seuls à POUVOIR contributer
Zat is Ze Question !!!
réponse à . mident le 18/01/2007 à 18h02 : et merde aux gogues... mon adresse e.mail est en goguette. L’expression ...
Meuh non Mident ! Manquerait pus ksa ! J’espère que tu es arrivée avec le papier idoine à la place où tu es, car avant toi, ils et elle se sont un peu laissés aller à leur aise et y en n’a pas un qui a tiré la chasse !
réponse à . eureka le 18/01/2007 à 18h27 : J’ai l’impression qu’y a d’l’eau dans le gaz qu&ea...
C’est quand tu veux Pepe ! Vais pas laisser passer une pareille occasion de rencontrer en chair et en os un vrai marin et sa BB !
réponse à . file_au_logis le 18/01/2007 à 08h31 : Merci Momo, c’est pas toujours facile, depuis le bureau et sans ses bouqui...
Je ne suis qu’une petite bougie
ça peut être très utile, une p’tite bougie, quand on se trouve en pleine tempête en Cotentin et que la fée électricité fait défaut ! plus de chauffage, plus de frigo, ni micro-ondes, ni télé, même pas de quoi se faire passer un kawa, et évidemment, l’ordi ne veut pas s’enclencher, même si je pédale !
De quoi ne plus < "être dans ses goguettes"( pour signifier "être de belle humeur") >
Enfin une lueur, le temps de lire vos dé-lires ... seulement 42 contrib. ! ... je vous croyais tous en liesse ! ... avec une si belle expression 
@ 42, Momo, tu vires vers le scato, là ! c’est l’âge de la maternelle ... tu rajeunis, ma Belle !
réponse à . eureka le 18/01/2007 à 18h27 : J’ai l’impression qu’y a d’l’eau dans le gaz qu&ea...
Et God, où qu’il est God ? Parti avec les clés ?

@Mident
Je crois me souvenir qu’une autre avant toi avait eu le même problème et qu’elle y avait remédié en rentrant à nouveau son pseudo dans la rubrique "mon compte" de ce magnifique site. Essaie toujours, tu n’as rien à perdre !
réponse à . cotentine le 18/01/2007 à 18h31 : Je ne suis qu’une petite bougieça peut être très utile...
C’est pas moi qui ai commencé, maîtresse ! As-tu lu les contributions nourries de Pepe, Borikito et Eureka ? La conclusion s’imposait, non ?
réponse à . cotentine le 18/01/2007 à 18h31 : Je ne suis qu’une petite bougieça peut être très utile...
Il est vrai que la tempête a été forte probablement aussi en Belle Gique. Nous avons un petit mistral qui rosit les nuages côtiers, alors, difficile de se rendre compte que d’autres en bavent des ronds de chapeau sans le progrès moderne.

J’espère que nous retrouverons tout le monde en forme dès demain.
réponse à . mident le 18/01/2007 à 18h02 : et merde aux gogues... mon adresse e.mail est en goguette. L’expression ...
moi aussi, j’ai eu ça la nuit dernière : "(&Ecric;tre) en goguette" mais c’est l’accent circonflexe qui donne des effets secondaires en langage heu ??? de certains informaticiens ... le remède = le supprimer (pas l’informaticien ! non , l’accent du ê, c’est ce que God a fait ...
réponse à . momolala le 18/01/2007 à 18h29 : C’est quand tu veux Pepe ! Vais pas laisser passer une pareille occas...
Si je descends vers Toulon, ce sera vers mai-juin, je pense. Et vraisemblablement sans BB, parce qu’elle marne, pendant que je marine ! Et ça la fait maronner dans sa moraine, chez sa marraine, en Lorraine... Avec ses sabots, dondaine.
réponse à . momolala le 18/01/2007 à 18h34 : C’est pas moi qui ai commencé, maîtresse ! As-tu lu les ...
Moi j’aurais pris ça pour un gentil compliment !

@ ppda, eh t’as vu qu’on nous traite de malprop’, après tout c’q’on s’est saigné à combler... pas qu’la copie soit vierge hein ! On a ramé dis moi donc qu’la barque chavire pas et tu vois le résultat ..
Ca m’rappelle l’histoire de ton zoziau, çui là l’ingrat, tu l’remets ?
réponse à . eureka le 18/01/2007 à 18h53 : Moi j’aurais pris ça pour un gentil compliment ! @ ppda, eh t...
Ah que oui, Jonathan le sacripan, Qui a pris ma pirogue pour ses gogues ! Bon, mais non, mon Eureka d’amour, Momolala aussi, elle fait ce qu’elle peut et, de ses dix doigts, elle essaie de repeindre les murs d’expressio, avec le matériau du jour... 
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 19h22 : Ah que oui, Jonathan le sacripan, Qui a pris ma pirogue pour ses gogues ! B...
Et bien, on a quand même tenu la distance gaiement ! La matière n’a pas manqué ni la bonne humeur. Une belle journée expressionaute de plus ! Saluons mes frères et soeurs du jour, comme au théâtre-ce-soir, cette belle réalisation de God aux manettes, dans une mise en scène soignée de Contentine qui mit la journée sur orbite, des costumes de Pepe, Eureka et Borikito et Momolala au balai-brosse !

Bonne soirée et à demain sans doute !
@GOD :
Le manque de partoche et de musique devient criant même pour Google qui appelle à "apprendre la guitare", "apprendre guitare" avec Google maps (les lieux pour apprendre la musique !!!) et "Comment jouer musique" sur Yahoo !!!
réponse à . momolala le 18/01/2007 à 19h27 : Et bien, on a quand même tenu la distance gaiement ! La matièr...
Qui qu’a encore niqué la bombe "brise du large" ? Bon, le dernier qui sort, il laisse tout grand ouvert, hein ? Que l’huile de coude de Momolala, ça fait rien aux relents d’égouts et d’écoule-heures paissent-ils en ciel, hmmm ?
Mais le silence du Nord et de l’Ouest, ce jour d’hui, ça doit être la tempête, je prédis : à cause que la clé de 12 est paumée, y’a pas pu avoir plus de 12 intervenants aujourd’hui, qu’il faut redonner un tour de clé pour chaque douzaine, God ! Kif-kif l’éditeur de partoche, toutes les 12 notes...
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHH!
Je reviens...
J’ai passé toute ma journée à l’extérieur, cette fois, participé à une conférence. J’en suis goggy!
Après avoir tout lu, je suis vidé, maintenant. Faudra que j’aille me taper un ballon - au moins un - pour récupérer, avant que Cyrille (Kyril, comme ils disent ici) ne nous atteigne. Il est prévu qu’il arrivera vers 22:00 sur Vienne, avec des vents de 140-150 km/heure...
J’ai planqué tous mes bacs à fleurs du balcon.
J’espère qu cet ouragan ne fera que passer, car samedi matin, ma moitié et moi allons nous envoler... vers la Scie Cille. Il est donc possible que je sois contraint de me taire pendant plusieurs jours.
Ca va être DUUUUUUR pour vous, mes lapines et mes lapins, mais - que voulez-vous - c’est comme ca, vous n’aurez pas la joie, le bonheur et l’avantage de me lire. J’en suis triste pour vous, là...
Allez, une ’tite goguette, un ballon ou deux, puis les gogues,puis en vogue...

Hé, Gog, pardon, God! on t’a pas beaucoup vu, aujourd’hui. Chercherais-tu une alternative à la clé de 12?
réponse à . chirstian le 18/01/2007 à 09h30 : ’Goguette’ est issu du mot ’gogue’ qui, en ancien fran&c...
Bizarre, "métonymie" m’évoque un poncif de western : les prisonniers reçoivent un pain fait maison dissimulant une lime pour découper patiemment les barreaux...
Quel rapport, me direz-vous ?
Hé bien, à la place du directeur du pénitencier, j’aurais eu l’idée de limiter les cadeaux à tout objet ne contenant ni métaux, ni mie...
Oui, je sais, je ferais bien de prendre mes pillules, mais uniquement si elles ne contiennent ni métaux, ni mie... 
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 19h22 : Ah que oui, Jonathan le sacripan, Qui a pris ma pirogue pour ses gogues ! B...
mais non, ça fait partie de la rigolothérapie, j’y en veux pas à not’ momo rajeunie, qui elle-même s’est fait tapé su’ les doigts par not’ cotentine en-bougie-tée et tempêtée, la pôv ! mais fallait pas qu’é oublie qu’é etait la cause de tout ça. C’est y pas elle la première qu’avait ouvert la porte des gogues ce matin hein ? Fallait qu’é assume, mais avec la tempête on comprend qu’é ait oublié, légitime ! On lui en veut pas du tout et momo non plus, je garantis

Et pi’ chais pas pourquoi, mais God c’est pas clair tout ce bintz, j’sens qu’est pas loin, il prend un malin plaisir à nous observer en voyeurant qu’il est derrière ses vitraux d’ordi et s’marre à plus soif dans son p’tit coin (pas les gogues OK) en catimini à nous voir nous dépatouiller comme des pôv diables endiablés à brasser du vent, va-t-en savoir le pourquoi du becoz d’la chose !

Malgré tout on est bien, non ?
réponse à . eureka le 18/01/2007 à 21h04 : mais non, ça fait partie de la rigolothérapie, j’y en veux p...
Ouais, ouais... on est bien, mais quand même ! On n’a pas eu notre Chirstian des grands jours aux jeux de mots kif-kif le jeu de jambes à Zidane, notre Yannou de compète tout auréolé de gloire, notre NobelHOBBES de lit & ratures, l’abominable Filou des neiges du haut de sa congère, le Peinard_best taupier des mots tombés du camion, la Claudine à la discrétion souricière, le God en bleu de chauffe les mains dans le cambouis, la Jonayla du fin-fond du Brabant qui m’en tombe, et les autres, tous les autres... La tempête, je vous dis.
Un seul être vous manque, et tout est desexpressionné. Là !
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 17h13 : Ana gogue ! Hypna gogue ! Phalla gogue ! Psycha gogue ! Apa ...
Gone aux gogues, rajouta-t-il gogue...nard !
réponse à . file_au_logis le 18/01/2007 à 20h01 : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHH! Je reviens... J’ai passé tou...
Hé, Gog, pardon, God! on t’a pas beaucoup vu
Bof ! Il m’arrive aussi de bosser loin de mémels.
réponse à . <inconnu> le 18/01/2007 à 14h29 : En Belgique, "être en goguette" signifie plutôt "faire la tourn&eacu...
Salut Marco,

en effet, c’est un peu le sens intuitif qu’on lui donne, mais reconnaissons humblement que
1- elle est rarement utilisée, et
2- God a raison. Pas vrai, mon Gros Lapinouchet ? Hé, God, c’est à toi que je parle évidemment !

Tu vois, le nouveau - là, il faut directement lui apprendre qu’ici, on n’est pas en Belle Gique : on est en Expressionie, dont Tu es le Grand Maître, notre Sauveur à toutes et tous.
Sluuurp-Hobbes

Et un salut-à-tous de Hobbes qui se fait tout petit dans son coin, et discret... Chhhht !
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 18h41 : Si je descends vers Toulon, ce sera vers mai-juin, je pense. Et vraisemblablemen...
J’aime ! Et j’imagine que ton filleul, un neveu sans doute dit de toi :
"C’est mon parrain, il est marrant ! C’est un marin qu’est mon parent."

A+-Hobbes
Deux ans et demi déjà sont passés ! Je n’en reviens pas. En ce jour de juillet, pas de tempête en vue, Eureka en goguette amoureuse, Borikito goguenard, qui nous lorgne depuis le Paradis, la porte restée ouverte a bien aéré le Phare : les djeunes d’Expressio, c’est à vous d’élever le débat et de nous éblouir à gogo de votre culture.
Sans la marine Van Gogh n’aurait pas pu aller à Tahiti.

Comment c’est pas Van Gogh ? Je confonds avec Gogue hein. Ah bon !

Vincent Paul et les autres.
Après un repas fortement arrosé
Il passa la nuit en goguette,
Penché
Par dessus la blanche cuvette...
Des gogues...l
Le pauvret!
Et pardon pour la rime
Quin’a rien d’assassine...
Car j’ai du aider Le Pauvret
A regagner sa couche
Et calmer le hoquet
De ses agapes...un peu trop arroséees...
Et j’ai les yeux qui...louchent!

réponse à . <inconnu> le 08/08/2009 à 11h52 : Après un repas fortement arrosé Il passa la nuit en goguette, Penc...
Même avec Mickey et l’ange qui l’accompagne et toi en double, il n’y a pas foule sur ce merrrveilleux site. Tous en goguette ?
réponse à . momolala le 08/08/2009 à 12h23 : Même avec Mickey et l’ange qui l’accompagne et toi en double, ...
Non, ma Momo t’es pas toute seule. Tiens ils parlent des Adrets dans Var-matin.
Mais revenons aux choses sérieuses:
Le Nard est une huile essentielle de l’Himalaya elle participe à l’apaisement des tensions quotidiennes. Elle est traditionnellement connue en Inde pour ses propriétés sédatives et calmantes en application sur le plexus solaire ou sacré. On lui attribue un pouvoir d’induction sur les rêves.

Mais finalement, je l’ai jetée aux gogues Nard.

Ach !!!
Il est où l’amiral des mâts gogues ?
Re Ach !!!
Je t’envoie déjà mondouble, tu ne voudrais pas que je vienne en personne, non plus ?
Tu en demandes beaucoup, Gourmande que tu es ! 
A propos de "-gogue", le pédagogue à l’air d’aimer ©
Bonne journée !
Pour ce qui est d’avoir tiré à la ligne, vous fîtes fort le 18 janvier 2007, les piliers D’Expressio… ! Mention très bien à Cotentine, Momolala, file_au_logis, Elpepe, Eureka, borikito….
Le 3 septembre 1959 à 21 heures, au Théâtre de La Michodière, un des très beaux Théâtres à l’italienne de Paris (environ 700 places), François Périer créait (en compagnie de Jacqueline Maillan), ce qui allait devenir l’un des plus immenses succès de son immense carrière : Gog et Magog , pièce anglaise de Roger MacDougall et Ted Allan adaptée en Français par Gabriel Arout, et dans une mise en scène de François Périer. La pièce à tenu l’affiche plusieurs années, et F. Périer l’a reprise dans le même Théâtre (dont il était aussi le directeur) pour plusieurs saisons de nouveau, vers le milieu des années 1970.
Résumé de la pièce :
Julien Fanshaw n’a pas réussi dans son métier de pianiste-compositeur et il n’est guère apprécié dans sa famille, sa femme exceptée. Il voit d’un très mauvais oeil surgir un certain David, son sosie, qui séduit tout le monde, et met les rieurs de son côté. Mais qui est David ? N’a-t-il pas été créé de toutes pièces par Julien dans un but pervers, voire criminel ? C’est du moins ce que pense l’inspecteur Gordon de Scotland Yard qui voudrait pour une fois empêcher un crime plutôt que d’intervenir après qu’il ait été commis. Cela ne lui réussit pas...
Bien-sûr, François Périer jouait à la fois Julien et David.
réponse à . <inconnu> le 08/08/2009 à 14h04 : Pour ce qui est d’avoir tiré à la ligne, vous fîtes fo...
Et qui tenait le balai-brosse dans cette distribution ? Parce que quand même, les utilités sont parfois indispensables !
Il suffit de demander!

Gog et Magog
de Roger MacDougall et Ted Allan (d’après Roy Vickers)
Traduction : Gabriel Arout
Création le 3 septembre 1959 : Théâtre de la Michodière (Paris)
Mise en scène François Périer
Scénographie Jean-Pierre Genisset
Musique originale Michel Emer
Avec François Périer (Julien et David Fanshaw)
Jacqueline Maillan (Edith)
René Blancard (Ernest)
Teddy Bilis (Mr Thwaites)
Josette Harmina (Elsa)
Roger Carel (Inspecteur Gordon)
J’ai le texte de la version française et de l’original anglais (pas ici!); La pièce originale porte un autre titre que je n’arrive pas à trouver sur gogol et il est scandaleux de parler de traduction, Gabriel Arout, excellent dramaturge, a fait un gros boulot d’adaptation qui rend la pièce française bien meilleure que la version originale.
réponse à . <inconnu> le 08/08/2009 à 17h11 : Il suffit de demander! Gog et Magog de Roger MacDougall et Ted Allan (d’a...
Périer c’est fou !

alors deux !!!
mais ça dit pas qui tenait le balai-brosse, et qui faisait des gâteries au producteur ?
Plus on est de fous plus on rit ! enfin, il paraît, parce qu’aujourd’hui il y a de l’écho dans le phare d’Expressio. On n’a pas parlé de gâteries au producteur qui ne s’appelait pas Bill !
réponse à . momolala le 08/08/2009 à 16h54 : Et qui tenait le balai-brosse dans cette distribution ? Parce que quand m&e...
Et comment que les utilités sont indispensables... Et encore plus dans cette pièce que dans bien d’autres car il fallait bien "meubler" les sorties de Périer pour se changer de Julien en David et Vice-versa.
J’ai eu, en 1986, le grand bonheur d’organiser une partie de la tournée de "Monsieur Chasse" avec le même François Périer" et de pouvoir mesurer la qualité du travail de ce très grand comédien, un des tout-meilleurs qu’il m’ait été donner de côtoyer, et en tournée, un compagnon parfait.
Au cours de cette tournée, nous avons vécu une (més)aventure unique: Bien-sûr toutes les salles étaient combles, Feydeau+Périer=succès garanti, sauf que le jour où nous nous produisions à Roubaix (au Colisée, superbe Théâtre à l’allemande de près de 2.000 places)... L’équipe de France de Foootball, (inespérée à ce niveau paraît-il) affrontait en demi finale de la coupe du monde l’équipe d’Allemagne: toutes les places étaient vendues mais nous avons joué devant une salle à moitié vide!
qui faisait des gâteries au producteur ?
Sur cette tournée là, personne, mais plus tard, j’ai vendu de l’Opérette pendant une dizaine d’années... Six à douze danseuses selon les Spectacles... des interprètes... des choristes... des musiciennes dans l’orchestre...
réponse à . <inconnu> le 08/08/2009 à 17h38 : qui faisait des gâteries au producteur ?Sur cette tournée l&ag...
Finalement... les danseuses ...les interprètes... les choristes... les musiciennes n’ont pas plus de moralité que les secrétaires.
Heu... et la femme de ménage... elle astique pas ?
réponse à . <inconnu> le 08/08/2009 à 17h38 : qui faisait des gâteries au producteur ?Sur cette tournée l&ag...
Les musiciennes jouent du pipeau
les choristes ont toujours la bouche ouverte
les danseuses ont les ballets roses
la femme de ménage fait reluire
mais les interprètes ?
réponse à . mickeylange le 08/08/2009 à 18h04 : Les musiciennes jouent du pipeau les choristes ont toujours la bouche ouverte le...
Les interprètes (en opérette) sont des solistes qui à la fois chantent, jouent la comédie et dansent... Tu vois, les possibilités étaient multiples... et la concurrence assez rare parce que le prestige du producteur, on a beau dire, ça marche encore, et qu’un fort pourcentage des "mâles" de la troupe préféraient leur semblables à la gent féminine.
réponse à . <inconnu> le 08/08/2009 à 18h28 : Les interprètes (en opérette) sont des solistes qui à la fo...
Ah, ces artistes ! Note bien qu’on écrit indifféremment artiste au masculin et au féminin, à l’hermaphrodite, à l’homosexuel, au neutre devrait-on dire parfois... Ce qui permet à des acteurs de tenir des rôles féminins et inversement et d’aimer qui bon leur semble sans qu’il n’y ait rien à redire là-dessus... ou dessous.
réponse à . momolala le 08/08/2009 à 19h35 : Ah, ces artistes ! Note bien qu’on écrit indifféremment...
comme Roméo et Juliette, dans la pièce de Shakespeare, le rôle de Juliette, dans les 1ères représentations, au XVIème siècle, était tenu par un beau jeune homme "déguisé" en damoiselle ...
et dans l’école Normale de Filles (et non de filles normales) que j’ai fréquentée, j’ai joué, du fait de ma grande taille, des rôles d’hommes lors de représentations théâtrales 
Nous approchons du milieu de la semaine, et nous, travailleurs de force, il n'est pas question d'être en goguette  ! Non mais, au lit et au boulot ce matin. Vu ! Alors bonne nuit.
réponse à . fenche le 27/01/2015 à 00h47 : Nous approchons du milieu de la semaine, et nous, travailleurs de force, il n�...
Euh... tu pourrais nous le dire gentiment ! Non mais !
Être en goguette : c'est être de bonne humeur, sous l'effet de libations un peu trop copieuses
S'il aimait trinquer avec les copains, le beau Georges B. n'eut jamais la réputation d'un homme qui boit plus que de raison. Lorsque la maladie lui courut après, bien souvent il se contentait de lever un verre... d'eau. Ce qui ne l'empêchait pas de chanter le vin. Et de quelle façon !

Avant de chanter ma vie, de faire des harangues,
Dans ma gueule de bois j'ai tourné sept fois ma langue...
Je suis issu de gens qu'étaient pas du genre sobre...
On conte que j'eus la tétée au jus d'octobre...


Pour fêter "goguette", on lèvera le coude... mais très plus tard ! Et on commencera par une tasse de caf'-thé ! S' pas Bouba !

réponse à . DiwanC le 27/01/2015 à 01h11 : Être en goguette : c'est être de bonne humeur, sous l'effet de...
Farpaitement !

En voici un autre de son répertoire qui ne devait pas laisser sa place aux autres lorsqu'il fallait partir en goguette

Il paraît qu'après avoir fait goguette un café fort et salé est souverain contre la gueule de bois......
Mais j'ai jamais testé........

On essaye au café ?

Ad'taleur...........
Oh mes petits Loulou , faut pas trop se fatiguer en "GOGUETTE ". Gardez beaucoup de force pour nous faire un beau travail. Alors soyez sympa, ménagez vous.
Grosses bises et à bientôt .
Alors DiwanC, suis je pardonné ?
Mon premier est un assassin
Mon second est un assassin
Mon troisième ne rit pas jaune
Mon quatrième est un espion

Mon tout est un grand poète et écrivain français

Victor Hugo.

1-Vic tue Aille
2-Tort tue
3-U rit noir
4-Go guette

On se fait un p'tit café rapidos parce que j'ai à faire ce matin..........
réponse à . BOUBA le 27/01/2015 à 02h25 : Farpaitement ! En voici un autre de son répertoire qui ne devait p...
On essaie au café ? proposes-tu.
Ce sera sans moi ! D'abord parce que je n'ai pas la gueule de bois ! Ensuite parce qu'il paraît que le café noir salé est un vomitif assuré.
Si tu as déjà vidé la salière dans la cafetière, tu me verses une cup of tea, s' te plaît ? Je trinquerai avec Laféepolaire !
réponse à . fenche le 27/01/2015 à 04h27 : Oh mes petits Loulou , faut pas trop se fatiguer en "GOGUETTE ". Garde...
Ah... être appelée "Loulou", recevoir de "grosses bises"... comme ça... dès le matin... c'est le début du bonheur !

Et pour répondre à ton "au boulot ! de 4h ce jourd'hui, v'là le résultat de ma plongée dans le Dico. de M'sieur Rey :

Goguette : il apparaît dès 1462 dans les expressions faire goghettes → se régaler et être à goguette → en être aux caresses (avec une dame par exemple).
En 1549, on trouve être en ses goguettes → être de joyeuse humeur. Pratiquement ce que propose God !

Pour P. Guiraud, autre grand linguiste comme on le sait, goguer a le sens de railler, plaisanter. Il y voit du gallo-roman gobbicare → gonfler le jabot.

Bien sûr, M'sieur Rey signale notre être en goguette du jour (1704) → avec le sens "être en partie fine" ; petite nuance.
Et aussi chanter goguette à quelqu'un → l'injurier (v. 1650). Enfin, en 1829, à Paris, on nomme goguette des sociétés chantantes. Ce goguette-là – par métonymie – va donner... cabaret !

v'demment, me suis précipitée sur cabaret : M'sieur Rey raconte plein de choses très intéressantes sur l'histoire du mot. Mais goguette n'apparaît... Curieux...

Bon... ben j'y vais vite sinon vais être en retard chez les Desgrands-Lacour !
réponse à . BOUBA le 27/01/2015 à 06h58 : Mon premier est un assassin Mon second est un assassin Mon troisième ne r...
C'est quoi ça ? Les effets secondaires du café salé ? 
Allez ! à très très plus tard !
Et si l'on gardé l'esprit potache ou si l'on est doté d'un fort accent, disons germanique ?
«Être en coquettes» 
Le lieutenent à son éclaireur:
- Go ! guête !
David: la musique à Gogo !
réponse à . Elpepe le 18/01/2007 à 13h28 : Bon, là, si ça continue, va falloir que ça cesse ! Je ...
En 24, Elpépé le bienheureux nous disait: "Pendant que God l’esclavagiste nous fait suer le burnous, nous, ses rats triés (sur le volet) ou pas, ...". Il n'a considéré qu'une certaine catégorie de personnes: les rats triés. Sciemment, il a laissé les rats pas triés sur le côté et n'a choisi que les ex-pas triés. Malheureusement, nous ne saurons jamais pourquoi, mainant qu'il est parti en goguette...
réponse à . BOUBA le 27/01/2015 à 02h25 : Farpaitement ! En voici un autre de son répertoire qui ne devait p...
Comme le dit Diwan, le seul résultat du café salé, c'est de te faire vomir tripes et boyaux.
Contre la gueule de bois, boire de l'eau (si, si, ça peut se boire), des jus de fruits et attendre que ça passe.
réponse à . file_au_logis le 27/01/2015 à 10h35 : En 24, Elpépé le bienheureux nous disait: "Pendant que God l&...
Quand il dit : "ses rats triés (...) ou pas", il me semble qu'il englobe les deux catégories de rats.
Ou alors, j'ai encore des progrès à faire dans la compréhension de la langue française.
réponse à . SyntaxTerror le 27/01/2015 à 10h43 : Comme le dit Diwan, le seul résultat du café salé, c'est de...
t'es sur que c'est contre la langue de bois? À mon humble avis, les politicards ne doivent pas être au courant... ils la manient plus souvent qu'à leur tour. Mais c'est vrai aussi qu'ils ne savent pas non plus que l'eau peut se boire... 
réponse à . SyntaxTerror le 27/01/2015 à 10h51 : Quand il dit : "ses rats triés (...) ou pas", il me semble...
sorry, j'avions lu ses rats triés AU pas... voilà ce que c'est quand on a la langue de bois...
réponse à . file_au_logis le 27/01/2015 à 10h52 : t'es sur que c'est contre la langue de bois? À mon humble avis,...
Merveilleux lapsus clavieri !
Il se trouve que ce matin, je distribuais des tracts qu'on peut considérer comme politiques.
Pour 93 : il nous a quitté sans prévenir, notre douleur était gigantesque. Mais le fait de pouvoir le relire pratiquement tout les jours adoucit notre peine, quel bonhomme ! Bisous Bebee.
...
Riant, m'assied son poing sur mon sommet
Gogo me dit, et me fiert le jambot.
Tous deux ivres, dormons comme un sabot.
...
(in "Ballade de la grosse Margot", Villon)


Mon premier professeur de français au licée au Portugal (il y a plus que 70 de ça) nous a raconté que, quand il faisait ses études en Suisse, si quelqu'un avait bonne mine, ont lui disait: "Ah que vous êtes caran-d'ache aujourd'hui." Et pourquoi? Parce que la fabrique de crayons "Caran-d'ache" avait um slogan publicitère que disait: "Caran-d'ache a toujours bonne mine", caran-d'ache étant un mot russe dont la signification originelle était justemente "crayon".
je suis d'origine lyonnaise (nobody is perfect). Dans ma famille il arrivait qu'on désigne les lieux d'aisance en parlant de goguenots. Est-ce un terme local ?
Non, en Lorraine aussi on dit cela.
réponse à . fenche le 27/01/2015 à 13h22 : Pour 93 : il nous a quitté sans prévenir, notre douleur &eacu...
C'est vrai que nous étions tous bien tristes ce méchant jour de mars 2010 quand God nous apprit la nouvelle... Et les jours qui suivirent ne furent pas bien gais non plus...

Parfois, à la lecture d'une actuelle remarque... étonnante, d'une réflexion... surprenante, je me dis : "Comment l'Amiral aurait-il réagi ?" car il ne laissait rien passer, le bougre...
"Le bougre" ! oui, j'ai dit le bougre... en parlant d'Elpepe. Ce n'est ni irrévérencieux ni méchant. Et pis c'est lui qui a commencé en m'appelant Germaine ! 

Il manque indiscutablement... Il est parti voguer bien au-delà du Phare d'Expressio... mais - je l'ai écrit bien souvent et je persiste - ce n'est pas une raison pour quitter le navire...
réponse à . Corbas le 27/01/2015 à 17h52 : je suis d'origine lyonnaise (nobody is perfect). Dans ma famille il arriva...
Et dans mon Paris natal, j'ai aussi entendu ce mot un peu... familier dirons-nous !
réponse à . DiwanC le 27/01/2015 à 18h53 : Et dans mon Paris natal, j'ai aussi entendu ce mot un peu... familier dirons-nou...
Franchement vulgaire, dirais-je.
Curieusement, peu usité chez les ... huguenots !
réponse à . DiwanC le 27/01/2015 à 18h51 : C'est vrai que nous étions tous bien tristes ce méchant jour de ma...
... t'aurait collée samedi ... chanceuse !
réponse à . Corbas le 27/01/2015 à 17h52 : je suis d'origine lyonnaise (nobody is perfect). Dans ma famille il arriva...
Corbas d'origine Lyonnaise.
Ben alors !
Bon, finalement tout va bien. Un peu chaud, mais rapidement retour à la normale.
Y'a qu'a.....
Bien ok Boinas not Che. ! Et pi c'est tout !
Cré vac cre 20 dieux

Si vous souhaitez savoir comment on dit « (Etre) en goguette » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?