Etre un as - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Etre un as

Être le meilleur dans son genre, dans l'activité qu'on exerce.

Origine

Aujourd'hui, l'as est la plus forte des cartes, mais il n'en a pas toujours été ainsi.
Le un, ou as en latin, a très longtemps été un moins que rien, sans valeur.

La transformation de la perception de l'as vient de la guerre de 14-18 où les pilotes d'avion, lorsqu'ils avaient du temps à perdre entre deux missions, jouaient à la manille (Lien externe), jeu de cartes inventé à la fin du XVIIIe siècle, où l'as vient juste avant le 10, la plus forte carte.
Ainsi, lorsqu'un pilote approchait du dixième ennemi abattu, il devenait un as, par assimilation à son jeu préféré.
Cette expression réservée aux pilotes s'est ensuite étendue à tous les domaines.

Compléments

L'as des as est un champion d'exception dans son domaine, comme Georges Guynemer (Lien externe) avec ses 54 victoires.
Mais attention, un "as du volant" n'est pas celui qui réussi à envoyer 10 autres automobilistes dans le décor !

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre un as » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Tayyara !Un avion !
Allemagnede ein As seinêtre un as
Angleterreen To be (an) aceÊtre un as
États-Unisen you're a champ !tu es un champion
Espagnees Ser un asÊtre un as
Espagnees Ser un hachaÊtre une hache (= Etre un as)
Grècegr Είναι άσος (Ìne àssos)Être (un) as
Hongriehu Ásznak lenni.Etre un as.
Italieit Essere un assoÊtre un as
Pays-Basnl Een kei zijnÊtre un caillou
Brésilpt Ser um asÊtre un as
Roumaniero A fi un asÊtre un as

Vos commentaires
Je sais si c’est un "as" , ce petit jeune !
Être le meilleur dans son genre
c’est le seul que je connaisse, capable de jouer avec sa bouche, ses cordes vocales, etc ... ,cette page 
réponse à . cotentine le 05/02/2009 à 12h03 : Je sais si c’est un "as" , ce petit jeune ! Être le meilleur da...
Ah!...
Et c’est sur un site Kébékois!  
Lorsqu’enfant, ma grand-mère me disait que « j’étais fagoté comme l’as de pique », cela signifiait que j’avais commis une bévue dans la manière de m’habiller, le plus souvent, avoir mal boutonné ma chemise et « mis le bouton du lundi, celui du col, dans la boutonnière du mardi », ce qui se prolongeait jusqu’en bas, le bouton du dimanche ne trouvant plus de boutonnière, cela ne me troublait pas outre-mesure mais grand-mère exigeait de rectifier. Bien plus tard, m’intéressant au symbolisme, je me suis amusé que les chemises aient sept boutons et que l’as de pique des jeux de cartes, particulièrement celui du tarot soit une carte fort positive qui annonce stabilité, chance, sécurité matérielle et intellectuelle!!!
Qui dira par quel mystère ce mot qui a eu de tout temps un sens négatif a pris le sens élitiste qu’on lui connaît aujourd’hui. L’as romain était une piécette sans valeur, alors qu’être plein aux as atteste aujourd’hui d’une particulière opulence. De même nous dit God la carte à jouer à un seul point a-t-elle vu sa valeur inversée. A noter que le mot "astuce" qui n’a rien à voir sémantiquement avec le mot "as" a évolué dans le même sens. L’astucieux Renart qui bernait Ysengrin et les marchants est ainsi passé du rôle de traître à celui de héros.

Je note, ce qui expliquerait que je n’y comprenne goutte, que le TFLi énonce qu’un as serait, par extension (évidemment) une "personne généralement du sexe masculin excellant dans un domaine. Ex : C’est un as (Ac. 1932)... "
Un as sans soeur pour les chats faux...........je sais, çà ne veut strictement rien dire mais çà m’amuse ...........
Et n’oublions pas l’as de la chasse française de 39/45, Pierre Clostermann, récemment disparu à 85 ans, qui obtint 33 victoires au sein de la RAF et son excellent livre autobiographique "Le grand cirque"
Nuées art
Âtre nues
Sun ratée
un astrée

Anna Thème
réponse à . BOUBA le 13/09/2009 à 07h53 : Un as sans soeur pour les chats faux...........je sais, çà ne veut...
Noooon, ce n’est pas nul du tout, au contraire. Dément, peut-être, mais il fallait l’oser, tu l’as fait et c’est génial. Merci. J’ai bien ri!
Un as, donc - presque un moins que rien, à l’origine, tout au moins.
D’accord!
C’est pour cela qu’en anglais, on dit ass et en allemand arsch, sans doute

Las, trois fois hé l’as, ach, que c’est maufais!
Expressio, on ne s’en l’as pas...
L’as des as est un champion d’exception dans son domaine, comme Georges Guynemer
ou comme notre Bebel, dans un film bien sympathique ! cette page
réponse à . file_au_logis le 13/09/2009 à 09h30 : Noooon, ce n’est pas nul du tout, au contraire. Dément, peut-ê...
Merci beaucoup pour cette flatteuse appréciation.........
Aujourd’hui, l’as est la plus forte des cartes, mais il n’en a pas toujours été ainsi.
il semble toutefois que l’as ait toujours eu la valeur la plus haute au jeu de dés, et dans la plupart des jeux de cartes, avant la belote ou la manille qui en ont perturbé l’ordre.L’ Unique était au dessus du roi.
S’il en avait été autrement, l’as n’aurait jamais été conservé dans les jeux de 8 cartes, ou l’on commence avec le 7.
Quant à l’origine militaire Alain Rey indique qu’il a désigné d’abord " le cavalier du premier peloton, et par extension un soldat de valeur" avant de s’appliquer en 14-18 au pilote qui avait abattu officiellement 10 avions ennemis. Conjuraient-ils ainsi le risque de passer à l’as et de en repas d’as-ticots ?
Hélène hél-as se lasse de Ménélas et quand Paris, l’as des as l’as-saille elle succombe à son as-saut. Ceci nous mène-hélas à la guerre de Troie : Giraudoux n’y pourra rien changer.
réponse à . file_au_logis le 13/09/2009 à 09h33 : Un as, donc - presque un moins que rien, à l’origine, tout au moins...
L’as hélas est seul
Et l’asshole itou* ?

(Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ?)

* l’asshole itou, ça n’existe pas
Un bourreau des cœurs a été as-sassiné et laissé sur le carreau.
réponse à . Jonayla le 13/09/2009 à 09h25 : Nuées art Âtre nues Sun ratée un astrée Anna Th&egra...
Sans oublier la Sénateur a senteur es nature que la rente usa et qui resta nue faisant un passage Sénat --> Rue !

Anne à thème, Chris sans thème.
réponse à . <inconnu> le 13/09/2009 à 12h33 : Un bourreau des cœurs a été as-sassiné et laiss&eacut...
Un bourreau des cœurs a été as-sassiné et laissé sur le carreau.
Tu veux sans doute dire qu’il a recu un coup de pique et qu’il est tombé dans un champ de trèfles...
[slurp]Par définition, l’Amiral est un as : qu’on se le dise [/slurp]
réponse à . mickeylange le 13/09/2009 à 15h44 : [slurp]Par définition, l’Amiral est un as : qu’on se le ...
tu parles de l’asmiral ?
Evidemment, c’te couennerie !!!!!
répondit l’écho !
Bon God, mais c’est bien sûr...
C’ezst pas bientôt fini, oui ? Collé samedi !
?
Avec un A on peut aimer ou adorer
Aromatiser à l’absinthe les anacondas azurés,
Agacer les abeilles, aboucher les amants,
Allumer des arcs-en-ciel abasourdissants

Avec l’S sifflent les serpents de nos sens
Sinueux et suaves, sulfureux mais sublimes,
Soufflent les simouns sombres au sein sec des sables,
Sourdent les sources scintillant sous les sapins

Pour quelques as, on asservit et on assujettit
On assassine, assomme, assaille ou asphyxie,
On aspire assidûment à assouvir son asocial aspect.

Alors, si l’assonance vous sied
Soyez astucieux et suite aimable signez ici.
réponse à . momolala le 13/09/2009 à 17h48 : Avec un A on peut aimer ou adorer Aromatiser à l’absinthe les anac...
Séduisante assonance, poésie sibylline
Est-ce assez dire, amie, que tes sons nous ravissent !
Saurons-nous susurrer romance cristalline
Aussi suavement, avec un tel délice ?
Je ne sais s’il est sûr, s’il est sain d’essayer,
De tes vers sans ciller d’essaimer,
Impossible, indicible, de t’atteindre je pense :
Lasse hélas, ce soir seul m’inspire le silence.
réponse à . momolala le 13/09/2009 à 17h48 : Avec un A on peut aimer ou adorer Aromatiser à l’absinthe les anac...
Avec l’S sifflent les serpents de nos sens
"Prière de l’aspic qui piqua Cléo de 5 à 7" ou "c’est pas tous les jours qu’on rebondit sur un serpent":

Chez les serpents de sable, la chose est légendaire,
il en est un mortel, je vais vous expliquer :
Il ne craint le chameau, ni même le dromadaire
c’est l’aspic : il ne fait rien d’autre que d’aspiquer.

Nulle chaussure jamais n’en protégeât le pâtre,
il sait guetter sa proie, des heures, sous une pierre.
C’est même lui, dit-on, qui piqua Cléopâtre
de là viendrait son nom : il n’en est pas peu fier.

Mais depuis il ne peut oublier sa beauté
son nez -certes un peu long- et sa chute de reins...
Notre aspic ne sait plus rien faire que s’astiquer
et même que c’est coton, quand on n’a pas de mains !

Mon Dieu, si je pouvais faire machine arrière
revenir au moment ou j’n’ai fait que piquer
sa fesse, sans profiter de son royal derrière :
on m’appellerait "asnic" pour l’avoir bien niquée.
réponse à . chirstian le 13/09/2009 à 20h50 : Avec l’S sifflent les serpents de nos sens "Prière de l’asp...
c’est n’importe quoi : j’ai encore abusé d’as-péritif ! Marceeeelllll : un p-as-tis sans eau !
réponse à . momolala le 13/09/2009 à 17h48 : Avec un A on peut aimer ou adorer Aromatiser à l’absinthe les anac...
ici 
Un as, en tout cas, c’est notre Rikske international, qui était comme d’habitude présent à une festivité des poepedrogers !
Maaarceeeeeel ! Tournée générale !
réponse à . chirstian le 13/09/2009 à 20h50 : Avec l’S sifflent les serpents de nos sens "Prière de l’asp...
C’est ici qu’on apprend, merci ô Sélénite
La racine d’un vers si souvent imité :
L’aspic regardant la lune de sa maîtresse,
Bien étonnée eût dit l’une de ses favorites
A Cléo seule à seule, en toute intimité :
« Pour qui est ce serpent qui siffle sur vos fesses ? »


PS qui n’a rien à voir (je présume) : qu’est-ce donc, chère Jon, qu’un "poepedroger" ? (pas un drogueur de poupées, j’espère, ce serait prendre des riskskes)
réponse à . syanne le 14/09/2009 à 07h37 : C’est ici qu’on apprend, merci ô Sélénite La rac...
Retour aux sources d’Expressio :

46. Le 06/08/2008 à 22:20:24 par Jonayla - 1 réponse (47)
(réponse à 42. momolala du 06/08/2008 à 19:33:11) Modification du commentaire réservée à son auteur

C’est passke c’est la veille de la Saint Laurent !
En fait, ce sont les compagnons de Saint Laurent qui ont aidé les bruxellois à se sortir des pattes des louvanistes, et c’est pour ça que chaque année, la veille de la Saint Laurent, on plante le Meyboom à Bruxelles en espérant que les louvanistes ne nous le chiperont pas.
ouala, ouala. Mais Rikske est bien mieux placé que moi tout te spliquer ça, puisqu’il est lui-même poepedroger ( = porteur de géant durant la procession).

Voili, voilou.
Si je me suis bien amusée à A et S faire assoner
C’est de grande qualité que vous fûtes inspirés
Pour A sévère suite donner.
L’expression As de l’aviation nous vient de Rolland Garros. Au début de la première guerre, ce français fut le premier aviateur a abbatre cinq avions ennemies en vol. Il fut lui même abbatu et fait prisonnier lors de sa cinquième victoire. Un journaliste français a écrit Ce Garros est un as. L’expression est restée et attribuée depuis à tout pilote qui obtient cinq victoire aériennes. Après coup on a dit que les victoires de Garros n’étaient pas toutes confirmées...
Ma famille habitait à Paris, et nous avions pour voisins de palier le père de Pierre Clostermann. Je l'y ai croisé à plusieurs reprises, et j'étais sidéré par sa croix de guerre, dont le ruban, orné de 27 palmes (pour 33 victoires homologuées), lui descendait au niveau de la ceinture.

Pour la petite histoire, je porte le nom de l'as de l'aviation allemande, qui, lui, présente un palmarès de 104 victoires homologuées
Amusant de voir ces deux noms célèbres réunis sur le même palier !

Un homme dont le chemin a croisé celui de Charles de Gaulle, d'Ernest Hemingway, de Che Guevara et de bien d'autres encore. dont le mien, en toute modestie, évidemment
réponse à . chirstian le 13/09/2009 à 20h50 : Avec l’S sifflent les serpents de nos sens "Prière de l’asp...
on m’appellerait "asnic" pour l’avoir bien niquée
Alors, il te les faut toutes ! Les drosophiles ne te suffisent donc pas ?
Et God dit:
l'as vient juste avant le 10, la plus forte carte
Voilà qui est d'un clair-obscur:
Si le 10 (manille, vaut 5 points) est la plus forte carte, l'as (manillon, vaut 3 points) ne peut être que derrière.
Me trompe-je ?
réponse à . ergosum le 07/03/2018 à 02h57 : Et God dit: l'as vient juste avant le 10, la plus forte carteVoilà qui es...
*
réponse à . ergosum le 07/03/2018 à 02h57 : Et God dit: l'as vient juste avant le 10, la plus forte carteVoilà qui es...
À l'attention de Monsieur Galland

Voici la valeur des cartes à la manille : 5 pour la manille, 4 pour l'as, 3 pour le roi, 2 pour la dame et 1 pour le valet. Les 9, 8 et 7 ne valent pas de points. Total : 60 points dans le jeu.
Mintaka a été un gars rapide pour trouver un Galland.  
"On dit que je suis un as !"
Descartes
À la lecture des maîtres des contes:
Les Grimm, as des gosses allemands...
Dans la forêt, ne pas confondre:
L'as à Saint-Denis et
L'assassin de nids (ou l'assassin Denis)
- Il fallait être un as pour dégoter cette nana...j'ai essayé pour qu'on dise: cette fille et l'as...
- et t'as réussi ?
- ben, à moitié...on me dit: cette fille, hélas !
bof !
Un as du volant rentre de ses vacances:
- Et à la péninsule balkanique... y'a des as là-bas ?
- qu'à Thrace...
- quatre as ?
Un joueur de foot, obscène:
L'as Lass salace, ça lasse ! 
SA
Anna
réponse à . file_au_logis le 13/09/2009 à 09h33 : Un as, donc - presque un moins que rien, à l’origine, tout au moins...
C’est pour cela qu’en anglais, on dit ass et en allemand arsch
Le Merriam Webster prétend que le mot vient du Latin asinus ...
Cinéma
- T'as vu là-bas ? C'est l'as Oury !
- quelle souris ?
réponse à . ergosum le 07/03/2018 à 02h57 : Et God dit: l'as vient juste avant le 10, la plus forte carteVoilà qui es...
God compte comme le jour de la distribution des prix où on commençait par les accessit pour terminer par les prix.
On sait que les informaticiens ont des pratiques curieuses, comme celle de commencer à compter par zéro.
"As est un quotidien espagnol sportif. Centré sur le football,il couvre spécialement le Real Madrid ainsi que l'Atletico de Madrid" (wiki)
C'est sûrement pour ça que Joseta n'en parle pas. 
réponse à . ergosum le 07/03/2018 à 02h39 : on m’appellerait "asnic" pour l’avoir bien niquéeAl...
c'est du grand n'importe quoi ! De l'ergosum pas cogito !!!
D'abord ce n'est pas moi qui parle ainsi : c'est l'aspic.
Ensuite je ne me suis jamais intéressé aux drosophiles, mais seulement aux diptères.
Enfin elles étaient majeures et consentantes. Et de toutes façons il y a prescription. Et si tu cherches à relancer cette rumeur sans fondement où il est question du leur, mes avocats porteront plainte en diffamation, car je vois bien les dessous de ta manœuvre bassement politicienne . 
Dans un très beau texte, voici un as qui pique un coeur à cette page
réponse à . mickeylange le 07/03/2018 à 10h02 : "As est un quotidien espagnol sportif. Centré sur le football,il cou...
As que c'est bien envoyé !
réponse à . mickeylange le 07/03/2018 à 10h02 : "As est un quotidien espagnol sportif. Centré sur le football,il cou...
En effet 'As' est un journal sportif de Madrid, qu'évidemment, je n'achète jamais...Aujourd'hui, il doit s'en donner à coeur joie vu le rendement médiocre du PSG hier...
réponse à . chirstian le 07/03/2018 à 10h02 : c'est du grand n'importe quoi ! De l'ergosum pas cogito ...
Mais c'est encore pire que je ne pensais !
Les diptères sont une grande famille dont les drosophiles ne sont qu'un rejeton !
Vil suborneur, tu n'as pas dû chômer !
L'espérance de vie des diptère n'étant, en moyenne, que de 28 jours, n'espère pas t'en tirer à si bon compte: il n'y a pas prescription pour les pédophiles !
diptère, du grec di, deux, et ptéra, aile... comme tu as pu le remarquer @40, j'ai moi aussi deux L à mon nom.... Alors, mef ! Si tu approches d'un peu trop près, je crie !
réponse à . ergosum le 07/03/2018 à 10h37 : Mais c'est encore pire que je ne pensais ! Les diptères sont un...
j'ai moi aussi deux L à mon nom
GLLOQ ?
Moi GLL dans le dos.
Ainsi, lorsqu'un pilote approchait du dixième ennemi abattu, il devenait un as, par assimilation à son jeu préféré.
Il devenait as-cendant en des-cendant les autres !
bof !
réponse à . ergosum le 07/03/2018 à 10h37 : Mais c'est encore pire que je ne pensais ! Les diptères sont un...
Si tu approches d'un peu trop près, je crie !
Descends-le en flammes !
réponse à . ergosum le 07/03/2018 à 02h36 : Ma famille habitait à Paris, et nous avions pour voisins de palier le p&e...
J'ai lu et relu "le grand cirque" lorsque j'étais ado et ce livre raconte très bien le quotidien des pilotes ainsi que les appareils différents qu'ils ont pilotés. On démarre du biplan pour arriver au Spitfire sans oublier les bombardiers et autres. Génial ce livre. Je crois qu'il a eu un grand succès.
Ticot excellait dans l'art de la pêche, c'était un as, Ticot.
réponse à . ergosum le 07/03/2018 à 10h37 : Mais c'est encore pire que je ne pensais ! Les diptères sont un...
je me permets d'insister : 25% des diptères sont phytophages, mais seulement 1% sont bitophages, et ce sont les seules avec lesquelles il m'est arrivé d'avoir des rapports avec l'expression du jour. Je vais essayer d'en trouver un exemple.
Bon, voici un exemple de ce qui est une remarque logicolinguoscientifique, mais dans laquelle des lecteurs ignares ne voient qu'une influence diptérique. Relisons l'explication floue, inconsistante et imprécise de GOD -signe d'une vacuité éthylique que seule l'amitié m'interdit de critiquer  :
lorsqu'un pilote approchait du dixième ennemi abattu, il devenait un as,

Je vous pose la question : en quoi le fait de s'approcher d'un ennemi abattu mériterait-il de devenir un as ? Aucun mérite, ni aucun danger -sauf s'il a été abattu dans un nid de mites railleuses ennemies. Il ne s'agit là que d'une tendance morbide à la nécrophilie - ou un goût immodéré pour les barbecues si celui-ci a cramé en tombant !
En plus il en faut parfois très peu pour qu'un ennemi -un peu faible psychiquement- se laisse abattre :sa fraulein avait ses règles, il ne restait plus de schnitzel à tremper dans son café-crème, l'Expressio du jour avait été censuré etc... Or un ennemi abattu qui prend l'air, c'est un ennemi sans avenir. Surtout s'il n'a pas de parachute. Donc imaginer un quelconque mérite à s'en approcher ensuite : je pouffe !!!
Et je note d'ailleurs -avec Buffon- que seule l'espèce para-diptère est équipée d'un parachute ventral, comme seule la diptère marine est équipée d'une bouée (avec une tête de canard) : mais ça c'est la preuve de l'évolution animale dont l'homme est l'avant-dernier maillon, et le lecteur d'Expressio le tout dernier.
réponse à . chirstian le 07/03/2018 à 10h02 : c'est du grand n'importe quoi ! De l'ergosum pas cogito ...
Et si tu cherches à relancer cette rumeur sans fondement
Ah bon ? Sans fondement ? Tu es sûr ?
Je n'ai point le souvenir d'une "rumeur" ...
Ou bien faut-il admettre qu'avec le temps, va tout s'en va ?
Rassure-nous : tu écris toujours à la plume, celle que te prête Pierrot, ton voisin de lune ?

Le maître de l'opéra seria italien: l'Hasse !

Ou bien faut-il admettre qu'avec le temps, va tout s'en va ?
C'est bien vrai, ça !
Quelle est la différence entre la jeunesse et la vieillesse ?
la première a quatre membres souples et un raide ; la seconde, c'est tout le contraire.
réponse à . Mintaka le 07/03/2018 à 11h22 : Ticot excellait dans l'art de la pêche, c'était un as, Ti...
M Ticot avait des voisins tout à fait remarquables pour leurs exploits rarement égalés : tous des as !
À l'étage au-dessus logeait l'As sans dents...
À la porte à côté : l'As sans sœur...
Plus loin un Grec qu'il surnommait l'As "Pirée"...
Au-dessous, un voisin toujours par monts et par vaux : l'As sorti...
Et au numéro 12, un facteur que M. Ticot appelait l'As sous plis...

réponse à . ergosum le 07/03/2018 à 14h26 : Ou bien faut-il admettre qu'avec le temps, va tout s'en va ?C�...
...quatre membres souples et un raide ; la seconde, c'est tout le contraire.
Bien que vieille, cela ne me concerne pas...  

"C'est un as !"... Une expression qui ne convient guère aux poètes.

Vous viendrait-il à l'idée de qualifier ainsi Baudelaire, Rimbaud ou Prévert ? Pas plus eux que le cher Georges qui parfois se plaisait à chanter les meilleurs, ceux qui peuplent les cimetières et qui - peut-être ! - furent des as !

Sur les tombeaux les oraisons déclamatoires,
Les : "C'était un bon fils, bon père, bon mari",
"Le meilleur d'entre nous et le plus méritoire",
"Un saint homme, un cœur d'or, un bel et noble esprit"


Sceptique, il s'empressait d'ajouter : Je ne crois pas un mot de toutes ces histoires.

La musique ? Vous y tenez vraiment ? La voici, à vos risques et périls : c'est du Bertola et c'est ... Mais à votre place, je n'écouterais pas ça, ou à peine trente secondes. Après ça fout le cafard... 

Le Trésor apporte cette précision qui devrait donner des boutons aux féministes :
As : personne généralement du sexe masculin excellant dans un domaine.
Serait-ce à dire qu'une femme n'est pas capable d'exceller dans un domaine ? Ou bien, à "l'as" masculin, doit-on penser que correspond "l''asse" féminin ? Mais avec une valeur diamétralement opposée, car nos bêtasses, pétasses ou autres c..nasses n'en tirent certainement pas la même fierté.
Mobilisez-vous sur #balancetonas.com
A l'inverse on dit de quelqu'un qu'il a fait ceci ou cela comme un manche.... Mais pas pour les aviateurs tout de même !
réponse à . chirstian le 07/03/2018 à 15h05 : Le Trésor apporte cette précision qui devrait donner des boutons a...
Elles excellent tellement - en tout domaine - qu'il n'est pas utile de le faire remarquer. Elles laissent la "gloire" à ceux qui ne peuvent vivre sans lauriers.
Bon... ben sur ce, faut que j'y aille sinon je vais être en retard chez les Desgrands-Lacour !
réponse à . chirstian le 07/03/2018 à 15h05 : Le Trésor apporte cette précision qui devrait donner des boutons a...
Les femmes sont plus nombreuses que les hommes sur notre planète et elles vivent plus longtemps.

C'est assez dire.  
réponse à . le gone le 07/03/2018 à 15h22 : A l'inverse on dit de quelqu'un qu'il a fait ceci ou cela comme u...
Aux aviateurs qui pilotent comme des manches, on leur dit : "du balai !"
réponse à . lalibellule1946 le 07/03/2018 à 15h39 : Les femmes sont plus nombreuses que les hommes sur notre planète et elles...
elles vivent plus longtemps.
hélas l'as lasse !
réponse à . lalibellule1946 le 07/03/2018 à 15h39 : Les femmes sont plus nombreuses que les hommes sur notre planète et elles...
C'est parce qu'elles vivent plus longtemps qu'elles sont plus nombreuses, il nait 105 garçons pour 100 filles.
Comme c'était un as de l'interprétation, on l'appelait: Jo Kerr.
Citation de Woody Allen
"Chez nous, on mangeait à la carte: celui qui tirait l'as de pique, mangeait !"
réponse à . SyntaxTerror le 07/03/2018 à 17h29 : C'est parce qu'elles vivent plus longtemps qu'elles sont plus nom...
Oui, évidemment les femmes sont plus nombreuses que les hommes dans la vieillesse.
Mais les hommes ont l'inconvénient d'avoir un taux de mortalité plus élévé que celui des femmes, et ça à plusieurs stages de la vie, sinon à tous les âges.
Je chercherai un site qui décrit ce phénomène.

taux de mortalité homme/femme en France

Et heureusement qu'il y a plus de garçons que de filles qui sont nés !
Tous les après-midis, on nous sert à la tévé une vieille série 'Les têtes brûlées", feuilleton à la gloire de Papy Boyington, le "super-as" de la Marine américaine avec ses 27 victoires homologuées.
Que dire alors du super-super-as japonais Shindiara Horomishi (58 victoires), et surtout du super-super-super-as-des-as allemands Erich Hartmann qui totalise 352 victoires ! Imaginez la longueur et du poids du ruban de sa croix de guerre, s'il avait été français !
réponse à . joseta le 07/03/2018 à 17h37 : Comme c'était un as de l'interprétation, on l'appelait: Jo Kerr....
Un comédien mineur dont le nom ne me dit rien...mais son visage me dit que je l'ai vu dans quelques films ily a plus d'un demi-siècle...ça me fait un drôle d'effet...
Dans le domaine aérien, n'oublions pas l'aéro postale. Plus les exploits de quelques femmes et hommes. Un peu comme dans la marine et ailleurs...
réponse à . lalibellule1946 le 07/03/2018 à 17h59 : Oui, évidemment les femmes sont plus nombreuses que les hommes dans la vi...
L'homme, en moyenne, se marie (première nuptialité),à 31 ans. La femme, à 28.
L'homme, en moyenne, meurt à 79 ans. La femme, à 85 ans.
Ce qui fait un décalage de 7 ans. Imaginez un peu la masse de pensions de reversion que nos caisses de retraite sont obligées de payer du fait de ce décalage.
Pour éviter la banqueroute des caisses, il conviendrait de rendre obligatoire, pour toute femme, d'avoir 7 ans de plus que son jules. Comme ça, ils mourraient, en moyenne, en même temps... Que d'économies !!!
Si j'ose dire...les femmes sont les as...de la vie !!!!!!!  
As de la vie..sta vaqueros ! Hasta mañana !
réponse à . BOUBA le 13/09/2009 à 07h53 : Un as sans soeur pour les chats faux...........je sais, çà ne veut...
Quelle paradoxe étonnant que celui qui consiste à glorifier un être humain qui a tué le plus de ses semblables. En y réfléchissant bien, on voit encore ici avec quelle ironie l'Histoire peut ériger en héros les plus viles créatures, que ce soit en temps de guerre ou en temps de paix d'ailleurs.
réponse à . momolala le 13/09/2009 à 17h48 : Avec un A on peut aimer ou adorer Aromatiser à l’absinthe les anac...
Superbe.
réponse à . syanne le 13/09/2009 à 19h25 : Séduisante assonance, poésie sibylline Est-ce assez dire, amie, qu...
Il eût fallu as-sortir de deux pieds supplémentaires le sixième vers as-ymétrique pour ne point amoindrir cette magnifique sortie poétique en alexandrins.
réponse à . chirstian le 13/09/2009 à 20h50 : Avec l’S sifflent les serpents de nos sens "Prière de l’asp...
Sens-as.
réponse à . chirstian le 07/03/2018 à 12h37 : Bon, voici un exemple de ce qui est une remarque logicolinguoscientifique, mais ...
C'est as-tordre de rire, je me suis tout as-perger. Merci Christian, c'est peut-être pas voulu, mais c'est vous l'as.
réponse à . chirstian le 07/03/2018 à 15h05 : Le Trésor apporte cette précision qui devrait donner des boutons a...
Heureusement qu'il y a le bien masculin trou du cul pour compenser un peu cette injustice de genre.
Mais que dire des as-exués alors ?
pour la période de 14-18 L'As des As français n'est pas Guynemer mais René Fonck qui a totalisé 75 victoires homologuées! Mais il n'est pas 'mort en plein ciel de gloire' comme Guynemer et sa participation au gouvernement de Vichy l'ont éclipsé des manuels scolaires ! il n'ya pas de promotion 'rené Fonck' à ce jour à l'Ecole de l'école de l'Air de Salon-de-Provence !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre un as » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?