Excusez du peu ! - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Excusez du peu !

S'emploie ironiquement pour exprimer son étonnement face à l'excès de quelque chose, aux excès de quelqu'un, ou face au caractère outrancier d'une attitude ou d'un comportement.

Origine

Cette expression daterait de la deuxième moitié du XVIIIe siècle.

Son sens évident est celui d'une personne qui demanderait qu'on l'excuse d'avoir fait quelque chose qui serait très inférieur aux espérances (le 'peu' à excuser).

C'est pourquoi elle est doublement ironique car, lorsqu'elle s'emploie, non seulement celui qui la prononce n'est pas responsable de ce qu'il demande d'excuser, mais elle s'utilise en rapport à quelque chose qui a des proportions importantes, et même plutôt excessives.

Exemple

« L'œuvre de Jean Michel au complet, les deux mystères, Nativité et Passion, ont un peu moins de 50 000 vers : excusez du peu. Mais, en revanche, l'ouvrage d'Arnoul Gresban, qui est la souche, n'en a, dit-on, que 27 000, comme si c'était peu de choses. »
Charles Augustin Sainte-Beuve - Nouveaux lundi - Volume III - 1865

Compléments

Le dictionnaire de l'Académie Française de 1835 donne la définition suivante :
« Excusez du peu, se dit ironiquement de celui qui se plaint qu'on ne lui donne pas assez, quoiqu'on lui donne beaucoup. Il se dit aussi quelquefois par celui même qui trouve qu'on lui donne trop. »

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Excusez du peu ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Besser als gar nichts.mieux que rien
Espagnees No es moco de pavoCe n'est pas de la caroncule de dindon
Espagnees Nada menosRien de moins
Italieit Scusate se e' poco!Excusez du peu !
italieit Scusa se è poco!Excusez du peu !
Pays-Basnl Dat is niet niks!Cela n'est pas rien !

Vos commentaires
A ce jour 1296 expressions = 1296 occasions de se cultiver =1296 chances de se coucher moins bête !!!!!!!!!! excusez du peu

Enfin ça n’engage que moi 
On se dit: "waaa, chui l’deuxième, j’vais écrire quelque chose!"
Et puis on se dit: "Ah, mais attention, faut pas écrire une connerie... Ça non!"
Et puis on écrit une connerie.
Moi chui l’troisième, et je vais, comme d’habitude, écrire non une connerie, mais un pensum qui intéressera peut-être un(e) ou deux d’entre vous. Mais ce n’est pas un lien !
Il se trouve que l’exemple de God, Nativité et Passion de Jean Michel, cette oeuvre de près de 50000 vers, m’est vaguement connue, et que j’en possède un court extrait , un dialogue entre Nostre Dame (ND par la suite) et Jésus (J par la suite).
Quelques mots de présentation issus d’un ouvrage que je pensais bien ne jamais rouvrir : une Chrestomathie du Moyen Age, de 1914, de G. Paris, membre de l’Académie. A l’époque, cette matière était au programme de seconde !

La Vierge, épouvantée à l’idée du supplice que doit souffrir son divin fils, adresse à Jésus quatre requêtes qu’il repousse l’une après l’autre : de sauver le genre humain autrement que par sa mort, de choisir au moins un genre de mort qui ne soit ni cruel ni honteux, de laisser sa mère mourir avant lui, enfin de la tenir pendant qu’il pâtira dans un état d’extase qui l’empêche de souffrir avec lui.
Voici la toute fin. demandes et réponses. Accrochez-vous : c’est un peu long, mais très édifiant. Comme j’ai beaucoup de difficultés à taper du vieux françois, j’espère ne pas trop faire de fautes.
L’oeuvre, sur 4 journées, fut donnée triomphalement à Angers en 1486 puis à Paris. Selon certaines sources, elle "faisait" environ 45000 vers, 148 actes et comptait 400 personnages.

ND
O mon filz, mon Dieu et mon sire,
Je te mercy treshumblement
Que tu n’as pas totallement
Obey a ma voulenté.
Excuse ma fragilité
Si par humaines passions
Ay faict telles petitions
Qui ne sont mie recevables.
Tes paroles sont raisonnables
Et tes voulentez treshaultaines,
Et les miennes ne sont qu’humaines,
Pour ce ta divine sagesse
Excuse l’humaine simplesse
De moy ton indigne servante,
Qui, d’amour maternel fervante,
Ay fait telles requestes vaines.
J
Elles sont doulces et humaines,
Procedantes de charité :
Mais la divine voulenté
A prévu qu’aultrement se face.
ND
Au moins veuillez, de vostre grace,
Mourir de mort brieve et legere !
J
Je mourrai de mort tresamere
ND
Non pas fort villaine et honteuse !
J
Mais tresfort ignominieuse
ND
Doncques bien loing, s’il e-t permis
J
Au milieu de tous mes amis
ND
Soit doncques de nuit, je vous pry !
J
Mais en pleine heure de midy.
ND
Mourez donc comme les barons!
J
Je mourray entre deux larrons.
ND
Que ce soit sous terre, et sans voix !
J
Ce sera hault pendu en croix.
ND
Vous serez au moins revestu ?
J
Je seray attaché tout nu.
ND
Attendez l’age de viellesse !
J
En la force de ma jeunesse.
ND
Ne soit vostre sang respandu !
J
Je serai tiré et tendu
Tant qu’on nombrera tous mes os :
Et dessus tout mon humain dos
Forgeront pecheurs de mal pleins,
Puis fouiront et piés et mains
De fosses et playés tresgrandes.
ND
A mes maternelles demandes
Ne donnez que responses dures !
J
Accomplir fault les Escriptures.

Une humble demande de ma part : si quelqu’un(e) a compris "Forgeront pecheurs de mal pleins"... Merci beaucoup,et pardon à ceux que j’ai comme souvent rasés !
"Forgeront pecheurs de mal pleins": "S’acharneront de petits saligots plein de malice".
Forger peut avoir le sens de torturer. Pas mal de forgerons ont fait office de bourreaux ailleurs que dans les grandes villes. Ils avaient la force, le coup de main et l’outil qui, à la différence de celui du charcutier ou du boucher(je sais ce n’est pas les termes exacts), ne risquait pas de tailler votre prochain steak...
réponse à . wacokid le 29/01/2010 à 06h26 : "Forgeront pecheurs de mal pleins": "S’acharneront de petits saligots plei...
Merci infiniment !
Moi qui suis un peu beaucoup mécréant, j’en étais resté au coup de lance dans la poitrine du Christ de la part d’un romain. Il semble qu’au Moyen Age "on" s’y connaissait beaucoup en tortures.
Il est vrai que dans mon livre Chrestomathie, Jean Michel est dit docteur en médecine. Si les ordonnances du mien comptaient 45000 vers, je serais en droit de dire à mon pharmacien "Excusez du peu !"
réponse à . wacokid le 29/01/2010 à 06h26 : "Forgeront pecheurs de mal pleins": "S’acharneront de petits saligots plei...
Quelle jolie traduction ! Iconoclaste juste ce qu’il faut, et tellement imagée !

Bonne journée à tous, pas de temps pour expressio aujourd’hui encore... Dire "excusez du peu", sans deuxième degré, serait vaniteux de ma part !
Nous avons un boubacar dans nos intervenants fidèles.
Je lui fais peut-être connaitre ce petit texte triste et désolé :

cette page
Pour revenir à de moins sanglants sentiments, à chaque "bonne année"*, Monsieur Bibendum** s’entend dire: "Excusez du pneu!"
* Goodyear
** Michelin
réponse à . deLassus le 29/01/2010 à 05h22 : Moi chui l’troisième, et je vais, comme d’habitude, éc...
Ay faict telles petitions
Je le savais, que les pétitions n’étaient pas une invention moderne. Allez, venez saigner signer avec moi:

Tous pour God,
God pour tous.
Et qu’il en fasse sa croix.
Ainsi soit-il!
réponse à . deLassus le 29/01/2010 à 05h22 : Moi chui l’troisième, et je vais, comme d’habitude, éc...
Et dessus tout mon humain dos
Forgeront pecheurs de mal pleins
Il s’agit ici du verbe forger qui dans ce cas pourrait signifier (comme le dit Larousse) imaginer, inventer. D’où ma traduction en : Les pécheurs inventeront (pleins de mal) des actes contraires à la loi pour justifier ce qu’ils font au Christ. Et lorsqu’on parle de dos, il ne s’agirait pas du dos en tant que partie du corps humain mais plutôt de mettre une accusation sur le dos de quelqu’un. De le désigner à la vindicte populaire.
Ce n’est qu’un avis personnel.
Un rapport avec l’expression du jour ? J’ai souvent entendu, entre autre par ma mère:
«Excusez du pneu, on n’est pas des chambres à air»
Est-ce que cela éveille des souvenirs chez certains d’entre-vous ?
réponse à . <inconnu> le 29/01/2010 à 08h22 : Un rapport avec l’expression du jour ? J’ai souvent entendu, en...
Oh, queue oui. Mais ce n’était pas ta mère qui nous le disait... 
réponse à . tytoalba le 29/01/2010 à 08h05 : Et dessus tout mon humain dos Forgeront pecheurs de mal pleinsIl s’agit ic...
Bravo, tu viens de faire avancer le Schmilblick d’un grand pas...
réponse à . file_au_logis le 29/01/2010 à 08h24 : Bravo, tu viens de faire avancer le Schmilblick d’un grand pas......
Et pour le faire avancer encore plus, il nous faudrait: un schtroumpf qui tirlipote du schmilbick ! 
réponse à . tytoalba le 29/01/2010 à 08h05 : Et dessus tout mon humain dos Forgeront pecheurs de mal pleinsIl s’agit ic...
“Casser du sucre sur le dos de quelqu’un” a, me semble-t-il, une signification similaire.
Il y a aussi: «Charger la mule !»
Rocco Sifredi ? Excusez moi du pieu !
réponse à . <inconnu> le 29/01/2010 à 08h53 : “Casser du sucre sur le dos de quelqu’un” a, me semble-t-il, u...
Pour charger la mule voir à cette page
réponse à . tytoalba le 29/01/2010 à 08h05 : Et dessus tout mon humain dos Forgeront pecheurs de mal pleinsIl s’agit ic...
voici une explication intéressante, mais qui ne me convainc pas :
Tu dis "il ne s’agirait pas du dos en tant que partie du corps humain " mais dans ce cas pourquoi est-il précisé : "mon humain dos" ? Ensuite l’expression "mettre à dos" semble récente. Enfin le sens que tu proposes pour "forger" semble lui aussi postérieur au texte.
Se non e vero, e bene trovato , mais j’irai plutôt dans le sens proposé par Wacokid en 4.
Heureusement que dans la famille nous gardons les archives.
J’ai trouvé dans les archives de mon ancêtre Gabriel Lange l’origine de cette expression.
Quand papy Gaby est allé voir la petite Marie pour lui annoncer que son patron voulait la sauter, elle n’a pas été surprise outre mesure. Elle était vierge mais pas naïve elle connaissait les frasques de Zeus avec les mortelles. Elle en avait parlé avec ses copines qui en bavaient toutes de jalousie. Son inquiétude se situait au niveau de la trinité divine (le service trois pièce divin) Se faire dépuceler par un Dieu oui, mais ça fout la trouille. Déjà qu’avec Joseph elle appréhendait un peu, c’est qu’il avait une réputation le Joseph, mais alors avec le tableau de chasse du patron de papy Gaby...
(à suivre)
réponse à . file_au_logis le 29/01/2010 à 07h28 : Pour revenir à de moins sanglants sentiments, à chaque "bonne ann&...
Uniquement si on lui dit : "Qu’elle soit longue et dure", non?
Oh, joli! Pieu = lit et pieu =pièce de bois, de métal, etc., pointue à une extrémité et destinée à être fichée dans le sol.

Merci de ce double jeu de mots!
réponse à . file_au_logis le 29/01/2010 à 07h33 : Ay faict telles petitionsJe le savais, que les pétitions n’é...
mais de quel Gode parle-t-on, Rocco?
En réalité elle était plutôt pour la petite. Ca faisait des mois que Joseph lui faisait la cour, mais il n’était toujours pas passé à l’action le Jojo. Elle avait envie de voir le loup, mais de là à faire ça avec un Dieu. De plus à cette époque sa mamy Momo qui aurait pu la rassurer et lui donner des conseils, était en vacances avec madame Claude.
M’enfin papy Gaby était un bon vendeur, et il a bouclé l’affaire en échange d’un petit week-end au Normandie où elle aurait le droit de garder le peignoir en souvenir pour faire bisquer les copines.
(à suivre)
réponse à . <inconnu> le 29/01/2010 à 08h53 : “Casser du sucre sur le dos de quelqu’un” a, me semble-t-il, u...
’Charger la mule’, n’est-ce pas télécharger en toute illégalité divers media sur eMule? J’espère faire des émulmes avec mes dires. Hadropi qui s’en dédie ! (ou ’dédit?). Nom d’une pipe! Tiens, revoilà Rocco!
réponse à . Purdey le 29/01/2010 à 09h43 : ’Charger la mule’, n’est-ce pas télécharger en t...
des EMULES, que diable !
Des emules, je croyais que tu avais des bottes de cuir.
réponse à . Purdey le 29/01/2010 à 09h43 : ’Charger la mule’, n’est-ce pas télécharger en t...
Meuh non, sot ! En l’occurrence, je voulais faire allusion au fait d’accabler quelqu’un, au sens figuré. Mais bon l’interprétation donnée vaut son pesant de cacaouètes...
réponse à . Purdey le 29/01/2010 à 09h37 : Oh, joli! Pieu = lit et pieu =pièce de bois, de métal, etc., point...
triple, même, puis que “pieu” désigne aussi... un certain “service trois pièces” 
ou aMule, version 2.2.6 actuellement: windaube ou... Linux (toutes distributions) 
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 09h19 : Heureusement que dans la famille nous gardons les archives. J’ai trouv&ea...
dans les archives de mon ancêtre Gabriel Lange
Youpi ! Après la généalogie intégrale de Marcel le loufiat, nous avons une esquisse de brouillon d’avant-projet de généalogie de Mickey, à verser aux archives historiques d"Expressio. Excusez du peu !
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 09h42 : En réalité elle était plutôt pour la petite. Ca faisa...
C’est les vents, Gilles : seul, on ceint Mickey !
réponse à . <inconnu> le 29/01/2010 à 09h58 : Meuh non, sot ! En l’occurrence, je voulais faire allusion au fait d&...
Tu les sabres à la hache, à l’apéro ?
Le grand jour approchait; Elle avait acheté (sur les conseils de BB) une culotte petit-bateau car elle ne savait pas nager non plus, et pis yavhé que ça en solde chez la Samaritaine du coin. Elle aurait bien acheté un porte-jaretelles et un wonderbra mais elle avait peur que la Samaritaine en parle et que ça nuise à sa réputation. Le vendredi soir il lui avait envoyé son char céleste (chassis Maserati carrossé par Pinin Farina) avec son chauffeur (Marcel, œuf corse) Dans la chambre il avait du champagne et des loukoums, le grand jeu !
(à suivre)
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 10h19 : Le grand jour approchait; Elle avait acheté (sur les conseils de BB) une ...
(à suivre)
Quand ? Quand ? T’es en forme, ce matin, mon tout petit, mon disciple... Continue comme ça, et tu pourrais bien gagner la trirème du jour !
réponse à . Elpepe le 29/01/2010 à 10h26 : (à suivre)Quand ? Quand ? T’es en forme, ce matin, mon to...
la trirème du jour ! ça m’étonnerai...
réponse à . chirstian le 29/01/2010 à 09h18 : voici une explication intéressante, mais qui ne me convainc pas : Tu...
dans ce cas pourquoi est-il précisé : "mon humain dos" ?
Il fallait bien que le vers ait autant de pieds que les autres. Et que n’en plus que je sache, à ce stade de l’histoire de Jésus, il est plus humain que demi-dieu, n’est-il point ?
Ce n’était qu’une proposition que je faisais, libre à chacun d’aller dans le sens qu’il veut. Je n’ai pas la prétention de détenir la vérité. 
Si, si... Allez, encore un effort, raconte-nous comment la petite Marie a grimpé au ciel, et tu l’as, foi d’Amiral !
Le champagne et son coté romantique lui ont fait faire des rêves divins toute la nuit. Des créatures divines(elles zaussi) tenaient les bougies, ses copines bavaient de jalousie.
(passez en [mode vl] avant de continuer votre lecture)
Elle a imaginé tous les orgasmes que Momo et Marcelle lui avaient vantés avec des étoiles dans les yeux et des trémolos dans la voix. Sa peur avait presque disparue.
(à suivre)
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 10h58 : Le champagne et son coté romantique lui ont fait faire des rêves di...
[mode VL activé] La suiiiiite !
Il avait bien fait les choses. Elle était éblouie la pucelle. Déjeuner sur la terrasse, sous une paillote en feuilles de palmier, rillettes, couscous, allatches , méchoui, cornes de gazelles,montecaos,makkoudes, cigares au miel, mkarkachs, sders, oreillettes, beghrirs, zlabillas, sfenj, mouna, baklawas loukoum, le tout avec un p’tit rosé à volonté dont ils ont abusé avec volupté. (c’était Gaby, qui remplissait les verres)
(à suivre)
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 11h21 : Il avait bien fait les choses. Elle était éblouie la pucelle. D&ea...
Bon, là, déjà, avec le premier numéro acheté tu as le socle pour poser la trirème. Excusez du peu, mylord ! Merci qui ?
Après le caoua, le moment de passer aux choses sérieuses étant venu, il lui proposa une petite sieste crapuleuse, ce qu’elle accepta bien entendu puisqu’elle était là pour ça.
Le meilleur moment, déjà à cette époque c’était quand on monte l’escalier. Mais là God avait un peu de mal. Faut dire que papy avait forcé sur le rosé, et que si Marie avait l’habitude, lui c’était pas trop son truc. Il regrettait aussi les rillettes qui visiblement n’étaient pas vraiment aussi aphrodisiaques que ce que Elpépé avait essayé de lui faire croire.
( à suivre)
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 11h33 : Après le caoua, le moment de passer aux choses sérieuses ét...
Attention à la colle de samedi, quand même, hein !
réponse à . Elpepe le 29/01/2010 à 11h37 : Attention à la colle de samedi, quand même, hein !...
Cyanolite ? superglue 3 ?
Il a tiré les rideaux (soyez pas trop pressés bande de VL) Il est allé prendre une douche pour éliminer l’effet dévastateur des rillettes. Quand il est revenu elle était étendue sur le lit, juste couverte d’un voile transparent (j’ai dit un voile pépé pas une) Il était excité comme un pou (le rosé) il a arraché son voile. Et là comme le dit JM Bigard ce fut un grand moment de solitude.
(à suivre)
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 11h21 : Il avait bien fait les choses. Elle était éblouie la pucelle. D&ea...
Et le pastaga en apéro ?
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 09h19 : Heureusement que dans la famille nous gardons les archives. J’ai trouv&ea...
Son inquiétude se situait au niveau de la trinité divine (le service trois pièce divin)

Heureuse précision, j’avais compris un autre sens à la phrase.
Ca aurait pu donner naissance à de nouvelles et intéressantes controverses théologiques sur le thème : la conception de Jésus vue comme un gang-bang !
réponse à . SyntaxTerror le 29/01/2010 à 12h07 : Son inquiétude se situait au niveau de la trinité divine (le servi...
Chuuuuut ! Ne trouble pas l’évangéliste en plein travail ! Recueille-toi avec moi, il est en train d’illustrer l’expression du jour, façon Dubout...
Comme le dit JM Bigard "il a limé deux coup et il a envoyé Jésus. Il a bien continué deux ou trois coups pour être poli, mais le cœur n’y était plus"
Il est parti, pas fier en disant : « Excusez du peu ! »
Tout ça à cause des rillettes, car la veille sur le même genre d’opération il avait mangé du foie-gras et là l’expression avait été "il y en a un peu plus , je vous là mets quand même ?"
Moralité biblique:
Rillettes ou quéquette il faut choisir.
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 12h19 : Comme le dit JM Bigard "il a limé deux coup et il a envoyé J&eacut...
Bon, mainant, tu m’assembles le blot dans un coin, c’est pour les archives. Avec ce numéro deux, tu gagnes la coque de la trirème.
réponse à . <inconnu> le 29/01/2010 à 08h22 : Un rapport avec l’expression du jour ? J’ai souvent entendu, en...
«Excusez du pneu, on n’est pas des chambres à air»
Chez nous on dit : On fait ce qu’on pneu, on est pas des chambres à air !
réponse à . deLassus le 29/01/2010 à 05h22 : Moi chui l’troisième, et je vais, comme d’habitude, éc...
pardon à ceux que j’ai comme souvent rasés !
Moi qui croyais que c’était demain qu’on rasait gratis !!!  :&rsquo)

Mais tu sais, ce n’est pas la peine de t’excuser ! Ceux que tu "rases" (comme les murs par exemple) ne lisent tout simplement pas ton texte ! Excusez du peu !
Pour ma part, j’en "zappe" effectivement quelques-uns, mais je prend souvent plaisir à te lire. De toute façon tu alimentes les conversations, c’est donc que tu n’es pas si indifférent à tout le monde que ça !  
Avec beaucoup de retard que je prie de bien vouloir excuser (du peu)
@ Tytoalba (10 et 36), et @ chirstian (18), qui, malgré le caractère torride des échanges entre le donneur et le receveur-fabricant de trirèmes (je m’y perds souvent), ont bien voulu s’intéresser sur le tard à "mon" octosyllabe mystérieux du petit matin.

Comme je suis têtu, je reste un peu sur ma faim :
- Je n’y crois pas, mais j’ai vu pas mal de peintures, d’époques très différentes, de la mise en croix et de la mort de Jésus. Je n’ai jamais vu de "forgerons" lui grimper dans le dos pour lui infliger je ne sais quelles souffrances supplémentaires
- Pour chirstian : le mot forger pour forger une idée n’est effectivement pas dans le Dictionnaire du Moyen Français. Mais il y a le mot "forge" dans Godefroy, qui donne des mots antérieurs, au sens de Idée, invention. Avec même une illustration plaisante, de J. de Meung :
"Elles ont trouvé cette nouvelle forge
D’eulz lier pour montrer leur goitron et leur gorge"

Ceci ravira, j’espère, nos fameux duettistes [VL] et leur conception toute spéciale de l’Immaculée Conception, et les remettra sur leur "droit" chemin. Vous allez voir, ils arriveront à une naissance 9 mois plus tard...
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 11h51 : Il a tiré les rideaux (soyez pas trop pressés bande de VL) Il est ...
Il est allé prendre une douche pour éliminer l’effet dévastateur des rillettes
Je ne prends pas des quantités de rillettes pour du Viagra, mais c’est la première fois que j’entends parler d’un "effet dévastateur"...
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 29/01/2010 à 12h44 : pardon à ceux que j’ai comme souvent rasés ! Moi qui c...
Ceux que tu "rases" ne lisent tout simplement pas ton texte
Ce matin, ils avaient une raison particulière de "zapper" : la fin de l’histoire était connue !
réponse à . <inconnu> le 29/01/2010 à 10h02 : triple, même, puis que “pieu” désigne aussi... un certa...
certes, mais impliqué par le prénom ’Rocco’...
réponse à . deLassus le 29/01/2010 à 13h59 : Avec beaucoup de retard que je prie de bien vouloir excuser (du peu) @ Tytoalba ...
Si tu relis ton texte, tu verras qu’il ne parle pas de forgerons (artisans) mais du verbe forger à la troisième personne du pluriel. Ce sont les pécheurs qui forgeront. Enfin c’est ce qui me semble. Que les spécialistes de la langue française pointent le bout de leur nez, trempent leur plume dans l’encre de God et nous livrent leur interprétation de la phrase, sioux plait. 

Tu vois que certain(e)s te lisent avec attention.
réponse à . tytoalba le 29/01/2010 à 14h49 : Si tu relis ton texte, tu verras qu’il ne parle pas de forgerons (artisans...
Et dessus tout mon humain dos
Forgeront pecheurs de mal pleins

Mon interprétation :
Les pécheurs me mettront sur le dos plein de méchancetés inventées (forgées ... de toute pièce).
Normal qu’on dise pis que pendre d’un gars qui a été crucifié.
réponse à . tytoalba le 29/01/2010 à 14h49 : Si tu relis ton texte, tu verras qu’il ne parle pas de forgerons (artisans...
Mille excuses, mon interprétation c-dessus ressemble furieusement à la tienne en début de journée.

Oserai-je rappeler que Jésus a été condamné pour s’être proclamé roi des Juifs alors qu’il disait que son royaume n’était pas de ce monde.
Si ce n’est pas de la mauvaise foi, c’est de la forgerie.
réponse à . tytoalba le 29/01/2010 à 14h49 : Si tu relis ton texte, tu verras qu’il ne parle pas de forgerons (artisans...
la phrase s’écrit en rétablissant l’ordre : des pecheurs pleins de mal forgeront dessus mon humain dos.
même Elpepe n’oserait prétendre que les pecheurs impliquent une origine marine ! Il faut donc lire "pécheurs" et non "pêcheurs". Bon, jusque là nous sommes probablement d’accord !
Tout le texte fonctionne selon le même schéma : une demande de la Vierge, et la contradiction apportée par Jésus
Ici la phrase vient contredire la demande "Ne soit vostre sang respandu !" . Donc la réponse est à prendre au sens premier : ça va saigner ! Or le supplice de Jésus a commencé par sa flagellation (" avec un fouet aux lanières lestées d’os ou de métal "(Brown et al. 628) ). Pour moi c’est clairement à cet épisode qu’il est fait allusion. 
réponse à . deLassus le 29/01/2010 à 13h59 : Avec beaucoup de retard que je prie de bien vouloir excuser (du peu) @ Tytoalba ...
Nan nan nan... la naissance -que dis-je, le miracle, c’est ce matin (quel site !) qu’il a eu lieu, sous nos yeux ébahis. Gabriel Lange, papy de Mickey, résout enfin le mystère qui fit tant supputer les foules depuis deux mille ans...

RÉCLAME

Du haut de la mil deux cent quatre vingt douzième d’Expressio,
vingt siècles vous contemplent...


[/mode VL]
réponse à . chirstian le 29/01/2010 à 15h55 : la phrase s’écrit en rétablissant l’ordre : des p...
Est-ce qu’on a le droit de penser que l’ordre correct est
des pecheurs forgeront pleins de mal dessus mon humain dos ?

Ou alors, ton ordre suggère que non seulement ils sont pécheurs, mais qu’en plus ils sont pleins de malice.
réponse à . Elpepe le 29/01/2010 à 16h04 : Nan nan nan... la naissance -que dis-je, le miracle, c’est ce matin (quel ...
C’est ce qu’il essaye de faire croire (sa filiation avec Gabriel).

En fait, son aïeul s’appelait Amédée et était surtout connu pour l’assassinat de son patron Batala.
réponse à . chirstian le 29/01/2010 à 15h55 : la phrase s’écrit en rétablissant l’ordre : des p...
Bon, jusque là nous sommes probablement d’accord
Ah ben que nenni, ça serait trop beau, hein ! Non, moi, je dois à la vérité historique de dire qu’à l’époque de Jésus, on ne trouvait pas de semence à La Samaritaine, puisque c’était les forgerons romains qui les forgeaient. Comment ? Des clous ? Oui. Et c’est justement ton allusion au commencement du supplice qui nous ramène à la Marine : les pêcheurs, déjà, avaient inventé le chat à neuf queues lestées d’olives (provenant du Mont des Oliviers ?) de plomb.
Et j’en profite pour rappeler qu’on traite l’expression godesque du jour -excusez du peu !-, et non une vile question de deLassus_3.
Gnarf gnarf !
réponse à . SyntaxTerror le 29/01/2010 à 16h14 : C’est ce qu’il essaye de faire croire (sa filiation avec Gabriel). ...
Un film noir et renoir, tant il est noir-noir, hein ! Mais là, moi, Mickey, je le crois, pour une fois, tu vois ? Non pas sur sa bonne mine (tu verrais sa tronche pas catholique...), mais simplement parce qu’il est né 461 ans avant la sortie du film !
Moi, j’ai fraîche mine.

PS Batala, c’était le frère du brigadier Poilala ?
réponse à . Elpepe le 29/01/2010 à 16h19 : Bon, jusque là nous sommes probablement d’accordAh ben que nenni, &...
Et j’en profite pour rappeler qu’on traite l’expression godesque du jour -excusez du peu !-, et non une vile question de deLassus_3.

Faut lui reconnaître le mérite d’avoir trouvé un écrit en vieux français alors qu’il aurait pu en forger un où Jésus aurait dit à la Samaritaine :
- Est-ce qu’usé du ..., peut ?
- Des clous !
réponse à . chirstian le 29/01/2010 à 09h18 : voici une explication intéressante, mais qui ne me convainc pas : Tu...
Je suis ce cet avis aussi. Je pense qu’ici "forger" a un sens très concret, tout le contexte immédiat du mot évoque d’ailleurs des tourments infligés au corps.

Le verbe "forger" a certes aussi, dès le moyen français, le sens figuré de "travailler, manipuler", ou encore "inventer", mais alors il doit être suivi d’un complément d’objet direct, ce qui n’est pas le cas ici.
réponse à . Elpepe le 29/01/2010 à 16h29 : Un film noir et renoir, tant il est noir-noir, hein ! Mais là, moi, ...
Y en a qui n’en ratent pas une !

Deviner la religion de quelqu’un d’après son faciès , en plein fief protestant !!!
réponse à . SyntaxTerror le 29/01/2010 à 16h08 : Est-ce qu’on a le droit de penser que l’ordre correct est des pecheu...
Est-ce qu’on a le droit de penser que l’ordre correct est
des pecheurs forgeront pleins de mal dessus mon humain dos ?

La syntaxe, cher Terror, empêche cette interprétation.

« pleins » est au pluriel, et donc adjectif qualifiant les pécheurs, et lui-même précisé par le complément de détermination « de mal ».

Et « plein de » dans le sens de « beaucoup » est une locution prépositionnelle, donc invariable, familière et récente de surcroît

Je penche donc pour la proposition de Chirstian en 60.
réponse à . Elpepe le 29/01/2010 à 16h19 : Bon, jusque là nous sommes probablement d’accordAh ben que nenni, &...
Et j’en profite pour rappeler qu’on traite l’expression godesque du jour -excusez du peu !-, et non une vile question de deLassus_3.
Hou, hou, le jaloux, ce serait bien la première fois que l’on s’éloigne de l’expression du jour, n’est-ce pas. Quoi ? Je n’aurai pas la médaille en chocolat, encore moins la trirème dorée ? M’en fout na. Comment collée samedi ? c’est demain déjà ! Désolée, je ne pourrai pas, j’ai autre chose de prévu. 

Gnap, gnap comme dit le schtroumph noir.
Pfff, on dirait bien que la proximité des enfants de maternelle m’a ramolli le cerveau. 
réponse à . Elpepe le 29/01/2010 à 16h19 : Bon, jusque là nous sommes probablement d’accordAh ben que nenni, &...
Excuse le peu d’attention portée à l’ « excusez du peu » de ce jour. Est-ce user beaucoup ou abuser un peu qu’user d’un peu d’espace pour chercher, peu ou prou, le sens d’ex-usages ?
Faut-il muser ainsi dans les musées de la langue ? Me diras-tu que c’est usé, rusé, osé, rosé ? Ou feras –tu seulement « Peuh !... »
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 10h19 : Le grand jour approchait; Elle avait acheté (sur les conseils de BB) une ...
Onvoit bien là qu’il s’agit d’une reconstruction plus ou moins fantaisiste de la généalogie de ta noble famille car je n’aurais jamais conseillé l’ achat d’une culotte Petit Bateau ! Quant au"grand jeu", y a rien de changé sous le soleil, faudrait voir à être un peu plus inventif !
réponse à . SyntaxTerror le 29/01/2010 à 17h16 : Y en a qui n’en ratent pas une ! Deviner la religion de quelqu&rsquo...
Certes, c’est pas très orthodoxe... 
réponse à . SyntaxTerror le 29/01/2010 à 16h49 : Et j’en profite pour rappeler qu’on traite l’expression godesq...
Les Savoyards en hiver roulent avec des pneus à clous usés lors du dégel. C’est à ça, entre autres, qu’on les distingue des pingouins.
réponse à . syanne le 29/01/2010 à 17h34 : Est-ce qu’on a le droit de penser que l’ordre correct est des pecheu...
Belle démo, mais qui s’appuie sur la grammaire moderne... Il me semble me souvenir qu’au Moyen-Âge, les règles d’accord étaient quelque peu plus nébuleuses -et élastiques... Non ?
réponse à . BeeBee le 29/01/2010 à 18h17 : Onvoit bien là qu’il s’agit d’une reconstruction plus ...
Comment ça "reconstitution plus ou moins fantaisiste"?
Elle vaut largement la "vile" question d’un certain deLassus : je rappelle que s’agissant d’un inanimé, vil signifie méprisable (source TLFi) . La vile question avait trait pourtant à l’exemple choisi par God Soi-même !
Vil signifie également "sans valeur monétaire", et là j’applaudis, n’ayant jamais cherché à m’enrichir monétairement en fréquentant ce site (même s’il arrive qu’on me juge payé à la ligne).

Quant au "grand jeu", toi qui est bien placée géographiquement, est-ce qu’il comprend systématiquement "la douche pour éliminer l’effet dévastateur des rillettes "?
Voilà une question qui au moins n’est pas vile, mais seulement inspirée par la recherche d’un folklore d’une région que je ne connais pas.

SANS RANCUNE, JAMAIS, à l’Amiral pour ses rappels à un "règlement" sur lequel il s’est assis lui-même des dizaines de fois !
réponse à . syanne le 29/01/2010 à 17h54 : Excuse le peu d’attention portée à l’ « exc...
Ah ben non, pas du tout, puisque tout ce bintz digressif a quand même permis à Mickey de nous livrer un grand moment de pur bonheur, pour combler ma légendaire religiosité missa est !
réponse à . deLassus le 29/01/2010 à 18h42 : Comment ça "reconstitution plus ou moins fantaisiste"? Elle vaut largemen...
Ouiiiiii ? On m’appeeeeelle ?
réponse à . deLassus le 29/01/2010 à 05h22 : Moi chui l’troisième, et je vais, comme d’habitude, éc...
tout cà 5h22’12’’ j’en suis baba !
Félicitations pour cet esprit clair ci tôt
comment fais tu ?
réponse à . Elpepe le 29/01/2010 à 18h41 : Belle démo, mais qui s’appuie sur la grammaire moderne... Il me sem...
Il me semble me souvenir qu’au Moyen-Âge, les règles d’accord étaient quelque peu plus nébuleuses -et élastiques... Non ?

Point du tout, cher ami ! Dès le moyen âge, l’adjectif qualificatif s’accorde "en genre, en nombre et en cas" avec le substantif auquel il se rapporte (ce qui était d’ailleurs déjà le cas en latin). La syntaxe de l’ancien français a déjà des règles, très précises, je peux te l’assurer, pour avoir des souvenirs assez cuisants et suants de leur apprentissage et application !

Nombre de ces règles ont bien sûr changé au fil du temps, dont le fameux accord du participe passé.

"Mignonne, allons voir si la rose,
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil..."
réponse à . BeeBee le 29/01/2010 à 18h17 : Onvoit bien là qu’il s’agit d’une reconstruction plus ...
faudrait voir à être un peu plus inventif !

Oui, heu... tu préconises quoi pour un dépucelage ?
Ne sois surtout pas "baba", surtout pour l’esprit "clair" !
Si tu regardes bien, j’ai commencé effectivement à 05:22:12, mais j’ai fini les corrections à 06:16:25 ! J’ai un mal fou à dactylographier du vieux français.
Non, je galège : en fait j’ai tout recopié sur mon livre en 10’, puis je me suis demandé pendant 45’ si j’allais ou non poser une vile question sur un vers auquel je ne comprenais rien : on a de ces pudeurs ! Et tellement peur de ce qu’en penseront les lecteurs ...
réponse à . syanne le 29/01/2010 à 19h05 : Il me semble me souvenir qu’au Moyen-Âge, les règles d’...
Ah ben oualà, j’attendais l’attestation officielle pour me ranger à l’analyse, ma mémoire n’étant plus ce qu’elle fut. Et chez les scribes de l’époque, en généalogie, Grevisse n’avait point la frite qu’il a de nos jours. J’ai dû lire des documents "exotiques", bien que rédigés par des (rares) scribes alphabétisés.
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 11h33 : Après le caoua, le moment de passer aux choses sérieuses ét...
pourquoi "crapuleuse" cette sieste ?
Avec mon expérience, je ne suis jamais senti crapule à ces moments.
excusez moi du peu
réponse à . <inconnu> le 29/01/2010 à 19h17 : pourquoi "crapuleuse" cette sieste ? Avec mon expérience, je ne suis...
je ne suis jamais senti crapule à ces moments.

Oui mais moi je ne suis qu’un ange, et comme les anges n’ont pas sexe, certaines évocations me posent problème. Et comme le dit BB je manque d’imagination. 
réponse à . Elpepe le 29/01/2010 à 19h17 : Ah ben oualà, j’attendais l’attestation officielle pour me ra...
C’est pourtant à l’étude minutieuse des "scribes" de l’époque (moines et clercs) que s’est précisée la syntaxe médiévale. Les praticiens ayant certes des graphies variables, mais respectant les mêmes règles, puisqu’ils copiaient les mêmes manuscrits. Ceux qui traduisaient le latin ou le grec en avaient une excellente connaissance, ce qui ajoutait encore à leur grande culture.
Des traités de grammaire existaient déjà... peut-être pas belges, certes, mais de bon usage tout de même.

A ce propos, il faut reconnaître que Grévisse n’est pas la référence en matière d’ancien français. Si tu n’en veux, d’la grammaire médiévale, va chercher du côté de Gérard Moignet (chez Klincksieck) ou Lucien Poulet (chez Champion). Mais je doute que ça te serve de safran, le cas-sujet ou le cas- régime...
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 19h10 : faudrait voir à être un peu plus inventif ! Oui, heu... tu pr...
Pour le dépucelage en lui même je n’ai pas d’idées préconçues, étant une femme ouverte à toute proposition, mais pour les"préliminaires" je trouve que la voiture de sport, le champagne et tutti-quanti c’ est du resucé ! Une trirème Bolloré, ça c’est classieux ! Et du Coca-cola chaud dans une canette édition limitée avec ton portrait , ça, ça vous une gueule que même la vierge Marie elle aurait pas fait la chochotte !!!
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 19h27 : je ne suis jamais senti crapule à ces moments. Oui mais moi je ne suis qu...
Là, en l’occurrence, tu ne manques peut-être pas d’imagination mais tout simplement d’expérience ? 
réponse à . syanne le 29/01/2010 à 19h41 : C’est pourtant à l’étude minutieuse des "scribes" de l...
Gérard Poignet, sa veuve s’y oppose. Lucien Poulet, de Loué, je l’évite ! Et tiens, c’est l’heure du cas soulé, non ?
réponse à . BeeBee le 29/01/2010 à 19h45 : Pour le dépucelage en lui même je n’ai pas d’idé...
mais pour les"préliminaires" je trouve que...

C’est quoi ça, les "préliminaires" ?
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 20h02 : mais pour les"préliminaires" je trouve que... C’est quoi ça...
Elle est montée, ta trirème que tu viens de gagner brillamment en kit ?
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 20h02 : mais pour les"préliminaires" je trouve que... C’est quoi ça...
Là aussi tu manques un peu d’expérience; mais dans ma grande bonté et parce que c’est toi, je vais t’expliquer: dans préliminaires y a pré et lime.. alors, heureux ?
Je me souviens de cette chanson:
Mon Amie La Rose (Paroles : Cécile Caulier)
"On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Me l’a dit ce matin
À l’aurore je suis née
Baptisée de rosée
Je me suis épanouie
Heureuse et amoureuse
Aux rayons de soleil
Me suis fermée la nuit
Me suis réveillée vieille..."
Ca va vite, quand même, non? Excusez du peu...
BeeBee, ca t’arrive aussi?. Qu’est-ce-qu’il a donc réussi à faire, pour t’ensorceler de la sorte, l’Elpépé manceau?
réponse à . deLassus le 29/01/2010 à 05h22 : Moi chui l’troisième, et je vais, comme d’habitude, éc...
Je n’ai pas toujours l’occasion de te lire jusqu’au bout, vu la longueur de tes premières interventions, mais j’apprécie beaucoup tous les liens que tu te donnes la peine de chercher pour nous.
Voilà, cette fois-ci, moi j’ai pris la peine de te le dire alors que ça me démange depuis plusieurs jours.
Bonne soirée à toutes et tous !
réponse à . BeeBee le 29/01/2010 à 20h32 : Là aussi tu manques un peu d’expérience; mais dans ma grande...
y a pré, y a lime... et y a air ! qu’est ce que je fais de l’air, je le pompe ?
Ce qui nous ramène...
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 20h02 : mais pour les"préliminaires" je trouve que... C’est quoi ça...
Si est liminaire ce qui concerne un seuil, ce qui forme un prélude à quelque chose, l’intensité liminaire est aussi l’intensité minimale requise pour qu’un excitant soit efficace. Le papy se suffisant de 2 limages, le "scuser du peu" est ici à prendre au pied de la lettre. Pouvait bien s’excuser le vieux ! L’avait ptêt bien l’air, la réputation et la lime, mais le savoir faire... bôf (rillettes ou pas).
Trop facile d’accuser le pneu autour de la ceinture... C’était-y God ou le père Noël ?
Imaginer le tout-puissant en éjaculateur précoce, ça lui enlève de son aura...
réponse à . mident le 29/01/2010 à 20h46 : Je n’ai pas toujours l’occasion de te lire jusqu’au bout, vu l...
Merci infiniment ! Mais, comme on me l’a fait plus ou moins gentiment fait remarquer, point trop n’en faut.
Alors, en hommage aussi à fil_au_logis qui nous a donné le début, ce lien avec la chanson complète :

cette page
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 20h50 : y a pré, y a lime... et y a air ! qu’est ce que je fais de l&r...
Pompe, pompe, mon grand comme les Shadocks : on sait jamais ce qui pourrait arriver, nom d’une pipe !
réponse à . deLassus le 29/01/2010 à 19h10 : Ne sois surtout pas "baba", surtout pour l’esprit "clair" ! Si tu reg...
  Ne sois surtout pas "baba"
Son nouveau petit nom, c’est Ali ? 
réponse à . <inconnu> le 29/01/2010 à 21h04 : Si est liminaire ce qui concerne un seuil, ce qui forme un prélude &agrav...
Imaginer notre Godemichou adoré en éjaculateur précoce, c’est un crime de lése-majesté impensable pour les croyants (dont je fais partie) en la toute-puissance godesque.
réponse à . BeeBee le 29/01/2010 à 22h10 : Imaginer notre Godemichou adoré en éjaculateur précoce, c&r...
Toute-puissance, toute-puissance... sauf pour l’éditeur de partoche, quand même, hein ? Excusez du peu !
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 20h50 : y a pré, y a lime... et y a air ! qu’est ce que je fais de l&r...
qu’est ce que je fais de l’air, je le pompe ?
Pour cela on est prié de s’adresse au Pr Shadoko 
adresse: planète cubique, galaxie hexagonale, quadrant du triangle azimuté ! 
réponse à . mickeylange le 29/01/2010 à 19h27 : je ne suis jamais senti crapule à ces moments. Oui mais moi je ne suis qu...
Une sieste c’est fait pour dormir normalement.
Elle devient "crapuleuse"...quand on l’utilise à d’autres fins comme faire joujou avec une copinette.
Expression qui vient des contrées ensoleillées où s’allonger au plus chaud de la journée est indispensable.
--Il est allé prendre une douche pour éliminer l’effet dévastateur des rillettes--

En lisant cette phrase, je l’ai imaginé se vautrant dans la rillette, se relevant dégoulinant de graisse blanche comme un nouveau-né à la naissance...dérapant vers sa douche comme un de ces lutteurs qui se jetent dans la gadoue...
Je l’ai pris au premier sens et ça m’a un peu dégoutée quand même...
A part ça, cette histoire en plusieurs mini-épisodes c’est bien rigolo!
Encôôôre !!!  Monsieur Mikeylange! J’adore.
Tonton Georges employa cette expression dans "les amours d’antan"
à cette page

Margot, la blanchecaille, et Fanchon, la cousette...
Pas la moindre noblesse, excusez-moi du peu,
C’étaient, me direz-vous, des grâces roturières


Pour une fois que je peux damer le pion à Diwan, je ne vais pas m’en priver !!
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 07h01 : Tonton Georges employa cette expression dans "les amours d’antan" à...
Margot, la blanche caille
Tu fais l’erreur que j’ai faite pendant longtemps : la véritable orthographe est "blanchecaille", en un mot, qui signifie en argot blanchisseuse.
Voir cette page.
Mais nous n’allons pas, comme hier, nous disputer sur l’orthographe !!!
Je relis avec passion et émotion les échanges qui ont suivi mon interminable #3. Grand merci renouvelé à toutes celles et tous ceux qui, à l’époque, se sont intéressés à mes questions.
réponse à . deLassus le 12/02/2013 à 07h18 : Margot, la blanche cailleTu fais l’erreur que j’ai faite pendant lon...
Je n’ai que copiécollé mais j’avoue qui si j’eus dû l’écrire moi même j’aurai commis l’erreur itou..........
Merci de cette précision, j’ignorais totalement ceci.....et par souci de perfection je corrige illico mon intervention.......
J’aime ton lien, Tyto!
Aujourd’hui, plus spécialement, les EMULES du Pape!
réponse à . deLassus le 12/02/2013 à 07h18 : Margot, la blanche cailleTu fais l’erreur que j’ai faite pendant lon...
Qui sait, qui sait?
Et si Tonton avait voulu dire "oie blanche", ce qui - quand même - correspondrait au sens de la chanson? Aurait-il dû alors écrire "oieblanche"?

Oui, je sais, cette page te donne raison, mais voilà, j’ai envie de t’asticoter quelque peu...
Hé Diwan, t’as vu on a fait des EMULES.......On cause Brassens dans nos rangs.....
réponse à . file_au_logis le 12/02/2013 à 07h46 : Qui sait, qui sait? Et si Tonton avait voulu dire "oie blanche", ce qui - quand ...
Oui, je sais, cette page te donne raison
C’est effectivement cette page que j’avais consultée. Je la conseille à tous les amateurs de Brassens.
La blanchisseuse et la cousette vont bien ensemble. Voir cette page.
réponse à . deLassus le 29/01/2010 à 05h22 : Moi chui l’troisième, et je vais, comme d’habitude, éc...
cette oeuvre de près de 50000 vers, m’est vaguement connue, et que j’en possède un court extrait
Dommage que tu n’aies eu qu’un court extrait... 
réponse à . deLassus le 12/02/2013 à 07h23 : Je relis avec passion et émotion les échanges qui ont suivi mon in...
tous ceux qui, à l’époque, se sont intéressés à mes questions.
Y ont-ils survécu ? 
C’est quand même la première qu’on va se retrouver avec un pape retraité en 600 ans.......
Excusez du peu......
Mais alors puisqu’il n’y avait pas de retraité dans cette corporation, il n’y avait pas l’utilité de cotiser pour la retraite.....
Vous croyez qu’il aura droit au minimum vieillesse ?
DÉFORMÉE
’Est usé le pneu !

DÉFORMÉE & ANAGRAMME !
Sucez dupe eux
Frisbee or not frisbee, that’s the question!
Vous aurez remarqué qu’en anglais il ne faut pas d’espace avant les signes doubles de ponctuation.
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 08h05 : C’est quand même la première qu’on va se retrouver avec...
en 600 ans.......
Peut-être mickeylange pourrait-il nous éclairer sur le sujet ?
Après tout, seize comme Benoît XVI se dit sixteen, comme la Chapelle du même nom !
réponse à . <inconnu> le 12/02/2013 à 09h12 : en 600 ans.......Peut-être mickeylange pourrait-il nous éclairer su...
Bien vu ! Comme dirait la star des Sixties, Sheila c’est la même appellation .......
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 09h39 : Bien vu ! Comme dirait la star des Sixties, Sheila c’est la mêm...
Je ne savais pas que Sheila avait chanté à la Chapelle Sixtine...
cette page
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 07h01 : Tonton Georges employa cette expression dans "les amours d’antan" à...
B’jour !
S’cuse-moi du peu
Le pape renonce. L’affaire de la pédophilie n’étant pas claire et même ’papale’, il s’en ’va tiquant’...
Enseigner, sanctifier, gouverner: on lui a demandé des missions, il a répondu démission !
réponse à . <inconnu> le 12/02/2013 à 09h12 : en 600 ans.......Peut-être mickeylange pourrait-il nous éclairer su...
Peut-être mickeylange pourrait-il nous éclairer sur le sujet ?

Mais non gamin, j’étais pas né il y a 600 ans !
Est-ce que quelqu’un a des nouvelles de Machin qui reste silencieux depuis quelque temps et n’envoie plus de courrier.
B’jour...............
réponse à . file_au_logis le 29/01/2010 à 07h28 : Pour revenir à de moins sanglants sentiments, à chaque "bonne ann&...
On n’est pas des chambre à air ! 
réponse à . <inconnu> le 12/02/2013 à 07h58 : cette oeuvre de près de 50000 vers, m’est vaguement connue, et que ...
Dommage que tu n’aies eu qu’un court extrait...
Je comprends ta frustration, et j’ai trouvé la version intégrale. Il y a un peu plus de 430 pages. cette page
- Les flics sont faciles à tromper...
- Excusez, dupes, eux ?
P.S. Le reste de l’histoire à trait à un radar, une vitesse de 50 ou 52 km/h....mais je vous l’épargne, ça n’a rien à voir avec nous...
réponse à . deLassus le 12/02/2013 à 10h57 : Dommage que tu n’aies eu qu’un court extrait...Je comprends ta frust...
Je plaisantais ! 
réponse à . claudine le 12/02/2013 à 10h41 : Est-ce que quelqu’un a des nouvelles de Machin qui reste silencieux depuis...
Pourquoi je reçois pas mon expressio du jour
Pour les lève-tôt ou les couche-tard, on sait qu’expressio était en panne cette nuit. Sans doute un simple retard en ce qui te concerne.
Moi aussi ! Mais c’est bien le texte complet.
réponse à . joseta le 12/02/2013 à 11h00 : - Les flics sont faciles à tromper... - Excusez, dupes, eux ? P.S. L...
Quand je pense qu’on prend une prune de 90 € et un point de moins pour 2 km/h......excusez du peu !.......
réponse à . deLassus le 12/02/2013 à 11h03 : Pourquoi je reçois pas mon expressio du jour Pour les lève-tô...
Merci, je viens de le recevoir. J’ai toujours peur d’une panne, me voilà rassurée. Et pour Machin tu ne sais rien ? Il ne vient même plus sur Facebook.
réponse à . claudine le 12/02/2013 à 11h40 : Merci, je viens de le recevoir. J’ai toujours peur d’une panne, me v...
Demande à Tyto.
Je te donne le truc: machin, chouette !
réponse à . claudine le 12/02/2013 à 11h40 : Merci, je viens de le recevoir. J’ai toujours peur d’une panne, me v...
Et pour Machin tu ne sais rien ? Il ne vient même plus sur Facebook.

Tout d’abord il est devenu Richard68 sur expressio.
Si tu veux des nouvelles de lui pourquoi ne lui envoies-tu pas un mail ?
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 11h18 : Quand je pense qu’on prend une prune de 90 € et un point de moins pou...
Tu serais passé à Chamant, petite localité de l’Oise, tu te prenais une balle en pleine tête.
Rappelons que d’après le chasseur, la balle aurait ricoché sur un sanglier particulièrement dur, a traversé la vitre arrière, la boîte crânienne du conducteur et le pare-brise.
J’aimerais assez connaître la charge de poudre utilisée.
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 11h18 : Quand je pense qu’on prend une prune de 90 € et un point de moins pou...
Quand je pense qu’on prend une prune de 90 € et un point de moins pour 2 km/h......excusez du peu !...

Oui mais tu connais le proverbe "qui gobe un œuf gobe un bœuf" donc cette fois c’était 2 km/h mais tu dois avoir envie de faire mieux !
Il faut donc tuer tes ardeurs de vitesse excessive dans l’œuf pour éviter de te gober plus de points la prochaine fois.
C’est la tagada-tac-tic du gendarme.

PS: tu te débrouilles mal. Moi j’ai dépassé de beaucoup, beaucoup plus et c’est le même tarif. La prochaine fois ne mégote pas ça sert à rien. 
l’excès de quelque chose
Alex Jones, cette page, est un animateur de radio, réalisateur et acteur américain. Excusez du peu !
- Et comment fait-il tout ce travail ?
- ’Alex sait’.
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 08h05 : C’est quand même la première qu’on va se retrouver avec...
Retiré, pas retraité... Mais les cardinaux n’ ayant plus le droit d’ exercer pleinement leur charge (notamment le droit de vote lors de l’ élection d’ un nouveau pape....) était-il bien raisonnable, il y a 8 ans, de votre pour un homme de 78 ans, qui avait de plus des problèmes cardiaques ? De toute façon cela résoudrait le problème de la sépulture des papes. La crypte de St Pierre est pleine, à moins que l’ on ne place les cercueils à deux par "niche". S’ ils démissionnent avant de mourir, il n’ y a plus de dispositions spécifiques à prévoir. Mais voilà que je m’ égare à Rome... Excusez du peu... Je ne crois pourtant pas être une cloche, de toute façon nous ne sommes pas encore jeudi saint.  !
réponse à . mickeylange le 12/02/2013 à 12h03 : Et pour Machin tu ne sais rien ? Il ne vient même plus sur Facebook. Tout...
Je sais qu’il est Richard68 mais sur expressio son pseudo est Machin. Je lui ai envoyé un mail mais il ne répond pas, c’est ce qui est inquiétant, personne a de ses nouvelles. Je pensais que quelqu’un pourrait renseigner ceux qui s’inquiètent car je ne suis pas la seule. Espérons que ce ne soit qu’une panne d’ordinateur.
réponse à . deLassus le 12/02/2013 à 07h18 : Margot, la blanche cailleTu fais l’erreur que j’ai faite pendant lon...
Mais nous n’allons pas, comme hier, nous disputer sur l’orthographe !!!

Peuh... si peu.
Arrêtons-nous un peu chez A. Rey :
Peu : il est pou en 1050, puis poi en 1080 et devient peu vers 1150.
C’est peu ? c’est le jeu. On ne va pas en faire des tonnes... ça pourrait lasser.
réponse à . DiwanC le 12/02/2013 à 13h23 : Arrêtons-nous un peu chez A. Rey : Peu : il est pou en 1050, pu...
Pouah ! tu as un peu de poux........
réponse à . DiwanC le 12/02/2013 à 13h22 : Mais nous n’allons pas, comme hier, nous disputer sur l’orthographe&...
Peu ou prou nous aurons toujours matière à discussion.......
réponse à . claudine le 12/02/2013 à 13h18 : Je sais qu’il est Richard68 mais sur expressio son pseudo est Machin. Je l...
Non Claudine, sur Expressio aussi, il est Richard68 (par exemple sur cette page, @50 et la suite).
Machin est aujourd’hui inconnu : cette page @30.
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 13h32 : Peu ou prou nous aurons toujours matière à discussion..........
C’est le moins qu’on puisse dire ! :&rsquo)
À condition qu’il y ait vraiment discussion... et non pas correction des copies.
réponse à . mickeylange le 12/02/2013 à 12h33 : Quand je pense qu’on prend une prune de 90 € et un point de moins pou...
T’es reviendu nous conter la suite des aventures de la "Marie/Joseph" ?
Un grand moment ce 29 janvier 2010 ! 
réponse à . DiwanC le 12/02/2013 à 13h34 : Non Claudine, sur Expressio aussi, il est Richard68 (par exemple sur cette page,...
Il est peut-être devenu "inconnu" parcequ’il n’a pas ouvert son courrier depuis trop longtemps. C’est ce qui m’était arrivé il y quelques mois. Seul God le sait.
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 08h05 : C’est quand même la première qu’on va se retrouver avec...
En première page du quotidien régional "Le pape : je renonce". Sachant qu’il a expliqué sa démission en latin, peut-on dire que c’est un "Je renonce" apostolique ?
réponse à . DiwanC le 12/02/2013 à 13h49 : T’es reviendu nous conter la suite des aventures de la "Marie/Joseph" ...
T’es reviendu nous conter la suite des aventures de la "Marie/Joseph" ?

9 mois après avoir reçu God et le saint esprit la petite Marie fût sur la paille (dans une étable faut suivre) Joseph ne pouvait plus mettre sa casquette (à cause de l’auréole pas des cornes, faut suivre) L’âne et le bœuf (faut suivre le bœuf) faisaient la gueule car on leur avait pas demandé leur avis (excusez du peu) pour les pousser dans un coin de l’étable (de la loi ?) Le pitchounet a commencé à crier tout de suite ce qui fit dire à sa mère (juive) il sera avocat. Les rois mages sont arrivés plus tard avec les crêpes. Comme Marie c’était fait sautée par God et le SE ils firent sauter les crêpes (vous connaissez maintenant l’origine de cette coutume)...
Alors heureuse ?
réponse à . mickeylange le 12/02/2013 à 14h28 : T’es reviendu nous conter la suite des aventures de la "Marie/Joseph" ? ...
.........le bœuf (faut suivre le bœuf)...........

Comme on dit chez Findus ?
réponse à . DiwanC le 12/02/2013 à 13h23 : Arrêtons-nous un peu chez A. Rey : Peu : il est pou en 1050, pu...
Arrêtons-nous un peu chez A. Rey
Volontaire ou non, c’est très réussi !
réponse à . charmagnac le 12/02/2013 à 14h12 : En première page du quotidien régional "Le pape : je renonce"...
"Tempête dans un bénitier" de Tonton Jojo....

Sans le latin, sans le latin
La messeu nous emmèèèrdeuuuuuuuu
Le vin du sacré calice
Se change en eau de boudin
réponse à . DiwanC le 12/02/2013 à 13h40 : C’est le moins qu’on puisse dire ! :&rsquo) À cond...
Correction des copies.......M’frez 100 lignes, bande de petits canaillous.......
réponse à . mitzi50 le 12/02/2013 à 12h47 : Retiré, pas retraité... Mais les cardinaux n’ ayant plus le ...
pour un homme de 78 ans

ben c’est à dire qu’on a beau être à Rome, les perdreaux de l’année ne sont pas légion parmi les cardinaux.
réponse à . mickeylange le 12/02/2013 à 14h28 : T’es reviendu nous conter la suite des aventures de la "Marie/Joseph" ? ...
Alors heureuse ?
Tu n’imagines pas à quel point ! :&rsquo)
Mais là, elle n’en est qu’à sa première maternité la p’tite Marie. Selon Matthieu (pigiste à Voici ou Gala, ou un machin comme ça de l’époque qui servait déjà à envelopper le poisson*), Joseph aurait enfin compris la "manœuvre " et quatre garçons seraient nés : Jacques, Joseph (comme papa !), Simon et Judas (prénom aussi courant alors que Kevin aujourd’hui). Et pis, il y aurait eu des filles...
Donc : à te suivre !

J’ai trouvé cette page tombée du bréviaire d’un abbé.

*Qu’on ne se méprenne pas : je n’évoque pas le Livre en m’exprimant ainsi.
réponse à . deLassus le 12/02/2013 à 15h19 : Arrêtons-nous un peu chez A. ReyVolontaire ou non, c’est très...
Volontaire ou non...
Devine...
réponse à . DiwanC le 12/02/2013 à 15h30 : Alors heureuse ? Tu n’imagines pas à quel point ! :...
Méfie-toi, ce site sent un peu le soufre : on y trouve aussi cette page
réponse à . claudine le 12/02/2013 à 14h12 : Il est peut-être devenu "inconnu" parcequ’il n’a pas ouvert so...
Si mes souvenirs sont bons, il est devenu ’inconnu’ (en tant que Machin) parce qu’il a échangé des propos peu amènes* avec quelques Expresionautes (un ou plusieurs ?) et irrité, il s’est désabonné**. Puis il est reviendu Richard 68.
*Les écritures de Lange influent sur mon vocabulaire ! 

**Comme plusieurs ici ont eu envie de le faire quand ils estiment que trop, c’est trop et qu’ils ne sont pas là pour se laisser emmernuyer.
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 15h17 : .........le bœuf (faut suivre le bœuf)........... Comme on dit chez...
Tu n’as pas pu oublier çà.
En 1961 ou 1962, François Missoffe, ministre du commerce, avait décidé de faire baisser le prix de la viande de boeuf S’en est suivi une campagne de pub assez consternante "Suivez le boeuf" qui a fait un flop et inspiré à Jean Poiret sa parodie "la vache à mille Francs".
Quelques années plus tard, il avait conseillé à Dany le rouge de prendre des bains glacés pour calmer ses ardeurs. On prêtait à Dany une liaison avec la fille de Missoffe, celle qui allait devenir une de Panafieu. Elle était étudiante en sociologie, c’est tout ce qu’on peut dire.
réponse à . deLassus le 12/02/2013 à 15h39 : Méfie-toi, ce site sent un peu le soufre : on y trouve aussi cette p...
Me méfier ? God [et Polnareff !] n’a-t-il pas dit aux impies que nous sommes :
On ira tous au paradis même moi
Qu’on soit béni ou qu’on soit maudit, on ira
Toutes les bonnes sœurs et tous les voleurs
Toutes les brebis et tous les bandits
On ira tous au paradis
On ira tous au paradis, mêm’ moi
Qu’on soit béni ou qu’on soit maudit, on ira
Avec les saints et les assassins
Les femmes du monde et puis les putains
On ira tous au paradis
réponse à . SyntaxTerror le 12/02/2013 à 15h51 : Tu n’as pas pu oublier çà. En 1961 ou 1962, François ...
Belle mémoire ! C’était en 1961 : cette page
réponse à . SyntaxTerror le 12/02/2013 à 15h51 : Tu n’as pas pu oublier çà. En 1961 ou 1962, François ...
Ben en 61 j’avais 4 ans........je suis plus de première jeunesse mais kamèmeuuuuuu
réponse à . DiwanC le 12/02/2013 à 15h56 : Me méfier ? God [et Polnareff !] n’a-t-il pas dit aux imp...
Moi j’veux aller en enfer parceque Satan l’habite !
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 16h00 : Ben en 61 j’avais 4 ans........je suis plus de première jeunesse ma...
Mille excuses.
Pourquoi me suis-je persuadé que tu es plus vieux que moi ?

Le dessin du "Courrier Picard" (ben oui) fait dire à Benoit XVI : Findus cherche de la vieille carne.
réponse à . SyntaxTerror le 12/02/2013 à 16h08 : Mille excuses. Pourquoi me suis-je persuadé que tu es plus vieux que moi&...
Y a pas d’mal, cher ami expressionaute, y a pas d’mal........
réponse à . DiwanC le 12/02/2013 à 15h30 : Alors heureuse ? Tu n’imagines pas à quel point ! :...
Donc : à te suivre !

Après la naissance Joseph est allé à la mairie pour le déclarer (parce que Sa Divinité il a tiré son coup et pis il s’est barré) sinon ils perdaient les allocations, la Sécu et tout le reste.
Fallait lui trouver un prénom à ce petit. Marie voulait Jésus, mais Joseph disait tu vas pas donner un nom de saucisson à un futur avocat ! On pourrait l’appeler Joseph, comme moi, non ?
C’est MON fils c’est moi qui décide a-t-elle décidé car depuis qu’elle c’était fait sautée par un dieu elle se la pétait un peu.
Il était un peu vexé mais il n’a pas discuté car il avait rendez-vous chez les Desgrand-Lacour pour un devis.
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 16h00 : Ben en 61 j’avais 4 ans........je suis plus de première jeunesse ma...
Ben en 61 j’avais 4 ans...
Petit jeunot, tu vas faire des envieux sur ce site de grabe à terre !!  :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 12/02/2013 à 16h29 : Donc : à te suivre ! Après la naissance Joseph est allé &...
C’est surtout que Joseph n’avait aucun intérêt à dire que c’était lui, sinon Marie n’avait pas droit à l’allocation de parent isolé. D’où cette fable qui fait raconter n’importe quoi à certaines églises chrétiennes depuis 2000 ans.
réponse à . DiwanC le 12/02/2013 à 15h30 : Alors heureuse ? Tu n’imagines pas à quel point ! :...
Joseph aurait enfin compris la "manœuvre " et quatre garçons seraient nés 

Il a effectivement compris la manœuvre mais il n’a jamais été certain que les suivants étaient de lui (quant on connaît God, hein ?)
Alors me diras-tu pourquoi est-il resté avec elle ? Ben parce que c’était une femme à lunettes, et tu connais le dicton "femme à lunettes, femme à quéquettes" (tu penses bien que le God il allait pas en choisir une frigide (comme Barjot)
(source: évangile apocryphe de sainte Marcelle)
réponse à . SyntaxTerror le 12/02/2013 à 16h41 : C’est surtout que Joseph n’avait aucun intérêt à...
Enfin quelqu’un qui me comprend et qui connaît le sérieux de mes recherches histéoriques.
Les manuscrits de la mer Morte (qui ne sont que les archives de la Sécu) sont heureusement là pour confirmer ma version pourtant méconnue.
réponse à . mickeylange le 12/02/2013 à 16h57 : Enfin quelqu’un qui me comprend et qui connaît le sérieux de ...
Les manuscrits de la mer Morte
Et toi tu nous racontes la sainte histoire de la Vierge Marie qui depuis le temps est devenue la Mère morte !
réponse à . mickeylange le 12/02/2013 à 16h29 : Donc : à te suivre ! Après la naissance Joseph est allé &...
...car il avait rendez-vous chez les Desgrand-Lacour pour un devis.
En effet, depuis des années, Joseph avait un boulot fou parce que tout le monde voulait crécher dans un "pièce-cuisine" aménagée avec les_tables à rallonges pour les noces à venir, chauffage central à récupération de chaleur tournante intérieure recyclable.
Joseph donc avait fondé sa petite entreprise « Le vieux charpentier », pour faire la nique à son beau-frère employé dans une boutique concurrente « Le vieux campeur », une société appartenant à un trio de directeurs et dont le slogan était "Sachez dormir à la belle étoile !".

Les garçons grandissaient… et c’est vrai que leur ressemblance avec God devenait de plus en plus frappante. Ça jasait fort dans les faubourgs de la basse ville… Les hommes surtout. Les femmes, elles, se taisaient*. Dame ! il n’y avait pas que les enfants de Marie qui ressemblaient à God...

NDLR : Comme quoi, en ces temps bénits par celui qu’on appellerait plus tard Georges Kelyos le Bienheureux, tout pouvait arriver, s’pas !


J’ai trouvé ça sur un feuillet échappé d’un livre ancien que transportait nuitamment M’sieur Ubbleu. Excusez du peu !
Excusez du pieu!
Au saut du lit, le matin, je regarde Télé-Matin, et là, je me tape à chaque fois la météo.
Il faut avouer qu’il y a des choses que je ne comprends pas:
Ils disent: aujourd’hui, temps plus vieux. Ben oui, plus vieux qu’hier, c’est normal, non?
Puis ils disent aussi: "Précipitations". A quoi cela sert-il de se précipiter, quand on arrivera quand même plus vieux? Sera-t-on plus vite plus vieux si l’on se précipite?

C’est peut-être parce que je ne suis pas encore bien réveillé?
Excusez du pieu...
Allez, j’y retourne...
Non, pas au pieu, au turbin, j’ai pas que ça à faire, moi!

Marceeeeeeeeeeeeeeeeeee!!!!!!!!!! Un p’tit remontant, steplé. Regarde, les autres arrivent déjà! Et Germaine qui a promis d’amener ses copains en plus... Tu vas voir ce que tu vas voir. :&rsquo)
réponse à . file_au_logis le 12/02/2013 à 19h24 : Excusez du pieu! Au saut du lit, le matin, je regarde Télé-Matin, ...
Au saut du lit, le matin, je regarde Télé-Matin, et là, je me tape à chaque fois la météo...
C’est peut-être parce que je ne suis pas encore bien réveillé?...
Allez, j’y retourne...
Non, pas au pieu, au turbin, j’ai pas que ça à faire, moi!
De quel pays nous envoies-tu ce message ?
réponse à . DiwanC le 12/02/2013 à 15h40 : Si mes souvenirs sont bons, il est devenu ’inconnu’ (en tant que Mac...
Je ne savais pas tout ça, c’est sans doute pendant ma panne d’ordi. Il nous reviendra peut-être " Richar2 68." Mais ce n’est pas normal qu’il ne réponde pas aux messages personnels.
Ton "emmernuyer" est charmant. Il mériterait de figurer dans les mots inventés "timbrés de l’orthographe N° 1. J’ai vérifier il n’y est pas, c’est pas juste, tu devrais faire une réclamation.
réponse à . mickeylange le 12/02/2013 à 16h29 : Donc : à te suivre ! Après la naissance Joseph est allé &...
Le duo Lange-Germaine devrait se mettre à la rédaction de "La Bible pour les nuls" ou "La Bible racontée aux enfants"
Parce que j’ai tout compris !
J’ai quand même quelques difficultés de comprenette pour d’autres épisodes...
Par exemple, le coup de la multiplication des pains...
Matthieu dit cinq pains et deux poissons.
Marc, sans doute plus méridional, dit sept pains et quelques poissons.
Toujours est-il qu’avec un peu de poudre de perlinpin subrepticement jetée, il y a eu de quoi nourrir - excusez-moi du peu - 5000 hommes, sans compter les femmes et les enfants. Et il y avait de bons restes.
Moi, j’aimerais bien qu’on m’explique !
Vous n’allez quand même pas me laisser mourir ignare !
Parler comme ça du petit Jésus et de la Vierge Marie le jour où notre pape donne sa dèm, alors qu’on ne sait même pas s’il aura droit au chomdu, je trouve ça plein de rigolétude...
Excusez du peu, mais il va falloir vous ressaisir si vous ne voulez pas bouillir dans les chaudrons de l’enfer pour l’éternité des siècles et des siècles, amen !

Mais bon, si vous implorez la grande mansuétude de God (Georges, mais Lui, pas l’autre) vous pourrez sans doute vous en tirer à meilleur compte. A compte d’auteur, je veux dire, parce qu’avec tous vos écrits, il y aurait bien de quoi faire un joli bouquin, s’pa !  
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 15h25 : pour un homme de 78 ans ben c’est à dire qu’on a beau ê...
on a beau être à Rome, les perdreaux de l’année ne sont pas légion
C’est pas comme sur Expressio!
réponse à . ergosum le 12/02/2013 à 20h57 : Le duo Lange-Germaine devrait se mettre à la rédaction de "La Bibl...
Moi, j’aimerais bien qu’on m’explique !

Demain passsque à cette heure les archives du Vatican sont fermées.
réponse à . ergosum le 12/02/2013 à 20h57 : Le duo Lange-Germaine devrait se mettre à la rédaction de "La Bibl...
Les p’tits pains, ce n’est pas de la poudre de perlimpinpin, c’est de l’or-ga-ni-sa-tion !
Indispensables : du bon matériel et un bon carnet d’adresses.

Pour commencer : la table, essentielle pour déposer les petits pains [roulés selon la méthode dite « Dobitchu », mise au point par Ibrahim Preskovitch, l’Arabe-Juif-du-coin] ; là, Matthieu fit appel à l’arrière-arrière-arrière-arrière petit-fils Grand-P’pa Pythagore. Un matériel super solide, super performant dont on parle encore aujourd’hui, c’est dire.

Ensuite la farine... là, il faut bien reconnaître qu’il y a quelques zones d’ombre. Pas de mystère, non, mais une certaine discrétion sur la provenance. On a parlé de filières précolombiennes... Matthieu est resté extrêmement réservé. Et malgré les investigations de la DGCCRF locale, rien n’a filtré à ce jour. Stupéfiant, non ?

Pour finir, la main-d’œuvre. Matthieu organisa une grande tombola avec – comme premiers lots – huit jours de croisière gratuite sur le lac Tibériade. Il y eut plus de candidats que de postes à pourvoir. Parmi ceux-là, plusieurs maçons qu’il engagea pour la construction de fours à pain démontables d’une rare ingéniosité et d’une robustesse remarquable [commercialisés aujourd’hui – avec quelques légères et indispensables modifications techniques - sous la marque BMSC (Bread-Matthieu and Son Corporation)].

Bon, on a le matériel, la matière première, le personnel. Quelques équipes, façon 3x8. Excusez du peu* !
Quant aux deux petits pains dont tu parles, ce n’était que de simples prototypes et l’histoire de la multiplication, un coup de pub. Génial, non ?
C’est clair pour toi, main’nant ?  
Demain, Lange t’essspliquera les poissons !

*Faut arriver à le caser, sinon God tonitrue. Si, si !
réponse à . BOUBA le 12/02/2013 à 15h25 : pour un homme de 78 ans ben c’est à dire qu’on a beau ê...
Y’ en a tout de même certains qui ont entre 60 et 65 ans.......
réponse à . DiwanC le 13/02/2013 à 00h10 : Les p’tits pains, ce n’est pas de la poudre de perlimpinpin, c&rsquo...
Je comprends déjà plus mieux !
Ah ! Et pis, il y a aussi l’histoire de Samson, qui arrive à trucider un millier de philistin avec la mâchoire d’un bourricot... Il avait bouffé du lion, l’asinus ?
A moins que ce ne soit asinus asinum fricassée
réponse à . ergosum le 13/02/2013 à 18h12 : Je comprends déjà plus mieux ! Ah ! Et pis, il y a aussi...
Euh… là, ça ne va pas être possible : les Samson sont extrêmement procéduriers. On risque d’être poursuivis pour « intrusion dans la vie privée ».
Mais demande un rendez-vous à God : y sait tout !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Excusez du peu ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?