Gagner ses éperons - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Gagner ses éperons

Accéder à un statut social supérieur
Obtenir une situation plus élevée

Origine

Les cavaliers connaissent bien les éperons, accessoires équestres qui ont aussi beaucoup été évoqués dans les aventures du Far West.
Ces choses sont des petites branches de fer terminées d'un côté par une roue à pointes et pourvues de l'autre d'un système permettant de les faire tenir sur les talons du cavalier. Elles lui servent, lorsqu'il en pique les flancs de sa monture, à la faire accélérer. Au point, d'ailleurs, que le mot éperon a, jusqu'au XVIIIe siècle, symbolisé une allure rapide.

Si notre expression n'apparaît qu'au XIXe siècle, elle fait pourtant référence au Moyen Âge, lorsqu'un homme devenait chevalier.
En effet, généralement après une action d'éclat qui le rendait digne de son nouveau statut, on lui remettait, outre ses armes, une paire d'éperons, symboles de sa montée en grade, élévation à un plus haut niveau qu'on retrouve dans notre métaphore.
L'expression est généralement employée lorsque la promotion suit une action (ou un ensemble d'actions) brillamment réussie justifiant la récompense.

Ces accessoires ont, en liaison avec la même époque, également donné l'expression couper les éperons lorsqu'on excluait ou bannissait un chevalier félon.

Exemple

« Ferdinand III, qui sait comment cet officier s'est comporté à Noerdlingen, où il a lui-même gagné ses éperons, l'appelle donc en Allemagne avec le titre de général-major qu'il a, on en conviendra, dignement mérité. »
Charles Rahlenbeck - Gilles de Haes - 1854

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Gagner ses éperons » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Ennill ei blwyfGagner sa paroisse
Allemagnede Sich die Sporen verdienenGagner ses éperons
États-Unisen To earn one's spursGagner ses éperons
Angleterreen To win one's spursGagner ses éperons
États-Unisen Earn one's stripesGagner ses chevrons
Argentinees Avanzar 5 casillasSauter 5 cases (allusion faites aux cases des jeux de société)
Espagnees Ganarse el puestoGagner sa place
Canada (Québec)fr Gagner ses épaulettes.
Pays-Basnl Zijn sporen verdienenGagner ses éperons
Pays-Basnl Omhoog vallenTomber vers le haut (vulgaire)
Belgique (Flandre)nl Zijn sporen verdienenGagner ses éperons
Brésilpt Subir na vida Monter dans la vie
Roumaniero A dobândi galoaneleAcquérir les galons

Vos commentaires
I"m a poor lonesome cowboy...................
Je ne vous abandonnerai pas tout seul en ce jour de la St-Valentin, mon/ma cher/chère " Riquet à la Houppe" (contes de Perreault) de mon enfance sage...
Directement du Mexique, je vous suis régulièrement sur ce site et partage l’expresion du jour avec mes étudiants francophiles... et autres contacts de ma liste. Voici en supplément une petite traduction sur "Un étranger au Paradis" du Pacific Pearl pour consoler mon/ma "Lonesome cowboy"
André/Andrés, le joyeux retraité de Mazatlán



E.G. Brady a écrit de bon cœur des articles pour le « PACIFIC PEARL » depuis plus de 10 ans. Une collection de son travail : « Married in Mexico » est en vente par courriel : egbrady@hotmail.com »

Un GROS MERCI à mon « paisano » i.e. compatriote québécois, Serge Beaulieu d’avoir consacré quelques précieux moments de ses vacances à Mazatlán à réviser ma première version de cette traduction.
Et bien, et bien, mon petit Godemichou adoré? Qué pasá? On oublie tout ou à peu près de son histoire des marines antiques (non, ne te donne pas cette Pen!)?
Il me semble me souvenir que de nombreuses batailles navales impliquant les flottes phéniciennes, grecques, égyptiennes, romaines (non, je n’en fais pas une salade!) se terminaient par l’éperonnage de navires ennemis...
L’éperon, ce membre roide et tendu à l’avant du vaisseau...
C’est pour cela que, plus de vingt siècles plus tard, on dit encore d’une (ex-)jeune fille - à partir du moment où elles est devenue "ex-" - qu’elle a gagné son éperon. Aprés avoir suivi ce conseil du poète "vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, ..." elle a bien sûr gagné ses éperons.
Et puis, il nous faut aussi nous souvenir de "Schild en vriend" (en flamand dans le texte), où les gueux et piétons flamands ont anéanti la line fleur de la chevalerie francaise, venue s’éperonner sur leurs dards, lances et autres objets contondants (qu’ en tendant?). Ils leur ont alors rafflé leurs éperons d’or...

L’Egypte réclame de l’Allemagne la restitution du buste de Néfertiti. A quand la demande francaise du retour des éperons d’or?
Me semble aussi me souvenir que, lors de son adoubement, le chevalier recevait le droit de monter à cheval (d’où le don des éperons) et d’entrer à cheval dans les églises... Qui confirme ou infirme ?
réponse à . Rikske le 15/02/2011 à 07h30 : Me semble aussi me souvenir que, lors de son adoubement, le chevalier recevait l...
Je vais paraître un peu "lourde" mais s’agissant d’église, je dirais plutôt "infirme".

A part les éperons, ne gagne-t-on pas aussi ses épaulettes ? C’est en montant... à bicyclette que l’on conquiert l’épaulette !
réponse à . Alexandry le 15/02/2011 à 08h01 : Je vais paraître un peu "lourde" mais s’agissant d’égli...
Est-ce parce que tu fermes une porte, que tu écris:
Je vais paraître un peu "lourde"
?
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 07h23 : Et bien, et bien, mon petit Godemichou adoré? Qué pasá? On ...
Que veut tu toutes ces ex jeunes filles qui ont bien la chance de l’etre, ex, ont besoin d’en tater plusieurs d’éperons avant de trouver les bons
Marre de se faire leser sur la marchandise les jeunes filles,et qu’on leur refile des eperons émoussés qui eperonnent plus rien.
réponse à . Rikske le 15/02/2011 à 07h30 : Me semble aussi me souvenir que, lors de son adoubement, le chevalier recevait l...
Je vais rejoindre le partenaire d’Alexandra et infirmer le fait que les chevaliers gagnaient ainsi le droit d’entrer à cheval dans les églises...
Je vais même plus loin: ils n’avaient pas non plus le droit d’entrer à cheval dans les cathédrales!
Quant au droit de monter à cheval... Yo no sé! Mais je crois aussi que cela n’est pas correct. Ils avaient - je pense - déjà eu maintes fois l’occasion de monter.
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 08h16 : Je vais rejoindre le partenaire d’Alexandra et infirmer le fait que les ch...
Les droits et les devoirs de chevaliers et de la noblesse du Moyen-Âge étaient assez fluctuants au regard de l’Eglise avec laquelle ils s’établissaient souvent dans un rapport de forces. Je ne pense pas que les chevaliers aient en effet eu le droit établi de pénétrer à cheval dans un lieu consacré, mais je pense que s’ils le prenaient, c’était précisément pour marquer leur propre puissance armée et politique face à celle, symbolique, du lieu.

D’ailleurs, à la création de la chevalerie, purement tactique, l’Eglise était parfaitement étrangère au processus qu’elle n’a influencé que lorsque elle a essayé d’une part de le moraliser, d’autre part d’utiliser cette puissance de la cavalerie armée à son propre profit à travers les Croisades.
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 08h08 : Est-ce parce que tu fermes une porte, que tu écris: Je vais paraîtr...
J’eus dû écrire "lourdes" pour être fidèle au lieu, ça tu l’auras compris...

Mais j’ai beau la retourner dans tous les sens, je ne vois pas de quelle porte tu veux parler. Je sais, c’est gond !
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 07h23 : Et bien, et bien, mon petit Godemichou adoré? Qué pasá? On ...
Les "éperons d’or", qui n’étaient pas en or soit dit en passant, que sont-ils devenus ? Je lis que : « «  La défaite française lors de la bataille de Courtrai fut totale mais les conséquences ne s’avérèrent pas trop désastreuses. Fêté chaque année en Flandre, l’anniversaire de la bataille des Eperons d’Or (date officielle de la fête de la communauté flamande de Belgique) reste considéré, par les groupes nationalistes flamingants, comme l’un des moments les plus glorieux de la nation flamande qui affirma à ce moment sa suprématie sur les francophones. Nombre de petits esprits oublient aisément que les mêmes milices flamandes subirent, deux ans plus tard, un désastre aussi majeur lors de la victoire française de Mons-en-Pévèle, non loin de Douai. A l’issue de cette bataille, au cours de laquelle le roi Philippe le Bel combattit en première ligne, les Français eurent tôt fait de récupérer les fameux éperons d’or qui furent envoyés vers une église de Dijon » » (http://users.skynet.be/grandes_batailles/pages/71.html
Je rappelle aussi aux flamingants de tout poil que lors de la bataille des Eperons d’Or, les Gantois refusèrent de se joindre aux Flamands
Lors de l’adoubement, l’écuyer recevait ses armes dont chaque pièce revêtit au cours des siècles, outre l’importance de son prix et de sa fonction protectrice, une importance symbolique influencée par l’"idéal" chevaleresque. Il recevait alors des éperons dorés que son suzerain lui fixait lui-même : de là, comme le dit God mieux que moi, le sens de l’expression du jour. Néanmoins, c’est le geste et non l’objet lui-même qui relevait de l’ascension sociale. Il semble improbable en effet que le cavalier accompli que l’écuyer devait être alors ait pu y parvenir sans "piquer des deux" avant cette cérémonie. Je parle de mémoire, cette période de l’Histoire m’ayant passionnée.
réponse à . pfloche le 15/02/2011 à 08h38 : Les "éperons d’or", qui n’étaient pas en or soit dit e...
Regarde là-haut dans le mode d’emploi comment procéder pour que ton lien nous soit immédiatement accessible sans quitter, au grand jamais, la page d’Expressio : accolade ouverte avant, accolade fermée après, steplé ! Tu y gagneras tes éperons du jour !
réponse à . Rikske le 15/02/2011 à 07h30 : Me semble aussi me souvenir que, lors de son adoubement, le chevalier recevait l...
Sur le droit de monter à cheval, il me semble que sans être chevalier, l’écuyer, de plus petite noblesse, montait et combattait aussi à cheval.
J’ai vu ailleurs que lors de l’adoubement le nouveau chevalier recevait des éperons dorés. Voir cette page
Pour le doit d’entrer à cheval dans les églises, je n’ai rien trouvé de précis. Mais ça m’étonnerait beaucoup, car c’était un grand blasphème.
Ceci complète ce que nous a dit brillamment Momolala plus haut.
réponse à . Alexandry le 15/02/2011 à 08h36 : J’eus dû écrire "lourdes" pour être fidèle au li...
Comme toi, j’avais compris "Lourde" même sans s, mais cette porte reste de marbre. C’est vrai que c’est gond. A propos, Chirstian, ouhou ! Pourquoi dit-on gond comme la lune ?   :&rsquo)
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 08h08 : Est-ce parce que tu fermes une porte, que tu écris: Je vais paraîtr...
Ah ! Peut-être une piste...

Porte = lourde en langage familier. J’en déduis donc , filo, que tu tires l’argot !!!

Mais de là à vouloir la fermer, la lourde, aucune intention de ma part. Bien au gond-traire.
Je connaissais mieux l’ expression "gagner ses galons". Si elle a quelque chose de militaire, de nos jours elle désigne toute personne qui obtient de l’ avancement grâce à son travail. Ceci dit, les chevaliers de la table ronde s’asseyaient précisément autour d’ une table ronde pour qu’ aucun ne puisse "présider" plus qu’ un autre. En principe, n’ importe lequel d’ entre eux pouvait prétendre au Graal. Siéger à la table ronde impliquait la reconnaissance d’ un ordre moral indépendant des privilèges de la naissance (mais si l’ on y regarde bien, il n’ y a pas de roturiers parmi eux... que des chevaliers de haut lignage !) Cependant on ne naissait pas chevalier de la Table Ronde, on le devenait. Ceci dit, les actes que l’ on commettait par la suite contredisaient parfois cette notion de mérite !
Au début, et vu l’importance de grimper dans l’échelle sociale, les gens se questionnaient: - Alors, c’est gagné? . Nous espérons...Le temps et son emploi costant à simplifié cela et c’est devenu "gagner ses éperons".
J’ajouterai que ça concernait aussi les petits chats, trés aimés à l’époque, et pour eux, il existait une gamme de couleurs, étant le petit chat-éperon rouge la plus haute distinction.
Pour ce qui est des éperons, quelques précisions techniques :

Ils ne sont pas toujours terminés par une roulette à dents mais peuvent aussi se finir par une roulette sans dents, voire et c’est le cas le plus fréquent, pas de roulettes du tout.

En fait, on peut parfaitement monter à cheval sans éperons ce que faisaient d’ailleurs tous les pages, les bourgeois et les cavaliers d’aujourd’hui... mais pas quand on est chevalier.
En effet, si on prend en compte l’épaisseur de la selle, des protections diverses, de l’armure, et le peu de flexibilité de la jambe une fois recouverte de métal, la jambe du cavalier se retrouve déportée assez loin du cheval. Il est donc nécessaire d’avoir des éperons particulièrement longs (regardez dans un musée, ils sont souvent 4 à 5 fois plus longs que ceux d’aujourd’hui) simplement pour toucher le cheval.
Bonne journée.
réponse à . clavieretstyle le 15/02/2011 à 10h22 : Pour ce qui est des éperons, quelques précisions techniques :...
Merci beaucoup pour ces explications.
Quelques détails supplémentaires et un beau dessin sur cette page
Et tout un chapitre sur le sujet : cette page
réponse à . Alexandry le 15/02/2011 à 08h01 : Je vais paraître un peu "lourde" mais s’agissant d’égli...
C’est en montant... à bicyclette que l’on conquiert l’épaulette !
Qui, c’est bien connu, est la reine des paupiettes.
réponse à . mitzi50 le 15/02/2011 à 10h12 : Je connaissais mieux l’ expression "gagner ses galons". Si elle a quelque ...
"gagner ses galons"

Ayant mis un point d’honneur à rester deuxième classe durant la "durée légale", je n’ai pas pu y gagner de galons ni d’éperons. Etant "chasseur un jour, chasseur toujours", je ne vois d’ailleurs pas ce que j’aurais fait d’éperons. Les cavaliers non plus, à l’époque, vu que leurs montures étaient des AMX 30.
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 07h23 : Et bien, et bien, mon petit Godemichou adoré? Qué pasá? On ...
dards, lances et autres objets contondants

La rédaction laisse penser que les dards et les lances sont des objets contondants, ou bien c’est encore moi que je cause pas la france aussi mieux que vous ?
réponse à . SyntaxTerror le 15/02/2011 à 11h42 : dards, lances et autres objets contondants La rédaction laisse penser que...
Il me semble que dards et autres lances ont plutôt vocation à être perforants que contondants. De l’ordre de la différence entre le mordillement et la morsure, tu mords ?
réponse à . Alexandry le 15/02/2011 à 08h01 : Je vais paraître un peu "lourde" mais s’agissant d’égli...
C’est en montant... à bicyclette que l’on conquiert l’épaulette !
j’ai essayé les éperons pour faire de la bicyclette. L’idée c’était d’en donner un coup dans la roue, pour la faire avancer plus vite. Je reconnais que je ne manquais pas d’air. Résultat : je me suis dégonflé et pour tout dire, ça m’a crevé ! 
c’est parce qu’il est fin et pointu, qu’on l’appelle épais-rond  ?
réponse à . SyntaxTerror le 15/02/2011 à 11h22 : "gagner ses galons" Ayant mis un point d’honneur à rester deuxi&egr...
C’ est un choix tout à fait respectable. En fait il n’ existe, dans l’ armée française que deux distinctions purement honorifiques, qui ne sont pas des "grades". Soldat 1è classe et...maréchal de France ! Mais il est vrai que les chars n’ ont pas besoin d’ éperons pour rouler....
réponse à . deLassus le 15/02/2011 à 08h46 : Sur le droit de monter à cheval, il me semble que sans être chevali...
Pour le doit d’entrer à cheval dans les églises
j’ai lu que le chanoine d’honneur de Saint-Jean de Latran (titre décerné aux plus hauts dirigeants français, rois compris, depuis Henri IV) lui donnerait le droit d’entrer à cheval dans cette basilique de Rome. De même les chevaliers de l’ordre de Malte auraient eu le droit d’entrer à cheval dans les églises. Mais il s’agit de sources non confirmées.
Par contre je lis sur cette page qu’une messe est donnée spécialement pour les animaux, le premier dimanche de Novembre à l’église Sainte Rita, à l’occasion de la solennité de Saint François d’Assise.
Et la présence de grenouilles dans les bénitiers est attesté dans bien des sources (d’eau bénite).
réponse à . mitzi50 le 15/02/2011 à 10h12 : Je connaissais mieux l’ expression "gagner ses galons". Si elle a quelque ...
tu m’as devancée dans l’expression, je ne connaissais que "gagner du ou des galons", en prendre et monter en grade (non pas ’en prendre pour son grade’), mais obtenir une promotion, de l’avancement ... monter dans la hiérarchie
Je refuse les éperons dont l’extrémité pointue ou portant une molette sert à piquer les flancs du cheval pour le stimuler ... dans la douleur 
réponse à . clavieretstyle le 15/02/2011 à 10h22 : Pour ce qui est des éperons, quelques précisions techniques :...
Au moyen-âge, sans doute. Mais cela m’ étonnerait que le chevalier de La Barre, condamné à être décapité pour ne pas s’ être découvert lors du passage d’ une procession (et pour possession du dictionnaire philosophique de Voltaire...., livre alors interdit) ait encore porté une armure dans la seconde moitié du XVIII siècle. Portait-il ou non des éperons ? Je ne le sais. Mais je doute qu’ il ait eu le droit d’ entrer à cheval dans une église. En tout cas on put l’ accuser fort opportunément d’ avoir dégradé un crucifix, laquelle dégradation a sans doute été causée accidentellement par une charrette....tirée par un cheval, ou peut-être un âne ou un mulet.....
réponse à . chirstian le 15/02/2011 à 12h13 : Pour le doit d’entrer à cheval dans les églises j’ai...
L’ idée de voir notre président de la République entrer dans la basilique St Jean de Latran à cheval m’ amuse beaucoup. Les poneys sont-ils permis ?
Et en ce qui concerne le vélo, fallait utiliser des roues lenticulaires increvables....mais je pense que les éperons auraient plutôt freiné la bécane !
C’est en montant... à bicyclette que l’on conquiert l’épaulette !
Joli...
Yves Montant qui essaie de courtiser Paulette ààà bicycleeeette..., mais y’avait aussi Fernand et puis Firmin qui se sentaient pousser des ailes pour suivre la fille du facteur ...

Très belle chanson qui reste dans mon cœur, et pas seulement parce que ma maman s’appelle Paulette.
cette page
cette page

Scusez-moi, c’était en réponse à Alexandry #5
réponse à . SyntaxTerror le 15/02/2011 à 11h42 : dards, lances et autres objets contondants La rédaction laisse penser que...
les dards et les lances sont des objets contondants
God ne fait jamais d’erreur. D’ailleurs, s’il avait confondu, il aurait parlé d’objets "confondants".
Mais il existe effectivement deux catégories d’objets de tonte. Une tondeuse, voire une faux, sont des objets bien-tondants. C’est comme qui dirait, que c’est étudié pour ! Par contre, on peut tondre avec une lance ou un dard, mais il faut être con ! Depuis Fucius, on parle donc d’objets con-tondants.
réponse à . cotentine le 15/02/2011 à 12h20 : tu m’as devancée dans l’expression, je ne connaissais que "ga...
Je refuse les éperons dont l’extrémité pointue ou portant une molette sert à piquer les flancs du cheval pour le stimuler... dans la douleur
tu as raison. D’ailleurs, personnellement, je ne me sers jamais d’éperons quand je monte ma femme. Il existe d’autres moyens de stimuler, non ?
Toutefois, ne négligeons pas totalement le fait qu’il peut exister des chevaux masochistes et que refuser de les stimuler dans la douleur serait le comble du sadisme ! Hennit soit qui mal y panse !
réponse à . chirstian le 15/02/2011 à 12h34 : Je refuse les éperons dont l’extrémité pointue ou po...
C’ est pousser le bouchon (nage) un peu loin.....
Au Québec on dit : gagner ses épaulettes
Comme dans la chanson : Il a gagné ses épaulettes maluron malurette, il a gagné ses épaulettes maluron maluré...
de l’édition de 1762 du dictionnaire de l’Académie française, à celle de 1872, éperon avait également le sens de "ÉPERON se dit aussi De certaines rides qui se voient au coin de l’oeil des personnes qui vieillissent. "
Ce sens n’est plus repris dans l’édition de 1932, et dans aucune de mes sources récentes.
C’est ainsi que, dans l’indifférence générale, on nous a subrepticement retiré le droit de gagner nos éperons ... même à l’ancienneté !
réponse à . chirstian le 15/02/2011 à 14h20 : de l’édition de 1762 du dictionnaire de l’Académie fra...
En effet. Mais on nous a collé des pattes d’oies !
réponse à . chirstian le 15/02/2011 à 12h13 : Pour le doit d’entrer à cheval dans les églises j’ai...
A part la question d’y avoir droit ou non, je pose publiquement la question :
Ca sert à quoi d’entrer à cheval dans une église ?
Déjà que certains pensent qu’à pied, ça ne sert pas à grand’chose.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 15/02/2011 à 12h26 : C’est en montant... à bicyclette que l’on conquiert l’&...
Amis de la poésie, bonjour.
Comme évoquée plus haut, la vraie Paulette est à cette page-ci
réponse à . cotentine le 15/02/2011 à 12h20 : tu m’as devancée dans l’expression, je ne connaissais que "ga...
les éperons dont l’extrémité pointue ou portant une molette sert à piquer les flancs du cheval pour le stimuler

Ca sert aussi à plein de trucs utiles !
Je suis certain que vous avez tous et toutes vu ce monument du western qu’est "l’appât" d’Anthony Mann (titre original : the naked spur, l’éperon nu).
Sinon, apprenez que ça sert aussi à gravir une montagne et à être lancé au visage du méchant qui vous veut plein de mal.
Faute de gagner ses éperons, vous n’avez qu’à les acheter. cette page
réponse à . SyntaxTerror le 15/02/2011 à 15h59 : les éperons dont l’extrémité pointue ou portant une m...
Et Howard Kemp (James Stewart) de chanter :
Avec l’amie molette, on n’se quitte jamais ...
Est-ce que les Académiciens (dont je serai un jour, je serai !), qui portent l’épée, portent aussi des éperons dorés ?
J’aurais bien aimé voir Marguerite Yourcenar, de son vrai nom Marguerite Antoinette Jeanne Marie Ghislaine Cleenewert de Crayencour, avec des bottes et de beaux éperons dorés.
Mais entre-t-on à cheval sous la Coupole ?
réponse à . mitzi50 le 15/02/2011 à 12h23 : L’ idée de voir notre président de la République entr...
L’ idée de voir notre président de la République entrer dans la basilique St Jean de Latran à cheval m’ amuse beaucoup. Les poneys sont-ils permis ?
Ne voulais-tu pas plutôt demander si les ânes étaient permis?
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 16h32 : L’ idée de voir notre président de la République entr...
Trouvé dans un dictionnaire d’argot militaire de la fin 19ème : "Le cavalier dit du fantassin qu’il porte ses éperons aux coudes".
Encore et toujours merci, chirstian, pour le site Argoji !
réponse à . deLassus le 15/02/2011 à 16h42 : Trouvé dans un dictionnaire d’argot militaire de la fin 19èm...
Et le p’tit Nicolas, où doit-il porter ses éperons, quand il chante: "Bonsoir, Carla Clara"?
réponse à . mident le 15/02/2011 à 15h01 : En effet. Mais on nous a collé des pattes d’oies !...
Fort cavalièrement !
réponse à . SyntaxTerror le 15/02/2011 à 15h48 : Amis de la poésie, bonjour. Comme évoquée plus haut, la vra...
C’est la fête à Paulette ? cette page.
Grâce aux commentaires sur la religion (église, cathédrale, Croisades, etc.),
sur la politique (Sarko, âne, etc.),
et sur le côté sexuel (stimuler, le sadomachisme, etc.),
les expressionautes ont abordé les trois sujets taboo de la conversation polie. Bravo! Encore!
réponse à . lalibellule1946 le 15/02/2011 à 17h39 : Grâce aux commentaires sur la religion (église, cathédrale, ...
Grâce aux commentaires sur la religion
Avec un site dirigé et animé par plaisir par un nommé God, c’est la moindre des choses.
Plus sérieusement : sur ces trois sujets que tu appelles tabou, je n’ai pas encore vu des expressionautes s’étriper. Si, peut-être, à une époque (2007) où l’un d’entre nous "prenait le forum pour une chaire". Il s’est désabonné depuis, et on retrouve parfois ses interventions dans les rediffusions ou en cherchant "Une au hasard". Il y est "inconnu".
C’est sans nul doute que outre notre amour de la langue française, nous partageons une vraie valeur qui s’appelle l’humour.
Sur le "côté sexuel", et comme je vais vous quitter pour quelques heures, note qu’en argot du sexe on appelle éperon le membre viril en érection. Je n’ai pas pu caser ça avant.
réponse à . chirstian le 15/02/2011 à 12h26 : les dards et les lances sont des objets contondants God ne fait jamais d&rsquo...
Depuis Fucius, on parle donc d’objets con-tondants.
c’est con-fondant !
Pour faire plaisir à Filo, il n’y a pas sur ce merveilleux /slurp site de ep-rombière*.
*femelle de l’éprombier de Germaine.
réponse à . deLassus le 15/02/2011 à 17h55 : Grâce aux commentaires sur la religionAvec un site dirigé et anim&e...
Sur le "côté sexuel", et comme je vais vous quitter pour quelques heures, note qu’en argot du sexe on appelle éperon le membre viril en érection. Je n’ai pas pu caser ça avant.
Va donc voir ma contrib 3, mon p’tit Mont’LàDsus, futur Académicien Académicien...
C’est con-cernant le-dit côté sexuel que tu nous quittes, là? C’est bien d’avoir des priorités!
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 16h32 : L’ idée de voir notre président de la République entr...
Je parlais de la monture, Filo. Pas du cavalier....Et si les musiciens de la ville de Brême comportent bien un âne et un coq (mascotte de la France) les deux autres animaux sont un chien et un chat. Y’ a pas d’ exemple d’ âne porté par un poney dans la littérature, sauf erreur de ma part !
réponse à . patchouli le 15/02/2011 à 13h28 : Au Québec on dit : gagner ses épaulettes Comme dans la chanso...
Bonjour patchouli,

Nous aussi on a une chanson avec l’expression du jour, et ça fait : il était une bergère, éperon, éperon, petit patapon.
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 18h47 : Sur le "côté sexuel", et comme je vais vous quitter pour quelques h...
Va donc voir ma contrib 3
Au temps (j’ai du mal à m’y faire) pour moi. Je l’avais oubliée, cette contribution aussi matinale que déterminante.
Pour tes insinuations salaces, j’aurais bien dans une vie antérieure aimé en effet un petit 6 à 8, mais il ne s’agissait que de mon cours quotidien.
réponse à . deLassus le 15/02/2011 à 17h55 : Grâce aux commentaires sur la religionAvec un site dirigé et anim&e...
Et quand est-ce qu’un éperon n’est pas un éperon? Quand il est
le membre viril en érection.

Le français est vraiment étourdissant.
réponse à . deLassus le 15/02/2011 à 19h58 : Va donc voir ma contrib 3Au temps (j’ai du mal à m’y faire) p...
j’aurais bien dans une vie antérieure aimé en effet un petit 6 à 8,
Pourquoi? Maintenant, c’est plutôt du cinq à sec?
réponse à . mitzi50 le 15/02/2011 à 18h47 : Je parlais de la monture, Filo. Pas du cavalier....Et si les musiciens de la vil...
Y’ a pas d’ exemple d’ âne porté par un poney dans la littérature
Là, t’as raison. Je pensais cependant plutôt à un âne porté par une mule ... :&rsquo)
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 18h47 : Sur le "côté sexuel", et comme je vais vous quitter pour quelques h...
le membre viril en érection. Je n’ai pas pu caser ça avant.
je t’envie cette première fois ! 
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 20h28 : j’aurais bien dans une vie antérieure aimé en effet un petit...
Oui, du cinq ascète.
rectification : page 5, sous la photo, il fallait lire, non pas : "Carla B. a pris son pied sur l’éperon de l’Elysée" mais "Carla B. s’est pris les pieds sur le perron de l’Elysée".
quand le petit Chat Botté appris qu’il avait gagné ses éperons, il en rougit de plaisir. C’est donc sous le surnom de petit chat-éperon rouge qu’il prit un billet de cheval* pour aller voir sa grand-mère. Et Charles y gagne ses éperrault.

* le train était plus rapide, mais ne permettait pas d’entrer dans les églises. 

j’ai plagié involontairement Joseta ! Pardon : il faudrait toujours tout lire !
réponse à . chirstian le 15/02/2011 à 21h14 : quand le petit Chat Botté appris qu’il avait gagné ses &eacu...
le surnom de petit chat-éperon rouge
Voir la fin du # 18, à 10 : 17, et rendre à joseta ce qui lui revient !
réponse à . file_au_logis le 15/02/2011 à 07h23 : Et bien, et bien, mon petit Godemichou adoré? Qué pasá? On ...
Héééélà, breuke, en marine, c’est d’un rostre qu’on parle, pas d’un éperon !
Plouf, ta démo tombe à l’eau, ce qui prouve bien l’origine marine (le pène) de l’expression dont auquel il est question au chapitre précédent !

CQFD-Hobbes
nb: je me fais rare car je dois encore terminer l’aménagement de mon P.C. (poste de commandement, oeuf course) : c-à-d. terminer le socle (non, pas de ma statue) , dégager mon bureau, installer la Hi-Fi, bouger des prises électriques, monter ma blibliothèque, la poser sur son socle et enfin la garnir....
Y a encore du boulot, et pis après ce sera la rénovation de la salle de bains, et pis remplacer les gouttières, et pis, y a aussi la Sicile et pis la Croatie à intercaler pendant l’été.... oufffff, on n’en sort pas !
réponse à . lalibellule1946 le 15/02/2011 à 17h39 : Grâce aux commentaires sur la religion (église, cathédrale, ...
Hello, lalib’ (c’est belge comme pseudo, ça ?) , il me semble que le fric fait aussi partie des trois sujets tabou, avec le sexe, la religion et la politique. Comment ça , ça fait quatre ? Oui, mais ce sont des grands tabous !

Marcel Pagn-Hobbes
Taboo......ooops......tabou. Au temps pour moi.
réponse à . HoubaHOBBES le 15/02/2011 à 21h48 : Hello, lalib’ (c’est belge comme pseudo, ça ?) , il me s...
[c’est belge comme pseudo, ça?] C’est une question rhétorique, ça?

Pour le fric, oui, sujet assez délicat.
réponse à . mickeylange le 15/02/2011 à 18h14 : Pour faire plaisir à Filo, il n’y a pas sur ce merveilleux /slurp s...
J’arrive à bride abattue ! Eperons perdus*, cheval fourbu... Cheveux décoiffus tant j’ai courru ! Mais j’ai tout lu !
Merci, mon Lapin, d’avoir envoyé le prombier chez Filo... à qui je souhaite bon courage  ! :&rsquo)
*...c’est pas comme ça que j’vais monter en grade...
réponse à . lalibellule1946 le 15/02/2011 à 23h15 : [c’est belge comme pseudo, ça?] C’est une question rhé...
Ben non, plutôt habituelle et historique c’te questillion !

Smile-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 16/02/2011 à 08h14 : Ben non, plutôt habituelle et historique c’te questillion ! Sm...
Je ne suis pas belge. Je suis américaine, francophile si non francophone. Et j’adore les libellules. Qui sont trouvées à travers le monde si je ne me trompe. Insecte prédateur de l’ordre Odonata (ayant les dents). Au temps des dinosaurs les ailes des libellules mesuraient 30 inches. Sorry, je n’ai pas la conversion en centimètres au bout des doigts. Je crois qu’il n’y a qu’un autre pays au monde à part les USA qui n’utilise le système métrique, Bahrain peut-être, shaypa. C’est pour dire que la libellule n’est pas belge. Elle est cosmopolitaine.
Je vois maintenant que le mot est cosmopolite. I stand corrected...again. Il y a trois pays non-métrique, les USA, Myanmar - Burma, et Liberia. Jimmy Carter, étant ingénieur par formation, dans les années ’76-’80 a fait de son mieux de convertir les USA mais il y avait trop de résistance.
Un jour sur ses longs pieds (noirs ?) allait je ne sais où
Le Héron au long bec emmanché d’un long cou.
Il cotoyait une rivière.
L’onde était transparente ainsi qu’aux plus beaux jours ;
Ma commère la Carpe y faisait mille tours
apprenant à ses petits à se méfier d’un héron
qui avait déjà gagné ses éperons
Le Héron en eût fait aisément son profit :
Tous approchaient du bord, l’Oiseau n’avait qu’à prendre ;
Mais il crut mieux faire d’attendre
Qu’il eût un peu plus d’appétit.
Il vivait de régime, et mangeait à ses heures.
Après quelques moments l’appétit vint ; l’Oiseau
S’approchant du bord vit sur l’eau
Les petites carpes qui sortaient du fond de ces demeures.
En criant Tapon, Tapon, il s’attendait à mieux,
Et montrait un goût dédaigneux
Comme le Rat du bon Horace.
Moi des petites carpes ? dit-il, moi Héron à éperons que je fasse
Une si pauvre chère ? Et pour qui prend-on mes éperons ?
La carpe par les cris des petits attirée
La carpe pensant que c’est bien là le dîné d’un Héron !
Mit en garde ses petits
Héron, héron, petit, pas Tapon.
réponse à . mickeylange le 02/07/2013 à 02h52 : Un jour sur ses longs pieds (noirs ?) allait je ne sais où Le H&eacu...
Si mes souvenirs sont bons, à force de dédaigner carpes et carpillons, ce Pas-Tapon là dut se contenter d’un limaçon. Humilié qu’il était !
Houba-Hobbes [@66] doit toujours être en travaux car on ne le voit guère - pour ne pas dire plus du tout - sur ce mêêêrveilleux site…
Dans les textes de Georges (l’autre !), quelques chevaux paissent en paix ; quelques chevaliers caracolent mais pacifiques, ils semblent ne point porter d’éperons…

Or, la belle à peine cloîtrée,
Amour en son cœur s’installa.
Un fier brigand de la contrée
Vint alors et dit: Me voilà!
Quelquefois les brigands surpassent
En audace les chevaliers.
Enfants, voici des bœufs qui passent,
Cachez vos rouges tabliers.

Mais tout bientôt, à l’heure du café, Bouba va sans doute dénicher ça ! 
réponse à . DiwanC le 02/07/2013 à 03h54 : Dans les textes de Georges (l’autre !), quelques chevaux paissent en ...
Hé bé non ! Le p’tit cheval de Paul Fort caracole dans le mauvais temps, le beau cheval blanc d’Ulysse s’ébroue dans la Camargue mais pas le moindre éperon en vue et c’est tant mieux car:
"Assez de ces
Machins pointus,
De tout c´qui blesse
De tout c´qui tue,
Couteaux, coupe-coupes
Et balles perdues,
Assez de ces
Machins pointus...
Assez, assez, assez, assez"


Allez, j’te fais un ’tit caoua .............
AAAAAAAAHHHHH......l’était bien bon ce caoua.......

Bon, revenons à nos éperons.....

au Moyen-Age lorsqu’un homme devenait chevalier

Bah non, c’est pas vrai il passait pas une nuit blanche à astiquer son fourniment.
La rue de Oak-city s’était vidée en un instant. On n’entendait plus que le couinement de l’enseigne du croque-mort balancée par le vent du désert.
Un tumbleweed*vient s’encastrer sous le perron du saloon tandis qu’un chien traverse la rue d’une allure rapide comme s’il ressentait l’atmosphère lourde qui pèse sur la ville.
Soudain, dans le silence oppressant un cliquetis se fait entendre. Ce sont les éperons de Doug Mc-Lure..........
Bon, ensuite vous imaginez la fin qui vous convient......duel, attaque de banque, de dilligence........
Vais pas me taper le boulot à moi tout seul, non ? fallait caser éperon, voilà c’est fait.......
Et puis je vous ai appris ce qu’était un tumbleweed; qui c’est qui savait ce que c’était ?.........a part Lalibellule qu’au Miss Souris çà doit pululler....pas les libellules, les tumbleweeds.........

* Moi aussi j’ai appris le nom aujourd’hui, j’ai cherché juste pour écrire mon délire de cow-boy........Expressio c’est vraiment la culture, non mais allo, koâââ.......
Au cinema, l’éperon n’est pas seulement mis à l’honneur dans les western......
Quand je parcours la pampa argentine à cheval, je n’oublie jamais mes éperons.
E. Perón
Hier, j’avais pris une veste (qui traînait par là), aujourd’hui, je met mes éperons. Cela va devenir coton d’enfiler mon falzar, mais bon...
s: Lady Godiva
Équitation
Les éperons ne sont pas permis dans certaines villes suisses.
Ex. on ’les quitte à Sion’.
Les chevaux éperonnés: les prompts. 
Demain parlera-t-on du bâton de maréchal ?
J’avais des éperons tellement longs qu’ils stimulaient la jambe du cheval, d’où:
tibia éperonné.
réponse à . BOUBA le 02/07/2013 à 06h35 : La rue de Oak-city s’était vidée en un instant. On n’e...
Il y a deux sortes d’éperons : ceux qui arrivent par la porte et ceux qui arrivent par la fenêtre. cette page

C’était mon adolescence et j’étais outré qu’on puisse faire ça au western.
Depuis, j’ai appris à prendre "ça" au deuxième degré, au moins.
réponse à . mitzi50 le 15/02/2011 à 12h23 : L’ idée de voir notre président de la République entr...
L’ idée de voir notre président de la République entrer dans la basilique St Jean de Latran à cheval m’ amuse beaucoup.

Plus de deux ans plus tard, le président ayant changé, la même idée est aussi amusante.
réponse à . chirstian le 15/02/2011 à 12h26 : les dards et les lances sont des objets contondants God ne fait jamais d&rsquo...
on peut tondre avec une lance ou un dard, mais il faut être con !

Idem pour faucher avec une tondeuse !
DEVINETTE
Pourquoi les éperons sont-ils pointus ?
- parce que c’est les peu ronds
Et confirmation de ton # 27 : deux seules distinctions militaires françaises.

La raison pour laquelle le "bâton de maréchal" n’a pas la même signification que l’expression d’aujourd’hui me semble être que gagner ses éperons ne signifie pas que l’ascension du nouveau chevalier était arrivée à son terme, tandis qu’une fois obtenu le bâton de maréchal, il n’y a pas d’autre distinction qui soit supérieure et on est donc arrivé au bout des honneurs.
J’ai connu des promotions éclair dans la fonction publique, mais gagner ses éperons un jour et son bâton de maréchal le lendemain, comme on dit : on s’est mis en grève pour moins que ça.
Le Principe de Peter peut-il servir à attribuer un bâton de maréchal ?

cette page
réponse à . charmagnac le 02/07/2013 à 09h54 : Et confirmation de ton # 27 : deux seules distinctions militaires fran&cced...
Gagner ses éperons, comme dirait Di-one-Ci, c’est jouer dans la cour des grands, le bâton de maréchal, c’est être ministre de l’éducation nationale.
Faisons peur au cheval: épeurons !
réponse à . SyntaxTerror le 15/02/2011 à 15h59 : les éperons dont l’extrémité pointue ou portant une m...
ça sert aussi à gravir une montagne
ah bon ? si c’est une montagne comme celle-là... mieux vaut pour gagner le sommet de l’éperon utiliser de bons pitons ou des crampons, et une corde fixée avec de solides mousquetons...tout ça en vente chez Décathlon au rayon montagne, les éperons c’est au rayon équitation  
réponse à . saharaa le 02/07/2013 à 10h11 : ça sert aussi à gravir une montagneah bon ? si c’est un...
Ah, si Anthony Mann avait connu Décathlon !
réponse à . saharaa le 02/07/2013 à 10h11 : ça sert aussi à gravir une montagneah bon ? si c’est un...
On peut trouver aussi les ’pitons’ au rayon ’animaux’ et le crampons au rayon ’football’...
Ah zut ! je n’ai pas vu le film !...pas fana de westerns !
réponse à . joseta le 02/07/2013 à 10h19 : On peut trouver aussi les ’pitons’ au rayon ’animaux’ et...
les ’pitons’ au rayon ’animaux’
tu veux parler du serpent python bicolore de rocher ? 
réponse à . BOUBA le 02/07/2013 à 06h35 : La rue de Oak-city s’était vidée en un instant. On n’e...
Soudain, dans le silence oppressant un cliquetis se fait entendre. Ce sont les éperons de Doug Mc-Lure... Vais pas me taper le boulot à moi tout seul, non ?
Au loin, un train siffla trois fois.

- 8 h 47, pensa Doug vérifiant l’heure à sa montre-gousset, un peu cabossée depuis qu’elle avait détournée une flèche - lui sauvant ainsi la vie - lors de l’attaque d’une tribu comanche commandée par celui que tous ici appelaient The God.

Depuis, bien des lunes avaient brillé. The God avait transmis les attributs de chef guerrier (hache de guerre et calumet de la paix) à Ostro-Fil. Une décision regrettable car Ostro-Fil s’amusait à répandre la terreur sur les quais de la gare proche de Oak-City, dépouillant les voyageurs et troussant les voyageuses.

Avec le temps, The God, lui, s’était civilisé. À la sortie de la ville, il avait ouvert une échoppe ; il y vendait des culottes de peau, des ceintures colorées que tressait sa squaw, la douce Nuage de Rosée. On venait pour acheter mais aussi pour entendre d’étranges histoires.
Car The God aimait à raconter… le jour où il avait vendu la peau d’un ours avant de l’avoir tué*... la nuit où les chiens n’avaient cessé d’aboyer tandis qu’au loin passait la longue caravane des chariots se dirigeant vers le Far-Far-West**… et les heures passaient.

Mais aujourd’hui, The God - l’oreille collée au sol - écoutait le cliquetis des éperons de Doug Mac-Lure et la lente progression du cow-boy qui ne tarderait plus à pousser les portes du Pink Saloon.


Bon… Bouba, j’ai fait ce que je pouvais ! 

* Ces récits ont été recueillis par Georges Planelles, lointain descendant de The God. Vous pouvez les lire à cette page et à cette page.

Syntax @87 a les images !
réponse à . saharaa le 02/07/2013 à 10h30 : les ’pitons’ au rayon ’animaux’ tu veux parler du serpen...
On peut trouver aussi les pis thons au rayon ’poissonnerie’...
réponse à . joseta le 02/07/2013 à 10h51 : On peut trouver aussi les pis thons au rayon ’poissonnerie’......
et au marché aux fleurs
Que d’éperons, c’est pas gagné !
réponse à . DiwanC le 02/07/2013 à 10h44 : Soudain, dans le silence oppressant un cliquetis se fait entendre. Ce sont les ...
"Mac-Lure et la lente progression du cow-boy qui ne tarderait plus à pousser les portes du Pink Saloon..."
se retrouvant face à Marceeel (faut savoir qu’avant d’être le loufiat du phare Marceeel était le patron du Pink Saloon.
Il fut chassé du phare-ouest recouvert de goudron et roulé dans la plume pour avoir baptisé son whisky)
Il emmena avec lui sa fille Marcelle. Depuis les cow-boys d’Oak-city dormaient sur la béquille. (la béquille a remplacé l’éperon depuis que la moto a remplacé le cheval)
Ostro-Fil retrouva Marcceel et il essaye toujours de lui faire servir des viennoiseries (croissant, brioche, pain aux raisins, pain au chocolat, etc.) à la place
des olives, cacahouètes, gâteaux apéritifs, petits fours voir tapas, enfin ce qui est normal avec l’apéro...
obtenir une situation plus élevée

Je vais vous raconter l’histoire d’un cow-boy qui, las de son rude travail au ranch et ayant entendu parler du "phare-niente", il décida de devenir gardien de phare. On lui donna à choisir entre une place au nord ou une à l’ouest. Naturellement, le cow-boy choisit le phare ouest.
Voilà donc qu’il déménage avec sa femme Lise: lui serait gardien de phare, elle, plus coquette, gardienne de fard.
Au début, tant d’éclairage "l’éphare", mais il s’y habitue.
Le phare étant situé dans une ancienne gorge, il craignait de faire des phares un gîte...
Pour tuer le temps, il jouait aux cartes avec sa femme, qui, elle, n’était pas une lumière...Alors lui, qui gagnait tout le temps, se justifiait en disant:
- c’est le métier qui entre, c’est pourquoi je "bats Lise".
Et voilà comment le cow-boy changea un travail d’élevage pour un travail élevé.
réponse à . joseta le 02/07/2013 à 11h10 : obtenir une situation plus élevée Je vais vous raconter l&rsquo...
Son nouveau travail était un phare d’eau !
Le midi il faisait restaurant pour les pêcheurs du coin.
Il servait un menuphare à tous ces soiphares.
Lise à la caisse rendait la monnaie, elle avait sur sa chaise une position de phare m’assis et un teint blaphare...
réponse à . saharaa le 02/07/2013 à 10h11 : ça sert aussi à gravir une montagneah bon ? si c’est un...
Poil au menton. 
réponse à . joseta le 02/07/2013 à 10h19 : On peut trouver aussi les ’pitons’ au rayon ’animaux’ et...
Pour les crampons, y a pas qu’au rayon football ! Et si c’est au rugby, on les plaque !
réponse à . BOUBA le 02/07/2013 à 06h35 : La rue de Oak-city s’était vidée en un instant. On n’e...
Tu gagnes, sinon tes éperons, du moins une zarzaparrilla. Santé !
réponse à . SyntaxTerror le 02/07/2013 à 09h59 : Gagner ses éperons, comme dirait Di-one-Ci, c’est jouer dans la cou...
Re-question sur l’utilisation du principe de Peter pour désigner le ministre de l’éducation nationale auquel tu fais allusion.
réponse à . mickeylange le 02/07/2013 à 11h08 : "Mac-Lure et la lente progression du cow-boy qui ne tarderait plus à pous...
Heureusement, Marceeel résiste !
Dans son tiroir-caisse, il garde un éperon aux dents acérées, gagné par ses ancêtres mexicains à la bataille de Fort Alamo. À la moindre intimidation, il n’hésiterait pas à le planter dans l’œil borgne du descendant de l’Ostro-Fil.

Parce que faut pas le chauffer Marcel ! Il n’est pas né celui qui lui fera servir des rôties confiturées à la place de tartines d’anchoïade !

Bon… je te retrouve au Bar-Far, le temps d’un Lagon bleu. Et pis, je te vous quitte jusqu’à la marée montante !
réponse à . lalibellule1946 le 02/07/2013 à 11h40 : Tu gagnes, sinon tes éperons, du moins une zarzaparrilla. Santé&n...
Madre de dios !.......Son los Pitufos que comen zarzaparilla.......
réponse à . charmagnac le 02/07/2013 à 09h54 : Et confirmation de ton # 27 : deux seules distinctions militaires fran&cced...
Absolument.
Mais demain est un autre jour. Du reste, si l’ on considère d’ une part ce qui est écrit dans la Genèse, et d’ autre part la théorie de Darwin, la durée d’ une journée peut être à géométrie variable. Il ne faut donc pas compter des heures, mais des séquences de vie, voire des ères... Et c’ était une simple question concernant l’ expression que nous aurions éventuellement eue à commenter, si God le voulait...
Même pas le temps de délirer avec vous.......on me hèle, on me happe, on m’accapare, on me monopolise.......
Tagada-tagada-tagada voilà les Dalton......j’enfourche ma monture, j’éperonne et je disparais dans un nuage de poussière.......

Ad’taleur j’espère............
Expression synonyme:
Celui qui accède à un statut social supérieur, prend du galon,
l’entraîneur de l’équipe de basket, prend des gars longs,
Mickeylange prend des gallons...de rosé.
réponse à . mitzi50 le 02/07/2013 à 13h06 : Absolument. Mais demain est un autre jour. Du reste, si l’ on consid&egrav...
Les intentions de God sont insondables, et il a le Temps pour lui. C’est sa marotte. Mais ça peut faire avancer le schmilbick. 
en marine, c’est d’un rostre qu’on parle, pas d’un éperon !

Si le rostre (substantif venu du latin) désigne effectivement une partie avant d’un navire destiné à endommager un navire ennemi qu’on percute, j’ai pourtant vu utiliser aussi le terme "éperon", encore que le mot "rostre" a davantage sa place dans les récits de combats navals antiques. Pour en avoir le coeur net, je suis parti à l’abordage de Wiki qui, ayant gagné ses éperons dans maints domaines, est affirmatif

cette page

cette page
réponse à . charmagnac le 02/07/2013 à 13h52 : en marine, c’est d’un rostre qu’on parle, pas d’un &eacu...
combats navals antiques

On dit pas "navaux" ?

On dit bien "amiral"--"amiraux","animal--animaux","chacal-chac...."
Euuuuuuuuuuh......."anal"--"anneaux", "trousseau--troussal"

Sais plus moi......
réponse à . charmagnac le 02/07/2013 à 09h54 : Et confirmation de ton # 27 : deux seules distinctions militaires fran&cced...
Pour les cruciverbistes:
"A mérité le bâton" en 6 lettres.
réponse:
"Pétain"

Cette définition de Max Favalleli en pleine guerre ne fut pas censurée.......
réponse à . BOUBA le 02/07/2013 à 16h04 : combats navals antiques On dit pas "navaux" ? On dit bien "amiral"--"amira...
Euuuuuuuuuuh......."anal"--"anneaux"

anneaux de ridal ?
Demande à Germaine c’est une spécialiste ! (des anals pas des trous sales) quoique j’en sais rien après tout... 
réponse à . BOUBA le 02/07/2013 à 16h04 : combats navals antiques On dit pas "navaux" ? On dit bien "amiral"--"amira...
C’est comme la demoiselle qui avait prommi un joli trousseau à son futur époux. Quelle ne fut pas sa surprise après la noce de ne se retrouver qu’avec un grand trou sale.
réponse à . <inconnu> le 02/07/2013 à 17h00 : C’est comme la demoiselle qui avait prommi un joli trousseau à son ...
Vouiiiiiii........j’y ai pensé à celle là .......
réponse à . mickeylange le 02/07/2013 à 16h59 : Euuuuuuuuuuh......."anal"--"anneaux" anneaux de ridal ? Demande à Ge...
Rhôôôôôôôô........Kamèmeuuuuuu !!!!!!!
réponse à . charmagnac le 02/07/2013 à 13h52 : en marine, c’est d’un rostre qu’on parle, pas d’un &eacu...
Le rostre moderne est une invention de Dimitri Opovitch -Мстислав Ростропович- (1745-1831).
Il eût un disciple du nom de Proko qui était du même fief que lui.
« Gagner ses éperons »

Accéder à un statut social supérieur
Obtenir une situation plus élevée

La véritable origine de cette expression est le monde de la montagne.
Une situation plus élevée, devinez, c’est guide de haute montagne.
Et pour être guide de haute montagne il faut gagner des éperons, des sommets, des aiguilles etc. par la face nord, par la face sud, l’été, l’hiver, avant d’être reconnu.
Voilà la véritable origine et c’est pas donné à tout le monde de gagner ces éperons ! 
Frison-Roche
réponse à . mitzi50 le 02/07/2013 à 13h06 : Absolument. Mais demain est un autre jour. Du reste, si l’ on consid&egrav...
Il ne faut donc pas compter des heures, mais des séquences de vie, voire des ères...
oui, d’accord, mais... lesquel? Shara, Gobi, Kalahari,...ou alors le Désert Rouge?
réponse à . BOUBA le 02/07/2013 à 16h04 : combats navals antiques On dit pas "navaux" ? On dit bien "amiral"--"amira...
T’as oublié "mégal - mégot" et "potal - poteau" 
réponse à . file_au_logis le 02/07/2013 à 18h33 : Il ne faut donc pas compter des heures, mais des séquences de vie, voire ...
et quand on est puni on est privé de désert ?
réponse à . charmagnac le 02/07/2013 à 18h41 : T’as oublié "mégal - mégot" et "potal - poteau" ...
Chez Total il rentre tellement de pognon que c’est pas facile de faire les totaux..........
réponse à . mickeylange le 02/07/2013 à 16h59 : Euuuuuuuuuuh......."anal"--"anneaux" anneaux de ridal ? Demande à Ge...
Dis donc toi ! Tu sais ce qu’elle te dit Germaine ? Tu le sais ?

Eh bien, mets le tout au carré, vois le résultat, et dis-toi que tu es encore loin du compte ! Non mais !

D’autant plus qu’en matière de cavité obscure, n’y a pas meilleur spécialiste que toi : qui est collé toutes les semaines ? qui passe tous ses samedis dans le cul-de-basse-fosse du Phare ? Mmmh ?

Bon... c’est pas tout ça... T’as vu l’heure ? On va être en retard chez Marceeel ! 
réponse à . DiwanC le 02/07/2013 à 19h05 : Dis donc toi ! Tu sais ce qu’elle te dit Germaine ? Tu le sais&n...
Oui, c’est vrai çà........faut pas pousser mémé dans les orties, kamèmeuuuuu
Et Bouba tu sais ce qu’il te dit Bouba, hein ?......
Entention, Germaine c’est ma copine alors entention !.........
réponse à . BOUBA le 02/07/2013 à 19h14 : Oui, c’est vrai çà........faut pas pousser mémé...
"...faut pas pousser mémé dans les orties," Et Germaine non plus ! :&rsquo) !

Et puisque tu es reviendu de ta course lointaine - nous t’avions vu, piquant des deux, disparaître dans un nuage de poussière* - tu as des nouvelles de ce vieux Doug Mac-Lure ?

* Pour les personnes qui sont arrivées en retard, voir résumé @ 115. Et pour l’épopée du vieux Doug, celui qui de bon matin… Oh ! et pis, débrouillez-vous !
réponse à . DiwanC le 02/07/2013 à 10h44 : Soudain, dans le silence oppressant un cliquetis se fait entendre. Ce sont les ...
Alors là, rien que de prétendre que le train de 8h47 est celui qui sifflera trois fois, ça mérite un siège à l’Académie Française, la croix de Guerre avec les palmes et la croix de Paix avec le tuba.
réponse à . charmagnac le 02/07/2013 à 18h41 : T’as oublié "mégal - mégot" et "potal - poteau" ...
Euh ... final - finaud ?
réponse à . charmagnac le 02/07/2013 à 18h41 : T’as oublié "mégal - mégot" et "potal - poteau" ...
La capacité des disques durs s’est mesurée en mégots puis en gigots et maintenant en terreaux.
réponse à . SyntaxTerror le 02/07/2013 à 19h49 : Alors là, rien que de prétendre que le train de 8h47 est celui qui...
... C’est peut-être un peu trop... Mais j’accepte le tuba et je garde les palmes ! Merci !
réponse à . file_au_logis le 02/07/2013 à 18h33 : Il ne faut donc pas compter des heures, mais des séquences de vie, voire ...
Celui des Tartares où Dino B. allait se faire cuire ... un steak.
réponse à . saharaa le 02/07/2013 à 10h30 : les ’pitons’ au rayon ’animaux’ tu veux parler du serpen...
tu veux parler du serpent python bicolore de rocher ?
Celui qui, questionné par l’enfant d’éléphant au bord du grand fleuve Lompopo qui est comme de l’huile, gris-vert et tout bordé d’arbres à fièvre, s’écria sur un ton de mépris écrasant:
- Si j’ai vu un crocodile? Qu’est-ce que vous allez me demander encore, après cela?
réponse à . DiwanC le 02/07/2013 à 19h33 : "...faut pas pousser mémé dans les orties," Et Germaine non plu...
Chaque soir çà part en live et moi j’adooooooooooooooooore !!......
réponse à . BOUBA le 02/07/2013 à 21h54 : Chaque soir çà part en live et moi j’adooooooooooooooooore&n...
Chaque soir ?
Mais le matin, ce n’est pas mieux et dans la journée c’est tout pareil ! 
réponse à . Oulala le 02/07/2013 à 21h31 : tu veux parler du serpent python bicolore de rocher ?Celui qui, questionn&e...
Qu’est-ce que vous allez me demander encore
Pourriez-vous me dire ce que le Crocodile mange au dîner? pardonnez mon insatiable curiosité 
cette page

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Gagner ses éperons » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?